__MAIN_TEXT__

Page 1

ProMagazine

Magazine trimestriel 9.36 - 2 / octobre - novembre - decembre 2020 Numéro d’agrément: P913793

,

votre maillon de la solidarité !

Grâce à vous, Sapang peut réaliser les rêves!

actualité

Notre projet Sapang est situé sur une île non loin de Manille, la capitale philippine. Comment la population locale a-t-elle vécu la crise ? L'aide d'urgence de la Belgique était plus que bienvenue. Et comment vont les étudiants ? Découvrez leurs histoires, leurs rêves, ... Les habitants ont souffert de la crise de Covid Notre projet Sapang est situé sur une île non loin de la capitale philippine, Manille. Comment les habitants peuvent-ils faire face à une pandémie mondiale dans un pays au système de santé publique défaillant ? Le gouvernement a imposé un confinement, mais était-ce une solution ou une partie du problème ? L'île a été brusquement coupée du reste du monde, les pêcheurs ont été soudainement incapables de vendre leurs prises à Manille. Des centaines de familles étaient sans revenu.

Les jeunes belges ont bon cœur Vingt étudiants belges - la plupart avaient déjà visité le projet aux Philippines - ont immédiatement mesuré la gravité de la situation. Ils ont lancé une action, complètement ‘corona proof’. Ensemble mais ‘à distance’, ils ont fait une vidéo appelant à l'aide d'urgence et l'ont publiée sur YouTube. La vidéo a été facilement partagée et a séduit des milliers d'autres personnes et jeunes. Le soutien aux Amis de « San Damiano » / Père Damien était réconfortant. Astuce. Visitez www.asblproma.be Nous vous y proposons un lien vers leurs vidéos promotionnelles !! L'argent collecté a été transféré. Il a permis d’acheter surplace du riz et de la viande, pour soutenir autant que possible l'économie de l'île elle-même. Les boursiers philippins l'ont utilisé pour préparer des colis alimentaires. La bibliothèque est temporairement devenue un centre logistique pour la distribution à 600 familles, représentant un total de quelque 5 000 personnes. Mission "aide d’urgence" accomplie avec succès !

Comment vont les étudiants boursiers ? Très bien, Dieu merci ! Bien évidemment, en raison des circonstances, l'approche éducative a dû être ajustée. Le gouvernement a reporté indéfiniment le début de la nouvelle

année scolaire - normalement prévue pour le 1er juin. En conséquence, les étudiants boursiers risquaient un retard d'apprentissage. À la fin du mois de mai, Sapang a donc lancé sa propre "école d'été" pour les mathématiques, les sciences et l'anglais. La crise a également présenté de nouvelles opportunités. Certains anciens boursiers ont perdu leur emploi à cause de la crise, sont revenus sur l'île… et ont spontanément offert leurs services. Wilmer, employé de banque licencié, est venu enseigner les mathématiques pendant l'école d'été (photo en bas à gauche). Dans l'enseignement proprement dit, « l'apprentissage à distance » est désormais devenu la norme, illustrant l'énorme écart dans la société pour nos étudiants boursiers. À la maison, ils n'ont presque rien à manger, mais grâce au soutien financier dont bénéficie le projet Sapang, ils peuvent suivre des cours en ligne dans des salles de classe bien équipées à ‘San Damiano’. Et on pense aussi à leur bien-être. En fin de semaine, les boursiers sont fatigués par les écrans. Heureusement, ils peuvent facilement se reposer parmi les fleurs et plantes dans le grand jardin autour des salles de classe de Sapang.

Curieux de savoir ce que signifie le dessin à droite ? Lisez le reste de la bande dessinée à la p. 2 !


Veuillez donner le signal encourageant :

‘Sapang, Yes You Can - 2011/01’

J'ai un rêve ... Invité à mettre son grand rêve sur papier, Atako l'a clairement exprimé dans une bande dessinée. Il veut obtenir un diplôme et ensuite enseigner. Sera-t-il capable de réaliser ce rêve ? Oui bien sûr, et vous pouvez y contribuer !


Lukafu : de l'eau de source pour les écoles à un projet pilote ambitieux Notre projet Lukafu et certaines organisations partenaires belges ont des projets ambitieux pour faire face aux conséquences du changement climatique. Dans ce domaine les résultats de ce projet pilote peuvent également faire une différence ailleurs ! Qui contribue au financement des investissements nécessaires ? Aidez à fournir de l'eau de source pure ... Lukafu est situé dans le sud-est de la RD Congo - non loin de la frontière avec la Zambie. L'agriculture locale a été affectée à plusieurs reprises par le changement climatique ces dernières années. Une autre conséquence a été que l'eau du fleuve, désormais principale source d'eau potable, était trop trouble en raison des forts courants pendant les périodes de précipitations excessives et qu'elle contenait des concentrations trop élevées d'impuretés à faible débit pendant les périodes de sécheresse de plus en plus longues. En conséquence, l'eau de la rivière n'est en fait plus adaptée à la consommation des élèves du complexe scolaire, et encore moins à une utilisation dans l'hôpital local. Compte tenu de la menace posée par Ebola et le virus Covid-19, c'est tout sauf optimal. La réalisation d'un projet déjà planifiée depuis un certain temps, à savoir un approvisionnement direct en eau pure à partir d'une source située plus haut est devenu indispensable, nous a confirmé le p. Jean-Marie, notre chef de projet sur place : 1. pour la population locale, les étudiants et enseignants des écoles et le personnel médical et les patients de l'hôpital ;

Projet pilote technique de culture à l'épreuve du climat Enfin, il est prévu d'introduire en phase 2.c une technique innovante d’hydroculture sur surfaces en pente, évaluée par des centres de recherche belges. Cela permet non seulement une production très élevée en termes de culture maraîchère, mais garantit également une consommation d'eau minimale grâce à l'ingénieuse irrigation intégrée. Sans entrer dans les détails techniques ... Cette technique a été conçue pour obtenir de bien meilleurs résultats dans des endroits proches de l'équateur par rapport à la culture en pleine terre. En effet, la culture en pleine terre a de plus en plus souffert ces dernières années : • d’excès de soleil / chaleur (cultures en feu) • de périodes de sécheresse trop longues (flétrissement) • de pluies sporadiquement trop fortes entraînant des inondations (pourriture) • d’insectes nuisibles. L'introduction prévue de la nouvelle technique de culture présente des avantages indéniables dans les quatre domaines.

2. pour l'agriculture locale, forcée de s'adapter à un rythme accéléré aux conditions climatiques modifiées.

Une solution aux problèmes climatiques aigus, ailleurs aussi

Gestion intégrée de l'eau : approvisionnement et purification!

Le même problème climatique est également aigu ailleurs en Afrique. Dans le seul réseau des projets Proma, des candidatures ailleurs en RD du Congo, au Tchad, au Niger, au Burkina Faso, au Togo, etc. peuvent être envisagées, mais aussi en Amérique latine, par exemple dans les régions montagneuses en Bolivie et même en Asie, par exemple aux Philippines. Cette technique innovante peut donner à la population locale plus de certitude quant à son propre approvisionnement alimentaire.

Dans la première phase, l'intention est de réaliser une toute nouvelle infrastructure pour l'approvisionnement en eau potable. Localement, ils ont opté pour l'approvisionnement de la source Kangele. Celle-ci s’avère avoir un débit constant tout au long de l'année, mais aussi être d'une propreté exceptionnelle. En effet, l'eau de source provient du plateau de Kundelungu et est filtrée naturellement dans les couches de sol sur son chemin vers la source. Dans cette phase, une alimentation est réalisée vers deux points de « grande consommation », à savoir le complexe scolaire (eau potable & assainissement au profit des élèves et des enseignants, au nombre de 1350) et le seul véritable hôpital des environs. La deuxième phase du projet se concentre l'approvisionnement en eau pour l'agriculture locale.

Le coût ... C'est actuellement la plus grosse pierre d'achoppement pour le projet Lukafu. Pour la réalisation de la phase 1, environ 40 000 € sont nécessaires pour l'achat de tuyaux, etc. ; un budget similaire est nécessaire pour la réalisation de la phase 2.a + b.

sur

Le plan est de collecter les eaux usées de ces « gros consommateurs » en phase 2.a et de les canaliser vers une infrastructure filtrante (type roselière), afin qu'elles puissent être réutilisées à des fins agricoles. En réalisant la phase 1. « approvisionnement en eau de source », dans la phase 2.b l'eau qui est actuellement collectée dans un barrage sur la rivière Lukafu peut être utilisée à des fins agricoles. L'eau trouble collectée au barrage est d'abord purifiée par décantation dans des bassins et par filtration naturelle afin de pouvoir être utilisée en aval pour l'irrigation d'un projet horticole et comme eau potable pour le (petit) bétail des familles paysannes locales.

Le projet pilote proprement dit, l'introduction de la technique de culture innovante, nécessitera à nouveau environ 40 000 € pour la première réalisation à Lukafu et toute introduction ultérieure ailleurs en Afrique, en Asie et / ou en Amérique latine.


Colophon Rédaction : Robert Vastmans E.R. : Pierre Van den Bossche Avec nos remerciements (pour le contenu et les photos) : Fr Emmanuel, Fr Séraphim Sibel, Delphine & Bruno Verstraete, Erik De Maeyer, Jo de Limbourg, p. Jean-Marie Mufeji Mise en page et impression : De Windroos sa Ce magazine est édité par Proma asbl Boulevard du Souverain 199, 1160 Bruxelles Tél. 02 679 06 30 info@asblproma.be www.asblproma.be BCE : 0410.537.157 Vous recevez ProMagazine parce que vous avez dans le passé soutenu Proma ou indiqué le souhait de recevoir ce magazine. Proma respecte la confidentialité de vos données : sympathisant et/ ou donateur. Vous déménagez ? Vous voulez recevoir ce magazine en forme digitale ? Vous avez des remarques ou des suggestions ? Faites-le nous savoir.

Malheureusement, ce sont des montants qui dépassent la capacité financière de Proma - partenaire pour des projets éducatifs à petite échelle. C'est pourquoi Proma et des organisations partenaires recherchent activement des bienfaiteurs ou des partenaires financiers. Vous souhaitez contribuer à ce projet pilote innovant ?! Bienvenue à bord !

Quels sont les avantages pour notre projet ? Cela signifierait une véritable percée pour le projet Lukafu : de l'eau de

Proma est membre de l’Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds.

Bref, une communauté mieux préparée à faire face aux défis auxquels ce monde est confronté. Si vous souhaitez soutenir ce projet spécifique, merci de mentionner

‘Projet pilote Lukafu * 2011/27’

Vous voulez faciliter l’accès à un enseignement et une formation de qualité dans le monde entier?

Faites un don svp.

BE71 0000 1733 1169 BPOTBEB1 Attestation fiscale pour tout don d’au moins 40 € au cours de l’année.

Ou faites un legs via votre testament. Pour votre information : de chaque 100 € donné à Proma, 90 € sont investis dans nos projets de formation dans le Sud.

Votre don en 2020 vous procurera un avantage fiscal de 60%! Revenu mondial en baisse de 10% L'Organisation Internationale du Travail (OIT - ILO) a signalé en septembre que le revenu mondial avait baissé de 10% au cours des trois premiers trimestres de 2020.

Proma soutient des microprojets d’enseignement et de formation pour les jeunes et les adultes en Afrique, en Asie et en Amérique Latine.

source pour un complexe scolaire et un hôpital ; l’introduction du principe de « purification et réutilisation de l'eau ». Il offre également d'énormes perspectives pour l’enseignement  : des techniques agricoles « à l'épreuve du climat ».

Cependant, les pays en développement ont été plus affectés : la main-d'œuvre de « l'économie informelle » a été durement touchée, les journaliers se sont retrouvés sans revenu du jour au lendemain. L'impact négatif de la crise Covid sur les revenus de la partie la plus pauvre de la population est bien supérieur à 10%. Il n'y a pas de filet de sécurité sociale. En plus des investissements habituels dans l'éducation, nos projets d'éducation ont besoin d'un soutien financier supplémentaire pour faire face à la perte de revenus parentaux et à la crise alimentaire provoquée par la crise Covid. En donnant plus, vous vous assurez que nous pouvons apporter un soutien supplémentaire à nos projets éducatifs.

Vous bénéficiez d'un avantage exceptionnel de 60% Le 9 juillet, une loi contenant un certain nombre de « mesures Corona » a été adoptée. L'une d'elles est l'augmentation de l'avantage fiscal à 60%. Le gouvernement belge vous invite à être très généreux cette année. Concrètement : ces dernières années, cet avantage fiscal s'est élevé à 45%. Avec un don de 100 € par exemple, vous avez payé 45 € moins d'impôts. En 2019, un tel cadeau de 100 € ne vous coûterait en réalité que 55 € nets. En 2020, vous pouvez augmenter le montant de 100 € à 137,5 €, sans que cela vous coûte plus qu'un don de 100 € en 2019. En effet, vous récupérerez (137,5 x 60% =) 82,5 €, et ferez donc une dépense nette de 55 €. Astuce. Le "plafond fiscal" a également été relevé, de 10% à 20% de vos "moyens de subsistance nets", de sorte que l'avantage fiscal a également un effet plus important avec des revenus plus faibles (par exemple, la pension).

Profile for Proma vzw/asbl

ProMagazine 9.36-2 Fr  

Magazine de l'asbl Proma - assistance financière à des projets éducatifs en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Moyen-Orient

ProMagazine 9.36-2 Fr  

Magazine de l'asbl Proma - assistance financière à des projets éducatifs en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Moyen-Orient

Advertisement