Page 20

Interview exclusive

Philippe Karsenty en visite à Jérusalem " Rien que la vérité, je le jure ! " Philippe Karsenty est président de Media Ratings, agence de notation des médias français, et Maire-adjoint de Neuilly-sur-Seine. Il s'attache depuis des années, preuves à l'appui, à faire triompher la vérité dans l'affaire Al-Dura et à prouver que ce reportage était monté de toutes pièces. La prétendue mort de cet enfant sous les balles israéliennes était alors devenue une cause célèbre justifiant la violence envers les Juifs, Israël et le monde occidental. Les autorités israéliennes s'étaient contentées de s'excuser et de demander une enquête qui avait faiblement disculpé Tsahal. Le combat de Philippe Karsenty vient récemment de prendre une nouvelle dimension avec la sortie du livre de Charles Enderlin « Un Enfant est mort , dans lequel il justifie son reportage, s'appuyant sur la faible réaction de l'État d'Israël. Philippe Karsenty s'est donc rendu en Israël afin de comprendre le silence des autorités israéliennes et de les convaincre de sortir de leur silence sur cette affaire. Entretien réalisé par Avraham Azoulay

Avraham Azoulay : Pourquoi êtes-vous à Jérusalem?

Philippe Karsenty : L’affaire Al-Dura est devenue une affaire historique, par ses conséquences et par son impact planétaire qui ne faiblit pas. Charles Enderlin vient de publier un livre à l’occasion du 10e anniversaire de son faux reportage dans L'affaire Al-Dura est lequel il réitère ses accusations contre devenue une affaire Israël...

historique, par ses conséquences et par son impact planétaire qui ne faiblit pas.

A.A : De son faux reportage ?

P.K : De son faux reportage sur la fausse mort de Mohammed Al-Dura. Dans ce livre il affirme qu’il a le soutien absolu des Israéliens et que son cameraman Talal Abou Rahma est « blanc comme neige » aux yeux des services de renseignement israéliens. A.A : Pourquoi sortir un livre 10 ans après ? P.K  : Il s’agit d’un livre de justifications. Il tente de justifier les incohérences de la mise en scène de son cameraman en trouvant toutes sortes d’explications ridicules. Selon tous ceux qui l’ont lu et qui connaissent bien l’affaire, et selon moi, son livre ne tient absolument pas debout. Je prépare une réfutation point par point à ces mensonges.

20

J’ai rencontré plusieurs ministres israéliens afin de les encourager à se mobiliser pour exiger de France 2 que la chaine s’excuse pour la diffusion de ce faux reportage aux conséquences antisémites planétaires. Il faut que les officiels israéliens dénoncent cette mascarade une bonne fois pour toutes ! Le bureau du Premier Ministre vient d’effectuer une déclaration officielle*. C’est bien

mais ils peuvent faire plus, et je crois qu’ils le feront. Pour sa part, Charles Enderlin a répondu sur son blog : Il s’enferme dans un monde imaginaire où tout le monde comploterait contre lui. Jusqu’à récemment, Charles Enderlin se servait de ce silence des autorités israéliennes. C’est un silence criminel qui met en danger la légitimité de l’État d’Israël et qui met en danger physiquement les communautés juives à l’étranger. A.A : Vous avez pourtant déjà remporté des procès dans cette affaire ?

P.K : J’ai gagné mes procès. J’ai gagné contre France 2, j’ai été relaxé. J’ai fait condamner Canal+ en diffamation : ils avaient diffusé en 2008 un reportage destiné à me diaboliser pour soutenir le reportage de France 2. Mais pour autant, France 2 n’a toujours pas reconnu la mise en scène. La chaine a maintenant un nouveau président, Rémi Pflimlin, et un nouveau directeur de l’information, Thierry Thuillier. Je pensais que ces personnes allaient prendre le taureau par les cornes. J’attends toujours. Ils ont même été sollicités par le président du CRIF qui a rencontré le nouveau président de France Télévisions. Au lieu de cela, le livre de Charles Enderlin a été promu sur toutes les antennes de France Télévisions au moment de sa sortie. C’est totalement scandaleux puisque cela revient à faire la promotion d’un livre mensonger. A.A  : Passez-vous aussi sur les plateaux de télévision ? P.K : Jamais. A.A : Pourquoi ? P.K : Dans cette affaire, une seule source intéresse les

Profile for Avraham Azoulay

N° 475 - 'Hayé Sarah  

N° 475 - 'Hayé Sarah

N° 475 - 'Hayé Sarah  

N° 475 - 'Hayé Sarah

Profile for avraham26
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded