Issuu on Google+

Futuriste & universelle depuis 1958

DOSSIER DE PRESSE

LE MODERNISME LUDIQUE EN BELGIQUE E X P O 2 3.12.0 9 > 2 5.0 4.2 0 10


LE MODERNISME LUDIQUE EN BELGIQUE EXPOSITION À L’ATOMIUM DU 23 DÉCEMBRE 2009 AU 25 AVRIL 2010 DOSSIER DE PRESSE

La fin des années cinquante et le début des années soixante ont laissé le souvenir d’une époque optimiste, résolument tournée vers le progrès et confiante en l’avenir. Cette atmosphère déteignit sur l’architecture et le design, donnant vie à un style nouveau : le modernisme ludique. En Belgique, ce courant prend le nom de style Spirou ou encore style 58, en référence à l’année de sa consécration lors de l’Expo 58. Au cœur de l’Atomium, bâtiment phare de la magie des fifties, l’exposition Le modernisme ludique en Belgique fait dialoguer dans une scénographie élégante et dépouillée mobilier d’époque et images d’architecture. Lignes obliques, formes sinueuses, boomerangs, étoiles,... montrent l’inventivité des créateurs belges et l’étonnante cohérence formelle qui unissait l’architecture et les arts appliqués. Inventif, pétillant, audacieux et coloré, le design des années 50 est l’une des sources majeures des plasticiens d’aujourd’hui. Cette exposition propose de retrouver ces formes d’origine qui influencent notre quotidien. Un parcours qui ravira autant les amateurs du genre que ceux en mal d’inspiration pour leur déco d’intérieur.

Kiosque en plaques Glasal, Bruxelles, 1964 (archives Eternit).

Dossier de presse - Le modernisme ludique en Belgique

02


Les années d’après-guerre ont laissé le souvenir d’une époque optimiste, résolument tournée vers le progrès et confiante en l’avenir. Cette atmosphère déteignit sur l’architecture et le design, donnant vie à un style nouveau : le modernisme ludique, caractérisé par des formes enjouées et des couleurs pleines de fraîcheur. En vogue dans les années cinquante et au début des années soixante, cette tendance finit par passer de mode, puis fut définitivement reléguée dans la catégorie du mauvais goût. Depuis quelques années, cependant, le vent a tourné et l’on redécouvre enfin l’inventivité de ce style audacieux et pétillant. Cette exposition – la première consacrée au modernisme ludique – présente principalement des œuvres belges. La plupart remonte à la période comprise entre 1953 et 1963, années où la tendance a connu sa plus grande popularité. Des œuvres étrangères exposées ça et là rappellent que cette veine a également essaimé un peu partout dans le monde. L’exposition se penche d’abord sur l’époque, à la recherche des racines de son goût pour la modernité riante et tonitruante. Le visiteur est ensuite invité à se familiariser avec le répertoire formel propre au modernisme ludique. La scénographie s’ouvre comme un livre géant, dont le contenu s’effeuille dans une des sphères de l’Atomium. Sur un lycra blanc en tension, comme sur de grandes pages en suspension, sont posées des pièces d’époque, issues de collection privées et rarement vues du public. Lampe, fauteuil, table basse,… en dialogue avec des images d’archives, illustrent, dans une mise en scène élégante et dépouillée, le vocabulaire du modernisme ludique. V, zigzag, boomerang, atome, étoile rappellent au visiteur l’inventivité des créateurs belges de cette époque et l’étonnante cohérence formelle qui unissait architecture, design et arts appliqués. Cet événement n’aurait pu trouver meilleur écrin que l’Atomium, bâti pour l’Exposition universelle de 1958. Cet édifice des plus ludiques témoigne d’une époque où rien ne semblait impossible...

Mini-site de l’exposition www.atomium.be/modernisme (ouverture le 17/12).

Dossier de presse - Le modernisme ludique en Belgique

03


BOOMERANG

Le boomerang s’impose comme la forme dynamique par excellence. Sa ligne arquée anime aussi bien les tables de salon et le profil des sièges que les auvents ou les poignées de porte.

• Villa Bayenga, av. des Ormes 1, Liège, arch. Maurice Pâque, 1957 (photo Paul Louis). • Bosveldweg 31a, Uccle, vers 1958. • Couverture de revue, Architecture, n° 3, 1952.

ENVOL

Les techniques modernes autorisent de nouvelles audaces, comme les porte-à-faux spectaculaires. Dans la même veine, les designers conçoivent des objets graciles, au dessin aérien. • Fauteuil S6L, designer Alfred Hendrickx, 1956 (collection Département d’Architecture et d’Urbanisme, Université de Gand, photo Wim Van Nueten). • Auvent de l’Institut de Sociologie de l’ULB, av. Jeanne 44, Bruxelles, arch. Robert Puttemans & ing. André Paduart, 1964 (La Technique des Travaux, n° 1-2, 1969, p. 12).

Dossier de presse - Le modernisme ludique en Belgique

04


COULEURS

À époque optimiste, architecture colorée. Les couleurs primaires – bleu, rouge et jaune vifs – ponctuent l’architecture et le mobilier de touches joyeuses.

• Aéroport de Bruxelles-National, Zaventem, arch. Maxime Brunfaut, Georges Bontinck & Joseph Moutschen, conçu en 1954-1955, bâti entre 1956 et 1958 (Catalogue Glasal). • Étagère (collection Thierry Belenger, photo David Marlé). • Av. de la Liberté 90, Molenbeek-Saint-Jean, arch. Julien Roggen, 1959.

L’ESTHÉTIQUE SPATIALE

La conquête spatiale nourrit un imaginaire de l’espace et du futur. Fusées et soucoupes volantes se voient déclinées tant dans les arts graphiques qu’en design et en architecture.

• Lampe (collection Kurt Rigolle, photo David Marlé). • Prototype de haut-parleur en plâtre Elipson, designer Joseph Léon, vers 1952 (collection Michael Marcy, photo David Marlé).

Dossier de presse - Le modernisme ludique en Belgique

05


LE CATALOGUE Le modernisme ludique en Belgique, c’est aussi un catalogue richement illustré, qui prolonge l’exposition. Aérienne, joyeuse, la mise en page est l’œuvre du bureau graphique Sign (Astrid Verdeyen). Petit livre-objet de format carré, il est trilingue : français, néerlandais, anglais. Comme à l’exposition, l’ouvrage esquisse tout d’abord un portrait de l’époque qui a vu naître la veine ludique. Celle-ci est ensuite replacée dans son contexte artistique, avant de décliner, au gré des pages, les diverses formes de son répertoire. Caroline Berckmans, Pierre Bernard & Anne-Sophie Walazyc. Erik Tack (Nederlands) & Ashraf Ibrahim (English). [sign*] - www.designbysign.com, Astrid Verdeyen, Franck Sarfati.

AUTEURS

TRADUCTION DESIGN

PRIX 15 euros.

Couverture du catalogue : Fauteuils S3 conçus en 1958 par le designer Alfred Hendrickx, dans le hall de l’aéroport de Bruxelles-National à Zaventem, construit de 1956 à 1958 par les architectes Maxime Brunfaut, Georges Bontinck & Joseph Moutschen (Archives Sabena).

Dossier de presse - Le modernisme ludique en Belgique

06


FUTURISTE & UNIVERSELLE Symbole incontournable de Bruxelles et de la Belgique, mais aussi haut lieu du tourisme international, réalisation unique dans l’histoire de l’architecture et vestige emblématique de l’Exposition Universelle de Bruxelles (Expo 58), l’Atomium est aujourd’hui l’attraction la plus populaire de la Capitale de l’Europe.

Cinq des neuf sphères sont ouvertes au public. L’une abrite une exposition permanente dédiée à l’Expo 58. Une seconde est réservée aux expositions temporaires dont les thèmes tournent autour de la science, du progrès et du futur.

Figurant un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois, allusion à la puissance de l’énergie atomique alors en plein essor et qu’on souhaitait utiliser à des fins pacifiques, l’édifice continue d’incarner les idées de futur et d’universalité de l’Expo 58 qui l’a vu naître, et perpétue – notamment au travers de sa programmation culturelle – la réflexion amorcée en 1958 : de quelle sorte de futur voulons-nous pour demain ? à quoi tient le bonheur des Hommes et des Femmes de notre Terre ?

La sphère supérieure, quant à elle, offre un panorama aussi unique que saisissant sur la ville de Bruxelles. Par temps clair, la vue porte jusqu’à Anvers. Le restaurant – également situé au dernier étage – est ouvert tous les jours et accueille les visiteurs jusque 23h.

EXPO58 : L’EXPOSITION (permanent)

Conçue et réalisée par l’Ingénieur André Waterkeyn, l’Atomium figure une maille élémentaire de fer agrandie 165 milliards de fois. Les 9 sphères de 18m de diamètre chacune ont été aménagées par les architectes André et Jean Polak. Elles sont reliées entre elles par 20 tubes, le tout étant soutenu par trois pilliers. L’ensemble culminant à 102m de haut domine tout le plateau du Heysel.

A travers des documents d’archives, des photographies, des vidéos d’époque et de nombreuses maquettes, cette exposition plongera les visiteurs dans cette prestigieuse et inoubliable manifestation. Pour les uns, ce sera l’occasion de redécouvrir cet événement enchanteur ; pour les autres à qui l’Expo 58 et sa quête de progrès et de bonheur n’évoque rien de familier, de comprendre ce rêve qui fait encore aujourd’hui la magie de l’Atomium.

EXPOS TEMPORAIRES Le modernisme ludique en Belgique > 23.12.09 - 25.04.10 L’Expo 58 en maquettes > 01.05.10 - 16.05.10 D’ici et d’ailleurs une histoire de l’immigration en Belgique > 22.05.10 - 31.08.10 Intersections. Belgian Design > 06.09.10 - 14.11.10

En soirée, 2970 ampoules clignotantes donnent un aspect magique et surnaturel à l’édifice de 102 mètres de haut.

Nous tenons à informer nos aimables visiteurs que le parcours des sphères accessibles au public, en plus des escalators et de l’ascenseur, comportent 80 marches à monter et 167 autres à descendre (en plusieurs étapes, bien évidemment). A l’exception de la sphère supérieure qui est accessible par l’ascenseur : le reste de l’Atomium est difficile d’accès pour les personnes à mobilité réduite et malheureusement impossible pour les personnes en chaise roulante.

Dossier de presse - Le modernisme ludique en Belgique

07


LA VISITE

TICKETS > ATOMIUM, Square de l’Atomium, B-1020 Bruxelles > Evitez la file à la caisse : les tickets d’entrée sont également disponibles au Shop Atomium, situé dans le centre de Bruxelles > Rue de l’Etuve 47 (près de la Grand Place) ATOMIUM / MINI-EUROPE > Ticket combiné au printemps 2010 GROUPES > Réservation (minimum 2 semaines à l’avance) VISITE GUIDÉE > +32 (0)2 475 47 78 - yvonne.boodts@atomium.be AUDIO-GUIDE ¤2

FR

NL

DE

EN

ES

IT

RU

RESTAURANT / PANORAMA > 365 / 365 10.00 > 17.30 & 19.30 > 23.00 > Réservation souhaitée - +32 (0) 496 10 58 58 SHOP Une sélection d’objets design, d’articles de mode et d’accessoires uniques aux couleurs de l’Atomium, en rapport avec les fifties ou encore avec nos expositions temporaires.

Dossier de presse - Le modernisme ludique en Belgique

08


INFOS PRATIQUES ATOMIUM Square de l’Atomium, B-1020 Bruxelles, www.atomium.be HEURES D’OUVERTURES Tous les jours, de 10h à 18h (dernier accès à 17h30). Exceptions : - le 24 décembre et le 31 décembre 2009, l’Atomium fermera exceptionnellement ses portes à 16h00 (La billetterie sera fermée à 15h30). - le 25 décembre 2009 et le 1 janvier 2010, l’Atomium sera ouvert à 12h00 au lieu de 10h00. TARIFS L A VISITE DE CETTE EXPOSITION NE FAIT PAS L’OBJET D’UN TARIF SUPPLÉMENTAIRE, ELLE EST COMPRISE DANS LE TARIF CLASSIQUE DE L’ATOMIUM ET OFFRE LES MÊMES CONDITIONS DE VISITE : EXPOSITION PERMANENTE, EXPOSITION TEMPORAIRE, SPHÈRE CENTRALE, PANORAMA ET RESTAURANT.

Individuel - jusqu’au 03/01/10 - Enfants de -6 ans, autocaristes, personnes handicapées, membres du Club Atomium : gratuit ; - Enfants de 6 à 11 ans : 2€ ; - Enfants de 12 à 18 ans, étudiants (sur présentation de la carte), seniors (à partir de 65 ans) : 6€ ; - Professeurs accompagnateurs (sur présentation de la carte) : 7€ ; - Adultes : 9€. Individuel - à partir du 04/01/10 - Enfants de -6 ans, autocaristes, personnes handicapées, membres du Club Atomium : gratuit ; - Enfants de 6 à 11 ans : 4€ ; - Enfants de 12 à 18 ans, étudiants (sur présentation de la carte), seniors (à partir de 65 ans) : 8€ ; - Professeurs accompagnateurs (sur présentation de la carte) : 9€ ; - Adultes : 11€. Groupes (minimum 20 personnes) - jusqu’au 31/12/10 - Enfants de -6 ans, autocaristes, personnes handicapées, membres du Club Atomium : gratuit ; - Enfants de 6 à 11 ans : 2€ ; - Enfants de 12 à 18 ans, étudiants (sur présentation de la carte), seniors (à partir de 65 ans) : 4€ ; - Professeurs accompagnateurs (sur présentation de la carte) : 5€ ; - Adultes : 7€. VISITE GUIDÉE - 70€/guide (maximum 25 personnes). Uniquement sur réservation (min. 2 semaines à l’avance). - Info & réservation yvonne.boodts@atomium.be ACCÈS - En voiture : Ring de Bruxelles - Sortie 8 “Wemmel” - suivre les flèches “Atomium”. - En train : Jusqu’à la gare du Midi, puis le métro “ligne 6 - Roi Baudouin”, sortir station “Heysel”. - En métro depuis le centre de Bruxelles (station de métro “De Brouckère”) : Jusqu’à la station de métro “Beekkant”, puis le métro “ligne 6 - Roi Baudouin”, sortir station “Heysel”.

Dossier de presse - Le modernisme ludique en Belgique

09


PARTENAIRES DE L’EXPO

COLOPHON ATOMIUM - COORDINATEUR DU PROJET

Arnaud Bozzini.

Caroline Berckmans, Pierre Bernard & Anne-Sophie Walazyc. Michel Bries - Mandragore scenography. STYLISME ET RECHERCHE DES PIÈCES Thierry Belenger - Archives Design. CONSTRUCTION Bureau d’études Denis. CURATEURS

SCÉNOGRAPHIE ET GRAPHIC DESIGN

CONTACT PRESSE PICASO

Pierre Bernard, pierrebernard72@gmail.com - 0474/46.74.47 Ilse De Braekeleer, ilse@atomium.be - 02/475.47.74

ATOMIUM

Dossier de presse - Le modernisme ludique en Belgique

10


Modernisme Ludique en Belgique (1955-1963)