Page 1


1


Née à Caen le 02/07/1993 266 rue du Faubourg St Honoré 75008 Paris

audrey.leteinturier@gmail.com 07 78 20 06 15

Parcours d’études:

Permis A et B

2018

En formation HMONP à l’école nationale supérieure d’architecture de Paris Malaquais. L’ENSA-PM

2017

Obtention du grade master-Diplôme d’Etat d’architecte (mention très bien) à l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles. L’ENSA-V

2014

Obtention du grade licence à l’école nationale supérieure d’architecture

2011

Obtention du baccalauréat scientifique, section européenne (avec mention) au lycée Sainte-Marie de Caen.

de Versailles. L’ENSA-V

Éxpériences: ITAR Architectures (Paris) -1 an 2018

2017

-Concours pour la construction de 142 logements et parking à Saint Herblain (44) pour BatiNantes -Concours pour la construction de 32 logements et un commerce, rue du Poteau à Paris 18e, I3F. -Rendu d’Appel à projets « INVENTONS LA METROPOLE DU GRAND PARIS Secteur central Quartier du Plateau à Clichy- sous-Bois / Montfermeil -Restructuration d’un bâtiment à usage de résidence pour étudiants de 325 logements, rue de Tolbiac à Paris 13ème, phases APS et PC. Paris Habitat

Missions en freelance -depuis juillet 2017

-Conception d’une maison individuelle de 120m² et dépôt de permis de construire (accepté) à Loctudy Finistère. -Agencement d’un Food Court, projet Food Society, la Gaité, Montparnasse. Phase esquisse pour French Food Capital, Beaumarly et M6.

2016

Maison Edouard François (Paris) -Stage 6 mois

-Extension de logements sociaux en phase APD et PC (rue didot Paris) travail en plans coupes et 3D. I3F -Exposition au RIBA Londres «At home in Britain designing the house of tomorrow» travail en maquettes, photoshop et 3D.

DHD-architectes, (Caen). - Stage 2 mois 2013

-Projet de maisons individuelles phase esquisse, travail en 3D. -Suivi de chantier, extension d’un internat à Agneaux.

François Le Grix décoration,(Paris). -Stage 1mois 2012

- Aménagement d’un hôtel Particulier, phase esquisse.(Paris) -Suivi de chantier, construction d’un hôtel particulier rue A.Dehodencq (Paris)

Marguerite Parquets, (Caen).-Stage ouvrier 2 sem B.Beuneiche, (Caen).- Stage 2 sem

Compétences/ Intérêts : Anglais

Espagnol

Autocad

Rhinocéros 3D

Illustrator

Artlantis

Indesign

Pack office

Photoshop

Lazer cut

Sketchup pro

Maquettes

Archicad /BIM

2

Français


3


66 rue de Turenne 75003 Paris T (33) 01 43 57 44 50 info@itar.fr

Madame, Monsieur, Par la présente lettre, je souhaite recommander Audrey Leteinturier qui a travaillé pendant 1 an de mars 2017 à mars 2018 dans mon agence ITAR Architectures, où elle a assuré, d’abord en tant que architecte DE puis dans le cadre de son habilitation à la Maitrise d’œuvre le rôle d’architecte assistante. Durant son expérience chez nous, Audrey a pris en charge d’une manière professionnelle et efficace un certain nombre de missions pour différents projets que je lui ai confiées : -

Concours pour la construction de 142 logements et parking en sous-sol à Saint Herblain (44) pour BatiNantes Concours pour la construction de 32 logements et un commerce, rue du Poteau à Paris 18e 2 études de faisabilité et de potentialité pour la construction de logements sur des parcelles parisiennes, rue Amelot et rue Saint Antoine Constitution d’un dossier d’appel d’offre SEMAPA lot M9A situé dans le quartier Masséna-Chevaleret à Paris 13e Rendu d’Appel à projets « INVENTONS LA METROPOLE DU GRAND PARIS Secteur central Quartier du Plateau à Clichysous-Bois / Montfermeil Restructuration d’un bâtiment à usage de résidence pour étudiants de 325 logements, rue de Tolbiac à Paris 13ème sur les phases APS et permis de construire Construction d’une résidence personnes âgées de 101 logements, locaux d’activités ZAC Vilgénis à Massy : recherche de façades Mise à jour graphique du book

Lui furent confiées l'élaboration des plans généraux, coupes, façades, dessins de plans de niveaux, schémas et diagrammes 2D et 3D Dynamique et motivée, Audrey a fait preuve d'une force d'adaptation face à des projets de nature, d'échelles et de contextes très variés. Elle a également rapidement trouvé sa place au sein de l’agence et s'est associée à l'équipe de projet avec facilité. Les taches et objectifs qui lui ont été donnés ont été abordés avec sensibilité et habileté ; tout en maniant les outils de production avec aisance. Audrey est un profil sérieux et investie, elle montre des qualités d’implications au sein d’un environnement à la charge de travail très importante. Elle s’est toujours montrée apte et porteuse d’idées et d’initiatives pour le bon déroulement de ses actions en regard des objectifs fixés. Nous ne sommes hélas aujourd'hui pas en mesure de prolonger notre collaboration avec Audrey mais je souhaite participer à sa démarche de recherche en la recommandant à vous, confrère, et faire bénéficier à votre entreprise de l’opportunité de s’adjoindre les services d’une collaboratrice à l’esprit et aux capacités intéressantes, polyvalente et digne de confiance.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de mes salutations distinguées,

Ingrid Taillandier, Architecte dplg, Gérante

SARL d’architecture au capital de 17 500 euros – RCS n°447 601 162 - Siret : 447 601 162 00020

4


5


CONTENU :

Projets d’agences : novembre 2017 : St Herblain

Concours pour BATINANTES, 142 logements et parking à Saint Herblain. ITAR architectures

P 7-10

avril 2017: Grand Paris

Inventons la métropôle du Grand-Paris Clichysous-bois/ Montfermeil. ITAR architectures

P 11-14

Projets d’école ENSA-V : Master 2 : PFE

Master 2: 1er semestre

Création d’une école alternative à Sarcelles, réhabilitation d’une ancienne centrale thermique.

P 15-20

Réhabilitation d’un ilôt Parisien.

P 21-28

6


BAGATELLE : 2 mois THE architectes-D’ici la-Egis Saint- Herblain

Coucours Bati-Nantes Saint-Herblain 142 logements + parking

11/2017

Situé au Nord du territoire de Saint Herblain, le site est localisé sur le flanc Sud du projet global du lotissement Bagatelle. Il s’inscrit dans l’opération de Bagatelle au sein d’un parc paysager en pleine mutation. Notre parcelle proche du château de Bagatelle abritait l’ancien verger du domaine, qui en conserve encore les traces, avec la présence d’un mur de pierres sèches d’environ de 2 mètres de haut, d’un bassin maçonné en son centre et également des alignements d’arbres fruitiers. Tout l’enjeux était de conserver au maximum les arbres existants sur la parcelle ainsi que le mur et le bassin. De ce fait nous avons choisi de nous implanter de façon à libérer au maximum le sol et l’espace paysager, ainsi, trois bâtiments organisent la parcelle. Le premier tient l’angle de la rue du Zambèze et sert d’appel , le second marque la joinction centrale entre l’ilôt M et N constitutant le site, le 3ème, quant à lui, s’implante dans la partie boisée créant un accès en contrebas. Cette organisation permet de lire deux failles végétalisées au sein de notre parcelle, un verger et un espace boisé. Toute la compléxité du projet était de traiter les parcours des différents usagers, des habitants, des visiteurs et des automobilistes. Le rez-de-chaussée ne comporte pas de logements mais une salle commune, des halls généreux , des locaux vélos et des parking ouverts dissimulés par des pares vues. La parcelle est alors pensée comme un parc où l’on peut se ballader sans gênes de vis à vis. Les autres places de parking sont en sous-sol sur un niveau et suivent l’implantation des bâtiment. Les bâtiments sont scindés en deux parties, (un plot et une barre) pour offrir des circulations généreuses avec des palliers extérieurs. Les plots sont plus hauts ce qui permets aux habitants de capter des vues et d’avoir des séjours doublements orientés. Des balcons sont proposées avec des jeux de profondeurs et de filtres qui permettent des créer des doubles hauteurs intéressantes. Quatres duplex occupent les derniers étages et permettent de créer des renfoncements avec des terrasses. Les bâtiments en barres, eux, sont plus bas mais offrent en toitures des terrasses utilisables par les habitants, il existe une grande multitude de typologies et chaque logement possède un balcon. Les bâtiments sont recouverts d’un béton matricé en façade, et d’ un alluminium couleur champagne.

7


plan des masses

8


Plan d’étage courant

Plan des accès et circulations

Coupe longitudinale

Coupe transversale Bâtiment 1

Repères coupes

9


circulation verticale - lieux de rencontres

faille végétale- verger

faille végétale - boisée

toiture terasse - appropriable

Bâtiment type - Plan d’étage courant

10


INVENTONS LA METROPOLE DU GRAND PARIS 3 mois

RVA-M.Zwarc-Castro Denissof-Linkcity Clichy sous bois /Montfermeil

Clichy sous bois / Montfermeil

Halle de marché + foyer de j.t + parking

04/2017

La parcelle est au coeur des mobilités, située à proximité de la frontière Clichy-sous-bois et de Montfermeil, elle se trouve au point majeur du plan opérationnel imaginé pour structuré la commune. Un plan constitué de 12 parcelles de projets suivants différentes phases. La prochaine gare de Clichy Montfermeil imaginée pour le grand Paris va être construite en face de notre parcelle de projet de phase 1, ainsi qu’un arrêt de tram de la ligne T4. Le bâtiment propose une superposition de propgrammes innovants, un parking, une halle de marché, un foyer de jeunes travailleurs et une ferme urbaine. Le projet opére sur une surface de 2 288m² et forme un réel quartier commercial. La morphologie du bâtment se veut aérienne et fonctionnelle, le socle du marché s’installe sur l’intégralité de la parcelle pour avoir une surface commerciale la plus généreuse possible. Elle contient une « bande servante » permettant de desservir les logements par l’allée Romain Rolland. Cette bande accueille aussi une annexe à la halle prévue comme lieu de stockage et d’arrivée des marchandises avec un monte-charge connecté au parking. Ce socle a une hauteur de 8 mètres et s’aligne avec les parcelles voisines contenant elles aussi des commerces. Il permet de qualifier l’allée Anatole France comme nouvelle artère commerciale de la commune. Le programme de foyer de jeunes travailleurs est en retrait de 2 mètres par rapport à la limite de propriété pour se préserver des nuisances sonores de la rue marchande. Les logements sont implantés en quatre plots sur le socle afin d’offrir un cœur d’ilot large et agréable. Cette implantation est en cohérence avec les logements avoisinants. Les plots respectent le règlement du PLU avec une hauteur limitée au R+5, seul le plot tenant l’angle de l’allée Romain Rolland et l’allée Anatole France dépasse la hauteur indiquée et monte jusqu’en R+8 dans un principe de dialogue et d’équilibre avec la la nouvelle gare. Cette hauteur est par ailleurs rendue nécessaire pour marquer l’importance de ce nouvel axe.En toiture se trouve deux serres agricoles urbaines connectées l’une à l’autre par une passerelle. Elles sont desservies par un accès privatif attenant au carrefour de la parcelle voisine. En sous-sol un parking partagé est mis en place. Une partie est réservée aux particuliers du foyer et une autre aux marchands pour se stationner et pour livrer leurs marchandises.

11


Plan des masses -L’Allée Anatole France, le nouvel axe majeur

12


VH

VH

Accès espace vente Accès ferme urbaine

Ferme Ferme urbaine urbaine Espace de Espace de stockage bureaux

Monte-charge

3

2

1

5

6

6

11

4

10

5

3

2

1

4

Annexe Halle

17

17 7

7

16

16 8

8

15

15

12

11

10

13

9

14

4

Archivage Stockage Bureaux

2

4

1

5 6

17 7

16 8

15 11

10

12

9

13

14

Accès Halle

Accès parking Accès résidence

Halle de marché

Salle du personnel

3

Local OM

Atelier

Patio

Future gare G-Paris

Etage

Vestiaire

Future gare G-Paris

Accès Halle

Allée Anatole France

Hall

Lingerie

Halle de marché

Patio

vues principales

5

6

17

7

16

8

15

3

LT

2

Local tech

1

11

13

10

12

14

9

13

12

14

9

Local vélos

Bureaux

Allée Romain Rolland

TRAMWAY T4 // CLICHY MONTFERMEIL

TRAMWAY T4 // CLICHY MONTFERMEIL

RDC marché

R+1-double hauteur marché

VH

8

T1 bis

7

9 10 11

T1

6

T1

5

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1

3

T1

2

T1

T1 bis

1

T1

4

T1

4

5

6

7

8

9

3

12

10 11

2

12

1

13

13

14

14

T1 ' 17

15

16

14 13 12 11 10 9

6

7

8

T1 Bis

T1

5

T1

4

T1

3

T1

2

16

15

T1 bis

T1 bis

Patio

Patio Espaces

Espaces communs

communs

Future gare G-Paris

T1

T1

T1

T1

9

T1

T1

T1

T1

T1

T1

T1 bis

10 11 12 13 14 15

4

5

6

7

9

8

10

3

11

2 1

12 13 14 17

16

15

TRAMWAY T4 // CLICHY MONTFERMEIL

T1

8

T1

16

T1

T1 7

T1

T1

17

T1

T1

6

LT

Salle polyvalente

T1

5

T1

T1

3

T1

2

T1

1

T1

4

T1

T1 '

LT

T1

T1 bis

R+2- espaces communs

TRAMWAY T4 // CLICHY MONTFERMEIL

13

R+3- plan étage courant

Future gare G-Paris

T1

1

17

15

T1

16

T1

17

T1 Bis

T1 '


des espaces communs lumineux et généreux

Toiture partagée

Halle de marché

ferme urbaine

14


ÉQUIPEMENT PUBLIC: 4 mois

- PFE Travail seule R.Scoffier

SUJET : l’architecture comme facteur d’éducation Sarcelles.

02/2017

Master 2 // PFE

Sarcelles

Le système scolaire n’est pas adapté à tous les enfants, quel peut être le rôle de l’architecte dans la conception d’écoles dites «alternatives» ? L’architecture peut-elle favoriser un modèle pédagogique différent tel que celui de Maria Montessori? Une organisation spatiale qui développerait la curiosité, l’autonomie et la responsabilité de l’élève. J’ai découvert la fondation espérance banlieues qui offre un système éducatif adequat aux ZEP et qui a pour projet d’ouvrir une nouvelle école hors contrat à Sarcelles. J’ai donc décidé de faire une proposition architecturale pour la fondation en réhabilitant une ancienne centrale thermique appelée «CT3» abandonée depuis les années 1990. Celle ci se trouve aux abords d’un axe majeur de la ville et alimentait le grand ensemble de la ville en chauffage. Idéalement située, proche des zones résidentielles, dôtée d’une grande capacité d’acceuil et d’une structure en portiques rare ce bâtiment semblait approprié pour l’installation d’une école. CT3 est bordée d’une part de la départementale et de l’autre par une nouvelle centrale thermique «CT4» fonctionnant au gaz. Le premier travail fut d’intégrer le projet au réseau routier et de désenclaver le site. Pour ce faire un accès est ajouté depuis la D316 et une route est tracée afin de séparer l’école de la nouvelle centrale CT4. Le site est prolongé dans sa longeur afin de marquer l’axe traversant du bâtiment et afin d’offrir un espace de jeux aux enfants avec à l’avant un parvis minéral et de l’autre un parc totalement végétalisé. Le site offre naturellement deux accès au bâtiment l’un au rez-de-chaussée (côté parvis) et l’autre au sous-sol (côté parc) marqué par une rampe.

Accès exist Piétons et

15


CT3, bâtiment existant

D125

D316

D10

carte , morphologie Sarcelles D316

Bus 268

route de Groslay (my place)

D125

CT3

CT4

D125

D316 D316

D10

accésibilité au site- existant/projeté D316

Bus 268

route de Groslay (my place)

Bus 133

Piscine D125

Bus 368

collège Chantereine

D316

tants - échelle 1:2000e bus - Voitures

16 Bus 133

Piscine


Au sein de la centrale la structure est simplifiée et prolongée d’un portique de part et d’autre pour contenir les circulations ainsi que des parvis. Ce geste permet de conserver toute la surface existante pour la dédier aux étages de cours mais aussi marque l’axe traversant de l’école . La trame existante du bâtiment est marquée par une résille, elle sépare les circulations des espaces de cours, ces circulations sont placées à l’arrière du bâtiment et dotées de terrasses afin de profiter d’une vue sur le parc et d’avoir une protection accoustique . Ces portiques soutiennent uniquement «la coque» du bâtiment, celle-ci faite d’aluminium est scindée en deux afin d’offrir un large patio central. En plus de ce patio elle est perçée selon une trame en quinquonce afin d’apporter de la luminosité aux plateaux de cours. Ces perçements laissent une grande liberté dans l’organisation des espaces de cours. La structure intérieure est indépendante, les dalles sont portées par un ensemble de poteaux en béton. Le bâtiment peut être divisé en trois parties avec en rez-de-chaussée les zones de détentes , espaces communs, en sous-sol la bibliothèque et la partie haute qui est réservée aux salles de cours. Ces parties se distinguent les unes des autres architecturalement, le sous sol est totalement entéré, seule la rampe, l’auditorium (reliant le rdc au sous-sol) et des cours anglaises éclairent la bibliothèque. Le rez-de -chaussée quant à lui est totalement vitré laissant une grande visibilité sur l’exérieur. L’enveloppe recouvre et protège les espaces de cours dans les étages supérieurs. La partie haute du bâtiment offre des plateaux de cours selon des pôles d’enseignements thématiques, ils ont chacun des hauteurs différentes permettant un confort accoustique. Les plateaux sont organisé selon un plan libre ponctués de parois amovibles et de rideaux . L’interêt de cette organisation est de permettre aux différents cours de se rejoindre facilement et de favoriser les travaux interdisciplinaires. L’élève peut passer d’un enseignement à l’autre aisément et aller à la rencontre des professeurs. L’architecture du bâtiment entraine une nouvelle façon d’enseigner et de travailler, avec la mise en place de petits groupes, la possibilité de connecter les espaces de cours entre eux et une grande facilité de déplacement entre les plateaux de cours. L’école alternative favorise l’épanouissement, la curiosité et la résponsabilité de l’élève.

structure existante

modification de la structure

+14m +11m +8m +5m

+12m +9m +6m +3m

structure interne

étages de cours

17


axonométrie éclatée- triparties

18


19


20


21

rampe extĂŠrieure et circulations


5.00m

3.00m

Plan d’étage courant : R+1 et R+2

22

plateaux de cours


LE LOGEMENT: 4 mois

Travail en trinôme F.Duchêne- N.Hoyet

SUJET :Le catalyseur BIM: Réhabilitation d’un ilôt parisien

02/2016

Master 2// 1er semestre

Rue de Tolbiac 75013

Nous avons travaillé sur un ensemble de logements collectifs existants dans le 13e arrondissement de Paris. La commande étant de réhabiliter la tour, de conserver le même nombre de logements , d’implanter une crêche et d’aménager un espace paysager nous avons choisi de détruire la barre B et une extrémité de la barre A afin de diviser la parcelles en deux une partie minérale et l’autre végétale et de proposer un parc en coeur d’îlot cotenant la crêche ainsi que de créer une place urbaine au carrefour de la rue de Tolbiac. Nous avons implanté un bâtiment sur pilotis entre la tour et la barre A appelé «le catalyseur» servant d’appel et de porte d’entrée à l’îlot. En dessous de ce bâtiment des bassins sont installés afin de dynamiser la place urbaine minérale. Le parc quant à lui est fragmenté en strates qui suivent le dénivelé naturel du terrain et au milieu duquel s’implante la crêche, cette partie est entièrement végétalisée. En rez-de-chaussée de la barre se trouve des restaurants, cafés dont les terrasses sont situées au sein du parc tandis que le rez-de-chaussée de la tour abrite une bibliothèque. D’abord nous avons réhabilité la tour, en conservant la structure existante et en créant une façade autoporteuse métallique. Cette peau épaisse d’1m50 apporte aux logements des espaces en plus à savoir des loggias mais aussi des extensions des séjours pour les T3. La tour est entièrement enveloppée par une résille fine qui sert de brise soleil mais aussi de stores. La barre A, la structure existante est conservée, les noyaux de circulation sont remplacés par des coursives éxtérieures permettant une densité optimale pour les nouveaux appartements en duplex. Du polycarbonate est utilisé comme revêtement extérieur ainsi que comme modules coulissants pour fermer les loggias orientées sur la rue de Tolbiac. Le nouveau bâtiment que nous créons appelé catalyseur est sur des pilotis de 9m de haut servant de porte d’entrée à l’ilôt. Un atrium central et des terrasses fillantes tout autour du bâtiment ont été crées afin d’obtenir des appartements à double orientation et un espacecommun en rez-de-chaussée. Les volets en accordéon métalliques conférent une façade dynamique au catalyseur. Enfin, la crèche est composée d’un couloir côté parc sur double hauteur et les différents programmes sont repartis distinctement dans les parties en bois, la toiture et le mur côté parc sont végétalisés ce qui permet d’intégrer le bâtiment dans le parc.

23

porte d’entrée de l’ilôt3


URBAIN

EXTREMITE BARRE A DETRUITE

rue

net

ouli

du M

BARRE B DETRUITE

ac

PARC

bi

ol eT

ed

ru

TOUR

IMPLANTATION BATIS NEUFS

CATALYSEUR LIBRAIRIE

CRECHE

BARRE

RDC TRAVERSANT

COMMERCES

24

axonométrie de l’ilôt.


tour existante

rĂŠhabilitation de la tour

logement type

25

parc


barre existante

rĂŠhabilitation de la barre

logement type

26

terrasses et commerces en rdc de la barre


catalyseur

patio catalyseur

logement type

27

patio catalyseur


crèche

T1

18 m²

TOTAL

T2

46 m²

T3

T4

60 m²

73 m²

0

0

20

20

40

0

36

12

0

48

10

13

24

13

60

10

39

56

33

28

148

logements proposés

crèche


29


Merci !

Collages pour recherches : Façade et matérialité , ITAR architectures -Massy

30


audrey.leteinturier@gmail.com 07 78 20 06 15

Portfolio Audrey Leteinturier Architecte DE  

Travaux d'études et en agence d'architecture 2017-2018

Portfolio Audrey Leteinturier Architecte DE  

Travaux d'études et en agence d'architecture 2017-2018

Advertisement