Page 1

N° 4

fevrier / mars 2009

10, rue Sainte Catherine 64100 Bayonne - 05 59 55 52 17 / 05 59 55 09 39 - http://audela.dupont.free.fr

Journée internationale des femmes A journée internationale de la femme (ou journée internationale des femmes) est célébrée le 8 mars et trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXème siècle en Europe et aux Etats-Unis, réclamant de meilleures conditions de travail et le droit de vote. Elle a été officialisée par les Nations unies en 1977, invitant chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes.

L

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de revendiquer l'égalité, de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la situation des femmes, fêter les victoires et les avancées.

Les Ethiopiques de mars : “Bayonne rue du monde” Ce festival au creux des oreilles suscite des “tremblements poétiques”, à titre d’exemple ce texte d’un diffuseur d’émois “Quand le spectacle est invisible, la poésie est encore plus éclatante dans les yeux des passants, "spect-acteurs" surpris mais ébahis.

Ainsi nous offrirons à une Bayonne qui se pensait à la fois Basque et Gasconne un "beau miroir" où généreuse elle découvrira les éclats de toutes ses autres facettes.

L'honneur m'est fait d'écrire l'édito pour vous annoncer que ce numéro, justement, est en grande partie consacré à des articles rédigés par des femmes. (8 mars : journée internationnale de la femme). Il comportera donc un sujet sur l'art et la mode à travers les vêtements des femmes, un poème, un texte en basque et français.

Et puis il y aura un certain nombre de ce que l'on nomme brèves (petites infos) sur la vie, l’animation et les commerces de notre quartier.

Ainsi sous les regards de "l'irrésistible beauté du Tout Monde" nous offrirons à Bayonne des résonances au delà des raisons sur lesquelles vibreront des pensées amicales. Ainsi naissent les envies secrètes de sentir un jour une accoladeà laquelle rêvent toutes les rives en se moquant du temps suspendu aux traversées des ponts

Je vous en souhaite donc une très agréable lecture et à la bonne suite de cette aventure commune... © Giulio Caluori 2008

Du 02 au 08 mars 2009

Les jours s'allongent depuis le solstice d'hiver et nous voilà avec le numéro quatre de notre parution.

Enfin, et là c'est un jeune homme étudiant qui nous racontera l'histoire de la synagogue de Bayonne sise, vous le savez sûrement au détour de la rue Maubec.

Artistes citoyens, humanistes au bord de l'aphonie refusant l'exaspération, nous invitons ainsi nos amis proches ou lointains à venir donner nos "touts" et à partager nos "riens", pour que la poésie, trésor humain en danger, soit étincellement présente dans l'âme de chacun.

Marc Lafaurie, le diffuseur d’émoi, dit Cram

Février, mois le plus court de l'année marquant la deuxième et dernière partie de l'hiver.

Nous parlerons également de la semaine de la petite enfance qui aura lieu également dans le quartier Saint--Esprit.

Voici pourquoi, artistes amoureux, espérons secrètement chambouler Bayonne, prêt à tout lui offrir en hommage aux charmes qu'elle a su distiller en chacun de nous.

.Aux Ethiopiques de mars Bayonne remet ses rus au Monde et dans son shaker d'estuaire, au rythme des jusants, mélange aussi ses eaux amoureusement.”

EDITO

Art et mode,

le vêtement dans tous ses états " Au XXème siècle, les avant-gardes replacent l'art dans une nouvelle vision de la société et repensent le vêtement dans ses formes, ses matières, ses systèmes de production-consommation. Les couturiers et créateurs, réceptifs entre tous au modernisme, multiplient les collaborations avec des artistes dans la création de tissus, de décors, d'installations d'expositions ou de magasins. L'observation réciproque de l'art et de la mode est facteur d'évolution à tel point qu'aujourd'hui ces genres se nourrissent mutuellement. L'art donne des habits neufs à la mode, le vêtement questionne l'art dans l'un de ses sujets de prédilection : le corps et l'humain. " Florence Müller, Art & mode, Paris, Assouline, Mémoire de la Mode, 1999, quatrième de couverture Suite page 2

Linda Hako (habitante)

au-delà du pont : journal gratuit de quartier 05 59 55 09 39 Tirage 2000 exemplaires sur papier entièrement recyclé Ont participé à ce numéro 4 : Fred Fort, Pierre Haury, Vito Milia, Linda Hako, Virginie Baro, Nicolas Cazaumayou, Giulio Caluori Ne pas jeter sur la voie publique

Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux. Alphonse Allais


http://audela.dupont.free.fr

Art et mode, le vêtement dans tous ses états L est difficile, aujourd’hui, d’identifier clairement les limites entre le monde de l’art et celui de la mode. En effet, comme nous l’explique Florence Müller, dans son livre Art & Mode, ces deux milieux se sont rencontrés afin de puiser chez l’un et l’autre de nouvelles formes, de nouveaux moyens d’expressions.

I

Ainsi donc, de grands couturiers réalisent des vêtements aux allures parfois sculpturales tandis que des plasticiens revisitent leurs caractéristiques. L’étude de certaines spécificités du vêtement va nous permettre de mettre en valeur des pratiques artistiques qui les détournent ou encore les emploient à des fins différentes. A l’inverse, nous verrons que certains couturiers travaillent à la manière d’un sculpteur. La fonction première du vêtement est sans doute la protection ; contre le froid, mais aussi et surtout contre notre pudeur. Il cache notre corps et particulièrement nos formes. Cette fonction, de dissimulation, n’est plus tout à fait vraie aujourd’hui. En effet, on ne manque plus de pantalon ou de t-shirt conçus pour coller à la peau et donc révéler notre silhouette. Ainsi, le vêtement qui cache peut dans le même temps révéler voire accentuer nos formes. C’est dans cet esprit que le couturier Jean-Paul Gaultier réalise les costumes de la tournée Blond Ambition de Madonna en 1990. Prenons l’exemple de cette très célèbre guêpière en satin rose dont les seins sont dessinés en forme de cône. Ces derniers servent tout autant à dissimuler les attributs féminins et sexuels de la chanteuse qu’à les mettre en valeur. Leur forme inhabituelle ne nous permet pas de les ignorer, bien au contraire, ces seins nous visent et nous, nous les fixons du regard. C’est lorsqu’une chose est cachée, mais dans le même temps portée à notre regard, que notre curiosité est attisée. Christelle Familari met cette idée en scène dans

sa performance Cagoule pour amoureux. Il s’agit d’une cagoule à deux têtes reliées au niveau de la bouche. Celle-ci est tricotée sur-mesure et sur commande. Deux personnes enfilent ce vêtement et se retrouvent face à face, bouche contre bouche. Cachées sous cette double cagoule, elles ont tout le loisir de s’embrasser sans être vues. Mais sont-elles réellement à l’abri des regards ? Il semble que non ; nous pouvons en effet les regarder avec insistance sans être pris pour des voyeurs puisqu’elles ne nous voient pas. Cette cagoule cache deux personnes mais révèle un couple (amoureux).

Il nous arrive parfois de dire : " je suis vraiment bien dans ce vêtement, il est comme une seconde peau ". Cela signifie que nous y sommes très à l’aise à tel point que nous pourrions oublier sa présence comme notre propre peau qui nous sert d’enveloppe. Le vêtement est fait pour nous. L’artiste française Nicole Tran Ba Vang reprend cette expression au pied de la lettre dans ses séries C o l l e c t i o n Printemps/Eté ou C o l l e c t i o n Automne/Hiver. Si nous prenons l’exemple de la Collection Printemps/Eté 2003 nous pouvons voir une jeune femme en train de choisir un t-shirt, mais pas n’importe lequel. Ce t-shirt est une réplique troublante du buste de cette femme : couleur chair, présence du nombril et des seins en relief de manière à ce qu’elle puisse les y loger. C’est à la troisième photo que l’essayage se fait. Il y a alors mimétisme, confusion, fusion, entre sa peau et ce t-shirt peau. Cependant, quelques indices permettent de distinguer l’un de l’autre : les bretelles, le bas du vêtement qui se détache de son ventre, et cette main posée sur le t-shirt au milieu de la poitrine qui le fait plisser. Le vêtement devient littéralement une seconde peau et tout comme précédemment il ne joue plus tout à fait son rôle de " camouflage ". Par ailleurs, l’artiste parvient à nous présenter un paradoxe visuel à la manière de René Magritte : un corps à la fois vêtu et dénudé. Dans un autre registre, Jana Sterbak, originaire de Tchécoslovaquie, traite cette question de la seconde peau. Lors de l’exposition Big Bang (2005-2006) au Centre Georges Pompidou à Paris, l’artiste présente, sur un mannequin, une robe de soirée faite d’un matériau non conventionnel. Cette dernière est accompagnée de la photographie d’une jeune femme portant le vêtement. L’œuvre s’intitule Vanitas : Robe de chair pour albinos anorexique, elle a été réalisée en 1987. Lorsqu’on rentre dans la salle, on est d’abord surpris, voire incommodé par une odeur désagréable : il s’agit de celle de la viande de bœuf en train de sécher (phase qui précède celle de la décomposition). Le bœuf, voilà le matériau choisi par l’artiste pour réaliser cette robe. En la portant, la jeune femme est recouverte d’une autre chair ; ainsi, la chair de bœuf (re)prend forme humaine. Dans ce travail, l’artiste questionne, entre autres, le conditionnement de la viande : cette dernière nous ait toujours présentée de manière à ce que

Nouveau ! Bienvenue à Saint-Esprit... ...où Souad vous propose des idées cadeaux à partir de 5 euros : eau d’essence de rose, huiles de massages, savon d’Argan et d’Alep, shampooings à l’argan et au rassoul,

pack hammam, khôl, crèmes à la rose et à l’argan etc... Lampes en cuir et en bronze, poteries décoratives, soufflets, objets décoratifs

S’il existe des vêtements très confortables que nous parvenons à oublier ; il en existe d’autres qui sont extrêmement fonctionnels. Prenons par exemple les manteaux réversibles : un côté imperméable, un côté doudoune ; ou encore les manteaux modulables que nous pouvons porter avec ou sens la doublure polaire. Doublure qui peut elle-même se porter sans le manteau. Les fonctionnalités du vêtements sont démultipliées et économiques, comme un trois en un. C’est en approfondissant cette idée que Lucy Orta (d’origine britannique mais vivant à Paris) réalise ses Refuges wear ou Vêtement refuge. Elle conçoit, dans des tissus expérimentaux faisant appel à la haute technologie, des " architectures corporelles ". Il s’agit par exemple d’un blouson qui va pouvoir se transformer en tente ou en sac de couchage. Imaginés comme des vêtements de survie, ils sont tout à la fois habit, habitacle et habitat. Avec Lucy Orta, l’architecture nous habille ; on pénètre l’un de ses vêtements comme on pénètrerait un lieu. Tout comme pour Orta, les créations de la française Marie-Ange Guilleminot ne prennent sens que par la manipulation du modèle ou plutôt de l’utilisateur. Travaillant également la question de la transformation, Guilleminot réalise en 1995 le Chapeau-Vie : " Au départ, j’ai conçu le Chapeau-Vie pour Hans-Ulrich Obrist qui m’avait confié qu’il n’arrêtait pas de se cogner la tête. Alors que je lui proposais de fabriquer un chapeau qui le protège, il envisageait de le porter à vie. " Dans son aspect le plus ramassé c’est effectivement un chapeau, mais lorsqu’il se déploie, se déroule il prend tour à tour la forme d’une cagoule, d’une robe voire d’un sac de couchage. Unisexe et de taille unique, ce vêtement d’une seule couleur s’adapte à tous les corps de part son tissu extensible. L’artiste met en scène ses créations lors de performances qui soulignent le côté sculptural de son travail. Ainsi, c’est dans la salle d’art précolombien du musée d’Israël à Jérusalem, qu’elle se présente débout sur un socle au milieu des sculptures. Elle devient alors une statue vivante nous faisant la démonstration de son vêtement ; entièrement recouverte par son Chapeau-Vie elle nous évoque un cocon,

HOTEL - BAR - RESTAURANT

Le Monte-Carlo Café Le bâtiment sis 1, rue Sainte-Ursule faisait partie de l’ancien couvent démoli après la révolution de 1789. On peut voir encore par endroits d’anciennes voûtes en pierres de taille. Il ne serait pas surprenant de découvrir derrière les murs refaits, d’autres piliers er voûtes cachés par des cloisons de séparation. Le Monte-Carlo vous proposera une cuisine à la plancha, dans un cadre chaleureux, avec service sympathique

Du côté de chez Souad

ouverture 6h - 21h sauf samedi

En direct du Maroc cosmétiques soins de beauté produits artisanaux

1, rue Sainte Ursule 64100 Bayonne (face à la gare)

33, bd jean Jaurès 64100 Bayonne

05 59 55 02 68

05 59 45 73 49

2

nous ne reconnaissions pas l’animal et que nous ne puissions pas établir de lien entre la chair animale et la chair humaine. En lui redonnant la forme d’un être vivant Sterbak rappelle la destinée commune de l’animal et de l’homme : vieillissement, décomposition, disparition.


http://audela.dupont.free.fr

Art et mode, le vêtement dans tous ses états (suite) une enveloppe protectrice. D’une manière plus poétique, Guilleminot réfléchit également sur le vêtement comme refuge.

participent pas au confort du vêtement. Par contre, cette composition de bois fait de la tenue une véritable sculpture.

Voyons à présent comment certains couturiers font de leurs créations de véritables sculptures en utilisant les caractéristiques du médium. Le japonais Yohji Yamamoto choisit de ne pas utiliser de tissu pour un ensemble réalisé lors de sa collection automne-hiver de 1991, mais du bois (photo page 1). Ainsi, il crée un gilet et une jupe en bois accompagnés de pièces en laine noire. La jupe est constituée de lamelles de différentes longueurs, tandis que le gilet est composé de triangles de différentes dimensions assemblés les uns aux autres.

C’est en voyant les créations du couturier américain Charles James qu’on inventa l’expression " robe sculpture ". En effet James, également designer, avait un penchant tout particulier pour cette pratique ; cela se ressent nettement dans ses robes. La robe présentée ci-après est impressionnante tant on a la sensation qu’elle se déploie dans l’espace. C’est comme si le couturier avait voulu matérialiser les masses d’air déplacées par la femme en se mouvant. Cela en devient presque une architecture complexe.

Enfin, un plateau arrondi épouse le flan gauche de la tenue. Le morcellement de l’ensemble évoque les formes éclatées des sculptures cubistes à la manière des guitares de Picasso par exemple. Les charnières qui joignent les lamelles nous permettent d’imaginer qu’elles se placent différemment selon nos mouvements voire qu’elles se figent l’espace d’un instant avant d’être de nouveau modifiées par un autre geste. Cette posture statique ne serait pas possible avec un tissu traditionnel. Le tissu est fait pour suivre naturellement les mouvements du corps afin de rendre le geste aisé. Ici, on peut imaginé que la raideur des lamelles ne

NO MAD II

Madame la “Pluie” Je me présente, on m’appelle “Madame la Pluie”, j’arrose les jardins fleuris, les routes, les champs et les villes. Les humains selon les cas, me bénissent quand ils ont besoin d’eau, mais me maudissent quand je fais déborder les fleuves et les rivières. De toutes façons ils ne sont jamais satisfaits et pourtant, je ne fais que mon devoir, parce que sans eau, que deviendraient les hommes? Aussi je me plais à tomber parfois en fines gouttelettes et d’autres fois à verse. Ce n’est pas de ma faute, c’est le grand patron qui me commande. A bientôt pour la prochaine averse; je vous aime malgré tout! Pierre Haury

La synagogue de Bayonne Es premiers immigrants juifs s’installent à Bayonne à la fin du XVème siècle (alors qu’ils étaient présents dans les provinces de Navarre et d’Alava depuis le Xème siècle) après avoir été expulsés d’Espagne (décret de l’Alhambra, 1492) et du Portugal (1496), ou convertis de force. Ces deux édits leur vaudront le surnom de " conversos " ou " marchands portugais " par la population bayonnaise, et dans le Sud-Ouest en général. Ces familles sont principalement issues des communautés israélites marranes et séfarades, c’est-à-dire qu’elles suivent le judaïsme liturgique espagnol, en particulier dans la prononciation des mots des prières.

L

Interdits de séjour à Bayonne, ils s’installèrent tout naturellement dans ce qui était alors la commune de SaintEsprit-lès-Bayonne, et qui restera, même après le rattachement de SaintEsprit à la commune de Bayonne en 1857, le quartier d’accueil des immigrants. Comme beaucoup continuaient de le faire en péninsule ibérique, les Juifs de Bayonne pratiquaient leur culte dans le secret ou tout du moins dans une grande discrétion, car bien qu’acceptés officiellement, ils n’étaient pas mieux considérés par la population qu’en Espagne. La pratique publique du culte juif fut autorisée par le royaume français depuis 1723, sous le règne de Louis XV. Ils ne s’affichèrent que bien plus tard, à une période qui correspond à la construction de la synagogue. Pourtant ils apportèrent avec eux quelque

Les exemples choisis ici ne sont qu’une petite vision des interactions qui existent entre l’art et la mode ; en réalité les liens sont multiples et ces deux mondes s’entrechoquent constamment. Mais cela aura permis de mettre en lumière des pratiques méconnues parfois troublantes voire dérangeantes qui prêtent au questionnement. Virginie Bar

Roberto Capucci, (né à Rome), réalise lui aussi des robes aux allures sculpturales et très colorées. Elles peuvent d’ailleurs parfois évoquer certains tableaux des Delaunay de part l’utilisation du cercle, des cou-

Paroles d’habitants

Le coin de l’histoire

leurs vives et du dégradé. La robe longue est travaillé en dégradé par la superposition de couches allant du jaune pour le bustier au violet pour le bas en passant par le rouge et l’ orange. La robe courte, quant à elle, est faite d’un tissu plissé comme si on pouvait la déplier à la manière d’un éventail. Pour chacune de ces deux robes, le tissu n’est pas travaillé, pensé en deux dimensions, mais bien en trois pour obtenir un volume, volume qui enveloppe le mannequin en lui redessinant un espace tout autour de lui.

chose qui aujourd’hui contribue à la renommée de notre ville : la technique de fabrication du chocolat, que la France ne découvre réellement qu’en 1615, à l’occasion du mariage de Louis XIII et de l’infante d’Espagne, Anne d’Autriche. Ces familles d'origine portugaise seront considérées comme citoyennes après la Révolution. On retrouve parmi ces familles un grand nombre d’apothicaires, d’arma-

teurs ou de négociants qui s'intégrèrent à la population bayonnaise. Bayonne et ses alentours comptent désormais un grand nombre de familles juives, arrivées il y a plus de quatre siècles, ou plus tard d’Afrique du Nord, dans les années 1960. La synagogue de Bayonne se situe rue Maubec. Elle a été dessinée par l’architecte Capdeville selon le modèle néo-classique et édifiée en 1837, sur les fondations d’une construction plus ancienne ayant été bâtie au début du XVIIIème siècle et détruite pendant la Révolution. Seule l’arche sainte date du premier édifice. En

En traversant le pont Saint-Esprit, on dirait que l’on voit le monde défiler en cinq minutes. Les gens vont au travail en silence quand la pluie tombe en averse ou alors que le ciel, à l’ouest, allume tous ses feux. Parfois, ils sont de plus en plus nombreux, des individus glissent sur les rebords, s’éreintant en monologues sonores sans fin. Les insultes perlent à leurs lèvres, ils bousculent des chiens qu’ils n’ont pas ou bien ils répètent ce qu’ils martèleront à la réunion qu’ils ont au programme de la journée. Je ne sais pas, mais ils parlent fort, comme si l’espace public du pont était déjà privatisé. Pray for us.

Santizpiritu zubia zeharkatzean irudi luke mundua dugula bost minututan herrokatzen ikusten. Euria jaits ahala ari dela edo ekialdetik zerua sutan pizten denean jendeak dabiltza isilik lanera. Noiztenka, gero gehiago naski, hegietarik lerratzen dira etengabeko monologo ozenetan higatzen diren izakiak. Laidoak dauzkate ezpainetan, aitzinean ez duten zakurra haiatzen dute edo egunerako iragarria zaien bilkuran mailukatuko dutena errepikatzen dukete. Ez dakit, baina goraki mintzo dira zubiaren eremu publikoa jadanik pribatizatua bailitzan. Pray for us.

Kandida

N° 1 à Saint-Esprit !

réalité, les travaux, confiés à un autre architecte du nom de Faulat, débutèrent en 1836, où l’on posa symboliquement la première pierre au cours d’une cérémonie officielle à laquelle participaient le rabbin Jacob Athias et les autorités de la ville et du département (Saint-Esprit était alors toujours rattachée au département des Landes). De plus, les Juifs disposent de leur cimetière à Bayonne. Celui-ci a été bâti en 1689 sur les hauteurs de SaintÉtienne, puis agrandi à deux reprises aux XVIIIème et XIXème siècles. Il contient de nombreuses pierres tombales datant du XVIIème siècle, et un dépositoire datant de 1862, bâti à la manière d’un temple antique. Le cimetière est ouvert chaque année lors des journées du patrimoine, en septembre. Il y a également un mikvé (bassin en pierre servant à la pratique du bain rituel) situé à l’étage d’un immeuble de Saint-Esprit.

à mettre entre toutes les mains

ie gallibrair a l à e t n e en v 15 euros

Depuis sa construction, la synagogue de la rue Maubec a remplacé tous les petits temples " clandestins " où l’on pratiquait le culte en toute discrétion autrefois. Elle est désormais le lieu de culte officiel des Juifs de Bayonne, appartient à l’Association Culturelle Israélite, et est classée aux monuments historiques.

DEMENAGEMENTS TAXI-CAMIONNETTE

Nicolas Cazaumayou

05 59 55 73 74

Sources : Le Vieux Saint-Esprit, de " Peillic " Registre Officiel des Monuments Historiques

PRIX COMPETITIFS

Wikipédia. Extrait d’un article paru dans l’Arche n°487 – Septembre 1998

3


http://audela.dupont.free.fr

St-Esprit : le quartier qui bouge 29, boulevard Jean d’Amou La FNACA Bayonne Nive-Adour, qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce qu'on y fait

difficultés de la vie, les veuves de guerre, ascendants et orphelins de militaires tués en Algérie, les veuves des membres de la FNACA et leurs familles. De leur faire obtenir la carte du combattant ainsi que la retraite y afférent pour les titulaires de la carte à partir de 65 ans.

Créée en 1971, le Comité FNACA de Bayonne Nive-Adour est une "Asso" spécifique des Anciens Combattants en Afrique du Nord.

De faciliter l’accès aux maisons de retraite et aux structures d'ordre social de l'Office National des Anciens Combattants.

Indépendant à l'égard des Pouvoirs, (civils et militaires) et de tout parti, groupement politique, philosophique et religieux. Il est ouvert à tous ceux qui ont pris part à titre militaire à la Guerre d'Algérie et aux combats du Maroc et de Tunisie.

Liés à la qualité d'adhérent : Mutuelle médico-chirurgicale, garantie frais d'obsèques, caisse de solidarité et fond social, assistance juridique et sociale, maisons de vacances (Ascain et Flumet, activités de loisirs, sorties, voyages.

Il oeuvre en faveur de la paix notamment par la commémoration annuelle du 19 mars 1962, jour du cessez-le-feu, ayant mis officiellement fin à la guerre d'Algérie.

Si vous vous sentez concernés, les responsables sont à votre disposition au siège, 10, rue Daniel Argote 64100 Bayonne.

Sa " mission " est d'aider tous ceux qui parmi ses ressortissants cherchent la reconnaissance et la validation de leurs droits acquis sur le terrain, ou, qui sont confrontés aux

Réunion du 22/12/2008 à la Mairie de Bayonne,avec le comité des habitants du quartier, relative au projet immobilier du 29, Boulevard Jean d'Amou.Nous vous en rapportons ici la conclusion. Vous pourrez retrouver la totalité du compte rendu de cette réunion surle forum du journal à l'adresse internet http://journal.leforum.eu Visitez le forum et donnez vos avis. Le forum ouvert depuis peu est un lieu d'expression pour tous. Conclusion de la réunion : En conclusion, MONSIEUR LE MAIRE demande aux représentants des services de la mairie présents d’organiser une réunion avec l’architecte, le promoteur et les Bâtiments de France en vue d’améliorer l’actuel projet Delcama. Bien qu’il s’agisse d’une affaire privée, MONSIEUR LE MAIRE juge que la ville est concernée par l’aspect qu’elle offre à la

vue du public. Les représentants des habitants de Saint-Esprit estiment que le projet Delcama a valeur de symbole. Ils rappellent qu’ils ne connaissent toujours pas le nom de l’auteur de la villa du 29 bd Jean d’Amou destinée à la destruction. Juste avant la réunion, Mademoiselle SALDUCCI, représentante du secteur auprès de la mairie, a annoncé que les projets concernant ce quartier seraient présentés dans un prochain numéro du magazine de la ville. Les représentants des habitants du quartier prennent bonne note de cette intention et de celle de MONSIEUR LE MAIRE de venir présenter le projet du parking Belfort. Ils insistent sur la nécessité d’informer le public sur les projets d’aménagement présentés par Monsieur WITTENBERG et sur tous les projets qui concerneront dorénavant le quartier. La réunion prend fin et semble constructive.

Le conteur (tenue, voix, gestes…)

L’ Association de conteurs de Bayonne propose :

Le stage est organisé et animé par deux conteurs actifs de l’Association " Et si on racontait… "de Bayonne : Florence PINEL et Michel GARDIE

UN STAGE D’INITIATION AU CONTE 7 et 8 MARS 2009 De 9 H 30 à 17 H

Lieu du stage : Club Léo Lagrange Porte Mousserolles , Rue Ravignan 64100 BAYONNE

La découverte du conte

Prix du stage : 68 euros (2 repas de midi compris + veillée contes le samedi soir)

Permanences mardi et jeudi de 9h30 à 11h30 tél : 05 59 55 20 16

La recherche du conte et son appropriation Le conte pour qui et comment ? (genres, particularités, supports…)

Les Ethiopiques de Mars Martxoko Etiopikoak Six jours de concerts, d’actions poétiques de toute sorte à Bayonne… concerts en appartement, concerts en boulangerie, dans les magasins de St Esprit et du Petit Bayonne, régates sur la Nive, correspondances entre les deux rives, poèsie en bistrot, apéros contés, danses africaines avec les piliers basques à l’Aviron, hommage à Mikel Laboa, concert du " Tout Monde ", bertsulari… Des dizaines d’artistes s’engagent dans les lieux et les moments les plus quotidiens de cette ville qu’ils aiment. Avec les bayonnais qui les accueillent, ils déploient une énergie printanière douce, joyeuse, vivace et drôle… comme un bonheur à partager ensemble. Avec l’arôme du café, ce mot Ethiopie soulève dans nos quotidiens la présence des ailleurs… Ailleurs qui ont attiré Antoine d’Abadie d’Arrast contemporain de Rimbaud en Ethiopie et fait battre le poul de ce grand port ouvert aux cinq continents qu’était Bayonne… Ces ailleurs qui jour après jour fécondent et structurent Bayonne par la présence des visiteurs, des voyageurs, des familles, des popula-

tions qui s’y installent depuis des siècles… Juifs, espagnols, portugais, marocains et autres, venus du monde entier… Là nous attend le grand poète martiniquais Edouard Glissant présent à nos côtés à Bayonne pour les Ethiopiques. Edouard Glissant descendant des peuples de l’esclavage, tout jeune aux côtés de L.S. Senghor et d’Aimé Césaire dans les constats de la négritude. Edouard Glissant dont la lucidité porteuse d’espoir, nous invite à vivre les nouveaux espaces du Tout Monde qu’il nous dévoile… un nouveau souffle qui fonde la solidarité nécessaire entre les humanités. Bayonne Rue du Monde… Baiona Munduaren Kale.

Irria eta ogia elgarrekin ongi doaz. Biak betan beharrezkoak dira egun bakoitz bizitzeko kuraiaren edireiteko. Halaber, berdin baitezpadakoa zaigu elkartasuna, gure baitan Besteari abegi onaren egiteko ahalaren ukaitea… Eguneroko urratsetan nonahi agertzen den edertasunean, airostasunean eta sotiltasunean, elgarrekilako laguntza horrek badakar gaurkoaren asmatzeko indarra, bai eta ere bidezkoagoa den biharra. Gauza partikatuak ongileak dira… Pour l’équipe des Ethiopiques B. Achiary.

Inscription par téléphone (05.59.24.81.72) ou e.mail : etsionracontait@yahoo.fr

EXPOSITIONS, CONFERENCE, RENCONTRE Rom, Manouche, Gitan Le peuple du voyage BIBLIOTHEQUE- MEDIATHEQUE DE BAYONNE DU 5 AU 26 FEVRIER 2009 www.bayonne.fr Roms, manouches, gitans, tsiganes et Gens du voyage, peuple d’exil sans droits propres et en marge de notre société. Avec l’aide d’une association de terrain, Gadje voyageur, qui s’occupe des familles dans les terrains municipaux de Pau et de Bayonne, la médiathèque propose un programme d’expositions, de rencontres et de conférences afin de mieux connaître les tsiganes de notre règion. Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des manifestations célèbrant le 0ème

anniversaire de la Dèclaration 6 Universelle des Droits de l’Homme. Elles nous alertent sur le quotidien et la situation de ces ´gens du voyageª et annoncent les thèmes qui seront abordés lors des Nouveaux Entretiens de Bayonne en mars 2009, thèmes qui interrogeront l’actualité et l’avenir des Droits de l’Homme.

Bienvenue à : XANTAL

Patrick Yves Ponchel

8, rue Ulysse Darracq - 64100 Bayonne 06 32 14 08 92

4

coiffure Elle & Lui, Visagiste son sourire et sa bonne humeur.


http://audela.dupont.free.fr

la

gallibrairie

galerie d'art - livres sur l'art - éditions

Dictionnaire de l’art moderne et contemporain Dans cet ouvrage, 2330 notices, 1800 illustrations, 71 pays représentés traitent ainsi des artistes, tendances mouvements, mais aussi revues, galeries, théoriciens qui ont marqué l'art de notre temps. 732 pages; 20 x 29 cm; 90,95 euros

24, rue Sainte-Catherine 64100 Bayonne 05 59 55 09 39 www.gallibrairie.com Les mystères de la dame à la licorne Pierre Lassalle Après la lecture de ce livre, " La Dame à la Licorne " n'aura plus de secrets pour vous ! 130 pages; 21 x 24,5 cm; 35 euros

Le dernier Jean-Pierre Alaux

C'est à la découverte d'horizons inexplorés, hors des sentiers battus, que nous convie cet ouvrage remarquablement documenté où la volonté d'objectivité ne rime jamais avec froideur et désengagement. 550 pages; 20 x 30 cm; 35,00 euros

La Côte atlantique du SudOuest de la France inspire à Jean-Pierre Alaux des récits intimes, à fleur de peau, qui font vibrer tous les sens. Au fur et à mesure des treize nouvelles, le désir jaillit en même temps que le suspense.

Un superbe abécédaire au graphisme subtil; pour enfants et parents - 15,50 euros

te et la beauté des lieux, dégusté avec délices l’écriture impétueuse et découvert la chute, parfois fatale…

La puce des Arts ARCAD vous invite à fêter l'arrivée du printemps le week-end du 21-22 mars avec des artistes sud aquitains. Plus de cinquante artistes sélectionnés par un comité artistique présidé par JeanFrançois Larralde seront présents. La septième édition de la Puce des arts portera un regard particulier sur la peinture basque de la vallée du Bastan et de la Bidassoa.

ISBN : 978-2-917598-02-3 Prix public : 17 euros - en vente à la Gallibrairie.

On ne peut sortir de ces récits de vie sans en avoir ressenti dans les moindres détails l’atmosphère intrigan-

la vie d’artiste “Va le monde” Série de trois photographies " Espace libre " prises de nuit avenue des allées Paulmy et rue Léon Bonnat. Par un temps de pose lent lors de la prise de vue, les panneaux publicitaires apparaissent blancs dans un axe urbain du grand Bayonne " dénudé " d’automobiles. Se révèle alors un nouvel espace aux caractères utopique (qui tend vers un rêve irréalisable) et poétique. Nouveaux paysages où le spectateur est dégagé de l’emprise de la publicité parasitant visuellement le regard lors des trajets, et se retrouve seul à déambuler dans le silence d’un univers surréaliste vidé d’activité et d’images commerciales aguichantes. Ces trois photographies offrent un regard désaturé sur un site connu des bayonnais, elles dévoilent des nouveaux espaces, des espaces libres. Marilyn Bousquet exposera à la bibliothèque des Hauts de Ste-Croix, place des gascons, du 23 février au 15 mars 2009 dans le cadre du Printemps des poètes. Cette exposition intitulée " Va le monde " présentera des photographies accompagnées de textes poétiques inspirés par ces dernières et écrit par Lucien Etchezaharreta. Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 13h à 18h, mercredi de 10h à 12h et de 13h à 18h, samedi de 10h à 12h. La série photographique " Espace libre " est issue d’une première prise de vue à St-Esprit près de la prison.

e

8 journées de la petite enfance à Saint-Esprit ATELIER D'ARTS PLASTIQUES ET LECTURES, le mercredi 25 mars de 14h à 18h

sentation d'ouvrages jeunesse, de DVD. Réalisation d'une galerie de portraits de "personnages de cirque" à partir du livre d'art "les têtes". Pour enfants de 5 à 12 ans. Accès libre

Organisé par la Gallibrairie et Spacejunk avec le concours de Libre Plume. 14 h à 18 h - "La vie d'artiste" Lecture de contes, poèmes, pré-

Centre d’art Spacejunk, Gallibrairie, rue Sainte-Catherine.

e

8 journées de la petite enfance Le peintre Yvon Lambure exposera à la maison des associations, durant toute la manifestation, une vingtaine d’œuvres sur le thème du cirque Je suis venu au cirque tout petit enfant. Dans ces années là, les sorties ludiques se comptaient sur les doigts d’une main. Ma grand-mère Léonie, toujours attentionnée pour sa progéniture, nous offrait ce spectacle une fois l’an. C’est ainsi que naquit en moi ce désir d’expression, de raconter bien plus tard, mes impressions enfouies au plus profond de mon être. Le cirque magistral, produit les plus grands artistes, où l’homme est toujours au centre des " ébats " ; La veille du grand spectacle, en bleu de chauffe pour monter le chapiteau, organiser, installer, préparer, peaufiner pour que la fête soit belle et elle le sera ! Le cirque c’est à la fois, mélange d’odeurs diverses, de la barbe à papa aux effluves de la ménagerie, couleurs, de rires et parfois de pleurs. C’est pour cela qu’on l’aime tant. Que la fête commence et pensons aux enfants. YVON LAMBURE.

5


http://audela.dupont.free.fr

on expose

la poésie est dans la rue

à la Gallibrairie :

Catherine Schrœder

" Dans la Rue Sainte Catherine "

Seb Ponté

A venir à la Gallibrairie : du 2 avril au 6 mai 2009, exposition collective “La dame à la licorne”.

Dans la rue Sainte Catherine Le p’tit noir sonne les matines Les pavés chantent et des pigeons trépinent Dans la rue Sainte Catherine Ca sent le miel, les vieilles pierres et le tajine Les crêpes spiritaines sont divines A la boucherie on tranche l’échine Et les croissants draguent les chocolatines Dans la rue Sainte Catherine La pena est taurine Arragon bouquine Dans les galeries on dessine A la gallibrairie l’art et la lecture cheminent Dans la rue Sainte Catherine Le p’tit jaune prend racine Les pavés pleurent et des pigeons piétinent

Le centre d'art Spacejunk présente la troisième édition de l'exposition Girls by Girls, le rendez-vous annuel dédiée à la création féminine. Cette année, Spacejunk vous fait entrer dans l'univers de 6 artistes, 6 femmes venues des États-unis, de suisse et de France pour exprimer leur vision de la féminité aujourd'hui. Vernissage à partir de 18h30 expo du 05/03 au 11/04 2009 Performance à 19H30 pendant le vernissage en collaboration avec le festival "les ethiopiques" Artistes invitées : Dashenka (Suisse / tchèque / Australienne) Mizzo (Suisse) Carole Bielicki (France) Sofia Maldonado (Puerto Rico / USA) Caia Koopman (USA) Kukula (USA)

UN FLIRT SANS LENDEMAIN Quand je vous devinais dans les rues de la ville le visage ravi, allant main dans la main, il était, disiez-vous "votre cousin germain qui vous donnait le bras comme on fait à Deauville". Quand vous étiez présents à quelque vaudeville et qu’il marchait précieux tel un castrat romain, il était, disiez-vous "un flirt sans lendemain qui vous tenait les yeux comme on fait à Séville". Avec grande passion ou bien mélancolie, combien en avez-vous conduit à la folie, madame qui passiez sur les chemins de nuit ? Quant à moi, par vos soins conduit à l’hallali, je me livre toujours au démon de minuit qui trente années plus tard se nomme Nathalie.

André Goupille

Fred Fort

11e printemps des poètes du 2 au 15 mars 2009 C’est mal connaître la poésie que de la cantonner à une gravité sourcilleuse, austérité, spleen et mélancolie ! Si elle s’attache certes aux grandes questions et aux grands enjeux de l’existence, elle ne s’interdit pour le faire nul moyen. Depuis les fatrasies médiévales jusqu’aux actuels chahuteurs de langue, en passant par les pataphysiciens ou les dadaïstes, la poésie n’a cessé de recourir au burlesque, à l’humour, à la satire.

2 au 15 mars 2009

Oui, tous les rires sont dans la poésie, sauf le vulgaire et le mesquin, car même s’il rit, le poète reste poète : questionneur, rebelle et éveilleur de conscience. Jean-Pierre Siméon, directeur artistique

T’as vu le pont ?

Le trait et la plume Liburu azoka luma salon du livre

Chaque mois, nous vous présentons une vue du pont Saint-Esprit d’après la vision d’un artiste. Maïté Daguerre nous offre cette aquarelle pleine de charme et de sensibilité.

21 et 22 mars 2009 Ustaritz Tout public - accès gratuit

Un véritable vocabulaire de l’Adour... pour historiens et amoureux du fleuve. En vente à la Gallibrairie : 12 euros

L’aurore Bar - Brasserie Menu du jour - Sandwiches - formules

Soirées animation le samedi 45, boulevard Alsace-Lorraine 64100 Bayonne - 05 59 50 57 32

6

Dans le cadre des Ethiopiques de mars, Jeudi 5 mars 2009 soirée lecture/poésie à la Gallibrairie à partir de 18h30

Hotel Loustau*** Bar - Restaurant - Salle de réunion Banquets - Séminaires Repas associations - 1/2 pension Pension complète - Mariages ouvert toute l’année 1, place de la République 64100 Bayonne Tél : 05 59 55 08 08 Fax : 05 59 55 69 36 email : info@hotel-loustau.com web : hotel-loustau.com


http://audela.dupont.free.fr

scru Bayonne Saint-Esprit

pulls

10, rue Sainte-Catherine

Site :http://scrupulls.free.fr Février tire à sa fin, le printemps est annoncé par les Ethiopiques de Mars à Bayonne Scru'Pulls, en exclusivité dans la région Bayonne-Anglet-Biarritz a voulu marquer la prochaine arrivée du printemps, par de nouvelles senteurs, et fragrances naturelles venues de Florence.

L' Eau de Santa Maria Novella Cette célèbre fragrance hespéridée fut créée pour Catherine de Medicis. Encore élaborée artisanalement à Florence de nos jours, cette eau fraîche et légère combine la fraîcheur des agrumes et de la bergamote, la subtilité des fleurs blanches et des épices exotiques.

L'Eau Russe “Colonia Russa”. Longtemps considérée comme une fragrance typiquement masculine, cette eau fraîche et pétillante aux accents d’orange amère, bergamote et musc est maintenant autant appréciée des femmes que des hommes.

Officina Profumo-Farmaceutica di Santa Maria Novella Florence Melograno (Eau de Grenade)

SCRU'PULLS, en plus du traditionnel Pot-Pourri ,

“Melograno”. Le fruit de la plante de grenade, originaire de Perse, était déjà représenté dans les tombes égyptiennes et dans de nombreuses oeuvres d’art, symbolisant la richesse et l’abondance. Cette eau de cologne mélange la douceur sucrée de la grenade à des notes florales poudrées. Parfait pour le jour ou le soir.

Tabacco Toscano Une eau à l’odeur de tabac frais, subtilement vanillée et ambrée. Ce parfum a été inspiré par les fameux cigares Toscano, créés en 1818 dans la ville de Lucca en Toscane.

GOLD MUSC

A sélectionné parmi les eaux de Santa Maria Novella les Parfums ci-contre :

scru Bayonne Saint-Esprit

pulls

“Muschio Oro”. Un musc exotique, épicé et hespéridé. Cette fragrance fraîche, à la belle couleur ambrée, est autant appréciée par les hommes que par les femmes. Parfait pour le jour ou le soir.

10, rue Sainte-Catherine

Scrupulls 10, rue Sainte-Catherine 64100 bayonne

Le parfum idéal, selon Coco Chanel, est celui ”qui annonce l’arrivée d’une femme et la rappelle alors qu’elle est déjà partie”

LAVANDA IMPERIALE “Lavanda Imperiale”. Cette fragrance classique, fraîche et relaxante, est utilisée depuis toujours pour parfumer le linge de maison. Plébiscitée par l’aristocratie française et italienne, elle acquit son appellation d'" Impériale ".

Bienvenue Arnaud Lalaguë serait heureux de se présenter à vous et de répondre aux questions que vous vous posez sur le marché local, la valeur de votre bien ou les nouvelles possibilités de financer un achat...

7


http://audela.dupont.free.fr

petites annonces Petites annonces mode d’emploi Les demandes d’emploi seront publiées gratuitement ainsi que les annonces “étudiants” les autres annonces, offres d'emplois offre en location, ventes, recherches etc.. Forfait de 5 Lignes tarif unique 12 euros TTC l'annonce.

Des rubriques sont mises à disposition des Etudiants, lycéens et collegiens de l’agglomération; Ils pourront s'exprimer sur tout ce qui les interesse, ou les inquiète. Merci de prendre contact avec le journal à cet effet. ETHIOPIQUES SOCIAL CLUB L'association Ezkandrai cherche des habitants de Bayonne qui pourraient héberger des artistes du 2 Mars au 7 Mars à l'occasion de la nouvelle manifestation artistique de la ville "Les Ethiopiques - Bayonne, rue du monde".Contactez nous au 06 33 22 67 37 ou sur lesethiopiques@yahoo.fr - Merci.

Maxime du mois Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Pierre Dac

Bienvenue ! Au restaurant, du lundi au samedi midi, la cuisine est variée et familiale (compte pour entreprises, groupes sur réservation). Service rapide. Au bar l’ambiance est conviviale surtout devant la télé les soirs de finale.

Un kir offert à l’occasion d’un repas, sur présentation de cette annonce.

_x atätÜÜt|á

Bayonne, maison de type F4/5 construite en 2001 sur environ 700m2 de terrain. Très bon état général; garage indépendant. Prix : 296 800 euros. Lalagüe immobilier 05 59 59 79 53 Pour vos cadeaux, La brocante de StEsprit propose : tableaux, bibelots, faïences, porcelaines et objets anciens. Venez visiter au 8, rue Ulysse Darracq 64100 Bayonne 06 32 14 08 92 Etudiant à la faculté de Bayonne, résidant à Bayonne quartier StEsprit; disponible pour tout type de tâches : courses, garde d’enfants, soutien scolaire (français, histoiregéo,économie, anglais/espagnol, maths), sorties d’écoles, livraisons etc... 06 65 58 24 65 Vend cuisinière “Rosières” Très bon état, 3 en 1; 3 brûleurs gaz de ville, 1 plaque électrique, 1 four électrique avec tourne-broche; 1 lave-vaisselle 6 couverts : 450 euros (valeur neuf 1200 euros) 05 59 44 86 20

Bayonne centre, dernier étage, petite terrasse, F1 entièrement rénové, lumineux. Prix : 90 000 euros Lalagüe immobilier 05 59 59 79 53 Cherche étudiante stagiaire pour commerce et force de vente; envoyer CV et lettre de motivation au journal. Bayonne Arènes, à vendre bel appartement de 78m2, environnement arboré et terrasse de 12m2 : entrée, séjour avec cheminée, salle à manger, cuisine, 2 chambres sdb, WC séparé. 06 73 02 71 62 - photos sur pap.fr Cherche guitariste pouvant mettre quelques accords à la fin de mesures musicales de mélodies destinées à être chantées. Alain Calinou 05 59 59 13 14 Vend compteur de chantier agréé EDF - état neuf + 10 m de cable 230 euros - 05 59 55 09 39

Quattro chiachere L'association Quattro Chiacchiere, association regroupant des Italiens et des italophones, invite ses adhérents ainsi que les personnes parlant italien et souhaitant connaître l'association à se rencontrer le samedi 21 février prochain, à partir de16 h 00, au bar du cinéma l'Atalante, pour une réunion informelle et quelques discussions en italien. Prêt de revues et de livres. Una " merenda " est prévue. Bien entendu, les boissons se commanderont au bar. Tél pour informations : 06 60 53 96 62 ; mail : asso4chiacchiere@gmail.com Un caro saluto a tutti !

Bar - Restaurant Menu du jour 11 euros, café et vin compris 33, bd Jean Jaurès 64100 Bayonne

L’équipe de la rédaction remercie tous les annonçeurs qui ont activement participé à cette cinquième édition.

05 59 55 61 52 Bienvenue à Saint-Esprit

Formations personnalisées dans divers domaines : bureautique (Windows, Word, Excel,Internet,..création de site Internet et retouche photo (Dreamweaver, Flash,Photoshop,...) langues (anglais, espagnol, basque,... implantation de magasin hygiène et sécurité

Organisme de formation professionnelle dédié aux salariés et aux chefs d'entreprise Prise en charge financière des formations dans le cadre du Plan de Formation ou du DIF (Droit Individuel à la Formation)

Formations pour les professionnels Informatique langues formations spécialisées 2, rue Charles Floquet 64100 Bayonne 05 59 20 31 26 email : capformations@yahoo.fr

8

Rappel retrouvez et téléchargez votre journal sur le site : http : //audela.dupont.free.fr visite Cartes de umérique N n io s s e impr - Tracts Affiches s Étiquette 8, QUAI CHAHO 64100 BAYONNE

TÉL. 05 59 59 16 42 FAX. 05 59 25 60 10 imprimerie.labourd@wanadoo.fr

Au dela du pont Bayonne N°4  

10, rue Sainte Catherine 64100 Bayonne - 05 59 55 52 17 / 05 59 55 09 39 - http://audela.dupont.free.fr .Aux Ethiopiques de mars Bayonne rem...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you