__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Brocante

couleur & patrimoine

... vu de l’atelier


L’inspiration À l’Atelier 3D couleur, nous savons que chaque création de couleur est déterminée par une époque, une inspiration, un lieu, une lumière . La Géographie de la couleur © est notre force et guide chacune de nos inter ventions dans le paysage bâti, pour le plus grand respect des identités, des architectures et des couleurs locales. La banque de données de l’Atelier 3D couleur est unique. Plus de 30 ans de relevés, de prélèvements, d’analyses de site… une matériauthèque rare, faite de terres, de pierres et de tuiles collectées, la couleur décryptée par l’histoire, la géographie des civilisations, la religion, les habitudes socioculturelles, l’usage et l’éducation... Des collections d’échantillons, d’ocres, de terres colorantes, de pigments, de couleurs, tous les systèmes-couleur internationaux disponibles, l’appartenance à des cercles fermés d’experts, des contacts interculturels d’échange et de par tage, une signature internationalement estimée, l’assise de l’Atelier 3D couleur est ancienne et solide.

Biarritz Dammarie-les-Lys Fos-sur-Mer Ivry-sur-Seine


La démarche L’analyse de site d’une architecture, d’un quartier, d’une ville… commence par un reportage photographique détaillé sur place, des croquis, des notes et des prélèvements de couleurs de façades, de toitures, de peintures de volets. Cet inventaire des matériaux et des couleurs constatés in situ est le vocabulaire de base à partir duquel l’Atelier 3D couleur conçoit la création de ses palettes de couleurs dans ses projets pour l’architecture et l’urbanisme. Sans oublier que la ville est avant tout un cadre de vie où le plaisir et la qualité des ambiances colorées sont une priorité. Du plus naturel au plus industriel, la palette des matériaux est aujourd’hui infinie et les possibilités de réponse ne dépendent plus que du seul facteur économique. L’industrie a repoussé toutes les limites des possibles et les solutions techniques de qualité sont aujourd’hui nombreuses : il ne reste qu’à bien les choisir. L’Atelier 3D couleur a toujours préconisé dans ses recommandations de conserver ou de valoriser la couleur de la matière. Sublimation du bois ou du métal, brique, tuffeau, pierre de taille, ardoise… le matériau impose un registre de couleurs naturelles, douces, harmonieuses. Il n’y a pas de faute de goût dans la nature. Tous ses tons se conjuguent entre eux, pour la plus grande réussite esthétique du paysage.

Villiers-Saint-Sépulcre Pau Lamirault Mantes-la-Jolie


Viviers-en-Vivarais

Une démarche patrimoniale

Viviers, située en Ardèche dans le sud-est de la France, est un bel exemple de petite ville - elle compte 3500 habitants environ - qui présente un ensemble architectural et chromatique particulièrement cohérent et remarquable, consciente de ses atouts et désireuse de les valoriser par une étude de coloration. Ici, la tuile canal beige rosé constitue le matériau de toiture dominant. Sur les façades des maisons, les enduits qui dominent très largement sont dans un registre de tonalités gris colorés et tons sable. Il apparaît que les gris colorés appartiennent aux enduits les plus anciens et que les tons sable, plus clairs et plus chauds, sont le fruit de ravalements récents. Le travail de l’Atelier fut d’y proposer un nuancier-conseil mettant en valeur le bâti ancien et favorisant un impact touristique de qualité aux portes des Cévennes.

Analyse de site, valorisation et cohésion par la couleur d’un paysage bâti ancien, création des palettes du nuancier-conseil pour la réhabilitation du secteur historique (1998)

Honfleur Tokyo Paris Marne-la-Vallée Lyon Nîmes


Epernay

Le registre des couleurs de briques

Epernay présente un exceptionnel ensemble architectural, né de son essor industriel à la fin du XXe siècle et offre un patrimoine urbain de grande qualité, constitué d'un centre historique présentant des architectures riches et diverses. Les quartiers ouvriers, par leurs structures répétitives et la richesse de leurs matériaux, sont d'excellentes bases au travail de la couleur. Dans cet ensemble urbain constitué au fil des siècles, les proportions et l'échelle des bâtiments, le rythme des façades, l'utilisation très diversifiée de matériaux naturels sont les éléments qui contribuent à la beauté et à l'unité de la ville. Cette richesse s'est progressivement et lentement constituée sur l'harmonie générale des couleurs et des matériaux. Traité de façon pratique et didactique, le schéma directeur propose un outil permettant aux professionnels, aux particuliers et aux collectivités de faire des choix personnalisés.

Analyse de site, création des palettes générales d’enduits et de menuiseries en fonction des couleurs d’encadrements de briques pour le nuancier-conseil d’Epernay (2001)

Saint-Germain-en-Laye Bezannes Val d’Europe Serris


Salers

Des palettes minérales et végétales À territoire volcanique, tempérament de feu... Salers offre à l’oeil du visiteur la palette profonde et minérale des tonalités de laves, de schistes et de lauzes d’ardoise. Les maisons construites en pierre volcanique ont l’aspect brut et rugueux des habitations farouches, protégées des intempéries par un enduit à la chaux teinté d’ocre jaune qui jointoie les moellons à nu et garantit leur protection à l’eau. Ce jaune d’ocre, dérivé de l’oxydation naturelle, apporte une touche de chaleur à l’architecture. Autres ponctuelles colorées, les tonalités des menuiseries, toutes naturellement teintées d’oxyde de fer, dominent à Salers : rouge oxyde, couleurs de rouille, bruns Van Dyck. Les nuances traditionnelles proposent également des gris et des bruns profonds, des verts végétaux, comme en résonnance avec les couleurs de mousses et de lichens qui envahissent vieux murs et toitures en pierre de lave.

Analyse de site, valorisation et cohésion par la couleur d’un paysage bâti ancien tenant compte des matériaux dominants de la construction (pierre de lave, lauze, schiste), création du nuancier-conseil (2004)

Coupvray

Bailly-Romainvilliers

Magny-le-Hongre


Joigny

La réhabilitation d’un centre historique unique

Baignée par l’Yonne qui donne à la ville le charme de ses quais, de ses maisons étagées sur le promontoire de la cuesta d’Othe, Joigny a la chance de posséder un cœur de ville plein d’un patrimoine historique dont le quartier ancien s’y illustre par de remarquables maisons à pans de bois, à l’intérieur d’un ancien mur d’enceinte qui délimite clairement le territoire concerné par le projet de valorisation. La ville de Joigny a connu, au début du XXe siècle, un progressif abandon de son centre-ville, oublié et laissé en manque d’une véritable volonté d’entretien ou de préservation. Dans un contexte récent de préservation des couleurs et des matériaux traditionnels, la Ville de Joigny a confié à l’Atelier 3D couleur l’étude et la conception de son nuancier de référence, afin de mettre en valeur la qualité architecturale de son bâti ancien et de redonner à la ville son attrait et son charme.

Analyse de site, conception des palettes générale et ponctuelles pour la réhabilitation du plus dense patrimoine de maisons à pans de bois de Bourgogne, incluant les couleurs de l’architecture commerciale (2009)

Chessy Menton Fort-de-France Séoul Auxerre


Aubervilliers

La création d’harmonies colorées par quartiers urbains

En 2002, la Ville d’Aubervilliers abordait sa troisième campagne de ravalement ayant pour but d’embellir la ville, le patrimoine architectural et le cadre de vie des habitants. Faisant écho aux demandes de certains usagers, la ville a souhaité mettre à leur service un nuancier-conseil pour aider à choisir facilement les harmonies des couleurs de leurs façades. La première impression visuelle de la ville est une grande hétérogénéité des rues, une diversité des matériaux et des architectures incapables d’offrir un tissu urbain cohérent et séduisant. La couleur aura pour mission d’inscrire tous les projets particuliers de réhabilitation dans un cadre d’harmonies conçues pour assurer la qualité du résultat global et la mise en valeur du paysage urbain. L'enjeu pour Aubervilliers concerne la beauté de son patrimoine et met la couleur à contribution pour sa mise en valeur, sa promotion et une meilleure qualité de vie.

Analyse de site, valorisation et cohésion par la couleur d’un paysage urbain, création du nuancier-conseil pour la réhabilitation du centre-ville et des quartiers Villette - Quatre Chemins (2002)

Joigny Limoges Principauté de Monaco Berre-l'Etang


Joinville-le-Pont

La restructuration d’un centre-ville

Le projet de reconstruction des Hauts de Joinville par Eiffage Aménagement est essentiel par la visibilité même d‘un espace urbain situé entre la mairie, l’église, le marché, la Poste, la gare du RER et un futur équipement sportif et culturel. Bordé par la rue de Paris, ce lieu de vie est propice à une réflexion où projet architectural, couleur et matériau ont un rôle à jouer. Le projet de réhabilitation des Hauts de Joinville prévoit de mêler logements, commerces, services, le tout dans un paysage urbain ponctué d’espaces verts où se mêlent petits îlots d’habitations groupées et jardins. L’impact de l’étude de coloration sera étendu à l’environnement des quartiers adjacents, pour renforcer la cohérence du bâti et l’harmonie générale de ce coeur de ville. Le nuancier-conseil détermine la palette locale à respecter pour tout projet immobilier, neuf ou de rénovation et guide le travail de conception des architectes dans leur projet de coloration des façades. Il a également pour but de valoriser la couleur locale et l’identité du paysage bâti de Joinville-le-Pont.

Analyse de site, valorisation et cohésion par la couleur d’un paysage bâti à restructurer, création des palettes du nuancier-conseil pour la réhabilitation des architectures du coeur de ville (2010)

Viviers-en-Vivarais La Ciotat Epernay Aubervilliers


Limoges

Un nuancier-conseil adapté à toutes les époques Dans le cadre de la phase complémentaire de la Z.P.P.A.U.P, le cahier des charges impliquait de créer une palette spécifique pour l’architecture des années 50 ainsi que des palettes plus globales pour les bâtiments des années 60 à nos jours, afin de donner un cadre réglementaire à leur réhabilitation. Afin de préserver une cohérence chromatique, tant dans les quartiers anciens que sur l’architecture contemporaine, cette charte se compose d’une palette pour l’architecture 1950 et d’un “coeur de gamme” pour l’architecture des années 60 à nos jours. En complément de ce “coeur de gamme”, une palette de trente-six coloris de personnalisation” a été développée qui doit permettre la création d’harmonies plus originales grâce à 9 familles de couleurs plus saturées s’accordant aux nuances du coeur de gamme. Les palettes ponctuelles se déclinent en 3 familles : les neutres et les naturels, les teintes chaudes et les couleurs froides.

Analyse de site, conception des palettes chromatiques par typologies d'architecture (Moyen-Âge, XVIIIe, Belle Epoque, Art Déco et 1930 jusqu'aux années1950 et + (2009-2010)

Châlons-en-Champagne Chevreuse Bezannes Rome


Bezannes

Des harmonies colorées pour les quartiers neufs Le lotissement "La Bergerie" à Bezannes s’inscrit dans le cadre de la planification de l’urbanisation de l’agglomération Rémoise. Ces développements en zone d’habitat à faible densité au sein d'une zone verte répondent à l’implantation de la gare du TGV sur son territoire. Dans ce contexte, la société d’HLM "L’Effort Rémois" a programmé un lotissement d’environ 140 habitations individuelles à Bezannes : cette commune, ayant la particularité d’être fortement végétalisée et de n’avoir pratiquement pas d’immeubles collectifs, présente un caractère résidentiel privilégié en périphérie immédiate de Reims. Dans cette perspective, la Mairie de Bezannes a souhaité la conception d’un nuancier-conseil destiné à assurer l’unité future des habitations et la mise en valeur du paysage urbain, tout en s’inscrivant dans une charte de couleurs et assurer la qualité du résultat chromatique.

Analyse de site du bâti ancien environnant, conception du nuancier-conseil pour l'intégration de programmes immobiliers neufs dans le tissu bâti de la ville (2003)

Marseille Salers Dunkerque Joinville-le-Pont Béziers


Dunkerque

L’harmonisation d’un quartier dans son centre urbain Lieu de passage entre le port de Dunkerque et la station balnéaire de Malo-les-Bains, les façades des années 50 et 60 des places du Casino et Paul Asseman ont été traitées dans une gamme de tons lumineux à consonnance marine. La charte des couleurs est une palette de tons aquarellés, lumineux et nuancés à dominante bleu accompagnés d'un jaune doux et solaire et d'un rose plus minéral. En effet, la proximité immédiate de la digue confère à ce quartier une richesse liée à la mer du Nord et à ses lumières changeantes, richesse dont la palette générale se fait le reflet par le choix de ses teintes douces, tantôt à l’inspiration marine avec les gris colorés, les bleus ciel ou les turquoises, tantôt plus proches des nuances chaudes des peintures traditionnelles que les habitants coloraient de débris de brique pilée pour égayer leurs façades.

Analyse de site, intégration, valorisation et cohésion par la couleur d’un paysage détérioré et dégradé, création des palettes-conseil pour la réhabilitation de secteurs en difficulté (2004)

La Défense Athis-Mons Vigneux-sur-Seine Mitry-Mory


Fort-de-France

La vitalisation de la ville par les couleurs créoles Les couleurs de Fort-de-France traduisent les lumières et les teintes chatoyantes des Caraïbes. Ce nuancier-conseil s’inspire des traditions, du mélange des cultures indiennes, africaines et européennes mais aussi des coutumes locales des habitants dont le sens inné de l’assemblage des couleurs fait chanter les façades de la ville. Quatre familles de couleurs - les jaunes, les rouges, les bleus et les verts - permettent des harmonies colorées pouvant se décliner à l’infini et redonner à la ville son identité colorée. Après les phases de constat et de création des palettes des couleurs de façades et de menuiseries, des exemples de mise en couleur des façades de certaines rues du centre-ville ont permis aux habitants de mieux visualiser les diverses possibilités d'harmonies que propose le nuancier. Ce travail d'illustration est essentiel et doit contribuer à guider et à inspirer le particulier quand il compose pour sa maison sa propre partition colorée.

Analyse de site, organisation et création d'un système combinatoire des couleurs architecturales (associations palettes générale & ponctuelle) d'un tissu urbain pour la réhabilitation du centre-ville (2003)

Parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse


couleur & paysage Plus de trente ans d’expérience dans le domaine de la couleur appliquée à l’architecture et à l’urbanisme ont permis de mettre au point une méthodologie précise, pointilleuse qui alimente une banque de données inestimable et incomparable sur les habitudes socioculturelles de l’usage de la couleur dans le monde. Pays par pays, région par région, marché par marché… Pour colorer la ville, revaloriser son attrait et son plaisir de vivre, booster sa dimension touristique, éviter les faux-pas, rendre les habitants heureux et fiers de leur ville, assurer la cohérence et la cohésion des architectures en fonction des lieux, des lumières et des caractéristiques des ressources locales, la couleur doit être conçue au plus juste.

Principauté de Monaco-Direction de la Prospective, de l’Urbanisme et de la Mobilité, Cabinet d’Architecture Viguier, Unibail-Confluence de Lyon, Eiffage Aménagement, EPA-Marne Secteur IV-Val d’Europe, EPA-La Défense, Villes de Paris, Lyon, Marseille, Joigny, Joinville-le-Pont, Biarritz, Menton, Fort-de-France, Auxerre, Viviers-en-Ardèche, Epernay, Salers, Dunkerque, Aubervilliers, Limoges, Dammarie-les-Lys, Ivry-s/Seine, Chantiers navals de la Ciotat, Groupes scolaires Pablo Picasso, Frédéric Mistral, Paul Langevin (Berre-l’Etang), Aga, Elf, EDF, CCMP-Raffinerie du Midi (Mitry-Mory), Usines des Cognacs Martell, General Electric-BorgWarner, GSE, Icade-Sethri, Parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse, Cliniques Marzet (Pau) et Saint-Privat (Béziers), Parc Astérix, Parc des Princes, EuroDisney-Paris, Hyundai Hillstate-Corée, Aéroport International In-Chon et Hôpital Universitaire In-Ha de Séoul, Z.A.C. de Honfleur, du Bourg de Serris, de Lamirault, du Triangle de Bellesmes, du Prieuré de Bailly, Z.I. de Mitry-Mory, Acieries Solmer de Fos-s/Mer, Groupe 3F Immobilier, Groupe La Sablière, France-Habitation… nous ont déjà fait confiance.

villes & couleurs… graphisme vu par marie fournier

sensiblement différent

61, rue de Lancry. 75010 Paris www.atelier3dcouleur.com contact@atelier3dcouleur.com tél 01 42 02 34 86 fax 01 42 03 27 73

Profile for A3DC Atelier 3D couleur

11. couleur & patrimoine, la tradition architecturale  

carnet de couleurs n° 11 ...vu de l'atelier, Paris

11. couleur & patrimoine, la tradition architecturale  

carnet de couleurs n° 11 ...vu de l'atelier, Paris

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded