Page 1


Pages 10-13 : Peter Pan Pages 14-17 : Pinocchio Pages 18-21 : Simbad le Marin Pages 22-25 : Le Vaillant petit tailleur Pages 26-29 : Les Voyages de Gulliver Pages 30-33 : Tom Pouce (6 contes d’aventures) Pages 34-37 : La Belle au bois dormant Pages 38-41 : Blanche-Neige Pages 42-45 : Raiponce Pages 46-49 : La Petite Sirène Pages 50-53 : La Princesse au petit pois (5 contes de princesses) Pages 54-57 : Alice au pays des Merveilles Pages 58-61 : Jacques et le haricot magique Pages 62-65 : Cendrillon Pages 66-69 : Tristan et Iseult Pages 70-73 : Merlin l’enchanteur Pages 74-77 : Le Magicien d’Oz Pages 78-81 : Poucette Pages 82-85 : Le joueur de flûte (8 contes à rêver)

Pages 86-89 : Le Petit chaperon rouge Pages 90-93 : Barbe-Bleue Pages 94-97 : Hansel et Gretel Pages 98-101 : La Belle et la bête Pages 102-105 : Le Petit poucet (5 contes qui font peur) Pages 106-109 : La légende de Kintu Pages 110-113 : Liu Yi et la fille du roi Dragon Pages 114-117 : Ali Baba et les 40 voleurs Pages 118-121 : Aladin et la lampe merveilleuse Pages 122-125 : à venir Pages 126-129 : à venir Pages 130-133 : à venir (7 contes d’ailleurs) (9 contes d’animaux) Pages 134-137 : Le loup et les 7 chevreaux Pages 138-141 : Les trois petits cochons Pages 142-145 : La chèvre de monsieur Seguin Pages 146-149 : Le vilain petit canard Pages 150-153 : Le livre de la jungle Pages 154-157 : Le chat botté Pages 158-161 : Boucle d’or et les trois ours Pages 162-165 : Le Rossignol et l’empereur Pages 166-170 : Pierre et le loup


Pages 172-175 : Le serpent arc-en-ciel Pages 176-179 : Le petit cabri qui avait peur du froid Pages 180-183 : à venir Pages 184-187 : à venir Pages 188-191 : à venir Pages 192-195 : à venir (6 histoires d’animaux) Pages 196-199 : Le prince pas pressé Pages 200-203 : Le roi grosse tête Pages 204-207 : à venir Pages 208-211 : à venir Pages 212-215 : à venir Pages 216-219 : à venir (6 histoires pour rire) Pages 220-223 : Malo à la conquête de l’espace Pages 224-227 : Maëlys et les vacances spatiales Pages 228-231 : à venir Pages 232-235 : à venir Pages 236-239 : à venir Pages 240-243 : à venir Pages 244-247 : à venir (7 histoires d’aventures) Pages 248-251 : Princesse rebelle Pages 252-255 : Le trésor du roi Pages 256-259 : La couronne de fleurs de Tiaré

Pages 260-263 : à venir Pages 264-267 : à venir (5 histoires à rêver) Pages 268-271 : Compte les moutons et le marchand de sable passera Pages 272-275 : L’étrange ami du père Noël Pages 276-279 : à venir Pages 280-283 : à venir Pages 284-287 : à venir Pages 288-291 : à venir Pages 292-295 : à venir Pages 296-299 : à venir (8 histoires pour dormir) Pages 300-303 : à venir Pages 304-307 : à venir Pages 308-311 : à venir Pages 312-315 : à venir Pages 316-319 : à venir Pages 320-323 : à venir Pages 324-327 : à venir Pages 328-331 : à venir (8 histoires à frissonner) Pages 332-333 : Index


Histoires à frissonner

Maëlys la malice et le cauchemar de la nuit

aëlys est une petite fille gaie et pleine d’imagination. Elle passe ses journées à inventer des jeux, à faire des acrobaties ou des petites blagues. Les journées se passent dans une joyeuse ambiance et les fous rires de Maëlys résonnent dans toute la maison. Mais dès que la nuit tombe, l’humeur de Maëlys change. Maëlys la malicieuse devient Maëlys la capricieuse. Elle ne veut pas aller se coucher, réclame encore une histoire, un p’tit verre d’eau, des gratouilles dans le dos, un dernier câlinou,

36


aëlys est une petite fille gaie et pleine d’imagination. Elle passe ses journées à inventer des jeux, à faire des acrobaties ou des petites blagues. Les journées se passent dans une joyeuse ambiance et les fous rires de Maëlys résonnent dans toute la maison. Mais dès que la nuit tombe, l’humeur de Maëlys change. Maëlys la malicieuse devient Maëlys la capricieuse. Elle ne veut pas aller se coucher, réclame encore une histoire, un p’tit verre d’eau, des gratouilles dans le dos, un dernier câlinou, des bisous... Maëlys n’aime pas la nuit. Elle a peur du noir et entend des bruits bizarres. Après avoir lutté contre le sommeil, elle s’endort épuisée… pour quelques heures seulement car souvent, dans la nuit, un cauchemar ou un bruit la tire du lit et elle court se réfugier dans le lit de son papa et sa maman. Là, bien au chaud, elle se rendort aussitôt. Mais un jour, son papa en a assez d’être tout serré dans son lit. « Cela ne peut plus durer ! ». Le papa de Maëlys, lui, adore la nuit. Alors il a une idée ! Pour aimer la nuit, il faut l’apprivoiser. Il offre donc à Maëlys une lampe torche qu’il fixe sur sa tête. Maëlys est ravie, mais ce n’est pas fini ! Papa la prend par la main et l’accompagne dans le jardin. Là, au beau milieu de la pelouse, il a planté une tente. « Nous dormirons ici ce soir pour faire connaissance avec Madame la nuit. Maëlys saute dans son pyjama, embrasse sa maman et court se pelotonner dans son duvet à côté de son papa. Là, ils se mettent à écouter les bruits de la nuit.

37


Le premier bruit fait sursauter Maëlys. « Ahou !! Ahou ! » « C’est le loup, papa ! » « Mais non, voyons. Tu ne le reconnais pas ? Ecoute un peu mieux. C’est Filou le chien de nos voisins. Il souhaite une bonne nuit à ses amis ». « Ahh ! Bonne nuit Filou » s’écrie Maëlys ! « Crac, crac, crac ! » « Cette fois-ci, c’est le fantôme de la maison, chuchote-t-elle en se dépêcher comme ça » dit-elle en riant. Et ces petits cris qu’elle avait longtemps pris pour des cris de sorcières ? Elle avait beau chercher, elle ne les trouvait pas ces satanées sorcières. Sa lampe éclaire bientôt les coupables. Deux chats de gouttière, sans doute des frères et sœurs, qui se chamaillent. C’est à celui qui crierait le plus fort. Et cet horrible monstre qui pousse de drôles de grognements ? Il existe, c’est certain. « Celui-là » dit papa en désignant le motard qui s’apprête à démarrer son engin. « Ça alors » dit Maëlys en regardant s’éloigner la moto qui pétarade. « Mais alors, tout s’explique ». « Et oui, répond papa, chaque bruit a son explication. Garde ton imagination pour la journée. Et maintenant, rentrons. Tu vas finir ta nuit dans ton lit. Tu vas en avoir des choses à raconter à tes peluches ». Maëlys n’a pas le temps de tout leur expliquer car le sommeil la rattrape. Le lendemain matin, c’est une petite Maëlys à la mine reposée qui se réveille en pleine forme pour attaquer une belle journée. « J’ai dormi avec un grand sourire » s’exclame Maëlys enjouée. « J’adooore la nuit ! »

37


Histoires à frissonner

Maëlys la malice et le cauchemar de la nuit

aëlys est une petite fille gaie et pleine d’imagination. Elle passe ses journées à inventer des jeux, à faire des acrobaties ou des petites blagues. Les journées se passent dans une joyeuse ambiance et les fous rires de Maëlys résonnent dans toute la maison. Mais dès que la nuit tombe, l’humeur de Maëlys change. Maëlys la malicieuse devient Maëlys la capricieuse. Elle ne veut pas aller se coucher, réclame encore une histoire, un p’tit verre d’eau, des gratouilles dans le dos, un dernier câlinou,

36


aëlys est une petite fille gaie et pleine d’imagination. Elle passe ses journées à inventer des jeux, à faire des acrobaties ou des petites blagues. Les journées se passent dans une joyeuse ambiance et les fous rires de Maëlys résonnent dans toute la maison. Mais dès que la nuit tombe, l’humeur de Maëlys change. Maëlys la malicieuse devient Maëlys la capricieuse. Elle ne veut pas aller se coucher, réclame encore une histoire, un p’tit verre d’eau, des gratouilles dans le dos, un dernier câlinou, des bisous... Maëlys n’aime pas la nuit. Elle a peur du noir et entend des bruits bizarres. Après avoir lutté contre le sommeil, elle s’endort épuisée… pour quelques heures seulement car souvent, dans la nuit, un cauchemar ou un bruit la tire du lit et elle court se réfugier dans le lit de son papa et sa maman. Là, bien au chaud, elle se rendort aussitôt. Mais un jour, son papa en a assez d’être tout serré dans son lit. « Cela ne peut plus durer ! ». Le papa de Maëlys, lui, adore la nuit. Alors il a une idée ! Pour aimer la nuit, il faut l’apprivoiser. Il offre donc à Maëlys une lampe torche qu’il fixe sur sa tête. Maëlys est ravie, mais ce n’est pas fini ! Papa la prend par la main et l’accompagne dans le jardin. Là, au beau milieu de la pelouse, il a planté une tente. « Nous

37


dormirons ici ce soir pour faire connaissance avec Madame la nuit. Maëlys saute dans son pyjama, embrasse sa maman et court se pelotonner dans son duvet à côté de son papa. Là, ils se mettent à écouter les bruits de la nuit. Le premier bruit fait sursauter Maëlys. « Ahou !! Ahou ! » « C’est le loup, papa ! » « Mais non, voyons. Tu ne le reconnais pas ? Ecoute un peu mieux. C’est Filou le chien de nos voisins. Il souhaite une bonne nuit à ses amis ». « Ahh ! Bonne nuit Filou » s’écrie Maëlys ! « Crac, crac, crac ! » « Cette fois-ci, c’est le fantôme de la maison, chuchote-t-elle en se dépêcher comme ça » dit-elle en riant. Et ces petits cris qu’elle avait longtemps pris pour des cris de sorcières ? Elle avait beau chercher, elle ne les trouvait pas ces satanées sorcières. Sa lampe éclaire bientôt les coupables. Deux chats de gouttière, sans doute des frères et sœurs, qui se chamaillent. C’est à celui qui crierait le plus fort. Et cet horrible monstre qui pousse de drôles de grognements ? Il existe, c’est certain. « Celui-là » dit papa en désignant le motard qui s’apprête à démarrer son engin. « Ça alors » dit Maëlys en regardant s’éloigner la moto qui pétarade. « Mais alors, tout s’explique ». « Et oui, répond papa, chaque bruit a son explication. Garde ton imagination pour la journée. Et maintenant, rentrons. Tu vas finir ta nuit dans ton lit. Tu vas en avoir des choses à raconter à tes peluches ». Maëlys n’a pas le temps de tout leur expliquer car le sommeil la rattrape. Le lendemain matin, c’est une petite Maëlys à la mine reposée qui se réveille en pleine forme pour attaquer une belle journée. « J’ai dormi avec un grand sourire » s’exclame Maëlys enjouée. « J’adooore la nuit ! »

37


Maquette finale  

Maquette finale

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you