Page 1

DOSSIER DE PRESSE

GALERIE COLLECTION

www.ateliersdart.com www.galeriecollection.fr


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

SOMMAIRE PAGE 3

Programmation 2013

PAGES 4-5

Présentation de la galerie

PAGE 6

Exposition Broderie Party

PAGE 7

Exposition L’Appartement

PAGES 8-9

Exposition Akio Takamori

PAGES 10-11

Exposition Impressions Photo

PAGES 12-13

Exposition La Mer dans un verre, vacances sur fond de crise

PAGE 14

Hors les murs : French Parler à Oslo

PAGE 15

Informations pratiques

CONTACT PRESSE - Agence Observatoire - Véronique Janneau - 68 rue Pernety, 75014 Paris - www.observatoire.fr Vanessa Ravenaux - Tél. : 01 43 54 87 71 - vanessa@observatoire.fr CONTACTS ATELIERS D’ART DE FRANCE - Service Communication - 6 rue Jadin, 75017 Paris Anne-Victoire de Saint Phalle - Tél. : 01 44 01 08 42 · av.saintphalle@ateliersdart.com Emmanuelle Droy - Tél. : 01 44 01 59 97 · emmanuelle.droy@ateliersdart.com

1. Galerie Collection © G. Gardette 2. Galerie Collection, exposition Circuits Céramiques - Territoires en mouvement © J.P. Humbert

2


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

1

3

2

PROGRAMMATION 2013 Du 9 janvier au 2 février : Broderie Party Exposition-performance textile autour de la broderie et de la passementerie

Du 8 février au 30 mars : L’Appartement Exposition thématique dans les quatre espaces parisiens d’Ateliers d’Art de France

Du 4 avril au 25 mai : Akio Takamori Première exposition monographique en France de cet artiste d’origine japonaise résidant aux Etats-Unis, monument de la sculpture céramique internationale

Du 31 mai au 29 juin : Impressions Photo Exposition thématique sur l’influence de la photographie et son utilisation dans les métiers d’art

Du 5 juillet au 14 septembre : La Mer dans un verre, vacances sur fond de crise Quand l’inventivité artistique donne sa lecture d’un monde déprimé, espérance, joie et couleur repeignent les vacances

Du 20 septembre au 2 novembre : Anti-bijoux Exposition-performance où le bijou devient sculpture monumentale

Du 7 novembre au 21 décembre : Numérique et pièces uniques Quand les outils numériques indispensables à la production en série dérapent pour ne créer que des pièces uniques

Et aussi : participation à la Paris Design Week du 9 au 15 septembre

EXPOSITIONS HORS LES MURS Du 18 janvier au 17 février : Empreintes La Celle Saint-Cloud accueille, en partenariat avec Ateliers d’Art de France et sa galerie Collection, une sélection d’une soixantaine d’œuvres provenant du fonds de la galerie (sculptures, bijoux, céramiques...) témoignant de la prouesse artistique et technique d’artistes et artisans d’art. Du 30 mai au 30 juin : French Parler à Oslo En retour de l’exposition Norvège→Paris, Variations autour du Craft à la galerie Collection en septembre-octobre derniers, douze créateurs d’Ateliers d’Art de France exposent à la Format Galleri, propriété de l’Association Norvégienne des Métiers d’Art et située au cœur d’Oslo.

1. Akio Takamori, Red Sleeper, 2012. Grès engobé © Akio Takamori 2. Rowena Dring, Monumental Rocks at entrance to Hidden valley, 2008. Textile, 150 x 225 cm © Rowena Dring

3


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

3

COLLECTION, LA GALERIE D’ATELIERS D’ART DE FRANCE

La galerie Collection d’Ateliers d’Art de France est un espace dédié à la présentation et à la vente d’œuvres. Lieu de réflexion et de confrontation entre les métiers d’art et les marges de l’art contemporain, elle suscite des regards croisés entre les disciplines, organisant en ses murs performances, colloques, conférences…

Première organisation professionnelle des métiers d’art, Ateliers d’Art de France s’attache à positionner et défendre les métiers d’art français sur les scènes hexagonale et internationale, et promouvoir les démarches artistiques contemporaines comme les créations des professionnels. À cette fin, Ateliers d’Art de France présente depuis 2006, par l’intermédiaire de sa galerie, des expressions artistiques abouties, tant sur le plan de la conception que de la qualité d’exécution. Parallèlement, il favorise l’émergence d’une réflexion théorique sur les métiers d’art. Il s’agit de porter sur ce domaine un regard historique, sociologique, critique voire comparatif qui réunisse matière, technique et concept dans une même perspective d’analyse.

Avec la galerie Collection, Ateliers d’Art de France abolit les frontières géographiques et plastiques. Conçue comme une zone franche, la galerie est un territoire d’expressions plurielles, ouverte aux influences réciproques. Elle suscite, sans a priori, la rencontre des métiers d’art et les franges de l’art contemporain (installations, sculpture, photographie, vidéo…), qu’elle envisage comme un tout. Elle prolonge et enrichit ses expositions de conférences d’experts et performances d’artistes ouvrant à l’échange, à la discussion, au débat.

1. Galerie Collection, Exposition Circuits Céramiques - Territoires en mouvement © J.P. Humbert 2. Galerie Collection, Exposition Le Retour au livre © J.P. Humbert 3. Galerie Collection, Exposition inaugurale © C. Champy

4


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

3

Ateliers d’Art de France, à travers la galerie Collection, propose des expositions pionnières, défricheuses, qui mettent le doigt sur les tendances émergentes et rendent compte des questionnements actuels, au niveau international. Le propos est élargi hors des matières et techniques traditionnelles des métiers d’art. Place donc au son, dont l’immatérialité n’est qu’apparente, ou à l’introduction de la dimension numérique dans les métiers d’art. Sont proposés des thématiques et des artistes parfois déroutants, capables de provoquer la surprise, mais toujours selon une volonté didactique. Lieu de vie et de culture, la galerie Collection, à travers les compléments aux expositions que sont les conférences, performances et débats, entend donner la parole à des artistes qui ne l’ont pas toujours et, lors des échanges, soutient la liberté d’expression de chacun, orateur ou public.

Un emplacement idéal Une volonté d’ouverture et de dynamisme est renforcée par une implantation dans le quartier du Marais à Paris, en développement constant, où galeries d’art continuent de s’installer, attirant un public curieux.

Après de beaux succès en 2012, l’année 2013 a démarré avec l’exposition in progress «Broderie Party», puis se succèdent «L’Appartement», «Akio Takamori», «Impressions Photo», «La Mer dans un verre», «Anti-bijoux», «Numérique et pièces uniques». À ces temps forts, s’ajoute «French Parler à Oslo», une exposition hors les murs à la galerie Format d’Oslo organisée en partenariat avec l’Association Norvégienne des Métiers d’Art et l’Ambassade Royale de Norvège en France. Cette programmation promet de belles rencontres entre collectionneurs, amateurs d’art et créateurs, et devrait continuer de favoriser les liens entre artistes, universitaires, conservateurs, marchands…

À PROPOS D’ATELIERS D’ART DE FRANCE Ateliers d’Art de France est l’organisation professionnelle des métiers d’art. Elle fédère plus de 5400 artisans d’art, artistes et manufactures d’art à travers l’Hexagone. Sa vocation : valoriser, représenter, défendre le secteur des métiers d’art et contribuer au développement économique des professionnels en France et à l’international.

1. Galerie Collection, Exposition Circuits Céramiques - Territoires en mouvement © J.P. Humbert 2. Galerie Collection, Exposition Diego Romero, a free spirit potter © J.P. Humbert 3. Galerie Collection, Exposition Miroir, mon beau miroir © J.P. Humbert

5


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

CI-DESSOUS À GAUCHE

CI-CONTRE

Nadja Berruyer Deux Matriochkas, 2005-2012 fils et perles brodés, collés sur âme de plâtre.

Auriane Grosperrin Suspensions : Conversations, 2011-2012 mots brodés au fil de coton.

CI-DESSOUS À DROITE

Emmanuelle Dupont Euryale sous globe, 2011, polyester et organdi thermoformés, mousseline de soie smokée, perles de verre et de cuivre, globe en verre.

PAGE SUIVANTE

Tzuri Gueta Textile silicone noir (détail).

1

La narration dessinée au fil des points Cécile Dachary a été invitée à s’emparer d’un mur de la galerie pour y mettre en scène une installation faite de détails juxtaposés, brodés, crochetés et cousus. Elle y aborde la broderie à la manière de Laura Põld, d’Aino Kajaniemi, de Tucker Schwarz, de Rob Wynne, d’Aurélie William Levaux ou d’Anaïs Albar. Chez tous, le fil semble se substituer à la mine de plomb. La broderie ne répète pas ici le motif, elle crée, invente, raconte et s’étale, dessine un cadre, détermine un contexte, affiche une bulle, dresse un portrait, illustre des dialogues et des rêves, exhibe l’intime. Cécile Dachary laisse pendre ses fils comme on laisse en suspend une phrase ou une émotion, comme s’écoulent le sperme et le sang. Elle associe parfois le rythme de ses points et de ses contours aux flaques aquarellées de Caroline Fontaine, voire à d’autres fétiches en collant rose.

EXPOSITION Broderie Party

2

3

Aude Tahon envisage ses volumes selon la technique des nœuds coréens dite « art des nœuds maedup ». Elle livre ici ses recherches les plus récentes, à savoir un travail d’enquête archéologique mêlant céramique et fil noué. Robe et chaussons donnent ainsi corps aux vestiges de Mme de... Emmanuelle Dupont expose notamment des travaux en 3D récents qu’elle choisit de présenter sous cloches. Il s’agit de trois figures hybrides chevelues et chimériques faisant référence aux trois Gorgones de la mythologie : Sthéno, Méduse et Euryale. Elle nous emmène dans son invraisemblable dédale de tulle et de dentelles, de perles et de jours. Mireille Vautier part de matières pauvres et dénigrées (poches en plastique, plastiques d’emballage résiduels, éponges à vaisselle grattantes). Elle étrangle sa poche en plusieurs points et fait surgir des

Du 9 janvier au 2 février 2013 Finissage le jeudi 24 janvier 2013 à 20h

4

excroissances du volume. Les protubérances créées sont maintenues droites, en alerte, par un réseau de broderies simples, le plus souvent rouges ou noires, qui s’éloignent de l’épicentre en sillonnant le volume comme une veine, comme une route sur la géographie du sac. Les sculptures sont manifestement à poser ou à suspendre. Elles sont là, légèrement débordantes du socle, frémissantes dans leurs frou-frou improvisés. L’usage de l’écrit Broder une écriture est une alternative classique de la broderie et du point de croix. Cependant, très loin des règles de l’abécédaire, le propos brodé sort ici du cadre, s’empare des parures de lit, se suspend au plafond, s’étale sur le linge de maison, provocateur, amoureux ou supplicateur. A l’instar de Maria Manuela Rodrigues, Auriane Grosperrin et Fanny

Artistes : Nadja Berruyer, Cécile Dachary, Emmanuelle Dupont, Auriane Grosperrin, Tzuri Gueta, Aude Tahon, Mireille Vautier et Le volume Fanny Viollet, Agathe May Nombreux sont les artistes sollicités à présenter des volumes brodés ou des broderies en volume. Récent lauréat du « Prix Le Créateur » (décerné en 2012 par la Fondation Ateliers d’Art de France), Tzuri Gueta nous fait le plaisir de relever un défi assez inhabituel, une tentation ancienne : celui de laisser ses dentelles de silicone tapisser partiellement un meuble de style pour en faire un objet d’art unique, beau et uniquement inutile. Outre de singuliers tableaux-objets (Le Chien, Antirouille...), Nadja Berruyer présente quelques-unes de ses merveilleuses Matriochkas ainsi qu’une étrange sculpture intitulée Boîte de Pandore, réalisée à quatre mains. Le volume en plâtre a été sculpté et peint sur l’une de ses faces par Stéphane Herbelin, l’autre face, en écho à la peinture, est quant à elle recouverte de perles par Nadja Berruyer.

Au carrefour des savoir-faire et de la création contemporaine, le fil brodé prête ses potentialités plastiques à l’écriture des mots, à la narration d’histoires et de saynètes, aux propos anthropomorphique, médical et érotique. Succédant à l’exposition « A vos Mailles ! », consacrée au crochet, qui avait rencontré en janvier 2012 un très beau succès, « Broderie Party » est une exposition-performance textile autour de la broderie et de la passementerie, réunissant les travaux de neuf artistes français et internationaux. « Broderie Party » s’articulera en deux temps : Du 9 au 19 janvier 2013, Work in progress : Mireille Vautier, Auriane Grosperrin, Fanny Viollet et Cécile Dachary invitent les visiteurs à participer à l’élaboration d’une œuvre collective en broderie. Dans un second temps, du 22 janvier au 2 février 2013, l’exposition en place sera enrichie de l’œuvre réalisée en commun.

CONFÉRENCE d’Yves Sabourin sur l’art textile français contemporain Jeudi 24 janvier 2013, 18h30 -19h30 Artiste lui-même, aimant à se définir comme un «créateur-technicien» à mi chemin entre l’inspiration et l’apprentissage, inspecteur de la création artistique, chargé de mission pour le textile et l’art contemporain auprès du Ministère de la Culture et de la Communication, Yves Sabourin a notamment été commissaire des expositions «Métissages» à Bayeux en 2009, et «Sacré blanc» à Angers en 2012.

Suivez l’exposition sur le blog : broderieparty.com

1. Fanny Viollet, Série des nus rhabillés, d’après Psyché Abandonnée de David. Carte postale brodée © Fanny Viollet 2. Auriane Grosperrin, Suspensions : Conversations, 2011-2012. Mots brodés au fil de coton © Auriane Grosperrin 3. Agathe May, Rose est la vie, 2000. Gravure (eau forte sur plaque de cuivre) imprimée sur tissu à fleur, application sur mouchoir. Courtesy Galerie Charlotte Moser, Genève © Agathe May 4. Mireille Vautier, Sac, 2012. Coton brodé sur plastique © Mireille Vautier

6


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

3

EXPOSITION L’Appartement, le bureau-bibliothèque Du 8 février au 30 mars 2013 Vernissage le jeudi 7 février 2013 à 18h30 Artistes : Sandra Clodion, Christine Coste, Cécile Dachary, Caroline Fontaine, Agnès Debizet, Clémentine Dupré, Faïencerie Georges, Doris Happel, Amandine Le Marec, Bertrand Lacourt, Patrick Loughran, Pierre Magnier, Hélène Morbu, Françoise Mussel, Sébastien Panis, Paul Rumsey, Claire-Lise Thiriet Ateliers d’Art de France présente « L’Appartement », une nouvelle exposition thématique, dans ses quatre adresses parisiennes, toutes transformées en pièces à vivre : le bureau-bibliothèque à Collection, la chambre et la salle de bains à l’Atelier au Viaduc des Arts, le salon à Talents Étoile et la cuisine à Talents Opéra. À cette occasion, la galerie Collection se mue en bureau-bibliothèque et prend des airs de cabinet vintage... On y découvre une pièce de vie, où les matières brutes des objets thésaurisés au fil du temps composent une atmosphère chaleureuse et éclectique. Collection propose un cocon chaleureux dédié au savoir et à la lecture avec entre autres, la chaise aux lignes brutes de Bertrand Lacourt associée aux céramiques de Françoise Mussel et aux créations de Claire-Lise Thiriet plongeant les visiteurs dans une atmosphère décalée. « L’Appartement » invite le visiteur à découvrir un univers contemporain où les créations de plus de 60 artisans d’art et artistes ponctuent les pièces d’un véritable appartement d’aujourd’hui. Le visiteur découvrira dans des décors inspirés de son quotidien que les créations exposées composent un appartement raffiné et élégant, mais surtout très personnel. Vivre avec des pièces métiers d’art, c’est intégrer la dimension du sur-mesure à son environnement familier. À l’heure de la standardisation, on oublie parfois que nos objets peuvent témoigner de ce que nous sommes. Les pièces uniques et les séries limitées des artisans d’art deviennent alors un reflet de nous-même.

Le bureau-bibliothèque Livres, papiers, dossiers, courriers... tous se côtoient dans un bureau-bibliothèque. Espace dédié au savoir, à la lecture, on vient y chercher calme et tranquillité. La solitude aussi sans pour autant se sentir perdu, loin de ses repères : il suffit de pianoter sur le clavier d’un ordinateur pour se reconnecter à la réalité. Dans ce cocon, à l’abri des regards, on met son empreinte, sa marque et ses objets. On peut même disposer côte à côte des curiosités que tout paraît opposer. Des objets à la fois singuliers, étranges, décalés, aux antipodes du conventionnel. Pour mieux s’aventurer dans de délicieux chemins de traverse et s’émerveiller d’une accumulation parfaitement organisée. Anne Eveillard

1. Hélène Morbu, Tasses et sous-tasses, 2011. Grès émaillé © Hélène Morbu 2. Caroline Fontaine et Cécile Dachary, Tête à l’arbre 2, 2010. Grès et fil de coton au crochet © Caroline Fontaine et Cécile Dachary 3. Claire-Lise Thiriet, Provocation, 2012. Livres, ampoule et fil électrique © Claire-Lise Thiriet

7


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

3

EXPOSITION Akio Takamori Du 4 avril au 25 mai 2013 Vernissage le mercredi 3 avril 2013 à 18h30 en présence de l’artiste Après la présentation, pour la première fois en France, de deux pièces lors de l’exposition « Perturbations » au musée Fabre de Montpellier en 2012, Ateliers d’Art de France organise en sa galerie parisienne une exposition monographique de l’Américain Akio Takamori, en partenariat avec la Barry Friedman Gallery de New York. L’occasion de découvrir le travail saisissant de ce sculpteur céramiste d’envergure internationale à la manière novatrice et formidablement expressive, à travers treize sculptures et sept œuvres récentes sur papier ou bois. De cet artiste exceptionnel, la galerie accueillera des sculptures, dont certaines spécialement conçues pour le public français, et montrera une sélection d’œuvres sur papier, gravures, lithographies. Gageons que l’ensemble fera une nouvelle fois montre de l’incroyable maîtrise de la matière par Akio Takamori, de la précision de ses pinceaux, de sa farouche liberté, de son sens fulgurant de la couleur.

CONVERSATION avec Akio Takamori Mercredi 3 avril 2013 à 19h Akio Takamori présentera sa démarche et ses œuvres à l’occasion du vernissage de l’exposition.

CONFÉRENCE d’Osvaldo Da Silva Mardi 2 avril 2013 à 18h30 Né au Portugal, Osvaldo Da Silva a grandi en France entre 5 et 22 ans, avant de partir aux USA où il réside depuis une vingtaine d’années. Diplômé en 1996 d’un Bachelor of Arts du Hunter College (New York), il est depuis 2007 directeur adjoint de la Barry Friedman Gallery de New York après avoir été directeur adjoint de la Garth Clark Gallery de 1994 à 2007. La conférence abordera la manière dont Akio Takamori explore ses souvenirs d'enfance au Japon, son expérience d'expatrié aux États-Unis, pour insuffler dans son travail les thèmes de l'identité et de la condition humaine.

1. Akio Takamori, Blue Sleeper, 2012. Grès engobé © Akio Takamori 2. Akio Takamori, Sea Serpent, 2008. Impression jet d’encre et lithographie, 88 x 55 cm © Akio Takamori 3. Akio Takamori, Boy in red shoes, 2010. Grès engobé © Akio Takamori

8


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

3

Né à Nobekoa, Mizayaki au Japon en 1950, Akio Takamori est le fils d’un médecin érudit et amateur d’art. Étudiant en art à Tokyo, il se familiarise avec la céramique domestique traditionnelle puis part poursuivre sa formation au New State College of Ceramics aux États-Unis. Marqué par son héritage japonais, tant historique que culturel, il transfigure ses souvenirs, les teintant de joie et d’innocence. Il réinvente scènes et figures marquantes, créant un univers personnel et atemporel. Pétri d’histoire de l’art européen comme de mythologie antique, il en transpose les canons de beauté dans une esthétique japonisante, soulignant le caractère conventionnel et aléatoire de toute norme. Il joue des volumes, le plus souvent anthropomorphiques, comme d’une surface à peindre, situant ses pièces à la frontière de la 2D et la 3D. D’ailleurs, le travail de modelage n’intervient qu’après l’esquisse de centaines de dessins préparatoires, où se fait jour le pouvoir que l’artiste accorde à la couleur. Pour preuve, l’œuvre titanesque intitulée Alphabet People de 2008. Les figures de grès engobé, en mouvement, donnent à lire l’alphabet par la grâce de la gestuelle, qui ne laisse pas d’évoquer La Danse de Matisse. Aussi charnellement picturale, la série des Boys (2010) confère aux figures aussi viriles que juvéniles, aussi vulnérables que solides, l’énergie de l’individualité créatrice.

La Barry Friedman Gallery Elle influe de manière importante sur le marché international de l'art depuis les 45 dernières années, apportant à l'attention du public américain des œuvres d'art et d'arts décoratifs européennes du XXe siècle. La galerie présente chaque année six à huit expositions d’art contemporain, meubles d'avant-garde, verre, céramique, photographies. La galerie s’intéresse également à la peinture d'avant-garde, œuvres sur papier et sculptures de 1900 -1940, et à la photographie vintage. « Akio Takamori est plus connu aux Etats-Unis qu’en Europe. Ateliers d’Art de France est le partenaire idéal pour présenter à un nouveau public le travail d’un artiste déjà renommé et apprécié dans son pays d’adoption. » Barry Friedman

1. Akio Takamori, Sitting Monkey, 2011. Impression jet d’encre et lithographie, 43 x 28 cm © Akio Takamori 2. Akio Takamori, Alphabet people, 2011. Grès engobé © Akio Takamori 3. Akio Takamori, Boy, 2010. Grès engobé © Akio Takamori

9


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

EXPOSITION Impressions Photo Du 31 mai au 29 juin 2013 Artistes : Rowena Dring, William Kheloui En écho aux problématiques du début du XXe siècle relatives à l’influence de la photographie sur les arts plastiques, poursuivies des décennies plus tard par des mouvements tels le pop art et l’hyperréalisme, voilà que les métiers d’art s’en emparent à leur tour et questionnent la représentation du paysage. L’exposition rend compte de cette tendance forte qui émerge dans les années 2000.

CONVERSATION avec Rowena Dring Samedi 8 juin à 15h30 Cette rencontre permettra d’aborder la démarche de l’artiste, son utilisation de la photographie, son travail de transcription (jeux de lumière, décomposition des ombres, des reliefs...), et son usage de l'outil numérique.

A travers la mosaïque et le textile notamment, la photo confère un nouveau type d’expression aux praticiens de la matière. A l’origine de chaque pièce présentée, est une photographie prise par l’artiste, d’un paysage de nature sauvage ou à l’inverse urbanisé. Dans la réalisation des œuvres, l’intervention du numérique interroge la relation entre technologie nouvelle et savoir-faire ancien, sonde la notion du temps, entre l’instantanéité de la capture digitale et la production de l’œuvre finale.

1. William Kheloui, Le jardin, 2003. Mosaïque opus incertum, 110 x 65 cm © William Kheloui 2. William Kheloui, La porte héroïque du ciel, 2006. Mosaïque opus incertum, 160 x 107 cm © William Kheloui

10


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

Rowena Dring et William Kheloui sont contemporains. Qu’il se soit déroulé en Grande-Bretagne ou en France, leur cursus universitaire “arts plastiques” fut assez similaire. Ce sont les petits-enfants de la crise de la peinture. Face à cela, leur réponse fut de brandir haut et fort un genre obsolète par excellence: le paysage (paysage qui fait de nombreux émules aujourd’hui, notamment en céramique). Tous deux évoquent volontiers la tradition des peintres voyageurs du XIXe siècle (l’école orientaliste ou les pionniers américains), tout en lui instillant l’irrévérencieux parfum de la bande dessinée, du numérique, des arts décoratifs et de la matière. Les formats et le temps consacrés à chaque pièce sont immenses. Textiles assistés numériquement et mosaïques empêchent tout repentir. Il s’agit là d’un étrange jeu d’allers-retours entre des opposés : photographie, peinture et arts décoratifs.

L’Anglaise Rowena Dring étudie au Chelsea College of Art and Design, Londres (section peinture), puis au Goldsmiths College (Londres) dont elle est sortie diplômée en 1998. Elle est aujourd’hui soutenue par la Claudia Rahn Gallery à Zürich (Suisse) et partage son temps entre Amsterdam et la Bourgogne. Rowena Dring mélange textile et peinture, beaux-arts et arts décoratifs. Elle commence par photographier des paysages, qu’elle redessine ensuite sur ordinateur. Elle déconstruit les masses, les flux d’ombre et de lumière, isole l’étendue d’un détail à la manière d’un paysage abstrait puis recompose. Les formes sont ensuite découpées numériquement puis cousues à la machine sur la toile-patron. De loin, ses pièces semblent des toiles de peintre. En s’approchant, on finit par comprendre que l’aiguille mécanisée et les fils de coton ont fait office de pinceaux et de pigments. C’est pour elle la manière la plus pertinente et la plus libératrice de redéfinir la peinture et de travailler la question de la représentation du paysage.

William Kheloui, issu de l’École des beaux-arts de Nancy et mosaïste depuis 2005, pratique une technique relevant de la plus pure tradition. S’il est très souvent mobilisé par des chantiers de restauration, il développe aussi une création personnelle autour du portrait et du paysage, déclinés - comme en photographie - en noir et blanc ou en couleur. A la capture photographique, succède une longue épure à l’échelle au pastel, à l’huile, au fusain... La mosaïque vient alors épouser au plus près un canevas pictural. Il explore la problématique pictorialiste, déconstruit la lumière, organise soigneusement sa perception et s’attache, comme au pixel près, à rendre une image à la définition infiniment précise. Sa patte : l’usage très contrasté de minuscules morceaux et de vastes plans couleurs. Seule la couleur préside à l’utilisation d’une matière, peu importe qu’elle soit marbre, granit, grès, émail de Briare ou carrelage. La mosaïque répond à son besoin d’ordonner une nature jugée chaotique et potentiellement dangereuse.

1. Rowena Dring, A Little Place by Loch Gill, 2011. Textile, 110 x 150 cm © Rowena Dring 2. Rowena Dring, Monumental Rocks at entrance to Hidden valley, 2008. Textile, 150 x 225 cm © Rowena Dring

11


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

3

EXPOSITION La Mer dans un verre Vacances sur fond de crise Du 5 juillet au 14 septembre 2013 Vernissage le jeudi 4 juillet 2013 à 18h30 Artistes : Gaëlle Le Guillou, Isabelle Pons, Eric Hibelot, ainsi que trois artistes du groupe Fiber Art Fever, Paty Vilo, Virginie Rochetti et Anne-Valérie Dupond Emprunté au récent ballet de la compagnie Vendaval, le titre « La Mer dans un verre »  est une citation de l’écrivain Camille Laurens  : « …comme un enfant qui voudrait faire tenir la mer dans un verre », évoquant la force du rêve et du désir, de l’immensité et de la liberté. Celle de la créativité, qui se joue des contraintes pour faire advenir l’impossible. Dans un contexte de crise économique qui bride les aspirations, la joie et les plaisirs insouciants, les créateurs choisis pour cette exposition rétorquent par l’humour, la vitalité, le mordant critique. Quand l’inventivité artistique donne sa lecture d’un monde déprimé, espérance, joie et couleurs repeignent les vacances… Pour l’occasion, le céramiste Eric Hibelot poursuit et revisite sa série Bidons bidons, qui met la dérision en flacon. Ses bouteilles de porcelaine vivement colorées, référence aux contenants de la grande distribution, aux attraits trompeurs, dénoncent avec esprit et humour sa colère face au marketing. Inventeur d’espoir, il a déjà proposé pour solution anticrise une Huile de Crésus ou un Sirop démultiplicateur d’euros ! Gaëlle Le Guillou modèle la terre en Terrains vagues. Des formes incertaines, abstraites, issues des déchets ludiquement assemblés de son propre atelier, figurent des vestiges du futur où s’incrustent logos et marques comme autant d’indicateurs d’une surconsommation.

1. Gaëlle Le Guillou, Fleurs, détail de la Gisante en Fleurs, 2012. Faïence émaillée © Gaëlle Le Guillou 2. Eric Hibelot, Bidons-Bidons, 2012. Porcelaine teintée dans la nasse, décors au crayon d’oxyde © Eric Hibelot 3. Isabelle Pons, Série Notre-Dame du Pôle Emploi, 2011. Porcelaine; décors aux engobes colorés, oxyde, émaol © Isabelle Pons

12


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

En contrepoint, elle présentera des Bouquets champêtres en céramique dont l’apparence rime avec printemps, vacances, séjour à la campagne, oisiveté, gaieté… Ne pas s’y fier, certains bouquets, saisis en état de décomposition, évoquent sans doute moins le temps qui fane que les inquiétantes transformations chimiques que subit aujourd’hui la nature, déviant son cours. Reste néanmoins perceptible la jubilation de l’artiste lors du processus de création.

Nourri par des situations vécues, soutenu par une réflexion socio-politique encore rare dans la céramique française, le travail d’Isabelle Pons est à recevoir comme un éclairage personnel de faits de société. Son expression passe par des sculptures de porcelaine, en fines plaques modelées ou pliées comme du papier, graphiquement décorées d’engobes colorés, oxydes et émail. Pour « La Mer dans un verre », elle exposera une série de Souvenirs du Pôle Emploi, sous forme de figurines dédiées à la sainte patronne de cette institution, Notre Dame du Pôle Emploi, réalisées dans l'esprit des boules à neige et autres improbables objets que l'on trouve dans les magasins de souvenirs des lieux de vacances. Dans une autre veine, des Origamis de porcelaine, symboles du temps dédié au loisir, choisi ou subi, illustreront l'attente d'un futur plus radieux.

Le groupe d’artistes textiles Fiber Art Fever fera place à trois de ses membres. Anne-Valérie Dupond fait renaître le fantasme de la Pin-Up des années Cinquante, toujours pulpeuse mais abimée, puis recousue pour notre guérison. La scénographe-plasticienne Virginie Rocchetti, dont on connaît le travail de broderie numérique dénonce elle aussi avec un humour finement satirique, et au fil rouge, l’altération de la pensée qu’induisent abus de consommation et publicité. Elle reprend les codes de la narration par l’imagerie issue du Moyen Âge, en écho à la Tapisserie de Bagnolet. Dans ses Danses macabres, ce sont les politiques qu’elle épingle sans concession. Paty Vilo, qui pratique les installations au crochet, imagine pour parler des vacances en temps de crise des tapis-flaques de couleur ponctués d’éléments en peluche et brodés d’inscriptions humoristiques invitant le spectateur à reprendre un rythme moins excité, à goûter le temps, à tourner le dos à l’hypertechnologie pour revenir à la simplicité, dans la mouvance de ce que l’on nomme la «Slow Attitude». Cela afin de fonder l’avenir sur d’autres valeurs que celles dont la crise actuelle est conséquence.

1. Anne-Valérie Dupond, Pin Up, 2009. Textiles divers © The Glint 2. Virginie Rochetti, le Loup et les Rouges, 2012. Broderie numérique sur coton © Virginie Rochetti

13


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

3

EXPOSITION HORS LES MURS French Parler à Oslo Exposition à la galerie Format à Oslo Du 30 mai au 30 juin 2013 Vernissage le jeudi 30 mai 2013 à 18h

Artistes : Philippe Beaufils, Pauline Bétin, Cécile Dachary, Emmanuelle Dupont, Wayne Fischer, Jean-François Fouilhoux, Gaëlle Ginguant-Convert, Marit Kathriner, Agathe Larpent, Alain Mailland, Cyrille Morin et Akashi Murakami En retour de l’exposition « Norvège→Paris, Variations autour du Craft », à la galerie Collection l’an passé, qui a présenté au public français les œuvres de dix-huit artistes norvégiens, douze créateurs d’Ateliers d’Art de France exposent au printemps 2013 à la Format Galleri, propriété de l’Association Norvégienne des Métiers d’Art située au cœur d’Oslo. À l’occasion de cette exposition-vente coordonnée sur place par Irija Øwre, directrice de la galerie Format et Christer Dynna, rédacteur en chef du magazine craft et design Kunsthåndverk, également co-commissaire de l’exposition, de grands noms de la céramique, du bois, du textile et du verre français vont ainsi pouvoir être révélés au public norvégien et vont venir sceller une relation souhaitée durable entre Ateliers d’Art de France et l’Association Norvégienne des métiers d’art. A l’occasion de ce partenariat, Ateliers d’Art de France bénéficie du soutien actif des services de l’Ambassade de France à Oslo.

1. Wayne Fischer, Sans titre. Porcelaine © Wayne Fischer 2. Alain Mailland, Pavillon de la mer. Bois © Alain Mailland 3. Akashi Murakami, Landscape. Faïence © Akashi Murakami

14


GALERIE COLLECTION Programmation janvier - septembre 2013

1

2

3

CONTACTS ET INFORMATIONS PRATIQUES Galerie Collection - Ateliers d'Art de France 4 rue de Thorigny, 75003 Paris Tél. : 01 42 78 67 74 Email : collection@ateliersdart.com Accès : Métro Saint Paul (ligne 1) et Arts et Métiers (ligne 3 et 11) Ouvert du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h Contacts : Anne-Laure Roussille, responsable de la galerie Stéphanie Le Follic-Hadida, en charge de la programmation

www.galeriecollection.fr

CONTACT PRESSE - Agence Observatoire - Véronique Janneau - 68 rue Pernety, 75014 Paris - www.observatoire.fr Vanessa Ravenaux - Tél : 01 43 54 87 71 - vanessa@observatoire.fr CONTACTS ATELIERS D’ART DE FRANCE - Service Communication - 6 rue Jadin, 75017 Paris Anne-Victoire de Saint Phalle - Tél. : 01 44 01 08 42 · av.saintphalle@ateliersdart.com Emmanuelle Droy - Tél. : 01 44 01 59 97 · emmanuelle.droy@ateliersdart.com

1. Galerie Collection, Exposition Martine Damas © G. Gardette 2. Galerie Collection, Exposition inaugurale © C. Champy 3. Galerie Collection, Exposition Diego Romero, a free spitit potter © J.P. Humbert

Textes : Pascale Huby

15


Collection Ateliers d’Art de France

© CONTACT PRESSE Agence Observatoire Véronique Janneau, 68 rue Pernety 75014 Paris – www.observatoire.fr Vanessa Ravenaux – Tél. 01 43 54 87 71 – vanessa@observatoire.fr CONTACTS ATELIERS D’ART DE FRANCE Service Communication, 6 rue Jadin 75017 Paris – www.ateliersdart.com Anne-Victoire de Saint Phalle – Tél. 01 44 01 08 42 – av.saintphalle@ateliersdart.com Emmanuelle Droy – Tél. 01 44 01 59 97 – emmanuelle.droy@ateliersdart.com

Galerie Collection - DP 1er sem 2013  
Galerie Collection - DP 1er sem 2013  

La galerie Collection est un lieu d'exposition mais aussi d'échange, de performances et de débats permettant d'ouvrir le dialogue entre amat...

Advertisement