Page 1

PRÉSENTATION

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

A H A | Atelier Herbez Architectes

1

WWW.AHA.ARCHI


2


PRÉSENTATION

3

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

WWW.AHA.ARCHI


4


2


PRÉSENTATION

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

WWW.AHA.ARCHI

OLIVIER HERBEZ

FONDATEUR DE AHA | Atelier Herbez Architectes

Olivier Herbez, fondateur de AHA Atelier Herbez Architectes débute sa carrière au sein de l’agence d’architecture Anthony Béchu à Paris puis aux côtés de son père Philippe Herbez Architecte Urbaniste. Olivier Herbez est Architecte, diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris la Villette (2001) et de la Harvard Graduate School of Design (1999). Il a obtenu auparavant le diplôme d’ingénieur des Travaux Publics (1998). Il est également diplômé en Sciences Cognitives de Sorbonne Université (2002). Olivier Herbez a travaillé au Collège de France dans le laboratoire du

3

Professeur Alain Berthoz, en analysant les mouvements de l’œil lors de l’observation de formes abstraites dans les tableaux de Fernand Léger. Il poursuit ces recherches au sein de son agence d’architecture à travers l’entité FVA Fabrique Vision & Architecture. Olivier Herbez est également membre de plusieurs associations en lien avec son métier et sa formation : la Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS), l’Association des Directeurs Immobiliers (ADI), le Club des Clubs Immobiliers, la SID-ESTP et le Harvard Club of France.


AHA | Atelier Herbez Architectes

4


PRÉSENTATION

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

Fondée en 2001 par Olivier Herbez, l’agence AHA Atelier Herbez Architectes est située à Paris et regroupe une quinzaine de collaborateurs. L’équipe est dynamique, pluridisciplinaire et internationale. La mise en commun de personnalités plurielles, de parcours variés et d’une curiosité permanente amène l’agence à faire évoluer sa vision de l’architecture et contribue à enrichir chacun de ses projets. Notre mission première est de construire. Nous nous efforçons de concevoir chacun de nos projets de manière unique, en restant à l’écoute de nos interlocuteurs. Nous avons l’ambition d’aller toujours au-delà de ce que nous avons déjà réalisé.

5

WWW.AHA.ARCHI

Mieux concevoir, être plus performant, construire avec une vision toujours plus innovante. Cette volonté d’innover se retrouve tant dans la mise en œuvre de nouveaux procédés de construction que dans l’utilisation de maquettes numériques réalisées en BIM. L’atelier s’organise autour de quatre pôles de compétences : un pôle conception consacré à la coordination et au pilotage des projets, un pôle réalisation pour le suivi des chantiers, un pôle développement et communication ainsi qu’un pôle direction artistique. Ce dernier poursuit des travaux de recherche sur l’architecture et le dessin.


6


PRÉSENTATION

7

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

WWW.AHA.ARCHI


8


PRÉSENTATION

9

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

WWW.AHA.ARCHI


10


PRÉSENTATION

11

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

WWW.AHA.ARCHI


12


P É SHEEN RR EC RTCAHTEI O N

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

WWW.AHA.ARCHI

FABRIQUE VISION & ARCHITECTURE La pratique de l’architecture nécessite de mettre continuellement en place de nouveaux processus créatifs. C’est pourquoi AHA Atelier Herbez Architectes s’appuie sur ses recherches pour nourrir sa démarche architecturale. L’agence s’attache à mieux comprendre les mécanismes de la perception visuelle et à développer différentes formes de représentation de l’espace. Lors de ses recherches, Olivier Herbez s’enrichit des écrits de Merleau-Ponty sur la perception de l’espace : « percevoir, c’est engager d’un seul coup tout un avenir d’expériences

13

dans un présent qui ne le garantit jamais à la rigueur, c’est croire à un monde ». La perception de l’espace fonctionne comme un mécanisme de projection et d’anticipation dans lequel le cerveau fait des allers et retours pour comprendre le monde. L’agence place le dessin au cœur des projets d’architecture, qu’il soit réalisé à la main, à l’aide d’outils de modélisation numérique ou à l’aide du regard. Au même titre que la main, le regard peut devenir un outil de création et non plus seulement un outil d’observation.


14


SOMMAIRE

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

LOGEMENTS

WWW.AHA.ARCHI

BUREAUX/ ÉQUIPEMENTS

CHEVREUSE 19 Yvelines (78)

FERRIÈRES-EN-BRIE Seine-et-Marne (77)

119

FOURQUEUX Yvelines (78)

29

MONTÉVRAIN Seine-et-Marne (77)

131

BIÈVRES Essonne (91)

41

PAUL CLAUDEL D’HULST Paris (75)

139

TRIEL-SUR-SEINE Yvelines (78)

49

SAINTE CLOTILDE Paris (75)

151

PARAY-VIEILLE-POSTE Essonne (91)

61

FOLIE-MÉRICOURT Paris (75)

163

JOUY-LE-MOUTIER Val-d’Oise (95)

67

CLICHY-LA-GARENNE Hauts-de-Seine (92)

171

SAINT-OUEN L’AUMÔNE Val-d’Oise (95)

79

THORIGNY-SUR-MARNE Seine-et-Marne (77)

89

BAGNEUX Hauts-de-Seine (92)

101

ÉVRY Essonne (91)

109

LEXIQUE 15

P PROGRAMME MOA MAÎTRISE D’OUVRAGE PH PHASE


16


LOGEMENTS

17


81

18


RÉFÉRENCES

LOGEMENTS

C H E V R E U S E (7 8)

CHEVREUSE

YVELINES (78)

À gauche Vue d’angle depuis la rue Charles-Michels

Surplombé par le Château de la Madeleine (11e siècle) et situé au cœur du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, le projet s’enracine dans cet environnement où se mêlent patrimoines architectural et naturel. Sa conception architecturale rend hommage et tisse un lien entre eux. Sa volumétrie résulte de l’imbrication de formes simples. Tels des nids d’oiseaux accrochés à une falaise, des loggias en

19

béton lasuré, lisse et reflétant la lumière, viennent s’implanter en contraste avec l’enduit doux et crémeux des façades. Le sous-bassement constitue un socle réhaussant le corps du bâtiment. Sa mise en œuvre fut réalisée grâce au réemploi du matériau du mur d’enceinte existante, la pierre meulière. Cette matière, d’une teinte profonde et colorée, révèle la force de ce mur protecteur.

P 35 logements MOA Arche Promotion PH Livré en 2015


En haut Vue depuis le canal de l’Yvette

20


RÉFÉRENCES

LOGEMENTS

C H E V R E U S E (7 8)

À gauche Détail de façade En bas Vue intérieure d’un logement

21


22


PRÉSENTATION

23

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

WWW.AHA.ARCHI


ร€ droite Faรงade principale rue Charles-Michels

24


RÉFÉRENCES

25

LOGEMENTS

C H E V R E U S E (7 8)


26


RÉFÉRENCES

27

LOGEMENTS

C H E V R E U S E (7 8)


82

28


RÉFÉRENCES

LOGEMENTS

F O U R Q U E U X (7 8)

FOURQUEUX

YVELINES (78)

À gauche Vue de l’entrée rue de Saint-Nom

S’inscrivant dans le cadre d’une opération de requalification et d’extension du centre-bourg de Fourqueux, ce projet vise à assurer le lien entre la mairie et le centre historique. Il réinterprète les codes architecturaux traditionnels des cœurs de village yvelinois afin d’assurer une cohérence architecturale et recréer un centre-bourg harmonieux. Il se déploie sur deux sites. Le premier accueille un parc public conçu comme un lien paysager entre

29

les nouveaux bâtiments d’habitation du cœur de village et le tissu urbain existant. La villa Monteynard, qui constitue le second site, est un reliquat du Château de Fourqueux démoli au 19 e siècle. La réhabilitation de cet édifice remarquable permet de mettre en valeur le patrimoine culturel et historique de la ville tout en proposant une alternative à l’étalement des constructions sur le territoire communal.

p 90 logements, parc public et commerces moa 1001VIES habitat - Franco Suisse ph Livré en 2014


À gauche Portail d’accès à la cour

30


RÉFÉRENCES

F O U R Q U E U X (7 8)

LOGEMENTS

En haut Vue d’angle depuis l’avenue du Maréchal Foch En bas Vue du parc

31


32


RÉFÉRENCES

LOGEMENTS

À gauche Vue depuis la cour

33

F O U R Q U E U X (7 8)


À droite Détail de charpente En bas Détail de façade

36


RÉFÉRENCES

En haut Vue des cheminements

37

LOGEMENTS

F O U R Q U E U X (7 8)


38


RÉFÉRENCES

39

LOGEMENTS

F O U R Q U E U X (7 8)


40


RÉFÉRENCES

B I È V R E S (9 1 )

LOGEMENTS

BIÈVRES

ESSONNE (91)

À gauche Vue de la ruelle verte

La conception de ce projet fait écho à son environnement très vert, constitué par le Parc de Ratel. Le bois est au cœur de ce projet, tant par sa structure, que par le traitement de ses façades pour lesquelles le bois brulé a été privilégié. A travers son écriture architecturale, le projet s’attache également à réinterpréter les caractéristiques du tissu pavillonnaire

41

p

44 logements

moa

environnant. L’imbrication de toitures à pentes et de toitures-terrasses permet de créer une volumétrie dentelée, rappelant la silhouette des maisons individuelles voisines. Cette combinaison de volumes génère également des espaces extérieurs abondants pour les habitants, créant ainsi de belles perspectives vers un paysage arboré.

Groupe Arcade

ph

Concours 2016 - Projet non sélectionné


En haut Façade sur le square À droite Détail de façade

42


RÉFÉRENCES

43

LOGEMENTS

L O C A L I S A T I O N (0 0)


46


RÉFÉRENCES

47

LOGEMENTS

B I È V R E S (9 1 )


48


RÉFÉRENCES

T R I E L - S U R - S E I N E (7 8)

LOGEMENTS

TRIEL-SUR-SEINE

YVELINES (78)

À gauche Vue depuis la cour intérieure

Le corps de ferme, addition composite de bâtiments imbriqués autour d’une cour centrale, marque le point de départ de la réflexion architecturale du projet. Ce dernier réinterprète cette architecture vernaculaire tant dans l’implantation des bâtiments que dans leur volumétrie. Les bâtiments s’implantent autour du cœur d’îlot afin de le préserver, tout

49

p

en créant des façades ouvertes vers l’extérieur. Elles sont marquées par une matérialité brute, alliant enduit minéral et bardage métallique en écho aux bâtiments agricoles traditionnels. Cette vêture métallique se prolonge en couverture afin de créer une unité volumétrique et souligner le jeu de pentes et d’articulation des toitures.

49 logements

moa

Groupe Arcade

ph

Livré en 2017


50


RÉFÉRENCES

LOGEMENTS

T R I E L - S U R - S E I N E (7 8)

À gauche Vue d’angle depuis la rue du Chemin Vieux

51


En haut Détail de toiture À droite Vue intérieure d’un logement

54


RÉFÉRENCES

En haut Vue des pignons depuis le jardin

55

LOGEMENTS

T R I E L - S U R - S E I N E (7 8)


ร€ droite Faรงade sur cour

56


RÉFÉRENCES

57

LOGEMENTS

T R I E L - S U R - S E I N E (7 8)


58


RÉFÉRENCES

59

LOGEMENTS

T R I E L - S U R - S E I N E (7 8)


60


RÉFÉRENCES

P A R A Y - V I E I L L E - P O S T E (9 1 )

LOGEMENTS

PARAY-VIEILLE-POSTE

ESSONNE (91)

À gauche Façade sur jardin

La volumétrie de ces deux petits collectifs est travaillée telle des maisons individuelles XXL. Implantés en retrait de la rue, les deux bâtiments réinterprètent l’image familière du pavillon dans le dessin des toitures et l’ordonnancement des façades. Contrastant avec l’hété-

61

p

31 logements

moa

rogénéité architecturale du quartier, les nouveaux bâtiments affichent un traitement lisse et brillant, résultant de l’utilisation du béton lasuré. Les creux des loggias sont habillés de bois et les garde-corps en verre apportent légèreté et élégance à l’ensemble.

Groupe Arcade

ph

Concours 2016 - Projet non sélectionné


En haut Axonomérie éclatée À droite Vue sur jardin partagé

62


RÉFÉRENCES

63

LOGEMENTS

L O C A L I S A T I O N (0 0)


64


RÉFÉRENCES

65

LOGEMENTS

P A R A Y - V I E I L L E - P O S T E (9 1 )


66


RÉFÉRENCES

J O U Y - L E - M O U T I E R (9 5)

LOGEMENTS

JOUY-LE-MOUTIER

VAL-D’OISE (95)

À gauche Vue depuis la rue du Stade

Premier bâtiment du nouveau cœur de ville de Jouy-le-Moutier, ce projet offre une transition douce entre le tissu architectural existant et le futur centreville. Le projet emprunte aux maisons d’Ile-de-France la toiture à pentes, la tuile et la brique, dans le dessein d’intégrer le bâtiment de manière pertinente et durable au paysage jocassien.

67

p

L’imbrication des volumes et la continuité de matériaux, du soubassement à la toiture, contrastent avec cette image architecturale traditionnelle. Les constructions forment un nouveau front urbain dans lequel des percées visuelles laissent entrevoir des cœurs d’îlots paysagers.

92 logements

moa

Kaufman & Broad

ph

Livré en 2017


68


RÉFÉRENCES

À gauche Façade rue du Stade À droite Vue depuis le cœur d’îlot

69

LOGEMENTS

J O U Y - L E - M O U T I E R (9 5)


À droite Façade principale boulevard d’Écancourt

70


RÉFÉRENCES

71

LOGEMENTS

J O U Y - L E - M O U T I E R (9 5)


RÉFÉRENCES

73

LOGEMENTS


En haut Vue du porche traversant À droite Façade sur le cœur d’îlot

74


RÉFÉRENCES

75

LOGEMENTS

J O U Y - L E - M O U T I E R (9 5)


76


RÉFÉRENCES

77

LOGEMENTS

J O U Y - L E - M O U T I E R (9 5)


78


RÉFÉRENCES

S A I N T - O U E N L ’ A U M Ô N E (9 5)

LOGEMENTS

SAINT-OUEN L’AUMÔNE

VAL-D’OISE (95)

À gauche Façade rue Guy-Sourcis

Sobre et minimaliste, l’architecture de ce bâtiment affirme son originalité à travers le dessin de ses façades. Une palette de teintes blondes, rehaussées de paillettes de mica, a été utilisée pour mettre en valeur les différentes matérialités qui composent le projet. L’alternance d’enduits lisses et matricés permet de créer ombre, relief et profondeur.

79

p

La répartition des ouvertures, en apparence aléatoire, crée un rythme qui met en valeur des éléments forts constitués de pleins et de vides. Des balcons et loggias viennent sertir les façades. Leurs serrureries, dessinées par AHA, rappelle la rythmique des voies ferrées proches du site.

73 logements et commerces

moa

Kaufman & Broad

ph

Livré en 2016


En haut Vue d’angle depuis la rue du Général-Leclerc

80


RÉFÉRENCES

De haut en bas Détail de la loggia sur rue Détail de serrurerie

81

LOGEMENTS

S A I N T - O U E N L ’ A U M Ô N E (9 5)


RÉFÉRENCES

83

LOGEMENTS


84


RÉFÉRENCES

En haut Détail de façade rue Guy-Sourcis À gauche Façade sur jardin

85

LOGEMENTS

S A I N T - O U E N L ’ A U M Ô N E (9 5)


86


RÉFÉRENCES

87

LOGEMENTS

S A I N T - O U E N L ’ A U M Ô N E (9 5)


88


RÉFÉRENCES

LOGEMENTS

T H O R I G N Y - S U R - M A R N E (7 7 )

THORIGNY-SUR-MARNE

SEINE-ET-MARNE (77)

À gauche Vue depuis le jardin

La conception de ce projet s’articule autour d’une sente piétonne reliant la ville haute à la ville basse et offrant une promenade ponctuée d’espaces verts publics, formés de jardins en escaliers. Les volumes épannelés aux arêtes vives accrochent le projet, tel un rocher dans la pente. Un jeu de séquençage vertical, composé de pleins et de creux, crée un rythme de façade irrégulier. Ce travail s’accompagne d’une réflexion sur l’horizontalité.

89

Elle se concrétise dans le dessin des lignes de balcons, saillants et d’angle, qui caractérisent l’écriture des façades. Les bâtiments sont traités dans des teintes et matériaux contrastés. Des briques gris anthracite accentuent le soubassement, ainsi qu’une alternance d’enduits blanc lisse et beige matricé enveloppe le corps du bâtiment. Cette matrice, dessinée par AHA, apporte texture et relief  ; ses éclats de mica illuminent les façades du projet.

p 238 logements et commerces moa Kaufman & Broad - Axone Promotion ph Livré en 2016 et 2018


En haut Vue d’angle depuis la rue Cornilliot

90


RÉFÉRENCES

LOGEMENTS

T H O R I G N Y - S U R - M A R N E (7 7 )

À gauche Détail de façade En bas Détail de matériaux

91


À gauche Détail de l’enduit matricé À droite Croquis de la matrice

92


RÉFÉRENCES

93

LOGEMENTS

T H O R I G N Y - S U R - M A R N E (7 7 )


RÉFÉRENCES

95

LOGEMENTS


ร€ droite Faรงade sur jardin

96


RÉFÉRENCES

97

LOGEMENTS

T H O R I G N Y - S U R - M A R N E (7 7 )


98


RÉFÉRENCES

99

LOGEMENTS

T H O R I G N Y - S U R - M A R N E (7 7 )


100


RÉFÉRENCES

B A G N E U X (9 2 )

LOGEMENTS

BAGNEUX

HAUTS-DE-SEINE (92) En collaboration avec Fresh Architectures

À gauche Vue d’angle depuis la voie nouvelle

Ce projet, situé sur le site anciennement exploité par SANOFI à Bagneux, s’inscrit dans une opération globale de requalification urbaine, comprenant la réhabilitation d’un immeuble de bureaux et la création d’une résidence étudiante. Pour maîtriser l’impact environnemental de cette opération de grande envergure, la déconstruction des bâtiments existants a été privilégiée à leur démolition. Ainsi, le projet s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire où plus de 80% des matériaux déconstruits seront recyclés.

101

p

193 logements

Afin de tisser un lien entre le tissu urbain pavillonnaire au Nord et les ensembles collectifs au Sud, les constructions sont travaillées en épannelage. Le jeu des failles de façades laisse pénétrer la lumière naturelle au cœur de l’îlot et permet de faire naître une skyline en écho avec la ville. Le volume unique est vêtu de plusieurs peaux dont les textures sont appliquées en crescendo, allant de la brique sablée en premier plan au lustre du béton lasuré des façades en retrait.

moa

Bouygues Immobilier

ph

Chantier en cours


En haut Détail de loggia À droite Vue d’angle depuis la rue des Blains

102


RÉFÉRENCES

103

LOGEMENTS

B A G N E U X (9 2 )


RÉFÉRENCES

105

LOGEMENTS


106


RÉFÉRENCES

107

LOGEMENTS

B A G N E U X (9 2 )


108


RÉFÉRENCES

É V R Y (9 1 )

LOGEMENTS

ÉVRY

ESSONNE (91)

À gauche Façade rue de la Poule Rousse

Ce projet s’implante au cœur du quartier des « Pyramides » à Évry, sur un terrain bordé de grands ensembles en épannelage, symptomatiques de l’urbanisme des années 70. C’est de ce constat, d’une architecture déconnectée de l’espace urbain, que nous sommes partis pour générer une nouvelle forme urbaine dans ce paysage de banlieue. Elle est marquée par les différentes hauteurs de bâtiments et par un jeu de retraits et

109

p

d’alignements, reprenant l’épannelage des constructions environnantes. La matérialité est travaillée en contraste afin de marquer les volumes. La brique enveloppe l’îlot d’un ruban brun tandis que les façades du cœur d’îlot sont traitées en enduit minéral d’un blanc éclatant. Les parois des circulations verticales sont habillées de tôle microperforée blanche conférant aux espaces communs lumière et intimité.

37 logements

moa

Ametis

ph

Permis de construire en cours


À gauche Vue depuis la rue de la Poule Rousse À droite Vue d’angle depuis la place Salvador Allende

110


RÉFÉRENCES

111

LOGEMENTS

É V R Y (9 1 )


114


RÉFÉRENCES

115

LOGEMENTS

É V R Y (9 1 )


116


BUREAUX/ ÉQUIPEMENTS

117


118


RÉFÉRENCES

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

F E R R I È R E S - E N - B R I E (7 7 )

FERRIÈRES-EN-BRIE

SEINE-ET-MARNE (77)

En collaboration avec Cécile Derrien Architecture d’intérieur

À gauche Salle de réunion

Ce projet de rénovation de bureaux a consisté en la création d’une nouvelle identité architecturale pour le siège français du transporteur international Kuehne + Nagel. L’équipe d’architectes a redessiné l’univers de la marque en s’inspirant de ses activités propres que sont les transports aérien, routier et maritime, tout en imaginant une architecture intérieure tournée vers le bien-être. Le camaïeu de bleus fait référence à

119

l’identité Kuehne + Nagel. Les sols, plus sombres, font écho aux métiers de la route. Des matériaux naturels, tels que le liège, le caoutchouc et le cordage ont été utilisés et les lignes du mobilier, dessiné et réalisé sur mesure, rappellent les lames des palettes de transport. Les espaces d’accueil et de détente sont traités avec des matières douces et chaleureuses, telles que le velours et le bois clair, pour créer un environnement feutré et délicat.

P Rénovation de bureaux MO Kuehne + Nagel PH Livré en 2018


En bas Salle de rĂŠunion

120


RÉFÉRENCES

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

F E R R I È R E S - E N - B R I E (7 7 )

En haut Détail de cloison À gauche Espace d’accueil

121


En haut DĂŠtail de mobilier

122


RÉFÉRENCES

À droite Détail de cuisine

123

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

F E R R I È R E S - E N - B R I E (7 7 )


RÉFÉRENCES

125

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS


En haut Open space À droite Espace de circulation

126


RÉFÉRENCES

127

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

F E R R I È R E S - E N - B R I E (7 7 )


128


RÉFÉRENCES

129

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS


130


RÉFÉRENCES

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

M O N T É V R A I N (7 7 )

MONTÉVRAIN

SEINE-ET-MARNE (77)

À gauche Vue d’angle depuis la rue de Rome

L’ADN de ce projet réside dans son éco-conception permettant d’en faire un bâtiment à énergie positive. Les plateaux de bureaux sont organisés autour d’un atrium central qui permet la ventilation et l’éclairement naturels du bâtiment. La superposition des étages en quinconce donne à ce volume

131

compact la sensation d’être en équilibre. Le calepinage régulier des panneaux de béton en façade met en évidence décrochés et porte-à-faux. Traités dans un camaïeu de gris, de l’anthracite au blanc-gris, ces panneaux rompent avec le caractère monolithique du bâtiment.

P Bureaux et logements MOA Axone Promotion PH Chantier en cours


En haut Vue d’angle depuis la rue de la Charbonnière

132


RÉFÉRENCES

133

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

M O N T É V R A I N (7 7 )


RÉFÉRENCES

135

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS


136


RÉFÉRENCES

137

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

M O N T É V R A I N (7 7 )


138


RÉFÉRENCES

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)

PAUL CLAUDEL D’HULST

PARIS (75)

À gauche Façade sur cour

Le Collège Lycée Paul Claudel d’Hulst se situe dans le secteur sauvegardé du 7e arrondissement de Paris, à proximité de l’Hôtel Matignon. Deux entités composent cet établissement scolaire d’exception : un bâtiment contemporain dont la construction a été achevée en 2016 et un hôtel particulier datant du 17e siècle qui fait l’objet de campagnes de réhabilitation et restauration régulières. L’écriture architecturale du bâtiment neuf rappelle la trame de l’hôtel particulier parisien. Contrastant avec la pierre de

139

taille du patrimoine existant, les façades alternent larges verrières et murs en béton lasuré. L’hôtel particulier renaît et se réinvente au fil des années tout en renouant avec son passé. Composés avec l’agence Cécile Derrien Architecture d’intérieur, les espaces reprennent le langage des lambris boisés des salons parisiens en chavirant leurs codes, notamment par l’usage de matériaux innovants, et façonnent ainsi un lieu d’apprentissage convivial et accueillant.

P Collège et lycée MOA O.G.E.C Paul Claudel d’Hulst PH Livré en 2016


À gauche Portail principal rue de Varenne À droite Passage cocher

140


RÉFÉRENCES

141

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


En haut Salle de classe

142


RÉFÉRENCES

À droite Espace de circulation En bas Détail de cuisine

143

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


À droite Vue depuis la cour

146


RÉFÉRENCES

147

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


148


RÉFÉRENCES

149

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


150


RÉFÉRENCES

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)

SAINTE CLOTILDE

PARIS (75)

En collaboration avec Cécile Derrien Architecture d’intérieur

À gauche Réfectoire

Cet hôtel particulier, construit en 1708, fut transformé en école en 1883. Depuis 2006, il fait l’objet de campagnes de réhabilitation et de restauration, dont la dernière porte sur les sous-sols de l’école, qui abritent un réfectoire et une salle de représentation. Le décor se veut raffiné et chaleureux, en cohésion avec l’architecture du bâtiment et le quartier de Grenelle. Dans ce cadre historique, les lignes graphiques émanent du dialogue entre les volumes

151

existants et le jeu des matières. Le sol en terrazzo, dense et ponctué d’éclats blancs, répond avec contraste aux courbes lentes des voûtes restaurées. Les jeux de miroir et de verre irisé des luminaires sur mesure mettent en valeur l’espace originel, en apportant des variations de couleurs et de lumière dans ce lieu auparavant sombre. L’oscillation du mobilier, en nuances de gris, s’estompe doucement sur le camaïeu des murs, aux teintes naturelles de la pierre, du bois et du staff.

P École maternelle et primaire MOA O.G.E.C Sainte Clotilde PH Livré en 2016


En haut Luminaire dessiné et réalisé sur mesure

152


RÉFÉRENCES

En bas Détail des ouvertures

153

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


À gauche et à droite Détails d’éclairage

154


RÉFÉRENCES

155

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


Ă€ droite Salle de reprĂŠsentation

156


RÉFÉRENCES

157

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


160


RÉFÉRENCES

161

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


162


RÉFÉRENCES

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)

FOLIE-MÉRICOURT

PARIS (75)

À gauche Vue d’angle depuis la place

Ce projet est situé dans le 11e arrondissement de Paris, entre les quartiers en pleine mutation de Belleville et Oberkampf. Il s’inscrit comme un signal dans cet environnement fait de constructions hétéroclites. L’enveloppe du bâti est revêtue d’un bardage opaque en corian blanc. Les espaces de circulations verticales sont implantés en façade. Ils sont protégés

163

par des claustras à perforations variables, filtrant la lumière du soleil et permettant de profiter du plaisir de voir sans être vu depuis la rue. Le socle du bâtiment, occupé par un espace d’exposition, est largement vitré et ouvert sur la ville. Le volume du bâti, posé sur ce socle, se détache du sol et semble flotter au-dessus de l’espace public.

P Centre culturel MOA Privée PH Études en cours


À droite Détail de façade

164


RÉFÉRENCES

165

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


RÉFÉRENCES

167

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS


168


RÉFÉRENCES

169

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

P A R I S (7 5)


170


RÉFÉRENCES

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

C L I C H Y - L A - G A R E N N E (9 2 )

CLICHY-LA-GARENNE

HAUTS-DE-SEINE (92)

En collaboration avec Dominique Perrault Architecture et Perrot & Richard Architectes

À gauche Maison du Peuple

La Maison du Peuple, classée Monument Historique, est un joyau de l’architecture des années 1930, fruit de la collaboration d’architectes et d’ingénieurs célèbres  : Marcel Lods, Eugène Beaudouin, Jean Prouvé et Vladimir Bodiansky. Véritable « bijou mécanique », ce bâtiment est représentatif des premières techniques ingénieuses de conception permettant des usages flexibles.

171

Le défi était de rendre à ce bijou architectural son attractivité. A ainsi été imaginé un site multiprogrammes, comprenant l’implantation d’un concept hôtelier innovant, privilégiant les espaces communs et le vivre ensemble, l’installation d’un espace de coworking, la création d’un foodlab, mais également un espace événementiel éphémère, un bar-restaurant et un commerce de bouche.

P Hôtel et halle gourmande MOA Linkcity Ile-de-France PH Finaliste du concours IMGP ����


À droite Vue intérieure de la Maison du Peuple

172


RÉFÉRENCES

173

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

C L I C H Y - L A - G A R E N N E (9 2 )


En haut Vue de la mezzanine

174


RÉFÉRENCES

À droite Vue de l’amphithéâtre En bas Vue de l’atrium

175

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

C L I C H Y - L A - G A R E N N E (9 2 )


RÉFÉRENCES

177

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

L O C A L I S A T I O N (0 0)


178


RÉFÉRENCES

179

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

C L I C H Y - L A - G A R E N N E (9 2 )


180


RÉFÉRENCES

181

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

C L I C H Y - L A - G A R E N N E (9 2 )


INDEX RÉALISATIONS

LEXIQUE

L LIEU P PROGRAMME MOA MAÎTRISE D’OUVRAGE PH PHASE

182


I NRD XN T A T I O N P ÉE SE

BUREAUX / ÉQUIPEMENTS

Paris (75) Rénovation du département des langues moa Sciences Po Paris ph Livré en 2017 l

p

Bagneux (92) Bureaux moa Bouygues Immobilier ph DCE en cours l

p

Nanterre (92) Bureaux moa Pepsico ph Livré en 2010 l

p

183

BU A TR EE L IAEURXH/EÉRQ B EUZI PAERMCEHNIT SE C T E S

WWW.AHA.ARCHI


184


I NRD XN T A T I O N P ÉE SE

LOGEMENTS

Jouy-le-Moutier (95) Résidence Sénior de 99 logements moa Les Villages d’Or ph Permis de construire en cours l

p

Noisy-le-Roi (78) 150 logements et salle communale moa Les Nouveaux Constructeurs ph DCE en cours l

p

Morainvilliers (78) 30 logements et commerces moa Domnis ph DCE en cours l

p

185

LO GLEI M A TE E RE N HT E SR B E Z A R C H I T E C T E S

WWW.AHA.ARCHI


Ezanville (95) 47 logements moa Ametis ph DCE en cours l

p

Saint-Arnoult-en-Yvelines (78) 94 logements moa Nafilyan & Partners ph Chantier en cours l

p

Taverny (95) 179 logements et commerces moa Vinci Immobilier ph Chantier en cours l

p

186


I NRD XN T A T I O N P ÉE SE

Viry-Châtillon (91) 38 logements moa Groupe Edouard Denis ph Chantier en cours l

p

La Queue-en-Brie (94) 48 logements moa Kaufman & Broad ph Livré en 2014 l

p

Mareil-Marly (78) 43 logements moa Kaufman & Broad ph Livré en 2016 l

p

187

LO GLEI M A TE E RE N HT E SR B E Z A R C H I T E C T E S

WWW.AHA.ARCHI


Franconville (95) 76 logements moa Kaufman & Broad ph Livré en 2012 l

p

Saint-Cyr-l’Ecole (78) 68 logements et commerces moa Franco Suisse ph Livré en 2017 En collaboration avec Martine Colboc l

p

Le Plessis-Trévise (94) 53 logements moa Edelis ph Livré en 2017 l

p

188


I NRD XN T A T I O N P ÉE SE

Saint-Cyr-l’Ecole (78) 65 logements moa Franco Suisse ph Livré en 2015 En collaboration avec Martine Colboc l

p

Nangis (77) 71 logements moa Kaufman & Broad ph Livré en 2014 l

p

Chantilly (60) 48 logements moa Kaufman & Broad ph Livré en 2009 l

p

189

LO GLEI M A TE E RE N HT E SR B E Z A R C H I T E C T E S

WWW.AHA.ARCHI


Bussy-Saint-Georges (77) 176 logements moa Les Nouveaux Constructeurs ph Permis de construire en cours l

p

AndrĂŠsy (78) 32 logements moa Bouygues Immobilier ph Permis de construire en cours l

p

Saint-Cyr-l’Ecole (78) 100 logements dont 8 maisons individuelles et commerces moa BPD Marignan ph DCE en cours l

p

190


I NRD XN T A T I O N P ÉE SE

Louvres (95) 108 logements dont 14 maisons individuelles moa Kaufman & Broad ph Chantier en cours l

p

Boissy-Saint-Léger (94) 30 logements moa Edelis ph Chantier en cours l

p

Villiers-le-Bel (95) 112 logements moa Pichet ph Livré en 2017 l

p

191

LO GLEI M A TE E RE N HT E SR B E Z A R C H I T E C T E S

WWW.AHA.ARCHI


CRÉDITS

Photographies

Cyrus Cornut Marie-Amélie Tondu Pierre l’Excellent Axelle Tourmetz Thibault Desplat

Conception graphique

Narrative, bureau de création

Impression Escourbiac


PRÉSENTATION

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

WWW.AHA.ARCHI


12


PRÉSENTATION

13

ATELIER HERBEZ ARCHITECTES

WWW.AHA.ARCHI


Profile for Aha Atelier Herbez Architectes

Book AHA Atelier Herbez Architectes  

Book AHA Atelier Herbez Architectes