Page 1

À VOUS 2 VOIR… “La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse.”

© crédit photos : ©i Stock

Albert Einstein


Création

LES

D U VA L D E S A Ô N E

Création

POISSONNERIE - FUMAISON - GLACE PILÉE & GLAÇONS


GAMBAS LES

D U VA L D E S A Ô N E

POISSONNERIE - FUMAISON - GLACE PILÉE & GLAÇONS

THON LES

D U VA L D E S A Ô N E

POISSONNERIE - FUMAISON - GLACE PILÉE & GLAÇONS

SEICHE LES

D U VA L D E S A Ô N E

POISSONNERIE - FUMAISON - GLACE PILÉE & GLAÇONS

SARDINE LES

D U VA L D E S A Ô N E

POISSONNERIE - FUMAISON - GLACE PILÉE & GLAÇONS

HOMARD LES

D U VA L D E S A Ô N E

POISSONNERIE - FUMAISON - GLACE PILÉE & GLAÇONS

DORADE ROYALE

LES

D U VA L D E S A Ô N E

POISSONNERIE - FUMAISON - GLACE PILÉE & GLAÇONS

BROCHETTE DE POISSON

LES

D U VA L D E S A Ô N E

POISSONNERIE - FUMAISON - GLACE PILÉE & GLAÇONS

MOULE LES

D U VA L D E S A Ô N E

POISSONNERIE - FUMAISON - GLACE PILÉE & GLAÇONS


sommaire

2 57

FAITES LE À

COMME UNE ENVIE

2…

LA TERRE EN HÉRITAGE

2… VUE

PROMENADE A La Croix Rousse

La vie château

47

2 culture…

TOUT LE MONDE DEHORS !

Le bouillon

25

Dossier Terrasse :

POINT

Rencontre avec Jean-Pierre et Michel Auvigue

37

La sélection culturelle de l’équipe du magazine A vous 2 voir

À

2…99 MAINS

2

53

LE CHÂTEAU LAMBERT

RENCONTRES Histoires de Créateurs


85

Envie 2 voir ailleurs…

FAITES LE À

…OU EN FAMILLE

69

VIRÉE À SAINT-TROP’ Visite guidée

2…

RAFTING EN ARDÈCHE

UNE DÉCO BÉTON !

13

111

LE DIABLE S’HABILLE EN LAURA

Couverture : iStock ■ Photographie : Adobe Stock - iStock - Studio Virgile - Michel Goiffon - Elodie Pierron - Hervé Troccaz Textes : Hervé Troccaz - Didier Rabatel - Chloé Riste - William Thomas - Elodie Pierron Directrice de la Publicité : Elodie Pierron 06.80.05.96.30 - elodie.pierron@avous2voir-mag.fr ■ Graphiste : Lydie Facchini ■ Ont participé à ce magazine : Kaki ■ Impression : Rotimpres 10.000 exemplaires ■ Dépot légal à parution ISSN en cours ■ SIREN : 827 937 764 Toute reproduction même partielle des textes, photographies, dessins publiés dans le magazine À vous 2 voir est interdite. Ne pas jeter sur la voie publique

© crédit photos : ©Adobe Stock

Faites votre choix !

2

CAHIER IMMO

L’actualité en bref… Et des idées 2 kdo

2

VIRAGE À …

EN MOTS

93

2 chez vous Rubrique

LES

2

DERNIÈRES MINUTES

Le Temps d’un week-end Notre sélection de festivals


À VOUS 2 VOIR…

RETOUR EN IMAGES SUR NOTRE Soirée

Anniversaire

au Domaine de la Ruisselière


Merci à nos partenaires : Domaine de la Ruisselière - JS Traiteur - L’Instant d’une fleur - La Vinif • Crédit photos : Michel Goiffon L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération


ÀÀ VOUS 2 VOIR… VOUS 2 VOIR… UN MAGAZINE PAS COMMEPAS LESCOMME AUTRES LES AUTRES UN MAGAZINE

recrute

© crédit photos : ©i Stock

un(e) commercial(e)

Vous êtes intéressé(e) ? Contactez Elodie Pierron au 06 80 05 96 30 elodie.pierron@avous2voir-mag.fr


// EDITO

L’équipe d’A Vous 2 Voir : Élodie et Lydie

EN AVRIL, NE TE DÉCOUVRE PAS D’UN FIL... EN MAI, FAIS CE QU’IL TE PLAIT Le printemps, c’est maintenant ! L’occasion de flâner sur une terrasse de restaurant, d’aller sur la Côte d’Azur avant que les touristes arrivent en masse, ou encore le moment de chausser vos sabots et d’aller faire un petit tour dans votre jardin pour lui apporter de nouvelles couleurs, un nouveau look ! À travers ce numéro, vous pourrez découvrir de bonnes adresses pour siroter un «rosé piscine» en terrasse et régaler vos papilles au soleil. Vous pourrez profiter d’un pont ou d’ un grand week-end pour vous permettre une évasion à Saint trop’ ou encore une virée rafting en Ardèche pour les plus sportifs. Maintenant, laissez-vous guider par l’ équipe d’ A Vous 2 Voir, vous ne serez pas déçus !

Scanned by CamScanner


Le jeudi 5 avril 2018, plus de 1500 personnes

étaient présentes à PARC EXPO

Villefranche

pour la 5ème

édition

de la Revue

de mode Caladoise.

Pour la première fois, Sophie Berthier (Manahé Beauté), l'organisatrice de la soirée avait conviée en tant que marraine de l'événement Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France. Le défilé était également animé par un spectacle sur le thème de la grande illusion. Retour en images sur un moment innoubliable !


CrĂŠdit photos : Studio Virgile


A chacun son style !

792, rue Nationale - 69400 VILLEFRANCHE - 09 63 55 60 79


“Il n’y a rien de coulé dans le béton” Proverbe Québécois

2

CHEZ VO U S 13 -- 13


© crédit photos : ©i Stock

14 -


VERT-IGE

Il en va des jardins comme de la mode. Des tendances de fond influencent notre manière d’appréhender, de créer de nouveaux espaces jardinés. Pour rester dans le coup en 2018, laissez-vous inspirer. Les conseils d’A vous 2 voir. Tendance Globe Showcase

Extravagances

À contre-tempo de notre société de consommation, le succès des brocantes et vide-greniers redonne vie aux trésors du passé. Chiner devient un jeu, aussi bien pour la maison que l’univers du jardin, où la décoration personnalisée remporte un vif succès. Les objets ringards d’hier se convertissent en perles de demain. Ils sont récupérés et remis au goût du jour et en valeur avec des éléments hétéroclites. Bien sûr, l’exposition de ces bijoux glanés sera peaufinée avec un jeu de vieilles armoires, d’étagères ou de présentoirs singuliers, mis en lumière par des spots. La tendance est aussi aux « Globe Showcase » en verre, ces détournements des fameux globes de mariés si désuets, pour une atmosphère rétro.

L’univers des chantiers, très masculin, transparaît à travers les matériaux et matériels, les vieux outils rouillés. Du reste, le fer à béton et l’acier Corten, très contemporain, permettent bien des extravagances. Le jean Denim est employé pour garnir le mobilier de jardin. En matière de feuillage, les végétaux appropriés révèlent des couleurs sombres, presque noires comme les nouveaux lilas des Indes. Ces couleurs contrastent avec d’autres, argentées ou blanches.

Souffler le chaud et le froid Autre tendance de l’été 2018 : au verre soufflé couleur émeraude, au laiton façon art déco. En contraste et en faire-valoir, les damiers et bayadères aux larges rayures blanches et noires apportent de la fantaisie. Les textures onctueuses sont prisées pour les tissus comme pour les végétaux veloutés, qualifiés de « doudous », ou bien les plantes d’aspect duveteux. Complétez vos compositions par des évocations animales : cornes et carapaces, coraux de couleur, plumes chamarrées comme celles de paon. Dans cet univers déco, les végétaux ne sont pas en reste avec des sujets précieux, inédits. C’est le règne des plantes crispées, laciniées ou géométriques. Des compléments colorés sont aussi recherchés parmi les feuillages pour une évocation aquatique, du vert émeraude au bleu électrique.

Esprit naturel L’autre tendance marquante de cette période estivale tend à valoriser le naturel dépouillé de tous ses artifices, pour une décoration spontanée et un jardin à l’esprit marginal. À l’instar des mariages de 2017, le bohème chic défini comme un style nature, vintage et romantique, inspire dorénavant les créateurs de jardins. Ces espaces sont dédiés aux femmes romantiques avec des teintes pastels assumées. Tout naturellement, le rotin revient donc sur le devant de la scène, cette fois-ci avec des imitations robustes. L’allusion à la ruche est également recherchée avec l’installation de structures alvéolaires et d’éléments résolument géométriques. Les couleurs mises en avant sont pastel, rose clair. Elles rappellent le grège du lin. Objectif ultime : créer un cocon de sérénité, une nature sensible dans les espaces extérieurs. ● H. T.

- 15


Cette année, Philippe Archidiacono célèbre ses 20 ans d’implantation en électricité générale, et ce qui le distingue, c’est sa volonté de sortir des sentiers battus. Son crédo, c’est la domotique : le confort de piloter lumières, chauffage ou alarme à l’aide d’une tablette ou d’un smartphone. Voyage dans une nouvelle ère... A Vous2voir : Quand et pourquoi vous êtes vous intéressé à la domotique ? Philippe Archidiacono : Je réalisais de nombreuses villa neuves lorsque je m’y suis plongé en 2013. Avec les nouvelles règlementations thermiques et l’arrêt des chauffages électriques, il y avait une nécessité à évoluer. La domotique permet de programmer à distance, de surveiller sa maison, de simuler une présence, il n’y a aucune limite d’application. A Vous2voir : La domotique, c’est l’avenir, ou est-ce que c’est déjà le présent ? P.A : La gestion des énergies est dans l’air du temps et tout le monde possède désormais un smartphone. Aujourd’hui on surveille sa consommation, on pilote en temps réel son chauffage. On peut ouvrir, fermer ses volets roulants à distance, pour faire entrer la chaleur. A Vous2voir : Est-ce un procédé sécurisé ?

© crédit photos : ©i Stock

P.A : Chaque smartphone possède un verrouillage fabricant, auquel on ajoute un code. Ils sont dotés d’outil de reconnaissance et sont géolocalisés…


A Vous2 voir : Concernant l’éclairage, quelle est l’avantage du LED ? P.A : Avant on mettait en place des spots aveuglants, la lumière était dirigée et cela consommait 150 watts. Avec un ruban LED il n’y a pas d’ombres car la lumière arrive de partout, en terrasse vous voyez la véritable couleur des aliments et la consommation est de 14 watt au mètre. A Vous 2 voir : Et quels sont les domaines d’application ? P.A : On les place pour éclairer des allées, des façades, des piscines ou des végétaux. Au sol ou dans les plafonds ils s’intègrent de partout ! Et on peut obtenir toutes les couleurs de l’arc en ciel, pour changer d’un clic l’aspect des extérieurs, c’est magnifique ! A Vous 2 voir : Et à présent vous fabriquez et vous commercialisez vousmêmes des éclairages personnalisés. P.A : J’ai ouvert mon site pour concevoir et proposer ces bandeaux individualisés à la demande. Les particuliers et les pros peuvent trouver à un prix raisonnable et accessible du matériel original, et nouveau, le but est de les démocratiser. A vous 2 voir : Ainsi que des produits design pour l’intérieur ? P.A : Il y a également des créations originales qui allient son et lumière. Sur le site on peut avancer dans un espace, voir et « toucher » ces produits. ● Propos recueillis par William Thomas

ARCHI élec 38, rue du Clos de la Cure 69480 AMBÉRIEUX D’AZERGUES 06 34 47 05 63 - archielec69@gmail.com www.archi-elec.fr


Une décoration qui coule de source une déco béton Le béton et la maison, c’est une véritable histoire d’amour qui dure depuis toujours. Ce matériau est l’élément incontournable de la construction d’une maison. Il est désormais apprécié pour son aspect décoratif que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Il y a mille et une façons d’adopter le béton, notamment à l’intérieur. Il peut se décliner dans toutes les pièces de la maison, pour un aspect branché et contemporain. Vous souhaitez apporter une petite touche de béton dans votre salon, votre cuisine, votre chambre ou encore dans votre salle de bain ? Tout est possible ! Oser le carrelage effet béton dans une salle de bain ou une cuisine peut redonner un nouveau souffle à votre pièce. Personnaliser un meuble en ajoutant un sticker motif béton est une touche originale. Votre plan de travail est ringard ? Optez pour un plan de travail en béton ciré ! La vieille table que grand-mère vous a légué ne vous plaît plus ? Alors ajoutez-y une couche de béton ciré pour en faire un modèle plus brut. Pour donner du relief et du caractère à la pièce, ajoutez un petit meuble en béton. Marier le métal noir avec le motif béton apportera le succès assuré de votre pièce. Pour redonner une seconde vie à vos objets en bois, utiliser du papier peint ou une peinture effet béton. De la décoration à l’état brut Après l’architecture intérieure, le béton a investi progressivement tous les domaines de la décoration dont le mobilier et les objets. Le poids des bétons très légers permettent d’exploiter les avantages de cette matière. Ainsi, pour ajouter une touche de design à votre intérieur, n’hésitez-pas à décorer avec des bougeoirs, radiateurs, pots, suspensions, luminaires, vases, porteserviettes, cadres, tables, tabourets ou encore assises !

© crédit photos : ©i Stock

Cette matière est un bon moyen de personnaliser sa déco et d’être au coeur de la tendance sans trop faire chauffer la carte bleue ! Les différends types de béton s’associent à votre guise au verre, au bois ou encore au métal pour un rendu contemporain. Bien sûr tous ces objets décoratifs, vous pouvez les créer vous-même pour faire encore plus d’économie.

18 -

Le béton 2.0 Certains fabricants se sont lancés en se positionnant sur des bétons très innovants. Grâce à la fibre optique installée dans la matière même, le béton une fois rétro-éclairé se fait lumineux. Un béton qui intègre des composants chauffants ? C’est possible ! En parement mural ou en revêtement de sol, il permet de chauffer son intérieur tout en le décorant en même temps. Pour finir, il existe aussi la possibilité de photograver une image, de faire du tirage argentique sur béton, de le rendre hydro-réactif ou encore autonettoyant et dépolluant ! Ils ne resteront pas sur le carreau Nombreux sont les types de béton. Certains sont spécialisés pour les extérieurs et d’autres subliment votre intérieur. Les bétons empreinte, balayé, désactivé, drainant et projeté permettent d’améliorer l’aspect extérieur de votre maison. Ceux-ci sont tous utilisés pour embellir vos allées de jardin, votre terrasse ou encore votre tour de piscine. Chaque béton a ses propres caractéristiques. En effet, certains sont antidérapants, économiques ou très réalistes. D’autres sont originaux et résistants aux chocs thermiques. D’autres encore sont perméables et permettent un grand confort. Le choix est multiple. Il existe aussi des bétons spécialisés pour l’intérieur. Les bétons ciré et poli au diamant en font partie. Le béton ciré s’adapte à des locaux secs comme à des pièces humides. Il s’utilise pour les murs, les sols et la création de mobilier. Le béton poli au diamant, quant à lui très brillant apporte du cachet à votre pièce. Ce sol résiste aux tâches et à l’usure. Le résultat est moderne et haut de gamme. Extérieur comme intérieur, plusieurs couleurs son disponibles afin d’aménager votre maison selon vos envies ! ● Chloé RISTE


© crédit photos : ©i Stock

© crédit photos : ©i Stock © crédit photos : ©i Stock

Réalisation Rol Design

- 19


Le béton : Une passion pour Damien Rol ROL Design est une jeune entreprise française, implantée à Toussieux, qui travaille le béton et vous aide à réaliser vos projets. Damien Rol, dirigeant de la société, nous explique son parcours, ses envies et les dessous de sa spécialité, le béton empreinte. Son père étant maçon, Damien Rol a baigné dans la maçonnerie depuis tout petit. Il a aidé son père depuis l’âge de 11 ans, notamment les samedis et pendant les vacances scolaires. Cette aide s’est transformée en passion pour celui qui voulait devenir architecte. Damien est devenu maçon sans avoir suivi de formation. Il ponctue ce métier avec son autre passion : la décoration. En tant que maçon décorateur, il essaye de comprendre le besoin du client pour y répondre aux mieux. Après avoir travaillé 5 ans en maçonnerie dans la société familiale, il décide de créer sa propre société « ROL Design », lancée depuis maintenant plus de 2 ans. Damien s’est spécialisé dans le béton décoratif. Il en existe différents types : le béton imprimé aussi appelé empreinte, le béton ciré, le décor béton (utilisé notamment pour les parcs d’attractions), le béton drainant ou encore le mobilier béton. Pour l’instant, il reste axé sur le béton empreinte mais désire se lancer rapidement dans le développement du décor béton. Ce décor béton, utilisé notamment pour les décors des parcs d’attractions, est généralement sculpté à la main. Damien, lui, voudra réaliser ces décors réalistes dans un futur proche, pour compléter les aménagements extérieurs. Qu’est-ce que le béton empreinte ? Le béton empreinte est américain. C’est une technique de revêtement de sol qui permet de créer des ambiances et des univers personnalisables à l’infinis, avec un grand choix de matrices (empreintes) et plus de 150 déclinaisons de couleurs possibles. Ainsi, vous pouvez avoir du béton aspect carrelage, pierre, bois etc. Les matrices du béton empreinte sont le plus souvent sur le thème de la nature. Ce procédé est déjà très présent aux Etats-Unis (depuis plus de 20 ans) et connaît un réel succès en Europe. Il est idéal pour les plages de piscine, les terrasses, les cours et les chemins d’accès. Le béton a une durée de vie de 400 ans et toutes les techniques sont fiables. Le béton empreinte reste le plus résistant de tous. Il a d’ailleurs de nombreux avantages : il est facile d’entretient et résiste longtemps et fortement à l’abrasion et aux intempéries. Il a un bon rapport qualité prix, est personnalisable à l’infini et s’adapte très bien aux contraintes de l’environnement.


La réalisation du béton empreinte Damien nous explique le procédé du béton empreinte : « Après avoir coffré et ferraillé la dalle, le coulage du béton se fait principalement à l’aide de toupies qui peuvent être équipées de tapis ou de pompe, en respectant la formulation spéciale du béton empreinte. Le béton doit être tiré conformément aux pentes. La coloration réalisée ensuite recouvre la surface avec un colorant durcisseur en poudre quartzé sur le béton frais. En plus de donner la couleur souhaitée, elle va multiplier la résistance à l’abrasion de la surface jusqu’à 5 fois plus qu’un béton standard. Une fois le support prêt et une prise idéale du béton pour imprimer, l’impression peut commencer. Grâce à un agent démoulant, on évite l’adhésion des matrices au béton frais. Dès le lendemain nous pouvons passer aux finitions et au nettoyage du béton empreinte pour recevoir la dernière étape, le vernissage. Cette étape consiste à bloquer la couleur et protéger la surface pour un réel confort à l’entretient ». « Au départ mal-aimé, il revient de plus en plus à la mode » Damien crée des objets et mobiliers décoratifs comme des bureaux, des plans de travail, des pots de fleur, des tables de salons… Il s’essaye pour le moment simplement chez des amis mais offre tout de même à ses clients de petits objets tels que des bougeoirs. Néanmoins, il espère rapidement commercialiser ces créations. Damien Rol affirme : « Le béton utilisé pour la construction a un aspect péjoratif mais celui utilisé pour de la décoration reflète beaucoup de choses. Au départ mal-aimé, le béton revient de plus en plus à la mode. Le mobilier béton et le béton décoratif sont d’ailleurs les deux plus grosses tendances de cette année. Au tout début, les bulles du béton ainsi que sa couleur étaient repoussantes, maintenant c’est ce qui fait son charme. Aujourd’hui, très peu savent travailler ce matériau et c’est dommage puisque de nombreuses choses sont possibles. Il est un matériau à part entière ». Les envies futures du dirigeant de l’entreprise Damien Rol espère développer de plus en plus son entreprise et avoir beaucoup de nouveaux clients. Il aimerait développer le décor béton et commencer à faire de l’aménagement intérieur. Il souhaite faire davantage de chantiers afin de s’exprimer et de se faire plaisir, tout en ayant plusieurs casquettes (tapissier, maçon et décorateur). ● Chloé RISTE

ROL DESIGN 230 route de sainte-euphemie - 01600 TOUSSIEUX 06 75 37 71 49 - contact@rol-design.fr www.rol-design.fr


POWER OF FLOWERS Tout comme la mode ou la décoration, l’univers des plantes et du jardin n’échappe pas au phénomène des « tendances ». Afin de profiter d’un jardin coloré, comme en pleine campagne, les fleurs sont l’élément essentiel d’un jardin réussi. Quelles sont les fleurs à la mode en 2018 ? Le printemps 2018 met à l’honneur l’alliance entre le bleu et le noir, deux couleurs plutôt masculines qui créent des reflets satinés. Cette association, constatée chez la sauge « Black and Blue » ou chez l’hortensia « Zorro », donne profondeur et intensité à vos massifs. Ces coloris se prêtent parfaitement à l’utilisation de matériaux et de paillages décoratifs, tels que des paillettes d’ardoise ou le verre coloré concassé. Secrets de grand-mère

© crédit photos : ©i Stock

Cette année marque le retour du charme inimitable des jardins de grandmère. L’abondance de fleurs, souvent parfumées, est toujours associée avec le goût de la simplicité. Les plantes généralement choisies restent des valeurs sures, faciles à cultiver et qui durent longtemps. N’hésitez pas à remettre au goût du jour des familles de plantes qui semblent être d’une époque révolue telles que les marguerites, les œillets, les pivoines ou encore

22 -

les géraniums. Les choses les plus simples sont les meilleures. Une touche de décoration vintage à travers vos plantes et le tour est joué ! A l’abordage Pour un esprit marin, ajoutez à votre jardin des végétaux aux noms parfois étranges. Afin d’apporter une touche singulière à votre espace, utilisez les formes coralliennes du Grevillea rhyolitica, les veines argentées du Trachelospermum, aussi appelé Jasmin étoilé ou encore l’aspect écailleux des feuilles Pseudopanax ferox. Toutes ces plantes vous apporteront la singularité que le jardin de vos voisins ne détient pas. Des accessoires chinés ou glanés sur le bord de mer pendant les vacances seront aussi des écrins tout trouvés pour mettre en scène vos curiosités végétales ! ● Chloé RISTE


L’instant d’une fleur Marie Garnier - Artisan Fleuriste

91 Route Nationale 6 - 69400 ARNAS - 04 74 07 08 09 - garnier.marie69@gmail.com Ouvert du mardi au jeudi 9h / 19h30 non stop - Vendredi et samedi 9h / 20h non stop - Dimanche 9h / 13h.


La Fête des Mères approche... OGGI STORE

vous propose toute une sélection d'idées cadeaux.

661, Rue d’Anse Villefranche sur Saône Tel : 09 62 52 02 66


“Qui sait déguster ne boît plus jamais de vin mais goûte des secrets.” Salvador Dali

COMME UNE ENVIE

2... - 25


© crédit photos : ©i Stock

26 -


LA TERRE EN HÉRITAGE L’appellation Pouilly-Fuissé Cette appellation d’origine contrôlée a été créée en 1936 et s’étend sur 640 ha autour des communes de Fuissé, Solutré-Pouilly, Vergisson et Chaintré. Sur ces terroirs situés autour de l’impressionnante roche de Solutré et constitués de calcaire et d’ardoises s’exprime magnifiquement le Chardonnay. Minéralité, arômes acacia, d’amande et d’agrumes, les vins sont ici « de garde », puissants avec des « bouches » amples et délicatement acidulées. La production annuelle s’élève à environ 40.000 hectolitres. Les origines de la Maison AUVIGUE Les premières traces de la famille AUVIGUE remontent au XVII siècle d’abord dans le Beaujolais puis dans le vignoble Mâconnais à Fuissé et à SolutréPouilly.

Aujourd’hui Jean-Pierre et Michel AUVIGUE vinifient leurs propres domaines André AUVIGUE et les héritiers AUVIGUE ainsi qu’une partie du Domaine Forest/Auvigue soit environ 6 hectares en AOC Pouilly Fuissé et 0.5 ha en Mâcon Solutré. Depuis plusieurs générations, la famille Auvigue s’est attachée à travailler son vignoble dans le respect des traditions bourguignonnes. Les raisins sont issus des domaines familiaux ou rigoureusement sélectionnés sur les meilleurs secteurs des appellations Pouilly-Fuissé, St Véran et Mâcon. Afin de garder l’authenticité de chacune des parcelles, les vignerons adaptent la vinification en fonction des climats. Ainsi, « La Frérie », « Les Chailloux » ou « Les Crays », climats en Pouilly-Fuissé, peuvent-ils parfaitement s’exprimer.

- 27


Toutes les appellations sont vinifiées en fûts de chêne, provenant des forêts françaises. Elles sont légèrement filtrées avant mise en bouteille, afin de conserver tous les éléments essentiels à leur épanouissement. Dans les caves du Moulin du Pont, les vins attendent patiemment de libérer tous leurs potentiels. Si la Maison Auvigue est présente en France et à l’étranger, elle a su préserver la confidentialité et la personnalité de ces cuvées qui ont fait sa réputation. Au fil du temps, Jean-Pierre et Michel Auvigue ont ainsi pu exploiter pleinement les richesses de ce grand terroir du Mâconnais.. ● H. T.

© crédit photos : ©i Stock

Vins AUVIGUE Le Moulin du Pont 71850 Charnay les Mâcon Tél. : 03.85.34.17.36

28 -


Pavé de thon snacké aux légumes grillés à l’origan et son pistou, vinaigrette crustacés. Ingrédients (4personnes) : • 4 pavés de thon • 1 poivron rouge, vert et jaune • 1 courgette verte et jaune • 1 aubergine • 2 oignons nouveaux Pour le pistou : • ½ bouquet de basilic • 1 gousse d’ail • 20 gr de pignons de pin • 20 gr de parmesan • Huile d’olive

Pour la marinade : • 2 grosses « pincées » d’origan • Sel • Poivre • Huile d’olive

le chef

Pour la vinaigrette : • 5cl de vinaigrette balsamique • 15 cl de fumet de crustacés

nt ents

• Tailler les poivrons en huit (8), les courgettes en rondelle d’environ 1cm, ainsi que l’aubergine. • Émincer les oignons nouveaux et faire mariner le tout, environ ¾ heures.

Pistou :

• Effeuiller le basilic, ajouter la gousse d’ail dégermé, ainsi que les pignons de pin dans un mortier. Piler l’ensemble en montant à l’huile d’olive et finir par le parmesan, salé et poivré.

Vinaigrette :

Place des Sarments

• Faire réduire le vinaigre au ¾, puis ajouter le fumet de crustacés. Continuer la réduction jusqu’à obtention d’une consistance sirupeuse. • Chauffer votre plancha, disposer les légumes marinés et laisser griller environ 5min en remuant de temps en temps. Débarrasser. • Snacker environ 1 à 2 min les pavés de thon de chaque côté, préalablement assaisonnés. • Débarrasser avec les légumes dans un plat saucé de pistou et la vinaigrette de crustacés.

04 74 65 24 52

Restaurant Les Sarments Restaurant

Les Sarments

69400 ARNAS

contact@lessarments-arnas.fr

Ouvert tous les jours midi et soir du mardi au dimanche (sauf mercredi soir et dimanche soir)


1195 Av Edouard Herriot - 69400 Villefranche s/ Saône 04 74 681 681

la plancha

“ Nous sommes dans un monde où les expériences à vivre ensemble deviennent de plus en plus rares. Ce qui rend le spectacle vivant encore plus precieux.” Anne Teresa De Keersmaeker

Le chef Yann Mercier-Ballaz (restaurant les sarments à Arnas) à accepté de jouer le jeu et de quitter sa cuisine pour nous concocter un excellent plat de saison dans les locaux de barbecue & co à Villefranche. Cuisson sur une plancha électrique de fabrication française de marque ENO.

Quel délice !!

Bon appétit !


© crédit photos : ©Pascal ITO

En 2 mots Préparez votre bronzage avec Carré Santé Beauté !

Artus Jeudi 14 juin à 20h30 Radiant-Bellevue

Avec le retour des rayons du soleil, il demeure primordial de bien préparer sa peau ! A cette occasion, l’équipe de Carré Santé Beauté met l’accent sur deux produits. Le premier : Biocyte, qui stimule le bronzage et perdure dans le temps. Restez bronzée tout l’été ! Second produit recommandé : Oenobiol autobronzant, pour un teint hâlé sans exposition. Il s’agit du seul produit sur le marché français contenant de la mélanine. Un gage de qualité, pour une peau toute dorée !

Carré Santé Beauté 931 rue Nationale - 69400 Villefranche/Saône 04 72 65 44 22

Jardinage : le conseil 2 Gérald

L’arrivée du soleil est propice aux aménagements extérieurs. Créons une ambiance, un décor, avec différents matériaux : bois, pierre, dalles naturelles, gravier, végétaux et gazon, en harmonisant le tout avec une palette de couleurs, soigneusement sélectionnée au préalable, tout en respectant la proportion 2/3 de minéral et 1/3 de végétal. Nous pouvons faire ressortir l’ensemble de cette création avec des objets de décoration, type pots de fleurs, bougies d’ambiance, luminaires, objets sculptés... Petits ou grands espaces nous adaptons les projets selon les goûts de nos clients.

La Provence en Beaujolais 163 Rue de l’Église, 69460 St-Étienne-des-Oullières. Tél. : 04 74 03 49 02 - 06 77 90 92 21

Après le triomphe archi-complet de son one man à La Cigale, ARTUS emmène son humour piquant, son irrévérence et ses vannes qui font saigner du nez sur les routes de France, de Suisse et de Belgique avec un show détonnant et des surprises décapantes. Bref, plus que jamais, ARTUS s’emballe et part en couille…tournée ! Tarif plein : 34€ - Tarif adhérent : 32€ Tarif abonné : 29€ Radiant-Bellevue 1 rue Jean Moulin 69300 Caluire et Cuire. http://radiant-bellevue.fr

Présentation de la saison 2018-19 DU THEATRE DE VILLEFRANCHE LE VENDREDI 8 JUIN A 19H En présence d’artistes suivie d’un buffet. Ouverture des abonnements le samedi 9 juin à 13h. Nouveauté : Abonnez-vous en ligne sur notre site : www. theatredevillefranche.com Théâtre de Villefranche Place des Arts - 69665 Villefranche cedex 04 74 65 15 40

32 -


La recette 2 saison de Nicolas

Tentacules de poulpe et pomme de terre fondante, croûtons et mayonnaise aux piquillos : Le poulpe est beaucoup plus savoureux servi tiède mais ce plat se mange également froid. Rassurez-vous le piment de piquillo à un goût qui se rapproche d’avantage de celui du poivron rouge que d’un piment fort. Gardez bien le jus de cuisson de votre poulpe, il fera facilement une excellente sauce pour poisson, dilué en bouillon pour mouiller un risotto.... Optez pour un poulpe de 4-5 kg, ils sont plus tendre et conviennent parfaitement à cette recette. Si vous n’avez pas de plat disposant d’un couvercle pour cuire le poulpe, un papier d’aluminium bien positionné sur un plat à rôti profond fera tout à fait l’affaire, si l’ensemble est fermé à peu près hermétiquement. La qualité des piquillos marinés est considérable pour cette réalisation, vérifiez la qualité des composants du pot que vous souhaitez acheter. Préférez les fabrications artisanales basques, généralement elles sont beaucoup plus savoureuses. Si la réalisation de cette recette vous effraie, ce plat est disponible au «Calad’in comptoir» jusqu’à la fin des beaux jours !

Pour les pommes de terre, Lavez vos pommes de terre puis disposez-les dans une casserole adaptée avec la gousse d’ail écrasée, la feuille de laurier et la branche de thym. Après avoir recouvert l’ensemble d’eau froide, mettre celui ci à cuire à feu modéré. Quand l’ébullition commence, comptez une dizaine de minutes vérifiez la cuisson. Je suis adepte de ce type de pommes de terre servies dans leur plus simple appareil, avec la peau, libre à vous de les peler cuites avant le dressage. Pour le poulpe, Préchauffez votre four à 180° (en privilégiant la chaleur tournante si possible). Disposez votre poulpe dans une cocotte ou un plat allant au four disposant d’un couvercle. Ouvrir le pot de piquillos et égouttez-les avec une passoire en prenant soin de garder l’huile de marinade A l’aide d’un pinceau, badigeonnez le poulpe dans son plat avec l’huile réservée précédemment. Veiller à ce que le poulpe soit bien recouvert de cette huile

Pour 4 personnes :

● 1 gros poulpe d’environ

4-5Kg.

● 1 pot de piments de piquillo

grillés marinés à l’huile.

● 2 jaunes d’œufs. ● 1 cuillère à soupe

de moutarde.

● 1 cuillère à soupe

de vinaigre de vin rouge.

● 1 cuillère à soupe

de jus de citron.

puis positionnez-le au milieu du plat avec sa bouche sur le dessus. Refermez le plat ou la cocotte avec son couvercle. Mettre en cuisson dans le four chaud pendant 100 min. (ça représente 1h40 dans le monde réel). Quand le poulpe est cuit, et légèrement tiédi, égouttez-le de son jus de cuisson et coupez une à une ses tentacules à la base de celles-ci. Pendant ce temps-là.... Préparez votre mayonnaise au piquillos, Prendre 4 piquillos égouttés et tailler ceux-ci en petits carrés. Détaillez en petits morceaux votre piment. Dans un petit saladier déposez : 2 jaunes d’œuf, la moutarde, le vinaigre, le jus de citron, le sel. Mélangez l’ensemble avec un fouet de façon à obtenir un mélange homogène. Incorporez l’huile doucement dans le saladier tout en continuant de fouetter énergiquement l’ensemble. Quand votre mayonnaise est émulsionnée avec la totalité de l’huile, que votre poignet vous fais comprendre son

● 1 petit piment rouge. ● 1 pincée de safran. ● 1/2 Litre d’huile de colza. ● 600gr de pommes de terre

à chair ferme et délicate. (Amandine, pompadour, roseval,...) ● 1 gousse d’ail. ● 1 branche de thym. ● 8 tranches de pain de mie. ● Quelques feuilles de roquettes pour la décoration.

ras le bol, Incorporez à votre mayonnaise, les piquillos, le piment taillé et le safran. Vérifiez l’assaisonnement rectifiez si besoin et débarrassez la mayonnaise dans une boîte fermée. Réservez au frais. Pour les toasts, Avec un couteau, retirez la croûte de vos tranches de pain de mie. Découpez vos toasts dans les formes artistiques qui vous éclatent, plus ils sont grands plus ils donneront du volume à votre assiette. Sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier cuisson, déposez vos toasts et badigeonnez les recto/ verso avec l’huile de marinade des piquillos. Recouvrez avec un autre papier sulfurisée et une autre plaque à pâtisserie. Enfournez dans votre four chaud à 180° pendant 7minutes. Vérifiez que vos croûtons soient bien dorés et réservez-les.

Pour le dressage, Déposez dans une assiette une à deux cuillères à soupe de mayonnaise. Dans cette dernière, incrustez quelques pommes de terre encore tièdes coupez en 2 dans la longueur. Disposez harmonieusement les tentacules encore tièdes entières entre les pommes de terres. Terminez le dressage en plaçant stratégiquement vos croûtons adossés aux pommes de terre et/ou aux tentacules. Enfin, décorez vos assiettes avec quelques feuilles de roquette précédemment badigeonnées avec l’huile de marinade des piments de piquillo. Bon appétit.

CALAD’IN COMPTOIR 400 Route Nationale 6, La Chartonnière, 69400 Gleize - Tél. : 04 74 68 56 04

Fête des mères rime avec Feu Vert !

© crédit photos : ©Paz Torras

Vous cherchez à faire plaisir à votre épouse ou votre maman ? Venez trouver de nombreuses idées de cadeaux chez Feu Vert : robes, tee-shirt, pulls, vestes et ensembles. Un large choix parmi des marques comme Frank Walder, Paz Torras et Betty Barclay ! La boutique propose également de nombreuses tenues de cérémonie pour tous vos évènements, qu’il s’agisse d’un mariage ou d’un baptême. Feu Vert a pour vocation d’habiller la femme avec des vêtements de très belle qualité ! Feu Vert 307 Rue nationale - 69400 Villefranche-sur-Saône 04 74 65 14 12 www.boutique-feuvert.fr - Facebook : Feu Vert Boutique

© crédit photos : ©Philippe Ruet

Baby Fou : ou comment associer plaisir et travail

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à équiper leurs salles de repos avec des activités et des jeux en tout genre. Les employés (et les dirigeants) apprécient ces espaces où l’on peut se détendre autour d’un billard, d’une table de ping-pong, ou en faisant une partie de baby-foot. Consciente de la tendance actuelle, la société caladoise CRAZY PONG DIFFUSION propose le BABY FOU : un baby insolite, unique sur le marché, conçu et fabriqué dans le Beaujolais : + de cages, + de barres, + de joueurs sur le terrain et + de monde autour de la table… Vous voulez renforcer la convivialité dans votre entreprise ? Offrir une dose de bonne humeur pendant les pauses ? Permettre à vos équipes de mieux recharger leurs batteries ? Le BABY FOU répond à tous ces besoins. De plus, il est apprécié aussi bien par le personnel masculin que féminin (voir photo ci-contre, chez ACRT Villefranche). Le modèle XXL-I est disponible à la vente et à la location.

Renseignements : Philippe Ruet au 06 20 13 73 06 contact@crazypong.fr - www.crazypong.fr

- 33


Le façonnage, une étape essentielle assurée par Induscopies ! Imprimer un document n’est pas une fin en soi. Encore faut-il le valoriser avec le façonnage ! Faites confiance à l’expertise d’Induscopies ! La finition est une étape essentielle dans la mise en valeur et la présentation de vos documents. La reliure et le façonnage sont donc des éléments importants : une reliure adaptée à son utilisation, rend votre document plus agréable à consulter. INDUSCOPIES vous conseille selon la finalité de vos documents et propose différents types de reliures et collages. Le façonnage est un ensemble d’actions qui vont déterminer l’aspect final du produit, les plus courantes étant les suivantes : assemblage, pliage, massicotage, brochage, numérotation, prédécoupe et rainage. Confiez cette mission à Induscopies, pour faire forte impression !

Induscopies 200 Boulevard Gambetta 69400 Villefranche sur Saône Tél. 04 74 68 83 36 - http://induscopies.com

Que la force soit avec vous ! La trouvaille d’A vous 2 voir Alliez hygiène et bien-être avec la Douche Eco Perles Minérales Triple Effet ! Dotée de 3 filtres minéraux naturels : Pierre de minéralisation, Anion Pierre et Pierre de Germanium. Très économique et écologique, ses trous miniatures permettent d’augmenter la pression de l’eau et de diminuer votre consommation d’eau jusqu’à 60% ! Idéale pour les peaux sensibles, elle conviendra à toute la famille, pour une peau plus belle et douce.

Testez-là, en vente chez ARCHI élec 38, rue du Clos de la Cure 69480 AMBÉRIEUX D’AZERGUES 06 34 47 05 63 - archielec69@gmail.com www.archi-elec.fr

« Embarquez à bord du Faucon Millenium et partez à l’aventure en compagnie du plus célèbre vaurien de la galaxie, dans votre cinéma CGR Villefranche-sur-Saône. Au cours de périlleuses aventures dans les bas-fonds d’un monde criminel, Han Solo va faire la connaissance de son imposant futur copilote Chewbacca et croiser la route du charmant escroc Lando Calrissian. Ce voyage initiatique révélera la personnalité d’un des héros les plus marquants de la saga Star Wars, dès le 23 Mai 2018 dans vos salles obscures. Méga CGR Villefranche 193, Rue de la Quarantaine 69400 Villefranche sur Saône. www.cgrcinemas.fr/villefranche-sur-saone instagram : crg.villefranche facebook : www.facebook.com/CGRvillefranche

Au sommaire du prochain numéro d’A Vous 2 Voir

C’est bientôt l’été ! Vous allez enfin pouvoir profiter de vos extérieurs... Si vous voulez donner un petit coup de jeune à votre terrasse, aux abords de votre piscine ou encore à votre jardin, contactez Gérald Daval, nôtre paysagiste coup de coeur !

La Provence en Beaujolais 163 Rue de l’Église, 69460 St-Étienne-des-Oullières. Tél. : 04 74 03 49 02 - 06 77 90 92 21 34 -

Bouillon 2 culture : La saison en culture, cinéma… 2 chez vous : Faites le mur ! Comme une envie 2 : Dossier bien-être, interview d’un chapelier… Point 2 vue : Zoom sur la rue Nat’. La vie 2 château : Visite du Château de la Chaize. Faites le à 2 : Notre sélection de restaurants… Faites le à 2 ou en famille : C’est l’été, plein de loisirs à partager en famille ! Virage à 2 : Cahier Immo : Faites votre choix… Envie 2 voir ailleurs : Evasion sur la vallée du Rhône.


A VOS AGENDAS ● Prochain Évènement :

«Les Instants Gourmands de la Vinif» : ● Vendredi 22 Juin :

À Partir de 10h : Dégustation, Ateliers Culinaires, Animations insolites, After Work ...

Le Coup de Cœur du Caviste Coteaux Varois en Provence 2017 « Exception de St Julien » Superbe Vin de ce magnifique domaine de 30 ha situé à la Celle (Var) au pied du piton rocheux de la «Loube». Régalez-vous avec ce vin raffiné alliant élégance, gourmandise et complexité... Un vrai rosé de Gastronomie (disponible en Magnum).

La Sélection Estivale de la Vinif SYRAH «ÉLÉPHANT» 2014 : Pas seulement présent sur la couv de votre magazine… Indispensable sur vos tables… (Disponible en Magnum) ● IGP Méditerranée «CUVÉE DES ANGES» Rosé 2017 ● Coteaux d’Aix «Expression» Rosé 2017 ● Coteaux Varois rouge 2015 Château Saint Julien. ● «L’Interdit de V» (Vin issu de raisins surmûris... un Nectar) ●

La Vinif

118, rue des Pépinières - 69400 Arnas - Tél. : 04 74 09 70 13

Mes nuits sont plus belles que vos jours ! Les Nuits de Saint-Didier-au-Mont-d’Or se dérouleront cette année du 14 au 16 juin. Elles débuteront avec la soirée humour et le comique Damien Laquet. 1h10 de spectacle ébouriffant. Humour et sensibilité sont les maîtres mots de ce spectacle à la fois généreux, drôle et déjanté ! Ne manquez pas non plus la soirée Cabaret. Un cocktail étonnant de magie, de musique, de danse. 1h30 de spectacle féérique. Pour la soirée cirque : une création originale et résolument familiale. Plus d’une dizaine d’artistes réunis autour des grands thèmes qui font le succès du genre, vous feront passer un beau moment pour les petits comme pour les grands. Les Nuits de Saint-Didier - 14 au 16 juin à Saint-Didier-au-Mont d’or. www.billetreduc.com

Le tuto déco 2 Valérie Cadre en fil tendu ou « string art » : Le matériel : ● Clou à tête plate de 2.5 cm de long maximum, ● Une planche de bois de la dimension de votre dessin, ● Du fil de la couleur souhaitée (assez solide pour résister à la tension), ● Un marteau

Réalisation : - Tout d’abord, choisissez la forme que vous souhaitez faire, soit vous imprimez un modèle pris sur le net, soit vous le dessinez directement sur votre planche. - Plantez à l’aide du marteau les clous sur le contour de votre dessin

- 35

en essayant de les mettre à égale distance. N’oubliez pas les angles. - C’est le moment de commencer le tissage !! Tout d’abord, faites un nœud sur votre 1er clou, puis enroulez le fil sur le pourtour. Une fois le contour fait, vous pouvez attaquer le centre, et la, libre cours à votre imagination, l’important est de remplir. N’hésitez pas à faire des nœuds de temps à autre afin d’éviter la catastrophe !! Terminez l’ouvrage par un nœud et coupez le fil… Libre à vous d’agrémenter votre création en customisant votre support de départ… + d’infos sur le site www.etabliandco.com

Etabli and Co

897 route de frans (en face de Grand Frais) 69400 VILLEFRANCHE SUR SAÔNE 04 74 09 04 93 - contact@etabliandco.com


sociat Culturel As Le Centre

te lais présen if Beaujo

ÇA COULE DE SOURCE

CERVEAU & MUSIQUE CONFERENCE-CONCERT // SWING THE BRAIN

LA CARAVANE DE L’EAU part à la

rencontre des habitants du Haut-Beaujolais ! Animations, spectacles, conférences, contes, œuvres d’art… La mémoire de l’eau sous toutes ses formes !

Quand la musique fait swinguer les neurones Par Emmanuel Bigand et le Rolling String Quartet

ASTRONOMIE

©Nemo

SPECTACLE // LÂCHER D’EXTRATERRESTRES

CHERCHEURS & EXPLORATEURS

ATELIER // EXPLOREZ L’UNIVERS !

Voyage avec le planétarium itinérant Par le Centre d’Animation Lyonnais en Astronomie

SPECTACLE // VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE À LA LUNE D’après Jules verne - Par la Face Nord Cie

SPECTACLE // KEPLER MUSIC PROJECT

SPECTACLE // MARIE CURIE OU LA SCIENCE FAITE FEMME

De et par Pierrette Dupoyet - Cie Les vents apprivoisés

SPECTACLE // ELOGE DE LA PIFOMÉTRIE

Une vraie fausse conférence de Luc Chareyron, ingénieur en Pifométrie !

Quand le jazz décrypte le mouvement des planètes Par Guy Boistel et Stéphane Le Gars

FORCES & EQUILIBRES

SPECTACLE // PANIQUE CHEZ LES MYNUS

SPECTACLE // LE BLEU DES ARBRES

Expériences et théâtre par la Cie Colegram

Ciné concert - Par le Trio Nouk’s – Cie Girouette.

CONFÉRENCE // DANS LES TRACES DES DINOSAURES

SPECTACLE // THE PERCHE

Par Jean Le Loeuff, paléontologue

CONTE ET ATELIERS // RÉCRÉS MATHÉMATIQUES

La fanfare des Cosmic masters Par la Cie La Timba del mundo

L’histoire acrobatique et poétique d’un thé fait maison… Par la Cie Prise de Pied

Par la conteuse mathématicienne Marie Lhuissier et l’association Plaisir Maths

ATELIER // ARCHITECTES EN HERBE : LEGO®&KAPLA®

Par Xavier’s Robotik et le Centre Kapla® de Lyon

FESTIPLANÈTES, INTER DIT DE NE PAS COMPRENDRE !


BOUILLON

2 C U LT U R E

“Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures.” Proverbe Africain

- 37


38 -

© crédit photos : © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado

© crédit photos : © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado

© crédit photos : © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Mathieu Rabeau


LE MYSTÈRE DELACROIX

Il est l’un des géants de la peinture française. Et pourtant, aussi surprenant que cela puisse paraître, Paris ne lui a pas consacré de rétrospective complète depuis 1963, année du centenaire de sa mort. Le Musée du Louvre, en collaboration avec le Metropolitan Museum of Art de New York, rend aujourd’hui hommage à l’ensemble de la carrière artistique d’Eugène Delacroix, à travers une exposition historique, réunissant 180 œuvres, dont une majorité de peintures. Des grands coups d’éclat qui firent la célébrité du jeune artiste, aux salons des années 1820, jusqu’aux dernières compositions religieuses ou paysagées, le parcours de l’exposition met en évidence la tension qui caractérise la création d’un artiste, à la fois en quête d’originalité, et mû par le désir de s’inscrire dans la grande tradition des artistes flamands et vénitiens des XVIe et XVIIe siècles. L’ensemble tente également de répondre aux questions que pose encore une carrière longue, foisonnante et fréquemment renouvelée. L’exposition vous invite enfin à faire connaissance avec une personnalité attachante, éprise de gloire et acharnée au travail, curieuse, critique et cultivée, virtuose de l’écriture autant que de la peinture et du dessin. L’occasion de réunir des chefs-d’œuvre de l’artiste conservés dans divers musées français, ainsi que des prêts exceptionnels en provenance notamment des États-Unis, de Grande-Bretagne, d’Allemagne, du Canada, de Belgique et de Hongrie.

qui font sa célébrité ont pour la plupart été produites durant la première décennie. Alors qu’elles représentent les trois quarts restants de sa carrière, les années suivantes déroutent, car les œuvres de Delacroix ne s’inscrivent pas dans un simple courant. L’exposition propose une vision de ses diverses influences, au fil de sa longue carrière, déclinée en trois grandes périodes. La première décennie, celle de la conquête et du triomphe est placée sous le signe de la rupture avec le système néoclassique. La seconde partie cherche à évaluer l’impact du grand décor public, principale activité de Delacroix dans les années 18351855. Enfin, les dernières années semblent dominées par une forte attraction pour le paysage. Ces clés d’interprétation permettent de proposer une classification renouvelée, qui dépasse le simple regroupement par genres ou bien le clivage romantique-classique. Elles placent l’œuvre de Delacroix en résonnance avec les grands phénomènes artistiques de son temps : le romantisme certes, mais aussi le réalisme et l’éclectisme. ● H. T.

Jamais deux sans trois Il reste beaucoup à comprendre sur la carrière de Delacroix. Elle se déroule sur un peu plus de quarante années, de 1821 à 1863. Or, les peintures

- 39


40 -

© crédit photos : ©LoLL Willems


LES COULISSES DES NUITS DE FOURVIERE Les Nuits de Fourvière 2018 se dérouleront du 11 juin au 30 juillet. Le festival demande une grande préparation, des mois, voire des années à l’avance. Les explications de Dominique Delorme, le directeur de l’institution. ● Propos recueillis par Hervé Troccaz

Il faut distinguer trois types de spectacles : ceux que nous produisons nous-mêmes, ceux qui sont coproduits et ceux que nous achetons. Il arrive que nous maîtrisions toute la chaîne de A à Z. Quand nous produisons, l’idée vient de nous et de nos échanges avec les artistes. L’ensemble évolue en fonction de la faisabilité, des coûts et de la possibilité de trouver des partenaires pour financer ces spectacles. Dans ce cas, la décision est prise au moins un an à l’avance, voire trois ans dans certains cas. La catégorie des coproductions : Là encore, l’idée vient de nos échanges et discussions avec les artistes. En général, une coproduction est décidée un an à l’avance. Enfin, dernière catégorie : les spectacles que nous accueillons, qui tournent déjà dans d’autres villes et que nous achetons. La prise de décision, dans ce cas, demeure beaucoup plus courte ; elle peut se faire même parfois à la dernière minute, trois à quatre jours avant que le programme ne parte en impression, en fonction des opportunités ou des réponses des artistes. En général, les tourneurs et producteurs programment une tournée mondiale,

avec un parcours, pour optimiser le déplacement. Nous formulons alors une offre et pouvons attendre parfois des semaines, voire des mois, avant d’obtenir une réponse. Pour ne pas être pris au dépourvu, nous prévoyons de programmer plusieurs artistes, à une même date, en cas de désistement. Comment faites-vous, justement, pour gérer au mieux le stress ? Comme d’autres métiers, nous devons faire face à des imprévus. À nous de les gérer au mieux. Certaines périodes sont plus propices à la réflexion ; nous avons plus de temps. Nous savons nous organiser au mieux, en amont, pour avoir des « amortisseurs » ; certaines dates ont jusqu’à trois options différentes. Nous établissons un calendrier. C’est parfois un coup de billard à trois bandes. Nous n’hésitons pas ainsi à nous concerter avec d’autres festivals, comme le Paléo à Nyon ou Le Festival de Nîmes, pour faire une proposition commune. Ce fut le cas d’un spectacle de cirque, qui après avoir été présenté à Lyon, a été montré ensuite à Montpellier, Perpignan et Barcelone, en fonction des accords avec nos partenaires et nos confrères.

© crédit photos : ©didierddaarwin2ok

Combien de temps faut-il pour monter un spectacle ?


La cote de popularité de certains artistes explose soudainement, parfois. Comment faites-vous pour les convaincre de se produire au Théâtre Antique ? Nous faisons un grand travail de veille. Si pour le grand public, la cote de popularité d’un artiste peut exploser soudainement, nous sommes habitués à repérer les jeunes talents, sur un cycle de deux ans. Notre force est de mélanger les têtes d’affiche et les découvertes. Nous sommes toujours en contact avec les producteurs qui nous parlent des projets de leurs artistes. Nous avons la particularité de produire nous-mêmes le spectacle. Le Festival les Nuits de Fourvière est porteur d’une dynamique, nous sommes de véritables prescripteurs. Nous défendons les artistes que nous choisissons. C’est un lieu singulier dans un bassin de population dense. Le Théâtre antique fait partie intégrante d’une cité d’un million d’habitants et de 6 millions si on compte la région Rhône-Alpes. Nous bénéficions de l’attractivité et de la dynamique économique de la région. Certains artistes, qui sont programmés en première partie de tête d’affiche, font parfois fuiter l’information avant que la programmation ne soit dévoilée, car, pour eux, être programmés aux Nuits de Fourvière constitue une grande fierté. Combien de personnes travaillent sur les Nuits de Fourvière ? L’équipe permanente est constituée de 12 salariés. Mais, lors du festival, nous sommes près de 500, dont 300 techniciens. Ces derniers jouent un

42 -

rôle primordial avec le montage et démontage quotidien entre minuit et 5h du matin. Dès le mois de mai, le Théâtre antique est aménagé, pendant un mois, par 60 personnes. Il faut près de 15 jours de démontage. C’est une véritable ruche qui fonctionne à plein temps, sept jours sur sept. Cet ensemble nécessite une grande logistique, avec un planning spécifique pour chaque spectacle. Il s’agit de ne pas être pris au dépourvu et d´anticiper au mieux. Si notre travail est bien fait et réalisé, nous sommes sereins le jour J. Comment repérez-vous les spectacles que vous souhaitez programmer ? Nous parcourons les festivals dans le monde entier, des États-Unis à l’Australie. Le travail de veille commence également au coin de la rue, car nous pouvons programmer des spectacles conçus avec des artistes lyonnais. Nous lisons également beaucoup la presse. Cela peut être le point de départ d’une belle collaboration. Ainsi, après avoir lu une interview du réalisateur Tony Gatlif dans le magazine « Le Monde 2 », j’ai contacté ce cinéaste, car il avait manifesté le désir de monter une pièce de théâtre. Je l’ai donc invité et il a réalisé son rêve en montant une pièce que nous avons coproduite. Crédit photo : LoLL Willems


LE SILENCE EST D’OR

La nouvelle exposition présentée au Musée Paul-Dini fait croiser le regard de deux artistes, de deux générations différentes : Jacques Truphémus et Jérémy Liron. A voir jusqu’au 16 septembre. Bonne idée que de mettre en parallèle les démarches complémentaires du regretté Jacques Truphémus et du trentenaire Jérémy Liron. Les deux peintres partagent une même approche de la lumière et de l’espace. La scénographie de l’exposition met notamment en valeur l’évolution de l’œuvre du premier, du Japon aux Cévennes. Jacques Truphémus a en effet visité le Japon en 1970. Ce périple l’a beaucoup marqué, et influé sa manière de penser. Entre Osaka et Tokyo, il multiplia les aquarelles et les croquis, édités quatre ans plus tard à Lausanne sous le titre « Croquis du Japon ».

vitre comme un écran entre l’intérieur et l’extérieur et permet de dédoubler les plans grâce à ses reflets. Les personnages ,à l’intérieur des cafés, apparaissent à contre-jour. Sa peinture se caractérise par un style dépouillé. Puis durant les années 90, il apprivoise la lumière du Midi, au cœur des Cévennes, à Cauvalat-le-Haut, situé sur la commune d’Avèze. L’artiste y poursuit sa quête d’exploration du monde en explorant le thème des fenêtres et des portes. Ses peintures représentent des lieux suggestifs de passage, mais vides de toute présence humaine.

© crédit photos : ©Musée Paul Dini

© crédit photos : ©Musée Paul Dini

Durant les années 80, Jacques Truphémus dévoile son rapport intime avec la ville de Lyon, dont il ne cesse de peindre les rues et les cafés. Il utilise la

44 -


© crédit photos : ©Musée Paul Dini

© crédit photos : ©Musée Paul Dini

© crédit photos : ©Musée Paul Dini

© crédit photos : ©Musée Paul Dini

© crédit photos : ©Musée Paul Dini


Pérégrinations urbaines et flâneries balnéaires La seconde partie de l’exposition demeure consacrée au jeune peintre. Jérémy Liron y dévoile son goût pour les architectures désertées, composées de végétation et construites à partir d’effets de lumière et d’ombre. Il place certains de ses tableaux derrière des plexiglas, dont le reflet fixe le regard du visiteur. Sa démarche artistique se révèle très intéressante, avec ces espaces déserts, silencieux. Leur caractère intemporel demeure captivant, tout comme leur aspect « glacé ».

© crédit photos : ©Musée Paul Dini

Jacques Truphémus et Jérémy Liron partagent une même envie de prendre du recul avec des paysages et des architectures désertiques, comme si le

46 -

temps était suspendu. L’espace d’exposition met également en valeur la luminosité des tableaux, un véritable écrin pour leurs œuvres. Si on peut être déconcerté par la scénographie, cette dernière s’avère finalement très cohérente, en mettant en parallèle une même démarche, mettant en avant les espaces vides et lumineux, où l’être humain est étrangement absent. ● H. T.

Les silences de la peinture – Exposition du 17 mars au 16 septembre 2018, au Musée Paul Dini. Crédit photos : Musée Paul Dini.


POINT

2 VUE…

“La vie est un voyage, profitez de la balade.” Anonyme

- 47


SUR LA BONNE PENTE !

© crédit photos : ©Adobe Stock

Jusque dans les années 1820, la Croix-Rousse demeure une commune rurale surtout habitée de part et d’autre de la Grande-Rue, par de nombreux commerçants et par des religieux, installés depuis le 18e siècle. L’invention de la mécanique Jacquard va modifier son destin. Cette dernière va permettre de doubler le nombre de métiers à tisser. Il faut trouver un autre espace que celui où travaillaient depuis le XVIe siècle les canuts, à savoir le Vieux Lyon. Les terrains disponibles du haut des pentes de la Croix-Rousse et ceux de la commune vont faire l’affaire et permettre de construire des immeubles spécialement destinés au tissage.

48 -

Plafonds à plus de 4 mètres, fenêtres hautes, façades austères, montées d’escalier spécialement conçues pour le passage des rouleaux de soie. L’augmentation de la population sera très rapide, d’autant que depuis la Révolution les maisons de soieries dirigées par les négociants sont rassemblées sur le bas des pentes de la colline. Cette proximité réduit ainsi les temps de livraison et de communication entre commerçants et tisseurs. La Croix-Rousse sera rattachée en 1852 à la Ville de Lyon.


- 49


Ambiance village A la fin du siècle dernier, la Croix-Rousse est devenu un quartier attractif, un « village ». Il attire une population nouvelle qui y voit un quartier exemplaire par son habitat, son dynamisme économique, le plaisir d’y vivre et d’y faire des rencontres. Dans toute sa variété, la Croix-Rousse est l’héritage de toutes ces mutations : riche des traces du passé, elle est aujourd’hui le bien commun de ses habitants, divers et désireux de vivre ensemble. Flâner à la Croix-Rousse

© crédit photos : ©Adobe Stock

Faites un tour sur le boulevard de la Croix-Rousse qui accueille tous les matins un superbe marché, très réputé. Le mardi, profitez en plus du marché forain de l’autre côté du boulevard. Flânez dans la Grande-Rue de la Croix Rousse, très vivante on y trouve pleins de boutiques sympathiques. Certaines sont certes franchisées, mais de nombreuses boutiques indépendantes enchanteront les adaptes de shopping authentique. A la Croix-Rousse, vous trouverez aussi de nombreux ateliers, notamment Le Village des Créateurs, créé en 2001, structure de développement économique des entreprises de

50 -

mode, déco, design objet de la région Auvergne Rhône-Alpes. 12 créateurs sont installés dans le Fashion Lab du Passage Thiaffait et 70 marques de la région sont accompagnées. Faites une halte également à LafabriQ, atelier créatif niché au cœur des pentes, terrain de jeux de 5 artistes qui composent présentent des bijoux de toutes sortes. Ici, tout est ouvert et mélangé. Derrière la vitrine de lafabriQ, il y en a pour tous les goûts. Des bagues et des colliers en petites pièces de ferraille patiné, de fins pendentifs représentant des silhouettes d’animaux, de lisses bijoux en bois, des broches enfantines en tissu… Chacune des quatre occupantes de ce lieu cultive son style tout en partageant ce même atelier-boutique dans la très fréquentée montée de la Grande-Côte. Un espace intemporel où chacun de vos regards met en lumière une nouvelle trouvaille. Raffinée, précieuce et atypique ! Enfin, les cinéphiles feront halte Grande Rue de la Croix-Rousse, où se trouve un petit ciné de quartier comme il en reste peu aujourd’hui. A l’heure des multiplexes, le cinéma Saint Denis résiste encore. Une seule et unique salle, qui diffuse des films différents selon les horaires. Un charme fou ! ● H. T.


- 51

© crédit photos : ©Hervé Troccaz

© crédit photos : ©Hervé Troccaz

© crédit photos : ©Adobe Stock © crédit photos : ©Hervé Troccaz


LA VIE

2 CHATEAU…

“Les lieux sont aussi des liens. Et ils sont notre mémoire.” Philippe Besson


54 -


DÉJEUNER EN PAIX

Ce qui marque d’entrée, c’est la douceur de la lumière, qui s’accorde avec le calme, et la spiritualité qui s’en dégage. On ne sera donc guère étonné d’apprendre que le lieu a accueilli un couvent, avant de redevenir un domaine viticole. Le jour de notre visite fut marqué par des conditions climatiques extrêmement clémentes, offrant une vue imprenable, dégagée. A tel point que l’on pouvait admirer depuis la terrasse le Mont-Blanc. Magique ! Les jardins et la terrasse de 240 m2 sont de véritables lieux de vie. L’histoire du “Château Lambert - l’Oratoire” Le «Château Lambert - l’Oratoire» a été fondé en 1690. Il fut transformé en couvent tenu par les religieuses de l’Ordre de Claveisolle en 1802 pour instruire les jeunes filles de la région. Le Un siècle plus tard, il redevient une propriété viticole où son vin de renommée internationale, l’AOC «Moulin à Vent» compte parmi les plus anciennes de la région. Quatre espaces intérieurs de réception Racheté en mars 2017, il devient notamment un lieu de réception pour les entreprises. Un écrin idéal pour les sociétés, qui peuvent y trouver des espaces à la fois spacieux et intimes. Le premier salon se révèle être une pièce créative et design, avec des couleurs ocres et bleu et la présence délicieuse de téléphones vintage, pouvant accueillir une trentaine de personnes. On accède au second salon également par l’entrée. Ce deuxième espace, tout aussi sobre et de bon goût, dispose de tables rondes pour réunir une trentaine de personnes. Au même niveau se trouve le trésor du «Château Lambert - l’Oratoire», une chapelle, qui confère à l’ensemble un charme certain. Idéal pour méditer ou se recueillir ! Puis on descend l’escalier pour profiter d’un dernier espace donnant sur un jardin. Ce dernier espace est le plus grand et, lui aussi, résolument tourné vers la nature avec ses dominantes de bois. Au total, le château peut accueillir près de 130 personnes.

Il demeure un lieu de réception unique avec ses différents espaces aux caractères singuliers. Surfaces et ambiances volontairement distinctes, aménagement modulable adapté à votre événement, chaque espace privatisé propose un cadre d’exception en pleine nature, au cœur des vignes du Beaujolais. Dans un environnement calme et préservé, le château bénéficie d’un cadre propice à la détente et à la contemplation. L’authenticité de la nature omniprésente, le charme de cette maison séculaire chargée d’histoire suscitent des émotions. Les hôtes en quête de quiétude apprécieront l’intimité du jardin clos de murs. Associés aux pièces et salons aux ambiances singulières, ces espaces offrent encore davantage de possibilités pour choisir le cadre idéal de votre événement. Un cadre idéal donc pour combiner travail et ressourcement, dans un lieu préservé. Tout est modulable, polyvalent, en fonction des attentes et des besoins, aussi bien pour les évènements de grande ampleur que les opérations plus personnalisées. L’harmonie de l’ensemble demeure remarquable. ● H. T. Château Lambert – L’0ratoire « Les Michelons » 69840 Chénas www.chateaulambert-loratoire.fr Crédit photos : Château Lambert – L’Oratoire / Hervé Troccaz

- 55


Nouveau look pour une nouvelle vie Didier Chastan, le nouveau propriétaire du Faisan Doré depuis 4 mois, vous accueille dans son restaurant situé à Villefranche-Sur-Saône. Il est le digne successeur de la Toque Blanche Michel Cruz, qui a tenu le restaurant de nombreuses années. Le changement de propriétaire a engendré d’importants travaux de rénovation. La décoration de la grande salle de restaurant ainsi que ces murs de pierre offrent un côté chic et cosy. Ce lieu mythique dispose d’un salon bibliothèque pouvant accueillir une vingtaine de personnes pour l’organisation d’évènements. Le bar à vin, quant à lui, fait partie des pièces maîtresses de ce restaurant. Plus de 200 références de vin sont proposées aux clients de l’établissement. Le lieu dispose d’une immense terrasse extérieure, aménagée sous les arbres et en bord de Saône. Elle se compose de la partie restaurant pouvant accueillir 110 couverts mais aussi d’un coin bar lounge d’une capacité de 50 places assises. Les clients pourront prendre l’apéro et déguster de très bons tapas, tout en se laissant bercer par le bruit de l’eau. Les beaux jours arrivants, les clients pourront profiter du ponton et d’un terrain de pétanque. Une équipe talentueuse menée à la baguette Didier Chastan, en véritable chef d’orchestre, mène cet établissement d’une main de maître. Il sait s’entourer des meilleurs ! Yann Blanc, son chef cuisiner, est un spécialiste du poisson très créatif. Il a fait son apprentissage avec le célèbre restaurateur Alain Chapel et a travaillé chez Bocuse. Morgane, sa pâtissière « hors pair », réalise des desserts graphiques somptueux. L’équipe composée de 10 personnes doublera cet été pour satisfaire au mieux sa clientèle. « La cuisine, c’est le moteur du restaurant » Ce restaurant contemporain veut garder l’esprit d’avant en utilisant des plats historiques de l’ancien maître des lieux mais en les revisitant quelque peu. Vous pourrez y déguster du riz de veau aux morilles, du poulet de bresse ou encore du homard. Tout comme son équipe, la nourriture du Faisan Doré est jeune, dynamique et raffinée. Notre hôte l’affirme haut et fort : « la cuisine, c’est le moteur du restaurant et avant tout un travail d’équipe ». Le Faisan Doré est ouvert du lundi au vendredi midi, du mercredi au vendredi soir, le samedi soir et le dimanche midi. La formule affaire : 21€ - La formule express : 17€. La carte : menu Tradition 39€ - menu Gourmand : 49€. Chloé RISTE

Le Faisan Doré 686 route de Beauregard 69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE

04 74 65 01 66 - www.faisan-dore.fr


FA I T E S

LE A 2… “L’été arrive et la vie devient facile” Ira Gershwin

- 57


© crédit photos : ©iStock

58 -


TOUT LE MONDE DEHORS !! Les premiers beaux jours font leur grande apparition ! Quoi de mieux, pour les premières chaleurs, que de manger de bons petits plats sur une terrasse ?

- 59


www.lacuisinealicedior.fr

Pousser la porte d’Alice pour être transporté au pays des merveilles… Un accueil enchanteur et une promesse tenus ! Alice Dior c’est une sensibilité au service de la cuisine, une volonté de travailler des produits locaux, et de saison. De l’élaboration à la transformation des plats, c’est une émotion qui se transmet dans l’assiette pour un plaisir partagé. Ses premiers cours de cuisine sont des souvenirs d’enfance, quand sa mère l’inscrit dès 7 ans pour apprendre les bases. Le marché de Villefranche et le jardin de son grand-père l’ont reliés à cette nature qu’elle apprécie, qu’elle respecte. La passion la pousse ensuite à se professionnaliser dans la maison Lenôtre au pavillon Elysée, avant d’ouvrir son propre restaurant sur les hauteurs Beaujolaises de Blacé… « Au bout du monde ».

Musicienne, elle sait mieux que quiconque écrire la partition d’un menu, jouer des associations dans une symphonie de couleurs et de saveurs... La justesse des accords en point d’orgue. Au fil des saisons, elle réinvente les plats pour une clientèle épicurienne qui plébiscite ses desserts et sa souris d’agneau. Cuite dans un papier Carta Fata, dorée à souhait, accompagnée des aromates et des herbes du jardin d’Alice. Ce succès de l’été est prolongé dans la saison pour le plus grand bonheur des habitués. De l’accueil individuel à la réception de groupes, Alice transmet l’émotion de ses plats : « Cuisiner, c’est faire plaisir aux gens »… Un plaisir qui nous fait voyager le temps d’un repas.


La cuisine Alice Dior

879 B route de Montmelas - 69640 BLACÉ

06 76 72 77 60


Que vous soyez entre amoureux, en famille ou entre amis, profiter d’une belle terrasse et d’une cuisine élaborée à partir de produits de saison pour passer un agréable moment de partage. Plus d’excuses pour les piètres cuisiniers qui se cachent parmi vous ! Les restaurateurs et cuisiniers que vous allez découvrir dans ce numéro vous feront découvrir l’alliance entre goût et dressage de plats subtils et colorés. A travers ces lignes, vous découvrirez leur histoire et leur cuisine. L’amitié née entre restaurateurs et cuisiniers est le véritable point fort de tous ces établissements. Leur principal point commun ? Vous faire plaisir !

© crédit photos : ©iStock

● Chloé RISTE

62 -


VIN

À ST

R

R

E

AU

BA & RANT

Le Buffet de la Gare, une histoire d’amitié Romain et Alexandre vous accueillent au Buffet de la Gare dans une ambiance de bistrot à l’ancienne et bar à vins. Dégustez une cuisine de saison dans leur restaurant de Belleville sur Saône. Ses parents étant restaurateurs, Romain a baigné depuis tout petit dans le domaine de la restauration. Une fois adolescent, il a commencé à aider ses parents, notamment dans le service à table. Ce qui n’était au début que de l’aide est finalement devenu une passion. Autodidacte, ce passionné du vin travaille depuis six ans dans la restauration. Alexandre, quant à lui, est le cuisiner attitré du Buffet de la Gare. Formé au restaurant le Saint-Romain, il a déjà 20 ans de métier derrière lui. Les deux acolytes se sont rencontrés au restaurant de Didier Chastan, le père de Romain. Alexandre était alors son cuisinier et voyait très souvent Romain, qui aidait en salle. Ils se connaissent depuis maintenant 17 ans. Cette association sonnait comme une évidence C’est donc tout naturellement qu’ils ont décidé de monter une affaire. Ils sont à leur compte depuis 2 ans. Leur restaurant repose avant tout sur une véritable histoire d’amitié ! Cette équipe fonctionne aussi grâce à leurs rôles bien définis. Bien qu’ils aient chacun leur poste, Alexandre et Romain sont complémentaires. L’échange entre eux est primordial. Deux salles deux ambiances La décoration ancienne de l’une des deux salles plonge les clients dans une ambiance années 50, notamment grâce aux tables en bois, aux pancartes accrochées au mur ou encore aux objets anciens. La seconde salle a, quant à elle, un esprit bistrot. Les nappes à carreaux, surplombant les tables en bois, accentuent l’ambiance bistrot et son côté convivial. La touche originale de cette salle est le bar à vins suspendu. Le restaurant peut accueillir de 60 à 80 couverts le midi. La grande terrasse est ombragée grâce à une tonnelle qui apporte un côté vintage et rétro. Manger sur cette terrasse rustique est très agréable l’été notamment grâce à sa fraîcheur ponctuelle. Le temps d’un service, elle peut accueillir jusqu’à 70 personnes. Une cuisine de saison Avant l’arrivée de Romain et Alexandre, le restaurant servait une cuisine plutôt « familiale ». Les deux amis ont décidé de proposer une cuisine bistronomique. Le dressage des plats est subtil et coloré. Alexandre, qui évolue et s’amuse tout en travaillant, affirme qu’il fait « rarement les mêmes assiettes », notamment dans le dressage des plats. Il se base exclusivement sur des produits frais et de saison, afin de proposer à ses clients, des plats tels que du ris de veau, du poisson ou encore des grenouilles fraîches en saison, très appréciées. Néanmoins, le chef peut s’adapter à la demande des clients lorsque cela est possible. Alexandre a pour but de « faire profiter sa clientèle ». Le coup de cœur d’A Vous 2 Voir est le carpaccio de tomates multicolores, burrata et jambon serrano, très agréable à déguster au cours de l’été. Il n’y a pas de menus mais la carte évolue au fil des envies. Elle change toutes les semaines. Au Buffet de la Gare, le vin est mis à l’honneur ! En effet, l’ardoise propose plus de 100 références de vin dont la moitié proviennent du Beaujolais. L’ardoise propose cinq suggestions, dont les prix varient de 18 à 25€. Le menu du jour s’élève à 17€. Le restaurant ouvre tous les midis du lundi au vendredi ainsi que le soir les jeudis et vendredis. Les propriétaires peuvent ouvrir les week-ends pour des évènements, uniquement sur demandes particulières. Chloé RISTE

Place de la Gare - 69220 Belleville - 04 74 66 07 36


Côté cuisine

nt ents

Le chef Yann Mercier-Balaz et son associé Denis Favre vous accueillent dans leur restaurant Les Sarments, situé dans la jolie commune d’Arnas. Les deux associés travaillent dans une bâtisse qui était, à l’origine, une ancienne ferme. Les murs en pierre dialoguent avec le bois, créant ainsi une association parfaite pour une ambiance chaleureuse et conviviale. Ils ont fait le choix d’une décoration de table sobre mais épurée. Grâce à une vue directe sur les cuisines séparées par un comptoir en bois, les clients peuvent apercevoir la conception de leurs plats. Les deux associés désiraient allier l’esprit de la ferme et de la gastronomie, un pari réussi !

Restaurant Les Sarments Restaurant La formation du chef Le chef Yann Mercier-Balaz a connu l’univers de la cuisine grâce à un stage en restauration, effectué en classe de 3ème. Ce stage lui a ouvert les yeux sur son envie de faire ce métier. Il a alors commencé à en apprendre les facettes, à l’âge de 15 ans, par un C.A.P cuisine réalisé dans le restaurant l’Hostellerie de Saint Georges, situé à Saint-Georges-de-Reneins. Il a continué par un Brevet Professionnel réalisé chez George Blanc pendant deux ans, où il a appris la gastronomie.

Les Sarments

Ses expériences professionnelles Par la suite, fort de ses expériences professionnelles, il travaillera pour le Général à l’hôtel du gouverneur, dans le 6ème arrondissement de Lyon. Il exercera son métier pendant 3 ans chez Alain Chapel, où il sera garde-manger et saucierrôtisseur. Travailler pour ce grand restaurateur lui a appris la philosophie des producteurs et du bon produit. Il l’affirme, son expérience aux côtés de Philippe Jousse (restaurant Alain Chapel) a été un tournant dans sa carrière ! Yann MercierBalaz en est certain, cuisiner c’est réfléchir, inventer mais aussi et surtout créer. Il aime proposer des plats que l’on ne retrouve pas partout et faire découvrir de nouvelles choses à ses clients. Au total, il se sera formé dans de grands restaurants locaux pendant 10 ans, de ses 15 à ses 25 ans. Le fait d’aller manger au Faisan Doré en tant que client lui a donné envie d’y travaillé. Il réussira son pari puisqu’il finira par devenir le chef de Michel Cruze, aux côtés de qui il travaillera pendant 12 ans. Une véritable entente est née entre les deux hommes. Ouverture de son restaurant Le chef Yann Mercier-Balaz cuisine aussi pour « le plaisir de faire plaisir ». Humble et très exigeant avec lui-même, il a toujours mené, tout en étant en retrait. Certaines de ses connaissances lui ont appris que cette ancienne ferme, réaménagée en caveau de dégustation, était à vendre. Il a alors décidé de se lancer et de créer son propre restaurant, les Sarments. Cela fait maintenant 3 ans et demi qu’il a crée cette affaire. Le chef peut être très fier de son parcours ! La carte change toutes les semaines. Le menu du week-end et du soir change, quant à lui, tous les mois et demi. La carte comprend entrées, plats et desserts : compter 8,50€ pour une entrée, 12,50€ pour un plat et 6€ pour le dessert. Venez goûter le plat fétiche du chef d’origine bretonne : les coquillages ! Menu affaire : 17,5€ Menu soir et week-end de 29€ à 47€. Les Sarments ouvre tous les midis et soirs du mardi au dimanche, sauf le mercredi soir et le dimanche soir. Chloé RISTE

Place des Sarments - 69400 ARNAS

04 74 65 24 52

contact@lessarments-arnas.fr


L’équipe de Calad’in vous accueille au comptoir ! Marion Fessy nous reçoit dans son restaurant Calad’in Comptoir, situé à Villefranche sur Saône. Rencontre : Issue d’une d’une famille de vignerons, Marion, passionnée par le vin à décidé de devenir sommelier. Son BAC hôtellerie-restauration en poche, elle a continué en faisant une école de sommellerie dans le sud de la France puis est partie pendant quelques mois en Ecosse afin de travailler en restauration tout en perfectionnant son anglais. Là-bas, elle a travaillé en cuisine dans le groupe Intercontinental. De retour en france, elle a réalisé un BTS à l’IDRAC. Marion s’est perfectionnée en cuisine à « La Villa Florentine ». Cette expérience a été très formatrice pour elle, étant la seule fille en cuisine sur 18 personnes. Son père ayant besoin de quelqu’un pour rejoindre l’entreprise familiale des vins et spiritueux, elle s’est jointe à lui afin de l’aider. Elle a gravi les échelons en temps que commerciale de l’entreprise. La société familiale a été vendue il y a une dizaine d’années. Elle est restée commerciale pour les repreneurs de l’entreprise pendant deux ans puis à décidé de voler de ses propres ailes. Avoir un restaurant était l’un de ses objectifs premiers et elle y est arrivée en rachetant seule le Calad’in Comptoir en 2011. Il y a maintenant 7 ans, Marion Fessy reprenait cette institution initialement crée par Jacques Reuther, propriétaire historique de ce restaurant pendant 30 ans. Une cuisine à la hauteur de l’équipe Nicolas Guigui, le chef du restaurant, accompagne Marion depuis maintenant 3 ans. Il est aidé d’un autre cuisinier ainsi que d’un apprenti. Entre Marion et son chef, l’entente est parfaite ! Ils se rejoignent culinairement parlant et proposent ainsi un concept «bistronomique moderne». Le dressage des plats, épuré et coloré, embelli cette cuisine de saison qui mélange les saveurs. Leur démarche est qualitative puisqu’ils s’efforcent de connaître chacun de leurs producteurs. Le chef propose une ardoise composée de 12 à 15 plats. Parmi ces plats, vous pourrez retrouver un ris de veau aux asperges, un risotto aux langoustines ou encore un filet de bœuf à la truffe d’été mais également du maigre, qui est un poisson assez peu retrouvé sur les cartes des restaurants. Forte de son expérience familiale, elle à a cœur de mettre en avant les vins de la région. Du restaurant à la terrasse nous sommes sous le charme... Pour la salle, le souhait de notre hôte était de garder l’ambiance qu’avait créée l’ancien propriétaire tout en apportant une touche de modernité avec des sièges rétros et arrondis. Cette décoration soignée et cosy crée une atmosphère conviviale. La terrasse ombragée, entourée de massifs de fleurs, se compose d’un bar en pierre et de jolis luminaires. Le véritable but de notre restauratrice en reprenant le restaurant était de donner du plaisir et que les gens se sentent bien chez elle. Tous les desserts et plats sont fait maison. Menu affaires : midi uniquement 18€ (entrée, plat, dessert) / Soir de 22€ à 32€ (amuse-bouche, plat, dessert – hors boissons) Le Calad’in accueille ses clients tous les midis et soirs du lundi au vendredi. (fermé du 2 août au 24 août.) Chloé RISTE

CALAD’IN COMPTOIR 400 Route Nationale 6, La Chartonnière, 69400 Gleize

04 74 68 56 04


Au menu du Saint-Romain L’Hôtel Restaurant le Saint-Romain, situé à Anse et récompensé par 3 étoiles saura séduire les papilles de tous ses clients. Les propriétaires vous accueillent dans leur charmante bâtisse de pierre pour vous faire découvrir leur cuisine raffinée. Vous dégusterez des plats de saison dans une salle de restaurant épurée et sophistiquée dans les tons de violet et beige.

A Vous 2 Voir a testé pour vous : Le repas commence avec un amuse-bouche très frais composé de carottes râpées et de thon. L’entrée, colorée et raffinée, est très agréable en bouche. Cette purée de lentilles, surmontée de petites lamelles de saumon, est un régal. Le repas se poursuit avec une quenelle de brochet sauce homardine, accompagnée de riz. La sauce apporte une touche de douceur à cette quenelle de brochet déjà très tendre en bouche. Notre dégustation se termine avec une mousse au chocolat noir très onctueuse. Notre gourmandise en demanderait presque une deuxième ! Le Saint-Romain est ouvert tous les jours de la semaine midi et soir sauf le dimanche soir. La carte propose des plats allant de 15€ à 28€. Les formules du jour, du lundi au vendredi midi, vont de 11€ à 17€. Comptez de 27€ à 38€ pour les menus de ce restaurant. Chloé RISTE

© crédit photos : ©FUSINA Dominik

Les beaux jours vous feront découvrir une terrasse ombragée capable d’accueillir 150 couverts. Reculée des grands axes de circulation, la terrasse ombragée du Saint-Romain vous permettra de manger en toute tranquillité.


FA I T E S

LE A 2… …OU EN FAMILLE

“La joie de vivre est la chose la plus facile à transmettre et à communiquer, il suffit de sourire.” Anonyme

- 69


70 -


MICROCOSMOS

Pour les curieux, les passionnés de cinéma ou les amoureux d’infiniment petit, le Musée Miniature et Cinéma, situé dans le Vieux Lyon, vous plongera dans la magie des effets spéciaux et un univers poétique.

Le musée présente deux thèmes artistiques rares et insolites : les effets spéciaux au cinéma et l’art de la miniature. Le premier thème amène le visiteur à comprendre les différentes techniques et trucages au cinéma avant l’ère du numérique, grâce à une collection unique en Europe. Cette dernière permet d’admirer le talent des artistes des studios, véritables maîtres de l’illusion. Le second thème montre aux visiteurs une collection impressionnante de scènes miniaturisées créées par Dan Ohlmann, entourée de celles de trente autres miniaturistes internationaux. Plus de 120 reproductions hyperréalistes de nos espaces de vie et plus de 1000 objets miniaturisés sont à découvrir. Il s’agit de véritables chefs-d’œuvre de dextérité et pièces d’orfèvrerie, relatant la plupart des métiers du monde. Deux musées en un La collection consacrée aux effets spéciaux du cinéma vous plonge dans un parcours culturel et pédagogique, illustré par plus de 450 objets originaux et rares qui révèlent la magie des films. Les visiteurs découvriront des salles de costumes, de décors de cinéma, des masques et prothèses, mais aussi des animatroniques ou encore des maquettes d’effets spéciaux. Ce musée vous

réserve bien des surprises à ceux qui oseront pénétrer dans les coulisses très secrètes des magiciens du cinéma. Un monde en tout petit La collection sur l’art de la miniature est impressionnante de par son réalisme et la minutie avec laquelle les scènes et objets sont réalisés. Le musée détient la plus importante collection de France en la matière. Le miniaturiste s’attache à reproduire différents univers, le plus fidèlement possible. Il restitue l’atmosphère et les sensations de présence humaine perçues dans le lieu qu’il reproduit à l’échelle. Ces scènes sont troublantes de par leur confondante réalité. Les curieux s’imaginent, le temps d’une visite, dans le monde d’Arthur et les Minimoys, le célèbre dessin animé où les personnages sont aussi petits d’une fourmi. Ce musée insolite représente donc une suite logique de la ville de Lyon, devenue le berceau du Cinéma grâce aux Frères Lumière. ● Chloé RISTE

- 71


CHAISES MUSICALES La 22ème édition du festival du printemps de Pérouges donne rendez-vous aux amateurs de musique, du 7 juin au 5 juillet 2018.

En 2018, le Printemps de Pérouges s’ouvre à de nouveaux horizons, et propose un programme d’une nouvelle envergure, à la hauteur des espérances d’un public qui s’étend aujourd’hui bien au-delà de la région Auvergne RhôneAlpes. Cette année encore, le festival accueillera les plus grandes voix et des styles musicaux différents dans des lieux parfois atypiques. Un festival bourré de talents

© crédit photos : ©Adobe Stock

De nombreux artistes talentueux participeront à cette 22ème édition. Des artistes tels que Derek Ryan, Annette Campagne et The Celtic Social Club seront présents du 7 au 9 juin avec le « Country Farm Fest ». Du 14 au 16

72 -

juin, le Blues s’invitera au Château de Chazey-sur-ain grâce à Greg Zlap et Gauvain Sers. Sanseverino sera aussi de la partie et présentera « Montreuil/ Memphis », son nouvel album résolument blues et électrique. Pour la suite des festivités, des artistes de la scène internationale viendront participer à la fête pour le bouquet final de l’édition 2018, du 28 juin au 5 juillet. La soirée de clôture électro et dance « Before Ibiza Party » se déroulera dans un cadre idyllique, avec des artistes tels que Nekfeu, Les Kids United, Martin Solveig, Sound of Legend mais aussi Calogero ou encore Jillionaire, l’un des membres du célèbre groupe de musique électronique Major Lazer !


www.festival-perouges.org - 73


74 -

© crédit photos : ©Adobe Stock


Des lieux atypiques pour un moment magique Les premiers concerts se dérouleront dans la ferme de Rapan, située à Pérouges. Ce lieu est idéal pour un véritable moment de convivialité. Les artistes prennent plaisir à se mélanger au public afin de rendre ces concerts authentiques, sous la grande, entre bottes de paille et tracteurs, le tout, dans un esprit Western et Farm’Fest. Par la suite, les Lives intimistes se déroulent dans l’ancien château fort de Chazey-sur-ain, patrimoine historique de l’Ain. La proximité avec l’artiste et le décor font tout le charme des concerts au Château.

Pour la grande majorité des concerts, les visiteurs devront se rejoindre au Polo Club de Lyon, installé dans les anciennes écuries entièrement restaurées du domaine “les bergeries” dans la plaine de l’Ain. Ce terrain de 70 hectares est un site sur mesure pour accueillir des concerts « grand format ». Il contient une fosse de 6000 personnes et deux gradins de 2500 places pour une meilleure visibilité et proximité. Chaque lieu proposera un snack, un bar et des bouchons d’oreilles. La billetterie pour participer à ce festival, qui promet d’être haut en couleur, est déjà disponible en ligne ! ● Chloé RISTE

- 75


© crédit photos : ©i Stock

MENER SA BARQUE

76 -


- 77


78 -

© crédit photos : ©Office de tourisme de Vallon Pont d’Arc


Faire du rafting en France, c’est possible depuis les années 1980. Au départ, la pratique se limitait à quelques régions comme l’Isère et la vallée de l’Ubaye. Aujourd’hui, une grande partie de nos rivières sont accessibles, à commencer par l’Ardèche. Au total, une trentaine de structures de location de canoé kayak sont étalées sur la zone de Vallon Pont d’Arc et de Ruoms. Elles proposent l’organisation clé en main des descentes de l’Ardèche pour une journée inoubliable.

Pour pratiquer le rafting en France, les régions montagneuses apparaissent comme les plus intéressantes. Paradis des sportifs à la recherche de sensations, elles offrent les plus grosses pentes et donc les sensations les plus fortes. À noter qu’en France, le rafting est accessible à un très large public, à condition d’être âgé de plus de 10 ans et de naviguer avec un barreur professionnel et diplômé.

Rame, rame. Rameurs, ramez (Alain Souchon) En Ardèche, la diversité des cours d’eau et de leur difficulté permet une pratique du rafting pour tous les niveaux. Savoir nager est donc le seul prérequis. La difficulté d’une rivière dépend ensuite de sa pente, du nombre et du type de rapides présents sur le parcours, des obstacles à traverser et de la durée de la descente.

Vallon-Pont-d’Arc : paysages majestueux et plongée dans la préhistoire Vallon-Pont-d’Arc tient son nom d’un cadre naturel exceptionnel. Située à l’entrée des gorges de l’Ardèche, la commune de 2 300 habitants est le point de départ et le lieu de rendez-vous favori, en été, de tous les passionnés de canoë-kayak et de rafting qui ont envie de descendre le cours impétueux de la rivière. Le « pont d’Arc », une arche creusée dans la pierre par le cours d’eau, est devenu l’emblème incontournable de la ville. Les nombreuses grottes naturelles des gorges favorisent aussi une concentration exceptionnelle de sites archéologiques remontant à la préhistoire.

Il existe 6 classes de rapide, la classe 1 représentant les moins difficiles à naviguer et la classe 6 les passages à la limite de la navigabilité. Le rafting demeure une activité pour la belle saison à pratiquer d’avril à octobre. Le reste de l’année les rivières subissent des crues qui les rendent impraticables. Des guides professionnels diplômé d’état sont là pour vous transmettre leur passion et vous permettent de partir à l’aventure en toute sécurité. Ils ont tous au moins cinq années d’expérience et connaissent les rivières comme leurs poches. Sélectionnés aussi pour leurs compétences pédagogiques, n’hésitez pas à leur poser toutes les questions nécessaires.

Marquée par de fortes originalités géologiques et pédoclimatiques, l’Ardèche du Sud est un territoire français à part entière, qui attire en masse des touristes venant du monde entier en période estivale.

La meilleur pour la faim

L’union fait la force

Côté gastronomie, il est rare que la région fasse des déçus. Le « fin gras du Mézenc » fait figure de haute couture dans l’élevage bovin et n’a rien à envier au bœuf argentin. Mais il existe un produit encore plus emblématique pour la région : la châtaigne. Cuisinée sous toutes ses formes, en farine, entière ou en purée, elle bénéficie de l’Appellation d’Origine Contrôlée « Châtaigne d’Ardèche » et participe de l’identité du territoire. Vous trouverez aussi d’excellents marrons glacés vendus par les producteurs locaux. ● H. T.

© crédit photos : ©Office de tourisme de Vallon Pont d’Arc

© crédit photos : ©Office de tourisme de Vallon Pont d’Arc

Le rafting, c’est le radeau de la Méduse version moderne. Vous êtes embarqué dans un radeau pneumatique que vous maniez à la pagaie pour descendre les rapides d’une rivière au courant assez soutenu. Mais pas de panique vous n’êtes pas seul ! C’est d’ailleurs ce qui participe au succès de cette activité en plein air : le raft (nom de l’embarcation) est conçu pour être stable et insubmersible, mais surtout pour pouvoir accueillir jusqu’à 10 personnes à bord selon les modèles. C’est un sport d’équipe ! Et plus on est d’aventuriers, plus il y a d’aventure ! Idéal pour une sortie familiale forte en émotions, vous alternez entre des bras de rivières calmes pour admirer les paysages et des rapides pour faire le plein de sensations.

- 79


FÊTE DE L’ENVIRONNEMENT 2018 : METTEZ-VOUS AU VERT ! La fête de l’environnement se déroulera du 28 mai au 2 juin 2018 à Villefranche. Rencontre à cette occasion avec Olivier Mandon, Maire Adjoint à l’environnement, au développement durable, à l’innovation, aux espaces verts et à la propreté urbaine.

● Propos recueillis par Hervé Troccaz

La fête de l’environnement souffle ses 10 bougies. Quelles sont les animations prévues dans ce cadre ? Des activités seront proposées dans divers lieux, avec pour apogée la journée du 2 juin. La place des Arts accueillera des manèges, exposants, diverses activités, des vélos omnibus. Ces derniers avancent par la seule force des personnes qui pédalent. Les caladois pourront également profiter d’une roue propulsée par une manivelle, sans alimentation électrique, et surtout de nombreux stands de la ville, de l’agglomération et des partenaires, impliqués dans une démarche environnementale. Autre lieu investi par la fête : le parc Vermorel… Les familles pourront y profiter d’une activité d’accrobranches sur ce site. Mais aussi d’une mini-ferme avec des animaux. Pour la première fois, le théâtre de Villefranche sera parti prenante de l’événement ! L’institution accueillera en effet pour la première fois le festival « Écran Vert ». J’en suis très heureux. De petits reportages seront réalisés au sein des écoles participantes. Les meilleurs films seront sélectionnés et projetés au théâtre. Un prix du jury récompensera le film qui aura fait l’unanimité ! C’est un des temps forts de la fête, car il permet de faire passer de nombreux messages auprès des plus jeunes, sur la propreté et le savoir-vivre. C’est une excellente occasion de préparer l’avenir auprès des jeunes générations ! Les écoles sont en effet très impliquées lors de cette fête ! Le 31 mai nous allons remettre un écolabel à plusieurs écoles caladoises. Ces dernières multiplient les gestes environnementaux : tri de leurs déchets, serres à papillons ou encore potagers. Autant d’actions pour apprendre aux plus jeunes à mieux connaître ce qu’ils mangent et leur environnement !

80 -

Des auteurs spécialisés seront également présents… Un café des sciences sera organisé à la médiathèque le 30 mai, en présence d’un auteur spécialisé, qui présentera une conférence sur la fonte des glaces et le réchauffement climatique. L’occasion de dresser un état des lieux et échanger avec le public. Comment la fête de l’environnement a-t-elle vu le jour ? Cet événement est né de l’engagement de la ville. Quand j’ai été recruté par le maire de l’époque, Bernard Perrut, la volonté de ce dernier était de créer un grand événement annuel, au même titre que les conscrits et le marathon. Je crois qu’une décennie plus tard, nous y sommes parvenus ! Nous avons réussi à pérenniser ces temps forts, qui s’autofinancent grâce aux partenaires fidèles, qui renouvellent leurs stands d’année en année. Dix ans après sa création, quel bilan tirez-vous de cette fête ? Quelles sont les avancées en matière d’environnement à Villefranche ? Nous avons mis en place un agenda 21, qui nous a permit notamment de réaliser un audit énergétique de la ville en 2009. Cette étude a abouti à entreprendre des travaux suite à la thermographie aérienne, qui a facilité la localisation des bâtiments les plus énergivores. Autre grand chantier : la construction d’un éco quartier. Au final, 120 actions ont été planifiées sur toute la ville, et 60 % sont déjà engagées. En tant qu’élu, je veille également à favoriser l’emploi de produits locaux.


- 81


FOS

Pour manger

val éco-citoyen

respectent leur environnement : nt des matériaux recyclables construisent des toilettes sèches, ri sélectif des déchets. Sur les prés, ans de vraies assiettes et on sert des gobelets réutilisables.

s:

9h - 1h h30 - 2h 14h30 - 20h

Quelques petits plaisirs pour les papilles : crêpes sucrées et salées, frites et pizza, couscous, chili, sandwiches et gâteaux. Le tout à la sauce Dindes Folles, issue de réseaux sains, équitables, artisanaux, locaux et biologiques.

Espace mômes

Animation d’ateliers et d’activités pour les 0 à 7 ans. Des manipulations, des parcours d’exploration, de la peinture, un coin racontehistoires, des marionnettes à fabriquer et des jeux d’équipe.

Espace jeux

erie en ligne est disponible :

ie.dindesfolles.com 20 % de réduction, pas d’attente

pour l’achat de billets sur place :

2€, tarif réduit 8€, 5/15 ans 0€ €, tarif réduit 12€, 5/15 ans 1€ 15€, tarif réduit 19€, 5/15 ans 1€ s : 20€ s : 30€ les moins de 5 ans e. ccepte la carte “Pass Région”

Les grands jeux de bois seront de sortie sur les prés pour s’initier, jouer, s’amuser… sans limite d’âge !

Remerciements

L’association remercie les bénévoles en tous genres, les défenseurs du spectacle vivant, les donneurs de coups de main de passage, les créateurs d’idées, les artistes, les amateurs d’arts, la mairie et les habitants de Rivolet, le public, les chercheurs d’air pur, les paysans du coin, les bonnes volontés, les sympathisants d’un peu plus loin, et tous les autres, qui permettent au festival de poursuivre son aventure.

6, sortie Villefranche s/Saône, lefranche centre puis Lamure-surar la D504 pendant 11 km. DansSuivez-nous le sur volet, se garer dès que possible entrée fléchés) les réseaux sociaux

nements pratiques

© crédit photos : ©iStock

estival se déroule en plein air, lé d’apporter vos petites laines uies. Prévoir une mini balade est difficile de se garer à proximité u festival. Les parkings voitures, accès pour les personnes à mobiont signalés. Possibilité de camper.

s ne sont pas admis.

Toutes les z’infos

www.dindesfolles.com Association HIPPOTOUFER Pierrefilant - 69640 RIVOLET

Vous souhaitez communiquer dans le magazine A vous 2 voir ? AUBERGE DE RIVOLET Contactez Elodie Pierron au 06 80 05 96 30 82 -82 elodie.pierron@avous2voir-mag.fr Cuisine du monde & Spécialités Marocaines

photographies

Dominique


- 83


RENT

EVENTS

CAFÉ

VENTE

UNIQUE Location de vélos électriques

83 impasse des barrières - 69400 ARNAS 04 74 09 80 68 - newbikecafe@hotmail.com

www.newbike.fr

f


ENVIE

2 VOIR AILLEURS…

“L’éternité, c’est la mer mêlée au soleil.” Arthur Rimbaud

- 85


A BON PORT Comme le chantait si bien Francis Cabrel, en 1999, « On se croyait hors saison ». Ni embouteillages ni jet-set... Saint-Tropez présente un tout autre visage au printemps. L’occasion de (re)découvrir le plus célèbre village de la Côte d’Azur, entre farniente, balades et gastronomie.

86 -


- 87 © crédit photos : ©i Stock


© crédit photos : ©i Stock

Oubliez les méga-yachts, le ballet des voitures de luxe, les dizaines de milliers d’euros dépensées en champagne au VIP Room. En prenant le temps de s’y arrêter au printemps, alors que la saison commence à peine, on (re)découvre avec plaisir un village coloré, où il fait bon flâner entre terrasses, bonnes tables et au cours de visites et promenades de bord de mer et aussi, en faisant son shopping.

© crédit photos : ©i Stock

Première étape : le Club 55 sur la fameuse plage de Pampelonne. Ce restaurant familial, où dina l’équipe du film ‘Et Dieu créa la femme’ avec Roger Vadim et Brigitte Bardot, en 1955, est pris d’assaut pendant l’été. Bonne nouvelle : l’ambiance est bien plus sereine hors-saison. Venez profiter d’un déjeuner en toute simplicité, sans le défilé des VIP. Au menu : poisson grillé et légumes bios. Patrice de Colmont, le propriétaire des lieux, a depuis peu sa propre ferme, où il travaille la terre à l’aide de chevaux de trait, pour assurer au restaurant l’autosuffisance légumière !

88 -


© crédit photos : ©i Stock


Ce n’est pas de la tarte !

© crédit photos : ©i Stock

Comme pour le Club 55, l’histoire de la Tarte Tropézienne remonte à 1955 et au tournage de “Et Dieu créa la femme”. L’équipe du film découvre, à l’époque, la brioche à la crème d’Alexandre Micka, installé place de la Mairie. Brigitte Bardot adore ce dessert et suggère immédiatement au jeune pâtissier, de baptiser son gâteau « La Tarte de Saint-Tropez ». La cité varoise reste évidemment le lieu rêvé pour déguster la recette originale et authentique, restée inchangée depuis sa création en 1955. Rendez-vous, pour cela, dans l’une des quatre boutiques du village, comme celle du 13 avenue Général Leclerc, à deux pas de chez K.Jacques. Autre étape incontournable : le Musée de l’Annonciade, créé en 1922, qui rappelle que la ville de Saint-Tropez fut l’un des foyers les plus actifs de l’avant-garde picturale au début du siècle dernier. Considéré comme précurseur en matière d’art moderne, installé dans l’ancienne chapelle Notre-Dame de l’Annonciade, il abrite des œuvres majeurs des mouvements Nabis, pointilliste et Fauve, d’artistes tels que Paul Signac, Matisse, Raoul Dufy, Georges Braque ou Maurice Utrillo. Parmi les adresses privilégiées du magazine ‘A vous 2 voir’, citons l’Hôtel de Paris. Au dernier étage de l‘établissement 5 étoiles, on pourra tranquillement s’installer au bord de la piscine, un cocktail à la main, tout en profitant de la vue sur les toits colorés des alentours. Enfin, le port est envahi de glaciers. Notre « chouchou » : Barbarac, un terme qui « glace » en arménien. Un conseil, privilégiez le parfum yaourt, rafraîchissant et léger. ● H. T.

- 91


© crédit photos : ©i Stock

Comptoir Evasion, votre générateur d’émotions ! Vous propose un séjour de 10 jours / 9 nuits à Zanzibar au départ de Lyon (Du 25 Juin au 4 Juillet par exemple), avec un safari de 2 jours en Tanzanie inclus (pour admirer tous les animaux mytiques de la savane africaines: lion, elephants, girafes, zèbres, guépards.....) Vols Lyon - Istanbul - Zanzibar sur Turkish Airlines, Les transferts aéroport - hôtel - aéroport. Le safari 2 jours en pension complète. 9 nuits en chambre double au Kiwenga Beach Resort en formule tout compris. Tarif par personne: 2390€

Comptoir Evasion 320, rue du Beaujolais 69460 Saint-Etienne-des-Oullières

09 86 25 16 86 www.comptoir-evasion.fr Du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 Le samedi de 9h à 12h Renseignements voyages : contact@comptoir-evasion.com


VI R AG E À

2

“Un petit chez soi vaut mieux qu’un grand chez les autres”. Proverbe Français

- 93


© crédit photos : ©i Stock

94 -


DU BALAI ! L’hiver est fini et il est temps d’ouvrir les fenêtres, laisser l’air frais entrer et faire une belle décoration de printemps ! Le grand ménage de printemps est synonyme entre autres remplacer les couvertures épaisses avec les accessoires printaniers restés cachés pendant tout l’hiver. Les fleurs fraîches sont peut-être la déco de printemps la plus simple, mais aussi la plus élégante. Choisissez des fleurs aux couleurs vives et placez-les dans de beaux vases un peu partout dans votre intérieur. Pour un décor rustique, vous pourriez décorer le salon avec des accessoires comme des coussins et des tapis en chanvre. Préférez les rideaux en tissus légers qui vont laisser le soleil illuminer votre décor. Décorez les pièces avec des accessoires en cristal et des objets en verre coloré dont la surface reflétera la lumière. Utilisez des paniers d’osier remplis d’objets aux couleurs vives pour le décor de la table à manger ou de la table basse. Les paniers de bananes ou de fruits rouges vont créer une atmosphère joyeuse dans la cuisine et la salle à manger. C’est le meilleur moment de laisser la nature participer dans votre décoration. Dans de beaux draps Draps, rideaux, jetés, housses, couvertures… C’est le temps de les changer pour des plus légers ! Ces draps en lin belge apportent une touche de douceur moderne, parfaite pour faire de beaux rêves. Le lin est parfait pour la belle saison. Il n’a pas son pareil pour conserver la fraîcheur. Osez la couleur ! Sur la table, privilégiez de la couleur et des motifs ! Peu importe s’ils ne vont pas de prime abord ensemble, le look n’en sera que plus intéressant. Les roses sur la table sont simplement faites à partir de petites bandes de carton roulées sur elles-mêmes puis collées ; un beau projet de bricolage printanier pour ceux qui ont l’âme créative ou pour occuper les enfants. On peut ensuite les réutiliser d’année en année. Le grand ménage En même temps que le ménage du printemps, profitez-en pour vous attaquer à quelques projets d’organisation et de simplification ! Vous pouvez par exemple identifier des objets à vendre dans une vente de garage (celles-ci sont particulièrement populaires au printemps), trier les livres et autres objets dans votre bibliothèque pour obtenir un look plus ordonné. En odeur de sainteté Après les odeurs « épicées » et plus lourdes de l’hiver, on remplace les chandelles et les pots-pourris pour des odeurs plus douces et plus florales ou fruitées. N’oubliez pas non plus l’efficacité d’un diffuseur pour brûler des huiles essentielles printanières, comme le pamplemousse. ● H. T.


B U R E A U

D ’ E T U D E

D ’ A R C H I T E C T U R E

310, rue d’Anse - 69400 Villefranche-sur-Saône - 04

M A Î T R E

D ’ O E U V R E

37 55 20 28 - 06 76 81 88 36

contact@villa-design.fr - www.villa-design.fr


E S T I M AT I O N S ■ V E N T E S & R E C H E R C H E S I M M O B I L I È R E S

“Votre conseil immobilier depuis 13 ans sur le Beaujolais”.

POMMIERS • 389 000€ 5 min. autoroute et 30 min. Lyon Cette belle bâtisse en pierres profite d’une exposition plein sud et d’un panorama à perte de vue. Récemment rénovée elle propose des prestations soignées et de très bon goût Le cachet de l’ancien a été préservé et se marie parfaitement avec un esprit plus contemporain. La maison se prête à accueillir une famille nombreuse avec ses 5 chambres et ses 2 points d’eau. Vous saurez apprécier le jardin très cocon à la floraison prometteuse. Un petit nid très charmant où poser ses valises !!

PORT RIVIÈRE • 320 000€

VILLE / JARNIOUX • 275 000€ Sur les hauteurs dans un très joli hameau, cette maison en pierre de 100 m² offre une possibilité d’agrandissement identique dans les nombreuses dépendances. 2500 m² de terrain complétent ce bien.

Très belle bâtisse en pierre avec une vue exceptionnelle dans un cadre bucolique. Vous serez séduits par le jardin et son calme en bord de Saône. Les pièces de vie de plainpied sont de belle dimension et la maison dispose de 5 chambres. Vous disposerez d’un grand garage et d’un local de rangement. 5 min. A6 et gare.

Contact : Sandrine ENTFELLNER : 06 87 49 66 72

Martin Tresca Statut loi Alur agent commercial RCP 169337418k003 06 71 55 33 08 Martin Tresca Statut loi Alur agent commercial RCP 169337418k003 06 71 55 33 08

69640 Ville sur Jarnioux •

Tél. 06 87 49 66 72

w w w. b o n a v e - i m m o b i l i e r. c o m


Nouvelle Classe A A partir de

349 € /mois TTC

1 loyer de 3 300 €TTC* en LLD 37 mois/60 000 km er

*En Location Longue Durée. Exemple : Nouvelle Classe A 180 d BA Style Line avec un 1er loyer

de 3 300 €TTC suivi de 36 loyers mensuels de 349 €TTC**. Modèle présenté : Classe A 180 d BA AMG Line avec Multibeam LED, toit ouvrant panoramique, Pack Sport Black, peinture métallisée et jantes alliage AMG 19’’ multibranches avec un 1er loyer de 3 300 €TTC suivi de 36 loyers mensuels de 500 €TTC**. **Au prix tarif remisé du 05/03/2018. Offre valable dans la limite des stocks disponibles pour toute commande du 17/04/2018 au 30/06/2018 et livraison au 30/09/2018 chez les Distributeurs participants, sous réserve d’acceptation du dossier par Mercedes-Benz Financement - RCS Versailles 304 974 249, N° ORIAS 07009177, N° ICS FR77ZZZ149071. Consommations mixtes de la Classe A

hors AMG : 4,1-5,6 l/100 km - CO2 : 108-128 g/km.

VILLEFRANCHE 04 74 60 49 49 www.groupechopard.mercedes.fr Mercedes-Benz Etoile 69


A2 MAINS

“Le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer.” Peter Drucker

- 99


100 -


Histoires de

CRÉATEURS… Le petit monde de l’entreprise semble aller de mieux en mieux … 591000 entreprises créées en 2017, une progression de 7 % par rapport à 2016, un chiffre historique selon l’Insee. 40 % de femmes, 37 % des créateurs ont moins de 30 ans, les métiers du conseil spécialisés sont aujourd’hui en majorité en matière de création d’entreprises… et bien sûr d’emploi… Mais qui sont ces aventuriers des temps modernes ? La création d’entreprises répond de façon générale à une tendance différente. Il y a quelques décennies, on créée pour reprendre une affaire, pour installer un commerce et pour gagner de l’argent. Désormais, l’indépendance et le sens du défi ont pris les rênes de la motivation des créateurs. Créer, c’est d’abord avoir envie d’entreprendre, loin des contraintes imposées par les modèles d’environnements des grandes sociétés. Moins de hiérarchie, un lien direct entre sa performance et son revenu, une organisation bicéphale et habilement partagée entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Créer, c’est aussi imaginer, concevoir, assumer, fabriquer et accepter la réussite comme l’échec. Créer, c’est utiliser des outils, des modèles accessibles comme un business plan, un prévisionnel, un plan marketing, construire son plan de financement et se projeter. Créer, c’est enfin s’aboutir, se regarder, se révéler, se construire dans l’action et se projeter dans l’imagination. Si le chemin de la création a pu paraître bien long et tortueux pour les anciens, nos nouveaux créateurs ont mis le cap vers une destination objectivée : je suis, je veux, je rêve ! Alors, place à nos rencontres, placées sous le signe de la passion parce qu’avant tout, être créateur est surtout d’être passionné ! Didier Rabatel


Bertrand Pillon, quel créateur êtes-vous ? 1. Amis ou Relations ? Amis 2. Se lever ou se Coucher ? Se lever 3. Manger ou Dormir ? Manger 4. Anticipé ou imaginer ? Anticipé 5. Stratégie ou Hasard ? Stratégie

Yaka events : vous avez l’heure, ils ont le temps ! Bertrand Pillon n’est pas Michel Audiard, mais il aurait pu dire qu’une minute d’écart n’est pas forcément 60 secondes ! Le fondateur de YAKA EVENTS est un passionné de sport avant tout. Il se définit comme un « constructeur d’événementiels sur mesure » et un « chronométreur officiel », les 2 métiers où l’entreprise excelle. « Nous organisons et structurons 30 événementiels par an et gérons près de 120 courses par an. Nos références vont de Magny Cours au Marathon du Beaujolais, en passant par les Triathlons ou les soirées « incentives » pour les entreprises comme Renault Trucks ou le Bon Coin. » Le chronométrage du Marathon du Beaujolais, c’était vous ? Bertrand Pillon enchaîne « oui, nous avons géré l’ensemble de la prestation, la fourniture des dossards, des puces électroniques aux services live, des prises de temps à l’arrivée à la diffusion des classements par catégorie et plus encore. En amont, notre rôle est de réaliser un dossier technique pour chaque évènement en collaboration avec les organisateurs. Écouter beaucoup, parler peu, penser juste est la devise de YAKA EVENTS ». Je lui pose la question qui me brûle les lèvres depuis tout à l’heure… « y a pas moyens de m’arranger un petit chrono à la prochaine édition du Marathon du Beaujolais ? ». Il éclate de rire « c’est la première fois qu’on me demande un truc pareil !! » « YAKA c’est un clin d’œil, mais pour vous c’est surtout l’entraînement qui vous permettra de faire mieux ». Dommage ! Plus sérieusement, Bertrand Pillon a complètement intégré le fait qu’un évènement bien organisé est un outil de communication et de marketing capable de fédérer autour de lui, des équipes, des sponsors, des salariés. Comprendre que l’organisation d’un évènement demande une énergie qui va au-delà du simple bénévolat ou volontariat, transformer un investissement en valeurs cibles et attendues, gagner en sécurité et donner

une renommée sans faille sont les atouts de YAKA EVENTS. « On privilégiera toujours l’accompagnement, le soutien pour garantir la meilleure réussite possible de la manifestation. » Quantifier aussi, gérer un plan média, assurer une couverture communication, soutenir l’effort de protection de l’environnement donnent à YAKA EVENTS une légitimité sans faille. Votre histoire Bertrand, c’est celle d’un Homme qui poursuit le temps ? « Non, quand j’ai crée YAKA il y a 10 ans, c’était une suite logique à mon Master de Management des Organisations Sportives. Je voulais rester dans ce domaine tout en tentant l’aventure de l’entrepreneuriat. Aujourd’hui on a réussi à créer de l’emploi, à fédérer autour de nous de nombreux partenaires et surtout à rendre facile la vie des organisateurs et des participants aux évènements locaux et nationaux. Quand je me promène dans les paddocks ou les stands, sur les lignes d’arrivée et dans les Directions de Course, je suis comme chez moi. C’est un univers passionnant. Je rencontre souvent des Directeurs de sociétés qui se retrouvent à court d’idées lorsque se pose la question de l’organisation d’une soirée « anniversaire » ou pour relancer la coordination des équipes autour d’un projet. YAKA…c’est foncer vers des solutions et des conceptions innovantes pour tous ». Je me dis qu’avec un tel passionné par son métier, ça va être difficile de le corrompre pour mon futur chrono au Marathon du Beaujolais… YAKA m’entraîner et Bertrand d’enchaîner par « un bon courage, il vous reste 8 mois » ! Je souffre déjà !

AGENCE YAKA EVENTS 32 rue de Lyon - 71000 MÂCON 03 45 87 99 23 - www.yaka-events.com


Marie Garnier, quelle créatrice êtes-vous ?

Sarah Chouchou, quelle créatrice êtes-vous ?

1. Amis ou relation ? Amis ET relations 2. Grognon ou pognon ? Grognon 3. Nouveauté ou copie ? Nouveauté 4. Coup de coeur ou coup de gueule ? Coup de coeur 5. Anticiper ou imaginer ? Imaginer

1. Amis ou relations ? Relations 2. Réussite ou aboutissement ? Réussite 3. Se lever ou se coucher ? Se lever 4. Vocation ou application ? Vocation 5. Coup de cœur ou coup de gueule ? Coup de cœur 5. Famille ou bureau ? Les 2

Je ne serais jamais fleuriste ! La petite fille a changé d’avis depuis… le cri du cœur aura duré… l’Instant d’une Fleur ! Aux frontières de Villefranche et d’Arnas, Route Nationale 6 vers la rue de Belleville, on rencontre ce magnifique et charmant commerce de fleurs… l’Instant d’une Fleur où la passion dans les veines. Marie Garnier a créé son commerce de fleurs en décembre 2014. Elle n’était pas destinée à devenir fleuriste après avoir étudié la compta… mais quand le commerce vous tient… « ma famille est une famille de commerçants, maman, fleuriste, a tenu son magasin une trentaine d’années, qui s’appelait déjà l’Instant d’une Fleur à Arnas. J’ai vécu fille de commerçants, pas de samedis, pas de dimanche en famille, les sacrifices, les heures de travail à rallonge lors des fêtes… jamais je ne serais fleuriste… je me l’étais juré et voyez au bout du compte… la passion a pris le dessus » Au magasin, j’ai découvert une fraîcheur et des senteurs formidables, un mariage de couleurs, des petits bouquets faits avec goût, des compositions florales originales et pleines de langages imagés… Au magasin, il est cruel de penser que cette beauté est éphémère… l’instant d’une fleur, dirions-nous… Marie nous raconte sa passion des fleurs « j’ai éprouvé à travers le contact des fleurs, une véritable attirance pour la matière. Une fleur, c’est magnifique, c’est fragile, c’est un « apporte-bonheur » ! les produits que j’utilise au magasin sont issus de producteurs hollandais et quand la saison le permet des producteur locaux ou du Sud de la France , des produits frais qui sont ainsi gage de qualité. Quand je travaille avec un horticulteur, je veux connaître son cheminement, sa façon d’élever les produits, ce qu’il utilise. Parfois, on ne trouve pas dans notre région certains produits plus spécifiques au climat méditerranéen. Je fais le même choix de qualité , gage de conserver une fleur, un bouquet pendant plusieurs jours chez soi avec la même tenue ». Elle se revendique comme une passionnée… Marie vous l’êtes sans aucun doute ! Mariage, conscrits, anniversaires, notre fleuriste est incontournable et possède, on s’en serait douté, un sens du commerce aigu. « j’aime bien apporter des petits plus personnalisés à mes clients et clientes ». On peut se garer facilement devant le magasin, ce qui est très agréable… Disponibilité, empathie, conseils, Marie est aussi à l’aise avec les fondements du commerce qu’avec ses fleurs et compositions. Pourquoi l’Instant d’une Fleur ?« il y a plusieurs choses. C’est Maman qui avait trouvé ce nom pour son magasin. Je l’ai repris car d’une part il correspondait bien à ma philosophie et mon approche de la matière qu’on travaille, parce qu’aussi c’était une histoire de famille, de ma famille. Et puis c’est poétique de parler de l’Instant d’une Fleur et surtout de prouver aux client qu’elles durent bien plus qu’un instant ! ». C’est vrai, une fleur est un lien qui égaye notre vie, donnant toujours un sourire et une grande fierté à donner ou recevoir de si beaux bouquets. Moi j’aime bien les magasins qui sentent bon, le spectacle des fleurs, la complexité des couleurs, l’incroyable éclats des roses, les variétés au nom latins imprononçables, sans imitation, sans plastique, aux épines acérées et aux vertes feuilles… Dame Nature fait bien les choses, Marie les magnifie, l’Instant d’une Fleur.

L’INSTANT D’UNE FLEUR 91 Route Nationale 6 - 69400 ARNAS 04 74 07 08 09

Suivre son fil conducteur…

En créant Cubic Immobilier, Sarah Chouchou met à profit ses 15 années d’expérience aux services de ses clients, amis et partenaires… Coach Immobilier, achat, vente , recherche et relooking de bien immobilier… Sarah est dans son monde… Quand vous rencontrez Sarah, vous ne pouvez pas rester indifférent : elle illumine de façon naturelle toute discussion et brise instantanément toute barrière et précaution de langage. Son côté spontané la rend immédiatement sympathique et les échanges s’en trouvent forcément enrichis. Son sens de l’écoute et la compréhension de votre problématique interpelle… cela s’appelle de l’empathie, comme un trait d’union entre ce que vous aimeriez dire, mais que ne vous n‘osez pas émettre. De son métier d’agent immobilier, elle préfère dire qu’elle est désormais « coach immobilier… la différence est énorme pour moi. Comme un entraîneur sportif, je vais motiver mon client, intégrer ses souhaits et ses choix, comprendre la genèse de son opération, l’aider, trouver des solutions, faciliter et lui proposer une marche à suivre. L’écoute est primordiale…en écoutant, je peux traduire et convaincre, ce sont les piliers de la transaction immobilière. » Sa différence résulte de la définition d’un objectif, vendre vite, vendre bien, vendre mieux… Sa recette : passer plus de temps avec les clients, être source de solutions et respecter impérativement la conformité. « C’est une règle, car le retard pris dans une transaction immobilière à cause d’agrandissement non déclaré, d’ouvertures non conformes, de piscines sans permis est un véritable handicap dans les délais de réitération. Et puis, il y a parfois quelques aménagements à réaliser, qui, sans vouloir imiter les émissions de home staging, rendent la vente beaucoup plus facile. ». Son réseau est très établi en Calade… elle me raconte des anecdotes sur ces 15 ans d’agences immobilières. L’origine de Cubic ? « J’étais en voiture, un trajet assez long et complètement dans mon projet… je cherchais un nom avec une symbolique… au bout de 7 heures… rien… et là, arrêté au feu rouge, une poignée d’immeubles d’architecture moderne a attiré mon regard… Cubique… Cubic… les lignes sont parfaites ! » C’est simple la symbolique parfois ! Et lorsque je l’interroge sur ses projets, c’est Sarah l’affective qui me répond « je me lève tous les matins pour accomplir mes rêves, je dois tellement aux gens qui m’ont aidé et qui m’ont fait confiance… je les remercie tous et les embrasse ! » Pas étonnant, son vieux prof d’École de Commerce lui avait toujours dit de « suivre son fil conducteur »…

CUBIC IMMOBILIER 276 Chemin des Rousses - 69400 GLEIZÉ 06 15 35 28 93 - contact@cubicimmobilier.com


Véronique Subtil, quelle créatrice êtes-vous ?

Philippe Heitzmann, quel créateur êtes-vous ?

1. Amis ou relations ? Amis 2. Vocation ou application ? Vocation 3. Affronter ou renoncer ? Affronter 4. Famille ou salon ? Les 2 5. Branché ou connecté ? Branché

1. Sincérité ou facturation ? Sincérité 2. Réussite ou aboutissement ? Réussite 3. Coup de cœur ou coup de gueule ? Coup de cœur 4. Affronter ou renoncer ? Affronter 5. Neige ou soleil ? Neige

La Coiure, un peu plus qu’un Art

Auto-Story

Installée tout au bout de la Rue Nat à Villefranche, Véronique Subtil exploite son salon Art & Coiffure depuis 18 ans et garde une philosophie bien ancrée à sa personnalité. La détente, le bien-être, le bonheur de servir sont autant de qualités qui ne s’apprennent pas sur les bancs d’école. Celle qui vit le métier de coiffeuse comme un véritable sacerdoce, une bénédiction, essaye de faire partager autour d’elle son humanisme et sa passion pour son Art.

Lorsque Philippe Heitzmann raconte son histoire d’entrepreneur, il n’y aura jamais de chiffres, de finances, d’investissements, de capitaux, mais seulement de l’Humain, encore de l’Humain, toujours de l’Humain. Encore fallait-il rejoindre une entité ou une enseigne qui correspondait le mieux à sa philosophie, celle d’un créateur où « donner et recevoir » ne sont pas des vains mots ou une vue de l’esprit d’un manager en goguette.

« Depuis toujours, j’aime mon métier. Ce fut une révélation. Je vis « accrochée » à mon fauteuil, je n’ai jamais eu envie de me réfugier derrière un comptoir ou un bureau pour gérer mon entreprise ». Véronique a su s’entourer d’une équipe complémentaire et bien formée à l’Art de la coiffure, son salon a été rénové en 2016 pour apporter plus de confort et de nouveaux services à ses clients. « J’ai créé un bar à ongles et une cabine privée pour développer les massages relaxants. J’ai parfois quelques amies qui avant de sortir en soirée, viennent se faire coiffer, papoter autour d’un apéro… le salon est aussi un lieu de vie. » Moi qui déteste aller chez le coiffeur… elle me donne presque envie de changer d’avis, enfin… pas pour les ongles, je ne suis pas prêt ! « Vous savez, j’ai de nombreux clients qui viennent régulièrement profiter de ces petits moments de détente. La méthode Shiatsu est très adaptée contre le stress, la pression des doigts sur le cuir chevelu procure un véritable soulagement contre les maux du corps comme ceux de l’âme. » La cabine est aussi lieu de confidentialité dans l’activité développée avec conviction par Véronique et son salon : la perruquerie. « Nous avons créé cette activité il y a quelques années pour aider les Hommes et les Femmes en difficulté suite à des traitements chimiothérapiques par exemple. Le besoin d’accompagnement est très fort et le jugement des autres est hélas sans appel. Chez nous, nous leur proposons plus qu’un service, soyez-en sûr ». J’imagine, on l’a tous vécu un jour ou l’autre, de près ou de loin. Je reconnais Véronique et son implication… Véronique me livre son parcours d’apprentissage, en Internat à Grenoble pendant 2 ans, puis de grands salons en tant que salariée jusqu’à la reprise de cette affaire. L’avenir pour elle est aussi dans les réseaux sociaux et la culture digitale même si le Bouche à Oreilles est sa meilleure stratégie de communication. L’envie d’entreprendre est toujours présente, pour preuve, bientôt la possibilité de prendre son rendez-vous en ligne 24h/24h...évoluer avec son temps reste une priorité et transmettre son savoir un devoir… Rendre ce que l’on a donné, ne serait-ce pas le début de la sagesse ?

Son histoire de créateur commence alors que cadre commercial dans un grand groupe pétrolier, il vit un second plan de restructuration et un plan social. Toujours passionné par la mécanique et le monde des constructeurs, il étudie différentes possibilités…Motard, il aurait rêvé de vendre du 2 roues, mais la saisonnalité est contraignante à plein d’égard… Et puis entre le cœur et la raison (entre Ducati et BMW ndlr…), pas facile de choisir ! La vie de Philippe est pleine de rêves plus ou moins aboutis « je veux vivre mon histoire et permettre à d’autres de le faire ». Il rejoint alors le Groupe des Mousquetaires de la distribution et investit dans son premier ROADY à Belleville, suivront ceux de Roanne, Villefranche et de St Genis Laval… 4 établissements pour 5 métiers : la mécanique, l’entretien, la boutique, les cartes grises, la location de véhicules utilitaires… un développement soutenu par le groupe auquel Philippe reste profondément attaché. Le principe de fonctionnement est un groupement de plusieurs milliers de gérants à travers l’Europe et chacun accepte en adhérant de donner une partie de son temps pour le recrutement, la gestion, le développement, le marketing. « Ce qui sert à l’un sert aux autres »… Ne cherchez pas Philippe derrière un immense bureau de verre, ultra moderne ou néo style. Sa vie est au centre de son activité, petit bureau exigu et sans âge, affichettes de rallyes historiques au mur, quelques dessins de barquettes (pour les initiés ndlr). On hésite, un décor de films ? L’ensemble est presque caricatural. Au milieu de ses collaborateurs, proche du terrain, c’est là qu’aime être Philippe. Au cours de sa carrière, il a pu ainsi apprécier la richesse qu’apporte la relation aux autres. « L’entrepreneuriat, c’est aussi tendre la main, faire participer aux décisions, rendre ce que l’on a reçu ». L’avenir aura les couleurs que Philippe aura choisi de lui donner, son aventure aura de toutes les façons, une happy end.

ART ET COIFFURE 68, route nationale - 69400 VILLEFRANCHE 04 74 68 15 67

ROADY VILLEFRANCHE SUR SAÔNE - Av. de l’Europe - 04 37 55 01 21 BELLEVILLE SUR SAÔNE - Le Péage - 04 74 66 10 04


Florent Perinel, quel créateur êtes-vous ? 1. Consultant ou Consulté ? Consultant 2. Branché ou Connecté ? Connecté 3. Sincérité ou Facturation ? Sincérité 4. Défi ou Défier ? Défi 5. Affronter ou Renoncer ? Affronter

Red froggy… la petite Grenouie contre les Cybercriminels !

On connaissait « l’attaque des tomates tueuses » film parodique culte des années 70… Voici désormais « Grenouille Rouge contre les Cybercriminels » ! On pourrait presque en rire mais c’est sans compter sur l’imagination débordante des techniques de « phishing », autrement dit d’amorçage et du détournement de vos économies ou trésorerie d’entreprises ! En rencontrant Florent Perinel, associé fondateur de RED FROGGY start-up spécialisée dans les solutions, la programmation et le pilotage de projets informatiques complexes, je me pose instantanément la question … RED FROGGY c’est une boîte de « geeks énervés », de « franglais mal venu », ou de petites « grenouilles bien venimeuses » ? Il en rit, car l’homme n’est absolument pas dans cette logique. Son crédo est la sécurité avant tout, sécurité des transactions informatiques, des échanges de monnaies et du contrôle d’accès. Tout un programme, ce qui est un comble pour un informaticien ! Le cybercrime est sans limites… En effet, on recense près de 2300 plaintes en 5 ans pour escroquerie au virement et au changement de RIB pour un préjudice global proche du demi-milliards d’euro… rien que çà ! « Le principe est simple, explique Florent Périnel… un « faux Président » de société exprime une demande de modification de RIB et d’envoi de fonds à son service comptabilité en insistant sur l’urgence et la discrétion de cette opération...le tour est joué, le virement effectué sur un compte à Malte par exemple, puis intègre un circuit de blanchiment complexe »… Bien évidemment la ruse ne peut exister que par l’existence d’une faille… elle est humaine dans la plupart des cas. Les Banques ont généralisé les contreappels à leurs clients… et remets par la même occasion le sort de votre épargne entre les mains du petit stagiaire boutonneux du guichet de votre établissement financier ! « On lutte contre les défaillances humaines, mais aussi contre les défaillances informatiques ultras simples à détourner… comme les codes d’accès m’explique Florent » Et mon code alphanumérique à huit caractères avec une majuscule et un sigle ? « dans la plupart des cas il est noté sur un post it à côté du bureau ou dans un tiroir !! » Comment le sait-il ? !!!!

RED FROGGY, fondée par Florent Perinel, David Jay et Michaël Desigaud s’est affranchie des contraintes des grosses SSII, Société de Service en Ingénierie Informatique. « Notre mission est avant tout animée par la passion, l’écoute, le conseil, la recherche de solutions. Notre point fort est notre réactivité. » Pour un « digital passif » comme moi, c’est un peu compliqué… Florent a cette faculté d’expliquer simplement des environnements complexes pour la plupart d’entre nous. « l’Intelligence Artificielle est alimentée par des programmes permettant la réaction après analyse. Nous travaillons sur ces programmes. Prenons l’exemple du Machine Learning : ce sont des algorithmes susceptibles de faire de l’analyse de textes et d’en définir l’auteur, non seulement par la formulation et la sémantique type mais aussi par la vitesse, les espacements ou l’intensité de la frappe… on trace ainsi un ADN numérique « facile » à reconstituer… qui fait quoi et comment il le fait ! » Juste génial ! les applications sont sans limites ou peut être celle de notre imagination. « Nous avons un code d’honneur et l’éthique est primordiale dans notre société… » Il vaut mieux ! Votre histoire de créateur ? « Comme beaucoup de jeunes, le monde de l’Informatique à travers mes études, du PC et surtout des rencontres enrichissantes qui nous ont permis de franchir un cap à travers la création de RED FROGGY . Notre activité est aussi orientée vers le contrôle d’accès et de répondre aux problématiques d’encodage des cartes sans contact multi services. Une seule carte par exemple pour que les étudiants puissent utiliser tous les services de l’Université. Je suis un passionné »… et passionnant en plus ! L’avenir de la petite grenouille rouge semble tout tracé.

RED FROGGY 73 Cours Albert Thomas - 69447 LYON CEDEX 03 07 54 80 94 86 - contact@redfroggy.fr - www.redfroggy.fr


Créateurs :

portrait type des Créateurs d’entreprises

Et vous ? Qu’auriez-vous répondu ? Les meilleurs scores de notre sondage :

Mode d’emploi

Consultant ou Consulté ? SAS ou EURL ? Branché ou Connecté ? Amis ou Relations ? Sincérité ou Facturation ? Grognon ou Pognon ? Réussite ou Aboutissement ? Ligne de départ ou ligne d’arrivée ? Embauche ou Débauche ? Nouveauté ou Copie ? Double file ou Parking ? Défi ou Défier ? Se lever ou se Coucher ? Manger ou Dormir ? Quantifier ou Calibrer ? Black ou Dexter ? Vocation ou application ? Anticipé ou imaginer ? Stratégie ou Hasard ? Coup de Cœur ou Coup de Gueule ? Affronter ou Renoncer ? Famille ou Bureau ? Neige ou Soleil ?

Socio style : le Créateur d’entreprise est multi facettes… il aime l’humain tout en se préservant, il aime rêver tout en étant profondément cartésien, il aime aider et assister tout en dirigeant de façon ferme son activité et sa société. Son Tiers Temps (famille, boulot, lui-même) devient hélas et à son plus grand désespoir, un double temps… la famille n’est jamais sacrifiée et c’est certainement l’une des raisons de son auto entrepreneuriat, son boulot non plus, c’est sa fondation… il ne reste que son propre sacrifice où il s’oublie souvent, un peu comme Icare à la poursuite de son soleil. Le Créateur d’entreprise ne rêve pas de devenir riche, il rêve de devenir tout simplement… Si l’échantillon était beaucoup plus large, les rêves le sont tout autant. Leurs coups de cœur les emmènent vers l’innovation, les nouvelles sources de communication, des tribus différentes où le sentiment d’appartenance renforce leurs convictions. Il avoue sans fausse modestie être une solution, valorise son expérience à travers une forme de suffisance qui peut agacer. Les oreilles fragiles se dressent, touchées dans leurs chastes pensées, les imbéciles dénigrent et les éclairés adhèrent sans limites. C’est un aventurier des temps modernes ! Dexter ? : la question a surpris bien des entrepreneurs…Ça veut dire quoi ?… Pour les initiés, c’est un clin d’œil à la série où l’un des enquêteurs d’un bureau d’analyses scientifiques n’est autre qu’un tueur en série sadique, mais qui ne « s’occupe » que des méchants… c’est de l’humour au 10ème degré, je sais…j’aime bien de temps en temps, çà m’amuse et me détends… sadique ? Non juste fan de la série, et la question ne voulait (presque) rien dire ! Noblesse : la création est tout sauf un risque pour l’entrepreneur. Quand il se lance dans son aventure, sauf à ce qu’elle soit délirante, il a calculé, préparé, budgété, communiqué pour ne pas laisser de place à l’improvisation ou à la haute voltige sans filets. Il croit en son projet et c’est cette noblesse qu’il met en avant : vivre c’est ne pas renoncer.

L’échantillon de nos créateurs n’a pas été sans intérêt, car ils ont montré de vraies différences, peut-être car l’expérience des uns n’est pas celle des autres. Créer comme nous l’avons écrit dans notre introduction, c’est imaginer… alors, lorsque ses passionnés du travail, de la relation, de l’humain et du business se lâchent un peu, c’est parfois drôle, mais surtout motivant pour ceux qui hésitent encore !

Loisirs : il y a dans chaque créateur un petit budget qu’il met de côté… pour le plaisir de faire, de participer et de s’évader : Belle mécanique, Nature, sports… mais surtout pas de vacances ! Démon : son démon est la solitude… seul dans son petit bureau, il vient de déposer les enfants à l’école… et là son mail est vide, le téléphone ne sonne pas, il n’y a pas de courrier et son site est en panne… je me réveille… Ouf, ce n’est qu’un cauchemar !!!

portrait !

Bravo et merci à tous et toutes ! À très bientôt !

106 -


NTS A L U O R S T E L O V LU A / IS O B / C V P S E R T RÉE T FE NÊ N ’E D S E T R O ■ P S V O LETS BATTANT ■ M I R O ITE R I E V ITR E R I E ■

depuis plus e ic v r e s e tr o v A de 80 ans !

Offre Exclusive

« A VOUS 2 VOIR »

Vitrages acoustique OFFERTS pour l’achat de menuiseries alu et PVC. Offre non cumulable avec d’autres promotions en cours. Valable du 15 mai au 15 juillet 2018.

306, Rue de la Farnière Zac d’Epinay 69400 GLEIZÉ TÉL. 04 74 65 00 www.avm69.fr

65


ENSEMBLE UNIS POUR GAGNER Romain Guillot déjà deux fois victorieux en première catégorie à Bourg de péage et au Boucle du tronçais.

Les Loups sont de retour… a-ffa-més ! Début de saison tonitruant pour le Vélo Club Villefranche Beaujolais, dans toutes les catégories… 2 Victoires de Romain Guillot en Élite…Les Minimes à l’honneur aussi, tout comme Léa Mannessier en Junior Féminine. La meute de Loups et de Louves du VCVB a repris le chemin des podiums et des places d’honneur depuis le début de la saison. Pour atteindre l’objectif de la DN1 cette année, Anthony Barle, manager Général a construit une équipe autour de coureurs expérimentés, de solides espoirs et des jeunes talents à révéler sur les routes nationales et internationales.

Le belge Sten Van Gucht révélation du VCVB depuis le début de saison avec de nombreuses places dans les dix premiers.

© crédit photos : ©Eric Marie

©Noémie photos : © crédit

© crédit photos : ©Noémie Morizet

La structure construite autour de la famille VCVB est un véritable outil de communication. Le club fédère, anime, représente et participe à la vie locale. La Calade et ses entrepreneurs se sont pris au jeu des ambitions du club, les collectivités locales également avec le soutien de la municipalité de Villefranche. En réunissant ses sponsors, ses amis et ses partenaires autour des parrains, Antonin Rolland, 93 ans et 12 jours en jaune sur le Tour de France 1955 entre autre grand père de Marion Rolland, championne du Monde de ski en 2013 , Robert Alban, troisième du Tour de France en 1981, et d’un prestigieux invité en la personne de Claudio Chiappucci, El Diablo, Vice-champion du Monde

Morizet

Anthony Barle, manager général du club : « Aujourd’hui, le club a l’envergure et les infrastructures pour évoluer une division au-dessus de la nôtre. La DN1, c’est l’élite des divisions du sport cycliste amateur, 20 équipes nationales, l’antichambre du monde pro…, rien n’est facile, mais on va se donner les moyens de réussir notre ambition. »

Poster du club avec Monsieur Le Maire Thomas Ravier sur les marches de l’Hôtel de ville de Villefranche sur Saône, et l’adjoint aux sports Michel Jambon, ils sont fiers de poser avec le staff et la meute des loups.


sur route, maillots à pois, multiple vainqueur d’étapes sur le Tour de France et le Giro, le VCVB a lancé sa saison 2018. Avec ses ambassadeurs, le VCVB a encore marqué les esprits : Près de 350 invités ont assisté à la présentation des licenciés, des bénévoles et du staff du club. Entre petits fours et champagne, Loups et Louves en tenue ont beaucoup amusé la galerie par leur jeunesse, leur insouciance et sûrement leur joie de participer à cette aventure.

© crédit photos : ©Eric Marie

Quant à Anthony Barle, Maître de cérémonie, il pousse un grand ouf de soulagement : « c’est beaucoup plus stressant de gérer et d’animer cette soirée que de conduire les équipes à la victoire chaque semaine. Lorsqu’on voit l’intérêt que génère le Club, l’amitié qui nous unit et la force de notre envie de réussir, je ne peux qu’être le plus heureux des Managers Sportifs ». AV2VOIR : « Anthony, cette année l’équipe Elite a été renforcée et semble particulièrement ambitieuse ? » Anthony Barle : « Oui, elle va proposer un véritable challenge à leurs adversaires cette année, que ce soit en Coupe de France ou dans les classiques que nous aborderons avec une seule envie : nous faire voir et gagner. Nous avons constitué une équipe sans concession pour nos adversaires… Quelques coureurs leaders comme Bastien Duculty, 25 ans ex Team de l’Armée de Terre hélas dissoute ou encore Sten Van Gucht, un flamand lassé du plat pays, un très bon espoir régional en la personne de Romain Guillot, 22 ans. Également Tao Quemere qui rentre de Pyongyang ( JO d’Hiver 2018 ) où il était farteur de l’équipe de France de ski de fond. Pleins de jeunes espoirs aussi, avec Lucas Laubal, Arnold Reifler, Loic Rolland, Florian Barket… Vincent Humbert, Joey Wastaux pour les chronos entre autres, notre Wallon Maxime Vekeman, tous équipiers modèles, une bête à rouler en la personne de Maxime Guyot… enfin avec notre capitaine de route qui est le lien entre la voiture et l’équipe en la personne de Florent Teghillo… c’est l’expérience qui parle. Une stratégie qu’on met en place avec Sébastien Hoareau notre Directeur sportif, des options à prendre et je ne vais pas révéler nos petits secrets, mais on a de très bons atouts les Loups sont très disciplinés…on n’est pas une meute pour rien ! »

La jeune Louve, Léa Mannessier, 17 ans et vainqueur de la première course de la saison à St Romain de Popeye passe la tête… je profite de l’instant ! AV2VOIR : « Léa, que fait une jeune fille de ton âge sur un vélo ? » Léa : « cela me permet de me défouler, de me dépenser et de m’évader. Après une première année difficile en VTT, j’ai décidé de me consacrer entièrement au cyclisme sur route, c’est ainsi que je suis arrivé au VCVB » AV2VOIR : « au club, quel accueil as-tu reçu ? » Léa : « J’ai reçu un accueil extraordinaire, j’ai tout de suite été bien intégrée dans l’équipe, par les entraîneurs et par les autres coureurs. Je me sens bien avec eux , on est solidaire et on s’entraide »

AV2VOIR : « comment vous suivre tout au long de la saison ? » Anthony Barle : « il y a le Club tout d’abord, ses bénévoles, ses amis, son fan-club et ses partenaires. Nous publions régulièrement sur les réseaux sociaux nos résultats et sur notre page Facebook… et puis il y a le Club et son siège. On est dans le Beaujolais , on sait recevoir ! »

AV2VOIR : « combien de licenciés dans ta catégorie et quels sont les entraînements type ? » Léa : « on est une vingtaine, on fait des sorties d’une cinquantaine de Kms le mercredi après-midi, on travaille sur les bordures, le roulage en peloton et le placement … je fais aussi d’autres sorties avec Papa (Eric qui prépare un triathlon ndlr) , le week-end »

Ce qui me fait plaisir à l’instant de cet article, c’est le partage et l’envie d’y être, avec eux, sur la route, souffrir et les encourager dans la déveine tout en applaudissant à chaque victoire ! Serge, le Président de l’association, ancien Manager Sportif de l’équipe Jean Delatour, passe nous voir… Au nom du père et du fils … amen ! La boucle est bouclée !

© crédit photos : ©Eric Marie

Didier Rabatel

AV2VOIR : « le cyclisme est un sport exigeant, quel type de coureuse es-tu ? » Léa : « je ne suis pas une grimpeuse, j’aime rouler en peloton sur le plat et à vive allure. Le cyclisme nous apprend à dépasser nos limites, c’est une école de la vie » AV2VOIR : « as-tu des ambitions particulières et quels sont tes premiers résultats ? » Léa : « me faire plaisir avant toute chose et faire de bons résultats en reproduisant mes efforts comme à St Romain de Popeye où j’ai gagné dans ma catégorie » AV2VOIR : « mis à part le cyclisme ? » Léa : « je suis en première ES , j’aimerais devenir avocate plus tard ! sinon je pratique aussi le modern jazz »

Merci et belle saison Léa ! Poster de l’équipe élite avec le staff, monsieur le maire ainsi que notre mascotte Véloup


© crédit photos : ©Eric Marie

Présentation des Equipes du VCVB chez notre partenaire BYMYCAR

© crédit photos : ©Eric Marie

Les parrains Antonin Rolland, Serge Barle président du VCVB, Claudio Chiappucci, Robert Alban et Anthony Barle manager sportif du VCVB

300 personnes se lèvent pour rendre hommage aux parrains et à la meute du VCVB !!!

Les convives se régalent et apprécient le cocktail de DEFORNO Traiteur arrosé par la Vinif et les Champagnes Castelnau

Didier Chastan (le Faisan Doré) est très honoré de recevoir les parrains Robert Alban et Claudio Chiappucci ainsi que la direction du VCVB (Serge Barle président et Anthony Barle Manager sportif des loups) avant la présentation des loups.

© crédit photos : ©Eric Marie

© crédit photos : ©Patrick Berjot

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

© crédit photos : ©Eric Marie

Le club sur le poduim avec les parrains Claudio Chiappucci, Antonin Rolland, Robert Alban, le président Serge Barle, le manager sportif Anthony Barle, le directeur sportif Sébastien Hoareau, la mascotte véloup et tous les loups du VCVB.

Le VCVB tient à remercier les partenaires de cette soirée : Dans l’ordre BYMYCAR VILLEFRANCHE SUR SAÔNE ; ANIM CONSEILS ; DELFORNO TRAITEUR ; DRAGÉES ET CHOCOLATS LA VINIF ; CHAMPAGNE CASTELNAU ; VINCENT CANARD VIGNERON À VAUXRENARD ; PASSION COULEUR ; RESTO LOC ; ACCENTONIC ; JMV IMPRESSION CONSEIL ; MEDIA AVIRON ; THOMAS AUPET IMAG’EMOI ; LE SQUARE FLEURISTE.


L E S 2 DERNIÈRES

MINUTES

“On se moque d’être meilleur ou excellent. Ce qu’il faut c’est être exceptionnel.” Anthony Robbins

- 111


© crédit photos : ©Laura Gilli / Julie Caught


LE DIABLE S’HABILLE EN LAURA Rencontre avec Laura Laune, humoriste grinçante, gagnante à “La France a un incroyable talent” 2017. ● Propos recueillis par Hervé Troccaz

Quelle est votre approche de la scène ? Je monte sur scène depuis que je suis toute petite. Ma première expérience du théâtre a été une comédie, « Couscous et lardons ». Le one-man-show n’est venu que dans un second temps. J’ai enchaîné les castings, mais j’avais la frustration de ne pas écrire moi-même et de ne pas susciter l’hilarité toute seule. Les éclats de rire étaient le résultat de l’écriture de la pièce, du scénario et des situations. Or j’avais envie d’écrire moi-même et de me lancer seule, pour tester la technique et la mécanique du rire, me prouver que je savais faire rire et distraire mes semblables. Votre style se caractérise par un humour très noir. A-t-il évolué au fil du temps ? J’ai naturellement trouvé mon style, qui est conforme à ma personnalité. Je ne me suis jamais posé de question à ce sujet. J’essaie d’être le plus naturel possible, je suis à la scène comme dans la vie quotidienne. Comme pourront en témoigner mes amis, je pratique le même genre d’humour en privé. Vous travaillez en binôme avec Jérémy Ferrari. Comment s’est passée votre rencontre ? Comment se déroule votre collaboration ? Jérémie m’a rencontrée lors d’un concours de jeunes talents, en Bretagne. C’était déjà à l’époque un artiste confirmé. Il est venu me voir, à la fin de la représentation, pour me dire qu’il appréciait mon travail et qu’il était prêt à me soutenir. C’est une aide précieuse dans ce métier, d’autant que nous évoluons dans le même univers et pratiquons le même type d’humour. En général j’écris seule puis je soumets mes idées à Jérémy, qui est d’excellent conseil. Il est à la fois mon manager et mon producteur. Au fil de vos interviews, vous laissez transparaître une personnalité très indépendante ! J’ai toujours été en effet très autonome, j’ai toujours voulu faire toute seule et maîtriser l’ensemble de mes spectacles de A à Z. D’autant que je suis une perfectionniste. Le fait que je travaille avec Jérémy Ferrari a pu créer certaines confusions, car certains spectateurs croyaient que Jérémy écrivait tous mes textes et que j’étais une « simple » interprète. Or je suis l’auteur

de tous mes sketches. J’ai dû m’imposer par rapport à ça, faire connaître ma personnalité et faire comprendre que Jérémy n’est « que » mon simple manager et producteur. Vous êtes également très présente sur les réseaux sociaux ! Les possibilités qu’offrent ces outils sont précieuses. Cela permet de faire passer des messages et de se sentir proche des gens et de son public. Dans la mesure du possible, j’essaie de répondre à tout le monde, d’écouter les commentaires. Ces derniers, d’ailleurs, peuvent être une bonne source d’inspiration pour des sketches. Les réseaux sociaux sont également un outil formidable, car il n’y a pas de filtre, contrairement aux médias traditionnels. Il est en effet plus difficile de s’exprimer à la télévision ou dans les journaux, qui ont certaines contraintes. Facebook, Instagram et Snapchat ne nécessitent aucune autorisation préalable avant diffusion. J’ai souvent été recalée pour des chroniques radio et télé en raison de mon humour particulier. Je n’ai pas ce problème avec Internet. Pour le petit écran et la télévision, on me demandait d’être plus légère, mais ce n’était pas le véritable reflet, ni de ma personnalité ni de mon travail. Vous avez remporté l’édition 2017 de la France a un incroyable talent, mais vous étiez déjà arrivée en demi-finale de la version belge de l’émission... À l’époque, j’avais en effet rêvé de participer à cette émission. Mais avec le recul, je pense que je n’étais pas prête pour ce passage. J’ai voulu faire des concessions avec un humour très familial, grand public. Depuis cette expérience, j’ai décidé d’être et de rester moi-même, y compris pour la version française. Pouvez-vous nous présenter votre spectacle ? Mon one-man-show s’intitule « Une gentille petite fille ». J’y pratique un humour noir et je traite de sujets très sensibles comme l’homophobie, l’abandon, ou encore le racisme. J’essaye d’aborder tous ces thèmes avec un certain second degré. Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille - 12 octobre 2018 au Radiant-Bellevue à Caluire.

- 113


ANSE, charmante commune dynamique, idéalement située entre Villefranche sur Saône et Lyon, bénéficiant de tous les avantages d’un cadre de vie exceptionnel : commerces, zones d’activités, réseaux routiers et ferroviaires, système éducatif de la crèche au collège, équipements culturels, sportifs et de loisirs, etc. Anse a su se tourner vers l’avenir tout en préservant son patrimoine historique. Commune très prisée des investisseurs car étant située en zone B1 la loi Pinel 2018 permet ainsi d’obtenir jusqu’à 21% de votre investissement en économie d’impôts répartis sur 12 ans. Le Pont de Brigneux, ensemble immobilier proche du centre d’Anse et de ses commodités, vous propose 34 maisons individuelles de 4 ou 5 pièces, avec garage, parking privatif et joli jardin arboré et clôturé. Profitez de frais de notaires réduits ; et pour les primo-accédants : du Prêt à Taux Zéro.


N’hésitez pas à venir vous renseigner et découvrir votre future villa dans notre Espace de Vente situé Place des Frères Giraudet à Anse sur rendez-vous au 04 74 68 29 40 ou 06 07 69 30 58.

Votre Promoteur Immobilier

SAS

Covebat

1 Square du 1er Zouaves - 69480 ANSE - 04 74 68 29 40 - sas.covebat@sfr.fr

www.covebat-immobilier.fr


008avousvoir web  
008avousvoir web  
Advertisement