Issuu on Google+

Le chantier en pratique

Les chantiers du printemps Parallèlement aux travaux de déplacement des réseaux souterrains, les constructions prennent de la hauteur. La visibilité du parcours du tramway apparaît le long des différents chantiers. La requalification de la RD7 en boulevard urbain a démarré en janvier. L’élargissement de la voirie se concrétise et le dévoiement des réseaux reste d’actualité (voir Zoom sur p.2). Sur la partie nord, à l’angle de l’avenue Stalingrad et de la rue des Villas, un des postes de redressement électrique, qui alimentera le tramway en courant continu, est en construction. Au sud du Parc départemental Adolphe Chérioux, démarrent en avril, les travaux de fondation du bâtiment technique du site de maintenance et de remisage. Les travaux de deux ouvrages d’art, la passerelle piétonne à Belle Epine et le viaduc franchissant la RN186 et l’A86, débuteront en avril.

Des fermetures nocturnes sont à prévoir sur ce dernier secteur (voir Le dossier p.3). Les travaux de démolition de l’ancien péage à la Porte de Rungis démarrent après l’ouverture début mars de son remplaçant. Sur le domaine d’Aéroports de Paris, les dévoiements de réseaux se poursuivent, des travaux d’aménagement de voirie débutent également autour du futur projet « cœur d’Orly ». Les travaux de mise en conformité à la nouvelle règlementation dite « Mont Blanc » du tunnel de la RN7 passant sous le Terminal Sud de l’aéroport Paris-Orly se dérouleront dans le courant du 2ème trimestre 2011 occasionnant la fermeture du tunnel dans le sens ProvinceParis la nuit entre 22h et 5h du matin. Les dates exactes seront disponibles sur le site internet tramway dès que les arrêtés auront été signés. A Athis-Mons, au niveau de l’échangeur entre la rue Jean-Pierre Bénard et la RN7, la circulation passe désormais par une voie provisoire. Cet aménagement précède la création d’un carrefour giratoire.

Gardez le contact

Retrouvez l’information du tramway et posez vos questions A l’agent de proximité qui viendra à votre rencontre Au numéro indigo :

0,09

En envoyant un courrier électronique à : contact@tramway7.fr

Le coût total de la réalisation de la ligne de tramway 7 est de 318,349 M€ HT (aux conditions économiques de janvier 2006).

2 Poste de redressement : croisement de l’avenue Stalingrad et de la rue des Villas, de février à fin 2011 3 Site de maintenance et de remisage : à Vitry, début 2010 à fin 2012

7

Villejuif / Louis-Aragon

2

Villejuif Centre Commercial Ecole Départementale

L'HAY-LES-ROSES1

3 Petite Bretagne Butte de Chevilly

CHEVILLY-LARUE

4 Passerelle piétonne : Belle-Epine, à partir d’avril 2011 5 Viaduc : au dessus de la RN186, de la A86 et de la bretelle d’accès RD7 vers la RN186, à partir d’avril 2011

VITRY-SUR-SEINE

VILLEJUIF

Esplanade du cimetière

Tvm

4 5

Porte de Rungis

Porte de Thiais Belle Epine

N°3 mars 2011

Sogaris Silic 1

RUNGIS

Silic 2

La Fraternelle 6 Aménagements de voirie : autour du futur projet « cœur d’Orly », de début 2011 à fin 2012

7 Sécurisation du tunnel d’Orly : travaux de nuit dans le tunnel d’Orly, sens Paris-Province, 2ème trimestre 2011

Le STIF, en tant qu’Autorité Organisatrice des Transports en Ile-deFrance, pilote le projet. Le STIF est également maître d’ouvrage de la gare routière et des raccordements de voirie d’Athis-Mons. La RATP assure la maîtrise d’ouvrage du système de transport et de certains aménagements urbains, coordonne l’opération et sera en charge de l’exploitation de la ligne. Le Conseil général du Val-de-Marne assure, quant à lui, la maîtrise d’ouvrage de la requalification de la RD7 (ex-RN7). La DiRIF, SEMMARIS, le parc tertiaire SILIC et SOGARIS sont également maîtres d’ouvrage pour certains travaux de leur domaine respectif.

ORLY

Tramway 7 : l’Essonne en première ligne

Orly Fret 1

Le tramway 7 reliera bien Villejuif à Juvisy-sur-Orge, conformément au projet initial. Le protocole d’accord conclu entre l’État et la Région Île-deFrance, préalable à la mise en chantier du réseau de transports du Grand Paris, vient en effet de lever le principal obstacle qui subsistait. Avec 180 M€ inscrits à l’horizon 2015, le financement des travaux du second tronçon du T7 entre Athis-Mons et Juvisy est enfin bouclé. Premier tramway de l’Essonne, le T7 assurera une irrigation fine de l’ensemble des zones d’activités et d’emplois du Pôle d’Orly. Cette infrastructure contribuera surtout à mailler entre elles les grandes lignes structurantes qui desservent notre département : les RER C et D vers Évry et le Val d’Orge à partir de la gare multimodale de Juvisy, la M14 qui ouvrira un accès direct à Paris au départ de la nouvelle gare d’Orly, le métro automatique du Grand Paris, dont un tronçon permettra le raccordement à Massy et au plateau de Saclay. En répondant aux besoins de déplacement des usagers essonniens et en favorisant la mise en réseau des principaux pôles de développement de notre département avec ceux de l’Île-de-France sud, le T7 a vocation à s’affirmer comme une infrastructure essentielle à la qualité de vie et à l’attractivité de l’Essonne. C’est conscient de ces enjeux que le Département de l’Essonne a bataillé ferme pour obtenir la réalisation de l’intégralité du T7, jusqu’à la gare RER de Juvisy. Ce pari est aujourd’hui gagné.

C Orlytech

Orly Fret 2 Orly Sud

VILLENEUVE-LE-ROI PARAYVIEILLE-POSTE

7 8 Athis-Mons Centre Commercial

ATHIS-MONS

ESSONNE Région Ile-de-France 234,4M€

Conseil général du Val-de-Marne 54,2 M€

17%

Conseil général de l’Essonne

73,6% 3,8% 3,2%

1,6%

0,8%

12 M€

Etat 10,3 M€

Communauté d’agglomération Les Portes de l’Essonne

Le coût du matériel roulant s’élève à 48 M€ (valeur 2011) et sera financé par le STIF, dans le cadre d’un accord RATP/STIF sur le financement par crédit-bail des rames du tramway.

2010

2011

2012

6

2,4 M€

RATP 5 M€

2009

De Villejuif à Athis-Mons, le journal du

THIAIS

Les noms de stations sont provisoires.

Le T7 en quelques lignes

Longue de 11,2 km, la future ligne 7 du tramway s’inscrit sur les 2 départements du Val-de-Marne et de l’Essonne et traversera en un peu plus d’une demi-heure les 10 communes suivantes : Villejuif, l’Haÿles-Roses, Vitry-sur-Seine, Chevilly-Larue, Thiais, Rungis, Paray Vieille-Poste, Orly, Villeneuve-le-Roi et Athis-Mons. Un passage est prévu toutes les 5 minutes (aux heures de pointe) pour les 18 stations du parcours.

VAL DE MARNE

1 Requalification RD7 : travaux de voirie de Villejuif / Louis-Aragon au cimetière de Thiais, de fin 2010 à 2012

8 Terminus Athis-Mons : travaux de terrassement, fin mars, puis dévoiements concessionnaires, de fin mars à septembre 2011

0 820 20 94 91

Sur le site internet : www.tramway7.fr

Pour se repérer

2013

Michel Berson Président du Conseil général de l’Essonne

A la une

Une équipe à votre écoute L’équipe des agents de proximité du T7 est au complet ! Jemma Joseph et Nicolas Dietrich ont rejoint Didier Plonquet en tout début d’année. Une question, un doute, un renseignement… ils sont présents pour vous répondre.

L’équipe des agents d’information de proximité au complet

à l’espace Tabarly de Paray-Vieille-Poste - du 4 au 10 avril 2011, dans le cadre du Salon de l’environnement à la Maison du PLU de Villejuif, 16 rue Paul Bert - actuellement à l’agence Socomie sur le parc Silic Orly Rungis, 50 avenue Robert Schuman - exposition permanente à la Maison de l’environnement d’Aéroport de Paris, 2 avenue Jean-Pierre Bénard à Athis-Mons - actuellement à l’Espace accueil RATP du pôle Villejuif / Louis-Aragon, RDC de la gare routière - exposition permanente

Travaux préliminaires

Sommaire

Les essais Mise en service de la totalité de la ligne

la ligne 7 voit le jour PRÉFET DE LA RÉGION

L’équipe de proximité vient également à votre rencontre directement sur le terrain, chez vous ou sur votre lieu de travail pour les professionnels riverains.

Pour voir l’exposition, rendez-vous également :

j f m a m j j a s o n d j f m a m j j a s o n d j f m a m j j a s o n d j f m a m j j a s o n d j f m a m j j a s o n d . . .

Travaux d’aménagement du tramway

L’objectif de cette équipe est clair : assurer les bonnes relations entre vie de quartiers et chantiers du tramway. Riverains, particuliers, commerçants, livreurs, habitants, usagers des transports en commun ou usagers des villes traversées, vous pouvez les joindre au 0820 20 94 91 (n°indigo 0,09 € / min depuis un poste fixe) ou par mail à l’adresse suivante : contact@tramway7.fr. Au printemps, les agents de proximité auront leur lieu d’accueil : le Point Info à côté de la station Villejuif/Louis-Aragon. Vous pourrez y découvrir l’exposition consacrée au tramway et vous procurer toutes les publications du projet (plaquette, dépliants, Info riverains…).

RATP

P1 Edito - A la Une : Une équipe à votre écoute / P2 En bref - Actualités : Les lignes de bus maintenues Démarrage du chantier du site de maintenance et de remisage - Zoom sur : RD7, les travaux de plateforme sont lancés / P3 Le dossier : Des ouvrages exceptionnels ! / P4 Le chantier en pratique : Les chantiers du printemps - Pour se repérer - Gardez le contact - Le T7 en quelques lignes


En bref

Actualités

Une étape importante : l’approbation du dossier préliminaire de sécurité

Les lignes de bus maintenues

Des ouvrages exceptionnels !

Les travaux du tramway nécessitent d’adapter et d’organiser le fonctionnement des lignes de bus existantes sur le futur tracé.

Trois ouvrages d’art (ponts et passerelle) vont être construits spécialement à l’occasion du chantier du tramway. Deux d’entre eux permettront au tramway de franchir l’A86, la RN186 mais aussi l’A106 et la RN7 à Orly. Et une passerelle sera construite pour que les piétons puissent rejoindre le centre commercial Belle Epine depuis la nouvelle station. D’autres ouvrages (tunnels et ponts) seront simplement modifiés pour s’adapter aux aménagements du tramway.

La priorité est de maintenir le bon fonctionnement des lignes de bus qui empruntent des voies et des axes impactés par le chantier. Un diagnostic fait en amont permet d’anticiper les déplacements d’arrêts

Ce site de 24000 m² situé au sud du Parc départemental Chérioux, s’organisera autour de deux bâtiments et d’une aire de garage pour les 19 rames. Il répond dans sa conception à de nombreux critères

Un nouveau péage pour le Marché international de Rungis

HQE (Haute Qualité Environnementale) concernant la gestion de l’énergie, la gestion de l’eau, le confort hygrothermique ou encore le confort visuel : isolation thermique, eaux pluviales récupérées et recyclées, basse consommation énergétique… En parallèle, le Conseil général a démarré à l’entrée du site sur la RD7 ses travaux de voirie afin de permettre la pose des premiers rails et ainsi les premiers essais de circulation des nouvelles rames livrés sur le site au deuxième semestre 2012.

Le tracé du projet, qui longe de nombreux axes routiers, nécessite la construction d’ouvrages de franchissement dédiés à la circulation du tramway. Un premier ouvrage de franchissement au dessus des voies de la RN186, de la A86 et de la bretelle d’accès RD7 vers la RN186 sera réalisé au niveau de l’entreprise Chronopost côté nord et de la plateforme SOGARIS au sud. L’ouvrage d’une longueur totale de 163 m sera encadré par deux rampes d’accès, la rampe Belle Epine au nord (162 m) et la rampe SOGARIS au sud (112 m). Des nuits de fermeture des axes routiers sont à prévoir pour constituer, puis libérer les aires de chantiers des différentes phases de voirie, ainsi que pour Pont de franchissement des voies des RN186 et A86

Les travaux d’aménagement de la voirie seront réalisés en 2 grandes phases : 2011 > élargissement de la chaussée pour constituer la plateforme du tramway,

Pendant les travaux, des mesures seront prises afin de limiter les désagréments, de préserver la vie locale et sécuriser les déplacements de tous : maintien de 2 files de circulation dans chaque sens, sauf très ponctuellement si cas exceptionnel ; adaptation des feux tricolores aux différentes configurations de chantier ; maintien de trottoirs et traversées piétonnes ; mise en place d’arrêts de bus provisoires ; maintien de tous les accès riverains ; reconstitution au cas par cas de places de stationnement pour les livraisons près des commerces.

Deux contraintes fortes s’imposent à nous : la sécurité et l’exploitation routière. L’ouvrage doit être conçu, puis réalisé avec un niveau de sécurité satisfaisant pour les usagers routiers, ainsi que pour les intervenants du chantier. La contrainte de sécurité et le maintien de la circulation sur des axes majeurs de la région parisienne influencent la conception de l’ouvrage et certains choix techniques. Pour réaliser l’ouvrage et notamment des appuis (piles) entre l’A86 et la RN186, il est nécessaire de réduire la largeur et la vitesse des voies routières de la RN186 et d’installer des glissières en béton sur la chaussée afin de bien séparer et sécuriser le chantier des flux routiers. Pour cela, nous travaillons étroitement avec l’exploitant routier, la DiRIF. Des qualifications particulières sont elles mobilisées pour de telles constructions ?

Pont de franchissement de l’A106 et de la RN7

Une passerelle piétonne au dessus de la RD7

Les spécialités principales des entreprises sont les suivantes : fondations spéciales (réalisation de pieux de 20 mètres de profondeur), gros œuvre (pour les parties d’ouvrage en béton hors fondations spéciales), charpente métallique (pour le tablier du pont mixte de franchissement de l’A86), étanchéité (pour les tabliers des ponts) et serrurerie (pour les rives d’ouvrage et les garde-corps). Les entreprises retenues sont très qualifiées compte tenu des technologies utilisées pour répondre aux différentes contraintes. Comment pose-t-on une passerelle piétonne de 56 m en deux nuits ? La passerelle Belle-Epine sera posée en deux nuits avec coupure totale de la RD7 dans les deux sens la première nuit, puis coupure de l’avenue de l’Europe la nuit suivante. Des itinéraires de déviation seront mis en place. La première nuit, un tronçon d’environ 34 mètres de passerelle sera posé sur ses appuis en béton à l’aide d’une ou de deux grues mobiles. La nuit suivante, un tronçon d’environ 22 mètres sera posé à l’aide de chariots élévateurs. L’emploi d’une grue classique n’est pas envisageable compte tenu des contraintes liées à la présence des lignes électriques haute tension situées au-dessus de l’avenue de l’Europe. Passerelle piétonne au dessus de la RD7

Une passerelle métallique permettra de franchir la RD7 reliant la station Belle-Epine au centre commercial régional du même nom. Cet ouvrage sera composé de deux travées d’une longueur totale de 56 m qui seront entièrement couvertes. Côté rue latérale, un ascenseur et un escalier assureront l’accès à la passerelle depuis la station. Côté centre commercial, un élévateur sera à disposition des personnes à mobilité réduite pour l’accès à la passerelle. Les travaux démarrent début avril et nécessiteront, pour la mise en place des tronçons de la passerelle, une nuit de fermeture de la RD7 dans les deux sens (un itinéraire de déviation sera balisé à cette occasion) et une nuit de fermeture de l’avenue de l’Europe.

Exalta - image non contractuelle

L’objectif est ici d’élargir la chaussée et de réaménager les trottoirs afin de permettre le passage du futur tramway au centre de la voie. Cette opération est aussi l’occasion de transformer la RD7 en un véritable boulevard urbain paysager.

tout en maintenant deux voies de circulation dans chaque sens. 2012 > aménagement des trottoirs, pose du mobilier urbain et plantations. Parallèlement, la RATP réalisera les travaux d’équipement du tramway (pose des rails notamment).

Exalta

RATP

Le nouveau péage du MIN

Construire des ponts pour franchir des axes routiers est-il synonyme de contraintes particulières ?

Un second ouvrage de franchissement au dessus de l’A106 et de la RN7 permettra au tramway de joindre les deux « versants » de la plateforme aéroportuaire d’Orly, au niveau de l’hôtel Mercure Orly. Le tablier en béton sera construit sur une aire de préfabrication côté ouest puis sera poussé en quatre nuits consécutives. Les travaux démarrent cet été et donneront lieu à des nuits de fermeture des axes routiers (lors des nuits de poussage du tablier) avec déviation.

Zoom sur

Depuis un mois, les travaux de réalisation de la voie de circulation du tramway sont lancés sur la RD7. Réalisés par le Conseil général du Val-deMarne, ils s’intègrent dans un projet de réaménagement complet de Villejuif / LouisAragon au cimetière de Thiais.

Une partie de l’équipe de la Maîtrise d’œuvre des ouvrages d’art, chez Systra

les opérations de lançage. Le chantier est déjà installé et démarrera en avril prochain. La bretelle d’accès de la RD7 direction province vers la RN186 intérieure sera fermée pour une période de 3 mois. Une déviation sera mise en place.

RD7, les travaux de plateforme sont lancés

Le nouveau péage de la porte de Rungis a été mis en service le 6 mars dernier. L’ancien péage, qui se trouvait à l’emplacement d’une station du tramway, est en cours de démolition pour laisser le terrain à la RATP dans le courant du mois de mars.

Etienne Jouanneau et Loïc Michel

Exalta - images non contractuelles

Après les travaux de dépollution du terrain à l’été 2010, le chantier du site de garage et d’entretien des futures rames du tramway à Vitry démarre.

Exalta

La RATP va passer commande des 19 rames dédiées à la première phase du tramway T7 auprès d’Alstom Transport. Ce nouveau matériel roulant - dont le coût s’élève à 48 M€ - sera financé par le STIF suite à l’accord RATP/STIF sur le financement par crédit-bail des rames de tramway. Le choix de la RATP, après appel d’offres, s’est arrêté sur du matériel de type Citadis qui équipe déjà le T2, mais aussi le tramway de Bordeaux et celui de Barcelone. Chacune des rames pourra accueillir 200 voyageurs, dont 54 assis. En attendant que le design intérieur vous soit bientôt révélé, sachez que les rames seront dotées d’un plancher bas intégral pour en faciliter l’accès et d’écrans multimédia dédiés à l’information voyageurs.

Direction de la publication : Laurent Gérardin Chargée de la publication : Elodie Chadel-Amanou Rédaction : Exalta, RATP, Conseil général de l’Essonne, Conseil général du Val-de-Marne Conception / réalisation : Exalta Cartographie : Exalta Photos : Exalta, RATP Impression : Imprimerie Brailly

Deux nouveaux ponts

Démarrage du chantier du site de maintenance et de remisage

Les rames sont choisies

Interview

Exalta

Le dossier préliminaire de sécurité (DPS) du T7 entre Villejuif et Athis-Mons, a été approuvé le 28 décembre 2010 par le Préfet de la Région Ile-de-France, dans le cadre des procédures relatives à la sécurité des transports guidés. Etape essentielle, cette approbation vaut autorisation d’engager les travaux. Certains travaux, comme ceux du site de maintenance et de remisage, non concernés par le DPS, ont déjà été lancés par anticipation.

de bus. Deux arrêts ont été déplacés sur la RD7 sur les lignes 185 et 285, ainsi qu’un arrêt à Villejuif rue des Villas pour les lignes 286 et V7. L’ensemble des abris bus entre Villejuif / Louis-Aragon et Thiais ont été démontés et chaque arrêt matérialisé par un potelet. Tout est mis en place pour éviter les déviations, maintenir l’exploitation des lignes et garantir la sécurité des voyageurs. Circuler aux abords des chantiers nécessite aussi de ralentir pour assurer la sécurité des ouvriers.

Le dossier


En bref

Actualités

Une étape importante : l’approbation du dossier préliminaire de sécurité

Les lignes de bus maintenues

Des ouvrages exceptionnels !

Les travaux du tramway nécessitent d’adapter et d’organiser le fonctionnement des lignes de bus existantes sur le futur tracé.

Trois ouvrages d’art (ponts et passerelle) vont être construits spécialement à l’occasion du chantier du tramway. Deux d’entre eux permettront au tramway de franchir l’A86, la RN186 mais aussi l’A106 et la RN7 à Orly. Et une passerelle sera construite pour que les piétons puissent rejoindre le centre commercial Belle Epine depuis la nouvelle station. D’autres ouvrages (tunnels et ponts) seront simplement modifiés pour s’adapter aux aménagements du tramway.

La priorité est de maintenir le bon fonctionnement des lignes de bus qui empruntent des voies et des axes impactés par le chantier. Un diagnostic fait en amont permet d’anticiper les déplacements d’arrêts

Ce site de 24000 m² situé au sud du Parc départemental Chérioux, s’organisera autour de deux bâtiments et d’une aire de garage pour les 19 rames. Il répond dans sa conception à de nombreux critères

Un nouveau péage pour le Marché international de Rungis

HQE (Haute Qualité Environnementale) concernant la gestion de l’énergie, la gestion de l’eau, le confort hygrothermique ou encore le confort visuel : isolation thermique, eaux pluviales récupérées et recyclées, basse consommation énergétique… En parallèle, le Conseil général a démarré à l’entrée du site sur la RD7 ses travaux de voirie afin de permettre la pose des premiers rails et ainsi les premiers essais de circulation des nouvelles rames livrés sur le site au deuxième semestre 2012.

Le tracé du projet, qui longe de nombreux axes routiers, nécessite la construction d’ouvrages de franchissement dédiés à la circulation du tramway. Un premier ouvrage de franchissement au dessus des voies de la RN186, de la A86 et de la bretelle d’accès RD7 vers la RN186 sera réalisé au niveau de l’entreprise Chronopost côté nord et de la plateforme SOGARIS au sud. L’ouvrage d’une longueur totale de 163 m sera encadré par deux rampes d’accès, la rampe Belle Epine au nord (162 m) et la rampe SOGARIS au sud (112 m). Des nuits de fermeture des axes routiers sont à prévoir pour constituer, puis libérer les aires de chantiers des différentes phases de voirie, ainsi que pour Pont de franchissement des voies des RN186 et A86

Les travaux d’aménagement de la voirie seront réalisés en 2 grandes phases : 2011 > élargissement de la chaussée pour constituer la plateforme du tramway,

Pendant les travaux, des mesures seront prises afin de limiter les désagréments, de préserver la vie locale et sécuriser les déplacements de tous : maintien de 2 files de circulation dans chaque sens, sauf très ponctuellement si cas exceptionnel ; adaptation des feux tricolores aux différentes configurations de chantier ; maintien de trottoirs et traversées piétonnes ; mise en place d’arrêts de bus provisoires ; maintien de tous les accès riverains ; reconstitution au cas par cas de places de stationnement pour les livraisons près des commerces.

Deux contraintes fortes s’imposent à nous : la sécurité et l’exploitation routière. L’ouvrage doit être conçu, puis réalisé avec un niveau de sécurité satisfaisant pour les usagers routiers, ainsi que pour les intervenants du chantier. La contrainte de sécurité et le maintien de la circulation sur des axes majeurs de la région parisienne influencent la conception de l’ouvrage et certains choix techniques. Pour réaliser l’ouvrage et notamment des appuis (piles) entre l’A86 et la RN186, il est nécessaire de réduire la largeur et la vitesse des voies routières de la RN186 et d’installer des glissières en béton sur la chaussée afin de bien séparer et sécuriser le chantier des flux routiers. Pour cela, nous travaillons étroitement avec l’exploitant routier, la DiRIF. Des qualifications particulières sont elles mobilisées pour de telles constructions ?

Pont de franchissement de l’A106 et de la RN7

Une passerelle piétonne au dessus de la RD7

Les spécialités principales des entreprises sont les suivantes : fondations spéciales (réalisation de pieux de 20 mètres de profondeur), gros œuvre (pour les parties d’ouvrage en béton hors fondations spéciales), charpente métallique (pour le tablier du pont mixte de franchissement de l’A86), étanchéité (pour les tabliers des ponts) et serrurerie (pour les rives d’ouvrage et les garde-corps). Les entreprises retenues sont très qualifiées compte tenu des technologies utilisées pour répondre aux différentes contraintes. Comment pose-t-on une passerelle piétonne de 56 m en deux nuits ? La passerelle Belle-Epine sera posée en deux nuits avec coupure totale de la RD7 dans les deux sens la première nuit, puis coupure de l’avenue de l’Europe la nuit suivante. Des itinéraires de déviation seront mis en place. La première nuit, un tronçon d’environ 34 mètres de passerelle sera posé sur ses appuis en béton à l’aide d’une ou de deux grues mobiles. La nuit suivante, un tronçon d’environ 22 mètres sera posé à l’aide de chariots élévateurs. L’emploi d’une grue classique n’est pas envisageable compte tenu des contraintes liées à la présence des lignes électriques haute tension situées au-dessus de l’avenue de l’Europe. Passerelle piétonne au dessus de la RD7

Une passerelle métallique permettra de franchir la RD7 reliant la station Belle-Epine au centre commercial régional du même nom. Cet ouvrage sera composé de deux travées d’une longueur totale de 56 m qui seront entièrement couvertes. Côté rue latérale, un ascenseur et un escalier assureront l’accès à la passerelle depuis la station. Côté centre commercial, un élévateur sera à disposition des personnes à mobilité réduite pour l’accès à la passerelle. Les travaux démarrent début avril et nécessiteront, pour la mise en place des tronçons de la passerelle, une nuit de fermeture de la RD7 dans les deux sens (un itinéraire de déviation sera balisé à cette occasion) et une nuit de fermeture de l’avenue de l’Europe.

Exalta - image non contractuelle

L’objectif est ici d’élargir la chaussée et de réaménager les trottoirs afin de permettre le passage du futur tramway au centre de la voie. Cette opération est aussi l’occasion de transformer la RD7 en un véritable boulevard urbain paysager.

tout en maintenant deux voies de circulation dans chaque sens. 2012 > aménagement des trottoirs, pose du mobilier urbain et plantations. Parallèlement, la RATP réalisera les travaux d’équipement du tramway (pose des rails notamment).

Exalta

RATP

Le nouveau péage du MIN

Construire des ponts pour franchir des axes routiers est-il synonyme de contraintes particulières ?

Un second ouvrage de franchissement au dessus de l’A106 et de la RN7 permettra au tramway de joindre les deux « versants » de la plateforme aéroportuaire d’Orly, au niveau de l’hôtel Mercure Orly. Le tablier en béton sera construit sur une aire de préfabrication côté ouest puis sera poussé en quatre nuits consécutives. Les travaux démarrent cet été et donneront lieu à des nuits de fermeture des axes routiers (lors des nuits de poussage du tablier) avec déviation.

Zoom sur

Depuis un mois, les travaux de réalisation de la voie de circulation du tramway sont lancés sur la RD7. Réalisés par le Conseil général du Val-deMarne, ils s’intègrent dans un projet de réaménagement complet de Villejuif / LouisAragon au cimetière de Thiais.

Une partie de l’équipe de la Maîtrise d’œuvre des ouvrages d’art, chez Systra

les opérations de lançage. Le chantier est déjà installé et démarrera en avril prochain. La bretelle d’accès de la RD7 direction province vers la RN186 intérieure sera fermée pour une période de 3 mois. Une déviation sera mise en place.

RD7, les travaux de plateforme sont lancés

Le nouveau péage de la porte de Rungis a été mis en service le 6 mars dernier. L’ancien péage, qui se trouvait à l’emplacement d’une station du tramway, est en cours de démolition pour laisser le terrain à la RATP dans le courant du mois de mars.

Etienne Jouanneau et Loïc Michel

Exalta - images non contractuelles

Après les travaux de dépollution du terrain à l’été 2010, le chantier du site de garage et d’entretien des futures rames du tramway à Vitry démarre.

Exalta

La RATP va passer commande des 19 rames dédiées à la première phase du tramway T7 auprès d’Alstom Transport. Ce nouveau matériel roulant - dont le coût s’élève à 48 M€ - sera financé par le STIF suite à l’accord RATP/STIF sur le financement par crédit-bail des rames de tramway. Le choix de la RATP, après appel d’offres, s’est arrêté sur du matériel de type Citadis qui équipe déjà le T2, mais aussi le tramway de Bordeaux et celui de Barcelone. Chacune des rames pourra accueillir 200 voyageurs, dont 54 assis. En attendant que le design intérieur vous soit bientôt révélé, sachez que les rames seront dotées d’un plancher bas intégral pour en faciliter l’accès et d’écrans multimédia dédiés à l’information voyageurs.

Direction de la publication : Laurent Gérardin Chargée de la publication : Elodie Chadel-Amanou Rédaction : Exalta, RATP, Conseil général de l’Essonne, Conseil général du Val-de-Marne Conception / réalisation : Exalta Cartographie : Exalta Photos : Exalta, RATP Impression : Imprimerie Brailly

Deux nouveaux ponts

Démarrage du chantier du site de maintenance et de remisage

Les rames sont choisies

Interview

Exalta

Le dossier préliminaire de sécurité (DPS) du T7 entre Villejuif et Athis-Mons, a été approuvé le 28 décembre 2010 par le Préfet de la Région Ile-de-France, dans le cadre des procédures relatives à la sécurité des transports guidés. Etape essentielle, cette approbation vaut autorisation d’engager les travaux. Certains travaux, comme ceux du site de maintenance et de remisage, non concernés par le DPS, ont déjà été lancés par anticipation.

de bus. Deux arrêts ont été déplacés sur la RD7 sur les lignes 185 et 285, ainsi qu’un arrêt à Villejuif rue des Villas pour les lignes 286 et V7. L’ensemble des abris bus entre Villejuif / Louis-Aragon et Thiais ont été démontés et chaque arrêt matérialisé par un potelet. Tout est mis en place pour éviter les déviations, maintenir l’exploitation des lignes et garantir la sécurité des voyageurs. Circuler aux abords des chantiers nécessite aussi de ralentir pour assurer la sécurité des ouvriers.

Le dossier


Le chantier en pratique

Les chantiers du printemps Parallèlement aux travaux de déplacement des réseaux souterrains, les constructions prennent de la hauteur. La visibilité du parcours du tramway apparaît le long des différents chantiers. La requalification de la RD7 en boulevard urbain a démarré en janvier. L’élargissement de la voirie se concrétise et le dévoiement des réseaux reste d’actualité (voir Zoom sur p.2). Sur la partie nord, à l’angle de l’avenue Stalingrad et de la rue des Villas, un des postes de redressement électrique, qui alimentera le tramway en courant continu, est en construction. Au sud du Parc départemental Adolphe Chérioux, démarrent en avril, les travaux de fondation du bâtiment technique du site de maintenance et de remisage. Les travaux de deux ouvrages d’art, la passerelle piétonne à Belle Epine et le viaduc franchissant la RN186 et l’A86, débuteront en avril.

Des fermetures nocturnes sont à prévoir sur ce dernier secteur (voir Le dossier p.3). Les travaux de démolition de l’ancien péage à la Porte de Rungis démarrent après l’ouverture début mars de son remplaçant. Sur le domaine d’Aéroports de Paris, les dévoiements de réseaux se poursuivent, des travaux d’aménagement de voirie débutent également autour du futur projet « cœur d’Orly ». Les travaux de mise en conformité à la nouvelle règlementation dite « Mont Blanc » du tunnel de la RN7 passant sous le Terminal Sud de l’aéroport Paris-Orly se dérouleront dans le courant du 2ème trimestre 2011 occasionnant la fermeture du tunnel dans le sens ProvinceParis la nuit entre 22h et 5h du matin. Les dates exactes seront disponibles sur le site internet tramway dès que les arrêtés auront été signés. A Athis-Mons, au niveau de l’échangeur entre la rue Jean-Pierre Bénard et la RN7, la circulation passe désormais par une voie provisoire. Cet aménagement précède la création d’un carrefour giratoire.

Gardez le contact

Retrouvez l’information du tramway et posez vos questions A l’agent de proximité qui viendra à votre rencontre Au numéro indigo :

0 820 20 94 91 0,09

En envoyant un courrier électronique à : contact@tramway7.fr

Le coût total de la réalisation de la ligne de tramway 7 est de 318,349 M€ HT (aux conditions économiques de janvier 2006).

2009

2 Poste de redressement : croisement de l’avenue Stalingrad et de la rue des Villas, de février à fin 2011 3 Site de maintenance et de remisage : à Vitry, début 2010 à fin 2012

7

Ecole Départementale

L'HAY-LES-ROSES1

3 Petite Bretagne Butte de Chevilly

CHEVILLY-LARUE

Esplanade du cimetière

Tvm

4 5

Porte de Rungis

Porte de Thiais Belle Epine

THIAIS

N°3 mars 2011

Sogaris

RUNGIS

Silic 2

7 Sécurisation du tunnel d’Orly : travaux de nuit dans le tunnel d’Orly, sens Paris-Province, 2ème trimestre 2011

ORLY

Tramway 7 : l’Essonne en première ligne

Orly Fret 1

Le tramway 7 reliera bien Villejuif à Juvisy-sur-Orge, conformément au projet initial. Le protocole d’accord conclu entre l’État et la Région Île-deFrance, préalable à la mise en chantier du réseau de transports du Grand Paris, vient en effet de lever le principal obstacle qui subsistait. Avec 180 M€ inscrits à l’horizon 2015, le financement des travaux du second tronçon du T7 entre Athis-Mons et Juvisy est enfin bouclé. Premier tramway de l’Essonne, le T7 assurera une irrigation fine de l’ensemble des zones d’activités et d’emplois du Pôle d’Orly. Cette infrastructure contribuera surtout à mailler entre elles les grandes lignes structurantes qui desservent notre département : les RER C et D vers Évry et le Val d’Orge à partir de la gare multimodale de Juvisy, la M14 qui ouvrira un accès direct à Paris au départ de la nouvelle gare d’Orly, le métro automatique du Grand Paris, dont un tronçon permettra le raccordement à Massy et au plateau de Saclay. En répondant aux besoins de déplacement des usagers essonniens et en favorisant la mise en réseau des principaux pôles de développement de notre département avec ceux de l’Île-de-France sud, le T7 a vocation à s’affirmer comme une infrastructure essentielle à la qualité de vie et à l’attractivité de l’Essonne. C’est conscient de ces enjeux que le Département de l’Essonne a bataillé ferme pour obtenir la réalisation de l’intégralité du T7, jusqu’à la gare RER de Juvisy. Ce pari est aujourd’hui gagné.

C Orlytech

Orly Sud

VILLENEUVE-LE-ROI PARAYVIEILLE-POSTE

7 8 Athis-Mons Centre Commercial

ATHIS-MONS

ESSONNE Région Ile-de-France 234,4M€

Conseil général du Val-de-Marne 54,2 M€

17%

Conseil général de l’Essonne

73,6% 3,8% 3,2%

1,6%

0,8%

2012

6

Orly Fret 2

12 M€

Etat

10,3 M€

Communauté d’agglomération Les Portes de l’Essonne

Le coût du matériel roulant s’élève à 48 M€ (valeur 2011) et sera financé par le STIF, dans le cadre d’un accord RATP/STIF sur le financement par crédit-bail des rames du tramway.

2011

De Villejuif à Athis-Mons, le journal du

Silic 1

La Fraternelle 6 Aménagements de voirie : autour du futur projet « cœur d’Orly », de début 2011 à fin 2012

Le STIF, en tant qu’Autorité Organisatrice des Transports en Ile-deFrance, pilote le projet. Le STIF est également maître d’ouvrage de la gare routière et des raccordements de voirie d’Athis-Mons. La RATP assure la maîtrise d’ouvrage du système de transport et de certains aménagements urbains, coordonne l’opération et sera en charge de l’exploitation de la ligne. Le Conseil général du Val-de-Marne assure, quant à lui, la maîtrise d’ouvrage de la requalification de la RD7 (ex-RN7). La DiRIF, SEMMARIS, le parc tertiaire SILIC et SOGARIS sont également maîtres d’ouvrage pour certains travaux de leur domaine respectif.

2010

Villejuif / Louis-Aragon

2

Villejuif Centre Commercial

4 Passerelle piétonne : Belle-Epine, à partir d’avril 2011 5 Viaduc : au dessus de la RN186, de la A86 et de la bretelle d’accès RD7 vers la RN186, à partir d’avril 2011

VITRY-SUR-SEINE

VILLEJUIF

Les noms de stations sont provisoires.

Le T7 en quelques lignes

Longue de 11,2 km, la future ligne 7 du tramway s’inscrit sur les 2 départements du Val-de-Marne et de l’Essonne et traversera en un peu plus d’une demi-heure les 10 communes suivantes : Villejuif, l’Haÿles-Roses, Vitry-sur-Seine, Chevilly-Larue, Thiais, Rungis, Paray Vieille-Poste, Orly, Villeneuve-le-Roi et Athis-Mons. Un passage est prévu toutes les 5 minutes (aux heures de pointe) pour les 18 stations du parcours.

VAL DE MARNE

1 Requalification RD7 : travaux de voirie de Villejuif / Louis-Aragon au cimetière de Thiais, de fin 2010 à 2012

8 Terminus Athis-Mons : travaux de terrassement, fin mars, puis dévoiements concessionnaires, de fin mars à septembre 2011

Sur le site internet : www.tramway7.fr

Pour se repérer

2,4 M€

RATP 5 M€

2013

Michel Berson Président du Conseil général de l’Essonne

A la une

Une équipe à votre écoute L’équipe des agents de proximité du T7 est au complet ! Jemma Joseph et Nicolas Dietrich ont rejoint Didier Plonquet en tout début d’année. Une question, un doute, un renseignement… ils sont présents pour vous répondre.

L’équipe des agents d’information de proximité au complet

à l’espace Tabarly de Paray-Vieille-Poste - du 4 au 10 avril 2011, dans le cadre du Salon de l’environnement à la Maison du PLU de Villejuif, 16 rue Paul Bert - actuellement à l’agence Socomie sur le parc Silic Orly Rungis, 50 avenue Robert Schuman - exposition permanente à la Maison de l’environnement d’Aéroport de Paris, 2 avenue Jean-Pierre Bénard à Athis-Mons - actuellement à l’Espace accueil RATP du pôle Villejuif / Louis-Aragon, RDC de la gare routière - exposition permanente

Travaux préliminaires

Sommaire

Les essais Mise en service de la totalité de la ligne

la ligne 7 voit le jour PRÉFET DE LA RÉGION

L’équipe de proximité vient également à votre rencontre directement sur le terrain, chez vous ou sur votre lieu de travail pour les professionnels riverains.

Pour voir l’exposition, rendez-vous également :

j f m a m j j a s o n d j f m a m j j a s o n d j f m a m j j a s o n d j f m a m j j a s o n d j f m a m j j a s o n d . . .

Travaux d’aménagement du tramway

L’objectif de cette équipe est clair : assurer les bonnes relations entre vie de quartiers et chantiers du tramway. Riverains, particuliers, commerçants, livreurs, habitants, usagers des transports en commun ou usagers des villes traversées, vous pouvez les joindre au 0820 20 94 91 (n°indigo 0,09 € / min depuis un poste fixe) ou par mail à l’adresse suivante : contact@tramway7.fr. Au printemps, les agents de proximité auront leur lieu d’accueil : le Point Info à côté de la station Villejuif/Louis-Aragon. Vous pourrez y découvrir l’exposition consacrée au tramway et vous procurer toutes les publications du projet (plaquette, dépliants, Info riverains…).

RATP

P1 Edito - A la Une : Une équipe à votre écoute / P2 En bref - Actualités : Les lignes de bus maintenues Démarrage du chantier du site de maintenance et de remisage - Zoom sur : RD7, les travaux de plateforme sont lancés / P3 Le dossier : Des ouvrages exceptionnels ! / P4 Le chantier en pratique : Les chantiers du printemps - Pour se repérer - Gardez le contact - Le T7 en quelques lignes


/Journal-7info-n3