ProMagazine 1-3 - Edition Asie

Page 1

ProMagazine Ed

iti

Magazine trimestrielle / août - septembre - octobre 2012

on

As

ie

Votre maillon de la solidarité!

© waterdotorg

La lutte contre l’analphabétisme L’Inde est en passe de devenir un énorme marché économique. Qu’est-ce qui se cache derrière ce succès? Ne serait-ce pas un système d’enseignement bien pensé? Veronica Fernandes est depuis 20 ans directrice d’une école secondaire à New Delhi. Elle nous informe, de bonne grâce, au sujet de l’enseignement en Inde. Caroline Medats

Proma: Le 8 septembre, c’était la Journée internationale de l’alphabétisation. Quelle est la situation en Inde? Veronica Fernandes: «Selon le recensement de 2011, le taux d’alphabétisation atteignait 74,04% en Inde. A la fin de la domination britannique, en 1947, il n’était encore que de 12%. Donc, nous avons fait un immense pas en avant. Cette évolution est principalement due à l’introduction de l’enseignement gratuit dans les villages. En particulier, le nombre croissant de femmes sachant lire et écrire, est frappant. Dans certaines parties de l’Inde, le taux d’alphabétisation est passé à près de 85%. Néanmoins, nous n’avons toujours pas, dans l’ensemble, atteint la moyenne mondiale qui est de 84%.» Proma: 25% de la population indienne est analphabète. Où est le problème? Fernandes: «Beaucoup d’écoles souffrent d’un manque d’infrastructure scolaire et d’enseignants d’un niveau de formation approprié et efficace. Entre 1951 et 2002, les dépenses pour l’enseignement n’ont jamais dépassé 4,3% du produit intérieur brut. Suite aux différences de castes, de nombreux enfants ne vont encore pas à l’école. Beaucoup de femmes âgées sont encore toujours analphabètes.»


Turn static files into dynamic content formats.

Create a flipbook
Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.