Page 1

LE MAGAZINE DES HABITANTS D’AULNAY-SOUS-BOIS WWW.AULNAY-SOUS-BOIS.COM

PORTRAIT martial dubois PAGE 21

À 32 ans, cet ancien élève en classe CHAM succède à Évelyne Schwab au collège du Parc.

BI-MENSUEL N° 138 LUNDI 3 OCTOBRE 2011

DÉMOCRATIE PAGE 14

Animitry a pris de la hauteur

CULTURE PAGE 27

L’école d’art Claude-Monet en heure de colle

DOSSIER PAGE 4

NOTRE VILLE PAGE 8

Hommage à Jean-Claude Abrioux

La sécurité au cœur des débats


RETOUR SUR « Très touchée par les nombreuses marques de sympathie témoignées lors du décès de M. JeanClaude Abrioux, sa famille remercie vivement les Aulnaysiens qui se sont joints à l’hommage public qui lui a été rendu à l’Hôtel de Ville et à la cérémonie religieuse qui lui a succédé. Elle s’excuse par avance pour les oublis qui pourraient survenir dans l’envoi des remerciements individuels. »

Les jeunes de VNR à Rotterdam Du 10 au 11 septembre, de jeunes Aulnaysiens ont participé au plus prestigieux des festivals hip-hop au monde « The Notorious IBE » aux Pays-Bas. Durant trois jours, Rotterdam, commune jumelée avec Aulnaysous-Bois, devient la capitale mondiale du hip-hop, avec des « battles » de danse, des concours, des ateliers, des talkshows, des expositions et des performances artistiques en plein air. Ci-contre : David.

À l’unisson du reste de la planète, Aulnay a célébré en collaboration avec l’association VAST (mouvement de la paix, comité de Villepinte, Aulnay, Sevran, Tremblay) la Journée internationale de la paix. Initiée par l’Organisation des Nations unies, cette journée de nonviolence et de cessez-le-feu a pour but d’inciter les peuples à interrompre les hostilités.

Vendredi 16 septembre dernier, le Conservatoire de musique et de danse recevait l’ensemble des acteurs de la culture aulnaysienne pour le lancement de la saison 2011-2012. À cette occasion, les cinq musiciens de la formation Les Pommes de ma douche ont rendu un hommage musical à Georges Brassens. OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

Vendredi 23 septembre, les maires membres de l’association Paris Porte Nord-Est se sont retrouvés dans les salons de l’Hôtel de Ville pour échanger avec Étienne Guyot, président du directoire de la société du Grand Paris. Une réunion qui a notamment permis de faire le point sur les prochaines échéances du calendrier, pour une première mise en circulation du super métro à l’horizon de 2018.

La Rose dans le vent Une journée pour la paix

2

Le Grand Paris sur de bons rails

Samedi 24 septembre, le quartier de la Rose-desVents était en fête. De nombreux ateliers ludiques et des rencontres sportives ont permis aux parents et aux enfants de se retrouver le temps d’un après-midi. Plusieurs associations étaient présentes pour l’occasion, regroupées autour de trois pôles : culture et loisirs, sport et activités physiques, solidarité, entraide.


Pour le plaisir des papilles et des yeux

Journée de l’accessibilité

mobilisons-nous pour une cité accessible à tous inscriptions : www.jaccede.com

Photo : Jacques Grison

Les 14 et 15 octobre, pour la seconde fois cette année, les Vitrines d’Aulnay, avec le soutien de la Ville, organise la 37e Foire gastronomique et des métiers d’art, boulevard de Strasbourg et route de Bondy. Souhaitons-leur le même succès que pour les éditions précédentes.

Le 8 octobre prochain est déclaré 1re journée nationale de l’accessibilité afin de sensibiliser les commerçants à l’importance de l’accessibilité pour tous (personnes à mobilité réduite, poussettes, etc.) Découvrez toutes les initiatives à cette occasion sur jaccede.com

BIENTÔT L’instant thé

Assises de la Ville

Rencontre

Le 10 octobre, venez danser à l’Hôtel de Ville au rythme de Dany Salmon et des amis de l’accordéon. Les foyers-clubs vous proposent également de vous rafraîchir autour d’un thé.

DÉBATS Le 6 octobre à 20h30

Ateliers théâtre pour les enfants

au Théâtre et cinéma Jacques Prévert,

les conseils de quartiers de la ville d’Aulnay vous invitent à la présentation des résultats de la consultation des habitants. THÉÂTRE ET CINÉMA JACQUES PRÉVERT 134 AVENUE ANATOLE FRANCE

Le comité local d’Aulnay de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie organise le dimanche 23 octobre à 12h, son traditionnel couscous avec animation dansante, salle Chanteloup. Inscriptions au 01 48 66 08 38 (date limite le 17 octobre).

Fotolia

P H OTOS : A. BE R NU ZEAU, J. TOM AS , M . PI E TRAS , F OTOL I A

Les 5-8 ans peuvent découvrir le théâtre avec l’association P’tits d’homme, tous les lundis de 16h45 à 18h, à la salle Faure (en face du gymnase Maurice-Tournier). Les inscriptions se déroulent sur place depuis le 19 septembre aux horaires indiqués. Le premier cours est sans engagement. Les enfants terribles sont les bienvenus ! Renseignements : Valérie Maurin au 06 63 30 82 85

Repas annuel de la Fnaca

Aulnay_AssisesAffRencDeb_A3_OK.indd 1

Rendez-vous aux Assises de la ville ! Le 6 octobre à 20h30, au théâtre et cinéma JacquesPrévert, les conseils de quartier vous invitent à découvrir les résultats de la consultation lancée au mois de juin dernier. À cette occasion, vous recevrez un numéro spécial d’Oxygène.

14/09/11 20:49

Paniers bios Amoureux des produits bios, pour recevoir des paniers de légumes biologiques en provenance directe des fermes d’Île-de-France, il vous suffit de retourner votre double adhésion à l’association Aurore (qui fournit les paniers de légumes) et à l’association ACLAPE (qui gère la logistique). La distribution des premiers paniers aura lieu ce jeudi 6 octobre de 18h à 20h au 74 rue Vercingétorix. Renseignements : Jean-Pierre Blondeau au 01 48 69 13 71

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

3


La sécurité au cœur des débats Au cœur des débats du dernier Conseil municipal, le rapport définitif de la Chambre régionale des comptes pointe du doigt la gestion de l’exécutif sur la période 2005-2009. Un rapport qui souligne de nombreux dysfonctionnements, notamment sur la question de la sécurité publique. C’est dans le cadre normal de sa mission de contrôle des finances publiques des collectivités territoriales que la Chambre régionale des comptes (CRC) a examiné la gestion de la commune pour les exercices 2005 à 2009. Le rapport a été mis en ligne le 8 juillet dernier et, comme le prévoit la loi, celui-ci a été soumis pour information au Conseil municipal lors de la séance du jeudi 22 septembre. Un rapport détaillé de plus d’une centaine de pages qui pointe du doigt de nombreuses incohérences

4

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

et dysfonctionnements tout particulièrement en ce qui concerne le domaine de la sécurité publique pour les années 2005-2009. Une période qui concerne en grande partie la gestion de la commune par la précédente équipe municipale. Une équipe qui notamment avait déposé un recours au début du mandat du nouvel exécutif, entravant ainsi son action durant plus d’un an et demi. Évoquant la santé financière de la Ville, le rapport souligne « que la Chambre n’a pas relevé

de difficultés telles que la sincérité des comptes aurait pu être remise en cause ». En revanche, l’institution se montre beaucoup plus sévère sur la question de la sécurité publique. En effet, tant sur l’organisation de la police municipale que sur l’utilisation de la vidéosurveillance, la CRC émet dans son rapport des critiques très vives. En préambule de son rapport, la Chambre souligne que « la prise en compte de la question de la sécurité publique à l’échelle communale s’est traduite dans les faits par une politique de moyens (PM nombreuse et bien dotée, vidéosurveillance, observatoire de la tranquillité…), sans aucune cohérence et synergie, ce qui a tenu lieu de politique globale ». Selon ce même rapport, page 36 : « L’organisation de la police municipale est


assez éloignée des préoccupations premières de la population et qui répond à des objectifs non priorisés » tout en ajoutant qu’« elle a été mise en place sans réflexion profonde sur son rôle et ses missions prioritaires ».

Une problématique qui reste l’une des plus grandes préoccupations des Aulnaysiens Le système de vidéosurveillance se trouvait être l’étendard sécuritaire de la précédente majorité. Un système qui, à l’échelle nationale comme à Aulnay, se retrouve également épinglé par la CRC. « Sous-exploité », « inefficace », « non respectueux des libertés individuelles », les critiques ne manquent pas pour mettre en lumière les nombreux dysfonctionnements d’un outil pourtant particulièrement onéreux pour le contribuable (un coût de 685 368,74 € TTC, auquel il convient d’ajouter les coûts de la maîtrise d’œuvre et d’assistance à maîtrise d’ouvrage, d’un montant total de 43 893,20 € TTC). Sur ce cas précis de la vidéosurveillance, la Chambre régionale des comptes constate, du reste, un manque de transparence sur le choix du maître d’œuvre. Si ce rapport émis par la CRC éreinte la politique sécuritaire de l’ancienne municipalité, il s’agit maintenant et avant tout, pour l’équipe actuelle, de donner un coup d’accélérateur sur une problématique qui reste l’une des plus grandes préoccupations des Aulnaysiens. Aussi, bien avant les conclusions de la CRC, l’exécutif avait d’ores et déjà commandité un audit auprès d’un cabinet indépendant afin d’engager des réformes urgentes dans un cadre budgétaire maîtrisé et dans la concertation avec le personnel.   Philippe Ginesy

Qu’est-ce que les CRC ? Les Chambres régionales des comptes (CRC) sont des juridictions administratives financières françaises qui exercent dans chaque région. Indépendantes, elles sont chargées de vérifier les comptes des collectivités locales et de juger des éventuels conflits relatifs à ces comptes. Elles forment avec la Cour des comptes, sinon un ordre juridictionnel stricto sensu, du moins un ensemble de juridictions, dont

l’unité a été soulignée par la rédaction du code des juridictions financières. Cette institution est composée de magistrats indépendants de sensibilités différentes.

EN PRATIQUE Le rapport de la Chambre régionale des comptes est téléchargeable sur www.aulnay-sous-bois.fr ou sur le site de la CRC — www.ccomptes.fr

La sécurité EN CHIFFRES

730 000 € C’est le montant investi par l’ancienne municipalité dans le système de vidéosurveillance.

23

caméras de vidéosurveillance installées sur l’ensemble du territoire aulnaysien.

62

c’est le nombre de policiers municipaux. Aulnay est la ville la mieux dotée en agents du département.

Séance du Conseil municipal du 22 septembre dernier.

Les réactions de l’opposition Au regard du rapport de la Chambre régionale des comptes, l’ancien maire Gérard Gaudron a tenu à réagir, par le biais d’une lettre annexée à ce dit rapport. Selon lui, ce dernier comporte « un certain nombre d’opinions voire de jugements qui ne reposent bien souvent que sur deux choses : des absences documentaires de l’actuelle municipalité, et l’avis tranché d’acteurs actuels totalement absents au moment des faits étudiés ». Pour sa part, le 1er adjoint en charge de la sécurité à l’époque, Franck Cannarozzo, dans un communiqué de presse remet directement en cause l’impartialité de la CRC, puisque

selon lui, « nous sommes devant un rapport pointant naturellement des erreurs et c’est bien normal. Mais la procédure utilisée pour conclure est totalement injustifiable, injustifiée et injuste. Elle est en tout point contestable ». De son côté, le maire Gérard Ségura a tenu à rappeler que ce rapport « représente un précieux indicateur pour mener à bien nos actions dans le cadre défini par la loi. Ne comptez donc par sur moi pour mettre en cause une institution composée de magistrats indépendants, de sensibilités ouvertes, et qui n’ont plus à faire la preuve de leurs compétences ».

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

5


Quatre pistes pour un coup d’accélérateur Prenant acte des conclusions du rapport de la Chambre régionale des comptes et de l’audit réalisé, la Ville mène une réflexion afin de faire émerger des nouvelles actions.

1

Vers une police municipale plus proche des habitants

Tributaire d’un manque d’organisation et de lisibilité de ses missions, la police municipale aulnaysienne et la ville mènent depuis le mois de mai 2010 une réflexion pour gagner en cohérence et surtout en efficacité. Un travail élaboré en synergie avec les agents de la police nationale et municipale, les conseils de quartiers, l’ensemble des acteurs de la prévention et les élus. L’objectif : doter la police municipale de missions clairement définies et rendre opérationnelles ses interventions. « Beaucoup d’Aulnaysiens confondent le rôle de la police municipale et de la police nationale, explique Ronan Wiart, directeur prévention et sécurité. Il est donc avant tout nécessaire de communiquer sur nos prérogatives auprès des Aulnaysiens pour optimiser nos interventions. Nous devons être une

2

police de proximité et au service du cadre de vie au quotidien. » Une feuille de route a donc été établie pour clarifier et prioriser les missions des 62 policiers municipaux. Redoubler la présence sur le terrain, gérer les problèmes de circulation et de stationnement, lutter contre le mauvais usage des espaces publics, renforcer le contact avec la population, sécuriser le domaine public, mener une politique de prévention et de sensibilisation ; soit autant de projets qui se mettent progressivement en place. « Sous l’impulsion de l’exécutif municipal, nous avons établi un projet et une stratégie d’action pour être opérationnel et être utile à la population », ajoute Ronan Wiart. Des objectifs qui feront l’objet d’une convention de coordination entre les forces de police nationale et municipale.

3

Pour un système de vidéoprotection efficace et respectueux des libertés À ce jour, la vidéosurveillance à Aulnay-sousBois, ce sont 23 caméras dont 17 hors d’usage. Ce dispositif souffre d’une sous-exploitation et n’est intégré à aucune logique globale de sécurité. Aussi, il était urgent pour la Ville de se pencher sur la question de la vidéosurveillance tant d’un point de vue éthique que pratique, et en définissant une doctrine d'emploi et des objectifs opérationels. En s’appuyant sur le rapport et les recommandations d’un cabinet indépendant, la Ville repart de zéro et étudie chaque caméra au cas par cas. Doit-on les déplacer ? Doit-on en rajouter ? Sont-elles efficaces ? Les réponses à ces questions ne peuvent s'envisager qu’à l’orée d’une politique cohérente en adéquation avec le reste des moyens de prévention et de sécurité. Comme pour la police municipale, il s’agit là aussi d’avoir une réflexion cohérente et stratégique en rupture avec une politique du chiffre construite sans aucune vision à moyen terme.

Relancer le contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance

Pierre angulaire d’une politique à visage humain s’appuyant sur les compétences et le savoir-faire de chacun, le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) a été relancé le 25 janvier après plusieurs années d’interruption. Réunissant les différents partenaires de la prévention et de la sécurité, il s’articule autour de groupes de travail thématiques (transport, sécurité, établissements scolaires, acteurs économiques) afin de mettre en place des dispositifs adaptés aux problématiques de terrain. Le

6

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

CLSPD vise avant tout une stratégie de prévention de la délinquance en menant des actions de sensibilisation aussi bien dans les écoles que chez les commerçants. Que cette prévention soit institutionnelle, sociale, éducative, ou prévention de la récidive, le rôle joué par le service médiation y est primordial. D’autre part, une fois par semaine, le maire, les responsables de la police nationale et municipale ainsi que les médiateurs se réunissent pour évoquer toutes les questions liées à la problématique de la sécurité.


4

Obtenir un commissariat adapté aux exigences de terrain

Vétuste et indigne de bonnes conditions de travail et d’accueil, l’actuel commissariat d’Aulnay ne permet pas un fonctionnement optimal des forces de l’ordre. Si bien que la commune, avec le soutien financier du Conseil régional, mène une action résolue pour obtenir de l’État un commissariat enfin digne des agents de la police nationale et des usagers. Si la ville a d’ores et déjà cédé un terrain pour ce futur commissariat, les élus n’ont cessé de se mobiliser auprès de la préfecture de Seine-Saint-Denis pour accélérer la procédure et obtenir des effectifs supplémentaires à la hauteur des enjeux d’Aulnay.

PAROLE D’ÉLu

« Un appel à la responsabilité et à l’efficacité » Que vous inspire le rapport de la Chambre régionale des comptes ? Ce rapport éreinte la politique sécuritaire de nos prédécesseurs. Henri Annoni, Celle-ci est jugée 1er adjoint en charge dispendieuse, sans de la prévention aucune cohérence, et de la sécurité ni véritable objectif. L’équipe municipale d’alors avait fait de la sécurité son domaine réservé, l’étalon d’une politique. Une politique qui repose uniquement sur une pseudo-culture du résultat qui s’est traduite au niveau de l’État par la suppression d’un fonctionnaire sur deux. Aujourd’hui, la Chambre régionale des comptes remet en cause la majorité de l’époque qui a fait payer au prix fort aux contribuables aulnaysiens un droit à la sécurité dont la preuve est faite, désormais, qu’il reposait sur une supercherie. Un exemple, l’installation d’une vidéosurveillance obsolète qui de plus n’a pas respecté les obligations préfectorales.

La municipalité actuelle est-elle déjà à pied d’œuvre en matière de sécurité publique ?

patiemment construit depuis des mois et qui vise à renforcer la tranquillité à Aulnay.

Bien avant les conclusions de la Chambre régionale, nous avions pris pleinement conscience des enjeux liés à la sécurité. Aussi, depuis 2008, nous nous attelons à parfaire les partenariats, notamment avec la police nationale, les transporteurs, les bailleurs… C’est pourquoi nous avons créé une cellule de veille sécurité au sein de la collectivité, composée de policiers municipaux, de la police nationale, du bureau d’aide aux victimes et de médiateurs, afin de trouver ensemble des solutions aux problématiques rencontrées. Un contrat de stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance est également en préparation. Son objectif est bien de renforcer les partenariats, en particulier avec l’État, police nationale et de placer le maire en position d’animer les partenariats. Notre action au quotidien, aux côtés des acteurs, est donc un appel à la responsabilité et à l’efficacité. Tout ceci s’inscrit dans le droit fil de ce qui est

Quelles sont les prochaines étapes ? L’équipe municipale a mesuré sa responsabilité. Les conclusions de la CRC et de l’audit sont claires et des réformes urgentes doivent être réalisées. Nous avons défini quatre axes prioritaires : la réforme des missions de la police municipale, la révision de la vidéoprotection, la construction d’un commissariat et la poursuite du CLSPD. Néanmoins, pour mener à bien des actions de sécurité publique (la répression étant la mission régalienne de l’État), encore faut-il que les moyens en hommes de terrain et en matériel soient à la mesure des besoins recensés sur un secteur aussi vaste que notre ville. Le manque d’effectifs est criant et la police de proximité reste toujours absente de notre territoire. La Ville réclame, depuis 2008, la construction d'un commissariat qui puisse répondre aux besoins des agents et des usagers et permettre le retour des 18 policiers manquants.

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

7


NOTRE VILLE

Toute une ville rend hommage à Jean-Claude Abrioux Plus d’une centaine d’Aulnaysiens se sont retrouvés le vendredi 16 septembre pour rendre un dernier hommage au maire honoraire disparu à l’âge de 79 ans. Élus, personnels municipaux, amis ou simples habitants sont venus saluer la mémoire de celui qui fut leur maire pendant 20 ans. Une vive émotion s’est emparée de l’Hôtel de Ville où, dès 9h du matin, une chapelle ardente a été dressée pour laisser place, quelques heures plus tard, à un hommage public. De nombreux élus, de droite comme de gauche, étaient présents pour l’occasion (le sénateur Philippe Dallier ou le député maire du Raincy Éric Raoult, entre autres) et pour certains témoigner du rôle joué par Jean-Claude Abrioux à la tête de la municipalité de 1983 à 2003. « Un homme toujours au service de l’intérêt général », selon le député Gérard Gaudron qui lui succéda en 2003. Dans son intervention, le maire Gérard Ségura a tenu à rappeler que malgré l’opposition politique qui séparait les deux hommes, « Jean-Claude Abrioux était un homme simple. Un homme qui aimait les gens […], à qui l’on pouvait faire

8

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

confiance », tout en revenant sur l’action politique de l’ancien parlementaire : « L’on doit à Jean-Claude Abrioux d’avoir, le premier, initié à Aulnay la rénovation des cités. Il fit beaucoup pour la cause des personnes handicapées. » Une cérémonie religieuse s’est ensuite tenue à l’église Saint-Joseph où plus de 500 personnes étaient présentes. Inhumé dans l’intimité à l’an-

cien cimetière d’Aulnay-sous-Bois, Jean-Claude Abrioux restera à jamais associé à l’image de la ville. Conformément au vœu exprimé par la famille, Gérard Ségura va proposer à la commission des dénominations de lieux qu’elle examine la possibilité de donner à la place Camélinat le nom de Jean-Claude Abrioux.  Philippe Ginesy


AULNAY PRATIQUE URGENCES

Police secours 17 Police nationale

01 48 19 30 00

Police municipale

01 48 69 04 64

Pompiers 18 Samu 15 SOS médecin 01 47 07 77 77

Centre antipoison 01 40 05 48 48

Hôpital Robert-Ballanger

01 49 36 71 23

Clinique d’Aulnay 01 48 19 33 34

Assistance SOS Amitié 01 42 96 26 26

Enfance maltraitée 119 Enfants disparus 116 000 Accueil des sans-abri 115 (appel gratuit et anonyme)

PERMANENCES GRATUITES (rendez-vous par téléphone)

Avocats

(bureau d’aide aux victimes) 01 48 79 40 22

Pédiatres de garde

Accord entre les ATSEM et la Ville La grève des ATSEM (agents territoriaux spécialisés d’école maternelle), qui a débuté avec la rentrée scolaire, s’est achevée le 23 septembre sur la signature d’un protocole d’accord entre la Ville et les ATSEM. À la veille de la rentrée scolaire, le personnel ATSEM avait engagé une grève dans plusieurs écoles de la ville. En cause : l’adoption au mois de juin dernier, d’un nouveau règlement intérieur applicable aux ATSEM. Clarification des missions et des règles, ce nouveau règlement assure au personnel ATSEM des conditions de travail plus justes et plus sécurisantes. Il fixe l’annualisation du temps de travail sur le rythme scolaire de l’Éducation nationale. Mais pour les ATSEM, certaines règles restent en discussion, notamment la remise en cause du départ anticipé à 17h30 et du maintien de l’heure supplémentaire accordée lors de l’absence d’un membre de l’équipe. Confrontée à ce mouvement, la Ville a dû anticiper les absences afin de veiller à la continuité du service. « Nous avons redéployé nos agents sur les écoles afin de s’assurer que les enfants soient accueillis dans les meilleures conditions », a indiqué Guillaume Estienne, directeur de l’Éducation.

La règle du « quart d’heure » S’ensuit alors une négociation entre l’administration municipale et l’organisation syndicale FO représentant les ATSEM, qui a donc abouti le 23 septembre der­nier à la signature d’un protocole d’accord signé avec le maire Gérard Ségura. « La ville tenait absolument au respect de l’équité entre les employés des différents services dans la rédaction du règlement intérieur. Il s’agissait de répondre à leur revendication tout en respectant le cadre de la règle générale. C’est pourquoi, nous avons proposé d’ajouter 15 minutes supplémentaires de pause », souligne le maire.

Cette règle dite « du quart d’heure », modulable pour les agents, permet non seulement de rééquilibrer le temps de pause méridien tout en maintenant le départ anticipé à 17h30 et de respecter le volume horaire annuel. Pour autant, le maire n’a pas accédé à la seconde demande, à savoir le maintien de l’heure supplémentaire accordée lors de l’absence d’un membre de l’équipe. « Il est clairement apparu que cette heure compensatoire n’est pas équitable par rapport aux autres services », a rappelé Gérard Ségura. Le service de l’Éducation doit désormais engager sur ce point une réflexion approfondie visant à améliorer les remplacements, condition de la continuité du service public. Bahija Fares

Les missions des ATSEM  Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) sont chargés de l’assistance au personnel enseignant pour la réception, l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants ainsi que de la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant directement à ces enfants. Les agents spécialisés des écoles maternelles participent à la communauté éducative. Affectés dans les classes et placés sous l’autorité fonctionnelle du personnel enseignant pour leurs tâches quotidiennes, les ATSEM dépendent de l’autorité territoriale.

Les 8 et 9 octobre Docteur Zaluski Tél. : 01 48 55 88 77 Les 15 et 16 octobre Docteur Loshi-Bolie Tél. : 01 43 81 21 41

Pharmacies de garde Dimanche 9 octobre Pharmacie du Marché 5 place Duquesne Le Blanc-Mesnil Tél. : 01 48 67 42 04 Dimanche 16 octobre Pharmacie du Marché 14 bis route de Bondy Aulnay-sous-Bois Tél. : 01 48 66 63 23 Pour les gardes de nuit, contacter le commissariat.

OXYGÈNE

Journal d’informations de la Ville d’Aulnay-sous-Bois Lundi 3 octobre 2011 Hôtel-de-Ville • BP 56 93602 Aulnay cedex Tél. : 01 48 79 63 63 Fax. : 01 48 79 63 39 Directeur de la publication : Gérard Ségura Directeur de la rédaction : Olivier Cessot Rédacteur en chef : Philippe Ginesy Secrétaire de rédaction : Angélique Médina Direction artistique : JBA Ont participé à la rédaction de ce numéro : Anne Raffenel, Frédéric Lombard, Bahija Fares, Alexandra de Panafieu. Photos : A. Bernuzeau, S. Chivet, J. Tomas, B. Benderbal Chef de studio : Marianne Ducreux Maquette : Katia Ouagued, Bernard Flamant Régie publicitaire : Médias et publicité Impression : Imprimerie Grenier Tirage : 36 000 exemplaires Dépôt légal : octobre 2011

PAPIER RECYCLÉ

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

9


NOTRE VILLE La ville ajuste sa nouvelle grille tarifaire

Des inscriptions en hausse

Le nouveau mode de calcul du quotient familial s’est traduit par une augmentation du nombre d’inscrits à la restauration scolaire. La réforme de la politique tarifaire entreprise par la municipalité vient d’être mise en place pour cette rentrée 2011. Ce nouveau dispositif, malgré les anticipations, vise cependant à être amélioré, en considérant notamment les cas particuliers. La mise en

œuvre a révélé la nécessité de prendre en compte de nombreuses situations particulières et pour lesquelles les mairies annexes nous ont signalé des difficultés. Des mesures ont immédiatement été prises pour régler ces différents cas.

• En comparaison des chiffres de la rentrée 2010, les inscriptions à la restauration scolaire ont augmenté de près de 8 % et ce, indépendamment de l’augmentation des effectifs scolaires.

Des tarifs en baisse • Pour la restauration scolaire, sur les 3 368 familles ayant procédé aux inscriptions de leurs enfants, 72,77 % ont vu leurs tarifs baisser. Sur les 27 % des familles qui ont connu une hausse de tarif, il faut noter que cette hausse n’excède pas 0,50 € dans 59 % des cas.

Un dispositif efficace • Avec un total de 5 463 élèves inscrits à la restauration scolaire, le quota d’une officière pour 60 élèves est dépassé. Pour autant, aucun enfant n’est en attente d’inscription à la cantine.

Les chiffres de La rentrée • Il y a 159 classes de maternelle pour un total de 3 900 élèves, soit un effectif moyen de 24, 53 élèves par classe. Il y a 252 classes élémentaires (dont 7 classes spécifiques) pour un total de 6 239 élèves, soit un effectif moyen de 25, 47 élèves par classe.

MÉDIAS ET PUBLICITÉ — Tél. : 01 49 46 29 46

ROC-ECLERC Pompes Funèbres Marbrerie Tous convois FRANCE-ETRANGER

Caveaux - Monuments Gravure - Plaques - Fleurs

Contrats obsèques

ARTISAN VILLERSTEEN De père en fils depuis 1980

COUVERTURE • PEINTURE • ISOLATION • RAVALEMENT VOS MURS VIEILLISSENT, NE LES LAISSEZ PAS SE DÉGRADER VOTRE TOITURE A BESOIN D’ÊTRE NETTOYÉE ET RÉNOVÉE

30, rue Jean Charcot

Nettoyage par pulvérisation (produits anti-mousse, anti-verdissure et moisissure) produit Bio-Dégradable à 90% Tous travaux de peinture Int./Ext. (Clôture, Portail, Murs...)

Pose de carrelage • Étanchéité • Isolation des combles

93600 Aulnay-sous-Bois

01 48 68 20 11 10

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

Garantie décennale • Devis Gratuit

UX TRAVA IS T N A R GA

 06 27 25 07 46 - 01 48 19 61 56

www.villersteen-ravalement.fr 16 bis, rue Louis Coutant - 93600 AULNAY-SOUS-BOIS

Un professionnel à votre service


PAROLE D’EXPERTE Zora Hakimi, directrice du service technique d’Aulnay Habitat

Un immeuble réhabilité place Camélinat

« Idéal pour démarrer un parcours résidentiel » 

L’Office public de l’habitat compte désormais dans son patrimoine locatif le « 4 place Camélinat ». L’acquisition de l’immeuble va permettre la réhabilitation complète du bâtiment et de ses neuf logements Bien sûr, l’immeuble du 4 place Camélinat, n’est plus de toute première jeunesse. La façade sur laquelle des câbles courent en toute insouciance aurait besoin d’un bon coup de karcher et la toiture d’une révision. Les parties communes soulignent un manque d’entretien depuis une trentaine d’années. Il n’y a pas de locaux vide-ordures. L’intérieur des neuf logements aurait également besoin d’une sérieuse remise aux normes. Toutes les huisseries sont à changer. Malgré ses outrages, le bâtiment de quatre étages en pierre et en brique datant de 1933, est d’excellente qualité. Il a même un cachet superbe. Et puis, atout maître, il est localisé en plein centre-ville avec ses commerces juste en sortant, un parking public en face, les écoles et les transports tout proches. Ce scénario idéal d’une réhabilitation est précisément en passe de s’écrire. La mairie, inquiète de voir cet ensemble locatif se dégrader et tomber un jour entre les mains d’un mar-

chand de sommeil, l’avait acquis il y a un an. En novembre 2010, l’OPH Aulnay Habitat en est devenu le nouveau propriétaire. Son projet, une solide cure de jouvence. Un diagnostic de ses services a estimé le montant des travaux à 435 000 euros. Une Intervention sur la façade, sur le toit et les gouttières, une réfection des couloirs, une modernisation des logements (eau, gaz, électricité, salle de bain), un remplacement des huisseries et des portes palières sont notamment prévus. Sont également programmés l’installation d’un nouveau chauffage, la création d’un local vide-ordures et d’un espace pour les poussettes.

Les travaux de réhabilitation devraient durer 6 à 8 mois Les logements, d’une superficie de 35 m 2 chacun, sont aujourd’hui occupés, voire suroccupés pour trois d’entre eux comme l’a confirmé une enquête sociale. Des conseil-

«Nous manquons de ce type de logements à Aulnay Habitat. Cette arrivée dans notre patrimoine étoffe notre offre locative. Ces logements s’adressent tout particulièrement à des couples avec un enfant, qui démarrent un parcours résidentiel sur la ville. L’immeuble est Idéalement placé en plein centre-ville. Les locataires bénéficieront d’un logement refait à neuf et d’un cadre de vie nettement amélioré. »

lères sociales sont allées à la rencontre des locataires afin d’étudier leur situation au cas par cas. Des propositions de relogement dans le parc d’Aulnay Habitat leur ont été faites. Il a également été tenu compte des familles répondant aux critères de location et souhaitant continuer d’habiter au 4 place Camélinat, une fois les travaux terminés. Les travaux devraient débuter au 2e trimestre 2012 et durer de 6 à 8 mois. À leur achèvement, les futurs locataires disposeront de logements refaits à neuf et d’un cadre de vie amélioré, le tout à un coût de loyer inférieur grâce au conventionnement du bâtiment. Que demander de plus ?  Frédéric Lombard

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

11


NOTRE VILLE

10 ans 11

re 20 ctob o 3 2 nche Dima De 10h à 18h 2 et

Di 2

same

t

Demandez le programme nale

internatio année 23 octobre Samedi 22 et dimanche 2011 des fôrets

www.aulnay-sous-bois.fr de 10h à 18h, parc Dumont, entrée libre.

L’arbre vaut bien une fête En cette année internationale des forêts, la 10e Fête de l’arbre arrive à pic et propose, les 22 et 23 octobre, un foisonnant programme d‘animations au parc Dumont. « À la Sainte-Catherine tout bois prend racine », affirme un dicton jardinier. La Fête de l’arbre aussi s’enracine un peu plus chaque automne sous les branches du patrimoine boisé de note ville. La manifestation qu’organise le service des Espaces verts se tiendra les 22 et 23 octobre sous les frondaisons du parc Dumont. L’édition 2011 posera son regard sur les forêts de la Seine-Saint-Denis, des lieux près de chez vous à découvrir. Forêt régionale de Bondy, parc du Sausset, parc de la Poudrerie ou parc Ballanger, les sites boisés, à défaut d’abonder dans le département, persistent bel et bien. Mieux, il y reste même des vestiges du vaste massif forestier qui ceinturait Paris jusqu’au début du xixe siècle. Quelques spécimens rescapés des âges, des coupes et des maladies, perdurent sous nos yeux, au parc Dumont par exemple où les agents des espaces verts les bichonnent. Leur ombre tutélaire ajoute à la Fête de l’arbre une dimension mémorielle hautement symbolique. Cette manifestation a dix ans. Que de chemin parcouru depuis sa première tenue. Elle

12

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

avait été organisée après la terrible tempête de 1999. Il s’agissait alors de dire halte à la « tronçonnite » aiguë qui s’était emparée des particuliers redoutant un nouvel épisode venteux. Expliquer que l’arbre – et par extension la flore – avait bien au contraire tout d’un ami, décrire son rôle et sa place dans la biodiversité, faire œuvre de péda-

- Chasse au trésor de la forêt de Bondy - Sculptures à la tronçonneuse - Espace ludique et sportif - Parcours à chevaux de bois et à vélos « rigolos » - Petites histoires de la forêt dans le théâtre de verdure -Parcours aventure d’arbre en arbre (tous les âges) - Expositions interactives sur les espaces boisés du département, les plans d’eau, la faune, la gestion forestière - Expo-vente de plantes et d’artisanat - Buvette - Animation autour de l’arbre d’Hector avec la Maison de l’environnement.

gogie dans les écoles sur le respect de l’environnement, furent parmi les défis que releva la Fête de l’arbre dès sa création. Dix années plus tard, les messages trouvent un écho de plus en plus ample notamment parmi les jeunes générations. Mais, comme les quatre fleurs que la ville arbore sous ses couleurs, rien n’est acquis.  F. L

PAROLE D’EXPERTE Sylvie Schlumberger, directrice du service espaces verts

« Une mobilisation autour de notre patrimoine arboré » « Même après dix éditions, la Fête de l’arbre reste un moment mobilisateur fort autour de notre patrimoine arboré. L’événement délivre un message qui contribue à prendre conscience collectivement qu’il faut préserver et favoriser la nature en ville. Le service des espaces verts s’y emploie au quotidien dans ses tâches. Nous sommes de plus en plus rejoints, notamment par les jeunes, et c’est un signe supplémentaire du rôle positif que joue cette manifestation. »

© josé thomas - Directions des communications

Parc dumon


FORUM

Bien

vieillir

5 14 & 1

re

Octob

2011

9h30-12h 13h30-17h

« forum bien vieillir », les 14 et 15 octobre

Ajouter de la vie aux années

FoyER-cluB andRé Romand 13 rue andré Romand EspacE GainvillE 22 Rue de de sevran

93600 aulnay-sous-Bois

Après le succès de sa première édition, le Forum bien vieillir se tiendra cette année sur deux jours, avec plus d’ateliers, plus d’animations et une volonté affirmée de prouver que si vieillir est inéluctable, bien vieillir est mieux. S’il est un fait contre lequel personne ne peut lutter, c’est bien celui du vieillissement. Nous sommes tous destinés à vieillir, d’ailleurs, comme le fait remarquer le docteur Edwige Bertin : « Les premiers signes de vieillissement apparaissent dès l’âge de 12 ans, c’est un problème qui touche tout le monde, même si l’on s’en préoccupe toujours trop tard. » Cette constatation a été, entre autres, à l’initiative du premier Forum bien vieillir en 2010. Une manifestation qui a eu un grand succès, largement au-delà de ce que s’imaginaient ses organisateurs et prouvé que les attentes en termes de conseil, d’explication, d’organisation, d’orientation du public, des seniors mais aussi de leurs familles, sont nombreuses et réelles.

Conjuguer santé et joie de vivre « Afin de mieux répondre à ces attentes, nous avons décidé de tenir le forum sur deux jours et de choisir un lieu plus adapté, le foyer AndréRomand », explique le docteur Edwige Bertin. Plus de temps, plus d’espace, mais égale-

ment plus d’ateliers, d’animations et un champ de réflexion plus vaste. « Nous avons souhaité démédicaliser ce forum. Bien sûr, l’on y trouvera toutes les instances municipales dédiées aux seniors et les mêmes partenaires que lors de la précédente édition, mais nous mettrons l’accent sur d’autres aspects du bien vieillir », raconte le docteur Céline Fleury. Seront donc au rendez-vous des démonstrations de yoga, de self-défense, de chorale, de gymnastique (y compris sur chaise pour les moins mobiles), des initiations à la généalogie, au slam, aux percussions, la découverte de loisirs créatifs, du bénévolat et de la sélection de livres des bibliothèques. Ainsi que des conférences sur la transition travail/retraite. Parce qu’ en vieillissant, il faut « apprendre comment préserver ses ressources physiques ou intellectuelles mais aussi trouver la possibilité d’en faire jaillir d’autres », explique le docteur Céline Fleury. Un Forum bien vieillir qui conjuguera santé, vitalité et joie de vivre, à l’instar des sketches humoristiques proposés par des seniors et qui rythmeront

les deux jours. Comme le conclut le docteur Edwige Bertin, « nous ne voulons pas seulement ajouter des années à la vie, mais de la vie aux années ».  Anne Raffenel

En pratique Forum bien vieillir — Les 14 et 15 octobre, de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h Foyer-club André-Romand – rue André-Romand Espace Gainville – 22 rue de Sevran Programme complet disponible dans les services de la Ville et sur : www.aulnay-sous-bois.fr

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

13


CITOYENNETÉ

animation de quartier

Animitry a pris de la hauteur Il y avait du monde le 24 septembre sous le soleil de l’Animitry, une rencontre estivale organisée avec les partenaires du centre social Mitry-Ambourget. L’occasion de prendre de la hauteur, au sens propre du mot. Quitter le plancher des vaches, qui n’en a pas rêvé un jour ? Samedi 24 septembre, les habitants de Mitry ont eu cette chance lors de la rencontre « Animitry » organisée par le centre social et ses partenaires. Au milieu de la pelouse en face du Vélodrome, la belle montgolfière de la société Air Pegasus Montgolfière proposait des baptêmes de l’air dans la nacelle en osier de son ballon captif. Succès populaire garanti jusqu’au coucher du soleil avec une file ininterrompue de curieux bien décidés à connaître le grand frisson à une vingtaine de mètres du sol. Cette animation hors norme a offert un cadre sensationnel à ce moment joyeux et convivial où dans les différents stands, personne n’a chômé. Ateliers scientifiques, stand de

maquillage, barbecue, gâteaux, boissons, jeux, musique, détente et informations sur le projet de requalification ainsi que les actualités particulières des partenaires du quartier, rien n’a manqué à ce concentré d’animations ensoleillées. La RAGE, découvertes créatives, drôle de labo, le SMJ, l’antenne sociale, les conseils de quartiers, l’OGIF, l’OPH, l’OGIH, la Fédération des centres sociaux et d’autres associations comme le stand franco-capverdien ont mis la main à la pâte de cette manifestation propice aux échanges. Afin d’expliquer à chacun comment un ballon gonflé d’air chaud s’élève dans le ciel, un intervenant a animé un espace dédié aux expériences scientifiques : poussée d’Archimède, pression atmosphérique et autres

phénomènes physiques n’ont plus de secret pour les enfants. Affairé au stand barbecue, le jeune Mossy est tout sourire. « J’étais là dès le matin pour tout installer et je suis bien content de voir que tout le monde s’amuse », a-t-il confié. Bien en évidence sous son barnum blanc, le stand du projet urbain « Les chemins de MitryPrincet ». À l’aide de cartes, photos et autres plans, les représentants des conseils de quartiers, les élus et agents communaux détaillaient aux habitants les intentions urbaines pour leur quartier. Cette journée fut le fruit d’un investissement important dans lequel les habitants ont pris toute leur place. Un partenariat gagnantgagnant que le succès de l’« Animitry » a illustré avec éclat. F. L.

Le café des mamans de Mitry-Ambourget Le centre social inscrit son action dans une démarche participative d’élaboration de projets avec les habitants. Par exemple, véritable moment d’échanges, le café des mamans est un espace de rencontres qui résulte d’un travail de mobilisation effectué par les femmes elles-mêmes, afin de trouver au sein du centre social les ressources nécessaires à l’alimentation de leurs réflexions. Vie de couples, santé et éducation des enfants, équilibre des mamans, insécurité, rapport homme/femme, vie du quartier… les sujets y sont abordés librement. Animé par « Lila » Benatta, cet atelier ouvert à toutes est le lieu où s’expriment les difficultés rencontrées ainsi que les besoins de reconnaissance. Le café des mamans se réunit tous les mercredis à partir de 14h.

14

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011


CONSEILS DE QUARTIERS CALENDRIER des RÉUNIONS DE TRAVAIL des CONSEILS de QUARTIERS Lundi 3 octobre à 20h Vieux-Pays – Roseraie – Bourg M. MUKENDI Ferme du Vieux-Pays (salle du bas)

AULNAY PRATIQUE mission publique

Un écrivain d’utilité publique Depuis maintenant quatre ans, Valérie Branger est employée par l’ACSA comme écrivain public. Une mission qui mêle conseil, assistance et insertion.

Jeudi 6 octobre à 13H30 CONSEIL DES SENIORS Mme DEMONCEAUX Salle du Conseil municipal Lundi 10 octobre à 18h30 Merisiers – Étangs M. MONTFORT Réfectoire des Merisiers Allée des Merisiers Mercredi 12 octobre à 19H Ouest Edgar-Degas M. MONTFORT Réfectoire Petits-Ormes 9 rue Goya Mercredi 12 Octobre à 18H30 Cité de l’Europe M. HERNANDEZ Antenne sociale des Trois-Quartiers (maison rose) 2 allée d’Oslo Jeudi 13 Octobre à 19H COMMISSION DE TRAVAIL Mme PELLIER Espace Gros-Saule Rue du Dr-Claude-Bernard Jeudi 13 octobre à 20H Prévoyants – Le Parc M. GENTE Réfectoire des Prévoyants 45/47 av. des Friches Vendredi 14 octobre à 19H Gros-Saule Mme PELLIER École maternelle Charles-Perrault Lundi 17 Octobre à 19H30 Savigny-Mitry Mme PELLIER Réfectoire Ambourget 8 rue du 8-Mai-1945

En pratique Venez en auditeur libre. Les conseils de quartiers sont ouverts à tous les Aulnaysiens qui souhaitent en savoir plus sur la vie locale. Pour connaître les dates des prochaines réunions, reportezvous au calendrier ci-dessus ou contactez directement la direction de la Démocratie participative, par téléphone au : 01 48 79 62 99/62 96 ou par mail : democratielocale@aulnay-sous-bois. com

Remplir un formulaire administratif, répondre à une offre d’emploi, écrire à son propriétaire soit autant de gestes du quotidien qui peuvent sembler évidents. Ce serait alors sans prendre en compte les nombreuses personnes pour qui l’écriture, même la plus simple, reste une barrière infranchissable. C’est pour cette raison que l’association des centres sociaux aulnaysiens (ACSA) propose depuis 2007 à tous ceux qui le souhaitent de bénéficier du soutien d’un écrivain public. Un poste occupé par Valérie Branger pour qui « cette mission est avant tout une activité de service à l’attention de tous ceux qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas s’exprimer seul ». De l’aide à la rédaction de courrier ou de formulaire en passant par une orientation vers les différents services administratifs tels que la CAF ou le centre des impôts, Valérie Branger reçoit sur rendez-vous entre 7 à 10 personnes par jour pour un entretien individuel et gratuit. « Je m’efforce de prendre le temps de comprendre et de

connaître chaque situation, explique l’écrivain public. Il ne s’agit pas pour moi de rédiger des lettres types au style impersonnel, mais d’aider les bénéficiaires à comprendre le monde dans lequel ils vivent. » Le rôle de l’écrivain est donc aussi d’intégrer les plus démunis dans la société, car la rupture passe malheureusement par un manque d’accès à la lecture ou à l’écriture. Titulaire d’une licence de droit et d’une licence professionnelle d’écrivain public à la Sorbonne nouvelle-Paris III, Valérie Branger exerçait dans l’Essonne avant de rejoindre l’ACSA.  Philippe Ginesy

En pratique Valérie Branger accueille le public sur rendez-vous de 9h30 à 17h30 le lundi au centre social de la Bourdonnais, le mardi au centre social Jupiter, le jeudi au centre social des TroisQuartiers et le vendredi à l’espace Gros-Saule. Renseignements au 01 48 19 23 95

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

15


MÉDIAS ET PUBLICITÉ — Tél. : 01 49 46 29 46

C T A D

O N T R Ô L E C H N I Q U U T O M O B I L U S A U S S E

E E E T

111, rue Auguste Renoir 93600 Aulnay-sous-Bois

01 48 68 44 60

GRESSIN TRAITEUR Salles, salons de réception et terrasse 1, rue Jean Chaptal 93600 AULNAY-S/BOIS

DEVIS GRATUIT

TÉLÉPHONE : 01 48 68 32 48 WWW.PROMYTEC.COM

ALARME – TÉLÉSURVEILLANCE VIDÉO SURVEILLANCE INTERPHONE – VISIOPHONE – CONTRÔLE D’ACCÈS DÉTECTION INCENDIE – EXTINCTEUR MAINTENANCE ET ENTRETIEN TOUTES MARQUES

11, rue Alix – 93600 Aulnay-sous-Bois

espace Espace chaptal Chaptal NS 5 SALO ÉS S I T CLIMA 300 À DE 20 NNES O S R E P

01 48 66 89 01

Fax : 01 48 79 37 67 www.photogec.over-blog.com

En sécurité chez vous, loin de chez vous

FORMULE AVEC TRAITEUR

7 jours / 7

24h/24

01 48 66 25 11 5 bis, rue Just Adolphe Leclerc - 93600 Aulnay-sous-Bois Fax : 01 48 67 58 16


NOS VIES

L’ensemble vocal Amalgam à l’église Saint-Sulpice.

Voyage réussi au cœur du patrimoine Fait de nouveautés ou de valeurs sûres, le programme aulnaysien des Journées du patrimoine a séduit de nombreux habitants, les 17 et 18 septembre derniers. Placée sous le thème du voyage, la 28e édition des Journées européennes du patrimoine a attiré, cette année encore, de nombreux Aulnaysiens. C’est en l’église Saint-Sulpice que se sont rassemblés le plus d’habitants pour participer à la visite du plus ancien et du plus célèbre monument de la ville et assister au concert de l’ensemble vocal Amalgam qui y était donné. Amateurs de théâtre, de concerts et curieux ont profité des visites guidées des coulisses du theâtre et cinéma Jacques-Prévert et du Cap qui montraient, « l’envers du décor ». L’exposition de photos du PICA, dans le hall de l’hôtel de ville a, elle aussi, attiré de nombreux visiteurs qui ont également profité du beau temps pour jeter un œil amusé ou passionné à l’exposition de solex organisée dans les jardins, par l’association Aulnay solex passion. Les passionnés de voitures eux, se sont donné rendez-vous au conserva-

toire André-Citroën, l’un des sites incontournables à visiter lors des journées du patrimoine. Une balade urbaine, organisée par la Maison de l’environnement et le service de l’action culturelle a réuni une vingtaine de participants du parc Gainville au parc Dumont. Enfin, c’est à

l’espace Gainville que l’exposition proposée par le CAHRA retraçant, à travers plans, cartes postales et photos, un siècle d’histoire locale et d’évolution de la ville. Présentée jusqu’au 16 octobre, elle continue d’attirer habitants et scolaires.  Anne Raffenel

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

17


MÉDIAS ET PUBLICITÉ — TÊl. : 01 49 46 29 46

HÊlène Deville Prêt à porter fÊminin

TOUT DOIT DISPARAITRE Fermeture dĂŠfinitive le 31/12/2011 pour cause de dĂŠpart en retraite

13, avenue Pierre et Marie Curie - 93150 LE BLANC-MESNIL - 01

MT. gym-at-home

coach sportif • gym à domicile reprenezvotrecorpsenmain prolongezvotreformedecetÊtÊ � progressezdansvotresport � prÊservezvotrecapitalsantÊ entouteconvivialitÊ,àvotredomicile �

â—?

dudÊbutantauconfirmÊ:remiseen forme,pertedepoids,renforcement musculaire,prisedemasse,sèche, prÊparationphysiqueauxcompÊtitions...  sans www.



1er RDV tuit en gra entreti

ď€ƒď€ˆď€…ď€€ď€ ď€‡ď€€ď€„ď€†ď€…ď€‚

ď€

professeurde musculation-fitness DiplômÊed’Etat ChampionnedeFrance deculturisme, e 3 à Europe, 6 e àMonde

â—?

Votre voiture a ÊtÊ AccidentÊe... ...ET • pas d’argent à avancer agrÊÊ par les compagnies d’assurance • travaux de carrosserie garantis 2 ans

â—?

Vice-championne d’EuropeetdeFrance dedÊveloppÊcouchÊ �

Michèle ✆ 06.22.89.14.51

site : web.me.com/michele.coachsportif

48 67 39 94

e-mail : michele.coachsportif@sfr.fr

BESOIN D’ASSISTANCE A DOMICILE 7j/7 24h/24

• Aide à la Toilette et aux repas • Lever - Coucher - Changes • Garde - Accompagnement • Travaux MÊnagers • Autres services personnalisÊs : • Permanence tÊlÊphonique 24h/24 • Pas de minimum d’intervention (30 mn, 1 heure, ...) • Pas de frais de dossier, Pas de frais d’inscription. Prestations effectuÊes sur : • Aulnay-sous-Bois • Le Blanc-Mesnil • Livry-Gargan • Sevran • Villepinte • Drancy • Bobigny • Pantin...

AgrĂŠment QualitĂŠ PrĂŠfectoral et Conseil GĂŠnĂŠral

La prÊsence d’un professionnel, ça change tout...

vous recherchez un vĂŠhicule de remplacement GRATUIT

NONNEVILLE Garage 205, Av. de Nonneville - 93600 AULNAY-S/BOIS - 01.48.66.40.01

Cars Philippin C’est la rentrÊe bienvenue à tous. 15 nouveautÊs sont programmÊes jusqu’au 31 dÊcembre : journÊes - après-midi - soirÊe - sÊjour. Samedi 1er octobre La comÊdie musicale Mamma Mia au thÊâtre Mogador à 15h - Prix : 97₏

Mardi 4 octobre Une journÊe à l’Isle Adam Prix 72₏

Samedi 8 octobre Dracula au Palais des Sports à 14h30 - Prix 95₏ N’hÊsitez pas à demander ou à venir chercher la documentation dÊtaillÊe.

www.adhapservices.fr

Adhap ServicesÂŽ - 91 av. Anatole France 93600 Aulnay-sous-Bois adhap93b@adhapservices.eu

TĂŠl. : 01 48 19 59 32

*Pour une immobilisation de + de 72 h de rĂŠparation en fonction des disponibilitĂŠs du parc

MT.1/8Ann.Oxygène95x64:Miseenpage116/09/1109:47Page1

30 bis, rue des blÊs d’Or - BP 93 93622 AULNAY-SOUS-BOIS CEDEX

TĂŠl. : 01 48 67 38 27 sncphilippin@free.fr - www.sncphilippin.com


NOS VIES

BICENTENAIRE

La saga des sapeurs Le corps des Sapeurs-Pompiers de Paris a pile 200 ans. C’est l’occasion d’une rencontre avec la 13e compagnie qui s’est installée en 1975 route de Mitry où son Centre de secours rayonne sur sept communes du 93. Au défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées, ils cartonnent à l’applaudimètre. Ce sont les Sapeurs-Pompiers de Paris et ils ont 200 ans. Plus qu’un label, un héritage qui se transmet depuis la date de création de ce corps en 1811 par Napoléon 1er. Il doit sa naissance aux carences du service incendie civil qui défendait Paris depuis 1793. Il lui manquait un nom, ce fut celui de « Sapeurs-Pompiers » de Paris (SPP). Ce corps militaire est placé sous l’autorité civile du préfet de police. Les sapeurs-pompiers ont inscrit leur action dans le quotidien des populations, dans une proximité qui justifie aujourd’hui encore leur cote d’amour. Jusqu’en 1918, le service incendie limitait ses interventions à la capitale. Puis il commença des incursions en banlieue où la gestion du service des incendies relevait des communes. À la fin des années 1950, la création des trois départements de la Petite Couronne – dont la Seine-Saint-Denis – accélérait cette implantation, avant de se substituer totalement à l’ancienne organisation dans

les années 1970. Les casernes ont poussé dans le 93, comme à Pavillons-sous-Bois et au BlancMesnil. « Le Centre de secours d’Aulnay a ouvert le 11 mars 1975, route de Mitry, sur un modèle de locaux en préfabriqué dont il est d’ailleurs le dernier de ce type, en service », explique le major Rolland, de la 13e compagnie. C’est le PC d’unité de sa compagnie. « Avec les centres de secours de Drancy et du Blanc-Mesnil, nous défendons les communes de Bobigny, Sevran, Le Bourget, Drancy, Aulnay, Le Blanc-Mesnil, et une partie de Villepinte, soit un secteur couvrant 50 km2 », précise-t-il.

Gestion du secours aux victimes Le Centre d’Aulnay comprend une centaine d’hommes et de femmes. Une trentaine est en permanence, de garde. Pour ses interventions, il dispose notamment d’un fourgon pompier, d’un véhicule de premiers secours d’évacuation, d’un camion appui grand feu, d’une échelle pivotante autonome à nacelle et de deux véhicules de

secours aux victimes. On croise régulièrement ses derniers sur la voie publique. Un grand virage s’est opéré en 1984 quand l’entière gestion du secours aux victimes – autrefois dévolue à Police secours est revenue aux SPP. C’est aujourd’hui près de 95 % de son activité opérationnelle. En 2010, la compagnie a effectué 8 492 interventions. Mais la « 13 » participe également chaque année à environ 180 commissions de sécurité au profit des communes. Et comme la transmission est inscrite dans les gènes de ce corps en mouvement, Aulnay est également un centre de formation des jeunes pompiers. F. L.

En pratique  Conférence Jeudi 13 octobre à 20h30 au Centre de secours d’Aulnay-sous-Bois (156 route de Mitry) se tiendra une conférence organisée par la 13e compagnie et donnée par le major Didier Rolland. Le thème, une histoire des Sapeurs-Pompiers de Paris et leur présence en banlieue. Entrée libre.

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

19


DU CÔTÉ DES ASSOCIATIONS

Pour nous envoyer l’actualité de votre association, une seule adresse : oxygene@aulnay-sous-bois.com

INFORMATICLUB

Ateliers informatiques Les ateliers mensuels de l’Informaticlub reprennent le samedi 8 octobre. Au cours de cette séance, les adhérents poseront les questions qu’ils auront préparées et les animateurs y répondront dans la mesure de leurs compétences. Internet, gravure, système, images, musique, bureautique, les sujets ne manquent pas. Adhésion : 15 € (valable une année). Être adhérent permet également de bénéficier de cours et dépannage à 15 € de l’heure. Rendezvous au Vieux-Pays, 21 rue Jacques-Duclos, de 16h30 à 18h30 (accueil à partir de 16h15). Renseignements : www.informaticlub.com

LA ALDÉA

Culture espagnole DANSE ÉVASION

Alors on danse Depuis plus de 25 ans, l’association Danse évasion se fait fort d’apprendre toutes les danses à deux. Une pratique de plus en plus au goût du jour qui séduit toutes les générations. « Danse avec les stars », « La meilleure danse » ; à considérer que les émissions de télé soient révélatrices des tendances actuelles, on ne peut que constater le retour en grâce des danses dites de société. Trop longtemps considérés comme « ringards » par une frange des amateurs de danse, le tango, la rumba, le mambo ou même le cha-cha-cha vivent une nouvelle jeunesse. Un succès qui réjouit Lydia Falleti, unique professeure de Danse évasion, et accessoirement vice-championne d’Europe des danses de société en compétition. « Nous existons depuis 1986, avec pour seule ambition de nous retrouver dans une ambiance chaleureuse et conviviale », explique Patrick André, président de l’association. Une longévité qui s’explique d’une part par la fidélité de ses adhérents – plus de 150 à ce jour, et par la capacité de Danse évasion de séduire toutes les générations. « Nous avons toujours tenu à mélanger tous les âges, ajoute Patrick André. On trouve au sein de notre association aussi bien des jeunes de 15 ans, que des danseurs confir-

20 OXYGENE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

més de plus de 70 ans. » Une pratique intergénérationnelle qui puise son énergie dans l’essence même de ce qu’est la danse. « Danser c’est donner, danser c’est recevoir. » Au-delà des deux séances de répétitions hebdomadaires qui se tiennent les mardis et jeudis à Chanteloup, Danse évasion propose également des soirées dansantes une fois par trimestre à la salle du Hameau et un gala de fin d’année où chaque adhérent se retrouve autour d’un bon repas. Toujours encline à proposer un enseignement éclectique, l’association Danse évasion offre aussi la possibilité de s’essayer ou de se perfectionner à des danses plus exotiques telles que la country ou le charleston.  Ph. G.

En pratique : Danse évasion Siège : M. et Mme Goncalves 11 rue Charles-Dordain Tél. : 01 43 84 47 26 ou 06 63 96 64 21 Président : Patrick André danse.evasion@free.fr

L’association La Aldéa propose toute l’année (sauf vacances scolaires) des activités autour de la culture espagnole. Danses flamencas et sevillanas au foyer André-Romand pour enfants à partir de 7 ans et adultes. Danses latines, également au foyer André-Romand pour adultes et adolescents. Cours d’espagnol pour adultes débutants ou confirmés et de peinture sur soie et dentelle pour adultes et adolescents à l’école du Bourg — 1 rue de Sevran. Contact : 06 63 79 40 74 ou par e-mail : la-aldea@wanadoo.fr

DDEN93, LP93 GRAND ORIENT de france

Conférence-débat Les délégués départementaux de l’Éducation nationale 93, la fédération des Libres Penseurs 93, le Grand Orient de France et sa loge aulnaysienne « Raison et laïcité », avec le soutien de la municipalité, organisent une conférence-débat sur le thème « Qu’est-ce que la laïcité ? ». Le débat se déroulera le vendredi 7 octobre à partir de 20h au théâtre et cinéma JacquesPrévert, en présence de Daniel Callewaert, président d’honneur de la fédération des DDEN, Marc Blondel, président de la fédération nationale de la Libre Pensée, Jean-Philippe Marcovici, 1er Grand Maître adjoint du Grand Orient de France, chargé de la laïcité. Le débat sera conduit par Georges Serignac, président régional de la Commission permanente de la laïcité.


AULNAY-SOUS-BOIS VUE PAR MARTIAL DUBOIS

MA BALADE « J’aime me promener au parc Gainville. Depuis que je suis tout jeune, j’ai l’habitude d’y aller. C’était le parc le plus proche de mon domicile et comme il jouxte le Conservatoire où je passais beaucoup de temps, c’était mon endroit de promenade favori. »

PORTRAIT MARTIAL DUBOIS

L’élève succède au maître  BIO EXPRESS Étudiant en musicologie, il passe d’abord une licence, une maîtrise puis obtient son Capes, du premier coup, en 2004. À l’issue d’une première expérience d’enseignant à Villepinte, en 2004, Martial Dubois intègre le collège du Parc en 2005 où il enseigne en tant que professeur d’éducation musicale. À l’âge de 32 ans, il succède à Évelyne Schwab et reprend cette année les classes CHAM du collège du Parc.

MA SORTIE

Ancien élève d’Évelyne Schwab, Martial Dubois lui succède aujourd’hui à la tête des classes CHAM du collège du Parc. « De prime abord, je n’envisageais pas de devenir enseignant. C’est un concours de circonstances qui m’a amené à réviser mon opinion et à faire ce métier que j’apprécie de plus en plus. » Concours de circonstances ou heureux coup du sort, Martial Dubois obtient, en 2005, un poste d’enseignant dans le collège où il a poursuivi sa scolarité une dizaine d’années auparavant. C’est ainsi qu’il retrouve son ancien professeur Évelyne Schwab qui guide ses premiers pas d’enseignant et continue encore à le faire profiter de son expérience alors qu’il l’a remplacée depuis la rentrée de septembre. « C’était un challenge que de reprendre ses classes, cela faisait longtemps qu’elle était en poste et tout le monde la connaissait. Heureusement, elle m’a beaucoup encouragé, conseillé et je me sens parfaitement à l’aise aujourd’hui », explique Martial Dubois, qui ajoute : « Mes méthodes de travail, mon choix de répertoire musical et mon approche pédagogique diffèrent

de celles de Madame Schwab, il faut également aux élèves un temps d’adaptation, surtout aux troisièmes et quatrièmes. » Un temps d’adaptation nécessaire aux élèves, mais aussi au professeur. « C’est très agréable de travailler avec des élèves de CHAM, ils possèdent une grande rigueur, une discipline et une motivation plus fortes. Leur niveau est très élevé », explique Martial Dubois.

Deux heures de pratique collective Les CHAM (classes à horaires aménagés musique) du collège du Parc comptent près de 70 élèves, répartis sur quatre niveaux. Martial Dubois enseigne l’histoire musicale deux heures par semaine pour chaque niveau, de l’histoire des instruments au Moyen-Âge jusqu’à la musique romantique du xixe siècle, en se basant sur l’analyse d’œuvres et un apprentissage théorique. Le travail pratique, lui,, s’effectue au Conservatoire où toutes classes confon-

« Pour ce qui est des sorties culturelles, je vais régulièrement au Cap, je fréquente également le théâtre JacquesPrévert et le Conservatoire. J’assiste régulièrement à l’Heure musicale du mardi soir. Je joue au badminton en amateur, au sein du club d’Aulnay et je vais soutenir les équipes du club lorsqu’elles disputent des matches importants. »

dues, les élèves se retrouvent pour deux heures hebdomadaires de pratique collective autour du chant. Martial Dubois a articulé son projet de l’année autour de la comédie musicale. Les élèves travailleront donc sur les grands classiques du genre avant de donner un ou deux concerts en fin d’année au Conservatoire. L’organisation d’une sortie pour les élèves de CHAM est également prévue dans les nombreux projets du professeur. Des projets que Martial Dubois construit et étoffe au fur et à mesure qu’il apprend à connaître ses élèves et l’étendue de son travail. « C’est une première expérience que je découvre au quotidien. »

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

21


MÉDIAS ET PUBLICITÉ — Tél. : 01 49 46 29 46

Déjà 5 ans... BRAVO AU GAGNANT Le 17 Septembre 2011, Malik LeMbrouk, Chef des ventes véhicules d’occasions a remis un chèque de 5 000e gagné par Mr et Mme MoNTeLLA lors du jeu concours organisé par la Concession.

PARIS NORD Automobiles - 01 48 19 85 00 11, rue Waldeck Rousseau - 93600 AULNAY-SOUS-BOIS - www.nep-car.com

06.06.2011

12:15

PDF_QUADRI_300dpi_txvecto


LOISIRS SPORTS

Rugby

Le RAC entre deux eaux Plombé par une refonte du championnat senior qui fait la part belle aux grosses cylindrées, le Rugby Aulnay club revoit ses ambitions à la baisse, cette saison. En juin dernier, on avait laissé l’équipe seniors 1 du Rugby Aulnay club les bras en croix sur la pelouse, coulée par Coulommiers dans son match de barrage de montée en Fédérale 3, le premier échelon – en partant du bas – du niveau national. Pour cinq petits points, il y avait vraiment de quoi en faire un fromage dans les rangs dépités. Mais la transition estivale est venue effacer la brûlure et redonner du baume au cœur à tous. La saison qui vient de s’ouvrir apporte surtout de nouveaux chats à fouetter au collectif embarqué dans une nouvelle aventure en championnat de Division d’honneur, le plus haut niveau régional. Si, la saison dernière le RAC était, dans sa poule, considéré comme un candidat à la montée, il en sera autrement cette saison. La faute à la Fédération française. « Il y a eu une refonte des championnats qui a fait redescendre au niveau régional une quinzaine d’équipes de Fédérale 3 qui, par leurs moyens et leur expérience, se positionnent d’emblée en favoris dans leur groupe », explique Olivier Taverne, le président et entraîneur des seniors 1.

Aulnay est aux premières loges de ce remaniement et redoute d’en faire les frais. « Après trois montées en cinq ans et une superbe dynamique sportive, nous revoyons nos ambitions à la baisse et nous nous contenterons d’une place dans le milieu de tableau », ajoute le dirigeant. Ce n’est pas jouer petits bras mais faire simplement preuve de lucidité. « Sans gros moyens, pas question de recruter et nous ne disposons pas d’un effectif assez fourni en seniors. »

La carte de la défensive Là où il faudrait raisonnablement pouvoir compter sur 35 bonshommes, le club n’en aligne que 25 opérationnels et interchangeables. C’est court pour affronter une saison complète. L’équipe réserve ne remplit pas encore son rôle de réservoir pour sa grande sœur. Le collectif reste inchangé, à une recrue près. « C’est une équipe jeune encadrée de quelques éléments d’expérience et la majorité des joueurs sont issus de nos rangs. » Il lui faut s’armer de patience car si relève il y a, elle sera à puiser

du côté des équipes benjamins et minimes, dans plusieurs années. Plus proche dans le temps, une poignée de juniors pourrait faire l’affaire. C’est dire si l’équipe s’apprête à jouer la carte de la défensive. Mais iI n’est pas non plus à l’abri d’une bonne surprise. À cheval entre les terrains d’entraînement et les matches de la coupe du monde de rugby devant la télévision, les joueurs se préparent à porter le plus haut possible les couleurs du RAC. Serace suffisant ? Mêlée balle au centre… F. L.

Mêlée ouverte À l’occasion de son premier match de championnat à domicile, dimanche 9 octobre à 15h au stade du Moulin-Neuf contre Les Finances, le RAC vous propose d’aller à sa rencontre avec une aprèsmidi portes ouvertes. Le registre des inscriptions sera lui aussi grand ouvert (match de l’équipe réserve à 13h30).

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

23


SPORTS taekwondo

Le JETA met les pieds aux poings

Au JET Aulnay, le taekwondo est plus qu’un sport de combat, c’est un art martial qui rime avec discipline, rigueur, esthétisme et self-control. Dans la grande famille des arts martiaux, le taekwondo n’est pas le plus médiatique bien qu’il soit discipline olympique depuis 2000. Il est surtout l’un des plus récemment débarqué en Europe. C’était dans les années 1970, en provenance de Corée du Sud. Cette discipline, où les coups ne sont pas retenus, est connue pour ses techniques de pieds spectaculaires. Au pays du matin calme, c’est un sport national enseigné dès l’école. Le taekwondo est le dérivé civil d’une pratique militaire codifié après la Seconde Guerre mondiale dans la péninsule asiatique en pleine reconstruction. Abderrahamane Bouksaim, le président du JETA (Jeunes espoirs de taekwondo d’Aulnay), également professeur-éducateur sportif et médiateur à la Ville, est intarissable sur l’histoire de son art martial. Ce « taekwondoin » est l’un de ses chefs de file en France et figure parmi ses plus actifs propagandistes. Champion confirmé, Il participa même à la création de la Fédération française de taekwondo. Après un long bail au CMASA, il a fondé son propre club en 2008.

« Discipline, respect et énergie positive »

Les adultes aussi Le JETA a ouvert une section adulte de taekwondo. Les cours sont dispensés le mardi de 19h à 20h et le samedi de 18h à 19h30, au premier étage du Cosec de la Rose-des-Vents (rue AugusteRenoir) — Contact : 06 10 09 87 75 Abderrahamane Bouksaïm E-mail : bouk93@live.fr

24 OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

Trois ans plus tard, il enseigne à près d’une centaine de licenciés, dans la salle du judo du Cosec de la Rose-des-Vents. « J’accueille les enfants dès l’âge de 6 ans, les garçons comme les filles », précise-t-il. Et d’emblée, il les cadre. « Il y a ceux qui viennent avec une image fausse. Ils pensent que c’est un sport de bagarreur et c’est ce qui les attire. Je commence par leur expliquer l’esprit et des valeurs du taekwondo. Je leur parle de discipline, de respect, d’énergie positive. Quelques séances plus tard, ils ont compris. » Notre passionné enseigne avec la conviction de celui qui sait tout ce que son sport peut apporter aux ados débordant de vitalité. Lorsqu’il était gamin, le « taek » a su canaliser et domestiquer son trop-plein d’énergie. On ne laisse rien passer lors des entraînements et tout le monde semble y trouver son compte. Et puis il y a les compétitions – championnats, coupes, tournois – qui pimentent la saison. Le JETA accueille beaucoup de jeunes, venus de tous les quartiers. Les filles y ont toute leur place, séduites par l’aspect self-défense du taekwondo. Amar, le doyen du JETA a près de 65 ans, dont 20 ans de taekwondo dans les pieds et dans les poings. « Les gens ne savent pas assez que le club est accessible à tous, adultes compris. Cette saison, nous portons nos efforts sur cette catégorie d’âge pour laquelle nous créons des créneaux d’entraînement spécifiques au Cosec de la Rose-des-Vents. » Mais les plus jeunes demeurent la base des licenciés. C’est par eux que la transmission commence.  F. L.


Agenda sportif 3/4/5 octobre Football

Entraînements de l’équipe nationale du Sénégal, de 16h à 18h, au stade du Moulin-Neuf. 8 octobre Badminton

Top 12, 2e journée. Aulnay/Paris LPR au gymnase P.-E.-Victor à 16h. 9 octobre Football

Championnat de DHR : CSL Aulnay/Porcheville FC au stade Vélodrome à 15h30. Championnat 2e division de district : FC Aulnay/ Dugny SC2 au stade du Moulin-Neuf à 15h30. Championnat 2e division de district : Espérance aulnaysienne/Bagnolet SC au stade de la Rosedes-Vents à 15h30.

Football

Festifoot réussi Samedi réussi à l’Espérance aulnaysienne qui organisait le 24 septembre « Festifoot » – avec la Fondation du football et GDF Suez – au stade de la Rose-des-Vents. Deux cents jeunes de moins de 11 ans des clubs de l’Espérance aul-

19 octobre Athlétisme

naysienne, du CSL Aulnay, du Villepinte FC et du Sevran FC, ont participé à de petits matches, des jeux de ballon et un quiz. Une vingtaine d’entre eux ont gagné des maillots de l’équipe de France, des places de match et des ballons.

Tir à l’arc

Vice-championne de France ! Non, Frédérique Bourdonneau n’est pas la « Poulidor » du tir à l’arc. Et croyez bien que sa 2e place décrochée le 25 septembre au championnat de France de tir à l’arc Beursault (50 m), en arc classique, la comble d’aise. Pour quelques flèches moins bien ciblées, l’archère de la 1re compagnie d’Aulnay a, certes, laissé filer le titre national dans cette discipline traditionnelle du tir à l’arc. « Le vainqueur est une quasi-professionnelle et le principal était de

monter sur le podium », a confié la vice-championne de France 2011, mais double championne en 2004 et 2009. La capitaine aux sept titres régionaux et seize départementaux, qui plus est vice-championne de France 2011 de tir en salle, boucle ainsi une lumineuse saison en extérieur. Place maintenant à la saison en salle où l’ambition suprême d’un sacre national le 1er week-end de mars 2012 à Chartres est tout, sauf utopique.

Boxe

Bouadla bien rentré Rentrée rassurante pour Mehdi Bouadla. Le double champion de France des poids moyens du CSL boxe n’a fait qu’une bouchée de l’Estonien Dimitri Protkunas, le 19 septembre à Riga (Estonie). Dès la 1re reprise, il l’a envoyé au tapis. Compté trois fois par l’arbitre, celui-ci décidait sagement d’arrêter le combat. C’est de bon augure à l’entame d’une saison bourrée

Championnat départemental UNSS de crosscountry au parc Robert-Ballanger et au stade de la Rose-des-Vents.

Football

Les Lions  au Moulin-Neuf

C’est devenu une habitude. Sur l’initiative de Mory Paye, l’entraîneur au CSL Aulnay, l’équipe nationale des Lions du Sénégal s’entraîne à Aulnay lors de son passage en région parisienne. Ce sera le cas les 3, 4 et 5 octobre, sur le terrain du stade du Moulin-Neuf. Bienvenue.

Athlétisme

La police tout cross

L’Association sportive de la police municipale d’Aulnay enverra une douzaine de coureurs au 26e championnat de France de cross-country des polices municipales qui se déroulera sur le site du Mémorial de Caen, les 15 et 16 octobre prochains. Le team s’alignera sur l’épreuve de 8 km en vétérans, avec l’espoir réel d’un podium. Sur les 10 km en senior, l’essentiel sera d’abord de participer.

Athlétisme

Le DAC sur 10 km

d’ambition. La prochaine montée sur le ring de Mehdi Bouadla devrait être pour disputer une ceinture internationale chez les poids moyens.

Les couleurs du DAC ont flotté sur l’épreuve des 10 km de Bangkok (Thaïlande) où Philippe Nowak, en réalisant 36’26’’, s’est qualifié… pour les championnats de France, le 23 octobre en Normandie. En semi-marathon, Julie Poujollon (1h27’33"), Fabienne Fautra (1h40’48"), Nora Messaoudi (1h41’39") et Sébastien Lacherest (1h14’55") seront également de la partie.

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

25


CULTURE

Nouvelle saison pour l’Heure musicale Très ancrée dans les habitudes aulnaysiennes, l’Heure musicale réjouit depuis plus de 20 ans les musiciens amateurs, les profanes et les professeurs du Conservatoire. « Il est rare d’avoir dans un conservatoire de la taille du nôtre des concerts aussi réguliers, aussi variés tant sur le plan du style que des formations qui s’y produisent », explique Bertrand Peigné, professeur au Conservatoire en charge de la programmation. Une rareté qui, alliée à une programmation exigeante, panachage d’œuvres méconnues et de grands classiques du répertoire, assure à l’Heure musicale un succès jamais démenti depuis plus de 20 ans. Le principe est simple, chaque mardi soir, des professeurs du Conservatoire se produisent en formation restreinte, parfois accompagnés d’ar-

tistes invités, devant un public régulier, entre 80 et 300 personnes suivant les concerts. Le programme est construit selon des thématiques liées à des anniversaires ou à des actualités. Ces concerts, gratuits et ouverts à tous, permettent aux professeurs, à la fois artistes et enseignants, de s’exprimer en différentes formations. « Les enseignants apprécient beaucoup cette Heure musicale. C’est une occasion de souder différemment une équipe pédagogique », précise Bertrand Peigné. C’est également une démarche pédagogique en direction des élèves puisque les œuvres sont jouées dans le cadre d’une pro-

grammation établie durant toute l’année et qu’au début de chaque rendez-vous Bertrand Peigné présente les œuvres du concert. Enfin, les artistes ou ensembles en résidence artistique, à l’instar de l’ensemble Pulcinella, qui entame sa deuxième année de résidence, trouvent dans cette « Heure musicale » un cadre fort d’expression qui donne à leur résidence un sens particulier, leur permettant de faire plusieurs fois partie de la programmation. Habitude à prendre ou à garder, « l’Heure musicale » reprend dès le mardi 4 octobre à l’auditorium du Conservatoire.  Anne Raffenel

Les prochaines dates • Salon romantique (œuvres de Beethoven, Chopin, Liszt, Popper) Ophélie Gaillard, violoncelle – Akiko Nanashima-Gauthier, violon – Delphine Bardin, Jacques Gauthier, pianos. Mardi 4 octobre à 20h30 – Entrée libre. • Chamber Orchestra de la Schola Cantorum (œuvres de Mendelssohn, Liszt, Tchaïkovski)

26 OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

Jean Lenert, direction artistique – Julien Guénébaut, piano Mardi 11 octobre à 20h30 – Entrée libre. • Musiques de nuit (sérénades de Mozart) Ensemble à vents Amadeus Mardi 18 octobre à 20h30 – Entrée libre. Conservatoire – 12 rue de Sevran Tél. : 01 48 79 65 21


À l’école des collages L’école d’art Claude-Monet présente « Un cactus peut en cacher un autre » à l’espace Gainville et initie, avec cette exposition, des œuvres de l’artiste Jorge Rodriguez de Rivera, à un mode d’expression qui inspirera les travaux des différents cours et la grande exposition de l’hôtel de ville, « Collages ».

Ce n’est pas un thème mais un mode d’expression qui servira de base de travail à tous les élèves et professeurs de l’école d’art cette année. Des papiers collés, découpés, affiches partiellement décollées, assemblages, « tableaux-pièges » de Daniel Spoerri dans lesquels sont collés des objets ou intégrés des matières jusqu’aux « Colères » d’Arman, c’est le collage sous toutes ses formes qui est mis à l’honneur par l’école d’art ClaudeMonet. Le collage est une technique de création artistique révélée au début xxe siècle avec les premiers papiers collés cubistes. Ce sont ensuite les dadaïstes et les surréalistes qui s’en sont emparés avant que ce mode d’expression ne soit adopté par de très nombreux artistes et finisse par se répandre largement tout au long du siècle, transcendant les différents courants artistiques.

qui seront présentées. Prêtés par de grands musées nationaux, des galeries ou encore des collectionneurs privés, ces collages multiformes seront visibles du 5 novembre au 4 décembre prochains. En attendant de les découvrir, c’est avec l’exposition « Un cactus peut en cacher un autre », regroupant des collages de Jorge Rodriguez de Rivera, que l’école d’art fait sa rentrée à l’espace Gainville dont elle a désormais la responsabilité. C’est en partenariat avec le service de l’action culturelle que l’école d’art y présentera tout au long de l’année expositions et visites commentées, affirmant ainsi ses missions de diffusion et de rencontre avec l’art moderne et contemporain.  Anne Raffenel Un cactus peut en cacher

un autre

EXPOSITION ESPACE GAINVILLE

de

Collages

Jorge Rodriguez de Rivera

Lors de la grande exposition organisée à l’hôtel de ville par l’école d’art, ce sont plus d’une soixantaine d’œuvres représentatives de cette technique de création artistique offrant un regard critique et humoristique sur notre société

Jorge RODRIGUEZ de RIVERA - Défendre les fruits à tout prix - 2010 - Collage sur photo 69.7 x 49.6 cm

« Collages » à l’hôtel de ville

à NOTER Le dernier rendezvous de l’année Conférences sur l’histoire de la photographie du cycle des conférences sur ien la photographie, nd i t en tin présentées par on -c s u so Le Arno Gisinger et Vendredi portant sur la 14 Octobre à 19h photographie dans le sous-continent indien, le 14 octobre prochain à 19h à l’école d’art. Il reste des places dans certains cours enfants et adultes. Les inscriptions peuvent se faire à l’école d’art. in

: Ala

au

ze

rnu

Be

oto

© Ph

n die t in e la tte en e d s ce ée tin toir n is tte

to on is n div , ce n io -c r l’h rése ent us su p em desh adit so xion nous iqu gla e tr ée du fle e, olit Ban rich nis res ie e ré enn n. P le et rga nd ph notr pé die n et gue n, o e Lo titre é gra de -euro nt in ista lon sitio ry d us le vers . oto née on tine Pak une xpo alle so ren ue ph la lig hie n con e, le ède te e el G isse ss, a ntriq a p n e u p us- d ss a e L s c ro S n o h c ra n c ro Da otog le so ys, l’I de p ne ré hitec ur en ms eu ph ison pa on e. U la W rth drea gard sa trois du m hiqu par Winte ree e re en ion rap ent um re th notr rég otog tem use Whe ante ph njoin tom que clair co le Fo ati ès é et blémon tr m e faç de

1 RUE ARISTIDE BRIAND

ENTRÉE LIBRE RENSEIGNEMENTS 01 48 79 65 26

www.aulnay-sous-bois.fr

Direction des communications - Aulnay-sous-Bois

En pratique « Un cactus peut en cacher un autre » du 20 octobre au 4 décembre, du mardi au dimanche, de 13h30 à 18h30 (fermé le 1er et le 11 novembre). Entrée libre. Espace Gainville – 22 rue de Sevran « Collages » du 5 novembre au 4 décembre, tous les jours de 14h à 18h (fermé le 11 novembre) – Hôtel de ville

Du 20 oCtobrE Au 4 DECEmbrE 2011 EspacE GainvillE, 22 ruE dE sEvran

Entrée libre du mardi au dimanche de 13h30 à 18h30 rENSEIGNEmENtS 01 48 79 65 26 www.aulnay-sous-bois.fr

Direction des communications - Aulnay-sous-Bois

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

27


AGENDA CULTUREL Mardi 4 octobre à 20h30

Salon romantique (Vienne, Budapest, Varsovie) L’HEURE MUSICALE

Œuvres de Beethoven, Chopin, Liszt, Popper La saison dernière, l’ensemble Pulcinella explorait les univers chatoyants de l’Espagne, puis du royaume de Naples à l’époque baroque. Pour ce premier concert de la saison, nous migrons vers l’Est, et les interprètes rendent hommage à cette grande tradition de la MittelEuropa. Vienne, Budapest, Varsovie, autant de foyers musicaux et artistiques d’une richesse inouïe qui ont irrigué toute l’Europe romantique. Ophélie Gaillard, violoncelle - Akiko Nanashima-Gauthier, violon - Delphine Bardin, Jacques Gauthier, pianos.

Betty Seymour a été chorégraphe, comédienne et se dévoile aujourd’hui sous une autre facette : celle de musicienne. Une guitare à la main et des mots qui vont droit au cœur pour raconter sa vie en chansons. Le Cap 10 €/8 €/5 €

Le Club Lecture Ado dÉcouverte des nouveautÉs littÉraires

C’est la rentrée… et le Club lecture ado (CLA) reprend pour la 4e année consécutive. Si vous avez entre 12 et 20 ans, c’est le moment de venir profiter des dernières nouveautés littéraires !

Conservatoire — Entrée libre.

Les membres du club ont le privilège de lire avant les autres les dernières nouveautés et participer aux choix des bibliothécaires pour compléter les collections.

Jeudi 6 octobre à 14h

Ateliers Polaires rencontre de lecteurs

Mardi 11 octobre à 20h30

Chamber Orchestra de la Schola Cantorum Œuvres de Mendelssohn, Liszt, Tchaïkovski L’HEURE MUSICALE

Une trentaine de personnes, passionnées de culture – théâtre, cinéma, ateliers artistiques, musique, philosophie, pauses lecture – se retrouvent à la conférence littéraire mensuelle autour d’un livre, d’un auteur. En amont de ces conférences, les Polaires se réunissent un jeudi par mois pour partager leurs lectures et leurs découvertes culturelles. Tout les intéresse surtout lorsque cela se passe à Aulnay-sous-Bois ! Si ce programme vous tente, n’hésitez pas à rejoindre ce groupe qui vous accueillera les bras ouverts.

Fondé par Jean Lenert, le Chamber Orchestra de la Schola Cantorum a pour vocation de former de jeunes professionnels, instrumentistes à cordes, au métier de musicien d’orchestre. L’excellence de la formation dispensée a permis à plusieurs de ses membres d’intégrer des postes prestigieux au sein des orchestres nationaux. Julien Guénebaut se joint au Chamber Orchestra pour fêter le bicentenaire, de la naissance de Franz Liszt et interpréter « Malédiction », pour piano et orchestre à cordes, au cours d’un programme comprenant également « Souvenir de Florence » de Piotr Ilyitch Tchaïkovski et « Sinfonia n°10 » de Félix Mendelssohn. Jean Lenert, direction artistique Julien Guénebaut, piano.

Des rencontres ont lieu au début de toutes les vacances scolaires (1re rencontre aux vacances de la Toussaint). Les participants repartent avec leur choix de livres. À la fin des vacances, chacun revient pour critiquer objectivement les livres lus et conseille les bibliothécaires de les acheter ou de les rendre au libraire. Les livres sélectionnés sont ensuite exposés dans la bibliothèque accompagnés de leurs critiques, et mis en ligne sur le portail du Réseau des bibliothèques d’Aulnay. Inscriptions et renseignements à la bibliothèque A.-Daudet  au 01 48 66 98 80 auprès d’Arnaud, Rachida ou Nathalie. Mercredi 12 octobre de 14h à 15h

Mercredi 12 octobre de 18h à 19h30

« Disparus » de la Cie No Mad/Mehdi Slimani

En quoi la question de l’écologie est-elle une question philosophique ?

RÉPÉTITION PUBLIQUE DE DANSE HIP-HOP

ATELIER PHILO

L’environnement, un nouvel objet philosophique ? Qui exigerait une nouvelle manière de penser ? Essayons de relever le défi en participant à l’atelier Philo. Bibliothèque Dumont – Entrée libre.

Jeudi 13 octobre de 14h à 16h

Tess d’Uberville de Thomas Hardy Conférence littéraire

Le cycle de conférences sur la littérature anglaise par Jean Delabroy, professeur de littérature comparée à l’université Paris-Diderot, débute avec le roman de Thomas Hardy « Tess d’Uberville ».

Conservatoire — Entrée libre.

Bibliothèque Dumont – Entrée libre.

Bibliothèque Dumont – Entrée libre.

Samedi 8 octobre à 20h30

Imany 1re partie Betty Seymour SOUL-FOLK

Folk dans les cordes et mélodies en poche, Imany pose sa voix chaude et profonde sur des textes qui lui ressemblent : émouvants et profonds. Douze plages d’extase qu’elle viendra partager avec le public du Cap. Véritable artiste polyvalente,

28 OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

Le chorégraphe Mehdi Slimani rend hommage aux manifestants algériens victimes de violences extrêmes le 17 octobre 1961. Cinquante ans plus tard, il transpose dans sa pièce l’issue tragique de cette manifestation parisienne en faveur de l’indépendance de l’Algérie.

Centre de danse du Galion — Entrée libre (pour les groupes réservations auprès de Géraldine Diarra).

Jeudi 13 et vendredi 14 octobre de 10h à 13h

« Analyse fonctionnelle du mouvement dansé » avec Olivier Lefrançois MASTERCLASS

Olivier Lefrançois, à partir des techniques « d’analyse fonctionnelle du mouvement dansé » travaille avec les participants sur : Développer l’expression et la créativité à partir de la per-


TOUS LES LIEUX ception/Apprendre à définir une esthétique à partir des coordinations et des relations au monde interne et externe/La rhétorique du geste : comment un état de corps en lien avec le monde interne-externe donne à voir une situation qui donne des images/La construction d’une esthétique : avoir conscience de ce que l’on fait, réussir à le définir et à le transmettre… Pour les danseurs et chorégraphes professionnels. Il leur est demandé de venir avec un court extrait de leur propre spectacle. La présence pendant les 2 jours est vivement souhaitée.

Centre de danse du Galion Gratuit sur réservation. Vendredi 14 octobre à 19h

La photographie du sous-continent indien CONFÉRENCE sur l’histoire de la photographie

Conférences sur l’histoire de la photographie

tographique. Une récente exposition, organisée conjointement par la Whitechapel Gallery de Londres et le Fotomuseum Winterthur en Suisse sous le titre emblématique Where three dreams cross, a renversé de façon très éclairante notre regard eurocentrique.

Samedi 15 octobre à 20h30

Living ! CIRQUE ET MAGIE — dès 8 ans

Centre de danse du Galion Galerie Surcouf •Tél. : 01 48 68 80 65 danseaul@wanadoo.fr

École d’art Claude-Monet 1 rue Aristide-Briand •Tél. : 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.com

École d’Art Claude-Monet Entrée libre.

Jacques-Prévert Théâtre et cinéma

Vendredi 14 octobre à 20 h 30

134 rue Anatole-France Tél. : 01 48 68 08 18 administration@ejp93.com

Daronz CRÉATION HIP-HOP

Franco Mannara, Naun, Kohndo, D’De Kabal Le collectif Daronz se compose de quatre musiciens. Venus d’univers différents, du rock ou du hip-hop et ayant tous, au cours de leur parcours artistique, exploré la voix comme un instrument aux possibilités multiples (parlée-chantée, éructée, rythmée, chantée…), les quatre musiciens entament ici un véritable travail de réorchestration de standards de rap français made in 90’s. Le Cap 10 €/8 €/5 €

Le Cap - scène de musiques actuelles

Compagnie Décalée Mise en scène : Jani Nutineen Dans un living, trois personnages, clowns décalés et absurdes, font naître le rire et la poésie de tous leurs gestes et de toutes leurs manies. Chaque journée semble la même, mais ce serait sans compter sur quelques bizarreries…

Théâtre Jacques Prévert - 9,50 €/ 8 €/6,50 €/- 25 ans : 4 € Mardi 18 octobre à 14h

ho

©P

in

Ala

nu

Ber

RENCONTRE ENTRE LECTEURS

Vous aimez les livres et vous souhaitez partager vos coups de cœur ? Ne manquez pas ce temps de rencontre entre passionnés.

n n e o ll a p é n Le La pnhsola lirganphieounso-coInndtie, leosPsèdéeceuntecheaxpenl GSauisscerosssro, acreentriqu

Vendredi

14 Octobre

à 19h

Da otog le s ys, l’ de p ne r hite ur e ms eu ph ison pa on e. U la W rth drea gard sa trois du m hiqu par Winte ree e re en ion rap ent um re th notr rég otog tem use Whe ante ph njoin tom que clair co le Fo ati ès é et blémon tr em faç de

ENTRÉE LIBRE RENSEIGNEMENTS 01 48 79 65 26 www.aulnay-sous-bois.fr

Présentée par Arno Gisinger, avec le soutien du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Dans la lignée de notre réflexion sur l’histoire de la photographie non européenne, nous présentons cette saison le sous-continent indien. Politiquement divisée en trois pays, l’Inde, le Pakistan et le Bangladesh, cette région du monde possède une longue et riche tradition phow

Samedi 15 octobre à 10h30

Croque-livres LECTURE DES TOUT-PETITS

Lectures, comptines, chansons, les tout-petits et leurs parents sont invités autour d’un petitdéjeuner en toute convivialité. Bibliothèque Elsa Triolet – Entrée libre.

12 rue de Sevran •Tél. : 01 48 79 65 21 crd@aulnay-sous-bois.com

Le CRÉA 85 rue Anatole-France Tél. : 01 48 79 66 27 lecrea@orange.fr

Espace Gainville Rue de Sevran • Tél. : 01 48 79 63 74 ddc@aulnay-sous-bois.com Parc Dumont 12 boulevard Gallieni Tél. : 01 48 79 41 81 bibdumont@aulnay-sous-bois.com

Bibliothèque Alphonse-Daudet Rue du Hameau •Tél. : 01 48 66 98 80 bibdaudet@aulnay-sous-bois.com

Bibliothèque G.-Apollinaire

Mardi 18 octobre à 20h30

22-24 rue Turgot •Tél. : 01 48 68 34 11 bibapollinaire@aulnay-sous-bois.com

Bibliothèque Jules-Verne

HEURE MUSICALE Direction des communications - Aulnay-sous-Bois

Conservatoire de musique et de danse

Bibliothèque Jules Verne – Entrée libre.

Musiques de nuit

1 RUE ARISTIDE BRIAND

56 rue Auguste-Renoir Tél. : 01 48 66 94 60 lecap@aulnay-sous-bois.com

Bibliothèque Dumont

Livr’et vous

au

ze

ien inddien t n i n nt de la cette ine tine toire tons ivisée tte nt ous-cnosnur ul’shispréuseemn enlatddeshtr, acdeition o -c du s flexio , no olitiq ang iche nisée s us hie tre ré éenneien. P et le Be et r , orga Londretre so tograepde no-euroepnt indkistane longousitionery deus le tinversé. to:

Direction culturelle 41 rue Charles-Floquet Tél. : 01 48 79 63 74 ddc@aulnay-sous-bois.com

Sérénade en mib majeur K.375 et sérénade en ut mineur « Nacht Musik » K.388 de Mozart — Ensemble à vents Amadeus. Jouée comme son nom l’indique en soirée, la sérénade est un genre représentatif des divertissements aristocratiques de la fin du xviiie siècle. L’instrumentation en est légère et conçue pour une exécution en plein air, d’où une prédilection pour l’usage des instruments à vents.

8 rue du Limousin •Tél. : 01 48 69 41 08 bibverne@aulnay-sous-bois.com

Bibliothèque Elsa-Triolet Rue Henri-Matisse •Tél. : 01 48 66 79 38 bibtriolet@aulnay-sous-bois.com

Le Médiabus Renseignements : 07 77 96 94 97 bibmediabus@aulnay-sous-bois.com

Conservatoire — Entrée libre.

CINéma jacques-prévert MER 5

JEU 6

SAM 8

DIM 9

la guerre des boutons

LUN 3

MAR 4

16H45

20H30

VEN 7

14H/18H

14H15/16H15

un heureux événement

18H30/20H30

18H15

16H/20H30

14H/16H

beur sur la ville/avant-première

20H

MER 12

JEU 13

VEN 14

SAM 15

DIM 16

la nouvelle guerre des boutons

LUN 10

MAR 11

18H

18H15

20H30

14H/18H

14H/16H

20H30

la fÉe (vost)

16H

les hommes libres

20H30

cinÉ-confÉrence burlesque

14H30

18H15

16H

14H15

20H45

16H15

OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

29


LOISIRS à La M

aison

Ment ironne 2 janvier 2012 v n e ’ L 2 u de 2 011 a

tion Exposi du 26 s

epteMb

entré

re

e Libre

19 & 20 h tobre, & 16 oc , de 15h à 18 re s du 15 ek-end & 18 décemb Les we re et 17 novemb

édu

c ati

on c

itoy

enn

Maison

eté

déb

L’eau H20

ats

de

L’environneMent

Maison de l’environnement 13 - 15 Allée Circulaire – Parc Faure Renseignements : 01 48 79 62 75 www.aulnay-sous-bois.fr

Affiche_expo_me_5.indd 1

5/09/11 16:25:52

Que d’eau ! Que d’eau ! La Maison de l’environnement propose une exposition consacrée à l’eau sous toutes ses formes et des activités ludiques et pédagogiques à découvrir le temps d’un week-end. « Saviez-vous que l’on boit encore la même eau qu’au temps des dinosaures ? » Petites phrases rigolotes, jeux, spectacles, dégustations, visites guidées, tous les ingrédients sont réunis à la Maison de l’environnement pour aller, en famille, à la découverte de l’eau les 15 et 16 octobre prochains. Proposée dans le cadre de la Fête de la science et du projet Escale d’eau, initiée à Aulnay au printemps dernier par l’Observatoire de l’hydrologie urbaine du Conseil général, l’exposition « L’eau H2O » permet de suivre le cours de l’eau depuis son apparition sur Terre jusqu’aux enjeux géopolitiques actuels que représente

C’ÉTAIT AULNAY

Carrefour de La Négresse Ce carrefour porte le nom d’une Auvergnate au teint bien hâlé qui tenait autrefois le café situé à l’angle des rues P.-V.-Couturier et P.-Sémard en limite de la commune de Blanc-Mesnil. Légendé par le CAHRA, collection privée.

30 OXYGÈNE PARUTION DU 3 OCTOBRE 2011

cet « or bleu ». Connaître le cycle naturel de l’eau, comprendre ses propriétés physico-chimiques, son histoire, sa géographie ou encore explorer les différents milieux aquatiques, ce sont autant de fascinants sujets que l’exposition permet de découvrir et de mieux appréhender à travers, notamment, des ateliers d’expérimentation scientifique. Spécialement organisée pour les enfants, dès 2 ans pour certaines animations, « L’eau H2O » s’adresse aux familles lors du week-end festif des 15 et 16 octobre et à un public scolaire qui visitera l’exposition tout au long du trimestre.

En pratique Samedi 15 octobre à partir de 15h : Visite animée de l’exposition, Pôle de dégustation d’eaux florales, « Jeu de l’eau » pour les enfants, « Des sons à l’eau ». Entrée libre. Dimanche 16 octobre à 15h30, cinéma théâtral, l’eau, l’air et le vent, (à partir de 6 ans) à 16h30, les comptines de la goutte d’eau (à partir de 2 ans). 17h, cinéma théâtral, l’aventure du vivant, l’eau à la source de toute vie (à partir de 8 ans). Entrée libre. Réservation conseillée (places limitées) au 01 48 79 62 75 —Maison de l’environnement – Allée circulaire – Parc Faure.


MÉDIAS ET PUBLICITÉ — Tél. : 01 49 46 29 46

À AULNAY-SOUS-BOIS construction de 2 résidences de standing

RÉSIDENCES DU PARC DUMONT Emplacement idéal au cœur du centre ville face au parc 9 et 13 Avenue Coullemont

FRAIS DE NOTAIRE RÉDUITS LOI SCELLIER CRÉDIT À TAUX 0% POSSIBLE

PRESTATIONS DE QUALITÉ CÔTÉ PRATIQUE • Au cœur de la ville à proximité des commerces, gare, écoles, services santé, divers • 3 min du RER / 15 min du centre de Paris / 10 min de Roissy • Entourées d’un réseau autoroutier moderne et bien desservi

CÔTÉ CONFORT • 2 petits immeubles à l’architecture moderne et bordés d’espaces verts, bonnes orientations • Appartements du T1 au T4 avec loggias, balcons, terrasses avec vue sur parc et jardins privatifs • Parkings en sous-sol • Ascenseurs • Baies coulissantes en PVC • Halls d’entrée en granit et bois • Nombreuses possibilités d’aménagement

CÔTÉ SÉCURITÉ • Résidences entièrement clôturées • Contrôle d’accès par vidéophone et digicode • Accès parking avec télécommande • Portes blindées

BUREAU DE VENTE Arthur Promotion - 15 avenue du 14 juillet - 93600 Aulnay-sous-Bois ET RENSEIGNEMENTS : Tél. : 01 48 68 61 61 - Fax : 01 48 66 55 11 - Mail : contact@arthurpromotion.fr - Site en cours de réalisation

FABRICANT - INSTALLATEUR Menuiserie éligible au crédit d ’ imp ô t *

ZAC des Tuileries 26, rue de l’Ormeteau 77500 CHELLES Tél. : 01 64 21 80 40

Vente aux particuliers et aux professionnels


MÉDIAS ET PUBLICITÉ — Tél. : 01 49 46 29 46

- 30€*

LE MOIS DES MARQUES VENEZ PROFITER : c’est : • Le spécialiste des verres progressifs haute définition. • Le spécialiste des lentilles de contact.

➜ DU PLUS GRAND CHOIX DE MARQUES Versace, Christian Dior, Nina Ricci, Sonia Rykiel, Hugo Boss, Giorgio Armani, Boucheron, Jaguar, ...

➜ DES PLUS GRANDS VERRIERS : Mont Royal, Zeiss, Essilor, Seïko, Nikon...

AULNAY-SOUS-BOIS

➜ DU PLUS GRAND CHOIX DE LENTILLES DISPONIBLES :

rg ou sb eS tra dd Bl

Rue de Bondy

MARCHÉ

Rue de Bondy

Air Optix, Dailies, Freshlook color, Biofinity...

*Voir conditions en magasin

pour l’achat d’un équipement progressif

- 15€*

pour l’achat d’un équipement unifocal.

➜ De l’accueil d’une équipe professionnelle, à votre écoute. ➜ Du prix juste garanti. ➜ De la prise en charge mutuelle et secu*. Du lundi au samedi sans interruption de 9h30 à 19h30

15, rue de Bondy - 93600 AULNAY-S/BOIS

Tél : 01 48 69 01 01

www.optic-leader.com

Oxygène N°138  
Oxygène N°138  

138ème numéro du magazine municipal "Oxygène".

Advertisement