Issuu on Google+

DÉSOBÉIR

Zoé Barthélémy | Louis Boulet | Antoine Katarzynski Hélène Mauri | Léa Rollin | Maria Vazquez Castel


Édito ! Désobéir. Large terrain d’exploration. La désobéissance peut effectivement revêtir une pluralité de formes : d’abord enfantine, égoïste, visant à s’affirmer face à l’autorité parentale ; ensuite civile, politique, contestataire et libertaire, elle œuvre pour le « bien collectif » ; ou encore anarchiste, anticonventionnelle, elle devient parfois destructrice, violente, incontrôlable. Enfin, dans le cas de la photographie, le medium possède ses propres conventions qu’il convient parfois de remettre en question. Pour ce sixième numéro de Nova Rupta, les membres du collectif avaient des consignes strictes à suivre pour réaliser leurs images :

1- Ne pas photographier d’enfants désobéissants 2- Ne pas photographier de personnes nues 3- Ne pas photographier de personnes exubérantes 4- Ne pas photographier d’écran 5- Ne pas maltraiter de tirages photographiques

Aucun n’a respecté ces consignes … Aussi, je ne vois pas pourquoi je devrais vous souhaiter bonne lecture. Zoé Barthélémy, Theme Master n°6


RUPTURES par Hélène Mauri

La photographie capte des souvenirs, des traces d’histoires, des lieux et des visages. Les tirages photographiques suivent des règles de conservation, protection pour garder en mémoire ces représentations dans le temps. La démarche ici est inverse. Parfois une image rappelle des séparations et des moments passés douloureux. La transgression effectuée dans cette série les effacent, les brouillent de manière aussi radicale et violente que certains instants vécus. Les photographies choisies, telles des traces de ruptures imposées et non choisies, sont soumises aux brûlures et impacts chimiques de la soude et de la javel. Il s’agit alors de désobéir au tirage si souvent sacralisé, précieux. Le souvenir vu comme une blessure, pour tenter de l’oublier. De manière inattendue, les photographies initiales deviennent toutes autres. Dans un rapport au temps où chaque image nécessite un temps de séchage de 24 à 48h, elles deviennent abstraites et esthétiques, parfois picturales par les cristaux de soude, mélange de pigments, affaiblissement des couleurs et craquelures des brûlures. Les visages ne sont plus reconnus, le souvenir est effacé pour finalement tenter de construire une autre histoire. 2


3


4


5


6


7


8


9


SANS-GÊNES par Zoé Barthélémy

Désobéir, c’est remettre en cause l’ordre établi. Aussi, dans Sans-gênes, je questionne la convention du vêtement, brise le tabou de la nudité en opérant son déplacement depuis l’espace privé, intime, à l’espace public, urbain. Cette apparition choque le passant, pour qui, trop souvent, la nudité rime avec vulgarité, bassesse, animalité. Mais cette honte associée à l’absence de vêtement est-elle bien fondée  ? Et l’attitude de ces personnages, qui déambulent nus, assumant pleinement, simplement l’état naturel des choses, ne serait-elle pas la bonne à adopter ?

10


11


12


13


14


15


BOURGOGNE 2008-2014 par Léa Rollin

Esseulée, la Bourgogne se lâche. Petite collection de ces moments sortis de l’ombre pour s’installer sur la toile. Je vous présente ici mes amis Facebook quand les limites sont oubliées, quand les souvenirs sont déployés et la pudeur déshabillée.

16


17


18


19


20


21


22


23


SUR LE FAIT par Antoine Katarzynski

L’enfant pris en flagrant délit… regard amusé et décalé, flash à l’appui. Avec légèreté, la série fait étalage de situations cocasses aux décors pastels et à la lumière frontale. Prenant volontairement le contre-pied de ma première série consacrée à l’enfance, j’ai souhaité que de cette composition s’affranchisse de tout académisme, me donnant ainsi la possibilité de questionner plus concrètement le rapport à l’enfance au travers d’un point de vue libéré.

24


25


26


27


28


29


30


31


SMASHING GAMES par Maria Vazquez Castel

Abstraire l’image de son contexte pour altérer son sens : en isolant des détails, des gestes, en les amplifiant par la photographie l’image devient un mensonge, une invention. Images prises à partir de ces vidéos trouvées sur youtube : Guy smashes PS4 at Best Buy launch http://www.youtube.com/watch?v=UXE_dTvMMg0 Smash My Xbox 360 - Short Version http://www.youtube.com/watch?v=m1Ic3KsxqRo Smash My Cousins Xbox http://www.youtube.com/watch?v=9UWRDpQt6JE

32


33


34


35


36


37


38


39


EXUBÉRANCE par Louis Boulet

Au cœur du temple de l’art classique, la folie s’empare d’un personnage mystérieux. Imperturbables, il essaye de briser la routine des passants, de rompre le confort d’aveuglement que chacun se construit.

40


41


42


43


44


45


46


47


48

BOURGOGNE 2008-2014 par Léa Rollin

SANS-GÊNES par Zoé Barthélémy

RUPTURES par Hélène Mauri


49

EXUBÉRANCE par Louis Boulet

SMASHING GAMES par Maria Vazquez Castel

SUR LE FAIT par Antoine Katarzynski


Rédacteur en chef : Zoé Barthélémy Graphisme : Léa Rollin Contact : www.novarupta.fr contact@novarupta.fr Toutes les photographies ont été réalisées par de jeunes photographes soucieux de leur avenir. Pour toute reproduction veuillez nous contacter.

© Nova Rupta, Mars 2014


W

W

W

.

N

O

V

A

R

U

P

T

A

.

F

R


Nova Rupta #6 Désobéir