Page 1

LE MAGAZINE DES HABITANTS D’AULNAY-SOUS-BOIS WWW.AULNAY-SOUS-BOIS.COM

PORTRAIT PASCAL BLAISE PAGE 19

Le fondateur du battle VNR revient sur son parcours, à l’origine du mouvement hip-hop en France dont il est l’une des figures emblématiques.

BI-MENSUEL N° 132 LUNDI 13 JUIN 2011

DOSSIER PAGE 4

Aulnay fête l’été ! Agenda culture l PAGES 28-29

NOTRE VILLE PAGE 14

La Fête du canal : une journée festive et conviviale

SPORT PAGE 25

Les jeunes de l’ASN gravissent les marches des podiums

NOTRE VILLE PAGE 10

Tous avec le CRÉA pour un centre vocal et scénique à Aulnay


RETOUR SUR Une délégation palestinienne à l’Intégrathlon DU 19 AU 24 MAI, une délégation de la ville d’Al Ram en Palestine a été accueillie par la municipalité dans le cadre d’un protocole de coopération décentralisée signé entre les deux villes, le 1er décembre dernier. Les représentants de la commune palestinienne, une dizaine de personnes valides et non valides, ont fait le déplacement afin de participer à l’Intégrathlon. Des pourparlers se poursuivent par ailleurs afin de nouer une semblable coopération avec une ville israélienne.

Aulnay à La Villette DU 19 AU 21 MAI, parmi les nombreux spectacles et concerts présentés lors de l’événement « Rue Hip-Hop » de La Villette, les spectateurs ont pu apprécier un « plateau danse » présenté dans la Grande Halle par le centre de danse du Galion. Une occasion de faire découvrir aux amateurs de hip-hop la qualité made in Aulnay.

L’Opéra qui mêle toutes les générations MERCREDI 25 MAI au théâtre Jacques-Prévert a eu lieu l’unique représentation de « L’Île du temps perdu », résultat d’un travail de neuf mois qui a mêlé des élèves de CM2 des écoles Croix-Rouge 1 et du Parc, d’autres du Conservatoire ainsi que des seniors du foyer-club André-Romand.

Bon cru pour le Battle VNR 2011 DIMANCHE 29 MAI au gymnase Pierre-Scohy, la finale de l’édition 2011 a tenu toutes ses promesses avec un plateau de haute qualité et des équipes venues de sept pays différents confirmant le statut international du Battle VNR. Ce rendez-vous des talents et de la créativité s’est d’autant mieux imposé qu’il repose sur les valeurs de tolérance et de respect mutuel.

2

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011


Moments de fête au Gros-Saule SAMEDI 4 JUIN, le quartier Gros-Saule était particulièrement animé grâce au centre social à l’initiative de la fête placée sous le signe des « Cultures d’ailleurs ». La grande déambulation dans les rues s’est conclue sur le terrain du Cosec où des animations attendaient les habitants. La journée s’est achevée par des spectacles proposés par des associations du quartier.

Après la cour, le jardin Les élèves de CM2 récompensés LES 30 ET 31 MAI, une sympathique cérémonie était organisée pour les élèves des classes de CM2 récompensés de leurs efforts par la Ville avant leur entrée au collège. C’est Nicole Siino, adjointe au maire en charge de l’action éducative, qui a remis aux écoliers leurs prix sous forme de livres.

LE MERCREDI 1ER JUIN, parents et enfants ont manifesté et organisé un pique-nique géant dans les jardins de l’Inspection académique. Une nouvelle action qui fait suite aux précédentes occupations d’écoles par les parents d’élèves qui se mobilisent depuis plus d’un mois face à la suppression de huit postes en RASED en septembre prochain.

BIENTÔT Donnez votre avis Un questionnaire anonyme visant à recueillir votre avis sur l’action municipale à mi-mandat, arrive dans vos boîtes aux lettres. Il s’agit de la première étape des assises de la Ville, une démarche de concertation permettant à terme d’étoffer le projet de ville en fonction des attentes exprimées. Le document, accompagné d’une enveloppe T, est à retourner avant le 20 juillet. Vous pouvez également répondre au questionnaire en ligne : www.aulnay-sous-bois.com

$VVLVHVGHOD9LOOH

PRENEZ

la parole Jusqu’au 20 juillet 2011 répondez au questionnaire présent dans votre boîte aux lettres, sur www.aulnay-sous-bois.com et dans tous les lieux publics.

Restitution Mitry-Princet

LUNDI 20 JUIN, les Aulnaysiens sont conviés à la réunion publique de bilan de la concertation préalable organisée dans le cadre du projet d’aménagement « Les chemins de Mitry-Princet ». Le rendez-vous est donné dès 19h30 dans la salle du Conseil municipal. Une navette gratuite est mise en place pour l’occasion : passage à 18h30 à Mitry et 19h à la Ferme du Vieux-Pays. Plus d’informations sur : www.lescheminsdemitry-princet.fr

Le Festival andalou prend de l’ampleur

Les pompiers s’exposent

DU 17 AU 24 JUIN, le 6e Festival latino-andalou se déploie cette année en plusieurs points et même auprès des communes voisines. Un engouement, et une reconnaissance, pour la programmation une nouvelle fois de très grande qualité qui attend les spectateurs. Le programme est disponible sur le site de la Ville : www.aulnay-sous-bois.com

DU LUNDI 20 AU MERCREDI 22 JUIN, une exposition sera présentée, à l’occasion du bicentenaire des sapeurspompiers de Paris. Entrée libre. LE 22 JUIN se déroulera la cérémonie de passation de commandement de la 13e compagnie basée à Aulnay. Hôtel de Ville.

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

3


Programme des festivités www.aulnay-sous-bois.com

Aulnay lance son été en musique Le 21 juin, la Fête de la musique lance l’opération « Aulnay fête l’été », un programme complet d’activités sportives, culturelles et ludiques. Du 28 juin au 5 août, le parc Robert-Ballanger est une pièce maîtresse de ce dispositif qui propose une myriade d’activités gratuites ouvertes à tous, à tous les âges et pour tous les goûts. Pour que l’été n’oublie personne. péniche Antipode amarrée au bord du canal, se baigner, participer à des stages sportifs, découvrir la course d’orientation, connaître les plantes, écouter des contes, pratiquer des travaux manuels, pique-niquer entre voisins, sortir à la mer… et tant d’autres choses à faire. Toutes ces activités sont à portée de main, de pied, et même d’une navette qui reliera les différents points névralgiques du dispositif.

Un été culturel et sportif

L’anticyclone qui a affolé le mercure des thermomètres, jauni les pelouses et désespéré les agriculteurs, a quitté – provisoirement ? – la région parisienne. Mais il a laissé dans son sillage une soif d’été avant l’heure. L’arrivée du solstice reste cependant bien fixée au 21 juin sur le calendrier. Depuis 1982, la Fête de la musique orchestre ce retour, partout en France et aussi dans le monde. Il en sera de même ce mardi-là. À Aulnay aussi, l’événement sera célébré sous les étoiles et en fanfare dans les rues, sur les places, dans les bars, à la terrasse des restaurants et sur les scènes musicales – associatives, amateurs et professionnelles – dont Le Cap pilote la programmation. Au menu, chanson française, jazz, hip-hop, slam et musiques du monde.

4

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

Mais, là où « un train peut en cacher en autre », comme on dit en langage SNCF, l’événement musical annonce la reconduction d’une opération hors normes, « Aulnay fête l’été ». Jusqu’à la fin du mois d’août, les services de la Ville, les centres sociaux et les structures associatives se mettent en quatre pour proposer à l’ensemble des habitants, de tous les âges et dans une multitude de lieux, un éventail d’activités d’un incroyable foisonnement et diversité. Du sport, des stages, du théâtre, du cinéma, des concerts, des sorties, des randonnées, du nautisme, des lectures, des ateliers nature, etc. De quoi largement pimenter le quotidien de celles et ceux qui le passeront sur la commune. Se faire une toile en plein air, aller aux spectacles et danser sur la

Les parcs, le canal de l’Ourcq, le stade nautique, les équipements sportifs ou la Maison de l’environnement, notamment, sont mis à contribution. Mais le cœur du dispositif battra, à partir du 28 juin, avec l’opération « Tout l’été à Ballanger ». Jusqu’au 5 août, le poumon vert est transformé en une véritable base de loisirs. Sur place, le public sera accueilli dans quatre espaces d’activités imaginés par le Pôle animation urbaine de l’ACSA (Association des centres sociaux d’Aulnay). Parmi eux, un village sportif et un pôle baignade qui promet d’afficher complet. Fête de la musique pour le commencer et parc Ballanger pour le continuer, l’été dans les quartiers sera résolument mélodieux, culturel, sportif et intergénérationnel. Il sera également solidaire, ses organisateurs y tiennent comme à la prunelle de leurs yeux avec un programme d’une incroyable diversité. Et gratuit pour l’essentiel des activités proposées. Et si le soleil brille pour tout le monde, l’été ne doit donc oublier personne. F. L.


Le Cap donne le « La »

Les petits chœurs du CRÉA à l’espace Prévert. Du hip-hop au Cap. Une fanfare algérienne sur le marché de la gare. Du slam dans les bibliothèques. Du jazz place du Commerce à Chanteloup. Des danses et des chants au foyer club A.-Romand. De la musique du monde au parc Dumont. Une scène associative et amateur à la ferme du Vieux Pays. Une ambiance musicale dans plusieurs restaurants. Tous les goûts sont dans l’édition 2011 de la Fête de la musique. Mardi 21 juin, dès 10h30 du matin, les quartiers se donnent le « La » sous la direction du Cap, le programmateur de cette manifestation trentenaire. Des concerts, des spectacles, des restitutions d’ateliers sur des scènes dressées pour de la chanson française, du hip-hop, du jazz, du slam, de la musique du monde. Il sera bien difficile de ne pas trouver la note qui convient de poser sur notre portée. Cette richesse des styles et des genres musicaux constitue l’ADN de ce rendez-vous qui rayonne partout en France, et même à l’international. Aulnay en est un de ses dignes représentants et s’attache, chaque année, à en faire briller davantage l’éclat dans le soleil du premier jour de l’été.

Gospel à la ferme À 19h15 sur la scène associative et amateur de la ferme du Vieux-Pays. C’est l’heure H où l’atelier Gospel du Cap donnera de la voix, les chanteurs entameront un tour de chant. À leur répertoire, du Gospel « urbain », des morceaux revisités aux sonorités actuelles de l’Arent’be, mais sans céder de leur dimension spirituelle. La prestation promet de la qualité, de l’énergie et de l’émotion. « C’est une sorte de restitution du travail que je mène durant l‘année au Conservatoire avec ce groupe issu de plusieurs quartiers d’Aulnay », confie Moïse Chery, le professeur de l’atelier Gospel. « La Fête de la musique c’est comme les Jeux olympiques, un moment privilégié où toutes les musiques se rencontrent sous les yeux de publics différents dans un grand brassage culturel et universel. » Son atelier se produit régulièrement en Île-de-France. « C’est bien de revenir chanter à la maison. Nous voulons réussir une belle prestation. » Réponse en musique.

Chœurs à l’ouvrage PAROLE D’EXPERT STÉPHANE MOQUET, directeur du CAP

« Favoriser les rencontres des musiques avec les publics » « Éclectisme, croisement des pratiques amateurs et professionnelles, qualité des artistes, voici les couleurs de la Fête de la musique, édition 2011. Avec le comité de pilotage qu’anime Le Cap, nous essayons de faire se rencontrer les musiques avec les publics dans des lieux de vie identifiés par tous. La manifestation est aujourd’hui incluse dans la programmation du Cap. Restituer, sur la scène de la Fête de la musique, plusieurs de nos projets artistiques est devenu une évidence. »

À 18h, l’association Arpej (Association pour la recherche pédagogique, l’expression et la jeunesse) vous donne rendez-vous à la ferme avec deux chœurs. Dans le premier, des jeunes de 7 à 15 ans de la cité de l’Europe présenteront un extrait de l’opéra Le Jardin de mon quartier. « C’est une création originale qui dépeint un espace vert de la cité des Merisiers et dont le livret a été écrit à partir des textes des enfants », précise la directrice Martine Lagorsse. À partir de 18h30, 30 choristes adultes brosseront un tableau des années 1960 à travers des textes retraçant l’évolution de la société. Le spectacle est donné en avant-première. « La Fête de la musique correspond bien à l’état d’esprit de l’Arpej. Nous chantons pour le vivre ensemble en allant à la rencontre des gens dans la rue. » Avec bonheur et harmonie.

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

5


Le parc en poles positions Avec 90 000 entrées en 2010, la reconduite de l’opération « Tout l’été à Ballanger » s’imposait d’elle-même. Du 28 juin au 5 août, du mardi au dimanche de 14h à 19h et le vendredi de 15h à 20h, les Aulnaysiens pourront s’y divertir, apprendre, voir, découvrir, jouer, discuter, manger dans quatre pôles distincts (baignade, village sportif, loisirs, détente/restauration). Le pôle baignade s’annonce comme l’attraction majeure du dispositif avec près de 600 m2 de bassins en plein air. Le pôle ou « village » sportif met l’activité physique à l’honneur. Que choisir entre football, volley-ball, minigolf, ping-pong, beach-volley, beach soccer, water-polo, roller, skate, pétanque,

badminton, lutte ou boxe ? Et pourquoi ne pas les pratiquer toutes, tournois compris ? Non moins attractif, le pôle loisirs attirera les 5-12 ans sur ses structures gonflables géantes, proposera des activités manuelles, des parcours nature, des balades à poney, etc. Dans le pôle détente/restauration, les adultes viendront se relaxer dans des chaises longues. Et comme son nom l’indique, on y consommera également : sandwichs, boissons, gâteaux, crêpes, cocktails… Tout ce que les associations chargées de tenir les lieux auront l’idée de confectionner. Les bénéfices réalisés iront à des projets solidaires que conduisent ces associations. Bon été au parc.

Rendez-vous aux bassins Deux grands bassins, dont l’un de 25 m de long sur 15 m de large et 1,20 m de profondeur, destinés aux plus de 5 ans. Deux pataugeoires chauffées adaptées aux 1-5 ans, le pôle baignade du parc sera le navire amiral de l’opération « Tout l’été à Ballanger ». Avec sa plage de sable fin,

ses transats, ses parasols, ses douches et ses vestiaires, toute une ambiance bord de mer est recréée en plein espace vert. On s’apprête à battre des records d’affluence dans l’eau et aussi au bord des bassins que surveilleront en permanence cinq maîtres-nageurs.

FÊTE DE LA MUSIQUE & 11

formations musicales de la scène associative et amateur, à la ferme du Vieux-Pays

6

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

7

lieux de programmation de la Fête de la musique


Balade au parc Savez-vous que les 30 hectares du parc Ballanger renferment un patrimoine arboricole de 10 000 arbres, dont un certain nombre d’essences exotiques ? Chaque arbre a une histoire, a quelque chose à nous dire. Le 12 juillet, la Maison de l’environnement propose aux adolescents et aux adultes une balade dans le parc, à la découverte de la nature vue au travers de contes et de chansons traditionnelles. Rendez-vous devant l’entrée principale, à 11h. Le nombre de places étant limité, les réservations sont obligatoires auprès du foyer-club André-Romand (01 48 79 65 70).

PAROLE D’EXPERT ADIL DIFAI, directeur du pôle animation urbaine à l’ACSA

Le chapiteau entre en piste Entre bassins, terrains de sports et structures gonflables, un chapiteau dédié aux arts du cirque dresse sa toile au parc Ballanger. La compagnie Teatro del Silencio en résidence à l’espace Jacques-Prévert animera du 4 au 29 juillet des ateliers gratuits – ouverts à tous et sans inscription – d’initiation et de sensibilisation aux techniques du

cirque (trapèze, jonglage, acrobatie, équilibre). Chacun durera 3h et sera proposé, séparément, aux enfants (8-14 ans) et aux ados/adultes. Les 15 et 29 juillet aura lieu une restitution des ateliers enfants. Le 30 juillet sera donné un spectacle tout public. Renseignements complémentaires au 01 48 68 08 18 (Sophie Planchot).

« Un vrai climat de vacances » L’ACSA s’implique dans l’opération « Tout l’été à Ballanger ». Quelles sont les nouveautés 2011 ? Nous avons renforcé le pôle baignade avec deux pataugeoires, dignes d’une piscine municipale, destinées aux plus petits. C’est aussi la création d’un vrai pôle sportif. L’espace loisirs accueillera des activités insolites comme du kart à pédales et de nouvelles structures gonflables. Et puis, la compagnie Teatro del Silencio proposera une initiation au cirque sous un chapiteau. Qu’attendez-vous de cette nouvelle édition ? Du beau temps, bien sûr, et encore plus de monde. Après les 90 000 entrées en 2010, nous visons la barre des 100 000 pour 2011. Toutes les générations sont les bienvenues au parc. Nous avons voulu installer un vrai climat de vacances dans la tête de celles et ceux qui ne partent pas cet été. Ils peuvent déjà apporter la crème solaire et se préparer à bronzer. Nos transats les attendent.

PARC R.-BALLANGER EN CHIFFRES

11

ateliers d’activité cirque proposés sous le chapiteau du parc Ballanger

90 000

C’est le nombre d’entrées à « Tout l’été à Ballanger » en 2010

960

c’est le nombre de baigneurs que peuvent recevoir les deux grands bassins

40

encadrants de l’opération « Tout l’été à Ballanger »

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

7


ETES ICI

Croix Rouge

Matisse Delacroix

Piscine

Cité Emmaüs

Route de Gonesse

Parc Robert Ballanger

Tennis

Botticelli

Bougainville

Rose des Vents

Ballanger

Lapin Sauté

Ambourget Cimetière

Paré

Lenglen

Vélodrome Collège Debussy

À partir du 28 juin, la Ville met à la disposition des aulnaysiens une navette gratuite qui circulera tous les jours de 10h à 20h au départ du canal de l’Ourcq. Près de 40 arrêts desservent l’ensemble du territoire afin de permettre à tous de se rendre sur les différents lieux d’animation de l’été.

Itinéraire de la navette mise en place durant l’été

VOUS

OXYGENE PARUTION DU 13 JUIN 2011


Platanes

Balagny

Charles Floquet

Louis Blanc Sainte Anne

Maison de l'environnement Parc Faure

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

Canal de L'Ourcq

Jouhet Berthollet

Nonneville Parmentier

Chanteloup

Saint Germain

Pont de la Croix Blanche

Hôtel de Ville

Coullemont

Clocher

Vercingétorix Jaurès

Henri Dunant

Gare RER Aulnay-sous-Bois

Lefèvre

Arts

Soleil Levant

Jean Charcot Anatole France

Brunetière Sohier

Adolphe Petrement


NOTRE VILLE PAROLE DU MAIRE

GÉRARD SÉGURA

« La culture comme trait d’union entre les Aulnaysiens »

Les Créa’tures, (18 à 25 ans) présentent un extrait de « Lady Godiva, opéra pour un flipper », qui sera joué en 2012 au théâtre du Châtelet.

Aulnay veut son centre lyrique C’est autour de cette affirmation que se sont réunis le 5 juin personnalités, élus, artistes, élèves, parents et habitants pour la présentation du projet de création d’un centre vocal et scénique porté par la Ville et le CRÉA. L’année 2011 aura vu la reconnaissance du travail mené depuis plus de 20 ans par le CRÉA et Didier Grojsman, son directeur fondateur. Invité des Victoires de la musique classique en avril dernier, le CRÉA démontrait devant les plus grands professionnels et plus de 3 millions de téléspectateurs que sa philosophie d’exigence artistique mais d’ouverture à tous rimait avec excellence. Tous à Aulnay connaissent le CRÉA, mais peu savent qu’il est, depuis sa création, hébergé par l’espace Jacques-Prévert. Le CRÉA qui souhaite élargir et approfondir ses offres au public a besoin d’un espace adapté. La municipalité, qui soutient le CRÉA, a saisi l’opportunité du Grand Paris pour s’engager dans le projet de création du centre lyrique. Ce dernier, qui sera situé à la ferme du Vieux-Pays, disposera de toutes les

10

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

facilités afin de permettre au CRÉA de consolider et développer ses actions. Ce lieu d’éducation artistique, de formation professionnelle, de ressources, de recherche et de création, sera dédié aux élèves, aux professionnels et ouvert à tous les habitants. Avec l’implantation d’un tel centre, ce sont aussi les actions pédagogiques menées par les musiciens intervenants du CRÉA en milieu scolaire et les partenariats avec les autres structures culturelles qui seront développés. Lors de la journée du 5 juin dernier, sous l’égide de la cantatrice Natalie Dessay, marraine du CRÉA, le maire, Gérard Ségura, Gisela Michel, adjointe au maire chargée de la culture, les directeurs de structures culturelles, mais aussi des habitants, sont venus pour témoigner de leur engagement en faveur de la création du centre lyrique d’Aulnay. A. R.

Que représente le CRÉA pour Aulnay ? Je connais Didier Grojsman, le directeur du CRÉA, depuis longtemps et j’ai pu apprécier l’expérience pédagogique exceptionnelle qu’il propose. Je sais combien la culture et, en particulier, la pratique artistique sont des outils irremplaçables pour révéler toutes les capacités d’un enfant, l’aider dans sa construction en tant qu’individu mais aussi en tant que citoyen. Aulnay est la ville la plus jeune du département. Un des axes majeurs de notre politique culturelle est le travail de découverte et de sensibilisation effectué par les nombreux intervenants en milieu scolaire, en étroite collaboration avec l’Éducation nationale et toutes les structures culturelles de la ville, dont le CRÉA. La culture doit agir comme un trait d’union entre les Aulnaysiens, unis autour d’un projet artistique commun, de grande envergure, symbole de mixité sociale et générationnelle. Pourquoi ce choix de la ferme du Vieux-Pays pour installer le futur centre ? Patrimoine architectural et historique, puisque dernier vestige du passé rural d’Aulnay, la ferme du Vieux-Pays permet d’installer le futur centre de création vocale et scénique en tenant compte des impératifs humains et techniques. C’est un très bel endroit qui saura accueillir, dans les meilleures conditions, les élèves, les professionnels, les musiciens mais également tous les habitants, car ce lieu est destiné à être ouvert. Nous avions la volonté de créer un tel endroit, l’occasion nous en a été donnée par le Grand Paris. L’enjeu est considérable. Nous allons d’ailleurs bénéficier d’aides de l’État. Je souhaite que le centre soit l’une des premières réalisations du contrat territorial du Grand Paris, alliant, qualité et ouverture au plus grand nombre.

Propos recueillis par Anne Raffenel


Le chœur d’éveil (6-8 ans) ouvre le spectacle, avec son chef de chœur Faustine Grizard, par un travail en cours.

Des personnalités de la musique classique étaient rassemblées autour de Didier Grojsman, directeur du CRÉA et de Gérard Ségura afin de soutenir le projet de création du centre vocal et scénique d’Aulnay.

Le chœur de l’avant-scène (8-11ans), sous la direction d’Aurélie Reybier, présente une création.

Opéra « Dancing Palace » par les élèves du chœur de scène (11-17ans).

PAROLE DE MARRAINE

« J’aurais tellement aimé, petite, avoir cette chance » Quelles raisons vous ont poussée à être marraine du CRÉA ? Natalie Dessay : Avant même de découvrir la qualité artistique du travail effectué par les élèves du CRÉA, j’ai été séduite par la méthode d’enseignement. Didier Grojsman m’avait fait parvenir un mot dans lequel il racontait le NATALIE DESSAY, CRÉA, sa philosophie d’éducation, son envie cantatrice, marraine de transmettre, de donner à tous les enfants la du CRÉA possibilité de pratiquer le chant, sans sélection mais avec une exigence forte. Son enthousiasme, sa volonté, l’originalité et l’authenticité de la démarche m’ont tout de suite plu. Après avoir vu un opéra du CRÉA, j’ai été étonnée par sa qualité artistique, l’on imagine souvent les spectacles d’enfants comme « gnangnans » ou avec des musiques « à la mode ». Rien de tout cela au CRÉA, ce sont de vrais

opéras, souvent des créations ; les textes sont également soignés, ainsi que les costumes, le chant bien sûr mais aussi, et cela m’a touchée, un réel travail scénique. Le CRÉA, c’est à la fois un travail de la voix, du corps et de l’esprit, car l’aspect pédagogique et citoyen y est très important. Pourquoi soutenez-vous ce projet de centre de création vocale et scénique ? N. D. : J’aurais tellement aimé, petite, avoir cette chance d’aller au CRÉA. Cela permet à des enfants de découvrir le chant, la musique, la pratique scénique sans passer par les conservatoires ou écoles plus traditionnelles où ils n’oseraient peut-être pas aller. La création d’un tel centre permettrait de toucher encore plus d’enfants, de former des enseignants, de transmettre et développer cette méthode qui fonctionne depuis plus de 20 ans. Comment ne pas soutenir un tel projet ?

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

11


Triangle de Gonesse L

Parc des Expositions RER B

Port de Gennevilliers

Gennevilliers RER C

Bécon-lesBruyères

L

Les Grésillons Saint-Ouen RER C

Rueil Nanterre

2

La Défense Grande Arche

L

Le Bourget Aéroport

Saint-Denis Pleyel

Les Agnettes

1 Mairie de Saint-Ouen

Porte de Clichy

Clichy-Montfermeil

Chelles

Saint-Lazare

Suresnes Centre

« Une grande victoire »

Sevran-Livry

Le Bourget RER B

4

J

TGV

Sevran-Beaudottes

Aulnay

PAROLE D’ÉLU

P

Madeleine Pyramides Châtelet

Saint-Cloud Transilien

L

Bercy Olympiades

2

Pont de Sèvres

Villiers-sur-MarneLe Plessis-Trévise

Kremlin-Bicêtre Hôpital

Les Moulineaux

L

Cour St-Emilion Bibliothèque François Mitterrand

Ile Seguin N

Noisy-Champs

Gare de Lyon

Châtillon - Montrouge

Champigny Le Plant

Bagneux M4 Versailles Matelots

Arcueil - Cachan

Versailles Chantiers

Villejuif Institut Gustave Roussy

Vitry Centre

P

Créteil l’Echat Villejuif Louis Aragon

Les Ardoines

M.I.N Porte de Thiais

Le Vert de Maisons

CLAUDE BARTOLONE, président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

RESEAU DE TRANSPORT STRUCTURANT DU GRAND PARIS Ligne rouge

Tracé variante

Ligne bleue

Tracé variante

Ligne verte

Tracé variante

Saclay Sud

Aéroport d’Orly

ga re

Massy - Palaiseau

Ligne du réseau existant Gare optionnelle

va ga ria re nt e

Ligne 14 actuelle

Corridor de tracés possibles

« Je me réjouis de la confirmation de l’inscription de la double boucle dans le schéma d’ensemble du Grand Paris. LE DOSSIER DU MAÎTRE D’OUVRAGE /// Caractéristiques principales du réseau de transport 55 Ce double tracé dessert à la fois la zone dense et Bobigny, ville-préfecture, et relie les quartiers populaires de l’Est du département aux grands pôles d’emploi franciliens. C’est une vraie promesse Le tracé du futur métro automatique a été validé jeudi 26 mai, à l’unad’amélioration des déplacements pour nimité des élus, par la société du Grand Paris. Aulnay aura bien sa gare. tous les habitants de la Seine-Saint-Denis. Le schéma adopté collectivement permet C’est fait ! La carte du nouveau réseau de grande couronne n’est pas l’oubliée du Grand enfin de rattraper et réparer. Rattraper transport du Grand Paris a été publiée. Elle Paris ». Dans les faits, ces avancées se trale retard accumulé depuis plus de 30 ans officialise l’adoption par le conseil de sur- duisent par 72 gares dont 57 nouvelles, trois et préparer l’avenir en desservant des veillance de la société du Grand Paris, com- lignes de métro automatique de 175 km et 2 territoires en plein développement posé des administrateurs de l’État, du prési- millions de voyageurs attendus chaque jour. économique et urbain. Le rééquilibrage Le réseau, porté par l’État via la société du dent du Conseil régional et des huit présidents de la première métropole française est Grand Paris, et la Région via le Stif (Syndicat des Conseils généraux, le schéma d’ensemble en marche, c’est une grande victoire pour définitif du Grand Paris Express. Un acte déci- des transports d’Île-de-France), représente tous les Franciliens. » TG V

Le Grand Paris est sur de bons rails

sif qui a entre autres pour conséquence d’ancrer définitivement la double boucle en SeineSaint-Denis. La gare d’Aulnay est confirmée en même temps que d’autres stations se voient consacrées dans les communes voisines. Des arrêts sont acquis au Bourget, à Sevran-Beaudottes et Sevran-Livry, Clichy-Montfermeil et même Le Blanc-Mesnil sans oublier le Triangle de Gonesse. On voit par-là que le travail de lobbying des maires du Nord-Est parisien, regroupés en association de promotion de cette partie du territoire, n’a pas été vain.

De banlieue à banlieue Le tracé final diffère sensiblement du premier jet, esquissé par Christian Blanc, qui mettait l’accent sur un réseau automatique rapide et de grande capacité dont la mission première était de relier les pôles d’affaires. Avec cette nouvelle mouture, la dimension d’aménagement durable et d’attractivité territoriale, en favorisant les liaisons de banlieue à banlieue, est mieux prise en compte. Ce que confirme Jean-Paul Huchon, président de la Région, qui considère désormais que « la

12

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

Gare TGV

Source fond de plan : © IGN 2010

un investissement de 20,5 milliards d’euros. À quoi s’ajoutent 12,5 milliards destinés au « plan de mobilisation » qui concerne le raccordement aux autres modes de transport et à la modernisation du réseau existant. Du côté de la mairie, la satisfaction est de mise. L’on n’en demeure pas moins vigilant sur les aspects de qualité architecturale de la future gare. Reçu ces jours derniers par Daniel Canépa, préfet de la Région Île-de-France, Gérard Ségura a plaidé pour une traversée d’Aulnay en souterrain, pour ne pas accentuer les effets de la fracture urbaine. Le maire

a aussi insisté sur le besoin d’assortir le réseau « d’un essor territorial à forte dimension culturelle », songeant en particulier à l’extension du CRÉA (voir pages précédentes). Cela tombe bien puisque le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, vient de faire connaître son souhait que les contrats de développement territorial « deviennent des outils de l’émergence de nouveaux lieux et de pratiques culturelles au travers d’un “1 %” culturel ». Une belle intention qu'il reste à transformer en actes. Ch. L.

Quelques dates clefs 3 JUIN 2010 : de transport en Île-de-France. Promulgation de la loi relative au Grand Paris. 31 JANVIER 2011 : 30 SEPTEMBRE 2010 : Adoption par acte motivé du schéma Démarrage du plus vaste débat public d’ensemble du Grand Paris Express par le jamais organisé en Europe. conseil de surveillance de la société Grand Paris. 26 JANVIER 2011 : JUILLET 2011 : Signature de l’accord historique État-Région Décret approuvant le schéma d’ensemble sur le Grand Paris Express, nouveau réseau du Grand Paris.


COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE

Un nouveau programme de coopération avec le Sénégal Les villes d’Aulnay-sous-Bois et de Rufisque misent sur le partage des expériences et des savoir-faire.

Signature du protocole de coopération entre la ville de Rufisque et la ville d’Aulnay-sous-Bois. De gauche à droite : M. Badara Sene, maire de Rufisque, Gérard Ségura, maire d’Aulnay et Ahmed Laouedj, adjoint au maire chargé de la coopération décentralisée et des relations internationales.

C’est à Rufisque, à 25 km au sud-est de Dakar (Sénégal), qu’une délégation aulnaysienne, sous la houlette d’Ahmed Laouedj, adjoint en charge de la coopération décentralisée et des relations internationales, s’est rendue afin de signer un protocole de coopération. Un voyage officiel qui a permis de définir les premiers projets communs, avec une ville qualifiée de « nouvelle référence sénégalaise ». Ce protocole, signé au mois de mai dernier, vise à renforcer le projet de développement de la ville de Rufisque, en l’accompagnant dans la réalisation de projets et l’appropriation de modes de gestion intégrés et participatifs. Ce projet recouvre trois champs : le renforcement des compétences locales par le biais d’échanges d’expériences et de savoir-faire dans le domaine de la gestion municipale (aspects institutionnels, administratifs, financiers et techniques). Le second : l’élaboration en commun des outils d’aide à la décision permettant d’orienter les choix stratégiques et techniques locaux. Enfin, la mise en place d’un cadre institutionnel de coopération et de concertation, autour des volets et des projets développés, pour favoriser les échanges entre la société civile et les pouvoirs locaux. B. F.

PRU

Livraison de la 1re tranche de logements des Étangs Ouest Une première tranche de 35 nouveaux logements vient d’être livrée le 1er juin dernier dans le cadre du Programme de rénovation urbaine. Comme annoncé dans le numéro d’« Oxygène » du 10 mars 2011, la construction des nouvelles résidences aux Étangs Ouest est en bonne voie. Cette opération de construction de 100 logements, répartis sur 6 bâtiments, a bénéficié de subventions complémentaires dans le cadre du Plan de relance, permettant d’assumer le surcoût de l’opération. D’un montant global de 16 265 820 €, la construction de ces logements est financée en majeure partie par le maître d’ouvrage, Logement français, qui bénéficie de prêts de la Caisse des dépôts et consignations, garantis par la Ville d’Aulnay-sous-Bois. S’y ajoutent des subventions de l’ANRU et du Conseil régional. La première tranche de logements, l’îlot Nord,

a été livrée le 1er juin, parallèlement à la fini- deux bâtiments de trois étages. Un niveau de tion de l’allée des Lotus par la Ville, voie nou- sous-sol accueille 36 places de stationnement velle indispensable pour permettre l’accès destinées aux futurs locataires. La livraison du des logements aux locataires. Cette première second îlot, comptabilisant 65 logements, est Vue des  batiments  B  et  C  depuis  la  rue  Eugène  Delacroix prévue début septembre 2011. Ph. G. tranche comporte 35 logements, répartis sur

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

13


DÉMOCRATIE

CANAL DE L’OURCQ

Bonjour la fête Le 26 juin prochain se tiendra la 36e édition de la Fête du canal de l’Ourcq. Entre concerts, animations et ateliers photo, cette manifestation fait désormais partie des événements incontournables à Aulnay. Il flottera comme un doux air de nostalgie pour ce premier week-end de l’été. La Fête du canal de l’Ourcq, c’est la fête ambiance musette, où l’on va guincher sous les flonflons, au rythme de l’accordéon. Mais c’est aussi, depuis maintenant 36 ans, un moment de partage et de convivialité qui rassemble et dépasse désormais les seules frontières du quartier du Pont de l’Union. Un succès à mettre au crédit du comité de quartier du canal de l’Ourcq qui s’emploie à faire de cette manifestation un des moments les plus attendus de l’été. Fondée en 1976, cette association fédère alors une vingtaine d’habitants afin de les rendre acteurs dans l’amélioration de leur cadre de vie. Près de 40 ans plus tard, la Fête du canal est le symbole de cette volonté de rassemblement et de partage. Cet événement populaire, longtemps considéré comme la fête des associations du sud de la ville est l’occasion de fédérer les initiatives autour d’un grand moment de partage. Cette année, le programme sera particulièrement riche sur les berges à l’extrémité de l’avenue Jean-Jaurès. Au menu de cette journée festive : de quoi manger, de quoi danser (grâce notamment à Dany Salmon et son orchestre), mais aussi de quoi s’amuser (spectacles animés par des artistes amateurs et structures gonflables). Comme chaque année, cette Fête

Chaque année, la Fête du canal et son bal réunissent les amateurs d’ambiance guinguette, le temps d’une journée au bord de l’eau. du canal est entièrement organisée par des bénévoles, aussi les volontaires sont encore les bienvenus pour aider dans les préparations des stands.

Un peu d’histoire La construction du canal de l’Ourcq débute en 1802 par la volonté de Napoléon 1er dont le but est d’alimenter la capitale en eau et en marchandises. L’ouvrage chemine aux côtés de la ligne

Paris-Strasbourg réalisée en 1849 depuis la porte de Pantin jusqu’à Bobigny et le long de la RN3 vers l’est, jusqu’en sortie du département. Très industrialisé depuis les années 1850, le secteur se vide ensuite de ses activités, ce qui permet de le redécouvrir. Les friches deviennent progressivement disponibles et le canal de l’Ourcq se transforme peu à peu en lieu de promenade et de loisirs, source de valorisation du foncier environnant.

Le canal de l’Ourcq se remet en mouvement « L’Ourcq en mouvement ». C’est sous cette appellation que le Conseil général de SeineSaint-Denis entend valoriser les territoires traversés par l’eau du canal. Sur une bande de 2,5 km qui s’étend de part et d’autre de l’Ourcq et de la RN3, le Département souhaite construire une vision globale de projets, contribuer à leur visibilité dans une démarche de développement durable et révéler le potentiel méconnu de cette large bande de terrain située au cœur de la Seine-

Saint-Denis. Cette vision ambitieuse est arrimée sur les possibilités ouvertes par le Grand Paris. Le Département, qui ne souhaite pas laisser filer cette opportunité, s’est en effet rapproché des communes concernées en réalisant avec elles un état des lieux. Au total, 14 villes riveraines sont d’ores et déjà partie prenante. Avec, en supplément, Paris à l’ouest et la Seine-et-Marne à l’est, deux intercommunalités, la Région Île-de-France ainsi que des partenaires privés et publics.

CALENDRIER DES RÉUNIONS DE TRAVAIL DES CONSEILS DE QUARTIERS JEUDI 16 JUIN À 14H30 CONSEIL DES SENIORS Mme DEMONCEAUX Salle Bleue Rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville

14

JEUDI 16 JUIN À 19H30 Balagny – La Plaine – Tour Eiffel M. HERNANDEZ Réfectoire Fontaine-desPrés 25/27 rue de l’Arbre-Vert

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

MERCREDI 22 JUIN À 19H Cité de l’Europe M. HERNANDEZ Annexe centre social les 3 quartiers (maison rose) 2 Allée d’Oslo

JEUDI 23 JUIN À 20H Merisiers – Étangs M. MONTFORT Réfectoire des Merisiers Allée des Merisiers

LUNDI 27 JUIN À 19H Savigny — Mitry M. MUKENDI Réfectoire Ambourget 8 rue du 8-Mai-1945


AULNAY PRATIQUE PROPRETÉ

Collecte du verre Depuis début mai, la collecte du verre se fait une semaine sur deux. Le jour de ramassage du bac ne change pas mais le bac doit être

désormais sorti une semaine sur deux. Pour connaître votre semaine en fonction de votre quartier, reportez-vous au plan ci-dessous.

Mercredi semaine  paire

Mercredi semaine  paire

Jeudi semaine  paire

Jeudi Jeudi  ppair semaine   aire Mardi   semaine  impaire

Samedi semaine  paire

Jeudi semaine  paire

Mardi semaine  paire

Samedi semaine  impaire

Lundi semaine  paire

Des travaux ont lieu actuellement autour de la PMI du Galion entraînant provisoirement sa fermeture. L’activité de cette PMI reprendra normalement le lundi 5 septembre. En attendant cette réouverture, les consultations prévues sur la PMI du Galion sont déplacées sur les PMI Tourville 01 48 66 27 39 (26 rue de Tourville), J.-Aupest 01 48 19 90 40 (allée des Merisiers) et Croix-Nobillon 01 48 66 17 41 (1 rue de la Croix-Nobillon).

SANTÉ

Testez votre souffle Les problèmes respiratoires bénins ou graves touchent chaque année des milliers de personnes. Des enquêtes montrent que la fréquence des rhinites saisonnières (le « rhume des foins »), de l’asthme et d’autres maladies respiratoires augmente. Les responsables : le tabac bien sûr mais aussi de nombreux facteurs environnementaux (pollution, pollens, acariens, etc.). À l’initiative d’une association de professionnels de la santé, RESPI 93, et en partenariat avec la Ville, plusieurs médecins et infirmières vous proposent le 18 juin, sur le marché du VieuxPays de venir tester votre souffle. Toute la matinée, ils se relaieront pour évaluer votre souffle et répondre à toutes vos questions sur les maladies respiratoires.

Groupes de parole

Mercredi semaine  paire Mercredi   semaine  impaire

Fermeture provisoire de la PMI du Galion

HANDICAP

Jeudi semaine  impaire

Lundi semaine  impaire

TRAVAUX

Vendredi semaine  paire

La Mission handicap organise pour les parents d’enfants en situation de handicap des groupes de parole. Ce temps d’écoute et de partage permet aux familles de faire le point en toute confidentialité. Le dernier rendez-vous avant l’été se déroulera le vendredi 24 juin de 19h30 à 21h30. Renseignements auprès de la Mission handicap au 01 48 79 62 70.

CIRCULATION Vendredi semaine  impaire

À NOTER Une année civile compte 52 semaines numérotées à partir de la première semaine de janvier. Pour connaître les numéros de semaines il suffit de vous reporter à un calendrier. Ex : du 13 au 19 juin 2011, semaine 24 = semaine paire/du 20 au 26 juin, semaine 25 = semaine impaire.

Fermeture temporaire de voies de circulation Afin de procéder à la mise en place de la résine verte sur les deux plateaux surélevés réalisés dernièrement boulevard de l’Hôtelde-Ville et rue du Colonel-Moll, ces rues seront fermées à la circulation le 21 juin toute la journée (sauf intempéries). OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

15


MÉDIAS ET PUBLICITÉ — TÊl. : 01 49 46 29 46

UX EA ! UV IX NO PR

BR ON R ZE I ÉP R LE M IN

R CI RA UN JE IR BI EN RE ĂŠT

Ă€ ce prix-lĂ , laissez faire les pros !

4

.95

7j/7 24h/24

• Aide à la Toilette et aux repas • Lever - Coucher - Changes • Garde - Accompagnement • Travaux MÊnagers • Autres services personnalisÊs • Pas de minimum d’intervention (30 mn, 1 heure, ...) • Pas de frais de dossier, Pas de frais d’inscription. Prestations effectuÊes sur : • Aulnay-sous-Bois • Le Blanc-Mesnil • Livry-Gargan • Sevran • Villepinte • Drancy • Bobigny • Pantin

Ă€ PARTIR DE

E

PENDANT TOUT L’ÉTÉ ?

Avec la Premium card

ÉPILATION

CIRE

BESOIN D’ASSISTANCE A DOMICILE

AgrĂŠment QualitĂŠ PrĂŠfectoral et Conseil GĂŠnĂŠral

La prÊsence d’un professionnel, ça change tout... www.adhapservices.fr

SUNSO AULNAY

7 BIS, BD DE STRASBOURG - 93600 AULNAY-SOUS-BOIS

sunso.fr

TĂŠl. : 01 48 19 59 32

       

  !"#$ !"%& !"#$ "#'(&# !""&'(&# $&#)%+$$, %$"&#"#$#%" ."#$  "###$#"#& / 

    

Votre voiture a ĂŠtĂŠ AccidentĂŠe... ...ET

*Pour une immobilisation de + de 72 h de rĂŠparation en fonction des disponibilitĂŠs du parc

         !"

Adhap ServicesÂŽ - 91 av. Anatole France 93600 Aulnay-sous-Bois adhap93b@adhapservices.eu

s pas d’argent à avancer agrÊÊ par les compagnies d’assurance s travaux de carrosserie garantis 2 ans

vous recherchez un vĂŠhicule de remplacement GRATUIT

NONNEVILLE Garage 205, Av. de Nonneville - 93600 AULNAY-S/BOIS - 01.48.66.40.01

$0%8/$1&(6=(/,$

1990 ˜ 2011

728675$16325766$1,7$,5(6 3$5,63529,1&(e75$1*(5

EXODQF P

HV

3RUWDEOHHQFDVG·DEVHQFH

$

7pO )D[ =(/,$



16

OXYGĂˆNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

WH

G

WHUUXH&DPLOOH3HOOHWDQ $8/1$<6286%2,6

$16 H U p X V VL


NOS VIES  Oxygène  vous donne rendez-vous dans sa prochaine Êdition du 27 juin pour tout savoir des nouvelles modalitÊs et du nouveau mode de calcul du quotient familial. Un dossier riche en informations et exemples concrets.

AULNAY PRATIQUE URGENCES

Police secours 17 Police nationale

01 48 19 30 00

Police municipale

01 48 69 04 64

Pompiers 18 Samu 15 SOS mĂŠdecin 01 47 07 77 77

Centre antipoison 01 40 05 48 48

HĂ´pital Robert-Ballanger

01 49 36 71 23

Clinique dâ&#x20AC;&#x2122;Aulnay 01 48 19 33 34

Assistance SOS AmitiĂŠ 01 42 96 26 26

Enfance maltraitĂŠe 119 Enfants disparus 116 000 Accueil des sans-abri 115 (appel gratuit et anonyme)

PERMANENCES GRATUITES (rendez-vous par tĂŠlĂŠphone)

Avocats

(bureau dâ&#x20AC;&#x2122;aide aux victimes) 01 48 79 40 22

PĂŠdiatres de garde Les 18, 19, 25 et 26 juin Docteur Gauchon Le Blanc-Mesnil TĂŠl. : 09 81 06 77 23

Pharmacies de garde Dimanche 19 juin Pharmacie Leloc 134 galerie Surcouf Aulnay-sous-Bois TĂŠl. : 01 48 66 92 37 Dimanche 26 juin Pharmacie Faibis Emery Bessiere 13 avenue Henri-Barbusse Le Blanc-Mesnil TĂŠl. : 01 48 66 34 97

OXYGĂ&#x2C6;NE

Journal dâ&#x20AC;&#x2122;informations de la Ville dâ&#x20AC;&#x2122;Aulnay-sous-Bois Lundi 13 juin 2011 )ÂşUFMEF7JMMFt#1 "VMOBZDFEFY 5ÂŻM 'BY Directeur de la publication : GĂŠrard SĂŠgura Directeur de la rĂŠdaction : Olivier Cessot RĂŠdacteur en chef : Philippe Ginesy SecrĂŠtaire de rĂŠdaction : AngĂŠlique MĂŠdina Direction artistique : JBA Ont participĂŠ Ă la rĂŠdaction de ce numĂŠro : Anne Raffenel, Christophe Lopez, FrĂŠdĂŠric Lombard, Bahija Fares, Alexandra de Panafieu, Farrah BoumaĂŻza. Photos : A. Bernuzeau, S. Chivet, J. Tomas, M. PiĂŠtras, H. Suaudeau, C. Dao, W. Beaucardet Chef de studio : Marianne Ducreux Maquette : Katia Ouagued, Bernard Flamant RĂŠgie publicitaire : MĂŠdias et publicitĂŠ Impression : Imprimerie Grenier Tirage : 36 000 exemplaires %ÂŻQÂşUMÂŻHBMKVJO

PAPIER RECYCLĂ&#x2030;

OXYGĂ&#x2C6;NE PARUTION DU 13 JUIN 2011

17


DU CĂ&#x201D;TĂ&#x2030; DES ASSOCIATIONS

EN BREF COSMOPOLITE VILLAGE

ÂŤ AulnayFest Âť

Spectacle ÂŤ Mathilde, la princesse triste Âť, organisĂŠ en 2010.

ASSOCIATION MUSICALE AULNAYSIENNE POUR LES PETITS

Ă&#x20AC; la dĂŠcouverte de lâ&#x20AC;&#x2122;univers de la musique Depuis maintenant quatre ans, lâ&#x20AC;&#x2122;AMAPP initie les petits Aulnaysiens Ă la richesse du monde musical. Sâ&#x20AC;&#x2122;il nâ&#x20AC;&#x2122;y a pas dâ&#x20AC;&#x2122;âge pour aimer, cette maxime est dâ&#x20AC;&#x2122;autant plus vraie quand il sâ&#x20AC;&#x2122;agit de musique. Aussi, crĂŠĂŠe Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;initiative de Sylvette Vincent Leconte, lâ&#x20AC;&#x2122;Association musicale aulnaysienne pour les petits (AMAPP) propose des cours dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠveil musical pour les enfants dès lâ&#x20AC;&#x2122;âge de 3 ans. ÂŤ Nous proposons surtout aux plus petits de dĂŠcouvrir la musique de façon ludique et intelligente Âť, prĂŠcise la fondatrice. Ă&#x20AC; travers des chants, des contes, du rythme et des instruments, lâ&#x20AC;&#x2122;association emmène plus de 75 enfants vers la dĂŠcouverte de la richesse du monde musical.

Une initiation Ă la musique avant le Conservatoire ComposĂŠe de cinq professeurs de musique, lâ&#x20AC;&#x2122;AMAPP, dispense ĂŠgalement des cours de formation musicale ainsi que des cours individuels pour sâ&#x20AC;&#x2122;initier ou se perfectionner Ă  des instruments tels que le piano, la guitare, la flĂťte traversière, le basson ou encore le violoncelle. Mais que lâ&#x20AC;&#x2122;on ne sâ&#x20AC;&#x2122;y trompe pas, lâ&#x20AC;&#x2122;AMAPP ne cherche pas Ă  entrer en concurrence avec le Conservatoire. ÂŤ Je suis une musicienne â&#x20AC;&#x153;pur produitâ&#x20AC;? du Conservatoire, insiste Sylvette Vin-

18

OXYGĂ&#x2C6;NE PARUTION DU 13 JUIN 2011

cent Leconte. Nous encourageons donc nos ĂŠlèves les plus douĂŠs Ă rejoindre ce type de structure. Âť Enfin, lâ&#x20AC;&#x2122;AMAPP organise en chaque fin de saison un conte musical inspirĂŠ directement par lâ&#x20AC;&#x2122;un des ĂŠlèves de lâ&#x20AC;&#x2122;association. Si lâ&#x20AC;&#x2122;an dernier, câ&#x20AC;&#x2122;est Mathilde qui sâ&#x20AC;&#x2122;est retrouvĂŠe dans le rĂ´le de la princesse triste, câ&#x20AC;&#x2122;est MattĂŠo qui cette annĂŠe tiendra la barre du spectacle ÂŤ Hisse la voile MattĂŠo Âť. Ă&#x20AC; lâ&#x20AC;&#x2122;origine de ces spectacles, Sylvette Vincent Leconte sâ&#x20AC;&#x2122;impatiente dĂŠjĂ  de retrouver lâ&#x20AC;&#x2122;ensemble de ses ĂŠlèves sur la scène de lâ&#x20AC;&#x2122;espace Jacques-PrĂŠvert dans un dĂŠcor ÂŤ extraordinaire, et spĂŠcialement conçu pour lâ&#x20AC;&#x2122;occasion Âť.

Le festival de musique AulnayFest TFEÂŻSPVMFSBMFEJNBODIFKVJO sur le terrain de la Mission catholique polonaise Ă cĂ´tĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise Saint-Joseph. Ce festival a pour but dâ&#x20AC;&#x2122;encourager la crĂŠativitĂŠ, de promouvoir les groupes et les jeunes artistes de notre rĂŠgion en favorisant leur reconnaissance tant auprès des Français que des Polonais. Lâ&#x20AC;&#x2122;objectif principal est dâ&#x20AC;&#x2122;associer dans un mĂŞme projet des groupes culturels diffĂŠrents. Ce festival est le premier rassemblement autour de la culture polonaise dans notre rĂŠgion. Sont reprĂŠsentĂŠs des artistes professionnels ainsi que dâ&#x20AC;&#x2122;importantes associations parisiennes et franciliennes. www.cosmoville.eu

RADIO SPORT MODĂ&#x2030;LISME

Championnat rĂŠgional Lâ&#x20AC;&#x2122;Association aulnaysienne de radio sport modĂŠlisme organise, le championnat SÂŻHJPOBM0QFOFU1SPNPUJPO NPE°MFTe FUeUIFSNJRVFT 1MVTEFQJMPUFTTPOU BUUFOEVTBVYDPNNBOEFTEFMFVSTCPMJEFT NPE°MFTSÂŻEVJUTQPVSQBSDPVSJSMFTNEF QJTUFFONPJOTEFTFDPOEFT TPJULNI EFNPZFOOFBWFDEFTQPJOUFTŠLN  "NPVSFVYEFTWPJUVSFT BNBUFVSTEFWJUFTTF PVTJNQMFTDVSJFVYTPOUBUUFOEVTBVDJSDVJU $BSPMF MFKVJOFOUSFIFUI&OUSÂŻFMJCSF Plus dâ&#x20AC;&#x2122;informations sur www.rsma93.fr

EN PRATIQUE Association musicale aulnaysienne pour les QFUJUTÂ&#x2030;Â&#x2030;  sylvette.vincent@neuf.fr Le spectacle ÂŤ Hisse la voile MattĂŠo Âť aura lieu le EJNBODIFKVJOŠIBV thÊâtre Jacques-PrĂŠvert. &OUSÂŻFMJCSF CJMMFUTŠSFUJSFSŠQBSUJSEVKVJOŠMB CJMMFUUFSJFEVUIÂŻÂŞUSFBVYIPSBJSFTEPVWFSUVSF 

ARC-EN-CIEL

FĂŞte des voisins -FNBJ DÂŻUBJUMB'ÂąUFEFTWPJTJOT Ă Aulnay comme dans toute la France. CitĂŠ Arc-en-ciel, une cinquantaine dâ&#x20AC;&#x2122;habitants avaient rĂŠpondu prĂŠsents pour partager un moment convivial oĂš musique, bonne humeur et petits plats ĂŠtaient au rendez-vous.


AULNAY-SOUS-BOIS VUE PAR PASCAL BLAISE

MON LIEU

PORTRAIT PASCAL BLAISE

Blaise to the roots Figure emblématique du hip-hop, Pascal Blaise est le fondateur de l’association VNR (voie de la nouvelle rue) et du battle de danse du même nom. Sa route a croisé celles des plus grands, en faisant constamment étape par Aulnay. À l’instar des poupées gigognes, la vie de Pascal Blaise est faite de nombreuses histoires, où l’une vient expliquer l’autre et réciproquement. L’histoire de la danse, l’histoire du hip-hop, l’histoire d’une génération. Celle de Pascal Blaise voit le jour le 15 février 1970 à Brazzaville au Congo. Elle prendra rapidement la direction de la France dès 1976. Le petit Pascal n’a que 6 ans quand sa famille (dont quatre grands frères et deux petites sœurs) pose ses valises à Aulnay dans le quartier de la Rose-des-Vents. C’est l’âge des matchs de foot, et des 400 coups, mais la danse est déjà là. « Je suis issu d’une famille de danseurs, précise-t-il. Mes parents et surtout mon oncle étaient de très grands danseurs au Congo. » Alors Blaise danse, pas encore le hiphop, mais « du rock, du funk, du disco ».

Le plus talentueux Puis arrivent les années 1980, amenant avec elles une culture et un univers tout droit venus des États-Unis : le hip-hop. « En 1982, sur une VHS, je découvre le spectacle de la Zulu Nation, et là c’est la révélation. » Pour Pascal Blaise, comme pour toute une génération de petits banlieusards, cette culture hip-hop est le miroir dont il avait besoin pour se construire une identité. « À l’époque, les jeunes de banlieue n’apparaissaient nulle part, ni dans la musique, ni dans les journaux, ni à la télé. » Le hip-hop est donc un

univers à explorer et à conquérir. Pionnier s’il en est, Pascal Blaise embrassera cette culture qu’il ne quittera jamais plus. Fidèle à la philosophie même du hip-hop, il adhère entièrement au « peace, love, unity and have fun » d’Afrika Bambaataa. C’est l’époque du break, du graff, du rap. Avec ceux qui deviendront les figures emblématiques du rap français – Kool Shen, Joey Star, Dee Nasty, Solo et même Vincent Cassel –, Pascal Blaise écrit les pages les plus importantes de cet art naissant. De la place du Trocadéro à la Cave d’Aubervilliers, il fait rapidement ses preuves et s’impose comme l’un, si ce n’est le danseur le plus talentueux. « Je faisais partie des plus jeunes, mais aussi des plus doués. Aussi, j’ai pu suivre les grands frères un peu partout et découvrir des villes et des gens que j’ignorais jusqu’alors. » En 1984, il crée le groupe Actuel Force qui reste aujourd’hui encore une légende pour tous. Il part en tournée dans toute l’Europe, trouve des sponsors, participe à la mythique émission télé H.I.P-H.O.P de Sydney. C’est l’âge d’or du rap et de Pascal Blaise. Mais l’histoire tourne court. Les médias se lassent rapidement de ce nouveau mouvement, et préfèrent diffuser les premiers films sur les gangs américains. « C’est la télé qui nous a guidés. En bien, quand elle nous a fait découvrir le hip-hop, en mal, quand elle a diffusé un film comme Les Guerriers de la nuit (film de 1979 ultra-violent sur les gangs de New

« j’ai grandi à la Rose-desVents et mes parents y vivent toujours. Même si le quartier a beaucoup changé au fil des années, il reste pour moi l’endroit où je viens me ressourcer. C’est ici que sont mes repères, et c’est ici que j’ai réalisé ma première coupole. »

York [ndlr]). » Les groupes du moment vont alors échanger les battles de danse contre de vraies batailles rangées. Les bandes ont pris le dessus, finie l’époque « peace, love, unity and have fun ». Soucieux de protéger son fils, le père de Pascal l’envoie au Congo. Un exil qui durera quatre ans, de 1986 à 1990. Mais là-bas pas question d’abandonner la danse, Pascal crée les Braza City Breaker, et ira jusqu’à se produire devant le Président Denis Sassou-Ngesso.

La danse chevillée au corps À son retour en France, le hip-hop a changé ; c’est désormais une industrie. NTM et IAM se partagent l’affiche, les plateaux télé ont remplacé les caves. Mais pour Pascal, pas question de changer de philosophie et la danse restera pour lui un sacerdoce à transmettre, une chance à donner aux autres. Loin des paillettes du rap, mais la danse chevillée au corps, il croise alors la route de Pina Bausch et de Maurice Béjart. Blaise n’oublie pourtant pas d’où il vient et transmet son savoir-faire à la Maison pour tous d’Aulnay. Quelques années plus tard, il crée le battle VNR qui est aujourd’hui une institution internationalement reconnue. « VNR, c’est mon histoire, car c’est celle du hip-hop. C’est pourquoi on a choisi comme thème, cette année, back to the roots. » Un retour aux sources dont n’a pas besoin Pascal Blaise ; il ne les a jamais quittées. Ph. Ginesy

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

19


GROUPE PS, PRG ET PERSONNALITÉ

Priorité à la réussite des enfants !

D

epuis des semaines, un collectif de parents et d’enseignants issu du Sud comme du Nord de la ville et soutenu par la municipalité, multiplie les protestations pour contraindre l’Inspection d’Académie à revenir sur la suppression de huit postes BRUNO d’enseiDEFAIT gnants à la rentrée. À la source de cette mobilisation d’ampleur, il y a un profond sentiment d’inégalité ressenti par les familles. D’après les résultats 2011 des évaluations faites en CM2, 45 % des élèves du département ont des résultats fragiles ou insuffisants contre 30 % au plan national. Plutôt

que l’application bornée de la directive gouvernementale de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, conduisant à la disparition de 16 000 emplois dans l’Éducation nationale, c’est d’un plan de rattrapage ambitieux dont la Seine-Saint-Denis a grand besoin. Qu’ils subissent plus ou moins les effets de la crise, la plupart des habitants font en effet reposer leurs espoirs sur la réussite scolaire de leurs enfants, considérant à juste raison que tous leurs sacrifices n’auront pas été faits en vain. S’en prendre à l’école, c’est donc les priver à la fois de cette chance et de cet espoir. Voilà qui est d’autant plus insupportable que l’argent, censé manquer pour éduquer nos enfants, coule à flots pour les grosses fortunes. Une étude vient de montrer qu’entre 2003 et 2010, la rémunération des

20 OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

patrons du CAC 40 a augmenté de 20 %. Et que le revenu des 0,01 % de Français les mieux lotis a bondi dans le même temps de 40 % ! Une injustice si flagrante qu’elle a conduit le gouvernement à supprimer le bouclier fiscal, mais pour annoncer tout aussitôt un allégement de la fiscalité des plus hauts revenus ! Hélas, ce régime de douceurs n’est pas appliqué aux dotations des collectivités locales qui sont désormais gelées pour trois ans. Un contexte de pénurie qui oblige d’ailleurs les municipalités comme la nôtre à redoubler d’imagination et de combativité pour honorer le programme municipal, en premier lieu les engagements concernant l’investissement éducatif, de loin le premier poste budgétaire de notre ville. Cette priorité s’est notamment traduite par un plan de remise à niveau du

patrimoine scolaire, le lancement du Médiabus, le soutien aux multiples formes de pratiques artistiques, dont tout récemment au centre d’art lyrique du CRÉA, par la refonte du quotient familial visant à élargir l’accès à la culture, par la bataille menée dans le cadre du Grand Paris pour la réalisation d’un pôle universitaire aux portes d’Aulnay. Symboles entre tous, les crèches, dont nul ne conteste plus qu’elles sont un facteur supplémentaire de réussite pour l’enfant. Alors que nous faisons feu de tout bois pour accroître l’offre en places, le gouvernement réduit les personnels et les exigences d’encadrement. Mais ici comme ailleurs, la résistance s’organise. Et avec elle, s’esquisse un autre projet de société plaçant l’être humain, et non l’argent, au cœur des préoccupations.


GROUPE PCF

Aulnay, au cœur des solidarités !

A

ulnay franchit un nouveau cap dans le domaine de la solidarité internationale. Les dernières signatures de conventions de coopération décentralisée avec Rufisque au Sénégal, Rotterdam au Pays-Bas et Al-Ram en Palestine trouvent leur essor durant les semaines écoulées. Les projets MIGUEL se précisent HERNANDEZ avec Rufisque sur la gestion des déchets et pour Al-Ram, le rendez-vous de l’intégrathlon 2011 a permis de faire participer cinq jeunes sportifs handicapés. Le Directeur de l’association Handicap Union a pu

se rendre compte de la solidarité du monde sportif. Al-Ram, Jérusalem, la Palestine et Israël sont des villes et des pays visités par les élus du groupe communiste dans une délégation composée de citoyens, de syndicalistes, de personnalités du monde associatif et d’élus d’autres villes, lors d’un séminaire du 15 au 25 avril 2011. Ce séminaire très riche en rencontres a été l’occasion de se rendre compte de la situation politique et humanitaire qui ne correspond pas toujours à ce que les médias nous montrent. Au cours de son séjour, la délégation a rencontré de nombreux acteurs ; partis politiques et députés palestiniens et israéliens, agriculteurs, comités populaires, coopératives, des réfugiés des camps de Jenin et de Balata, associations et ONG’s

intervenants directement sur le terrain. La délégation, à travers ces nombreuses rencontres, a pu vivre et échanger directement avec celles et ceux qui vivent au cœur de ce conflit une situation de véritable apartheid. Ces deux peuples aspirent à vivre en paix mais la situation d’occupation de l’un par l’autre reste un frein à un accord durable. Beaucoup de témoignages convergent vers le respect des identités de chacun sur un territoire partagé. Les messages de paix transmis par nos interlocuteurs israéliens et palestiniens, nous obligent, et à leur demande, à témoigner sur ce que nous avons vu et entendu sur place. Afin de restituer l’expérience riche de cette délégation, de partager les espoirs et les perspectives qui s’ouvrent aujourd’hui, les élus du

groupe communiste au conseil municipal invitent les citoyens, les associations, les partis politiques… à débattre de la situation actuelle et des perspectives politiques envisageables. Cette restitution publique aura lieu le jeudi 23 juin de 18h à 22h Espace LE CAP. Au programme exposition, projection du Film Les enfants d’Arna de Juliano Mer Khamis, acteur réalisateur israélien, directeur du théâtre de la Liberté à Jenine (Palestine), assassiné le 4 avril 2011 et débat avec de nombreux invités œuvrant pour la paix. Les dernières nouvelles laissent entrevoir un espoir d’un compromis de paix et la reconnaissance par l’ONU de l’état palestinien. Nous vous y attendons nombreux ! Contact : 01 48 79 44 49 –  www.elus-communistes-aulnay.com

GROUPE DE PROPOSITIONS MUNICIPALES — LES VERTS — AULNAY ÉCOLOGIE

Sortons du « Bougisme »…

C

e syndrome touche le plus haut niveau de l’État mais pas seulement. Il s’agit de gouverner par l’agitation, « le coup politique », de nier la complexité des situations et des solutions, d’être en mouvement… L’agenda 21 est un important outil pour le long terme qui doit prendre JEAN-MARC en compte BLOCH les questions sociales, environnementales, économiques et démocratiques. Mais après son utilisation électorale, les élus ont déserté ce lieu. Et sans attendre ses conclusions, le maire lance une grande consultation sur le bilan de ses trois ans… à grands frais d’étude et de sondage.

Il faudrait au contraire approfondir les éléments positifs de l’agenda 21 pour le mener à bien, ne pas laisser les conseils de quartiers dépérir… mais on s’agite perpétuellement pour masquer les échecs d’une majorité très fragile ou cacher la valse des directeurs. Dans ce domaine, la brusque suspension du directeur général des services techniques pose de graves questions. Il avait pourtant été recruté pour sa proximité avec le maire, au détriment à l’époque d’un directeur compétent, respecté de tous et pourtant mis au placard. Ce nouvel épisode, et celui des marchés publics qui font l’objet de procès, démontrent hélas la justesse de nos analyses sur les dérives des pratiques de cette municipalité. La droite aulnaysienne gesticule tout autant en proposant des solutions simplistes à des

problèmes complexes. À l’insécurité, les élus de Droite voudraient qu’il existe un outil magique, la vidéo-surveillance, dont les études démontrent le coût exorbitant, l’atteinte aux libertés publiques, une efficacité limitée même avec des conditions d’utilisation précises et coûteuses… Ce n’est que de l’agitation : cette droite est en charge nationalement de notre sécurité. Autre exemple de communication masquant l’inefficacité : La municipalité a lancé en grande pompe une pétition pour un nouveau commissariat, une commission spéciale sur ces questions dont les conclusions concrètes se font attendre. Mais l’exécutif lance ce énième chantier à grands renforts de communication alors que dans le même temps la police municipale et la Mission Ville restent sans objectif clair, les personnels étant pourtant reconnus et compétents.

Vous l’avez compris, nous goûtons peu de cette politique spectacle qui se nourrit de grands discours. Un exemple concret : il y a près de 160 000 euros d’excédent au Centre Communal d’Action Sociale alors que de trop nombreux Aulnaysiens connaissent la précarité et le chômage. Pendant que le journal Oxygène nous fait de belles pages sur la solidarité, nous nous éloignons d’une vraie politique sociale. Au « bougisme », au bling-bling, nous préférons la réflexion partagée puis l’action concrète, sur le long terme, au service de l’ensemble des habitants et de l’unité de notre ville. Bien respectueusement. Jean-Marc Bloch, conseiller municipal Secrétariat des élus : 01.48.79.44.48. http://elusvertsaulnay.over-blog.com

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

21


GROUPE RADICAUX

Des Aulnaysiens délaissés à la Rose des Vents !

M

ais qu’en est-il au juste des promesses de Monsieur Gérard SÉGURA affichées en 2008 en matière d’amélioration du cadre de vie et de sécurité des habitants de la Rose des Vents ? Même s’il est vrai que les FLORENCE GENET promesses appartiennent à ceux qui veulent y croire, les habitants de ce quartier populaire d’Aulnay n’en peuvent plus !!! En effet, des exhibitions de motocross dans la galerie marchande

« Surcouf » et les nuisances des « 3 marchés » sont aujourd’hui monnaie courante. On peut ajouter pour cette dernière problématique l’invasion des « marchands à la sauvette » et surtout l’installation de « marchands clandestins » à l’extérieur du périmètre autorisé. Cela a pour conséquence un stationnement anarchique qui bloque les accès pompiers et qui empêche les riverains de sortir ou de regagner leur domicile. De plus, le non-respect des horaires de fermeture des marchés conduit à un nettoyage trop tardif et inachevé ; les habitants et notamment les scolaires sont ainsi obligés de contourner des camions et des détritus. En outre, une certaine forme

d’impunité tend à s’installer sur le marché. Des menaces sur des placiers et des commerçants ont été proférés par des forains en non-conformité avec la réglementation municipale. Enfin, l’insécurité est chronique en raison du peu de présence ou du peu de visibilité de la police. Par ailleurs, il y a un manque notoire de signalisation des zones en travaux sur le secteur. Malgré nos alertes auprès du conseil de quartier, on observe l’absence d’amélioration et surtout de réponse de la municipalité ! Bref, les habitants se sentent isolés dans une zone de non droit où

le premier magistrat de la ville, Monsieur Gérard SÉGURA semble se satisfaire de situations qui affectent beaucoup d’Aulnaysiens ! Où est donc passée notre chère République ? Florence Genet Parti Radical 11 bis, rue Camille-Pelletan Tél. : 01.48.66.1000 Internet : www.aulnayradical.fr E-mail : contact@aulnayradical.fr

GROUPE UMP

Un budget en trompe-l’œil, qui ne trompe personne !

E

n guise d’introduction, revenons quelques instants sur les grandes orientations du budget de notre ville :. La majorité a qualifié dans Oxygène ce budget de « maîtrisé et solidaire «. Rien de moins ! Et quand on connaît le poids des mots et ceux qui les prononcent… L’actuelle équipe municipale vient de montrer aux Aulnaysiens que les grands équilibres des finances municipales se fragilisent encore un peu plus : Nous sommes inquiets du poids croissant de la dette qui, si rien n’est fait risque d’exploser, et de la situation de certains grands postes : augmentation des charges de personnels et diminution des recettes.

Le recours à l’emprunt va immanquablement augmenter la dette de notre ville : à ce rythme, il est certain que les Aulnaysiens seront touchés dans les prochaines années via leurs feuilles d’impôts locaux. Rassurez-vous rien ne devrait être fait avant 2014 et il incombera à la prochaine équipe de réparer les pots cassés ! Il n’y a plus de maîtrise des finances publiques et la situation devient encore plus périlleuse ! Cela ne trompe personne ! Un moment d’émotion dans la « grisaille communale » : la représentation de gala du Créa, dimanche dernier, a donné un coup de fraîcheur printanier dans notre ville pour promouvoir la création d’un lieu d’accueil propre au Créa.

22 OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

Nous souhaitons de tout cœur la réussite de ce projet que nous avions nous-mêmes initié avec les responsables du Créa. Nous n’oublions pas non plus que durant ces 23 ans, nous avons partagé avec le Créa certes, les bons moments, mais aussi des moments plus difficiles et il serait bien que chacun s’en souvienne… Après une telle journée, on est bien loin des critiques de certains qui à l’époque trouvaient le Créa « élitiste ». Concernant les RASED, notre groupe suit ce dossier avec la plus grande attention. Nous avons d’ailleurs relayé les inquiétudes des parents d’élèves auprès des autorités concernées. Déjà, dans toute la mesure du possible, les établissements

et écoles situés en zone d’éducation prioritaire continueront à bénéficier de priorités dans l’attribution des moyens. Enfin, tel un fil rouge, chaque projet de la municipalité suscite de plus en plus fréquemment une levée de boucliers car cette municipalité, lorsqu’elle ne se dévore pas elle-même, dévore chaque jour un peu plus ce qui fait le charme de notre ville ! N’hésitez donc pas à nous faire part de vos inquiétudes et de vos incompréhensions : nous sommes là pour vous écouter et pour vous aider ! Groupe Réussir l’Avenir Ensemble www.ump-aulnay.com 06.61.50.14.81


MĂ&#x2030;DIAS ET PUBLICITĂ&#x2030; â&#x20AC;&#x201D; TĂŠl. : 01 49 46 29 46

C T A D

O N T R Ă&#x201D; L E C H N I Q U U T O M O B I L U S A U S S E

E E E T

111, rue Auguste Renoir 93600 Aulnay-sous-Bois

01 48 68 44 60 ARTISAN VILLERSTEEN 'HSĂ&#x192;UHHQĂ&#x;OVGHSXLV

COUVERTURE â&#x20AC;˘ PEINTURE â&#x20AC;˘ ISOLATION â&#x20AC;˘ RAVALEMENT VOS MURS VIEILLISSENT, NE LES LAISSEZ PAS SE DĂ&#x2030;GRADER VOTRE TOITURE A BESOIN Dâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x160;TRE NETTOYĂ&#x2030;E ET RĂ&#x2030;NOVĂ&#x2030;E Nettoyage par pulvĂŠrisation (produits anti-mousse, anti-verdissure et moisissure) produit Bio-DĂŠgradable Ă 90% Tous travaux de peinture Int./Ext. (ClĂ´ture, Portail, Murs...)

Pose de carrelage â&#x20AC;˘ Ă&#x2030;tanchĂŠitĂŠ â&#x20AC;˘ Isolation des combles

Garantie dĂŠcennale â&#x20AC;˘ Devis Gratuit

06 27 25 07 46 - 01 48 19 61 56

UX www.villersteen-ravalement.fr TRAVA IS T 16 bis, rue Louis Coutant - 93600 AULNAY-SOUS-BOIS N A GAR

Un professionnel Ă votre service

Vous aussi,

devenez assistant familial Ali, 57 ans, ancien informaticien,

assistant familial depuis 10 ans

Le Conseil gĂŠnĂŠral de la Seine-Saint-Denis recrute 100 assistant(e)s familiaux.

Le mĂŠtier dâ&#x20AC;&#x2122;assistant(e) familial(e) consiste Ă accueillir des jeunes de 0 Ă  21 ans, dont les familles rencontrent des difficultĂŠs momentanĂŠes. Ce mĂŠtier sâ&#x20AC;&#x2122;exerce Ă  domicile, jour et nuit dans le cadre familial. Ces enfants sont confiĂŠs aux assistants familiaux par le service de lâ&#x20AC;&#x2122;Aide sociale Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;enfance du Conseil gĂŠnĂŠral, pour leur offrir un cadre ĂŠducatif et un soutien affectif.

$EVENEZĂłASSISTANTĂłFAMILIAL ,KOPQHAVAJHECJAOQNHAOEPAEJPANJAP

)NFORMATIONSóóóóóóó


LOISIRS SPORTS

SPORT SCOLAIRE

Les écoles relèvent le challenge L’important n’est pas de gagner mais de participer et de s’éclater pour les élèves qui participeront du 14 au 20 juin au Challenge des écoles. Quoi de mieux qu’un grand rassemblement pour conclure en beauté une année de sport à l’école ? C’est la raison d’être du Challenge des écoles. Cette co-production du service des sports et de l’Éducation nationale, propose aux classes de CM2 inscrites, de participer l’espace d’une journée à des ateliers sportifs. Près de 200 élèves de 32 classes volontaires dans 32 écoles en découdront sur le stade du Moulin-Neuf, les 14, 16, 17 et 20 juin. Les éducateurs sportifs de la ville – dont huit sont mis à disposition des enseignants durant l’année scolaire en élémentaire — donneront un nouveau coup de main. Le programme est costaud avec du unihockey, du badminton, de la lutte et de la gymnastique. « La nouveauté 2011, c’est un cross de 1 000 m », précise Jean-Pierre Chambellan, le

24 OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

responsable des activités sportives à la direction des Sports. « Bien plus important que le classement, cette manifestation permet d’évaluer les progrès des élèves, mais aussi de favoriser les rencontres d’un quartier à l’autre, et surtout de passer un bon moment ensemble sous le signe du partage », confie Alain Segarra,

le conseiller pédagogique de circonscription. Comme il se doit, une remise de récompenses ponctuera la manifestation. Quel que soit son classement, chacun repartira avec un souvenir de cette journée. C’est ça aussi l’esprit du Challenge des écoles. Frédéric Lombard

L’EMS sur la brèche L’École municipale des sports boucle chaque fin de cycle d’activités par un rassemblement ludique, organisé sous la forme d’un challenge sportif. C’est un bon prétexte pour passer en revue l’ensemble des activités proposées les mercredis et les samedis. Le 22 juin, les éducateurs sportifs attendent une centaine d’enfants de 5 à 11 ans au gymnase Paul-Émile lors d’une matinée qui sera jalonnée par les ateliers. Au menu, il y aura de l’escalade, des jeux collectifs, de l’athlétisme et des jeux de lutte. Les enfants y participeront par tranches d’âge (5 ans, 6 ans, 7 ans, 8 ans et plus).


AGENDA SPORTIF 14 au 20 juin SPORT SCOLAIRE. Challenge des ĂŠcoles

primaires. 16 juin FOOTBALL. Tournoi international de foot Ă sept organisĂŠ par la fĂŠdĂŠration FSGT, de 19h Ă  22h au stade la Rose-des-Vents.

17 juin

Course sur piste, rĂŠunion rĂŠgionale sur le VĂŠlodrome organisĂŠe par lâ&#x20AC;&#x2122;ECA de 20h Ă 23h.

CYCLISME.

18 juin. CYCLISME. RĂŠunion dĂŠpartementale sur

NATATION

Brice passera par la Lorraine

le stade VĂŠlodrome, de 13h Ă 18h. 24 juin

Course sur piste, rĂŠunion rĂŠgionale sur le VĂŠlodrome organisĂŠe  par lâ&#x20AC;&#x2122;ECA de 20h Ă 23h.

CYCLISME.

Le 29 mai, Brice TourĂŠ, dâ&#x20AC;&#x2122;Aulnay sport natation, pour la Lorraine. Quant aux benjamins de lâ&#x20AC;&#x2122;ASN, cinq dâ&#x20AC;&#x2122;entre eux se sont qualifiĂŠs ; cinq nageurs sâ&#x20AC;&#x2122;est brillamment qualifiĂŠ pour les championnats 25 et 26 juin de France minimes qui se dĂŠrouleront Ă Metz le pour la finale rĂŠgionale de natation. Lâ&#x20AC;&#x2122;an dernier, il ESCRIME. Championnats dĂŠpartemen21 juillet prochain. SpĂŠcialiste du 200 m$&#&!"111111 dos, le nâ&#x20AC;&#x2122;y en avait quâ&#x20AC;&#x2122;un seul. Savannah Dupuich, Camille taux de sabre, de la catĂŠgorie poussin Ă  ) ",'$#&( ((#"')&')& *) vĂŠtĂŠran, au gymnase du Gros-Saule.  talentueux nageur entraĂŽnĂŠ par Arnaud Laroche Veret, Sirine Belarbi, Antoine Lotton, ClĂŠry Ployaert, est dĂŠjĂ  le numĂŠro 1 dans le dĂŠpartement sur cette et leur entraĂŽneur Mourad Belarbi, dĂŠfendront les 56 &"&&  2'(& !"(%) )+!$#""('&"!"!'%)' distance, et parmi les premiers dâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x17D;le-de-France. couleurs du club les 18 et 19 juin prochains Ă  Che&#) &#"(  54) ($&#"1$ '()533#' ")&2) ","(&"$& Câ&#x20AC;&#x2122;est en toute logique quâ&#x20AC;&#x2122;il dĂŠcroche son billet vreuse (78).

&")  !) ($  '$#)!'((""1  )&)$&(!"(')&(('("( $&! '$&!&'2 &"02'("(#)( #%)%)2 &#'#" ($#)& '&" ESCRIME HALTĂ&#x2030;ROPHILIE !"!'1 )&( "(((&* )&&"&"2$'"&$& & )111

Les garçons croisent les filles

Sophie aux mondiaux juniors

CYCLISME

Roulez petits vĂŠlos Lors de la FĂŞte du vĂŠlo qui sâ&#x20AC;&#x2122;est dĂŠroulĂŠe du 27 au 29 mai, lâ&#x20AC;&#x2122;Entente cycliste dâ&#x20AC;&#x2122;Aulnay a participĂŠ Ă sa manière en organisant sur le VĂŠlodrome une ĂŠpreuve ouverte aux ĂŠcoles de vĂŠlo dâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x17D;le-deFrance. 87 enfants de clubs de lâ&#x20AC;&#x2122;Essonne, du Val dâ&#x20AC;&#x2122;Oise, des Yvelines et de la SeineSaint-Denis ĂŠtaient au dĂŠpart. Joli comportement des cyclistes de lâ&#x20AC;&#x2122;EC Aulnay qui ont remportĂŠ le prix dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠquipe devant le VC  Clichy-sous-Bois et la JC coudraysienne.

Sophie Miguet, la jeune haltĂŠrophile a confirmĂŠ tout son potentiel avec un titre de championne de France junior, dans la catĂŠgorie des moins de 63 kg. Elle a rĂŠussi Ă lever 71 kg Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;arrachĂŠ et 82 kg Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpaule et jetĂŠ. Cette performance lui vaut sa qualification pour les championnats du monde junior qui se dĂŠrouleront Ă  la fin du mois de juin en Malaisie.

La saison prochaine, le Cercle dâ&#x20AC;&#x2122;escrime dâ&#x20AC;&#x2122;Aulnay continuera dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŞtre reprĂŠsentĂŠ au plus haut niveau, en Nationale 1. Les 28 et 29 mai, le quatuor Trevejo-BonaventureLucenay-Cavane a gagnĂŠ son billet sur lâ&#x20AC;&#x2122;Olympe grâce Ă sa 3e place aux championnats de France de N2. Par ĂŠquipe, sans une entrĂŠe dans la compĂŠtition ratĂŠe contre Saint-Gratien, le CEA aurait pu prĂŠtendre au titre. ScĂŠnario inverse chez les filles, battues en N1 dâ&#x20AC;&#x2122;une touche seulement (42-41) par Le Chesnay, Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;issue de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpreuve dite de la ÂŤ mort subite Âť. De quoi rager car le maintien ĂŠtait dans les cordes de Claire Duchnowski, Pascale Appavoupoulle, Caroline Bouquet et Laureline Bohbot. ÂŤ Notre ĂŠquipe fĂŠminine est moins homogène et un passage Ă  vide de lâ&#x20AC;&#x2122;une dâ&#x20AC;&#x2122;elles ne pardonne pas Âť, a dĂŠclarĂŠ Christine Dherbilly, le maĂŽtre dâ&#x20AC;&#x2122;armes. Mais câ&#x20AC;&#x2122;est promis, le challenge de la remontĂŠe est dĂŠjĂ  dans les tĂŞtes. En individuel, bonne 7e place dâ&#x20AC;&#x2122;Ivan-Trevejo en N1, tandis que Caroline Bouquet la meilleure fĂŠminine du CEA en N1, termine Ă  la 31e place.

OXYGĂ&#x2C6;NE PARUTION DU 13 JUIN 2011

25


MĂ&#x2030;DIAS ET PUBLICITĂ&#x2030; â&#x20AC;&#x201D; TĂŠl. : 01 49 46 29 46

52&(&/(5&

2SWNSYVRrIWH¡rXr

4SQTIW*YRrFVIW1EVFVIVMI

EN JUILLET Samedi 2 : ETRETAT Samedi 9Â : SENS Samedi 23 : HONFLEUR

8SYWGSRZSMW*6%2'))86%2+)6

EN AOUT Samedi 6 : DIEPPE Samedi 20 : SOISSONS Samedi 27 : ROUBAIX

Caveaux - Monuments Gravure - Plaques - Fleurs

'SRXVEXWSFWrUYIW 1¡KpVLWH]SDVjYRXVLQVFULUHRX jQRXVFRQWDFWHUSRXUWRXWHLQIRUPDWLRQ

VYI.IER'LEVGSX

ELVUXHGHVEOpVGÂś2U%3 $8/1$<6286%2,6&('(; 7pO VQFSKLOLSSLQ#IUHHIUZZZVQFSKLOLSSLQFRP

%YPRE]WSYW&SMW

01 48 68 20 11

AULNAY ENERGY 2g`ecVdVcgZTVUVafZd#"R_d Vente - RĂŠparation - LCD ElectromĂŠnager - Petit mĂŠnager Installation dâ&#x20AC;&#x2122;antenne et Parabole ElectricitĂŠ

res,

Cafetiè

, ... Rasoirs

B ?A><T> 5Ă&#x17D;c b aT STb?Ă&#x152;

01 48 69 87 51

15 route de Bondy - 93600 AULNAY-SOUS-BOIS VOUS SOUHAITEZ PROFITEZ DE VOTRE JARDIN VOUS Nâ&#x20AC;&#x2122;AVEZ PAS LE TEMPS OU VOUS NE POUVEZ PLUS VOUS EN OCCUPER

55, allĂŠe Dupleix - 93190 LIVRY-GARGAN TĂŠl : 01 43 88 06 65 - www.psalp.com Nous mettons Ă votre disposition du personnel compĂŠtent pour toutes les tâches dâ&#x20AC;&#x2122;entretien de vos jardins. Paysage service Ă  la personne est une sociĂŠtĂŠ agrĂŠĂŠe par lâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;tat en qualitĂŠ prestataire de service sous le N°/301108/F/093/S/072. Vous pouvez bĂŠnĂŠficier dâ&#x20AC;&#x2122;une rĂŠduction dâ&#x20AC;&#x2122;impĂ´t ĂŠgal Ă  50% des dĂŠpenses effectuĂŠes dans la limite de 3 000 â&#x201A;Ź par an et par foyer fiscal.

7 jours / 7

24h/24

01 48 66 25 11 5 bis, rue Just Adolphe Leclerc - 93600 Aulnay-sous-Bois Fax : 01 48 67 58 16


CULTURE CONCERTS DE MUSIQUE CLASSIQUE

Reprise des concerts Jeunes Talents L’association Jeunes Talents propose, pour la seconde année consécutive, en collaboration avec la direction du Développement culturel, une série de concerts de musique classique « hors les murs ».

PAROLE D’EXPERT MARJOLAINE ASIN, responsable du développement culturel de la ville d’Aulnay

« Créer de nouvelles habitudes »

Concert classique à l’hôpital Robert-Ballanger le 1er juin. Créée en 1998, l’association Jeunes Talents organise environ 150 concerts chaque année, dans le double but de permettre l’accès au plus grand nombre à la musique classique et de favoriser l’insertion professionnelle de jeunes musiciens. Reprenant à son compte l’ambition de Jean Vilar de « l’élitisme pour tous », l’association propose des concerts gratuits ou à très faible prix d’entrée, dans des lieux inédits tels musées, parcs ou encore hôpitaux. Depuis 12 ans, près de 2 000 jeunes musiciens, âgés de 18 à 26 ans, tous diplômés de Conservatoires nationaux supérieurs de musique, de Paris, Lyon ou de prestigieuses écoles de musique européennes, se sont ainsi produits lors de concerts organisés par l’association. Faire découvrir et partager le goût de la musique classique, l’étendue de son répertoire, mener des actions de sensibilisation et élargir les publics en jouant sur la proximité, telles sont les ambitions de l’association Jeunes Talents. Des ambitions coïncidant parfaitement avec la volonté

de Gisela Michel, adjointe au maire en charge de la culture, et de la direction du Développement culturel d’ouvrir à tous les Aulnaysiens un libre accès à la culture. Initiée l’année dernière, au lycée Jean-Zay, la série de concerts Jeunes Talents a repris cette saison avec une première date, fin mai, au collège du Parc. Un autre concert a eu lieu début juin à l’hôpital RobertBallanger et trois autres dates sont programmées en juillet et septembre.

EN PRATIQUE Programme des concerts Dimanche 3 juillet à 17h30 — parc Robert-Ballanger — rue Michel-Ange — entrée libre. Dimanche 24 juillet à 17h — parc du Sausset avenue Raoul-Dufy — entrée libre. Mardi 13 septembre à 14h — IME ToulouseLautrec — entrée libre sur réservation indispensable au 01 48 79 63 74 Plus d’infos sur : www.jeunes-talents.org

Faire sortir l’offre culturelle des lieux traditionnels tels les théâtres, les auditoriums ou les bibliothèques et l’apporter au plus près des habitants, tel est le principe de la « Culture hors les murs ». À travers cet axe essentiel de la politique culturelle de la Ville, nous espérons élargir les publics et créer de nouvelles pratiques. Les deux propositions sont complémentaires et, « traditionnelle » ou « hors les murs », l’offre culturelle est régie par le même souci d’exigence et de qualité. C’est dans cet esprit que fonctionnent depuis quelques années les « bibliothèques hors les murs », relayées depuis peu par le Médiabus et que nous avons cherché à développer cette année les « concerts Jeunes Talents ». L’exposition de 150 photos « Quartiers de vie — Regards d’Aulnaysiens », réalisée conjointement par les habitants de la Rose-des-Vents et les photographes Geneviève Hofman et David Cousin-Marsy, et qui sera visible dans tout le quartier, du Galion au parc Ballanger, est également un exemple de cette volonté forte de la municipalité de créer une ouverture à la culture et de nouvelles habitudes, grâce à la proximité.

OXYGÈNE PARUTION DU 13 JUIN 2011

27


AGENDA CULTUREL Mardi 14 juin Ă 20h30

Ĺ&#x2019;uvres de Mozart, Bach, Milhaud

Du 17 au 30 juin

Exposition Cubes sensoriels

Lâ&#x20AC;&#x2122;HEURE MUSICALE

EXPOSITION POUR LES TOUT-PETITS

Le duo de deux pianos est une formation de musique de chambre assez peu connue au regard de la richesse de son rĂŠpertoire. Les Ĺ&#x201C;uvres jouĂŠes lors de cette soirĂŠe comptent parmi les plus grands classiques de sa littĂŠrature.

DestinĂŠe aux tout-petits, cette exposition sollicite les cinq sens de lâ&#x20AC;&#x2122;enfant au moyen dâ&#x20AC;&#x2122;un parcours Ă lâ&#x20AC;&#x2122;intĂŠrieur dâ&#x20AC;&#x2122;une ÂŤ tente cubique Âť. Exposition rĂŠalisĂŠe par le personnel de la crèche Guy-Chauvin.

Conservatoire de musique et de danse [entrĂŠe libre] Mercredi 15 juin Ă 14h

Bibliothèque Elsa-Triolet [entrÊe libre et sur rÊservation pour les structures petite enfance]

Du 17 au 24 juin

FESTIVAL LATINO â&#x20AC;&#x201C; ANDALOU $0/$&354t41&$5"$-&4t&9104*5*0/4t"35*4"/"5t("4530/0.*&

Avec The New Gypsies, Miguel Angel Estrella, Orlando PolĂŠo & PMO Social Club, Pajaro Canzani, Christiane Courvoisier, El Mawsili. Le Festival latino-andalou revient pour sa 6e ĂŠdition avec une composition ĂŠclectique et colorĂŠe. Câ&#x20AC;&#x2122;est dans un esprit toujours plus festif que les visiteurs dĂŠcouvriront ou redĂŠcouvriront toute la diversitĂŠ et lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtendue artistique de la culture latino-andalouse autour de nombreux rendez-vous, notamment lors du week-end des 18 et 19 juin Ă la ferme du Vieux-Pays. Programme complet et infos pratiques sur www.aulnay-sous-bois.com

Atelier jeux de sociĂŠtĂŠ

pièces de musique classique (Chopin, Chabrier et Mozart) au traditionnel cinĂŠ-concert. Vous dĂŠcouvrirez quelques films farfelus des origines du cinĂŠma â&#x20AC;&#x201C; restaurĂŠs par les Archives françaises du film du CNC â&#x20AC;&#x201C; tous accompagnĂŠs en direct au piano.

JOURNĂ&#x2030;E DĂ&#x2030;DIĂ&#x2030;E AUX JEUX DE SOCIĂ&#x2030;TĂ&#x2030;

La bibliothèque, en partenariat avec lâ&#x20AC;&#x2122;association Oâ&#x20AC;&#x2122;ludoclub, le programme de rĂŠussite ĂŠducative de la ville dâ&#x20AC;&#x2122;Aulnay-sous-Bois et le foyerclub Apollinaire, vous propose des sĂŠances ludiques et pĂŠdagogiques pour dĂŠcouvrir ou redĂŠcouvrir les jeux de sociĂŠtĂŠ et partager un moment de plaisir entre amis ou en famille. Bibliothèque Guillaume-Apollinaire [entrĂŠe libre] Mercredi 15 juin Ă 15 heures

ÂŤ Fragment Âť Cie Arthur Harel RĂ&#x2030;PĂ&#x2030;TITION PUBLIQUE DANSE HIP-HOP

Le spectacle traite du conflit intĂŠrieur dâ&#x20AC;&#x2122;un jeune photographe entre lâ&#x20AC;&#x2122;amour quâ&#x20AC;&#x2122;il porte Ă la femme quâ&#x20AC;&#x2122;il aime et lâ&#x20AC;&#x2122;objet artistique quâ&#x20AC;&#x2122;elle reprĂŠsente pour lui.

Centre de danse du Galion [entrĂŠe libre]

CinĂŠma Jacques-PrĂŠvert [Tarifs : 4,50 â&#x201A;Ź film + goĂťter* ; 3,70 â&#x201A;Ź film seul]

*Sur rĂŠservation entre le 8 et le 19 juin

Du 17 juin au 10 juillet

Lorca, Goya, Picasso : mÊmoires parallèles EXPOSITION

Ĺ&#x2019;uvres inĂŠdites de Picasso, lithographies de Goya et tableaux de nombreux autres artistes internationaux sont rĂŠunis pour rendre hommage au poète espagnol Federico GarcĂŹa Lorca autour dâ&#x20AC;&#x2122;un thème : la tauromachie. Reliant la force des mots du poète Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠmotion du peintre, rassemblant lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠvocation du souvenir et le dessin sur la toile, cette exposition met en scène des ÂŤ MĂŠmoires parallèles Âť oĂš artistes, sensibilitĂŠs et impressions se rencontrent.

Samedi 18 juin Ă 10h30

Dimanche 19 juin Ă 16h

Croque livres

ChĹ&#x201C;ur MĂŠlodia, Dominus Regnavit de Joseph CassanĂŠa de Mondonville et Gloria de Poulenc

Le Vrai du Faux et inversement

Le rendez-vous des lecteurs en herbe.

Bibliothèque Elsa-Triolet [entrÊe libre]

SOIRĂ&#x2030;E FESTIVE CINĂ&#x2030;MA

18h30 : projection des travaux rĂŠalisĂŠs par les classes Ă projet artistique et culturel Ă&#x2030;cole et cinĂŠma (Nonneville 2 et Croix-St-Marc) et par la classe Art et culture au collège Victor-Hugo 20h : visite de lâ&#x20AC;&#x2122;exposition Ă&#x2030;cole et cinĂŠma suivie dâ&#x20AC;&#x2122;une collation. 20h30 : projection du film Ă&#x2030;cole et cinĂŠma Le Chien jaune de Mongolie. Première partie : court-mĂŠtrage de lâ&#x20AC;&#x2122;option cinĂŠma-audiovisuel de seconde du LycĂŠe Voillaume.

CinĂŠma Jacques-PrĂŠvert [entrĂŠe libre sur rĂŠservation uniquement]

La vie est dure. Non ! Câ&#x20AC;&#x2122;est le travail qui est dur de Jean-François Gallotte et AurĂŠlie Martin. La Peinture Ă lâ&#x20AC;&#x2122;huile de Claude Duty. Planet Z de Momoko Seto. Tâ&#x20AC;&#x2122;embrasser une dernière fois de Olivier Jahan. Projections suivies dâ&#x20AC;&#x2122;une rencontre avec les rĂŠalisateurs, dans le cadre du festival CĂ´tĂŠ court initiĂŠ par le CinÊ 104 de Pantin Vendredi 24 juin Ă  19h

LECTURE DES TOUT-PETITS

Le cinĂŠma dans tous ses ĂŠtats â&#x20AC;&#x201D; vol.6

Festival CĂ´tĂŠ court CINĂ&#x2030;-COURTS

CinĂŠma Jacques-PrĂŠvert [tarif unique 3,70 â&#x201A;Ź]

Espace Gainville et foyer AndrĂŠRomand [entrĂŠe libre]

Vendredi 17 juin Ă 18h30

Samedi 18 juin Ă 20h45

Samedi 18 juin Ă 14h30

SĂŠance de cuisson au raku ATELIER ARTISTIQUE

Francis Geffroy, enseignant en cĂŠramique Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcole dâ&#x20AC;&#x2122;art Claude-Monet vous propose une dĂŠmonstration de cuisson au raku. La technique du raku est un procĂŠdĂŠ de cuisson dâ&#x20AC;&#x2122;origine asiatique. Les pièces incandescentes peuvent ĂŞtre enfumĂŠes, trempĂŠes dans lâ&#x20AC;&#x2122;eau, brĂťlĂŠes ou laissĂŠes Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;air libre. Elles subissent un choc thermique important et expriment sous ces contraintes lâ&#x20AC;&#x2122;histoire de la terre, du feu et de lâ&#x20AC;&#x2122;eau.

Ă&#x2030;cole dâ&#x20AC;&#x2122;art Claude-Monet [entrĂŠe libre dans la mesure des places disponibles]

28 OXYGĂ&#x2C6;NE PARUTION DU 13 JUIN 2011

CONCERT MUSIQUE CLASSIQUE

Contemporain de Jean-Philippe Rameau, Jean-Joseph CassanĂŠa de Mondonville sâ&#x20AC;&#x2122;illustra brillamment Ă partir des annĂŠes 1730 dans le Motet français, genre alors dominant du rĂŠpertoire de la Chapelle royale.

Conservatoire de musique et de danse [entrĂŠe libre] Mardi 21 juin Ă 14h30

Livrâ&#x20AC;&#x2122;et vous RENCONTRE ENTRE LECTEURS

Bilbiothèque Jules-Verne [entrÊe libre] Mercredi 22 juin à 15h

CinĂŠ-concerto Opus IV ÂŤ FĂŠĂŠrie et Magie Âť CINĂ&#x2030;(0ĂŚ5&3%Ă&#x153;4"/4

CrĂŠĂŠ et animĂŠ par le pianiste Jacques Cambra, ce spectacle associe des

CINĂ&#x2030;-DĂ&#x2030;BAT

Dans ce flux continu dâ&#x20AC;&#x2122;informations, comment distinguer la frontière entre fiction et documentaire ? Chacun Ă leur façon, ces films mettent habilement Ă  jour le dĂŠtournement et la manipulation des images orchestrĂŠs par des mĂŠdias omnipotents. 19h â&#x20AC;&#x201D; Banlieue : sous le feu des mĂŠdias France, 2006, documentaire, 1h02. RĂŠalisĂŠ par Christophe-Emmanuel Del Debbio. Projection suivie dâ&#x20AC;&#x2122;une rencontre avec le rĂŠalisateur. 21h â&#x20AC;&#x201D; Faites le mur ! USA-GB, 2010, documentaire (vost), 1h26 â&#x20AC;&#x201D; RĂŠalisĂŠ par Banksy. PossibilitĂŠ de restauration lĂŠgère entre les deux projections.

CinĂŠma Jacques-PrĂŠvert [Tarifs : 1 film : 3,70 â&#x201A;Ź/2 films : 6 â&#x201A;Ź]


DU 2 AU 16 MAI FĂ&#x160;TE DE LA MUSIQUE

Centre de danse du Galion

Pour lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠdition 2011 de la FĂŞte de la musique, la ville orchestre un florilège de concerts. Au programme : Les Frères GuissĂŠ, Ba Cissoko, Calypso Rose ou encore la crĂŠation de 20 rappeurs dâ&#x20AC;&#x2122;Aulnay, ÂŤ Be Live Âť. Entre concerts et dĂŠambulations, musiciens amateurs et confirmĂŠs fouleront les diffĂŠrentes scènes installĂŠes Ă  travers la ville. Un rendez-vous musical incontournable !

(BMFSJF4VSDPVGt5ÂŻM danseaul@wanadoo.fr

Ă&#x2030;cole dâ&#x20AC;&#x2122;art Claude-Monet SVF"SJTUJEF#SJBOEt5ÂŻM eacm@aulnay-sous-bois.com

Espace Jacques-PrÊvert ThÊâtre et cinÊma

Programme dĂŠtaillĂŠ sur : www.aulnay-sous-bois.com

134 rue Anatole-France TĂŠl. : 01 48 66 49 90 administration@ejp93.com

Samedi 25 juin Ă 14h

Cluedo

Le Cap - scène de musiques actuelles

ANIMATION JEU DĂ&#x153;S 8 ANS

Tranche de zoo CHANSON DĂ&#x153;S 5 ANS

Finzo, Jean-Patrice Jullian, ClĂŠmence LehFinzo et ses deux acolytes proposent un concert quâ&#x20AC;&#x2122;on dirait sorti dâ&#x20AC;&#x2122;un cartoon. Les chansons, dâ&#x20AC;&#x2122;un imaginaire Ă la fois loufoque et tendre, sont portĂŠes par des musiques pĂŠtillantes. Sur scène, chaque musicien est mime, bruiteur et acteur, incarnant ainsi toute une mĂŠnagerie de personnages inattendus : un ĂŠlĂŠphant des villes, une chaise qui se prend pour un chien, un point amoureux de sa virgule, un moustique qui sâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠclate, des sportifs sur paillasson, une plante qui chanteâ&#x20AC;Ś Lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠnergie est communicative.

Direction culturelle 41 rue Charles-Floquet TĂŠl. : 01 48 79 63 74 ddc@aulnay-sous-bois.com

Mardi 21 juin de 10h Ă minuit

Vendredi 24 juin Ă 20h30

TOUS LES LIEUX

Comme chaque annĂŠe, la bibliothèque Daudet propose une aprèsmidi de jeu autour dâ&#x20AC;&#x2122;un thème. Il sâ&#x20AC;&#x2122;agira de mener une enquĂŞte dans le monde merveilleux des princes, princesses et contes de fĂŠe ! Dans un dĂŠcor fĂŠerique, les bibliothĂŠcaires vous accueilleront en costumes et vous pourrez intĂŠgrer une des trois ĂŠquipes qui suivront ce jeu de pisteâ&#x20AC;Ś Ă la rencontre de Cendrillon, Blanche-Neige ou de quelques sorcières ! Bibliothèque Alphonse-Daudet [entrĂŠe libre sur inscription] Samedi 25 juin Ă  16h

Ĺ&#x2019;uvres de Vladimir Cosma, Alfred Reed et Yagisawa CONCERT DE MUSIQUE CLASSIQUE

Dans le prolongement de la FĂŞte de la musique, lâ&#x20AC;&#x2122;orchestre dâ&#x20AC;&#x2122;harmonie du Conservatoire donne un concert dont le programme festif fait la part belle aux musiques de films et aux pièces de caractère.

Conservatoire de musique et de danse [entrĂŠe libre]

Espace Jacques-PrĂŠvert [Tarif : 9,50 â&#x201A;Ź, rĂŠduit : 8 â&#x201A;Ź, adhĂŠrent : 6,50 â&#x201A;Ź, - de 25Â ans : 4 â&#x201A;Ź]

SVF"VHVTUF3FOPJS TĂŠl. : 01 48 66 94 60 lecap@aulnay-sous-bois.com

Samedi 25 juin Ă 21h

Tumi and the volume HIP-HOP DE SOWETO

Le MC sud-africain Tumi et ses fidèles acolytes reviennent au Cap avec un album intitulĂŠ Pick up a Dream, savant mĂŠlange de hip-hop marinĂŠ dans des rĂŠcits de la vie quotidienne. Après avoir sillonnĂŠ les cĂ´tes rĂŠunionnaises lors du festival Sakifo ou dâ&#x20AC;&#x2122;une collaboration avec le musicien Danyel Waro pour un titre cachĂŠ sur lâ&#x20AC;&#x2122;album, Tumi and the Volume dĂŠbarque pour un show dâ&#x20AC;&#x2122;exception !

Conservatoire de musique et de danse SVFEF4FWSBOt5ÂŻM crd@aulnay-sous-bois.com

Le CRĂ&#x2030;A SVF"OBUPMF'SBODFt TĂŠl. : 01 48 79 66 27 lecrea@wanadoo.fr

Espace Gainville 3VFEF4FWSBOt5ÂŻM ddc@aulnay-sous-bois.com

Bibliothèque Dumont

Le Cap [8 â&#x201A;Ź/6 â&#x201A;Ź/4 â&#x201A;Ź]

Parc Dumont 12 boulevard Gallieni t5ÂŻM bibdumont@aulnay-sous-bois.com

Dimanche 26 juin Ă 17h

Bibliothèque Alphonse-Daudet

Cellissimo, Ĺ&#x201C;uvres de Bach et Villa-Lobos

3VFEV)BNFBVt5ÂŻM bibdaudet@aulnay-sous-bois.com

CONCERT DE MUSIQUE CLASSIQUE

Bibliothèque G.-Apollinaire

OphĂŠlie Gaillard et Philippe Muller interprètent des extraits des suites pour violoncelle seul de Jean-SĂŠbastien Bach et tissent un lien avec le xxe siècle musical et les Bachianas brasileira du compositeur brĂŠsilien Heitor Villa-Lobos, Ĺ&#x201C;uvres fusionnant les traditions musicales populaires brĂŠsiliennes avec lâ&#x20AC;&#x2122;hĂŠritage stylistique de Bach.

SVF5VSHPUt5ÂŻM bibapollinaire@aulnay-sous-bois.com

Ă&#x2030;glise Saint-Joseph [entrĂŠe libre]

Bibliothèque Jules-Verne SVFEV-JNPVTJOt5¯M bibverne@aulnay-sous-bois.com

Bibliothèque Elsa-Triolet 3VF)FOSJ.BUJTTFt5¯M bibtriolet@aulnay-sous-bois.com

Le MĂŠdiabus Renseignements : 07 77 96 94 97 bibmediabus@aulnay-sous-bois.com

CINĂ&#x2030;MA ESPACE JACQUES-PRĂ&#x2030;VERT w

MER 

JEU 16

VEN 17

SAM 18

DIM 19

X-MEN : LE COMMENCEMENT

LUN 13

MAR 14

))

20H45

18H

))

14H

THE TREE OF LIFE

18H15

18H

20H45

18H15

16H30

FESTIVAL CĂ&#x201D;TĂ&#x2030; COURT

20H45

LE CINĂ&#x2030;MA DANS TOUS SES Ă&#x2030;TATS

18H30

-&$)*&/+"6/&%&.0/(0-*&

14H

LUN 20 CINĂ&#x2030;-CONCERTO

MAR 21

MER 22

20H30

JEU 23

VEN 24

SAM 

DIM 26

14H30

14H30

15H

1"/*26&"67*--"(& -&(".*/"67¤-0

16H15

20H30

))

14H15

LE COMPLEXE DU CASTOR

))

18H15

18H15

16H15

VERY BAD TRIP 2

))

5)&130%*(*&4

))

)) ))

BANLIEUE SOUS LE FEU DES MĂ&#x2030;DIAS

19H

FAITES LE MUR !

21H

16H

OXYGĂ&#x2C6;NE PARUTION DU 13 JUIN 2011

29


PATRIMOINE Le bel avenir de la ferme du Vieux-Pays

Câ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;TAIT AULNAY

La ferme du Vieux-Pays constitue lâ&#x20AC;&#x2122;un des derniers vestiges du passĂŠ rural de la commune. Avec le projet dâ&#x20AC;&#x2122;installation dâ&#x20AC;&#x2122;un centre de crĂŠation vocale et scĂŠnique, elle sâ&#x20AC;&#x2122;apprĂŞte Ă vivre une nouvelle jeunesse. Il est parfois difficile dâ&#x20AC;&#x2122;imaginer ce quâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtait Aulnay au dĂŠbut du siècle dernier. Dans ce gros bourg mĂŞlant petites maisons, ĂŠcoles, ĂŠglises, commerces et quelques grandes demeures, lâ&#x20AC;&#x2122;on trouvait ĂŠgalement plusieurs moulins et fermes. De ces dernières, seule une subsiste et porte un nom qui trahit Ă  la fois son implantation gĂŠographique et historique, il sâ&#x20AC;&#x2122;agit de la ferme du Vieux-Pays. Les parties les plus anciennes de la ferme datent du dĂŠbut du XVIIIe siècle, la partie la plus rĂŠcente, des annĂŠes 1930. Ă&#x20AC; lâ&#x20AC;&#x2122;origine, il existait deux fermes situĂŠes dans lâ&#x20AC;&#x2122;actuelle rue Jacques-Duclos, seule demeure la plus grande,

la plus connue des Aulnaysiens aussi puisquâ&#x20AC;&#x2122;elle a continuĂŠ son activitĂŠ jusquâ&#x20AC;&#x2122;en 1984. Depuis les annĂŠes 1960, les 200 hectares de terrain acquis en mĂŞme temps que les deux fermes par le Dr Lefèvre, ont ĂŠtĂŠ revendus pour y construire des logements, mais lâ&#x20AC;&#x2122;exploitation de champs en dehors dâ&#x20AC;&#x2122;Aulnay permet Ă  la ferme, dite alors ferme FrotiĂŠe, du nom de son dernier exploitant, de poursuivre son activitĂŠ. Après plusieurs amĂŠnagements, le projet de crĂŠation du centre vocal et scĂŠnique permet de rendre la ferme aux Aulnaysiens et de prĂŠserver, ainsi, lâ&#x20AC;&#x2122;un des plus anciens trĂŠsors du patrimoine communal. A. R.

Villa Jenvrin M. Jenvrin, promoteur immobilier, profita de lâ&#x20AC;&#x2122;arrivĂŠe des Parisiens Ă Aulnay, Ă  la fin du XIXe siècle, pour acquĂŠrir une grande parcelle de terrain près de la halte de la Croix-Blanche quâ&#x20AC;&#x2122;il transforma en lotissement. Il sâ&#x20AC;&#x2122;installa dans la belle demeure quâ&#x20AC;&#x2122;il sâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtait fait construire Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;angle de lâ&#x20AC;&#x2122;allĂŠe du Bocage (actuelle rue E.-Cornefert).













 







 





Plan de masse du projet

LĂŠgende Le CAHRA, collection privĂŠe

       

  

 

     

    

    

       

      

    



    

      

    





     

     

30 OXYGĂ&#x2C6;NE PARUTION DU 13 JUIN 2011 

    

   


MÉDIAS ET PUBLICITÉ — Tél. : 01 49 46 29 46

BILISE O M E S Y A N AUL

n o i t n e v é Pr le u c i n a c  

Afin de prévenir les risques liés à une éventuelle période de fortes chaleurs les personnes les plus vulnérables (personnes âgées, isolées, en situation de handicap etc.) sont invitées à se faire connaître auprès des services de la Ville. Pour s’inscrire il suffit de remplir la fiche ci-contre et de la retourner à : CLIMAD - Fichier « personnes âgées » 19/21 Rue Jacques Duclos - 93600 AULNAY SOUS BOIS. Fiche également disponible à l’accueil du centre administratif, dans les mairies annexes, les antennes sociales ou sur le site de la ville : www.aulnay-sous-bois.com

Nom : ............................................................................................................. Prénom : ........................................................................................................ Vous êtes : âgé (e) de 65 ans et plus : âgé (e) de plus de 60 ans et inapte au travail : adulte handicapé (e) : Date de naissance : ........................................................................................ Adresse : ........................................................................................................ ........................................................................................................................ N° de téléphone : ............................................................................................ Dates de congés : du ...................................................................................... au .................................................................................................................... Bénéficiez-vous d’un service d’aide à domicile ? OUI NON Si oui, lequel ? : .............................................................................................. Personne à prévenir en cas d’urgence : Nom : .............................................................................................................. Adresse : ........................................................................................................ ........................................................................................................................ Téléphone : ..................................................................................................... J’accepte d’être inscrit(e) dans un fichier informatique tenu de façon confidentielle par la Ville et accepte de communiquer toute modification me concernant postérieure à mon inscription. J’ai bien noté que je peux demander à tout moment ma radiation de ce fichier. Date :........................................................ Signature : Si cette fiche est établie par une tierce personne, Nom et qualité de celle-ci : ............................................................................................................................. Selon la loi n° 7817 du 6 janvier 1978 relative à l’information aux fichiers et aux libertés, les informations figurant dans ce document sont confidentielles et font l’objet d’un droit d’accès.


MÉDIAS ET PUBLICITÉ — Tél. : 01 49 46 29 46

2 ?   =?<<< t-FTQÏDJBMJTUFEFTWFSSFTQSPHSFTTJGT IBVUFEÏmOJUJPO t-FTQÏDJBMJTUFEFTMFOUJMMFTEFDPOUBDU AULNAY-SOUS-BOIS

62/$,5( UUH ODYXH PRQWXUHYH  SDUWLUGH

Ü RX

JUHVVLI

HQYHUUHSUR SDUWLUGH

7PJSDPOEJUJPOTFONBHBTJO

c’est :

Ü

rg ou sb eS tra dd Bl

Rue de Bondy

MARCHÉ

Rue de Bondy

c’est : t-FOHBHFNFOUEVNFJMMFVSSBQQPSURVBMJUÏQSJY QPVSUPVTOPTQSPEVJUT t EFNPOUVSFTPQUJRVFTFUTPMBJSFT t6OFHBSBOUJFEFNPJTEBEBQUBUJPO t6OFQSJTFFODIBSHFTÏDVNVUVFMMF  t-FQBJFNFOUFOYTBOTGSBJT 

Du lundi au samedi sans interruption de 9h30 à 19h30

15, rue de Bondy - 93600 AULNAY-S/BOIS

Tél : 01 48 69 01 01

www.optic-leader.com

Oxygène N°132  

132ème numéro d'Oxygène.