Page 1

Mars 2012 Le guide gratuit des sorties Ă La RĂŠunion un numĂŠro, deux couvertures : total jazz au nord

/ manapany au sud

7.8.9 av r i l

Billetterie

www.manapanysurfestival.com 0970 445 485


TALS PICARDS LESgroupeFA de rock, qui a su asseoir sa réputation grâce

LUNDI 9 AVRIL / 20H30

DIMANCHE 8 AVRIL / 23H

GENTLE MYSTICS

Un groupe anglais qui pratique un réel métissage artistique, mélangeant le folk, le hip-h op, le dub, l’électro, le drumn’bass, le jazz, la musi que suisse (!!) et la valse dans une formation décid ément très éclectique – et électrique ! Ces 9 musiciens issus du gigantesque « melting potes » londonien tournent depuis 2007, après avoir étoffé petit à petit le groupe (un trio électro à ses débu ts) et sorti leur album en 2011.

Un vrai décennie. à une rare présence scénique depuis plus d’une s autour Un groupe formé de quatre individualités réunie toutes d’une même double passion : la musique - sous humour ses formes - mais aussi et surtout l’humour, un un humour omniprésent depuis les débuts de la formation, de choses parler pour rouge fil parfois noir, parfois rouge, un l’immigration, aussi sérieuses que l’homophobie, le chômage, manière de les exploits de Bernard Lavilliers, ou la meilleure faire l’amour à la française.

DIMANCHE 8 AVRIL / 22H

LA MINE DE RIEN

L’important dans La Mine de Rien n’est pas de trouver la veine ! Yoshka et ses fidèles têtes de pioches creusent un peu partout : dans les musiques tziganes, dans les swings mordants de la New Orléans, dans le rock, les valses guinguette du Paris d’antan, ou encore dans les racines reggae et ska de la Jamaïque...


LA PROGRAMMATION 2012 SAMEDI 7 AVRIL 2012

SAMEDI 7 AVRIL / 21H30 DIMANCHE 8 AVRIL / 21H

LES MONSTROPLANTES

Maniant aussi bien la trompette et autres instruments en cuivre, que les platines, les boucles électro et autres bidules bruitistes, les Monstroplantes, issus d’un collectif plus lyonnais que la rosette, évoluent entre drumn’bass et électro-soul, le dub du Peuple de l’Herbe et la soul de Wilson Pickett, le tout en fanfare, s’il vous plaît ! Que les Manapaniophiles se pourlèchent les pistons, nous avons trouvé de dignes successeurs aux énervés métalleux de Born to Brass en 2011 !

lundi 9 AVRIL / 17H30

COMME UN GANTcu, piano,

Ces trois joyeux lurons (batteur/per saxophone) se sont baladés au sein de formations atypiques aimant triturer le jazz et les musiques traditionnelles du sud de la France, côtoyant des olibrius inspirés comme Sclavis, Lubat, la Compagnies des Musiques à Ouïr, Minvielle, ou Archie Shepp et Manu Dibango... Avec un bon trait de Frank Zappa pour relever le tout !

Réservez vos billets

om www.manapanysurfestival.c 5 48 5 44 0970

Spot de man apa ny-l es-bains 8h-17h : Compétition WWT IBA et challenge Manapany Vill age Ban ian 19h : Waki Band 20h15 : Saint-John’s Groovin’ Factory 21h30 : Les Monstroplantes

2012 DIMANCHE 8 AVRIL es-Ba ins Spot de ma na pan y-l T IBA 8h-17h : Compétition WW et challenge Manapany Léz ar d Vert 13h30 : The Circle-A 15h : Voodoo Gong 16h30 : Psychorigid Lat èri t 16h : Gangsters du reggae ille 17h15 : Jérémy sans fam 18h30 : Airzik Ti Co in Ch ar ma nt 20h : Shaazam 21h : Les Monstroplantes 22h : La Mine de Rien 23h : Gentle Mystics 00h15 : True Live

LUNDI 9 AVRIL 2012

Spot de ma na pan y-l es-Ba ins 8h-17h : Compétition WW T IBA et challenge Manapany Léz ar d Vert 12h : Elvijah 13h15 : El Mélagouach 14h30 : Les Jeunes Mariés Lat èri t 13h30 : Salangane 14h45 : Grèn Sémé 16h : Kozman Ti Dalon 17h : REMISE DES PRIX COMPETITION SURF Ti Co in Ch ar ma nt 17h30 : Comme un Gant 18h30 : Lezarsonic 19h30 : Toguna 20h30 : Les Fatals Picards


7

ÉDITO Cette fois, c’est annoncé ! Contrairement à ce qu’on pourrait croire, je ne veux pas parler de la candidature de Nicolas Sarkozy à sa propre succession, que l’ensemble des médias ne manquera pas de commenter dans les moindres détails durant les mois qui viennent. Je ne parle pas non plus d’ailleurs des élections ellesmêmes, que les comiques assermentés parodieront à volonté, et que les publicitaires les plus frivoles n’hésiteront pas à récupérer pour vendre des yaourts, ou même des places de concert – l’idée est éculée mais elle a fait ses preuves, et puis, pourquoi se priver du plaisir potache qu’on prend à détourner les slogans politiques ? Non, quand je dis « c’est annoncé ! », je veux bien sûr parler de la programmation du Sakifo, que tout le monde attend chaque année de pied ferme, et que nous résumons dans la page qui suit. Il est en général de bon ton de la commenter entre amis avec la mine blasée du gourmet pointu qui boude les gros buffets, énumérant les redites (Ayo, Patrice, Moriarty, Chinese Man), comptant le nombre d’artistes produits par Sakifo Records avec l’air entendu de celui qui a pigé la magouille (Alex, Finley Quaye), se gaussant des fautes de goût (Orelsan, Julien Doré), ou se désespérant de voir un jour venir cette baderne de Ben Harper. Mais à l’Azenda, nous, quand on voit cette bougresse explosive de Sharon Jones, Sia Tolno, les petits malins de Misteur Valaire, l’énorme Blitz the Ambassador, le météore rock Asaf Avidan, Tom Fire ou le génial Saul Williams, et puis tous ces artistes qu’on ne connaît pas encore (en attendant d’autres surprises ?), on a juste envie de dire bravo, merci, et à bientôt. Et bisous. Azenda N°74 de mars 2012

Mensuel culturel gratuit Tous les lieux où trouver l’azenda sur www.azenda.re

L’EQUIPE

Dir. de la publication : Sandrick ROMY Chargée de clientèle : Vanessa Leverrier Rédacteurs : Jérôme HORAT, François GAERTNER, Nicolas MILLET Directeur artistique : Freddy LECLERC Comptabilité : Isabelle MALENS Responsable distribution : Daniel DIJOUX Impression : Scanner

C’est le nombre de grands pianistes renommés que vous pourrez voir en concert ce mois-ci.

30

C’est le nombre d’années qu’il aura fallu pour que la musique de Mulatu Astatké, en concert au Téat Plein Air le 31 mars, soit enfin reconnue dans le monde entier.

67,2 C’est l’estimation en litres de la quantité de café engloutie par la rédaction au cours de la préparation de ce numéro

L’éditeur décline toute responsabilité quant aux erreurs éventuelles. Contactez les lieux avant de vous y rendre pour confirmer que l’information annoncée est toujours bonne. Quel que soit le procédé, toute reproduction intégrale ou partielle des pages, informations, visuels, publiés tant dans la présente publication que sur le site internet www.azenda.re, est interdite.

NOUS CONTACTER Mail : redaction@azenda.re / Tél. : 0692 66 29 47 / 0262 33 22 69

PUBLICITÉ

Mail : vanessa@azenda.re / Tél. : 0692 60 55 12


LA ANT V A E M M O ’H «DIEU A FAIT LLUI PERMETTRE DE FEMME POUR UES MOTS» PLACER QUELQ 8

, JOURNAL. P.4

JULES RENARD

p.23

World Jazz Resistance 6 Actu / 8 Temps de Parole de l’opposition / 12 Dans les Bacs / 16 Pierpoljak / 37 Musique / 38 Louis Bertignac / 40 Musique / 44 Pedro Pauwels / 50 Devant La Parole / 52 Les Miscellanées / 64 expos / 66 Agenda / 82 Zéroscope

18 Vise la touche

Classique, jazz, solo, clownesque, chaloupé : le piano dans tous ses états est à la fête en mars !

46 !Aïa

4 mois après les polémiques qui ont suivi la première représentations de son dernier spectacle, Taliipot revient pour 9 représentations dans l’Est.

54 Anonymous

L’auteur Alan Moore revient sur la création de V pour Vendetta, dont est tiré le célèbre masque des Anonymous.


Les vieux de la vieille, ceux qui se souviennent du Palaxa avant le grand lifting, en font encore des cauchemars : le son y était, disons-le, dégueulasse. Eh bien, c’est fini. Les travaux de rénovation comprenaient une refonte complète de l’acoustique de la salle, avec faux plafond sur toute la surface, portes-sas, et traitement intégral des murs. Le résultat, en plus d’être assez joli, est très réussi : fini la résonance et les migraines, le Palaxa nouveau dispose désormais d’une acoustique top niveau, super confort, une des meilleures de l’île, à la fois pour le public, et pour le voisinage.

BATO FOU NOUVEAU Installée depuis 2010 à la Plaine des Cafres, l’équipe du Bato Fou poursuit son programme d’actions culturelles et d’accompagnement de projets artistiques (soutien à la création, ressource et formation professionnelle). En attendant de pouvoir organiser des spectacles dans l’un des Grands Kiosques du 27ème km, le Bato Fou a repris la diffusion hors les murs. D’abord avec le concert de Louis Bertignac le 9 mars au Théâtre Luc Donat. Puis avec les Concerts au Vert à retrouver toute l’année, et qui démarrent le 18 mars à l’Auberge des Cratères de Bourg-Murat. www.batofou.org

crédit photo : Gaël Ayan

Actu p.6

On a testé l’acoustique du Palaxa

MELANZIK A compter du mois d’avril, l’association RADAR lance un nouveau projet d’échanges artistiques entre des groupes réunionnais et des groupes de métropoles, Mélanzik. Résidences de travail, tournées conjointes ici et dans l’hexagone, autant de pistes pour soutenir la professionnalisation des artistes ainsi que l’export des musiques de La Réunion. Ca démarre dès le mois prochain donc, avec Abazdabu pour La Réunion et La Mine de Rien pour la métropole. Les dates de cette tournée seront dans notre prochain numéro !


Le 8 mars aura lieu la traditionnelle Journée internationale des droits de la Femme. A cette occasion, de nombreuses associations et institutions organisent dans toute l’île des rassemblements et des marches blanches, ainsi que des expositions, des rencontres poétiques, des débats, des concerts et des projections. Le thème officiel de cette année est plutôt pointu : « L’autonomisation des femmes rurales et leur rôle dans l’éradication de la pauvreté et de la faim, le développement et les défis actuels. » Le programme de toutes ces manifestations est à retrouver sur www.azenda.re

Le Sakifo 2012 est bel et bien sur les rails, s’annonçant plus groovy que jamais à la faveur de belles affiches Soul Funk : Earth Wind & Fire Experience, Finley Quaye, Sharon Jones (photo) et les locaux de Yaourt Soul Experience. Si l’on peut regretter la quasi absence du rock dans cette programmation (seuls Thermoboy et Asaf Avidan feront rugir les guitares saturées), on ne peut que se réjouir de l’intérêt de l’équipe du Sakifo pour les musiques électroniques et actuelles : Addictive TV, General Elektriks, Misteur Valaire, El Hijo De La Cumbia, Chinese Man, Dubmarine et Zon seront de la partie. Les musiques du monde seront représentées par 3 femmes de caractère : la Guinéenne Sia Tolno, la Trinidadienne Calypso Rose et la Brésilienne Flavia Coelho. Tandis qu’au rayon chanson française, sont annoncés Julien Doré, Claire Denamur, Zaza Fournier et Giedré. Ajoutons à cela une touche de reggae avec Rod Anton & The Ligerians et Tom Fire, et une autre résolument hip-hop avec Orelsan, Saul Williams, Blitz The Ambassador et Alex. Sans oublier le retour très attendu de Patrice, Ayo et Moriarty. Enfin les musiques réunionnaises seront à l’honneur sur la nouvelle scène «Salon Bal» dédiée au séga, et servies également par Tyéri Abmon, Baster, Maya Kamaty et Danyèl Waro pour un risofé qui devrait valoir le détour ! On attend donc du beau monde sur le site de Ravine Blanche, les 1er, 2 et 3 juin prochains. www.sakifo.com

p.7

Actu

SAKIFO

crédit photo : Dulce Pinzon

FEMME JE VOUS AIME


Humeur p.8

insultez-vous ! Voilà longtemps qu’on se moque de l’empilement d’euphémismes absurdes qui composent le lexique du politiquement correct. C’est vrai que c’est drôle, cette tendance à remplacer l’échec scolaire par la réussite différée, les bigleux par des mal voyants, les Noirs et les Arabes par des minorités visibles, les laiderons par des beautés non conventionnelles. On imagine en souriant une police de lexicographes hypersensibles et assermentés, des vieux moustachus à lunettes vêtus de blouses blanches dans des labos super propres, en train de passer les phrases au détecteur de méchancetés. Ils procéderaient précautionneusement à l’ablation des mots potentiellement péjoratifs pour leur substituer des prothèses maladroites et grossièrement articulées. Les phrases, bancales et couturées de cicatrices, C’est vrai que c’est drôle, ressortiraient du laboratoire en cette tendance à remplacer boitant, lourdaudes, avec des tronches de Frankenstein roudoudou, l’échec scolaire par roses concon, parfaitement la réussite différée inoffensives. Je vous le concède, c’est peut-être un peu marrant, bien que tout à fait désespérant. Mais la majorité des critiques faites au langage du politiquement correct raillent justement sa fadeur ridicule, alors que le fond du problème est qu’il est à la fois confus, imprécis et dangereux. On voudrait faire passer


de quel droit tu me traites d’imbÊcile, john ?

je suis une intelligence non conventionnelle !


Humeur p.10

cette réforme linguistique pour un progrès social, quand elle ne fait que substituer au progrès véritable une carte postale grotesque, un faux. En instaurant une police du vocabulaire, on ne supprime pas le racisme, ni la pauvreté, mais les preuves les plus manifestes de leur existence. Ce faisant, on empêche tout changement en travestissant l’horrible vérité en paradis artificiel, une intouchable perfection de surface que nul ne songerait à renverser. Comment ne pas se sentir satisfait Le politiquement et plein de gratitude dans un monde correct est au où les entreprises parlent de plans langage authentique de sauvegarde de l’emploi, et pas de licenciements collectifs ? ce que la musique Comment perdre espoir quand d’ascenseur est un système économique fondé au rock’n’roll sur les calculs à court terme se met à répéter en boucle les mots développement durable pour évoquer les concessions anecdotiques faites à la préservation de l’environnement à long terme ? Comment s’indigner d’un énième plan de sauvetage de la Grèce, même s’il s’agit au fond d’y démanteler entièrement les services publics et de plonger des millions de personnes dans la pauvreté, jusqu’à les faire crever de faim (vous savez, la malnutrition), pour payer des banquiers. La multiplication de ces expressions vides ou même invraisemblables contribuent à la lente et systématique asphyxie du langage, elles suffoquent les encéphales et paralysent petit à petit l’ensemble du corps social. En pourrissant le nom des choses, on abolit la faculté de repérer dans notre environnement les plus dégueux bubons, on se rend cons et, c’est peut-être le pire, on se condamne à l’incommunicabilité. Le politiquement correct est au langage authentique ce que la musique d’ascenseur est au rock’n’roll, un sous-produit lénifiant, déprimant et inaudible. Nous n’avons pourtant jamais eu tant besoin de rock bien crade, bien velu, bien grossier. Alors en mars, faites-vous plaisir : insultez-vous.

F.G


ATTENTION : SERIAL KILLER TRÈS PRATIQUANT

¢ REUNION SAS au capital de 1 500 000 € - 352 827 646 RCS Saint-Denis. © Showtime Networks Inc. All rights reserved.

SAISON 6 EN MARS SUR

Le meilleur des séries et du cinéma est sur CANAL+. En mars, retrouvez sur CANAL+ Fast & Furious 5, Les Femmes du 6è étage, la saison 4 de Mafiosa, la saison 6 de Dexter... Tél. 0262 97 98 99 (coût d’un appel local depuis un poste fixe)

N’EN PERDEZ PLUS UNE GOUTTE AVEC


p.12

Actu

dans les bacs

SOLEY LOÏC

Déjà remarqué pour les belles orchestrations de son 1er opus, Le Sang Bourbon, Loïc Païnaye revient avec un 2ème album intitulé Soley. 15 titres à classer au rayon reggae made in Réunion de bonne facture, chantés en créole, en français et en anglais. La voix aérienne de Loïc y chante La Réunion de son coeur, évoquant son histoire ainsi que sa réalité contemporaine. Le reggae de Soley est influencé par le maloya («Omaz») et le ragga («Love»), dévoilant de bonnes vibrations relayées par un saxophone bondissant et des guitares qui savent se faire très percutantes. Alternant les parties acoustiques et électriques, Soley est une belle découverte de la nouvelle scène péi. Loïc assure la première partie de Pierpoljak le 9 mars au Palaxa. www.myspace.com/loicpainaye

AN PARTAN IZA

Le troisième album d’Iza, An Partan, est sans doute le plus personnel de la chanteuse originaire de Cilaos. Elle a participé à l’écriture et à la composition des 12 titres, aux côtés de Didyé Kérgrin et Christophe de Montagu, qui ont réalisé An Partan. Et le résultat est là : l’album met bien en valeur la sensibilité ainsi que la douce voix d’Iza. Au fil de ces nouvelles chansons, on retrouve aussi une belle reprise du «Rès la Maloya» d’Alain Peters ainsi qu’un titre signé Nathalie Natiembé, «Kafrîn». An Partan sort le 12 mars à La Réunion, juste avant une résidence et un concert au Palaxa. L’album connaîtra également une sortie nationale en avril chez Harmonia Mundi, ce qui est très rare pour un artiste de La Réunion. Dans la foulée, Iza se produira au Satellit Café de Paris le 11 mai. Iza est en concert le 17 mars au Palaxa. www.iza.re


écouté Michel Teló Kina Grannis Na Balada

Stairwells

C’est grâce au tube «Ai Se Eu Te Pego» que Michel Teló s’est hissé en à peine un an au rang de star mondiale de la pop. Ce Brésilien de 30 ans, surnommé au pays de la samba «le Roi de le fête», mêle sur ce nouvel album la musique Sertaneja (la country brésilienne) à la pop la plus dansante. On n’a pas fini de se déhancher dans les discothèques sur les titres de ce Na Balada.

D’abord sorti aux Etats-Unis en 2010, Stairwells débarque en Europe en ce début d’année. La jeune chanteuse californienne Kina Grannis dévoile sur ce cinquième album une pop-folk assez classique, basée sur le diptyque guitare acoustique/voix. Les textes de Kina Grannis forment un univers mélancolique à souhait. D’une voix envoûtante, elle interprète ses compositions ainsi que des 15€99 reprises avec beaucoup de sensibilité et un réel sens de la mélodie.

14€99

Jaojoby

Aide a li !

Mila Anao

Inclus le clip «Aide a li !»

Les bénéfices de ce disque caritatif et collectif sont reversés aux boutiques Solidarité, labellisées par la Fondation Abbé Pierre. En achetant cette compilation, vous faites donc une bonne action à destination des mal-logés et des sans-abris. Parmi les nombreuses personnalités réunionnaises qui participent à cette aventure, on peut citer : Danyèl Waro, Davy Sicard, Joël Manglou, Stéphanie Thazar, Bernard Joron, Fabrice 10€ Legros…

Ahmad Jamal Blue Moon

L’immense pianiste Ahmad Jamal revient à plus de 80 printemps avec un nouveau chef d’œuvre. Entouré de nouveaux musiciens, le jazzman revisite quelques standards américains liés à l’histoire du cinéma, avant de livrer trois de ses compositions inédites. Nuances de la relecture, créations étincelantes et groove subtil, l’ensemble prend la forme d’une pépite 15€99 sonore à se procurer de toute urgence.

Le Roi du Salegy n’en finit plus de faire danser les amateurs de musiques malgaches débridées. Mila Anao («Besoin de toi») est son septième album et va à nouveau faire résonner les rythmes de la Grande Ile au-delà de ses frontières. Au fil des 14 titres de l’opus, le grand Eusèbe dévoile notamment ses préoccupations concernant l’environnement ou les valeurs sociales, sans oublier d’aborder le thème universel de l’Amour !

15€99


Anaïs A L’eau de Javel

Le troisième album solo de la pétillante Anaïs sort ce mois-ci, soit quatre ans après le succès de son précédent opus, The Love Album. Celle qui fut révélée en 2005 par son single «Mon cœur, mon amour» aime surprendre son public, comme le prouve ce nouveau disque : A L’eau De Javel compte 12 reprises de chansons qui ont marqué l’enfance de la chanteuse. Des titres pas forcément très connus, qui datent tous de la période 1930-1960, standards du music hall ou chansons populaires qu’Anaïs décape au vitriol de son humour grinçant. Epaulée par Dj Netik pour mener à bien ce projet rétro et un peu fou, Anaïs explore par exemple la légèreté teintée d’humour de «Je n’embrasse pas les garçons» qu’interprétaient dans les années 1950 Georges Guétary et Carmen Sevilla, ou la sombre langueur de «Si j’étais une cigarette» que chantait en 1949 Eliane 15€99 Embrun.

Sexion d’Assaut L’apogée

La nouvelle bombe des enfants terribles du rap français est dans les bacs et va faire du bruit ! Les Parisiens de la Sexion D’Assaut n’en sont qu’à leur deuxième album, mais surfent actuellement sur l’irrésistible vague du succès. Pour preuve, la fébrilité avec laquelle les fans et tous les amateurs de hip-hop français attendaient la sortie de L’Apogée, plusieurs fois retardée. Sur cette nouvelle galette, Lefa et les siens alignent 17 titres tour à tour sensibles («Avant qu’elle parte») ou sans concession («Disque d’or»). Une Tracklist où figurent quatre featurings : avec Dry, Lio Petrodollars, Dr. Bériz et H Magnum. Au vu du carton qu’ont fait les premiers extraits rendus publics, on peut tabler avec L’Apogée sur l’une des meilleures ventes d’albums de rap en France cette année. De bon augure pour la Sexion, qui entamera dans la foulée une grande tournée nationale, avec une étape décisive en mai : un concert au Palais Omnisports de Paris€99 Bercy, déjà quasiment complet ! L’apogée, 16 on vous dit...


Pierpoljak 9 et 10 mars > 21h > Palaxa >15/10€ 1ères Parties : Loïc Païnaye le 9 mars et Elvijah with Miohjah le 10

On le croyait définitivement rangé des voitures et même jeune retraité du reggae made in France. Malgré sa discrétion médiatique de ces dernières années, Pierpoljak n’a jamais arrêté d’écrire et de composer des morceaux, pour ses propres albums ou pour des collaborations avec de grands noms de la scène internationale. Plus de dix ans après l’immense succès de Kingston Karma (1998 - disque de Platine), Pierpoljak continue son bonhomme de chemin sur les sentiers qui relient Paname au pays du Reggae et des cigarettes qui font rire. Et de Jamaïque, il est beaucoup question dans l’oeuvre et la carrière de Pierpoljak. Il y a enregistré la plupart de ses albums, dans le mythique studio Tuff Gong de Kingston, créé en 1981 par Bob Marley himself. L’île caribéenne a également inspiré au reggaeman français ses plus grands tubes, de «Je sais pas jouer» à «Maman» en passant par «Pierpoljak». La décennie 2000 a vu celui qui se fait également appelé «Pékah» sortir des albums solos au succès mitigé : Stim turban (2003), Je blesserai personne (2006), Cheper

crédit photo : DR

p.16

Musique

Qu’est-ce que tu fais là ?

(2006) et Tuff Gong Blues (2007). Après un gros passage à vide, Pierpoljak a enregistré un huitième album bien accueilli par la critique et le public, Légendaire Sérénade (2010). Sur cet opus coloré, le roots reggae se marie à la musique caribéenne traditionnelle, portée par des instruments tels que cajon, mandoline et orgue Amond. Sur scène, Pierpoljak se produit entouré de sérieux instrumentistes français, le «Homegrown Band», qui ont notamment sévi aux côtés des pointures Horace Andy, Omar Perry et Jamaica All Stars. Pour ces deux concerts au Palaxa, les deux formations de reggae péi qui assureront les 1ères parties de Pierpoljak sont Loïc Païnaye ( p.12) et Elvijah with Miohjah. j.H


Musique p.18

vise la touche

Virtuose précoce, clown de concert, légende du jazz, frère du Premier Ministre, improvisateurs nonchalants, soliste en queue de pie : La Réunion accueille en mars sept grands pianistes venus de tous les horizons. Revue de troupes !

Monty Alexander crédit photo : Franck Juery-Naïve

29 mars > 19h > Téat Plein Air

Antoine Hervé & Jean-François Zygel

50 ans de carrière, 70 albums, d’innombrables concerts : Alexander est une légende du jazz mondial. Né à Kingston, installé à New York, il a traversé les révolutions musicales du 20ème siècle fort de cette double identité reflétée dans son jeu, aussi à l’aise pour reprendre Bob Marley que Nat Cole ou Art Tatum. Son dernier album, Harlem-Kingston Express, sorti en 2011, prouve que son va-et-vient jubilatoire entre la Jamaïque et les USA peut encore accoucher de surprises enthousiasmantes. Plus d’infos sur www.azenda.re

Antoine Hervé et ses leçons de jazz sont bien connus des amateurs de jazz réunionnais. Il monte cette fois sur scène avec son vieil ami JeanFrançois Zygel pour une conversation improvisée à pianos rompus autour de leur passion commune pour le prince des instruments. Entre rivalité feinte et complicité sincère, leur Double messieurs est un match amical entre deux jazzmen érudits mais pas bégueules.

crédit photo : Crush Boone

30 mars > 19h > Téat Plein Air


crédit photo : DR

Monstre de technique et de sensibilité bardé de premiers prix de conservatoire, ce grand maître français né au Liban est l’un des plus fins pianistes classiques de la planète. Son répertoire extrêmement riche va de Bach à Prokofiev en passant par Beethoven, Ravel et Rachmaninov, dont il interprètera à Champ Fleuri 24 préludes pour piano. Du classique dans ce qu’il a de plus aristocratique.

p.19

20 mars > 20h > Téat Champ Fleuri > 12-24 €

Musique

Abdel Rahman El bacha

Tigran Hamasyan

Prodige météorique de 23 ans comparé – excusez du peu – à Keith Jarret, ce jeune Arménien bouscule aussi bien les genres que les courbes de croissance moyennes des musiciens. Après un bruyant album de fusion arméno-métal-jazz, il enregistre en 2011 un disque solo (A Fable) rempli d’une beauté minimaliste hantée, entêtante et distinguée, dont seuls sont capables les génies authentiques. Ce gamin trop brillant vous ôte l’envie de jouer de la musique, mais Dieu qu’il vous donne plaisir à en écouter ! Plus d’infos sur www.azenda.re

crédit photo : DR

9 mars > 20h > Léspas Leconte de Lisle > 20/18€ 10 mars > 21h > Les Quais > 20/18€


Musique p.20

Dominique Fillon Quartet 30 mars > 19h > Téat Plein Air 23 mars > 20h > Théâtre Canter > 15/5€

crédit photo : Dominique Colin

Le petit frère de notre Premier Ministre pratique aussi l’ouverture, mais musicale : pianiste de jazz reconnu de Paris à Tokyo, il cherche toujours de nouvelles influences pour enrichir un répertoire voyageur. Accompagnateur de Fugain, Jimmy Cliff ou Angélique Kidjo, producteur de San Severino, il partage cette fois la scène avec les fougueux locaux de Grèn Semé (voir p.29) pour un set mélangé à la rencontre des rythmes tropicaux.

Franz, pianiste et clown de concert 20 mars > 20h > Théâtre Luc Donat > 16/12€ 22 mars > 20h > Léspas L. de Lisle > 15/18€ 23 et 24 mars > 20h > Le Séchoir Piton > 18€

Star du nouveau cirque, Madame Françoise alias Roseline Guinet, est un clown moderne et aventureux, la preuve, elle promène son nez rouge jusque dans le répertoire classique et l’univers empesé des concertistes bien mis. Associée à une pianiste bienveillante, Rebecca Chaillot, elle crée un duo classe et rigolo fondé sur l’échange entre musique, jonglage et pitreries. Et toc !

crédit photo : Eric Schaflein

F.G


TÉLÉCHARGEZ L’APPLI iPhone®

infos et réservations : www.kabardock.com / 02 62 540 540 – www.monticket.re / 0892 707 974 – www.agora-culturel.re


crédit photo : DR

De Paris à Kingston, d’Addis-Abeba à La Réunion, le festival Total Jazz accueille du 23 mars au 1er avril la crème des inventeurs azimutés du world jazz contemporain, et prouve qu’on peut encore produire de la musique bien fraîche et bien vivante.

On connaît la rengaine blasée du désespoir post-moderne : tout a été dit cent fois, et bien mieux que par moi, tout a été fait, il n’existe plus de territoires vierges. Pourtant, il se trouve encore des gens pour en chercher. La mondialisation a provoqué une folle accélération des échanges intellectuels et culturels, et n’a pas accouché que d’une culture commerciale molle et uniformisée. Dans la musique surtout, la disparition des frontières a permis l’émergence de courants nouveaux d’une éclatante diversité, dont le jazz est l’un des plus puissants moteurs. Un grand nombre d’artistes de La Réunion et d’ailleurs oeuvrent avec vaillance à la créolisation du monde telle que l’annonçait le poète antillais Edouard Glissant. La richesse des échanges entre les traditions musicales du monde entier et la culture mélodique américaine qui fonde le world

jazz va dans le sens de l’idéal humain dessiné par le défunt poète et, dans le fond autant que sur la forme, les concerts prévus ce mois-ci sont une occasion de se réjouir. La musique de Mulatu Astatké, de Juju ou de Yom, que nous présentons dans les pages qui suivent, sont le témoignage de la vitalité du métissage mondial, autant que la curiosité de Gilbert Pounia et d’Alex Sorrès quand ils confrontent le maloya à des formes artistiques radicalement modernes dans Kréol I Jâze. Ces musiciens audacieux nous donnent finalement une leçon que l’on peut résumer en une phrase : pour résister, il faut s’ouvrir et explorer sans relâche. Retrouvez la programmation intégrale et toutes les infos pratiques de Total Jazz p. 34 Retrouvez d’infos sur Monty Alexander courant mars sur www.azenda.re

Musique p.23

World Jazz Resistance


Musique

ça balance pas mal en gambie

Justin Adams est britannique. Guitariste et arrangeur du mythique Robert Plant, il est aussi le premier à avoir enregistré le blues touareg de Tinariwen. C’est enfin la moitié de Juju, binôme afro jazz pétaradant d’une puissance phénoménale qu’il forme avec le Gambien Juldeh Camara, et qui fera en mars une tournée réunionnaise coordonnée par Le Séchoir. Nous avons joint Justin Adams chez lui à Londres... 29 mars > 19h > Téat Plein Air 30 mars > 21h > Kerveguen 31 mars > 20h > Le K

crédit photo : York Tillyer

p.24

JUJU


je suis formel : le rock vient directement d’Afrique

Votre son est très cru, direct et simple. Vous êtes un peu au jazz et à la world music ce qu’un groupe de punk garage est à AC/DC, non ? (Rires) Oui, on pourrait dire ça. Je trouve que la façon dont la world music est présentée aujourd’hui est parfois un peu stérile. Je ne vois pas trop l’intérêt des démonstrations techniques virtuoses ou des mélodies d’ambiance. J’aime quand la musique est physique. La musique traditionnelle africaine partage ça avec le rock : c’est une transe, quelque chose qui vous fait sortir de vous-même. C’est un peu comme quand j’entends du maloya, le rythme vous prend aux tripes. La musique africaine parle directement au corps, ça vous secoue, ça relève de la célébration et vous vous abandonnez complètement. D’ailleurs, je suis formel : le rock vient directement d’Afrique.

Musique p.25

Comment décririez-vous la musique que vous faites, avec Juju ? Je commencerais par vous parler de Juldeh et de moi, parce que Juju est vraiment le fruit de notre rencontre. Juldeh est un authentique griot gambien, un homme qui raconte des histoires et s’accompagne avec un violon à une corde. Sa musique est très ancienne, primordiale et très profonde. Quand on l’entend, on sent qu’il ne joue pas comme les musiciens de formation classique, qui sont très flexibles et qui peuvent jouer tous les styles, mais qui perdent quelque chose en chemin. On sent qu’il a passé son enfance et sa vie à jouer dans les champs, dans son village, il a cette force incroyable, ce naturel qu’ont ceux qui ont grandi avec leur musique presque exclusivement. Et pour ma part, je suis un guitariste très rock, presque punk, avec des affinités profondes pour le blues, qui est né de l’exil des esclaves africains en Amérique. Notre rencontre est donc celle de la musique africaine primordiale, du rock et d’un blues plus moderne, plus électrique, ce qui produit un mélange très explosif et détonnant.


Musique p.26

Quand vous avez enregistré les premiers albums de Juju, vous vouliez obtenir un son proche des enregistrements africains des années 70, pourquoi ? Parce que c’est direct et puissant. C’est le moment que je préfère dans la musique : quand des musiciens qui d’habitude n’enregistrent pas leur musique, et qui souvent ne jouent même pas devant un public, entrent pour la première fois dans un studio d’enregistrement, et se branchent sur un circuit électrique. Ils gardent une vraie authenticité, un lâcher-prise, ce jeu très terrien, très spontané. C’est ce que j’aime. Muddy Waters par exemple, il a grandi dans la cambrousse à tourner dans des bars, il jouait sans être vraiment amplifié. Il a jamais vu de studio. Un jour, il va à Chicago et il enregistre, et quand on l’écoute, il a gardé toute la puissance de la musique country. C’est exactement ça qui s’est passé au Nigéria dans les années 70, et dans d’autres pays africains. Et c’est aussi ça qui s’est passé avec le rock’n’roll. Après, on a rajouté des couches de show-business, des machines et des techniques de plus en plus élaborées, mais l’énergie primordiale, elle n’a pas besoin de ça. C’est ce que vous essayez de reproduire avec Juju ? Exactement. La première fois qu’on s’est rencontrés avec Juldeh, c’était dans mon garage. Il avait entendu l’un de mes albums, et il s’amusait à jouer par dessus le CD. Un jour il m’a appelé, je lui ai dit de venir chez moi. Dans mon garage, il y a un simple microphone et un ordinateur portable, et on a juste improvisé toute l’après-midi, on est entrés en transe. C’est une façon de faire qu’on a gardée sur tous nos albums :

le dernier, In Transe, a été enregistré en condition de live, sans post-synchronisation. C’est là que notre musique est la meilleure, quand on improvise, qu’on lâche prise. On joue avec d’excellents musiciens, un batteur et un bassiste vraiment formidables, et on peut se laisser aller à cette énergie presque bestiale, improviser ensemble, et s’amuser vraiment.

on peut se laisser aller à cette énergie presque bestiale... Dernière chose. Vous êtes le guitariste et l’ami de Robert Plant, le chanteur mythique de Led Zepplin, qui est déjà monté sur scène avec Juju… Oui. Est-ce que vous pourriez essayer de le convaincre de venir avec vous à La Réunion ? (Rires) Vous savez quoi, il se trouve que quand je lui ai dit que je venais jouer à La Réunion, il était très jaloux. Il avait été question qu’il vienne y jouer il y a quelques années, et puis ça ne s’est pas fait, mais il avait très envie de venir avec nous, il m’a dit : « Super ! Je vous accompagne en tant que tour manager ! ». Malheureusement, il sera aux Etats-Unis en mars. En tout cas, tout ce qu’on entend sur La Réunion nous rend très enthousiastes, tout le monde dit que c’est un endroit formidable, et j’ai hâte de pouvoir rencontrer des musiciens réunionnais pour en apprendre plus sur le Maloya.


Afro-blues

Justin Adams & Juldeh Camara « En accord parfait, ils associent les cordes du Mali et les riffs de Chicago, les rythmes gnawas et le punch des Clash. Une rencontre qui emmène joyeusement le public vers la transe. » Radio Nova

31 MARS - le K 20h - St leu

0262 34 31 38 | www.lesechoir.com


Mélanges pilés

Le festival Total Jazz à Saint-Gilles est l’occasion de prendre le pouls des fusions afro jazz à La Réunion, avec deux rencontres fertiles et prometteuses. Le jazz, vaste et bouillonnant creuset où l’improvisation est reine, est le lieu de rencontre idéal pour toutes les musiques, une zone franche où s’échangent librement tous les courants du monde. Les deux têtes d’affiches internationales de Total Jazz, Monty Alexander et Mulatu Astatké, ont par exemple tous les deux bâti leur succès en intégrant à la culture musicale américaine les influences de leurs racines jamaïcaines et éthiopiennes.

Et à La Réunion aussi, la musique n’a jamais semblé si vivante que lorsqu’elle cherche son avenir en plongeant ses racines dans des terres nouvelles, prouvant à ceux qui en doutaient encore que le métissage est loin d’être un vain fourre-tout consensuel, mais bien un chemin vers l’avenir. A l’heure où les rencontres et les résidences entre des artistes issus d’horizons très divers se multiplient chez nous, Total Jazz sera l’occasion de découvrir deux projets nouveaux et pleins de promesses.

crédit photo : DR

Musique p.28

Jazz métisse


crédit photo : Fatch

Vainqueur du concours 9 semaines et demie l’an dernier, Grèn Semé a rencontré le pianiste Dominique Fillon à La Rochelle lors des Francofolies 2011. L’univers maloya poétique et inventif du leader du groupe, Carlo de Sacco, a tapé dans l’oreille du pianiste virtuose et de son quartet intégralement composé de grosses pointures, qui accompagnent notamment des légendes comme Billy Cobham. Résultat : une résidence est prévue à La Réunion courant mars, où les jazzmen pointus de Métropole et les maloyèrs novateurs péï vont pouvoir chercher ensemble de nouvelles formes d’expression libre, nées d’un échange que Carlo définit simplement : « Lui, c’est un pianiste world jazz, donc il est très content de sa rencontre musicale avec le maloya, et puis nous, on est très heureux de jazzifier un peu plus notre maloya. » Outre cette collaboration prestigieuse qui devrait tourner sur les festivals jazz en France cet été, 2012 promet d’être l’année Grèn Semé puisqu’ils ont été sélectionnés pour être Découverte du Printemps de Bourges en avril prochain.

Kréol I Jâze 31 mars > 19h > Téat Plein Air 1er avril > 14h > Les Grands Kiosques de Bourg-Murat

Armés d’un tambour d’orchestre, d’un sax baryton et d’un petit accordéon diatonique, les loustics de Tribal Jâze triturent depuis 7 ans les courants folkloriques bretons et nordistes pour en extirper de force un peu de modernité. Ce traitement de choc, à base de projections vidéos et de pro-vitamines B-52 bombardées sur scène avec l’énergie du rock’n’roll, a dû plaire au leader de Ziskakan, Gilbert Pounia, et au rappeur la kour Alex Sorrès, puisqu’ils ont choisi de

faire équipe avec ces drôles de loustics dans une formation hybride naturellement baptisée Kréol I Jâze. Objectif : faire subir aux ségas lontan et au maloya une cure de jeunesse radicale en les confrontant à des formes actuelles comme le hip-hop ou le veejaying, et explorer ensemble de nouveaux territoires musicaux au carrefour de Pimpol, de Cilaos, d’hier et d’aujourd’hui.

p.29

23 mars > 20h > Théâtre Canter 30 mars > 19h > Téat Plein Air

Musique

Grèn Semé


Musique p.30

Ethiopiques et Colégram Mulatu Astatké en concert 31 mars > 19h > Téat Plein Air

Longtemps oublié, redécouvert au début des années 2000 alors qu’il avait déjà plus de 60 ans, le père du jazz éthiopien ne cesse de réinventer la musique fascinante qu’il fut le premier à jouer, avec une fraîcheur d’esprit et un enthousiasme juvéniles qui forcent l’admiration. En 2005, Bill Murray trimbale en jogging sa trogne morose de porte en porte chez toutes ses ex-petites amies, à la recherche d’un fils caché et d’un sens à sa vie, dans le road trip doucement dépressif de Jim Jarmush, Broken Flowers. Cette crise existentielle du sexagénaire est rythmée par une sorte de funk au ralenti, hypnotique et entêtant, qui accroche l’oreille de millions de spectateurs. Le monde entier vient de découvrir l’éthio-jazz au cinéma, musique née dans les années 70 du mariage des mélodies coptes traditionnelles d’Ethiopie et des influences jazz modernes. Son inventeur, le vibraphoniste et percussionniste Mulatu Astatké, sort de l’oubli après 40 ans à œuvrer dans l’ombre pour populariser la musique éthiopienne.

Né en 1943 à Jimma, Astatké embarque pour le Royaume-Uni à 16 ans pour poursuivre ses études. Rapidement, ses professeurs l’encouragent à se consacrer à la musique. A Londres, il fait une découverte qui va changer sa vie. « J’ai commencé à voir des musiciens du Ghana, du Nigéria ou de Trinidad, qui venaient en Angleterre dès les années 50 pour faire connaître la musique de leurs pays à un public européen. C’est ce qui m’a décidé à faire de même, et c’est dans cet état d’esprit que je suis parti pour les Etats-Unis. » Il monte à New York ses premières formations avec des musiciens portoricains, court les mariages et les clubs, et commence dès 1963 à intégrer des mélodies éthiopiennes aux rythmes latinos


Musique p.31 crédit photo : Asaf Antman

à l’époque où les grands jazzmen, comme Art Blakey ou Randy Weston, commencent à voyager vers l’Afrique à la recherche des racines de leur musique. Il rencontre Coltrane, se nourrit de l’énergie qui traverse la scène radicale des années 60, puis rentre au pays. C’est dans le « Swinging Addis » des années 70 que la funk éthiopienne et l’éthio-jazz vont exploser. Astatké devient vite une figure centrale du mouvement musical qui enflamme les nuits de la capitale mais le Derg, la junte militaire qui succède à l’empereur Haile Sélassie en 1974, met un terme à ce formidable élan. Il faut attendre la sortie des compilations Ethiopiques à partir de 1998 pour redécouvrir les merveilles produites presque 30 ans plus tôt. Mais cette reconnaissance tardive n’est pas marquée par le déferlement

de sentimentalisme nostalgique un peu factice qui s’empare des foules lorsque l’on redécouvre de vieux artistes longtemps oubliés (le syndrome Buena Vista Social Club). Loin de se contenter de remonter sur scène en rentier, pour enchaîner ses classiques à satiété, les larmes aux yeux et le sourire plein de gratitude, on sent chez Mulatu Astatké une fringale inextinguible et une envie intacte d’aller de l’avant. Son dernier album, Mulatu Steps Ahead (2010), est un bijou de maîtrise et de spiritualité, traversé par une curiosité et un enthousiasme sidérants. Pas question de tourner en rond dans son patrimoine : la musique de Mulatu Astatké est en permétuelle évolution, fouisseuse, hantée par le mystère. A presque 70 ans, le père de l’éthio-jazz fait preuve d’une fraîcheur intellectuelle et créative presque juvénile.


Yom & The Wonder Rabbis 31 mars > 19h > Téat Plein Air

Clarinettiste klezmer excentrique, Guillaume Humery joue des traditions et du mélange des genres pour naviguer dans un imaginaire composite et psychédélique, à mi-chemin entre l’Europe de l’Est et le fin fond de la galaxie. With Love, c’est ce qu’on écrit à la fin d’une lettre en anglais, une façon de prendre gentiment congé de ceux qu’on aime, avec tendresse, avant de partir très loin. C’est aussi le titre fort à-propos du 3ème album de Yom, clarinettiste virtuose qui, après deux hommages déjà hétérodoxes aux maîtres du klezmer (Brandwein et Fiora Feidman), a choisi de s’affranchir des traditions pour se propulser dans une galaxie très, très lointaine. With Love, c’est donc un peu l’au revoir ému du cosmonaute Yom à la planète klezmer. Comète psychédélique lancée à toute berzingue à travers l’imaginaire musical ashkénaze, ce prodige trentenaire échappe désormais à la gravité des genres et explore un univers enfumé d’influences multiples. Le jazz et l’électro croisent les Pink Floyd attablés avec Emir Kusturica buvant une vodka épicée en chantant Hava Nagila. Tantôt pétaradante, tantôt introspective, la musique de ce Guillaume en verlan (Guillaume > Yomguih > Yom) a de quoi vous mettre à l’envers pour de bon. crédit photo : www.fredol.com

Musique p.32

Ground control to major Yom

With Love, c’est donc aussi, et surtout, le voyage amoureux d’un gamin mélomane à travers toutes les références musicales qui l’ont fait grandir. Il y a dans son jeu une générosité qui dépasse de très loin la simple prouesse technique, une très nette envie de toucher à la fois le cerveau et le cœur du public, une joie presque adolescente. On attend avec impatience de pouvoir décoller avec lui.

F.G


Info bIlletterIe

0262 419 325 www.theatreunion.re


TEAT Plein Air, 19h Trois guitaristes réunionnais virtuoses, deux sorciers de l’afro-jazz, un pianiste jamaïcain de légende : pour ouvrir son total week-end des musiques libres, le TEAT Plein Air vous emmène en ballade dans l’univers de la fusion jazz métisse.

TEAT Plein Air, 19h Un match amical et détendu entre deux solistes pointus, l’escale festive du jazzman phare de la scène réunionnaise et les échanges entre un quartet de luxe et du maloya poétique : ce soir, quatre virtuoses reconnus dans le monde entier proposent un état des lieux sur le piano jazz moderne en forme de triptyque jouissif.


Inauguration du Festival Débarcadère de Saint-Paul, 18h30-20h

Gilbert Barcaville TEAT Plein Air, 19h Qui a dit que les musiques traditionnelles étaient des trésors intouchables, qu’elles devaient être rejouées à l’identique pour des siècles et des siècles ? Sûrement pas ces artistes impertinents d’ici et d’ailleurs, qui jouent de leur folklore comme d’une matière première pour pousser la musique vers de lointains extrêmes. Et gaiement !

La Before de Boucan Plage de Boucan Canot, 17h-21h

Amori & Vincent Mornas

Concert Place Julius Bénard, 16h30-20h

Katy Ramana, Djazadonf et Marie-Pierre Ducap, Tryazz featuring Jim Celestin

Le Bal-Jazz Front de mer - Saint-Paul, 16h-20h

Antoine Hervé & guests


Inauguration du Festival

Débarcadère Saint-Paul

sAMeDi 24 MARs

La Before de Boucan

Plage 17h-21h de Boucan Canot

Amori & Vincent Mornas

DiMAnCHe 25 MARs

Concert

Place 16h30-20h Julius Bénard (marché couvert)

Katy Ramana, Djazadonf et Marie-Pierre Ducap, Tryazz featuring Jim Celestin

JeuDi 29 MARs

Concert

TEAT Plein Air

19h

Boklèr, Monty Alexander, Juju

VenDReDi 30 MARs

Concert

TEAT Plein Air

19h

Meddy Gerville, Jean-François Zygel & Antoine Hervé, Fillon Quartet

sAMeDi 31 MARs

Concert

TEAT Plein Air

19h

Kreol i Jâze, Mulatu Astatke, Yom & the Wonder Rabbis

DiMAnCHe 1eR AVRil

Le Bal-Jazz

Front de mer Saint-Paul

16h-20h

Antoine Hervé & guests

18h30-20h

Gilbert Barcaville

TARIFS

POINTS DE VENTE

TeAT Plein Air 25 € le concert ou PASS 3 concerts pour 56 € (adhérents) 66 € (tout public)

SAINT-DENIS TEAT Champ Fleuri, Agora Multimédia VILLE DU PORT Agora Multimédia

SAINTE-MARIE Agora Multimédia

Autres évènements gratuit

SAINT-ANDRÉ Centre Culturel Multimédia

SAINT-PIERRE Géant Casino

SAINT-BENOÎT Agora Multimédia SAINT-GILLES Office du Tourisme

info billetterie 0262 419 325 -- www.theatreunion.re

2012 / Design graphique : rémi engel / textes : François gaertner / photos © Droits réservés, valérie abella, bruno Klein, DaviD techer, FrancK Juery - naïve, eric schaFtlein, www.FreDrol.com, levy-stab.

VenDReDi 23 MARs


crédit photo : DR

Boombal Accordéon

18 mars > 14h > Auberge des Cratères (Bourg-Murat)

Le Bato Fou inaugure son nouveau rendez-vous musical gratuit : le Concert au Vert, qui prend pour cette première la forme d’un grand «Boombal Accordéon». Un bal folk mâtiné de rythmes des Balkans, animé par deux as de l’accordéon diatonique, François Heim et Bruno Le Tron de la compagnie Balagan. Organisé conjointement avec l’association Zanbrokal’bass, ce bal aura lieu à l’Auberge des Cratères de Bourg-Murat (0262 33 48 36). Il sera précédé d’un stage d’initiation aux danses de bal de 10h à 12h à la salle d’animation du 27ème km (inscription gratuite au 0693 00 68 84). Une belle journée en perspective, festive et dansante, avec un petit air de bal lontan dans la fraîcheur des hauts !

29 mars > 20h > Léspas Leconte de Lisle > 15/8€

Une base jazzy, rehaussée d’un soupçon de funk et d’un zeste de soul, c’est la recette musicale concoctée par Organic Trio. Un groupe dont le répertoire colle à l’histoire du jazz version orgue Hammond, l’instrument de prédilection du grand Jimmy Smith. C’est ici le pianiste québécois Thüryn Mitchell qui manie l’orgue Hammond, entouré de Mongi Yahi à la guitare et de Dimitri Domagala à la batterie. Ces trois infatigables voyageurs, tant sur le plan géographique que sur le plan artistique, rendent hommage au groove de Maceo Parker, à l’inimitable toucher de Wes Montgomery et aux lignes mélodiques de l’organiste Larry Young. Une bonne occasion de se (re) plonger dans les plus belles pages de l’histoire de la musique afro américaine.

p.37

Musique crédit photo : DR

ORGANIC TRIO


crédit photo : DR

p.38

Musique

Bertignac ça c’est vraiment Louis ! 9 mars > 20h > Théâtre Luc Donat > 30/25€ 10 mars > 20h > Téat Plein Air > 28/15€

Du haut de ses 35 ans de carrière passés derrière le manche de sa Gibson SG, Louis Bertignac s’offre une seconde jeunesse à la faveur d’un album sorti il y a pile un an. Le Grizzly est sorti de sa tanière pour reprendre la route des concerts, comme au bon vieux temps. Nouveau départ et retour aux sources du rock pour celui qui fut pendant 10 ans le soliste du groupe Téléphone. Guitar Hero hexagonal des années 80, il revient sur le devant de la scène à coups de riffs bien lourds et de solos débridés. Sous titré «Ça, c’est vraiment moi» en référence à l’un des tubes de Téléphone, Grizzly est le septième album solo de Bertignac, sans doute son meilleur… malgré des parties chant à notre avis inégales et l’utilisation malheureuse de l’auto-tune sur «Le Grand Ordinateur». Récompensé par un Golden Globe en début d’année, Grizzly turbine à l’énergie brute du rock’n’roll et aux folles parties de guitare. Les textes sont signés Boris Bergman et la réalisation Martin Meissonnier. L’album signe indéniablement le retour de Bertignac aux affaires en 2012. Le guitariste assurera d’ailleurs les 1ères parties de la prochaine tournée de Johnny Hallyday. Sans oublier sa participation aux côtés de Garou, Jenifer et Pagny à une émission de type radio crochet sur TF1. Ah, show business, quand tu nous tiens... j.H


LE SON UT H DU BLA ION IN LA REUN TREMP

21 h Ven. 16 mars > Gratuit

OCHOCHO Y PART SI & RAL + MALE

LATHE L + ZARLOR SIMANGAVO h

ars > 21it Sam. 24e m tu Blanche / Gra Scène Ravin

JmaU U J 21 h Ven. 30 rs > € Tarif plein : 16 € 10 : it du ré Tarif

92 95 42 16rie-saintpierre.fr 6 0 : s n o ti a rv e Rés uen@mai e.fr | le-kerveg culture-st-pierr


Musique

crédit photo : DR

p.40 crédit photo : DR

Reggae Dancehall Explosion

George Harrison : living in a material world 14 mars > 20h > Léspas Leconte de Lisle ATTENTION : durée 4h

23 mars > 21h > Palaxa > 5 €

Le dancehall, implacable machine à riddims dansants, inépuisable réservoir d’énergie scénique, débarque en force au Palaxa pour une rencontre au sommet entre 5 MCs sud-africains et la crème de l’underground kréol.

Après No direction home sur Bob Dylan en 2003, sublime documentaire fleuve retraçant la transformation de Bob Dylan en icône générationnelle dans les années 60, Martin Scorsese s’attaque ici à la vie et au devenir spirituel de George Harrison, sur le même modèle : 4 heures d’archives, d’entretiens et d’anecdotes souvent hallucinantes, toujours rythmés par la musique.

Tous élevés aux grooves torrides du township de Gugulethu aux abords de Cape Town, Black Dillinger, Teba Shumba, Crosby, Daddy Spencer et JJ Alcapone viendront mesurer leur flow aux piliers de la scène locale, Malkijah et Supa Kool-T. Sortez les déos et prévoyez des t-shirts de rechange, ça va suer grave sous les casquettes !

Si toute la première moitié du film raconte l’aventure bien connue des Beatles du point de vue de leur guitariste, des premières groupies aux psychotropes, puis des maharishis indiens à la rupture, la seconde se penche sur la suite du parcours de Harrison, moins connue, où il se consacre au cinéma et aide à produire quelques uns des meilleurs films anglais des années 80, et devient l’un des plus fervents promoteurs de la world music et des philosophies orientales.


Infos & billets : 0262 27 24 36 www.tld.re ou www.monticket.re

MARS 2012

Louis Bertignac Vendredi 9 > 20h

crédit photo : Kozman Ti Dalon

aussi le 10/03 au Teat Plein Air, St Gilles

KOZMAN TI DALON

Robin des bois Vendredi 16 > 20h

17 mars > 20h > Téat Plein Air > 14/6€

Originaire de Saint-Louis, Kozman Ti Dalon est l’une des rares formations à La Réunion à être à la fois un groupe de maloya et une troupe de moringueurs. En plus d’une énergie débordante, ces jeunes artistes ont hérité d’une culture traditionnelle du maloya kabaré, par l’intermédiaire d’une grande figure du genre, leur défunt grand-père Gramoun Bébé. C’est grâce au bon niveau des moringueurs du groupe que Kozman Ti Dalon peut proposer un spectacle complet et original, à la fois visuel et sonore, moringue et maloya. Et il suffit d’assister à l’un de leurs concerts pour voir que la formule séduit tous les publics, mêlant l’envie de danser à celle d’admirer la force esthétique des mouvements de moringue. Indiscutablement, la relève lé là !

Franz, pianiste et clown de concert Mardi 20 > 20h

Joel Vigne

Vendredi 30 > 20h


un forfait juste pour kozer ça ne suffit plus Internet et TV Max : débit réduit au delà de 500 Mo.

Orange Réunion, SA au capital de 7 661 115 € - RCS Saint-Denis 432 495 802. Offre valable depuis la Réunion. (1) Les fo Réunion et la Métropole. Les autres communications sont décomptées de votre forfait au tarif en vigueur. (2) sms/mms ém numéros courts) et dans la limite de 100 correspondants différents/mois. (3) Au-delà de 500 Mo d’échanges de données p IP, usages modem, Peer to Peer et newsgroups interdits. Contenus et services payants non compris. (4) Accès au service D n’êtes pas connecté à internet ou en 3G sous réserve de synchronisation sur votre terminal de votre liste d’écoute, dans la li l’application Deezer sous réserve de téléchargement de l’application correspondante. Voir détails du service et listes des m d’évolution et disponible sur le portail Orange World. Selon compatibilité du mobile.


Intense Style le forfait change avec Orange

24h/24, 7j/7 vers tous les opérateurs Réunion, Métropole et Mayotte

pour seulement

29€/mois

orfaits Intense sont indiqués en équivalent de minutes pour les appels émis depuis la Réunion vers fixes et mobiles de La mis depuis la Réunion, entre personnes physiques et pour un usage personnel non lucratif direct (hors sms/mms surtaxés, par mois sur la TV d’Orange et sur Internet, Orange se réserve le droit de limiter le débit des utilisateurs. Internet : Voix sur Deezer premium + : un catalogue de 13 millions de titres accessibles depuis votre mobile et votre ordinateur même si vous imite de la capacité de stockage du terminal en mode non connecté. Service accessible sur tous mobiles compatibles avec mobiles compatibles sur www.orange.re. Contenus et services payants non compris. (5) La liste des chaînes est susceptible


Danse p.44

L’inversion du cygne Pedro Pauwels

21 mars > 18h30 > CRR St Pierre 23 mars > 20h > Salle Guy Alphonsine 27 mars > 20h > Léspas Leconte De Lisle

Créée pour la légendaire ballerine Anna Pavlova par le chorégraphe Michel Fokine en 1905, La Mort du Cygne est l’un des solos de danse classique au féminin les plus célèbres du 20ème siècle. Pedro Pauwels a choisi d’en donner une interprétation originale, mettant en scène le corps d’un homme dans les mouvements pensés par Fokine pour la grâce infinie de Pavlova. Il a donc demandé à huit femmes de réinventer ce ballet solitaire pour un corps mâle, explorant les multiples enjeux d’une

Le grand danseur d’origine belge Pedro Pauwels vient animer un atelier de création avec les élèves du conservatoire de SaintPierre, et présenter Cygn, etc. la variation autour de La mort du cygne avec laquelle il avait triomphé à l’Opéra Bastille en 2007.

réécriture inversée, où le masculin et le féminin échangent leur place, où la pluralité des interprétations chorégraphiques se trouve représentée, et où le mythe des années 1900 est confronté à un traitement résolument moderne. Cette variation intitulée Cygn, etc. sera précédée, les trois soirs, de la restitution du travail de création que Pedro Pauwels a effectué avec les élèves du conservatoire de Saint-Pierre dans le cadre d’une résidence pédagogique.

F.G


PROGRAMME MARS 2012

jeudi 1 théâtre The island

vendredi 2 sPectAcLe vavangèr(s)

vendredi 9 concert tigran hamasyan

Mercredi 14 Projection

jeudi 15 concert AUDREY DARDENNE

VENDREDI 16 concert TYÉRI ABMON

mardi 27 dAnse PEDRO PAUWELS

JEUDI 29 concert ORGANIC TRIO

george harrison DE MARTIN SCORSESE

JEUDI 22 sPectAcLe

Franz, pianiste et clown de concert conférences :

mer. 14 18h15 « AUTOPSIE D’UN “GROS BLANC“ » | Mer. 21 18h15 « LA FEMME, LA CHARIA ET LE CORAN » LÉSPAS CuLtureL LeConte de LiSLe 5, rue eugène dayot - 97460 Saint-Paul

www.lespas.re 02 62 59 39 66


Danse

crédit photo : Philippe Pelen Baldini

p.46

!Aïa

Aux origines du monde Du 3 au 23 mars > Théâtre Les Bambous >10/4€


Danse p.47

crédit photo : Philippe Pelen Baldini

Ecrit, mis en scène et chorégraphié Le Théâtre Taliipot revient en mars par Philippe Pelen Baldini, !Aïa avec sa toute dernière création, est le fruit d’un long processus !Aïa. Le spectacle est à voir au de recherches à La Réunion et en Théâtre les Bambous pour 9 Afrique du Sud, particulièrement représentations en 20 jours, ce qui sur le site paléoanthropologique en fait une résidence de diffusion de Sterkfontein (au Nord de au sein de la salle «complètement Johannesburg), inscrit au patrimoine à l’Est». mondial de l’Unesco et considéré comme un des berceaux de l’Humanité. Le point de départ de cette création est donc un lieu hautement symbolique : un sanctuaire universel, qui relie l’humanité tout entière à ses origines. !Aïa est un mot San (bushman) qui désigne une énergie et un état d’être particuliers : « !Aïa réveille puissamment vos sens et vos sentiments les plus profonds et vous fait renaître. Pour agir totalement !Aïa nécessite d’avoir le coeur rempli d’un amour immense ». C’est la mémoire et l’expérience des San qu’explore le spectacle de Taliipot. Malgré les persécutions, ce peuple a en effet su conserver un rapport fusionnel entre le corps et la nature, le langage prenant sa source dans l’environnement naturel. Alliance de l’homme et de la terre nourricière, !Aïa permet à l’individu San de cheminer «De la le fruit d’un long Grotte jusqu’au Ciel» (le sous-titre de processus de recherches la pièce).

à La Réunion et en Afrique

Pour décrire ce parcours initiatique du Sud d’une grande force visuelle, le spectacle mêle théâtre, danse et musique. Il est interprété par Thierry Moucazambo et deux comédiens-danseurs-musiciens sud-africains, Themba Mbuli et Isaac Rakotsoane.

J.H


Théâtre p.48

J’ai le coeur plein de feuilles mortes Journal de Jules Renard

24 mars > 20h > Centre Lucet Langenier > 10/6€ 27 mars > 20h30 > Théâtre Les Bambous >10/4€ 29 mars > 14h > Médiathèque Antoine L. Roussin > sur réservation

crédit photo : DR

Le comédien Patrice Fay interprète avec brio le rôle de Jules Renard, en livrant les confidences que l’écrivain français a patiemment consignées dans son journal intime.

Il suffit de relire Poil de Carotte (1894) pour voir à quel point le thème de la famille est au coeur de l’oeuvre littéraire de Jules Renard. Non pas la famille idéale que l’on voit représentée sur les images d’Epinal. Au contraire, dans Poil de Carotte la famille Lepic est du genre à martyriser le cadet de ses enfants, un peu trop «différent» pour être aimé. Le garçon aux cheveux roux doit donc user de toutes les ruses pour échapper aux humiliations maternelles. Ce personnage est une représentation de la propre enfance de l’auteur, marquée par le désintérêt et la cruauté d’une mère pas comme les autres. Cette figure maternelle a profondément marqué le jeune Jules Renard, qui en a gardé une rancoeur tenace à l’égard des femmes. Paru en 1925, le Journal de Jules Renard retrace les dernières années de la vie de l’auteur, de 1887 à 1910. L’écrivain reconnu, membre de l’académie Goncourt, y dévoile ses pensées intimes ainsi que son histoire personnelle. Le tout sur un ton ironique et humoristique, notamment dans la description au vitriol des «gens de littérature», des salons parisiens et des cercles politiques. Sans épargner les femmes donc, à qui il adresse quelques réflexions mordantes : «Dieu a fait l’homme avant la femme pour lui permettre de J.H placer quelques mots !»


LES

BAMBOUS COMPLÈTEMENT À L’EST !

scène conventionnée - expressions d’aujourd’hui - direction : Robin Frédéric

!AÏA

de Philippe Pelen Baldini - Théâtre Taliipot

SAMEDI 3 MARS 20H30 MARDI 6, 13, 20 MARS 20H30 VENDREDI 9, 16, 23 MARS 20H30 LUNDI 19 & JEUDI 22 MARS 14H00

J’AI LE COEUR PLEIN DE FEUILLES MORTES

Adapté du Journal de Jules Renard - Théâtre de l’Épi d’Or Une proposition de la médiathèque Antoine Louis Roussin de St-Benoît en lien avec la médiathèque Raphaël Barquissau de St Pierre.

MARDI 27 MARS

14H00

Et aussi... À la médiathèque Antoine Louis Roussin (sur réservation) t.0262 50 88 20 jeudi 29 mars 14h00

OCTOBRE 68 de Daniel Biga

MARDI 3 AVRIL VENDREDI 6 AVRIL SAMEDI 7 AVRIL

20H30 20H30 16H30

2, rue jean moulin 97470 saint-benoît billetterie@lesbambous.com

www.lesbambous.com INFOS 0262 50 38 63


Les maux des mots

22, 23 et 24 mars > Théâtre Le Grand Marché > 18/4€

Le Théâtre Le Grand Marché ouvre à nouveau son plateau à un texte de Valère Novarina, l’un des auteurs majeurs du théâtre contemporain français. Devant la parole est ici mis en scène et interprété par Louis Castel.

Publié en 1999 chez P.O.L, Devant la parole est un texte issu des carnets de Valère Novarina. La pièce qui en découle fut créée en 2002 au Festival d’Avignon. Comme son titre l’indique, ce texte interroge la complexe notion de langage, qui est au coeur des réflexions de l’auteur depuis de nombreuses années. Cette fois Novarina démonte les pensées et les représentations de la société contemporaine, influencées par une langue maltraitée, presque dévoyée : « Nous finirons un jour muets à force de communiquer » écrit le dramaturge. Sur la scène, Louis Castel se démène face à un double encombrant : Louis de Funès. C’est l’autre facette du spectacle, le rapport du comédien aux mots, à la fois fidèles alliés et ennemis irréconciliables. Cette mise en abîme de l’art théâtral est doublée d’une mise en perspective picturale, où Novarina explore la tentation de représenter la notion de Temps en prenant un exemple très concret : le tableau de Piero della Francesca La Madone entourée d’anges et de saints. J.H

crédit photo : Béatrice Logeais

Théâtre p.50

Devant la parole


T E AT

Mars

PLEIN AIR CHAMP FLEURI

FesTival

TOTO TOTAL

Festival Jeune Public

Du 29 février au 8 mars TEAT ChAmp FlEuri Musique

Louis BErtignac 10 Mars TEAT PlEin Air

Musique

Kozman Ti Dalon

17 Mars TEAT PlEin Air - BAdAmiEr Musique

Abdel RAhmAn el bAchA

24 préludes pour piano de rachmaninov 20 Mars TEAT ChAmp FlEuri

ThéâTre

ThéâTre TaliipoT Adrien, il y eut un mAtin

21 Mars + scolaires le 22 Mars TEAT ChAmp FlEuri - KAro KAnn CinéMa

Ballet du Bolchoï Casse-Noisette

27 Mars TEAT ChAmp FlEuri

FesTival

TOTAL JAzz

Du 23 mars au 1 er avril TEAT PlEin Air

info billetterie 0262 419 325 -- www.theatreunion.re


Dossier

les miscellanées

p.52

de Nicolas Millet

Premier nu à la télé

Couilles de pape

Mort post-orgasme

Le 29 janvier 1961 (c’était un dimanche), lors de la diffusion du téléfilm L’Exécution de Maurice Cazeneuve, les spectateurs de l’ORTF découvrirent, deux secondes durant, le dos et les fesses nues de Nicole Paquin, surtout connue à l’époque pour ses chansons rock, adaptées de standards américains (Stuck on you d’Elvis deviendra ainsi – et on peut le déplorer – Comme un clou). Scandale, tant dans la presse que chez les téléspectateurs. Si bien que le 26 mars apparaît, au bas des programmes n’étant pas « tout public », le carré blanc accompagné d’un avertissement oral de la speakerine. Il disparaîtra en 1964, au profit d’un... rectangle (toujours blanc, les couleurs n’arrivant qu’en 1996).

Cette expression ne désigne pas les valseuses de Joseph Ratzinger. Mais simplement une variété provençale de figues, appelée également « marseillaise ». On en fait une divine confiture, dont le maître incontesté est le confiseur Francis Miot. Lequel a d’ailleurs inventé ou remis au goût du jour d’autres confiseries au nom fleuri, parmi lesquelles le Cucu la praline, les Tétons de la Reine Margot, les Galipettes, ou encore les Coucougnettes du Vert Galand (élu meilleur bonbon de France en 2000 lors du très sérieux Salon international de la confiserie).

On a beaucoup ri en 1899 lorsque le président Félix Faure mourut dans les bras de sa maîtresse, Marguerite Steinheil (décédée en 1954), qui reçut alors l’aimable sobriquet de La Pompe Funèbre. Il venait d’être victime d’épectase, la mort par orgasme. Si l’histoire a retenu cette aventure, d’autres personnages célèbres en auraient fait les frais. On peut ainsi citer le cardinal Jean Daniélou (mort à Paris, en 1974, à proximité de la rue Saint-Denis), le député Charles Béraudier (mort en 1988 dans la chambre d’une prostituée), le dictateur nigérian Sani Abacha (mort en 1998 après avoir pris du Viagra) et, plus anciennement, les papes Paul II et Pie IV (morts en 1471 et 1565, en galante compagnie, si l’on croit certains historiens).


Actu p.54

The Mask D’abord employé par les usagers du forum 4Chan sur Internet, où le mouvement Anonymous a ses origines, le masque qui sert aujourd’hui de symbole aux activistes politiques et informatiques doit sa popularité à la BD culte V pour Vendetta d’Alan Moore, publiée il y a pile 30 ans cette année. A l‘occasion de cet anniversaire, le mois dernier, la légende Moore est revenue pour la BBC sur sa contribution involontaire à l’activisme moderne.


En 1982, l’auteur britannique Alan Moore renverse l’image de Guy Fawkes en associant ce masque au héros de sa BD fantastique culte V pour Vendetta, terroriste idéaliste luttant seul contre l’oppression d’un gouvernement dictatorial fasciste dans un Royaume-Uni fictif à la George Orwell. Aujourd’hui récupéré par divers courants de contestation qui reprennent à leur compte les idées que Moore met en forme dans son livre, des Indignés aux hackers du monde entier représentés à La Réunion par le

groupe Anonymous 974, le masque de V est en première page de tous les magazines en France sans qu’on explique jamais vraiment d’où il vient, ce qu’il représente, ou qu’on demande son avis à Alan Moore. Nous avons donc voulu publier une partie de la tribune signée par l’auteur culte de Watchmen, de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires et de V pour Vendetta parue le mois dernier sur le site de la BBC, où il revient sur l’histoire et le destin singulier de sa créature.

V pour Validation Au début des années 80, quand les idées qui allaient donner naissance à V pour Vendetta prirent forme au cours d’un été marqué par des émeutes anti-Thatcher dans tout le Royaume-Uni et par une inquiétante montée de l’extrême droite du National Front, le potentiel de Guy Fawkes comme héros révolutionnaire sembla confirmé par les circonstances qui entourèrent la création de la bande dessinée : c’est le dessinateur de la BD, David Lloyd, qui suggéra au départ d’employer le masque de Guy Fawkes comme emblème pour notre personnage principal lancé dans un combat solitaire contre un Etat fasciste. Comme j’accueillis

p.55

Londres, le 5 novembre 1605, vers minuit. Le catholique dissident Guido Fawkes est découvert dans une cave du Parlement, veillant sur 36 barils de poudre à canon, de quoi réduire en poussière la Chambre des Lords où doit siéger le lendemain Jacques 1er, roi protestant, chef de l’église anglicane et responsable de la persécution des catholiques anglais. Torturé et exécuté publiquement avec ses complices, Fawkes devient dans la culture populaire une sorte de croque-mitaine, et l’échec de l’attentat est depuis commémoré chaque année lors d’une fête connue aujourd’hui sous le nom de Bonfire Night (nuit des feux de joie). Vers la fin du 18e siècle, les premiers masques de carton représentant les traits de Fawkes sont vendus au cours de ces fêtes, et portés par des enfants qui mendient de l’argent dans les rues.

Actu

The Mask


p.56

Actu

1981

1605 Guy Fawkes est arrêté avant de pouvoir faire exploser la Chambre des Lords

1700

Les émeutes anti-Thatcher qui éclatent à Brixton, Liverpool, Leeds et Birmingham sont sévèrement réprimées

Fawkes devient un croque-mitaine dont on brûle l’effigie lors de la commémoration de son complot manqué

son idée avec enthousiasme, il décida d’acheter un masque en carton ordinaire, tel que l’on pouvait en trouver n’importe où dès le milieu de l’automne, pour avoir un modèle sous la main. A notre grande surprise, c’est précisément cette année-là (peut-être peut-on le comprendre, après cet été incendiaire) que le masque de Guy Fawkes commença à disparaître au profit de ces visages de Frankenstein en plastique vert qui préparaient l’arrivée de la fête américaine d’Halloween. C’est aussi cette année-là que le terme “Nuit de Guy Fawkes” sembla tomber en désuétude, au profit du plus consensuel “Nuit des feux de joie”. A l’époque, nous nous étions fait la remarque qu’il était intéressant que nous ayons choisi cette image pile au moment où l’on tentait de l’effacer des annales de l’iconographie anglaise. Il nous a semblé qu’on ne pouvait pas laisser perdre un si bon symbole.

2003 1982 Publication du premier Tome de V pour Vendetta

Création du forum 4Chan, poumon foutraque de la culture du net, où sera en partie inventé le concept de légion anonyme, Anonymous

Romantisme & Anarchie Mais si dans les années 80, le masque et la violence qu’il véhiculait provoquaient un véritable malaise au sein du gouvernement, toute inquiétude avait manifestement achevé de s’évaporer quand, au cours de la première décennie du 21ème siècle, l’industrie du cinéma décida de reinventer l’histoire originale pour en faire une sorte de parabole de l’ascension des néoconservateurs américains à la suite du 11 Septembre, d’où les mots fascisme et anarchie ont été expurgés. Quand le film fut tourné, à l’apogée d’une période qui vit les lois antiterroristes se multiplier, la magie d’Hollywood était semble-t-il assez puissante pour convaincre les autorités d’accepter qu’une horde de figurants habillés comme le terroriste le plus


2011

Sortie du film V pour Vendetta, qui popularise le héros créé par Moore auprès d’un public plus jeune, et l’image du masque commence à être reprise sur le net en signe de rébellion.

2009 Des Britanniques indignés par un scandale impliquant des députés anglais se déguisent en Guy Fawkes et allument devant le Parlement la mèche d’un faux baril de poudre

Actu

2006

Une manifestation lancée sur 4Chan rassemble des personnes portant le masque de Guy Fawkes devant le QG de la scientologie à Londres.

The Mask

Le fondateur de Wiki Leaks, Julian Assange, participe à une manifestation devant la bourse de Londres portant le masque de Guy Fawkes, qu’on aperçoit déjà à travers le monde depuis plusieurs mois, dans des manifestations anti-mondialisation.

p.57

2008

2012 Le groupe d’hacktivistes Anonymous, qui utilise le masque comme emblème, proteste contre la fermeture de Megaupload et contre le traité ACTA.

célèbre du pays se massent devant le Parlement pour jouer les émeutiers. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de croire en des théories quasi-mystiques sur le pouvoir du monde des idées sur notre quotidien concret pour convenir, rétrospectivement, que cette attitude peut être perçue comme une franche invitation à l’insurrection. De là, il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir le regard amusé de l’énigmatique V copyrighté par Time-Warner couvrir les visages de manifestants d’Anonymous bloquant le passage des Scientologues au milieu de Tottenham Court Road. Puis le masque commença à apparaître dans des manifestations anti-globalisation, les carburants des des mouvements anticapitalistes, et des attaques informatiques concertées soulèvements modernes contre ceux qui sont perçus comme sont plus souvent permettant l’oppression de l’Etat, et finalement jusque sur les marches de la les réseaux sociaux cathédrale Saint-Paul à Londres. (…) que la poudre à canon. Il semble que le rictus charismatique de notre personnage a fourni aux manifestants surmotivés une identité toute faite qui mêle les parfums de l’anarchie et du romantisme, et une dramaturgie clairement adaptée à l’activisme contemporain, des Indignados madrilènes au mouvement Occupy Wall Street.


The Mask

p.58

Actu

Le Mépris Notre environnement financier actuel n’a plus rien de commun avec le capitalisme conventionnel, qui impliquait au moins une forme de bataille brutalement darwinienne, quand bien même elle était déséquilibrée et injuste. Désormais, les banques semblent être une intouchable monarchie, hors de portée des gouvernements, très semblable à l’extravagante cour de Charles Ier. A l’époque, le mépris dépravé pour les pauvres et les classes moyennes avait inexorablement conduit à une réaction inattendue, qui s’est manifestée sous la forme effroyable d’Oliver Cromwell et de la guerre civile, qui prit fin dans un bain de sang. La réponse actuelle à une oppression comparable semble être à la fois intelligente, en perpétuelle évolution et considérablement plus civilisée, et pourtant le visage de notre personnage, emprunté au catholicisme, et son attirail incongru de puritain servent peut-être à rappeler que des institutions injustes peuvent toujours être hantées par les spectres explosifs du 17ème siècle, et ce même si les carburants des soulèvements modernes sont plus souvent les réseaux sociaux que la poudre à canon. Certains fantômes sont éternels. Quant aux idées modestement présentées dans V pour Vendetta il y a 30 ans, je dois m’avouer fort satisfait que les mouvements radicaux contemporains puissent y trouver une utilité, quelle qu’elle soit. Pour ce qui n’était qu’une intuition un peu folle de ce que serait notre avenir politique, le présent sonne un peu comme V pour validation. Alan Moore

Traduit de l’anglais par François Gaertner et Martin Lafréchoux Le texte original est disponible en ligne sur le site de la BBC, et traduit dans son intégralité sur www.azenda.re


Concours de créativité artistique organisé dans le cadre de la Journée de la femme

Exposition du 10 mars au 1er avril de 9h à 17h à la Villa du Département 18, rue de Paris à Saint-Denis


Mon doudou divin Katarina Mazetti, Gaïa, (240 p.)

On ne présente plus l’auteur du Mec de la tombe d’à côté, livre qui reçut un excellent accueil à sa sortie en France en 2006. Katarina Mazetti revient avec Mon Doudou divin, un texte écrit en 2007 que publient en ce début d’année les excellentes éditions Gaïa. Ceux qui aiment le style léger de la Suédoise ne seront pas déçus, et suivront avec délectation Wera, pigiste écrivant comme 23€ elle parle, en immersion totale dans un stage de spiritualité.

Mais qu’est-ce qu’elles veulent encore ? Collectif, Les Liens qui Libèrent, (64 p.)

En ces temps de campagne présidentielle, chacun veut se faire entendre. Si, pour paraphraser Aragon, « la femme est l’avenir de l’homme », elle n’est toujours pas son présent selon une quarantaine d’associations féministes qui, réunies en un collectif, les Féministes en Mouvement, proposent 30 mesures pour que l’égalité entre femmes et hommes 8€05 devienne une réalité.

Petits et méchants Jean-Pierre Cagnat,, Le Castor Astral, (50 p.)

Les lecteurs du Monde ou de Marianne connaissent le trait féroce et rageur de Jean-Pierre Cagnat. Dans ce recueil de portraits, exécutés d’un crayon affuté et d’une plume acide (car il y a à lire et à voir), le dessinateur s’en prend à ces petits qui aiment les talonnettes autant que le pouvoir. De Napoléon à Poutine, en passant par Sarkozy, tous y passent, et c’est jubilatoire. Et Cagnat, dont on ignore la taille, se place définitivement comme un des meilleurs dessinateurs 14€95 de son temps.

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire Jonas Jonasson, Pocket, (454 p.)

Ce livre hilarant, signé Jonas Jonasson, nous jette sur les traces d’Allan Karlsson, centenaire bon pied bon œil venant d’atterrir dans une maison de retraite, mais bien décidé à se faire la malle. Haut en couleurs, maniant le verbe aussi bien que l’explosif, l’intrépide vieillard va vivre des aventures rocambolesques qui sont pour l’auteur autant de prétextes pour revisiter, de façon insolite, l’Histoire. L’univers déjanté et les 8€51 intrigues politiques outrancières font de ce texte un livre inclassable !


Je reviendrai avec la pluie Takuji Ichikawa, Flammarion, (320 p.)

On a tort, parfois, de se méfier des best-sellers. Le livre, écrit par un illustre inconnu, s’est vendu à trois millions d’exemplaires au Japon. Il raconte une histoire toute simple, flirtant sans cesse avec le fantastique : Yûji, six ans, vient de perdre sa mère. Son père, Takumi, l’élève. Mais Mio, l’épouse perdue, a fait une promesse qui a donné le titre à ce très beau roman : « je reviendrai avec la pluie ». Et la mousson arrive... Durant six semaines, ce délicat trio va se retrouver, en suspension, aérien, dans un romantisme épuré et un style tout en finesse. En feuilletant une telle histoire, on aurait pu entendre pleurer les violons ou geindre les guimbardes : on y perçoit en vérité le bruit des gouttes, qui a la beauté des 22€42 œuvres intemporelles. Et les larmes se forment...

1Q84

Livre 3 (octobre-décembre) Haruki Murakami,, Belfond, (533 p.)

Depuis Kafka sur le rivage, Murakami est une star planétaire. Ce mois-ci, paraît chez Belfond le troisième tome de sa saga 1Q84, titre faisant explicitement allusion au 1984 de Georges Orwell. Mais là où la technologie avait rendu Big Brother tout-puissant, chez Murakami, c’est l’absence de technologie qui rend les Little People omnipotents. Éminemment japonais dans ses thèmes (l’amour trouble des adolescentes, l’attirance impossible pour une femme idéalisée, l’enfance incomprise, le décalage d’un monde fuyant), ce troisième tome achève de façon magistrale une 26€45 œuvre palpitante.


The Artist Sortie : 14 mars

Chouchou des Oscars, l’hommage distingué au cinéma muet de Michel Hazanavicius met en scène Jean Dujardin en star hollywoodienne ringardisée par l’arrivée du parlant, amoureux d’une danseuse en route vers la gloire. Déclaration d’amour au cinéma, tour de force technique 19€99 et narratif, The Artist laisse tout le monde sans voix. Bravo.

Le Stratège Sortie : 21 mars

Le manager d’une petite équipe de baseball révolutionne le sport en inventant une méthode de recrutement à bas prix basée sur une froide analyse informatique des statistiques. Très bien construit, ce film intéressera même 19€99 ceux qui n’entendent rien au baseball – c’est-àdire à peu près tout le monde.

Intouchables Sortie : 28 mars

Feel good movie par excellence, cette histoire d’amitié entre un milliardaire paralysé et un lascar goguenard à sourire tranche papaye est portée par un sacré duo d’acteurs (Omar Sy et François Cluzet). Avec 19 millions d’entrées 19€99 en salles au compteur, il pourrait bien battre le record détenu en France par Dany Boon.

La source des femmes Sortie : 22 mars

Dans cette comédie domestique en chanson, un groupe de femmes organise une grève du sexe pour convaincre leurs gros feignants d’époux d’aller à leur place chercher de l’eau au puits, situé assez loin. Féministe et souriant, ce petit film fastoche 19€99 mais sympathique passera très bien un dimanche soir.


19€99

19€99

Les Marches du Pouvoir

L’exercice de l’Etat

Pour son 4ème essai en tant que réalisateur, George Clooney s’attaque au thriller politique centré sur l’équipe de campagne d’un candidat lancé dans la bataille des primaires démocrates à la présidentielle. Le film, très linéaire, déploie sans surprise la morale conventionnelle du genre et sacrifie sagement à tous les passages obligés de la politique-fiction contemporaine : les scandales sexuels en chambre d’hôtel, les crapuleux calculs électoraux, les entourloupes en coulisses, cette fabrique du pouvoir d’où l’honnête homme ressort toujours compromis ou broyé. Et pourtant, on avait décidé de ne pas se laisser faire par ce système corrompu, se lamentent les personnages à mesure qu’ils s’embourbent dans les traîtrises et les petits arrangements. Reste que, s’il ne dit rien de très neuf sur les coulisses du pouvoir, Clooney confirme son habileté d’artisan, et livre un drame solide tenu par un casting impeccable (Ryan Gosling, P. Seymour Hoffmann, P. Giamatti). De la belle ouvrage, classique et costaude.

Certes, les couloirs de notre Ministère des Transports sont moins glamour que les marches de la Maison Blanche, et les tronches de fonctionnaires provinciaux dépressifs de Michel Blanc et Olivier Gourmet n’émoustillent pas comme George Clooney et Ryan Gosling. Mais en dépit de ces handicaps, le 2ème film de Pierre Schoeller parvient à tirer de thèmes semblables à ceux de Clooney (lire ci-contre) une substance autrement corsée. Les forces reptiliennes qui régissent la politique sont ici montrées avec un naturalisme minutieux qui nous épargne le moralisme mou des idéalistes déçus, tout en s’inspirant de la tension permanente à l’œuvre dans les meilleures séries américaines. Cette chronique du parcours d’un ministre des transports brasse tous les aspects de l’actualité politique du quotidien, de la crise financière à la privatisation des chemins de fer, des petites phrases aux grands discours, dans un bouillonnement rapide et dense qui en dit bien plus long sur notre réalité que le didactisme très convenu des Marches du Pouvoir.

Sortie : 1er Mars

Sortie : 1er Mars


EXPOS

Expos p.64

1 4

3 2

Téat Champ Fleuri St Denis

3 «Imaginarium»

Moca

Montgaillard St Denis

noires dans le monde» (multimédia). Jusqu’au 21 juin

(installation) de Gorg One. Jusqu’au 27 mars

Musée Léon Dierx

Lola K10

1 «Potémont»

St Denis

«Forever and ever» (installation) de Aurélie Zemire. Du 16 mars au 14 avril

St Denis

(lithographies). Jusqu’au 1er avril

Médiathèque F. Mitterrand St Denis

Théâtre «Portraits de femmes» Le Grand Marché de Daisy Jauze. St Denis

«Des costumes sur mesure» (costumes) de Juliette Adam. Jusqu’au 25 mars

Villa du Département St Denis

«Prix Célimène 2012» : concours de créativité artistique organisé dans le cadre de la Journée de la Femme. Du 10 mars au 1er avril

5

5 «Les musiques

Du 6 au 24 Mars

Hall de la Mairie Petite Ile

Conservatoire Botanique St Leu

«Enjoy !» (peinture), de Teddy B. Jusqu’au 1er avril

La tête dans les étoiles St Gilles les Bains

4 «Madones» (photos) de Philippe Zalé. Jusqu’au 21 mars

Là-bas, Ter là

Galerie Arts’envol

2 «Surimpression des Mascareignes» (photos), d’Hubert Mary. Jusqu’au 17 mars

«A l’intérieur» (peinture) de Laurence Amblard et Aurellll. Jusqu’au 31 mars

La Cerise

Mairie

«Vivre de son Travail» (photos), de Thomas Giraud. Jusqu’au 4 avril

«Tendres Racines» (photos) de Fanny Dattee. Du 16 mars au 16 avril

St Paul

St Paul

St Pierre

Etang Salé

«Le Village» (maquettes de bateaux, cartes en marqueterie) de Bernard Gerand. Jusqu’au 11 avril

Maison Martin Valliamée St André

«Regards de Femmes» (aquarelles), de Mireille Gallard. Du 5 au 25 mars

Office de Tourisme St Benoît

«Paysages de l’Est» (peintures), de Mme Spielman. Du 5 au 25 mars

Office de Tourisme Hell-Bourg

«Contrastes» (peintures), de Josiane Volck. Du 1er au 31 mars


La Région Réunion présente

Les Mus iques Noires dans le monde UNE EXPOSITION EXCEPTIONNELLE au MOCA à Saint-Denis, jusqu’au 21 juin 2012 > Du mardi au samedi de 9h à 18h, > Le dimanche de 10h à 18h > Fermeture hebdomadaire le lundi

Renseignements : > PRMA Réunion : 0262 90 94 60 - MOCA : 0262 51 20 45 > Réservations pour groupes : mediation@runmuzik.fr


AGENDA JEUDI 1 /03 p.66

L’agenda

ER

18H15 >St Pierre >Centre Lucet Langenier Conférence : L’architecture contemporaine à La Réunion 18H30 >St Denis >Le Gadiamb Atelier Parlons Créole 0262 41 83 00 >15€

19H00 >St Denis >Vélodrome Champ Fleuri Nuit du roller spéciale super héros 19H30 >L’Ermitage >Le Coco Beach The Soul Temptations (soul, rythm’n blues) 19H30 >St Leu >Le Zat Rocking Malek’s (swing’n’roll américain)

18H30 >St Denis >Théâtre Le Grand Marché Saint-John Perse, par Serge Meitinger

20H00 >St Denis >Les Récréateurs Django, Sal Paradise, Terry Laird, Vague >5€ Soirée Clandestine Réunion

19H00 >St Denis >Théâtre Canter Concours Musiques de R.U (tremplin étudiant)

20H00 >St Denis >Pasta e Vino Buffet spectacle danse orientale égyptienne

20H00 >Souris Chaude >Banga Chic Soirée jeux de société + scène ouverte

20H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Vavangèrs (spectacle musical) >15/8€ Les textes d’Alain Peters par S. Grondin, Maya Kamaty et Alex.

20H00 >St Denis >Les Pot’irons Nayah (DJ set techno house) 20H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle The Island (théâtre) >18/8€ 20H00 >St Paul >La Cerise Expo du mois + Saïd Taha (oud) 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Bachata + vidéos pour apprendre à danser 20H00 >St Pierre >Les Sal’Gosses The Soul Temptations (soul, rythm’n blues) 21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Tropikopub (zouk bachata) avec Dj Ory 21H30 >St Denis >Les Récréateurs People skank : Dj Natty (reggae)

20H00 >St Leu >Le 211 El Mélagouach (ska, swing, pop) 20H00 >St Paul >La Cerise Nico chante Brassens (chanson) 20H00 >Souris Chaude >Banga Chic Ziia et Titouan (folk acoustique soul) >2€ 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa Cubana 20H00 >St Pierre >Le Long Board Café DJ Coco aux platines 20H00 >St André >Salle Alphonsine Clignements d’Elles (danse contemporaine) >13/8€ 20H30 >St Louis >L’Ilot Gorgon Mission (reggae, dancehall dinamik) >3€

VENDREDI 2/03

20H30 >St Pierre >3 Brasseurs Les Vieux Amants (chanson)

08H30 >Le Port >Ecole Supérieure d’Art Portes Ouvertes de l’ESA Réunion

21H00 >Le Port >Kabardock Café Tyéri Abmon (maloya) >10€

18H30 >St Leu >Rondavelle Les Filaos Tsé Tsé (pop blues jazz)

21H00 >St Leu >Le Nez Rouge Dj Red Nose alias Denis (rock soul funk)

19H00 >St Denis >Théâtre Canter Concours Musiques de R.U (tremplin étudiant)

21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Lespry Maloya (maloya)

+ d’infos sur www.azenda.re


SAMEDI 3/03

20H00 >Souris Chaude >Banga Chic Rocking Malek’s (swing’n’roll américain) >3€

08H00 >St André >Maison Martin Valliamée Découverte des Arts de la Chine jusqu’à 20h

20H00 >St Pierre >Le Long Board Café DJ Coco aux platines

08H30 >Le Port >Ecole Supérieure d’Art Portes Ouvertes de l’ESA Réunion

20H00 >St Pierre >Centre Lucet Langenier Les Pèlerins de St Leu (théâtre) >10/6€ Par la Cie Théâtre Etienne.

09H30 >St Denis >Maison Carrère Atelier Floral 0262 41 83 00 >35€

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa de Puerto Rico

14H00 >St Denis >Téat Champ Fleuri Festival TotoTotal (jeune public) >6€ Toutes les infos sur www.azenda.re

20H00 >Tampon >Le 3615 The Circle-A + Blackskull + Rebirth (metal, punk)

17H30 >St Pierre >Conservatoire Régional Bruno Maurice & la classe d’accordéon 19H00 >St Denis >Barachois Le marché de nuit met à l’honneur les femmes 19H30 >Boucan >Hôtel Le Boucan Canot Kazz à Swing (duo guitare violon) 19H30 >La Possession >Le Coup de Bol Soirée Djs. Plat : Bouillabaisse 20H00 >St Denis >Les Pot’irons Lan-K + surprises (électro) Anniversaire des Pot’irons, soirée costumée. 20H00 >St Denis >Téat Plein Air Les Hommes viennent de Mars, les Femmes... >42€

20H30 >St Benoît >Théâtre Les Bambous !Aïa (théâtre) >10/4€ voir p. 46 21H00 >St Denis >Les Récréateurs Tsé Tsé (pop blues jazz) >5/2€ 21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Zarlor : nouvel album (maloya) 22H00 >St Gilles >Casino Malouz (maloya blues)

DIMANCHE 4/03 08H00 >St André >Maison Martin – Valliamée Découverte des Arts de la Chine jusqu’à 20h 16H30 >Ermitage >L’Hémisphère Session musiques irlandaises avec Gan Ainm

L’agenda

20H00 >St Paul >La Cerise Lovalution (Live set reggae)

p.67

22H00 >St Gilles >Casino Bat’Kèr (chanson créole)


AGENDA

p.68

L’agenda

18H00 >L’Ermitage >Le Coco Beach Soirée Salsa avec DJ Greg

18H30 >St Leu >Rondavelle Les Filaos F. Joun

LUNDI 5/03 18H00 >Piton St Leu >Le Séchoir Les Marches du Pouvoir (ciné) >5€ Autre séance à 20h30 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Merengué

MARDI 6/03 09H00 >Ste Suzanne >Phare de Bel Air Atelier Saveurs créoles (cuisine) >35€ 14H00 >St Denis >Téat Champ Fleuri Festival TotoTotal (jeune public) >6€ Toutes les infos sur www.azenda.re

MERCREDI 7/03 14H00 >St Denis >Téat Champ Fleuri Festival TotoTotal (jeune public) >6€ Toutes les infos sur www.azenda.re 15H00 >St Pierre >Jardins de la Plage L’Arbre à Contes (marmailles) Par le Petit Théâtre de l’Epouvantail. 19H00 >St Denis >Les Récréateurs Funky Terrasse avec Karl Hungus (DJ set) 19H00 >Souris Chaude >Banga Chic Salsa avec Josselin (débutant et intermédiaire) 20H00 >St Paul >La Cerise Strip-Tease, le magazine qui vous déshabille (projection) 20H00 >St Pierre >Les Sal’Gosses Ziia, Titouan & Co (soul, pop) 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Projection de docus sur la Bolivie

18H00 >St Denis >Les Récréateurs Soirée jeux avec Kriké Kraké

21H00 >St Pierre >O Pub à Tapas Kara ô Pub (karaoké) avec Dj Squal

18H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Women are Heroes (ciné) >5/3€

22H00 >St Gilles >Casino The Soul Temptations (rythm’n blues)

18H00 >Souris Chaude >Banga Chic Loto Quine (jeu inter-générationnel) 18H15 >St Pierre >Centre Lucet Langenier Conférence : Les Chemins de la Minceur 18H30 >St André >Salle Guy Alphonsine La Danse des Wodaabe (ciné docu) >5/3€ 20H00 >St Paul >La Cerise Golgot VR (rock) 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Miguel et ses invités en concert 20H30 >St Benoît >Théâtre Les Bambous !Aïa (théâtre) >10/4€ voir p. 46 21H00 >St Leu >Le Nez Rouge Blind Test musical par Fred Jollet

JEUDI 8/03 14H00 >St Denis >Téat Champ Fleuri Festival TotoTotal (jeune public) >6€ Toutes les infos sur www.azenda.re 14H00 >Montgaillard >MOCA Journée de la Femme, par la Région Réunion Concerts, expo, ateliers, projections de films... Infos : 0692 71 45 45. 17H00 >St Paul >Parvis de la Mairie Journée de la Femme 17H30 >Montgaillard >Parc de la Trinité Journée de la Femme : Sensibilité et créativité Programme sur www.azenda.re

+ d’infos sur www.azenda.re


19H00 >Tampon 12ème >Salle Carambole Bienvenue dans la vraie vie des femmes (docu) 19H30 >Ermitage >Hôtel Novotel Kazz à Swing (duo guitare violon) 19H30 >St Pierre >Le Plat C’ Bo The Soul Temptations (rythm’n blues) 20H00 >St Paul >La Cerise Luc Joly et ses invités (jazz) 20H00 >Souris Chaude >Banga Chic Soirée jeux de société + scène ouverte 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Bachata + vidéos pour apprendre à danser

Los Indios

restaurant de tapas et spécialités d’Amérique latine

lundis : ambiance Merengué mardis : musique live avec Miguel et ses invités mercredis-20h : projections documentaires sur la Bolivie jeudis soirs : ambiance Bachata et cours en vidéo vendredis soirs : ambiance Salsa Cubana samedis soirs : ambiance Salsa de Puerto Rico Du lundi soir au dimanche midi - 13, rue de Suffren St-Pierre - 02 62 32 47 82 - 06 92 92 42 53

20H00 >St Pierre >Le Five Duo Affair Affair (pop folk) 21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Tropikopub (zouk bachata) avec Dj Ory 21H30 >St Denis >Les Récréateurs People skank : Dj Natty (reggae)

VENDREDI 9/03 18H30 >St Leu >Rondavelle Les Filaos Free Jam (jazz rock) 18H30 >Saline les bains >Planch’Alizé Amori & Vincent Mornas (mix et violon électro) 19H30 >L’Ermitage >Le Coco Beach David de Small Pleasure (groove) 19H30 >Souris Chaude >Banga Chic Yztamma (reggae-rock) et Tizbakok (reggae-ragga) >4€ 20H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Tigran Hamasyan (jazz) >20/10€ voir p. 18 20H00 >St Denis >Théâtre Canter Boobz en concert >prix nc 20H00 >St Denis >Les Pot’irons Cumbia Bestial feat. El Hijo Diabolico

MARS Vend. 02 & sam 03 - 20H: dj coco aux platines Vend. 09 - 20H: dj coco aux platines sam. 10 - 20H: carnaVal du long board ! toute personne déguisée recevra un cadeau Vend. 16 & sam. 17 - 20H: dj coco aux platines Vend. 23 - 20H: concert «family orcHestra» (salsa) Ven. 24 - 20H: dj coco aux platines Ven. 30 - 20H: soirée Belge avec moules frites à volonté. et concert «atmospHère» (Variétés) sam. 31 - 20H : soirée Belge avec moules frites à volonté. 18 Petit boulevard de la Plage St-Pierre > 0692 82 09 95 du lundi au vendredi de 9h à 2h ; Samedi & dimanche de 17h à 2h > reStauration toute la nuit > karaoké leS mardiS et dimancheS

CAFÉS-CONCERTS : VOTRE PROGRAMME ICI ? CONTACTEZ LE 0692 60 55 12 RÉSERVEZ VOTRE ESPACE AVANT LE 20 mars POUR ÊTRE DANS LE N° D’avril


p.70

L’agenda

AGENDA

20H00 >St Paul >La Cerise Soul Side (soul, rythm n’ blues)

21H00 >St Leu >Ti kabanon Thaione Selecta & Ligthning Sound System

20H00 >St Leu >Le 211 Weeding Dub (reggae dub)

21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Sofy Mazandira + Invitées (maloya) Spéciale Journée de la Femme

20H00 >Piton St Leu >Le Séchoir Circuits Fermés (jonglage, cirque) >18/8€ Par la Cie defracto. A partir de 8 ans. 20H00 >St Pierre >Little Italy Soirée Slam. 1 slam = 1 verre offert 20H00 >St Pierre >Le Long Board Café DJ Coco aux platines 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa Cubana 20H00 >Tampon 12ème >Salle Carambole Table ronde avec Sylvie Rodrigues et Philippe Merleau Place et identité de la femme dans la société réunionnaise. 20H00 >Tampon >Théâtre Luc Donat Louis Bertignac (rock) >30/25€ voir p. 38

22H00 >St Gilles >Casino Tumbao (latin jazz, salsa)

SAMEDI 10/03 08H00 >St André >Maison Martin Valliamée Départ pour la découverte du cirque de Salazie 09H00 >Sainte-Suzanne >Grand Hazier Retour au Beau Pays (visite) >35€ 10H00 >Piton Saint-Leu >Foirail Journée de la Femme : Sorte dan’silans Ateliers, spectacles, concerts, marche solidaire à 16h. Infos : 0692 85 72 84 / contact@ mada-oi.org

20H00 >Tampon >El Latino Les Vieux Amants (chanson)

14H00 >Tampon 12ème >Salle Carambole La domination masculine (documentaire) Concerts à 19h : Les Merluches + Les Gueux.

20H30 >St Louis >L’Ilot Black Lou Band (reggae, dancehall dinamik) >3€

15H00 >Souris Chaude >Banga Chic Journée de la Femme : théâtre, conte, musique >4€

20H30 >St Benoît >Théâtre Les Bambous !Aïa (théâtre) >10/4€ voir p. 46

20H00 >Piton St Leu >Le Séchoir Circuits Fermés (jonglage, cirque) >18/8€ Par la Cie defracto. A partir de 8 ans.

20H30 >St Pierre >3 Brasseurs Daf & Co (variétés internationales) 21H00 >St Denis >Le Palaxa Pierpoljak (reggae-ragga) >15/10€ 1ère Partie : Loïc Païnaye voir p. 12 21H00 >St Denis >Les Récréateurs St John’s Groovin’ Factory (funk) >5/2€ + Karl Hungus (Dj Set) 21H00 >St Leu >Le Nez Rouge Manouchkaïa (muasiques tsiganes) Cabaret dînatoire uniquement sur réservation

20H00 >St Denis >Les Pot’irons Weeding Dub + Dj Natty (ragga-jungle) >5€ 20H00 >St Gilles >Téat Plein Air Louis Bertignac (rock) >28/15€ voir p. 38 20H00 >St Paul >La Cerise Multiforce (jazz) 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa de Puerto Rico 20H00 >St Pierre >Centre Lucet Langenier Si y fé ri, lé pri (humour) >16/10€ De et par Thierry Jardinot.

+ d’infos sur www.azenda.re


la ville de Saint-Pierre présente

20H00 >St Pierre >Le Long Board Café Carnaval du Long Board. 1 déguisement = 1 cadeau 20H30 >St Paul >CREPS Bal folk irlandais avec Gan Ainm 21H00 >St Denis >Le Palaxa Pierpoljak (reggae-ragga) >15/10€ 1ère Partie : Elvijah with Miohjah voir p. 16 21H00 >St Denis >Les Récréateurs The Soul Temptations (rythm’n blues) >5/2€ 21H00 >Le Port >Les Quais Tigran Hamasyan (jazz) >20/18€

voir p. 18

21H00 >St Leu >Le Nez Rouge Lightning Sound System (reggae dancehall) 21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Sakouaz (maloya électrique) 22H00 >St Gilles >Casino Smile (jazz maloya)

DIMANCHE 11/03 09H00 >St Paul >Boulodrome Journée de la Femme

Théâtre

LES PELERINS DE ST LEU Cie Théâtre Etienne

Sam. 3 mars >20H Tarif plein : 10€ Tarif réduit : 6€

Jeune Public

L’ARBRE A CONTES

Le Petit Théâtre de l’Epouvantail

Jardins de la Plage Merc. 7 mars >15H Gratuit

Humour

SI Y FÉ RI, LÉ PRI Thierry Jardinot

Sam. 10 mars >20h Tarif plein : 16€ Tarif réduit : 10€ Théâtre

10H00 >St Pierre >Jardins de la Plage Slam-poésie spécial femmes et politique

J’AI LE COEUR PLEIN DE FEUILLES MORTES

12H00 >Entre-Deux >L’Arbre à Palabres Déjeuner concert : les Vieux Amants (chanson)

Sam. 24 mars >20H

12H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Musique live : Samsoa (jazz et musique réunionnaise) 18H30 >St Leu >Rondavelle Les Filaos Maloyakoustik (maloya world) 20H30 >St Leu >Le Namasté Bluff (rock festif) 20H30 >St Louis >L’Ilot Subhash Dhunoohchand (tabla tronic) >3€

Théâtre de l’Epi d’or Tarif plein : 10€ Tarif réduit : 6€ Théâtre

Don Juan Cie Guétali

Sam. 31 mars >20H Tarif plein : 10€ Tarif réduit : 6€

Réservations : 0692 95 42 16 Informations : 15, rue de la République - 97410 Saint-Pierre culturel@mairie-saintpierre.fr www.culture-st-pierre.fr


p.72

L’agenda

AGENDA

LUNDI 12/03

JEUDI 15/03

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Merengué

20H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Audrey Dardenne (chanson) >15/8€

MARDI 13/03

20H00 >St Paul >La Cerise Blink (pop rock)

18H00 >St Denis >Les Récréateurs Soirée jeux avec Kriké Kraké

20H00 >Souris Chaude >Banga Chic Soirée jeux de société + scène ouverte

18H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Elles (ciné) >5/3€

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Bachata + vidéos pour apprendre à danser

20H00 >St Paul >La Cerise Quintet d’improvisations théâtrales

20H00 >St Pierre >Les Sal’Gosses No.Mad (pop rock)

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Miguel et ses invités en concert

20H30 >St Louis >L’Ilot Le Bacar (chanson dubby punk) >3€

20H30 >St Benoît >Théâtre Les Bambous !Aïa (théâtre) >10/4€ voir p. 46

21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Tropikopub (zouk bachata) avec Dj Ory

MERCREDI 14/03

21H30 >St Denis >Les Récréateurs People skank : Dj Natty (reggae)

19H00 >St Denis >Les Récréateurs Funky Terrasse avec Karl Hungus (DJ set)

23H00 >Ermitage >Le Klub So Mysterious : DJs Noox, Sebb, Baz, Yaya.

18H15 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Conférence : Autopsie d’un «Gros Blanc»

VENDREDI 16/03

19H00 >Souris Chaude >Banga Chic Salsa avec Josselin (débutant et intermédiaire) 20H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle George Harrison, par Scorsese (projection) >5/3€ voir p. 40 20H00 >St Paul >La Cerise The Soul Temptations (soul, rythm’n blues) 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Projection de docus sur la Bolivie 21H00 >St Pierre >O Pub à Tapas Kara ô Pub (karaoké) avec Dj Squal

17H00 >Souris Chaude >Banga Chic Clandestine Réunion (Djs set électro) >2€ 18H30 >St Leu >Rondavelle Les Filaos Zwaz (jazz fusion) 19H30 >St Leu >Le Zat Soul Side (soul, rythm n’ blues) 19H30 >L’Ermitage >Le Coco Beach Duo Tempo (jazz acoustique mélanzé) 20H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Tyéri Abmon (maloya) >15/8€ 20H00 >St Paul >La Cerise Weeding Dub (reggae dub) >3€

+ d’infos sur www.azenda.re


20H00 >St Leu >Le 211 Robin (chanson maloya) 20H00 >St André >Salle Alphonsine Ousanousava : Ces artistes qui nous lient >15/10€ 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa Cubana 20H00 >St Pierre >Le Long Board Café DJ Coco aux platines 20H30 >St Benoît >Théâtre Les Bambous !Aïa (théâtre) >10/4€ voir p.46 20H30 >St Pierre >3 Brasseurs No Limit’s Sound (funk, jazz, variétés) 21H00 >St Denis >Les Récréateurs Grosse soirée Métal >5/2€ Avec Delekto, Tukatukas, Vacuum Road, Night of Heaven et Black Babouk. 21H00 >St Leu >Le Nez Rouge Le Bacar (chanson dubby punk) 21H00 >St Pierre >Le Kerveguen Le Son du Bahut (tremplin La Réunion) 21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Ti Fock : nouvel album (maloya électrique) >5€ 22H00 >St Gilles >Casino Gan Ainm (musiques irlandaises)

SAMEDI 17/03 19H30 >Petite Ile >Hôtel Le Palm Kazz à Swing (duo guitare violon) 20H00 >St Denis >Les Pot’irons Le Bacar (chanson dubby punk) + Black Ben >5€ 20H00 >St Denis >Barachois Jazz O Barachois (jazz) 20H00 >St Paul >La Cerise Girls Attack + The Circle-A (punk rock)


AGENDA

p.74

L’agenda

20H00 >St Gilles >Téat Plein Air Kozman Ti Dalon (maloya) >14/6€

voir p. 41

18H00 >L’Ermitage >Le Coco Beach Soirée Salsa avec DJ Greg

20H00 >Pl. Palmistes >Domaine des Plaines Dîner-concert avec DJ Flyweed. Concerts : Zanaka Maloya, Rodee Cox, Jiosta, Kaizzlaman, Misiz, Atep, Francois Dals et Jérôme Payet.

18H30 >St Leu >Rondavelle Les Filaos Taboo (blues rock)

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa de Puerto Rico

20H30 >St Louis >L’Ilot Weeding Dub (reggae dub) >3€ + Seb The Player (Dj set)

20H00 >St Pierre >Le Long Board Café DJ Coco aux platines 20H00 >Entre-Deux >L’Arbre à Palabres Soirée wat : repas traditionnel éthiopien 20H00 >Tampon >Théâtre Luc Donat Robin des Bois (théâtre musical) >15/10€ Par la Compagnie Syn’RJ. 21H00 >St Denis >Les Récréateurs Fête de la St Patrick avec Gan Ainm et l’ABR 21H00 >St Denis >Le Palaxa Iza (chanson maloya) >12/8€ Sortie de résidence + nouvel album

voir p. 12

20H00 >St Pierre >Little Italy Les Vieux Amants (chanson)

LUNDI 19/03 14H00 >St Benoît >Théâtre Les Bambous !Aïa (théâtre) >10/4€ voir p. 46 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Merengué

MARDI 20/03 18H00 >St Denis >Les Récréateurs Soirée jeux avec Kriké Kraké

21H00 >St Leu >Le Nez Rouge Sofy Mazandira (world maloya)

18H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle A Bamako les femmes sont belles (ciné) >5/3€

21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Emma Shaka (rock)

18H15 >St Pierre >Centre Lucet Langenier Conférence : La Femme, la Charia et le Coran

22H00 >St Gilles >Casino Mascareigne (musiques créoles)

18H30 >St Denis >Le Gadiamb Atelier Parlons Créole 0262 41 83 00 >15€

DIMANCHE 18/03

20H00 >St Denis >Téat Champ Fleuri Abdel Rahman El Bacha (classique) >24/12€ voir p. 18

14H00 >Bourg-Murat >Auberge des Cratères Boombal Accordéon (bal folk) voir p. 37

20H00 >St Paul >La Cerise Magic Mars (spectacle de magie) >2€

15H00 >Souris Chaude >Banga Chic Free Market + concert Marché des créateurs et artistes.

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Miguel et ses invités en concert

18H00 >St Denis >Les Récréateurs Le Complex de Zik : Sortie d’album (rock)

20H00 >Tampon >Théâtre Luc Donat Franz, pianiste et clown de concert >16/12€ voir p. 18

+ d’infos sur www.azenda.re


20H30 >St Benoît >Théâtre Les Bambous !Aïa (théâtre) >10/4€ voir p.46 21H00 >St Leu >Le Nez Rouge Blind Test musical par Fred Jollet

MERCREDI 21/03 14H00 >St Denis >Téat Champ Fleuri Adrien, il y eut un matin (conte théâtral) >14/6€ 18H15 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Conférence : La Femme, la Charia et le Coran 18H30 >St Pierre >Conservatoire Régional Pedro Pauwels & la classe de danse 19H00 >St Denis >Les Récréateurs Funky Terrasse avec Karl Hungus (DJ set) 19H00 >Souris Chaude >Banga Chic Salsa avec Josselin (débutant et intermédiaire) 20H00 >St Paul >La Cerise L’ivresque boivardage (apéro littéraire) 20H00 >St Pierre >Les Sal’Gosses No Limit’s Sound (soul, funk, jazz) 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Projection de docus sur la Bolivie 21H00 >St Pierre >O Pub à Tapas Kara ô Pub (karaoké) avec Dj Squal

JEUDI 22/03 14H00 >St Benoît >Théâtre Les Bambous !Aïa (théâtre) >10/4€ voir p.46 19H00 >St Denis >Théâtre Le Grand Marché Devant la parole (théâtre) >18/4€ voir p. 50 19H00 >St Pierre >Centre Lucet Langenier Slam-poésie spécial Printemps des Poètes Championnat 2012 de Slam + «65€», création de Slamlakour.


AGENDA

p.76

L’agenda

19H30 >Souris Chaude >Banga Chic Soirée Speed Dating (rencontres)

20H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Franz, pianiste et clown de concert >18/8€ voir p. 18

20H00 >St Paul >La Cerise Saby Morales, projection et danse balinaise Nuits de Bali. 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Bachata + vidéos pour apprendre à danser 21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Tropikopub (zouk bachata) avec Dj Ory 21H30 >St Denis >Les Récréateurs People skank : Dj Natty (reggae)

VENDREDI 23/03 18H00 >Souris Chaude >Banga Chic Cumbia Bestial par El Hijo Diabolico >2€ 18H30 >St Paul >Débarcadère Inauguration Total Jazz : Gilbert Barcaville. voir p. 23

20H00 >St André >Salle Alphonsine Cygn Etc… (danse) de Pedro Pauwels >13/8€ voir p. 44

20H00 >St Gilles >Téat Plein Air Joël Vigne (chanson) >18€ 20H00 >St Paul >La Cerise Koté Manouche (swing et chanson) >3€ 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa Cubana 20H00 >St Pierre >Le Long Board Café Family Orchestra (salsa) 20H30 >St Benoît >Théâtre Les Bambous !Aïa (théâtre) >10/4€ voir p. 46 20H30 >St Pierre >3 Brasseurs Daf & Co (variétés internationales) 21H00 >St Denis >Le Palaxa Reggae Dancehall Eruption >5€ Avec : Black Dillinger, Teba Shumba, Crosby, Daddy Spencer, JJ Alcapone, Malkijah et Supa Kool-T. voir p. 40 21H00 >St Denis >Les Récréateurs Ziia et Titouan (folk acoustique soul) >5/2€

18H30 >St Leu >Rondavelle Les Filaos Small Pleasure (soul funk)

21H00 >St Leu >Le Nez Rouge A Mains Nues (jazz, blues)

18H30 >Boucan >Hôtel Le Saint Alexis Kazz à Swing (duo guitare violon)

21H00 >Tampon >Vintage Café Lézarsonic (rock)

19H30 >L’Ermitage >Le Coco Beach Paulo (world)

21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Koulèr Péi (maloya)

19H30 >St Leu >Le Zat Mimizip et les Ouistitisax (jazzmayazz)

22H00 >St Gilles >Casino Hocine B. (pop, reggae, jazz, chanson)

20H00 >St Denis >Théâtre Canter Fillon Quartet et Grèn Sémé (jazz fusion) >15/5€

SAMEDI 24/03

20H00 >St Denis >Théâtre Le Grand Marché Devant la parole (théâtre) >18/4€ voir p. 50

09H00 >Sainte-Suzanne >Grand Hazier Retour au Beau Pays (visite) >35€

20H00 >Piton St Leu >Le Séchoir Franz, pianiste et clown de concert >18/8€

17H00 >Boucan >Plage-esplanade Amori & Vincent Mornas (mix et violon électro) Dans le cadre de Total Jazz voir p. 23

voir p. 18

+ d’infos sur www.azenda.re


19H30 >Boucan >Hôtel Le Boucan Canot Kazz à Swing (duo guitare violon) 20H00 >St Denis >Les Pot’irons Tiana + DJ Konsöle (musiques malgaches) >5€ 20H00 >St Denis >Barachois Kabarachois : musique, humour, contes. 20H00 >St Denis >Théâtre Le Grand Marché Devant la parole (théâtre) >18/4€ voir p.50 20H00 >St Paul >La Cerise Rock en stock + invités (rock) 20H00 >Souris Chaude >Banga Chic Malouz (maloya blues) >2€ 20H00 >Piton St Leu >Le Séchoir Franz, pianiste et clown de concert >18/8€ voir p. 18 20H00 >St Pierre >Centre Lucet Langenier J’ai le coeur plein de feuilles mortes (théâtre) >10/6€ voir p. 48 20H00 >St Pierre >Le Long Board Café DJ Coco aux platines 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa de Puerto Rico 20H00 >St Paul >Parc ExpoBat The Wailers feat. J. Marvin (reggae) >25€ 20H30 >Entre-Deux >L’Arbre à Palabres Angèle Dji Quintet (jazz) 21H00 >St Denis >Les Récréateurs Les Salauds & Guests (rock) >5/2€ 21H00 >St Pierre >Scène Ravine Blanche Ochocho Party (musiq. Océan Indien) Avec Latheral + Malesi & Simangavol + Zarlor

Le jardin des parfums et des épices compte plus de 1500 espèces, dont certaines sont uniques au monde, mais aussi des arbres centenaires recouvert d’épiphyte( fougère, orchidée). Placé au beau milieu de la forêt de Mare Longue, inscrite par l’UNESCO au patrimoine mondial, le visiteur évoule sur ces 3 hectares avec le propriétaire ou un guide pei, qui possède leurs sujets sur le bout des doigts, et vous fait découvrir les plantes en vogue dans l’île. À la fin de votre ballade, vous trouverez différents produits de l’exploitation dont la fameuse vanille de Saint Philippe, dans une petite boutique au charme créole ou épices et saveurs viennent s’y mêler.

21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Triazz & Guests (jazz fusion) 22H00 >St Gilles >Casino Mess & Co (rhythm n’ blues)

visite guidée et commentée tous les jours de 10h30 à 12h00 & de 14h30 à 16h00 6€10 adulte - 3€05 enfants tarif de groupe : nous consulter 7, chemin Forestier / Mare Longue St-Philippe / 0692 66 09 01 / 0262 37 06 36 fontaine.patrick.e@orange.fr


AGENDA

L’agenda

10H00 >St Denis >Les Récréateurs Les Rencontres Alternatives : expo-vente Concert à 16h30 : El Mélagouach (ska, swing, pop)

p.78

DIMANCHE 25/03 16H30 >St Gilles >Place Julius Bénard Total Jazz : Concerts gratuits. Katy Ramana, Djazadonf et Marie-Pierre Ducap, Tryazz feat. Jim Celestin. voir p. 23

20H00 >St Pierre >Les Sal’Gosses Boeuf jazz avec Romy Trio 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Miguel et ses invités en concert 20H30 >St Benoît >Théâtre Les Bambous J’ai le coeur plein de feuilles mortes (théâtre) >10/4€ voir p. 48

MERCREDI 28/03

18H30 >St Leu >Rondavelle Les Filaos Nico et les 109 (pop rock)

19H00 >St Denis >Les Récréateurs Funky Terrasse avec Karl Hungus (DJ set)

20H30 >St Leu >Le Namasté Run Soul (soul, blues, pop, rock)

19H00 >Souris Chaude >Banga Chic Salsa avec Josselin (débutant et intermédiaire)

20H30 >St Louis >L’Ilot Fauk’Ca Cesse (rock ska reggae) >3€

20H00 >St Paul >La Cerise Soirée Café Repaire (débat)

LUNDI 26/03

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Projection de docus sur la Bolivie

18H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Oh my God (ciné) >5/3€

21H00 >St Pierre >O Pub à Tapas Kara ô Pub (karaoké) avec Dj Squal

19H00 >St Denis >Théâtre Canter Ouvertures Canter (visites théâtralisées)

JEUDI 29/03

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Merengué

14H00 >St Benoît >Médiathèque Roussin J’ai le coeur plein de feuilles mortes (théâtre) voir p. 48

MARDI 27/03 18H00 >St Denis >Les Récréateurs Soirée jeux avec Kriké Kraké 19H00 >St Denis >Téat Champ Fleuri Casse-Noisette (projection) >24/20€ Ballet classique du Bolchoï, projeté en HD. 20H00 >St Paul >La Cerise Ad Libitum (jazz) 20H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Cygn Etc… (danse) de Pedro Pauwels >18/8€ voir p. 44

19H00 >St Denis >Théâtre Le Grand Marché Okilé Lamour (fonnkèr) 19H00 >St Gilles >Téat Plein Air Festival Total Jazz >25€ Boklèr + Monty Alexander + Juju. voir p. 23 20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Bachata + vidéos pour apprendre à danser 20H00 >St Pierre >Le Five Les Vieux Amants (chanson) 20H00 >St Paul >La Cerise David Doré (musiques du monde)

+ d’infos sur www.azenda.re


20H00 >St Paul >Léspas Leconte de Lisle Organic Trio (jazz, soul, funk) >15/8€ voir p. 37 20H00 >St Pierre >Les Sal’Gosses Ritmo Caliente (salsa cumbia) 21H30 >St Denis >Les Récréateurs People skank : Dj Natty (reggae) 21H30 >St Pierre >O Pub à Tapas Tropikopub (zouk bachata) avec Dj Ory

VENDREDI 30/03 09H00 >Saint Pierre >La Saga du Rhum Visite de la liquoristerie Rhums & Punch Isautier Sur réservation uniquement : 0262 35 81 93 18H30 >St Denis >L’Artocarpe Tropical Trip : Konsöle + Sergio M. + Tapok 18H30 >St Denis >Médiathèque Marmit Zistoir (contes) 18H30 >St Leu >Rondavelle Les Filaos Degadezo (blues rock) 19H00 >St Gilles >Téat Plein Air Festival Total Jazz >25€ Meddy Gerville + Jean-François Zygel & Antoine Hervé + Fillon Quartet. voir p. 23 19H30 >L’Ermitage >Le Coco Beach Ouistitisax (latin jazz & maloya) 19H30 >L’Ermitage >Le Kabanon Koté Manouche & Thomas Kretzschmar (swing) 20H00 >St Paul >La Cerise Nathalie Natiembé (maloya fonnkèr) 20H00 >Souris Chaude >Banga Chic Eklect-X (soul, funk, blues, reggae) >2€ 20H00 >St Pierre >L’Art i show Kazz à Swing (duo guitare violon)


p.80

L’agenda

AGENDA

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa Cubana

20H00 >St Paul >La Cerise M Jazz Quartet (jazz)

20H00 >St Pierre >Le Long Board Café Soirée Belge : moules frites à volonté. + concert de Hat’mosphère à 22h30.

20H00 >St Leu >Le K Juju (afro blues) >15/7€

voir p. 24

20H00 >Tampon >Théâtre Luc Donat Joël Vigne (chanson) >18€

20H00 >St Pierre >Centre Lucet Langenier Don Juan (théâtre) >10/6€ Par la Cie Guétali.

20H30 >St Pierre >3 Brasseurs Duo Affair Affair (pop-folk)

20H00 >Saint Pierre >Restaurant Los Indios Ambiance Salsa de Puerto Rico

20H30 >Tampon >El Latino Run Soul (soul, blues, pop, rock)

20H00 >St Pierre >Le Long Board Café Soirée Belge : moules frites à volonté.

21H00 >St Denis >Les Récréateurs Robin (chanson maloya) >5/2€ 21H00 >St Leu >Le Nez Rouge Lovalution Sound System & Moog Reggae

20H30 >Le Port >Théâtre sous les Arbres Poetry Africa : rencontre poétique Afrique / Réunion >6€ Avec la participation des enfants des écoles du Port.

21H00 >St Pierre >Le Kerveguen Juju (afro blues) >16/10€ voir p. 24

22H00 >St Gilles >Casino Hat’mosphère (variétés internationales)

22H00 >St Gilles >Casino Les Daltons (rock des 60’s)

SAMEDI 31/03

DIMANCHE 1ER /04 14H00 >Bourg-Murat >Grands Kiosques Kréol i Jaze (jazz mélangé) voir p. 28

10H00 >Saint Pierre >La Saga du Rhum Exposition Liqueur de rhum + Atelier-rencontre

15H00 >Souris Chaude >Banga Chic Festival de la Guitare >5€

15H00 >Souris Chaude >Banga Chic Festival de la Guitare >5€ + Concert de David Doré

16H00 >St Paul >Front de Mer Total Jazz : Bal avec Antoine Hervé & guests

19H00 >St Gilles >Téat Plein Air Festival Total Jazz >25€ Kreol i Jâze + Mulatu Astatke + Yom & The Wonder Rabbis. voir p. 23 20H00 >St Denis >Les Pot’irons 2Tone Klub, avec Rocksteady S.C + DJ SelecTir >5€ 20H00 >St Denis >Théâtre Canter Stéphanie Thazar (chanson créole) >12/10€ 20H00 >St Denis >Téat Champ Fleuri Escales Orientales (danse orientale) >23/20€

voir p. 23

GRATUIT

pour figurer dans l’agenda d’avril 2012 envoyez vos infos avant le 25 mars

+ d’infos sur www.azenda.re

à redaction@azenda.re


zéroscope BELIER Les Béliers ont beaucoup de qualités, dont une plus effrayante que les autres : un physique inhumain aux formes improbables et repoussantes. Une fois passée l’arme à gauche, les Béliers pourront donner leurs corps à la science… fiction.

TAUREAU Formulaire astro du mois : Naufrage, faillite, débâcle (rayez les mentions inutiles), du point de vue sentimental, financier, physique (rayez les autres mentions inutiles). Ne seraient-ce pas les Taureaux qui devraient être rayés de la carte ?

GEMEAUX

Nous déclinons toute responsabilité vis-à-vis des propos de charlatans tenus ci-dessous. vous pouvez envoyer vos pires insultes à votre zentil mage sur redaction@azenda.fr

LION Vous enchaînez les catastrophes comme d’autres les fôtes d’aurtograffe : accident de parcours sportif, accident de la route du rhum et accident cardio-sentimental… Il va falloir en faire des constats, et pas forcément à l’amiable...

VIERGE Le Vierge désire tant rencontrer l’âme soeur qu’il en oublie les précautions d’usage, comme le brossage des dents, le lavage des pieds ou le lustrage de la belle 205 tunée. Du coup, le Vierge se sent aussi mal dans sa peau qu’un Taureau...

BALANCE

Les Gémeaux ont mangé leur pain blanc cosmique. Reste à ingurgiter, avec les quelques dents restantes, leur pain noir astrologique. L’indigestion de difficultés existentielles guette les natifs du mois de juin. Gourmands, va !

Les Balances brillent plus par leurs bijoux en toc que par leur intelligence ! D’ailleurs on ne dit pas “Balance du premier décan” mais “Balance du premier des cons”. Les blagues sur les blondes sont en réalité des blagues sur les Balances.

CANCER

SCORPION

Après le disco, le moonwalk et la tecktonik, les Cancers se mettent à la zumba. Véritables girouettes des pistes de danse, ils ont généralement 2 métros de retard pour les pas, et toute une rame pour les fringues. Heureusement, il reste le Carnaval...

Le Scorpion est décidément bien imprévisible ! Hier trader à la bourse de Paris, aujourd’hui balayeur des trottoirs de la rue de Paris… demain scaphandrier dans les égouts de Sainte-Marie. Ah, destin cosmique quand tu nous tient par la barbichette !

SAGITTAIRE Vous êtes bourrés de défauts mais vous vous soignez et ça, c’est déjà une très bonne chose. Il faudrait juste accélérer le traitement, sinon vous n’aurez plus personne à qui montrer vos progrès. Faites le vide en vous, plutôt qu’autour de vous !

CAPRICORNE Le Capricorne est à la noce pendant la 1ère quinzaine du mois. Mais il tire une tête d’enterrement pendant la seconde quinzaine. Il faut donc bien choisir son moment pour aller lui emprunter de l’argent : pendant son sommeil... 

VERSEAU Vos débuts en tant que musicien ne sont pas symphoniques, plutôt symboliques. Mais tout Verseau a un virtuose en lui, bien caché au niveau de la moelle épinière. Signe qui ne trompe pas : David Guetta vient de se faire naturaliser Verseau…

POISSON Votre anniversaire ne doit pas vous faire oublier qu’il n’y a pas d’âge pour développer une bonne cirrhose ! Cela dit vous portez assez bien le nez rouge et la couperose, les dents noires et les yeux injectés de jaune. Vos amis sont sans doute daltoniens.


L'Azenda de Mars 2012  

Le magazine culturel gratuit de l'île de La Réunion. Interviews, chroniques, zoom, actus... et l'agenda complet de toutes les sorties à La R...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you