Issuu on Google+

Ashoka dans le Monde Arabe

La mission d’Ashoka est de créer un secteur des citoyens compétitif, innovateur et global pour développer la profession de l’entrepreneuriat social. Depuis 1981, Ashoka a identifié et a investit dans plus de 2600 Entrepreneurs Sociaux leaders dans 70 pays dans le monde. En considérant l’état politique et social des pays Arabes, Ashoka a un grand potentiel d’aider les Entrepreneurs Sociaux à propager leurs idées pour un futur plus ouvert et développé. En 2003, le Bureau Régional dans le Monde Arabe était établit pour faire face aux challenges complexes. Le programme était nommé L’Initiative Arabe Régionale pour l’Entrepreneuriat Social (ARISE) car c’est un effort exercé par les Arabes pour les Arabes. Ashoka dans le Monde Arabe soutien activement les Entrepreneurs Sociaux de la Région dans tous les domaines sociaux, y compris l’éducation, la santé, l’habilitation des femmes, les droits de l’Homme, la paix et la résolution des conflits, la démocratie, l’environnement, le développement économique, l’agriculture, l’eau, l’invalidité, le développement de l›enfance et les droits de l’enfant. Egalement, Ashoka réduit l’écart entre le secteur social et le secteur des citoyens en donnant aux « Fellows » innovateurs une formation du monde d’affaires et une opportunité de former des relations professionnelles. Ashoka encourage ses « Fellows » d’être créative et autonome puisque ces valeurs peuvent jouer un rôle dans le futur de la région en entière. Dr. Iman Bibars, Directrice Régionale d’Ashoka dans le Monde Arabe Iman Bibars a un doctorat dans les études du Développement avec une concentration sur les politiques sociales des états et la reforme, de l’Institut des Études de Développement, de l’Université de Sussex en Angleterre. Son œuvre récent a examiné les dépenses publiques en concentrant sur la sécurité sociale et le filet social de sécurité. Sa thèse a adressée la politique social d’un état, qui inclut l’aide social et la sécurité social pour les pauvres. Elle est co-fondatrice et présidente de l’Association pour le Développement et l’Habilitation des femmes (ADEW), une organisation à but non lucratif qui accorde du microcrédit et de l’aide légale aux femmes à la tête des familles monoparentales. Ayant 22 ans d’expérience dans le planning stratégique, la formulation des politiques ainsi que le développement des communautés et la conception des projets, elle est un véritable expert régional. Elle a une expertise significative dans la rédaction des propositions, la rédaction des rapports, la gestion des projets, l’évaluation et la recherche. Elle a également fait partie du design des programmes de formation pour les activités génératrices de revenus dans les communautés urbains et ruraux en Egypte et dans les pays Arabes. Depuis Mars a, elle est la Directrice Régionale d’Ashoka dans le Monde Arabe.

Les Fellows d›Ashoka dans le Monde Arabe Abdelfattah Abusrour – La Paix – Élu en 2006 – La Palestine Abdelfattah Abusrour est le premier Entrepreneur Social en Palestine d’Ashoka. Exposé à la violence des camps de refugiés à l’enfance, AbdelFattah a libéré son anxiété et frustration à travers l’écriture et le théâtre. Il travail maintenant avec les enfants refugiés pour les engager dans des activités constructives et créatives comme les sports, l’art et le théâtre, en les donnant des méthodes de expression-de-soi alternative et nonviolent. Ahmed Dakrouri – Le Développement Economique – Élu en 2003– L’Égypte Ahmed a développé un système d’agriculture pour la production de récoltes internationales prêtes d’être exporté. Celui-ci a causé l’augmentation dramatique des revenus des agriculteurs les plus pauvres en Égypte, ainsi que la revitalisation des régions entières qui souffrant du manque de développement. Par l’habilitation des agriculteurs avec un revenu stable, Ahmed a commencé de transformer les fermiers passifs aux agricultures avec un revenu fixé. Quand ce groupe est organisé dans un collectif ils peuvent déterminer les types des produits, la superficie de terre à cultiver et les prix de vente.


Ashoka dans le Monde Arabe

Aly Hussein – La Santé- Élu en 2006 – L’Égypte Un problème persistent dans les hôpitaux Egyptiens est le manque du sang, due aux attitudes culturels envers le don du sang ainsi qu’une chaine logistique lente. L’Entrepreneur Social Aly Hussein a offert des examens de santé gratuite en échange du don du sang, ainsi qu’il a amené une campagne médiatique agressive pour la promotion du don de sang. En outre, il appel pour une législation qui oblige les citoyens à donner du sang quand ils obtiennent des documents légales comme un permit de conduire, pour avoir des réserves stables du sang dans tout le pays. Dina Abd el Wahab – Les droits des handicapés – Élu en 2003 – L’Égypte La mère d’un enfant trisomique, Dina tient la croyance qu’il faut commencer avec les enfants pour changer les attitudes de la société pour l’inclusion des handicapés. Dina a introduit un programme d’intégration des enfants handicapés dans les écoles partout dans le Monde Arabe. En collaborant avec d’autres parents et défenseurs, elle vise à influencer l’opinion publique ainsi que les politiques publiques à travers la promotion et l’éducation. Ehaab Abdou – L’Insertion de la Jeunesse – Élu en 2003 – L’Égypte Ehaab offert une opportunité pour les jeunes égyptiens de réaliser leurs rêves et exécuter leurs idées innovatrices à travers le réseau de Nahdet Masr (NMN). À travers cette association Ehaab vise à insérer la jeunesse pour faire partir du futur du pays, et en même temps combattre les sentiments dominants d’isolement et de pessimisme. Emad Mubarak – Les Droits de l’Homme – Élu en 2007 – L’Égypte L’Entrepreneur Social Emad Mubarak mène une lutte pour la liberté académique dans les universités égyptiennes, qui ont 2,5 millions d’étudiants et 34,000 employés. Il vise à appliquer la Déclaration du Lima de 1988 qui porte sur la liberté académique. Mubarak combatte pour que tout la communauté académique détenant la liberté de penser, la liberté d’expression, la liberté d’assemblée et d’association. Essam Ghoneim – La Santé – Élu en 2007 – L’Égypte Essam Ghoneim se concentre sur l’éducation des enfants de l’Égypte, mais à travers des moyens non-traditionnels. Il reconnait que la nutrition et la santé des enfants affectent indirectement leur performance académique. Donc Essam vise à introduire des nutritionnistes dans les crèches et les écoles primaires où ils peuvent améliorer la santé des étudiants et ainsi leur performance académique aussi. Hanaa Helmy – Les droits des handicapés – Élu en 2005 – L’Égypte Hanaa vise à libérer les enfants handicapés physiquement et leurs familles par la provision des services et de l’équipement qui permet les enfants de se déplacer librement et indépendamment. Hany El Miniawy – Logement Accessible – Élu en 2004 – L’Égypte A travers la construction des logements accessibles et écologiques pour les communautés pauvres en Égypte, Hany transfert sa connaissance et expérience des matériaux de construction et les techniques aux jeunes des communautés pauvres. Ainsi ils ont l’accès à l’emploi pour le court-terme et les capacités de répliquer ce modèle dans leurs communautés, en particulier en vue de l’hausse des quartiers pauvres. Hisham El Rouby - L’Insertion de la Jeunesse – Élu en 2003 – L’Égypte Hisham aide les jeunes adultes à trouver des offres d’emploi et du bénévolat à travers une formation des capacités et des qualités des dirigeants dès l’abord. Ainsi ils peuvent poursuivre des carrières enrichissantes et en plus ils contribuent au développement économique et social de la société. Jacqueline Sfeir – L’Éducation – Élu en 2007 – La Palestine L’entrepreneur Social Jacqueline Sfeir a travaillé sur sa vision éducatif « the Holistic Integrated Conceptual Framework » pour 21 ans. Elle a formé des professeurs, des parents et des enfants partout dans le Monde Arabe. Jacqueline veut changer le concept d’une école d’un lieu de service à un agent actif dans le processus du développement en concentrant sur l’esprit critique et l’indépendance des étudiants. Lynn Freiji – L’Éducation – Élu en 2003 – L’Égypte Le centre d’éducation pour l’environnement de Lynn Freiji est situé hors du Caire et offert les enfants une opportunité d’apprécier la nature et les ressources de la Terre, à travers des activités interactives.


Ashoka dans le Monde Arabe

Magda Iskander – La Santé – Élu en 2003 – L’Égypte L’idée de Magda travail sur un écart très important dans la société Egyptienne. Dix pourcent des personnes âgées en Égypte sont dépendants aux autres pour l’aide, mais il n’existe pas des services d’aide à domicile dans le pays. Pour remplir cette demande, Magda a créé la profession de l’aide à domicile en formant des infermières et les offrir de l’emploi avec les personnes âgées. À travers son initiative, elle satisfait les besoins des personnes âgées et elle offert aux femmes des faible revenus une opportunité de formation et d’emploi. Magda Sami – Les droits des handicapés – Elu en 2005 – L’Égypte L’Entrepreneur Social Magda Sami répond au manque des thérapeutes qualifiés comme auxiliaires de vie pour les enfants handicapés. Elle a construit un programme de formation pour les thérapeutes où ils apprennent les principes de l’ergothérapie, l’orthophonie et comment se traiter avec les enfants de nombreux handicaps. Magda est entraine d’établir un complexe compréhensif où les étudiants avec nombreux handicaps auront l’accès l’éducation et les soins des thérapeutes bien qualifiés. Magdy Aziz – L’Égalité entre les sexes – Elu en 2005- L’Égypte Magdy Aziz fait l’appel pour l’égalité entre les sexes dans les écoles publiques dans le gouvernorat de Minya, qui se trouve dans une région sous-développée dans la Haute-Egypte. Magdy a construit un programme pour s’assurer que tous les enfants auront les mêmes expériences académiques et sociales à travers l’accès équitable à l’éducation. Maged Hosny – L›emploi– Elu en 2008 – L’Égypte Maged a un objectif à long-terme pour changer les politiques culturales et officielles qui concernent le recrutement. Il a crée un programme de conseil d’orientation professionnelle pour développer les capacités des étudiants, informer les étudiants aux besoins du marché du travail et les aider à trouver un emploi. Le modèle de Maged inclut la collaboration avec les institutions gouvernementales, les recruteurs du monde des affaires, les universités, les lycées, les institutions de formation et autres organisations du secteur citoyens. Maha Helali – Les droits des handicapés – Elu en 2007 – L’Égypte En se rendant compte que les besoins de la population autistique en Égypte sont ignorés, Maha emploi une approche à multiple facettes pour l’inclusion des personnes autistiques dans la société. Maha offre nombreux programmes et des formations des capacités pour les personnes autistiques ; ainsi que mener des campagnes pour sensibiliser la société autour des droits des personnes autistiques et pour aboutir à l’acceptation de la société. Maher Bushra –Les Droits de l’Homme – Elu en 2003 – L’Égypte L’Entrepreneur Social Maher Bushra travail dans le gouvernorat de El Minya dans la Haute-Égypte. À travers son initiative il travail avec plusieurs groupes marganlisés comme les carriers, dans un effort pour les informer de leurs droits de citoyennité et pour encourager leur participation civile et economique dans la société. Marwa El Daly – La Philanthropie – Élu en 2007– L’Égypte Marwa El Daly vise à raviver la philanthropie organisé dans le Monde Arabe en utilisant l’héritage culturelle de « Waqf », un fonds où les entrepreneurs du monde d’affaires ainsi que les citoyens de la société peuvent contribuer et diriger. Marwa a déjà établit pour la première fois dans 50 ans, un fonds philanthropique indépendant de la Ministère des Affaires Religieuses M›hammed Abbad Andaloussi – L’Éducation – Élu en 2007 – Le Maroc L’Entrepreneur Social est le premier ‘fellow’ d’Ashoka au Maroc. L’idée de M’hammed consiste à construire un secteur des citoyens responsable en approfondissant la collaboration entre le monde des affaires, la communauté et le gouvernement pour améliorer le système d’éducation marocain. L’objectif est d’utiliser l’expertise et les outils du secteur des affaires pour doter les écoles des capacités financières et techniques pour élever la qualité de l’éducation, qui mènera au développement et au progrès générale. Mohamed Abou El Naga – Le Développement Economique – Élu en 2005 – L›Égypte Mohamed Abou El Naga a crée un créneau dans le marché égyptien pour la fabrication manuelle des papiers surtout en considérant l’histoire de 6000 ans de fabrication des papiers en Égypte. En même temps, cette initiative pour Mohamed vise à créer des opportunités de travail en particulier pour des femmes qui n’ont pas une formation technique.


Ashoka dans le Monde Arabe

Mohamed Nagi – Les Droits Environnementales & Civiles– Élu en 2003 – L’Égypte Mohamed fourni les citoyens avec des outils et des ressources pour renforcer leurs droits de citoyenneté, comme étant les gardiens de l’environnement. En donnant les citoyens une voix, Mohamed les aide à protéger l’écologie et les ressources naturelles de leur communauté. Mohamed Shaalan – La Santé – Élu en 2007 – L’Égypte L’Entrepreneur Social Mohamed Shaalan élimine les idées fausses autour du cancer de sein. Il a établit le premier complexe compréhensif avec des services pour les patients du Cancer de sein- « The Breast Cancer Foundation of Egypt ». Il vise à éliminer le tabou social autour du Cancer de sein résultant de détection tardée et les soins pré- et postopératoire. Son fondation aussi génère des recherches, la médicalisation et la réhabilitation des patients. Nabil El Mogi – Le Développement Économique – Élu en 2006 – L’Égypte Nabil a développé une nouvelle culture pour le développement du désert, la création d’une nouvelle profession industrielle et un nouveau produit pour les marchés locaux et pour l’exportation. Son idée est de changer la philosophie traditionnelle des récoltes des valles à une philosophie contemporaine adaptée au désert. Ola Abu Al Ghaib – Les droits des handicapés – Élu en 2007 – La Palestine Les femmes handicapées représentent la population la plus marginalisée non seulement dans le monde Arabe, mais aussi dans le monde. L’Entrepreneur Social Ola Abu Al Ghaib, une femme handicapée, travail pour l’habilitation de ce groupe sur le niveau social et légal. Ola a fondé une organisation de secteur citoyen qui fait la pression pour les droits des femmes handicapées et offre des services et de la formation pour les rendre indépendants et des citoyens actives dans la société. Ranwa Yehia – La jeunesse et la technologie – Elu en 2008 – L’Égypte La jeunesse arabe est enseignée d’accepter les normes sociales sans question et l’esprit de critique et l’expression de pensée sont découragés. Pour résoudre ce problème, Ranwa a créé des camps pour la jeunesse Arabe pour les former dans la technologie. Elle emploi des méthodes d’enseignement qui encouragent la participation des étudiants, félicitent l’esprit critique et améliorent la confiance en soi. Après les camps Ranwa dirige des projets communautaires créé par la jeunesse pour continuer de développer leurs capacités, leur confiance et l’esprit entrepreneurial gagné pendant les camps. Raghda Boutros – La Collaboration Privé/Publique – Élu en 2008 – La Jordanie Raghda a établit Ruwwad (entrepreneurs en Arabe) en 2005, la première organisation en Jordanie et le Levant qui est financé par des citoyens et des entreprises du secteur privé. Cette organisation propage les principes de responsabilité et de compréhension entre les groupes socio-économiques différents en Jordanie, pour encourager le développement dans les quartiers pauvres. Ruwwad support nombreuses initiatives pour soutenir la jeunesse, la bonne citoyenneté, l’entrepreneuriat social et à la fin le changement des politiques. R. S. – La Santé – Élu en 2006 – L’Égypte R. S. limite la propagation de SIDA et les maladies sexuellement transmissible parmi les prostituées en Egypte, pour faire face à la propagation de ces maladies fatales dans la population égyptienne, surtout parmi les femmes et les enfants. Saadya El Wafy – La Réduction de la Pauvreté – Élu en 2007 – L’Arabie Saoudite Notre premier entrepreneur social en Arabie Saoudite, Saadya AlWafy, a développé une modèle durable pour la réduction de la pauvreté, visant particulièrement les femmes pauvres. Elle approche une communauté à la fois, en construisant une relation de confiance avec la population et ensuite elle fourni une formation aux leaders et facilitateurs locaux qui forment des conseils locaux pour s’adresser aux questions de la pauvreté. Salah Arafa – L’Engagement Civique - Élu en 2004 – L’Égypte Salah a créé un modèle durable communautaire pour le développement basé sur le principe que la modernisation ne s’agit pas seulement de l’urbanisation ou le déménagement aux villes. Son approche vise à résoudre les problèmes sociaux, économiques et politiques qui se trouvent dans les communautés locaux. Son programme contient une formation pour les agriculteurs, l’usage efficace des ressources naturelles, et l’alphabétisme. Il insiste aussi sur la démocratie dans le processus décisionnelle.


Ashoka dans le Monde Arabe

Sameh Seif – L’Environnement – Élu en 2006– L’Égypte L’entrepreneur Social Sameh Seif a construit un système des égouts dans les régions ruraux à la fois écologique et abordable. Il aide à l’habilitation de la communauté, renforce les efforts de planning pour l’infrastructure et encourage la participation des femmes. Son modèle des fosses septiques se soucie de l’environnement à l’inverse des systèmes traditionnels qui ignorent la profondeur des nappes phréatiques et qui peuvent être débordé. Samy Gamil – Les droits des handicapés – Élu en 2007 – L’Égypte Samy Gamil fourni les sourds avec des services, de l’équipement et des outils pour les rendre plus compétent dans le domaine informatique. À travers son initiative, il aide à l’habilitation des sourds qui gagnent une indépendance financière, la confiance en soi et le respect de leurs communautés. Sani Youssef – La Santé – Élu en 2008 – L’Égypte Sani Youssef a commencé une initiative multidimensionnelle qui vise à aider les personnes vivant avec le SIDA en Égypte pour participer complètement dans la vie et combattre les stigmates et l’isolement. Son initiative fourni des services compréhensifs à cette communauté et mène des campagnes de sensibilisation des issus de SIDA. Sani espère de changer les attitudes de la société envers les personnes vivantes avec le SIDA, leurs familles et comment les patients perçoit eux-mêmes. Sarah Trad – La Santé – Élu en 2006 – Le Liban Sarah Trad vise à résoudre le problème en augmentation de la toxicomanie au Liban avec une approche nontraditionnelle, basé sur le concept que les toxicomanes ne sont pas des criminelles mais ils ont une maladie mentale curable. À partir de ce principe, Sarah a fondé Skoun- un centre de réinsertion avec un service de consultation externe où les traitements sont adaptés individuellement. Ses méthodes de traitement de la toxicomanie, la lutte contre la toxicomanie et la promotion sont appliquées à travers toute la région. Seham Ibrahim – Les enfants des rues – Élu en 2006 – L’Égypte Seham adopte une approche compréhensive en s’adressant au phénomène des enfants des rues, qui sont environ 1 million des enfants au Caire seulement. Son initiative fournit des services aux enfants eux-mêmes, en travaillant avec ses familles et l’ensemble de la communauté pour s’attaquer aux fondements des circonstances dures des enfants. Selim Mawad – L’Engagement Civique – Élu en 2006 – Le Liban Selim Mawad est un des premiers Entrepreneurs Sociaux d’Ashoka au Liban. Son organisation de secteur citoyen « Sustainable Democracy Center » vise à inculquer le sens d’engagement civique dans la jeunesse Arabe, ainsi que la croyance dans la responsabilité, la transparence et le processus démocratique. Sherif El Ghamrawy – L’Environnement – Élu en 2004 – L’Égypte L’entrepreneur Social Sherif Ghamrawy a établit un complexe écologique qui s’occupe de la majorité des déchets du Sinaï, y compris plusieurs hôtels sur le cote. Aujourd’hui il aide la réserve naturelle de Saint Catherine et la ville de Taba de développement un système de management des déchets. En fournissant des programmes de formation et la promotion, son modèle se propage rapidement dans le pays. Tamer Bahaa – Les droits des handicapés – Élu en 2003 – L’Égypte Tamer Bahaa se combatte contre les stéréotypes égyptiens des sourdes-muets, qui sont perçus d’avoir des capacités intellectuelles réduites. Son initiative vise à aboutir à un alphabétisme universel parmi les sourdes-muets, à travers des services compréhensives et la promotion. Tamer a fondé la première association pour les sourdes en Égypte et a gagné une recognition nationale pour son travail. Tandiar Samir – La Santé – Élu en 2003 – L’Égypte Tandiar vise à professionnaliser le secteur des infermières en Égypte par fournir d’une formation compréhensive aux nouvelles infermières. À travers son initiative, elle réduit les maladies, les infections et les morts résultants des erreurs des hôpitaux. En même temps elle inculque dans les infermières l’importance des soins de haute-qualité, car elles ont un contact continuel avec les patients. Tarek Ramadan – L’Arbitrage des Conflits - Élu en 2008 – L’Égypte Les régions ruraux en Égypte ainsi que les banlieues marginalisées ont une population qui augmente rapidement et ne tiennent pas des systèmes officiels d’arbitrage des conflits. Les tensions sont à la hausse en vue de la diminution d’espace et des ressources, et menacent le calme en résultant dans une violence sans médiation. Tarek a développé une structure compréhensive pour l’arbitrage local qui vise à résoudre des conflits, identifier les leaders des communautés et former les facilitateurs locaux dans la résolution de conflits et les techniques de conciliation.


Ashoka dans le Monde Arabe

Wael Hmaidan – L’Activisme Communautaire – Élu en 2008 – Le Liban À la suite des années de guerre, la société libanaise perçoit le succès relatif à l’argent et l’accès au pouvoir. Wael veut ajouter à la définition du succès les contributions à la société. À travers ses deux organisations « IndyAct » et « IndyYouth », il soutien des innovateurs sociaux, appelant « les activistes indépendants », dans leurs projets et il encourage la jeunesse de trouver des solutions créatives pour les problèmes de développement, sociales, et écologique actuels.


Ashoka histoire et Fellows pour le Website (FR)