Issuu on Google+

Album Photo du 24 janvier 2013 Visite de l’Hôtel des Invalides Grâce à une passionnante visite guidée des lieux, nos adhérents ont pu admirer l’un des plus beaux sites de Paris. La Coupole et le Dôme : ce monument dont la coupole dorée est un point de repère dans Paris fut construit par J. Hardouin Mansart à partir de 1679 et terminé en 1706, sous le règne de Louis XIV. L’objectif à l’époque était de créer « un hôtel royal d’une grandeur et espace capables d’y recevoir et loger tous les officiers et soldats tant estropiés que vieux et caducs et d’y assurer un fonds suffisant pour leur subsistance et leur entretien » d’où le nom d’Hôtel Royal des Invalides.

Christian LEUNE

26/01/2013


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

Le Dôme des Invalides

J. Hardouin Mansard le constructeur

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 2


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

3375

3379

3378

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 3


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

3381 La tombe du Maréchal Foch

3384

Entrée de la crypte qui mène au tombeau de Napoléon

3383 La tombe de Lyautey

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 4


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

3385

3386

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 5


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

3387 Sculpture représentant l’arrivée des cendres de Napoléon

3391 Sculptures à la gloire de Napoléon

3388 Le tombeau de Napoléon

3392 Sculptures à la gloire de Napoléon

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 6


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

3394

3397 Les trophées

3395

3398 Eglise des soldats

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 7


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

3399

3402 La Cour d’Honneur des Invalides

3400 La lucarne de Louvois

3406

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 8


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

3407

Département des Armes et Armures anciennes

3408

3409

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 9


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

3410

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 10


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES

JEUDI 24 JANVIER 2013 : L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES Grâce à une passionnante visite guidée des lieux, nos adhérents ont pu admirer l’un des plus beaux sites de Paris. La Coupole et le Dôme : ce monument dont la coupole dorée est un point de repère dans Paris fut construit par J. Hardouin Mansart à partir de 1679 et terminé en 1706, sous le règne de Louis XIV. L’objectif à l’époque était de créer « un hôtel royal d’une grandeur et espace capables d’y

recevoir et loger tous les officiers et soldats tant estropiés que vieux et caducs et d’y assurer un fonds suffisant pour leur subsistance et leur entretien » d’où le nom d’Hôtel Royal des Invalides.

C'est le plus beau dôme jamais construit en France dont le lanternon ajourné culmine à 107 m et qui fut redoré, en 1989, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution. Douze kilos furent nécessaires à cette opération. Depuis l'extérieur on peut admirer la façade composée de deux ordres dorique et corinthien superposés ; des statues de Charlemagne et de St Louis par Coysevox et N. Coustou ornent les niches des étages inférieurs ; à l'étage supérieur la Force, la Justice et la Tempérance avec la Prudence par Coysevox. A l'intérieur la grande fresque peinte sous la coupole par Charles de la Fosse "St Louis remettant son épée à Jésus Christ » a été récemment restaurée. L'église du Dôme est devenue nécropole militaire : elle abrite les sépultures de Turenne, Vauban, Foch, Lyautey ainsi que celles de Joseph et Jérôme Bonaparte. La crypte abrite quant à elle le Tombeau de l'Empereur Napoléon 1er façonné dans des blocs de porphyre rouge, placé sur un socle de granit vert des Vosges.

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 11


L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES L’Eglise des Soldats L'église des soldats présente une centaine de trophées pris à l'ennemi, jalonnant l'histoire des armées françaises de 1805 au XXe siècle. Témoins d'une tradition séculaire, ces trophées étaient accrochés à la voute de la cathédrale Notre-Dame de Paris jusqu'à la Révolution. Ceux qui échappèrent à la destruction furent transférés aux Invalides à partir de 1793. L'Hôtel reçut alors la mission de conserver des emblèmes et des trophées de la France. Près de 1500 de ces trophées furent brûlés dans la cour par le gouverneur des Invalides en 1814 pour ne pas les voir tomber aux mains de l'ennemi vainqueur. Elle est aujourd'hui la cathédrale aux armées françaises.

La Lucarne de Louvois La cour d'honneur des Invalides est cernée de soixante lucarnes de pierre. Elles sont ornées de trophées d'armes et d'attributs militaires ou héraldiques. Le décorde la cinquième lucarne située à droite du fronton de l'aile Orient s'écarte de ces thèmes. Un animal ressemblant à un loup, jaillissant de hautes herbes, regarde la cour tandis que ses pattes enserrent l'œil-de-bœuf. Ce" Loup voit " serait un rébus évoquant discrètement le rôle du secrétaire d'État, François Michel Le Tellier, marquis de Louvois, dans la construction de l'Hôtel. Louis XIV, désireux de s'attribuer la gloire de la fondation des Invalides, aurait interdit au grand commis, responsable des travaux,

Visite de l’Hôtel Royal des Invalides le 24 janvier 2013 12


Visite de L’HOTEL ROYAL DES INVALIDES le 24 janvier 2013