Page 54

HearT L'inspiration vous vient-elle de la pièce trouvée ou du dessin initial ? SH : En fait, ce sont les deux en alternance pendant toute la réalisation. Une partie de mon travail consiste à prospecter, à trouver, acheter les machines, les antiquités ou les objets les plus originaux possibles. Puis ensuite vient la création. Soit j’ai une idée, alors je dessine une première ébauche et je cherche les accessoires correspondants, ou bien je cherche l’inspiration au milieu des pièces détachées et d’après ce que je trouve, je commence les recherches dessinées. Ainsi de suite je modifie le dessin de départ en fonction des pièces ajoutées puis, je cherche à nouveau les pièces manquantes au dessin modifié. Quel a été l'élément déclencheur, pour vous Fifax, qui vous a fait passer de sujets caricaturaux de personnages de BD au gigantisme urbain bétonné, art déco ou futuriste ? F : C’est venu tout naturellement. J’ai d’abord peint des scènes d’intérieur inspirées de mon appartement de l’époque puis j’ai eu envie de prendre l’air, d’affronter des tableaux plus complexes qui correspondent à mes premiers grands voyages. Ma peinture et les expériences de ma vie sont intimement liées.

Bob’s underground division , S. Halleux

Does inspiration come from a specific piece you found or from preliminary sketches ? SH : Both things are likely to happen alternatively while I'm working on a project. e first part of my work consists of searching for, finding and buying the most original machines, antiques or objects I can put my hand on. en comes the creating process. If I have a specific idea then I draw a preliminary sketch and look for the matching accessories, or I look for inspiration from the salvaged materials I picked, and depending on what I have found, I start to imagine what my drawing should be. And so it goes... I may change the initial drawing depending on the items I have added to my creation, and then again, I look for the pieces that the drawing calls for. Fifax, how did you happen to shi from caricatured comics subjects to these overgrown worlds depicting either a concrete and urban environment or an Art Deco or futuristic one ? F : It came quite naturally. First I painted indoor scenes inspired by the apartment I used to live in, then I needed fresh air and to confront myself to more complex paintings that were inspired by the first big trips I took. My paintings and life experiences are closely linked.

Cycliste, S. Halleux

Cosmonaute en pied, S. Halleux

Vous aimez mettre en scène ce que l'on cache, considéré comme inesthétique - port de fret, toits, rails de métro, grues, tubes, chantiers - pourquoi ? F : C’est pour moi un des avantages de la peinture, elle permet de révéler une certaine poésie dans toute chose. Tout comme les rails de métro, les antennes télé ou les lignes à haute tension, elle révèle l’esthétisme d’une époque. Bien avant moi déjà, Monet avec ses gares l’avait compris.

You like to cast light onto what is generally hidden because it is considered ungraceful to the eye: freight ports, roofs, railway tracks, cranes, tubes, engine work scenes, why ? F : I think one of the greatest advantages of painting is that it enables to reveal the poetry of all things. Just like underground railways, TV aerials and overhead power lines, it informs us on the aesthetics of a specific period. Monet understood this with his stations well before I did.

Quels sont vos projets ? F : Plusieurs expositions en 2012, à Barcelone, Paris et le duché du Luxembourg et pour 2013, un travail de peinture et de création pour la marque Gustave Eiffel d’une série de tableaux sur la Garde Républicaine française et une exposition commune avec Halleux, à Monaco.

What are your projects ? F : Several exhibitions are happening in 2012 in Barcelona, Paris and in the Grand Duchy of Luxembourg. In 2013 I will be busy with some painting and creation work for the Gustave Eiffel brand. ere will be a series of paintings about the French Republican Guard and an exhibition with Halleux in Monaco.

Et vous Stéphane Halleux ? SH : Beaucoup de choses en perspective pour les années à venir mais si je dois citer un projet, le studio d'animation Zeilt productions, au Luxembourg, est en train de réaliser un court métrage à partir de mon univers. Ils ont modélisé en 3D plusieurs de mes personnages. C’est magique de les voir s'animer. Ce film s'appelle Monsieur Hublot et sera probablement terminé pour l'été prochain. Ensuite si le succès est au rendez-vous, on passera aux choses sérieuses avec un long métrage. C

What about you Stéphane Halleux? SH : ere are many things ahead in the coming years but I must talk about one project : the animation studio Zeilt Productions, in Luxembourg, is shooting a short film inspired by my universe. Some of my characters have been created in 3D. It is magical to see them move. is film is entitled Monsieur Hublot and will probably be finished by the summer. If we are successful we will tackle more elaborated projects such as a full-length movie. C

54 Art Monaco Magazine’12

Profile for Art Monaco

Art Monaco Magazine  

The Art Monaco Mag, the magazine of contemporary art in the French Riviera. For its third edition, the Art Monaco'12 show exhibition is star...

Art Monaco Magazine  

The Art Monaco Mag, the magazine of contemporary art in the French Riviera. For its third edition, the Art Monaco'12 show exhibition is star...

Advertisement