Page 1

DOSSIER de presse

inter sections Achilles associates Lucile Soufflet

Diane Steverlynck

belgian

design#2

14.09 12 > 27.01 13

01

dossier DE PRESSE / intersections #2


communiqué de presse

Intersections#2 ou comment regarder autrement les objets qui nous entourent ! Du design à l’Atomium pour l’automne avec Achilles Associates, Diane Steverlynck et Lucile Soufflet. Avec Intersections, l’Atomium donne tous les 2 ans un regard novateur sur le design belge. Dans le cadre d’une collaboration avec Design September et MAD Brussels, 3 designers belges présentent leur travail. Ode au design contemporain, l’exposition Intersections#2 propose une réflexion sur les créations et le parcours d’Achilles Associates, Diane Steverlynck et Lucile Soufflet. à travers leurs trajectoires, l’Atomium offre un regard novateur à l’attention du grand public sur ce qu’est le design aujourd’hui. Si la ligne éditoriale de cette manifestation demeure comparable à l’édition de 2010,

design for kids : ateliers enfants

l’angle d’approche s’est quelque peu affiné. Intersections#2 propose un regard croisé où ne sont pas seulement interrogés trois artistes, mais également trois axes fondamentaux du design belge contemporain. Artistes inspirés, inventifs et plein de ressources, ces designers nous proposent une vraie réflexion sur l’objet et interpellent par là-même notre quotidien. Au centre de la démarche de chacun s’impose à la fois la question de la fonctionnalité et celle de l’impact social de leur production. Accompagnée d’un catalogue, Intersections#2 nous raconte un moment de l’histoire du design belge.

Les enfants peuvent aussi ‘goûter’ du design pendant des ateliers : Design for kids. Ces ateliers sont animés en deux langues par une équipe du ‘Grand-Hornu’. Les enfants visitent d’abord l’exposition et après ils peuvent se mettre à la place d’un vrai designer en inventant l’intérieur de leur maison de rêves. L’atelier se fait les mardis pour les écoles, et les samedis : 22/09, 20/10 et 17/11 pour les familles. Il est obligatoire de réserver. www.atomium.be/kids

L’exposition est ouvert du 14 septembre 2012 jusqu’au 27 janvier 2013, chaque jour du 10 au 18 heures. [heures d’ouverture de l’Atomium] L’entrée de l’exposition est compris dans le tarif normal de l’Atomium. www.atomium.be/intersections2 contact de presse : Inge Van Eycken /

inge.vaneycken@atomium.be 0479 95 05 94 - 02 475 47 71 dossier DE PRESSE / intersections #2

02

03

dossier DE PRESSE / intersections #2


Regarder autrement les objets qui nous entourent Symbole de modernité, prouesse technique et geste architectural, l’Atomium est depuis son ouverture en 1958 un lieu dédié à la création. Il allait donc de soi après sa rénovation en 2006 que le plus belge des bâtiments de Bruxelles accorde une attention particulière au design. Les arts décoratifs comme on disait autrefois, suscitent toujours une véritable émulation chez bien des créateurs. C’est à cet engouement artistique que l’Atomium souhaite offrir son écrin.

à l’automne 2010, en collaboration avec Design September, l’Atomium avait ouvert ses espaces d’expositions à trois jeunes designers plein de talents [Intersections#1]. L’expérience s’est révélée très concluante. Le public belge et international était au rendez-vous. Un bilan si positif ne pouvait amener qu’à une seule conclusion : celle de mettre en place une seconde édition. Intersections#2 Belgian design poursuit donc la réflexion sur la nature du design, son essence entre réalisation artistique et produit commercial. Face à un terme dont on semble abuser pour dénommer des objets, l’ambition d’Intersections#2 est bien là : montrer le sens que ces designers donnent à leur discipline et leur travail. Il s’agit dans une certaine mesure de recadrer le débat, de proposer une grille de lecture des processus créatifs en termes de design et de sortir le sujet des salons spécialisés et même des galeries. Si la ligne éditoriale de cette manifestation demeure comparable à l’édition de 2010, l’angle d’approche s’est quelque peu affiné. Intersections#2 propose un regard croisé où ne sont pas seulement interrogés trois artistes, mais également trois axes fondamentaux du design belge contemporain. Artistes inspirés, inventifs et plein de ressources, ces designers nous proposent une vraie réflexion sur l’objet et interpellent par là-même notre quotidien. Au centre de la démarche de chacun s’impose à la fois la question de la fonctionnalité et celle de l’impact social de leur production. Avec le collectif Achilles Associates, on est amené à appréhender ce qu’est le design industriel. La découverte de cette équipe de designers malinois met en contact le visiteur avec la production à grande échelle d’objets de notre quotidien. Depuis ses débuts, Lucile Soufflet dossier DE PRESSE / intersections #2

04

05

se concentre sur l’espace public. De Bruxelles à Mons, son banc circulaire est l’objet phare d’une production foisonnante. Son regard dynamique fait du designer un acteur capital de la ville et de l’urbanisme. La démarche toute conceptuelle de Diane Steverlynck fait découvrir à tous un champ, moins connu en la matière, à savoir le design textile. Plaçant l’humain au centre de sa démarche, ses créations ne cessent d’étonner. Ce catalogue tout comme l’exposition ont été conçus en étroite collaboration avec les designers. Notre propos souhaite mettre en exergue les particularités de chacun, l’individualité de ces artistes, bien sûr, mais également leurs points communs et ce qui les rassemble dans la présente exposition. C’est un moment de l’histoire du design belge d’aujourd’hui que nous raconte Intersections#2 qui se profile en biennale du design belge à l’Atomium. Henri Simons -

directeur de l’atomium

Arnaud Bozzini -

responsable des expositions

-

atomium

dossier DE PRESSE / intersections #2


concept général et fil conducteur Intersections#2. Belgian Design pose la question de la nature du design d’aujourd’hui. Cette manifestation, comme la première édition l’a démontré, ne se veut en rien une foire du design belge ou le showroom pour les dernières créations de designers exposés. Intersections#2 se veut une démarche qui permette au public de saisir ce que recouvre une notion de plus en plus présente dans notre quotidien. à travers trois axes [design industriel, design textile et mobilier urbain], ce sont les univers créatifs de ces trois designers qui sont explorés et nous font découvrir des domaines artistiques trop peu connus.

De la démarche de chacun des designers se dégage un dialogue qui est le fil rouge d’une plongée au cœur de l’univers du design contemporain. Où puisent-ils leur inspiration et d’où leur vient cet intérêt ? Du prototype à la vente, quel est le processus de création et de production d’un objet, d’un produit ou d’un service ? Leurs inspirations, leurs motivations ainsi que leurs réalisations sont autant de clefs de lecture d’une exposition qui se veut une voie d’accès à la compréhension d’une discipline artistique qui invite au dialogue.

scénographie : O2 design O2 design, c’est l’association de deux personnes : Sébastien Cruyt et Philippe Pinckaers. Sébastien Cruyt est ingénieur civil architecte depuis 1996. Il dirige le bureau Synergy International depuis 8 ans. Les activités de ce cabinet d’architecture s’étendent en Belgique et à l’étranger. En parallèle de sa profession d’architecte, le design représente une source de fraîcheur permanente. Philippe Pinckaers a fondé

et dirigé pendant 25 ans une société spécialisée dans la création et l’installation de structures pour expositions et événements. Son métier l’a toujours rapproché du design et de son exécution. O2 design c’est la rencontre de ces deux passionnés du design. La finalité est de développer au travers de projets une réflexion transversale sur la manière d’habiter et de concevoir les objets.

Latona Mobilier de jardin design  / Manutti - 2005 [Achilles Associates]

dossier DE PRESSE / intersections #2

06

07

dossier DE PRESSE / intersections #2


achilles associates

Achilles Associates conçoit des produits, services et marques innovants pour des sociétés de toutes tailles, en s’appuyant sur un savoir-faire étendu, de grandes connaissances techniques, une stratégie claire et une approche rationnelle. Ils tentent de créer des solutions intelligentes, centrées sur l’utilisateur et à haute valeur ajoutée, qui offrent une expérience unique, séduisante et plurielle. La compréhension du contexte de l’application et de l’interaction entre l’utilisateur et le produit ou service sont des éléments fondamentaux de leur approche du design. Un autre élément essentiel est le positionnement du design au cœur de la stratégie commerciale des clients. Cette combi­naison des besoins du client, de la faisabilité technologique, de la viabilité stratégique et de l’occasion marketing permet de poser des solutions sensées, holistiques, désirables.

les fondateurs

Jürgen Oskamp

Koen Elsen

Après des études de design industriel à la Haute Ecole Artesis [Anvers], il a travaillé à Milan en Italie, pour le studio de design de Makio Hasuike. Ensuite, Jürgen est parti pour Tokyo pour travailler comme designer automobile chez Creative Box, le studio de design avancé de Nissan, où il a dessiné des voitures conceptuelles et des bateaux de plaisance. Jürgen est rentré en Belgique en 1994 pour fonder Achilles Associates avec Koen Elsen, une entreprise qui n’a cessé de grandir depuis lors, pour devenir l’un des plus importants et des plus primés - bureaux de design du pays.

Après des études de design industriel à la Haute Ecole Artesis [Anvers], il a travaillé à Milan en Italie, pour le studio de design Depro International Associates. De Milan, Koen est revenu en Belgique pour lancer sa propre startup : Achilles Product Design. En 1994, Jürgen Oskamp et lui ont décidé d’unir leurs forces créatrices et ont fondé Achilles Associates.

Achilles Associates a vu le jour en 1994, fruit de la collaboration de deux Belges créateurs de produits – Jürgen Oskamp et Koen Elsen – partageant une passion pour le design industriel. Près de deux décennies plus tard, Achilles Associates est devenu une équipe interdisciplinaire et internationale de 18 concepteurs de produits, ingénieurs en design, créateurs graphiques qui développent des solutions de design pour divers secteurs et industries. 09

dossier DE PRESSE / intersections #2


lucile soufflet

Lucile Soufflet [1975] a étudié le design industriel à l’ENSAV - La Cambre à Bruxelles [1998]. L’individu, l’aspect ludique et le côté relationnel occupent une place importante dans les créations qu’elle réalise depuis plus d’une décennie. Ce qui lui importe, au-delà de la dimension fonctionnelle : c’est ce que l’objet raconte, à qui il s’adresse, ce qu’il suscite, les questions qu’il soulève et l’impact social qu’il peut générer. Le dialogue, la réflexion et l’expérimentation sont au centre du processus artistique afin de générer des objets porteurs de sens.

Enseignante à la Cambre, elle est aujourd’hui consultante pour différents bureaux d’architecture et pouvoirs publics. Portée par une réflexion sur l’espace public, Lucile Soufflet s’est spécialisée dans la conception de mobilier urbain. Des réalisations telles que les Bancs circulaires, Projet 105, ou encore My place traduisent cette démarche, mais elle explore également des domaines aussi variés que la vaisselle, le carrelage ou le textile. Ses objets font partie des collections de plusieurs musées et ses projets sont édités par des firmes comme Fermob, Urbastyle, TF, ou Royal Boch.

“Je travaille à la fois sur des projets privés et publics, à la conception de pièces uniques et de série. Mon travail se situe parfois à la frontière des pratiques artistiques et industrielles. Je considère cette diversité comme un privilège qui enrichit et nourrit ma réflexion de designer.” Lucille Soufflet

011

dossier DE PRESSE / intersections #2


diane steverlynck

Après une formation en arts visuels puis en design textile à l’ENSAV - La Cambre, à Bruxelles, Diane Steverlynck [1976] ouvre son atelier en 2003 pour y développer des objets et des accessoires textiles. Explorant le potentiel créatif qu’offrent les principes textiles, Diane Steverlynck imagine des objets utilitaires comme le tapis, le rideau, la couverture, le papier peint, du petit mobilier, des accessoires. Son travail se concentre sur une recherche constante sur les façons dont la matière est mise en œuvre pour répondre à des besoins d’usage autant que de culture. Ces projets se développent à partir du détournement de principes structurels et fonctionnels inscrits dans la mémoire collective. Les détails de construction et de finition portent l’identité symbolique et visuelle de l’objet. Plutôt que d’une volonté formelle, ses projets partent de principes structurels et fonctionnels simples

puisés dans des archives de provenances multiples et associés de façon inattendue. Croisant des références culturelles hétérogènes, les objets qu’elle crée répondent à des usages universels tout en portant la trace de mythologies collectives et personnelles. Fruits de recherches et de questionnements sur l’élaboration des textiles et leurs usages, d’hier et d’aujourd’hui, les objets utilitaires que Diane Steverlynck développe se chargent d’un sens non seulement pratique mais aussi social et poétique. Proche du design, ses réalisations gardent toujours une identité textile et s’élaborent autour de principes tels que la surface, la structure, la souplesse, l’assemblage, le pli,… En tissant des liens entre les principes, les qualités et les usages, Diane Steverlynck crée des objets qui accompagnent les gestes, les envies, les besoins et les humeurs de la vie quotidienne.

“Les créations de Diane Steverlynck sont des objets sculpturaux et poétiques qui ont une histoire et des perceptions propres. Elles sont toujours axées sur l’homme. Dans un souci anthropologique, la créatrice étudie les nouvelles possibilités d’objets textiles et encourage leur utilisation […]. Elle crée des objets par intérêt pour ce que la vie apporte dans toute sa diversité. C’est pourquoi ses objets ne sont pas univoques, malgré leurs formes épurées.” Lut Pill -

[im]perfect by design

013

dossier DE PRESSE / intersections #2


DESIGN FOR KIDS

Que se passerait-il si Achilles Associates, Lucile Soufflet et Diane Steverlynck livraient sur une plateforme publique virtuelle, non pas les objets finis qu’ils exposent ici, mais leurs sources, les éléments constitutifs de chaque projet, en abandonnant toute notion de propriété intellectuelle ? à l’utilisateur reviendrait la responsabilité de les interpréter, les hybrider, et in fine de se les réapproprier. Il est amusant de constater qu’en 1934, Gerrit Rietveld avait déjà créé une collection de meubles en bois brut en kit, à fabriquer soi-même tout en les personnalisant par adjonction, omission ou customisation de telle ou telle composante […].

catalogue Intersections #2. Belgian Design

Intersections#2 a osé mélanger les genres, laissons exploser les catégories et que jaillissent les possibles inexplorés d’une société de production en pleine mutation.

Dans le cadre de l'exposition temporaire Intersections#2, l’équipe pédagogique de l’Atomium, en association avec le Grand-Hornu Images - le centre d’Art Contemporain en Hainaut proposent une initiation au design destinées aux enfants de 6 à 12 ans. Les créateurs en herbe sont accompagnés d’une équipe professionnelle qui leur fait découvrir le design d'une manière ludique. L'atelier a pour thème : la couleur vue du ciel. Les enfants visiteront d’abord l’exposition temporaire Intersections#2. Ils auront ainsi déjà une idée de ce qu’est le design. Par la suite, ils entrent dans la peau d'un concepteur et inventent l'intérieur de rêve de leur maison idéale : quels espaces, formes et couleurs utiliser ? Qu'est-ce-qui va ou ne va pas ensemble ? Quelle forme - triangles, rectangles, carrés, etc. - va avec quel code de couleurs ? Durant cet atelier, les enfants auront l'occasion de réaliser concrètement un objet spécifique et personnel avec lequel ils pourront repartir, ainsi qu'avec deux entrées pour une visite au Grand-Hornu accompagnés de leurs parents.

Stage pour les groupes scolaires ~ Dates : 18.09, 25.09, 02.10, 09.10, 16.10, 23.10, 06.11, 13.11, 20.11, 27.11 ~ Sessions : 10h00-12h00 ou 13h30-15h30 ~ Lieu de rendez-vous : billetterie ~ Inscription obligatoire via formulaire en ligne sur notre site [info : Laurence LELONG / 065 613 881] ~ Tarif : € 8 / enfant / atelier Stage ouvert à tous [6-12 ans] ~ Dates : 15.09, 20.10, 17.11 ~ Session : 14h00-16h00 ~ Lieu de rendez-vous : billetterie ~ Inscription obligatoire via formulaire en ligne sur notre site [info : Laurence LELONG / 065 613 881] ~ Tarif : € 8 / enfant / atelier Infos sur ces ateliers : www.atomium.be/kids

Format 185 x 205 mm

€ 9,95  

dossier DE PRESSE / intersections #2

Marie Pok -

directrice

Grand-Hornu Images

014

015

dossier DE PRESSE / intersections #2


atomium Henri Simons / directeur Arnaud Bozzini / commissaire

Johan Vandenperre /

adresse

www.atomium.be/intersections

electrotechnique et installation

square de l’Atomium /

info@atomium.be

audiovisuelle

Atomiumsquare – 1020 Bruxelles

00.32.2.475.47.75

> Metro Heysel

d’Intersections#2 & responsable des expositions

Et toute l’équipe de l’atomium

Axel Addington &

Intersections #2. Belgian Design :

audioguides - vidéoguides

Inge Van Eycken /

14.09.2012 > 27.01.2013

et visites guidées

Tous les jours [10 > 18h]

presse et communication

Intersections#2 bénéficie du soutien de

dossier DE PRESSE / intersections #2

016


INTERSECTIONS2-dossier de presse  

Atomium. Exposition temporaire. 14.09.2012-27.01.2013 INTERSECTIONS#2 propose un regard croisé où ne sont pas seulement interrogés trois art...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you