Page 1

Futuriste & Universelle, depuis 1958

DOSSIER DE PRESSE

EXPO 06.09.10 > 14.11.10 Atomium • Sphère des expositions temporaires • Square de l’Atomium • 1020 BRUXELLES • www.atomium.be

IN TER

BELGIAN DESIGN

NICOLAS DESTINO JEAN-FRANÇOIS D’OR LINDE HERMANS

SEC TIONS dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 1


1. INFORMATIONS GÉNÉRALES INTERSECTIONS. Belgian Design est une réalisation de l’Atomium. Dans le cadre de DESIGN SEPTEMBER©.

ADRESSE Atomium Sphère des expositions temporaires Square de l’Atomium B-1020 BRUXELLES T. 02 475 47 77 M. info@atomium.be

SITE WEB www.atomium.be/intersections

CONTACTS POUR LA PRESSE FR > Arnaud Bozzini • 0494 524 747 • arnaud.bozzini@atomium.be NL > Ilse De Braekeleer • 02 475 47 74 • info@atomium.be

dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 1


2. SOMMAIRE 1

Informations générales

2

Sommaire

3

Le mot de l’Atomium, M. Henri Simons

4

Présentation du projet et du parcours

5

Présentation des designers

6

Le mot de DESIGN SEPTEMBER©

7

Catalogue

dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 2


3. LE MOT DE L’ATOMIUM A mi-chemin entre sculpture et architecture, vestige d’un passé aux allures résolument futuristes et emblème iconique de la galaxie 58, l’Atomium est en soi un lieu naturellement dédié au design. Après la rétrospective Van der Meeren et l’exposition consacrée au Modernisme ludique, l’Atomium profite de son partenariat avec DESIGN SEPTEMBER © pour mettre à l’honneur le design contemporain à travers le travail de trois jeunes créateurs. Ces jeunes talents plein de promesses bientôt confirmées et ayant déjà exposé dans les hauts lieux du design contemporain vous font découvrir leur univers conceptuel. Ils nous donnent l’occasion d’explorer un domaine artistique trop peu connu. De septembre à novembre, INTERSECTIONS. Belgian Design pose la question de la nature du design d’aujourd’hui. Les univers créatifs de Nicolas Destino, Jean-François D’Or et Linde Hermans sont les fils rouges d’une plongée au cœur de l’univers du design contemporain. Où puisent-ils leur inspiration et d’où leur vient cet intérêt? Du prototype à la vente quel est le processus de création et de production d’un objet  ? Autant de questions auxquelles l’exposition Intersections répond sur un mode aussi ludique que pédagogique. Leurs inspirations, leurs motivations ainsi que leurs réalisations sont les clefs de lecture d’une exposition et d’un catalogue qui permettent aux uns de découvrir ce qu’est le design ; aux autres d’appréhender le travail de trois brillants artistes venus des trois Régions de Belgique.

Henri SIMONS Directeur de l’asbl Atomium

dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 3


4. PRÉSENTATION DU PROJET ET PARCOURS

4.1. CONCEPT / Le Fil d’Ariane L’expo présente les travaux de trois designers belges issus de trois régions différentes. Les travaux récents mais également leur parcours professionnel et leur processus créatif sont mis en valeur. C’est une remontée dans le temps, le long d’un fil d’Ariane propre à chaque designer où leurs histoires se déroulent et s’entremêlent. Tous ensembles, individuellement : > Nicolas Destino • Wallonie > Linde Hermans • Flandre > Jean François D’Or • Bruxelles Une couleur est attribuée à chacun des designers. Cette couleur va accompagner toutes les mises en scène d’objets, d’images, de vidéos ou de photos qui leur sont propres. A chacun sa ligne du temps ; à chacun sa couleur. Le fil d’Ariane se déroule, se déforme, devient un présentoir  ; petit, grand, haut ou bas . La ligne devient un paravent ,un mannequin ou simplement un tapis reliant deux socles sur laquelle sont inscrites les rencontres et les dates importantes.

4.2. LE PARCOURS DE VISITE APPEL : LE MUR DU REZ-DE-CHAUSSÉE Pour signaler l’exposition dès l’entrée de l’Atomium, un mur de 80cm d’épaisseur sur 3,2 m de haut et 7,2m de long partage le hall d’entrée. Il est composé de modules en carton correspondant respectivement aux couleurs des designers. Le mur se creuse et les modules laissent la place à trois objets emblématiques : un par designer. AUJOURD’HUI, ICI ET MAINTENANT Autour de la cage d’escalier chacun a un espace à lui. Cet ensemble évoque la production et la situation actuelle de chacun d’entre eux. On y retrouve photo, interview, notice biographique et un ou plusieurs objets. Les interviews présentent chaque designer dans son cadre de travail. Chacune de ces présentations se fait sur un ensemble de socles en carton de la couleur du designer. LA GRANDE SALLE Dès l’arrivée de l’escalier, le visiteur retrouve le départ de chaque ligne du temps. Il peut repérer d’un seul coup d’œil le parcours choisi ( s’il en choisit un ) et suivre le fil des projets . Depuis l’escalier jusqu’au bout de chaque fil. Les projets présentés dans cet espace dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 4


sont plus expérimentaux, partant des projets en cours, jusqu’aux premiers objets réalisés ou conçus au début de leur carrière. Chaque designer a choisi lui-même le début et la fin de sa carrière et donc de sa ligne du temps. ÉCOLOGIE Les matériaux utilisés sont issus du processus de recyclage et leur mise en œuvre doit garantir un recyclage presque total. Il est apparu indispensable que dans le cadre d’événements éphémères, la scénographie ait le plus petit impact possible sur l’environnement. C’est un domaine qui est trop peu sensible à l’écologie.

Le carton 90% de la scénographie est en carton. Le carton est produit suivant des critères durables. Sa production se fait dans le respect des droits des travailleurs et implique également une matière première recyclée à 70%. Il est ensuite travaillé et mis en forme dans une entreprise française. Aucune colle ou corps étranger n’intervient dans le montage. A l’issue de l’exposition, l’entièreté de celle-ci peut être déposée au conteneur. Le carton est mis en forme par la société ORIKA.

Les cubes de plexi Pour des raisons de sécurité et de présentation, certaines pièces sont présentées sous cube de Plexiglass. Ils sont assemblés au moyen d’un solvant (chloroforme) qui entre lui-même dans la composition du matériau de base. S’ils ne sont pas récupérés, ces cubes sont totalement recyclables. Etant donné la haute qualité de ce polymère et la pureté de l’assemblage il ne subit que peut d’altération lors du recyclage.

Les peintures Il n’y a pas de peinture dans la scénographie. Seules subsistent les impressions concernant l’information.

Cradle to cradle Dans son entièreté l’exposition se trouve dans la ligne de pensée du Cradel to Cradel. A savoir que l’utilisation des différents composants de l’exposition sont assemblés et mis en œuvre en tenant déjà compte de leur cycle de vie postérieur. Le démontage et le triage se feront donc aisément. SCÉNOGRAPHIE O2 design, c’est l’association de deux personnes : Sébastien Cruyt et Philippe Pinckaers. > Sébastien Cruyt est ingénieur civil architecte depuis 1996. Il dirige le bureau Synergy International depuis 8 ans. Les activités de ce cabinet d’architecture s’étendent en Belgique et à l’étranger. En parallèle de sa profession d’architecte, le design représente une source de fraîcheur permanente. > Philippe Pinckaers a fondé et dirigé pendant 25 ans une société spécialisée dans la création et l’installation de structures pour expositions et événements . Son métier l’a toujours rapproché du design et de son exécution. O2 design c’est la rencontre de ces deux passionnés du design. La finalité est de développer au travers de projets une réflexion transversale sur la manière d’habiter et de concevoir les objets. 

dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 5


5. PRÉSENTATION DES DESIGNERS

5.1. Nicolas DESTINO > > > www.destino.be Chirurgien esthétique de l’objet, Nicolas Destino veut apporter un bien-être à travers l’esthétique. Aussi, dès l’origine, une rigueur de laboratoire et une précision au scalpel orientent-elles son travail. Le Monde est fou, restez chez vous, disait la maman-huître dans Alice aux Pays des Merveilles. Point de départ pour le designer captivé par ce dessin animé, cet impératif de prudence huitrière s’est imposé dans son travail sitôt qu’il s’est intéressé aux comportements des humains et à leur complexité. Constatant très souvent les complications du monde extérieur, un profond désir de dépouillement et de simplification l’inspire. Une fascination pour le milieu médical, du mobilier aux ustensiles de laboratoires, toute une thématique très particulière, hospitalière, caractérise son travail. Très vite, Nicolas Destino a cerné et affiné son objectif : soigner l'individu en lui apportant le bien-être au cœur des objets de son environnement. Assortie à ce concept thérapeutique, une esthétique nouvelle, pensée dans les moindres détails, imprègne, tous les objets qu’il crée. A de nombreuses reprises déjà, Nicolas Destino a affirmé un flair sans faille dans l’agencement des lignes et des angles, un goût raffiné pour la mise en situation, prouvé l’étendue incontestable de son talent créatif. Dès sa sortie, avec mention, du département design du célèbre Institut Saint-Luc à Tournai en Belgique, le jeune homme crée sa griffe  : Destino Design. Depuis, tous ses objets suivent une logique de formes intrinsèquement pures et intemporelles, reposant toujours sur ce concept de bien-être et une fonctionnalité évidente. Rapidement, il enchaîne concours et compétitions de design dans divers pays, en Belgique, en France, au Luxembourg, encore en Italie. Et, trois prix récompenseront sa créativité. Un objet devenu phare du label, la ladder.light, un luminaire en forme d’échelle a remporté le prix Design for Europe lors du salon Intérieur de Courtrai en 2004. Enfin, en 2007, une monographie lui a été entièrement consacrée. Véritable marque de fabrique, un style, réellement le sien, s’est propagé à ses autres réalisations  : packaging de luxe pour la Best Belgium Chocolate of the Word, aménagement de l’espace V.I.P. d’une discothèque branchée belge, design graphique d’une pochette de single, conception de luminaires pour l’intérieur privé d’un ministre belge. Un style que l’on a également reconnu lors de nombreuses manifestations, dans des endroits prestigieux ou originaux… Intitulée Et l’homme créa l’objet, il présenta notamment une exposition dans une ancienne chapelle à Mons.

dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 6


Dans le prolongement d'une première collection essentiellement noire ou blanche, Destino a récemment réalisé sa deuxième collection de mobilier. Inspirée du milieu médical, une table de cette nouvelle gamme a d’ailleurs été éditée par la firme française Myfab. Pour Destino, la beauté n’a d’égal que la pureté. Aussi n’a-t-il d’autres intentions que de vous faire découvrir l’une et l’autre au cœur du nouvel univers qu’il pense, conçoit et crée.

7

1

6

8

6 bax.light. 7 optométrique.table. 8 roll.chair. 9 ladder.light. 2

3

4

5

1-2-3 pouf.duo. 4 multi.plat. 5 vari.table. Crédits 5-9 Laetitia BICA 1-6 Vincent CORDELETTE 2-3-4-7-8 Destino Design

9 dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 7


5.2. Jean-François D’OR > > > www.loudordesign.be Explorant de nombreux matériaux, Jean-François D’Or les sublime sans ostentation. Ses objets modestes, simples et logiques s'imposent par l'évidence et la lisibilité de leur concept autant que par leur poésie discrète. Diplômé en 1998 de La Cambre, Jean-François D’Or a accumulé depuis lors une solide et diverse expérience. Après un projet de quelques mois à New York, il est engagé par la société Light où il collabore étroitement avec des designers établis et exigeants comme Maarten Van Severen et Hans De Pelsmacker. En 2003, il fonde son propre bureau de design industriel. Tenant compte des impératifs des entreprises autant que des besoins des utilisateurs, ses démarches sont tempérées par la volonté d’atteindre un marché; ses produits sont prêts à enrichir notre environnement. Edité par Cinna, Domani, Jongform, Ligne Roset, Toss B, The Conran Shop et d’autres, il a désormais trouvé la route de l'international. Son travail vient d’être couronné par un Label Henry van de Velde.

2

1

3

1 DORA 2 DISK 3 BONBONNE dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 8


5.3. Linde HERMANS > > > www.lindehermans.be Pendant ses études en Design de produits à la KH Limburg à Genk, Linde Hermans a fait son stage chez Li Edelkoort (Paris, 1995). Un an plus tard, elle était l’une des lauréates du concours de création d’éclairage de Weekend Knack avec le lustre Libelle et s’est vu offrir la possibilité de faire un stage chez Jorge Pensi (Barcelone, 1997). Cette même année, son travail de fin d’études lui a permis de remporter le Prix des Artisans d’Art de la Province du Limbourg. Moins de deux ans après la fin de ses études, son œuvre répondait déjà aux normes de qualité strictes de Design Vlaanderen et en 2000, elle a obtenu le Prijs voor Vormgeving de la ville de Malines avec sa Chaise Longue, un siège facile à démonter qui prend la forme de l’utilisateur. De plus, elle se fait remarquer en tant que jeune créatrice auprès de plusieurs entreprises. Elle dessine des meubles pour Consino, une entreprise sidérurgique, de la céramique et de la verrerie pour Walco Pottery, du mobilier de rue pour Wolters nv et une table d’appoint pour Vlaemsch. Depuis 2007, Linde propose une collection en gestion propre sous le nom de Rode Schoentjes, dont les éléments de base sont l’utilisation de matériaux naturels ou de produits existants, le caractère artisanal, l’unité entre la fonctionnalité et l’esthétique, l’individualité en tant qu’alternative à la production de masse. Elle dit même chercher des formes qui expriment sa vision de la vie : la beauté, l’équilibre, le respect, la créativité, le plaisir, … Elle récupère souvent des produits industriels existants qu’elle transforme subtilement en un autre produit fonctionnel. L’objet qui est ainsi créé est en quelque sorte animé par une vie éternelle. Il est entouré d’une certaine poésie, d’une histoire, d’un souvenir … Sa force réside dans l’association d’une affinité étonnante avec la manière de voir artisanale et pourtant industrielle. Linde Hermans est un homme-orchestre. Elle a également composé plusieurs expositions et modernisé la prison de Tongres dans son cadre historique. Elle a dit un jour veiller à respecter son individualité en tant que femme dans toutes ses créations. Ce faisant, elle se trouve sur la même longueur d'onde que d’autres créatrices, parmi lesquelles Nedda El-Asmar fait actuellement le plus fureur. Elles ont en commun la recherche de l’intemporalité, de la beauté et de la simplicité, la relativisation, la détermination de l’émotion et le respect du matériau et de la finition. Linde est vouée à un bel avenir.

1

1 chaise longue 2 feet on the ground

2 dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 9


6. LE MOT DE DESIGNER SEPTEMBER© La présidence belge de l’Union européenne offre à tous les acteurs culturels belges l’occasion de se pencher ses talents nationaux. A cette occasion, l’Atomium accueille une exposition sur le design belge contemporain, un thème qui fait partie de l’ADN de cette icône du paysage bruxellois. Pour DESIGN SEPTEMBER©, cette circonstance a favorisé une remise en question. Pour renforcer son identité et ne pas céder à une dilution dans un secteur globalisé, le festival se recentre sur une sélection de projets choisis pour leur fraîcheur et leur singularité. DESIGN SEPTEMBER© entend ainsi promouvoir des projets plus spécifiques, des choses que l’on ne voit pas ailleurs, et en particulier, les talents originaux et promis à un bel avenir qui fleurissent en Belgique. L’exposition INTERSECTIONS. Belgian Design qui se tiendra à l’Atomium du 6 septembre au 14 novembre constitue un événement central dans la programmation du festival bruxellois. Elle met en effet en lumière les démarches créatives de trois designers, oeuvrant dans les domaines de l’objet, du mobilier, de l’équipement urbain et du textile. Pour donner au public un aperçu représentatif des trois régions du pays, la sélection s’est portée sur Jean-François D’Or pour Bruxelles, Nicolas Destino pour la Wallonie et Linde Herman pour la Flandre. La scénographie mettra en avant le processus créatif qui accompagne la naissance de l’objet, éclairant de façon didactique le chemin entre l’émergence d’une idée et sa concrétisation. Cette approche sera mise en lumière par un dispositif tout en carton, en vertu d’un principe de cradle to cradle plus respectueux de l’environnement. En outre, l’exposition sera documentée par un catalogue qui consigne le travail de trois designers représentatifs de leur génération. Un événement.

Marie POK Directrice artistique de DESIGN SEPTEMBER©

dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 10


7. CATALOGUE

• • • • •

Textes : Henri Simons, Arnaud Bozzini, Jean-François D’Or, Nicolas Destino, Linde Hermans Préfacé par Marie Pok Langues : trilingue (français, néerlandais, anglais) 90 pages 57 illustrations en couleur En vente à l’Atomium au prix de €15

• • • • • • •

Scénographie et production : 2 design.be Coordination : Marceline van Cutsem Graphisme : Codefrisko Interviews : Barbara Coulon Prise de vues et montages : Vincent Pinckaers Fabrication carton : Orika Conception écologique et durable : 2 design.be

dossier de presse - INTERSECTIONS. Belgian Design I 11

INTERSECTIONS. Belgian Design. Dossier de presse  
INTERSECTIONS. Belgian Design. Dossier de presse  

Dans le cadre de son exposition annuelle consacrée au design et de l’édition 2010 de Design September, l’Atomium montrera le parcours de tro...

Advertisement