Issuu on Google+

ÉGLISE MESSIANIQUE MONDIALE DEL’AFRIQUE

Enseignement Trône de Kyoshu Spécial: Visite du Président Mondial

Johrei News ÉGLISE MESSIANIQUE MONDIALE – SIEGE CENTRALE D’AFRIQUE Année 4 – Décembre 2011 – No 12

Kyoshu-Sama oriente sur le temps du “Jugement Dernier” Page. 3

SPECIAL LE VOYAGE MISSIONNAIRE DU PRESIDENT DE L’EGLISE MESSIANIQUE Le Révérendissime Tetsuo Watanabe a officié le Culte pour les Membres au Siège Central d’Afrique, devant plus de 30 mille personnes, il a inauguré le Centre de Perfectionnement de Cacuaco où il a lancé la pierre inaugurale de la première Ecole d’Agriculture Naturelle, lors de sa quatrième visite à l’Angola. Ensuite, il est allé au Mozambique pour la deuxième fois, pour lancer la pierre inaugurale du Centre de Perfectionnement du Mozambique, dans le district de Marracuene Pages. 4 et 8

Le folklore Lunda Tchokwe ravit et accueille la comitive messianique Page. 7

UN SENTIMENT RARE


Le rapport entre la l’alimentation et le comportement Celui qui cuisine pense qu’un bon repas doit inclure du poisson et de la viande. Ceux-ci sont ainsi utilisés dans des quantités tellement grandes que cela devient un problème. Pour cette raison, j’attire toujours votre attention sur ce point. Je dis fréquemment qu’il faut manger beaucoup de légumes. Leur quantité doit être augmentée car les nutriments se trouvent dans les végétaux. Toutefois, il est difficile de travailler si nous sommes trop tranquilles; donc, nous mangeons des aliments d’origine animale. Si la personne qui prépare la nourriture sait ceci, c’est l’idéal.

éditorial

Enseignement

Meishu-Sama – le 28 février 1952

“Le

bien social doit commencer par l’Agriculture Naturelle.” C’était le principal message que le Révérendissime Tetsuo Watanabe a laissé aux 30 mille personnes qui ont assisté au Culte pour les Membres, réalisé le 20 août 2011 au Siège Central d’Afrique, à Luanda. Le Révérendissime Tetsuo Watanabe a souligné que la pratique du modèle d’Agriculture Naturelle en Angola va rendre possible l’éradication de la faim et de la pauvreté dans le continent africain qui des nos jours compte déjà 27 mille potagers d’Agriculture Naturelle. C’était la quatrième fois que le Président Mondial de l’Eglise Messianique, le Révérendissime Tetsuo Watanabe est venu en Angola. En plus du culte pour les membres et les visiteurs, il a réalisé la pose de la pierre inaugurale de la première Ecole d’Agriculture Naturelle et a inauguré le Centre de Perfectionnement de Cacuaco. Ensuite, il s’est dirigé à Mozambique, pays qu’il a visité pour la deuxième fois. Il a été reçu avec une énorme émotion par 3.400 personnes le 23 août. Le lendemain, il a posé la pierre inaugurale du Centre de Perfectionnement de Mozambique, dans le quartier de Cumbeza, au district de Marracuene.

Une façon nouvelle d’observer le monde Pour présenter tout ce que l’AFRICARTE – Association pour le Développement de l’Agriculture Naturelle, l’Art et la Culture Africaine – liée à l’Eglise Messianique Mondiale d’Afrique – développe, on a lancé un site avec des nouvelles, des rapports, des enquêtes, des cas et articles. Dans ce site, c’est possible de savoir, par exemple, comment créer et faire l’entretien d’un Potager d’Agriculture Naturelle. On peut aussi y assister des vidéos et être au courent des nouveautés dans les champs de la culture, de l’art et de l’agriculture. Il est itératif, et il se propose d’apporter à la société des alternatives pour conquérir une vie meilleure. Pour ce faire, il stimule l’échange d’idées et d’actions avec les usagers des réseaux sociaux.

En plus de souligner l’importance de la pratique de l’Agriculture Naturelle dans sa rencontre avec des fidèles, aussi bien en Angola qu’au Mozambique, le Révérendissime Tetsuo Watanabe a raconté son expérience dans la foi messianique, il a parlé de l’importance de remercier 100% l’amour de Dieu (y compris, et surtout, les purifications), du don de devenir le “numéro 1” dans la vie d’une autre personne, en nous apercevant de la volonté de leurs Ancêtres, d’appliquer le Johrei et de l’acheminer pour qu’elle soit heureuse. Enfin, “nous ne savons pas la taille de l’Œuvre Divine qui se présente après que nous ayons appliqué le Johrei ou que nous ayons

Allez au www.africarte.org pour vous rendre compte!

VIENT DE PARAITRE! LE RELIGION ET LE MONDE SPIRITUEL est le troisième volume du Recueil

acheminé une personne au Johrei Center.” Pensez-y !

d’Enseignements de Meishu-Sama. Vous pouvez l’acquérir déjà, en vous adressant au Siège Central de l’EMMA, Afrique. À présent il n’est disponible qu’en langue portugaise. Mais, bientôt, il sera disponible en version anglaise et française.

EMMA

à Luanda et, dans les unités religieuses en

ANGOLA – Tél.: 244 222 00 9385 244 222 00 9416 MOZAMBIQUE – Tél.: 00258 21 300-275 REP. DEM. DO CONGO – Tél.: 243 315 102 187 SAINT TOMÉ ET PRINCE – Tél.: 00239 227805

www.johreiafrica.com

Toujours des nouveautés. Cliquez!

Le Johrei News est produit par l’Eglise Messianique Mondiale d’Afrique – Rua da Escola 28 de Agosto – Futungo 2 Kawelele – Luanda – Angola – Boîte Postale: 1310 Registre: MCS - 390/B/2004

Johrei News

2

Président: Min. Claudio Cristiano Leal Pinheiro Vice-Présidents: Min. Ernestina Olinda P. Coimbra (Angola), Min. Glauro M. S. Leite Filho (Mozambique), Min. Afonso Quifuta Pereira (R. D. Congo), Min. Jaime Fortuna (Saint Tomé et Prince), Min. Roberto L. C. Cândido (Afrique du Sud)

AFRIQUE DU SUD – Tél.: 27 12 320 5484

Cabinet de la Présidence: Min. João José da Cruz

Diffusion: EMMA

Assessorat de Communication: Min. Gilmar Dall’Stella Assistante de Communication: Maria do Céu Conseil Editorial: João José Tavares, José Armando Estrela e Avelino da Costa Edition et Edition Electronique: Ana Cristina Stabelito Photographie: Silvério Txixi, João Mavinga et Batuque Filmes Collaborateurs: Domingos Sebastião Álvaro e Telma Trindade

Presse: Damer Tirage: 30 mille exemplaires Périodicité: trimestrielle Courriel: ascom@johreiafrica.com


Trône de Kyoshu

Jugement Dernier:

la fin de notre sentiment égoïste

Salutation de Kyoshu-Sama au Culte du Paradis Terrestre – Atami, Japão – les 15 et 16 de Juin 2011

Mes félicitations à tous au Culte du Paradis Terrestre C’est avec un profond et immense respect que je vous dis que Dieu Suprême et Unique est vivant à l’intérieur de chacun de nous et de toutes les existences. Meishu-Sama nous a appris que le propos de Dieu Suprême envers la Création est d’établir le Paradis Terrestre. Donc, je pense qu’établir le Paradis sur Terre signifie retourner au Paradis présent à l’intérieur de nous et devenir des véritables enfants du Créateur. Pour pouvoir réaliser Son propos, le Dieu Suprême a mis Sa volonté dans l’esprit du mot Messie et l’a logée dans chacun d’entre nous et dans toutes les existences. Ainsi, Il est en train de nous élever et nous éduquer. Meishu-Sama est né de nouveau, en accomplissant ce propos. Pour cette raison, je remercie de tout cœur et je fais des louanges à Dieu Suprême pour la grâce, d’unis à Meishu-Sama, nous puissions servir le propos de la Création, ensemble avec nos ancêtres, avec toute l’humanité, enfin avec toutes les créatures. Comme vous tous vous le savez, beaucoup des personnes ont été affectées par le grand tremblement de terre qui a touché le nord-est du Japon. Pourtant, en conséquence de la crise nucléaire, il y a encore beaucoup de sans-abri. Je reçois des constants rapports sur la situation de ces personnes-là ainsi que de leurs familles. Ce qu’ils endurent dépasse mon imagination. Même dans la douleur et dans la souffrance, elles ont découvert la gratitude et la joie et, en s’entre-aidant, elles vivent des journées avec enthousiasme et optimisme. J’en étais ému lorsque j’ai appris cela. J’ai suis aussi ému de savoir que l’éclat des membres de MeishuSama est en train d’illuminer les personnes qui sont autour d’eux, en leur transmettant tranquillité et espoir. Je remercie l’action de Meishu-Sama, qui nous guide de cette façon. Et, inspiré par la posture de ces messianiques, je veux m’engager à toujours Lui faire confiance et ne jamais oublier le sentiment de gratitude, quoiqu’il arrive. Je sais que les quêtes pour les victimes se poursuivent et que nombreux sont ceux qui contribuent avec de l’argent et avec des produits nécessaires, qui ont le désir d’être utiles aux personnes affectées par cette catastrophe. Je me sens plein de gratitude et encouragé à la fois, par l’attitude sincère et solidaire de vous tous. De plus, je remercie le cœur des messianiques du monde entier qui, depuis la survenue du tremblement de terre, nous ont aussitôt fait état de solidarité et de soin, nous envoyant de l’aide financière et des dons. Au moyen de cette catastrophe et par les travaux de récupération mis en place, Meishu-Sama nous apprend que les victimes sont liées à l’humanité toute entière, à commencer par le peuple japonais et, qu’ensemble, nous sommes tous conduits au véritable salut. Pour que nous réussissions à servir le propos Divin avec un sentiment renouvelé, il nous faut faire une réflexion sur nousmêmes et poursuivre, en avant, avec des pas fermes. Dans ce sens, je désire que les pratiques du sonen de gratitude et d’amour altruiste, que vous développez, grandissent et gagnent plénitude pour qu’elles nous approchent du sentiment de Meishu-Sama. En bien, aujourd’hui ça fait 80 ans que Meishu-Sama est monté au sommet du Mont Nokogiri, le 15 juin 1931, au matin et, il y a reçu la révélation a propos de la Transition de la Nuit vers le Jour dans le Monde Spirituel. Le premier psaume chanté aujourd’hui dit: “Dans le merveilleux jour du 15 juin 1931, Les portes du Ciel se sont ouvertes.” Meishu-Sama a composé ce poème pour le culte réalisé le 31 juin 1951, exactement 20 ans après avoir reçu la révélation sur la transition de l’Ère de la Nuit vers l’Ère du Jour. Le fait qu’il ait écrit “les portes du Ciel se sont ouvertes” ne signifierait-il pas que les portes de son propre cœur, sans que personne ne le sache, se soient ouvertes, permettant ainsi que la lumière pénètre l’obscurité? Donc, ce poème démontre que, pour Meishu-Sama, la date du 15 juin 1931 représente le jour où il a confirmé, par luimême, que la transition de la Nuit vers le Jour s’est consumée à l’intérieur de sa propre conscience. Je crois que Meishu-Sama s’est aperçu de cet événement justement parce que le Dieu Suprême est en train de réaliser la grande transition au Paradis, qui est le centre du monde de l’esprit.

Je sens qu’il veut que chacun d’entre nous reconnaisse l’ouverture des portes du Ciel dans nos cœurs, de la même façon qu’il a confirmé ceci dans son intérieur. Nous sommes unis à Meishu-Sama, indépendamment du fait que nous soyons dans le Monde Spirituel ou sur Terre. Par conséquent, tout comme lui, il s’est rendu compte de cette transition, certainement, nous aussi, nous arriverons à la capter dans notre propre conscience. Meishu-Sama a aussi écrit le poème suivant: “Si les portes du cœur de tous les hommes s’ouvrent, les ténèbres de ce monde disparaitront.” Pour correspondre au sentiment de Meishu-Sama, je crois qu’il faut reconnaître docilement que les portes de mon cœur se sont déjà ouvertes et que la transition de la Nuit vers le Jour s’est réalisée à mon intérieur. Ceci fait, je dois lui communiquer les choses dont je me suis conscientisé. Sur la transition de la Nuit vers le Jour, Meishu-Sama a affirmé qu’elle a aussi le sens du Jugement Dernier. Je crois que la consumation de cette grande transition au centre du Monde Spirituel signifie que Dieu Suprême a déjà réalisé Son jugement et a pardonné l’humanité. Ce n’est pas, comme nous le disons dans ce monde, un jugement du Bien et du Mal. Je crois que ce jugement fait partie de l’insondable et grandiose plan de Dieu Suprême et qu’il est même une bénédiction Divine. Transposant ce qui nous conventionnons appeler de Bien et de Mal, le Dieu Suprême a utilisé nous tous : aussi bien ceux qui nous semblent bons que ceux qui nous semblent mauvais. Meishu-Sama nous a appris que l’histoire de l’humanité, jusqu’à nos jours, a constitué des stades préparatoires, des échelons pour établir le Paradis sur Terre. Et encore, que le Mal a été nécessaire jusqu’à présent, parce que par la friction entre celui-ci et le Bien, la culture matérielle a pu progresser jusqu’à arriver au point où elle se trouve. Selon le dessin de Dieu, chacun d’entre nous est venu et a été utilisé aussi bien par le bien que par le mal. Pour nous élever et nous éduquer dans une phase tout à fait nouvelle, est-ce que Dieu Suprême – qui nous aime tous – n’aurait pas regardé les choses que nous avons fait jusqu’à présent et, au moyen de la bénédiction Divine appelée “jugement”, ne les aurait-Il pas considéré comme des “attitudes au service de Dieu” et, pour cette raison Il les aurait pardonnées? Est-ce que ne serait-ce que pour nous pardonner qu’Il a réalisé le “règlement de comptes”, qu’il nous a retirés du monde des Ténèbres et nous a reçus dans le monde de la Lumière? Malgré que Dieu – le Père de la Vie – soit vivant dans l’intérieur de nous, nous L’ignorions. Le Monde des Ténèbres c’est l’état d’esprit où nous ne percevons pas notre ignorance, lorsque nous faisons ceci. J’entends par Monde de Lumière l’état d’esprit où nous nous rendons compte de cette ignorance. Le fait de le percevoir ne serait-il pas une démonstration qu’un faisceau de lumière a pénétré l’obscurité de nos cœurs – appelée ignorance? La lumière ne serait-elle pas en train d’illuminer les ténèbres? Néanmoins, il y a un point auquel il faut que nous soyons toujours attentifs: lorsque nous le percevons, nous ne pouvons pas penser que ceci est un fait qui vient de nous-mêmes. Il nous faut comprendre que c’est parce que nous avons reçu la permission d’être pardonnés qu’il nous a été permis de le percevoir. Ainsi, par l’intervention de Meishu-Sama, ensemble avec notre gratitude, il nous faut nous livrer et communiquer notre reconnaissance à Dieu Suprême, Le priant de nous utiliser pour partager Ses bénédictions avec tous les êtres. Par rapport à “dernier”, final, de l’expression “Jugement Dernier”, je crois que cela symbolise notre auto conscience. Le point de départ de notre existence est le Paradis – Dimension initiale de la Création – et le point d’arrivée est l’auto conscience – la dimension finale [la dernière dimension] de la Création. C’est ainsi que nous devenons le “moi du présent”. Est-ce que l’expression “Jugement Dernier” ne serait-elle pas utilisée parce que, au fait, ce qui sera jugé c’est notre conscience - qui est la dimension finale, dernière, de la Création? En tant que responsables de la dernière dimension de la Création, si nous reconnaissons que le jugement est terminé et qu’ensemble avec tous les êtres, nous avons été pardonés, et si, après ceci, nous retournons au Paradis – qui est la dimension initiale – nous pourrons, véritablement, clore de “Jugement Dernier”. Dans ce monde, nous n’arrivons pas à voir, entendre ou sentir la réalisation de la grande transition. Néanmoins, est-ce que

Dieu Suprême, n’aurait-Il pas préparé le mot “foi” pour que nous puissions croire et reconnaitre des choses que nous n’arrivons pas encore à voir ni à imaginer qu’elles sont en train d’être réalisées? Est-ce qu’au moyen de la foi, ne serait-Il pas en train de maintenir avec nous des rapports continus de réciprocité, nous conduisant au monde déjà concrétisé par Lui? Je crois que, en voulant nous transmettre la volonté de Dieu Suprême, Meishu-Sama nous a stimulés à devenir dociles et à accepter le pardon de Dieu, il nous a expliqué, à plusieurs reprises, l’importance de la foi et, à certains moments, il nous a averti du Jugement Dernier. Pour cette raison, si nous n’acceptons pas l’amour Divin, qui nous a pardonné, tout pourrait être vu en tant qu’œuvre réalisée par la force humaine. S’il en était ainsi, est-ce que l’humanité n’aura-t-elle pas à poursuivre le règlement de comptes, toute seule, comme elle l’a toujours fait jusqu’à présent? Je crois que c’est pour sauver le plus grand nombre de personnes de cette situation que nous avons été envoyés sur Terre et que nous sommes utilisés pour les lier à Meishu-Sama. Meishu-Sama a écrit le poème suivant: “Ne soyez point négligeants, croyant que ce monde Sera toujours un monde de ténèbres. La Lumière a déjà rompu les nuages de l’obscurité. Un nouveau matin est arrivé, le Soleil brille déjà.” Le Paradis nouveau, où s’est accomplie la transition de la Nuit vers le Jour est à l’intérieur de nous. Le propos Divin de pardonner, purifier, sauver et à tous restituer la vie a été consumé à l’intérieur de nous. Ne seraitil justement pour ça que, ici sur Terre, nous arrivons à nous livrer à Dieu, pour que Sa volonté soit concrétisée? De plus, malgré nos imperfections, est-ce que nous n’arrivons pas à sentir le désir d’être utiles, au moins un petit peu, à l’œuvre de construction du Paradis Terrestre? Le Dieu Suprême – origine de toute chose – a placé à notre intérieur Son propre souffle et Sa précieuse graine et nous a fait descendre sur Terre. Cette graine est Sa conscience, vie et âme éternelles. La volonté de Dieu Suprême est de réaliser le but de donner Ses fruits à l’intérieur de chacun d’entre nous. Pour cela, dans l’intention de générer des bons fruits qui correspondent à Son propos, le Dieu Suprême s’efforce et, par l’intermédiaire de Meishu-Sama, Il essaye d’élever, éduquer et utiliser comme les Leurs, notre mental et notre corps. Je crois que “générer des bons fruits qui correspondent au propos Divin” signifie “naître à nouveau”. Pourtant, l’expression « naître à nouveau », à vrai dire, ne signifie pas que nous allons naître, mais que Dieu Suprême, Lui-même, naitra à nouveau à l’intérieur de chacun d’entre nous. C’est-à-dire, Il veut faire en sorte que chacun d’entre nous devienne Son expression à Lui. Pour parler du point de vue humain, nous servons à recevoir le Dieu Suprême et Le manifester. Autrement dit, nous sommes un réceptacle, un instrument. C’est pour cette raison que Meishu-Sama s’est référé à la vertu occulte et qu’il a écrit ce poème: “La vertu ostensible n’est pas véritable. Seulement la vertu occulte se communique avec Dieu”. Je crois qu’il a utilisé ce moyen pour nous avertir de ne pas devenir fiers, et d’assumer comme les nôtres les mérites des choses. Ce n’est pas “Moi” qui se manifeste. Celui qui se manifeste est le Dieu Suprême. Ce n’est pas “Moi” qui brille. Celui qui brille c’est le Dieu Suprême. Le fait que Meishu-Sama se manifeste et irradie la Lumière signifie que le Dieu Suprême, présent en lui, agit et émet Sa Lumière. Je souhaite que nous tous, qui sommes liés à MeishuSama, nous puissions être utilisés comme des réceptacles et instruments au moyen desquels le Dieu Suprême, qui se trouve en Meishu-Sama, puisse Se manifester et irradier Sa Lumière .Qu’ensemble avec l’humanité toute entière, avec nos parents et nos ancêtres, enfin, avec toutes les créatures, nous puissions servir dans la phase nouvelle, post-transition de la Nuit vers le Jour. Pour finir, je remercie de tout cœur le Dieu Suprême, qui réalise tout avec un amour immense. Je prie pour que, par l’intermédiaire de vous tous, qui sont liés à Meishu-Sama, la Lumière et la force de Dieu puissent être partagées avec toutes les créatures. Merci beaucoup.

3


Spécial

Le Président de l’Eglise Messianique Mondiale visite l’Angola (pour la quatrième fois) et le Mozambique (pour la deuxième fois), en visite missionnaire au continent africain

Hier j’ai réussi à parler au téléphone avec Kyoshu-Sama, qui a dressé ses salutations à tous les membres du continent africain. Il m’a demandé: ‘Demain, combien de membres vont se réunir au Siège Central?’ Je lui ai dit: ‘Près de 30 mille personnes!’ Alors, il m’a dit: ‘Dites donc, je suis ému de savoir que 30 mille personnes seront réunies pour étudier avec vous. Transmettez, s’il vous plaît, mes compliments à tous les membres africains.’

Le bien être social doit commencer par

L’AGRICULTURE NATURELLE Les chemins pour l’éradication de la faim et la pauvreté passent par la promotion continue de la pratique des Potagers Familiaux Le Président de l’Eglise Messianique Mondiale – EMM, le Révérendissime Tetsuo Watanabe, en visite missionnaire au continent africain en août dernier, a considéré à Luanda, lors du Culte pour le Membres, réalisé au Siège Central d’Afrique, le 20 août 2011, que la pratique du modèle d’Agriculture Naturelle en Angola va rendre possible l’éradication de la faim et de la pauvreté dans tout le continent africain. Le Président de l’EMM, qui s’est prononcé devant plus de 30 mille personnes venues au Siège Central – parmi elles des représentants de sept institutions religieuses de la communauté africaine – il a souligné que le bien être social doit commencer par l’Agriculture Naturelle. Le Révérendissime Watanabe a soutenu que le modèle agricole d’Agriculture Naturelle exclut l’utilisation d’engrais chimiques, d’excréments d’animaux et de défensifs, normalement utilisés dans l’agriculture conventionnelle. Pour le Président de l’EMM, le souhait de messianiques est d’apporter le salut à l’Humanité tout entière, au moyen de l’Agriculture Naturelle, par le développement d’un modèle durable pour que les familles deviennent auto-suffisantes, en plus de cibler sur le reboisement et la préservation de l’environnement.

(texte intégral de la conférence à côté)

4

Le but de ma venue cette fois-ci est de participer à la pose de la pierre inaugurale de la première Ecole d’Agriculture Naturelle d u continent africain et de l’inauguration du Centre de Perfectionnement de Cacuaco.

J’ai su qu’ici, en Afrique, près de 27 mille familles font déjà leur Potager Familial, basé sur les Enseignements de Meishu-Sama, n’est-ce pas? Celui qui pratique le Potager Familial, peut-il lever la main? Mes compliments! Lorsqu’il s’agit de Potager Familial Naturel, l’Afrique occupe le premier rang au monde. Un jour, j’ai parlé à Guarapiranga à tous les membres du Brésil: ‘vous perdez pour l’Afrique!’ Car, au Brésil, il y a seulement 15 mille familles qui pratiquent le Potager Familial. Maintenant, avec la construction de cette école, nous voulons former des milliers d’instructeurs pour aller apprendre la technique agro-forestière dans tous les pays d’Afrique. Aujourd’hui, je visite l’Afrique pour la quatrième fois. Il y a deux ans, je l’ai visité avec le Révérend Francisco. Demain, puisque c’est la pose de la pierre inaugurale, il doit être très heureux! C’est pour cette raison qu’il est venu avec moi, cette fois-ci. Où je vais, il m’accompagne toujours. Aujourd’hui, il serre fort dans ses bras vous tous! Il y a deux ans, il parlait avec moi en tant qu’instrument. Maintenant, moi je suis son instrument. Meishu-Sama nous a appris qu’un des chemins pour faire la diffusion mondiale c’est de commencer par l’Agriculture Naturelle. Lorsqu’on comprend bien le mécanisme de l’Agriculture Naturelle de s’occuper avec respect du sol pour en avoir une bonne récolte, on arrive

aussi à percevoir la Vérité de la Nature. De cette façon, la compréhension de la philosophie de MeishuSama devient plus facile. Notre désir est d’apporter le salut à toute la population d’Afrique au moyen de l’Agriculture Naturelle, pour éradiquer la maladie, la misère, le conflit, pour apprendre chaque famille à devenir auto-suffisante de façon durable, en plus de viser le reboisement et la préservation de l’environnement. C’est la meilleure façon de transmettre l’Evangile du Salut de Meishu-Sama en Afrique. Bon, nous sommes déjà au mois d’août et nous allons commencer notre préparation pour le Culte aux Ancêtres en l’Afrique toute entière, n’est-ce pas? Est-ce que vous vous préparez déjà? Nidai-Sama, 2ª Leader Spirituelle nous a appris qu’il faut que nous comprenions que nos Ancêtres n’arrivent pas à s’élever au Monde Spirituel d’eux-mêmes, ils n’arrivent pas à évoluer seuls. Ils ont besoin du soutien de leurs descendants qui vivent dans le monde matériel. Les Ancêtres savent que si leurs descendants additionnent des mérites, en étant utiles à Dieu, tous vont devenir heureux. Ainsi, ils nous envoient des messages pour que nous puissions le plus rapidement possible nous éveiller à cette vérité. Parfois, ce message vient sous forme de purification pour la famille. Un jour, à Nagoya, au Japon, je parlais avec ma sœur ainée, qui est pédagogue et qui a voué toute sa vie à l’éducation des enfants dans cette ville. Pendant la conversation, elle m’a dit: ‘Quand j’y regarde, je suis heureuse que tu aies suivi les pas de papa. Tu fais la diffusion mondiale et c’est très utile à Dieu! Mais, regarde moi, j’ai crée une école, j’y ai travaille 50 ans en tant que pédagogue, mais je crois que je n’ai pas été aussi utile à Dieu que toi et papa, pour mériter le bonheur que je sens aujourd’hui.’ Alors, je lui ai expliqué: ‘Je ne le pense pas. En tant que pédagogue tu as été très utile à Dieu dans la formation des enfants. Mais, de plus, tu as été très utile à l’Œuvre Divine de Meishu-Sama. Quand tu étais enfant, à l’âge de six ans, tu as eu la leucémie (à l’époque c’était une maladie fatale, il n’avait pas de guérison), papa t’a prise dans les bras et t’a amenée aux meilleurs hôpitaux de Tokyo. Mais, tous les médecins te disaient perdue et aucun d’entre eux n’a donné un espoir de guérison de ta maladie. Papa souffrait car, même ayant atteint un grand succès professionnel en tant que commerçant, il voyait sa fille malade, qui attendait la mort. Cette agonie, il l’a commenté avec un ami à lui. Cet ami, avec qui il jouait toujours aux échecs, lorsqu’il a écouté sa souffrance, il lui a dit: ‘Voyez-vous, je connais une personne qui guérit toute maladie. Ne voulez-vous pas connaître cet homme? Il s’appelle Maître Mokiti Okada.’ Alors, papa a voulu Le connaître, aussitôt et il est allé visiter la maison de Meishu-Sama. A l’époque, tout le monde l’appelait Dai Sensei – Grand Maître. Lorsqu’il a entendu d’orientation de Meishu-Sama, papa a voulu recevoir l’Ohikari, pour pouvoir appliquer le Johrei à toi. Il a reçu l’Ohikari de MeishuSama, il est revenu et a commencé d’appliquer des heures de Johrei


par jour, à toi, qui souffrais de leucémie. Un mois est passé, il t’a amené à l’hôpital pour faire des examens, qui montraient une grande amélioration. Le second mois, tu n’avais déjà plus de problèmes de leucémie, étant complètement guérie de cette maladie. Il a senti un grand bonheur. Il n’a pas senti seulement un bonheur, il a pensé également: Jusqu’à présent, quand il avait une maladie au foyer, la seule issue était d’amener le malade chez le médecin, l’amener à l’hôpital pour le soigner. Mais, ce que le Maître Meishu-Sama nous a octroyé, cette force du Johrei, dites-donc, moi, en tant que père, j’ai eu la chance de guérir ma propre fille! De plus, je peux aussi guérir toute personne, transmettre la Lumière de Dieu et de Meishu-Sama. Très ému, il est allé à sa maison dans la province, où vivaient son père et sa mère. Une fois arrivé, il a raconté à mes grandsparents: ‘Ma fille avait la leucémie, sans espoir de guérir mais, grâce à l’Ohikari que j’ai reçu de Meishu-Sama, elle est complètement guérie. Pour remercier, je veux me vouer entièrement à l’Œuvre de Meishu-Sama, je veux quitter mes sept magasins et devenir un missionnaire de Meishu-Sama!’ Ma grand-mère était contre: ‘Tu en as plus de 70 employés, que vas-tu faire? Comment vas-tu vivre?’ Je lui ai dit: Ne vous souciez pas, Dieu protège celui qui veut Lui être utile.’ Mamie était contre, mais mon grand-père a demandé à mon père: ‘Tu dis que le Johrei a guéri ma petite-fille, alors je veux recevoir le Johrei de toi.’ Ainsi, mon père a appliqué le Johrei à mon grand-père, qui a dit: ‘Qu’elle est forte, la lumière qui sort de la paume de ta main!’ Lorsqu’il a entendu cela, mon père a décidé de devenir un véritable disciple de Meishu-Sama. Puisqu’il a suivi le chemin missionnaire, moi aussi, j’ai suivi ses pas, je suis allé au Brésil, au bout du monde! Ainsi, si ma sœur n’avait pas eu la leucémie, mon père m’aurait pas rencontré Meishu-Sama, ni n’aurait sauvé autant de japonais. Et, moi non plus, je ne serais pas allé faire la diffusion, au Brésil et dans le monde. Je lui ai dis: “Ceci veut dire que, avec ta purification tu étais utile à Dieu.’ De plus, lorsque j’ai commencé la diffusion pionnière, à Rio de Janeiro, une fille est venue à la maison de Johrei, elle s’appelait Lucinha, elle avait 3 ans, et avait la leucémie. Elle n’avait que trois mois de vie, car les médecins disaient que c’était sans espoir de rémission. Son père était un lieutenant de l’armée de l’air, il m’a amené sa fille et il m’a demandé: ‘Est-ce que le Johrei guérit la leucémie?’ Je lui ai répondu: ‘Ma sœur en est guéri! Elle a déjà de petits-enfants et est toujours vivante. Oui, il y a guérison, elle peut recevoir le Johrei. Ainsi, le père et la mère de Lucinha ont décidé de l’amener pour recevoir le Johrei tous les jours. Après trois mois de Johrei ferme, la leucémie de Lucinha était complètement guérie. Alors, O Cruzeiro, un magazine réputé, a publié un article de quatre

pages sur cette Lucinha-là, en présentant la nouveauté du Johrei. De cette façon, au Brésil, tout comme dans d’autres pays, le Johrei a été diffusé. J’ai donc conclu: ‘C’est pour ça, ma sœur, que tu as été très utile et a servi dans l’Œuvre Divine de Meishu-Sama. Tu as fait de la diffusion mondiale!’ Alors, ma sœur m’a dit: ‘Je peux donc jouir du bonheur que je sens! Je lui ai dit: ‘Tu vas vivre jusqu’à 120 ans, ma sœur!’ Mais, s’il n’avait pas eu l’ami de mon père, qui l’a acheminé vers Meishu-Sama, nous non plus, nous ne pourrions pas être sauvés. C’est pour cette raison-là qu’il nous faut comprendre que cette purification était donnée comme un message de nos Ancêtres, pour que nous devenions utiles à Dieu. Et, nous sommes devenus utiles à Dieu. Donc, je crois que vous tous, vous avez eu déjà des purifications – maladie, misère ou conflit – pour recevoir le Johrei et fréquenter l’Eglise. N’avez-vous pas eu de souffrance, de purification? Cette purification que vous avez eue était un message de vos Ancêtres, pour que vous deveniez utiles à Dieu. Alors, en devenant utiles à Dieu, votre vie a changé, n’est-ce pas? Alors êtes-vous reconnaissants envers la purification que vous avez eue? C’est grâce à elle que vous avez connu Meishu-Sama, n’est-ce pas? Avez-vous remercié ou avez-vous oublié de remercier? La remerciez-vous vraiment en tant qu’amour de MeishuSama, en tant que l’amour de Dieu ? Ah! Si la personne arrive à remercier ce qui s’est déjà passé, elle arrivera à remercier la purification qui survient aujourd’hui, tout comme celle qui vira dans l’avenir, elle croit que la purification, quelle qu’elle soit, c’est le véritable amour de Dieu pour nous élever, nous fortifier. N’est-ce pas? C’est facile à dire mais, lorsque la personne souffre, elle n’arrive pas à remercier! C’est ce qui se passe aujourd’hui. Mais, ça ne doit pas être commeça! Celui qui n’arrive pas à remercier la purification qu’il reçoit, ne va pas réussir à gagner 100% de l’amour de Dieu. Il n’aura que 50% de Son amour. Si vous arrivez à sentir que la purification, que ça soit le conflit, la maladie ou la misère, c’est l’amour de Dieu, alors vous réussirez à recevoir Son véritable amour. Vous pouvez y croire: par cette souffrance, si vous la remerciez, vous allez croitre, élever votre niveau spirituel, devenir plus heureux encore. Mais, si nous croyons que cette souffrance est l’influence des la force négative, nous sombrons dans l’enfer. Celui qui vit dans les plaintes et les complaintes va en enfer. Celui qui remercie monte au Paradis. Avez-vous compris? Ainsi, lorsque vous recevez une purification quelconque, pensez: ‘Qu’est-ce que Meishu-Sama va me donner maintenant? Je crois que quelque chose va aller mieux,

je vais être davantage heureux’. ‘Merci, purification!’ Si vous pensez ainsi, en remerciant, c’est déjà la moitié du chemin, cela ne va générer que des bonnes choses. S’il vous plaît, il vous faut essayer! Souvenez-vous de la purification que vous avez eue? Et, souvenez-vous de celui qui vous a appliqué le premier Johrei? Qui vous a acheminé au Johrei Center, est-ce que vous vous souvenez? Moi aussi, je me rappelle de celui qui m’a appliqué le premier Johrei. Je me souviens car cette personne me l’a raconté: c’était mon père. Juste après avoir reçu l’Ohikari de Meishu-Sama, il est rentré à la maison, je marchais à quatre pattes et je suis tombé dans l’escalier. J’en ai eu une grande bosse. Je pleurais, il m’a pris sur ses genoux et il m’a appliqué le Johrei. Le premier Johrei, tout frais, de mon père, c’est moi qui l’ai reçu! Je crois que tout le monde sent une grande gratitude envers celui qui l’a acheminé à l’Eglise et lui a appliqué le premier Johrei. Si, actuellement nous sentons la joie de connaitre Meishu-Sama c’est que, il y a longtemps en arrière il y a eu quelqu’un qui nous a acheminé, nous a reçu, nous a appliqué le premier Johrei, quelqu’un qui est devenu le numéro 1 de notre bonheur. Mais, est-ce que chacun d’entre nous cherche à devenir aussi le numéro 1 du bonheur de quelqu’un, en acheminant, accueillant, appliquant le Johrei à l’autr ? Nous ne savons pas la taille de Œuvre Divine qui va se présenter après que nous ayons appliqué le Johrei ou que nous ayons acheminé une personne jusqu’au Johrei Center. Si cet ami de mon père n’avait pas parlé au sujet du Johrei, certainement ma famille n’airait pas connu Meishu-Sama et moi, je ne serais pas là aujourd’hui. Pour cette raison, en tant que préparation pour le Culte des Ancêtres, cherchez, s’il vous plaît, d’être attentifs autour de vous, car vous allez rencontrer une personne qui souffre, qui attend le Salut. En vérité, la souffrance de cette personne près de vous est la manifestation de la volonté des ses Ancêtres qui veulent que vous tendiez la main du Salut, pour rendre leur descendant utile à Dieu. Chaque fois qui nous rencontrons quelqu’un qui souffre, c’est le désir de l’Ancêtre de cette personne qui en demande le Salut. Si nous réussissons à appliquer le Johrei à cette personne, l’acheminant à être utile à Dieu, ses Ancêtres deviennent très heureux. Est-ce que vous arrivez à acheminer au moins une personne pour qu’elle devienne utile à Dieu avant le Culte aux Ancêtres? Avec cette décision, vos Ancêtres aussi deviendront très heureux et ils vont travailler ensemble avec tous, jusqu’au Culte aux Ancêtres.

Merci bien, bonne mission à tous!

Lors de sa visite en Angola, le Président de l’EMM était accompagné du responsable du Département International de l’EMM, le Révérend Marco Antonio Baptista Resende, et du secrétaire d Cabinet de la Présidence de l’EMM au Brésil, le Ministre Douglas Mira.

5


Presidência Experiência dede Fé África

Spécial

suite

C’était la quatrième fois que le Révérendissime Tetsuo Watanabe s’est déplacé en Afrique. La première fois, en 2000, il a visité la pose de la pierre inaugurale du Siège Central d’Afrique. La dernière visite a eu lieu il y a deux ans, dans le but de faire l’étude de la construction du Premier Sol Sacré d’Afrique. Cette fois-ci, le Révérendissime Watanabe a visité l’Angola pour poser la pierre inaugurale de la construction de la première Ecole d’Agriculture Naturelle dans le continent africain, tout comme pour l’inauguration du Centre de Perfectionnement de Cacuaco, un lieu destiné à la réalisation des activités de toute sorte de congrégation ou institution, publique ou privée.

Participations importantes Chorale À la fin de la rencontre à Luanda, le 20 août, le Révérendissime Tetsuo Watanabe a réalisé des audiences avec l’écrivain Maria Eugénia Neto (photo ci-contre), avec les ambassadeurs d’Angola en Corée du Sud et au Cap Vert, Albino Malungo et Josefa Guilhermina Coelho da Cruz, respectivement et, avec le professeur universitaire Boubakar Namory Keita. Albino Malungo et Boubakar Keita qui lui ont présenté les compliments de courtoisie accompagnés de leurs femmes. Suite aux audiences, le Président de l’Eglise Messianique Mondiale a reçu également les compliments de cordialité du Révérend Gabriela Joana Yome, de l’Eglise du Peuple Honoré d’Angola, du Pasteur João Domingos, de l’Eglise Evangélique de Pentecôte d’Angola (deuxième photo) au nom des autres congrégations religieuses liées à la Commission Œcuménique Municipale de Samba (qui cette année est présidée par l’Eglise Messianique Mondiale d’Angola) et des caravaniers d’Afrique du Sud, de Cap Vert, de Congo Brazzaville, de Congo Kinshasa, de Mozambique, de Saint Tomé et Prince et de Zambie. Des représentants des Eglises: IEBA (Eglise Evangélique Baptiste en Angola), de Kimbarguista, de IESPA (Eglise du Saint Esprit Prophétique en Angola), de l’Eglise Méthodiste Episcopale Africaine – de Sian “Charité” et de l’Evangélique des Apôtres de Jésus Christ en Angola étaient présents, eux aussi. En plus des délégations messianiques d’autres pays, des milliers de membres et de visiteurs des dix-huit provinces d’Angola ont participé de l’événement (photos ci-dessous) apportant ainsi une extraordinaire ambiance de couleurs et de fascination rares. Pour embellir l’enthousiasme des messianiques, divers groupes de chant choral des congrégations religieuses présentes ont animé cet acte.

6


Notícias

Oração especial em sintonia com culto no Japão

Le 21 août

Angola sera le siège de la première

Ecole d’Agriculture Naturelle La pose de la pierre inaugurale de la première Ecole d’Agriculture Naturelle de l’Eglise Messianique Mondiale, qui sera bâtie en Afrique, plus précisément à Cacuaco, l’Angola a été un des points les plus importants de la visite du Révérendissime Tetsuo Watanabe, lors de son voyage missionnaire au continent africain. De son point de vue, avec la construction de la première Ecole d’Agriculture Naturelle, les instructeurs seront formés sur place pour instruire d’autres personnes, surtout, quant aux meilleures pratiques de la technique agro-forestière qui, pratiquées selon le principe de l’Agriculture Naturelle, seront la base d’un modèle durable, où tous pourront subsister de leurs propres potagers.

Le Président inaugure le

Centre de Perfectionnement Le 21 août, le Président Mondial, Révérendissime. Tetsuo Watanabe, a inauguré le Centre de Perfectionnement de Cacuaco en présence des quelques ministres et d’invités. À l’occasion, il a concédé audience à Rosa dos Santos (photo ci-dessous) Gestionnaire de la Commune de la Funda, où est situé le Centre de Perfectionnement et, à la fin, il a lancé un grand défi à tous les présents: se préparer pour atteindre la grande permission de recevoir KyoshuSama, le quatrième Leader Spirituel de l’Eglise Messianique Mondiale, en 2012, pour l’inauguration de la Première Ecole d’Agriculture Naturelle, mais aussi pour la pose de la pierre inaugurale du premier Sol Sacré d’Afrique. À cette occasion, Marques Zambo Bambi a été indiqué en tant que directeur de la première Ecole d’Agriculture Naturelle.

La danse transmet la joie Lors de cette quatrième visite missionnaire, un aspect culturel, une surprise a été présenté par la délégation de la région Lunda d’Angola (Nord-est) a attiré la curiosité du Révérendissime Tetsuo Watanabe pendant le Culte pour les Membres, le 20 août. La caravane de Lunda a transporté vers Luanda le folklore le plus traditionnel de cette zone, qui combine les sons de percussions avec des habits qui recouvrent totalement le danseur et le fait devenir un clown danseur de prestige. Face aux couleurs vibrantes du folklore Lunda Tchokwe, le Révérendissime Watanabe a transmis son sentiment au public qui l’a écouté, ce jour-là: “Aujourd’hui, j’étais très heureux d’être accueilli avec la danse d’un groupe de la Lunda Sud. J’ai senti que j’avais vraiment arrivé au continent africain. Très intéressant!” - A-t-il dit.

7


Mozambique Spécial Países

suite

P

our la deuxième fois dans les terres du Mozambique Le Président Mondial de l’Eglise Messianique, le Révérendissime Tetsuo Watanabe, a visité le Mozambique pour la deuxième fois le 23 août 2011. Son premier voyage était en 2006 et il avait posé une marque au cœur de tous ceux qui ont eu l’occasion d’y participer. Cette fois-ci, sa visité a été très spéciale. Il était accompagné du directeur du Département International du Siège Général de l’Eglise Messianique au Japon, le Révérend Marco Antonio Baptista Resende et, par le secrétaire du Cabinet de la Présidence et Responsable du Séminaire de Formation Sacerdotale de l’Eglise Messianique Mondiale du Brésil, le Ministre Douglas Mira, le Révérendissime Watanabe dans sa visite au Mozambique a généré une énorme joie, visible, chez les messianiques. L’émotion était visible dans les visages des plus de 3.400 personnes présentes au Centre de Perfectionnement de Maputo, qui chantaient et exprimaient leur contentement de pouvoir vivre un moment tellement sublime dans leurs vies. Parmi les participants, il y avait des caravaniers de diverses provinces du pays mais aussi de la République d’Afrique du Sud et du royaume de Swaziland, qui comblaient la nef et la cour du Centre de Perfectionnement de Maputo, bien comme une portion de l’Avenue 24 de Julho.

8

Le dévouement et la préparation des messianiques du Mozambique ont permis de vivre des moments paradisiaques car, l’atmosphère au culte était ainsi et, le Révérendissime Tetsuo Watanabe a proféré une orientation qui a ému tous les présents et les a amené à une profonde réflexion. “C’était comme si les mots du Président Mondial remplissaient des feuilles en blanc de papier” a affirmé un missionnaire à la fin.

Le début de la construction du Centre de Perfectionnement de Mozambique La cérémonie de pose de la pierre inaugurale du Centre de Perfectionnement de Mozambique a eu lieu à Maputo le 24 août 2011, honorée de la présence du Président de l’Eglise Messianique Mondiale, le Révérendissime Tetsuo Watanabe. L’activité s’est déroulée dans la matinée du second jour de visite du Président Mondial, dans le quartier de Cumbeza, district de Marracuene, avec la participation de 100 personnes, qui ont accueilli le Révérendissime Watanabe avec des chansons joyeuses et des danses animées. Le Ministre Claudio Cristiano Leal Pinheiro, Président de l’Eglise en Afrique, a fait la Prière de Consécration, qui a précédé la pose de la pierre inaugurale par le Révérendissime Tetsuo Watanabe, un geste suivi dans cet acte parle Rév. Marco Antonio Baptista Resende, le Ministre Cláudio Cristiano Leal Pinheiro, le Ministre Glauro dos Santos Leite Filho, le Ministre Roberto Cândido et par Mme. Maria Mabjaia Uamba. Une fois la cérémonie finie, le Révérendissime Tetsuo Watanabe s’est réuni avec les Ministres pour se mettre au courant du projet tracé et pour donner certaines idées sur l’utilisation du local, dans cette occasion, il a dégusté des fraises cultivées par la méthode de l’Agriculture Naturelle. Vers la fin, le Président a fait des compliments aux présents, a essayé quelques pas de danse, ce qui a fait la joie des présents, qui était déjà euphoriques d’avoir eu la permission de participer d’une cérémonie si importante. Dans cette activité, le Révérendissime Watanabe s’est rendu à l’emplacement où actuellement se trouve le Johrei Center et le Centre d’Agriculture Naturelle, accompagné du Rév. Marco Antonio Baptista Resende, directeur du Département International au Siège Général de l’Eglise au Japon, du Ministre Claudio Cristiano Leal Pinheiro,

Président de l’Eglise Messianique Mondiale d’Afrique, du Ministre Glauro Marques dos Santos Leite Filho, Vice-président de l’Eglise Messianique Mondiale de Mozambique, du Ministre Roberto Lúcio Clemente Cândido, Vice-président de l’EMM d’Afrique du Sud, et par le Ministre Douglas Mira, secrétaire do Cabinet de la Présidence et Responsable du Séminaire de Formation Sacerdotale de l’Eglise Messianique Mondiale au Brésil.


Johrei News 12