Page 1

#

21

MAI > JUIN 2014


* Le combat continue

CRÉA : mentysdesign.com & lanoisetteparis.com // PHOTO : ©Hans Gedda/Sygma/Corbis // MAQUETTE : legauchergraphic.com // Espace offert par As De Pixel


Sommaire p. 8

Twin-Niwt

Jean-Baptiste Interview • Page 6 FORT

88..pp

Katerina et s i tp aB - n aeJ Kamprani TRO16 F Design • Page

Armelle Ita

Jean-Baptiste Musique • Page 28 FORT

88..pp

Nicolas et s i tp aB - n aeJ Evariste

TRO36 F Photo • Page

4


Festival du Cinéma Chinois et s i tp aB - n aeJ en France TROF Motion • Page 46

p. 8

Chrysope

Jean-Baptiste Illustration • Page 58 FORT

Valentine Gauthier Mode • Page 70

p. 8

Solidays 2014

Jean-Baptiste Festival • Page 80 FORT

5


Twin-Niwt interview Twin-Niwt, créé par Sandrine Kerfante, est un blog présentant des créations, photographiques pour la plupart, sur le thème de la gémellité, du duo, du double. Un blog aux allures de galerie collectant et présentant de très belles trouvailles.

twin-niwt.tumblr.com

6


Photo : Alix Martinez

7


Photo : Ariko Inaoka

8


Twin-Niwt

... Aintitulé S de PIXEL : Bonjour Sandrine Kerfante, vous tenez le blog «twin-niwt». Vous y publiez des créations, en grande majorité photographiques, autour du thème du double et de la gémellité. D’où vous est venue cette passion ? Sandrine Kerfante : J’ai toujours été fascinée par la gémellité, le double, l’idée du duo, de répétition, de symétrie, de reflet... et toute la symbolique qui y est associée. Je trouve que c’est un thème intéressant et souvent présent dans la photographie, de manière plus ou moins consciente. Ma mère est jumelle, ça vient peut-être de là ! Avant de créer ce blog, j’avais déjà des carnets où je découpais et collais des visuels sur ce thème. C’est donc tout naturellement que l’idée de partager cette passion via internet s’est imposée à moi.

9


Photo : Alison Brady

10


11


J’ai toujours

été fascinée

par la gémellité,

le double,

l’idée du duo, de répétition,

de symétrie, de reflet…

12


Photo : Gustavo Lacerda

13


Photo : Frieke Janssen

14


... Aartistes S de PIXEL : Comment procédez-vous pour sélectionner les dont vous présentez le travail ? S.K. : Je passe beaucoup de temps sur des blogs ou sites de photographes, dans les expos… J’ai donc eu l’idée de réunir toutes les images qui me plaisaient sur ce blog afin de partager ma passion pour la photo. Je fonctionne au coup de cœur : photographes connus, inconnus, pointus ou débutant… une sélection variée d’artistes.

... AdeS ces de PIXEL : Le blog vous a-t-il permis de rencontrer certains artistes ? S.K. : Oui, je suis en contact avec certains artistes grâce à ce blog. Et des personnes m’envoient leurs images pour y être publiées.

... Aa-t-il S de PIXEL : Parmi toutes les photos que vous présentez, y en une qui vous touche plus particulièrement ? S.K. : Je n’ai pas de préférence, vraiment. Trop difficile de choisir !!!

... AS de PIXEL : Envisagez-vous une suite à votre projet? S.K. : Oui, un projet de livre est en cours, une maison d’édition m’a contacté pour me proposer ce projet !

15


Katerina Kamprani design Katerina Kamprani s’est amusée à repenser les objets du quotidien en les rendant difficile d’usage. Un détour réussi par le design pour cette architecte grecque : sa série « The Uncomfortable » est à la fois créative et amusante.

www.kkstudio.gr

16


17


18


Katerina Kamprani

... Uncomfortable AS de PIXEL : Bonjour Katerina Kamprani, votre projet « The » est un ovni dans le monde du design. Vous vous êtes posé la question de comment rendre un objet difficile à utiliser, ce qui donne un résultat à la fois réussi et drôle. Comment a germé cette idée ? Katerina Kamprani : Après avoir étudié les habitudes des utilisateurs et étant passionnée de design, un jour j’ai pensé à une salle de bain qui serait inconfortable et l’idée commença à se former. Penser les objets du quotidien d’une autre manière me semblait intéressant et essayer de designer des choses pour les rendre difficiles à utiliser est extrêmement drôle!

19


... AlaSmême de PIXEL : Est-ce qu’on crée un objet non fonctionnel de manière qu’un objet fonctionnel ? Comment procédezvous ? K.K. : La première partie consiste à choisir un objet et d’analyser les étapes par lesquelles un utilisateur passe pour l’utiliser. Jusqu’à ce point, c’est également vrai pour la conception d’objets fonctionnels. Après cela, les choses varient car mon but est de saboter l’usage de l’objet. Ma principale ligne directrice est de maintenir autant d’éléments d’origine que je peux. J’essaie aussi de faire des objets difficiles à utiliser, mais pas complètement inutiles. De cette façon, au premier abord, les objets que je conçois semblent être conçus pour être utilisés.

... AEtSpourquoi? de PIXEL : Laquelle de ces créations préférez-vous? K.K. : J’aime l’arrosoir, même s’il est complètement inutile. C’est probablement une machine à mouvement perpétuel. C’est l’un des rares objets que j’ai conçus qui semblent avoir un caractère, j’ai l’impression qu’il se regarde lui-même, comme une introspection.

20


21


22


Essayer de designer

des choses pour les rendre difficiles

à utiliser

est extrêmement drôle !

23


24


25


... Auniquement S de PIXEL : Peut-on se procurer l’un de ces objets ou sont-ils destinés à rester à l’état de concept ? K.K. : Pour l’instant, tous les objets ne sont que des images 3D et à la base ils étaient destinés à l’état de concept. Mais dernièrement, je suis tentée de réaliser des prototypes !

... Ainconfortables S de PIXEL : Y aura-t-il une suite avec la création d’autres objets ? K.K. : Le projet est censé continuer même si je conçois également de réels objets, confortables ceux-ci, en prenant mon temps et en me forçant à penser utilement. J’apprécie toujours un petit « uncomfortable brainstorming » qui constitue une parenthèse vraiment amusante au milieu de la réalité. J’espère qu’il y en aura de plus en plus à l’avenir !

26


27


Armelle Ita musique À mi-chemin entre les jeux vocaux africains de Zap Mama, les envolées jazz soul de Nina Simone et l’ambiance trip hop d’un Portishead acoustique, il suffit de quelques notes pour embarquer avec le trio porté par Armelle Ita.

www.makemeprod.com www.facebook.com/ArmelleIta

28


Photo : ClĂŠment Puig

29


30

Illustration : Nicolas FĂŠlician & Woozmoon


Armelle Ita

... Nina Q  uel(le) artiste reconnu(e) vous inspire ? Simone, pour son charisme et sa générosité. ... QIl uel(le) artiste moins reconnu(e) mériterait de le devenir ? y en a tellement… ! Je pense à Gaïo et Isaya qui sont dans le même label que nous, mais aussi à tous les groupes qui évoluent autour de nous et qui méritent d’être connus !

... «Parmi vos propres créations, laquelle préférez-vous ? Kora Song ». C’est une chanson sans texte, juste des onomatopées, elle fait marcher l’imaginaire, chacun peut se l’approprier.

31


... Quelle pourrait être votre devise ?

Carpe

diem

Ce n’est pas très original, mais c’est la base.

32


Photo : ClĂŠment Puig

33


34


Leur actualité ! Notre premier EP est sorti le 7 avril dernier, nous sortirons un clip courant mai, ainsi que de nouveaux sons rapidement. En mai nous serons à Gap au Cabaret Pop puis sur le festival de Robion en première partie de Yasmine Hamdam. Nous faisons beaucoup de résidences pour fignoler le spectacle et nous préparons pleins de vidéos de live, de concerts à emporter… On essaye de créer du contenu autour du disque.

Photos : Clément Puig

35


Nicolas Evariste photo Photographe originaire de la région de Granville, dans la Manche, les premiers pas en photographie de Nicolas Evariste se sont fait en 2006. Depuis ses débuts, il a privilégié le noir et blanc ainsi que le format carré, tout en favorisant la recherche de l’esthétisme et du minimalisme.

www.nicolas-evariste.fr

36


Over the Mountains - Granville (50)

37


Pipe - Saint-Pair-sur-Mer (50)

38


Nicolas Evariste

... LeQ uel(le) artiste reconnu(e) vous inspire ? photographe anglais Michael Kenna est pour moi une grande source d’inspiration. Il a une technique incroyable, d’autant plus qu’il travaille en argentique. J’aime la sérénité qui se dégage de ses œuvres et la simplicité de ses compositions. Ses paysages d’Asie me font particulièrement rêver ainsi que sa série sur les pyramides de Gizeh. De véritables chefs-d’œuvre !

... QCeuel(le) artiste moins reconnu(e) mériterait de le devenir ? n’est pas évident de répondre à cette question. Il y a énormément de très bons artistes qui mériteraient d’être cités. Grâce à internet et au développement des réseaux sociaux (spécialisés ou non), il est possible de découvrir assez facilement de nombreux talents et ce, dans différents domaines artistiques. Des sites comme Behance, Art Limited ou encore 500px regorgent d’œuvres merveilleuses !

39


... Quelle pourrait être votre devise ? Véritable moyen d’expression et d’évasion, pour moi :

La photographie

parle plus

que les mots À travers mes images, je ne cherche pas forcément à montrer les choses telles qu’elles sont, mais à partager une vision personnelle et artistique de ce qui nous entoure. Je favorise la recherche de l’esthétisme et de la simplicité. Le minimalisme est un style que j’affectionne particulièrement. J’aime jouer avec l’espace et le « vide », afin de trouver une composition qui mettra en valeur le sujet. Le fait de supprimer les couleurs renforce également ce côté épuré. Le noir et blanc déconnecte de la réalité et laisse plus de place à l’imagination et à l’interprétation du cliché.

40


The Arrival - Granville (50)

41


42

Walk the Line - Pointe d’Agon (50)


Black Sun - Saint-Léonard (50)

... LaParmiphotovosintitulée propres créations, laquelle préférez-vous ? « Black Sun » fait partie de mes photos favorites. La lumière était incroyable et le soleil ainsi que les nuages très bien placés. Une scène magique à vivre ! J’ai eu beaucoup de chance de me trouver là, surtout qu’à la base je n’avais pas prévu d’aller faire de photos… mais mon appareil étant très souvent avec moi, je n’ai pas pu résister. Plus généralement, la baie du Mont-Saint-Michel est un endroit magnifique. Les paysages, sculptés par les marées et le temps, sont toujours différents. Je ne m’en lasse pas. Et ce petit triangle, visible d’un peu partout à des kilomètres à la ronde, ajoute une véritable touche mystique au panorama !

43


Son actualité ! Deux expositions sont prévues prochainement : • Le Festival Photographique de Moncoutant dans les Deux-Sèvres (79) où 12 photos de ma série Dark Zoo seront présentées en très grand format, du 14 Juin au 30 Septembre 2014. • Et une exposition conjointe avec les photographes Jacques Anger, Pascal Lecoeur et Philippe Delval à Espace Jacques Auriac de Saint-Jean-le-Thomas dans la Manche (50), du 19 au 25 juillet 2014. En parallèle, j’ai également ma propre galerie où j’expose mes travaux tout au long de l’année, à Montmartin-sur-mer (50). Concernant mes projets artistiques, je compte compléter, dans les semaines à venir, mes séries Dark Zoo et Contre Vents et Marées. J’ai quelques idées en tête que j’aimerais réaliser ! Ma page Facebook : www.facebook.com/NicolasEvaristePhotography

44


The Rock - Granville (50)

45


Festival du Cinéma Chinois en France motion La quatrième édition du Festival du Cinéma Chinois en France se déroule jusqu’au 1er juillet 2014. La manifestation a débuté le 12 mai 2014 à Paris, au cinéma Gaumont Champs-Élysées – Marignan où les films sont projetés pendant environ un mois.

www.festivalducinemachinois.com

46


47


L

e Festival se poursuit ensuite durant les mois de mai et de juin à Marseille, Cannes, Lyon, Bron, Strasbourg, Biarritz et l’Île de la Réunion. Les films de la sélection projetés dans les salles situées en province resteront sur les écrans pendant environ une à trois semaines selon la programmation choisie. Créé en 2011 par l’administration chinoise en charge du cinéma, de la télévision et de la radio ainsi que par le Ministère de la Culture de Chine, ce nouveau rendezvous franco-chinois organisé par le Centre Culturel de Chine à Paris (dont la Mairie du 13e est partenaire) avec le concours du groupe Pathé, a pour objectif de faire découvrir au public français la richesse et la diversité du cinéma chinois. Une douzaine de films très récents, inédits en France et représentant tous les genres (films d’auteur, blockbusters, films d’action, drames, comédies romantiques, films d’Histoire...) permettront aux spectateurs français d’apprécier les productions chinoises, et ainsi mieux connaître le pays et sa culture. Ce panorama représente en quelque sorte un «best of» global de la production chinoise du moment.

48


EINSTEIN ET EINSTEIN de Cao Baoping A Xian, de nos jours, Li Wan, une adolescente de 13 ans est élevée par ses grands-parents. Son père qui est divorcé et remarié, n’a jamais été proche de Li Wan. Trop occupé par son travail et par sa nouvelle vie, il n’a jamais osé dire à sa fille qu’elle avait un demi-frère. Le père offre un petit chien à Li Wan. Celle-ci, d’abord hostile à l’animal, va progressivement s’attacher à lui. Un jour Einstein (c’est le nom qu’elle a donné au chien) s’enfuit… 49


FLY WITH THE CRANE de de Li Ruijun Lao Ma, 73 ans, et son ami Lao Cao furent autrefois des fabricants de cercueils réputés. Mais la loi a changé et la crémation est désormais obligatoire. Ma passe désormais son temps en compagnie de ses petits- enfants. Lorsque Ma revient au village après la fête de la mi automne, il apprend que son ami Cao est décédé et que son cercueil a été secrètement enterré près d’un lac… 50


Faire connaître au public français

ce formidable

essor du

cinéma chinois 51


52


AMERICAN DREAMS IN CHINA de Peter Chan Comment trois camarades d’université ont construit un empire en enseignant l’anglais à leurs compatriotes ! En 1985, Chen Dongqing, Wang Yang et Meng Xiaojun sont candidats à l’obtention d’un visa afin d’aller compléter leurs études aux États Unis. Finalement un seul partira. Après moult péripéties, au début des années 1990, aux prémices du développement de l’économie chinoise et pour répondre à une demande de plus en plus importante, les deux qui sont restés créent une école enseignant l’anglais. EXTRAIT: Kolumbus

53


54


LE ROI SINGE de Cheang Pou Soi - en 3D Un renard des neiges rend visite au Roi Singe Sun Wukong alors qu’il est encore dans son œuf de pierre. Devenu adulte, il rencontre de nouveau le renard mais celui-ci est devenu une splendide jeune fille vêtue de fourrures. Ils tombent amoureux sans savoir que le démon Roi Taureau a d’autres projets pour eux. Pendant plus de 100 minutes, le film raconte les péripéties qui verront le Roi Singe se rebeller contre le dirigeant du ciel, l’Empereur de Jade. 55


56

Einstein et Einstein de Cao Baoping


Infos pratiques Plein tarif : 9€ Etudiants, Chômeurs : 7€ -14 ans : 4€

La sélection 2014 : - LE ROI SINGE de Cheang Pou Soi (en 3D) - EINSTEIN ET EINSTEIN de Cao Baoping - VIVRE ET MOURIR A ORDOS de Ning Ying - FLY WITH THE CRANE de Li Ruijun - MY LUCKY STAR de Dennie Gordon - BEIJING LOVE STORY de Chen Sicheng - THE WHITE STORM de Benny Chan - AMERICAN DREAMS IN CHINA de Peter Chan - YOUNG STYLE de Liu Jie - MY RUNNING SHADOW de Fang Gangliang - SILENT WITNESS de Fei Xing - LE PROMENEUR D’OISEAU de Philippe Muyl

57


Chrysope illustration Jusqu’à aujourd’hui, rien ne semblait relier l’univers enfantin à celui des films d’horreur. C’est pourtant la sensation que nous avons eue en découvrant les illustrations de Chrysope. Entrez dans son univers teinté de noir et blanc.

www.chrysopeillustration.ultra-book.com

58


59


60

Fucking Sweet Life


Chrysope

... Stéphane Quel(le) artiste reconnu(e) vous inspire ? Blanquet, pour l’incroyable puissance d’expression de ses dessins, la superbe densité de son univers toujours à vif, son inventivité prolifique, la présence chez lui d’une évidente recherche et exploration permanente tant sur le fond que sur la forme et, bien sûr, la grande maîtrise de son trait.

... QLuca uel(le) artiste moins reconnu(e) mériterait de le devenir ? Villani, parce qu’il est inventif, curieux, qu’il a un talent pluridisciplinaire et qu’il est en évolution perpétuelle dans son travail.

61


... Quelle pourrait être votre devise ? Ne vous souciez pas de n’être pas remarqué ;

cherchez plutôt à faire quelque chose de

remarquable

Confucius

C’est bien plus ardu qu’il n’y paraît, surtout dans notre époque d’hyper médiatisation / consommation et de culte du « moi ».

62


63


Dans le train...

... Plaquelle armi vos propres créations, préférez-vous ? Je suis particulièrement attachée au dessin que j’ai intitulé « Dans le train… » parce qu’il réunit des choses que j’adore : la solitude, les voyages en train et la forêt qui me ramènent toutes trois à une forme d’humilité extrêmement intense. Ce dessin est une métaphore de ce qu’on peut expérimenter lorsqu’on est seul avec soimême : le vertige de notre monde intérieur et l’expression pure de ce que nous sommes vraiment.

64


Ingrid au Bain

65


Chut

66


Long Way Home

67


Jeu de hasard - Collaboration pour Escupitojo Monstruos N째04 avec Abisal Colectivo

68


Son actualité ! Mon actualité est assez sobre car j’ai tendance à faire un rejet de certaines méthodes de communication contemporaines que je trouve violentes dans leur flux, leur manque de profondeur et leur tendance à substituer le virtuel et le superficiel à l’authenticité de la communication réelle d’antan d’une façon extrêmement pernicieuse. Je me réfugie dans la lecture d’essais, la réflexion solitaire et je ne vends, sauf exceptions, plus aucun original (ce qui s’accorde mal avec le travail des galeries, pour aggraver mon cas !). Je veux m’effacer au maximum derrière mes dessins pour qu’ils soient un point de contact unique et brut avec l’extérieur (c’est un feu plus long mais plus authentique et plus intense je crois). Je collabore au gré des rencontres et des sollicitations : je publie régulièrement dans divers Artzines d’horizons géographiques divers et toutes ces publications me contentent pleinement. Je souhaite partager mon univers, le décliner, le faire circuler et voyager.

69


Valentine Gauthier mode La marque Valentine Gauthier trouve ses aspirations dans les notions de raffinement, de fausse nonchalance, de modernité aux influences alternatives. Un état d’esprit désinvolte et des sens exacerbés qualifient sa femme.

www.valentinegauthier.com

70


71


72


Valentine Gauthier

... Pierre Q  uel(le) artiste reconnu(e) vous inspire ? Charpin. «Sensible», «Pur», «Radical» sont les trois mots qui me viennent à l’esprit pour définir ce qu’est pour moi le travail de Pierre Charpin. Un minimalisme raffiné à la confluence des designs français et italiens. Il est l’archétype même de ma devise. Énormément de savoir-faire et de prouesses techniques qui se fondent au final dans un objet pur, élégant et tellement moderne. Au-delà du designer, Pierre Charpin est un véritable artiste dans toute sa complexité.

... QJ’aime uel(le) artiste moins reconnu(e) mériterait de le devenir ? l’impertinence qu’a Viviane Sassen, dans ses photos de mode, le fait qu’elle soit insoumise, à la lisière du surréalisme. Des images toujours en mouvement, fascinantes et pleines d’énergie. Elle incarne pour moi une modernité décomplexée.

73


... Quelle pourrait être votre devise ?

L’art de la simplicité

est un casse-tête de la complexité

74


75


... Nous Parmi vos propres créations, laquelle préférez-vous ? portons grand soin à l’élaboration de chacune de nos pièces, tous nos imprimés sont dessinés au sein même de notre atelier, nous développons nos propres tissus et chaque détail est étudié de sorte à souligner avec subtilité une coupe ou une courbe. Plutôt que de ne parler que d’une création, je préfère penser qu’il s’agit plus d’une attitude, d’une allure générale. Je développe depuis quelques saisons une ligne de chaussures plates. J’aurais donc tendance à préférer l’une d’entre elles. La paire de derbies tricolores serait donc mon choix. Une chaussure finit une silhouette, même très simple. Enfant, mon père me faisait jouer à un jeu. Regarder les pieds des passants sans que je ne puisse en voir plus, de telle sorte à pouvoir laisser mon imagination vagabonder sur qui pouvait bien se cacher derrières leurs chaussures. J’y attache à présent énormément d’importance... Bien des choses peuvent être révélées de sa propre personnalité au travers de ce que l’on a aux pieds.

76


77


78


Son actualitĂŠ ! Nous prĂŠparons une collaboration avec une grande marque danoise pour novembre prochain et allons prochainement ouvrir de nouveaux points de vente en propre.

79


Solidays 2014 festival Solidarité Sida a été créée il y a 22 ans et depuis, l’association poursuit son objectif : récolter des fonds et faire vivre un festival contre le sida. Pas moins de 16 éditions du festival Solidays ont ainsi été organisées, réunissant toujours plus d’artistes, de festivaliers et de fonds.

www.solidays.org par Pauline Detavernier

80


81


82

Photo : Lam Le Thanh


L’

an dernier, Solidays a enregistré une fréquentation record pour ses 15 ans, avec 170 000 festivaliers accueillis sur trois jours à l’hippodrome de Longchamp ! Pour cette 16ème édition, le festival a décidé de rendre hommage à Nelson Mandela en le plaçant tout en haut de l’affiche. Un choix fort et porteur de sens, à l’image de l’événement. Pour la seizième année consécutive, Solidays s’impose comme le festival incontournable de l’été. La raison ? Un festival familial et convivial, une ambiance dont la réputation n’est plus à faire et une programmation alléchante qui n’a cessé de s’étoffer ces derniers mois.

83


Artistes de renom et figures montantes de la scène actuelle, il y en aura pour tous les goûts. Le concert de Vanessa Paradis, depuis peu élue artiste interprète de l’année, promet d’être l’un des moments les plus suaves du festival. Dans un autre registre, le groupe De La Soul, 25 ans de carrière au compteur, viendra offrir son univers hip hop aux festivaliers. Avec eux, le groupe Deluxe, que nous vous présentions dans AS de PIXEL #15, fera la part belle au groove dans tous ses états. Il y aura aussi de quoi contenter les amateurs de pop. Stimulante avec We Were Evergreen, émouvante pour le duo Cats on Trees, surprenante avec les rythmiques tribales de Sarah W Papsun, teintée de rock avec Stuck in the Sound,… la pop sera, une fois de plus, bien présente aux Solidays. Le public aura par ailleurs l’occasion de découvrir des figures moins connues mais incontestablement montantes, telles que Carbon Airways, Kendra Morris ou encore St.Lô.

84


Photo : Kea Nop

85


Photo : Amélie Laurin ©solidays

86


Les Activités au Programme Solidays, c’est d’abord et avant tout un festival musical: les prestations des artistes se répartiront sur 7 scènes dont 3 couvertes. Mais Solidays, c’est aussi l’occasion pour des associations du monde entier de se regrouper au Village Solidarité. On y parle de Sida, bien sûr, mais aussi d’environnement et de droits de l’homme, mis à l’honneur cette année via l’hommage rendu à Nelson Mandela. Solidays, c’est aussi des décors et une superbe mise en lumière qui, pour la cinquième année consécutive, sera réalisée par le collectif TILT… parce que les artistes ne sont pas seulement sur scène ! Le week-end sera rythmé par des temps forts, dont le Patchwork des noms pour rendre hommage aux victimes du Sida. Certaines activités et lieux sont à voir absolument car ils font tout le charme de ce festival : L’exposition Sex In The City, restera ouverte tout au long du week end. Comme chaque année, ce parcours interactif nous parle d’innovation, de plaisir et de prévention. Le Green Corner est également à visiter : pas moins de 600 m2 y sont destinés au bien-être avec, au menu, du shiatsu et de l’ostéopathie.   Enfin, pourquoi pas clôturer ce beau festival en s’envoyant en l’air ? L’association «Une idée en l’air» propose en effet un saut à l’élastique : adrénaline garantie !

87


Infos Vendredi 27 juin 2014 > Chinese Man, Fauve, -M-, Shaka Ponk, Salut C’est Cool, Yodelice, Vitalic VTLZR, Breton, The Gladiators, HollySiz, La Rue Ketanou, Odezenne, Carbon Airways, Disiz, James Vincent McMorrow, Har Mar Superstar… Samedi 28 juin 2014 > Franz Ferdinand, Stuck In The Sound, Rodrigo y Gabriela, Jamaica, Gesaffelstein, Blitz The Ambassador, Cats on Trees, Deluxe, S-Crew, Parov Stelar, Anthony Joseph, Danakil, Kadebostany, Boris Brejcha, Saint Michel, We Were Evergreen…   Dimanche 29 juin 2014 > Vanessa Paradis, De La Soul, Metronomy, Skip The Use, Woodkid, Patrice, Girls In Hawaii, FFF, La Femme, Christine and the Queens, Sarah W Papsun, Kendra Morris, St.Lô, Triggerfinge… POUR PARTICIPER : Ça se passe sur www.solidays.org/billetterie …et mieux vaut ne pas tarder ! Restent les Pass 2 jours et les Billets Jours à 39€, mais aussi les Billets Nuits à 29€. Solidays est l’un des festivals les plus accessibles de l’été. Les associations et les malades comptent sur Solidays... et Solidays compte sur vous ! Une belle idée pour joindre l’utile à l’agréable.

88


Photo : Kea Nop

89


News

La Galerie Sakura ouvre un nouveau lieu d’exposition en plein cœur de Paris

90

Alexander Khokhlov recrée une vraie Marge Simpson

La Galerie Sakura, lieu du lancement du livre AS de PIXEL et de la découverte de nombreux artistes comme Formento+Formento, ouvre aujourd’hui un nouvel espace d’exposition en plein cœur du Marais : 250 m2 pour venir découvrir des photographies de qualité. Ce nouveau lieu d’exposition est au 21, rue du Bourg Tibourg – 75004 Paris. L’autre lieu d’exposition de la galerie se situe toujours au 50, cour Saint-Émilion – 75012 Paris

Nous l’avions découvert à la Galerie Sakura à Paris, nous vous l’avions présenté dans AS de PIXEL #17… aujourd’hui, le photographe russe Alexander Khokhlov nous surprend encore une fois par la qualité et l’originalité de ses images. Par un travail de maquillage et de coiffure, puis de photographie, il a en effet donné vie à un personnage culte de dessin animé : Marge Simpson. Chaque détail du personnage a été étudié. La maquilleuse Veronica Ershova a ainsi peint le visage du modèle et le styliste Mikhail Kravchenko a réalisé l’imposante chevelure de Marge, marque de fabrique du personnage.

Texte : Pauline Detavernier

Texte : Pauline Detavernier


Miss.Tic expose à la galerie L’Œil Ouvert La galerie L’Œil Ouvert, que l’on vous avait présentée dans AS de PIXEL #19, accueille aujourd’hui l’exposition « Les Uns et les Unes » de Miss.Tic, reine de la prose et du détournement. Via des pochoirs très réussis, elle transforme les couvertures de magazines en missives poétiques et protestataires. Miss. Tic se réapproprie ainsi chaque titre de sa plume grinçante et vise toujours juste. L’exposition se déroule jusqu’au 8 juin 2014. Séance de dédicaces le samedi 24 mai à 17h. Texte : Pauline Detavernier

Boa Mistura, le street art à l’espagnole Boa Mistura est un collectif d’art urbain formé fin 2001 à Madrid, en Espagne. Le terme « Boa Mistura », du portugais « bon mélange », se réfère à la diversité des points de vue de chacun des membres. Un architecte, un ingénieur, un publicitaire, un artiste : leurs visions se complètent mutuellement et se combinent pour créer un ensemble à la fois unique et cohérent. Le groupe travaille principalement sur l’espace public, ils ont développé des projets en Afrique du Sud, Norvège, Berlin, Sao Paulo ou Rio de Janeiro. Texte : Pauline Detavernier

« Archist », l’architecture à la manière d’artistes de renom, par Federico Babina L’architecte et illustrateur italien Federico Babina s’est penché sur les œuvres emblématiques d’artistes de renom tels que Piet Mondrian, Andy Warhol, Damien Hirst, Marcel Duchamp… et les a retranscrits en bâtiments. Archist, qui regroupe ainsi 27 « paintingsprojects », est une interprétation ludique du langage esthétique de ces artistes. Pour Federico Babina, il existe une relation symbiotique, un partenariat implicite entre architecture et art. La définition et la fonction de l’architecture sont en constante évolution avec le développement de l’art contemporain. Texte : Pauline Detavernier 91


Remerciements AS de PIXEL #21 www.asdepixel.com

Directeur de la publication : Romain HACQUARD romain@asdepixel.com Directeur artistique : Jean-Noël GAUTHIER jn@asdepixel.com Graphistes / Maquettistes : Romain HACQUARD Jean-Noël GAUTHIER Webmasters : DSIGNERS Rédactrices : Cécile CETTE Pauline DETAVERNIER

92

Ours Couverture : © Katerina Kamprani Artistes AS de PIXEL #21: Nicolas Evariste / Chrysope / Armelle Ita / Valentine Gauthier / Festival du Cinéma Chinois en France / Twin-Niwt / Katerina Kamprani / Solidays 2014 Remerciements :  Pauline Detavernier, Cécile Cette, Cécile Dunghi, Mathias Frey, Dsigners, Kévin Mollard, Josserand Gallot, Solidarité Sida, Louis Tournier, Natacha Kalasa, Maxime Hacquard, Make me Prod, Marina Cortin, Galerie L’Œil ouvert, Daphné Charbonneau, Magali Bru, Lara de l’Atelier Valentine Gauthier. AS de PIXEL est publié tous les 2 mois. Tous les droits d’auteur appartiennent exclusivement aux artistes. Les visuels présentés dans ce magazine ne seraient pas utilisés sans permission. AS de PIXEL n’est pas responsable des droits d’auteur des œuvres présentées. Aucun visuel ou texte, ou tout autre contenu, ne peut être altéré ou modifié.


# 18

Novembre > Décembre 2013

# 19

Janvier > Février 2014

ASdePIXEL est une création du

AGENCE DE CRÉATION GRAPHIQUE

www.studiodecrea.com


Il n’y a pas de plus grande joie que celle qu’on

n’attend pas

Sophocle

AS de PIXEL #21  

Magazine artistique et culturel

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you