__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1


Retrouvez-nous sur Facebook :


Edito… N

ouvelle saison, nouveau numéro et nouveauté rédactionnelle.

Sur le premier numéro, je recevais les textes et les photographies de chacun des artvernois voulant participer à ARTVERNE PHOTO | Le MAG. Toutes les pages du précédent numéro ont été réalisé grace au seul logiciel de la célèbre suite Adobe, mais cela s'avère très compliqué et chronophage. Pour ce deuxième numéro, chaque auteur réalise sa mise en page, la rédaction de ses textes et la mise en page de ses photos. Seule une police d'écriture et un fond de page sont imposés. Ainsi chacun de nous assure être l'auteur des photos présentées. Pour un ou deux auteurs, je leur ai fait la mise en page selon leurs instructions, elle a été validée tel un bon à tirer. Une adresse mail est créée pour chaque numéro. Du fait de cette rédaction participative, vous découvrirez des styles différents dans la présentation des photos. En effet, à travers cela, vous pourrez entrevoir les personnalités différentes de notre collectif. Le logiciel que nous utilisons est scribus. ( www.scribus.net ). Ce numéro ARTVERNE PHOTO | Le MAG n°2 Hiver 201 4-201 5 présente le travail photographique hivernal de certains membres du collectif Artverne Photographes, qui regroupe des photographes amateurs et professionnels. Nous vous présentons principalement des paysages naturels que ce soit de grands espaces ou de plus petits. Vous retrouverez dans nos pages un lien vers notre cadeau accompagnant chacun de nos magazines. Il s'agira d'un fond d'écran. Nous vous rapellons que les photos de cet E-Book ne sont pas libres de droit. Pour toute utilisation, veuillez contacter l'auteur de la photo pour son accord commercial ou non ; vous pourrez trouver un lien sur le site du collectif : www.artverne-photo.fr .


…Edito Pour rappel : Nous sommes un collectif de photographes de tous niveaux résidants en Auvergne. Nous apprécions la beauté de notre région à toutes les époques de l’année. Se promener dans la nature, ou pratiquer la randonnée permet de découvrir les charmes secrets et naturels de ces endroits pas si perdus … ARTVERNE PHOTO | Le MAG est une publication dans laquelle vous ne lirez pas de reportage, pas de tutoriel. Il faut voir cette publication comme une exposition des oeuvres de nos photographes au plus près de vous, pour que vous n’ayez pas à vous déplacer, mais simplement apprécier nos oeuvres. Nous ne cherchons pas à concurrencer des publications payantes, qu’elles soient couchées sur papiers ou sur supports numériques. D’ailleurs nous n’avons conclu aucun accord avec quelques sponsors ou institutions, ce n’est pas ce que nous recherchons. Nous voulons simplement vous faire découvrir des images de notre Auvergne, qui nous l’espérons, sera aussi la vôtre. Cela ne veut pas dire que les photos dans ce magazine sont libres de droit ; bien au contraire, aucune utilisation de ces oeuvres n’est autorisée, que ce soit pour raison personnelle ou commerciale. Nous vous souhaitons une bonne expérience de lecture à travers ce nouveau numéro. Franck MAILLET Pour le collectif Artverne Photographes


Sommaire Les Artistes d' Artverne Photo | Le MAG - N°2 Hiver 2014 / 2015 : Chrystelle CABRIERES BARBECOT ( Miss Paquerette ) Claude GEOURJON Clément FAYET Franck MAILLET Fred RIMBERT G.G Photos Gregory DESTOMBES ( Evocations Naturelles ) Jérémy SAVEL Photographe Marc MESTAS Pierre SEGUELA Romain CAULE Sylviane SABATIER

6 12 22 48 76 82 90 1 08 114 1 42 1 70 1 74

Le cadeau surprise …

1 93


CHRYSTELLE CABRIERES BARBECOT (M ISS P AQUERETTE ) L'Hiver est ma période de prédilection pour aller jouer dans les grands espaces, mon monde minéral préféré se transforme en grands espaces immaculés, poudreux, gelés. Le temps suspend ses effets sur la nature, elle devient une palette de teintes froides que je n'ai pas l'habitude d'aimer, l'hiver m'apprivoise et me fait miroiter ses reflets d'argent pour m'attirer dehors. C'est parti pour un voyage glacial. http://chrysours.wix.com/misspaquerette


( Cantal | 1 5 )


M ISS P AQUERETTE EN MODE solitaire ( toujours dans le Cantal | 1 5 ) Si certains aiment l'agitation, la foule, la ville expansive et la vie trépidente, moi j'aime ma solitude, l'immensité du paysage pour moi seule. Egoïste ? Oui et non, puisque je vous fais partager mon monde. Etre seule à fouler le tapis blanc, à entendre crisser le sol sous mes pas, entendre le vent (geler mes oreilles), je reviens de mes balades les joues rouges, le nez gelé, les poumons frigorifiés, les jambes congelées, mais cela n'a pas de prix.

Petit tour en Aubrac


CĂŠzallier

CĂŠzallier


M ISS P AQUERETTE EN MODE zen L'hiver nous amène sa poésie, sa fragilité, son intensité.... ( Cantal | 1 5 )


POESIE AGRICOLE Seule abandonnée sur la neige poudrée

( Cantal | 1 5 )


Claude GEOURJON Agé de 42 ans, je suis un randonneur depuis ma plus tendre enfance. J'ai arpenté de nombreux massifs dont le GR1 0 dans les Pyrénées, le Tour du Mont Blanc dans les alpes et la Via Arverna en Auvergne et dans le Lot. Je suis passionné de photographie et d'astronomie depuis l'age de 1 3 ans. J'ai commencé la photo par des photos de vacances ou de lieux insolites (dont Paris). Ayant vécu à Paris pendant des années, j'y ai créé des parcours et ai fait des milliers de photos.

Je suis ensuite passé à la photographie astronomique (principalement des éclipses de Lune et de Soleil). J'ai fait le Chemin de Saint Jacques de Compostelle et ai fait des photos tout au long du parcours pour les publier et montrer la beauté et motiver les gens à faire ce pèlerinage si magique.

J'habite à Murat et fait passer ma passion et la beauté du Cantal à travers mes photos. J'adore photographier les cascades (en pose longue) ainsi que les animaux sauvages et les couchers de Soleil , en toutes saisons. http://www.facebook.com/ClaudeGeourjonPhotographe.


Rocher de Bonnevie - Murat - CrĂŠdit photo : Claude Geourjon


Eglise de Bredons (XIIe siècle) surplombant Murat. Crédit photo : Claude Geourjon


Buron des PrĂŠs Marty et Plomb du Cantal - CrĂŠdit photo : Claude Geourjon


Moulin de Chambeuil sous la neige - CrĂŠdit photo : Claude Geourjon


Détail de la Cascade de Chambeuil - Crédit photo : Claude Geourjon


Plomb du Cantal au coucher du Soleil - CrĂŠdit photo : Claude Geourjon


Puy Griou - CrĂŠdit photo : Claude Geourjon


Prat de Bouc - CrĂŠdit photo : Claude Geourjon


Puy Mary et Peyre Arse - CrĂŠdit photo : Claude Geourjon


Hiver La période triste, morne, froide, que beaucoup détestent, la mal aimée des 4 saisons. Pourtant nous, passionés de nature, savons bien qu'elle peut être la plus belle de toute, que le froid et le brouillard peuvent être superbes, que la lumière et la neige donnent lieu à un spectacle toujours éblouissant. Une saison riche en contraste, où l'on peut passer de l'ombre la plus glaciale à la lumière la plus pure en quelques minutes. Une saison rude certes, mais tellement belle.. . Vous ne nous croyez pas ? Alors ouvrez les yeux et suivez le guide...

L'Hiver, vu par Clément Fayet


Les premières lueurs du jour teintent le paysage , dans la chaine des puys ( 63 )


Les prémices Les jours qui raccourcissent, les dernières feuilles qui tombent, le ciel qui s'obscurcie, le froid qui se fait plus présent ; cette période pré-hivernale est souvent le théatre d'ambiances sombres, particulièrement intenses et profondes, un délice pour celui qui sait les apprécier...

Le soleil jaillit sous un ciel d'encre, aux derniers instants de la journée , un spectacle sur-réel, vue depuis Mont Lune ( 63 )


PĂŠriode de brouillards dans les forĂŞts du Livradois ( 63 )


Premières neiges et premières vraies ambiances hivernales


L'Ombre L'hiver bat son plein, la neige recouvre le paysage, le ciel se fait bas et le soleil rare. C'est le moment d'aller profiter de ces ambiances si calmes, de ces immensitĂŠs blanches, de ce silence ... Des instants qui appellent Ă la rĂŠflexion.


Conditions polaires dans le massif du Montoncel


La Lumière Parfois après des jours de gris et de chutes de neige, le ciel se dégage, le soleil innonde le paysage de sa lumière, qui se teint alors de mille couleurs. Un spectacle éblouissant, rare, infiniment précieux.


Neige, forêt, lever de soleil : un spectacle toujours féérique.


Les premières lumières du jour illuminent le massif des Hautes Chaumes.


Le barrage de La Murate (en haut) et le petit village de Saint RĂŠmy sur Durolle (en bas).


La Nuit L'hiver c'est aussi la période de l'année où les nuits sont les plus longues. Associé à des températures glaciales, le ciel est d'une extrême clarté et permet des entrevues imprenables sur la galaxie. Des balades nocturnes comme aucunes autres...


Doucement les dernières lumières s'éteignent à l'horizon. La lumière b Dans un silence parfait, la nuit s'installe, paisiblement.


baisse, et peu à peu, l'immensité de l'univers commence à se dévoiler. . Apaisé, je contemple la montagne, le ciel, le monde...


La nuit est froide. Dans l'obscurité plus rien ne bouge. Le spectacle se s le ciel s'illumine de mille et une étoiles, l'infini se dévoile, et Quand la dernière âme s'est endormie,


situe désormais au dessus de nos têtes. Dans une atmosphère limpide, t je reste là, contemplant ce spectacle, le sourire aux lèvres. la maison des rêves ouvre ses portes...


Le dégel Après de longs mois de froid, l'hiver commence petit à petit à faire marche arrière. Doucement la terre se réchauffe, la neige peu à peu se retire, l'hivernal tire sa révérence... jusqu'à l'année prochaine ! Le jour se rallonge, la lumière se fait plus franche, plus présente, le paysage retrouve peu à peu des couleurs qu'on ne lui avait plus vu porter depuis l'année passée. C'est le moment de profiter des derniers instants de neige, de givre, et de s'apprêter à, dans quelques mois, accueillir le printemps !

Douce lumière du matin sur le massif du montoncel par une matinée très fraiche.


Flot de lumière au levant (haut) dÊluge de couleur au couchant (bas).


Un de mes moments favoris de cette fin de saison. Les nuits encore très froides et les ciels clairs tassent l'humidité dans le fond des vallées. Au lever du soleil, celle-ci se met à condenser et à créer une brume qui reste proche du sol. Quand elle envahit les forêts de hêtre et que la lumière perce, de superbes rayons de lumière se forment au travers des arbres. Ce spectacle rare et de courte durée est un de mes préférés parmi tout ceux que peut offrir dame nature !


Les caves près de la grande cascade du Montdore se séparent peu à peu de leur glace.


Franck MAILLET

Lac Pavin ( Puy-De-Dôme | 63 ) L'hiver débute autour du lac Pavin. La semaine dernière, le vent soufflait comme tempête, l'arbre n'a pu resister sur le chemin entourant le lac Pavin. © www.franckmaillet.com


Lac Pavin ( Puy-De-Dôme | 63 ) Les nuages bas de début de journée s'élevèrent pour laisser place au lac Pavin. © www.franckmaillet.com


Lac Pavin ( Puy-De-Dôme | 63 )

L'éclaircie tente à disparaitre. J'appuie sur le déclencheur du l'appareil photo dans cette ambiance si particulière face à la station de Super-Besse. © www.franckmaillet.com


Lac Pavin ( Puy-De-Dôme | 63 ) L'hiver tarde maintenant à arriver, mais il est maintenant annoncé. Le lac Pavin est prêt à acceuillir la neige. © www.franckmaillet.com


Lac du Guery ( Puy-De-Dôme | 63 )

L'hiver est bel et bien là, mais la neige manque encore nos rendez-vous photographiques. Heureusement le froid est arrivé, comme un prémice à l'arrivée de la neige. Cette fraicheur gèle l'eau en glace, mais la couche reste encore fragile. Il est d'ailleurs dangereux de s'y aventurer. Malheureusement certains ne suivront pas ces précautions élémentaires. Ils en seront quitte pour un bon rhume et une bonne beuglante !

© www.franckmaillet.com


Lac Servières ( Puy-De-Dôme | 63 ) La ville est désepérement ville, et le besoin d'espace se fait de plus en plus sentir. Une escapade d'un soir avec un ami ( Alexandre ) sera l'occasion de prendre l'air et d'en prendre plein la vue lors de ce coucher de soleil dans une ambiance unique comme ce lac nous en réserve tous les jours. © www.franckmaillet.com


Lac Servière

Toujours avec mon poto, nous cherchons chacun le meilleur spot pour un cadrag


s ( Puy-De-Dôme | 63 )

ge agréable. Le lac n'est pas assez gelé pour s'y aventurer peut-être une prochaine fois ? © www.franckmaillet.com


Lac Pavin ( Puy-De-Dôme | 63 ) Cela fait maintenant presque 3 heures que nous randonnons ce dimanche. Le temps ne s'est pas découvert lors du lever de soleil, et le ciel reste désespérément bouché. La soif se fait sentir, ( nous buvons de l'eau tout au long de notre marche ). Nous posons nos raquettes et profitons de cet arrêt pour taper le casse-croute. Gregory descend au niveau de l'eau sur son arbre, et le prend en photo. La remontée s'avèrera assez difficile. Nous repartons ensuite avec nos déchets pour quelques heures de marche autour de Superbesse. © www.franckmaillet.com

La nature est fragile, respectons là ! | L'alcool est


t dangereux pour la santĂŠ, buvez avec modĂŠration.


Lac Pavin ( Puy-De-Dôme | 63 ) Le temps est toujours aussi bouché lorsque nous quittons le lac Pavin. © www.franckmaillet.com


A proximité de Superbesse ( Puy-De-Dôme | 63 ) Enfin de la neige en épaisseur suffisante, c'est parti pour faire sa trace dans la neige. Gregory et moi prenons cet élément du décor en photo. J'en apprécie le contraste et les formes et vagues de neige dessinés par le vent.. © www.franckmaillet.com


Mon arbre ( Puy-De-Dôme | 63 ) C'est au cours de cette randonnée que je suis tombé face à cet arbre. J'aimais bien son coté solitaire. La photo était déjà dans ma tête avant de déclencher. Je vous laisse à l'interprétation de ces couleurs... © www.franckmaillet.com


Le traceur et le pré ( Puy-De-Dôme | 63 )

L'hiver, le plaisir de la nouvelle trace est un privilège. C'est celui de fouler de ses raquettes un territoire encore vierge tels les premiers habitants du cru. Mais ne vous détrompez pas, ce n'est pas la volonté de laisser sa trace dans l'histoire. Nous le savons tous, bientôt la neige va fondre et aucune trace de nos passages ne sera visible, juste le plaisir de la randonnée, et une sensation relative de liberté.

© www.franckmaillet.com


Mer de nuage ( Puy-De-Dôme | 63 ) En ce jour du 1 8 février 201 5, le ciel couvert au dessus de Clermont-Ferrand attise ma curiosité. En effet, il existe quelques rares périodes où la couverture nuageuse stagne dans la vallée. C'est décidé, ce soir je monte au sommet du puy de Dôme. J'ai préparé depuis plusieurs jours mon sac photo et mes affaires de rando à la journée. Les raquettes et batons sont prêts. Le sac photo n'attend que le top départ. Je quitte mon travail alors que le soleil commence à baisser. Je décide donc de prendre la dernière montée du panoramique des Dômes. Seul je sors mon boitier et commence à prendre quelques clichés, comme cette vue sur le massif du Sancy au-dessus d'une mer de nuage. © www.franckmaillet.com


Sommet du puy de Dôme ( Puy-De-Dôme | 63 )

Les nuages montent et descendent ; tantôt je suis au dessus, tantôt je suis dans la purée de lentille ! Le spectacle est peu commun. Seuls quelques ferus de beauté auvergnate et de spectacles naturels peuvent assiter à cette symphonie de lumière. C'est ainsi que je retrouve mes amis Gael, François et Phil du collectif Rawvergnat. En effet, l'Auvergne recèle de nombreux collectifs de photographes auvergnats, passionnés tout comme notre collectif Artverne Photo. Nous sommes seuls et maintenant il nous faut redescendre à la lueur de nos lampes frontales ; 5 kilomètres nous attendent. Nous longeons donc la voie du panoramique, le chemin des muletiers étant trop glissant et dangereux. © www.franckmaillet.com


Val d'enfer ( Puy-De-Dôme | 63 ) C'est au-dessus de la station du Mont-Dore que Gregory et moi-même décidons d'observer le coucher de soleil. Le risque d'avalanche reste bien présent dans ce vallon connu pour ses coulées. © www.franckmaillet.com


Š www.franckmaillet.com


Fred RIMBERT La chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe au Puy-en-Velay est située sur un piton ; Il s'agit d'une ancienne cheminée volcanique . Dominant la ville du puy, on y accède via un escalier taillé dans la roche, travail tytanesque pour l'époque avec des moyens limités . On ressent à l'intérieur une sérénité malgré les vents qui y soufflent : un lieu magique !


Le gour de Tazenat dans sa version encore automnale en ce début d'hiver : lieu qui invite à la promenade et offre des petits points de vue sympathiques sur ce lac de cratère . Une belle ballade à faire dans un cadre agréable à souhait, j'aime m'y promener à toutes les saisons sans lassitude .


La loge des gardes situĂŠe dans le massif des monts de la madeleine . La loge des gardes est une petite station de ski assez sympathique ; j'aime y aller pour faire de la randonnĂŠe . L'hiver, l'ambiance neigeuse offre des paysages magiques tout en noir et blanc et la nature est figĂŠe par le froid .


La cascade de la baume située à quelques kilomètres du Puy-en-Velay se trouve à une vingtaine de minutes de la petite route qui part de Solignac . D'une quinzaine de mètres de hauteur, elle offre en hiver un superbe spectacle sous son manteau neigeux, figeant aux alentours les pierres de glace .


La cascade de la biche située sur le versant sud de la vallée Figée par la glace où l'on entend le murmure d'un filet d'eau qui s'écoule, on p


de Chaudefour offre en hiver un spectacle extraordinaire . peut marcher sur la neige recouvrant le lit du ruisseau : un moment magique !


G.G Photos Depuis le Forez on voit les Monts du Lyonnais... Voici même le Mont-Blanc situé derrière les Monts du Lyonnais, à 247 Km à vol d'oiseau de Pierre Pamole... !!


L'éternelle surprise des premières neiges de la saison en Auvergne : sur la plaine de Laschamps, le puy de Dôme se mêlait aux nuages et le Soleil jouait à cache-cache pour l'illuminer...


Le 31 /1 2/201 4, petite balade de fin


d'année autour du Lac Servières...


Une ambiance sur le lac mais aussi à l'extérieur et dans sa forêt environnante !


Un lieu qui à chaque saison est forcément magique.


Lever de soleil dans les tons rose sur la Chaine des Puys en Auvergne et ce depuis ma fenĂŞtre, Ă Tinlhat...


EVOCATIONS NATURELLES Bonjour, Je vous invite pour cette nouvelle publication du collectif Artverne Photographes à suivre mes traces dans ce qui est une des saisons préférées des photographes de paysages, l'Hiver. Une saison, où la froidure et la rigueur du climat ne sont la que pour magnifier nos paysages Auvergnat. L'ensemble de ses photos ont été prises dans le massif du Sancy, ces montagnes magiques qui m'ont vu grandir. Bonne lecture. Gregory DESTOMBES


La vie ne s'arrète pas pour tout le monde en hiver. Traces de lièvre dans la Vallée de Chaudefour.


Courbes neigeuses dans la vallée de la Fontaine Salée.

Arbre isolé dans un blanc immaculé


Les arbres du lac Pavin sont une grande source d'inspiration pour moi. Avec un en particulier, mon arbre. Ce hĂŞtre couchĂŠ sur le lac mais toujours vivant.


En hiver le givre fige tout. Lac du haut, la Godivelle.


Les oiseaux qui restent en montagne durant l'hiver trouvent leur subsistance dans ces petites baies rouges. Sorbier des oiseaux


DrappĂŠ cotonneux

En hiver les arbres sont dans ces immensitĂŠs monochromes


Chamois sur les ctètes entre le Val de Courre et le Val d'Enfer

Val de Courre


Val de Courre


Le solitaire


La forĂŞt enchantĂŠe du lac Pavin.


Vue plongeante depuis les hauteurs du Val d'Enfer un soir d'hiver.


Frozen


Sous les ĂŠtoiles exactement. Val d'Enfer


EntrĂŠe du Val d'Enfer dominĂŠe par l'Ours.

De l'infiniment petit nait l'infini...


Rivière dans la vallée de la Fontaine Salée.


Comme elle avait commencÊ, ma publication se finit sur une sÊrie de traces. Celles de Franck mon compère de sortie et les miennes.


L' ambition, les couleurs, les éléments primaires, précieux à toutes photographies de paysages se réunissant au même moment et à un point donné naturellement, tous dévoués à se rencontrer et ainsi fusionner. Donnant des résultats aprés surmotivation et quelques pièges à surmonter, une ambiance apaisante, relatant des efforts fournis pour arriver sur ce fameux terrain de jeu. Jérémy Savel Photographe


Coucher du soleil, crépuscule, aube, aurore, lever du soleil un cycle de vie, de couleurs, un mouvement perpétuel que seuls les astres savent nous dissimuler, à nous de les comprendre et de les interprêter.


www.jeremysavel-photographe.com/ www.facebook.com/pages/Savel-Jeremy-Photographe www.flickr.com/photos/98491 51 5@N08/


Marc MESTAS © Monique

Je m'appelle Marc MESTAS, mon camp de base se trouve à Besse dans le Massif du Sancy. Je fait de la photo depuis l'époque glaciaire de l'argentique ou faire une photo coûtait très chère en pellicule si on ne maîtrisait pas le matériel, donc passage au numérique avec un canon EOS 300 d puis EOS 5 D Mark II et l'EOS 5 D Mark III qui sont mes boitiers actuels, plus quelques cailloux et flashs afin d'assouvir ma passion pour les bestioles aussi bien rampantes, volantes à sang chaud ou à sang froid sans oublier un peu de paysage et de végétal.


Un couple de Héron cendré au lac de Bourdouze.

© Marc MESTAS


© Marc MESTAS


Le creux de Soucy qui se trouve au dessus du lac Pavin est une immense grotte d'une soixantaine de mètres de diamètre pour une profondeur de 22 mètres ; seul un trou de 3 mètres de diamètre en permet l'accès . J'ai pu réaliser cette photo grâce au Groupe Spéléo d'Auvergne que je remercie bien, pour la technique : un canon 5 D Mark II, canon un 20 mm, 200 iso, F/7,1 et 7 secondes de pose.


En arrivant à Plauzat, que de bonheur devant cette vue !

© Marc MESTAS


Un couché de soleil sur le lac de Bourdouze , moment privilégié entre chien et loup le vent s'arrête de souffler


© Marc MESTAS


Le ruisseau de l'enfer est un affluent du lac de Guery. Š Marc MESTAS


1 ère cascade à droite quand on rejoint la vallée de Chaudefour. © Marc MESTAS


Soudain un rayon de soleil fait ressortir de la brume la gare du téléphérique alors que j'étais en reportage avec le G.R.I.M.P. 63 au Mont-Dore dans le Val de cour , tandis que toute la journée un temps très maussade avec une température proche des -20 degrés et de grosses rafales de vent se faisait ressentir . L'apparition n'a duré que quelques petites minutes . Il y a des jours comme ça où on a beaucoup de chance .

© Marc MESTAS


La vallée de Chaudefour enneigée.

© Marc MESTAS


Une journée qu'il faut vivre au moins une fois dans sa vie (enfin pour les passionnés de pêche) : la pêche blanche (pêche au trou) au lac de Guery.

© Marc MESTAS


© Marc MESTAS


Le lac Chambon avec en prime le Massif du Sancy.


Lors des hivers froids nous avons des pluies verglaçantes qui donnent de jolis résultats, notamment ici avec cette fleur de Jasmin qui fleurit au mois de décembre.

© Marc MESTAS


Petite mésange bleue à l'abri des intempéries, pensez à eux en hiver !

© Marc MESTAS


Quand l'ombre gagne sur la lumière : prise de vue prise en allant dans la vallée de Chaudefour.

© Marc MESTAS


Photo prise à peine en dessous du col de la Croix Morand.

© Marc MESTAS


© Marc MESTAS


Le hameau de la Sagnol aux environs de Besse et St-Anastaise


L'avantage avec ce type d'arbre c'est qu'il nous indique bien le vent dominant, photo prise dans la vallĂŠe de Chaudefour.


© Marc MESTAS


Prise juste à côté de la croix au village de la Godivelle, on aperçoit le lac d'en Haut et un peu du lac d'en Bas en arrière plan.

© Marc MESTAS


Le lac de Bourdouze : on ne sait plus où se trouve l'eau, où se trouve la terre, tout se mélange dans un blanc immaculé.

© Marc MESTAS


Souvent les Chamois se mettent à l'abri du blizzard dans la vallée de Chaudefour ; l'approche se fait sans trop de problème avec un gros denivellé. Je l'ai pris juste entre la Crête de coq et la dent de la Rancune.

© Marc MESTAS


L'hiver en Auvergne.

Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


(C) Pierre SĂŠguela


Romain CAULE Passionné par la Nature et la Montagne, je vous propose à travers mes photographies ma propre vision de notre belle Auvergne ! Je suis toujours à la recherche de ces ambiances féériques que nous offre de façon éphèmère Dame Nature. J'espère vous faire voyager à travers mes photos …

http://romaincaule.wix.com


Ambiance hivernale sur le petit ruisseau de Lestigeollet ( Haute-Loire | 43 )


Quand la glace fige le paysage sur les Hauteurs de la Margeride. ( Haute-Loire | 43 )


Un matin d'hiver vers le Mont Mouchet. ( Haute-Loire | 43 )


Sylviane SABATIER

Je vous invite à une promenade hivernale en Cézallier. J'espère partager avec vous le calme, la simplicité, l'authenticité de ce ce massif. Il ne se visite pas, ne venez pas en touriste, il se vit, il se sent, se ressent, il s'écoute,


Le Cézallier c'est d'abord comme une partition qui vibre au gré du vent, un rythme lent qui résonne à l'oreille de qui sait l'entendre ....

Une chanson douce que me chantait ....


Les paysages n'y sont pas grandioses. Ce serait plutĂ´t le rĂŞve d'un aquarelliste, entre vide et plein, en ĂŠconomie de trait et de couleur . Un voyage vers l'essentiel.


Une musique, parfois, une aquarelle ou une encre souvent,


... presque impressionniste et cette lumière toujours ... ...

Lac d'En Haut (La Godivelle)


Col du Chamaroux


la cascade du Pont de la Roche Ă Cheylade


Visitez Artverne Photo | Le SITE :


?

Et retrouvez notre cadeau surprise :

www.artverne-photo.fr/cadeau


Artverne Photo | Le MAG est un E-Book gratuit du collectif Artverne Photographes sur partage volontaire de ses membres. Crédit Photo - Couverture page 1 : © Pierre Séguela - Couverture page 4 : © Jérémy Savel - Artverne Photo | Le Cadeau N°2 : © Jérémy Savel

Profile for Artverne Photographes

Artverne Photo | Le Mag - N°2 - Hiver 2014 / 2015  

Les lumières de la nature auvergnate savent se révéler aux auteurs du collectif Artverne Photographes …

Artverne Photo | Le Mag - N°2 - Hiver 2014 / 2015  

Les lumières de la nature auvergnate savent se révéler aux auteurs du collectif Artverne Photographes …

Advertisement