__MAIN_TEXT__

Page 1

magazine

www.josephaenfamille.com


Sommaire 04 Edito 07 Trilogie ____ Sélection de matières et régions 15 Jeanne Lopez-Belmonte ____ Portrait 21 Au dépourvu ____ Mode 47 Le sac de voyage ____ Design 49 Madrid ____ Voyage 54 Evènements 56 Contact et points de vente En couverture Sac à main Pepita vert menthe, Josepha en famille Combinaison, Boutique Les bonnes soeurs Photo : Lois Moreno DA : Atelier la Luna


Edito Double nationalité Peut-on être de deux pays à la fois ? Traditions, coutumes, langues, cultures, proches ou opposées, elles forgent la personnalité de chacun. Voilà une piste de réflexion après deux ans de vie de notre marque. D’un pays ou d‘un autre ? Cette richesse de culture est l’une des forces de Josepha en famille, et ma grande fierté. Les matières qu’on vous présente dans ce numéro, et qui ont construit notre collection, et surtout les différents produits Josepha en famille, cherchent à valoriser les savoir-faire locaux et traditionnels de ces deux cultures et à raconter l’histoire de différentes régions espagnoles et françaises... Une invitation au voyage, de fortes valeurs familiales et un amour inconditionnel pour deux nations européennes riches en histoire et en culture... Ce numéro vous présente la collection 2018 de Josepha en famille, les matières nobles et naturelles qu’elle sélectionne minutieusement et des accessoires de mode Made in Europe au design unique.

Jeanne Lopez-Belmonte

4


MAROQUINERIE MADE IN UBRIQUE


Sac à main Pepita, coloris Sable T-shirt Lino noir «Vamonos»

6


CULTURE - VOYAGE - MODE - ARTISANAT - DESIGN

Trilogie Une sélection de matières, nobles et naturelles, d’origines françaises et espagnoles, pour offrir des accessoires haut de gamme et de qualité, respecter et apprécier leurs caractéristiques

Par Jeanne Lopez-Belmonte, Photos : Atelier la Luna, Lois Moreno et Alexandre Gratas

7


Le lin normand Un décor de carte postale, les vastes prairies, la mer à perte de vue, des dégradés subtiles de couleurs et une brume légère... C’est au coeur d’un climat océanique et du territoire unique de la Normandie, que Josepha en famille est allée chercher cette matière... Une matière qu’elle aime pour sa légèreté, sa souplesse, et son style à la fois chic et décontracté.

Semé entre mars et avril, le lin a seulement besoin de 100 jours pour arriver à maturité. Il va rapidement croître pour atteindre 1 m. Un printemps doux et régulièrement pluvieux assurera une croissance régulière des fibres. Pendant cette période, l’agriculteur contrôle quotidiennement ses lins. A ce stade, c’est la météo qui est primordiale.

La culture linière se pratique ici depuis des décennies. Sur des terres fertiles de limons profonds, situées à 25 km de la mer. Le « rituel » dure cent jours. Après les semis d’avril, l’arrachage de juillet, le lin se fait dorer (« rouir ») au soleil d’août. « La culture du lin réclame une alternance de pluie et de chaleur.

Mi-juin, durant une semaine, les lins sont en fleurs. Les champs deviennent bleus tous les matins, les fleurs fanent les après-midi. C’est une période éphémère et magique. C’est aussi une période durant laquelle de fortes averses risquent de faire tomber les lins. Heureusement, c’est une plante robuste : elle se redressera.

Les fibres normandes sont recherchées par l’industrie textile du monde entier pour leur qualité. C’est l’alliance entre la passion, des hommes et une nature propice : Un terroir hors du commun, un climat océanique doux, une alternance de pluie et de soleil, mais aussi un savoir-faire transmis de génération en génération. Le lin est une culture très technique qui demande un savoirfaire, des équipements spécifiques, de la réactivité et de la passion. Chaque année donne naissance à un millésime particulier.

Le lin est arraché mi-juillet, il n’est pas coupé parce que la fibre court des racines au haut de la tige. Cette étape doit être faite lorsque la plante est arrivée à maturité et dans de bonnes conditions climatiques. Le lin a besoin de sécher un peu avant d’entamer le rouissage. Une semaine après les arrachages, les liniculteurs récoltent les graines en reprenant les pailles avec une écapsuleuse. Ces graines seront semées l’année suivante. Le rouissage est une étape clé pour la qualité des fibres de

8


T-shirt Lino blanc «Viva la familia»

la qualité de la fibre...

lin. Il faut une alternance de pluie, de soleil et de brise pour que la paille commence à se séparer de la fibre.

Josepha en famille a choisi cette région pour la qualité de sa fibre. Les T-shirts sont en maille de lin qui présente à la fois les avantages d’une maille légère et d’un tissu pur lin : il est à fois doux et confortable tout en étant anallergique et thermorégulateur. Ce tissu assez fin dévoile tout son charme grâce à sa légère transparence.

Le liniculteur apporte tout son savoir-faire acquis grâce à de nombreuses années d’expérience, en retournant régulièrement les pailles pour obtenir les plus belles fibres possibles. Avec l’aide des techniciens, il contrôle la qualité de la fibre. Ils décident ensemble si le lin doit être enroulé ou attendre encore une averse pour affiner le rouissage. Lorsqu’il est optimal, le liniculteur doit être très réactif pour enrouler la paille de lin rouie car la moindre rosée affectera

9


La maroquinerie andalouse d’une grande renommée internationale. On surnomme Ubrique, la “capitale du cuir”.

Un centre historique au tracé médiéval, des rues étroites, de pittoresques recoins, de belles places ornées de fontaines... Nous sommes au coeur de l’Andalousie, au Sud de l’Espagne, dans le petit village blanc nommé Ubrique. C’est dans ce lieu magique et plein de charme, niché dans les montagnes de Cadix, que se cache nos maîtres maroquiniers. Un père et ses fils aux doigts de fée, confectionnent soigneusement nos sacs en cuir. Leur atelier familial travaille depuis plusieurs générations pour de grandes maisons et marques françaises et internationales, de maroquinerie.

Le cuir est le résultat de la transformation par le tannage d’une matière putrescipble, la peau, en un produit imputrescible, le cuir. Cette métamorphose s’opère grâce au savoir-faire des tanneurs et des mégissiers. Les cuirs de la marque Josepha en famille, proviennent d’une tannerie située au Sud de la ville d’Alicante. La peau doit être préparée et conservée selon des règles très précises : le parage est la première étape. Avant d’être conservées, les peaux sont débarrassées du gras et muscle résiduels. La conservation des peaux fraîches consiste à éliminer l’eau qu’elles contiennent et ainsi empêcher leur dégradation. Les peaux sont ensuite trempées dans une solution saline puis, exposées à l’air libre ou en étuve afin de permettre leur déshydratation avant pliage et stockage en

Fascinée par cet héritage et sous le charme de ces traditions, Josepha en famille a choisi de confier la fabrication de ses créations et designs en cuir à des mains de maîtres, à Ubrique. Ubrique a développé un artisanat du cuir qui combine à la perfection tradition et techniques nouvelles, et qui bénéficie

10


Sac de voyage Josepha marron

chambre froide. Les peaux brutes sont classées par choix en fonction des espèces/races rares, des poids et qualité de la peau. Après, le travail de rivière a pour but de transformer les peaux brutes en peaux prêtes à être tannées. Cette phase permet d’éliminer l’épiderme, les poils et les tissus graisseux ainsi que nettoyer les peaux afin d’améliorer la pénétration des agents tannants. Le tannage est l’opération qui consiste à transformer la peau en cuir, grâce à des tanins, substances de différentes natures (végétal, minéral ou combiné). Les cuirs Josepha en famille subissent un tannage minéral pour leur donner de la souplesse et les rendre plus résistants. Les peaux sont donc trempées dans des foulons contenant les tanins. C’est pendant le finissage que le cuir tanné est transformé en cuir fini, prêt à être façonné. Des étapes successives de retannage, essorage et séchage permettent de finaliser le process. Enfin, le dérayage égalise l’épaisseur des peaux qui sont ensuite assouplies grâce à une presse, c’est le palissonage. Pour la teinture, les cuirs sont plongés dans des tonneaux contenant de l’eau et des colorants. Une fois teints, ils sont à nouveau essorés, mis au vent, séchés, humidifiés et palissonnés. L’aspect grainé du cuir Josepha en famille est accentué lors du liégeage, grâce à une machine équipée de cylindres de liège, l’aspect du grain sur la fleur est amplifié et donne ainsi un bel aspect grainé à nos cuirs.

11


Châle Flamenco Indigo

La soie lyonnaise ramenés en Occident. L’art de la soie a démarré en France à partir du XIVe siècle, en Provence, mais à la fin du Moyen Âge, la France s’approvisionnait encore principalement en Italie. C’est Louis XI qui prit la décision en 1466 de produire à grande échelle en France en souhaitant le faire à Lyon aux vues de sa situation proche de l’Italie et de ses foires annuelles, mais ce n’est finalement que sous François 1e que la fabrique lyonnaise se mit en place. En 1540, Lyon obtient le monopole de l’importation en France des soies « grèges » (brutes). Dans ces années là 12 000 personnes vivent à Lyon du Tissage.

Lyon, capitale de la soie, capitale des Gaules, embrassée par le Rhône et sa petite soeur, la Saône. C’est dans cette belle ville, classée au Patrimoine de l’Unesco, que Josepha en famille naît. A deux pas de la Basilique de Fourvière, au coeur du cinquième arrondissement, tous les modèles de la marque sont créés et imaginés... Se promener dans les traboules, ces fameux passages étroits, à la fois secrets et chargés de souvenirs, qui permettent de descendre toute la colline de la Croix-Rousse, en passant à travers des cours insolites et passages empruntés jadis par les canuts, tisseurs de soie, au 19ème siècle.

Après avoir tissé des pièces unies (satins, taffetas, velours, draps d’or et d’argent), les Lyonnais se mirent à fabriquer des façonnés et se mécanisèrent. Grâce au métier dit « à la Grande Tire », ce fut l’époque de la « Grande Fabrique » du XVIIe au XVIIIe siècle, ceci grâce aux commandes royales multiples. La soie était la base de la richesse de l’économie lyonnaise : en 1788 on recense environ 15.000 métiers et 28.000 personnes au sein de la filière.

La créatrice et fondatrice de Josepha en famille est lyonnaise d’origine. Les carrés de soie ne pouvaient donc être conçus ailleurs qu’à Lyon, ville historique de la soierie. Fabriqués dans un atelier lyonnais, Jeanne souhaitait à son échelle faire perdurer ce savoir-faire historique lié à sa ville. La soie fut d’abord une découverte chinoise (XVIIe-XIe siècles av. J.-C.). Elle le restera jusqu’au VIe siècle, époque où des vers à soie et la technique de fabrication furent subtilisés et

Au XVIIIe siècle la soierie souffre des deuils multiples

12


survenus à la cour de Louis XIV et doit se tourner vers l’export c’est à dire toutes les cours d’Europe.

trois quarts de l’industrie locale, 400 entreprises et 105.000 métiers à tisser.

Le XIXe siècle est le « siècle d’or » de la Fabrique. Napoléon Ier relance l’activité grâce à une série de commandes impériales. Le métier à tisser Jacquard fut mis au point en 1801 et permis d’améliorer la productivité. Ce métier n’a cessé d’être amélioré et il est toujours utilisé aujourd’hui mais de façon très automatisée. Se développe aussi la teinture issue de la chimie à partir de 1840. En 1868, la soie représente les

Adepte des formats originaux, Josepha en famille a décliné deux modèles de carrés de soie : un XXL, de 135cm et un XS de 50cm, fabriqués à Lyon. Jeanne dessine les motifs dans son atelier, en s’inspirant de l’Andalousie, de la culture espagnole et de la famille...

Bandana Tango rose poudrée

13


14


PORTRAIT

A l’heure espagnole, avec Jeanne Lopez-Belmonte Créatrice de Josepha en famille

Photos : Atelier la Luna et Sparre Fauquet

15


16


Un fond de guitare espagnole, des livres espagnols jonchent sur le sol, voilà l’univers de Jeanne, créatrice de la marque Josepha en famille. Dans un appartement du cinquième arrondissement de Lyon, au coeur des arbres et de la verdure. “Nous vivons entre deux cultures, ici on parle castillan, on écoute souvent de la musique espagnole et on danse le flamenco” confie Jeanne Lopez-Belmonte. Après avoir vécu à Madrid, la fondatrice de la marque Josepha en famille, de maroquinerie et accessoires de mode, s’est installée à Lyon, sa ville d’origine, avec son mari Victor. “Nous sommes venus à Lyon pour que je termine mes études d’architecture, et pour se rapprocher de ma famille. Mais cela a été un vrai déchirement avec notre vie madrilène...” Française, amoureuse inconditionnelle de l’Espagne, et Madrilène fier de ses racines, Jeanne et Victor élèvent leurs deux petits garçons franco-espagnols, Diego (3 ans) et Pablo (1 an) , dans un environnement biculturel. Chez eux, on y parle le castillan, on mange du jambon Serrano, l’huile d’olive est importée tout droit de l’Andalousie, les livres enfantins sont en espagnol et on écoute souvent les airs de Paco de Lucía.

La naissance de Josepha Alors qu’elle s’apprête à devenir maman, Jeanne LopezBelmonte est à la recherche d’un sac XXL chic, pratique et éthique, qu’elle souhaite conserver plus d’une saison. Architecte de formation, elle passe ses étés en Andalousie, à Ubrique, le petit village historique de maroquiniers de la région.

17


Très vite, elle commence à crayonner son premier prototype et crée début 2016 sa marque d’accessoires franco-espagnole : Josepha en famille. Ce nom lui a été inspiré de l’épouse de Cruchot, le Gendarme de Saint-Tropez. Depuis l’adolescence, Jeanne surnomme sa mère “Josepha”, et lui rend ainsi hommage à travers sa toute jeune marque dédiée aux femmes, aux familles et aux amoureux du voyage. De ces premières esquisses en 2016, naît un prototype qui devient rapidement le premier produit de la marque, un cabas XXL, entièrement en cuir de veau pleine fleur, aux lignes sobres et épurées, construit en trois morceaux de tailles exceptionnelles. L’année suivante, la famille des sacs Josepha en famille s’agrandit… Les modèles Pepa et Pepita, sac 2 jours et sac à main se déclinent dès lors dans plusieurs coloris. Aujourd’hui, Jeanne propose en plus de ses sacs en cuir, une ligne de carrés de soie et de T-shirts en lin.

Le style de vie, l’architecture, la culture et le bien vivre espagnols

Madrid fut la première destination des voyages à quatre. La capitale espagnole est une ville chaleureuse et conviviale. Authentique et cosmopolite, les séjours madrilènes sont toujours très attendus dans notre famille. “C’est une ville qui ne dort jamais, très animée et festive, j’ai bien sûr adoré mes années passées là-bas en tant qu’étudiante, puis fiancée. Et j’ai énormément de plaisir à y emmener les enfants maintenant, qu’ils soient proches de ma belle-famille et de tous nos amis de là-bas.”

sont une véritable source d’inspiration pour Jeanne.

“J’ai découvert la maroquinerie en Andalousie, l’artisanat du cuir, les ateliers qui travaillent pour de grandes maisons françaises... J’étais fascinée par cette matière et ce savoir-faire impressionant de transformer une matière naturelle en un véritable objet de design et de mode” - Jeanne

Les sacs Josepha en famille sont tous fabriqués en Andalousie, berceau des cuirs hauts de gamme et de la maroquinerie. C’est dans un petit atelier familial, à taille humaine, que sont cousus et confectionnés chaque sac Josepha en famille. Les artisans sont maroquiniers depuis des générations et travaillent des cuirs provenant d’une tannerie de la région d’Alicante, en Espagne. Née à Lyon, Jeanne ressent vite l’envie de créer des accessoires racontant l’histoire de son pays. Les carrés de soie, ne pouvaient être conçus ailleurs qu’à Lyon, ville historique de la soierie. Fabriqués dans un atelier lyonnais, elle souhaitait à son échelle faire perdurer ce savoir-faire historique lié à sa ville.

18


19


Sac Ă main Pepita, coloris Grenat

20


MODE

Au dépourvu Légereté et délicatesse, matières et couleurs, envol et évasion ... L’élégante collection Cuir.Soie.Lin de Josepha en famille

Photos : Lois Moreno

21


Sac Ă main Pepita, coloris Mandarine

22


Châle Flamenco orange

Châle Flamenco vert

23


Sac à main Pepita Bouton d’or

24


Bandana Tango jaune Citron

25


Sac à main Pepita Cèdre bleu

26


Châle Flamenco vert

27


T-shirt Lino «Adios Amigos»

28


Bandana tango rose poudrĂŠe

29


Sac Ă main Pepita Sapin

30


Sac 2 jours Pepa Sapin

31


Bandana Tango Vermillon

32


T-shirt Lino blanc «Olé Olé»

33


Sac Ă main Pepita Grenat

34


Sac Ă main Pepita Menthe

35


Sac Ă main Pepita Minuit

36


T-shirt Lino noir «Vamonos»

37


Sac 2 jours Pepa Sable

38


T-shirt Lino blanc «Viva la familia»

39


Châle Flamenco Indigo

40


Sac à main Pepita bleu Roi

41


Châle Flamenco orange

42


Sac 2 jours Pepa Grenat

43


Sac 2 jours Pepa Minuit

44


Sac Ă main Pepita Silver

45


46


DESIGN

LE SAC DE VOYAGE Le premier produit de la marque, un cabas XXL, entièrement en cuir de veau pleine fleur, aux lignes sobres et épurées, construit en trois morceaux de tailles exceptionnelles.

Photos : Alexandre Gratas

47


48


VOYAGE

Madrid Se promener au coeur du poumon vert de la capitale Espagnole, le Retiro.

Photos : Atelier la Luna

49


50


allées permet de faire un tour de barque, les pelouses sont investies aux premiers rayons de soleil...

Madrid est une destination idéale pour un voyage en famille, avec des enfants. Les activités et visites sont variées, avec ses trois grands musées : le Prado, le Thyssen et le Reina Sofia.

Ce parc abrite également le Palacio de Cristal, construit en 1887 pour accueillir une exposition de la faune et de la flore des Philippines. Son architecte fut Ricardo Velázquez Bosco. Construit sur un plan en croix grecque, il est constitué presque entièrement de verre avec une armature métallique. Sa base est en brique ornée de céramiques et sa coupole mesure 22 mètres de haut, elle est influencée par les constructions de Joseph Paxton, l’architecte du Crystal Palace.

La plaza Mayor et la Puerta del Sol sont des quartiers touristiques très agréables et commerçants. Les terrasses de café et bars à tapas y sont nombreuses. Le Mercado San Miguel est un lieu très convivial, pour déguster des spécialités locales, rapporter des trésors de la gastronomie espagnole. Son bien vivre, sa convivialité et son dynamisme font de Madrid une capitale authentique et dépaysante.

Le palais a été conçu pour pouvoir être réédifié dans un autre site, il a finalement été remanié sur place dans son apparence d’origine, il est fréquemment utilisé pour des expositions artistiques.

Le grand parc du Retiro offre un immense espace vert et varié en plein coeur de la ville... Le Retiro est le parc le plus important de Madrid depuis qu’il a été ouvert au public en 1868. Son nom complet est « Parque del Buen Retiro » (littéralement « Parc de la Bonne Retraite »).

Du même architecte et à quelques pas du Palais de Cristal, on découvre le fabuleux Palais de Velázquez qui fut construit entre 1881 et 1883 à l’occasion de l’Exposition nationale minière, qui eut lieu en ville de mai à novembre 1883. Il s’agit d’un édifice recouvert d’une verrière soutenue par des voûtes en fer qui permet d’éclairer les salles naturellement. Il fut construit avec des briques de deux couleurs, ainsi qu’avec des faïences de la Manufacture royale de la Moncloa. Actuellement, il est utilisé comme salle d’expositions temporaires du musée national centre d’art Reina Sofía, un autre bijou de la capitale hispanique...

Dans le Retiro, il y a des centaines de recoins charmants pour pratiquer toutes sortes d’activités : spectacles de marionnettes, musiciens, diseuses de bonne aventure, pratique de chiromancie (interprétation des lignes de la main) sont quelques-unes des distractions que l’on trouve habituellement. Lieu de promenade incontournable en famille, ou pour les sportifs, le Parc du Retiro est considéré comme le poumon de la capitale. Un grand bassin au centre des arbres et des

51


52


53


Evènements

JOSEPHA FAIT SON ENTRÉE CHEZ RESPIRO À LYON En Septembre, Josepha en famille a fait sa rentrée dans la jolie boutique RESPIRO à Lyon. Dans le premier arrondissement, à deux pas de l’église Saint Nizier, la maroquinerie et la collection Soie signées Josepha en famille, sont en vente au 39 rue Paul Chenavard à Lyon. C’est cette jolie devanture indigo qui rassemble des produits artisanaux et méditerranéens, sélectionnés par deux architectes qui ont ouvert cette boutique Mode & Déco il y a deux ans. www.mon-respiro.com

SALON LE PRINTEMPS DES DOCKS À LYON

GARDEN PARTY AU SHOWROOM

Fin Mars 2018, Josepha en famille a participé à la cinquième édition du salon lyonnais de créateurs “Le Printemps des Docks”. Un rendez-vous incontournable dans le quartier de la Confluence. Le petit stand Josepha en famille présentait pour la première fois ses séries limitées de T-shirts à messages espagnols, en maille de lin fabriquée en Normandie. La confection et l’impression de ces T-shirts se font à Lyon même. Un produit pour l’été 100% Made in

Mi-mai, juste avant la Fête des Mères, Josepha en famille organise une Garden Party et une vente privée dans ses locaux, à Tassin la demi-lune. L’occasion de trouver le cadeau parfait, et de se faire plaisir à l’arrivée des beaux jours. Le jeudi 17 mai, c’est autour d’un buffet de spécialités espagnoles et de rafraîchissements, que la famille de Josepha vous recevra dans son jardin, pour découvrir les accessoires de mode en cuir, soie et lin, Made in Spain & France. Les carrés de soie aux couleurs vitaminées, les T-shirts légers pour l’été et les sacs en cuir aux teintes acidulées seront présentés. Et des

France, avec une petite touche d’espagnol !

prix light pour fêter l’été ! http://leprintempsdesdocks.com

Plus d’infos sur la page Facebook Josepha en famille.

54


Premier point de vente à Lyon, en dehors du showroom de la marque : la boutique Respiro.

BOUTIQUE ÉPHÉMÈRE À LA CROIX-ROUSSE À LYON, EN AVRIL

JOSEPHA EN FAMILLE AUX TROPHÉES DE LA CRÉATION LYONNAISE 55


E-SHOP josephaenfamille.com

POINTS DE VENTE SHOWROOM JOSEPHA EN FAMILLE 10 chemin Bellevue 69160 Tassin la demi-lune, France sur rendez-vous, par mail : contact@josephaenfamille.com

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK & INSTAGRAM ! @JOSEPHAENFAMILLE

56


57


CrĂŠation graphique : Atelier la Luna - www.atelierlaluna.com

BOUTIQUE SHOWROOM 10 chemin Bellevue 69160 Tassin la demi-lune, France sur rendez-vous, par mail : contact@josephaenfamille.com

www.josephaenfamille.com 58

Profile for Atelier la Luna

Josepha Magazine #1  

Brand book de la marque de maroquinerie et accessoires Josepha en famille.

Josepha Magazine #1  

Brand book de la marque de maroquinerie et accessoires Josepha en famille.

Advertisement