Page 1

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Saint-Michel-sur-Loire, le mercredi 11 juin 2014 Mots-clés : français / formation / emploi / entreprise / orthographe / grammaire / communication / DIF / OPCA

Le français : une compétence à reconquérir  Moult métiers requièrent une bonne possession de la langue écrite. Le domaine du travail

est aujourd’hui plus mouvant et en sus des compétences propres à la fonction pour laquelle on postule ou que l’on exerce, maîtriser l’orthographe demeure de nos jours un prérequis du monde professionnel. À cet égard, Au bonheur des Mots propose des formations de remise à niveau, basées sur les confusions les plus courantes en orthographe, sur les règles de base grammaticales, de conjugaison, ponctuées d’astuces mnémotechniques et de nombreux exercices. La manière dont les gens appréhendent l’écrit a bien changé, sans doute en raison de l’usage que nous en faisons avec les SMS, les tweets limités à 140 caractères, l’e-mail devenu l’outil de communication professionnelle de tous les instants. Toutefois, la langue française dans sa non-maîtrise peut être un obstacle en termes d’accès à l’emploi, dans la pratique quotidienne de son métier, de progression de carrière, ou encore le développement de son réseau professionnel ou privé. « En tant que correctrice et rédactrice de débats, spécialisée dans la gestion de la qualité des écrits et la couverture écrite de manifestations, je suis confrontée au quotidien à la non-maîtrise des difficultés de la langue française, du moins aux bases du français », rappelle Florence Augustine. Le niveau général de français baisse. Ce déclin dépasse largement le cadre de l’école, et touche l’université, les grandes écoles, mais aussi les entreprises. Dans le monde du travail, le constat est inquiétant du côté tant du recrutement que de la communication professionnelle.

L’écrit a désormais une place centrale en situation de travail La langue française est riche et complexe. Elle est une institution. Si des fautes de frappe et d’inattention (lettre manquante, double lettre, inversion de lettres) peuvent être mises sur le compte d’une activité forte, la précipitation, les fautes de grammaire et d’orthographe à répétition, peuvent nuire à l’image du rédacteur (la nôtre), à l’image de notre école d’origine et surtout à celle de notre entreprise.

CP Le français une compétence à reconquérir  

Communiqué de presse de l'agence Au bonheur des Mots sur ses formations de remise à niveau en français dispensées en entreprise.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you