Issuu on Google+

Syndicat Mixte de Gestion du Conservatoire à Rayonnement Départemental

Le Carnaval des animaux Camille Saint-Saëns

Dossier pédagogique Animation scolaire : mardi 22 janvier 2013 à 14h (durée : 1h15) Théâtre Jean le Bleu Manosque Œuvre interprétée en direct par les professeurs du conservatoire Organisateurs : A l’Affiche – Conservatoire des Alpes de Haute-Provence

Le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns est une suite musicale en quatorze épisodes. Cette œuvre, composée en 1886, était destinée à un usage privé ; le compositeur souhaitant avant tout amuser sa famille et ses amis. Elle est écrite pour un petit effectif instrumental comprenant : • une flûte traversière ; • une clarinette ; • un xylophone et un célesta ; • deux pianos ; • et un ensemble à cordes, avec : - deux violons, - un alto, - un violoncelle, - une contrebasse. L’animation scolaire prévue le mardi 22 janvier 2013 à 14h au théâtre jean le Bleu de Manosque est destinée aux élèves des grandes sections (CE2, CM1, CM2) des écoles élémentaires de la Communauté de communes Luberon-Durance-Verdon. L’objectif de cette animation est de faire découvrir cette œuvre aux enfants. Des commentaires permettront de mieux la comprendre et de mieux cerner le monde musical en général. Pour assister à cette animation, un travail préalable en classe n’est pas indispensable ; et la découverte des musiques en direct lors de l’animation saura davantage émouvoir des enfants peu habitués à écouter de la musique en concert. Toutefois, une rapide présentation des instruments et des animaux présentés, peut aider les élèves à mieux se repérer lors de l’animation. Si les enfants et leur famille souhaitent donner une suite à cette animation, le Carnaval des animaux sera présenté en concert avec le célèbre texte de Francis Blanche au théâtre Jean le Bleu le dimanche 3 mars 2013 à 17h, dans le cadre du Week-End musical organisé par A l’Affiche de Manosque. Renseignements : A l’Affiche – 39 rue Grande – 04100 MANOSQUE (tél. 04 92 70 34 19)


Camille Saint-Saëns Sous des dehors quelque peu sévères, Camille Saint-Saëns (1835-1921) cachait une grande espièglerie. C’était un enfant prodige ; dès 11 ans, il jouait en concert accompagné d’un orchestre.

Camille Saint-Saëns en 1846

Camille Saint-Saëns en 1903

Le Carnaval des animaux

Le Carnaval des animaux est une drôle de pièce de musique. En effet le compositeur a souhaité imiter certains animaux avec des instruments de musique ; soit en contrefaisant leur cri ; soit en évoquant le caractère que les humains leur prête.


Cette œuvre est une suite de quatorze courtes pièces : • Marche royale du lion • Poules et coqs • Hémiones • Tortues • L’éléphant • Kangourous • Aquarium • Personnages à longues oreilles • Le coucou au fond des bois • Volière • Pianistes • Fossiles • Le cygne • Final Dans la présentation ci-contre, les textes grisés exposent les intitulés des commentaires qui seront donnés aux enfants lors de l’animation du 29 janvier. Marche royale du lion C’est une « marche » ; une Marche royale. Et comme toutes les marches elle est à deux temps ! Et, en écoutant bien, il est possible d’entendre le rugissement du lion.

Poules et coqs

Présentation du violon et de l’alto


Exemple rarissime de musique purement imitative. Cette pièce met en valeur les violons et l’alto – instrument légèrement plus grand que le violon au son plus grave et plus profond.

Hémiones Présentation du piano Hémiones (ou animaux véloces), pièce jouée uniquement par les deux pianos, très rapide, à base de gammes exécutées tambour battant. Cela rend la course de ces ânes sauvages du Tibet très rapide.

Tortues Avec cette pièce, sera abordée la vitesse, le « tempo » de la musique lors de l’animation scolaire. Pour évoquer les tortues, le tempo de la musique sera lent. Mais pour s’amuser, le compositeur choisi une musique qui, à l’origine, est très rapide ; soit un célèbre « cancan » de Jacques Offenbach. Cette pièce sera donc présentée dans différents « tempos » afin que les élèves s’en imprègnent.

L’éléphant Présentation de la contrebasse L’éléphant met en valeur la contrebasse. L’instrument, plus généralement utilisé pour accompagner, livre ici une très belle mélodie et propose ainsi une autre facette de ses possibilités.


Kangourous Ici le compositeur imite les petits sauts des kangourous. Ainsi, après avoir évoqué le « tempo » de la musique, les enfants découvriront qu’elle peut ralentir ou accélérer.

Aquarium Présentation des différentes couches sonores de l’orchestre Le très célèbre Aquarium permettra aux enfants de découvrir comment est « construite » une musique en entendant le rôle tenu par chaque instrument. Un décorticage sonore où seront peu à peu superposées les différentes « couches » musicales : la basse, l’accompagnement, la mélodie ; mais aussi ce qui donne le « caractère » d’une musique… Une vraie recette de cuisine.

Personnages à longues oreilles Un autre exemple de musique imitative évoquant le « braiement » des ânes ; et, de nouveau, réalisée par les violons.

Le coucou au fond des bois

Présentation de la clarinette

Le coucou Voici venir le mois d’avril Ne te découvre pas d’un fil Ecoute chanter le coucou ! Voici venir le mois de juin, C’est du bon temps pour les Bédouins, J’écoute chanter le coucou. Voici venir la Saint-Martin, Adieu misère, adieu chagrin, Je n’écoute plus le coucou. Robert Desnos, Chantefables (1944) Ici, la clarinette a le privilège de répéter vingt-et-une fois le motif du coucou, sur les deux mêmes notes.


Volière

Présentation de la flûte traversière

Pianistes Pièce humoristique présentant les pianistes comme des animaux peu… savants ; et jouant leurs exercices quotidiens avec difficulté…

Fossiles

Présentation du xylophone

Le compositeur fait ici un subtil parallèle entre les animaux disparus et les « airs célèbres » de l’époque qu’il juge tout à fait dépassés ! Les enfants pourront ainsi pêle-mêle reconnaître Au clair de la lune et Ah ! Vous dirai-je maman. Le xylophone y prend une place particulière en jouant une célèbre mélodie de Saint-Saëns : La danse macabre ; le compositeur se jugeant ironiquement lui-même comme un « dinosaure ».

Le cygne Présentation du violoncelle Le Cygne est certainement la pièce la plus connue de ce carnaval. Il met en valeur le violoncelle avec une magnifique mélodie.

Final En musique, pour terminer une œuvre, un final brillant est de rigueur. Ici, le compositeur reprend de courtes parties des différents mouvements du Carnaval des animaux et effectue un « collage » tels ceux réalisés avec différentes matières en art plastique par les enfants. Le « jeu » sera bien entendu pour les élèves de reconnaitre les différents animaux représentés…


Dossier pédagogique carnaval des animaux 2013