Issuu on Google+

Arthur AZOULAY Matthieu DUBAIL

Canon eos7D collection premium


Copyright © 2010 Micro Application - 20-22, rue des Petits-Hôtels - 75010 Paris 1ère Édition - Mars 2010 Auteurs Arthur Azoulay et Matthieu Dubail Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de MICRO APPLICATION est illicite (article L122-4 du code de la propriété intellectuelle). Avertissement aux utilistateurs Cette représentation ou reproduction illicite, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle. Le code de la propriété intellectuelle n'autorise, aux termes de l'article L122-5, que les reproductions strictement destinées à l'usage privé et non destinées à l’utilisation collective d’une part, et d’autre part, que les analyses et courtes citations dans un but d’exemple et d’ullustration. Les informations contenues dans cet ouvrage sont données à titre indicatif et n'ont aucun caractère exhaustif voire certain. A titre d’exemple non limitatif, cet ouvrage peut vous proposer une ou plusieurs adresses de sites Web qui ne seront plus d’actualité ou dont le contenu aura changé au moment où vous en prendrez connaissance. Aussi, ces informations ne sauraient engager la responsabilité de l'Editeur. La société MICRO APPLICATION ne pourra être tenue pour responsable de toute omission, erreur ou lacune qui aurait pu se glisser dans cet ouvrage ainsi que des conséquences, quelles qu'elles soient, qui résulteraient des informations et indications fournies ainsi que de leur utilisation. Tous les produits cités dans cet ouvrage sont protégés, et les marques déposées par leurs titulaires de droits respectifs.Cet ouvrage n’est ni édité ni produit par le(s) propriétaire(s) de(s) programme(s) sur le(s)quel(s) il porte et les marques ne sont utilisées qu’à seule fin de désignation des produits en tant que noms de ces derniers. ISBN : 978-2-300-028038 MICRO APPLICATION 20,22 rue des Petits-Hôtels 75010 PARIS Tél : 01 53 34 20 20 Fax : 01 53 34 20 00

Support technique : Également disponible sur www.microapp.com http://www.microapp.com

Retrouvez des informations sur cet ouvrage ! Rendez-vous sur le site Internet de Micro Application www.microapp.com. Dans le module de recherche, sur la page d’accueil du site, entrez la référence à 4 chiffres indiquée sur le présent livre. Vous accédez directement à sa fiche produit.

2803

)) Remerciements Les auteurs tiennent à remercier particulièrement Antoine Levi, Florent Michel, Zoé Forget, Quentin Caffier, Boris Decousser et Nicolas Fogliarini pour s’être prêté au jeu de l’interview, Camille Fouche, Eva Fryde, Philippe et Claude Azoulay (merci de relire et de corriger tous ces textes), Alain et Françoise Dubail pour leur patience et leur soutien. Nous remercions également : Renaud Labracherie et Focus numérique, Laurent Person et la société Avance rapide, la société Redrock (pour ses images et ses conseils avisés), l’équipe de Micro Application (Valéry Lambert, Valérie Navon, Agathe Hugon), La famille Tachon, Romain Schwarz, La famille Fryde, Nicolas Baret, Julie Dessus, Grégory Vautrin, Guillaume Moreau, Solène Person, Florent Pinget et Margot, Thomas Martinetti, Cécile Arveiller, Charlotte Moissonier, Audrey Chatenet, Tibor Sarcey.


Table des matières

Présentation et prise en main

6

1. Le Canon EOS 7D, un nouveau venu dans la gamme des reflex...........................8 2. Une petite histoire de Canon............................................................................................................................9 3. Préparation et mise en route rapide de l’appareil....................................................................13 4. Un appareil intuitif pour les débutants grâce au mode Auto Créatif..................22

Visite guidée du Canon EOS 7D

26

5. La fiche technique expliquée.........................................................................................................................28 6. Les différents menus et boutons..............................................................................................................35 7. Les principales fonctions de l’EOS 7D...............................................................................................49 8. La personnalisation de l’interface de l’EOS 7D.........................................................................50 9. L’enregistrement des photos.........................................................................................................................52 10. Le problème des poussières.........................................................................................................................55 11. Les accessoires recommandés..................................................................................................................57 12. Le Canon EOS 7D face à la concurrence......................................................................................63


Jouer avec le cadre

68

13. Rappel de règles simples de composition........................................................................................70 14. Bien choisir ses objectifs....................................................................................................................................77 15. Choisir le mode de visée : reflex ou Live View ?...................................................................101 16. Les différents modes d’acquisition.......................................................................................................108

Jouer avec la netteté

112

17. Jouer avec les effets de profondeur de champ......................................................................114 18. Maîtriser le système autofocus.................................................................................................................120 19. Comment éviter les flous de bouger..................................................................................................137

Jouer avec la lumière

142

20. Comprendre et contrôler l’exposition.................................................................................................144 21. Optimiser la dynamique des images...................................................................................................159 22. La gestion du flash................................................................................................................................................166


Jouer avec la couleur

178

23. La balance des blancs........................................................................................................................................180 24. Les profils colorimétriques : sRGB ou Adobe RVB...........................................................194 25. Les styles d’images...............................................................................................................................................195

Le mode vidéo

200

26. La prise de vue vidéo..........................................................................................................................................202 27. La qualité en vidéo..................................................................................................................................................204 28. La vidéo et les objectifs....................................................................................................................................211 29. Le format d’enregistrement..........................................................................................................................214 30. Les accessoires en vidéo...............................................................................................................................217

L’après « prise de vue »

222

31. Transférer ses photos sur son ordinateur.....................................................................................224 32. Archiver ses images.............................................................................................................................................225 33. Initiation au développement RAW avec Digital Photo Professional.................238

Webographie

254

Index

255


5 Jouer avec la lumière

A

près le cadrage et la netteté, nous allons étudier la lumière. La photographie est l’art de capter la lumière. Dans ce chapitre, nous allons voir en détail toutes les fonctions de l’appareil qui permettent de contrôler la lumière : exposition, modes de prise de vue, dynamique, gestion du flash, etc.


jouer avec la lumi è re

20 )) Comprendre et contrôler l’exposition Le paramètre le plus important en photographie est l’exposition. Régler l’exposition d’une photo, c’est contrôler la quantité de lumière que va recevoir le capteur au moment du déclenchement. # Si l’exposition est trop importante (trop de

trop sombre, on dit alors qu’elle est sous-

lumière sur le capteur au moment de la prise

exposée.

de vue), l’image est trop claire, on dit alors

Par contre, si la quantité de lumière qui

qu’elle est surexposée.

atteint le capteur est idéale, l’image est

# Si, au contraire, l’exposition est trop

alors correctement exposée, elle reproduira

faible (pas assez de lumière sur le capteur

agréablement

au moment de la prise de vue), l’image est

luminosité de la scène photographiée.

les

différentes

valeurs

de

j La même image réalisée avec des expositions différentes

Une image qui est correctement exposée n’est ni trop claire ni trop sombre. Cela revient à porter un jugement purement subjectif. Comme on peut jouer avec la netteté, on peut jouer sur l’exposition. Choisir volontairement de surexposer ou de sous-exposer une image peut être un critère esthétique.

144

j La méthode dite du «High Key» : elle consiste à surexposer volontairement par exemple un portrait afin de gommer les traits du visage


20. Comprendre et contrôler l’exposition

)) L’exposition : une histoire de quantité de lumière Il y a trois paramètres qui permettent d’influer

les uns par rapport aux autres (jeux des vases

sur l’exposition d’une image :

communicants) afin d’obtenir la quantité de

# La valeur d’ouverture : la quantité de lumière

lumière nécessaire et suffisante pour réaliser la

que laisse passer l’objectif (modulée par le

photo.

diaphragme de l’objectif).

La force du photographe est son aptitude à

# Le temps de pose : la durée pendant laquelle,

choisir la bonne sensibilité, le bon temps de

le capteur reçoit de la lumière (modulé par

pose et la bonne valeur d’ouverture en fonction

l’obturateur de l’appareil). On parle également

du type de sujet qu’il souhaite photographier et

de vitesse.

du rendu esthétique qu’il désire sur son image.

# La sensibilité ISO : le niveau de sensibilité

Dans un certain nombre de cas, il faudra qu’il

que l’on va attribuer à son appareil (modulé par

effectue des compromis en fonction des

le DSP de l’appareil, le DiGiC 4).

contraintes réelles qu’imposent son sujet (et

Régler son exposition revient à jouer sur ces

les conditions de prise de vue), son optique et

trois paramètres qui peuvent se compenser

son appareil.

j L’influence des paramètres d’exposition sur le rendu de l’image : en rouge, on joue uniquement sur la valeur d’ouverture (ISO et temps de pose fixes) ; en bleu, on joue sur le temps de pose (valeur d’ouverture et ISO fixes) ; en vert, on joue uniquement sur la sensibilité ISO (valeur d’ouverture et temps de pose fixes)

145


jouer avec la lumi è re

Histoire de seau Pour bien comprendre comment ces trois paramètres interagissent les uns avec les autres, on peut comparer l’exposition au remplissage d’un seau d’eau au robinet : le seau représente un pixel du capteur, l’eau la lumière.

)) La valeur d’ouverture Elle se comporte comme une vanne à lumière. Plus la valeur d’ouverture est petite, plus l’objectif laisser passer de lumière. Autrement dit, plus le robinet est ouvert, plus il laissera couler d’eau. La valeur d’ouverture est visible dans le viseur, sur l’écran supérieur et sur l’écran arrière de l’EOS 7D. L’incrémentation des valeurs d’ouverture se

plus le robinet coule longtemps, plus le seau se remplit. Le temps de pose est visible dans le viseur, sur l’écran supérieur et sur l’écran arrière de l’EOS 7D. Il est généralement exprimé en secondes ou en fraction de seconde (1/25 de seconde est deux fois plus long que 1/50 de seconde). Dans le viseur on peut lire : … 15s - 8s - 4s - 1s

représente sous la forme : 2 ; 2,8 ; 4 ; 5,6 ; 8 ;

- 2 - 4 - 8…

11 ; 16 ; 22. Le passage d’une valeur d’ouverture

Les chiffres non suivis d’un s (pour seconde)

à une autre représente une modification de la quantité de lumière que laisse passer l’objectif selon un facteur de deux. Autrement dit, un objectif qui est ouvert à f/8 laisse rentrer deux fois plus de lumière qu’un objectif ouvert à f/11.

)) Le temps de pose

représentent l’inverse de leur valeur en secondes. Par exemple, en lisant 15, il faut comprendre «1/15 de seconde». L’EOS 7D peut aller de 30 secondes à 1/8 000 de seconde. Il dispose également d’un mode pose longue Bulb (mollette des modes de prise de vue) qui permet de régler un temps de pose

Il représente le temps pendant lequel le pixel

manuel : l’utilisateur appuie sur le déclencheur,

reçoit de la lumière. Plus ce temps est long,

l’exposition démarre ; dès qu’il relâche la

plus le pixel reçoit de la lumière. Autrement dit,

pression, l’exposition s’arrête.

n Le temps de pose est déterminé par l’obturateur mécanique, entre le départ du premier rideau et l’arrivée du deuxième

146


20. Comprendre et contrôler l’exposition

)) La sensibilité ISO Elle influe sur la quantité de lumière que doit

entre 100 ISO et 6 400 ISO, il faudra activer

recevoir le pixel. Plus la sensibilité ISO est

la fonction personnalisée CFn I-3 (Extension

importante, moins le pixel nécessite de lumière.

sensibilité ISO) pour accéder à 12 800 ISO.

Autrement dit, à 400 ISO, on utilise un seau deux fois plus petit qu’à 200 ISO. La sensibilité ISO est le niveau de sensibilité que

l’on

va

attribuer

au

capteur.

En

j La fonction personnalisée C.Fn I-3 : Extension sensibilité ISO

numérique, cette sensibilité a été calquée sur les différentes sensibilités ISO des films argentiques. L’EOS 7D est particulièrement efficace sur ce

L’utilisation des hautes sensibilités ISO doit se

point puisqu’il est capable de monter jusqu’à

faire avec précaution car plus la sensibilité ISO

12 800 ISO. Par défaut l’appareil est bridé

est élevée, plus l’image sera bruitée.

n La même image photographiée à des sensibilités ISO différentes

147


jouer avec la lumi è re

Le bruit numérique se caractérise par l’apparition

pas la couleur qu’ils devraient avoir) dans les

d’un fourmillement de pixels colorés (qui n’ont

zones sombres de l’image.

Bruit et sensibilité ISO Il existe deux types de bruit numérique que l’on perçoit sur des images réalisées à de hautes sensibilités ISO : le bruit de luminance (fourmillement) et le bruit de chrominance (bruit coloré). Le capteur d’un appareil photo numérique a une sensibilité nominale fixe. Pour pouvoir simuler toutes les sensibilités ISO disponibles sur l’appareil, l’appareil applique des coefficients d’amplification au signal qui sort du capteur. Tout système d’amplification engendre des dégradations qui se manifestent en photo numérique par du bruit numérique. Plus la sensibilité ISO est élevée, plus le niveau de bruit dans l’image est important. Le DSP DiGiC 4 réduit par la suite, grâce à des algorithmes de traitement de l’image embarqués, le bruit généré dans les images. Cette correction est plus ou moins bien faite selon les réglages de l’appareil et la quantité de bruit présente initialement sur l’image. Le réglage du niveau de correction de bruit se fait grâce à la fonction personnalisée C.Fn II -2, on dispose de différents niveaux de correction : Désactivé (3), Faible (1), Standard (0) et Importante (2).

n La fonction personnalisée C.Fn II-2 : réduction du bruit en ISO élevée

Les résultats diffèrent entre les différents modes et leur appréciation reste très subjective. Il est préférable d’effectuer des tests en jouant sur ces paramètres et la sensibilité ISO de l’appareil afin de déterminer son «seuil de tolérance au bruit». Attention, le réglage Important risque de ralentir les performances de l’appareil en rafale !

n La même image photographiée à 6 400 ISO avec les différents paramètres de réduction de bruit

La température peut également favoriser la montée du bruit numérique sur les images. Lorsque l’on utilise des temps de pose particulièrement long (plusieurs secondes), le capteur chauffe. La fonction personnalisée C.Fn II-1 (Réduct. Bruit expo. Longue) permet de réduire le bruit dans cette situation.

148


20. Comprendre et contrôler l’exposition

On représente alors une bonne exposition au remplissage du seau d’eau à un certain niveau. Il existe donc une infinité de combinaisons possibles entre le temps pendant lequel on laisse couler l’eau, le débit du robinet et la taille du seau pour arriver à ce même niveau. Comme pour le remplissage d’un seau d’eau, on peut obtenir la même exposition avec différentes combinaisons de réglages des trois paramètres. Attention, le réglage de chacun de ces trois

n Schéma de l’interaction entre la valeur d’ouverture (ouverture du diaphragme), le temps de pose et la sensibilité ISO

paramètres influe directement sur l’esthétique de l’image : # Un temps de pose trop long risque de

importante, on peut augmenter la sensibilité

générer des phénomènes de flou de bouger

ISO. On utilise alors le trio suivant : 800 ISO, f/11

(sujet ou photographe).

au 1/250 de seconde. L’utilisation des 800 ISO

# Une ouverture trop petite restreint la zone

risque de générer du bruit numérique.

nette du sujet que l’on souhaite photographier (faible profondeur de champ). # Une sensibilité ISO trop élevée génère du bruit numérique. Par

exemple,

Un bon compromis alors est d’utiliser 400 ISO, rester à f/11 et utiliser 1/125 de seconde en espérant que cela suffise pour éviter les flous de bouger.

une

photo

correctement

exposée à 100 ISO, f/11 au 1/30 de seconde,

Dans certains cas, il n’est pas possible d’utiliser le trio désiré.

le sera également à 100 ISO, f/4 au 1/250 de seconde. Dans le premier cas, on obtient une très grande profondeur de champ, mais un temps de pose «long» qui risque de générer des flous de bouger. Dans le deuxième cas, on obtient une faible profondeur de champ, et un temps de pose «court». A priori, les pièges des flous de bouger sont évités, mais on dispose d’une zone de netteté réduite. Pour pouvoir éviter les flous de bouger, tout en disposant d’une profondeur de champ assez

n Un même sujet photographié en jouant sur les trois paramètres d’exposition

149


jouer avec la lumi è re

)) Un mode de prise de vue adapté à chaque situation Il existe différentes façons de prendre le contrôle

partiel

ou

total

des

différents

)) Choisir sa sensibilité ISO Après avoir activé la fonction personnalisée C.Fn

paramètres d’exposition de l’EOS 7D.

I -3, l’EOS 7D peut utiliser des sensibilités ISO

En plus du mode Tout Automatique ([}}]) et du

allant de 100 à 12 800 ISO.

mode Auto Créatif ([CA]), il dispose des modes

Le réglage de la sensibilité se fait grâce aux

de prise de vue classiques :

touches d’accès rapide (touche [ISO] associée à la

# le

mode

P

(programme

d’exposition

Tv

(programme

d’exposition

automatique) ; # le

mode

mollette supérieure) ou bien par l’intermédiaire de l’écran arrière et de la touche [Q].

automatique avec priorité au temps de pose) ; # le mode Av (programme d’exposition automatique

avec

priorité

à

la

valeur

d’ouverture) ; # le

mode

M

(programme

d’exposition

manuel) ; # le mode Bulb (programme d’exposition manuel : temps de pose longs) ; # les modes C1, C2 et C3 (programmes d’exposition personnalisés). Chacun de ces modes dispose d’une logique de fonctionnement qui lui est propre et qui est plus ou moins adaptée, en fonction du sujet que l’on souhaite photographier et du rendu esthétique que l’on souhaite obtenir sur son image. Le choix de ces différents modes se fait grâce à la mollette située sur le dessus à gauche de l’appareil. Ils permettent de contrôler le temps de pose et la valeur d’ouverture à utiliser par

150

n Le choix de la sensibilité ISO

l’appareil au moment de la prise de vue. La

Généralement, on ne change pas la sensibilité

sensibilité ISO est un paramètre à part qui

ISO pour toutes les photos. Par exemple, si

se règle de manière indépendante et qui

on réalise un reportage photo au cours d’une

fonctionne de la même façon pour tous les

fête ou autre, on choisit sa sensibilité ISO en

modes de prise de vue.

fonction des conditions lumineuses du lieu


20. Comprendre et contrôler l’exposition

une fois pour toutes. Toutes les photos seront réalisées à cette sensibilité. Une certaine logique permet de savoir à l’avance quel type de sensibilité ISO il faut choisir : # 100

400 :

très

bonnes

conditions

numérique sur ses images.

3 200 :

conditions

lumineuses

moyennes, sujet en mouvement, présence de bruit numérique sur les images. # 3 200

12 800 :

fiables

conditions

lumineuses, sujet en mouvement, présence de beaucoup de bruit numérique sur les images. L’EOS 7D dispose d’un mode ISO automatique. L’appareil adapte alors la sensibilité ISO en fonction du mode de prise de vue choisi sur l’appareil et des réglages d’exposition. Dans ce cas, la sensibilité est bornée entre 100 et 3 200 ISO. Au moment du choix de la sensibilité ISO, il faut prendre en compte les conditions lumineuses du sujet, le déplacement ou non du sujet (attention au flou de bouger sujet), la focale utilisée (attention au flou de bouger photographe), la profondeur de champ désirée et la quantité de bruit numérique tolérée sur l’image. Dans la majorité des cas, il faudra faire des compromis. Globalement, plus la sensibilité ISO est élevée, plus l’utilisation du temps de pose et de la valeur d’ouverture est souple. Par

Ce mode de prise de vue est assez proche du mode Tout automatique ( ) dans son fonctionnement.

lumineuses ou volonté de ne pas avoir de bruit # 400

)) Le mode P : programme d’exposition automatique

contre,

dans

le

cas

Il autorise cependant le photographe à accéder aux réglages de nombreux autres paramètres : mode de mesure de la lumière, sensibilité ISO, mode de balance des blancs, mode autofocus, etc. Après une demi-pression sur le déclencheur, l’appareil détermine un couple valeur d’ouverture/temps de pose, selon les conditions d’éclairage du sujet, le mode de mesure de la lumière choisi et la sensibilité ISO sélectionnée. Il est possible de décaler ce couple de valeur, grâce à la mollette supérieure, afin de privilégier par exemple un temps de pose plus court ou de modifier la profondeur de champ. Le mode P permet de prendre rapidement, sur le vif, une photo de manière automatique, tout en conservant ses préférences de rendu.

)) Le mode Tv : programme d’exposition automatique avec priorité au temps de pose C’est un mode semi-automatique qui donne la priorité au temps de pose. Il est nommé Tv pour Time Value. Avant la prise de vue, le photographe détermine, en tournant la mollette supérieure, le temps de pose qu’il souhaite utiliser.

de

conditions

À demi-pression du déclencheur ou lors de

lumineuses très importantes (trop de lumière),

la prise de vue, l’appareil associe la valeur

c’est une sensibilité ISO très faible qui permet

d’ouverture correspondante en fonction de la

une utilisation souple du temps de pose et de

mesure d’exposition du mode de mesure de la

la valeur d’ouverture.

lumière choisie. 151


jouer avec la lumi è re

Ce mode est à préférer dès que le temps de

pendant ce laps de temps. Son image sera alors

pose est le paramètre fondamental pour la

beaucoup plus nette. En passant au 1/4000 de

réussite de l’image : sujet en mouvement ou

seconde, elle parcourt 7 mm pendant ce laps

photographe en mouvement.

de temps : la voiture sera parfaitement nette et

La photographie est une image instantanée

son mouvement figé sur l’image.

qui fige une scène. Imaginons que l’on souhaite

Tout dépend de l’effet que l’on souhaite

photographier une voiture roulant à 100 km/h

obtenir.

(27,8 m/s).

Si le temps de pose possible sur l’appareil pour

Si on utilise un temps de pose de 1/50 de

exposer correctement son image n’est pas

seconde, la voiture parcourt 56 cm (pendant

possible (trop court ou trop long), il faut chan-

ce laps de temps) : sur l’image, elle sera floue

ger la sensibilité ISO.

avec une traînée.

Les sensibilités ISO élevées donnent accès à

Afin de figer parfaitement la voiture, il faut

des temps de pose très courts. Les sensibilités

réduire le temps de pose. En passant à 1/1000

ISO faibles donnent accès à des temps de pose

de seconde, la voiture parcourt 2,8 cm

plus longs.

r Une photo d’un sujet en mouvement © Jacques Fryde

152


20. Comprendre et contrôler l’exposition

)) Le mode Av : programme d’exposition automatique avec priorité à la valeur d’ouverture Le mode Av (Aperture Value) est l’inverse du mode Tv. C’est un mode semi-automatique qui donne la priorité à la valeur d’ouverture et donc implicitement au contrôle de la profondeur de champ. Avant la prise de vue, le photographe détermine, en tournant la mollette supérieure, la valeur d’ouverture qu’il souhaite utiliser. À demi-pression du déclencheur, ou lors de la prise de vue, l’appareil lui associe le temps de pose correspondant en fonction de la mesure d’exposition du mode de mesure de la lumière choisie. # En paysage, on peut choisir une valeur d’ouverture importante (f/11 ou f/22) afin d’être net du premier plan jusqu’à l’infini. # En portrait, les faibles valeurs d’ouverture permettent de garder la netteté sur le sujet

n Un portrait avec une faible profondeur de champ

ou une partie du sujet tout en gardant le fond flou. Cela permet de mettre en avant le sujet

Plus aucun automatisme (au niveau de

photographié et de donner de la profondeur

l’exposition) n’entre en jeu.

à l’image.

C’est la mollette supérieure qui permet de

Si la valeur d’ouverture que l’on souhaite

régler le temps de pose et la mollette arrière

utiliser

elle

qui permet de régler la valeur d’ouverture.

implique d’utiliser un temps de pose trop long

On peut s’aider de l’échelle d’indication

(entraînant fatalement un flou de bouger sujet

d’exposition

ou photographe), il faut monter la sensibilité

donneront une image sous-exposée (curseur

ISO.

dans les négatifs), surexposée (curseur dans

Monter la sensibilité ISO permet aussi de

les positifs) ou correctement exposée (curseur

pouvoir accéder à des valeurs d’ouverture

sur le 0). Le positionnement du curseur est par

plus grandes et d’augmenter la profondeur de

contre dépendant du mode de mesure de la

champ.

lumière choisie sur l’appareil.

)) Le mode M : programme d’exposition manuel

L’utilisation du mode manuel est utile en

Le mode manuel permet de déterminer

changent pas trop. Après avoir déterminé les

indépendamment la valeur d’ouverture et le

réglages optimaux, son utilisation permet de

temps de pose.

conserver une unicité au rendu des images.

n’est

pas

possible,

enfin

si

pour

savoir

si

les

réglages

reportage si les conditions d’éclairage ne

153


jouer avec la lumi è re

)) Les modes C1, C2 et C3 : programme d’exposition personnalisé différentes

Les modes C permettent de mémoriser les

configurations de l’appareil grâce aux modes

fonctions de prise de vue et les fonctions des

C1, C2 et C3. Cette option permet de pouvoir

menus.

basculer très rapidement d’une configuration

Après avoir réglé son appareil, pour enregistrer

à l’autre. On peut par exemple imaginer une

la configuration il faut utiliser dans les menus

configuration pour les sujets en mouvements et

de l’appareil, le troisième volet des paramètres

une configuration pour les sujets fixes ou bien

de l’appareil et la fonction Réglage Utilisateur.

une configuration pour les faibles conditions

On sélectionne l’option Enregistrer et le mode

lumineuses.

à associer à la configuration.

Il

est

possible

d’enregistrer

n Enregistrer un programme d’exposition personnalisé

)) Les différents modes de mesure de la lumière L’EOS 7D détermine l’exposition, c’est-à-dire

du sujet, de sa couleur et de la mise au point.

la quantité de lumière nécessaire pour réaliser

L’EOS 7D dispose des 4 modes de mesure de

une image, grâce à son module de mesure de

la lumière classiques.

la lumière situé au niveau du penta prisme.

154

L’appareil inaugure un tout nouveau système

)) La mesure évaluative

dit iFCL (intelligent Focus Color and Luminance)

L’appareil analyse l’intégralité de la scène

sur 63 zones en TTl (à travers l’objectif), c’est-à-

qui est cadrée dans le viseur et détermine

dire qu’il tient compte en plus de la luminance

l’exposition la plus adéquate. C’est le mode de


W eb O graphie

Veille technologique, test matériel et tutoriaux # Pixelo Studio (en français) : www.pixelo-studio.fr (le site des auteurs). # Focus Numérique (en français) : www.focus-numerique.com. # Les Numériques (en français) : www.lesnumeriques.com. # Déclencheur (en français) : www.declecheur.com. # DPreview (en anglais) : www.dpreview.com. # Canon Rumors (en anglais) : www.canonrumors.com. # The LuminousLandscape (en anglais) : www.luminous-landscape.com. # Mac And Photo (en français) : www.macandphotot.com. # Photo (en anglais) : www.photo.net. # Image & Nature (en français) : www.image-nature.com. # Caméra Forum (en français) : www.camera-forum.fr. # Repaire (en français) : www.repaire.net. # Cinéma 5D (en anglais) : www.cinema5d.com. # Philip Bloom (en anglais) : www.philipbloom.co.uk. # Viméo (en anglais) : www.vimeo.com. Ce site regorge de vidéos tournées avec le Canon EOS 7D. Elles donnent un bon aperçu des possibilités offertes par cet outil hors norme.

# Shane Hurlbut (en anglais) : www.hulbutvisuals.com, chef opérateur de Terminator Salvation, il s’est entiché des possibilités offertes par la vidéo au reflex numérique.

Les sites des auteurs

# Pixelo Studio : www.pixelo-studio.fr. # Rendez-Vous Photo : www.rendezvousphoto.fr. # Presse Bouton : www.presse-bouton.com.

Formations Rendez-Vous Photo : www.rendezvousphoto.fr (les formations proposées par les auteurs). Les Rendez-Vous Photo sont des formations courtes liées à l’image numérique. Ouvertes à tous (débutants, amateurs ou confirmés), elles se déroulent sur une demi-journée ou une journée complète en région parisienne (pour le moment) :

# La photo au reflex numérique (niveau 1 et niveau 2) ; # Initiation à la photo numérique ; # Le portrait en studio (niveau 1 et niveau 2) ; # Utiliser Adobe Photoshop Element (niveau 1 et niveau 2) ; # L’impression numérique et la gestion de la couleur ; # Développer ses images RAW ; # Utiliser Adobe Lightroom (niveau 1 et niveau 2) ; # Et bien d’autres choses…


Index

A

Aberration, 87-88 AEB, 158 AF-Spot, 128 Affichage écran, 37 AI-Focus, 123 AI-Servo, 122, 131 Aliasing, 205 Angle de champ, 77 APS-C, 28 Archivage, 225 en ligne, 234 Argentique, 96 Aspect de l’arrière plan, 24 Autonomie, 15 Autofocus, 30, 120 microajustement, 133

B

Bague de diaphragme, 213 Balance des blancs, 180 DPP, 246 Bascule et décentrement, 78, 92 Batterie, 13, 60, 105 Bibliothèque, 226 Boitier, 34 Boutons, 36 Bracketing, 158 balance des blancs, 193 Bruit, 148 Bulb, 62, 111, 146

C

Capuchon, 13 Câble vidéo, 14 Cadre, 74 Canon Digital Photo Professional, 159, 230, 238, 241 EOS 50D, 36 EOS 5D Mark II, 36 Picture Style editor, 199 Capteur, 28, 159 nettoyage, 56 Carte mémoire, 57, 225 lecteur, 224 CD, 233 Cercle de confusion, 116 Chaine de production, 239 Chargeur, 15 Charte de gris, 191 Chrominance, 209 Classement des images, 228 CMOS, 28 Coefficient de conversion, 80, 93 Collimateurs, 103 Compatibilité optique, 30 Compression, 53 Contraste, 199, 248 Correction vignettage, 89 Correcteur balance des blancs, 193 dioptrique, 102 exposition, 156 CT, 127

D

Débit, 215 Décentrement, 78 Déclencheur, 20 Définition, 253 Délai de mesure, 107 Dématriçage, 184 Développement RAW, 238 Diaphragme, 85, 115 bague, 213 DIGIC 4, 29 Disque dur, 234 DSP, 29 Défauts optiques, 87 Définition, 52, 54 Distorsions, 88 DNG, 239 Double page Contre-jour forcé, 124-125 Dynamique et HDR au crépuscule, 236-237 Profondeur de champ et lumière ambiante, 164-165 DVD, 232 Dynamique des images, 159

E

Échantillonnage, 209 Écran, 37 arrière, 39 supérieur, 42 Encodage, 209 Enregistrement, 51 format, 214 performances, 110 Entrelacé, 206 EOS Utility, 90, 211 E-TTL2, 171 Export, 251 Exposition, 144 affiner, 155 Extension collimateur AF, 129

F

FAT32, 215 FE Lock, 167 Fichier, 55 numérotation, 226 Filtre anti-UV, 59 pour noir et blanc, 198 Firewire, 224 Flash, 33, 166 externe, 62 sans fil, 171 SpeedLite, 119, 173 Flou de bouger, 140 Fluorescent, 182 Focale, 77 Follow Focus, 218 Fonctions logo, 51 personnalisées, 46-47 Format, 52 enregistrement, 214 vidéo, 212 Fovéon, 67

G-H

Gauss (les conditions de , 88 Grip, 61, 93 H264, 209 HD et Full HD, 204 HDMI, 204 HDR, 158, 162 High-Key, 144 Hyperfocale, 116

I-J-K

Impression, 253 Interface, 33 Interview Antoine Levi, 76 Boris Decousser, 220 Florent Michel, 119 Nicolas Fogliarini, 219 Quentin Caffier, 176 Zoé Forget, 141 Joystick, 51 JPEG, 51, 54, 194, 230 Kelvin, 187

L

Lignes directrices, 71 Live View, 101 Logos des fonctions, 51 Luminance, 209 Luminosité, 24, 248

M

Macro, 78, 94 Magic Lantern, 204 Matrice de Bayer, 183, 209 Mémoire tampon, 109 Mémorisation d’exposition, 157 Menu, 44 Appareil, 47 Autofocus, 47 Exposition, 47 Live View, 106 Opération, 49 Prise de vue, 45 RAW JPEG, 54 Visualisation, 46 Mesure délai, 107 évaluative, 154 lumière, 154 moyenne, 155 sélective, 155 spot, 155 Micro, 216, 217 Mise au point Live View, 136 manuelle, 135 Mode Auto Créatif, 22, 24 Av, 153 autofocus, 50, 120, 136 balance des blancs, 185 Bulb, 62 C1, C2, C3, 154 d’acquisition, 50, 108 de balance des blancs, 50

255


I n de x

de prise de vue, 49 de mesure de lumière, 49 gestion de collimateurs, 50 M, 153 P, Tv, Av, M, Bulb, C1, C2, C3, 150 Tout Auto, 18 Tv, 163 Molette arrière, 43, 51 des modes de prise de vue, 17 supérieure, 43, 51, 154 Monture, 16 MPEG 4, 209 Multiflash, 172

Q-R

Netteté, 199, 250 Nikon, 63 Niveau électronique, 70, 103 Nombre guide, 169 Numérotation, 227

Quadrillage, 70, 103, 106 Rafale, 123 RAW, 51, 54, 194, 229-230, 238 Réduction du bruit, 110, 148 Règle des tiers, 70 Reportage, 93 Résolution, 253 Retardateur, 111 Rideau, 170 Rolling Shutter, 207

O

S

N

Objectif, 16, 77 compatible, 98 EF, EF-S, 94, 96 Obturateur, 146 One Shot, 121 Optique, 91 cinéma, 212 défauts, 87 Ouverture, 85, 114, 145, 153

P

Paramètres appareil, 47 autofocus, 47, 103 cadence, 48 exposition, 47 prise de vue, 45 visualisation, 46 Pare-soleil, 219 Paysage, 92 Pentaprisme, 32 Perspective, 92 Pied photo, 60 vidéo, 217 Pompage optique, 213 Poignée optionnelle, 60

256

Point de vue, 72, 79 Portrait, 91 Poussière, 55-56 Priorité hautes lumières, 161 Profil colorimétrique, 194 Profondeur de champ, 114, 117, 211 de codage, 253 de foyer, 133

Sacoche, 58 Saturation, 199 Scintillement, 208 Sensibilité ISO, 145-148 Sigma, 98 Signal sonore, 122 Simulation d’exposition, 107 SIR, 127 Son, 215 Sport, 93 Stabilisateur, 83-85 Steadicam, 217 Stockage, 225, 234 Style d’images, 195 Support d’enregistrement, 232 Support d’épaule, 218 Surbrillance, 247 Surchauffe, 203 Symétrie, 72 Synchronisation, 169, 175

T

Tamron, 98 Taux de compression, 53 Teinte, 199 Télécommande, 62, 140 Température, 123

Temps de pose, 140-141, 145-146 synchronisation, 169 scintillement, 208 Texture, 74 Thermocolorimètre, 188 Thermomètre, 203 TFT Clear View, 32 Touches AF/DRIVE, 43 AF-ON, 50, 122, 137, 202 contrôleur de profondeur de champ, 118, 137, 168 Flash, 166 INFO, 38, 106 ISO, 43, 150 Live View, 202 Loupe+, 137, 203 mémorisation d’exposition, 51 M-Fn, 51, 129, 167 Picture Style, 172 Q, 23, 38, 129, 150, 185 RAW JPEG, 54 SET, 38, 51, 129, 137 START STOP, 105, 202 Vidéo, 202 WB, 42 Trame, 206 Transfert, 224 Tropicalisation, 35 Tungstène, 180, 182 TTL, 127

U-V

USB, 224 Vidéo, 34, 202 Vignettage, 89 Virage, 198 Visée, 32, 101 Viseur, 43-44 Vitesse de prise de vue, 206

Y-Z

Yeux rouges, 167 Zeiss, 98 Zone AF, 126, 129 Zoom, 79


Canon EOS 7D