Page 1

ATELIERS d'ART 117

MAI-JUIN 2015

À VOIR, À SAVOIR ENTRETIEN ENQUÊTE PAROLE DE CRÉATEUR DOSSIER PORTRAITS REPORTAGE BLOC-NOTES

DOSSIER

Ils triturent la titraille

ENQUÊTE

MAI-JUIN 2015

L'autodidaxie dans les métiers d'art

117

REPORTAGE

ATELIERS d'ART

Brins de folie au creux d’un arbre

France

7€

L'Opéra-Comique, royaume du costume


LE SALON DES MÉTIERS D’ART ET DE LA CRÉATION www.revelations-grandpalais.com

GRAND PALAIS PARIS 10>13 SEPT 2015 F I N E C R A F T A N D C R E AT I O N FA I R

RVLpub_190x133_10-13.indd 1

D O R O T H É E L O R I Q U E T © G I L L E S L E I M D O R F E R • D E S I G N G R A P H I Q U E W W W. L A M A N U F A C T U R E . N E T

R E V E L AT I O N S

30/03/2015 16:15


ÉDITORIAL

© Boigontier

Le récit de la LIBERTÉ

Serge Nicole, président d’Ateliers d’Art de France serge.nicole@ateliersdart.com

« Les métiers d’art sont à la croisée de ces trois priorités. » Ainsi s’exprimait la ministre de la Culture lors du lancement des JEMA. Elle venait de rappeler les trois axes prioritaires de son ministère : « Le soutien à la création, l’accès à la culture et le rayonnement du pays. » Dans son discours, la ministre saluait également la loi du 18 juin 2014 qui reconnaît le secteur économique des métiers d’art et sa dimension de création artistique – cette avancée légale décisive qui a fait naître chez les professionnels un immense espoir, le signe de l’aurore des métiers d’art, la promesse d’une ère de splendeurs nouvelles dans nos ateliers. Et pourtant, chaque matin, l’un ou l’autre d’entre nous se découvre radié du régime des artistes-auteurs, en raison du caractère utilitaire de ses œuvres. Depuis 18 mois, notre question pour l’accès de plein droit des artisans d’art à ce régime attend toujours sa réponse – en dépit de la jurisprudence constante et du rapport de l’État qui le recommande. Chaque matin encore, victime sans perspective d’un régime juridique, fiscal et de prévoyance inadapté, tel formidable créateur mondialement reconnu, emblème même de sa profession, se retrouve, à force de difficultés quotidiennes, radié d’un statut et refusé dans l’autre, sans plus d’existence sociale, dans une situation de négation que nous connaissons tous. Nous sommes par excellence le lieu des paradoxes vertigineux : l’exaltation majestueuse de notre image s’accompagne dans les faits de la négation de notre identité, à chacun de nos pas, à chacune de nos demandes légitimes et toujours repoussées. Vitrine internationale et incarnation de la culture française, nous demeurons victimes d’une législation en attente qui nous contraint à des situations de précarité jamais atteintes encore. Notre impatience est grande ; elle est à la hauteur de notre longue attente ; alors qu’une part d’entre nous toujours plus importante est aujourd’hui fragilisée. Le passage croissant vers des statuts précaires  – ces régimes dérogatoires et franchises diverses, qui existent à peine et permettent très peu – révèle une vulnérabilité qui s’accentue vers une marginalité la plupart du temps irréversible. Ce glissement constant montre l’urgence de réaliser maintenant le statut des professionnels de métiers d’art que la loi impose et que nous attendons tant. Une chose est certaine cependant : quelles qu’en puissent être les lenteurs, les reculs à venir toujours possibles, nous obtiendrons l’intégralité de nos droits (l’inscription des métiers d’art dans la nomenclature des activités françaises – le taux de TVA réduit attribué aux créateurs d’œuvres originales que nous sommes – un régime de prévoyance digne – la convention collective des métiers d’art et sa filière de formation). Nous avons en nous la force et des réserves d’énergie pour cela. Aujourd’hui les métiers d’art, fleuron de la France, bénéficient d’une image exceptionnelle. Nous sommes au cœur des priorités du pays, son identité et son avenir. Par notre action, nous avons ouvert cette voie nouvelle dont nous écrivons l’histoire. Nous sommes à l’origine de ces évolutions, les créateurs des transformations que nous vivons. Ici, nous créons pour le compte de l’Humanité quelque chose qui n’existait pas avant. C’est le récit de la liberté.

Ateliers d’Art mai-juin 2015 ❘ 3


COMMAND

+ de 50.000 références de matériels pour artistes de chez vous ou en magasin

COMMANDEZ COMME IL VOUS PLAÎT

de chez vous ou en magasin, à midi ou à minuit, nous faisons tout pour vous faciliter la vie !

DEPUIS LE CATALOGUE PRATIQUE ET COMPLET

• Plus de 1 000 pages. • Une sélection géante de produits Beaux-Arts. • Nombreuses informations techniques et pédagogiques. • Un outil de référence pour choisir votre matériel. • Commandez par téléphone au 0 825 02 02 22 (0,15 ettc/min) du lundi au samedi de 9 h à 18 h en continu, ou par courrier Le Géant des Beaux-Arts, 8 rue des Beaux-Arts 67700 Saverne, ou par fax au 03 88 02 02 22

24H SUR 24 SUR WWW.GEANT-BEAUX-ARTS.FR

DANS NOS MAGASINS PROCHES DE CHEZ VOUS

• Créer vos listes d’envies. • Un panier permanent. • L’Atelier Géant fait peau neuve. • Plus d’interaction avec votre communauté. • Une recherche simplifiée. • Des offres 100 % personnalisées. • Une sécurité toujours plus renforcée. • Toujours plus de promotions.

• Ouverts en continu du lundi au samedi de 9 h 30 à 19 h. • Des professionnels pour répondre à vos questions. • Nous vous remboursons la différence si vous trouvez moins cher ailleurs. • Espace : librairie, encadrement, détente avec café à disposition. • Testez nos produits sur place.

L’ART DE LA LIVRAISON

EFFICACITÉ

CONTACTS SERVICES CHOISISSEZ VOTRE HEURE D’APPEL

Les conseillères prennent vos commandes et vous renseignent immédiatement sur la disponibilité des produits.

Nous sommes à votre disposition du lundi au samedi de 9 h à 18 h sans interruption. Si vous souhaitez réduire votre temps d’attente, appelez-nous pendant les heures creuses (en vert sur le schéma). SAV du lundi au samedi de 10 h à 17 h en continu. 12 h Comptabilité du lundi au vendredi de 9 h à 18 h.

Depuis le catalogue, pratique et complet DEPUIS LE CATALOGUE MMANDEZ COMME IL VOUS PLAÎT PRATIQUE N°Indigo ET0 COMPLET 825 02 02 22 RAPIDITÉ

10 h

heures idéales du lundi au samedi

Votre commande vous est livrée en 2 à 5 jours ! (moyenne constatée dans 97 % des cas en 2010).

heures de forte affluence

LIVRAISON GRATUITE TRANQUILLITÉ us ou en magasin, à midi ou à minuit, nous faisons tout pour faciliter la vie ! • Plus de vous 1 000 pages. 0,15 € TTC / MN

ALOGUE OMPLET

de produits Beaux-Arts. tions techniques

pour choisir votre matériel. phone 15 ettc/min) du lundi au samedi tinu, ou par courrier Le Géant e des Beaux-Arts 67700 Saverne, 2 02 22

A LIVRAISON

vos eignent ponibilité

À partir de 99 € de commande. (sauf Corse et DOM-TOM) Dès 75 € si votre commande est livrée en relais colis Mondial Relay (sauf DOM-TOM). Dès 24,95 € si votre commande comporte exclusivement des pinceaux.

14 h

9h

16 h

18 h

Vos produits vous sont remis en mains propres et si vous êtes absent(e), notre livreur vous laisse un avis de passage pour prendre un rendez-vous (service gratuit, hors coût de communication). Nous gérons également vos commandes et livraisons en période de congés sur simple indication de votre part ! De plus, vous avez 15 jours pour nous renvoyer les produits qui ne vous conviendraient pas (dans leur emballage d’origine, voir conditions générales de vente pages 1068 et 1071).

CONTACTS COMMANDE

internet 24 h/24 www.geant-beaux-arts.fr • Une sélection géanteparde produits Beaux-Arts. par téléphone 6j/7 de 9 h à 18 h •N°Indigo Nombreuses informations 0 825 techniques 02 02 22 SERVICE TRANQUILLITÉ et pédagogiques. par fax 24h/24 03088, 102502€22T T C / M N par courrier 7j/7 Le Géant des Beaux-Arts des Beaux-Arts - 67700 votre Saverne • Un outil de référence8 ruepour choisir matériel. 48 • Commandez par téléphone au 0 825 02 02 22 (0,15 ettc/min) du lundi au same de 9 h à 18 h en continu, ou par courrier Le Géant des Beaux-Arts, 8 rue des Beaux-Arts 67700 Saver ou par fax au 03 88 02 02 22 Pour 1,25 € seulement, nous prenons en charge toutes les démarches à votre charge en cas de dommages lors du transport.

03gercat15 intro.indd 48

27/11/14 1

Dans nos 10 magasins

L’ART COMME DE LA LIVRAISON COMMANDEZ IL VOUS PL

24H SUR 24 SUR WWW.GEANT-BEAUX-ARTS.FR

DANS NOS Bordeaux | LilleMAGASINS | Lyon | Montpellier PROCHES CHEZ et 13ème Nantes | NiceDE | Paris 11èmeVOUS • Créer vos listes d’envies. • Ouverts en continu duetlundi au samediGare Strasbourg Kœnigshoffen Strasbourg EFFICACITÉ de chez vous ou en magasin, à midi nous faisons tout pour vous fa de 9ou h 30àà minuit, 19 h. • Un panier permanent. Les conseillères prennent vos • Des professionnels pour répondre • L’Atelier Géant fait peau neuve. à vos questions. commandes et vous renseignent • Plus d’interaction avec votre communauté. • Nous voussur remboursons la différence • Une recherche simplifiée. immédiatement la disponibilité si vous trouvez moins cher ailleurs. • Des offres 100 % personnalisées. des produits. • Espace : librairie, encadrement, détente • Une sécurité toujours plus renforcée. • Toujours plus de promotions.

avec café à disposition. • Testez nos produits sur place.

RAPIDITÉ

Votre commande vous est livrée 2 à 5 jours ! (moyenne constatée CONTACTSen SERVICES DEPUIS LE CATALOGUE 24H 24 dans 97le %site desSUR cas enSUR 2010). Sur Internet, 24h/24 et PRATIQUE ET COMPLET

WWW.GEANT-BEAUX-ARTS.FR

CHOISISSEZ VOTRE HEURE D’APPEL

7j/7

DANS NOS M PROCHES D

www.geant-beaux-arts.fr LIVRAISON GRATUITE TRANQ

• Plus de 1 000 pages. • Créer vos listes d’envies. • Une sélection géante de produits Beaux-Arts. • Un panier permanent. Nous sommes à votre disposition du lundi au samedi de 9 h à 18 h • Nombreusessans informations techniques • L’Atelier Géant fait peau neuve. interruption. Si vous souhaitez réduire votre temps d’attente, et pédagogiques. • Plus(en d’interaction votre communauté. appelez-nous pendant les heures creuses vert suravec le schéma). • Un outil de référence pour choisir votre matériel. du lundi au samedi de 10 h à 17 •hUne en recherche continu.simplifiée. • CommandezSAV par téléphone • Des offres 100 % personnalisées. 12 h Comptabilité du lundi au vendredi de 9 h à 18 h. au 0 825 02 02 22 (0,15 ettc/min) du lundi au samedi • Une sécurité toujours plus renforcée.

À partir de 99 € de commande. (sauf Corse et DOM-TOM) Dès 75 € si votre commande est livrée

• Ouverts en con de 9 h 30 à 19 h • Des profession à vos questions • Nous vous rem si vous trouvez • Espace : librairi

Vos produi propres et


SOMMAIRE 6 À voir, à savoir

ATELIERS D’ART N° 117 MAI-JUIN 2015

COUPS DE CŒUR. Éloges de créations, p. 6 ÉVÉNEMENTS. À ne pas manquer, p. 8 RÉVÉLATIONS. Témoignage, p. 11 ANALYSE D’ŒUVRE. Coup de(ux) bol(s), anonyme et C. Virot, p. 12

EN COUVERTURE

Julie Gonce, Brins de folie au creux d’un arbre © Naohiro Ninomiya

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION

14 Entretien

Serge Nicole

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER

E.-S. FAURE-LAGORCE – LES MÉTIERS D’ART EN MUTATIONS Rencontre avec le commissaire de l’exposition « Mutations » qui, aux Arts décoratifs, ambitionne de faire comprendre l’histoire des métiers d’art, de témoigner de leur évolution, voire de dessiner les contours de leur avenir.

Nicolas Darras

RÉDACTRICE EN CHEF Anastasia Altmayer (anastasia.altmayer@ ateliersdart.com)

COMITÉ DE RÉDACTION

Tom Charbit, Alain Guiot, Serge Nicole, Pascale Riberolles, Aude Tahon

20 Enquête

ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO

JAMAIS MIEUX FORMÉ QUE PAR SOI-MÊME ? Près de 40 % des artisans d’art se déclarent autodidactes. Ils n’ont pas fait d’école, et n’affichent aucun diplôme dans leur spécialité. Ateliers d’Art est allé à leur rencontre.

Valérie Appert, Eva Bensard, Marie-Christine Biet, Virginie Chuimer-Layen, Pascale Huby, Marie Lepesant, Guillaume Morel

PHOTOGRAPHIES

27 Parole de créateur

Charles Crié, Alexis Lecomte, Nathalie Malric

ILLUSTRATIONS

Emmanuel Polanco, colagene.com

GABOR ULVECZKI, CRÉATEUR DE PAPIER PEINT. À la tête de l’atelier Ulgador, il est animé par un perpétuel besoin d’inventer.

MISE EN PAGE ET RÉDACTION GRAPHIQUE

Isabelle Iglésias, Nicolas Gateau, Laïzée Vande Voorde (Pixel Image ✆ 00 33 3 87 69 18 18)

SECRÉTARIAT DE RÉDACTION

Jennifer Coghe (TEMA/presse ✆ 00 33 3 8769 8979)

CORRECTION-RÉVISION

Lina Fafet (Pixel Image ✆ 00 33 3 87 69 18 18)

IMPRESSION

Interprint – Groupe Morault (57)

PUBLICITÉ

Sandra Monneau ATC, 23 rue Dupont-des-Loges, 57000 Metz ✆ 00 33 3 87 69 18 01 Fax : 00 33 3 87 69 18 14 s.monneau@groupe-atc.com

ABONNEMENTS

Tarif d’abonnement pour un an (6 numéros) : 36 euros Service Abonnement, Jaël Houblon, Ateliers d'Art, 8 rue Chaptal, 75009 Paris ✆ 00 33 1 44 01 08 30 jael.houblon@ateliersdart.com

ÉDITEUR

Ateliers d’Art de France Chambre syndicale des Ateliers d’Art de France 8 rue Chaptal, 75009 Paris ✆ 00 33 1 44 01 08 30 Fax : 00 33 1 44 01 15 67 www.ateliersdart.com

N° ISSN 1275-9570 DÉPÔT LÉGAL mai 2015 N° COMMISSION PARITAIRE 1119 G 90057

La reproduction, même partielle, d’articles ou de documents parus dans Ateliers d’Art est soumise à notre autorisation préalable.

28

Ils triturent la TITRAILLE

Nombre de créateurs accordent DO S SIER une importance toute particulière à ces quelques mots, parfois ces quelques lettres, dont ils parent leurs œuvres. Intrinsèque à l’objet ou subsidiaire, d’ordre conceptuel ou commercial, relatif au fond ou à la forme, exhibé ou tu, le titre en dit souvent plus que les mots qui le composent...

40 Portraits MARYSE DUGOIS, LA DENTELLIÈRE DU PAPIER. De La Petite Robe noire de Guerlain à celle de la sculptrice rennaise... ODON, TRESSEUR CÉLESTE. Un geste méthodique et des œuvres rayonnantes, hypnotisantes.

46 Reportage AU ROYAUME DU COSTUME. À l’occasion du tricentenaire de l’Opéra-Comique, incursion dans le Central Costumes, atelier textile fascinant de l’institution lyrique, doté d’une officine de teinture végétale.

54 Bloc-notes

AGENDA . Expositions et Salons en France et à l’étranger, p. 54 INFOS PRO. Lauréats, nouveautés, appels à candidatures, stages p. 56 PRATIQUE. Carnet d’adresses, points de diffusion, copyrights, p. 62 Ateliers d’Art mai-juin 2015 ❘ 5


Pivoines rouges FERRI GARCES Pliage papier artisanal Dimensions : 50 x 50 cm ➥ 1 300 euros En vente sur contact direct avec l’artiste Site : www. ferrigarces.blogspot.fr Contact : ferri.garces@gmail.com ✆ 06 13 12 46 61

Galatheidae MARIELLE DEBETHUNE Bague en bois et argent, pièce unique, collection Abysse Dimensions : 7 x 5 x 2 cm ➥ 298 euros En vente sur contact direct avec l’artiste Site : www.marielledebethune.com Contact : marielle.debethune@gmail.com

Ensemble Yka YADICONE (YADICONE BASSÈNE) Boléro et jupe courte en fils de laine. Technique et savoir-faire inventés et mis au point par l’artiste (pièces sans coutures). Dimensions : Taille 36/38 ➥ Prix sur demande En vente sur contact direct avec l’artiste et sur commande Site : www.yadicone.fr et www.yadicone.book.fr Contact : info@yadicone.fr ✆ 06 73 95 93 70


À VOIR, À SAVOIR ■ COUPS DE CŒUR Bill le mandrill VIVIENNE MAUN Papier mâché Dimensions : 50 x 60 cm ➥ Prix sur demande En vente à l’atelier : 21 rue d’Aboutir, 75002 Paris Site : www.vivienne-maun.com Contact : infos@vivienne-maun.com

Ève MURIEL CHÉNÉ Pâte de verre (cristal) Dimensions : 38 x 22 x 24 cm ➥ 3 100 euros En vente au Manoir des Arts, 2 place de l’Église, 78610 Auffargis Site : www.murielchene.com Contact : muriel.chene@gmail.com ✆ 06 18 44 51 19

Tanami Mapping III PIPPIN DRYSDALE Porcelaine émaillée Dimensions : 37 x 29 (Ø) cm ➥ 12 000 dollars En vente à la Moss Green Gallery, Melbourne, Australie. Liste des autres points de vente sur le site Internet de l’artiste (onglet « Representation ») Site : www.pippindrysdale.com Contact : pippind@iinet.net.au

Flammes ÉRIC WEBER Fauteuil monoxyle en peuplier brûlé Dimensions : 109 x 60 cm ➥ 600 euros En vente sur contact direct avec l’artiste Site : www.ewknockonwood.wix.com/eric-weber Contact : ericweberparis@gmail.com ✆ 06 07 82 33 63

Ateliers d’Art mai-juin 2015 ❘ 7


À VOIR, À SAVOIR ■ ÉVÉNEMENTS

AYDA

Edmée Delsol, Rocher.

20 ans d’Empreintes En 1995 voyait le jour, à l’initiative d’un groupe de plasticiens, photographes et céramistes, l’association Empreintes, avec pour ambition de faciliter l’accès à la création contemporaine. S’étant depuis spécialisée dans la céramique, elle organise – entre autres activités – quatre à six expositions par an dans la galerie du même nom, au cœur du parc régional des volcans d’Auvergne. En 20 ans, ce sont donc 110 céramistes de haute renommée et jeunes talents qui y ont été accueillis. Pour célébrer cette double décennie d’existence, la galerie organise deux expositions anniversaire, l’une consacrée à la sculpture céramique et l’autre à l’objet emblématique de cette discipline : le bol. Daphnée Corregan, Camille Virot, Bernard Dejonghe, Simone Perrotte, Andoche Praudel ou encore Nany Champy-Schott... Un riche aperçu des possibilités offertes par la terre ! Expositions « 20 ans, sculpture céramique » et « 20 ans, les bols », jusqu’au 17 mai. Galerie Empreintes, Le Mas, 63970 Aydat ✆ 04 73 79 34 49. www.empreintes.org

DOLE

Morgane Tschiember, Shibari.

Aventurière de l’infini

L’Aventure dans toute sa splendeur, l’excitation qu’elle génère, les surprises qu’elle réserve. C’est sans doute ce qui caractérise le mieux – si tant est que cela soit possible – le travail de Morgane Tschiember, artiste de la matière, artiste des matières. Acier, verre, plastique, céramique, béton, elle explore tout avec la même curiosité, la même audace. L’Infini, peut-être aussi. Car en plus de s’atteler à tous les médiums, d’expérimenter tous les gestes, elle aborde la sculpture comme un mode d’expression plastique ouvert et étendu à d’autres disciplines artistiques telles que la peinture, l’architecture ou encore la performance. Ainsi de ses Shibari, sortes de corps creux en terre, ligotés à la manière du bondage japonais, pendant dans le vide et semblant prêts à se poser sur une construction en chantier. Ainsi de ses Bubbles, pièces en verre soufflé épousant les formes de blocs de béton sur lesquelles elles dégoulinent, et dont l’accumulation forme une installation très architecturale. Exposition « Taboo. Morgane Tschiember », jusqu’au 30 août. Musée des Beaux-Arts de Dole, 85 rue des Arènes, 39100 Dole ✆ 03 84 79 25 85. www.musees-franchecomte.com

BAYEUX

Nylon d’Alençon

Marjolaine Salvador-Morel, Éclosion.

Meilleure ouvrier de France et technicienne virtuose maîtrisant à la perfection le traditionnel point d’Alençon, Marjolaine Salvador-Morel est aussi une artiste hors pair, capable de faire se déployer des sculptures de dentelle transparentes de 1,30 m aux formes organiques, aux mouvements arachnéens et à la matière première inhabituelle : du fil de nylon. Ce sont les murs de l’ancien palais épiscopal de Bayeux, transformé en musée d’Art et d’Histoire Baron Gérard, dont les portes ont rouvert en 2013, qui accueillent ces étonnantes « Chrysalides » en apesanteur et les agrandissements qu’en a faits le photographe Dominique Couineau. Outre les clichés qui permettent d’appréhender les pièces sous un angle alternatif, l’originalité de l’exposition réside dans le fait que chaque création prend place dans une salle différente du musée, ponctuant ainsi la visite des collections permanentes. Exposition « Chrysalides de dentelle. Installations de Marjolaine Salvador-Morel », jusqu’au 20 septembre. Musée d’Art et d’Histoire Baron Gérard, 37 rue du Bienvenu, 14400 Bayeux ✆ 02 31 92 14 21. www.bayeuxmuseum.com

8 ❘ Ateliers d’Art mai-juin 2015


À VOIR, À SAVOIR ■ ÉVÉNEMENTS

GRAND PARIS

L’expérience D’Days

TCDC, Sharing Thailand : Then, Now and Tomorrow.

Savoir acquis au fil des ans, essais de laboratoire ou premières tentatives en tout genre ? Le terme « expérience » peut s’appréhender dans toutes ses acceptions lorsqu’il n’est autre que la thématique des D’Days, dont c’est le 15e anniversaire. Les festivaliers auront en effet l’occasion d’expérimenter l’éclectisme de la programmation du musée des Arts décoratifs, lieu phare de la manifestation (de l’exposition « Déboutonner la mode » au speed dating entre artisans d’art et architectes d’intérieur qui aura lieu le 3 juin, en passant par la présentation de « Péri-fabrique », programme permettant à un artiste de la matière de choisir un designer pour une collaboration) et de découvrir pléthore d’expérimentations : celles de demain (qui feront l’objet du forum « Think Life » au Carreau du Temple) comme celles au goût d’ailleurs, avec le pays et la design week invités (respectivement la Thaïlande et Luxembourg), ainsi que la mise à l’honneur des résidences dans les villas Médicis et Kujoyama. Pour ne pas se perdre dans les dédales d’un Grand Paris très arty, le recours à l’application dédiée est recommandé ! Festival « D’Days », du 1er au 7 juin. Parcours dans le Grand Paris ✆ 01 40 21 04 88. www.ddays.net

CALAIS

Modern Love.

L’amour moderne du textile Valoriser autant le processus de création que la pièce à laquelle il aboutit, telle est la politique de la Cité de la Dentelle et de la Mode de Calais, politique appliquée à son parcours permanent comme à ses expositions temporaires, aux secrets de fabrication traditionnelle comme aux plus contemporains. Ainsi des technologies numériques employées par le bureau de design textile britannique Modern Love, fondé en 2010 et mis à l’honneur cette année. À sa tête, l’illustratrice Sarah Arnett, formée à la tapisserie, et la directrice artistique de mode Kim Hunt. Toutes deux s’inspirent des mondes animal et végétal pour élaborer des vêtements de collection en séries limitées et aux couleurs chatoyantes. Carnets de croquis, patronages matériels et virtuels, pièces issues de la collection printemps-été 2015 et photographies de mode donnent un aperçu complet de l’univers atypique des deux créatrices. Exposition « Aventures numériques. Créations textiles de Modern love », jusqu’au  31 décembre. Cité de la Dentelle et de la Mode, 135 quai du Commerce, 62100 Calais ✆ 03 21 00 42 30. www.cite-dentelle.fr

CARMAUX

Thibault Lafleuriel, Tintinniglass.

Entre terre et mer, le verre balance

« Pour sa fabrication, le verre requiert des minéraux et des végétaux, il demande du feu pour prendre vie, il peut faire appel à l’eau à maintes reprises lors de sa transformation, enfin il invoque l’air par le souffle de son créateur, celui du verrier ou de la machine quand il se veut creux. » Ainsi Laurent Subra, directeur du musée/ centre d’art du Verre, explique-t-il le propos de l’exposition « Biotope » dont il est le commissaire et qui, comme l’indique son titre, vise à replacer la création verrière dans son milieu naturel, pourrait-on dire. En l’occurrence, la terre avec les pièces d’Angeline Dissoubray, inspirée par le monde végétal, et les installations du plasticien Sébastien Leroy ; mais aussi la mer au travers des créations de Thibault Lafleuriel dont l’observation attentive se révèle digne d’une expérience de plongée sous-marine. Exposition « Biotopes, le verre entre terre et mer », jusqu’au 15 octobre. Musée/centre d’art du Verre, domaine de la Verrerie, BP 40 – 81400 Carmaux ✆ 05 63 80 52 90. www.museeverre-tarn.com

Ateliers d’Art mai-juin 2015 ❘ 9


À VOIR, À SAVOIR ■ ÉVÉNEMENTS

Du cultuel au culturel C

ela faisait plus d’un demi-siècle que la chapelle montpelliéraine, dite de la Visitation, n’avait pas connu telle fréquentation. Le 5 mars dernier, 500 curieux se sont pressés sous ses voûtes de 12 mètres de hauteur pour découvrir son nouveau visage, celui de La Nef, un espace d’Ateliers d’Art de France dédié à la création métiers d’art contemporaine. « Les deux jours suivants, nous avons encore accueilli 1 000 personnes, et depuis l’inauguration, environ 200 visiteurs découvrent le lieu chaque jour », raconte la responsable de La Nef, Émilie Belaygues avant de poursuivre : « Et leurs retours sont pour le moins élogieux, qu’il s’agisse de la restauration du bâtiment ou des pièces exposées. » L’écrin est en effet à la hauteur des œuvres et objets d’art qu’il se destine à abriter. Édifiée au milieu du XVIIe siècle sur ordre de l’évêque de Montpellier, la chapelle est inscrite à l’inventaire national des Monuments historiques. Lors de son rachat à la municipalité (qui se servait du lieu comme espace de stockage) par Ateliers d’Art de France en 2012, elle avait piètre allure. Murs imprégnés d’eau suite à une inondation, autels délabrés dans les chapelles axiales, tableaux, boiseries et vitraux considérablement endommagés… L’intervention des architectes Nicolas André et Nabil Hamdouni, ainsi que celle des nombreux artisans et artisans d’art de la région, durant toute une année s’est avérée aussi indispensable à la pérennisation du patrimoine que représente ce lieu de culte qu’à sa nouvelle ambition de valorisation des métiers d’art. « Le caractère religieux a été préservé, comme en témoigne la restauration minutieuse et fidèle du chœur et du tympan », précise Émilie Belaygues. Défi relevé haut la main par les architectes : la création d’une scénographie à la fois contemporaine, sobre, en phase avec l’espace et surtout, mobile, adaptée à la variété des quatre à cinq expositions qui y seront programmées chaque année. Des plateaux en suspension, rappelant les rangées de bancs 10 ❘ Ateliers d’Art mai-juin 2015

Début mars avait lieu l’inauguration de La Nef, espace d’Ateliers d’Art de France à la triple vocation culturelle, commerciale et pédagogique. Après la restauration très appréciée de ce monument montpelliérain et le succès de la première exposition « Florilège », le reste de l’année 2015 s’annonce sous les meilleurs auspices pour ce nouveau lieu de la création métiers d’art. TEXTE D’ANASTASIA ALTMAYER. sur lesquels prenaient place les fidèles, peuvent en effet être hissés à différentes hauteurs selon les pièces, du plus minuscule bijou à la plus monumentale installation.

Archi-audacieux

Une diversité de taille qui s’accompagne d’une variété de matériaux, d’objets (sculptures, mobilier, accessoires de mode ou de décoration, arts de la table, etc.) et de prix. Car La Nef est aussi un espace de vente, destiné à un large public, avec une boutique située dans le chœur. Lieu culturel et commercial donc (au total, environ 70 créateurs y sont présentés en permanence), mais aussi pédagogique. Les exposants interviendront ainsi auprès du public dans le cadre de conférences et rencontres que compléteront également des projections de films en lien avec les thématiques des expositions. «  Pour chacune d’elles, nous lançons un appel à candidatures ; un moyen pour nous d’inviter tous les adhérents à prendre part à notre programmation », assure Émilie Belaygues. Après un panorama des métiers d’art contemporain dressé par la manifestation inaugurale « Florilège », c’est aujourd’hui la création textile qui est mise à l’honneur sous un jour inédit, celui de l’architecture (« Architecture textile »). Extraite de ces univers usuels que sont le vêtement et l’accessoire, elle s’étend, se suspend et prend ses aises dans les volumes de La Nef. En juin, ce seront les représentants d’une nouvelle génération d’artisans d’art qui prendront leurs quartiers à Montpellier (« Ré-Génération »). Quant à la fin de l’année 2015, elle s’annonce pour le moins excitante avec une exposition qui pique la curiosité (« Fétiche(s) », voilà qui promet !) et une dernière qui incite à la fête (« Saturnales »).

À VOIR : « Architecture textile », jusqu’au 30 mai « Ré-Génération », du 12 juin au 29 août La Nef – 41, rue de l’Université – 34000 Montpellier ✆ 04 99 62 76 96 - www.lanef-montpellier.com


À VOIR, À SAVOIR ■ RÉVÉLATIONS

TÉMOIGNAGE : DAVID CAMÉO

« Fédérer ainsi les métiers d'art et dévoiler l'excellence de la création française, c'était déjà une réussite en soi. »

Dans la continuité des témoignages proposés par Ateliers d'Art depuis janvier, David Caméo prend la parole à la suite d'Alice Morgaine et Christine Phung pour aborder le Salon Révélations sous un double angle : en tant qu'ancien directeur général de Sèvres-Cité de la Céramique, institution exposante sur la première édition, et en tant qu'actuel directeur général des Arts décoratifs. PROPOS RECUEILLIS PAR VALÉRIE APPERT. La démarche même de Révélations est fabuleuse : montrer que les métiers d'art sont source de création, et que leurs savoirfaire se transmettent depuis des siècles. Qui plus est, cette initiative a donné une lisibilité aux métiers d'art dans leur globalité, avec un parti pris extrêmement important quant à la sélection, le tout mis en lumière avec une grande cohérence par la scénographie d'Adrien Gardère qui a le génie de la mise en scène et est parvenu à rendre le tout homogène. Artisans de la matière, plasticiens, designers…chacun y avait sa place. Et dans un cadre de prestige qu'est celui du Grand Palais où ont lieu de grandes manifestations comme la FIAC ou la Biennale des Antiquaires. Prestigieux mais légitime ! Fédérer ainsi les métiers d'art dans ce cadre, y dévoiler l’excellence de la création française, c'était déjà une réussite en soi. Jusqu'à présent, les Salons de métiers d'art étaient soit décentralisés soit parcellaires ; c’est pourquoi l’équipe a choisi comme enjeu le Grand Palais pour valoriser toutes les techniques que représentent les métiers d'art. Ce qui intéresse aussi le visiteur de Révélations, c'est sans doute la confrontation aux problématiques des métiers d'art, abordées par des intervenants de qualité lors de conférences ou projections. Mais également la démonstration des savoir-faire. Je l'ai constaté quand je dirigeais Sèvres-Cité de la Céramique : le public venait certes pour découvrir les pièces iconiques de Sèvres (alors que certaines se trouvent à Versailles ou à Fontainebleau), mais aussi pour la visite des ateliers, pour voir ces femmes et ces hommes maîtriser la matière jusqu'à son point de rup-

ture et en avoir une connaissance absolument incroyable. Montrer sur Révélations de façon pragmatique la créativité des métiers d'art est donc essentiel. De même que mettre en lumière l’attractivité culturelle et économique de la France, où la transmission des savoirs d'excellence est une tradition depuis le XVe ou le XVIe siècle. Lors de la première édition, Sèvres-Cité de la Céramique faisait stand commun avec le Mobilier national : nous avons présenté peu de pièces, mais d'exception. À Sèvres, nous avons mis en avant Louis XXI, porcelaine humaine, le centre de table en porcelaine tendre réalisé en collaboration avec l'architecte et designer italien Andrea Branzi. Le Mobilier national avait choisi le bureau en fibre de carbone que son atelier de recherche et de création a conçu en 2010 sur une idée de Christian Ghion. Parmi les visiteurs, certains ne connaissaient absolument pas ces manufactures historiques ; ils ont découvert avec étonnement des politiques novatrices en matière de création contemporaine. Avec ces techniques séculaires et transmissibles au service d'une création parfois impertinente, nous nous sommes intégrés à l'esprit du Salon. Aujourd’hui, avec les Arts décoratifs, nous avons une approche différente. Nous sommes en pleine réflexion et pensons participer à Révélations au titre de l'école Camondo, comprise dans l’institution des Arts décoratifs, qui prépare aux métiers de l'architecture d'intérieur et du design. Nous souhaiterions donc faire un focus sur la dimension formation, ce qui a du sens dans le cadre du Salon. Ateliers d’Art mai-juin 2015 ❘ 11

Profile for Ateliers d'Art de France

Magazine Ateliers d'Art n°117  

DOSSIER : Ils triturent la titraille

Magazine Ateliers d'Art n°117  

DOSSIER : Ils triturent la titraille

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded