Page 1

1


Architecture 9 Musée National Estonien CAP 3000 Les Grands Verres - Palais de Tokyo Théâtre de Saint-Nazaire Le Pressoir Le 104 Complexe de Prestige Centre National de la Danse Siège Jean-Paul Gaultier Institut des Cultures d’Islam UGC Ciné CIté

11 17 23 27 31 35 39 45 51 55 59

Sommaire

Présentation 5 Equipe 6 Approche 7

Scénographie 63 Musée d’Histoire Maritime de Saint-Malo 65 Musée de Lodève 69 Musée d’Histoire de Marseille 75 David Bowie is... 79 Dogon 85 Musée de Dijon 89 Requins, l’exposition sensation 93 Que vive la méditerranée... 95 Jimi Hendrix Backstage 99 Événements 103 Citizen - Time Theatre Stand Renault - The Bump

105 111

Urbanisme 117 Le Havre ZAC Cité de la Méditerrannée Jardin Vaudoyer SDAL Villages Nature Mobipôle, Rueil-Malmaison Pôle de prolongement du Tramway T1

119 125 129 133 139 143

Créations artistiques

147

Lens 108 149 Mobile 146 153 Théâtre de Sénart 155 Ylem 159 Lueurs d’E 163 Spectacles 165 Huit heures ne font pas un jour Perdre le Nord Au Galop ! Anciennes réalisations

167 171 175 177

Références 181 3


Agence parisienne de conception lumières, l’atelier H. Audibert imagine et compose des mises en lumières qui parachèvent la perception des lieux.

Le rêve demande de la délicatesse, la poésie de la précision. La lumière se prête à ce langage, et c’est empreint de ces préoccupations que l’Atelier H. Audibert crée des scénographies lumineuses et des mises en lumière d’espaces urbains. Hervé Audibert, concepteur et designer lumière fonde l’Atelier H. Audibert dans les années 90. Une nouvelle aventure après 30 ans à dédier son travail au spectacle vivant. Installé à Paris, l’Atelier H. Audibert réunit autour de son fondateur une équipe pluridisciplinaire et qualifiée, d’experts en stratégies de mise en lumière. A l’instar d’un collectif artistique dont les terrains de jeu seraient la matière lumière et les sources lumineuses , la dimension collaborative de leur approche constitue la véritable force de l’agence de conception lumière parisienne. Les synergies qui en émanent, donnent naissance à des dispositifs d’intégration de lumières pérennes. Ces installations viennent compléter des projets d’aménagement intérieurs ou extérieurs dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme, de la muséographie ou de la scénographie. Depuis qu’il a ouvert ses portes, l’Atelier H. Audibert multiplie les collaborations prestigieuses. Le Centquatre, le front de mer depuis la tour CGA CGM jusqu’au J 4 qui accueille le MUCEM. à Marseille ou plus récemment, début 2015, l’exposition David Bowie à la Philharmonie de Paris. Un professionnalisme récompensé en 2004 par l’Équerre d’Argent pour la commande concernant le Centre National de la Danse. L’élaboration d’une mise en lumières signée Atelier H. Audibert se base sur une attention extrême portée à la qualité artistique d’un projet conjuguée à un scénario d’éclairage techniquement exemplaire. Hervé Audibert, concepteur et designer lumière au parcours unique et atypique, voit son atelier régulièrement sollicité pour la réalisation d’interventions artistiques et de performances. Ces compositions lumineuses et originales, affranchies de toute finalité fonctionnelle, permettent de saisir l’appétence de l’équipe pour l’exploration du potentiel infini de la lumière en tant que matière artistique.

5


Hervé Audibert Directeur fondateur

Il forge son expérience dans l’univers du spectacle pendant une trentaine d’années, multipliant les collaborations en France et à l’étranger avec des metteurs en scène de théâtre et d’opéras (Jean Jourdheuil, Jean-Pierre Vincent, Bernard Sobel, Patrice Caurier et Moshe Leiser, Gilbert Deflo…). Au début des années 90, il décide d’élargir son spectre. Imaginer et réaliser une mise en lumières qui s’inscrit dans la durée tout en s’inspirant du théâtre et du cinéma pour donner à voir et offrir une profondeur de champ dans ses créations. Hervé Audibert imagine et interprète la lumière comme expression poétique et délicate, laissant courir son imagination, entouré d’une équipe complémentaire et expérimentée, apportant ainsi des réponses atypiques à des questions standards. Les interventions de l’atelier s’étendent aujourd’hui à des projets d’architecture, d’urbanisme, de design et de muséographie.

Nina Cammelli

Chargée de projet en conception lumières Ecole Supérieure d’Art et de Design de Reims - DNSEP en design produit Nina rejoint l’atelier H. Audibert en 2012. Elle est en charge de la conception et du développement technique de projets : élaboration des plans, études photométriques, constitution de carnets de pièces graphiques, CCTP, DPGF, suivi de chantier. Elle participe également au développement de luminaires et de solutions d’éclairage, du dessin technique à la production.

Cosme Franiatte

Chef de projet en conception lumières Urbaniste (DUT) Univ. Aix-Marseille et diplômé en management en éclairage Univ. Lyon 3. Grâce à cette double compétence, Cosme accompagne les projets de l’atelier avec une approche globale. Depuis 2016, il participe à la conception, au développement technique des projets, réalise de nombreux documents : plans DWG, études photométriques, dossiers de concept.

Aurore Assimon Amata

Assistante chef de projet en conception lumières Ecole Supérieure d’Art et de Design de Reims - DNSEP en design produit

Aurore intègre l’atelier après avoir obtenu son diplôme en 2017. Particulièrement attirée par le travail de l’espace, elle assiste l’équipe dans la conception des dispositifs lumières. Elle suit leur développement technique, réalisation des plans, études, réalisation de carnets pièces graphiques...

6


Méthodologie

Notre agence de conception lumière veille à la parfaite adéquation du résultat avec le projet lumière originel.

L’Atelier H. Audibert mène des missions d’études, de conception et de suivi des travaux. Notre agence de conception lumière veille à la parfaite adéquation du résultat avec le projet lumière originel, en travaillant en étroite collaboration avec le commanditaire privé, la maîtrise d’oeuvre, les bureaux d’études techniques, les fabricants et les installateurs de matériel d’éclairage. Si la recherche de l’expérience sensible est le maître-mot de l’approche de l’agence, la méthodologie s’appuie sur une démarche technique rigoureuse. Chaque mission est réalisée en tenant compte des impératifs techniques et de sécurité spécifiques au programme, que l’Atelier H. Audibert interprète pour élaborer une mise en scène des espaces en projet, et leur conférer une identité dans leur environnement nocturne.

Moyens techniques

Les sources lumineuses, intégrées dans le bâti pour être aussi discrètes que possible, sont choisies pour leur fiabilité et leurdurée de vie. Concevoir et réaliser un habillage lumineux qui s’inscrit dans le temps est un tout autre exercice que celui qui s’accomplit dans l’éphémère mise en lumière d’un spectacle ou d’une installation artistique. L’équipe de concepteurs lumière réunie par Hervé Audibert saisit l’énergie lumineuse de chaque projet urbain, architectural ou muséographique, dans le but d’en simplifier la lecture et d’orchestrer une expérience sensorielle chez l’usager.

5 PC de bureau Dell XPS 430 équipés de logiciel: CAO (Autocad), PAO (Suite Adobe),Logiciels de planification d’éclairage (Dialux) 1 Mac Book Pro équipés de la Suite Adobe 1 imprimante réseau HP Color LaserJet CP5225n 1 imprimante A3 HP Photosmart Pro B8850 1 imprimante-Fax A4 Brother MFC-820CW 1 serveur 1 ligne ADSL pro Langues parlées à l’atelier H. Audibert : anglais, allemand, espagnol, italien et portugais Découpage d’une mission type : 1. Esquisse 2. APS - APD 3. PRO - DCE -ACT 4. VISA – SYNTHESE - DET - AOR

7


Architecture

L’atelier Hervé Audibert intervient aux côtés de tous les acteurs d’un projet, de la maîtrise d’oeuvre aux installateurs, l’habillage lumineux adapté et complémentaire au projet architectural, dans le secteur privé, du tertiaire, de la culture ou des loisirs.


10

MusĂŠe National Estonien


À l’issue d’un concours international, l’agence DGT remporte ce projet et fait appel à l’atelier H. Audibert pour la mise en lumières. Le site retenu pour la construction de l’édifice est un vaste espace, dans l’axe d’une ancienne piste d’aviation datant de l’occupation soviétique. L’atelier H. Audibert s’est attaché d’une pa rt à valoriser l’architecture du bâtiment, ses lignes diaphanes et a investi la transparence de ses parois vitrées. Ainsi la nuit, des réglettes LED, placées discrètement derrière une peau en verre, proposent une lueur résolument cosmique. A l’intérieur, c’est une lumière chaude qui a été privilégiée pour les grands volumes translucides qui le composent. Un plafond artificiel composé de projecteurs à LED suspendus à de longues tiges de 5 m, surplombe par ailleurs bibliothèque, boutique et restaurant.

Maîtrise d’œuvre Dorell.Ghotmeh.Tane Architectes Maîtrise d’ouvrage Ministère Estonien de la Culture Lieu Tartu, Estonie Surface 34 000 m² Avancement Livraison en septembre 2016 Crédits Takuji Shimmura

Architecture

Musée National Estonien

Un an après avoir rejoint l’Union européenne, l’Estonie et son Ministère de la Culture initient la construction de leur musée national à Tartu, la capitale culturelle du pays. L’institution souhaite retracer l’histoire de son peuple à travers plusieurs milliers d’œuvres ethnographiques.

11


12

MusĂŠe National Estonien


Architecture

13


14

MusĂŠe National Estonien


Architecture

15


16 16

Cap 3000


Patrick Jouin et Sanjit Manku ont associé au projet les équipes de l’atelier H. Audibert pour accompagner la mise en lumières du centre commercial. Une collaboration riche qui a été source d’inventions de principes lumineux pour chacun des espaces. La lumière investit les lieux de façon intimement liée à l’aménagement. Elle vient souligner les éléments en employant un vocabulaire maritime. Concept lumière. Dès leur entrée les visiteurs sont invités à plonger dans une ambiance marine grâce à un dispositif de lampes inspiré des neiges océaniques. Plus loin dans les allées, la lumière crée un effet de mouvement et de vitesse identique à celui des lames de fond. Une sensation que l’on retrouve au niveau de l’enseigne Cap 3000, une anamorphose qui rejoue avec grâce le déplacement de banc de poissons.

Maîtrise d’œuvre Groupe 6 Jouin Manku Maîtrise d’ouvrage Altarea Cogedim Lieu Saint-Laurent-du-Var (06) Avancement 1ère phase livrée en 2016 2ème phase chantier en cours, livraison prévue en 2019

CAP 3000

Cap 3000 - institution azuréenne de la mode - est le théâtre d’un programme de réhabilitation et d’extension, conduit par les agences Groupe 6 et Jouin Manku. Celles-ci ont prévu un écrin élégant, intégré au paysage et à l’environnement marin.

Crédits Nicolas Mathéus, Atelier H. Audibert

Architecture

17


L’enseigne de Cap 3000, une anamorphose

18

Cap 3000


Architecture

19


20

Cap 3000


Architecture

21


22

Les Grands Verres - Palais de Tokyo


Maîtrise d’œuvre Dorell.Ghotmeh.Tane Architectes

Les volumes massifs du lieu ont été redéfinis, par l’agence Lina Ghotmeh Architecture. Celle-ci a recréé trois espaces dont une salle principale de 170 couverts, un café et un espace privatisable. Ce sont désormais 550 m2, où se conjuguent convivialité et innovation.

Maîtrise d’ouvrage Quixotic Projects

Les Grands Verres, pensés comme une nef, font ressortir de la matière brute, naturelle ou recyclée : bois, métaux patinés... L’axe central notamment est investi par un comptoir de 18 mètres de long, réalisé en terre compactée. L’Atelier H. Audibert a conçu la mise en lumières du lieu. L’équipe a imaginé un plafond lumineux qui participe à l’identité du restaurant. 300 suspensions fixées à une structure tubulaire surplombent les éléments majeurs de mobilier (bar, tables...). Ce lustre de 147 mètres se compose de 10 structures et de 150 sections plug & play (pré-montées et pré-cablées).

Lieu Paris (75), France Surface 550 m² Avancement Livraison en septembre 2017 Crédits Atelier H. Audibert

Architecture

Les Grands Verres - Palais de Tokyo

Le Palais de Tokyo change l’ambiance de son restaurant. Les Grands Verres, le nouveau concept piloté par Quixotic Projects, s’installe à la place du Tokyo Eat.

23


24

Les Grands Verres - Palais de Tokyo


Architecture

25


26

Théâtre de Saint-Nazaire


Depuis, l’agglomération de Saint-Nazaire a planifié sa reconquête urbaine et son projet de Ville-Port. Le théâtre en est notamment une phase majeure. Quelques vestiges de l’époque demeurent dans l’architecture conduite par K-Architecture. L’agence a conçu cet édifice de 4500 m2 plongé dans une ambiance résolument artistique. A l’extérieur le béton règne en maître, et dégage une allure brute. Ces façades, l’atelier H. Audibert les a théâtralisées avec un concept lumière délicat. Plusieurs centaines de lucioles lumineuses s’y sont nichées. Ce sont des LED fixées à des plots de PMMA dépolis et courant sur les parois. Elles produisent une sensation de mouvement et accompagnent le public vers l’entrée du théâtre.

Maîtrise d’œuvre K-Architecture L’Autobus Impérial signalétique Maîtrise d’ouvrage SONADEV pour la Ville de Saint-Nazaire Lieu Saint-Nazaire (44), France Surface 4500m² Avancement Livraison en 2010 Crédits Patrick Miara, Luc Boegly, Atelier H. Audibert

Architecture

Théâtre de Saint-Nazaire

Cette Scène Nationale est installée sur un site dont l’existence a été à plusieurs reprises mouvementée. 140 ans plus tôt, on y inaugure une gare. Elle est une étape où se croisent des voyageurs fortunés. En transit, ils empruntent les chemins de fer avant ou après de luxueuses croisières transatlantiques. Bombardé pendant la seconde guerre mondiale, le lieu est alors déserté et se détériore au fil du temps.

27


28

Théâtre de Saint-Nazaire


Architecture

29


30

Le Pressoir - Centre d’interprÊtation sensorielle des vins de Champagne


Ces dimensions ont guidé la création de la mise en lumière. L’atelier H Audibert se les est appropriées pour définir une identité nocturne naturelle. L’équipe a aussi dissocié les espaces pour y intégrer des concepts lumières pertinents et porteur de sens. A l’extérieur, une série d’événements lumineux résonnent entre eux. C’est un leitmotiv blanc chaud, élégant et sobre que l’on remarque sur le site. Ce principe s’exprime d’abord depuis la rue. La nuit, l’extension de la terrasse, sa façade opalescente devient une lanterne qui s’anime, attire l’attention et invite à pénétrer dans l’enceinte du lieu.

Maîtrise d’œuvre Philéas Maîtrise d’ouvrage Communauté de Commune de la Grande Vallée de la Marne Lieu Aÿ, Marne (51), France Surface 2 417 m² Avancement Etude en cours

Le Pressoir

Conduit par l’atelier Philéas, ce projet est situé dans un environnement singulier et contrasté. Le site visible depuis la ville, s’ouvre ensuite sur des vignes, dont l’apparence, les couleurs et la taille évoluent au fil des saisons.

Les végétaux et leur formes irrégulières s’y révèlent. La lumière suit leur croissance et crée une profondeur de champ vers le coteau. A l’intérieur du bâtiment, les dispositifs lumineux dialoguent avec l’extérieur. Dès l’accueil, ils accompagnent la circulation, guident les visiteurs vers la librairie, la boutique... Plus loin, ils font vivre une expérience effervescente. Dans un couloir, une multitude de points lumineux semble flotter, pétiller. Ils offrent un avant-goût des flutes qui seront savourées. Cette intention se prolonge dans la salle de dégustation où des bulles lumineuses suspendues donnent une impression de mouvement et de profusion

Architecture

31


32

Le Pressoir - Centre d’interprÊtation sensorielle des vins de Champagne


Architecture

33


34

Le 104


Le 104

Maîtrise d’œuvre Industriel, le 104 est l’oeuvre au XIXème siècle de Victor Baltard l’un des Atelier Novembre Architectes architectes de Paris. Sa structure en fonte, en briques et en verre est une vaste enveloppe dont la vocation d’origine a été d’abriter les pompes funèbres Maîtrise d’ouvrage de la capitale. Ville de Paris, L’Atelier Novembre Architectes a opéré a résilience des lieux en espace Direction des Affaires Culturelles culturel et artistique. Ses deux grandes halles réexpriment depuis leur style remarquable, témoignent d’une époque. Lieu Paris (75), France L’atelier H. Audibert a accompagné la réhabilitation. Son travail de mise en lumières rend hommage au passé du site et le projette dans l’avenir. Surface Le concept orchestre un ensemble d’éléments graphiques. 41 000 m² L’atelier a d’ailleurs spécialement créé pour la halle Aubervilliers des systèmes éclairants inédits. Ce sont des dispositifs composés de tubes et de néons. Avancement Livraison en juillet 2008 Crédits Yves Marchand

Architecture

35


36

Le 104


Architecture

37


38

Complexe de Prestige


Maîtrise d’œuvre Oger International Maîtrise d’ouvrage Saudi Oger

L’atelier H. Audibert a conçu la mise en lumières de l’ensemble de ces espaces. Un travail de trois ans, à raison d’une semaine par mois sur place. L’illumination de l’Alhambra fut entièrement imaginée, aucune lumière artificielle n’existant sur le site historique. Une installation primordiale dans un pays où les espaces de vie s’animent à la nuit tombée.

Lieu Ryiadh, Arabie Saoudite

Le projet lumière a mis l’accent sur l’aspect monumental des lieux : quatre mille projecteurs ont été installés dans la seule Alhambra. Pour le Salon des Ambassadeurs, l’atelier H. Audibert a dessiné un lustre de 15 mètres de diamètre. Dans les jardins de la Generalife, les jeux de lumière sont dissimulés au pied des espaces végétalisés et dans les cours d’eau pour en révéler la magie.

Avancement Livraison en 2003

Surface 17 km²

Crédits Saudi Oger

Architecture

Complexe de Prestige

Ce projet, situé à Riyad en Arabie Saoudite et réalisé sur une surface de 17 km², regroupe une reproduction de l’Alhambra de Grenade, un espace de réception de prestige (le Diwan), une grande place centrale, une résidence et sa clinique privée, ainsi que la réplique de Hyde Park avec son lac et sa piste cavalière.

39


40

Complexe de Prestige


Architecture

41


42

Complexe de Prestige


Architecture

43


44

Centre National de la Danse


Sa reconversion a été confiée au duo d’architectes formé par Antoinette Robain et Claire Guieysse. Leur projet leur a valu la prestigieuse Equerre d’Argent. L’atelier H. Audibert a contribué au projet en signant la mise en lumières. Son parti-pris : éclairer les façades de l’intérieur. Des aplats de couleurs distincts viennent ainsi de chaque pièce. La nuit l’édifice se creuse, change d’apparence. Il libère toutes les énergies qu’il a accumulé, au long de la journée, grâce aux danseurs.

Maîtrise d’œuvre Atelier Antoinette Robain & Claire Guieysse Maîtrise d’ouvrage Ministère de la Culture et de la Communication Lieu - Pantin (93), France Surface - 8 980 m² Avancement - Livraison en 2004 Crédits - Y.Marchand, R.Meffre, Atelier H. Audibert

Architecture

Centre National de la Danse

40 ans après sa première inauguration, l’ancienne « Cité administrative » de Pantin se transforme, devient le Centre National de la Danse. Le bâtiment est à l’origine dessiné par Jacques Kalisz. Il lui donne l’allure d’un paquebot de béton amarré à l’une des rives du Canal de l’Ourcq.

45


46

Centre National de la Danse


Architecture

47


48

Centre National de la Danse


Architecture

49


50

Siège Jean-Paul Gaultier


Avant d’y organiser ses premiers défilés, le couturier confie la réhabilitation des lieux au duo d’architectes Moatti & Rivière. La demande, profiter au mieux des volumes, atteindre une esthétique de l’excès, finement équilibrée entre mesure et démesure. Les architectes se sont ainsi inspirés de l’univers du styliste et sont allés puiser dans l’histoire de l’immeuble – un temps appelé « l’Avenir du prolétariat » - pour imaginer des espaces propices aux rêves. L’atelier H. Audibert signe la mise en lumières intérieure. Ses dispositifs d’éclairage soulignent le travail des architectes, dans les salons de défilés, d’essayages, la salle de presse ou encore l’atelier. Ils viennent valoriser la sobriété de la palette chromatique ivoire et noir. Ils font le jeu des sols laqués en résine où seules les couleurs des robes se reflètent. L’atelier H. Audibert a créé spécialement des lustres à pampilles composées de gouttes de cristal scellés entre des plaques de verres.

Maîtrise d’œuvre Agence Moatti-Rivière Maîtrise d’ouvrage Jean-Paul Gaultier SA Lieu - Paris (75), France Surface - 5 500 m² Avancement - Livraison en 2004 Crédits - Y.Marchand, R.Meffre, Atelier H. Audibert

Architecture

Siège Jean-Paul Gaultier

Jean-Paul Gaultier a choisi ce palais de style Beaux-arts situé dans le 3ème arrondissement de Paris, pour installer son siège. Construit en 1912, le bâtiment possède des détails modernes comme des voûtes sans pilier et d’élégants ornements, dont les vitraux inspirés de l’école de Nancy.

51


52

Siège Jean-Paul Gaultier


Architecture

53


54

Institut des Cultures d’Islam


Distants géographiquement, ces espaces publics communiquent à travers un concept architectural commun. Ce sont des lieux dédiés à des activités artistiques, de formations, des conférences… Ils disposent notamment d’un hammam, d’une salle de prières. ICI, l’atelier H. Audibert s’est attaché à mettre en lumières la convivialité des édifices. Son ambition, offrir une expérience de circulation équilibrée, valorisante aussi bien pour les visiteurs habitués et les plus occasionnels. Inspirations. Cet univers contemporain, l’Atelier H.Audibert l’a imaginé à partir d’emblèmes de la culture islamique.

Maîtrise d’œuvre Ateliers Lion associés Maîtrise d’ouvrage Ville de Paris Lieu Paris (75), France Surface 4 500 m² Avancement Livraison ICI Goutte d’or en novembre 2013 Livraison ICI Barbès en 2015 Crédits Eric Lion pour Ateliers Lion associés

Architecture

Institut des Cultures d’Islam

Goutte d’Or - quartier nord de Paris - les Ateliers Lion Associés ont imaginé et réalisé l’Institut des Cultures d’Islam. Cet établissement culturel s’étend sur deux bâtiments : l’ICI Goutte d’Or et l’ICI Barbès.

55


56

Institut des Cultures d’Islam


Architecture

57


58

UGC Ciné Cité


Ce format « UGC Ciné Cité » dispose d’une identité lumineuse marquée. Elle a été conçue par l’atelier H. Audibert et développée à partir des couleurs primaires que sont le cyan, le magenta et le jaune. Cette signature visuelle sera déclinée partout en France et dans de nombreux pays : Créteil, Saint-Quentin en Yvelines, Les Halles, Puteaux, Bruxelles, Rimini, Turin, Rome et Algésiras.

Maîtrise d’œuvre Alberto Cattani architecte, Valode & Pistre architectes Maîtrise d’ouvrage UGC Lieu Variés (cf. texte) Surface 4 500 m² Avancement Livraison des différents complexes dans les années 1990 Crédits Atelier H. Audibert

Architecture

UGC Ciné CIté

Le groupe UGC amorce, dans les années 90, sa révolution avec son concept : UGC Ciné Cité. Toutes ses salles obscures projettent de changer. Le confort et l’émotion du public en sont les principaux moteurs. Ces cinémas visent à devenir des lieux de vie, de culture, de divertissement,situés au coeur d’environnements urbains. C’est tout d’abord au Forum des Halles à Paris qu’il sera expérimenté.

59


60

UGC Ciné Cité


Architecture

61


62


Scénographie

L’atelier H. Audibert met en lumières des musées et des expositions temporaires. Un travail minutieux réalisé par l’équipe afin de mettre en valeur les édifices et pièces données à voir au public.

63


64

MusÊe d’Histoire Maritime de Saint-Malo


Pour accentuer la poésie du lieu, la mise en lumière envisagée pour Le Musée d’Histoire Maritime de Saint-Malo, s’inspire des ambiances marines, du monde du silence et de la ville. Elle fait écho aux atmosphères de pleine mer et emprunte des couleurs similaires. Elle rappelle aussi celles visibles à terre, depuis les quais ou le sillon, le regard plongé dans l’horizon. Les dispositifs sont composés de toutes ces tonalités, dont certaines évoluent au fil des journées et des saisons. Tout comme la scénographie, les lumières alternent entre espaces immersifs et espaces de respiration, afin de rythmer le parcours du visiteur. Plus encore, grâce à une muséographie prolongée et augmentée, il devient acteur et découvre différents scenarios et médias.

Maîtrise d’œuvre Projectiles architectes et scénographes Maîtrise d’ouvrage Mairie de Saint-Malo Lieu Saint-Malo (35), France Avancement Cocnours remporté, Etudes en cours Crédits Projectiles, Octav Tirziu

Rien n’a été laissé au hasard pour ce «un musée dans les airs». Souhaitant l’ériger en nouvel emblème au coeur de la cité, le musée observe le territoire qui à son tour le regarde. Le dispositif «phare» transforme la proue du bâtiment en source lumineuse réactive. Le musée devient sensible à son environnement, «son enveloppe vibrante», tel un phare dont l’intensité lumineuse change selon les mouvements climatiques : il annonce les vents et les marées, il exprime le temps.

Scénographie

Musée d’Histoire Maritime de Saint-Malo

En partenariat avec l’agence Projectiles, l’Atelier Hervé Audibert contribue à la conception muséographique et scénographique pour la construction du Musée d’Histoire Maritime de Saint-Malo, pensé par le cabinet d’architecture de Kengo Kuma.

65


66

MusÊe d’Histoire Maritime de Saint-Malo


Architecture

67


68

Musée de Lodève


Maîtrise d’œuvre Projectiles architectes et scénographes

La première partie du rez-de-chaussée est dédiée au travail de Paul Dardé, un sculpteur local. Dans cet espace très lumineux, jouissant de lumière naturelle, sont exposées les faunes de l’artiste. Dans la seconde partie du rez-de-chaussée, les promeneurs pénètrent dans des pièces noires contrastant complètement avec la partie précédente. Ils y sont invités à effectuer un parcours plus immersif au milieu de pièces d’archéologie.

Maîtrise d’ouvrage Communauté de Communes du Lodevois et du Larzac

Au fil des étages, les ambiances continuent d’évoluer. Le premier, résonne avec le travail de Paul Dardé. Il propose en effet une exposition temporaire composée de pièces variées autour des faunes mythologiques. Intitulée « faune fais moi peur », cette exposition est l’occasion se pencher sur ces curieux personnage, leur origine et leur vie antique.

Surface 3 015 m²

Au niveau supérieur du musée de Lodève, Projectiles et l’Atelier Hervé Audibert ont cette fois-ci imaginé une ambiance autour de la science de la vie et de la terre. Dans plusieurs salles de couleurs différentes, les visiteurs peuvent ainsi parfaire leurs connaissances de la nature grâce à des fresques ou des éléments archéologiques savamment scénographiés et éclairés. Sans oublier la pièce maîtresse de cette collection : une série d’empreintes de dinosaure fossilisées découvertes dans la région.

Lieu Lodève (34), France

Avancement Livré en juillet 2018 Crédits Projectiles, Vincent Fillon

Scénographie

Musée de Lodève

Mise en lumière par l’Atelier Hervé Audibert et imaginée par l’agence Projectiles, la nouvelle version du Musée de Lodève met un point d’honneur à faire coexister plusieurs époques et atmosphères.

69


70

Musée de Lodève


ScĂŠnographie

71


72

Musée de Lodève


ScĂŠnographie

73


74

Musée d’Histoire de Marseille


Conçu par le Studio Adeline Rispal, le nouveau projet muséographique retrace l’histoire de la cité Phocéenne, de la Préhistoire à nos jours, en suivant le fil rouge de la navigation. A terme, le Musée d’Histoire de Marseille constituera le premier musée antique du monde. L’Atelier H. Audibert a éclairé l’ensemble du musée. Dans le cadre de ce projet, l’équipe a notamment mis en lumières la plus importante épave maritime du monde antique (datant du début du IIIe siècle de notre ère), l’un des joyaux de la collection.

Maîtrise d’œuvre Roland Carta C+T ; Léon Grosse Maîtrise d’ouvrage Ville de Marseille Lieu Marseille (13), France Surface 8 000 m² Avancement Livraison en septembre 2013 Crédits Giacomo Bretzel

Scénographie

Musée d’Histoire de Marseille

Situé sur le site archéologique du Jardin des vestiges, le musée d’Histoire de Marseille a fait l’objet d’un projet d’extension et de restructuration. Un chantier initié dans la perspective de Marseille Provence 2013: capitale européenne de la culture.

75


76

Musée d’Histoire de Marseille


ScĂŠnographie

77


78

Davide Bowie is...


Ici, la lumière devait mettre en relief la totalité des éléments présentés et rester fidèle aux principes originaux de l’exposition créée au Victoria and Albert Museum de Londres. Les dispositifs lumineux british ont, toutefois, été amplifiés, sont venus souligner la scénographie qui elle affirmait de son côté un axe plus musical à la présentation de l’artiste. Plongée dans l’oeuvre de Bowie. Des effets graphiques, parfois formés par des lignes lumineuses ont mis en exergue les quelques centaines d’objets répartis selon plusieurs thèmes. Une approche lumineuse théâtralisée a, par ses faisceaux, traitée les contenus et les zones de l’exposition avec un discernement précis.

Maîtrise d’œuvre Agence Clémence Farrell Maîtrise d’ouvrage Cité de la musique Lieu Philarmonie de Paris (75), France Date Mars à Juin 2015 Crédits Maxime Bersweiler

Scénographie

David Bowie is...

Après avoir sillonnée la planète, l’exposition consacrée au monument pop David Bowie, s’est installée à Paris. C’est à la Philharmonie que l’on a pu marcher sur les pas de l’artiste mythique, remonter le fil de sa vie et de sa carrière. La scénographie a été réalisée par l’agence Clémence Farell, la mise en lumières, par l’atelier H. Audibert.

79


80

Davide Bowie is...


ScĂŠnographie

81


82

Davide Bowie is...


ScĂŠnographie

83


84

Dogon


Maîtrise d’œuvre Projectiles architectes et scénographes

Les architectes de l’agence Projectiles ont signé la scénographie de l’installation. Celle-ci a été soulignée par les dispositifs lumières de l’atelier H. Audibert.

Maîtrise d’ouvrage Musée du Quai Branly

Ses équipes ont tout d’abord travaillé l’ambiance et ont opté pour une ambiance chaleureuse. Pour la recréer, elles se sont appuyées sur la vertigineuse hauteur sous plafond de l’espace. Derrière une longue toile de rétroprojection, des réglettes fluorescentes, recouvertes de filtres de couleurs ont été logées. Dans ces grands volumes, la moindre entrée de lumière a été occultée. Le traitement des oeuvres a été minutieux. Elles ont éclairées à l’aide de cadreurs placés sur une structure porteuse au plafond.

Lieu Paris (75), France

Dogon

Mille ans d’art primitif Dogon ont été révélés au Musée du Quai Branly. Le temps d’une exposition, la puissance d’une large collection d’objets (masques, sculptures sur bois) a alors été visible.

Date Avril à juillet 2011 Crédits Projectiles

Scénographie

85


86

Dogon


ScĂŠnographie

87


88

MusĂŠe de Dijon


L’atelier H. Audibert a également pris part à sa rénovation. Il a conçu un dispositif de mise en lumières pour l’ensemble du lieu et les espaces réservés aux oeuvres. Créations exclusives, des modèles de lustres ont spécialement été dessinés pour venir s’intégrer et illuminés les deux escaliers monumentaux de ce palais.

Maîtrise d’œuvre Projectiles architectes et scénographes Maîtrise d’ouvrage Communauté de Communes du Lodevois et du Larzac Lieu Lodève (34), France Surface 3 015 m² Avancement Livré en juillet 2018 Crédits Projectiles

Scénographie

Musée de Dijon

C’est l’un des plus anciens Musées de France. Le Musée des Beaux-Arts de Dijon fait peau neuve dans le cadre d’un programme pluriannuel, conduit par les Ateliers Lion Associés (jusqu’en 2018). Cette rénovation prévoit l’organisation de trois parcours muséographiques au sein des bâtiments situés tout autour de la cour d’entrée. Le caractère du Musée des Beaux-Arts de Dijon est singulier. Comme le Louvre, il est l’un des rares musées installés dans un palais princier, à savoir ici, l’ancien palais des ducs de Bourgogne.

89


90

MusĂŠe de Dijon


ScĂŠnographie

91


92

Requins, l’exposition sensation


L’Atelier H. Audibert a travaillé en étroite collaboration avec le scénographe Renaud Piérard et Roger Labeyrie, concepteur des contenus multimédias de l’exposition, afin de créer une expérience de visite inédite, faisant la part belle aux sensations.

Maîtrise d’œuvre Renaud Piérard Lieu Musée Océanographique de Monaco Date Juin 2013 à mai 2016

Scénographie

Requins, l’exposition sensation

En choisissant de consacrer une exposition aux requins, le Musée Océanographique de Monaco vise à dépasser les préjugés dont souffrent ces prédateurs dans l’imaginaire collectif.

93


94

Que vive la méditerranée...et sa biodiversité


Pour une des salles du Musée Océanographique de Monaco, l’atelier H. Audibert a redéfini une ambiance résolument maritime. Les ouvertures ont alors totalement été occultées. Désormais l’espace baigne dans une lueur bleuté. Sa source est un tube en néon. Il nage autour d’un [cyclo] suspendu au plafond, qu’il illumine ainsi que le plafond de façon uniforme. Les pièces présentées aux visiteurs sont aussi éclairées par le plafond à l’aide de cadreurs fixés sur une structure porteuse.

Maîtrise d’œuvre Renaud Piérard Lieu Musée Océanographique de Monaco Date Novembre 2010 à avril 2011

Scénographie

Que vive la méditerranée...

Plongée immédiate dans les profondeurs et les trésors de la Méditerranée.

95


96

Que vive la méditerranée...et sa biodiversité


ScĂŠnographie

97


98

Jimi Hendrix Backstage


L’atelier H. Audibert a mis en lumières le parcours de visite. Il a été abordé à partir de plusieurs ambiances, imaginées pour chacune des thématiques: Pink dédiée aux racines familiale et musicale de l’artiste, Blue en échos aux concerts, Purple aux enregistrements des albums. Les concepts ont mis l’accent sur l’énergie, le génie et l’oeuvre de l’artiste.

Maîtrise d’œuvre Jean-Jacques Bravo, Marianne Klapisch et Mitia Claisse Maîtrise d’ouvrage Cité de la musique Lieu Cité de la Musique, Paris (75), France Date Octobre 2002 à Janvier 2003 Crédits Atelier H. Audibert

Scénographie

Jimi Hendrix Backstage

Exposition hommage. La Cité de la Musique de Paris a célébré le soixantième anniversaire de la naissance de la comète du rock avec une rétrospective intitulée Jimi Hendrix Backstage. Guitares, costumes de scène, objets… ont été autant d’éléments placés à nouveau, sous le feu des projecteurs. Jean-Jacques Bravo a conçu la scénographie.

99


100

Jimi Hendrix Backstage


ScĂŠnographie

101


102


Événements

L’atelier Hervé Audibert conçoit et réalise la mise en lumières d’événements temporaires, pour des biennales ou des salons. Un exercice spécifique et une méthodologie propre à ces espaces.

103


1104 04

Citizen - Time Theatre


Maîtrise d’œuvre Atelier Tsuyoshi Tane Architects

ATTA a puisé dans l’histoire de la marque, qui fête cette année ses 100 ans, pour concevoir cet écrin. Composé de quatre zones, la lumière vient parcourir les lieux dans un jeu d’éclairages blancs qui alternent des températures chaudes et froides.

Lieu Baselworld 2018 Bâle, Suisse

Les dispositifs lumineux soulignent la sophistication du contenant. Ils dialoguent avec l’architecture avec un langage identique. Ils accompagnent la circulation, mènent vers les vitrines où les montres sont exposées, où leur design est valorisé avec des appareils LED résolument discrets.

Maîtrise d’ouvrage Citizen

Surface 1 300 m² Date Livré en mars 2018 Crédits Courtesy of Atelier Tsuyoshi Tane Architects

Événements

Citizen - Time Theatre

L’atelier H. Audibert a accompagné l’Atelier Tsuyoshi Tane Architects et son projet « Time Theatre » imaginé pour l’horloger Citizen. Cet espace d’exposition événementiel installé pour la première fois à Bâle, au salon international Baselworld 2018, a su se distinguer par son raffinement.

105


106

Citizen - Time Theatre


Événements

107


108

Citizen - Time Theatre


Événements

109


110

Stand Renault - The Bump


Elles flottent au plafond, accompagnées de 600 projecteurs LED motorisés pour teinter les 4000 m2 d’espace d’exposition. Les modèles de voitures sont, quant à eux, mis en valeur de façon dissociée de l’ambiance générale. 400 projecteurs LED motorisés blancs s’emploient à ne souligner que les véhicules.

Maîtrise d’œuvre Dorell.Ghotmeh.Tane Architectes Maîtrise d’ouvrage Renault Lieu Mondial de l’Automobile 2012 Paris (75), France Surface 4 312 m² Date Projet réalisé en septembre 2012 Crédits Giacomo Bretzel, Takuji Shimmura

Événements

Stand Renault - The Bump

Salon Mondial de l’Automobile, plus d’un million de visiteurs, le constructeur Renault est mis en lumières par l’atelier H. Audibert. Le stand conçu par DGT Architects est comme submergé par des centaines de boules lumineuses imaginées par l’atelier.

111


112

Stand Renault - The Bump


Événements

113


114

Stand Renault - The Bump


Événements

115


116


Urbanisme

L’atelier H. Audibert éclaire les villes, saisissant l’énergie lumineuse adaptée aux parcs, jardins ou espaces publics qu’il investit. Pour chaque projet, la démarche est à la fois esthétique, utile, responsable, fonctionnelle et artistique.

117


118

Le Havre - Aménagement d’espaces publics


Une série de mâts a été exclusivement conçue. Ils ont été inspirés par le style d’Auguste Perret, l’architecte de la reconstruction de la ville aprèsguerre. Le design de ces lampes est sobre, sans ornement. Elles présentent une silhouette aux lignes pures. En toute discrétion, les mâts portent trois sources de lumière (LED) orientables et dissociées. Ils traitent distinctement voiries, cheminements piétons ou encore végétation. Leur intensité est variable de façon indépendante, un atout en matière d’économie d’énergie.

Maîtrise d’œuvre Ateliers Lion Associés Maîtrise d’ouvrage Ville du Havre Lieu Le Havre (76), France Surface - 11,5 Ha Date Livré en décembre 2012

Le Havre

Le Havre est méthamorphosé. Son tramway a été mis en circulation, le centre ville a été réaménagé. Dans ce contexte, l’atelier H. Audibert a conduit la mise en lumières des espaces publics traversés par les rails et les voiries environnantes. Ce site – inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est devenu un théâtre d’innovations lumineuses.

Crédits Giacomo Bretzel

Urbanisme

119


120

Le Havre - Aménagement d’espaces publics


Urbanisme

121


122

Le Havre - Aménagement d’espaces publics


Urbanisme

123


124 124

ZAC Cité de la Méditerrannée


Ces travaux d’urbanisme ont été orchestrés par les Ateliers Lion. Un vaste projet qui a été souligné par la mise en lumières de l’atelier H. Audibert. Plusieurs concepts ont été imaginés pour le Boulevard du Littoral, la Promenade Louis Brauquier, l’Esplanade du J4, la Place basse de la Major, la Place de la Méditerranée et le Jardin Vaudoyer. Les équipes de l’atelier H. Audibert y ont été guidées par l’idée d’apporter du sens à ces larges espaces et de faire en sorte que la population puisse se les approprier.

Maîtrise d’œuvre Ateliers Lion Associés Maîtrise d’ouvrage Etablissement public d’aménagement Euroméditerranée Lieu Marseille (13), France Surface 60 Ha Date Inauguration de l’esplanade du J4 en janv. 2013 ; fin de l’ensemble des travaux en 2015 Crédits Eric Lion, Atelier H. Audibert, Nicolas Salmeron

Urbanisme

ZAC Cité de la Méditerrannée

Marseille s’embellit de jour en jour. Sur près de 3 kilomètres, un morceau de sa façade maritime, la ZAC Cité de la Méditerranée a été transformée. Les alentours, baignés dans l’eau, du Fort Saint Jean jusqu’au Silo d’Arenc sont réaménagés et rétablissent la connexion entre la ville et le port.

125


126

ZAC Cité de la Méditerrannée


Urbanisme

127


128 128

Jardin Vaudoyer


Les différents principes d’éclairage fonctionnels ont été conçus de manière à assurer le confort visuel et la circulation nocturne des piétons empruntant l’escalier monumental de la Major ainsi que la cohésion lumineuse entre le bas et le haut de la rue Vaudoyer. Des principes plus scénographiques viennent s’y ajouter : transformation de l’ascenseur en «lanterne», éclairage sous les bancs, afin d’offrir une expérience nocturne.

Maîtrise d’œuvre Ateliers Lion Associés Maîtrise d’ouvrage Etablissement public d’aménagement Euroméditerranée Lieu Marseille (13), France Date Inauguré printemps 2014 Crédits Eric Lion, Atelier H. Audibert

Urbanisme

Jardin Vaudoyer

Cette étude s’inscrit dans la mise en lumières des espaces publics reliés par le Boulevard du Littoral. Le Jardin Vaudoyer se présente comme un point de transition et de passage entre la place basse de la Major et la cathédrale de la Major.

129


130 130

Jardin Vaudoyer


Urbanisme

131


132

SDAL Villages Nature


Dans ce cadre, l’atelier H. Audibert a été sollicité pour penser l’ensemble des principes lumineux de ce site. Ce projet d’envergure a nécessité une réflexion à l’échelle d’une ville, en accord avec les aménagements liés à l’architecture du lieu et son aménagement paysager, réfléchi et soigné. Ainsi, c’est espace par espace que l’atelier a imaginé la mise en lumières, telle qu’elle pourrait être dans le monde de demain : économe en énergie, intégrée à la nature et respectueuse de l’environnement. Villages Nature® Paris met la nature à l’honneur, ainsi chaque dispositif lumineux imaginé s’accorde délicatement aux zones investies. Le visiteur est accompagné en douceur dans ses déplacements nocturnes. La végétation est mise en lumières, les arbres s’illuminent, certains espaces scintillent, des formes florales apparaissent. Co-entreprise des Groupes Pierre & VacancesCenter Parcs et Euro Disney, son ouverture est prévue au cours du 2ème trimestre 2017.

Maîtrise d’œuvre Villages Nature Maîtrise d’ouvrage Villages Nature Lieu Serris (77), France Surface 180 Ha Avancement Livraison en septembre 2017 Crédits Atelier H. Audibert

Urbanisme

SDAL Villages Nature

Villages Nature® Paris est une destination qui réinvente les vacances aux portes de Paris et de Disneyland® Paris. Basée sur la quête d’harmonie entre l’Homme et la Nature, elle constitue une innovation majeure en matière de tourisme durable.

133


134

SDAL Villages Nature


Urbanisme

135


136

SDAL Villages Nature


Urbanisme

137


138

MobipĂ´le, Rueil-Malmaison


Les différents principes d’éclairage de chacune des zones traitées ont été établis de manière à assurer le confort visuel et la sécurité des usagers du pôle. L’atelier a aussi pensé des implantations atypiques, pour faire disparaître les mâts et sources de lumières dissimulées dans la rive du toit.

Maîtrise d’œuvre Lénack architectes urbanistes Maîtrise d’ouvrage SPLA Rueil Aménagement Lieu Rueil Malmaison (92), France Surface Aménagements extérieurs : 20 000 m² Parking : 10 000 m² Avancement Livré en 2014 Crédits GIacomo Bretzel

Urbanisme

Mobipôle, Rueil-Malmaison

L’atelier H. Audibert conçoit la mise en lumière du pôle multimodal de la ville de Rueil, lieu de convergence du RER A, de 18 arrêts de bus, d’automobilistes, de cyclistes et de piétons. La modernisation de la gare et de ses infrastructures s’inscrit dans un projet urbain pensé à l’échelle du quartier : le pôle sera bordé de nouveaux commerces et services et d’un jardin public.

139


140

MobipĂ´le, Rueil-Malmaison


Urbanisme

141


142

PĂ´le de prolongement du tramway T1


Sa mise en lumières, conçue par l’atelier H. Audibert,inscrit l’ouvrage dans son environnement urbain nocturne. Différents scénarios d’éclairage, gérés par DMX, habillent la structure métallique d’une lueur colorée, évoluant de manière imperceptible au cours de la nuit. La scénographie lumineuse, reflétée dans la Seine, offre aux passants une image poétique du pont, différente de la vision diurne.

Maîtrise d’œuvre Ateliers Lion Associés Maîtrise d’ouvrage CG93 Lieu Île-Saint-Denis (93), France Avancement Livraison en décembre 2012 Crédits Eric Lion

Urbanisme

Pôle de prolongement du Tramway T1

Axe de passage du prolongement de la ligne 1 du tramway francilien, le pont de L’Île-Saint-Denis (93) a récemment fait l’objet de travaux de confortement et de restauration, celui-ci ayant été renforcé et agrandi pour faciliter le passage du tramway.

143


144

PĂ´le de prolongement du tramway T1


Urbanisme

145


146


Créations artistiques

L’atelier H. Audibert est avant tout composé d’artistes de la lumière. Ils développent et conçoivent leurs propres créations, sans contrainte pour laisser place au rêve et à la poésie.

147


148

Lens 108


Il est composé d’une couronne de prismes disposés autour d’un tube central, les sources lumineuses sont trois lampes CDM-T de 70w accompagnées de 4 rubans leds sur la longueur du tube. Ce lustre a pris place dans le hall du nouveau siège de la Métropole Rouen Normandie, conçu par l’architecte Jacques Ferrier.

Lieu Siège de la Métropôle Rouen Normandie (76), France Date Réalisé en 2017 Crédits Sensual City Studio

Créations artistiques

Lens 108

Lustre prismatique co-réalisé avec Pauline Marchetti Sensual City Studio. L’idée initiale était de créer un lustre utilisant la diffraction de la lumière en utilisant des prismes.

149


150

Lens 108


CrĂŠations artistiques

151


152

Mobile 146


MOBILE 146 met en rotation deux disques lumineux montés sur des tubes aluminium. Indépendants l’un de l’autre, leur vitesse est variable. Son envergure atteint au maximum 146 cm. Un considérable travail de recherche et de conception a été nécessaire pour mettre au point MOBILE 146. Hervé Audibert et Laurent Bolognini s’y sont employés pendant plusieurs centaines d’heures. Ils sont ainsi parvenus à lui trouver son équilibre : entre lignes légères, répartition des poids et impact esthétique. Projection du temps qui passe, de l’imprévisibilité, de la versatilité… Chacun attribue à Mobile 146 – et à son nombre infini de positions – le sens qu’il entend. Ses deux boitiers abritent une mécanique de pointe. Engrenages, disques, pignons, bobines… autant d’éléments réduits au maximum qui constituent les moteurs. Avec leur anatomie de montre suisse, ces pièces sont réalisées avec une exigence industrielle et une approche artisanale.

Date Réalisé en 2017 Données techniques Envergure variable 120-146 cm Disques lumineux à LED : 3000° K (diamètres : 16 et 21 cm) Vitesse de rotation variable : 1 tour / 10 à 300 minutes. Intensité lumineuse variable : de 0 à 100%. Vitesse de rotation et intensité lumineuse pilotable à partir d’une application Smartphone.

Mobile 146

Finesse, délicatesse, précision... MOBILE 146 est une lampe cinétique conçue par Hervé Audibert et Laurent Bolognini, duo de plasticiens et de designers. Cette création motorisée rend hommage au sculpteur Alexander Calder et à ses œuvres en mouvement.

Crédits Aurore Assimon Amata

Créations artistiques

153


154

Théâtre de Sénart


Sa mise en lumières, conçue par l’atelier H. Audibert,inscrit l’ouvrage dans son environnement urbain nocturne. Différents scénarios d’éclairage, gérés par DMX, habillent la structure métallique d’une lueur colorée, évoluant de manière imperceptible au cours de la nuit. La scénographie lumineuse, reflétée dans la Seine, offre aux passants une image poétique du pont, différente de la vision diurne.

Maîtrise d’œuvre Chaix & Morel et associés Maîtrise d’ouvrage SAN de Sénart Lieu Sénart (77), France Surface 10 580 m² Avancement Livraison fin 2015 Crédits Eddie Young Chaix & Morel et Associés

Créations artistiques

Théâtre de Sénart

Axe de passage du prolongement de la ligne 1 du tramway francilien, le pont de L’Île-Saint-Denis (93) a récemment fait l’objet de travaux de confortement et de restauration, celui-ci ayant été renforcé et agrandi pour faciliter le passage du tramway.

155


156

Théâtre de Sénart


CrĂŠations artistiques

157


158

Ylem


Maîtrise d’ouvrage Conseil Général du Rhône

Performance lumière, l’atelier a orchestré le propre Big Bang du lieu. Une centaine de gyrophares de différentes couleurs ont été installés dans l’enceinte du musée de plus de 22 000 m2.

Surface 22 000 m², dont 5 250 m² de surfaces vitrées

Ylem représente l’explosion des énergies, évoque le choc et annonce la naissance du musée aux Lyonnais.

Budget total des travaux 70 000 € TTC

Fêtes des Lumières de Lyon 2013 Performance lumineuse pour le Musée des Confluences Lauréat du concours organisé pour la fête des lumières

Lieu Lyon (69), France

Ylem

Œuvre originale. L’atelier H. Audibert crée Ylem, imaginée à l’occasion de la Fête des Lumières de Lyon de 2013. L’installation investit le Musée des Confluences, alors encore en chantier. A cette date, la construction du lieu dédié à l’histoire naturelle et aux sociétés n’était pas achevée. L’œuvre a pu bénéficier de tout l’espace dont elle avait besoin.

Avancement Réalisé en décembre 2013 Crédits Giacomo Bretzel

Créations artistiques

159


160

Ylem


CrĂŠations artistiques

161


162

Lueurs d’E


L’atelier H. Audibert lauréat du concours a alors imaginé une nuée de lucioles s’illuminant au passage du tramway sur les douze kilomètres du parcours. L’atelier a choisi d’intervenir sur le trajet plutôt qu’au niveau des stations du tramway : le ballet des lucioles accompagne les voyageurs livrés à l’attente du prochain arrêt.

Ligne E du tramway de Toulouse 1% Artistique

Maîtrise d’ouvrage S.M.A.T (Société de la mobilité de l’agglomération toulousaine) Lieu Toulouse (31), France Surface 11 km Budget total des travaux 70 000 € TTC Avancement Création installée en 2011

Lueurs d’E

Ce projet fut mené dans le cadre du 1% artistique lancé à l’occasion de la création de la première ligne de tramway de Toulouse (31). Nommée E, elle relie la ville rose à Beauzelle.

Crédits Romain Saada et Thierry Schneider

Créations artistiques

163


164


Spectacles

L’expérience et le savoir-faire de l’atelier H. Audibert se sont forgés dans l’univers du spectacle, par des collaborations pendant plusieurs années avec des metteurs en scène de théâtre et d’opéras de renom. Cette dimension artistique de la conception lumière apparaît aujourd’hui comme la marque de fabrique de l’atelier dans l’appréhension de tous les projets.

165


166

Huit heures ne font pas un jour


Huit heures ne font pas un jour A l’initiative de Bruno Geslin En collaboration avec Delphine Maurel D’après un texte de Rainer Werner Fassbinder

Mise en scène Jacques Allaire, Evelyne Didi Lieu ESAT de la Bulle Bleue, Montpellier (34) Date Juin 2018 Crédits Atelier H. Audibert, Clément Bertani

Spectacles

Huit heures ne font pas un jour

Inspiré du film éponyme de Rainer Werner Fassbinder, Huit heures ne font pas un jour a été mis en scène en juin 2018 par Evelyne Didi à Montpellier. Cette pièce de théâtre interprétée par la troupe permanente de l’Esat de la Bulle bleue offre une déambulation à travers l’amour et la mort, thèmes qu’Hervé Audibert éclaire avec poésie dans l’esprit du réalisateur allemand.

167


168

Huit heures ne font pas un jour


Spectacles

169


170

Perdre le Nord


Seule sur scène, elle fait “du théâtre comme on s’exile soi-même, perd son Nord”. Elle se livre, écrit un poème “entre les continents, entre les langues, entre le ravin où tout se meurt et la colline où tout repousse”. La lumière signée par Hervé Audibert vient du plateau, du sol, où sobrement trois disques lumineux sont posés.

Mise en scène Marie Payen Lieu Centre Dramatique National de Normandie Rouen Date 2018 Crédits Arnaud Bertereau, Agence Mona

Perdre le nord Imaginé et conçu et avec Marie Payen En étroite collaboration avec Leïla Adham Création son Jean-Damien Ratel Production CDN de Normandie Coproduction Compagnie Un+Un+

Spectacles

Perdre le Nord

L’identité est le thème qu’aborde Marie Payen dans sa performance intitulée Perdre le Nord. Un sujet dont s’empare l’actrice qui - depuis longtemps passe du temps dans la rue, auprès de migrants, d’exilés, de demandeurs d’asile. “A eux, qui veulent apprendre le français, elle demande de lui apprendre de nouveaux mots, de nouveaux sons.”

171


172

Perdre le Nord


Spectacles

173


174

Au Galop !


Au galop ! invite dans l’intimité de l’artiste, évoque l’immobilisation, une jeunesse stoppée. Au-delà du texte, le dispositif scénique est, lui-même, poignant. Stéphanie Chêne revient sur son passé corsetée et suspendue grâce à des sangles, des poulies et des poids. L’actrice se retrouve ainsi emmêlée, bloquée et perdue dans le vide.

Mise en scène Pierre Guillois Lieu Théâtre Paris Villette Scénographie / vidéo Laurent Pernot Date 2017 Crédits Atelier H. Audibert

Spectacles

Au Galop !

Œuvre autobiographique, Stéphanie Chêne raconte son histoire. Celle d’une jeune danseuse qui doit réinventer sa vie, depuis un lit d’hôpital, après un grave accident de cheval.

175


176


Werther Décor extrêmement contraignant dans la mesure où le plateau est inaccessible avec un équipement en périphérie. Autre enjeu, faire exister des ambiances très différentes dans un décor quasiment unique, allant de la nuit de décembre avec neige au repas champêtre printanier. Massenet Mise en scène Mariame Clément Scénographie Julia Hensen Lieu Opéra National du Rhin, Strasbourg (67), France Date - 2009

Avant Après Une succession de 52 saynètes qui défilent à toute vitesse, un décor qui se métamorphose aussi vite. Roland Schimmelpfennig Mise en scène Michèle Foucher Scénographie Serge Marzolff Lieu Théâtre de la Colline, Paris (75), France Date - 2003

Spectacles

177


178


La Tempête Décor unique de Jean Bauer avec une grande quantité d’effets de toutes sortes : pluie, vent, soleil éclatant dans un champs de blé, patinoire… La lumière fait vivre des ambiances baroques colorées et très contratsées en s’appuyant sur un air chargé de brouillard. Shakespeare Chorégraphie Karine Saporta Scénographie Jean Bauer Musique Michel Nyman Lieu Festival d’Avignon (84), France Date - 1991

La Bataille d’Arminius 80 arbres sur le plateau, une bataille entre les romains et les germains qui sonne le déclin de l’empire. Unité de lieu, la forêt. Unité de temps, une nuit. Mise en scène Jean Jourdheuil Scénographie Gilles Aillaud Lieu Théâtre des Amandiers, Nanterre (92), France Date - 1995

Spectacles

179


180


Concours récents

CAP 3000

Musée d’Histoire Maritime de Saint-Malo

Saint Laurent du Var (06) Jouin Manku Chantier en cours

Centre d’interprétation du Champagne

Mise en lumières des espaces d’exposition et du parcours muséographique Saint-Malo (35) Projectiles Scénographes

Aÿ (51) Atelier Philéas Surface : 2500m² Etudes en cours

L’Oréal, 14 rue Royale

Centre Franco-Britannique

Bridge Orange

Tour de l’horloge

Parc de la Bergère

Ouistreham (14) Atelier Philéas Surface : 2500m² APD

Auxerre (89) Opus 5 Architectes Etudes en cours

Musée des Beaux-Arts

Mise en lumières des nouveaux intérieurs Paris (75) Chartier Dalix Architectes Mise en lumières des intérieurs et des façades Issy-les-Moulineaux (92) Jean-Paul Viguier Architecture Mise en lumières et création d’identité nocturne Bobigny (93) Latz + Partner

Dijon (21) Ateliers Lion associés Surface : 13.000 m2 sur trois sites Livraison de la première tranche mai 2013 Fin de l’ensemble destravaux prévue en 2018

Cité la mer

Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie

Mise en lumières des façades bioclimatiques destinées à habiller les bâtiments existants Bordeaux (33) Paul Chemetov

Lodève (34) Projectiles architectes Surface : 3015 m² Travaux en cours

Hôtel Mutigny **** Mutigny (51) Agence Jouin Manku Etudes en cours

Cité de l’Economie et de la Monnaie Paris (75) Ateliers Lion associés Surface : 6 600 m² Livraison prévue en 2018

Requalification du site minier 9/9bis Bâtiment des Machines Oignies (59) Hérault-Arnod architectes Surface des bâtiments réhabilités: 7 330 m² SHON Etudes en cours

Références

Projets en cours

Mise en lumières de la nouvelle scénographie de la Cité de la mer Cherbourg (50) Projectiles Scénographes

Université de Bordeaux

Gare de Clichy Montfermeil

Conception lumières architecturale pour la gare de la ligne rouge du réseau de transport public du grand Paris. Lot 2: Gare de Clichy Montfermeil Atelier Roland Castro et Sophie Denissof

Pavillon de la France pour l’exposition universelle

Milan Agence Clémence Farrell et Chabanne & Partenaires architectes

Grand Palais

Mise en lumières du Grand Palais; Paris (75) Atelier Philippe Madec et Intégral Ruedi Baur

181


Autres projets Architecture Culture Musée National Estonien Tartu, Estonie DGT architectes Surface : 34 000 m² Livraison septembre 2016

Magasins Généraux Pantin (93) Jung architecte Inauguration 2016

Inguimbertine Hôtel Dieu de Carpentras Carpentras (84) Atelier Novembre architectes Surface : 10 550 m2 Livré en 2017

Institut des Cultures d’Islam Paris (75) Ateliers Lion associés Surface : 4 500 m2 ICI Goutte d’Or livré en 2013. ICI Barbès ouvert en 2015.

Musée d’Histoire de Marseille

Saint Nazaire (44) K-Architecture Surface : 4 500 m² Livraison 2010

Le Centquatre

Paris (75), Atelier Novembre Architectes Surface : 41 000 m² Livraison 2008

Médiathèque de Quimper Quimper (29) Atelier Novembre Architectes Livraison 2008

Centre National de la Danse

Projet lauréat de l’Equerre d’Argent 2004 Pantin (93) Atelier Robain & Guieysse architectes Surface : 8 980 m2 Livraison octobre 2004

Loisirs Villages Nature Paris

AMO conception lumières Villages Nature, Marne-la-Vallée (77) Livré en 2017

Marseille (13) Studio Adeline Rispal Surface : 8 000 m2 Livraison septembre 2013

Aqualagon intérieurs

Centre culturel Eléphant Paname

4 Tridents Club Med, Pragelato (TO),Italie Livraison 2013

Paris (75) Lahyani architecture Surface : 2 x 500 m2 Livraison septembre 2012

Odyssey 21

Cité de la mer et du développement durable Le Havre (76) Projectiles Architectes et Scénographes Livraison 2011

Pôle des Langues et Civilisations (INALCO et BULAC) Paris (75) Ateliers Lion associés Livraison 2011

La Géode

Paris (75) Adrien Lambert archite Surface : 500 m² Livraison 2011

182

Théâtre de Saint-Nazaire

Marne la Vallée (77) Jacques Ferrier

Village Club Med Vialattea

UGC Ciné Cité

Alberto Cattani Architecte - Puteaux (92), 2006 - Rome Fiumicino, 2004 - Turin, Italie, 2004 - Algésiras, Espagne, 2004 - St Quentin en Yvelines (78), 2004 - Rimini, Italie, 2002 - Créteil (94), 2002 - Bercy, Paris (75), 1998 - Brouckere; Bruxelles, Belgique, 1996 - Les Halles; Paris (75), 1995

Disney Village

Marne-la-Vallée (77), Disneyland Paris Livraison 2005


Tertiaire

Espaces publics

Siège mondial Rossignol

Pôle multi-modal de Rueil-Malmaison

Saint-Jean-de-Moirans (38) Hérault-Arnod architectes Surface : 11 600 m² Livraison 2009

Siège Jean-Paul Gaultier Paris (75) Moatti et Rivière architectes Surface : 5 000 m² Livraison 2004

Palais des Congrès de Paris

Paris (75) Christian de Portzampac architecte et Laboratoire IRB Livraison 2000

Rueil-Malmaison (92) Lénack Architectes Urbanistes Aménagements extérieurs : 20 000 m² Parking : 10 000 m² Livraison 2015

ZAC Cité de la Méditerranée

Marseille (13) Mission de maîtrise d’oeuvre de conception pour la mise en lumières des espaces publics de la ZAC Cité de la Méditerranée Ateliers Lion associés Surface totale : 60 ha Livraison 2014

Espaces publics du centreville du Havre

Privé

Havre (76) Ateliers Lion associés Surface : 11.5 ha Livraison 2012

Maison Privée

Pôles du prolongement du tramway T1

Villa Mapelli

Grand Boulevard de Lille

Complexe de prestige à Riyadh

Ponts de l’Île Saint-Denis

Urbain Parcs et jardins

Rue de Roubaix et Pont de la Tossée

Moussafir architectes Paris (75) Livraison 2015 Lac de Côme, Italie Roméo Sozzi design d’intérieur Surface : 10 000 m2 Livraison 2006 Arabie Saoudite Saudi Oger LTD Livraison 2003

Parc Georges Méliès

Orly (94) Toporama paysagistes Surface : 54 150 m² Livraison prévue en 2014

Seine-Saint-Denis (93) Ateliers Lion associés Livraison 2012

Lille (59) Etude de définition relative à l’aménagement du Grand Boulevard Cap Paysages Livraison 2010 «Petit bras» et «Grand bras» de Seine Seine Saint-Denis (93) Ateliers Lion associés Livraison 2011 Tourcoing (59) Intégral Ruedi Baur et associés Livraison 2000

Port de Bonneuil sur Marne

Promenade en bordure de darse sur le port de Bonneuil-sur-Marne (94) Elisabeth Veit architecte Livraison 1998

Références

183


Evénements, biennales et salons

Paris au temps des impressionnistes

Stand Renault - The BUMP

Dogon

Pavillon de France

Andrée Putman, ambassadrice du style

La Tour de la Terre

Que vive la méditerranée ... et sa biodiversité

Mondial de l’Automobile 2012 Paris (75) DGT architectes Livraison 2012 13e édition de la Biennale d’architecture de Venise; Yves Lion Livraison 2012 Bobigny (93), J.M. Henin, N. Normier, Lelièvre architectes Livraison 1995

Puits d’images

Pavillon de France, Séville, Espagne François Seigneur Scénographe Livraison 1992

Avenue de l’Europe

Séville, Espagne, Jean-Marie Hennin Architecte Avancement: Livraison 1992

Les Tours de la Liberté

Jardin des Tuileries, Paris (75) J-M. Hennin et N. Normier Architectes Livraison 1989

Expositions temporaires David Bowie is...

Paris (75), Agence Clémence Farrell Scénographe Livraison mars 2015

Requins, l’Expo-sensation

Musée Océanographique de Monaco Renaud Piérard Scénographe Livraison 2013

Musée du Quai Branly, Paris (75) Projectiles Scénographes Livraison 2011

Hôtel de Ville de Paris (75) Renaud Piérard Scénographe Livraison 2010

Musée Océanographique deMonaco Renaud Piérard Livraison 2010

Lenine Staline et la musique Cité de la Musique, Paris Projectiles scénographes Livraison 2010

Perles, une histoire naturelle

Muséum d’Histoire Naturelle, Paris (75) Jean-Jacques Bravo Scénographe Livraison 2007

A table ! L’Assiette en questions Palais de la Découverte, Paris (75) Agence Klapisch - Claisse Livraison 2004

Jimi Hendrix backstage

Cité de la Musique, Paris Agence Mostra, Agence Klapisch - Claisse Livraison 2003

Interventions artistiques Théâtre de Sénart

Sénart (77) Chaix & Morel et associés Livraison novembre 2015

César et les secrets du Rhône

Résidence de l’ambassadeur de Norvège

La Collection Michael Werner

Ylem

CG des Bouches du Rhône David Lebreton scénographe Livraison 2012

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (75) Agence Nathalie Crinière Livraison 2012

184

Hôtel de Ville de Paris (75) Renaud Piérard scénographe Livraison 2011

Paris (75) Transform architectur Livraison fin 2015

Lyon (69) Fête des lumières de Lyon Livraison 2013


Le Métaphone

Oignies (59) Hérault-Arnod architectes Surface : 1 980 m² Livraison Juin 2013

Lueurs d’E

1% Artistique le long de la ligne E du tramway de Toulouse (31) Livraison 2011

La Station Mobile Grenoble Grenoble, (38) Hérault-Arnod Architectes Libvraison septembre 2010

Médiathèque de Mérignac Mérignac (33) Livraison 2007

Lucioles sur l’exsurgence de la Douix Châtillon-sur-Seine (21) avec Bernard Moninot Livraison 2000

Spectacles La Chinoise 2013

Théâtre de Saint-Gervais, Genève, Suisse Date de production : 2013

Le Père

Théâtre de l’Athénée, Paris (75) Date de production : 2010

Werther

Opéra National du Rhin, Strasbourg (67) Date de production : 2009

Pirame et Thisbé

Il Signor Bruschino

Opéra de Lausanne, Suisse Date de production : 2004

Avant après

Théâtre de la Colline, Paris (75) Date de production : 2003

Germania III

Centre culturel de Belém, Lisbonne, Portugal Date de production: 1997

Comment rendre l’autre fou Salle Benoit XII, Festival d’Avignon (84) Date de production: 1995

La bataille d’Arminius Théâtre des Amandiers, Nanterre (92) Date de production: 1995

Armide

Opéra d’Anvers, Belgique Date de production: 1992

La tempête

Festival d’Avignon (84) Date de production: 1991

Le cas Müller

Théâtre des Carmes, Festival d’Avignon (84) Date de production: 1991

De natura rerum

MC 93, Bobigny (93) Date de production: 1990

La route des chars

MC 93, Bobigny (93) Date de production: 1988

Angers-Nantes Opéra (44) Date de production : 2007

La belle Hélène

Opéra National du Rhin, Strasbourg (67) Date de production : 2006

Lenz

Opéra de Bordeaux (33) Date de production : 2006

Mensch oder schwein

Théâtre de Saint-Gervais, Genève, Suisse Date de production : 2005

Références

185


2018 186

BOOK Octobre 2018  
BOOK Octobre 2018  
Advertisement