Page 1

Atomiumsquare - 1020 Bruxelles

www.atomium.be/architectonic

© David Marlé

dossier pédagogique


ATOMIUM | ARCHITECTONIC | DOSSIER PéDAGOGIQUE _ 1

INTRODUCTION

L’exposition porte sur les façades en béton architectonique en Belgique, plus particulièrement

à Bruxelles, de 1958 à 1980.

Cette nouvelle technique de construction a changé l’esthétique de la ville et a trouvé son

développement dans l’idée de la « ville moderne » de l’Exposition Universelle de 1958.

Hommage au sculpteur jacque s

moe schal .


ATOMIUM | ARCHITECTONIC | DOSSIER PéDAGOGIQUE _ 2

AU REZ-DE-CHAUSSÉE

La croix, élément original de la façade du Marnix (phase 2, 1991), le bâtiment de la Banque

ING, nous permet d’expliquer de façon simple et très visuelle ce qu’est le béton ; l’armature en fer permet de comprendre comment est réalisé le béton armé.

La notion de

pat tern

(répétition d’un même motif).

thème et orientations de recherche s

Inventaire des différents styles architecturaux dans la ville. > A proximité de votre école ou de votre maison, y a-t-il des bâtiments modernes ? > Définition d’une ville moderne. > Pourquoi le béton doit-il être armé ? > Avantages de la préfabrication (production, stockage et construction).

POSSIBILITÉS DU BÉTON AUJOURD’HUI

Pour montrer les possibilités techniques du béton, nous présentons un banc construit en

voile mince de béton de moins de trois centimètres d’épaisseur.

Celui-ci est armé de fibres, ce qui lui permet de ne pas avoir besoin d’armature en fer et

autorise de très faibles épaisseurs.

Le moule permet de comprendre le processus de fabrication et comment un objet est coulé

et démoulé.

thème et orientations de recherche s

> Compréhension du processus de coulage et démoulage de la pièce. > L’apparition des bétons haute résistance et fibré. > Étude de la résistance malgré la faible épaisseur. > L’image du béton dans l’imaginaire collectif, face aux idées préconçues (laid, lourd, couleur unique).


ATOMIUM | ARCHITECTONIC | DOSSIER PéDAGOGIQUE _ 3

LIGNE DU TEMPS Une ligne du temps nous permet de voir les différents édifices construits en béton depuis 1890 jusqu’au début des années 1980.

La ligne du temps montre toutes les techniques de construction en béton, de coffrage, et de

préfabrication.

thème et orientations de recherche s

La ligne du temps nous permet de voir l’évolution de l’usage du béton dans les différents types

de construction : maison individuelle, génie civil, bâtiment public et immeuble de bureaux.

CARACTÉRISTIQUES DES TRAITEMENTS DU BÉTON

Les visiteurs traversent une forêt de béton, leur permettant de voir les différents traitements

de surface possibles pour une même composition de béton.

thème et orientations de recherche s

> Analyse tactile (lisse, rugueux, abrasif). > Différents rendus de textures. > Possibilité de couleurs.


ATOMIUM | ARCHITECTONIC | DOSSIER PéDAGOGIQUE _ 4

ANDRÉ JACQMAIN

La Belgique a été pionnière dans le développement des éléments préfabriqués en béton archi-

tectonique. C’est dès 1955 que l’architecte andré

jacq main

développa avec la firme Hollandaise

Schokbeton les éléments des portiques en voile mince de béton pour le projet du Foncolin (réalisé en 1958 avec J. Wabbes et V. Mulpat). Une première mondiale !

CONSTANTIN BRODZKI

Nous découvrons une maquette du bâtiment CBR réalisé par l’architecte cons tantin

brodzk i .

Ce dernier développa pour la firme CBR la possibilité de faire du béton préfabriqué architectonique un produit commercial. Il rationalisa les différentes possibilités d’éléments et ceci s’illustre dans la construction du siège social de CBR, avec ses 756 éléments préfabriqués de façade.

Constantin Brodzki continua à développer et perfectionner ce système de construction, il résolut

son principal défaut : sa capacité isolante.

Pour le Projet SWIFT 1, il créa le système de double-mur en intégrant l’isolant entre les deux

(méthode de construction aujourd’hui employée par tous).

Pour le bâtiment SWIFT 2, réalisé en collaboration avec Ricardo Bofill, il démontra que son

système constructif est adaptable à tout style d’architecture.

thème et orientations de recherche s

> Nous pouvons remarquer que la Belgique fut, par l’intermédiaire d’ André Jacqmain, pionnière du système constructif des façades en béton architectonique. > Le développement du procédé a été réalisé par Constantin Brodzki. > Le Cimentier CBR, encore belge a l’époque, créa une filiale Ergon totalement dédiée au procédé de préfabrication architectonique. > La maquette de CBR permet d’avoir une réflexion sur les éléments constitutifs de la façade. Ils semblent tous semblables et pourtant nous pouvons constater qu’il existe 9 éléments différents.


ATOMIUM | ARCHITECTONIC | DOSSIER PéDAGOGIQUE _ 5

LA PATTERN

Le phénomène de pattern se retrouve dans différents domaines : objets design, mode, mobilier,

papiers peints.

Une animation créée à partir de façades stylisées de 5 bâtiments ( rob , innovation , cbr , montre de façon très explicite ce phénomène :

swif t  1 et le centre culturel d ’auderghem )

chacune des façades colorées semble être sortie d’une collection de papiers peints des années 70.

ARCHITECTURE SCULPTURE

A l’étage, nous découvrons les éléments de façade pris isolément à différentes échelles

(100 %, 70 % et 50 %). Les élément sont traités comme des plâtres académiques de couleur blanche. Ils prennent ainsi isolément toute leur dimension sculpturale.

Nous redécouvrons des éléments de façades que nous ne voyons plus comme celle du magasin

innovation

(rue Neuve et Chaussée de Waterloo, Bruxelles), la façade du magasin rob (Woluwe),

l’étoile suspendue de la façade de la cger (Bruxelles) et les 756 éléments de fenêtres formant la façade du bâtiment marnix d ’ ing et cbr .

thème et orientations de recherche s

> Les éléments isolés nous font comprendre leur valeur sculpturale, mais c’est leur répétition (pattern) qui forme l’architecture. > L’échelle des pièces nous permet de nous rendre compte de la dimension des bâtiments et de l’importance de la mise en œuvre.


ATOMIUM | ARCHITECTONIC | DOSSIER PéDAGOGIQUE _ 6

MOESCHAL, DES SCULPTURES EN BÉTON La Flèche du Génie civil nous permet de rendre un hommage à

jacque s moe schal

« le sculpteur architectonique ». La première photo montre la partie construction, avec l’échafaudage et la préparation du coffrage, qui permettra de couler le béton.

Ensuite, nous voyons Jacques Moeschal devant la flèche, et la flèche de nuit.

Enfin, la destruction de cette dernière en 1970.

FLÈCHE GÉNIE CIVILE

L’Exposition universelle de 1958 était l’occasion de montrer le savoir-faire belge, de ses artistes,

architectes et ingénieurs.

A noter : la démesure de la flèche, l’incroyable échafaudage permettant le coffrage afin de

couler le béton, l’artiste devant son œuvre, et enfin l’incompréhension face à la destruction de l’œuvre, certes créée pour être éphémère, tout comme l’Atomium !


ARCHITECTONIC-Dossier Pédagogique  
ARCHITECTONIC-Dossier Pédagogique  

ARCHITECTONIC-Dossier Pédagogique Et si le béton faisait rimer : technique et esthétique? Mesure et démesure? Simplicité et créativité? Arch...

Advertisement