Page 1

Defacto REPÈREs du quartier d’affaires de La Défense n° 3 _MAI 2013

www.ladefense.fr

Plan guide De nouvelles dimensions pour l’espace public


Defactorepères PLAN GUIDE

N° 3 MAI 2013 Réalisé par Defacto, l’Établissement public de gestion du quartier d’affaires de La Défense. 5-6 place de l’Iris, tour Manhattan, Paris-La Défense cedex. Conception et réalisation : © CG92/Jean-Luc Dolmaire

L'agence durablement différente

Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à partir de pâte 100 % recyclée, certifiée FSC

© Defacto

04

Un Plan Guide, pourquoi ?

© Gettyimages

08

Voici maintenant plus de cinquante ans, une vision puissante a prévalu à la conception de La Défense : créer de toutes pièces le grand quartier d’affaires parisien autour d’une vaste dalle piétonne. Mais ce plan d’aménagement hors de son principe fondateur ignorait l’espace public qui se développait au fil de l’eau sans réflexion globale ni souci d’unité ou de fonctionnalité. La loi de 2007 a confié à Defacto la mission de gérer, d’animer et de promouvoir cette formidable aventure urbaine. Et à cette mission, nous avons souhaité donner une ambition forte à l’échelle d’un site qui fut synonyme de modernité mais qui, chaque jour davantage, tendait vers l’obsolescence. Comment renforcer l’attractivité de La Défense lorsque la qualité architecturale ne peut plus à elle seule attirer les investisseurs et les entreprises ? Comment mieux intégrer ce vaisseau dans son environnement proche ? Comment donner sens et vie à ces immenses volumes souterrains délaissés entre parkings, tunnels et voirie ? Comment développer une nature repensée ? Comment donner un nouveau souffle de vie ? Pour répondre à ces questions fondamentales pour la pérennité du site, Defacto a décidé de concevoir, en s’adjoignant les compétences de l’agence AWP, un ambitieux plan guide développant une vision stratégique de La Défense de demain avec une approche très innovante. Il est important de souligner que cette réflexion a fait l’objet d’une concertation exemplaire qui a permis de lui donner son plein sens et une réelle légitimité. Les villes de Courbevoie et de Puteaux, l’Epadesa, l’association Aude représentant les propriétaires et les entreprises du site, et bien sûr les habitants, ont participé de manière active et passionnée à son élaboration. Si cette réflexion va guider nos actions pour les années à venir, nous avons voulu aussi qu’elle puisse apporter sans attendre des réponses aux attentes des entreprises, des salariés et des habitants dans les quartiers les plus anciens. Avec ce nouvel outil, Defacto donne un vrai sens et une authenticité à sa mission de relever les défis qui attendent La Défense et d’en faire le fleuron du Grand Paris.

4 6 7

Comment réinventer l’espace public Retrouver le sol Renforcer le Grand Axe Investir les espaces invisibles Replacer la nature au cœur du quartier Inventer un playground

10 12 14 16 18

Le Plan Guide en projets Les premiers chantiers ont commencé ! 20

Un Guide pour la nuit

18

22 23

© Éric Giriat

© 11H45

14

Vers un quartier de vie la nuit Boîte à outils : les cahiers thématiques, etc.

2 Defactorepères PLAN GUIDE

mai 2013

Patrick Devedjian I Président du Conseil d’administration de Defacto

Une formidable aventure urbaine

SOMMAIRE « Le Plan Guide, l’émergence de nouvelles potentialités » Le Plan Guide, c’est quoi ? Le Plan Guide, comment ?

Avec ce nouvel outil, Defacto donne un vrai sens à sa mission de relever les défis de La Défense

mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

3


« Le Plan Guide, l’émergence de nouvelles potentialités »

a Matthias Armengaud, associé d’AWP, agence de reconfiguration territoriale

w

Un Plan Guide, pourquoi ?

« La Défense est un lieu puissant et unique dans la métropole parisienne. Il s’agit tout de même du plus grand espace public de France ! »

Katayoune Panahi, directrice générale de Defacto et Matthias Armengaud, associé d’AWP, agence de reconfiguration territoriale

Avec le Plan Guide, c’est l’avenir de La Défense qui se joue. De la genèse du projet aux premières phases de réalisations, en passant par les bénéfices attendus pour les Défensiens, Katayoune Panahi et Matthias Armengaud décryptent les enjeux de cette démarche inédite : un outil pour gérer le site de La Défense, pour coordonner les aménagements réalisés et générer une vision partagée pour La Défense.

« Les premières réalisations du Plan Guide sont déjà engagées et portent principalement sur deux axes : la valorisation du patrimoine existant et la rénovation d’espaces vieillissants ou devenus vétustes » a Katayoune Panahi, directrice générale de Defacto

MA : L’utilisation de plans guides est aujourd’hui de plus en plus courante pour les grands territoires urbains : ils répondent à une nécessité de gestion globale de la ville dans le temps, moins figé qu’un « master plan ». C’est l’occasion de faire le premier plan global du périmètre en partant des espaces publics et avoir une vision urbaine forte, tout en s’adaptant aux particularités de l’existant.

À quoi sert le Plan Guide et à qui est-il destiné ? K.P. : Le Plan Guide offre une vision à long terme pour La Défense. C’est un document de référence évolutif qui donne un sens et une unité aux espaces publics de La Défense pour les années à venir. Il aborde une multitude de sujets (espaces verts, déplacements, sous-sols, lumière…), qui, une fois traités, amélioreront les qualités urbaines du site. Cet outil sera utilisé par l’ensemble des opérateurs intervenant dans le quartier d’affaires, notamment pour les aménagements liés aux importantes opérations immobilières en cours ou projetées.

Pourquoi un plan guide, plutôt qu’un classique plan d’urbanisme ? K.P. : L’extrême complexité structurelle du site et les nombreux acteurs y intervenant imposent le déploiement d’une stratégie urbaine adaptée et partagée. Nous souhaitions à la fois construire une vision du site à long terme mais également disposer d’un outil évolutif, qui permette l’émergence de nouvelles potentialités et de ne pas enfermer La Défense dans un projet figé.

« Avec le Plan Guide, il s’agit de rehausser les espaces publics au niveau d’excellence du quartier d’affaires » a Matthias Armengaud, associé d’AWP, agence de reconfiguration territoriale 4 Defactorepères PLAN GUIDE

mai 2013

Comment cette démarche a-t-elle été adaptée à La Défense ? M.A. : Le Plan Guide est fondé sur une analyse fine des potentiels de l’état existant du site. Une première phase de travail de huit mois a permis de réaliser un diagnostic inédit et très poussé. Grâce à cette étape, nous avons pu retrouver des éléments essentiels, souvent enfouis dans l’entrelacs d’opérations juxtaposées. Le diagnostic est composé à la fois de données déjà existantes sur les espaces publics du site, de nombreux relevés faits sur place (types de dalles, usages et détournements du site…) mais également d’informations recueillies auprès des acteurs et usagers. Cette base de données unique est un formidable outil de travail, de partage et de connaissance pour Defacto et tous les acteurs de ce territoire exceptionnel.

Quels sont les bénéfices attendus et à quelle échéance ? K.P. : Les premières réalisations sont déjà engagées et portent principalement sur deux axes : la valorisation du patrimoine existant (recherche de nouvelles potentialités, mise en valeur d’éléments remarquables…) et la rénovation d’espaces vieillissants ou devenus vétustes (entreponts, rénovation du quartier Boieldieu, projet de repaysagement de l’Esplanade). M.A. : La Défense est un lieu puissant et unique dans la métropole parisienne. Il s’agit tout de même du plus grand espace public de France ! La volonté du Plan Guide est de créer un climat des espaces publics de La Défense en amplifiant les potentiels existants : une dalle piétonne pour une série d’usages récréatifs, des espaces publics de mobilité sous la dalle… Il s’agit de rehausser les espaces publics au niveau d’excellence du quartier d’affaires. mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

De quelle manière les habitants et les usagers du site sont associés à la démarche ? M.A. : Dès le début, les usagers du site, qu’ils soient institutionnels, salariés ou habitants, ont été associés à la réalisation du diagnostic, notamment au travers des Ateliers en marchant. Tous ensemble, nous avons parcouru le site, lors de marches organisées dans les quartiers, le jour et la nuit, durant lesquelles nous avons demandé aux utilisateurs de nous raconter leur Défense. Ces ateliers ont permis de recueillir des données précises et qualitatives sur le site, mais également de partager un temps autour des espaces publics. Les ateliers ont été suivis de restitutions et de présentations du projet. K.P. : Le Plan Guide est un socle de travail participatif pour tous les acteurs de La Défense. Le succès de cette opération n’aurait pas été possible sans le concours de l’ensemble des parties prenantes qui ont fait, et qui font, de La Défense le premier quartier d’affaires européen. La création d’un comité des usagers (Association des Utilisateurs de La Défense, commerçants…) et d’un comité de pilotage réunissant Defacto, l’Aménageur et les villes de Puteaux et de Courbevoie a contribué à faire naître une vision partagée de La Défense.

« Le Plan Guide est un socle de travail participatif pour tous les acteurs de La Défense. Le succès de cette opération n’aurait pas été possible sans le concours de l’ensemble des parties prenantes » a Katayoune Panahi, directrice générale de Defacto 5


Un Plan Guide, pourquoi ? w

Le Plan Guide, c’est quoi ? Pour mener à bien l’indispensable remise à niveau des espaces publics, Defacto s’est doté d’un Plan Guide qui offre une vision stratégique et innovante pour le quartier d’affaires.

Quel diagnostic ? Fruit d’un travail mené par l’agence de reconfiguration territoriale AWP, en étroite concertation avec les acteurs du site, le Plan Guide est un document de référence évolutif qui ambitionne de donner un sens et une unité dans la diversité aux espaces publics de La Défense pour les prochaines années. Des espaces verts à la lumière, en passant par la question des déplacements et celle du mobilier urbain, le Plan Guide aborde tous les sujets qui permettront une transformation progressive du quartier d’affaires. Les observations et différents entretiens ont d’abord confirmé l’unicité du site, notamment son espace piéton. Le diagnostic a également mis en relief plusieurs problématiques : l’insularité de La Défense avec son environnement immédiat, la nécessaire création de liens entre les espaces situés sur et sous la dalle, l’absence de rénovation de certains quartiers…

Les pistes du Plan Guide Principal axe d’amélioration : le développement de l’espace public dans les espaces situés sous la dalle (parkings, voies d’accès, halls) afin de rompre l’insularité du site et faciliter les connexions entre La Défense et les villes limitrophes. L’agence AWP a décliné une série d’interventions prenant la forme de nouveaux usages et de nouvelles activités : constructions légères accueillant des événements ou une restauration temporaire, occupations verticales reliant les niveaux, création d’émergences et signaux au niveau de la dalle… Le Plan Guide suggère également de créer une forte identité nocturne au sein du quartier en travaillant préalablement un plan lumière. L’occasion pour Defacto de mettre en place de nouvelles animations qui stimuleront le site la nuit.

3

ans : la durée du Plan Guide, de sa phase de conception à son application au niveau opérationnel.

12

cahiers thématiques cerclent les lacunes et mettent en exergue les points forts à valoriser.

5

Ateliers en marchant ont été organisés auprès des Défensiens entre janvier et avril 2012.

4

L’agence AWP a mené une étude territoriale complète de La Défense. Objectif : analyser et mettre en données cartographiques les forces et faiblesses des espaces publics du quartier d’affaires. Pour établir ce diagnostic, elle s’est aussi appuyée sur les données produites par les acteurs du site et les différentes études menées depuis une décennie.

Un Atlas de La Défense

quartiers, concernés par des interventions urgentes, ont fait l’objet de zooms spécifiques : Boieldieu, Saisons, Corolles-Reflets-Iris, Coupole-Regnault, mais également le Grand Axe et les sous-sols.

Le calendrier Livré début 2013, le Plan Guide se déroule sur 3 ans : Q une première année de production d’un Plan Guide global et de cinq zooms. Ils constituent les thèmes majeurs, les chantiers à lancer de manière urgente ; Q les deux années qui suivent la livraison du Plan Guide seront consacrées à un accompagnement de Defacto lors de la mise en application opérationnelle du Plan, dans le cadre d’une assistance à la maîtrise d’ouvrage. Durant cet accompagnement, le Plan Guide est remis à jour tous les ans. 6 Defactorepères PLAN GUIDE

Le Plan Guide, comment ?

mai 2013

Parce que le quartier d’affaires est un site difficilement appréhendable, la première tâche de l’étude a été de créer un système de représentation globale : un atlas des espaces publics. Il recolle les très nombreuses données et études déjà produites sur le quartier et offre un inventaire analytique précis. La partie « visible » comprend le dessus de la dalle : entrées et sorties de parking, de transports en commun, cheminées de ventilation, mobilier urbain, œuvres d’art, lumière, signalétique. La partie « invisible » représente le dessous de la dalle. Les quartiers Saisons, Corolles-Reflets-Iris, Coupole-Regnault, Boieldieu et le Grand Axe, zones nécessitant des interventions urgentes, ont fait l’objet de zooms spécifiques.

mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

Ateliers en marchant : dialogue sur le terrain

Échanger avec les salariés et les habitants sur l’avenir de l’espace public de leur quartier : c’est l’ambition des Ateliers en marchant, dont les résultats ont servi de base à l’élaboration de ce Plan Guide. De janvier à avril 2012, à l’invitation de Defacto, les Défensiens se sont promenés dans les quartiers de La Défense. L’occasion pour les nombreux usagers ayant répondu présents de faire part de leurs motifs de mécontentement et de satisfaction, de leurs pratiques et de leurs envies. Des espaces verts aux problèmes de cheminement, en passant par l’éclairage ou encore la propreté, de nombreuses questions ont été soulevées. Nouvelle manière de partager le savoir du site entre les acteurs opérationnels et les usagers, ces Ateliers ont permis de mieux cerner leurs attentes sur l’évolution de leur quartier.

Cahiers thématiques : un état des lieux minutieux Éclairage, signalétique, espaces verts, développement durable, sécurité ou encore musée à ciel ouvert : 12 cahiers ont été rédigés sur les thématiques de l’espace public. Ils lancent les pistes de travail pour le développement du Plan Guide, synthétisent les lacunes et mettent en exergue les points forts à valoriser.

Une carte d’identité à plusieurs dimensions

Ce document visuel est un cumul de l’ensemble des données contenues dans le diagnostic. Un assemblage des nombreuses informations de l’atlas, des observations et des échanges sur le terrain. Une sorte de carte d’identité de l’espace public du quartier d’affaires. Cet exercice questionne la mise en place d’une base de données collaborative sur les espaces publics de La Défense. Un outil de projet dont Defacto pourrait être l’initiateur, voire le modérateur, en collaboration avec les communes de Courbevoie, Puteaux et Nanterre. 7


comment réinventer l’espace public

Vers un climat

w

En s’appuyant sur l’importante phase de diagnostic, le Plan Guide fixe cinq grands principes pour que l’espace public de La Défense retrouve, dans le temps, la qualité « premium » et l’attractivité d’un site unique.

8 Defactorepères PLAN GUIDE

mai 2013

mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

9


comment réinventer l’espace public

85 % des accès au site se font par transport en commun.

400 000 personnes par jour transitent par les gares de La Défense.

100 000

w

passages à vélo par jour.

2

nouvelles gares en construction sur le site pour le Grand Paris Express et Eole.

APRÈS

60 000

mètres carrés de voiries couvertes.

Retrouver le sol

12

AVANT

Les conditions de circulation sous, sur et autour de la dalle sont un thème central du Plan Guide.

Quel diagnostic ? L’entrée sur le site de La Défense s’effectue essentiellement par le dessous de la dalle. Or cet espace public « caché » est aujourd’hui dans un état préoccupant. Les sous-sols et voies couvertes sont inadaptés aux pratiques des piétons et des vélos, mais ces usages doivent évoluer. Les accès pour atteindre le rez-de-dalle ne sont pas suffisantes. La requalification de l’espace public de La Défense passe donc par une meilleure exploitation des épaisseurs de la dalle et par une plus grande qualité des situations d’interfaces : se garer, sortir du parking, aller travailler ou se rendre chez soi, au cinéma ou au centre commercial, se donner rendez-vous. Ces espaces seront appelés à évoluer avec l’arrivée de projets de transport comme celui du Grand Paris Express.

points de sortie transports en commun.

25

Les pistes du Plan Guide Le Plan Guide met l’accent sur le développement de l’espace public au niveau des sous-sols, notamment les parkings, les voies d’accès et les halls. Objectif : occuper ces territoires afin de résoudre les difficultés et d’améliorer la qualité urbaine du site. Sur le plan de la mobilité, Defacto entend également repenser les déplacements dans les sous-sols et dans les voies couvertes. Il s’agit de créer un endroit pacifié en plein centre du quartier d’affaires, où se croiseront différents modes de transport : bus, vélos, Autolib’, Autopartage. Une logique qui peut être adaptée, selon les usages, à chacun des 14 quartiers de La Défense. Ces seuils urbains seront ainsi organisés autour d’une mobilité douce facilitant les cheminements, et proposeront des espaces d’échange de mobilité, comme des parkings pour vélos, des espaces de dépose et de logistique de proximité. L’accès central sera à la croisée des axes reliant Courbevoie et Puteaux.

10 Defactorepères PLAN GUIDE

mai 2013

points de sortie parkings.

mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

11


1

Renforcer le Grand Axe

Parvis, situé en plein cœur du quartier d’affaires.

3

places ponctuent le vaste espace public Défensien.

w

comment réinventer l’espace public

APRÈS

1 2

Le Plan Guide réaffirme le caractère exceptionnel et unifié du Grand Axe de La Défense, plus grand espace public de France et prolongement de l’axe historique de Paris.

Esplanade, située à l’extrémité de La Défense, à la limite entre Courbevoie et Puteaux.

Quel diagnostic ? Pensé comme un élément unique, le Grand Axe de La Défense est en réalité le résultat d’opérations additionnées. Le Parvis est identifié comme un véritable espace public ; ce positionnement doit être renforcé pour qu’il devienne plus vivant et qu’il puisse notamment accueillir de grands rendezvous culturels et événementiels. Les caractéristiques des autres séquences du Grand Axe, telle que l’Esplanade de La Défense, doivent en revanche être davantage mises en valeur pour que le Grand Axe forme un ensemble unifié.

fontaines, Agam et Takis, œuvres monumentales à l’échelle de La Défense.

AVANT

Les pistes du Plan Guide

points d’accès piéton à la dalle, dont 7 prévus pour les personnes à mobilité réduite.

L’enjeu est de réaffirmer le caractère exceptionnel du Grand Axe de La Défense en définissant des séquences : les jardins de l’Arche, le Parvis, le cœur de La Défense, le bois enchanté, la tête vers la Seine. Le Plan Guide préconise également une rénovation créative et radicale de la place de La Défense, tout en gardant l’esprit et les éléments forts de son état d’origine. Située au-dessus du principal « hub » de mobilité douce à venir, elle doit s’habiller d’un nouveau paysage de plantes et de lumière, d’une nouvelle programmation, mais aussi d’une plus grande porosité avec le sous-sol avec des émergences d’accès et des perforations. L’ambition affichée est ici de réinventer ses aspects de promenade urbaine. Enfin, il est important d’aménager des axes de liaison privilégiée vers les villes depuis le Grand Axe. Vers Nanterre par les jardins de l’Arche, par exemple, ou vers Neuilly par l’étude de franchissement en cours. 12 Defactorepères PLAN GUIDE

30 23 passerelles, dont « la Jetée », passerelle aérienne longue de 450 mètres reliant le pied de la Grande Arche aux Jardins de l’Arche.

mai 2013

mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

13


comment réinventer l’espace public

Investir les espaces invisibles

APRÈS

w

AVANT

30

hectares d’espaces publics dessus et dessous la dalle.

100 000 mètres carrés (environ) d’espaces « vides » sous la dalle.

1

gare fantôme.

60 % des places de parking sont occupées.

La dalle de La Défense est le toit d’un bâtiment gigantesque inégalement exploité. Il en résulte des espaces exploitables pour de nouveaux usages d’espaces publics.

Quel diagnostic ? Si le dessus de dalle reste la partie la plus significative en termes d’espace public, le dessous et le pourtour regorgent également de lieux sous-exploités et méconnus. On parle ici de milliers de mètres carrés pouvant faire l’objet de réaffectations. Ils se situent en cœur de dalle, mais également le long des façades, parkings ou caves. Le résultat serait le développement d’une mixité d’usages avec l’arrivée de petites surfaces, peu courantes sur le quartier d’affaires.

Les pistes du Plan Guide L’exploitation d’espaces résiduels en cœur de dalle ouvre la voie à l’arrivée de petites entreprises, à de nouvelles activités innovantes, à des services publics… Voire à la création de locaux accueillant des dispositifs de développement durable (récupération de chaleur…). La création de nouveaux espaces publics permettrait l’établissement d’entreprises de petite taille et de commerces. Les façades de la dalle seraient animées, rétablissant une relation urbaine avec les rues bordant le site.

14 Defactorepères PLAN GUIDE

mai 2013

mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

15


comment réinventer l’espace public

12

hectares d’espaces verts à l’ombre des tours.

Quel diagnostic ?

w

La Défense dispose d’un important potentiel d’évolution. Il y a aujourd’hui beaucoup de nature autour du site et peu de chose manque pour créer de nombreux liens « verts » sur et autour du quartier d’affaires. Sans oublier le paysage naturel apporté par la Seine et les quelques friches végétales entourant le quartier. Une nature à l’échelle de La Défense ? C’est un axe de créativité majeure du Plan Guide, une ligne directrice qui permettra au site d’offrir ce nouveau climat souhaité par Defacto.

1 200 arbres.

232 essences végétales différentes.

AVANT

22 10 jardiniers.

APRÈS

kilomètres de réseau d’arrosage.

Replacer la nature au cœur du quartier

Les pistes du Plan Guide Le Plan Guide porte la création d’« oasis » sur, sous et autour de la dalle, qui apporteront de nouvelles relations entre nature et urbanité. Une stratégie synonyme de création de liens et de lieux « verts », du développement de zones végétales dans les différents quartiers du site et sur le paysage du Grand Axe, ou encore de colonisation des espaces résiduels par une nature stimulée. Il s’agit ici de plantes, mais aussi de mise en lumière, de types de revêtement, ou encore d’animations du site. L’enjeu est aussi de planter mieux et différemment de nouvelles espèces sur la dalle, de connecter le site à la trame naturelle existante dans les villes alentour. Et de décliner l’idée de nature (nature nocturne, nature éphémère...) pour mieux l’adapter aux différents temps du site.

Site urbain par excellence, La Défense n’en oublie pas moins d’accorder une place prépondérante à la nature et aux espaces verts.

16 Defactorepères PLAN GUIDE

mai 2013

mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

17


Inventer un playground Pour que le quartier d’affaires devienne plus qu’un lieu de transit pour les usagers, le Plan Guide ambitionne de transformer l’espace public en un lieu culturel et ludique.

Quel diagnostic ?

w

comment réinventer l’espace public

APRÈS

67 pièces monumentales composent le musée à ciel ouvert.

8,4 millions de touristes annuels.

La dalle est une scène extraordinaire. L’ensemble des espaces publics du quartier est investi par une diversité de pratiques très en lien avec les temps de La Défense. Cependant, la capacité d’accueil d’événements est encore largement sous-exploitée. L’art dans la rue, comme l’impressionnant musée à ciel ouvert ou Forme Publique, la première biennale de création de mobilier urbain, ont ouvert la voie à de nouveaux usages de l’espace public. Mais cette logique doit être approfondie et développée. La fréquentation croissante du quartier, le week-end, par un public métropolitain, est un indice du nouveau rôle que pourrait jouer le quartier dans les années à venir.

Les pistes du Plan Guide Jouer dans et avec l’espace public. Tel est le leitmotiv du Plan Guide. Pour y parvenir, il préconise la création de nouveaux usages, propose une nouvelle programmation culturelle, ludique et sportive de l’espace public et des équipements : scène, art, marquage au sol, street golf, sport urbain, jeux pour enfants… de jour comme de nuit, la semaine et le week-end, sans compter une plus grande diversité d’usages. De nombreux espaces interstitiels ou marginaux ont aussi la capacité à devenir de petites scènes dont la vie urbaine a besoin.

AVANT

18 Defactorepères PLAN GUIDE

mai 2013

mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

19


Le Plan Guide en projets w

Plan Guide : les premiers chantiers ont commencé !

Boieldieu : le premier projet de quartier

Sept immeubles d’habitation (dont Défense 2000, la plus haute tour de France, 47 étages), trois de bureaux, deux écoles maternelles, des commerces de proximité… Pour le quartier Boieldieu, le plus ancien de La Défense, le Plan Guide organise sa rénovation autour de 4 axes : Q travailler sur les connexions verticales et horizontales vers la ville et vers l’axe, Q retrouver un lien avec le niveau du sol, introduire plus d’espaces verts, Q améliorer le cadre de vie professionnel et résidentiel, Q conforter et dynamiser l’activité commerciale. Defacto souhaite ainsi améliorer l’accessibilité au quartier, renouveler la qualité des espaces publics (espaces verts, éclairages, signalétique…) et résoudre les dysfonctionnements d’étanchéité, « un des points faibles de ce secteur, sur lequel nous sommes très attendus », note Léa Benvenuti, chef de projets chez Defacto. Depuis janvier 2013, plusieurs ateliers de concertation ont eu lieu. Le programme général définitif sera prêt pour l’été. À l’automne aura lieu la sélection d’un architecte maître d’œuvre, puis les travaux pourront débuter.

Un patrimoine culturel valorisé, des espaces piétons verdis, l’entrepont Corolles réhabilité, le quartier Boeldieu rénové… Les premières réalisations du Plan Guide sont lancées. L’enjeu ? Améliorer la qualité de vie des Défensiens. Tour d’horizon en cinq projets.

Avec onze experts parties prenantes, dont certains ont collaboré au site du Louvre, le projet inclut également un volet d’évaluation des collections en vue de définir un plan de restauration et de conservation. Conception des dispositifs scénographiques concourant à la qualité des circuits, mise en lumière, dispositifs numériques sur Internet, mobiliers d’agrément liés aux partis pris muséographiques et scénographiques… En route vers l’émergence d’une collection !

Entrepont Corolles, un site attractif en sous-sol

Musée à ciel ouvert : vers une nouvelle collection

À l’instar du Pouce de César ou des Personnages de Miró, il y a les œuvres incontournables et d’autres plus confidentielles, qu’on croise au hasard d’un trajet, en arpentant le quartier d’affaires. Avec ses 67 œuvres d’art, La Défense dispose d’un patrimoine culturel riche mais hétérogène, que le Plan Guide a identifié comme piste de valorisation et levier d’attractivité pour le quartier. Dispositifs de scénographies, mises en lumière, signalétique, mobilier : Defacto a décidé de valoriser le musée à ciel ouvert du quartier d’affaires et de faciliter la découverte et la compréhension des œuvres. L’établissement public a ainsi lancé un concours de maîtrise d’œuvre afin d’élaborer un projet à la hauteur des ambitions du site. C’est le cabinet Frenak et Jullien qui a été retenu pour accompagner Defacto dans la concrétisation de ce projet, dont les premières actions verront le jour en 2014. « Cette équipe a été choisie pour son regard résolument contemporain sur les œuvres en place et pour son appréhension globale des enjeux : la conception d’une scénographie inscrite dans ses relations fondatrices à l’architecture et à l’espace public, la proposition de parcours diurnes et nocturnes, le choix de mise en lumière, l’enjeu du virtuel comme support de la mise en valeur », explique Clémentine Roméo, chef de projets chez Defacto.

Rendre les espaces souterrains attractifs, c’est l’un des objectifs majeurs du Plan Guide. Premier de cordée, l’entrepont Corolles, situé dans le secteur Esplanade Nord. Menées par le groupement Urbanica avec Defacto, les études préparatoires et la concertation se sont récemment achevées. Parmi les améliorations prévues : l’esthétique et l’ambiance du lieu (niveau de mise en lumière sécuritaire et valorisant, nouveaux matériaux, végétalisation), et une amélioration du niveau de sécurité. Objectif final ? Faire de cet entrepont un espace pacifié et valorisé, en organisant les usages : une aire dédiée aux livraisons et à la gestion des déchets, l’autre pour le dépose-minute et les taxis. Les travaux débuteront à l’automne pour une durée prévisionnelle d’un an. Cruciale évolution : avec l’inauguration prochaine de la tour Carpe Diem et les rénovations des tours Europe et Chartis, cet entrepont sera l’un des plus fréquentés. Intégrant le retour d’expérience des usagers, il aura valeur de chantier pilote pour les autres entreponts du quartier d’affaires.

20 Defactorepères sécurité

mai 2013

Valoriser le gisement de volumes inexploités

Grands volumes résiduels centraux, parkings « en façade » : conception sur dalle, entrelacs de parkings, autoroutes et transports en commun ont généré des dizaines de milliers de mètres carrés d’espaces sous-exploités. Leur étude, une des plus grandes menées dans le cadre du Plan Guide, débute. À l’automne dernier, un groupement de trois prestataires (bureau d’études, architecte, cabinet de valorisation immobilière) a été désigné. La particularité de cette mission ? Un avancement faisant dialoguer la faisabilité technico-économique et l’examen de programmations, comme le détaille Quentin Deffontaines, chef de projets chez Defacto : opportunités du site, attentes des opérateurs, approche de prospects… Tels sont les ingrédients permettant de définir et d’orienter ce qui sera fait par la suite. Une interaction qui permettra de légitimer la programmation en la testant, puis de lancer les projets. Quelques pistes sont déjà envisagées, innovantes car à ce jour inexistantes sur le site, porteuses d’une diversité d’activités et de nouveaux usages pour La Défense : comme des ateliers (de 20 à 100 m2) pour les petites entreprises, des services logistiques, de stockage de données, des commerces, voire des logements pour étudiants. Un premier rendu est attendu cet été et les premiers projets devraient voir le jour d’ici 2015.

mai 2013 Defactorepères sécurité

Esplanade de La Défense : de la vie et du vert

Parc urbain en terrasses successives et coulée verte intimiste d’espaces arborés ombragés, entre le bassin Takis et la fontaine Agam, l’Esplanade se sentait parfois délaissée. D’où son évolution en « Bois habité » préconisée par le Plan Guide : il s’agit de la redessiner et d’augmenter son « habitation » pour en faire, d’ici cinq ans, un espace accueillant une programmation d’activités plus animée. Les espaces verts, vieux de quarante ans, seront rénovés de fond en comble. Le refaçonnage des niveaux de terrasses clarifiera l’ensemble de cette zone et améliorera l’accessibilité. Tout en simplifiant les liaisons transversales (entre les quartiers Michelet et Corolles-Reflets-Iris) et le contournement de la place Basse. L’espace central sera mieux exploité, via des socles dédiés aux animations, ainsi qu’une entrée possible vers les volumes jusqu’alors sous-exploités, au niveau de la place Basse. Cette opération majeure démarrera à l’été 2013 pour s’échelonner sur cinq ans. Le calendrier ? Les grandes lignes du projet seront tout d’abord affinées dans le cadre des diagnostics et faisabilités, tant en interne qu’avec le prestataire, pour conduire à un programme précis, au choix d’un projet après concours de maîtrise d’œuvre et enfin à des travaux pendant deux ans environ. 21


Le Plan Guide ambitionne d’installer une forte identité nocturne à La Défense, par la mise en place de nouvelles activités qui stimuleront le site la nuit.

Quel diagnostic ? L’unique boîte de nuit a fermé, les cafés tirent le rideau plus tôt que dans Paris et aucun n’est conçu pour une sociabilité nocturne… Les temps forts et faibles de La Défense impactent fortement les espaces publics (matin/déjeuner/sorties des bureaux, jour/nuit, semaine/week-end, saisons…). La nuit est à la fois un révélateur critique de la valeur des espaces publics, et un fil conducteur d’un rapport renouvelé au grand quartier de La Défense. Pourtant, la fréquentation croissante du quartier le week-end et les quelque 8 millions de touristes chaque année laissent augurer d’un fort potentiel d’attractivité.

Boîte à outils : les cahiers thématiques, etc.

Les pistes du Plan Guide

la défense / un site

Le Plan Guide préconise une densification de la programmation culturelle et sportive à La Défense. Avec l’arrivée du stade Arena 92, de nouvelles pratiques vont émerger, qu’il faudra encadrer, stimuler et sur lesquelles il faudra capitaliser. Il y a par exemple assez de parkings pour absorber beaucoup plus de visiteurs nocturnes que la dalle n’en accueille. À l’image de la biennale de mobilier urbain, une partie cruciale de cette stratégie nocturne doit rester éphémère, avant de trouver ses formes privilégiées et stables. La dimension nocturne de certaines œuvres d’art pourrait également s’inscrire dans le devenir de La Défense la nuit. Mais la question d’un quartier animé au-delà des heures de bureau ne peut s’envisager sans aborder celle de l’éclairage du site, de ses parkings ou encore de sa dalle. Tant pour des raisons esthétiques que sécuritaires.

diagnostic / connaître le site 1 atlas dessus / dessous + 10 cahiers thématiques

1 armature urbaine DEFAC TO CAHIE R-01

ARMATUR

E URBA

AWP -

INE

AWP HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guid

DEFACTO

ATLAS DE

LA DÉFENS

TOME 1 : LE VISIBLE TOME 2 : L’INVISIBL E

E

AWP - HHF

- GINGER - LEA - JONCTION des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guide

1 armature urbaine DEFAC TO CAHIE R-02

ESPACE PUBL

IC

AWP -

AWP HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guid

1 armature urbaine DEFAC TO CAHIE R-03

AWP -

SOFT SCAP

E

AWP HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guid

1 armature urbaine DEFAC TO CAHIE R-04

ÉMERGEN

CES

AWP -

HHF HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guid

1 armature urbaine DEFAC TO CAHIE R-05

SIGNALÉT IQUE

AWP -

HHF HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guid

1 armature urbaine

1 armature urbaine

1 armature urbaine

1 armature urbaine

1 armature urbaine

1 armature urbaine

1 armature urbaine

1 armature urbaine

DEFAC TO CAHIE R-06

LUMIERE

AWP -

LEA HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guid

MUSÉE AWP -

DEFAC TO CAHIE R-07

À CIEL

OUVERT

AWP HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guid

DEFAC TO CAHIE R-08

LES TEM AWP -

PS DE

DEFAC TO CAHIE R-09

LOGISTIQ UE URBA

LA DÉFE

NSE

INE

JONCTION HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

AWP -

AWP HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guid

plan-guid

1 armature urbaine DEFAC TO CAHIE R-10

DÉVELOPP AWP -

EMENT

DURABLE

GINGER HHF - GINGER - LEA JONCTIO N e des espaces phase diagnosticpublics de la DÉFENSE - janvier 2012

plan-guid

programme général / projeter le site 1 cahier « vers un climat »

plan-guide / gérer le site

1 cahier général du plan-guide + 2 plans ao dessus/dessous + 11 cahiers thématiques

1 armature urbaine AWP

CAHIER

THÉMATI QUE 01 ARMATURE URBAINE DEFACTO

AWP

PLAN ESPACEGUIDE DES S PUBL DE LA DÉ FENSICS E CAHIER

PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

GÉNÉR

AL 00

DEFACTO

AWP-HHF-

LEA-JONCT

ION-GINGE

DÉCEMBRE

R

1 armature urbaine AWP

CAHIER

THÉMATI

ESPACE

QUE 04

PUBLIC

DEFACTO PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

1 armature urbaine AWP

CAHIER

THÉMATI

SOL

QUE 08

DEFACTO PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

1 armature urbaine HHF

CAHIER

THÉMATI

QUE 06 ÉMERGENC ES

DEFACTO PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

1 armature urbaine HHF

CAHIER

THÉMATI

QUE 07 SIGNALÉTIQ UE

DEFACTO PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

LÉA & AWP

CAHIER

THÉMATI

MISE EN

QUE 03

LUMIÈRE

DEFACTO PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

AWP

CAHIER

ESPACE

THÉMATI

PUBLIC QUE 05 CULTUREL

DEFACTO PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

JONCTIO

AWP

CAHIER

CAHIER

TEMPS DETHÉMATIQUE 10 LA DÉFE DEFACTO NSE

N & AWP

THÉMATI QUE 02 LOGISTIQUE URBAINE DEFACTO

PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

1 armature urbaine GINGER

CAHIER

& AWP

THÉMATI

DÉVELOPP QUE 09 EMEN DURABLE T

DEFACTO PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI décembre NGER 2012

1 armature urbaine AWP & GINGER

CAHIER

THÉMATI

QUE 11 SÉCURITÉ

DEFACTO PLAN�GUI DE AWP�HHF DES ESPACES PUBLICS �LEA�JON CTION�GI NGER décembre 2012

2012

zooms / gérer le site

sous-sols

boieldieu

coupole regnault

corolles reflets iris

5 cahiers de zooms du plan-guide + 5 cahiers de synthèse + 4 plans a0 dessus/dessous

saisons

Un Guide pour la nuit w

Vers un quartier de vie la nuit

PL

AN �G SE UID CT E DE EU RS S ES PR PA OG CE RA S PU MM AT BLICS IQU ES

SO

US S

OLS

Le Plan Guide Client : Defacto Comité de pilotage : Defacto, EPADESA, Ville de Courbevoie, Ville de Puteaux Comité-technique : Defacto, EPADESA, Ville de Courbevoie, Ville de Nanterre, Ville de Puteaux, SIEP Comité des usagers : A.U.D.E., Propriétaires de tours, Présidents d’ASA, Gestionnaires de tours, Commerçants Mandataire : AWP, agence de reconfiguration territoriale Équipe : Matthias Armengaud, Laureline Guilpain, Charles Bouscasse, Denis Brochard, Bérénice Gentil, Joseph Jabbour, Clara Lamerre, Noel Manzano, Maya Nemeta Co –traitants : HHF (associés : Simon Frommenwiler, Simon Hartmann, Tilo Herlach ; équipe : Pierre Escobar), LEA (Laurent Fachard), JONCTION (Christian Morel), GINGER (Sami Salam) Date : juillet 2011-janvier 2013

22 Defactorepères PLAN GUIDE

mai 2013

mai 2013

Defactorepères PLAN GUIDE

23


Plan Guide De nouvelles dimensions pour l’espace public

Plan-guide / De nouvelles dimensions pour l'espace public  

Defacto / Repères

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you