Page 1

AVDEMS FEDEREMS

FEGEMS

ANEMPA

AFIPA

AVALEMS

AJIPA

Catalogue romand de formation médico-sociale 2014


Le Catalogue romand de formation médico-sociale 2014: se former tout au long de la vie

Mesdames, Messieurs, Chères et Chers membres, Chères et Chers partenaires, Depuis 2011, les associations romandes d’EMS collaborent pour proposer des formations qui permettent le développement de compétences utiles au quotidien, favorisent le bien-être des résidents et facilitent le travail des collaborateurs. C’est aussi le moyen de fonder une culture intercantonale commune entre partenaires du domaine de la personne âgée. La nécessité d’acquérir et d’élargir des compétences spécifiques pour exercer auprès de la personne âgée n’est plus à démontrer. En effet, la recherche dans le domaine est en plein essor, tout comme la définition des bonnes pratiques qui en découlent. Ce contexte mouvant oblige la mise à jour régulière de ses connaissances afin d’assurer un accompagnement adapté et de qualité de la personne âgée.

Emmanuel Michielan

Philip Weiser

Marie-France Vaucher

Jeannine Manz

Voilà pourquoi l’offre en formation 2014 dégage quelques axes qui mettent en évidence des parcours de formation, visent à augmenter les compétences nécessaires et facilitent la construction, pour les collaborateurs et leur direction, d’un plan de développement professionnel par thématiques: les filières de formation. L’orientation de l’offre en formation est à la recherche de dynamisme certes, mais avant tout de cohérence. Le catalogue 2014 est un début, il poursuivra son évolution non plus une fois par an mais au fil des mois par le biais de son site internet et surtout en restant à l’écoute du terrain.

Laurence Lambert

Jean-Louis Zufferey

Geneviève Stucki 1


Table des matières Liste des formations

1.Tout collaborateur Motivation et Ressourcement professionnel Comment renforcer son enthousiasme professionnel?................................................................................................................. 10 Santé-vitalité-efficacité: prévenir son stress en renouvelant ses énergies positives au quotidien..... NE 11 Sécurité Massage cardiaque/défibrillation............................................................................................................................................................. NE 13 Premiers secours et traumas............................................................................................................................................................................... 14 Organisation de voyages.......................................................................................................................................................................................... 15 Eco-conduite...................................................................................................................................................................................................................... 16 Maîtrise du véhicule..................................................................................................................................................................................................... 17 Activité physique et alimentation..................................................................................................................................................................... 18

2. ACCOMPAGNEMENT SOCIO-CULTUREL Formation longue Devenir assistant socio-éducatif en se présentant aux examens (CFC ASE Article 32)................................... 20 Certificat de perfectionnement pour la filière socio-culturelle en EMS.......................................................................... 21 Accompagnement Accompagnement adapté aux handicaps.................................................................................................................................................. 22 Un programme d’animation durable............................................................................................................................................................. 23 S’inspirer des clowns pour enrichir l’accompagnement au quotidien................................................................................ 24 L’accompagnement par les jeux en gériatrie et psychogériatrie............................................................................................ 25 Lecture à haute voix......................................................................................................................................................................................... NE 26 Psychiatrie de l’âge avancé La gestion du désordre du comportement chez la personne âgée......................................................................... NE 27 Mettre du jeu dans son job......................................................................................................................................................................... NE 29 Stimulation psychosensorielle A la découverte des huiles essentielles et leurs utilisations pour soi-même et en lien avec l’accompagnement des résidents......................................................................................................................................................... 30 Les huiles essentielles – Aromathérapie........................................................................................................................................... NE 31 Décoration florale: décoration d’une table.................................................................................................................................... NE 32 2


Table des matières Liste des formations

Certificat d’animateur Formacube Senior ............................................................................................................................................... 33 Formacube Senior: actualisation des connaissances......................................................................................................................... 35 Formation à l’utilisation du chariot sensoriel Personn’alité......................................................................................................... 36

3. SOINS ET ACCOMPAGNEMENT Formation longue FAP: formation d’accompagnateur en psychiatrie de l’âge avancé....................................................................................... 38 Formation sur le rôle du répondant FAP.................................................................................................................................................. 40 Notions fondamentales en psychiatrie de l’âge avancé et accompagnement des équipes............................. 41 Formation pour auxiliaire accompagnant la personne âgée: filière Soins et accompagnement.................. 42 Soigner Prendre soin de la personne âgée par le toucher............................................................................................................................. 43 Massothérapie – entrer en contact avec le résident par le toucher......................................................................... NE 44 Manger: entre plaisir et besoin vital!............................................................................................................................................................... 45 Soins de bouche et importance de l’hygiène bucco-dentaire.................................................................................................. 46 Distribution des médicaments............................................................................................................................................................................ 48 Accompagner et soigner la nuit......................................................................................................................................................................... 49 Animer le quotidien..................................................................................................................................................................................................... 50 Accompagner la fin de vie..................................................................................................................................................................................... 51 Accompagner Approche de la validation............................................................................................................................................................................ NE 53 Comment «être et réagir» face aux comportements difficiles/agressifs............................................................... NE 54 Donner à manger dans le respect................................................................................................................................................................... 55 Manger mains.................................................................................................................................................................................................................... 57 Déficit visuel: dépister, comprendre et agir auprès de la personne âgée........................................................................ 59 Faciliter le quotidien des personnes malvoyantes et non voyantes..................................................................................... 60 Communication avec les personnes sourdes et malentendantes......................................................................................... 61 La famille des résidents: l’inclure et la respecter tout en se respectant soi-même................................................. 62 Sensibilisation à la prévention de la maltraitance envers les personnes âgées.......................................................... 63 Bientraitance en institution.......................................................................................................................................................................... NE 64 Approche interdisciplinaire de la personne âgée en soins palliatifs........................................................................... NE 65 L’ultime adieu (autour des jours de la mort)............................................................................................................................... NE 66 3


Table des matières Liste des formations

Psychiatrie Sensibilisation aux troubles psychiatriques............................................................................................................................................... 67 Analyse de situations psychiatriques et gestion des émotions................................................................................................ 68 Intégrer la famille dans la prise en charge des résidents atteints de troubles psychiatriques........................ 69 La relation empathique et le rapport collaboratif avec les résidents en psychiatrie............................................. 70 Prendre en charge la personne souffrant de troubles psychiatriques et troubles démentiels...................... 71 La maladie d’Alzheimer................................................................................................................................................................................... NE 72 Maladie d’Alzheimer et autres démences: quel accompagnement?..................................................................................... 73 Situations de crise, troubles du comportement et agressivité................................................................................................. 74 Spécifiques aux infirmières diplômées Gériatrie: médicaments et autres problématiques de la personne âgée......................................................................... 76 Médicaments: sécuriser le circuit des médicaments et diminuer les erreurs?............................................................. 77 Soins des plaies et pansements.......................................................................................................................................................................... 79 Ges’Co: formation de base pour l’utilisation du logiciel................................................................................................................ 80 Ges’Co: formation continue sur l’utilisation du logiciel.................................................................................................................. 81 4. HÔTELLERIE ET ENTRETIEN Certificat d’auxiliaire accompagnant la personne âgée: filière Cuisine et Intendance.......................................... 84 Le personnel hôtelier face aux personnes âgées................................................................................................................................ 85 Alimentation en EMS.................................................................................................................................................................................................. 87 Allergies et intolérances alimentaires............................................................................................................................................................ 88 Autocontrôle certifié H.A.C.C.P...................................................................................................................................................................... 89 Hygiène alimentaire..................................................................................................................................................................................................... 90 Maîtrise des cuissons lentes et basses températures....................................................................................................................... 91 Maîtrise du sous-vide et cuisson à «juste température».............................................................................................................. 92 Mes desserts d’aujourd’hui.................................................................................................................................................................................... 93 Repas transportés......................................................................................................................................................................................................... 94 Les bases du service à table et de l’accueil.............................................................................................................................................. 95 Le métier de femme de chambre en EMS............................................................................................................................................... 96 Service à table et accueil en EMS.................................................................................................................................................................... 97 Utilisation des fours combi steamers............................................................................................................................................................ 98 Présentation repas «manger mains».................................................................................................................................................... NE 99 Le repas de la personne âgée – Service à table et accompagnement................................................................ NE 100 L’entretien du linge des résidents.................................................................................................................................................................. 101 L’entretien des sanitaires....................................................................................................................................................................................... 103 4


Table des matières Liste des formations

5. ADMINISTRATIF ET MANAGEMENT Leadership – Formations longues POGE: les principaux outils de la gestion d’équipe........................................................................................................................ 106 Préparation aux examens du Brevet fédéral de responsable d’équipe dans les institutions sociales et médico-sociales............................................................................................................................... 108 Préparation aux examens du Diplôme fédéral de directrice et directeur d’institutions sociales et médico-sociales...................................................................................................................................................................................................... 110 Gestion des ressources humaines Accompagnement des apprentis: de la sélection à la certification, un parcours à suivre............................... 112 Accompagnement des apprentis au quotidien: gestion pragmatique du processus d’apprentissage... 113 Certificat d’assistant(e) en gestion du personnel............................................................................................................................ 115 Les équipes trans-générationnelles, un défi d’aujourd’hui......................................................................................................... 116 Communication et prévention des conflits........................................................................................................................................... 117 Gestion de l’absentéisme........................................................................................................................................................................... NE 119 Administratif et finances Comptable spécialisé - Certificat SEC Suisse..................................................................................................................................... 120 Notions générales en comptabilité (module de révision)........................................................................................................ 122 L’ABC de la gestion des affaires administratives et financières des résidents.......................................................... 123 Qualité Auditeur/trice interne et animateur de séance de dépistage participatif des risques....................................... 124 Coordinateur qualité................................................................................................................................................................................................ 125 Formation d’agent de qualité............................................................................................................................................................................ 127 Revue de direction permanente, revue de direction efficiente!.......................................................................................... 128 Sensibilisation aux systèmes de management de la qualité..................................................................................................... 129 Droit Protection de l’adulte: en quoi suis-je concerné en tant que collaborateur d’EMS?.......................................... 130 Les vendredis juridiques........................................................................................................................................................................................ 132

5


Filière Management

Les principaux outils de la gestion d’équipe (POGE) Depuis des années, cette formation a fait ses preuves. Plusieurs dizaines de responsables d’équipes dans les institutions romandes ont renforcé leurs compétences par le biais de ce parcours de formation. Dans le cadre du concept général de formation des cadres, c’est une excellente porte d’entrée. Treize jours de formation pour dix thèmes spécifiques, un travail final et une dynamique de groupe ouvrant aux échanges d’expériences: cette formation est ouverte à toute personne en début de carrière de responsable, ou confirmée et désireuse d’assurer la qualité et la performance de son leadership. Cette formation concerne tous les collaborateurs et collaboratrices en position de cadre, dans tous les secteurs de l’institution. Le Brevet fédéral de responsable d’équipe (BFRE) En lien direct avec CURAVIVA, l’AVDEMS offre depuis 2011 une filière de préparation à l’examen fédéral de responsable d’équipe dans les institutions sociales et médico-sociales. La formation permet aux participants de compléter et/ou d’acquérir des compétences supplémentaires en leadership et en management, et leur permet d’avancer plus rapidement et efficacement avec une équipe. L’examen final permet l’obtention d’un brevet fédéral; ce titre est évidemment reconnu sur le plan cantonal. Cinq modules, 27½ jours de formation et quatre jours de formation aux examens: cette formation modulaire permet un développement important des compétences. Les modules gardent la validité de leur certification pour cinq ans avant déroulement de l’examen fédéral. Cette formation concerne les cadres qui travaillent dans des équipes sociales ou médico-sociales des institutions romandes. Le Diplôme fédéral de directrice/directeur d’institution (DFDir) L’AVDEMS a mis sur pied une filière spécifique de préparation à l’examen fédéral de directrice/directeur d’institution sociale et médico-sociale. La formation est destinée au directrices et directeurs, ainsi qu’aux responsables de département (plusieurs responsables d’équipe sous leur responsabilité). L’examen final ouvre à l’obtention d’un diplôme fédéral reconnu sur le plan national comme international. Cinq modules spécifiques (en plus des modules BFRE), 40 jours de formation (dont deux de préparation aux examens): cette formation modulaire est une opportunité pour approfondir des thèmes qui sont des défis au quotidien: diriger, gérer du personnel et des finances, organiser, communiquer, rechercher l’amélioration continue… Cette formation permet aux directrices et directeurs de renforcer leurs compétences et de les faire valider par un titre reconnu.

POGE

BFRE

DFDir

cf. p. 106

cf. p. 108

cf. p. 110

6


Les facilitateurs en psychiatrie de l’âge avancé

Donner à manger dans le respect. cf. p. 55

Formation d’animateur Formacube senior cf p. 33

Animer le quotidien. cf. p. 23

Manger mains: une nouvelle texture pour une nouvelle indépendance. cf. p. 57

Etre capable d’aider à manger et à boire.

Etre capable de participer à l’animation et à la structuration de la vie quotidienne.

Compétences spécifiques d’un accompagnateur en psychiatrie de l’âge avancé.

Etre capable de participer à l’accompagnement de personnes en fin de vie.

Accompagner la fin de vie. cf. p. 66

Formation pour utilisateur du chariot sensoriel cf p. 36 Etre une ressource pour le milieu. Développer une relation de qualité dans la rencontre et l'accompagnement. Pratiquer réflexion et auto-évaluation. S’impliquer dans un partenariat dans le travail en équipe.

Formation d’accompagnateur en psychiatrie de l’âge avancé: FAP. cf. p. 38

Formation pour utilisateur du logiciel de gestion des contraintes: Ges’Co. cf. p . 80 et 81

7


Formation continue ANEMPA L’anempa est une association de collègues au service d’autres collègues. Elle ne repose pas sur une ou l’autre personnalité mais se veut une démarche collective et participative.

La Formation continue anempa est un service qui a été mis sur pied par les homes publics du canton de Neuchâtel. Nos cours sont ouverts au personnel des institutions publiques et privées pour personnes âgées, aux hôpitaux de soins aigus et psychiatriques, aux services de soins à domicile et à la Croix-Rouge. Nous mettons sur pied environ 17 à 20 cours par année. Ces cours sont ouverts à tout le personnel (diplômé et non diplômé). Nous proposons des cours d’une demi-journée, une journée et de deux journées. Le programme peut également être consulté sur le site internet www.anempa.ch. Conditions et modalités de la Formation continue anempa: Organisation  L’inscription écrite par l’intermédiaire de l’employeur est à retourner dans le délai indiqué.  Une confirmation écrite est envoyée au participant par l’intermédiaire de l’employeur après le délai d’inscription.  Si le nombre d’inscriptions est insuffisant, une information écrite d’annulation du cours est envoyée au participant par l’intermédiaire de l’employeur. Désistement Aucun remboursement n’est effectué en cas de désistement après la confirmation du cours.

8

Renseignements et inscriptions à retourner à: Formation continue anempa Par FECPA Charmettes 10, case postale 88, 2006 Neuchâtel Tél. 032 732 91 81 – Fax 032 732 91 82 Courriel fecpa@ne.ch ou gisele.hostettler@ne.ch ou rosaria.dangelo@ne.ch


1 . TO U T C O L L A B O R AT E U R

9


Comment renforcer son enthousiasme professionnel? Valérie Perret Analyste transactionnelle certifiée (conseil psychologique), formatrice d’adultes

Le bien-être professionnel est essentiel pour l’épanouissement de chacun et il peut être cultivé, tel un jardin, et renforcé au fil du temps. Ceci afin de donner du sens et du plaisir aux journées de travail.

Objectifs

 Donner du sens à sa profession et conserver le plaisir dans son activité.  Mettre en valeur les qualités de chacun afin d’optimiser les ressources du groupe.  Comprendre les causes possibles de la perte de l’enthousiasme et comment les éviter.  Sortir de l’impuissance en reprenant sa part de responsabilité dans les situations.  «Nous ne pouvons pas changer l’autre, mais nous pouvons changer notre manière

 Apprendre à se respecter et poser ses limites.

d’appréhender les situations.» Contenu  Alternance d’apports théoriques, illustrés par des exemples, et d’exercices pratiques.  Les situations concrètes des participants sont les bienvenues. Durée

2 jours

Dates

18 et 30 juin 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

10

Fr. 410.– Fr. 430.– Fr. 530.– Fr. 630.–


Santé, vitalité, efficacité: prévenir son stress en renouvelant ses énergies positives au quotidien

Objectifs  Vous voulez acquérir plus d’efficacité et de sérénité en récupérant de l’énergie et de la concentration.  Vous souhaitez développer la pensée positive en gérant tensions et émotions en toutes situations.  Il est important pour vous de garder ou de retrouver un sommeil paisible et réparateur.  Vous êtes désireux d’apprendre à éliminer toutes les tensions négatives musculaires et nerveuses accumulées dans le corps.  Vous cherchez à développer votre créativité, votre prospérité et votre santé. Contenu  Autodiagnostic de la personnalité face au stress.  Pratique de méthodes de respiration qui revitalisent l’organisme et régénèrent les facul tés intellectuelles et les nerfs.  Pratique de méthodes d’auto-observation des positions corporelles, des sensations, des tensions par un retour sur le corps qui conduit à la découverte de soi.  Pratique d’exercices corporels d’élimination des tensions négatives que le stress pro voque par des déséquilibres énergétiques. Rééducation du dos et des épaules.  Pratique de méthode de relaxation libérant les tensions négatives et aboutissant au calme, facteur d’équilibre, d’épanouissement et d’efficacité.  Pratique de visualisation et de l’affirmation pour produire des changements positifs dans sa vie. Durée

2 jours

Dates

15 et 16 mai 2014

Lieu

Home médicalisé Le Foyer de la Côte (pavillon), Corcelles

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 280.– Membres CCT Santé 21 Fr. 300.– Membres AVDEMS Fr. 336.– Non-membres canton Fr. 336.– Non-membres hors canton Fr. 420.–

Renseignements et inscriptions: voir p.8.

11

Etre employé en EMS

Nelly Ravey, praticienne expérimentée depuis vingt ans, formatrice certifiée Fédération suisse pour l’éducation des adultes


Massage cardiaque / défibrillation

Etre employé en EMS

Emile Saison Ancien directeur du Home médicalisé La Sombaille, à La Chaux-de-Fonds, moniteur de premier secours reconnu RESCUE

Objectifs Chaque minute compte! Que faire en cas de malaise grave chez une personne. Contenu

 Approche de la victime.  Théorie et pratique du massage cardiaque.  Théorie et pratique du défibrillateur.  Questions.

Durée

½ jour

Date

13 février 2014, le matin

Lieu

Home médicalisé La Sombaille, La Chaux-de-Fonds

Prix

(Y compris la collation et le support de cours) Membres anempa Fr. 60.– Membres CCT Santé 21 Fr. 65.– Membres AVDEMS Fr. 72.– Non-membres canton Fr. 72.– Non-membres hors canton Fr. 90.–

Renseignements et inscriptions: voir p.8.

13


Premiers secours et traumas Combe Driver Service

Rappel generic provider SRC 2010 et premiers secours (traumatologie, blessures diverses).

Objectifs Les participants appliquent les règles de la réanimation cardio-pulmonaire et savent prendre les dispositions pour porter secours à une personne blessée. Contenu  Rappel des gestes de réanimation cardio-pulmonaire et de l’utilisation du défibrillateur.  Théorie et exercices pratiques sur les fractures, pansements, brûlures, etc.  Certification SRC reconnue. Durée

1 jour

Dates et prix

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Module reconnu dans le cadre de la validation de l’OACP (Ordonnance réglant l’admission des chauffeurs).

14


Organisation de voyages

Organisation de voyage en minibus d’institution, arrimage des chaises et comportement en cas d’accident.

Objectifs Les participants savent prendre toutes les dispositions concernant l’organisation d’un voyage, ils savent arrimer des chaises roulantes et savent réagir correctement en cas d’accident. Contenu  Refresh des anciens cours donnés (M8b, M5, M4).  Une journée pratique consacrée à la mise en application de l’OTR, de l’organisation de voyage, du chargement et de l’arrimage des chaises, du comportement en cas d’acci dent et évacuation. Durée

1 jour

Dates et prix

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Module reconnu dans le cadre de la validation de l’OACP (Ordonnance réglant l’admission des chauffeurs).

15

Etre employé en EMS

Combe Driver Service


Eco-conduite Combe Driver Service

Cours de conduite économique

Objectifs Les participants conduisent d’une manière rationnelle et économique leurs véhicules d’institution. Contenu  Les participants effectuent un parcours de 30 km avec leur véhicule, le formateur calcule les consommations.  Les participants suivent une théorie sur les facteurs de consommation et sur la façon idéale de conduire économiquement.  Les participants effectuent le même parcours en éco-conduite.  La classe calcule les différences de consommation. Les économies de carburant peuvent atteindre un pourcentage de l’ordre de 18 à 30%. Durée

1 jour

Dates et prix

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Module reconnu dans le cadre de la validation de l’OACP (Ordonnance réglant l’admission des chauffeurs).

16


Maîtrise du véhicule

Etre employé en EMS

Combe Driver Service

Conduite en situation difficile, routes glissantes et maîtrise du véhicule.

Objectifs Les participants maîtrisent leurs véhicules dans toutes les conditions routières. Contenu  Journée de conduite sur une piste TCS en collaboration avec notre partenaire Training center TCS.  Les instructeurs piste du TCS vous mettent dans des situations de conduite périlleuses et vous donnent des outils afin de maîtriser votre minibus dans les meilleures conditions possible. Durée

1 jour

Dates et prix

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Module reconnu dans le cadre de la validation de l’OACP (Ordonnance réglant l’admission des chauffeurs).

17


Activité physique et alimentation Combe Driver Service

Activité physique et alimentation

Objectifs Les participants prennent conscience des bienfaits d’une activité physique et d’une alimentation équilibrée. Contenu  Activité sportive: elle dure deux heures durant lesquelles les participants peuvent effectuer soit un parcours extérieur (VITA, terrain de sport, etc.), soit des exercices physiques en salle selon l’organisation de la journée. Ils sont informés sur les troubles musculo-squelettiques liés au port des charges ou aux spécificités de leurs activités professionnelles.  Alimentation: les participants suivent une petite théorie sur l’alimentation et sur la prévention des maladies liées.  Repas: l’ensemble des participants préparent un repas équilibré composé de légumes, fruits, viande blanche et féculents. Ils partagent en commun ce repas. Le but est de créer des instants de partage. Durée

1 jour

Dates et prix

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Module reconnu dans le cadre de la validation de l’OACP (Ordonnance réglant l’admission des chauffeurs).

18


2 . A ccompagnement socio - culturel

19


g lo n le Cy c

Devenir assistant socio-éducatif en se présentant aux examens (CFC ASE art. 32) Spécialistes du domaine

Pré-requis  Etre au bénéfice d’une expérience professionnelle totale d’au moins cinq ans à 100 % (domaines divers).  Justifier d’une activité d’au moins quatre ans à 50 % dans le domaine socio-éducatif (par exemple: animatrice en EMS, aide-soignante, etc.). Objectifs Vous êtes au bénéfice d’une expérience d’animatrice et animateur en gériatrie et psychogériatrie depuis plusieurs années. Cette formation est un accompagnement pour se présenter aux épreuves du CFC Assistant socio-éducatif mais aussi pour endosser un nouveau rôle professionnel. Contenu  Se préparer, s’entraîner et se former à passer les examens du certificat fédéral de capa cité (CFC) d’assistant socio-éducatif (ASE).  Compétences métier et connaissances professionnelles.  Connaissances approfondies en soins, psychiatrie et politique sociale.  Appropriation des connaissances.  Identité et rôle professionnel.  Valeurs et valeur du métier.  Collaboration interdisciplinaire.  Maîtrise et application des supports et des documents préparatoires.  Entraînement approfondi aux examens pratique, oral et écrit. Durée

17 jours

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

20

Fr. 3485.– Fr. 3655.– Fr. 4505.– Fr. 5355.–


c Cy le n lo g

Certificat de perfectionnement pour la filière socio-culturelle en EMS

Public cible

Personnel actif dans les services d’animation.

Objectifs

 Elargir les moyens de conception, d’organisation, de mise en œuvre et de dévelop-

pement des prestations d’animation dans les structures d’accueil de personnes âgées, de jour ou de long séjour.  Approfondir un savoir-être, développer et exercer un savoir-faire pour mener de manière ajustée des animations individuelles et de groupe.

Certification Le certificat est obtenu sur la base de l’évaluation positive d’une réalisation et d’un projet d’animation (portant sur une activité ou sur l’offre globale du service animation). Réalisation et projet sont évalués à 50% par la personne référente sur le terrain (sur le versant de l’action) et à 50% par un(e) expert(e) lors de la présentation orale et écrite en plénière (sur le versant de la communication). Pédagogie

La formation soutient un processus actif d’acquisition de connaissances et de compétences par les participants via:  un état des lieux de la pratique des participants au démarrage;  la distribution de supports didactiques documentés;  un suivi de l’intégration et de l’application des apports reçus.

Contenu

Idées d’animations Expression créative Animation de groupe, animation de la vie de l’institution Approche individuelle ajustée dans l’accompagnement personnalisé Concepts et projets d’animation L’animation en lien avec des besoins spécifiques Ouverture sur l’extérieur Présentation d’actions et de projets Contenu détaillé sur le site AVDEMS: www.avdems.ch/formation

Durée

8 jours

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Fr. 1640.– Partenaires vaudois Fr. 1720.– Partenaires romands et membres associés AVDEMS Fr. 2120.– Autres Fr. 2520.– 21

Accompagnement socio-culturel

Spécialistes du domaine


Accompagnement adapté aux handicaps Stéphanie Beney-Roh Animatrice

Afin de diversifier les activités créatives proposées aux personnes âgées et de les adapter aux capacités de chacune d’entre elles, ce cours vous présente différentes techniques ainsi que leur adaptation aux divers handicaps rencontrés. L’enseignante vous apportera ainsi des conseils utiles pour l’élaboration d’un projet artistique et son évaluation pour en faire ressortir des perspectives d’amélioration.

Objectifs  Appliquer des activités manuelles possibles en EMS.  Adapter les activités en fonction du handicap de la personne.  Evaluer les expériences réalisées dans des ateliers avec des personnes agées et pro poser des améliorations. Contenu Diverses techniques artistiques Durée

2 jours

Dates

12 et 13 juin 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

22

Fr. 410.– Fr. 430.– Fr. 530.– Fr. 630.–


Un programme d’animation durable Stéphanie Beney-Roh Animatrice

Comment réorganiser, réutiliser, en deux mots optimiser les outils d’animation existants? Le but est de développer la créativité, de créer des échanges, de donner une seconde vie à nos objets du quotidien et de la nature.

Accompagnement socio-culturel

Objectifs  Créer au fil des saisons.  Développer l’imaginaire.  Réaliser des objets personnalisés à moindre coût et issu de l’environnement. Contenu  Décoration végétale.  Création à partir de bois, carton, verre, objet de la nature. Durée

1 jour

Lieu

Ce cours est proposé sur demande en intra-muros

Prix

Sur demande

23


S’inspirer des clowns pour enrichir l’accompagnement au quotidien Eric Boekholt Musicothérapeute, animateur

L’association Auguste clown en institution a formé depuis treize ans plus de 100 professionnels, aides-soignants, personnel hôtelier, animateurs, infirmiers, responsable de secteur, directeurs… qui rencontrent régulièrement en clown les résidents de leur institution. Les clowns, lors de leurs visites, mettent la rencontre au cœur du soin. La formation de clown enrichit par ailleurs leur pratique d’accompagnement relationnel au quotidien. Cette journée donne à expérimenter les bases essentielles de cette approche, sans nécessité de porter le nez de clown, pour enrichir l’accompagnement des résidents au quotidien et le travail d’équipe, par la «mise en jeu et en je» de la rencontre.

Objectifs

 Oser l’engagement corporel, l’imaginaire pour enchanter le quotidien.  Explorer des propositions sonores et tactiles qui enrichissent les modes relationnels

 Elargir l’éventail de ses réactions et ses registres d’action lors d’interactions difficiles.  Expérimenter le lâcher prise, l’accueil, l’adhésion, l’authenticité pour renforcer la

habituels. confiance en équipe et dans l’accompagnement des résidents. Contenu

 Expression corporelle, improvisation théâtrale, travail sur la fantaisie et l’imaginaire.  Exercices de coopération, de contact et d’ajustement à l’autre.

Participants Minimum 10 et maximum 14 Durée

1 jour

Date

30 mai 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

24

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–


L’accompagnement par les jeux en gériatrie et psychogériatrie Stéphanie Beney-Roh Animatrice

Le jeu et tous ses enjeux… ou autrement dit comment organiser et accompagner les activités de jeu afin de favoriser au mieux l’échange, le plaisir ainsi que le maintien ou le développement des ressources des personnes âgées. Ce cours est également l’occasion de redécouvrir les jeux traditionnels, leurs potentiels et les adaptations possibles.

Objectifs

 Evaluer la disposition et l’envie des résidents à pratiquer cette activité.  Répertorier les jeux traditionnels et de société.  Adapter les jeux aux possibilités psychique et physique des résidents.  Présenter de manière attractive le jeu.  Gérer la dynamique de groupe de résidents.  Evaluer son animation et prendre les mesures d’amélioration.

Contenu

 Les jeux et le rôle du professionnel.  Quelques jeux traditionnels et de société et leur adaptation.  Harmonie du groupe dans le déroulement du jeu.  Schéma d’évaluation.

Durée

1 jour

Date

5 septembre 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Accompagnement socio-culturel

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–

25


Lecture à haute voix Frédérique Nardin Comédienne, formatrice dans le cadre d’ateliers sur la voix, art-thérapeute de la parole

Objectifs Lire et s’exprimer devant un groupe de personnes. Contenu  Approche corporelle, respiration, exercices de décontraction.  Volubilité, jeux de la langue.  La lecture, travail sur: – choix des textes; – rythme de lecture; – volume de voix; – courbe des phrases, ponctuation.  S’exprimer devant un groupe de personnes. Durée

1 jour

Date

11 septembre 2014

Lieu

Home médicalisé Les Charmettes, Neuchâtel

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.–

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

26


La gestion du désordre du comportement chez la personne âgée

Contenu  La démence: Etiologie, évolution (Echelle de Reisberg), évaluation (MMS, test de la montre, anam nèse et FAST) et prestation de soin (concept des 8S).  Troubles psychiatriques et du comportement chez la personne âgée démentifiée ou non: Description, évaluation (NPI) et prestation de soin liée aux 12 items du NPI (Idées délirantes, hallucinations, agitation/agressivité, irritabilité, anxiété, dépression, apathie, euphorie, désinhibition, comportements moteurs aberrants, trouble du sommeil et de l’appétit). Durée

1 jour

Date

8 mai 2014

Lieu

Home médicalisé Dubied, Couvet

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.–

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

27

Accompagnement socio-culturel

Alain Soudier, infirmier clinicien CNPaa Sandra Vifian, psychologue


Savez-vous qu’un corps d’adulte est composé de 60% d’eau?


Mettre du jeu dans son job Eddy Blandenier Formateur en travail social, ancien responsable de formation à l’EESP, Initiateur des programmes Colporteur’Couleurs et Clowns en institution

Contenu Comment communiquer quand les mots ont perdu leur signification? Divers jeux et exercices relationnels illustrant les fondements de la communication non verbale: – la posture corporelle; – la présence relationnelle; – l’expression ludique; – la représentation symbolique; – l’espace et la temporalité; – le cadre de l’intervention. Durée

1 jour

Date

19 mars 2014

Lieu

Ateliers Sylvagnins, Savagnier

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.— Membres CCT Santé 21 Fr. 150.— Membres AVDEMS Fr. 168.— Non-membres canton Fr. 168.— Non-membres hors canton Fr. 210.—

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

29

Accompagnement socio-culturel

Objectifs Se sensibiliser à la communication non verbale dans l’accompagnement de personnes n’ayant plus ou peu accès à la parole.


A la découverte des huiles essentielles et de leurs utilisations pour soi-même et en lien avec l’accompagnement des résidents Françoise Robellaz, conseillère de santé, aromathérapie et olfactothérapie®

Pour soi-même et en lien avec l’accompagnement des résidents

Le pouvoir des huiles essentielles est connu depuis l’Antiquité, soit pour leurs vertus thérapeutiques et bienfaisantes, soit pour les parfums et la cosmétique ou pour la cuisine. Elles peuvent avoir des effets aux niveaux physique, psychologique et spirituel. Il est possible d’améliorer le bien-être et la santé par l’utilisation des huiles essentielles, par exemple, en diffusion, en massages, etc. Plusieurs EMS les utilisent actuellement dans leur offre d’accompagnement.

Objectifs  Comprendre ce qu’est une huile essentielle et le lien entre mémoire et olfaction.  Expérimenter son ressenti lié à une odeur.  Connaître des moyens simples d’utiliser les huiles essentielles dans la vie quotidienne, pour augmenter son bien-être et maintenir sa santé.  Enrichir sa pratique auprès des personnes âgées avec une nouvelle approche.  Créer un mélange pour un soin choisi (douleur, stress, énergie, respiration, peau, etc.). Méthode Apport théorique et ateliers Durée

1 jour

Date

5 mai 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

+ Fr. 20.– pour le matériel (flacons, huiles)

30

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–


Les huiles essentielles – Aromathérapie

Contenu

 Comment est créée une huile essentielle, sa composition.  Le fonctionnement.  A quoi faire attention avant l’utilisation des huiles, conservation, etc.  Les contre-indications et limitations d’emploi.  Les différents modes d’application des huiles.  L’emploi pur ou en dilution.  La voie externe, la voie interne.  Les mélanges: comment les créer avec une huile végétale ou autre diluant.  Une quinzaine d’huiles essentielles de base sont vues en détail.  Application pratique d’ingestion d’huiles essentielles.  Exercices pratiques par écrit.

Durée

1 jour

Date

15 avril 2014

Lieu

Home médicalisé Clos-Brochet, Neuchâtel

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.–

Accompagnement socio-culturel

Géraldine Viatte Assistante médicale, formatrice d’adultes, aromathérapeute et réflexologue

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

31


Décoration florale: décoration d’une table Elisabeth Baguet Oppliger Horticultrice et fleuriste

Objectifs Etre capable de réaliser un assemblage (centre de table) pour décorer une table de fête (anniversaire, repas de famille, mariage, baptême). Contenu  Règles d’art floral, analyse de formes, structures, textures ainsi que des volumes.  Trucs et astuces pour réaliser une belle table avec un budget réduit. Durée

1 jour

Date

18 juin 2014

Lieu

Home médicalisé Le Foyer de la Côte (pavillon), Corcelles

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.–

+ les frais de matériel

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

32


Certificat d’animateur Formacube Senior

Formacube Senior: outil de stimulation cognitive ludique et apportant du plaisir aux participants.

Sollicite, par exercices cognitifs, les capacités préservées et résiduelles des fonctions, telles que: attention, concentration, orientation spatiale, planification, organisation.

Cette méthode permet également une stimulation de la plasticité cérébrale qui est la capacité du cerveau à réorganiser ses neurones en fonction de situations sortant de ses habitudes. L’animation Formacube Senior s’effectue en groupe. Cela présente l’immense avantage d’améliorer les relations sociales entre résidents, tout en permettant une valorisation individuelle et une reprise de confiance en soi.

Public cible Assistant socio-éducatif (ASE), Animateur socio-culturel en EMS, Animateur en EMS Objectifs

 Apprendre à animer un atelier avec le matériel et les supports Formacube Senior

d’une manière autonome pour un groupe de 4 personnes mais pouvant aller jusqu’à environ 12 résidents.  Apprendre à établir des formulations de suivi de progression des résidents afin de pouvoir ultérieurement en tirer des informations.  Etre à l’aise avec l’outil ludique Formacube Senior.

Contenu

 Historique Formacube.  Le jeu: pourquoi?  Avantages de l’utilisation des jeux en formation/animation.  La stimulation cognitive.  Les compétences transversales.  Les principes de la Méthode Formacube.  Les applications dans le cadre de Formacube Senior.  Etude des 2 livrets composant les premières étapes de Formacube Senior.  Ateliers pratiques.  Aspects de gestion administrative d’un atelier Formacube Senior en EMS (suivi

 2 supervisions (mise en situation au sein de groupes Formacube Senior au sein

individuel de chaque résident). d’un EMS partenaire).

33

Accompagnement socio-culturel

Isabelle Hegglin Préparatrice en pharmacie


Certificat d’animateur Formacube Senior Isabelle Hegglin Préparatrice en pharmacie

Examen

Animation complète d’un groupe Formacube Senior en EMS et évaluation de groupe et individuelle.

Un certificat est délivré après le suivi de la formation complète et la réussite de l’examen final.

Durée

1 journée complète + 4 demi-journées + 2 séances de supervision en pratique (1 heure chacune) + 1 examen en situation réelle (1 heure)

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Fr. 1815.Partenaires vaudois Fr. 1965.Partenaires romands et membres associés AVDEMS Fr. 1110.Autres Fr. 1335.-

34


Formacube Senior: actualisation des connaissances

Formacube Senior: outil de stimulation cognitive ludique et apportant du plaisir aux participants. Sollicite, par des exercices cognitifs, les capacités préservées et résiduelles des fonctions telles que: attention, concentration, orientation spatiale, planification, organisation. Cette méthode permet également une stimulation de la plasticité cérébrale qui est la capacité du cerveau à réorganiser ses neurones en fonction de situations sortant de ses habitudes.

L’animation Formacube Senior s’effectue en groupe. Cela présente l’immense avantage d’améliorer les relations sociales entre résidents, tout en permettant une valorisation individuelle et une reprise de confiance en soi.

Public cible Animateur Formacube Senior certifié (ou en cours de certification). Objectifs

 Apprendre les «pentominos couleur».  Apprendre les «Tapisbi tri-couleurs».

Contenu

 Découverte du livret 300 (pentominos couleur et Tapisbi tri-couleurs).  Exercices pratiques.

Durée

½ journée

Dates

Session 1: le 17 juin 2014 Session 2: le 20 novembre 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Fr. 110.– Partenaires vaudois Fr. 130.– Partenaires romands et membres associés AVDEMS Fr. 150.– Autres Fr. 180.–

35

Accompagnement socio-culturel

Isabelle Hegglin Préparatrice en pharmacie


Formation à l’utilisation du chariot sensoriel Personn’alité Françoise Robellaz, infirmière, enseignante Jonathan Cogniasse, éducateur en formation

Le chariot sensoriel Personn’alité a été pensé pour combler les manques qui apparaissent à la suite d’une privation sensorielle. A travers la projection de vidéos, la diffusion de musique, d’odeurs et la luminothérapie, le chariot sensoriel Personn’alité permet la création d’un espace de détente à part, sans se déplacer, au sein même de l’environnement familier de la personne. Dans ce nouvel espace, la personne peut redécouvrir la joie de la stimulation des sens, sans enjeu thérapeutique ou pédagogique direct, dans le seul but d’amener la personne à ressentir du plaisir.

Objectifs

 se sentir vivant, ressentir, exister, communiquer;  se détendre, aller vers une sérénité émotionnelle;  diminuer ses angoisses, son agitation et ses troubles du comportement (agressivité,

 améliorer son sommeil.

 comprendre le bénéficiaire dans sa dimension d’être vivant;  dépasser les blocages en lien avec les troubles cognitifs;  expérimenter d’autres pistes de communication;  partager ensemble des stimulations venant de l’environnement;  accompagner de sa présence pour un mieux-être;  trouver du sens à des comportements inexpliqués dans le rationnel.

Pour permettre au bénéficiaire de:

déambulation); Pour créer une autre forme de relation de confiance entre accompagnant et bénéficiaire:

Contenu  Vous venez d’acquérir ou vous allez bientôt utiliser le chariot sensoriel Personn’alité: nous vous proposons, pour utiliser le chariot sensoriel de manière efficiente, deux jours de formation associant théorie et pratique. Durée

2 jours

Dates

7 janvier et 18 février 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

36

Fr. 410.– Fr. 430.– Fr. 530.– Fr. 630.–


3 . S oins et accompagnement

37


FAP: formation d’accompagnateur en psychiatrie de l’âge avancé Formateurs et praticiens experts de la psychiatrie de l’âge avancé

En EMS ou à domicile, nombreuses sont les personnes âgées atteintes de maladies psychiatriques: démences, dépressions, psychoses par exemple. Elles peuvent alors souffrir de troubles tels que pertes de mémoire, désorientation, grande tristesse, agitation, opposition, etc. Face à ces comportements difficiles, les collaborateurs sont souvent démunis, ce qui devient à terme source d’insatisfaction et de démotivation.

Forte de ces constats, l’Association ARPEGE1, en collaboration avec l’association Alzheimer, les Centres de formation de l’AVDEMS et de la Croix-Rouge vaudoise, a décidé de construire la Formation d’Accompagnateur en psychiatrie de l’âge avancé, permettant aux personnes peu qualifiées d’accroître leurs connaissances et leurs compétences sur le terrain. La formation comprend 12 cours de 3 heures chacun ainsi qu’un examen pratique sur le lieu de travail du participant. Seule la validation des compétences – par l’examen pratique – permet d’obtenir le titre d’accompagnateur en psychiatrie de l’âge avancé.

But

L’accompagnateur en psychiatrie de l’âge avancé acquiert les compétences visant une meilleures compréhension des personnes âgées souffrant de troubles psychogériatriques et donc des réponses adaptées. Toutes les informations sur cette formation sur le site www.fap-arpege.ch

Programme FAP 1: Le vieillissement normal et pathologique.

FAP 2: Les pathologies en psychiatrie de l’âge avancé et les comportements difficiles.

FAP 3: Communication de base et attitudes en psychiatrie de l’âge avancé.

FAP 4: Communication: approfondissement et relation aidante en psychiatrie de l’âge avancé.

FAP 5: Communication avec les familles et les proches.

FAP 6: Communication: aspects pratiques.

FAP 7: Spécificité du droit des résidents en psychiatrie de l’âge avancé, contraintes et maltraitance.

38


FAP: formation d’accompagnateur en psychiatrie de l’âge avancé

FAP 8: Voir la personne au-delà de sa maladie et l’accompagner dans le moment présent.

FAP 9: Ressources: approfondissement.

FAP 10: Trouver du sens et du plaisir dans le travail en psychiatrie de l’âge avancé.

FAP 11: Travail en équipe.

FAP 12: Synthèse de la formation et procédure d’évaluation des compétences.

Examen de validation des compétences sur le terrain et avec le répondant FAP*.

Le programme détaillé de chacun de ces cours est à disposition sur www.avdems.ch

Durée

12 demi-journées + un examen

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Cette formation est organisée à l’AVDEMS et, sur demande, en intra-muros (sur des journées complètes ou sur des demi-journées).

Prix

Pour les 12 demi-journées de cours et l’examen: Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Prix en cas de rattrapage d’un cours: Fr. 110.–, prix unique.

*Nous proposons aussi à l’AVDEMS la formation sur le rôle du répondant. Vous trouverez plus d’informations en page suivante.

Fr. 1420.– Fr. 1522.– Fr. 1630.– Fr. 1750.–

39

Soins et accompagnement

Formateurs et praticiens experts de la psychiatrie de l’âge avancé


Formation sur le rôle du répondant FAP Sabine Joly, infirmière Anne Parelle, infirmière, cheffe de projet FAP

On vous a confié la mission de répondant FAP dans votre institution? Vous devez accompagner au mieux le Fapiste et l’aider à acquérir des compétences? Cette formation vous est destinée!

 soutenir le Fapiste dans sa formation;  être son interlocuteur privilégié;  favoriser l’intégration des nouvelles connaissances dans la pratique;  être un moteur dans l’évolution du concept d’accompagnement au sein de l’équipe;  être garant pour que la formation FAP apporte une plus-value sur le terrain.

La mission du répondant FAP est de:

Contenu  Présentation de la formation FAP.  Présentation d’un exemple de dispositif d’accompagnement.  Présentation de quelques outils pédagogiques. Méthode Travail de groupe afin de déterminer des pistes pour mettre en place un tel dispositif dans sa propre institution. Durée

½ jour

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

40

Fr. 110.– Fr. 130.– Fr. 150.– Fr. 180.–


Notions fondamentales en psychiatrie de l’âge avancé et accompagnement des équipes Formateurs et praticiens experts du domaine de la psychogériatrie

La formation vise l’approfondissement des compétences cliniques des professionnels et l’évolution des pratiques spécifiques à la psychiatrie de l’âge avancé. Le module vaut 5 crédits ECTS et se déroule en cours d’emploi. L’obtention des crédits implique la présence aux cours et la validation du module.

Objectifs

 Mobiliser, en situation, des connaissances actualisées sur les pathologies fréquemment

Public cible  Infirmiers et infirmières diplômé-e-s (y compris les infirmiers/ères niveau I) et autres diplômé-e-s (ergothérapeute, animateur/trice, etc.). Durée

7 jours de cours + 1 jour de tutorat lié à la validation du module

Dates A consulter sur www.ecolelasource.ch/formations/ formationspostgrades/modulesdeformation

Renseignements: Haute Ecole de la Santé La Source – Formations continues postgrades Avenue Vinet 30 – 1004 Lausanne – Tél. 021 641 38 63 E-mail: infopostgrade@ecolelasource.ch

41

Soins et accompagnement

rencontrées en psychiatrie de l’âge avancé et les partager avec les collègues moins expérimentés.  Se référer aux bonnes pratiques validées dans la gestion des troubles du comporte ment et cognitifs associés aux maladies psychiatriques de l’âge avancé.  Garantir, par l’encadrement et la supervision des équipes, la mise en œuvre des com pétences de l’âge avancé.


Formation pour auxiliaire accompagnant la personne âgée Filière Soins et accompagnement

Cette formation de base de 120 heures, alliant théorie et pratique, permet à un public non formé et intéressé à travailler au contact de la personne âgée de développer des compétences initiales nécessaires pour un exercice professionnel de qualité et spécifique à l’accompagnement de la personne âgée. Ces compétences, validées par la réalisation d’un examen, permettent d’obtenir un certificat d’auxiliaire pour l’accompagnement de la personne âgée dans la filière Soins et accompagnement (équivalence du certificat d’auxiliaire santé Croix-Rouge).

Pré-requis Tout collaborateur au bénéfice d’un contrat de travail d’au minimum 8 mois dans un EMS voire d’un contrat à durée déterminée. Un soutien financier de la part du Service de l’emploi dans le cadre de la mesure AIT est envisageable, voir explications: http://www.vd.ch/themes/economie/emploi-chomage/ espace-employeurs/aides-a-lengagement/allocation-dinitiation-au-travail-aitacit/ Contenu Descriptif détaillé présenté sur le site de l’AVDEMS: http://www.avdems.ch/formation/ Durée

 10 jours de cours  2 mois sur le terrain  10 jours de cours  6 mois sur le terrain  Examen final

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

42

20 jours de formation alternant théorie et pratique

Fr. 1890.– Fr. 2160.– Fr. 2430.– Fr. 2700.–


Prendre soin de la personne âgée par le toucher Christophe Thétaz Animateur en gériatrie et psychogériatrie et thérapeute

Toucher et masser sont des actes que chacun peut s’approprier, donner généreusement, avec bienveillance et recevoir avec confiance. Ces gestes font partie intégrante du rôle propre à tout accompagnant de la personne âgée (personnel soignant, animateurs, auxiliaires, etc.).

Objectifs  S’initier à différentes approches du toucher et du massage.  Prendre conscience de la force énergétique du toucher.  Découvrir ses propres ressources créatrices, les communiquer et les partager à la personne accompagnée. Contenu Approche de différentes méthodes du toucher:  Do-in, réflexologie, tuina, acupressure, reiki, soins bien-être, toucher-massage, massage minute, etc.  Exercices personnels et en groupes des diverses pratiques.  Partages de nos expériences et de nos pratiques.  Distance professionnelle.  Respect des craintes, écoute et outils d’évaluation des besoins et des attentes du bénéficiaire. Durée

2 jours

Dates

10 et 11 juin 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 410.– Fr. 430.– Fr. 530.– Fr. 630.–

43

Soins et accompagnement


Massothérapie – entrer en contact avec le résident par le toucher Fabienne Vincent Physiothérapeute

Objectifs  Détente et bien-être par des massages simples ne demandant pas de formation spécifique. Contenu

 Théorie sur les massages simples.  Approche du résident – Mise en confiance.  Pratique.  Questions.

Durée

½ jour

Date

2 septembre 2014

Lieu

Home médicalisé La Sombaille, La Chaux-de-Fonds

Prix

(Y compris la collation et le support de cours) Membres anempa Fr. 60.– Membres CCT Santé 21 Fr. 65.– Membres AVDEMS Fr. 72.– Non-membres canton Fr. 72.– Non-membres hors canton Fr. 90.–

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

44


Manger: entre plaisir et besoin vital! Membres du groupe PAGE*

Objectifs  Identifier les enjeux de l’alimentation en institution: de la convivialité au soin nutritionnel, des coûts de santé aux coûts financiers.  Définir une politique institutionnelle «alimentation-nutrition».  Connaître le rôle fondamental de l’alimentation dans la lutte contre la dénutrition.  Comprendre pourquoi l’appétit diminue lors du vieillissement.  Savoir que faire quand le poids chute. Contenu

 Les principes de l’alimentation adaptée au vieillissement.  La dénutrition et la malnutrition chez la personne âgée.  Quand intervenir? Présentation et utilisation d’outils simples d’évaluation nutritionnelle.  Comment intervenir? Présentation d’exemples de réflexion interdisciplinaire et éthique

Durée

3 jours

Dates

27, 28 et 29 octobre 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

*

Soins et accompagnement

autour de «Manger en institution».  3 modules coordonnés visant le personnel d’EMS: – un module sur l’alimentation: le savoir-faire diététique / 27 octobre 2014; – un module sur la cuisine: le savoir-faire culinaire / 28 octobre 2014; – un module sur les soins: le savoir-faire en soins personnels / 29 octobre 2014.

Fr. 645.– Fr. 795.– Fr. 945.– Fr. 1095.–

 Groupe PAGE, groupe d’expert pour l’alimentation et la nutrition de la personne âgée 45


Soins de bouche et importance de l’hygiène bucco-dentaire Martine Kübler Infirmière clinicienne

Importants à la fois par le confort qu’ils procurent et par l’observation qu’ils permettent, les soins de bouche constituent un soin essentiel pour de nombreux patients. Pourtant la pratique de ces soins n’est pas toujours aussi étendue que souhaité: leur indication n’est pas toujours perçue et, de par l’intimité de la cavité buccale, cette pratique n’est pas aussi simple qu’en apparence. Par ailleurs, la pratique de ces soins évolue et doit être l’objet de réactualisations régulières.

La mise en place d’ateliers intra-muros sur les soins de bouche vise donc à la fois à actualiser ces soins et à en souligner le sens et les enjeux.

Objectifs

 citer les normes actuelles de bonne pratique en matière de soins de bouche;  expliquer le sens et les enjeux des soins de bouche, se sentir partie prenante dans

 expliquer la place et l’importance des soins de confort dans les prises en soins

 développer l’observation et la capacité à transmettre et partager leurs obser-

 réaliser des soins de bouche de qualité et adaptés aux personnes soignées.

Contenu

 de la composition d’une bouche;  d’une bouche en bonne/mauvaise santé;  anatomie / physiologie de la cavité buccale;  principales affections et traitements;  soins de bouche: normes actuelles de bonne pratique et méthodes pratiques.

A la fin de l’atelier, les participant(e)s sont capables de: leur fonction de cette approche de soins; palliatives; vations avec l’équipe. Travail sur les représentations:

Méthodes Ateliers avec: pédagogiques  exposé théorique;  exercices pratiques avec mise en situation des participant(e)s. Modalités d’évaluation

 Analyse de situation en fin d’atelier et auto-correction en groupe.

Public-cible

 Tout personnel soignant des EMS.

Durée

Un atelier de 2 heures pouvant réunir de 8 à 14 personnes

Lieu

Sur demande en intra-muros

Prix

Sur demande

46


MiroValve

®

cathéter

La soupape automatique de cathéter pour l’urologie, système breveté offre un confort maximal et plus de sécurité maniement simplifié à une main se fixe rapidement entre le cathéter et le sac à urine le bouchon de sonde précédemment utilisé devient superflu si le sac à urine est retiré, la soupape ferme automatiquement la soupape peut être utilisée avec tous les cathéters et sacs à urine courants Anklin AG CH-4102 Binningen Téléphone 061 426 91 15 www.anklin.ch

MiroValve_148x105-F.indd 1

sac

17.07.13 15:23


Distribution des médicaments Sibylle Thiébaud, infirmière Christian Mugny, pharmacien

Suivie par les aides, cette formation leur permet d’acquérir les connaissances nécessaires pour participer à l’application de traitements médicamenteux sous délégation stricte et sous la responsabilité des infirmières. Suivie par des infirmiers assistants, assistants en soins et santé communautaire (ASSC) et diplômés, cette formation permet de réactualiser et d’approfondir leurs connaissances.

La formation est validée par un test de connaissances.

Objectifs

 Connaître les manières d’agir des médicaments selon leurs formes.  Comprendre le cheminement dans l’organisme des substances médicamenteuses.  Connaître les précautions à prendre selon les formes galéniques.  Savoir gérer la prise médicamenteuse.

Contenu  Contrôle des médicaments (aspects légaux).  Différentes formes galéniques, l’absorption et la résorption.  Administration fiable et efficace. Durée

2½ jours

Dates 4 sessions prévues pour 2014, voir site internet de l’AVDEMS www.avdems.ch/formation Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 510.– Fr. 530.– Fr. 660.– Fr. 780.–

Rattrapage du test: Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 110.– Fr. 130.– Fr. 150.– Fr. 180.–

48


Accompagner et soigner la nuit

Françoise Robellaz, infirmière, enseignante

«Veiller» veut dire «prendre soin, s’occuper de» et en même temps «rester éveillé pendant le temps destiné au sommeil». Travailler la nuit est comme entrer dans un autre univers, qui a son propre rythme et ses propres besoins. Cela nécessite des savoirs et des compétences spécifiques, entre autres au niveau du sommeil, de la communication, de la gestion des comportements d’angoisse, etc. et ceci avec une responsabilité accrue du fait des effectifs réduits. Ce travail est aussi exigeant au niveau de sa propre santé dans la gestion de ses temps de repos et de son rythme jour/nuit.

Objectifs

 Réfléchir sur le climat spécifique rencontré pendant la nuit et partager ses expériences.  Aborder les éléments spécifiques des soins infirmiers appliqués la nuit.  Améliorer la qualité de l’accompagnement pendant la nuit.  Apprendre à gérer les rythmes et les exigences de la nuit et savoir prendre soin de sa

 Améliorer les transmissions avec les équipes de jour et développer la continuité dans

les soins. Contenu

 Besoins spécifiques des résidents le soir, la nuit et au réveil.  Phases et troubles du sommeil chez la personne âgée.  Réactions face à la désorientation, l’agressivité et la mort.  Critères de qualité des transmissions et de la continuité des soins.  Connaissance des rythmes biologiques et prévention des problèmes de santé et d’épui-

sement professionnel. Durée

3 jours

Dates

2, 10 et 25 juin 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 615.– Fr. 645.– Fr. 795.– Fr. 945.–

49

Soins et accompagnement

santé.


Animer le quotidien Danièle Warynski, présidente de la plate-forme de l’animation socio-culturelle, enseignante à la Haute école de travail social, Genève Martine Poulat, infirmière, praticienne en validation

Cette formation est destinée à tous les services qui participent à l’accompagnement des résidents.

Elle affine le savoir-être et outille le savoir-faire des participants.

Elle élargit l’éventail des interactions comme une palette de couleurs avec lesquelles on peut colorer le quotidien.

Objectifs  Avoir des repères pour animer la vie quotidienne au cœur des actes ordinaires de son travail.  Développer des outils d’interaction sociale avec les résidents.  Mettre en œuvre et rendre compte de micro-changements dans sa pratique quotidienne. Contenu  Clés d’observation, de lecture et de compréhension des résidents: – les lignes de l’identité selon Rolando Toro, les besoins selon Marshall Rosenberg, les résonances inconscientes.

 Repères de savoir-être, postures, attitudes: – qualité de présence, écoute, empathie, sincérité, humour, créativité; – favoriser l’expression et la participation; – valider et reconnaître l’autre.

 Savoir-faire et applications pratiques diversifiées: – toucher, sollicitation des sens, communication, accueil attentionné, aménagement

et décoration, lecture à voix haute, musique, chant et rythme, spiritualité. Durée

3 jours

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

50

Fr. 615. – Fr. 645. – Fr. 795. – Fr. 945. –


Accompagner la fin de vie

Dans le contexte actuel de développement des soins palliatifs au niveau cantonal et national, l’analyse des besoins a permis de mettre en évidence la nécessité de renforcer les compétences dans le domaine d’une partie des collaborateurs des établissements gérontopsychiatriques. Il s’agit des aides et des détenteurs de CFC dans les soins, ­l’animation et le secteur hôtelier.

Il a été identifié que, dans le contexte des établissements de gérontopsychiatrie, la mort d’un résident est souvent mal vécue. Une rotation élevée du personnel, la pluri-culturalité au sein des équipes de soins et l’arrivée de nombreux «jeunes» issus des nouvelles formations certifiantes complexifient la transmission d’un savoir «ancestral» autour des questions liées à la fin de vie et à la mort. La particularité de la communication avec les résidents accueillis dans ces établissements conduit ces professionnels à se trouver «mal à l’aise» face aux questions posées par les résidents et les proches et ils disent se trouver souvent démunis pour donner des gestes simples lors de soins à apporter à une personne en fin de vie, à l’agonie ou lors de la toilette mortuaire.

Objectifs  Prendre conscience de ses propres représentations sur la fin de vie, le temps de l’agonie et la mort.  Faire la différence entre ses représentations et la réalité vécue par les résidents en fonction de la culture, de la spiritualité et de la religion.  Connaître les besoins spécifiques des résidents vivant la dernière étape de leur vie ainsi que ceux des proches.  Connaître le processus d’attachement et de détachement.  Découvrir des outils pour pouvoir prendre du recul et de la distance sans banaliser et des moyens pour les utiliser.  Nommer le cadre de référence «soins palliatifs» et les pratiques en vigueur au sein de son institution.  Connaître les grands principes de traitement de la douleur.

51

Soins et accompagnement

Yvan Bourgeois, infirmier, formateur indépendant dans les domaines de la santé et du social Edmont Pittet, directeur des Pompes funèbres générales de Lausanne Viviane Furtwängler, infirmière, Fondation Rive-Neuve, formatrice indépendante


Accompagner la fin de vie Yvan Bourgeois, infirmier, formateur indépendant dans les domaines de la santé et du social Edmont Pittet, directeur des Pompes funèbres générales de Lausanne Viviane Furtwängler, infirmière, Fondation Rive-Neuve, formatrice indépendante

Contenu  Les mois qui précèdent le décès et la contribution de l’ensemble des collaborateurs de l’établissement au projet d’accompagnement du résident, en intégrant la dimension de la fin de vie dans la démarche.  Le moment du décès, les soins de confort et les attitudes qui amènent du réconfort, la contribution de chacun à l’évaluation et la gestion des symptômes majeurs.  Après le décès, les soins au corps, l’accueil et l’accompagnement des proches. Durée

3 jours

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Salles de cours AVDEMS, Fondation Rive-Neuve, Pompes funèbres générales

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

52

Fr. 615.– Fr. 645.– Fr. 795.– Fr. 945.–


Approche de la validation Freddy Clavijo Médecin gériatre, médecin-chef de l’Hôpital de Porrentruy

Durée

1 jour

Date

6 novembre 2014

Lieu

A définir avec l’Anempa, tél. 032 732 91 81

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.– Soins et accompagnement

Contenu Sensibilisation à la communication avec des patients âgés souffrant de démences.

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

53


Comment «être et réagir» face aux comportements difficiles/agressifs Anne-Lise Oberson Formatrice en entreprise, infirmière enseignante

Objectifs  Comprendre l’origine des comportements difficiles.  Identifier les mécanismes mis en jeu dans les manifestations.  Acquérir des techniques de communication appropriées. Contenu

 Les mécanismes de l’agressivité, les signes verbaux et non verbaux.  Les situations et facteurs déclenchants.  La gestion des émotions.  Les techniques de communication pour désamorcer.

Durée

1 jour

Date

12 juin 2014

Lieu

Home médicalisé La Fontanette, Saint-Aubin

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.–

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

54


Donner à manger dans le respect

Se nourrir est tout à la fois un acte vital, convivial et social. Il peut très vite se transformer en véritable cauchemar si ce simple geste de tous les jours ne peut plus être réalisé de manière autonome.

Pour bon nombre de personnes âgées, boire et manger devient souvent difficile et se vit très douloureusement lorsque celles-ci doivent se résoudre à ce que quelqu’un leur «donne à manger». Sensibiliser les collaborateurs à ce problème par l’expérimentation personnelle est le meilleur moyen de réaliser ce que «donner à manger» signifie et permet d’améliorer le bien-être du résident dans cette activité anodine du quotidien mais ô combien fondamentale!

Public

Tous collaborateurs susceptibles d’exercer cette activité ou d’y jouer un rôle.

Objectifs Chaque participant:  expérimente lui-même le fait de recevoir à manger et à boire;  connaît les bonnes pratiques lors des repas, quand les résidents ne peuvent pas s’alimenter ou boire eux-mêmes;  acquiert les bases théoriques qui justifient les manières de faire;  intègre les points d’attention lors de cette activité: – communication verbale et non verbale; – environnement (lumière, bruits, décors, vaisselle, etc.); – installation, position, prévention des «fausses routes»; – texture; – moment, rythme; – moyens auxiliaires; – feed-back du résident (plaisir ou non); – satiété et contrôle du point du résident; – partenariat avec les proches.

55

Soins et accompagnement

Claudine Erni, formatrice en soins infirmiers Albert Mettaz, ASSC Tiago Borges, infirmier


Donner à manger dans le respect Claudine Erni, formatrice en soins infirmiers Albert Mettaz, ASSC Tiago Borges, infirmier

Matériel remis

Chaque participant reçoit au terme de la formation, en guise de mémo, une carte plastifiée rappelant les points d’attention cités ainsi qu’un support de cours sur les aspects théoriques.

Examens

 Une supervision de 20 à 30 minutes du participant sur le terrain par des

collaborateurs diplômés ou certifiés permet l’obtention de l’attestation. Recommandation  Un audit annuel ciblant le respect des bonnes pratiques indiquées sur la carte plastifiée. Durée

½ jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

56

Fr. 110.– Fr. 130.– Fr. 150.– Fr. 180.–


Manger mains Anira Launaz Animatrice certifiée

Projet d’autonomisation de la personne atteinte de démence de type Alzheimer et autres démences apparentées.

A un certain stade de la maladie, la personne perd la notion d’utilisation de couverts. Il s’agit alors pour la personne de s’adapter à dépendre d’autrui, du choix et du rythme de celui qui donne à manger.

Concrètement, le but de ce projet est de préserver l’autonomie le plus longtemps possible en laissant une plus grande liberté du moment de mouvement.

Objectifs  Elargir les connaissances au niveau de l’alimentation.  Répondre aux besoins de la personne âgée en fonction de ses capacités.  Permettre à la personne âgée de maintenir une autonomie au niveau de l’alimentation.

Durée

½ jour

Date

10 novembre 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Soins et accompagnement

Contenu  Apports théoriques sur quand et comment intervenir.  Mise en place et évaluation du projet selon critères.  Ecoute et observation de la personne âgée.

Fr. 110.– Fr. 130.– Fr. 150.– Fr. 180.–

57


Déficit visuel: dépister, comprendre et agir auprès de la personne âgée Formateurs de l’Asile des aveugles

Des études récentes indiquent qu’environ 50% des résidents hébergés en EMS souffrent de malvoyance à divers degrés. Cela passe souvent inaperçu car les professionnels n’ont pas les outils leur permettant d’identifier cette problématique. Cette formation a pour but de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs par des mises en situation pratiques tirées des activités de la vie quotidienne.

Objectifs

 Acquérir les outils pour détecter un déficit visuel chez un résident (grille d’évaluation,

 Connaître les principales pathologies visuelles touchant la personne âgée et leurs

 Appréhender les difficultés par des mises en situation et simulations (travail de

 Connaître, comprendre et appliquer les pratiques de base de la basse vision (grossis-

 Acquérir une connaissance des comportements à adopter avec une personne­

 Savoir orienter les situations de déficits visuels pour une prise en charge optimale

comportements...). conséquences sur la vie quotidienne. groupe sur l’écriture, la lecture, les repas et les déplacements).

malvoyante ou aveugle. (ressources dans l’établissement, réseau professionnel de basse vision, ophtalmologue...). Contenu

 Anatomie de l’œil et les principales pathologies.  Support filmé de l’Union centrale pour le bien des aveugles (UCBA).  Ateliers d’expérimentation de la déficience visuelle et travail en groupe pour trouver

 Apprentissage de l’utilisation d’une grille de dépistage des éventuels déficits visuels.  Adaptation de l’environnement de vie de la personne déficiente visuelle, principes de

 Stratégies et moyens auxiliaires permettant d’améliorer l’autonomie de la personne

 Approche des comportements adéquats face à une personne déficiente visuelle.

Méthode

 Cours théorique.  Ateliers et groupe de travail et de réflexion.  Echange entre les intervenants et les participants.

des solutions. basse vision et d’aménagement. malvoyante.

Participants Maximum 12 Durée

4 heures

Lieu

Sur demande en intra-muros

Prix

Sur demande 59

Soins et accompagnement

sement, contrastes, éclairages, moyens auxiliaires...).


Faciliter le quotidien des personnes malvoyantes et non voyantes Sylvie Moroszlay Ergothérapeute spécialisée en «basse vison» et «orientation et mobilité»

54 % des résidents d’EMS sont malvoyants, dont la majorité d’entre eux ne sont pas dépistés*. Il convient donc de:

Objectifs  Prendre conscience que la malvoyance peut prendre de multiples formes, souvent paradoxales.  Connaître 2 catégories de déficits visuels et leurs conséquences dans la vie quotidienne.  Etre capable de dépister un problème de vue chez un résident.  Identifier les comportements adéquats face aux résidents malvoyants.  Comprendre les principes de base permettant l’aménagement d’un environnement visuel adéquat.  Connaître quelques moyens auxiliaires courants.  Connaître les ressources à disposition (réseau des professionnels de la «basse vision»). Contenu

 Fonctionnement du système visuel.  Les déficits visuels et leurs conséquences (fonctionnelles, psychologiques, sociales…).  L’adaptation de la personne à son déficit.  L’adaptation de l’environnement au déficit.  Les fausses croyances (sur ce qui améliore ou péjore la vision des personnes malvoyantes).  Les raisons de la non-reconnaissance des déficits visuels des résidents.  Exposés et exercices individuels ou en sous-groupes.  Expérimentation de différents déficits visuels à l’aide de lunettes de simulation

 Confrontation des expériences.

Durée

½ jour

Date

16 mai 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

*

(en situation de la vie courante).

Fr. 110.– Fr. 130.– Fr. 150.– Fr. 180.–

 Selon l’enquête genevoise «Voir en EMS», réalisée en 2005 par M.-P. Christiaen-Colmez, G. Donati, M.W. Braun; site www.abage.ch.

60


Communication avec les personnes sourdes et malentendantes Anne-Marie Pont Enseignante en lecture labiale

Œuvrer dans un EMS comme soignant ou comme animateur, c’est être quotidiennement en contact avec des patients souffrant de surdité ou de malaudition, handicaps invisibles mais bien réels.

Objectifs Ce cours procure des outils indispensables pour établir une bonne communication et améliorer le confort des résidents. En quelques mots il permet d’acquérir un savoir-être et un savoir-faire gratifiants pour votre activité professionnelle. Contenu

 Notions d’anatomie et physiologie de l’oreille.  Notions de pathologie de l’oreille et les différentes surdités.  Récupérations de ce handicap dans la vie quotidienne.  Pistes pour améliorer la communication et éviter l’isolement de la personne sourde

 Préventions, notions administratives et associatives. Soins et accompagnement

ou malentendante. Méthode  Exercices pratiques de communication.  Manipulation des différents appareils, entretien, petites pannes.  Information sur les moyens auxiliaires. Durée

½ jour

Date

16 mai 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 110.– Fr. 130.– Fr. 150.– Fr. 180.–

61


La famille des résidents: l’inclure et la respecter tout en se respectant soi-même Valérie Perret Analyste transactionnelle certifiée (conseil psychologique), formatrice d’adultes

Faire alliance avec les familles des résidents… quel défi! Il est important de les respecter, les accueillir, les comprendre… mais aussi de respecter le résident… Et encore de se respecter soi-même, en évitant de subir, s’oublier et s’épuiser.

Objectifs  Identifier les valeurs et les peurs de chacun, leur provenance, ainsi que leur rôle dans la relation.  Apprendre les façons constructives de réagir, qui entraînent dialogue et respect.  Déjouer les pièges de la communication, qui entraînent agacement, épuisement et incompréhension.  Apprendre à établir des contrats clairs. Contenu  Alternance d’apports théoriques, illustrés par des exemples, et d’exercices pratiques.  Les situations concrètes des participants sont les bienvenues. Durée

2 jours

Dates

5 mars et 4 avril 2014

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

62

Fr. 410.– Fr. 430.– Fr. 530.– Fr. 630.–


Sensibilisation à la prévention de la maltraitance envers les personnes âgées Formateurs, formatrices Alter Ego

La maltraitance des personnes âgées reste une problématique souvent mal délimitée et taboue, bien que de plus en plus traitée dans les médias. Oser en parler et apprendre à mieux connaître ce phénomène s’avère nécessaire pour tout professionnel travaillant en gériatrie et en psychogériatrie.

Ce cours de sensibilisation vise à mieux définir les contours de la maltraitance, afin de rendre les participants attentifs aux situations à risque auxquelles ils peuvent être confrontés.

Info

Une formation dispensée intra-muros à l’ensemble des collaborateurs d’une institution optimalise l’impact de cette sensibilisation.

Durée

½ jour

Date

1er mai 2014

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 110.– Fr. 130.– Fr. 150.– Fr. 180.–

63

Soins et accompagnement

Objectifs  Informer sur la problématique: définitions, types de maltraitance, facteurs de risque.  Réfléchir sur des situations à partir de vignettes.  Développer des pistes pour favoriser la bientraitance.


Bientraitance en institution Nathalie Galli Formatrice d’adultes domaine santé-social

Objectifs L’objectif de la journée est d’échanger sur le sujet de la bientraitance, définir cette notion et comprendre les impacts des choix institutionnels sur la vie quotidienne des résidents. Contenu

 La bientraitance…

– c’est centrer la relation sur l’individu et ses besoins; – c’est laisser le résident être acteur et non sujet de sa prise en charge; – c’est placer le résident et son bien-être au centre des préoccupations; – c’est adapter les prises en charge aux résidents et non leur demander de s’y adapter; – c’est donner aux résidents et à tous les membres du personnel des institutions les moyens de vivre la bientraitance au quotidien; – c’est de permettre aux proches du résident de vivre sereinement son placement.

Ces différents thèmes seront abordés au cours de la journée de formation.

Durée

1 jour

Date

16 septembre 2014

Lieu

Home médicalisé Les Arbres, La Chaux-de-Fonds

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.–

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

64


Approche interdisciplinaire de la personne âgée en soins palliatifs Un médecin et une infirmière de l’EMSP BEJUNE

Contenu

 Les soins palliatifs; notions fondamentales.  Le concept de souffrance globale.  Le travail en interdisciplinarité.  La personne âgée fragilisée.  L’anticipation chez la personne âgée fragilisée.  L’intégration des proches dans la prise en soins.  Analyse d’une situation concrète et réévaluation du projet de soins.

Durée

1 jour

Date

2 octobre 2014

Lieu

Home médicalisé Dubied, Couvet

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.–

Soins et accompagnement

Objectifs  Identifier les besoins spécifiques de la personne âgée en situation de soins palliatifs et de ses proches.  Comprendre les notions fondamentales des soins palliatifs.  Acquérir les outils nécessaires afin de pouvoir déceler le moment de passage à des soins palliatifs chez la personne âgée en institution.  Concevoir le travail en interdisciplinarité.  Comprendre le concept de souffrance globale.  Connaître les principes éthiques fondamentaux.

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

65


L’ultime adieu (autour des jours de la mort) Edmond Pittet, collaborateur dans une entreprise de pompes funèbres Pierre-André Kuchen, aumônier à l’HNE La Chrysalide

Contenu

 Les soins spirituels liés à la personne âgée et/ou en fin de vie.  Définition et signification des soins spirituels.  Dimension spirituelle et religieuse: quelle distinction?  La responsabilité et le rôle du personnel.  Processus de deuil pour le personnel et les pensionnaires.  L’ultime adieu.  Les étapes des jours de deuil.  Préoccupations et attentes des familles.  L’importance du défunt pour les proches.

Durée

1 jour

Date

26 juin 2014

Lieu

Home médicalisé Les Charmettes, Neuchâtel

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.–

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

66


Sensibilisation aux troubles psychiatriques Florian Rubio Infirmier en psychiatrie, thérapeute diplômé en approche cognitive et comportementale

Ce cours est une sensibilisation aux notions de maladie, santé et handicap. Il donne un aperçu de la classification moderne des maladies psychiatriques et sur l’étiologie de celles-ci. Il est aussi abordé la position de l’intervenant et son impact sur le bénéficiaire.

Objectifs Les objectifs principaux sont que les participants reconnaissent 1 à 2 handicaps chez des résidents qu’ils côtoient et sur lesquels ils peuvent avoir un impact, de même que les principaux axes de l’étiologie des psychoses.

Durée

1 jour

Date

11 juin 2014

Lieu

En salles de cours AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Module du cours «Attestation de formation continue des aides travaillant en psychiatrie»

Soins et accompagnement

Contenu Cours interactif basé sur les questions et expériences des participants. Jeux de rôle et mise en situations font partie de la journée.

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–

67


Analyse de situations psychiatriques et gestion des émotions Daniel Ducraux Infirmier en psychiatrie et superviseur

Ce cours est centré sur la gestion de ses propres émotions dans la prise en soins de résidents souffrant de troubles psychiatriques.

Objectifs

 Comprendre le processus émotionnel.  Pouvoir se situer face à ses propres émotions.  Comprendre les mécanismes défensifs.  Apprendre à gérer ses émotions et à se situer face à celles exprimées par un interlocu-

teur dans son milieu professionnel, difficile, incompréhensible. Contenu A partir de situations proposées par les participants, de jeux de rôle et l’apport de quelques concepts de base, l’émotion sera abordée en tant que réaction à une situation. Durée

1 jour

Date

16 septembre 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Module du cours «Attestation de formation continue des aides travaillant en psychiatrie» 68

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–


Intégrer la famille dans la prise en charge des résidents atteints de troubles psychiatriques Florian Rubio Infirmier en psychiatrie, thérapeute diplômé en approche cognitive et comportementale

Ce cours sensibilise les participants à l’importance de l’inclusion de la famille dans le processus de prise en soins des résidents souffrant de maladies psychiatriques. Il aborde deux techniques d’approche de la famille utilisées en thérapies cognitives et comportementales.

Objectifs  Identifier les avantages et les risques dans l’inclusion ou la non-inclusion de la famille dans les prises en soins et être sensibilisé à des techniques thérapeutiques utilisées dans le traitement des familles.

Durée

1 jour

Date

19 septembre 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Module du cours «Attestation de formation continue des aides travaillant en psychiatrie»

Soins et accompagnement

Contenu  Travaux sur la base de vignettes cliniques.  Description d’une méthode d’intervention.

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–

69


La relation empathique et le rapport collaboratif avec les résidents en psychiatrie Caroline Gigon Infirmière en psychiatrie, diplômée en thérapie cognitive et comportementale

A partir de situations pratiques, les participants aborderont les diverses phases de la prise en charge du patient psychiatrique en EMS. A travers l’analyse de situations pratiques et de jeux de rôle, l’écoute sera travaillée afin de mieux se connaître et connaître la personne souffrant de troubles psychiatriques. Le projet de vie, l’accueil, la souffrance et le deuil, la confiance mutuelle sont abordés et permettront de travailler la communication.

Objectifs  Identifier les différentes phases de la prise en charge du patient psychiatrique en EMS psychiatrique.  Exercer l’écoute et l’empathie auprès de patients psychiatriques et expérimenter les prémices de la relation de collaboration. Contenu  L’accueil d’un nouveau résident en EMS, les différentes étapes de sa prise en charge.  Eléments théoriques sur l’écoute passive, l’écoute active, l’empathie et le rapport collaboratif.  Pratique à travers des jeux de rôle et analyse de situations vécues de l’écoute et de l’empathie dans des situations difficiles (résident délirant, halluciné, anxieux, etc.). Durée

2 jours

Dates

1er et 2 octobre 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

70

Fr. 410.– Fr. 430.– Fr. 530.– Fr. 630.–


Prendre en charge la personne souffrant de troubles psychiatriques et troubles démentiels Thibaut Jehanno Infirmier clinicien

Apprendre à faire le distinguo entre les troubles psychiatriques et les troubles du comportement liés à une atteinte cérébrale. Apport théorique, représentations, outils thérapeutiques.

Objectifs Permettre aux soignants d’appréhender les troubles psychiatriques et les troubles du comportement en psychogériatrie.

Durée

1 jour

Date

13 juin 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Module du cours «Attestation de formation continue des aides travaillant en psychiatrie».

Soins et accompagnement

Contenu Techniques et outils permettant d’apporter une réponse adaptée en fonction de la ­situation.

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–

71


La maladie d’Alzheimer Michel Guggisberg Ancien médecin-chef du Centre de psychiatrie gériatrique de Perreux Ancien président de la section neuchâteloise de l’association Alzheimer Suisse

Objectifs  Comprendre le «monde» dans lequel vivent les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.  Identifier les caractéristiques des personnes atteintes de démences.  Proposer des réponses à leurs besoins. Contenu Place de la maladie d’Alzheimer et ses répercussions sur le malade, les proches et la société. Durée

1 jour

Date

21 octobre 2014

Lieu

Home médicalisé La Fontanette, Saint-Aubin

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.–

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

72


Maladie d’Alzheimer et autres démences: quel accompagnement? Nathalie Vernez Infirmière

Acquérir des outils pour faire face aux défis quotidiens induits par les attitudes inattendues et perturbantes des patients démentifiés.

Contenu  Description des différentes démences: nature des troubles, origines, détection, dévelop pement, traitement.  Difficultés liées à l’accompagnement des personnes atteintes de démences.  Conséquences pour la personne touchée et pour son entourage.  Mesures à prendre pour éviter le découragement et l’épuisement des aidants.  Echanges à partir de situations présentées par les participants au cours.  Analyse de situations professionnelles et échanges. Public cible

 Niveau CFC, ES, HES (animation ou soins)

Durée

2 jours

Dates

12 et 13 juin 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 410.– Fr. 430.– Fr. 530.– Fr. 630.–

73

Soins et accompagnement

Objectifs  Comprendre le «monde» dans lequel vivent les personnes atteintes de graves troubles du comportement.  Identifier les caractéristiques des personnes atteintes de démences.  Proposer des réponses à leurs besoins spécifiques.


Situations de crise, troubles du comportement et agressivité Nadia Lharras Infirmière en psychiatrie

Après un apport théorique, le participant doit pouvoir faire des liens avec des situations issues de sa pratique. Chacun doit pouvoir trouver des outils qui lui permettront de mieux réagir à ces situations difficiles.

Objectifs  Identifier et comprendre les troubles du comportement pour mieux faire face aux situations de crise.  Clarifier la notion de crise et ses différents niveaux.  Mieux comprendre les états d’agressivité et élaborer des outils pratiques, développer des pistes. Contenu

 Introduction et présentation du cours.  Définitions.  Principes éthiques (responsabilité de chacun).  Situations (réflexion à partir de situations vécues).  Pistes pour faire face aux différentes situations (recommandations, communication-

 Conclusion individuelle et collective.

Durée

1 jour

Date

20 juin 2014

Lieu

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Module du cours «Attestation de formation continue des aides travaillant en psychiatrie»

validation, etc.).

74

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–


Gériatrie: médicaments et autres problématiques de la personne âgée Angela Otero Pharmacienne

Objectifs Ce cours complète le cours de base sur les médicaments en mettant l’accent sur les médicaments couramment utilisés en gériatrie. Contenu  Connaître les médicaments les plus utilisés en gériatrie: adaptation des dosages et effets secondaires chez la personne âgée.  La dénutrition: comment la prévenir? Bilan et solutions.  Déshydratation: nouveautés et conseils pratiques.  Peau sèche? quelles solutions?  Les modifications physiologiques et pharmacologiques avec l’âge.  Les médicaments les plus utilisés en gériatrie: médicaments à risque, adaptation des dosages, effets secondaires, interactions.  La problématique de la dénutrition: établir un bilan, produits remboursés, compléments protéinés personnalisés, recettes.  Déshydratation: nouveautés et conseils pratiques.  Peau sèche: produits remboursés, nouveautés, préparations magistrales spécifiques. Durée

1 jour

Dates

6 juin 2014

Lieu

En salles de cours AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–

Remarque Il s’agit d’un cycle de 3 cours qui s’adresse essentiellement aux infirmières et infirmiers, soit:  Médicaments: comment sécuriser le circuit des médicaments et diminuer les erreurs.  Soins des plaies et pansements. Chaque module peut être suivi séparément.

76


Médicaments: sécuriser le circuit des médicaments et diminuer les erreurs? Angela Otero Pharmacienne

Contenu

 Le circuit du médicament: les différentes étapes.  Présentation de cas pratiques d’EMS: comment détecter les erreurs?  Erreurs: responsabilités et conséquences (cas pratiques).  Comment sécuriser les étapes les plus critiques?  Nouveaux systèmes sécurisés: expériences pratiques et solutions.

Durée

1 jour

Date

30 mai 2014

Lieu

En salles de cours AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Soins et accompagnement

Objectifs  Connaître les étapes critiques de la prescription médicale à l’administration au patient.  Acquérir des outils pratiques pour diminuer les erreurs dans la distribution des médi caments.  S’informer sur les nouveaux systèmes de dispensation des médicaments.

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–

Remarque Il s’agit d’un cycle de 3 cours qui s’adresse essentiellement aux infirmières et infirmiers, soit:  Médicaments: comment sécuriser le circuit des médicaments et diminuer les erreurs.  Soins des plaies et pansements. Chaque module peut être suivi séparément.

77


Soins des plaies et pansements Angela Otero Pharmacienne

Contenu

 Les différents types de plaies et leur prise en charge.  La cicatrisation des plaies: nouveautés.  Les pansements de nouvelle génération: comment les utiliser?  Répertoires des différents types de pansements, comparaison et différences, équivalences.  Atelier pratique de démonstration.

Durée

1 jour

Date

16 mai 2014

Lieu

En salles de cours AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.–

Remarque Il s’agit d’un cycle de 3 cours qui s’adresse essentiellement aux infirmières et infirmiers, soit:  Médicaments: comment sécuriser le circuit des médicaments et diminuer les erreurs.  Soins des plaies et pansements. Chaque module peut être suivi séparément.

79

Soins et accompagnement

Objectifs  Savoir prendre en charge les différents types de plaies et l’utilisation de pansements adaptés.


Ges’Co: formation de base pour l’utilisation du logiciel Jean-Luc Lovenbruck Infirmier-chef

Le logiciel Ges’Co est un outil professionnel d’aide à la décision qui vise à soutenir les professionnels devant décider de l’instauration de mesures de contrainte de résidents dont ils sont responsables. Recommandé par la CIVESS, il permet de:  garantir l’application de la loi;  limiter les contraintes;  définir un référentiel métier;  clarifier et faciliter l’information aux proches.

Vous venez d’acquérir le logiciel? Des nouveaux collaborateurs vous ont rejoint? Vous ressentez le besoin de revoir les bases de son utilisation? Le Centre de formation de l’AVDEMS vous propose une formation interactive de quatre heures!

Objectifs Au terme de cette formation, par la mise en situation, vous serez en mesure d’utiliser le logiciel et de profiter de ses avantages. Durée

½ jour

Date

16 juin 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

80

Fr. 145.– Fr. 170.– Fr. 200.– Fr. 240.–


Ges’Co: formation continue sur l’utilisation du logiciel Jean-Luc Lovenbruck Infirmier-chef

Vous utilisez depuis plusieurs mois ce logiciel? Vous êtes confrontés à diverses difficultés notamment sur la qualité de votre argumentation? Le Centre de formation de l’AVDEMS vous propose une formation interactive afin de vous aider à faire progresser la qualité de votre raisonnement!

Pour rappel, le logiciel Ges’Co est un outil professionnel d’aide à la décision qui vise à soutenir les professionnels devant décider de l’instauration de mesures de contrainte de résidents dont ils sont responsables. Recommandé par la CIVESS, il permet de:  garantir l’application de la loi;  limiter les contraintes;  définir un référentiel métier;  clarifier et faciliter l’information aux proches.

Objectifs Au terme de la formation, vous serez capable de mettre en évidence votre analyse, de justifier votre choix, d’améliorer son argumentation et ainsi vous profiterez pleinement des avantages de cet outil. Durée

½ jour

Dates

30 octobre 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 145.– Fr. 170.– Fr. 200.– Fr. 240.–

81

Soins et accompagnement


4 . H 么tellerie et entretien

83


Formation pour auxiliaire accompagnant la personne âgée Filière Cuisine et Intendance

Cette formation de base de 120 heures, alliant théorie et pratique, permet à un public non formé et intéressé à travailler au contact de la personne âgée de développer des compétences initiales nécessaires pour un exercice professionnel de qualité et spécifique à l’accompagnement de la personne âgée. Ces compétences, validées par la réalisation d’un examen, permettent d’obtenir un certificat d’auxiliaire pour l’accompagnement de la personne âgée dans les secteurs: Cuisine, Intendance.

Pré-requis Tout collaborateur au bénéfice d’un contrat de travail d’au minimum 8 mois dans un EMS voire d’un contrat à durée déterminée. Un soutien financier de la part du Service de l’emploi dans le cadre de la mesure AIT est envisageable, voir explications: http://www.vd.ch/themes/economie/emploi-chomage/ espace-employeurs/aides-a-lengagement/allocation-dinitiation-au-travail-aitacit/ Contenu Descriptif détaillé présenté sur le site de l’AVDEMS: http://www.avdems.ch/formation/ Durée

 10 jours de cours  2 mois sur le terrain  10 jours de cours  6 mois sur le terrain  Examen final

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

84

20 jours de formation alternant théorie et pratique

Fr. 1890.– Fr. 2160.– Fr. 2430.– Fr. 2700.–


Le personnel hôtelier face aux personnes âgées Nathalie Vernez Infirmière

Travailler dans le secteur hôtelier d’un EMS, c’est accepter d’entrer dans une équipe pluridisciplinaire et d’être en contact avec le grand âge et les pathologies inhérentes. Ces éléments rendent indispensable une démarche pour mieux connaître les résidents et les collègues de travail.

Objectifs

 Identifier les besoins des personnes âgées.  Reconnaître les principaux troubles du comportement susceptibles d’apparaître.  Adapter son comportement aux différentes situations.  Prendre conscience de son apport à la qualité de vie du résident.  Clarifier son rôle interdisciplinaire.

Contenu

 les notions du vieillissement sain et pathologique en institution;  les handicaps et maladies liés à l’âge;  la vie sociale et affective en institution;  le rôle professionnel du personnel hôtelier en institution.

Durée

2 jours

Dates

2 et 3 octobre 2014

Lieu

En salles de cours AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

La démographie:

Hôtellerie et entretien

Fr. 410.– Fr. 430.– Fr. 530.– Fr. 630.–

85


Recrutement et formation continue pour les métiers de l’hôtellerie et de la para-hôtellerie en Suisse romande Route Ignace-Paderewski 2 1131 Tolochenaz 021 811 59 60 www.hotelis.ch


Alimentation en EMS Chef de cuisine en EMS spécialiste en texture modifiée et Anira Launaz, membre d’ARPEGE unanimement reconnue pour la méthode du «manger mains»

Objectifs  Encourager l’appétence et maintenir en éveil le goût au moment des repas par la confection de textures modifiées adaptées aux méthodes de préparation d’aujourd’hui.  Développement d’une cuisine des sens aux couleurs harmonieuses afin d’apporter aux convives en EMS, au quotidien, un confort accru et un plaisir retrouvé.  Présentation attractive et séduisante d’assiettes aux couleurs et textures douces et harmonieuses.  Mise en œuvre de textures savoureuses et agréables à l’œil, facilitatrices d’une meilleure mise en bouche par le «manger mains».  Planification des menus et intégration de ces deux éléments au quotidien. Proposition de recettes adaptées.  Les erreurs à ne pas commettre en «manger mains» et en textures modifiées. Contenu

 Présentation des techniques de textures modifiées.  Utilisation des texturants d’aujourd’hui.  Réalisation de recettes adaptées aux convives en EMS.  Présentation du «manger mains».  Mise en œuvre en résidences.  Clarification des planifications des menus selon ces nouvelles approches.

Durée

2 jours

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges et sa cuisine d’application

Prix unique

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 800.–

Hôtellerie et entretien

Méthode Théorie et travaux pratiques en salle de cours et en cuisine d’application. Réalisation de nombreux mets en textures modifiées, utilisation de plans de menus. Jeux de rôles en situation «manger mains» (prévoir une tenue de cuisinier/ère).

87


Allergies et intolérances alimentaires (gluten et lactose) Plan de menus, les allergies et les intolérances Esther Guex, diététicienne HES

Objectifs  Comprendre les mécanismes physio-pathologiques d’une allergie et d’une intolérance alimentaire.  Distinguer une allergie alimentaire d’une intolérance alimentaire.  Connaître 8 allergènes principaux dans les détails (leurs sources et leurs dérivés).  Reconnaître les principaux aliments et groupes d’aliments en fonction de l’allergène incriminé.  Connaître la législation suisse relative aux allergènes et au gluten (étiquettes alimen taires).  Comprendre les conséquences nutritionnelles d’une allergie et d’une intolérance alimentaire.  Connaître les substitutions d’aliments possibles en fonction des intolérances au gluten et au lactose. Contenu

 Bref rappel sur l’équilibre alimentaire (pyramide alimentaire).  Connaître les aliments et groupes d’aliments en fonction des allergènes étudiés.  Connaître les aliments et groupes d’aliments pouvant contenir du gluten/lactose.  Définir un menu sans gluten. Aborder les produits industriels spéciaux «sans gluten».  Définir un menu en fonction d’une allergie et/ou intolérance définie.  Correction de menus en fonction d’une allergie et/ou intolérance alimentaire et substi-

 Equilibre alimentaire: confection d’une journée de menus pour un client multi-allergique

 Lecture des étiquettes alimentaires: éviter les pièges !

tutions possibles. et pour un client coeliaque (= qui mange sans gluten). Méthode Cours théorique avec travaux de groupe sur plans de menus. Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges

Prix unique

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.–

88


Autocontrôle certifié H.A.C.C.P. Patrick Guillaume Spécialiste hygiène et autocontrôle H.A.C.C.P., certifié en H.A.C.C.P.

Objectifs  Adapter l’organisation du travail en cuisine et la distribution des prestations en EMS selon le nouvel autocontrôle HACCP en vigueur depuis janvier 2007.  Appliquer le respect de l’hygiène en intégrant ce nouvel autocontrôle H.A.C.C.P. au quotidien (version 2012).  Motiver les collaborateur(trice)s de l’équipe à la bonne application de cette méthode.  Connaître et savoir détecter les dangers et points de maîtrise dans mon établissement. Contenu Selon le nouvel autocontrôle H.A.C.C.P.:  Respect des outils de maîtrise des points critiques.  Circulation des denrées alimentaires et non alimentaires, leurs utilisations et leurs traçabilités.  Gestion des restes et stockages, gestion des points critiques: C.C.P.s,  Respect des procédures de l’autocontrôle H.A.C.C.P.  Outil de motivation de l’équipe pour un bon transfert sur le poste de travail.

Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges

Prix unique

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.–

Hôtellerie et entretien

Méthode Théorie toute la journée, travaux de groupe avec des études de cas d’après photos, utilisation du 5M sur des cas concrets proposés par les participants.

89


Hygiène alimentaire Patrick Guillaume Spécialiste hygiène et autocontrôle H.A.C.C.P., certifié en H.A.C.C.P.

Objectifs  Permettre aux participants d’acquérir une bonne connaissance de l’hygiène courante.  Répondre aux nouvelles exigences en matière d’hygiène autocontrôle H.A.C.C.P.  Respecter les règles concernant la sécurité et le traitement des déchets. Contenu  Connaissance des microbes courants et de leur prolifération.  Maîtrise du couple temps/température. Respect des méthodes de maîtrise pour assurer une bonne hygiène alimentaire, suivi des règles de sécurité alimentaires et du traitement des déchets.  Connaître ses outils de maîtrise dans son activité au quotidien. Méthode Théorie toute la journée avec travaux de groupe sur des études de cas concret afin d’évaluer ses connaissances par rapport à ses activités. Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges

Prix unique

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.–

90


C CF qu re is

Maîtrise des cuissons lentes et basses températures Patrick Guillaume Spécialiste culinaire et responsable de la formation

Objectifs  Améliorer les connaissances des utilisateurs pour augmenter leurs performances dans le travail de tous les jours en institution, amener une réelle valeur ajoutée gustative et nutritive.  Développer de nouvelles prestations pour les résidents et le personnel de l’institution. Contenu

 Présentation des différentes techniques avec différents appareils.  La coagulation des protéines et le pont thermique.  Les modes de cuissons et les phases à respecter.  Les différents modes de distribution.  Utilisation de ces méthodes en régénération, distribution self et free-flow.  Evolution des pratiques de production et de distribution selon ces méthodes.  Le respect des règles d’hygiène en production et en distribution.

Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges et sa cuisine d’application

Prix unique

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.– Hôtellerie et entretien

Méthode  Cours théorique le matin.  A midi, dégustation des mets élaborés en cuisson lente, présentation des appareils, puis échanges entre participants.

91


Maîtrise du sous-vide et cuisson à «juste température» Patrick Guillaume Spécialiste culinaire et responsable de la formation

Objectifs  Améliorer les connaissances des utilisateurs pour augmenter les performances dans le travail de tous les jours.  Développer de nouveaux projets de restauration par la mise en place de production en «différé».  Améliorer la qualité gustative des mets en institution adaptée aux attentes des consom mateurs. Contenu

 Présentation des différentes techniques.  Manipulation et stockage sous-vide.  La cuisson sous-vide et la méthode selon le nouvel autocontrôle H.A.C.C.P.  Les appareils de descente en température rapide.  Utilisation de ces méthodes en régénération, distribution self et free-flow.  Evolution des pratiques de production et de distribution sous-vide.

Méthode  Cours théorique et pratique avec utilisation du matériel de production et de refroidis sement mis à disposition par de grandes marques (prévoir une tenue de cuisinier/ère).  Dégustation des prestations élaborées. Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges et sa cuisine d’application

Prix unique

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.–

92


Mes desserts d’aujourd’hui Préparation, recettes, dressage Karl Papin Chef pâtissier-confiseur diplômé

Objectifs  Améliorer les connaissances des cuisiniers(ères) ou toutes personnes intéressées par la conception et la réalisation de desserts adaptés à la clientèle d’aujourd’hui. Contenu  Utilisation des matières premières et des pâtes pour la réalisation des pâtisseries légères, bonne utilisation et mise en valeur des produits de l’agroalimentaire.  Elaboration de crèmes, desserts et flans créatifs.  Elaboration de salades de fruits et de desserts exotiques.  Dressage sur assiettes, plats et coupes.  Choix de décorations les mieux adaptés et vendeurs.

Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges et sa cuisine d’application

Prix unique

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.– Hôtellerie et entretien

Méthode  Formation théorique.  Travaux pratiques dès 11h et l’après-midi sur la base d’un dossier «fiches-recettes» (prévoir une tenue de cuisinier/ère).

93


Repas transportés Type de liaisons, maîtrise qualitative et hygiénique Patrick Guillaume Spécialiste culinaire et responsable de la formation

Objectifs  Améliorer l’organisation du travail en cuisine et le conditionnement des repas transpor tés selon le nouvel autocontrôle H.A.C.C.P.  Renforcer le respect de l’hygiène en intégrant celui-ci au quotidien.  Garantir la traçabilité et la sécurité des prestations fournies à d’autres établissements en utilisant le matériel prévu à cet effet: étiquetage et sonde d’enregistrement des températures. Contenu

 Utilisation efficace du matériel en cuisine et de contrôle.  Circulation des denrées alimentaires et leur utilisation pour les repas transportés.  Présentation des différentes méthodes de conditionnement et de distribution.  Avantages et inconvénients.  Choix des plats en «liaison chaude», connaissance et maîtrise de l’altération et de la

 Diagramme des flux en cuisine personnalisé pour son établissement afin d’assurer une

 Gestion prévisionnelle et bonne pratique des productions en «différé».  Traçabilité obligatoire et autocontrôle H.A.C.C.P.

non-qualité des aliments utilisés. parfaite maîtrise des risques concernant la «liaison chaude» et la «liaison froide».

Méthode  Théorie et travaux de groupe sur des cas concrets, présentation de matériel, travaux sur photos numériques prises dans des établissements de référence. Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges

Prix unique

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.–

94


Les bases du service à table et de l’accueil Julie Landry Spécialiste en restauration diplômée de l’Ecole hôtelière de Lausanne, formatrice Hotelis avec brevet fédéral de formateur d’adulte

Objectifs  Savoir réaliser un service de qualité pour toutes prestations à table.  Comprendre les enjeux en termes de savoir-faire et de savoir-être.  Comprendre l’importance de l’accueil en restauration et être sensibilisé à l’image véhiculée de l’entreprise. Contenu

 La connaissance des lieux (circulation entre la cuisine, le passe-plats et la salle).  La mise en place et la décoration par rapport aux convives et à l’établissement.  Les différents types de service.  Les règles d’or de service et les protocoles.  Le respect des mets servis (connaissance des plats).  L’accueil des convives (savoir-être).  L’écoute des consommateurs/trices et leurs attentes.  Création d’un arrangement floral.

Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Tolochenaz et son restaurant d’application

Prix

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.– Hôtellerie et entretien

Méthode  Travaux pratiques et théorie en alternance.  A midi, service à table en situation réelle et jeux de rôle (prévoir une tenue de service).

95


Le métier de femme de chambre en EMS Julie Landry Spécialiste en restauration diplômée de l’Ecole hôtelière de Lausanne, formatrice Hotelis avec brevet fédéral de formateur d’adulte

Objectifs  Améliorer la qualité du service du personnel des étages.  Maîtriser les bases de l’hygiène dans le métier de la femme de chambre.  Connaître les principes et techniques de nettoyage d’une chambre et d’une salle de bain selon les «standards qualité».  Prendre conscience de l’importance du détail.  Renforcer les bases du savoir-être pour mieux répondre aux attentes du client. Contenu

 Rappel sur l’importance et la technique du lavage des mains.  Hygiène personnelle et tenue vestimentaire.  Les compétences et qualités d’une femme de chambre.  Techniques de nettoyage et procédures internes.  Rappel sur l’utilisation des produits d’entretien.  La mise en place, la préparation du chariot d’étage.  Savoir, savoir-faire, savoir-être.  Attitude et comportement face au client.  Définition de la qualité.

Méthode

 Alternance entre théorie et pratique.  Ateliers de réflexion, exercices.

Lieu

Sur demande en intra-muros

Prix

Sur demande

Renseignements: www.avdems.ch/formation

La pratique se fait sur site, le matin (prévoir une tenue de femme de chambre). Merci de prévoir le nombre de chambres nécessaire pour une utilisation optimale du cours. Durée 1 jour

96


Service à table et accueil en EMS Julie Landry Spécialiste en restauration diplômée de l’Ecole hôtelière de Lausanne, formatrice Hotelis avec brevet fédéral de formateur d’adulte

Objectifs  Savoir réaliser un service de qualité dans la salle à manger d’une institution.  Identifier les attentes de la personne âgée.  Comprendre l’importance de l’accueil et du professionnalisme afin de donner du plaisir au résident lors du repas. Contenu

 La mise en place et le service sur assiette.  Le dressage des assiettes et la connaissance des plats.  Les règles d’or de service.  Les connaissances indispensables pour un service de qualité.  L’accueil des convives.  L’approche de la personne âgée, ses besoins, ses attentes.  Ecoute et savoir-être.  Identification des points forts et des points d’amélioration.

Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges et son restaurant d’application ou sur demande en intra-muros

Prix unique

(Y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.–

Hôtellerie et entretien

Méthode  Travaux pratiques et théorie en alternance.  A midi, service à table en situation réelle et jeux de rôle (prévoir une tenue de service).

97


Utilisation des fours combi steamers Patrick Guillaume Spécialiste culinaire et responsable de la formation

Objectifs Améliorer les connaissances des utilisateurs afin d’augmenter leurs performances dans le travail quotidien en institution. Contenu

 Rappels de base du fonctionnement de l’appareil: le pont thermique et la coagulation.  Les différentes cuissons élaborées, les «plus» en cuisson.  Les différents types de régénération.  Les points clés pour partager son savoir-faire.  La planification des menus et l’organisation du travail.  Les cuissons sur assiettes (salon de direction).  La cuisson sous-vide en combi steamer.  Les multi-cuissons, La cuisson «convection».

Méthode  Cours théorique le matin.  Puis cours pratique en cuisine avec dégustation des mets élaborés (prévoir une tenue de cuisinier/ère). Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Centre de formation Hotelis à Morges et sa cuisine d’application

Prix unique

(y compris le repas de midi et la documentation) Fr. 400.–

98


Présentation repas «manger mains» Olivier Erard Cuisinier-chef au Home Les Lovières

Objectifs  La mise en œuvre d’une cuisine «manger main». Contenu  Pratique de divers plats proposés.  Questions / réponses. Durée

½ jour

Date

27 août 2014

Lieu

Home Les Lovières,Tramelan

(Y compris la collation et le support de cours) Membres anempa Fr. 60.– Membres CCT Santé 21 Fr. 65.– Membres AVDEMS Fr. 72.– Non-membres canton Fr. 72.– Non-membres hors canton Fr. 90.–

Hôtellerie et entretien

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

99


Le repas de la personne âgée – Service à table et accompagnement Alain Bailly, chef hôtelier au Home médicalisé La Résidence, au Locle Claudine Vermot, intendante au Home médicalisé La Résidence, au Locle

Contenu

 Pourquoi?  Pour qui?  Comment?  Philosophie du service à table.  Coordination des services (cuisine, salle à manger).  Partager et vivre le repas de midi en salle à manger servi comme les résidents.  Bilan sur les points faibles et les points forts vécus lors du service du repas de midi.

Durée

1 jour

Date

24 avril 2014

Lieu

Home médicalisé La Résidence, Le Locle

Prix

(Y compris le repas de midi et le support de cours) Membres anempa Fr. 140.– Membres CCT Santé 21 Fr. 150.– Membres AVDEMS Fr. 168.– Non-membres canton Fr. 168.– Non-membres hors canton Fr. 210.–

Le repas en salle à manger:

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

100


L’entretien du linge des résidents Claudine Stauffer Intendante et formatrice d’adultes

L’entretien du linge du résident, une affaire de cœur? Il s’agit là d’une prestation non dénuée d’importance. Livrer l’entretien de son linge à un tiers, c’est confier un peu de soi et de ses souvenirs à l’autre. Offrir un traitement du linge professionnel est attendu, l’accompagner d’égards est rassurant pour le résident et valorisant pour le collaborateur.

Objectifs

 Trier le linge en fonction des symboles d’entretien des textiles.  Identifier les différentes fibres.  Choisir et doser le produit de lavage adéquat en tenant compte de l’environnement.  Procéder au traitement des taches spécifiques.  Proposer des actions permettant de prendre en compte les besoins des résidents

quant à leur linge.  Notions d’hygiène.  Symboles d’entretien des textiles.  Différentes fibres textiles.  Produits de lessive.  Qualité de l’eau.  Notions d’ergonomie.

Durée

½ jour

Date

9 octobre 2014

Lieu

Renseignements: www.avdems.ch/formation

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 110.– Fr. 130.– Fr. 150.– Fr. 180.–

Hôtellerie et entretien

Contenu

101


L’entretien des sanitaires Claudine Stauffer Intendante et formatrice d’adultes

Opter pour un nettoyage courant de qualité, c’est garantir une hygiène optimale de ses installations à un coût réduit.

Objectifs  Effectuer le nettoyage courant des installations sanitaires avec des gestes professionnels et en respectant les normes d’hygiène en vigueur. Contenu

 Notions d’hygiène.  Connaissance du matériel.  Connaissance des produits de nettoyage et/ou toxiques, leur dosage et leur fonction.  Notions d’ergonomie.  Notion de coûts.

Méthode  Démonstration et exercice. 1 jour

Date

8 septembre 2014

Lieu

A convenir

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Fr. 205.– Fr. 215.– Fr. 265.– Fr. 315.– Hôtellerie et entretien

Durée

103


Bon pour le palais et l’esprit: les créations glacées rafraîchissantes de «i gelati»

« i gelati » est la marque de glace innovante et appréciée spécialement orientée sur les attentes de la gastronomie suisse. Les créations glacées rafraîchissantes sont fabriquées en Suisse avec des ingrédients sélectionnés, des produits de toute première qualité et beaucoup d’amour. Nous vous fournissons des conseils personnalisés et

Une idée rafraîchissante d’avance. www.igelati.ch

compétents et vous offrons la meilleure qualité au juste prix, ainsi que de nombreuses solutions individuelles: de la carte des glaces sur mesure au rafraîchissant concept dessert «Dolce Novità» en passant par la totalité du matériel pour points de vente.


5 . A dministratif et management

105


g lo n le Cy c

POGE: les principaux outils de la gestion d’équipe

Diriger une équipe, motiver le personnel, coordonner le travail des collaboratrices et collaborateurs, conduire et animer un colloque… Toutes ces tâches requièrent des compétences particulières. Le responsable d’équipe nouvellement nommé, excellent collaborateur, rencontre très vite des limites lorsqu’il se retrouve face à ses nouvelles tâches. Le responsable plus expérimenté, en poste depuis plusieurs années, doit quant à lui régulièrement améliorer et renforcer ses performances pour s’adapter au changement et éviter la routine.

Pré-requis Occuper un poste de responsable d’équipe. Objectifs Le responsable d’équipe acquiert les premiers «outils» de travail nécessaires et essentiels à la fonction, afin de sécuriser ses tâches d’encadrement d’équipe. Méthode  Les cours sont animés de manière participative, autour d’exercices concrets, d’études de cas, de jeux de rôles, de modèles et d’exemples applicables rapidement au quotidien.  Au terme de la formation, les participants remettent – à titre individuel – un travail écrit relevant de leur pratique (6-8 pages).  Tout au long du cursus, le participant bénéficie du soutien pédagogique du Centre de formation de l’AVDEMS et d’un référent choisi au sein de son institution qui l’accom pagne dans le choix et la réalisation des travaux. Durée

Séance spécifique d’introduction à la formation (fin d’après-midi) Présence au cours: 13 jours répartis sur 2014 – 2015 (à raison de 1 à 2 jours par mois) Réalisation d’un travail personnel de 8 – 10 pages

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

Salles de cours AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

106

Fr. 2665.– Fr. 2795– Fr. 3445.– Fr. 4095.–


POGE: les principaux outils de la gestion d’équipe

Programme  Animer et diriger une équipe, 2 jours – Le rôle, les fonctions et le statut du responsable d’équipe (autorité et pouvoir). – Les styles de leadership et les outils de la conduite d’une équipe.  Organiser et animer un colloque, 1 jour – Les objectifs et les fonctions du colloque. – Le déroulement et le suivi du colloque.  Organisation du travail, 1 jour – La définition de la notion d’objectif. – Le suivi et l’évaluation de la pertinence et du niveau d’atteinte des objectifs.  Gestion de projet, 1 jour – Les bases de la gestion de projet. – Les différentes implications du responsable d’équipe dans la gestion de projet.  Déléguer des tâches et en assurer le suivi, 1 jour – Le processus de délégation. – Le suivi des tâches déléguées et l’évaluation des résultats.  Gérer son temps et celui de l’équipe, 1 jour – La planification et organisation des journées de travail. – Le traitement des demandes imprévues et des urgences.  Gérer les conflits, 2 jours – Le rôle du responsable d’équipe dans le conflit, sa gestion et sa résolution (limites et prérogatives). – Les méthodes de prévention et de résolution des conflits.  Former ses collaborateurs, 1 jour – Les différentes méthodes didactiques adaptées à un public peu ou pas qualifié. – La transmission des connaissances professionnelles. Administratif et management

 Les bases du droit du travail, 1 jour – Le droit du travail: initiation et contrat de travail.

 Participer au processus d’évaluation des collaborateurs, 2 jours – Les objectifs et les méthodes de l’évaluation. – L’entretien d’évaluation et les suites de l’évaluation. 107


g lo n le Cy c

Préparation aux examens du Brevet fédéral de responsable d’équipe dans des institutions sociales et médico-sociales

Diriger: un métier qui s’apprend!

Développer le leadership des cadres et les former aux responsabilités et tâches de gestion d’équipe, c’est s’assurer:  d’une bonne coordination dans les activités des équipes;  de prises de décisions rapides et autonomes;  d’une gestion pertinente des priorités;  d’un management efficace des situations de crise;  de colloques concrets et constructifs;  de bonnes relations au sein des équipes;  d’être préparés et rassurés face à la complexité des tâches auxquelles un cadre est confronté;  d’avoir une communication ascendante/descendante fluide. La formation permet aux participants de compléter et/ou d’acquérir des compétences supplémentaires en leadership et en management, afin d’être à même d’avancer plus rapidement et efficacement avec une équipe.

Pourquoi un Brevet fédéral? Cette formation professionnelle supérieure prépare aux examens du Brevet fédéral de «Responsable d’équipe dans des institutions sociales et médico-sociales». Loin d’être une formation supplémentaire abordant de grands concepts théoriques, cette formation a une orientation essentiellement pratique. Elle apporte des outils concrets permettant de répondre à des besoins quotidiens en développant des compétences transférables rapidement et facilement dans la pratique quotidienne d’un cadre. Pourquoi s’investir dans une telle formation?  pour être reconnu comme un cadre compétent;  pour disposer de bons outils de gestion d’équipe;  pour apprendre à mieux se connaître en tant que responsable d’équipe et comprendre comment l’on est perçu par son équipe;  pour évoluer professionnellement et prendre de nouvelles responsabilités;  pour gérer de manière plus posée et plus efficace les situations conflictuelles;  pour disposer d’outils de planification et décision à même de vous faire gagner du temps. 108

Investir dans le développement des compétences d’encadrement constitue un facteur clé de succès et de pérennisation pour l’institution.


Préparation aux examens du Brevet fédéral de responsable d’équipe dans des institutions sociales et médico-sociales

Début des cours

16 janvier 2014

Durée

200 heures de cours et environ 400 heures de travail personnel

Examens fédéraux

Mai 2015

Prix de la formation

Membres AVDEMS et SECLausanne Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Les prix mentionnés ne comprennent pas les frais des examens.

Fr. 7300.– Fr. 7500.– Fr. 7700.– Fr. 8000.–

Financement

Le secrétariat est à disposition pour convenir d’un étagement du paiement. Certains cantons proposent des aides financières pour ce type de formation par le biais des services de la formation professionnelle. Renseignements auprès de ces instances, pour le canton de Vaud: http://www.fonpro.ch/aides-formation/examens/

Module de préparation aux examens, 4 jours Membres AVDEMS et SECLausanne Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Conditions particulières

Reconnaissance des modules en vue d’inscription à l’examen (équivalence de formation antérieure): programme spécifique, sur demande au secrétariat de l’AVDEMS. Certificat POGE: la formation BFRE est allégée de 5 jours; les tarifs sont adaptés en conséquence.

Prestations Afin de vous permettre de mener votre projet de formation avec suc cès, nos prestations comprennent:  un entretien d’orientation et de conseil personnalisé;  l’accès aux réseaux de grandes associations professionnelles dans le domaine tertiaire et d’institutions à caractère social;  une proximité et une disponibilité de notre équipe durant toute votre formation. 109

Administratif et management

Fr. 820.– Fr. 900.– Fr. 1020.– Fr. 1140.–


Préparation aux examens du Diplôme fédéral de directrice et directeur d’institutions sociales et médico-sociales

Acquérir des compétences et être reconnu officiellement

Le diplôme fédéral de «Directrice / Directeur d’institution sociale et médico-sociale» confère un titre reconnu sur le plan fédéral. Disposant de larges connaissances et d’une longue expérience, les titulaires de ce diplôme dirigent un établissement hospitalier, semihospitalier ou ambulatoire qui, provisoirement ou durablement, accompagne et soigne des clientes et clients ayant besoin d’assistance, par exemple, dans une maison de retraite ou un home médicalisé, une organisation Spitex, un foyer ou un atelier protégé pour handicapés, un programme destiné aux chômeurs, un foyer ou une garderie pour enfants. Diriger ce genre d’organisation exige des qualités particulières. Divers groupes de clientes et clients, les familles et les bailleurs de fonds formulent des exigences multiples, et en partie contradictoires, à l’adresse de ces institutions. La diversité des besoins et des attentes des parties prenantes se reflète dans la variété des domaines dont les directrices et directeurs doivent se charger. Ce poste de direction requiert dès lors une bonne compréhension des questions économiques, une aptitude à agir avec une vision de marketing et à comprendre les enjeux publics, une approche des stratégies de développement axée sur le personnel et la clientèle ainsi qu’une réflexion permanente sur soi-même.

Public concerné L’inscription à l’examen fédéral concerne les personnes en charge de direction d’institution, ou/et en responsabilité hiérarchique de plusieurs équipes, elles-mêmes sous la conduite de responsables. Une formation modulaire La formation est organisée autour de 10 modules spécifiques, dont les 5 modules de préparation à l’examen du Brevet fédéral de responsable d’équipe (voir pp. 108-109).

110


Préparation aux examens du Diplôme fédéral de directrice et directeur d’institutions sociales et médico-sociales

Début des cours

16 janvier 2014 pour les personnes s’inscrivant aux 10 modules (modules 1-5 en 2014 et modules 6-10 à suivre) 10 février 2014 pour les personnes détentrices du Brevet fédéral de responsable d’équipe Voir sur www.avdems.ch/formation

Durée

Modules 1-5, y compris préparation: 27½ jours Modules 6-10, y compris préparation: 38 jours Préparation à l’examen (facultatif): 2 jours 400 + 250 heures de travail personnel (selon directives fédérales)

Examens fédéraux

Octobre 2015 pour la première volée

Lieu

Salles de cours AVDEMS

Prix de la formation

Formation complète (modules 1-10) Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Les frais d’inscription et de suivi de cours au Brevet fédéral de responsable d’équipe dans des institutions sociales et médico-sociales sont déduits de ces montants, pour les personnes ayant suivi cette formation dans le cadre de l’AVDEMS. Le secrétariat est à disposition pour communiquer les tarifs spécifiques aux personnes ne souhaitant suivre que les modules 6 à 10, mais n’ayant pas suivi les cours du Brevet à l’AVDEMS.

Fr. 18 500.– Fr. 19 730.– Fr. 20 471.– Fr. 21 928.–

Prestations Afin de vous permettre de mener votre projet de formation avec succès, nos prestations comprennent:  un entretien d’orientation et de conseil personnalisé;  l’accès aux réseaux de grandes associations professionnelles dans le domaine tertiaire et d’institutions à caractère social;  une proximité et une disponibilité de notre équipe durant toute votre formation. 111

Administratif et management

Financement Le secrétariat est à disposition pour convenir d’un étagement du paiement. Certains cantons proposent des aides financières pour ce type de for mation par le biais des services de la formation professionnelle. Renseignements auprès de ces instances, pour le canton de Vaud: http://www.fonpro.ch/aides-formation/examens/


Accompagnement des apprenti(e)s: de la sélection à la certification, un parcours à suivre Frédy Bovet, formateur, maître d’enseignement professionnel

Former des apprenti(e)s, c’est investir dans l’avenir de nos professions! Former exige toutefois des compétences, des méthodes et des outils spécifiques. Ce cours s’adresse à toute personne chargée d’encadrer au quotidien un(e) apprenti(e) d’une des professions suivantes: ASE, ASSC, employé(e) de commerce, cuisinier(ère), gestionnaire et intendance, etc.

Objectifs  Identifier les facteurs favorisant l’apprentissage.  Formuler des objectifs de formation selon le guide méthodique et les opportunités de formation de l’institution.  Organiser des séquences de formation pratique.  Evaluer régulièrement les acquis professionnels et la progression de l’apprenti(e); prendre des mesures d’ajustement si nécessaire. Contenu

 Qui sont nos apprenti(e)s?  Profil de compétences des formatrices et formateurs d’apprenti(e)s.  Les conditions d’apprentissage d’un jeune adulte.  Les mécanismes de la motivation.  Réussir l’accueil et les premiers pas dans la formation.  Plan de formation: quoi? Pourquoi? Comment?  Former au quotidien: comment s’y prendre?  Les modalités d’évaluation; l’entretien avec l’apprenti(e).  Les situations délicates et problématiques.

Durée

3 jours

Dates

30 octobre, 19 novembre et 10 décembre 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

112

Fr. 795.– Fr. 945.– Fr. 1095.– Fr. 1245.–


Accompagner un(e) apprenti(e) au quotidien: gestion pragmatique du processus d’apprentissage Jean-Marc Fonjallaz, consultant Enkidu Conseil

Former des apprentis est une tâche exigeante… et complexe. Construire le parcours tout en tenant compte des normes des plans de formation n’est pas toujours chose aisée. L’utilisation de la gestion par objectifs (GPO) dans le cadre du suivi de l’apprentissage permet de structurer le parcours et de le rendre visible; une manière originale de mettre en valeur une pédagogie de la réussite!

Objectifs Au terme de la journée de formation, les participant-e-s auront:  découvert, respectivement actualisé les connaissances en GPO et les auront exercées en lien avec le suivi des apprentis;  établi des liens entre ce mode d’accompagnement et les exigences de suivi des appren tis (plan de formation, suivi semestriel);  reçu un document de base pour une utilisation pragmatique des apports du cours;  exercé une situation d’entretien avec utilisation de la GPO. Contenu

 Principes de base de la GPO en lien avec l’accompagnement d’apprentis.  Liens entre plans de formation, documents d’accompagnement et GPO.  Echanges entre pairs et exercices concrets en lien avec l’accompagnement d’apprentis.  Etablissement des liens possibles entre l’accompagnement individuel et la communica-

tion aux équipes.

Ce cours est destiné aux FEE en charge du suivi des apprentis. L’utilisation du classeur de formation (plan de formation) est requis.

Durée

1 jour 12 participant(e)s au maximum

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Administratif et management

Fr. 265.– Fr. 315.– Fr. 365.– Fr. 415.–

113


• Geschirr-Reinigung Lavage de la vaisselle • Küchenhygiene Hygiène des cuisines • Housekeeping • Wellness • Wäscherei / Lingerie • Bodenpflege Traitement des sols

Hygienisch – in allen Bereichen! Hygiénique – en tout domaine!

Ecolab GmbH

Kriegackerstrasse 91

4132 Muttenz • Tel. 061/466 9 466 www.ecolab.com/ch

Fax. 061/466 9 444

…denn Hygiene hat einen Namen …car l’hygiène porte un nom


c Cy le n lo g

Certificat d’assistant(e) en gestion du personnel SEC Lausanne Rue Centrale 6, 1003 Lausanne, www.seclausanne.ch

Objectifs Le titulaire de ce certificat peut assumer la fonction d’assistant en gestion du personnel. Il est ainsi amené à gérer la partie administrative du personnel d’un EMS ou d’une administration publique. Il exécute ces tâches de manière efficace et convaincante, déchargeant ainsi utilement les responsables hiérarchiques. Cette formation constitue un excellent tremplin pour intégrer le domaine des ressources humaines et se prête également très bien à une reconversion professionnelle. Contenu

 Bases du management RH.  Gestion administrative du personnel.  Gestion administrative des salaires.  Communication interne.

La formation se base sur le contenu de l’examen décrit dans les directives établies par l’association faîtière. Ces directives sont disponibles sur le site www.examensrh.ch ou auprès du secrétariat des examens.

Méthode  Enseignement par des professionnels du domaine.  Base théorique en lien avec la pratique professionnelle.  Classe au maximum de 22 élèves. Pré-requis Etre titulaire d’un CFC (ou équivalent) et avoir deux ans de pratique professionnelle ou avoir quatre ans de pratique professionnelle. 6 mois. Un soir par semaine, de 18h15 à 21h30, ainsi que quelques samedis matin, de 8h30 à 12h.

Dates

La formation débute chaque année, soit la deuxième semaine de janvier ou à la rentrée de septembre.

Renseignements: AVDEMS, tél. 021 721 01 70.

Administratif et management

Durée

115


Les équipes trans-générationnelles, un défi d’aujourd’hui Jean Lefébure Formateur et consultant en Management et Gestion des Ressources Humaines

Aujourd’hui, les équipes sont composées de trois générations: les baby-boomers, la génération X et la génération Y. Cette mixité culturelle constitue un véritable défi pour l’institution car les besoins, les motivations, les cadres de référence sont si différents qu’une réflexion approfondie en matière de management s’impose. Comment minimiser les effets des écarts trans-générationnels? Comment manager une équipe plurigénérationnelle? Comment favoriser les transmissions comme transitions générationnelles? Les réponses à ces questions sont autant de défis à relever.

Objectifs

 Reconnaître les caractéristiques et les besoins des différentes générations.  Appréhender la nature et les défis des différences générationnelles.  Manager et fédérer une équipe intergénérationnelle sur les points de rencontre.  Utiliser les différences générationnelles comme des leviers de progrès.  Identifier, comprendre et gérer les signes de désaffection, de démotivation et de conflits.

Contenu

 Les cultures générationnelles (valeurs, codes, attentes, comportements).  Le vrai-faux débat du choc générationnel.  L’intégration des différentes générations au sein d’une équipe... des points de rencontre.  Les impacts des différences générationnelles sur les pratiques managériales.  La cohabitation trans-générationnelle, ses défis et ses conditions.  Le développement de la maturité au sein d’une équipe intergénérationnelle.  La mise en valeur et l’utilisation des complémentarités et des différences intergénéra-

 L’écosystème fragile de la pyramide des âges et son impact sur la gestion de l’institution.

Démarche pédagogique Alternance de réflexions individuelles, de travaux de groupes, d’apports théoriques, de reportages, de témoignages.

Durée

1 jour

Date

10 juin 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Membres associés Non-membres VD Non-membres hors VD

tionnelles.

116

Fr. 265.– Fr. 315.– Fr. 365.– Fr. 415.–


Communication et prévention des conflits Philippe Maire Maître-praticien en PNL, directeur d’EMS

Dans la vie, les désaccords sont inévitables. Cependant, tous nos désaccords avec autrui ne se transforment pas en conflits. De très nombreux facteurs sont à l’œuvre, en soi et chez les autres, qui permettent cette évolution. Chacun de nous a une façon très personnelle d’entrer en conflit et il importe d’apprendre à mieux connaître le scénario de la pièce qui se joue sur la scène de notre vie.

Aussi, les conflits n’apparaissent pas par hasard. Bien qu’inconfortables, voire parfois douloureux, ils présentent un bénéfice secondaire: ils sont un miroir de notre fonctionnement intrapsychique et nous renseignent sur ce qui est important pour nous. En définitive, ils constituent pour le chercheur qui sommeille à l’intérieur de chacun de nous l’occasion rêvée de mieux se connaître.

Public

 Tout public, indiqué en particulier pour celles et ceux qui s’intéressent à mieux com-

prendre leur fonctionnement et qui souhaitent disposer d’outils leur permettant de mieux gérer leurs relations à autrui.  Cours limité à 12 participant(e)s.

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Administratif et management

Objectifs  Connaître les dimensions mentale, émotionnelle et relationnelle qui distinguent un désaccord d’un conflit.  Prendre conscience de sa propre responsabilité et de ce qui se joue en soi en cas de conflit.  Acquérir une intelligence émotionnelle plus développée.  Disposer des compétences de communication nécessaires pour augmenter ses chances de prévenir et de gérer un conflit.

117


Communication et prévention des conflits Philippe Maire Maître-praticien en PNL, directeur d’EMS

Contenu  Exposition du rôle des valeurs personnelles et des émotions dans le déclenchement d’un conflit.  Définition de l’intelligence émotionnelle et du rôle que joue cet ensemble de capacités dans nos interactions.  Présentation de diverses techniques de communication (synchronisation, reformulation, validation, communication non violente, etc.) qui permettent une meilleure prévention et/ou une gestion plus efficace des conflits. Durée

3 jours

Dates

28, 29 avril et 9 mai 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

118

Fr. 615.– Fr. 645.– Fr. 795.– Fr. 945.–


Gestion de l’absentéisme Patrick Merval Consultant formateur auprès d’Ismat Consulting SA

L’Institut pour la santé, le management et l’absentéisme au travail a pour vocation de réduire les absences non planifiées grâce à une méthode novatrice d’application du management de la santé au travail. La particularité de notre intervention réside dans l’application de mesure efficace visant à renforcer les techniques d’encadrement et de management en tenant compte des indicateurs de climat sociaux.

Le résultat se traduit par une augmentation du rendement des équipes, une amélioration de la dynamique de groupe et un programme systématique de traitement des cas d’absence. Au final, ce sont des milliers de journées d’absence économisées grâce à une approche privilégiant à la fois le bien-être des collaborateurs tout en augmentant la performance des équipes.

Contenu

 Erreurs classiques et fréquentes favorisant le développement de l’absentéisme.  Techniques des entretiens de bilan.  Trois phases d’intervention d’un programme de management des absences.  Procédure de suivi des absences et utilisation du téléphone.  Conditions de travail favorisant les absences.  Cas des absences de longue durée.

Durée

2 jours

Dates

21 et 22 août 2014

Lieu

Home médicalisé Les Sugits, Fleurier

Prix

(Y compris le repas de midi) Membres anempa Non-membres canton Non-membres hors canton Membres AVDEMS

+ Fr. 25.– pour support de cours

Fr. 400.– Fr. 480.– Fr. 600.– Fr. 480.–

Administratif et management

Renseignements et inscriptions: voir p. 8.

119


g lo n le Cy c

Comptable spécialisé Certificat SEC Suisse SEC Lausanne Rue Centrale 6, 1003 Lausanne, www.seclausanne.ch

Objectifs L’objectif de cette formation est de perfectionner ses connaissances en comptabilité, sur la base du programme du CFC d’employé de commerce. Le titulaire de ce certificat est à même de tenir la comptabilité et d’effectuer la clôture des comptes d’une entreprise de taille moyenne, ainsi que d’établir les principaux documents décisionnels pour le management supérieur. Assistant dans un service comptabilité, secrétaire comptable d’une fiduciaire, comptable d’une PME sont quelques exemples des postes auxquels vous pourrez prétendre au terme de cette formation. Contenu

 comptabilité financière;  droit commercial;  TVA;  salaires et assurances sociales.

 comptabilité analytique – Analyse de bilan et financement;  droit des obligations;  fiscalité.

Certificat en comptabilité financière:

Certificat en comptabilité de gestion:

Méthode  Enseignement par des professionnels du domaine.  Base théorique en lien avec la pratique professionnelle.

120


Comptable spécialisé Certificat SEC Suisse SEC Lausanne Rue Centrale 6, 1003 Lausanne, www.seclausanne.ch

Pré-requis Totalité de la formation sur 1 an = Certificat en comptabilité financière + gestion  Etre titulaire d’un CFC d’employé de commerce ou d’un certificat équivalent en notions générales de comptabilité. Et pouvoir justifier une pratique de la comptabilité de 24 mois au début de la formation.

Totalité de la formation sur 2 ans ou Certificat en comptabilité financière seulement  Etre titulaire d’un CFC d’employé de commerce ou d’un Certificat équivalent en

notions générales de comptabilité. Et pouvoir justifier une pratique de la comptabilité de 12 mois au début de la formation. Cette formation est modulaire, il est possible de suivre les modules séparément.

Durée

La totalité des modules est organisée sur 12 mois, à raison de deux soirs par semaine. Les jours de cours sont les mardis et jeudis, de 18h15 à 21h30.

Dates

La formation débute chaque année en janvier.

Renseignements: AVDEMS, tél. 021 721 01 70.

Administratif et management

121


g lo n le Cy c

Notions générales en comptabilité (module de révision) SEC Lausanne Rue Centrale 6, 1003 Lausanne, www.seclausanne.ch

Objectifs Ce cours permet aux participants de réviser les connaissances essentielles de la comptabilité suisse et de l’arithmétique commerciale, selon le programme du CFC d’employé de commerce. Cette remise à niveau de la matière a pour but d’envisager par la suite de reprendre un emploi dans le domaine de la comptabilité et d’entreprendre un perfectionnement ou une formation supérieure. Contenu

 Inventaire de bilan Compte de provision.  Ecritures comptables, balance et clôture.  Compte de résultat, TVA.  Calcul de l’intérêt, titres.  Change, immeubles.  Compte privé, sociétés de personnes et de capitaux.  Marchandises, amortissements.  Transitoires, salaires.  Préparation à l’examen par une épreuve en blanc et sa correction.

Méthode  Enseignement par un professionnel du domaine.  Base théorique en lien avec la pratique professionnelle.  Classe au maximum de 12 élèves. Pré-requis Etre titulaire d’un CFC d’employé de commerce ou avoir suivi une formation équivalente en comptabilité. Durée

13 mercredis soir de 18h15 à 21h30 (y compris examen)

Dates

La formation débute chaque année, soit la deuxième semaine de mars ou à la rentrée de septembre.

Renseignements: AVDEMS, tél. 021 721 01 70.

122


L’ABC de la gestion des affaires administratives et financières des résidents Jean-Claude Buchler Responsable financier en EMS

Qu’il s’agisse de la procédure d’entrée en EMS, de facturation des prix de journée ou du recouvrement des impayés, il n’est pas aisé pour le collaborateur administratif de s’orienter dans les dédales et la complexité des mécanismes financiers et administratifs de l’hébergement médico-social. Il acquiert les connaissances et des outils nécessaires à l’exercice de sa fonction.

Objectifs  Connaître et comprendre le contexte légal, financier et administratif lié à l’hébergement médico-social.  Développer et actualiser les démarches de la gestion des affaires administratives et financières du résident. Contenu  L’entrée en institution: démarches et communications; le rôle de la famille dans les démarches administratives; le contrat d’hébergement  Les spécificités en cas de représentation légale (tutelle, curatelle, représentation légale).  Les démarches administratives spécifiques lors de l’admission: modification des assu rances privées, abonnements, impôts, résiliations de taxes diverses, eau, électricité, etc.  Le financement des séjours en EMS: quelles prestations (forfait maladie, forfait socio hôtelier, prestations ordinaires et supplémentaires, …), à la charge de quel organisme ou personne; organisation des responsabilités financières.  Le rôle des assurances sociales (AVS/AI, prestations complémentaires, aides diverses, allocations pour impotents) ; définitions, contenus et démarches de demandes.  La gestion courante des affaires financières des résidents; points d’organisation et d’attention.  Le suivi courant du séjour; tâches des services administratifs. N. B.: ce contenu peut encore faire l’objet d’adaptations. Durée

3 demi-jours

Dates

5, 12 et 19 juin 2014

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Administratif et management

Fr. 330.– Fr. 390.– Fr. 450.– Fr. 540.– 123


Auditeur/trice interne et animateur de séance de dépistage participatif des risques Stéphane Perrottet, pédagogue et qualiticien, enseignant dans les unités de formation qualité à la HES SO, pour les CAS 1 et 2 du Master of advanced studies quality & strategy management, ancien directeur d’institution, directeur d’EdelCert & InSpectorat à Fribourg

Public cible

Collaborateurs disposant déjà d’une connaissance de base en audit ou ayant participé à la formation d’auditeur interne (2 jours)

Pré-requis  Connaissance de base de l’organisation qualité de l’institution.  Formation d’auditeur. Objectif

 Rappel de la documentation et des activités relatives à l’organisation des audits internes.  Savoir utiliser la technique de l’audit interne pour détecter des facteurs de risques.  Animer des séances spécifiques permettant un dépistage participatif des facteurs de

risques. Contenu  Rappel des bonnes pratiques de l’audit interne.  Rappel des bonnes pratiques d’audit (psychologie et communication).  Nouveaux outils d’audit et d’analyse, dépasser l’étape de la conformité pour passer au palier de recherche de potentiel d’amélioration et d’innovation dans les activités fondamentales qui ont un impact direct et indirect sur les prestations. Méthode  Approche théorique.  Atelier réalisé sur la base d’un scénario professionnel: planifier, réaliser et enregistrer les éléments nécessaires d’un audit interne.  Analyse et critique de l’atelier d’audit (rafraîchissement des savoirs, savoir-faire et savoir-être).  Atelier d’analyse participatif des risques «sécurité résident».  Atelier de détection des causes. Durée

1 jour

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

124

Fr. 265.– Fr. 315.– Fr. 365.– Fr. 415.–


Coordinateur qualité Stéphane Perrottet, pédagogue et qualiticien, enseignant dans les unités de formation qualité à la HES SO, pour les CAS 1 et 2 du Master of advanced studies quality & strategy management, ancien directeur d’institution, directeur d’EdelCert & InSpectorat à Fribourg

Public cible

Les responsables et collaborateurs de départements qui ont la responsabilité de gérer une partie ou la totalité du fonctionnement d’un processus, ainsi que les remplaçants ou adjoints du responsable qualité.

Pré-requis  Connaissance de base de l’organisation qualité de l’institution.  Aisance dans l’utilisation des outils de bureautique de base. Objectif Cette formation de coordinateur qualité vous permettra:  d’acquérir des compétences de manager de la qualité;  de comprendre l’utilité des outils et des méthodes qui vous permettront par la suite de mettre en œuvre un système d’organisation performant et intégré dans la culture de votre établissement;  de rénover un système qualité existant de manière qu’il engendre une vraie dynamique de progrès!  de disposer d’une batterie d’outils, de méthode et de supports utiles dans la gestion de la qualité au quotidien;  de piloter un ou plusieurs processus et de communiquer les résultats atteints aux personnes concernées.

 Réaliser un diagnostic de fonctionnement d’un processus.  Mettre en œuvre les améliorations détectées (roue de l’amélioration).  Regrouper les activités par processus et organiser le processus de manière documentée.  Gérer la partie documentaire d’un ou plusieurs processus.  Connaître et mettre en pratique les techniques de résolution de problèmes.  Importance de la norme ISO 9001 et de la norme européenne EFQM lors de la

Les thèmes abordés:

 Ecouter, analyser les besoins et attentes des bénéficiaires et connaître les différentes

 Animer la qualité au quotidien.  Préparer les éléments fondamentaux pour participer ou animer une revue de direction.

création de la plupart des normes qualité orientées sur les besoins du client.

Administratif et management

méthodes d’évaluation de mesure de la satisfaction.

125


Coordinateur qualité Stéphane Perrottet, pédagogue et qualiticien, enseignant dans les unités de formation qualité à la HES SO, pour les CAS 1 et 2 du Master of advanced studies quality & strategy management, ancien directeur d’institution, directeur d’EdelCert & InSpectorat à Fribourg

 Parties théoriques alternées d’exercices pratiques.  Analyse de cas pratiques (scénario) et propositions de mise en œuvre d’améliorations

Les ateliers:

 Réalisation d’un petit système de management de la qualité pratique remis à l’arrivée

concrètes. de tout nouveau collaborateur.

Durée

5 jours

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

126

Fr. 1325.– Fr. 1575.– Fr. 1825.– Fr. 2075.–


Formation d’agent de qualité Stéphane Perrottet, pédagogue et qualiticien, enseignant dans les unités de formation qualité à la HES SO, pour les CAS 1 et 2 du Master of advanced studies quality & strategy management, ancien directeur d’institution, directeur d’EdelCert & InSpectorat à Fribourg

Public cible

Collaborateurs de départements qui ont la responsabilité de gérer une partie ou la totalité du fonctionnement d’un processus.

Pré-requis  Connaissance de base de l’organisation qualité de l’institution.  Aisance dans l’utilisation des outils de bureautique de base. Objectifs Cette formation d’agent qualité vous propose d’acquérir des éléments vous permettant:  de disposer d’une batterie d’outils, de méthode et de supports utiles dans la gestion de la qualité au quotidien;  de piloter des activités liées à l’amélioration dans un processus et de communiquer les résultats atteints aux personnes concernées;  de jouer le rôle de «courroie de transmission» pour le coordinateur qualité/respon sable qualité et la direction. Contenu

 Processus et procédures.  Modéliser un processus et le documenter.  Mission et rôle de l’agent qualité responsable de processus.  Communiquer autour de la qualité dans son secteur d’activité par rapport au fonction-

nement du processus. Méthode  Parties théoriques alternées d’exercices en lien avec la pratique.  Analyse de cas pratiques (scénario) et propositions de mise en œuvre d’améliorations concrètes. Durée

3 demi-jours

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Administratif et management

Fr. 398.– Fr. 473.– Fr. 548.– Fr. 623.–

127


Revue de direction permanente, revue de direction efficiente! Stéphane Perrottet, pédagogue et qualiticien, enseignant dans les unités de formation qualité à la HES SO, pour les CAS 1 et 2 du Master of advanced studies quality & strategy management, ancien directeur d’institution, directeur d’EdelCert & InSpectorat à Fribourg

Public cible

Direction, cadre, responsable qualité, responsable de processus.

Pré-requis Bonne connaissance de l’organisation qualité de l’institution. Objectifs  Connaître les exigences des normes système en matière de revue de fonctionnement.  Identifier les éléments d’analyse requis par les normes et tous ceux qui vous paraissent utiles pour identifier les besoins des clients et les besoins de l’organisation.  Elaborer un tableau de bord adapté qui permet de déployer une revue permanente.  Disposer d’informations fréquemment mises à jour sur l’état des processus de l’institu tion et recentrer les missions des responsables de processus.  Planifier les actions d’amélioration en fonction de faits analysés sur la base d’informa tions récentes.  Identifier les besoins en développement stratégique sur la base d’une approche pros pective. Contenu  Quelques rappels sur le concept de base et perception des opportunités de change ment.  Ce que disent les normes sur la revue de direction.  Pour une bonne revue, comme pour faire un bon repas il faut de bons ingrédients (inputs).  Intégrer la revue avec les affaires courantes et innover dans la démarche.  Des outils utiles dans la démarche d’analyse du fonctionnement institutionnel. Méthode  Approche théorique, exercices individuels et ateliers pratiques en groupe. Durée

1 jour

Date

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

128

Fr. 265.– Fr. 315.– Fr. 365.– Fr. 415.–


Sensibilisation aux systèmes de management de la qualité Stéphane Perrottet, pédagogue et qualiticien, enseignant dans les unités de formation qualité à la HES SO, pour les CAS 1 et 2 du Master of advanced studies quality & strategy management, ancien directeur d’institution, directeur d’EdelCert & InSpectorat à Fribourg

Public cible

Personnel des institutions sociales et médico-sociales.

Objectifs  Savoir se situer par rapport au système qualité et connaître tous les enjeux liés à cette démarche d’amélioration permanente et des impacts positifs qu’elle apporte à toutes les parties: bénéficiaires, personnel et partenaires institutionnels. Contenu  Les enjeux liés à la démarche qualité et ses «4 qualités»: qualité attendue, qualité conçue, qualité servie, qualité évaluée.  Qui sont les acteurs du système? Comprendre les rôles et mon rôle.  Les processus fondamentaux dans mon institution.  La roue de l’amélioration continue et les outils qualité présents dans mon institution.  La gestion de la documentation et l’importance de garder des traces par rapport aux activités. Méthode  Parties théoriques alternées d’échange.  Atelier pratique sur les «4 qualités».  Atelier sur la «non-qualité» dans mon institution. Durée

2 jours

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS ou sur demande en intra-muros

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et membres associés AVDEMS Autres

Administratif et management

Fr. 530.– Fr. 630.– Fr. 730.– Fr. 830.–

129


Le droit de la protection de l’adulte: en quoi suis-je concerné en tant que collaborateur en EMS? Me Katja Marin

Ce cours est une sensibilisation au nouveau droit de la protection de l’adulte, par des explications d’abord théoriques puis illustrées sur la base de situations concrètes rencontrées dans le cadre du travail quotidien en EMS. La formation n’a pas pour objectif de transmettre des connaissances détaillées sur la rédaction de mandat pour cause d’inaptitude ou de directives anticipées mais doit permettre au collaborateur d’être attentif aux obligations découlant des nouvelles dispositions.

Objectifs  Le collaborateur est attentif aux obligations découlant des nouvelles dispositions.  Le collaborateur sait tenir compte des situations où la capacité de discernement n’est plus présente.  Le collaborateur donne la possibilité aux résidents de faire usage de leurs droits, en fonction des situations.  Le collaborateur sait déterminer quand et comment les familles (époux, descen dants en particulier) peuvent jouer un rôle dans la prise en charge d’un résident devenu incapable de discernement. Contenu Présentation succincte des nouveaux instruments juridiques que sont  Le mandat pour cause d’inaptitude.  Les directives anticipées – le représentant thérapeutique.

 Quelles relations avec un curateur éventuel: quand la justice de paix va-t-elle en nommer

 De quoi faut-il tenir compte dans l’activité quotidienne en matière de protection de

 Quels droits sont spécifiques aux résidents en EMS dans ce nouveau droit de la protec-

 Quel est le rôle des familles dans la prise en charge d’un résident devenu incapable de

un, quel sera son mandat? l’adulte? tion de l’adulte? discernement? Durée

3 heures

Date

26 mars 2014 de 8h30 à 11h30

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et associés Autres

130

Fr. 125.– Fr. 160.– Fr. 180.– Fr. 220.–


Les vendredis juridiques Me Valentine Gétaz Kunz, Me Patrick Mangold, Me Christine Sattiva Spring et Me Katja Marin

En dix après-midis (14h à 17h), les problématiques le plus fréquemment rencontrées par les directeurs, les membres des équipes de direction, les responsables des ressources humaines et les cadres supérieurs seront traitées au cours d’une brève présentation théorique puis mises en pratique par des exercices de groupe: ce cycle vise à permettre aux dirigeants de se familiariser plus avant avec le droit du travail au sens large afin de gérer plus efficacement des situations difficiles avec les collaborateurs.

1) Licenciement en temps inopportun et abusif Première partie: Résiliation en temps inopportun et suspension du délai de congé (1h30) Me Valentine Gétaz Kunz Deuxième partie: Licenciement abusif, comment l’éviter? (1h30) Me Christine Sattiva Spring 2) Conventions de départ et certificat de travail Me Patrick Mangold 3) Vacances et congés des collaborateurs: un casse-tête pour l’employeur? Me Christine Sattiva Spring 4) Les obligations découlant de la protection de la personnalité du colla borateur, de l’entretien d’embauche à la fin des rapports de travail Me Christine Sattiva Spring 5) Signaler la maltraitance: une obligation pour le collaborateur (art. 80a LSP), quel rôle pour la direction? Me Katja Marin 6) Le réseau: avec qui et pourquoi? Me Katja Marin 7) La couverture sociale en cas de maladie et d’accident Me Valentine Gétaz Kunz

132


Les vendredis juridiques Me Valentine Gétaz Kunz, Me Patrick Mangold, Me Christine Sattiva Spring et Me Katja Marin

8) La grossesse dans tous ses états: une chance pour la collaboratrice, un problème nécessaire pour l’employeur? Me Christine Sattiva Spring 9) Loi sur le travail – aspects généraux: première partie Me Patrick Mangold 10) Loi sur le travail – situation particulière: deuxième partie Me Patrick Mangold

11) Pêle-mêle Intervenant-e-s à déterminer Une occasion d’approfondir et de revenir sur les questions traitées lors des vendredis précédents.

Contenu plus détaillé sur www.avdems.ch/formation

Durée

3 heures par module

Dates

A consulter sur www.avdems.ch/formation

Lieu

En salles de cours de l’AVDEMS

Prix

Membres AVDEMS Partenaires vaudois Partenaires romands et associés Autres

Administratif et management

Fr. 150.–/module ou Fr. 1500.– les 11 modules Fr. 178.–/module ou Fr. 1780.– les 11 modules Fr. 205.–/module ou Fr. 2050.– les 11 modules Fr. 245.–/module ou Fr. 2450.– les 11 modules

133


L’AVDEMS met à disposition des salles modulables pouvant recevoir jusqu’à 60 personnes. TARIF DE LOCATION DES SALLES 1 salle 1 journée ½ journée

Fr. 170.– Fr. 90.–

2 salles 1 journée ½ journée

Fr. 250.– Fr. 160.–

3 salles 1 journée ½ journée

Clé La remise et la restitution des clés se fait par le biais du secrétariat de l’AVDEMS sis au 7, rue Préde-la-Tour à Pully durant les horaires d’ouverture, soit de: 08h30 à 12h00 14h00 à 17h00

Fr. 450.– Fr. 275.–

Beamer et autre matériel vidéo et audio Par session Fr. 25.– 134

La disposition des tables et chaises est incluse dans le prix.

info@avdems.ch ou selon arrangement préalable.


Plan d’accès au Centre de formation de l’AVDEMS

1 Bureaux administratifs AVDEMS Pré-de-la-Tour 7 1009 Pully Tél. 021 721 01 70 2 Salle de cours AVDEMS Place de la Gare 1 1009 Pully 135


Les partenaires du Centre de formation de l’AVDEMS

Association Alzheimer Suisse Section Vaudoise

Impressum éDITEUR AVDEMS Pré-de-la-Tour 7 1009 Pully Mise en page Inédit Publications Case postale 900 1001 Lausanne

136


Conditions générales d’inscription et de participation

LIEU ET HORAIRE POUR VAUD Lieu: habituellement, les cours se déroulent au Centre de formation AVDEMS (CFA) à Pully mais le lieu sera précisé dans la confirmation de cours. Horaire: en principe, les cours ont lieu de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 mais l’horaire est également précisé dans la confirmation de cours. Pour les autres cantons le lieu sera précisé à la confirmation du cours. INSCRIPTIONS Celles-ci sont consignées dans l’ordre d’arrivée jusqu’à la limite des places disponibles. Pour permettre des conditions optimales de participation (travail préparatoire éventuel), nous recommandons aux participants de s’inscrire le plus tôt possible, et au moins un mois avant le cours. Le participant reçoit une confirmation, ainsi que les éléments de détail concernant le cours. ATTESTATIONS Des livrets de formation FSEA sont en vente au secrétariat du CFA aux participants des cours. Les participants sont responsables d’y faire inscrire les sessions suivies. Les formations de cycles longs font l’objet d’une attestation particulière ou d’un certificat. Toute demande de duplicata (certificat, attestation, etc.) sera facturée Fr. 20.–.

DÉSISTEMENT En cas de désistement, une partie de la finance de cours reste due comme ci-dessous: – 11 à 20 jours avant le début de la session: 50% du prix; – 6 à 10 jours avant le début de la session: 75% du prix; – 1 à 5 jours avant le début de la session: 100% du prix.

Un certificat médical ne donne pas droit au remboursement. La facture est due aux conditions ci-dessus. ANNULATION Les sessions ne réunissant pas le nombre de participants requis peuvent être annulées. Les personnes déjà inscrites sont avisées au plus tard une semaine avant le début du cours. En cas de nombre insuffisant de participants, les cours peuvent être complétés par les inscriptions d’autres cantons. Dans ce cas, les conditions applicables (tarifs, etc.) sont celles prévues lors de l’inscription initiale. IMPORTANT Le Centre de formation n’assume aucune responsabilité pour les vols et objets perdus par les participants dans les locaux des cours. Le programme des cours, les prix et les conditions générales peuvent être modifiés en tout temps.

FRAIS DE SESSION La finance de cours, généralement à la charge de l’employeur, dépend du statut de l’établissement. Une facturation adressée directement à l’employé est possible sur demande. Dans ce cas les participants doivent s’acquitter de la facture avant le début des cours. Le repas n’est pas compris dans le prix de la session (sauf si précisé dans le descriptif), il est à la charge du participant. 137


Notes:


Notes:


Notes:


Notes:


Notes:


www.ajipa.ch

www.anempa.ch

www.avdems.ch www.federems.ch www.abems.ch

www.fegems.ch

www.avalems.ch

Catalogue romand de formation 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you