Issuu on Google+

Juillet 2011

Nouveau: Starbucks Bruxelles-Central

Beermasters

Cuisiner avec des experts d’AC!


2

Intro

Que la fête commerciale commence cet été ! Cher collègue, A quoi allait ressembler notre fête au NOXX ? Notre but était d’organiser un événement sans chichi mais plein d’ambiance. Comment allait réagir le personnel d’Autogrill Belgique et Pays-Bas ? C’est la question que nous nous sommes posée…

Photo sur la couverture: Michel, Belgian Beer Café, Brussels Airport Juillet 2011

Nouveau: Starbucks Bruxelles-Central

Beermasters

Cuisiner avec des experts d’AC!

Ceux qui étaient de la partie en parlent encore ! L’organisation était impeccable et l’ambiance survoltée ! Belges et Néerlandais, jeunes et moins jeunes, personnes d’origines différentes… tout le monde a fait la fête. Autogrill Belgique et Pays-Bas en une organisation commune : ça marche et ça swingue !

Tirer

profit de ses atouts commerciaux

Et maintenant, l’été bat son plein. Ce sont les mois les plus importants pour Autogrill. Nous devons veiller à offrir à nos clients un service qui ne cesse de s’améliorer. Tirez donc profit de vos atouts commerciaux. Nous vous offrons l’occasion d’y parvenir. Aux Pays-Bas par exemple, l’assortiment est adapté et une formation pour les cuisiniers est organisée. Vous en lirez davantage à ce propos dans ce numéro d’On the move. Nous voulons non seulement rehausser le niveau de qualité des aliments mais aussi celui de l’amabilité vis-à-vis de la clientèle. Et pas question de négliger l’aspect général. Les restaurants AC Oosterhout, AC Veenendaal et AC De Meern sont donc relookés, ce qui attirera certainement de nouveaux clients.

INFOS & CONTENU 04-05-06-07 22 juin. Oh, happy Starbucks day ! 08-09 Et alors, c’est bon? 10-11 C’est la fête... ... au village Noxx! 12-13 Happy Birthday! Panos fête ses 3 ans de présence dans le métro bruxellois

14-15 Flying Tigers à partir de 11 heures avec fourchette et couteau 1617 Beermasters : ambassadeurs de la bière belge 18 20 ans à la recherche d’un morceau de sucre Corinne Laffut, glycophile 19 Le défi? Consommer moins d’énergie! Elektra Challenge 2011 20 Cinq secrets pour préparer de délicieuses moules

Quoi ? On the move est le magazine destiné à tous les membres du personnel d’Autogrill Benelux ainsi qu’aux personnes intéressées par les activités et les collaborateurs de notre entreprise. Qui ? Textes et photos : Erik Dams D&V Translation Agency Editeur responsable : Steven Deman Autogrill Belgique et Pays-Bas Plantin & Moretuslei 1a B-2018 Antwerpen Une idée pour un article ? Envoyez un e-mail à jasmien.de-gussem@autogrill.net Où ? Consultez le site www.autogrill.be et www.autogrill.nl Suivez nous sur Ook beschikbaar in het Nederlands


3

M erci ! En Belgique, de nombreux parkings le long des autoroutes ont décroché une excellente évaluation de la part des autorités flamandes. Preuve que les collaborateurs s’impliquent énormément. Il en va de même pour le personnel des filiales de Marke, Gierle, Bierges, Rotselaar, Froyennes et Mannekensvere. Ces collaborateurs travaillent désormais pour un autre employeur et nous tenons à les remercier pour l’attitude extrêmement professionnelle dont ils ont fait preuve jusqu’à leur dernier jour chez Autogrill. En automne, les restaurants autoroutiers de Waarloos, Tessenderlo, Jabbeke, Waremme et Lichtenbusch passeront également aux mains d’un autre employeur. Cette décision s’inscrit dans le cadre de notre stratégie visant à optimiser l’offre le long des autoroutes.

C ap

sur la réussite

Entre-temps, nous ouvrons de nouveaux établissements en espérant que la réussite soit au rendez-vous. Le Starbucks à la gare de Bruxelles-Central en est l’exemple le plus récent. Et l’ouverture d’un Starbucks sur le Korenmarkt à Gand ne devrait plus tarder… La deuxième semaine de connaissances sous la supervision de ViCre est également terminée. C’était génial ! Les résultats des contrats que les collaborateurs ont conclus entre eux, sont visibles. Citons par exemple l’action ‘M. Propre’ à Sprimont, Grand-Bigard et Kalken ; l’amélioration du merchandising à Wanlin, Brussels Airport, Spy, ainsi que dans d’autres sites ; le salad-bar à Wanlin (qui sera également adapté dans d’autres établissements) ; sans oublier les vidéos de recrutement. Et de nouveaux contrats ont aussi été conclus. Voilà qui promet ! Lors de notre fête, tout le monde était au sommet de sa forme. Espérons qu’il en soit de même au travail, chaque jour de ce bel été. Bonne chance pour tout ! Stan Monheim General Manager Autogrill Pays-Bas

Mario Orinx General Manager Autogrill Belgique

07/2011


4

22 juin. Oh, happy Le 22 juin dernier à Bruxelles-Central, un chœur de gospel a ‘réveillé’ en fanfare les passagers ensommeillés des trains. Les véritables fans de Starbucks faisaient déjà la file. Après Brussels Airport – qui possède trois établissements – et Anvers-Central, il était temps en effet d’implanter un Starbucks dans la capitale de l’Europe.

Lors de l’ouverture VIP le 21 juin : Didier, Victor, Birgit, Ryan, Fah, Robin, Piya, Tony, Isabelle, Alana, Timothy, Armin, Samir et Sara.

La gare de Bruxelles-Central fait partie de la liaison NordSud reliant les gares du Nord et du Midi à Bruxelles. En raison de sa situation centralisée, cette gare est la plus utilisée de Belgique. Chaque jour, quelque 140000 voyageurs y défilent, ce qui correspond à un passager embarquant

chaque seconde ! Par ailleurs, la station est reliée au réseau du métro bruxellois. Le Starbucks store est implanté dans le hall central, près des guichets. Depuis la terrasse, on distingue clairement le large escalier que les passagers pressés empruntent pour

rejoindre ou quitter les quais. Depuis la Gare-Centrale, on peut facilement se rendre à pied au centre de Bruxelles. Cinq minutes de promenade suffisent pour atteindre la Grand’ Place. Mais d’abord un café... Le Starbucks store est ouvert tous les jours de 6h00 à 21h00. Bienvenue !

Dans le hall de Bruxelles-Central, Wouter, Gabriel et Sebastian ont fait gratuitement goûter du café Starbucks aux voyageurs


5

Starbucks day!

Le Starbucks de Bruxelles-Central se démarque des autres ‘stores’ en Belgique par le design du comptoir. Contrairement à AnversCentral, il ne comporte qu’une seule entrée. Elle conduit tous les visiteurs dans la même direction. A l’intérieur, il y a 26 places assises et à l’extérieur aussi. Ce qui n’est pas énorme. La majorité des visiteurs emmènent en effet leur boisson dans le train ou au travail.

Bienvenue dans notre monde du café : Jenny, Birgit, Jamila, Livelhia, Andrea, Tony, David, Ibrahim, Yann, Yosra et Senkhoun.

07/2011


6 Birgit De Groeve : « Une étudiante jobiste devenue Starbucks store manager » « Lors de mes études en management hôtelier déjà, j’étais au service d’Autogrill. J’ai travaillé à la Jetée A et à la Jetée B, dans des restaurants et des cafés, au PizzaHut Express, au Délifrance et au Black Pearls. Je suis fan de Starbucks depuis plusieurs années. J’ai visité un Starbucks au moins dans chaque pays où je me suis rendue. Et lorsqu’une offre d’emploi pour la fonction de store manager a paru, j’ai sauté sur l’occasion ! J’ai suivi deux semaines de formation de barista chez Hao. Ensuite, j’ai travaillé pendant cinq semaines au Starbucks de Disneyland Paris. Inutile de préciser que cet établissement est toujours bondé ! J’y ai sérieusement approfondi mes connaissances en matière de café. Ici à Bruxelles-Central, j’ai effectué pendant plusieurs jours un ‘coffeetasting’ en compagnie de mon équipe : goûter le café, comparer les goûts, discuter des combinaisons et échanger des idées. Je suis fin prête à relever le défi ! Mon équipe se compose de 42 personnes de 23 nationalités différentes. Equateur, Nicaragua, Philippines, Espagne, Grèce, Guinée, Turquie,... etc ! Mes collaborateurs doivent maîtriser au moins le néerlandais, le français ou l’anglais. Nombre d’entre eux ont une autre langue maternelle mais ils apprennent très vite. Mes trois assistantes aussi sont internationales : Alana est mi-Espagnole, Elena a un peu de sang biélorusse dans les veines et Isabelle est francophone. En tant que store manager, j’ai une grande responsabilité. Ces dernières semaines, j’ai quasiment été présente tout le temps. Je suis donc ravie de pouvoir compter sur Alana, Elena et Isabelle ! Et il faut aussi mentionner Timothy, qui devriendra assistant à Starbucks Gand.”

22 juin, 7h45 : Birgit coupe le ruban. Un moment historique !


7

Les premiers clients du 22 juin portent Starbucks dans leur cœur. Et ça se voit !

A l’automne, un Starbucks ouvrira ses portes à Gand. Jeroen y exercera la fonction de store manager.

07/2011


8 Les participants au premier kick-off montrent quelques-unes de leurs préparations: De gauche à droite. En haut: Michael Blokland, Dolf Pigmans, Marijke Lubbers, Anja Uythoven, Esther van Gestel, Marika Schimmel, Natascha van Vliet et Pascal Sisnaiski. En bas: Martijn Rosink, Indira Sahni, Wesley Jansen, René Bremen et Fred Hegt.

Et alors, c’est bon? Réapprendre à préparer de bons petits plats. Tel est l’objectif de la nouvelle série de formations et coachings chez AC Pays-Bas. Elles s’inscrivent dans le cadre de l’initiative “Autogrill goes quality ”, ayant pour but d’améliorer la qualité à plusieurs niveaux. Pourquoi était-il nécessaire d’améliorer la qualité des repas dans les Restaurants AC aux Pays-Bas? René Bremen, responsa­ble du département training & development, fait référence à une étude menée par le Koninklijke Nederlandse Toeristen­bond ANWB (Automobile et Touring Club des Pays-Bas): « Il s’est avéré que la qualité des repas dans nos restaurants pouvait être meilleure. Voilà pourquoi nous avons lancé l’initiative “Autogrill goes quality”. Nos cuisiniers doivent réapprendre à préparer de bons petits plats. Pas question de le faire en suivant des formations hors de prix. Mais bien en sentant, en touchant et en goûtant. Les saveurs doivent répondre aux attentes de nos clients. Pour qu’ils disent: Je reviendrai! »

Managers et experts en cuisine La qualité concerne une multitude d’éléments. Le service bien entendu mais aussi

l’aspect d’un restaurant, le stock de produits, l’amabilité des collaborateurs. Sans oublier la saveur des repas! Améliorer le goût ne se fait pas en un tournemain comme l’explique René: « Nous avons élaboré un programme intensif pour les managers des établissements et les experts en cuisine. Ces derniers peuvent être des cuisiniers mais également des collaborateurs qui n’ont pas nécessairement suivi une formation en cuisine mais qui apprécient travailler avec la nourriture. Et ils le font tous les jours. Nous avons conclu un contrat avec un bureau de formation afin d’assurer l’accompagnement de notre personnel durant un an et de veiller au suivi. Les formations sont ainsi assorties d’une plus-value permanente. »

Apprendre les uns des autres Le kick-off s’est déroulé à l’AC Oosterhout. Les managers et experts en cuisine de trois sites se sont réunis pour cuisiner une

journée sous la direction du formateur Dolf Pigmans: « Je compose des équipes et je leur demande de préparer un plat. Un steak-frites avec de la salade par exemple. La mission est claire: préparez le repas en veillant à ce qu’il soit bon. Oubliez la fiche technique et proposez quelque chose qui a bon goût. Nous avons présenté les plats à tous les participants à la formation. Ce sont eux qui goûtent et qui évaluent. Les gens apprennent ainsi les uns des autres. » Après la première journée de cuisine et de dégustation, les experts en cuisine ont pour mission de former à leur tour les collaborateurs. Ils sont tenus de le faire dans un délai d’une semaine après le kick-off. A l’occasion de ces séances, ils appliquent les méthodes qu’ils ont apprises: préparer un plat, goûter, apprendre les uns des autres. Ils procèdent de la même manière que celle qui leur a été enseignée. De plus, les experts


9

Cuisiner, c’est goûter et contrôler. Dolf Pigmans galvanise les participants! In Frankfurt Airport springt het Connection Restaurant & Café eruit door de spectaculaire, open vormgeving.

Cloche! Et tout le monde peut goûter… en cuisine bénéficient d’une formation leur permettant d’assurer le coaching de leurs collaborateurs.

Suivi Un mois après le kick-off, le formateur se rend sur chacun des sites pour une visite de suivi d’une demi-journée à. René Bremen: « Comment ça va? Est-ce que

Wesley : « A

vous pouvez encore préparer un plat et le goûter? Accordez-vous l’attention requise aux éléments que vous avez appris lors du kick-off? Comment les collaborateurs se débrouillent-ils avec ce que vous leur avez enseigné? Toutes ces questions sont abordées. Mais ce n’est pas tout! Plus tard dans l’année, un auditeur viendra évaluer très précisément à quel point la qualité des repas s’est améliorée. »

partir de maintenant , on goûte et on contrôle tout !

Wesley Jansen travaille depuis neuf ans déjà chez Autogrill Pays-Bas. Pendant cinq ans, il a cuisiné à l’AC Oosterhout. Il travaille maintenant à l’AC Meerkerk. Quelles leçons a-t-il tirées de ce kick-off? « En préparant un plat pour des collègues, vous remarquez quels éléments retiennent leur attention. La présentation est-elle réussie? Y a-t-il trop ou trop peu dans l’assiette? Leurs réactions sont très enrichissantes. Je trouve que c’est une bonne idée de se réunir de temps en temps pour réfléchir tous ensemble. Sinon, la routine s’installe. Aujourd’hui par exemple, j’ai appris qu’il ne faut pas assaisonner tout de suite un steak. Il est préférable de saler et poivrer après la cuisson. Il est

Des collaborateurs talentueux d’autres départements ont également l’occasion de participer. Charlotte Bengel du département ressources humaines a donné un coup de main.

»

important aussi de goûter ce que vous préparez. Faire la cuisine “au pif” ne marche jamais. Vous devez goûter et contrôler chaque ingrédient et tout ce que vous préparez. » « Vous pensez peut-être à première vue qu’il s’agit de petites choses faciles. Prenez un ravier de frites par exemple: comment le servir? Cela semble évident. Mais les collaborateurs en cuisine ne sont pas toujours des cuisiniers diplômés. Maintenant, je vais leur demander de préparer des plats les uns pour les autres afin qu’ils puissent les évaluer. Ils ne sont pas nécessairement obligés de suivre les fiches techniques à la lettre. L’important, c’est le goût! »

07/2011


C’est

. . . e t ê la f

11 mai. Les collaborateurs d’Autogrill Belgique et Pays-Bas s’étaient donné rendez-vous au NOXX,

Happinezzz

temple de la danse anversois. Tout le monde était au poste et c’était... ennuyeux. Horriblement ennuyeux! Jusqu’à ce que Mario et Stan déboulent au NOXX dans une minuscule voiture. A fond les manettes pour une fête d’enfer! Haute en couleur, animée et palpitante. L’énergie débordait de tous côtés! Boissons, mises en bouche, danseurs entraînants, sans oublier l’orchestre live Cookies and Cream. Happinezzz was all over the place!

L’ambiance est partout!

quipe! fête avec toute l’é Super de faire la

Don’t stop the party!

Born this way.

Alors, est-ce qu’ils ont la classe? OUIIII!!! On se connaît?

Une délégation bigarrée d’Oosterhout.

Toutes les photos: http://gallery.me.com/erikdamscopywriting#100380


e g a l l i v ... au

! x x o N

Venez nous rejoindre!

11

Attention, ça fume!

Yes sir, we can boogie.

Un peu de répit... le temps de la photo!

De la gare de Namur au Noxx, il n’y a qu’un pas!

Où sommes-nous? Au NOXX!

Une fête pareille, on en redemande!

username: autogrill - password: noxx

07/2011


12

Happy Birthday!

Cela fait trois ans maintenant qu’Autogrill a ouvert son premier site Panos dans le métro bruxellois. Désormais, on en compte sept: dans les stations Louise, Delta, Gare de l’Ouest, Madou, Bockstael, Maelbeek et Simonis. Le troisième anniversaire a été célébré le 7 juin. Champagne et zakouskis ont été distribués aux voyageurs du métro. Santé!

Abdeslam: « Accueillez les clients avec le sourire. Leur sandwich leur plaira encore plus! » Ali est de la partie depuis le tout début. Il travaillait dans une sandwicherie du métro lorsqu’Autogrill s’est installé dans le métro bruxellois. Il s’active désormais en compagnie de ses collègues au Panos Louise. Un établissement fréquenté par de nombreux voyageurs, au même titre que notre Starbucks de la gare d’AnversCentral. Mais l’espace au Panos Louise est nettement plus réduit. Comment Ali parvient-il avec ses collègues à faire face à l’afflux de voyageurs? « Les gens utilisent principale-

ment le métro bruxellois pour se rendre au travail ou à l’école. Ce qui explique les pics de fréquentation: le matin, sur l’heure de midi et le soir lorsque les navetteurs rentrent chez eux. Notre équipe est parée pour y faire face. » « Nous suivons à la lettre toutes les prescriptions de Panos et nous veillons à aborder immédiatement chaque visiteur. Si un client rentre dans une sand­wicherie, un collaborateur doit l’accueillir sur-le-champ. Les personnes qui voyagent en métro sont généralement

pressées. Elles veulent être servies rapidement. » « Une bonne compréhension constitue le secret de notre équipe. Nous travaillons sur une surface particulièrement réduite et bien s’entendre avec les autres est une nécessité. Il arrive parfois que nous soyons à six, voire à huit mains à préparer des sandwiches. Des accords concrets, un travail rapide, un sourire et un clin d’œil: lorsque l’ambiance est bonne, on travaille nettement mieux. »

C’est l’heure de midi et les voyageurs du métro ont faim.


13

Panos fête ses 3 ans de présence dans le métro bruxellois

Hans van Zundert (Operations Field Officer) présente le sandwich de fête à Anthony Venherpe (Administrateur Délégué de Deli) et Mario Orinx (General Manager d’Autogrill Belgique).

Meli et Diego distribuent des donuts à l’occasion du 3ème anniversaire de Panos dans le métro bruxellois.

C’est la fête au Panos Louise. De gauche à droite: Anissa, Ali, Hans, Dounia, Mohamed et Yves.

Panos ?

Panos Simonis: Meli, Kaltoum, Eniz, Diego, Ilias et Laisy.

Les premiers points de vente Panos ont ouvert leurs portes en 1982 à Ostende. Actuellement, Panos compte 155 établissements. La marque est commercialisée par l’entreprise Deli, le département franchise du groupe de boulangerie La Lorraine. Panos est le leader du marché incontesté des sandwicheries sur le marché belge. Panos est également actif depuis quel­ ques années aux Pays-Bas.

Le Panos de la Gare de l’Ouest possède une grande terrasse. Un avantage! De gauche à droite: Anaïs, Yves et Magali.

07/2011


14 Flying Tigers est implanté juste avant l’accès à la Jetée A. C’est le jukebox qui constitue le pôle d’attraction… Sans oublier bien entendu (de gauche à droite) Karim, Dani, Akki, Abdeslam, Gazment, Wim, Abdelkarim et Karim.

Flying Tigers à partir de 11 heures avec fourchette et couteau « Certains clients nous disent qu’ils sont contents d’avoir enfin de la place pour manger. A partir de 11 heures, nous dressons les tables afin qu’ils puissent faire leur choix parmi notre offre de hamburgers, croque-monsieur et salades. » Ça nous dit Wim Du Bois, qui dirige Flying Tigers à Brussels Airport. Mais que faire si une personne s’installe à table et souhaite commander uniquement un café ? Wim et son équipe ont trouvé la parade : « Nous offrons à ces visiteurs un bon de réduction pour nos établissements situés au niveau 4 de Brussels Airport. Et nous constatons que cette solution porte ses fruits. Avant, les boissons représentaient un quart de notre chiffre d’affaires.

Nous avons eu un peu peur de perdre ce chiffre après le change­ ment. Mais dès les premiers jours, nous avons vendu près d’un quart de repas en plus. Ce qui correspond donc au niveau antérieur. Voilà qui promet pour les prochains mois! » En compagnie du département marketing, Wim a également adapté le menu : « Nous proposons des nouveautés comme le steak Grilled Rib Eye et le spaghetti halal. Les repas sont clairement mis en évidence sur le menu. Et à l’extérieur de Flying Tigers également, la nouvelle approche saute aux yeux! »


15

★ ★ ★ Trois étoiles pour Ruisbroek et Tessenderlo Chaque année, les autorités flamandes accordent des étoiles de qualité aux parkings le long des autoroutes. Après une inspection approfondie, 26 parkings satisfont aux exigences. Nos sites à Tessenderlo (Carestel) et le long de l’E19 à Ruisbroek (avec nos exploitations Délifrance et Quick) se sont vu attribuer trois étoiles. Il y avait deux étoiles pour Minderhout (AC Restaurant) et Waarloos (Carestel, les deux directions), et une étoile pour Marke (Carestel, direction Gand), Gierle (Carestel, direction Pays-Bas), Jabbeke (Carestel, les deux directions) et Mannekensvere (Autogrill, direction Veurne).

Action Coca-Cola en Belgique Du 1er juillet au 30 septembre 2011, une action organisée conjointement avec Coca-Cola se déroule dans nos établissements en Belgique. Toute personne qui achète un produit Coca-Cola au choix peut participer à un concours mettant en jeu 20 PlayStation 3 + PlayStation Move.

Fernand Desmyter, secrétaire-général du département Mobilité et Travaux Publics des autorités flamandes, remet le certificat trois étoiles à Herm De Bock, unit manager chez Délifrance Ruisbroek.

Action spare ribs aux Pays-Bas Cette action a remporté un véritable succès l’année passée et nous avons donc décidé de l’organiser à nouveau cette année : spare ribs à volonté dans tous nos restaurants self-service ! Accompagné d’un produit Coca-Cola, ce plat revient à 17,95 euros seulement !

07/2011


16

Beermasters

ambassadeurs de la bière belge Nombre de voyageurs qui viennent pour la première fois à Brussels Airport ne souhaitent qu’une chose: siroter une véritable bière belge! Et pour ce faire, rien de tel que les bars exploités par Autogrill à l’aéroport! Nos collaborateurs qui y travaillent portent désormais le titre de « Belgian Beermasters »! Ne devient pas Beermaster qui veut. L’équipe du Belgian Beer Café a été invitée par la brasserie AB InBev à suivre une formation (deux fois à Louvain et une fois à Hoegaarden). Au programme, visite des brasseries et cours pour apprendre à débiter et à servir correctement la bière. Les collaborateurs de nos autres cafés de Brussels Airport y ont également participé.

Col de mousse parfait Arlette Berghmans, collaboratrice du Belgian Beer Café, était de la partie: « C’est une formation ultra complète. Nous avons d’abord appris comment la bière est brassée. Ensuite, il a été question de tous les détails dont nous devons tenir compte: comment régler

1

Utilisez un verre de marque, propre et rincé.

le CO2 des fûts de bière, comment veiller à ce que les verres soient vraiment propres, comment débiter une bière avec un beau col de mousse. » Le Belgian Beer Café est le plus grand acheteur de Leffe Blonde à Brussels Airport. Comment expliquer ce phénomène? Arlette Berghmans: « Les touristes et les hommes d’affaires étrangers nous

3

Inclinez le verre à 45° sous le robinet, sans le toucher.

4

Abaissez le verre pour obtenir une formation naturelle de mousse.

La bière belge parfaite en neuf étapes, par Michel.

2

Ouvrez le robinet d’un mouvement rapide et laissez s’écouler les premières gouttes de bière.


17 Lorsque vous participez à la formation Beermaster, vous devez passer un examen. Voici la première série de diplômés et leurs certificats de qualité: (de gauche à droite) Michel, Amin, Sven, Jacqueline, Isabelle, Ellen, Christophe et Arlette.

demandent une bonne bière belge pression. Nous leur conseillons la Leffe Blonde. Et elle leur plaît! Les Anglais et les Allemands surtout en raffolent. »

Bière uniforme La formation est destinée à tous les « chefs de service » qui travaillent dans

5

6

Fermez le robinet et retirez rapidement le verre afin que plus aucune goutte de bière ne tombe dedans.

Dès que le col de mousse est formé et déborde, retirez délicatement l’excédent avec un coupe-mousse.

nos bars à Brussels Airport. Christophe Crombez a assuré la coordination de la formation avec AB InBev: « Nos collaborateurs sont les ambassadeurs de la bière belge. Il est important qu’ils maîtrisent la technique jusque dans les moindres détails et que tout le monde soit en mesure de servir une bière uniforme. Ils doivent non seulement maîtriser eux-mêmes cette

7

Un col de mousse idéal possède habituellement une hauteur de deux doigts.

8

Nettoyez le pied du verre dans de l’eau propre.

aptitude mais également pouvoir dispenser un mini cours de débit et de service de la bière aux nouveaux collaborateurs. C’était le premier groupe à suivre la formation. Bientôt, il y en aura d’autres! »

9

Présentez le verre de bière en orientant le logo vers le client, sur un sous-bock propre et assorti.

07/2011


18 Toute la collection de Corinne est soigneusement rangée dans des armoires et fardes spécialement conçues à cet effet : « Il faut du temps et de la patience pour tout trier. »

20 ans à la recherche d’un morceau de sucre Corinne Laffut, glycophile « Je possédais une série très rare de morceaux de sucre. Il y avait 36 petits papiers différents pour emballer les morceaux. Mais il m’en manquait un. Il m’a fallu vingt ans pour trouver le morceau de sucre manquant ! » C’est ce qu’explique Corinne Laffut, collaboratrice du Restaurant AC à Wanlin et glycophile à ses heures. Glycophile ? Késako ? Voilà trente ans déjà que Corinne est une adepte de la glycophilie : « Je collectionne des emballages de sucre. Pas seulement les petits papiers d’emballage des sucres, mais aussi les sachets de sucre, les boîtes à sucre, les pains de sucre, etc. Tout a commencé lorsqu’ une dame m’a offert une série de morceaux de sucre qu’elle avait en double. Je me suis mise à tout trier et à ranger soigneusement dans des boîtes à pralines. » En 1997, Corinne découvrit qu’il existe en France un ‘Club des Glycophiles Français’ : « Ah bon, je suis donc une glycophile. J’ai ainsi fait connaissance avec un nouvel univers. Via le magazine ‘Le Sarkara’, le club publie chaque trimestre les séries de morceaux et de sachets de sucre qui sont commercialisés. Les collectionneurs essaient alors de se les procurer à l’occasion de bourses d’échange. Je me rends une à deux fois par an à une bourse de ce type pour y dénicher des exemplaires qui me manquent. »

Un petit marteau spécial utilisé pour extraire les morceaux du pain de sucre.

33000

pièces Corinne possède désormais plus de 33000 pièces différentes : « D’une part, je les trie par nom : fabricants de sucre, hôtels, cafés, restaurants, compagnies aériennes, entreprises,... J’ai même la seule série qui a jadis été commercialisée sur le marché belge par AC. D’autre part, je les classe par thèmes : animaux, équipes de football, œuvres d’art, pays, etc. Il s’agit souvent de séries numérotées, ce qui est pratique pour voir si elles sont complètes. Ma collection est déjà bien étoffée mais celle de certains collectionneurs est trois à quatre fois plus importante. »

E changes

malins Corinne se rend aux bourses d’échange avec les exemplaires qu’elle a en double : « J’essaie de les échanger contre des séries ou des pièces qui me manquent. Tout spécialement pour ces occasions, j’ai fait fabriquer quatre séries uniques et personnelles de sachets de sucre avec des illus-

Corinne collectionne aussi les grandes boîtes dans lesquelles les fabricants conditionnent leur sucre en morceaux.

A ppel

Si vous avez des morceaux ou des sachets de sucre uniques, ils sont les bienvenus chez Corinne Laffut, Rue de Wellin 130 B, 6929 Haut-Fays, Belgique.

trations d’animaux. Et comme personne d’autre ne les a, elles sont fort recherchées ! J’en ai fait fabriquer quarante kilos (4x10 kg), ce qui représente un sérieux tas de sachets de sucre ! »

S ucre

de 80 ans La collection de Corinne comporte des pièces uniques : « Je possède des morceaux de sucre datant des années trente qui sont encore emballés dans leur papier. J’ai également des morceaux de sucre de Russie datant de la période entre 1930 et 1960 que l’on ne trouve quasiment dans aucune autre collection. Bien évidemment, j’ai de nombreux exemplaires de France, qui est le pays des morceaux de sucre par excellence ! Mais j’entretiens aussi des contacts avec le reste du monde. Le sucre parle un langage universel ! »

Corinne ne peut s’empêcher de jeter un œil aux terrasses des cafés : « Je regarde tout de suite s’il n’y a personne qui boit du café. Est-ce qu’il y a des morceaux ou des sachets de sucre ? Et est-ce que je les ai déjà ? »


19

Le défi?

Consommer moins d’énergie! Elektra Challenge 2011

Il y a toujours de l’énergie qui sort d’une prise de courant. Quoi de plus normal, me direz-vous? Et pourtant... Le passage des systèmes de production d’énergie traditionnels aux méthodes alternatives n’entraînera certainement pas une baisse des prix. Mieux vaut donc veiller à limiter sa consommation

Classement intermédiaire

d’énergie. Voilà pourquoi l’Elektra Challenge 2011 a été mis sur pied chez Autogrill Pays-Bas. Le tremblement de terre à Fukushima a provoqué une cata­ strophe nucléaire entraînant des conséquences pour l’avenir de l’approvisionnement en énergie. En Allemagne par exemple, on souhaite fermer toutes les centrales nucléaires d’ici 2022. Le passage à l’énergie propre et durable est logique. Mais cette énergie sera plus coûteuse. Saviez-vous qu’Autogrill Pays-

Bas débourse chaque année 1 million d’euros pour l’électricité dans ses filia­les? Ce montant représente 14% environ des frais de fonctionnement. Un sérieux budget! Chaque année, Autogrill PaysBas consomme à peu près 10 millions de kilowatts-heure. Ce qui équivaut à la consommation annuelle moyenne de 3.000 foyers!

C omment l’E lektra C hallenge

est - il calculé ?

Le calcul est basé sur les consommations réelles en kilowattsheure qu’Autogrill Pays-Bas reçoit du fournisseur d’énergie Eneco. La consommation durant un mois déterminé est comparée à celle du même mois en 2010. L’établissement qui enregistre la baisse de consommation la plus importante exprimée en pourcent durant le mois en question reçoit 1 point. Le dernier du classement décroche 17 points. Les points sont attribués tous les mois. Chaque mois, les collaborateurs de l’établissement gagnant reçoivent de délicieux gâteaux pour tout le monde.

Le

score le plus bas remporte l a palme ! Consommer moins d’énergie doit être possible. Voilà pourquoi l’Elektra Challenge 2011 a été organisé. Dix-sept établis­ sements d’Autogrill Pays-Bas y participent. Le défi consiste à enregistrer une baisse maximale de la consommation d’électricité sur une période de douze mois. Est-ce vraiment nécessaire de laisser une lampe allumée? N’est-il pas possible de brancher cette friteuse un peu plus tard? Tout le monde peut faire un effort pour économiser l’énergie. A la fin de l’année, on dressera le bilan et l’établissement ayant obtenu le moins de points remportera la palme. Il recevra bien sûr une récompense pour les efforts consentis. Envie de savoir de quoi il s’agit? Lisez donc le prochain numéro du magazine On the move.

En collaboration avec Eneco nous offrirons un beau prix au vainqueur. Voici le classement intermédiaire fin mai. Restaurant AC Zevenaar

Score 8

AC Leiderdorp

13

AC ‘t Harde

16

AC Nederweert

24

AC Amsterdam

36

AC Bodegraven

37

AC Apeldoorn

41

AC De Meern

43

AC Holten

46

AC Oosterhout

51

AC Stroe

52

AC Sevenum

56

AC Venray

58

AC Nieuwegein

63

AC Meerkerk

68

AC Veenendaal

69

AC HI. Ambacht

84

07/2011


20

Cinq secrets pour préparer de délicieuses moules Chaque année en Belgique, la saison des moules est attendue avec impatience. Lorsque vous lirez cet article, les premières moules de Zélande seront probablement déjà arrivées. Comment Carestel, AC Restaurants et Autogrill abordent-ils cette année la saison des moules ? À l’occasion d’un briefing au Carestel de Nivelles, cinq secrets pour préparer de délicieuses moules ont été dévoilés aux responsables des restaurants.

atuite! lité de déguster gr Séduction x clients la possibi au du s ce on en frir urr of cc us l’o no Désormais, . Il s’agira en mpagnées de vin co ur ac po s tus ule Vê mo e. s ment de u cette anné mté Tolosan, reten Carla Janssens Vin de Pays de Co jn Vertonghen et pi Pe , me riti ma ur vous ue ten e ite, rien de tel po l’occasion d’un dégustation gratu e Un ur. ule co la annoncent bouche … mettre l’eau à la

Tradition ! Les moules sont servie s dans une casserole noire spécialement conçue à cet effet. To us nos restaurants res pectent cette « vieille tradition, que les clie » nts apprécient …

Délice ! Après une démonstration au cours de laquelle Luc Dumont (Autogrill Spy) nous a préparé de succulentes moules, tout le monde a reçu un livret de recettes de moules traditionnelles et modernes.

A volonté ! Comme chaq ue année, les visiteurs de no Belgique peuv s restaurants en ent profiter de menus « moule Concrètemen s à volonté ». t : ils sont serv is en autant de frites qu’ils le moules, de sa souhaitent. Her uce et de m, Inge et Mar plus gros que ika en ont les le ventre … yeux C’est la s restaurants. Attrait ! ier le décor de éc vin et… pr ap de s rre pa ne urire, un ve so n U ! Impossible de it vo les, et ça se saison des mou t ! en ol nv les ventes s’e


Sep 2011