Page 157

– –

Ce n’est pas vrai… Le mouvement féminisme est construit sur des mensonges, que ce soit Hitler, Mao, tout comme les grandes religions, vous ne faites pas mieux. Je ne me souviens plus de ses commentaires ; je crois que je ne lui en ai pas laissé l’occasion. De toute façon, une adepte injectée de la vérité du féminisme et aussi jeune…Vouloir la convaincre n’est pas mon but. Mais je voulais exprimer ma position et mes objectifs, sachant que cela serait rapporté à ses patronnes. Je n’ai pu m’empêcher de lui lancer : – Vous savez, on va travailler à couper vos vivres. Aucune envie de rester plus longtemps, ma caméra numérique souffre d’une indigestion de ces défilés, ces autobus nolisés, ces affiches syndicales et le « tissus » symbolique. Je n’ai pas encore déjeuné, mon estomac crie : « Assez ! J’ai faim ». # Hier, comme cadeau des fêtes de Noël, la ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine annonce son plan d’action 2007-2010 « renouvelable », « Pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait ». – Enfin, les hommes pourront réclamer le droit d’accoucher ! Le refuser deviendra une forme de discrimination. D’un sourire large, me dit Jean. Bon, je divague ! L’égalité de fait, ce n’est pas pour les hommes, mais pour les femmes. La lecture de ce document me confirme, encore une fois, que le peuple du Québec est dirigé, non pas démocratiquement, mais bien par des conventions dirigées à partir des Nations-Unies. En voici un extrait : Le « Programme d’action de Beijing », qui est issu de la Quatrième Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes (1995) constitue aussi un outil permanent de concertation et de mobilisation, de même qu’un cadre qui oriente l’intervention du gouvernement en matière de soutien à l’égalité entre les femmes et les hommes. À l’occasion de la 49e session de la Commission de la condition de la femme, qui a souligné le 10e anniversaire de la Conférence de Beijing, le gouvernement du Québec a réaffirmé son engagement au regard des objectifs stratégiques de ce programme d’action.»214 Un petit cadeau de 24 millions. Ce n’est pas demain que je leur couperai leurs vivres ! Au fédéral, grâce au Comité permanent de la condition féminine (FEMO)215, elle ira aussi de sa quête.

http://www.mfacf.gouv.qc.ca/publications/pdf/CF_egalite_politique.pdf Pour l’égalité de droit devienne une égalité de fait. Politique gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes. 18 décembre 2006 215 Réponse du gouvernement au troisième rapport du comité permanent de la condition féminine«Le financement par le program de promotion de la femme : ce qu’en pense les organisations de femmes» 38ième législature, 1re session, 4 octobre 2004-29 novembre 2005. 214

157

Femmes, à vos chaudrons  

L’objectif premier de ce livre était de dénoncer les dérapages du féminisme d’état. Mais après mure réflexion, cela m’a semblé plus judicie...

Femmes, à vos chaudrons  

L’objectif premier de ce livre était de dénoncer les dérapages du féminisme d’état. Mais après mure réflexion, cela m’a semblé plus judicie...

Advertisement