Page 1

PORTFOLIO Audrey Weber Architecte DE

issuu.com/audreymarieweber


Sommaire


Projets universitaires Un Learning Center dans la bibliothèque de Pierre Vago à Lille 3, Villeneuve-d’Ascq Atelier Olivier Brasse - Domaine Histoire, Théories, Projet. 2015-2016

p.4

Une Structure Capable pour l’évènement Renaissance, Gare Saint-Sauveur, Lille

p.14

Un nouveau quartier au fil de l’eau, Rotterdam

p.26

Réhabilitation des halles Perret en école de musique, Montataire

p.34

Atelier Adrien de Bellaigue - Domaine Matérialité, Culture et Pensée constructive 2015 Atelier Jean-Marie Choquelle - Domaine Territoire 2014-2015 Atelier Olivier Brasse - Domaine Histoire, Théories, Projet. 2013-2014

Projets professionnels Relevé de la Serre de l’ancien jardin botanique de Lille

p.42

Rehabilitation de l’école primaire de Vieille Chapelle

p.48

Agence Lemay Toulouse Architectes. 2016 Agence Lemay Toulouse Architectes. 2016


Un Learning Center dans la Bibliothèque d e P i e r r e Va g o à L i l l e 3


______________________ Un Learning Center dans la bibliothèque de Pierre Vago à Lille 3, Villeneuve-d’Ascq ______________________

____________________________________________________________

6

____________________________________________________________


Inachèvement du projet initial _________________________________________________________ 2015-2016 __________________________________________________________

La bibliothèque universitaire de Lille 3 est réalisée en 1974 par l’architecte Pierre Vago. Elle est un frontispice urbain qui signale au quartier la présence de l’université. L’ensemble du campus est situé 5m au-dessus du sol naturel de la chaussée. Actuellement, la région Nord souhaite construire un Learning Center à l’emplacement de la bibliothèque actuelle. Ce programme nécessite des salles de lectures et des salles de travail en groupe avec différents niveaux de bruit, des salles d’animation, ainsi que des salles de cours. La totalité du programme fait 10 000m² de SHON.

Dessin de la bibliothèque idéale voulue par Pierre Vago

Vers une image unitaire

L’intervention vise à relier la chaussée haute et la chaussée basse entre elles à travers le bâtiment afin de restituer la descente progressive d’un niveau à l’autre voulu par Vago en respectant la topographie du site. Cette articulation se fait via un atrium central. La création de ce dispositif nécessite de relier physiquement et visuellement les différents niveaux. Les destructions sont mesurées afin de ne pas fragiliser l’existant. L’intervention vient creuser les plateaux existants afin de créer un grand atrium central liant visuellement les niveaux. L’ensemble des planchers est surrelevé de 50cm via un plancher technique, ce qui permet de laisser apparent les caissons. À l’intérieur il y a des poutres en porte-à-faux permettant de reprendre structurellement des coursives.

L’intervention est «un effort de synthèse entre le passé et le présent qui coexistent pour garantir une continuité de l’image», le restaurateur «est autorisé à détruire des éléments entravant la vraie forme ou à en insérer de nouveaux pour la retrouver». Renato Bonelli

Le bâtiment de Vago présente une valeur d’usages. Il est organisé selon une trame régulière de 7m20 sur laquelle se positionne la structure primaire. Cela laisser une grande flexibilité dans le positionnement des nouvelles entités programmatiques du Learning center. Celles-ci au nombre de 3 sont : - salles de lecture (pl ind, en groupes, avec niveaux de bruit différents) - locaux du personnel liés au chemin du livre - animations diverses pour les étudiants et les personnes ext (confs, co-working, expos, cafet, fab lab…)

Démolitions dans l’existant

Ajouts dans l’existant

L’intervention vise à être minimale et économique et à mettre en avant les atouts du bâtiment (positionnement stratégique, grande flexibilité intérieure, singularité des façades). ____________________________________________________ Démolitions dans l’existant

Ce travail va faire l’objet d’une publication dans une revue d’architecture.

____________________________________________________________

7

____________________________________________________________


______________________ Un Learning Center dans la bibliothèque de Pierre Vago à Lille 3, Villeneuve-d’Ascq ______________________

____________________________________________________________

8 ____________________________________________________________


_________________________________________________________ 2015-2016 __________________________________________________________ 2. Un patio carré qui concentre les flux

mais sépare visuellement étages du Idées fondatrices du les projet

s

niveau du forum et de la chaussée basse 1. Relier chaussée haute et chaussée basse à travers le Learning center

3. Une valeur d’usages liée à la trame de 7m20 flexible et fonctionnelle

4. Une partie des faça

3. Trois entitées progra organisées autour de l’ tra

2. Transformation du patio en atrium pour articuler les chaussées et relier visuellement les niveaux

chaussée haute

Public extérieur (cours, confs ...)

Lecture chaussée basse

Inachèvement du projet initial

e

2. Transformation du patio en atrium pour articuler les chaussées et relier visuellement les niveaux

Vago à Lille 3

Toiture 3. Trois entitées programmatiques autonomes organisées autour de l’atrium et à partir de la trame Public extérieur (cours, confs ...)

4. Intervenir sur la faça

Administration

Lecture

4. Une partie des façades est inachevée

R+2 Dessin de la bibliothèque idéale voulue par Pierre Vago

Vers une image unitaire L’intervention est «un effort de synthèse entre le passé et le présent qui coexistent pour garantir une continuité de l’image», le restaurateur «est autorisé à détruire des éléments entravant la vraie forme ou à en insérer de nouveaux pour la retrouver». Renato Bonelli

mes e la

R+1

4. Intervenir sur la façade arrière inachevée

re Vago Sheds

èse ent e», le des à en r».

Démolitions dans l’existant

Façade en verre collé

Rez-de-forum

Ajouts dans l’existant

____________________________________________________________

9

Maquette coupe par niveaux

____________________________________________________________


______________________ Un Learning Center dans la bibliothèque de Pierre Vago à Lille 3, Villeneuve-d’Ascq ______________________

Vue des lieux d’accueil et de travail rapide depuis l’entrée du forum haut

____________________________________________________________ 10 ____________________________________________________________


_________________________________________________________ 2015-2016 __________________________________________________________

Vue sur l’atrium central depuis les lieux de travail rapide

____________________________________________________________ 11 ____________________________________________________________


______________________ Un Learning Center dans la bibliothèque de Pierre Vago à Lille 3, Villeneuve-d’Ascq ______________________

____________________________________________________________ 12 ____________________________________________________________


______________________ Un Learning Center dans la bibliothèque de Pierre Vago à Lille 3, Villeneuve-d’Ascq ______________________

Détails sheds 1:20

Plan de R-2 1/200e

____________________________________________________________ 13 ____________________________________________________________


U n Pa v i l l o n à é c h e l l e 1


__________________________Une Structure Capable pour l’évènement Renaissance, Gare Saint-Sauveur, Lille _________________________

Premières ébauches du pavillon

Protype de Portique

Séance de travail collectif

Premiers croquis des portiques

____________________________________________________________ 16 ____________________________________________________________


_ _________________________________________________________

2015

__________________________________________________________

Le Pavillon Renaissance est une construction démonstratrice et éphémère implantée sur le site de la Gare Saint Sauveur. Elle se compose de lieux extérieurs abrités et d’un espace intérieur de manière à permettre la tenue de manifestations grand public ainsi que d’évènements variés : concerts, conférences, ateliers, expositions, jeux pour enfants... Structure élémentaire : sols , murs, toit

Le pavillon est réalisé à partir de trois éléments primaires de l’architecture : le sol, le mur et la toiture. Son mode de construction ainsi que les flux et énergies (eau, vent, lumière…) qui la traversent sont rendus visibles dans un soucis pédagogique. La construction est composée d’une structure principale qui prend la forme de portiques articulés en lamibois. Les cinq articulations hautes des portiques reconstituent des triangles indéformables et permettent des avancées de couverture en cantilever. Des caissons de bois massif ou recomposé sont disposés pour former le plancher de l’équipement. Le remplissage des parois verticales est réalisé en panneaux d’agglomérés.L’étanchéité de la toiture est assurée par une toile textile tendue en couverture, une noue centrale récupère les eaux pluviales pour alimenter des bacs végétalisés à vocation exploratoire. Ce projet a été un défi au vu des délais et des moyens de départ : 4mois, pas de budget, mais un terrain, pour concevoir et réaliser une structure capable pour l’évènement culturel «Renaissance» organisé par la ville de Lille et Lille 3000. Il a été rendu possible par la contribution de nombreux sponsors ainsi que les collaborations avec d’autres corps de métier dont les Compagnons du Devoir.

Eléments naturels : Soleil, pluie, vent

Intériotité

Epaisseur perméable

Extériorité

Maquette conceptuelle spatialisée

L’ensemble du déroulé du projet est consultable sur facebook.com/Atelier-Renaissance

Le Pavillon au sein de l’enceinte de la Gare Saint Sauveur

____________________________________________________________ 17 ____________________________________________________________


__________________________Une Structure Capable pour l’évènement Renaissance, Gare Saint-Sauveur, Lille _________________________

Préfabrication des éléments en atelier échelle 1 Mur existant

Plan de RDC

Plan de toiture bâchée

Mise en oeuvre des caissons

Utilisation de la scie à ruban pour débiter les solives.

____________________________________________________________ 18 ____________________________________________________________


_________________________________________________________

2015

Mise en oeuvre de la structure sur le chantier

__________________________________________________________

Mise en oeuvre de la porte.

Pose de la bâche.

Espace scénique et de plantations.

Dressage et contreventement des portiques.

Stabilisation du noeud papillon contreventant le porte-à-faux.

____________________________________________________________ 19 ____________________________________________________________


__________________________Une Structure Capable pour l’évènement Renaissance, Gare Saint-Sauveur, Lille _________________________

Le Pavillon, abri un jour de pluie

L’eau de pluie arose les plantes.

Plan de RDC

Coupe sur Portique 2 (les cotations sont en cm)

Plancher en matériaux de récupération

Chutes de découpes de solives

Chutes d’OSB d’environ 40cm de long

____________________________________________________________ 20 ____________________________________________________________


_ _________________________________________________________

2015

__________________________________________________________

Pose de la bâche.

Coupe sur Portique 16 (les cotations sont en cm) Espace scénique et de plantations.

Chutes de contreplaqué

Tasseaux moisis

____________________________________________________________ 21 ____________________________________________________________


__________________________Une Structure Capable pour l’évènement Renaissance, Gare Saint-Sauveur, Lille _________________________

Lancement des tracts de communication

Inauguration du Pavillon Renaissance

Concert sur l’estrade du pavillon

Projection dans la salle

____________________________________________________________ 22 ____________________________________________________________


_________________________________________________________

2015

__________________________________________________________

Scénographie lumineuse

Expositions temporaires

Expo «Naissance d’un Pavillon» sur le déroulé du projet

Expo «Matrices» sur l’architecture modulaire

____________________________________________________________ 23 ____________________________________________________________


__________________________Une Structure Capable pour l’évènement Renaissance, Gare Saint-Sauveur, Lille _________________________

Communication

____________________________________________________________ 24 ____________________________________________________________


_________________________________________________________

2015

__________________________________________________________

Ce projet a fait l’objet d’une publication dans AMC ainsi que dans la voix du Nord. Il est passé à la radio sur France Bleu Nord. Il a fait l’objet d’une vidéo de présentation pour le CAUE du Nord dans la catégorie «ArchiConversations». http://www.caue-nord.com/index.php/k2-mozaix/k2-video-blog/586-archiconversation-x-ensapl-x-renaissance-lille3000

Il a été présenté à un forum lors des université d’été des urbanistes 2015 à Lyon sur le sujet de la participation des citoyens à la ville. ____________________________________________________________ 25 ____________________________________________________________


Un nouveau quartier au f i l d e l ’e a u


__________________________________________Un nouveau quartier au fil de l’eau, Rotterdam ________________________________________

____________________________________________________________ 28 ____________________________________________________________


_________________________________________________________ 2014-2015 __________________________________________________________

R EU CO

Rotterdam, ville au brillant passé portuaire médiéval a connu une expansion considérable aux 19e et 20e s métamorphosant le cours de la Nouvelle Meuse jusqu’à la mer par la création de bassins portuaires de plus en plus vastes jusqu’à implanter aujourd’hui des ports en pleine mer. Alors que les plus anciens de ces ports perdent progressivement leur vocation industrielle et participent à la revitalisation et à la densification du centre de Rotterdam, c’est sur la rive gauche face au centre historique que le port se transforme grâce à l’extension du centre d’affaire associée à des programmes introduisant une grande mixité.

DE CA NA L

TR ES CH

AN

Quartier résidentiel au coeur du canal

ER

TI UR

E CO DE S’

UI SL

TR ES

CH

AN

E

ÔL

M

E-

TR

TR ES

CH

AN

Quartier résidentiel berge de darse

QU AR

TI

ER

PO

IN

TU

NC

A TR S

HE

L’eau, la topographie et le végétal vont organiser le positionnement des quartiers. Chacun d’entre eux dispose d’une identité propre, déterminée par les activités s’y déroulant, les types d’espaces publics et bâtis présent, le système viaire en place, ainsi que leur positionnement sur le môle. Les activités principales du môle sont liées à l’agriculture et à la pêche.

Quartier mixte coeur de mole

N L’E

Le projet de nouveau quartier se donne pour objectif de réinsérer l’eau au coeur du quartier et désamorcer les peurs qui y sont liées. Le coeur du môle portuaire de Sluisjedijk est creusé graduellement afin de permettre à l’eau d’y pénétrer. La terre récupérée est réutilisée afin de réhausser le niveau global du môle. Au fur et à mesure de la montée des eaux le paysage du quartier se métarmorphose et signale aux habitants l’évolution du niveau du canal. Une promenade plantée va se placer au sud du canal de Sluislesvijk. Au gré des chemins on peut y trouver des marais, des petites cultures agricoles, des dunes et un parc sportif.

AR QU

C’est dans la continuité que se trouvent les quartiers de KATENDRECHT et SLUISJEDIJK. Le travail a porté sur le devenir de ces espaces en lisière du fleuve en prenant en compte leur caractère partiellement inondable et la montée inéluctable du niveau des mers. L’eau est perçue comme une barrière physique et comme un danger pour les rotterdamois. La faute en incombe à la topographie plate des Pays-Bas et aux catastrophes historiques déjà survenues.

Quartier des affaires ou «Quartier Pointu»

____________________________________________________________ 29 ____________________________________________________________


__________________________________________Un nouveau quartier au fil de l’eau, Rotterdam ________________________________________

Une Promenade plantée en coeur de canal

La promenade est divisée en différentes strates végétales qui se transforment selon l’évolution du niveau de l’eau.

La végétation évolue selon l’altitude; proche de l’eau sont des plantes pouvant etre immergées.

____________________________________________________________ 30 ____________________________________________________________


_________________________________________________________ 2014-2015 __________________________________________________________

Ă€ niveau bas les herbes hautes ainsi que les champs de tulipes sont visibles.

Au nord les logements sont denses afin de libÊrer de l’emprise au sol potentiellement inondable.

____________________________________________________________ 31 ____________________________________________________________


__________________________________________Un nouveau quartier au fil de l’eau, Rotterdam ________________________________________

Les marĂŠcages constituent une zone humide submersible en cas de crue de la Nouvelle Meuse.

____________________________________________________________ 32 ____________________________________________________________


_________________________________________________________ 2014-2015 __________________________________________________________

Les axes de circulations majeurs ainsi que les habitations sont placés en hauteur afin de les protéger de la montée des eaux.

____________________________________________________________ 33 ____________________________________________________________


Une Ecole de Musique et de Danse


________________________________ Réhabilitation des Halles Perret en école de musique, Montataire _______________________________

PLAN MASSE

«Il faut associer le bâtiment, en tant qu’unité

OIRE, THEORIES, PROJET

ATELIER Olivier BRASSE

Paul LEFE

____________________________________________________________ 36 ____________________________________________________________


cURson site.» Frank Lloyd WRIGHT 1 ORDONNANCEMENT DANS LA COMPOSITIO UN ... UNE ANCIENNE FONDERIE _________________________________________________________ 2013-2014 __________________________________________________________ c son site.» Frank Lloyd WRIGHT 1 c son site.» Frank Lloyd WRIGHT Au Nord-Est de Paris, dans la 2 commune de Montataire se dressent les UE DES HALLES halles Perret. Elles sont l’héritage des premières expéri2 UE DES HALLES mentations d’Auguste Perret sur le béton armé réalisées en 1919 et en 1932. Ces halles 2 UE DES HALLES sont parmis les premières à avoir été réali2 sées de cette manière pour un lieu de travail UE DES HALLES et ont su répondre aux contraintes d’incendies.

METRIE PROPRE À présent, la mairie de Montataire souhaite

METRIE réhabiliter PROPRE ces anciennes forges en y installant

une école de musique et de danse à l’intérieur. METRIE Le PROPRE programme est vaste, il comporte des salles de cours, une salle de diffusion, une salle de METRIE danse PROPRE avec ses vestiaires ainsi que des studios d’enregistrement.

UN ORDONNANCEMENT DANS LA COMPOSITION

1 Les halles sont deux corps de bâtiment alongés UN ORDONNANCEMENT DANS LA COMPOSITION et placés côte à côte selon une trame régulière. Le projet d’origine était symétrique. 1 UN ORDONNANCEMENT DANS LA COMPOSITION Le parti pris vis-vis de l’existant a été de réve-

ler et de magnifier la structure tout le 1UN ORDONNANCEMENT DANSenLAotant COMPOSITION

second oeuvre (murs en briques ...). La structure 1 est considérée comme un «abri souverain» selon les mots de Perret sous lequel les éléments programmatiques viennent se loger de façon 2 disymétrique en n’altérant pas l’existant. La structure ajoutée est une structure sèche, 2 facile à monter, en bois. Elle est composée d’un IRE, THEORIES, PROJET matériau unique afin de former un tout et se 2 distinguer facilement de l’existant.

IRE, THEORIES, PROJET 2

Les circulations sont des lieux d’échanges essentiels au coeur du projet. Elles sont consiIRE, THEORIES, PROJET dérées comme des lieux de vies à part entière 3 THEORIES, IRE, dans une écolePROJET de musique. Elles sont des lieux surrelevée où l’on peut voir mais également être 3 vu. Ce dispositif permet une porosité visuelle et une ouverture d’une activité sur une autre. les 3 circulations suivent la direction en longueur de 3 la halle mais sans être rectilignes. La forme de la circulation s’adapte aux positions du corps et aux placements dans l’espace (groupements…).

4 4

3 3 3 4 5 4 5 54 4 5

... EN HERITAGE DE GUADET ... EN HERITAGE DE GUADET ... EN HERITAGE DE GUADET ... EN HERITAGE DE GUADET

6 6

ATELIER Olivier BRASSE 6

ATELIER Olivier BRASSE 6

ATELIER Olivier BRASSE 7 ATELIER Olivier BRASSE 7 7 7 8

4 4

3

__________________________________________________ Ce projet a été présenté devant les élus de la mairie de Montataire.

8 8 8

____________________________________________________________ 37 ____________________________________________________________


________________________________ RĂŠhabilitation des Halles Perret en ĂŠcole de musique, Montataire _______________________________

____________________________________________________________ 38 ____________________________________________________________


_________________________________________________________ 2013-2014 __________________________________________________________

L

« es grands édifices d’aujourd’hui comportent une ossature, une charpente en acier ou en béton armé. L’ossature est à l’édifice ce que le squelette est à l’animal. De même que le squelette de l’animal, rythmé, équilibré, symétrique, contient et supporte les organes les plus divers et les plus diversement placés, de même la charpente de l’édifice doit être composée, rythmée,équilibrée, symétrique même. Elle doit pouvoir contenir les organes, les organismes les plus divers et les plus diversement placés, exigés par la fonction et la destination. » Auguste Perret (Aphorisme)

____________________________________________________________ 39 ____________________________________________________________


________________________________ RĂŠhabilitation des Halles Perret en ĂŠcole de musique, Montataire _______________________________

____________________________________________________________ 40 ____________________________________________________________


_________________________________________________________ 2013-2014 __________________________________________________________

____________________________________________________________ 41 ____________________________________________________________


Une Ancienne Orangerie


____________________________________________ Une Ancienne Orangerie, La Madeleine ____________________________________________

____________________________________________________________ 44 ____________________________________________________________


_________________________________________________________

2016

__________________________________________________________

____________________________________________________________ 45 ____________________________________________________________


____________________________________________ Une Ancienne Orangerie, La Madeleine ____________________________________________

Maison du gardien

____________________________________________________________ 46 ____________________________________________________________


_________________________________________________________

2016

__________________________________________________________

Axonométrie éclatée de l’Orangerie et de la maison du gardien

Coupe dans la serre de l’Orangerie

Axonométrie de l’Orangerie

____________________________________________________________ 47 ____________________________________________________________


Réhabilitation d’une école


__________________________________________ Réhabilitation d’une école, Vieille Chapelle __________________________________________

60.12 7,98

59.90

60.52 7,65 1,97

59.97

60.52

Tapis brosse 0.70*1.00 m

2,44

8,13

2,82

1,82

1,84

3,08

Carrelage

1,89

4,25

1,99

5

Patères

2,13

2,2

3,2

0,3

7,28

3,05 Poutre métallique reprise mur porteur

2,97

Châssis existant

dalles fp 60x60 isolation 20cm LV luminaires 60x60

3

3

Tapis brosse 1.00*1.80 m Tapis brosse 1.00*1.80 m

6,7

68.23

26.70

2,95

4,62 5

3,14

____________________________________________________________ 50 ____________________________________________________________


_________________________________________________________

__________________________________________________________

1,99

2016

7,65

2,36 1,99

1,97

1,99

2

2,12 Tapis brosse 0.70*1.00 m

8,05

7,03

3,66

7,28

6,15

3,35

Châssis alu fixe 2.10* 2.35 m ht

Châssis existant

Châssis existant

Châssis alu fixe 1.50* 2.00 m ht Porte bois 0.90*2.15 m ht

3

3

3

Châssis alu fixe 2.10* 2.35 m ht

2,02

1,4

2,26

1,8

Tapis brosse 1.00*1.80 m

3

Porte bois 0.90*2.15 m ht

60.79

ECOLE

10

60.88

24.53

1,25

60.79

____________________________________________________________ 51 ____________________________________________________________


__________________________________________ Réhabilitation d’une école, Vieille Chapelle __________________________________________

LIMITE DE PROPRIETE

Coupe BB'

Niv +8.50 +69.30 Niv +7.00 +67.80

Niv +3.50 +64.30

+60.78

60.21

60.52 7,65

2

Tapis brosse 0.70*1.00 m

2,44

2,36

8,13

1,97

Tapis brosse 0.70*

8,05

3,35

2,82

1,82

1,84

3,08

Extension

7,65

1,99

1,97

59.97

trottoir

60.52

2,97

5

Patères

+70.07 ign

3,14

2,13

2,2

3,2

Coupe CC'

7,28

0,3

7,28

3,05

tableau

6,15

1,89

4,25

1,99

3

3

3

3

3 2,26

1,8

Tapis brosse 1.00*1.80 m

60.79 isolant 35 cm

1,25

2,95

Armoire électrique

4,62 5

3

26.70

10

Plénum à aménager selon plénum existant

68.23

Fx plafond technique

Plénum à aménager selon plénum existant

Laine de verre 20cm sur faux-plafond

Laine de verre 20cm sur faux-plafond

Poutre métallique reprise mur porteur (à dimensionner)

Fx plafond technique

Plan électrique pour DCE

ECOLE

isolant 35 cm

Plaque de plâtre 13mm sur rail 5cm compris isolant 5cm Pare-flamme 1/4h

Cloison plâtre 10cm avec isolant compris Pare-flamme 1/4h

6,7

____________________________________________________________ 52 ____________________________________________________________ 60.88 Cloison plâtre 10cm avec isolant compris Pare-flamme 1/4h

Faux plafond accroché aux sous-faces

Cloison plâtre 10cm avec isolant compris Pare-flamme 1/4h

Niveau faux plafond idéal 2m25 Plaque de plâtre 13mm sur rail 5cm


_________________________________________________________

__________________________________________________________

2016

Détail accès latéral 1/20e

+66.26

+70.07

0,27

+66.26 0,84 2,21

2,21

Espace v

7,28

59.91

ouverture créee pour entrée principale

1,99

3,05

2,32 3,05

1,05

2,32

1,05

+61.27

+60.78

3,91

3,8 0,3

0,84

0,3

+61.27

3,91

3,8

0,27

Niv +3.50 +64.30

Ecole existante

2,12

*1.00 m

I

7,03

5

3,66

Plénum à aménager selon plénum existant

Plénum à aménager selon plénum existant Fx plafond technique

Plaque de plâtre 13mm sur rail 5cm compris isolant 5cm Pare-flamme 1/4h

WC garçons

2,02

Tapis brosse 1.00*1.80 m

1,4

Cloison plâtre 10cm avec isolant compris Pare-flamme 1/4h

Cloison plâtre 10cm avec isolant compris Pare-flamme 1/4h Poteau métallique reprise mur porteur (à dimensionner)

Joint dilatation 2cm

WC filles

Faux plafond accroché aux sous-faces des poutres existantes

Cloison plâtre 10cm avec isolant compris Pare-flamme 1/4h

Niveau fau 2 Pla 13m comp Pare

Bureau directrice

Salle de pause

carrelage 3cm sur chape 4cm avec isolant 8cm et dalle 16cm à créer

carrelage 3cm sur chape 4cm avec isolant 8cm et dalle 9cm à créer

60.79

F t

Laine de verre 20cm sur faux-plafond

Poutre métallique reprise mur porteur (à dimensionner)

2,25

tableau

Laine de verre 20cm sur faux-plafond

N inté +6

isolant 35 cm

+7.00 m +68.80 ign Dalle existante 20cm

Dalle existante 20cm

Restructuration de l'école des 2 Rivières et mise en accessibilité de la mairie et du foyer, 62136 VIEILLE-CHAPELLE

Fx plafond technique

Ecole existante

Les côtes sont données à titre indicatives, l'entreprise se doit de réaliser les relevés elle-même pour la phase EXE.

Coupes et façades 1

Type 1 : Luminaires très basse luminance 4x14w

Classe maternelle

4.53

+3.70 m +64.50 ign

Coupe technique pour DCE

Salle d'évolution

____________________________________________________________ 53 ____________________________________________________________

Type 2 : Eclairages type projecteurs

Mairie de Vieille-Chapelle, rue de la Place 62136 Vieille-Chapelle.


__________________________________________ Réhabilitation d’une école, Vieille Chapelle __________________________________________

2,4 OB

1,06

Allège placée à 1m05 min

Détail technique pour DCE

____________________________________________________________ 54 ____________________________________________________________


_________________________________________________________

__________________________________________________________

2016

Détail accès latéral 1/20e

+66.26

0,27 0,84

3,91

3,8

3,05

1,05

+61.27

2,32

2,21

0,3

Détail technique pour DCE

____________________________________________________________ 55 ____________________________________________________________


Audrey Weber

Architecte DE

audreymarie.weber@gmail.com 06 32 07 69 91

Portfolio 2017 Audrey Weber Architecte DE