Page 1

fAAAuteuil D’orchestre 37 l’actualité de l’auditoriumorchestre national De lYon

Dossier

french kiss Le festival qui embrassse tout le répertoire de la musique française Du 10 JANVIER Au 10 FÉVRIER 2012

michael jarrell

Parcours chostakoVitch

3 concerts avec l’ancien compositeur en résidence de l’ONL

5 rendez-vous avec l’un des compositeurs majeurs du xxe siècle

janvier marS 2012


11 12

sAAAison

60

4 concerts

aBonnement

chefs-D’œuVre chef-D’œuVre n° 4

chef-D’œuVre n° 2

maurice raVel DaPhnis et chloé, SuiteS noS 1 et 2

piotr ilitch tchaÏkoVski sYmPhonie no 6, «Pathétique»

chef-D’œuVre n° 3

chef-D’œuVre n° 1

Dimanche 18 mars, 16h00

Vendredi 29 juin, 20h00

Dimanche 5 février, 16h00

johanneS brahms sYmPhonie no 4

Dimanche 29 avril, 16h00

ludWig Van beethoVen sYmPhonie no 9 (Attention, jour et horaire spécifiques)

abonneZ-Vous dèS maintenant ! sur 04www.auditorium-lyon.com 78 95 95 95 / www.auditorium-lyon.com 2


© Vincent Dargent

éditorial / Sommaire

Des chefs-d’œuvre à l’ONL Initiée voici deux ans, cette série représente beaucoup dans le dialogue que nous avons voulu établir avec vous, les auditeurs de l’ONL. Il s’agissait de baliser un parcours sur trois saisons – qui prend fin ce semestre – afin de répondre à cette question souvent entendue : «Je veux bien venir, mais je ne m’y connais pas en musique…». Cette année nous vous proposons quatre chefs-d’œuvre  : Daphnis et Chloé de Ravel, la Quatrième Symphonie de Brahms, la Sixième Symphonie de Tchaïkovski et la grandiose Neuvième Symphonie de Beethoven. Emblématique du renouveau de l’organisation de la programmation, la deuxième édition du festival French Kiss vous donne à embrasser le répertoire de musique française en compagnie des plus grands  : Berlioz, Ravel, Poulenc, Fauré, Satie, Gounod, Lalo, Ferroud, Koechlin… servis par les meilleurs talents, à la tête de l’ONL  : Emmanuel Krivine, Josep Pons, Sir Neville Marriner, Ilan Volkov et Timothy Brock. Rendez-vous également aux 10  000 auditeurs qui nous font confiance dans l’aventure du Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns, avec la Maison de la Danse. Et bienvenue à vous tous qui venez voir et entendre les musiciens de l’ONL !

Dossier french kiss .......................................................................... p. 4 à 10 musique De chambre ................................................................................. p. 12 L’ONL intime

autour D’une œuVre ................................................................................ p. 13 Quatrième Symphonie de Brahms

autour D’un comPositeur ............................................................... p. 14 Michael Jarrell

Parcours chostakoVitch ..................................................................p. 15 5 rendez-vous avec le compositeur russe

orchestres inVités .......................................................................................p. 16 Orchestre du Théâtre Mariinski

nos Partenaires musicaux ................................................................ p. 18 Les Grands Interprètes

le coin Des enfants .................................................................................... p. 19 Jeux d’orgue et d’orchestre – Le Loup-Ateliers

les renDeZ-Vous Gratuits .................................................................. p. 20 aVantaGes abonnés ................................................................................... p. 21

Laurent Langlois Directeur général

calenDrier ............................................................................................... p. 22 à 25 tarifs / infos Pratiques ................................................................. p. 26-27

Directeur de la publication : Laurent Langlois Rédaction et coordination : Nellie Bonnet et Claire Delamarche, avec le concours d’Arnaud Brovillé, Martine Essayan, Séverine Gueffier, Jane-Lise Meunier.

Conception graphique : Réalisation : Pascale Moncharmont

L’Auditorium-Orchestre national de Lyon est un établissement de la Ville de Lyon.

Photo de couverture : Louise Brooks © Sofar/DR

Licences n° 1028261-1028262-1028263

3


Leonard Slatkin dirige l’ONL © David Duchon-Doris

4


Dossier

2e

édition

French

kiss

Le festival qui embrasse tout le répertoire de la musique française

De la musique française au tournant du xxe siècle Si l’on songe à la musique romantique, il vient systématiquement à l’esprit des mélomanes les noms de Franz Schubert ou de Robert Schumann, en oubliant souvent qu’Hector Berlioz (1803-1869) fut notre illustre ambassadeur français durant ce xixe siècle haut en couleur (la Symphonie fantastique, Carnaval romain ou les Nuits d’été sont au reste d’excellents chefs-d’œuvre à connaître…). De même, au tournant du xxe siècle, face au répertoire allemand (notamment celui de Richard Wagner), Camille Saint-Saëns (1835-1821), Érik Satie (1866-1925) ou Claude Debussy (1862-1918) ont eu quelques difficultés à imposer leurs idéaux artistiques (les guerres troublant à l’évidence les effets d’appréciation objective). Au reste, à certains égards, par leur fine instrumentation et aussi par leur mise en forme, la Danse macabre comme La Mer ne sonnent-elles pas bel et bien «français» ? Dans ce sillage, si Gabriel Fauré (1845-1924) reste le prince de ce que l’on appelle la «mélodie française» (par rapport au Lied germanique), André Caplet (1878-1925) a été l’ami et l’assistant de Debussy, orchestrant çà et là à

Du 10 janvier au 10 février 2012

la place du maître. À l’instar du catalogue (Litanies, Fantaisies) de Jehan Alain (1911-1940), parmi des dizaines de pièces enchanteresses, l’œuvre religieuse de ce musicien havrais (Sonnets, Prières) reste véritablement à découvrir. Enfin, d’une imagination débordante, certains compositeurs français ont désiré illustrer l’au-delà des frontières. Si Camille Saint-Saëns s’est tourné vers l’Algérie, Édouard Lalo (1823-1892) et Maurice Ravel (1875-1937) ont par exemple écrit de grandes partitions en l’honneur de l’Espagne. Pour ce nouveau festival French Kiss, vous pourrez apprécier le fabuleux Concerto pour violoncelle en ré mineur de Lalo et la suite complète de la symphonie chorégraphique Daphnis et Chloé de Ravel (pages illustres créées en 1912 sous la direction de Pierre Monteux). Jean Brasse

5


Dossier French KiSS

requiem de Duruflé et de fauré deuX requiem (duruFlé et Fauré) et une Petite messe Des morts (théodore duBoiS) Figurent au programme du FeStival French KiSS, maiS ilS n’ont rien de luguBre : il S’en dégage cette lumière douce et colorée à la FoiS que l’on aSSocie Si Souvent à la muSique FrançaiSe.

Bernard Tétu © J. F. Leclerc

Maître de chapelle de l’église de la Madeleine, à Paris, Gabriel Fauré composa l’embryon de son Requiem pour les obsèques d’un paroissien. L’œuvre naquit par «tranches», jusqu’à trouver sa forme définitive, avec orgue et grand orchestre, en 1900. La création de cette version se déroula au palais du Trocadéro, à Paris, et l’orgue qui participa à l’événement est celui-là même qui résonne aujourd’hui à l’Auditorium.

Si le Requiem de Fauré bénéficie de l’excellent Orfeón Donostiarra de San Sebastián et de Patricia Petibon et Lionel Lhote en solistes, c’est le Chœur d’oratorio de Lyon qui chantera celui de Duruflé, donné dans sa version avec accompagnement d’orgue (Vincent Warnier). Lors de ce même concert, cordes et harpe de l’Orchestre national de Lyon se joindront également à l’orgue et aux Solistes de Lyon-Bernard Tétu dans une série de courtes pièces, comme cette exquise Petite Messe des morts de Théodore Dubois. Mardi 10 janv. 20h00 Chœur et orgue Requiem de Duruflé -Vendredi 27 janv. 20h00 Samedi 28 janv. 18h00 Concerts symphoniques Requiem de Fauré

6

© David Duchon-Doris

C’est notre instrument qui accueillit également, quarantesept ans plus tard, au tout nouveau palais de Chaillot, la version première et orchestrale d’un autre Requiem illustre : celui de Maurice Duruflé. Écrit à la mémoire du père du compositeur, c’est un hommage assumé au Requiem de Fauré, que Duruflé admirait beaucoup. Mais les couleurs sensuelles et secrètes à la fois de l’œuvre n’appartiennent qu’à lui.


Dossier FRENCH KISS

Ciné-concerts

L. Brooks/Prix de beauté © Sofar/DR

Prix de beauté et Pêcheur d’Islande comptent parmi les chefs-d’œuvre les plus singuliers et injustement méconnus du cinéma français. L’Orchestre national de Lyon, dirigé par Timothy Brock, et Thierry Escaich, à l’orgue de l’Auditorium, leur rendent la parole. Jacques de Baroncelli fut un réalisateur prolifique : quelque quatre-vingts films, au sommet desquels trône Pêcheur d’Islande (1924), d’après le célèbre roman de Pierre Loti, où Charles Vanel trouve l’un de ses rôles les plus marquants. Yann Gaos, pêcheur de morue, refuse les avances de Gaud, une belle Paimpo­laise qui l’aime. Il finit par l’épouser. Six jours plus tard, il part pour l’Islande… Baroncelli capte tout le charme de la vie d’un port breton, superposant habilement des images d’archives à son propre regard. Mais il traduit également le déchirement de la séparation, l’an­goisse de l’attente, le rugissement de la haute mer. Cet univers puissant rencontre et déchaîne l’imaginaire de Thierry Escaich, dont le talent nous promet, au grand orgue de l’Auditorium, un somptueux accompagnement improvisé. Jeudi 12 janv. 20h00 Samedi 14 janv. 18h00 Ciné-concerts symphoniques Prix de beauté

Lucienne, une jeune dactylo, gagne un concours inter­ national de beauté après avoir envoyé sa photo à l’insu d’André, son fiancé jaloux. Très vite, elle s’habitue à sa nouvelle vie de luxe et oublie peu à peu le jeune homme... René Clair devait réaliser le film, mais il fut remplacé par Augusto Genina. Le tournage commença en muet, mais l’arrivée du parlant entraîna l’ajout de séquences sonores. Dans la veine du grand cinéma français des années 1930, Prix de beauté est un film fourmillant, porté par son actrice principale, Louise Brooks, dont la venue en France pour le tournage fit grand bruit. Elle y est d’ailleurs aussi superbe que dans Loulou, tour à tour naïve, déterminée, sensuelle, gauche. Le film marque pourtant la fin de sa carrière, avec l’arrivée du parlant.

Pêcheur d’Islande © Collectionn Institut Lumière

Mardi 7 fév. 20h00 Ciné-concert avec orgue Pêcheur d’Islande

Timothy Brock dirigera lui-même la musique qu’il a composée pour ce film de 1930, à la tête de l’ONL.

7


French KiSS

orchestre philharmonique de raDio france

deuX cheFS-d’œuvre aBSoluS de la litterature orcheStrale par l’un deS pluS preStigieuX orcheStreS FrançaiS et Son chariSmatique directeur muSical, myung-Whun chung. un orchestre en tournée a généralement à cœur de faire valoir l’étendue de ses talents. C’est donc souvent l’occasion d’entendre les œuvres les plus flamboyantes du répertoire, préparées avec un soin méticuleux. Avec le programme proposé à Lyon, l’Orchestre philharmonique de Radio France ne déroge pas à la règle. La prestigieuse phalange parisienne et son charismatique directeur musical, Myung-Whun Chung, placent la barre très haut : La Mer de Claude Debussy (1905) et le Concerto pour orchestre de Béla Bartók (1943) comptent à la fois parmi les chefs-d’œuvre absolus et les partitions les plus virtuoses du siècle passé.

Mercredi 25 janv. 20h00 Orchestres invités Orchestre philharmonique de Radio France

Myung-Whun Chung © J. F. Leclerc

Le public lyonnais connaît bien les trois «esquisses» maritimes de Debussy, magnifiques traductions sonores des couleurs, des reflets, de l’écume, des ondulations qui animent l’océan au fil du jour. Il a moins entendu, peut-

être, le concerto de Bartók. Très affaibli par la leucémie qui l’emporterait deux ans plus tard, le compositeur hongrois écrivit dans un sursaut inespéré de santé cette œuvre imprégnée de nostalgie (il vivait en exil à New York depuis trois ans), mais qui se révèle également une incroyable démonstration d’imagination, d’humour et de vitalité. S’il fallait une œuvre pour amener le plus grand nombre à aimer Bartók, certainement serait-ce celle-là. Laissez-vous séduire…

8


Dossier French KiSS

emmanuel kriVine en vingt questions Votre principale qualité Ma capacité d’émerveillement Votre principal défaut L’allergie à moi-même Si vous étiez un paysage un ciel de Turner

Si vous étiez un livre Je ne sais pas Si vous étiez un opéra Tout Puccini Si vous étiez une symphonie Toutes Si vous étiez un compositeur Si possible Bach, sinon Gershwin

Emmanuel Krivine © Chrisitian Aschmann

Si vous étiez un arbre un peuplier

Le son, le bruit que vous aimez Le chant des oiseaux le matin Le son, le bruit que vous détestez Les autoradios trop forts dont on entend le son par les fenêtres ouvertes Votre meilleur souvenir de Lyon Mon psychanalyste, monsieur Baccara Votre pire souvenir de Lyon Moi-même Votre idée du paradis Sur terre Votre idée de l’enfer Sur terre

Ce que vous détestez par-dessus tout Le «snobisme»

Ce que vous avez le mieux réussi dans votre vie Apprendre à faire confiance à l’autre

Votre devise S’ouvrir à l’autre

Votre plus grand regret Avoir eu peur des autres trop longtemps La figure historique à laquelle vous auriez aimé ressembler un peu de de Gaulle, un peu de Talleyrand, un peu de Mendès-France et aussi un peu de Philippe le Bon. La faute qui vous inspire le plus d’indulgence Celle que l’on commet inconsciemment

Jeudi 2 fév. 20h00 Samedi 4 fév. 18h00 Dimanche 5 fév. 16h00 Concerts symphoniques Le Retour d’Emmanuel Krivine

9


Dossier French KiSS

VoYaGe en fantaisie Koechlin, BerlioZ, Satie, honegger : quatre grandS nomS pour un étincelant programme orcheStral.

Nathalie Stutzmann © Simon Fowler

S’il est une qualité que l’on reconnaît unanimement à la musique française, c’est le génie de l’orchestration. À preuve ce programme de l’ONL dirigé par Ilan Volkov, où l’on ne sait quel est le morceau le plus dépaysant : Les Bandar-Log, la fresque sonore de Charles Koechlin inspirée par Le Livre de la jungle ? Parade, ballet surréaliste de Satie et Cocteau, avec sa gaîté Années folles  ? L’hommage rendu par Honegger à la reine des locomotives à vapeur, la Pacific 231, ou son éloge musical du rugby ? Ou le romantisme de Théophile Gautier et Berlioz (Nuits d’été), servi par Nathalie Stutzmann  ? À vous de choisir… Jeudi 19 janv. 20h00 Samedi 21 janv. 18h00 Concerts symphoniques Voyage en fantaisie

retrouveZ éGalement… leS autres manifestations du FeStival French KiSS

G ratuit Mercredi 11 janv. 15h00 Jeune Public/Mercredis musicaux Jeux d’orgue et d’orchestre

10

Mardi 24 janv. 19h30 Démonstration d’orgue

Vendredi 13 janv. 20h00 Café-concert Bruel chante Brel

Dimanche 29 janv. 11h00 Musique de chambre De Vienne à Devienne

Dimanche 15 janv. 11h00 Musique de chambre Atout cors

Jeudi 9 fév. 20h00 Concerts symphoniques Série classique (III)

Vendredi 10 fév. 12h30 & 15h00 Expresso Symphonies avec Sir Neville Marriner


orcheStre nAAAtionAAAl de lyon

OLYMPIQUE LYONNAIS

fAAAuteuil & tribune

1 mAAAtch + 1 concert 20 â‚Ź Auditorium de Lyon

04 78 95 95 95

www.auditorium-lyon.com

11


muSique de chamBre

l’onl intime le dimanche matin à 11 heureS, rendeZ-vouS à l’auditorium pour deS rencontreS pluS intimeS avec leS muSicienS de l’orcheStre national de lyon et leurS invitéS.

De Vienne à Devienne nous emporte au xViiie siècle en compagnie de Jocelyn Aubrun, flûte solo de l’ONL, et de ses complices à cordes. On voyagera ainsi de Vienne à Paris, avec Haydn et Mozart d’un côté, Boismortier et Devienne de l’autre, pour découvrir la virtuosité étourdissante de cet instrument, et bien sûr son charme exquis.

Olga Kern © Franck Fleury

Michel Garcin-Marrou, ancien cor solo de l’Orchestre de Paris, se joint aux cornistes de l’ONL pour Atout cors, un programme extrêmement cuivré qui se partagera entre cors naturels et cors chromatiques modernes. Avec la célèbre Pavane de Ravel, voici le programme rêvé pour découvrir cet instrument à la fois puissant et secret.

Jocelyn Aubrun © DR

Dimanche 15 janv. 11h00 Atout cors -Dimanche 29 janv. 11h00 De Vienne à Devienne -Dimanche 11 mars 11h00 Sonate et trio avec Olga Kern

12

Jennifer Gilbert © Sébastien Erome

Et enfin Olga Kern, à peine éteints les derniers échos du Premier Concerto pour piano qu’elle joue avec l’ONL les jours précédents, retrouvera Chostakovitch dans son trio élégiaque et profondément russe, inspiré par le décès subit de son ami le plus proche. Et accompagnera Jennifer Gilbert dans la fiévreuse Sonate pour violon et piano de Franck, derrière laquelle se cacherait la mythique sonate de Vinteuil évoquée par Marcel Proust dans Du côté de chez Swann.


autour d’une œuvre

la quatrième Symphonie De brahms danS Sa quatrième sYmPhonie, couronnement d’une éBlouiSSante production orcheStrale, BrahmS unit l’eSprit de Bach et celui de Beethoven au SouFFle romantique le pluS impétueuX. Fidèle de l’Orchestre national de Lyon, Christian Zacharias se partage, comme à son habitude, entre le clavier et la baguette pour présenter deux piliers du romantisme allemand : le Concerto pour piano de Schumann, avec sa profusion mélodique, son élan, sa générosité, et la Quatrième Symphonie de Brahms. On connaît la réticence du jeune Brahms à embrasser le genre de la symphonie, tant lui pesait le modèle de Beethoven. C’est peu dire qu’il rivalise avec son aîné dans ses quatre symphonies, dont la dernière est la plus magistrale. Construction impressionnante aux couleurs automnales, cette symphonie en mi mineur culmine dans l’extraordinaire passacaille finale, une série de trente variations très imaginatives sur une simple basse de huit mesures. Brahms s’y montre l’égal de son autre maître à penser, Jean-Sébastien Bach, auteur notamment d’une Passacaille et Fugue pour orgue et d’une Chaconne pour violon reposant sur le même procédé.

Jeudi 15 mars 20h00 Samedi 17 mars 18h00 Dimanche 18 mars 16h00 Concerts symphoniques 4e de Brahms

Christian Zacharias et l’ONL © Bruno Amsellem – Mai 2011

En prologue, on entendra la pétillante ouverture des Joyeuses Commères de Windsor, opéra comique et fantastique de 1849, inspiré par Shakespeare à Otto Nicolai, le fondateur de l’Orchestre philharmonique de Vienne.

13


autour d’un compoSiteur

michael jarrell

M. J. © C. Daguet - Éditions H. Lemoine

ancien compoSiteur en réSidence de l’onl (1991-1993), michael jarrell eSt l’invité d’honneur de la Biennale muSiqueS en Scène 2012. un événement à ne paS manquer.

Lorsque l’Orchestre national de Lyon accueillit Michael Jarrell en résidence, en septembre 1991, c’était un tout jeune compositeur venu presque en voisin de sa Genève natale. À peine quittées les rives du Rhône, il était nommé, à trente-cinq ans, professeur de composition à l’illustre conservatoire de Vienne. Vingt ans plus tard, acclamé dans le monde entier comme un créateur majeur de son temps, il est resté fidèle à la personnalité musicale qui était déjà la sienne à cette époque. Si un mot devait caractériser sa musique, ce serait la sensualité. La palette sonore est toujours somptueuse, avec cette impression rare de plonger au cœur du phénomène sonore. Invité d’honneur de la biennale Musiques en scène 2012, Michael Jarrell est présent au travers de deux concerts à ne pas manquer. Le 1er mars, Jean-Guihen Queyras et l’ONL nous feront découvrir en création française son nouveau concerto pour violoncelle, dans un programme où l’on entendra aussi les Métaboles de Dutilleux. Le 3 mars, Fanny Ardant prêtera sa gravité envoûtante à

14

Cassandre, monodrame sur un texte de la romancière allemande Christa Wolf inspiré par la guerre de Troie. L’Orchestre du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon complétera ce portrait le 12 mars avec ... le ciel, tout à l’heure si limpide, soudain se trouble horriblement..., pièce de 2009 témoignant admirablement de la magie de son écriture orchestrale. Jeudi 1er mars 20h00 Concerts symphoniques Biennale Musiques en scène (I) -Samedi 3 mars 20h30 (horaire exceptionnel) Orchestres invités Biennale Musiques en scène (II) -Lundi 12 mars 20h00 Auditorium-Maison de la musique Biennale Musiques en scène (III)


chosta

Kvitch

parcourS choStaKovitch

5 renDeZ-Vous avec le comPositeur russe

de la muSique de chamBre à l’éBlouiSSante FreSque du cuirassé Potemkine, rendeZ-vouS avec l’un deS compoSiteurS leS pluS marquantS du XXe Siècle. S’il fallait résumer le cinéma russe à une scène, ce serait celle-là : le massacre sur l’escalier monumental d’Odessa, dans Le Cuirassé Potemkine d’Eisenstein, cette mère bravant l’armée avec son enfant mort dans les bras, ce landau dévalant les marches… Les émeutes de 1905, prémices sanglants à la révolution de 1917, personne ne les a mieux mises en images qu’Eisenstein ; mais, en musique, c’est Chostakovitch qui s’est montré le chantre infatigable des bouleversements de l’histoire russe, jonglant avec la censure stalinienne pour dire les souffrances d’un peuple sans risquer le goulag. Sa Symphonie «1905», que l’ONL a jouée en début de saison sous la baguette de Dmitri Kitaïenko, alimente largement la partition composée pour le film muet d’Eisenstein et démultiplie sa grandeur épique et tragique. Autre monument, la Huitième Symphonie fut composée en 1943, au sortir de la bataille de Stalingrad, et porte officieusement en sous-titre le nom de la ville martyre. Josep Pons et l’Orchestre national de Lyon la donneront les 29 et 31 mars. Le fil rouge consacré cette saison au compositeur russe s’incarne encore, ce trimestre, dans deux rendez-vous

majeurs : la venue de la pianiste Olga Kern, dans le Premier Concerto sous la baguette de Leonard Slatkin (8 et 10 mars, avec la Sinfonia «Eroica» de Beethoven) et en trio avec les solistes de l’ONL (11 mars), et la venue de l’Orchestre du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg et de son flamboyant directeur musical, Valeri Guerguiev (voir p. 16). Sans oublier un «Marathon» consacré, le 1er avril, à l’auteur de magnifiques pages de musique de chambre. Jeudi 8 mars 20h00 Samedi 10 mars 18h00 Concerts symphoniques Eroica -Dimanche 11 mars 11h00 Musique de chambre Sonate et trio avec Olga Kern -Dimanche 11 mars 18h00 Orchestres invités Orchestre du Théâtre Mariinski --

L. Slatkin © David Duchon-Doris

Jeudi 29 mars 20h00 Samedi 31 mars 18h00 Concerts symphoniques Symphonie de guerre -Jeudi 5 avril 20h00 Samedi 7 avril 18h00 Ciné-concerts symphoniques Le Cuirassé Potemkine

15


orcheStreS invitéS

théâtre mariinski l’orcheStre le pluS preStigieuX de ruSSie vient, SouS la Baguette de Son inFatigaBle directeur muSical, valeri guerguiev, danS un programme qui promet d’être électriSant. Depuis son inauguration en 1860, le Théâtre Mariinski, théâtre impérial des tsars, domine de sa superbe architecture vert amande la vie musicale pétersbourgeoise, et même russe. une somptueuse salle de concert a été inaugurée à deux pas de là voici deux ans, et une seconde salle d’opéra viendra prochainement compléter ce complexe dévolu à l’excellence musicale. Au sommet de cet ensemble ambitieux, un homme au charisme et à l’énergie hors du commun : le directeur musical, Valeri Guerguiev. Il a su faire de l’Orchestre du Mariinski un orchestre symphonique d’élite, puisant au sein d’un réservoir énorme de talents les meilleurs éléments pour briller dans les plus grandes salles mondiales.

grandioses parmi les quinze qu’il a composées. Cette fresque offre un pendant parfait à la Cinquième Symphonie de Mahler, qui commence par une marche funèbre et s’achève en fanfare, après le chant sublime de l’Adagietto, que Luchino Visconti a magnifié dans son film Mort à Venise. Dimanche 11 mars 18h00 (horaire exceptionnel) Orchestres invités Orchestre du Théâtre Mariinski

16

Théâtre Mariinski © Claire Delamarche

V. Guerguiev © Alexander Chapounov - 2002

Pour leur première venue à Lyon, les musiciens pétersbourgeois ne pouvaient manquer de présenter une symphonie de Chostakovitch, l’enfant du pays, si attaché à l’ex-capitale impériale. Hommage à Lénine et à la révolution d’Octobre, la Douzième Symphonie (1961), soustitrée «L’Année 1917», est une des plus épiques, des plus


lexus lyon 04 72 52 91 91

Partenaire officiel de l’Orchestre national de Lyon

17


noS partenaireS muSicauX

leS GranDs interPrètes

concours De Dessin

le louP GourmanD Imagine et dessine un loup gourmand… ! Gagne une semaine magique à l’Auditorium de Lyon pour le Loup-Ateliers

R. Blecharz © F. Broede & DG

N. Luganski © J. McMillan

la Série leS grandS interprèteS/ auditorium-onl invite ce trimeStre deuX pianiSteS d’eXception.

et retrouve ton dessin sur une collection de chocolats Richart spéciale Pâques ! Concours réservé aux enfants de 8 à 12 ans.

Virtuose éblouissant, Nikolaï Luganski est l’un des maîtres de cette technique russe qui semble insurpassable. Et pourtant, quelle poésie, quelle imagination dans son jeu ! Le cocktail idéal pour ce programme romantique (Chopin, Liszt, Brahms). Quant à Rafal Blechacz, vainqueur à l’unanimité du Concours Chopin de Varsovie en 2005, il s’est fait un nom en jouant son musicien fétiche, mais aussi les autres, sur les plus grandes scènes internationales. C’est une joie de l’accueillir pour son premier récital à Lyon (Bach, Beethoven, Chopin, Szymanowski).

Pour participer au concours, il suffit de déposer ton dessin : À la billetterie de l’Auditorium de Lyon 149, rue Garibaldi – 69003 Lyon Ou dans l’une des boutiques Richart : 1, rue du Plat – 69002 Lyon 35, rue Franklin-Roosevelt – 69006 Lyon 102, cours Lafayette (Halles de Lyon) – 69003 Lyon

aVant le 31 janVier 2012 ! accompagné du bulletin d’inscription téléchargeable sur www.auditorium-lyon.com ou www.chocolats-richart.com. ExTRAIT Du RÈGLEMENT Du CONCOuRS :

Vendredi 10 fév. 20h00 Nikolaï Luganski Vendredi 9 mars 20h00 Rafal Blecharz

18

Il n’existe pas de limitation dans la technique de dessin utilisable. Il est cependant recommandé de ne pas trop utiliser les aplats et les dégradés. Les dessins sont à réaliser dans un format A4 (21x29,7 cm). Réglement disponible sur www.auditorium-lyon.com ou www. chocolats-richart.com.


le coin deS enFantS

jeux d’orgue et D’orchestre éducatiFS et ludiqueS, leS mercrediS muSicauX te permettent de te FamiliariSer avec le monde de l’orcheStre. en janvier, tu entendraS l’orgue et l’orcheStre national de lyon au grand complet ! La Troisième Symphonie, avec orgue de Camille SaintSaëns demande un effectif orchestral très important. Outre les bois, les cuivres, les cordes nombreuses et les percussions, le compositeur y ajoute le piano (à quatre mains) et l’orgue. C’est bien ce qui fait le charme et la force de cette œuvre : toute la richesse des sonorités de l’orchestre combinée à la majesté de l’orgue font de cette partition un véritable chef-d’œuvre que Pierre-Alain Braye-Weppe aura à cœur de faire découvrir ou redécouvrir à chacun.

tantôt avec une grande douceur, tantôt avec une force qui ne te laisseront certainement pas indifférent ! Mercredi 11 janv. 15h00 Jeune Public/Mercredis musicaux Jeux d’orgue et d’orchestre

© David Duchon-Doris

Lors de ce concert, nous pourrons aussi entendre l’orgue seul dans la très célèbre Danse macabre. Nous aurons ainsi l’occasion de découvrir plus en détail le magnifique instrument de l’Auditorium, qui compte plus de 6500 tuyaux ! Au programme également, encore un chef-d’œuvre : Les Préludes de Franz Liszt. Magnifique poème symphonique dont chacun reconnaîtra sûrement les thèmes admirables. Là aussi un orchestre imposant, sans orgue ni piano mais où chaque famille d’instruments s’exprime

le louP-ateliers du 16 au 20 avril 2012

Tout commence par une escapade au parc de Courzieu pour voir de vrais loups… et un atelier de monotypes avec presse et encres, une technique d’estampe riche et curieuse, pour apprendre à se connaître à travers le pur plaisir de l’expression. un travail passionnant sur le loup, la bête, le conte avec pour fil directeur la musique, et pour matériau de base, le chocolat.

8 > 12 anS

Accueil des enfants du lundi 16 au 20 avril de 8 heures à 17 heures. (Repas du midi tirés du sac, collations de l’après-midi offertes par Ouest Express.) Tarif de la semaine (comprenant 5 jours d’ateliers et 2 concerts de l’ONL) : 90 €.

19


leS rendeZ-vouS gratuitS

G ratuit

concerts, conférences, orGue tout au long de la SaiSon, l’auditorium-orcheStre national de lyon propoSe deS rendeZ-vouS gratuitS pour touS leS goÛtS. Le 22 janvier, les jeunes musiciens de l’Orchestre des juniors, issus des conservatoires de l’agglomération lyonnaise, vous présentent le fruit d’un trimestre de travail assidu sous la houlette des musiciens de l’Orchestre national de Lyon et d’Antoine Marguier, chef résident de l’ONL.

© Franck Fleury

acaDémie De l’onl

Dimanche 22 janv. 16h00 Académie de l’ONL Orchestre des juniors --

Démonstration D’orGue

© Sébastien Érome

Le 24 janvier, l’organiste Mathias Lecomte vous dévoile, avec la complicité de Claire Delamarche, tous les secrets du grand orgue de l’Auditorium, de son impressionnante console et de ses quelque 6500 tuyaux ! Les célèbres toccatas de Bach et de Widor sont notamment au programme de concert-découverte, pour un feu d’artifice de sons et de sensations. Mardi 24 janv. 19h30 Démonstration d’orgue -Tous les vendredis, enfin (sauf vacances scolaires et Concerts expresso), nous vous accueillons au Cafécomptoir de l’Auditorium pour échanger, apprendre et écouter durant une heure autour de la programmation de l’orchestre, en compagnie de musicologues et d’animateurs. Le vendredi à 12h30 Musique sur le pouce (6 janv., 23 mars), French Kiss (13, 20 & 27 janv., 3 fév.), xxe ou xxie siècle ? (2 mars), Parcours Chostakovitch (9 et 30 mars), Clefs d’écoute (16 mars)

20

© Sylvain Ressicaud

VenDreDis De l’auDitorium


avantageS aBonnéS

inVitation au musée deS beaux-arts de lyon danS le cadre de la collaBoration entre l’auditorium et le muSée deS BeauX-artS de lyon, nouS vouS invitonS à une viSite guidée de l’eXpoSition l’atelier d’étienne-martin Le musée des Beaux-Arts de Lyon consacre une rétrospective à l’un des plus grands sculpteurs français du xxe siècle, dont la carrière fut étroitement liée à la région Rhône-Alpes. De ses premières œuvres, marquées par l’art égyptien et l’art archaïque grec, Étienne-Martin évoluera après guerre vers la conception de sculptures non plus uniquement solides, mais pouvant être constituées d’assemblages de tissus et de divers matériaux souples, ouvrant de nouvelles perspectives à l’art contemporain.

Pour participer à cette visite guidée, merci de renvoyer le coupon ci-après. Le nombre de places est limité et seuls les premiers inscrits pourront bénéficier de cette invitation ; ils recevront une confirmation d’inscription.

de l’auditorium-orcheStre national de lyon

Étienne-Martin © DR

Deux séances vous sont proposées : mercredi 18 janvier à 13 heures ou jeudi 19 janvier à 10h30.

réserVé aux abonnés

bulletin De ParticiPation à renvoyer avant le 10/01 à : Auditorium de Lyon 149, rue Garibaldi – 69431 Lyon cedex 03 M. Mme ............................................................................ Adresse ........................................................................... Code postal .................................................................... Ville ................................................................................. Tél ................................................................................... Email .............................................................................. Souhaite inscrire …… (indiquer le nombre de personnes*) pour la visite guidée du Mercredi 18 janvier à 13h00 ou du

bons caDeaux d’aBonnement : VeneZ au concert Gratuitement ou preSque ! Si vous avez souscrit au moins 6 concerts, vous avez reçu un ou plusieurs bons cadeaux. Pensez à les utiliser pour assister à d’autres concerts… à prix mini !

Jeudi 19 janvier à 10h30 Le nombre de places étant limité, seuls les premiers inscrits pourront bénéficier de cette invitation ; une confirmation leur sera adressée. * Ce nombre ne peut excéder le nombre d’abonnements souscrits.

21


French

calenDrier

kiss Du 10 janvier au 10 février 2012

Sauf mention contraire, tous les concerts ont lieu à l’Auditorium de lyon

janv.

jeu. 12 20h00 sam. 14 18h00

Dim. 15 11h00

Ciné-concert symphonique

atout cors

Musique de chambre

Prix de beauté

Michel Garcin-Marrou, cor Musiciens de l’Orchestre national de Lyon : Michel Molinaro, Guillaume Tétu, JeanOlivier Beydon, Joël Nicod, Patrick Rouch et Yves Stocker, cor, avec le concours de Pierre Burnet, cor

mar. 10 20h00

Gioachino Rossini Rendez-vous de chasse Antoine Reicha Six Trios pour cors naturels, op. 82 Eugène Bozza Suite pour quatre cors Henri Tomasi Petite Suite pour quatre cors Maurice Ravel Pavane pour une infante défunte (transcription pour huit cors de Leigh Martinet)

© Sofar/DR

Chœur et orgue

requiem de Duruflé Chœurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu Musiciens de l’Orchestre national de Lyon : Giovanni Radivo et Catherine Menneson violon – Fabrice Lamarre, alto – Édouard Sapey-Triomphe, violoncelle – Botond Kostyák, contrebasse – Éléonore EulerCabantous, harpe Vincent Warnier, orgue Bernard Tétu, direction Théodore Dubois Petite Messe des morts André Caplet Panis angelicus – Deux Sonnets pour soprano et harpe – Les Prières, pour mezzo-soprano, quatuor à cordes et harpe Gabriel Fauré Cantique de Jean Racine Maurice Duruflé Prélude et fugue sur le nom d’Alain, pour orgue Thierry Escaich In memoriam (Maurice Duruflé), pour chœur mixte et orgue Maurice Duruflé Requiem op. 9 (solistes, chœur mixte, violoncelle et orgue)

Tarif D Orchestre national de Lyon Timothy Brock, direction

jeu. 19 20h00 sam. 21 18h00

Film muet d’Augusto Genina avec Louise Brooks, Jean Bradin, Georges Charlia. Scénario d’Augusto Genina, René Clair, Bernard Zimmer, Alessandro De Stefani, d’après René Clair et Georg Wilhelm Pabst. France > 1930 > 1h39 > N&B Musique de Timothy Brock

Concerts symphoniques

VoYaGe en fantaisie Orchestre national de Lyon Nathalie Stutzmann, contralto Ilan Volkov, direction

Tarif D

Charles Koechlin Les Bandar-Log (scherzo des singes), op. 176 Hector Berlioz Les Nuits d’été, op. 7 Érik Satie Parade, ballet réaliste sur un thème de Jean Cocteau Arthur Honegger Trois Mouvements symphoniques (Pacific 231, Rugby, Mouvement n° 3)

Tarif D

Ven. 13 20h00 Café-concert

mer. 11 15h00

bruel chante brel

Jeune public/Mercredis musicaux

Tarif C

jeux d’orgue et D’orchestre

Orchestre national de Lyon Vincent Warnier, orgue Daniel Raiskin, direction Pierre-Alain Braye-Weppe, présentation Camille Saint-Saëns Danse macabre (arrangement pour orgue d’Edwin Lemare et Vincent Warnier) Franz Liszt Les Préludes Camille Saint-Saëns Symphonie n° 3, en ut mineur, avec orgue (extraits) 15 € - Enfant : 3 €

22

Auditorium-Maison de la musique

E. Bernath

P. A. Braye-Weppe © N. Rodamel

B. Bruel © DR

lun. 23 20h00

Musiciens de l’Orchestre national de Lyon : Guy Laroche, hautbois – Louis-Hervé Maton, basson – Jocelyn Aubrun, flûte – François Sauzeau, clarinette – Michel Molinaro, cor Bernard Bruel, chant Sébastien Jaudon, piano et arrangements Le Plat Pays, Bruxelles, Amsterdam, Madeleine, Mathilde, La Valse à mille temps et autres chansons de Jacques Brel

Percussions Claviers de Lyon Ensemble Variances Guillermo Diego Paseo de la reforma Thierry Pécou Soleil-Tigre – Danzón – L’Arbre aux fleurs Gabriela Ortiz Création Thierry Pécou Tremendu

Tarif D

Tarif D


Démonstration d’orgue

G ratuit

Dim. 29 11h00 Musique de chambre

Mathias Lecomte, orgue Claire Delamarche, présentation

fév.

de vienne à devienne

G. Radivo © S. Érome

Johann Sebastian Bach Toccata et Fugue en ré mineur BWV 565 Anthoni van Noordt Psaume 24 Alexandre Guilmant Offertoire n° 4, sur le Noël «Nuit sombre, ton ombre vaut les plus beaux jours» Charles-Marie Widor Toccata de la Cinquième Symphonie, op. 42 n°1

Mer. 25 20h00 Orchestres invités

Orchestre philharmonique de Radio France

Musiciens de l’Orchestre national de Lyon : Giovanni Radivo, violon Corentin Bordelot, alto Nicolas Hartmann, violoncelle Jocelyn Aubrun, flûte

Myung-Whun Chung, direction Pascal Dusapin Uncut Claude Debussy La Mer, trois esquisses symphoniques Béla Bartók Concerto pour orchestre

Joseph Haydn Quatuor pour flûte et cordes en sol majeur, op. 5 n° 2, Hob.II:G4 François Devienne Quatuor pour flûte et cordes en si mineur, op. 16 n° 3 – Quatuor pour flûte et cordes en ré majeur, op. 66 n° 2 Joseph Bodin de Boismortier Sonate pour flûte et violon en la majeur, op. 51 n° 5 Wolfgang Amadeus Mozart Quatuor pour flûte et cordes en ré mineur, KV 285

Tarif A

Ven. 27 20h00 Sam. 28 18h00

Tarif D

Concerts symphoniques

requiem de fauré

Dim. 29 16h00

Orchestre national de Lyon Chœur Orfeón Donostiarra de San Sebastián Patricia Petibon, soprano Lionel Lhote, baryton Josep Pons, direction Francis Poulenc Stabat Mater Gabriel Fauré Requiem op. 48 (version de 1900 avec grand orchestre et orgue) Tarif B

Concerts symphoniques

le retour d’Emmanuel Krivine Orchestre national de Lyon Chœur Britten Anne Gastinel, violoncelle Emmanuel Krivine, direction Pierre-Octave Ferroud Foules Édouard Lalo Concerto pour violoncelle en ré mineur Maurice Ravel Daphnis et Chloé, suites nos 1 et 2 Tarif A

Mar. 7 20h00 Ciné-concert avec orgue

Pêcheur d’Islande

G ratuit

Orchestre des juniors Antoine Marguier, direction

A. Marguier © F. Fleury

P. Petibon © F. Broede

Académie de l’ONL

Jeu. 2 20h00 Sam. 4 18h00 Dim. 5 16h00

© Coll. I. Lumière

Mar. 24 19H30

Thierry Escaich, accompagnement improvisé à l’orgue Film muet de Jacques de Baroncelli d’après le roman de Pierre Loti, avec Charles Vanel et Sandra Milowanoff. Scénario de Jacques de Baroncelli d’après le roman de Pierre Loti. France > 1924 > 1h45 > N&B

Giuseppe Verdi Ouverture de Nabucco Ralph Vaughan Williams English Folk Song Suite (arr. pour orchestre de Gorden Jacob) Ludwig van Beethoven Symphonie n° 7, en la mineur, op. 92 (2e mvt : Allegretto) Franz Schubert Ouverture en ré majeur, D 556 Edvard Grieg Peer Gynt : suite d’orchestre n° 1, op. 46 (extraits) : «Le Matin», «La Mort d’Aase», «Dans la grotte du roi de la Montagne» Igor Stravinsky L’Oiseau de feu (extraits) : Berceuse et Finale (arr. Steven Rosenhaus) Jacques Offenbach Ouverture d’Orphée aux Enfers (arr. Carl Binder)

Tarif D

Jeu. 9 20h00 Concert symphonique

Série classique (II) Orchestre national de Lyon Bertrand Chamayou, piano Sir Neville Marriner, direction Joseph Haydn Symphonie n° 96, en ré majeur, Hob.I/96, «Miracle» Felix Mendelssohn Bartholdy Concerto pour piano n° 1, en sol mineur, op. 25 Charles Gounod Symphonie n° 2, en mi bémol majeur Tarif C

23


Ven. 10 12h30 & 15h00

jeu. 8 20h00 sam. 10 18h00

Expresso

marS

Concerts symphoniques

eroica

jeu. 1er 20h00

L. Slatkin © D. Duchon-Doris

S. N. Marriner © DR

sYmPhonies avec Sir n. marriner

Concerts symphoniques

Biennale musiques en Scène (i)

J. G. Q © M. Borggreve

Orchestre national de Lyon Sir Neville Marriner, direction Concert présenté Joseph Haydn Symphonie n° 96, en ré majeur, Hob.I/96, «Miracle» (extraits) Charles Gounod Symphonie n° 2, en mi bémol majeur (extraits) 10 €

Ven. 10 20h00 Les Grands Interprètes

récital n. luGanski Nikolaï Luganski, piano Johannes Brahms Variations sur un thème de Schumann op. 9 Frédéric Chopin Barcarolle en fa dièse mineur, op. 60 – Nocturne n° 8, en ré bémol majeur, op.27/2 – Ballade n° 4, en fa mineur, op. 52 Franz Liszt Vallée d’Obermann (extrait de la Première Année de pèlerinage : Suisse) – Sposalizio (extrait de la Deuxième Année de pèlerinage : Italie) – Les Jeux d’eaux à la villa d’Este (extrait de la Troisième Année de pèlerinage) – Études d’exécution transcendante (extraits)

Orchestre national de Lyon Jean-Guihen Queyras, violoncelle Quatuor Arditti Pascal Rophé, direction Jérôme Combier Ruins Michael Jarrell Concerto pour violoncelle (création française, co-commande de l’ONL) Johannes Maria Staud Über trügerische Stadtpläne und die Versuchungen der Winternächte (Dichotomie II) pour quatuor et orchestre Henri Dutilleux Métaboles Tarif C

Orchestre national de Lyon Olga Kern, piano Christian Léger, trompette Leonard Slatkin, direction Modest Moussorgski Prélude de Khovanchtchina, orchestré par Dmitri Chostakovitch Dmitri Chostakovitch Concerto pour piano n° 1, en ut mineur, op. 35 (avec trompette principale) Ludwig van Beethoven Symphonie n° 3, en mi bémol, op. 55, «Eroica» Tarif B

Ven. 9 20h00 Les Grands Interprètes

récital r. blechacZ

sameDi 3 20h30 (Horaire exceptionnel) Orchestres invités © F. Broede & DG

Biennale musiques en Scène (ii)

Tarif G

du 25 féV. au 3 mars à la maiSon de la danSe S. Mälkki © DR

Jeune public

carnaVal Des animaux

Musiciens de l’Orchestre national de Lyon Christophe Talmont, direction Leopold Mozart Symphonie des jouets Camille Saint-Saëns Carnaval des animaux

Rafal Blechacz, piano

Tarif : voir p. 27

Michael Jarrell Cassandre

Johann Sebastian Bach Partita n° 3, en la mineur, BWV 827 Ludwig van Beethoven Sonate pour piano n° 7, en ré majeur, op. 10 n° 3 Frédéric Chopin choix d’œuvres en cours Karol Szymanowski Sonate pour piano n° 1, en ut mineur, op. 8

Tarif C

Tarif G

© Heka

Ensemble intercontemporain Fanny Ardant, récitante Susanna Mälkki, direction

24


Musique de chambre

O. Kern © DR

SONATE ET TRIO AVEC OLGA KERN

Olga Kern, piano Musiciens de l’Orchestre national de Lyon : Jennifer Gilbert, violon Édouard Sapey-Triomphe, violoncelle César Franck Sonate pour violon et piano en la majeur Dmitri Chostakovitch Trio pour piano et cordes n° 2, en mi mineur, op. 67 Tarif D

Dim. 11 18h00 (Horaire exceptionnel) Orchestres invités

Théâtre Mariinski Orchestre du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg Valeri Guerguiev, direction Dmitri Chostakovitch Symphonie n° 12, en ré mineur, op. 112, «L’Année 1917» Gustav Mahler Symphonie n° 5, en ut dièse mineur Tarif B

Lundi 12 20h00 Auditorium-Maison de la musique

biennale musiques en scène (iii)

Jeudi 15 20h00 Samedi 17 18h00 Dimanche 18 16h00

Jeudi 29 20h00 Samedi 31 18h00

Concerts symphoniques

SYMPHONIE DE GUERRE

Concerts symphoniques

4e DE BRAHMS Orchestre national de Lyon Christian Zacharias, piano et direction Otto Nicolai Ouverture des Joyeuses Commères de Windsor Robert Schumann Concerto pour piano en la mineur, op. 54 Johannes Brahms Symphonie n° 4, en mi mineur, op. 98

J. Pons © DR

Dim 11 11h00

Tarif B

Jeu. 22 20h00 Concert symphonique

Série classique (III) Orchestre national de Lyon Robert Murray, ténor Guillaume Tétu, cor Paul McCreesh, direction

Orchestre national de Lyon Jane Irwin, mezzo-soprano Josep Pons, direction

Benjamin Britten Sérénade pour ténor, cor et cordes op. 31 Peter Maxwell Davies An Orkney Wedding, With Sunrise op. 120a, pour cornemuse et orchestre Felix Mendelssohn Bartholdy Symphonie n° 3, en la mineur, op. 56, «Écossaise»

Richard Wagner «Prélude et Mort d’Isolde», extraits de Tristan et Isolde (version pour orchestre seul) Franz Schreker Cinq Chants pour voix grave et orchestre Dmitri Chostakovitch Symphonie n° 8, en ut mineur, op. 65

Tarif C

Tarif B

Samedi 24 15h00 & 18h00 Concerts en famille

ROMÉO ET JULIETTE Orchestre national de Lyon Antoine Marguier, direction Florian Santos, mise en scène Sergueï Prokofiev Roméo et Juliette, suites nos 1 et 2 (extraits) 15 € - Enfant : 3 €

Orchestre du CNSMD de Lyon Peter Rundel, direction

À ne pas manquer ! © DR

Claude Debussy La Mer Michael Jarrell ... le ciel, tout à l’heure si limpide, soudain se trouble horriblement... Isabel Mundry Nocturno (nouvelle version en création mondiale) Misato Mochizuki Camera lucida

5/04 à 20h00 7/04 à 18h00 Le Cuirassé Potemkine de Sergueï Eisenstein Ciné-concert avec l’ONL

Tarif D

NOUVEAU !

Pour venir au concert, covoiturer ! L’Auditorium/ONL   s’inscrit dans cette démarche écoresponsable avec le Grand Lyon qui a mis en place un service de covoiturage pour les spectacles.

Pour tous renseignements : www.covoiturage-pour-sortir.fr

25


inFormationS pratiqueS

comment réserVer voS placeS ?

comment Venir à l’auditorium ?

Par Internet – www.auditorium-lyon.com Imprimez vos billets à domicile ! Le soir du concert, vous accédez directement à la salle avec vos billets imprimés.

Entrée du public : place Charles-de-Gaulle – 149, rue Garibaldi. Accès depuis le centre commercial de la PartDieu : porte des Terrasses, niveau 2.

Sur place – à la billetterie de l’Auditorium 149, rue Garibaldi – Lyon 3e. Du lundi au vendredi de 10 heures à 18 heures et les samedis de concerts de 14 heures à 18 heures.

Transports en commun : Repérez votre itinéraire et calculez votre temps de trajet sur www.tcl.fr.

Par téléphone – 04 78 95 95 95 Règlement par carte bancaire uniquement. Mêmes horaires que la billetterie.

Tramway : Lignes T1 (arrêt Part-Dieu-Servient), T3 (arrêt gare Part-Dieu-Villette). Bus : Lignes 25, 37, 38, 70, C1, C2, C3, C6, C7, C9, C13, C25, PL1.

Par courrier Auditorium/Service Billetterie 149, rue Garibaldi – 69431 Lyon Cedex 03. Règlement par chèque à l’ordre de l’ONL. Pour recevoir directement vos places à domicile, merci d’ajouter 1,50 € Et points de vente habituels

Métro : Ligne B (station Part-Dieu, sortie centre commercial).

Vélo’v : Trois stations à votre disposition : ServientGaribaldi, Part-Dieu-Garibaldi, les Halles. Parkings : Lyon Parc Auto  «Lyon Nord» (centre commercial de la Part-Dieu) et «Halles de Lyon». Plusieurs places de stationnement sont réservées aux personnes titulaires de la carte européenne de stationnement pour personnes handicapées devant l’entrée du public, place Charles-de-Gaulle. Taxi : Dépose-minute : 149, rue Garibaldi.

T1

Royer

B

T1 T1 B

B

T1

T3

26

T1

T3


TARIFS DES PLACES À L’UNITÉ 2011 > 2012

Cycles

TARIF A

TARIF B

Séries

Tarif abonné ou groupe en e

Tarif – 50 % en e

1re série

56,00

51,00

28,00

2e série

43,00

39,00

21,50

3e série

26,00

24,00

13,00

1 série

46,00

41,00

23,00

2 série

33,00

29,00

16,50

3 série

16,00

14,00

8,00

1 série

36,00

31,00

18,00

2 série

23,00

19,00

11,50

re e e

TARIF C

Tarif plein en e

re e

3 série

10,00

8,00

/

TARIF D

série unique

16,00

11,00

8,00

TARIF G

1re série

48,00

43,00

24,00

2 série

36,00

32,00

18,00

3 série

20,00

16,00

10,00

CONCERTS EXPRESSO

Série unique

10,00

/

/

JEUNE PUBLIC

Série unique

15,00

(enfants – 12 ans)

/

LE CARNAVAL DES ANIMAUX

Série unique

e

e e

3,00 15,00

/

(enfants – 14 ans)

7,00

Série 1 Série 2 Série 3 27


à ne pas manquer

© DR

eN MAI

eN AVRIL © DR

JEU. 10 MAI 20h00 SAM. 12 MAI 18h00

mardi 3 AVR. 20h00

PASSION SELON SAINT MATTHIEU

Johann Sebastian Bach Le chef-d’œuvre absolu de Bach pour préparer Pâques en musique ! --

AVEC Arsys Bourgogne ET Les Talens lyriques

AMÉRIQUES DE VARÈSE L’œuvre la plus démesurée du répertoire orchestral, un choc à ne pas rater ! avec aussi Lambert Wilson dans le poignant Survivant de Varsovie de Schönberg --

«ANTHOLOGIE DU XXE siècle» Avec L’ORCHESTRE NATIONAL DE LYON ET les chœurs de lyon-bernard tétu

JEU. 31 MAI 20h00 SAM. 2 juin 18h00

La Valse (II) Mozart et Brahms par l’ONL et son directeur musical. --

Avec garrick ohlsson et leonard slatkin 28

qsdq  

magazine hdgd kdkd

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you