Page 232

i

Dans l’article du Devoir du 25 juillet 2007 intitulé « L’équité salarial dope l’économie » de Françoise Desjardins. On y cite : « .. D'après l'agence statistique, il n'y a pas de doute que la relation en est une de cause à effet: le règlement rétroactif de 1,5 milliard qui a commencé à parvenir aux 330 000 employées du secteur public s'est soldé par une augmentation spectaculaire de 4,9 % du chiffre d'affaires des commerces québécois par rapport au mois d'avril. » Plus loin : « «Le paiement du montant forfaitaire versé aux femmes occupant des postes dans l'administration publique provinciale au titre de l'équité salariale est une vraie mine d'or pour les détaillants québécois», et « L'effet de l'équité salariale a été si puissant, a d'ailleurs fait remarquer Statistique Canada, que le fait de soustraire le Québec de l'équation ramènerait la croissance des ventes canadiennes à 2,2 %. » ii « Les conséquences économiques d’un divorce sont souvent occultées. Elles sont pourtant bien réelles. Ross Finnie, professeur d’économie à l’Université Laval a étudié les répercussions économiques du divorce. Les résultats obtenus sont éloquents et différenciés. Alors que le revenu de la femme est amputé de moitié, celui de l’homme en revanche croît de 30 %. Cette différence s’explique notamment par le fait que bien souvent c’est la femme qui a la garde des enfants. En décembre 1992, la Cour suprême du Canada a reconnu qu’au sein du mariage l’épouse était souvent la personne la plus désavantagée sur le plan économique (affaire Moge contre Moge). Par ce précédent, la cour a accordé beaucoup d'importance au fait qu'il était nécessaire d'indemniser l'épouse de ses contributions au mariage et de l'inconvénient économique permanent qu'elle a subi en conséquence. Ensuite la cour a conclu que l'épouse avait droit à une prestation compensatoire pour compléter son propre revenu, parce que sa capacité de gagner sa vie avait diminué ». http://archives.radio-canada.ca/IDC-0-10-894-5433/vie_societe/divorce/clip9 iii http://www.assnat.qc.ca/archives-35leg2se/fra/Publications/debats/journal/cas/960903.htm iv http://www.assnat.qc.ca/fra/travaux/Debats/banquevideo/cas/droitslibertes.html v http://www.assnat.qc.ca/fra/38legislature1/commissions/cet/index.shtml

232

Femmes, à vos chaudrons  

L’objectif premier de ce livre était de dénoncer les dérapages du féminisme d’état. Mais après mure réflexion, cela m’a semblé plus judicie...

Femmes, à vos chaudrons  

L’objectif premier de ce livre était de dénoncer les dérapages du féminisme d’état. Mais après mure réflexion, cela m’a semblé plus judicie...

Advertisement