Page 1

0 1 0 2 N O A

R

T

I

S

T

E

S

O

R

L

É

A

N

A

I

S

1

0

3

e

S

A

L

103e SALON

Société des Artistes Orléanais


peinture - gravure - sculpture - céramique

103 e SALON

du samedi 11 au dimanche 19 septembre 2010

Collégiale Saint-Pierre-le-Puellier - ORLÉANS


SOmmAiRe COuLiSSeS du 102e SALON

2

PRÉfACe

7

LeS iNvitÉS du SALON : jeAN-PAuL mOSCOviNO Le gROuPe LibeLLuLe

8 16

L'hOmmAge deS AO à YveS de vALeNCe

31

à jeAN ChARtieR

33

à miCheL LemAY

34

L'exPOSitiON :

35

Peinture - gravure - Sculpture - Céramique

© Jean Dubrana

© Benoit Voisin

e

LeS PRix du 102 SALON

88

LeS PARteNAiReS deS AO

97

RemeRCiemeNtS

113

COuLiSSeS du 102e SALON Art & eNtrepriSe ARRêt SuR imAge 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 3


LA SOCiÉtÉ deS ArtiSteS OrLÉANAiS hiStORique 1920, AU SeiN de « L’ÉcOLe de LA LOire » C’est en 1920, à l’heure où l’avocat-poète blésois Hubert Fillay crée la fameuse « Ecole de la Loire », que naît à Orléans la « Fédération des Artistes du Val de Loire », préfiguration des « AO ». Affiliée à la société de Blois, elle connaît rapidement une scission. En 1923, sur l’initiative de Maurice Genevoix, plusieurs artistes parmi les artistes réunis en son sein créent la Fédération des Artistes Orléanais qui est déclarée le 23 août 1924 sous le nom de « Société des Artistes Orléanais » dont M. Mariotte est le premier président. Elle compte alors des peintres, des sculpteurs, des graveurs.

1924, NAiSSANce deS « ArtiSteS OrLÉANAiS » La Fédération est déclarée le 23 août 1924 au J.O. sous le nom de « Société des Artistes Orléanais ». Fernand Baud, architecte aquarelliste, prend la présidence de la section Beaux-arts ; René Berthelot, directeur du Conservatoire, assure le secrétariat général. De nombreuses figures de la vie culturelle orléanaise vont se succéder quatre-vingts ans durant à la présidence : 1925 1927 1928 19.. 1934

-

1943 1954 1961 1965 1984 1999

-

A. Mariotte, J. Banchereau, Jean Nouveau, Paul Cordonnier, Fernand Baud, Henri Ballu comme secrétaire général, Louis-Joseph Soulas, Louis Simon, Marcel Gili, Rémy Hétreau, Claude Collas, Benoît Gayet.

Les premières expositions ont été organisées à la Chapelle des Jacobins, détruite en 1927 pour le percement de la rue Théophile Chollet (un dessin représentant le chevet de cette chapelle figurait à l’Exposition de 1987 « Les Lieux de Culte d’Orléans »). Puis le salon annuel connaîtra différents cadres : le Campo-Santo, le mail Pothier, sur les boulevards, la Foire

Exposition d’Orléans, les Floralies – 1967, le Centre Régional de Documentation Pédagogique... avant de prendre ses quartiers définitifs en la Collégiale SaintPierre-le-Puellier – mise à disposition par la ville - qu’il n’a plus quittée depuis 1976. Quelques expositions sont organisées parallèlement : participation aux Prix des Trois Villes : Blois 1975, Orléans 1976, Tours 1979, Château de Sully-sur-Loire 1987.

AU FiL dU SiècLe, deS ArtiSteS de GrANde reNOmmÉe Les AO, à ce jour, la plus ancienne association artistique de la région, ont déjà réuni près de 2 000 artistes. Certains connaissent ou ont connu une renommée nationale ou internationale. Citons M. Asselin, G. Blanchard, J.-P. Blanchet, J.Champillou, P. Cordonnier, G. d’Illiers, Ch. Malfray, P. Mandonnet, L. Simon, L.-J. Soulas, F. Soulas, P.-E. Thorain et plus récemment Jean Bailly, Jean-Jacques Balitran, Denise Benoît, Jacqueline Benoît, André Bordes, Gérard Bouilly, Richard Boutin, Yoland Cazenove, Jacques Dollé, Lucien Fleury, Daniel Gélis, Rémy Hétreau, Marc Le Coultre, François Legrand, Raymond Lejeune, Etienne Magen, Yves Marchaux, Jacques Ousson, Réginald Pavamani, Hélène Pichot, Yves de Valence, Simone Vrain... J-L. D

2007 : 100e editiON dU SALON deS ArtiSteS OrLeANAiS Cette date commémorative a donné lieu à deux manifestations distinctes qui ont occupé la collégiale St-Pierre-Le-Puellier durant le mois de novembre 2008 : - le salon de peinture, sculpture, céramique dont l’invité d’honneur était Jean Cardot, sculpteur, membre de l’Institut - Académie des Beaux-Arts, - suivi du salon de gravure, où 40 artistes y étaient exposés dont 5 graveurs étrangers. Au cours des prochaines années, le souhait des Artistes Orléanais est de pérenniser ce salon de gravure tous les deux ou trois ans.

2008 : SALON dÉdiÉ à LA cÉrAmiQUe d'Art 2009 : SALON dÉdiÉ à L'Art et L'eNtrepriSe

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 4

QUeLQUeS dAteS-cLÉS 1968 : Pour assurer une liaison entre commerçants, industriels, Orléanais et artistes, la société édite un luxueux catalogue illustré par des dessins originaux de sociétaires. 1972 : Création du Prix Lefranc & Bourgeois, pour récompenser un jeune talent. 1984 : Création du Prix des Artistes Orléanais, pour un artiste de moins de 40 ans, d’une valeur de 800 €. Création du Prix d’encouragement Masterfoods, destiné à reconnaître et encourager un artiste par une dotation en matériel d’une valeur de 1 000 €. 1992 : Prix MRA devenu Thélem Assurances d’une valeur de 800 €. Le Prix Jeanne Champillou, d’une valeur de 350 €, est remis par la société « Le Clos de Joye » dans le cadre du Salon annuel. 1994 : Médaille du Conseil Régional. 1995 : Achat de la Ville d’Orléans. 1995 : Prix, d’une valeur de 800 € du Conseil Général. 1999 : Le Comité des AO décide d’éditer le catalogue tout en couleur car plus représentatif des œuvres exposées au salon de l’année. 2000 : Après le décès de son ancien président, le Prix des Artistes Orléanais devient le Prix « Claude Collas ». Prix du Conseil Général du Loiret : achat de l’œuvre primée. 2001 : Disparition de Rémy Hétreau, graveur, président des Artistes Orléanais de 1963 à 1983. 2005 : 100e anniversaire de la naissance de Louis-Joseph Soulas 2007 : 100e Salon - 2 expositions : Peinture - Sculpture - Céramique. Gravure - Estampe. Hommage à la gravure Orléanaise. 2008 : 101e salon - Art de la Terre et du Feu Yoland Cazenove invite 20 grands noms de la céramique française Création du prix de la Caisse d'Epargne Loire-Centre 2009 : 9 juillet : Disparition du céramiste Yoland Cazenove 8 octobre : hommage public à Yoland Cazenove 102e salon - Art et entreprise Invitée d'honneur Alexandra De Lazareff, sculpteur 2010 : Disparition des peintres orléanais Jean Chartier, Yves de Valence et Michel Lemay ainsi que Michèle Collas (épouse de KAO, ancien président des AO) ayant beaucoup œuvré pour les AO. Robert MUSSON élu membre d'honneur Création du Prix des Ateliers MORET – Prix de gravure 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 5

cONSeiL d'AdmiNiStrAtiON 2009 - 2011 memBreS d’HONNeUr Yves de VALENCE Robert MUSSON prÉSideNtS d’HONNeUr Rémy HÉTREAU Claude COLLAS Vice-prÉSideNtS d’HONNeUr Louise CLAEYSEN Raymond LEJEUNE memBreS dU BUreAU prÉSideNt Benoit GAYET Vice-prÉSideNtS Jean BAILLY - Peinture Maryse BOUTHEGOURD - Gravure Daniel LECLERCQ - Sculpture trÉSOrier Claude LAFOY SecrÉtAire Catherine KROL SecrÉtAire AdJOiNte Lydie DELAIGUE memBreS dU cOmitÉ Sophie BEGUIN-BILLECOCQ Frédérique CLÉMENT Sylvie DESMOULIN Florence DIAS-LOOTEN Jean DUBRANA Dany DUFOUR Yann HERVIS Yvette MOREAU Christian VASSORT

Adresse : SOCIÉTÉ DES ARTISTES ORLÉANAIS Président : Benoit GAYET 24, rue Vandebergue de Villiers 45100 ORLEANS Tél. 02 38 66 57 21

benoit.gayet@orange.fr


PRÉfACe

e

103 SALON

dU 11 AU 19 SeptemBre 2010

L

a vie culturelle et artistique d’une ville est constituée de multiples composantes parmi lesquelles le tissu associatif occupe une place essentielle.

Dans le domaine de la diffusion et de l’accompagnement des arts plastiques, la Société des Artistes Orléanais témoigne de son engagement aux côtés des créateurs. L’énergie concertée de l’équipe organisatrice permet, à chaque salon, de renouveler les propositions présentées aux visiteurs. Pour ce 103e salon, vaste panorama de l’actualité artistique dans toute sa diversité, peintres, sculpteurs, graveurs et céramistes soumettent aux regards du public leurs plus récentes créations. Les œuvres de Jean-Paul MOSCOVINO, sculpteur et du groupe LIBELLULE, collectif de peintres, invités d’honneur, investissent la Collégiale Saint-Pierre-le-Puellier et la transforment en une galerie vibrante de couleurs et de tensions vitales. Longue vie à la Société des Artistes Orléanais sur les voies infinies de l’art. Éric VALette Adjoint au Maire d'Orléans, délégué à la Culture, au Patrimoine Historique et à l'Evénementiel

INVITÉS D’HONNEUR JeAN-pAUL mOScOViNO - SCuLPteuR GrOUpe LiBeLLULe - PeiNtReS

Collectif d’artistes103internationaux du réalisme magique SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 6 e

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 7


jeAN-PAuL mOScOViNO

L'INVITÉ dU SALON GALerieS et eXpOSitiONS perSONNeLLeS

SCuLPteuR

cOULeUr ScULptÉe : LA mAtièRe et L’eSPACe N’exiSteNt que LORSqu’iLS Se ReNCONtReNt jeAN-PAuL mOSCOviNO eSt NÉ eN 1947 à PARiS. APRèS deS ÉtudeS de deSSiN CLASSique, iL exPLORe diffÉReNteS teChNiqueS : AquAReLLe, tAiLLe dOuCe, SÉRigRAPhie, AvANt d’AbORdeR LA SCuLPtuRe. iL tRAvAiLLe dANS Le LOiRet et à PARiS.

Jean-paul mOScOViNO

&/fax 02 38 33 09 45 jean-paul.moscovino@ wanadoo.fr www.moscovino.com

Galerie de l’Ours à Bourges Galerie Différences à Paris Centre Culturel de St-Nazaire David Collection à New-York Galerie Patrick Gaultier à Quimper Galerie Art Espace à Thonon-lesBains Galerie Goppelsröder à Bretten (Karlsruhe) Galerie Brückman à Berlin Galerie Mireille Batut d’Haussy à Paris Galerie Fusion à Toulouse Centre d’Art Contemporain Bouvet Ladubay à Saumur Ville d’Albi : 10 sculptures monumentales dans la ville Ville de Dreux : Chapelle de l’Hôtel-Dieu

cOmmANdeS & trOpHÉeS

Amnesty International France Télécom 40e Rugissants B et A Création Sodexo Artequation Citroën

cOmmANdeS ScULptUreS mONUmeNtALeS

Groupe scolaire La Cigogne à Orléans Créapole à Paris Ville de St-Nazaire Lycée Jean Zay à Orléans Ecole Michel de la Fournière à Orléans Jardins privés à Orléans, San Diego (Californie),Anvers (Belgique) Ville d’Albi Ville d’Achères et Interconstruction

SALONS et eXpOSitiONS de GrOUpe Biennales de gravure (France, Yougoslavie, Italie, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Pologne) Salon d’Issy-les-Moulineaux

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 9

Art Jonction à Nice Saga, Fiac-Edition à Paris Linéart à Gand Atelier de la Poudrière à Seyssel (Ain) Parcours Sculptures à St-Emilion Collégiale St André à Chartres Quartz de Brest Colombier de Rennes Salon de Mai à Paris Mairie du 9e Itinéraires Centre d’Arts Plastiques Albert Chanot à Clamart Collégiale St-Pierre le Puellier à Orléans Les sculpteurs à l’Hôtel Dieu de Paris Epreuves d’Artistes à Chartres Parc de Bellecour (Pithiviers) Centre Culturel de Wiesloch (Heidelberg) St-Art à Strasbourg Jardin d’Arts Paris VIIe Biennale d’Art Contemporain St-Nom-la-Bretèche Rencontre Européenne de Sculpture à Montauban Salon Réalités Nouvelles à Paris Jour de Loire à Orléans (Conseil Général) Socles en stock au Campo Santo d’Orléans Centre Culturel de Brie-ComteRobert 77,7 Biennale de sculpture à Fontainebleau Biennale de Bourges au CESAL Particule élément-terre (jardins du Pithiverais) Biennale des 109 à Paris Association Florence, Espace Commines à Paris Sculptures dans la ville à Annecy Triptyque ville d’Angers Galerie Médiart

BiBLiOGrApHie LES SCULPTEURS DU MÉTAL (66 portraits d’artistes) de Dominique Dalemont chez SOMOGY - Editions d’Art L’ART DU PLI (architectes, designers, artistes...) de Jean Charles Trebbi Editions Alternatives


L'INVITÉ dU SALON mALi

GUi N Ée

SÉN ÉGA L i N t e r- ri e U r 230 Cm

Jean-paul moscovino sculpte la couleur comme on joue avec une épluchure pour reconstituer le fruit… et cette ambiguïté du matériau résume toute la magie et les interrogations du passage d’un monde dans l’autre : la forme existe-t-elle grâce au plein

i N t e r- VAL 230 Cm

ou grâce au vide ? Seule la pellicule de couleur peut témoigner de l’interaction de ces deux réalités « éclairées ».

sion, l’épaisseur de toute chose, les thèmes abordés sont toujours figuratifs : le corps est l’unique véhicule du voyage !

Et si l’artiste cherche ses repères dans la représentation de cette frontière, qu’il découpe et plie pour retrouver la troisième dimen-

La vie est ainsi faite d’équilibres amoureux entre matériel et spirituel, visible et invisible, fini et infini… Fmd

mÉmOiReS É AFricAiNeS 80 Cm

B A iG N e U S e - 2 3 0 C m

m Ari N e - Ate L i e R S m uN i C iPA ux (A N N e C Y) - 2 3 0 C m

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 11


L'INVITÉ dU SALON

YAk U B A ( R O u iLLe SuR ACi eR) 30 Cm

Le travail de Jean-paul moscovino est une interrogation sur la perception de l’image, son décryptage et son parcours de l’objet au spectateur. Or, ce qu’on voit est uniquement de la couleur et elle n’existe qu’à la surface des choses, juste à la rencontre du vide et de la masse, à condition que la matière soit vivante, le vide lumineux et le regard enthousiaste. L’essentiel des expériences de l’artiste tourne autour de ce phénomène : pas d’épaisseur, tout est remis « à plat », il déploie les surfaces, les écorces, les vêtements, s’empare de la couleur et l’idéalise jusqu’au virtuel, du ROUGE terrien au BLEU de l’infini qui emmène le regard au loin. Evidemment la surface ouvre d’autres pistes si elle se complique de brillance ou de transparence, voire de patine lorsque le temps s’en mêle… JPM réinvente les volumes, ou plutôt les suggère pli à pli. Le matériau de base ne doit pas exister, c’est une idée de couleur, un voile impalpable. On peut parler d’origami bien que le développé soit souvent très

découpé et complexe (sorte d’anamorphose). La question du choix se pose alors à chaque geste, tout est possible et vertigineux, le passage des 2 aux 3D donne naissance à la sculpture mais l’œil doit trouver ses marques : côté VIDE ou côté PLEIN ? JPM a choisi l’espace, c’est lui le moule, la matrice des choses. Les formes proposées sont en vide, un vide entouré de couleur, un vide gigantesque, cosmique, qui s’échoue contre chaque objet et provoque la réaction colorée. Ces emballages, ces simulacres* ont figure humaine puisque notre regard est humain. L’abstraction, le pur esprit ou les changements d’échelle ne peuvent exister sans un retour au corps, nous sommes formatés par lui. L’artiste représente « LA FEMME » souvent assise comme un réceptacle ou « LE COUPLE » symbole de la relation et de l’échange entre deux mondes. Les personnages de Moscovino peuplent son univers comme autant de rencontres passées ou à venir, en tous cas, leur écrin de couleur est là !

reNcONtreS, reNcONtreS… CeLLeS de L’eSPACe et du vOLume eNgeNdReNt LA COuLeuR : C’eSt L’extRême et fRAgiLe PeLLiCuLe qui eNveLOPPe Le fiNi Ou L’iNfiNi SeLON L’humeuR ! je LA vOiS COmme LA PReuve d’uN diALOgue eNtRe deux mONdeS eN ÉquiLibRe… et Ce qui Se dit eSt de LA jOie PuRe. Jpm

Fmd , Avril 2003

* Lucrèce : De Natura Rerum (livre 4)

< Z ArAmO (dORÉ SuR CARt ON) 30 Cm

LeGA ( b Le u S u R A Ci e R ) 30 C m

d É tA i L d' U N e re cH e rcH e e N cArt O N


L'INVITÉ dU SALON

« LA mAtière et L’eSpAce N’eXiSteNt que LORSqu’iLS Se ReNCONtReNt » Cette constatation implique pour moi une interrogation sur la sensation de COULEUR puisqu’elle fait l’interface entre l’objet et son environnement, elle est la limite entre la masse et le vide en appartenant autant à l’un qu’à l’autre… Mes sculptures lui redonnent son autonomie : elles sont EN COULEUR, ce sont des enveloppes à l’intérieur desquelles j’habite et d’où je regarde l’espace. Ces emballages révèlent une forme repérable, connue, mais aussi la forme de son moule et colorent la sensation de vide. Je perçois la couleur de ses deux faces, recto ou verso, puisque le plein ne se voit pas plus que l’espace au-delà de la surface, je peux la contourner et explorer les deux habitacles, passer d’un monde à l’autre. Pour chaque recherche, je repars à zéro, la sculpture naît d’un plan de couleur (théoriquement rien, un phénomène, un effet du regard) : le plus souvent un BLEU, ou plutôt une idée de BLEU (sans passé, sans patine) qui emmène le regard au-delà de la matière. Mes doigts découpent et plient, chaque geste invente forme et contre forme, à l’économie, ils doivent surprendre mon regard. Je mets au point le patron et le plaisir vient de la magie du pli : le voyage m’emmènera-t-il dans l’infiniment petit ou l’infiniment grand ? J e an -p a u l m OS cOVi NO - mA i 2 0 0 6

p O rt e S O U V e rt e S 240 Cm

m A ri N e ( R O ui L L e S u R A C i e R ) 20 Cm mAQUet t e eN pLA St iQ Ue ier 103e SALON à deSL'AteL ARtiSteS ORLÉANAiS - 14

re m AN e N ce S - 2 2 0 C m

Jean-paul moscovino s’est toujours intéressé à la surface. Il a utilisé le bois, la terre, le plastique, en plaques fines, puis le métal en feuilles et toujours le papier, mais peu importe le matériau, il disparaît derrière la couleur, il est couleur, il contourne, habille les formes. Le jeu des plis est complexe, la précision des angles impitoyable. Son regard passe sans arrêt de l’intérieur vers l’extérieur puisque l’enveloppe est généralement ouverte. Le geste, mille fois répété, part du plan, le

déchire et le contorsionne. Ses yeux restent curieux et doivent être surpris à chaque pli : forme et contre-forme s’invitent en permanence à ce voyage en frontière. Sculpter la couleur c’est la situer : elle signale les objets ou les vides mais demeure un phénomène lumineux, une pellicule impalpable, une illusion vertigineuse... Les sculptures présentées sont des corps, des abris, à l’intérieur desquels l’œil prend plaisir à perdre ses repères. Fmd - Septembre 2006

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 15


L'INVITÉ dU SALON

gROuPe LiBeLLULe cOLLectiF de peiNtreS dU rÉALiSme mAGiQUe

En 2004, Lukáš KÁNDL rassemble les meilleurs artistes internationaux du réalisme magique autour d’une idée lui permettant d’exprimer des valeurs qui lui sont chères : l’ouverture, le partage, l’esprit de groupe, la qualité et le beau métier. Sous son impulsion, une trentaine d’artistes vont créer une œuvre selon un cahier des charges précis, œuvres qui seront rassemblées en une pièce monumentale unique : l’Ange exquis.

Le GrOUpe LiBeLLULe eSt NÉ

Art eN cApitAL

dU 03 AU 09 NOVemBre 2009 pAriS - Gr ANd pAL Ai S COMPARAISONS Présentation de l'exposition BLACK AND WHITE

Fort de l’enthousiasme des artistes, KÁNDL, chef du groupe « visionirique étrange » au salon Comparaisons, qui se tient annuellement au Grand Palais à Paris, décide d’imposer chaque année un thème et un format aux artistes de son groupe, afin de créer chaque fois un nouvel événement. 2006 c’est le début de l’Ange exquis, 2007 les exclamations !, 2008 la divine comédie, 2009 Black and White, 2010… sera une nouvelle surprise.

Les organisateurs du groupe Libellule se chargent de faire tourner ces expositions en France et à l’étranger, en y ajoutant de temps en temps quelques invités, tout en restant très élitistes quant au choix des artistes. • L’Ange exquis a déjà été montré 11 fois, en France, Italie (dont Florence), Allemagne et sera exposé à Nevers tout le mois de décembre 2010, avec 40 toiles. • Les exclamations continuent 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 17

aussi de se promener. Nous avons actuellement 32 points d’exclamation qui, après une grande exposition à la Chapelle des Jésuites de Chaumont, sont partis à Viechtach en Allemagne. 32 artistes, venant de 19 pays différents. D’autres lieux d’exposition sont en cours de discussion et les projets futurs ne manquent pas. www.libelluleart.com


Il est indispensable de trouver le fil rouge qui nous conduit à travers le dédale des thèmes de notre groupe. 2006 Les Anges nous lient au monde spirituel, ce sont les intermédiaires entre le monde divin et le monde profane. Avec eux, nous nous sommes engagés sur un chemin ascendant qui monte vers la lumière tout en respectant la complexité et la diversité des individualités. Les Anges gardiens nous protègent, LES ANGES ExQUIS nous guident, les Anges déchus nous montrent qu’il faut rester vigilant, tandis que leur sexe nous préoccupe depuis des millénaires.

pOUrQUOi BLAck ANd WHite ? Ce ne sont pas des raisons d’économie qui ont guidé le choix du thème de notre groupe, cette année ; non, si les artistes ont travaillé en noir et blanc, c’est parce que notre regard sur le monde qui nous entoure nous inspire des réflexions Black and White, réflexions dont la grisaille laisse présager un futur beaucoup plus riche en couleurs. Luk áš kÁNdL

2007 Pour s’exprimer avec véhémence, les artistes doivent taper du poing sur la table, parler clair et fort afin que leurs voix traversent les ténèbres pour arriver jusqu’à des oreilles trop souvent bouchées avec des morceaux de ouate rose imbibée de parfum ordinaire et banal. Nos POINTS D’ExCLAMATION sont là pour faire sauter ces bouchons ! 2008 Se déroulent alors sous nos yeux différents mondes : l’enfer ou le monde ordinaire, dans lequel nous pataugeons, le purgatoire ou le monde intermédiaire qui nous ouvre l’esprit même s’il arrive souvent qu’on y dérape, et enfin le paradis ou le monde divin, où l’on marche, lorsqu’on l’atteint (parfois par hasard), sur la pointe des pieds, à reculons et en regardant en arrière. 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 18

LA diViNe cOmÉdie

ANNE BAcHeLier

Nous sommes parfaitement habitués à la première étape, à l’aise dans notre enfer, nous pouvons jurer, pisser par les fenêtres ou encore assommer le voisin dans son sommeil alcoolique. Au contraire, le paradis nous propose de nous promener nu, en inspirant les parfums de fleurs inconnues qui poussent nos âmes à s’élever vers la lumière d’une vie éternelle. 2009 Par la suite, les choses deviennent bi-polaires, tranchées, BLACK AND WHITE, noires et blanches, noires ou blanches, formant cet échiquier de la vie où le hasard pousse les pièces d’un jeu subtil qui nous échappe, et dont le concepteur n’est pas là ou plutôt nous est invisible. On l’accuse souvent d’être méchant, désagréable ou injuste, lorsque ses raisons nous échappent. Mais est-ce réellement le hasard qui dirige tout cela ? N’est-il pas possible que tout soit prémédité, pour nous faire saisir le miroir dans lequel se reflète notre visage ? Et passé le premier réflexe de jeter aux orties nos images narcissiques, on nous dit qu’il se peut que nous soyons nous-mêmes responsables de notre devenir ce qui modifierait progressivement (et définitivement ?) la sentence « échec et mat », « le roi est mort, vive le roi », en « le roi vit toujours, vive la reine ».

p O r t r A i t

Le cYcLe deS tHÉmAtiQUeS dU GrOUpe kÁNdL

Née en 1949, Anne est diplômée des BeauxArts de la Seyne-surmer (Var). Peinture à l’huile et dessins (encre – techniques mixtes) sont ses moyens d’expression. Son travail est représenté en permanence à NewYork par CFM Gallery et en France par les galeries Bartoux (Paris, Honfleur, Saint-Paul-deVence), Vent des cimes (Grenoble) et Tourelles (Brioude). annebachelier. blogspot.com

2010 Sera la surprise. Venez la découvrir ! Nous vous invitons au Grand Palais du 23 au 28 novembre, Art en Capital, salon Comparaisons, Groupe KÁNDL.

U N e rO B e cO U L e U r d e L U N e D I P TY Q U E S 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 19


p O r t r A i t

PATRIZIA cOmANd

p O r t r A i t

JEAN BAiLLY

Né en 1940 à Alger (Algérie), il vit actuellement dans le Loiret. Ses œuvres sont dans des collections privées et officielles : Musée de Wichita (Kansas USA), Meudon, Musée d’Orléans, CCI du Loiret, Fondation des Pyramides à Marly-le-Roi.

Née à Corbetta (Italie), diplômée de l’Académie d’art de Brera, après un séjour en Amérique centrale, elle est rentrée en Italie. Elle a réalisé le portrait du Pape BENOIT xVI pour la Chambre des Papes à Turin. En 2006 son travail est rentré dans le Musée National des Femmes dans les Archives d’Art de Washington. www. patriziacomand.com

eN BLA N c et N O ir D IP T Y QUES 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 20

e c H e c à L A re i N e D I P TY Q U E S 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 21


p O r t r A i t

ALExANDRA JONtScHeWA

p O r t r A i t

YO cOQUeLiN

Vit et travaille à Paris. Depuis 1978, elle participe aux principaux salons d’Art Contemporain à Paris et à des expositions personnelles et collectives en France et à l’étranger. Elle est sociétaire du Salon d’Automne, des Artistes Français, et de la Fondation TAYLOR.

Née à Sofia (Bulgarie) en 1948, elle étudie à Leipzig. Elle a reçu la distinction de Doctor Honoris Causa de l’Académie d’Art Contemporain International en Belgique. Expositions en Autriche, Belgique, France, République Tchèque, Allemagne, Pologne, Portugal, Russie.

www.yocoquelin. com

U Ne A rm O i re H e rm Ét i Q U e D I P TY Q U E S 195 x 65 x 2

SA LO m É et L e S A N imA UX r A r eS D IP T Y QUES 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 22

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 23


p O r t r A i t

ALEš kreJcA

p O r t r A i t

LUKÁš kÁNdL

Né en 1944 à Prague, diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Prague, il vit en Bourgogne. Depuis 2002 il dirige le groupe « visioniriqueétrange » du salon Comparaisons à Paris. Il a créé et dirige le groupe international Libellule qui rassemble des artistes parmi les meilleurs contemporains du réalisme magique, autour de grands projets communs. Ses oeuvres sont dans de nombreuses collections publiques et privées en Allemagne, Australie, Belgique, Etats-Unis, France, Hollande, HongKong, Italie, Japon, Maroc, République Tchèque, Russie, Suède, Suisse.

Né en 1941 à Prague, diplômé des Beaux-Arts de Prague. Vit en République Tchèque. Il a publié un livre sur les « Techniques d’Art Graphique ». Il a participé à des expositions dans toute l’Europe et a reçu de nombreux prix et récompenses.

www.kandl.net

BLA c k A N d W Hit e metA m Or pH O Si S D IP T Y QUES 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 24

B L Ack AN d W H i t e D I P TY Q U E S 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 25


MARTIN-GEORG OScitY

p O r t r A i t

p O r t r A i t

HANS-PETER mÜLLer

Né à Leipzig (Allemagne ex DDR) en 1942, il est diplômé de l’université des Arts graphiques de Leipzig. Ses œuvres ont été exposées à travers le monde: Aue, Bagdad, Bamberg, Cottbus, Erfurt, Gera, Kosice, Kronach, Leipzig, Moscou, Naumburg, Petersbourg, Prague, Rottembourg, Tokyo, Yokoama, Bruxelles, et au Portugal.

Né à Bratislava (Slovaquie) en 1952, il est diplômé de l’Académie des Arts et Métiers de Bern, et des Beaux Arts de Munich. Ses œuvres ont été montrées dans le monde entier, au cours de plus de 110 expositions. Il travaille également sur des fresques et des peintures monumentales. www.visionartmalerie.de

Le mA r iA Ge SA c r É D IP T Y QUES 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 26

L e rY t Hm e Ét e rN e L D I P TY Q U E S 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 27


p O r t r A i t

ELI tiUNiNe

p O r t r A i t

REINHARD ScHmid

Né en 1960 à Weiden, Allemagne, son père lui apprend les techniques de peinture sur verre. Au début des années 90, il travaille avec « Jaro Art Galleries » à NewYork et s’installe à Chicago pour 10 ans. Il est aussi conservateur du « Gewölbe der Geheimnisse » (Les voûtes des mystères) à Viechtach, où il travaille sur une version monumentale des cartes de tarot sur verre. Il commence la peinture sur toile en 2008. Ses œuvres sont dans des collections privées en Europe, au Japon et aux USA.

L'inspiration d'Eli se nourrit de tous les mythes fondateurs de notre civilisation, en prise directe avec les réalités de notre temps. Son pinceau parcourt la mythologie, les philosophies, l'iconographie chrétienne, les drames et les plaisirs de notre esprit et de notre chair. www.elitiunine.com

www. reinhardschmid.de

pr imA BA LLer iN A D IP T Y QUES 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 28

L e S m Aî t re S dU t e m p S DI P TY Q U E S 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 29


L'hOmmAge deS AO

SIEGFRIED ZAdemAck

YVeS de VALeNce

1928 - 2010

p O r t r A i t

Peintre Sociétaire, membre d'honneur des Artistes Orléanais

Né à Bremen en Allemagne en 1952, il s’y est installé et y travaille actuellement. Artiste indépendant depuis 1980, il a participé à de nombreuses expositions en Allemagne et à l’étranger (Italie, Danemark, Espagne, France). www.zademack. com

A d A m et èV e c H A SSÉS d U pA r Ad iS D IP T Y QUES 195 x 65 x 2

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 30

d

ans un ultime soupir, Yves de Valence nous a quittés. Ce peintre de grand talent, ayant reçu les distinctions les plus importantes tout au long de sa carrière chérissait profondément la vie et a su l’interpréter et la réinterpréter de manière magistrale dans toute son œuvre peinte qui marque indéniablement une époque. Durant sept années, d’Angers à Paris, il fut élève de l’Ecole Nationale supérieur des BeauxArts et ensuite toute sa vie fut exclusivement dédiée à la recherche de son art. Le sculpteur Georges Hilbert, Membre de l’Institut de France rappelait en parlant d’Yves de Valence « ses créations dégagent puissance et sérénité, témoignant en cela des qualités profondes de ce peintre de grand caractère ». Cet homme très érudit, parfois grave ne manquait néanmoins pas d’humour ni de joie de vivre. Il savait en outre aller à l’essen-

tiel et ne gardait jamais les toiles qu’il ne jugeait pas suffisamment abouties. L’univers qu’il évoquait nous renvoie à la genèse des événements passés qu’il affectionnait particulièrement tout en excellant dans l’interprétation de portraits féminins et d’enfants sans oublier ses paysages qu’il sublimait, transcendait avec ses ciels abstraits renfermant bien souvent d’imperceptibles et multiples signes symboliques

V Ue de S B AU X de p r O V e N ce H U I L E SU R TO I L E - 9 2 x 6 5

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 31

guidant le spectateur dans un concerto de notes de couleurs très personnelles, cadencées à la manière du musicien animant sa partition… là était le magicien-créateur cristallisant les éléments dans l’infini. Devant cette œuvre atypique, le philosophe, le collectionneur ou l’amateur peuvent trouver le chemin de la qualité, de l’étrangeté et du réel. dauphine de VALeNce


L'hOmmAge deS AO

L'hOmmAge deS AO

YVeS de VALeNce

JeAN cHArtier © Collection privée

1922 - 2010

Peintre Sociétaire des Artistes Orléanais Maire honoraire de Combleux

peintre de la Loire

d

e sa maison de la Patache en surplomb du fleuve, Jean Chartier aimait contempler la Loire, source de son inspiration et thème essentiel de ses toiles. « L'œil écoute », disait Claudel. Le peintre a écouté les vibrations secrètes de la Loire. Il est partie à

Y

ves de Valence créateur au sens noble du terme était le metteur en scène de sa propre vie. Le caractère très spécial de sa peinture applique de manière parfaite l’impression qu’il voulait que l’on ressente de lui. Une habilité métrique, un sens aigu du détail, liés très souvent à des touches fantaisistes personnelles, pleines de rythmes, donnaient alors, une expression singulière, presque géniale, à la toile du moment. Yves de Valence se caractérise par une force d’expression parti-

la découverte de l'éphémère qui se vit, cet éphémère fait d'un clin d'œil du soleil ou d'un froncement des nuages. Il a regardé cette connivence des berges et des flots en cette saison calme, cet affrontement d'autres flots avec l'étrave d'une pile, ce jeu de la lumière aux

frontières de la terre et de l'eau. En rendant son hommage à un fleuve, Jean Chartier a composé un hymne à la lumière et l'œuvre qu'il nous laisse nous apprend à regarder. Y aurait-il meilleure définition de la peinture ? d'après Jean FAVier

L A c H A peLLe SA i N t- SiX t e p r O V e Nc e H UIL E S UR T OIL E - 81 x 60

culière et naturelle qu’il a su transmettre avec conviction dans son œuvre. D’une manière générale la création d’un artiste dévoile la profondeur de son âme, l’homme discret présentait alors une certaine complexité marquée par une palette très construite mêlant la plupart du temps des tons sombres et sourds révélant par contraste une lumière diffuse, magnifiant le sujet interprété. Malgré des thèmes pouvant être considérés d’autrefois, la peinture d’Yves de Valence dégage nettement un aspect moderne et actuel

dû aux principes d’une interprétation qui suit les règles du temps. Particulièrement attaché aux régions du long cours de la Loire, l’artiste va s’imprégner d’ambiances, de senteurs devenant presque un naturaliste du paysage, analysant l’environnement autour de lui. C’est avec une certaine méditation qu’il posait sur la toile l’impression du moment. La puissante implication qu’il mettait dans chacune d’elles permet de penser qu’il sera présent parmi nous, aussi longtemps que ses créations survivront. marc HÉrON de ViLLeFOSSe

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 32

L O i re d ' AU t O m N e - 1 0 0 x 8 1

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 33

ci e L de L O i re - 1 1 6 x 8 1


L'hOmmAge deS AO

micHeL LemAY

PRÉNOm NOm PRix deS ArtiSteS OrLÉANAiS 2007 "PRix CLAude COLLAS" xxx

© Collection privée

1943 – 2010

m

ichel Lemay est né à Séverac le Château en 1943. Attiré depuis son enfance par le dessin et la peinture, il se perfectionne à l’Ecole des Arts Appliqués à Paris où il reçoit un enseignement concernant tous les domaines artistiques et ce, avec les plus grands professeurs de la place de Paris : de la sculpture sur pierre et sur bois avec Volti, la céramique avec Rouleau et Feare, l’orfèvrerie en passant par l’ameublement avec Landau, la publicité avec Marty, le papier peint et le tissus imprimé ou encore l’atelier

Peintre Sociétaire des Artistes Orléanais de décoration murale où il se familiarise avec la fresque, le vitrail, la tapisserie, la mosaïque et la laque avec Laville, Potte, Wogensky, Lecaron, Jannot et Bobo. Des paysages lumineux et colorés, un graphisme épuré pour ne laisser passer que l’essentiel, l’œuvre de Michel Lemay est une invitation au voyage. Voyage autour du monde ou au coin de la rue, mais aussi voyage intérieur. Ces gouaches nous parlent de la vie, des mille petits bruits qui font la qualité du silence, on y sent la

m i c HeL L e m AY - AUT OMN E EN A U B RA C - 74 x 60

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 34

caresse du vent, les senteurs de la terre, le clapotis de l’eau. Comme Michel Lemay l’explique lui-même, « L’œuvre peinte doit se défendre seule, elle n’a besoin d’aucune clé pour en faciliter l’approche, au contraire, elle n’a besoin que d’un mur pour y être montrée et de beaucoup de silence. » Sabino di mONtÉ, son beau frère

Chacune de ses peintures nous parle du bonheur, celui du partage. Chacune de ses peintures nous parle de l’amour, celui qu’il offre à l’autre. Chacune de ses peintures nous parle de sa générosité. Pas de noir, juste la couleur, celle de la lumière. La gouache ne permet pas l’erreur… Aucune surépaisseur… l’œil s’y heurterait. Pas de colère, pas de violence dans la peinture de Michel LEMAY juste une immense tolérance, si… pleine de modestie Chacune de ses peintures nous offre le serein, et l’œil si doucement peut voyager jusqu’audedans de soi… Le trait est sûr, les lignes sont belles, la facture est certaine. Et l’œuvre est magnifique Michel nous a quitté pour un autre ailleurs plein de couleur.

L'eXpOSitiON P e i N t u R e - g R Av u R e - S C u L P t u R e - C É R A m i q u e

palmyre pLANcHON, sa compagne 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 35


ALcHeN M ARRAK ECH 60 x 60

c H r iSt i iN e mA r c eA e U- JO UV e GAL G AL AxIE A 80 x 65 x 30 i S AB e L L e AVAN Z i N i - L A C L E F D E S SO N G E S - 1 3 0 x 9 7

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 36


c OL e t t e c A m ALY PL A C E D U T E RTR E 1 0 0 x 100

p H i Li p p e AU G e r C O N STR U C TI O N A N TH R O P O M O R P H E 33 x 33 x 14

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 38

cO L e t t e G Arci A - p r O F U m O LES ARUMS 45 x 116

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 39


YVeS dUpONt CHÉCY II VIOLONS 40 x 40

J e AN B Ai L LY V I OLO NI STE 4 0 x 80

O di L e m AL L e i N- G AU F r O Y COINGS 30 x 30

c LA ir e pÉLi SSi É L ' OM BRE D U L OT US 74 x 24

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 40

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 41


ALcHeN C H R I ST 35 CM

J É r ô me B Ai L LY L E L I V RE VO LANT 8 0 x 40

L AU re N c e B ri S S O N P E I N TU R E A N I M É E 60 CM

S O p Hie B ONNet PR O M E NAD E à C HAMBO RD 5 0 x 150

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 42

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 43


J e A N-c LA U d e cHi rON LE T O I T R O UG E 73 x 50

cO L e t t e d e L AB e rG e ri e LE CAIRE 46 x 55

F LOr e Nc e diAS-LOOteN PR O ME NAD E DOMINICA LE 1 20 x 60

cH O É R E FL E T " M A U V E " 109 x 120

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 44

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 45


A N N ie- c A miLLe Gr A SSe- SeV e S t r e L E S ONGE 25 x 60 x 25

ÉV e LY N e A N GeLÉ P ORT IV Y 92 x 73

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 46

p H i Li p p e B e L TR O I S B O U TE I L L E S 60 x 82

HUGUeS d e L A tAi L L e LE S V É L O S 92 x 73


N i cO L e G U e Z O U TA G U E U R D U B U SH 50 x 65

d ALiA F iJ A LkOW RAPSO D I E E N BLE U E T ROUG E 8 0 x 120

JeA N d UBr A N A V ÉGÉTAL 46 x 80

O d i L e L AN dri e U M O M E N T D E D É TE N TE 100 x 81

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 48


r O Bi N A r mA NOCT URNE 117 x 100

É L i S AB e t H L AVAU X M O I SSO N D A N S L E G E R S 60 x 30

cL AU d e m e U N i e r CO L Z A S E N C H A M PA G N E BERRICHONNE 170 x 50 c LA Ud e LA FO Y M ARINE D E L OIRE 90 x 90

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 50

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 51


m A r ie -c LA U de Le FèVre E AU E T GLAC E 1 0 0 x 80

d e N i S p U G N e re L E B ATE A U I V R E 16,5 x 23,5 x 17,5

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 52

m i cH è L e L e G AL L O A I L A N TE S ( 5 B O I S P E I N TS) 130 x80

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 53


H A O Li L UNE CONF INÉE 81 x 60

YAN N H e rV rVii S LE NOYER NOIR ( B O I S D É L I C ATS) 50 x 38

r O Ber t BA Ud iN LES S ABOT S 85 x 75

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 54

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 55


B e rN Ard m É ri G AU Lt TA N G O D É SI R 100 x 100

Fr rAN ANçOiS çOiS e BUFFArde BUFFArdeLL B O UD D H A C OU CHÉ (MA RB RE) 45 x 40 x 27

F rÉ d É ri Q U e cL É m e N t E N TR E Q U ATR E M U R S 100 x 100

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 56

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 57


c É c iLe m ALiN VerNO LE S NO C E S D E MOPSUS ET N ISA H O MMAGE à P. B RUEG EL (EA U-FORTE) 4 0 x 56

m ArY S e B O U t H eG O U rd PIERRES 60 x 80

J e AN - dAm i e N t H i O L L i e r G R A N D S A L I Z É S D E S P ôL E S PA R A SO L 48 x 61

c AtH e r iNe krOL O F F R AND E ( C É R AMI Q UE)

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 58

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 59


JOëL rOcHe AL ICE ET QUEL QUES AUT RES AU PAY S D ES M ERV EIL L ES 50 x 60

i S AB e L L e B Arre t PAY SA G E 110 x 70

mi cH è L e V i N Z AN t TERRE 100 x 20

ANNie LemA ir e- t Ér O Ut e D ANS L E M IROIR 60 x 73

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 60

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 61


Y Ve t t e m Ore AU E NTR E C I E L E T LO I R E 8 1 x 60

Je AN - pie rre SAmOUr TRAI TS D I STI NCTI FS 120 x 80

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 62

É V e LY N e rO c He r- AV rAN c H e L E S PA RTI TI O N S 100 x 73

cAm i L L e m U rci A FL E U R S 73 x 60

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 63


J e AN - p i e rre G e N drA L 'I N V I TÉ ( B R O N Z E ) 32 CM

F rAN ç O i S e B U F FArde L A M B I G U I TÉ ( B O I S) 90 x 50 x 35 m At HiLde mi LLOt REFFLETS 1 1 6 x 73

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 64

103e SALON deS S ARtiSteS ORLÉANAiS - 65


J A cQUeS dUm e rY O ù VA NO T R E T E R R E ? 4 0 x 27

S Ve t i N A p e t rOVA - mi Z H e N LE S TÉ M O I N S D U TO TE M 50 x 50

J e AN - cL AU d e G rAN d F O N d BOCAGE 60 x 60

c H r iStOpH e rAB iNeAU I N T ÉR I E UR 3 1 1 3 x 74 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 66

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 67


k A r iN A Sc H N eid er S P OM M IER EN F L EURS 50 x 44

A NdrÉ Q U É tArd FI G A B STI O N 100 x 100

c H r iSt iA N VA SSO r t L A T RAQUE 65 x 81

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 68

e m m AN U e L L e d e G Ui tAU t C O M P L A I N TE 26 x 16


ce d r i c k VA N N ie r PAR K I NG à S T UT TGART 1 3 0 x 89

LY d i e d e L Ai G U e D A N S M O N ATE L I E R 100 x 100

A N N e Le H OULLie r A D è L E E T GABR I E L 1 0 0 x 80

r e N É L e rO Y SA N S TI TR E N ° 3 100 x 80

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 70

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 71


J e A N c OU tUri er ULT I ME F R O N TIèRE 4 8 x 39 x 7

LAUr e Nt t i mB ert LE C HE MI N DU DÉSIR 80 x 80

J e AN - cL AU d e B AU m i e r U N A U TR E J O U R 80 x 60

J e AN - pAU L F e rrO N M A R I N E ( B R E TA G N E ) 46 x 38

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 72

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 73


A N t O i N e rO d e M O B I L I TÉ P E R M A N E N TE 61,5 x 44

H É LèNe picHOt OMBR E E T LU MIèRE 1 00 x 81

cO Let t e Gr A N d e LA D, J EU NE A P P RENT I JOCK EY (TERRE CUIT E PAT INÉE) 26 x 20

103e SALON deS ARtiSteS S ORLÉANAiS - 74

m Arc L e cO U Lt re L A B A L A N çO I R E 100 x 81

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 75


É t i e N N e m AG e N C A P PA D O C E 53 x 42 x 24

É V e LY Ne t e S S ie r-AUSSe dAt A F F L U E NC E 7 4 x 57

JeNNY de HOOGHe MOINE DE BRONZE 80 CM

A L A i N dU rANd T E N S I O NS 6 0 x 80

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 76


r O G er kA GAN L ' A R R O SO I R 2 4 x 33

GUY F O N tAL AV i e FA M I L L E 37 x 49

m A d e Le iNe L A m Be r t V E N D ÉE 6 5 x 53

Z A i N AB N O U rB AY É R O SI O N 40 x 35

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 78

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 79


F r A N çOiS Le GrANd L E S ONGE D E LAUR E LUCILE H S T 5 0 x 150

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 80

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 81


m Arc H AB Ar N e AU INEA 130 CM

m O U rAd YOUSSeF î L E D ES C É Lè BE S ( I ND O NÉSIE) 8 1 x 100

AGN è S t H O UV e N i N LES M IGRANT S 44 x 56

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 82

m Ari e - F rAN c e B e rN O i S NYMPHÉA 35 CM


J A cQUeS d A U pHiN AR R I èR E D E C HALUT N°9 53x53

cL Aii re B O ri S RêVEUR 146 x 28 x 30

S Y LVie d e S mOULiN H E N NÉ 1 0 0 x 100

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 84

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 85

cAr O L i N e H U m e N A N TE S - M O N TP E L L I E R ( G R AV U R E - C O L L A G E S) 70 x 100


m A r c H e rON d e ViLLe F OSSe AT M OSPHèR E M AR I NE AC RY L I Q UE SUR T O I LE 6 5 x 50

d AV i d S i B O N i MACHINE à RêVER

dA U pHiNe d e VA LeNc e CE R F S E N O R I SSA H U I L E SUR T O I LE 1 2 0 x 120

N At H AL i e ci ri N O UNION II 22 x 56 x 12

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 86

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 87


e

102 SALON 2009 PRix LeFrANc et BOUrGeOiS ChRiStOPhe RAbiNeAu

e

102 SALON 2009 AChAt du cONSeiL GÉNÉrAL PRix de LA cAiSSe d’ÉpArGNe LOire-ceNtre fLOReNCe diAS-LOOteN « L'homme a deux nombrils (terrestre et céleste). Sur le support, surface finie où l'inanimé devient animé, cette double origine me donne envie de peindre cette infinie réalité. Je veux être le peintre du possible. » cr

I N TÉ R I E U R

itiNÉrAire De 1977 à aujourd'hui, périodes d'apprentissages diverses en institution et en autodidacte, dessin, architecture, modèle vivant, gravure taille douce, perspective, taille de la pierre, laque, beaux-arts. eXpOSitiONS De 1984 à aujourd'hui, nombreuses expositions en France et à l'étranger dont Angers, Rodez, Orléans, Paris et États-Unis, Suisse, Kazakhstan, Chine.

Pour tout contact : rabineauc@orange.fr

à LA T O MBÉE DU J OU R

« On trouve des gens qui aiment assez l'Art pour en jouir sincèrement, mais combien sont rares ceux qui l'aiment assez pour en souffrir ! » mAc AVOY

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 88

priX Quelques 1er prix de peinture et autres dont : • Art show d’Ibor square (USA) • Salon régional de Rignac (Aveyron) • Wittelsheim (Alsace) • Festival des quais à Angers • Salon Libre Expression de Chécy (Prix Dalbe) • Salon des artistes Orléanais (Prix Le Franc Bourgeois) • Trois œuvres acquises par le fonds du musée de Chengdu en Chine

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 89


e

102 SALON 2009 PRix mArS ANdRÉ quÉtARd

102e SALON 2009 PRix deS ArtiSteS OrLÉANAiS « CLAude COLLAS » PRix de gRAvuRe « JeANNe cHAmpiLLOU »

dÉCeRNÉ PAR L’ASSOCiAtiON CLOS de jOYe à « JOëL rOcHe » « il faut laisser maison et verger et jardin, vaisselle et vaisseaux que l'artisan burine. » Par ces vers Ronsard, au seuil de la mort, exaltait l'Art qui embellissait son existence : le burin. Quatre siècles plus tard, développant et enrichissant ces qualités nos jeunes graveurs dépassant leurs prédécesseurs, Art de volonté, de décision et de patience, l'acier remplace ici les crayons et les pinceaux. « Joël rOcHe est maître dans cet art, ses planches nous apportent une technique parfaite au service d'un dessin et d'une imagination remarquable. » Albert decAriS, graveur peintre, membre de l'institut (1986)

F R I MATI C

« L’artiste a non seulement le droit, mais le devoir,de manier les formes de la manière qu’il juge nécessaire pour atteindre ses buts. ce n’est ni l’anatomie (pas plus qu’aucune science de ce genre), ni le renversement théorique de ces sciences qui est nécessaire, mais la liberté entière et illimitée de l’artiste dans le choix de ses moyens. » Wassily kANdiNSkY

Joël Roche ausculte les objets de la nature, pour ce faire il aime à les isoler, il les diversifie, les sépare puis les rejuxtapose et trouve les moyens de les apparenter sans les confondre. De même la pensée réagit chez le voyageur infatigable qu’il est, et dont chaque départ vise une facette du monde ; il relie ensuite les diverses expériences, les visions particulières par un relief constant et des moyens identiques, parvenant ainsi à l’unité de sa pensée, de sa vue sur le monde… Joël Roche recherche avec une insistance étrange et un métier parfait l’expression d’un surréalisme inquiétant. J-e BerSier, peintre graveur

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 90

E x U B É R A N C E V É G É TATI V E

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 91


e

e

102 SALON 2009 mÉdAiLLe du cONSeiL rÉGiONAL dANY dufOuR

Jouer avec le feu, tremper ses doigts dans l’eau, Avoir les mains dans la terre, et le nez en l’air… Ces quatre éléments s’impriment tour à tour dans mes créations : l’eau et la terre dans le modelage, l’air et le feu dans la finalisation. La nature complète cette alchimie en m’offrant toujours de nouvelles idées. Mes sculptures végétales, inspirées des graines, sont l’aboutissement de cette démarche. Les pavots, les lotus sont réalisés aux colombins, les bambous à la plaque. Mes céramiques émaillées de rouge contrastent avec les capsules de bronze, les raku, cuits selon une technique japonaise, s’opposent dans le noir et le blanc.

C AP S ULE D E PAV O T 25 CM

dany dUFOUr

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 92

102 SALON 2009 PRix et AChAt de LA ViLLe d’OrLÉANS miChèLe SAiNt-RÉmY

Sculpteur, sculpteure ou sculpteuse, ou peut-être sculptrice : allez savoir, par les temps qui courent... En tout cas, Michèle Saint-Rémy conjugue au quotidien la Loire et le Loiret, le courant du grand fleuve et la douceur qui naît d'une drôle de source. Avec elle, le plâtre sort de sa réserve, prend le pli du linge frais, du linge qui sèche sur son fil ou qui flotte à la fenêtre, dans l’air pentu de Lisbonne. Il épouse les falaises, la fragilité de la craie, l'écume salée qui revient sans cesse à la charge. Avec elle, les corps se poussent, surgissent d'une improbable brèche ou se dissolvent dans les ondulations du drap. Le fantastique n'est jamais loin, prompt à prendre son envol au ras du zinc ou du macadam, prompt à vous saisir par la manche au détour du jour simple et tranquille.

L I R E SO N J O U R N A L E N FO R ê T 18 x 12 x 11

daniel percHerON

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 93


e

e

102 SALON 2009 PRix et AChAt de LA ViLLe d’OrLÉANS guY fONtALAvie

Graveur - Aquafortiste • Diplômé des Beaux-Arts de Paris, mention « Très bien » • Lauréat de la Casa Velasquez • Prix de gravure : Tronchet, Florence Gould, Wildenstein, Jean de Vernon • Nombreuses expositions

L E S Q UAT R E F R èR E S AMO N O U L ES Q UAT R E âGE S D E LA VIE E a u- f o r t e quadric hromie

Guy FONTALAVIE est aquafortiste en quadrichromie : chacun de ses tirages nécessite au minimum quatre plaques différentes du même travail. Le report des couleurs exige de nombreux essais et tâtonnements difficiles jusqu'à l'émergence de la gravure accomplie.

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 94

102 SALON 2009 PRix et AChAt de LA ViLLe d’OrLÉANS jeAN COutuRieR

Il dispose de ses plaques comme un peintre de ses pinceaux pour créer des œuvres uniques et quand lui vient l'idée de peindre, ce sont ses propres gravures qu'il cherche à coucher sur la toile, superposant alors d'imaginaires plaques. mV « prendre les plaques et se lancer dans l'indéfini, accepter de perdre tous repères et se laisser malmener par la matière, chercher à tâtons la vérité jusqu'au désespoir... tomber encore plus bas, l'esprit aux aguets pour que surgisse enfin la lumière, issue parfois d'un infime détail... » GF

VA G U E B L E U E

Au départ, des dizaines de bols modelés à la main. La rituelle infusion projetée, en apparence calme, mais l'empreinte douloureusement solide et crispée. Trop d'énergie n'ayant pas trouvé l'amour en son heure a progressivement hissé l'onde à l'assaut des parois. Je n'ai alors plus cherché qu'à ceindre d'un ruban de terre sans la maîtriser cette vague de révolte. Ah bon ? Ce n’est pas clair ! Bon. Ce n'est pas grave. En

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 95

résumé, il faut juste retenir que bien peu de mes céramiques « imaginant contenir » peuvent se targuer de permettre la rétention des cacahuètes. Jean cOUtUrier Choses que je croyais perdues et qu'une eau nouvelle retrouve cailloux bloqués dans un ruisseau qui attendiez l'autre printemps pour reprendre l'âpre aventure je ne vous imaginais plus et vous me redonnez à vivre Que suis-je quand vous n'êtes pas ? Georges perrOS


PARteNAiRe deS AO

e

102 SALON 2009 PRix de L’AdeL iSAbeLLe bARRet

L'eSpAce cULtUreL « LA mONNAYe » expose les Artistes Orléanais

« petits formats »

© Soulas

du 7 A u 31 OCtObR e 2010

L’

C O P E NHAGUE

Le sujet de la dernière exposition des Artistes Orléanais m'a beaucoup intéressé car j'aime la ville, les paysages urbains et industriels, les usines, l'énergie qu'elles dégagent, leur usure, leur relief, leurs extensions et ce qu'elles représentent dans l'imaginaire, les machineries, l'invention technique, le travail, le monde ouvrier...

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 96

à Orléans, il y a peu de paysages industriels en comparaison avec le nord de la France mais avec les sucreries j'ai trouvé ce que je cherchais : les citernes, les cheminées, les couleurs, les fumées magnifiques dans la Beauce et je vais continuer à explorer ce monde industriel. isabelle BArret

idée d’une exposition automnale consacrée aux petits formats nous est venue assez naturellement : elle s’inscrivait dans la continuité de notre festival de théâtre annuel, consacré aux « petites formes mouvantes et émouvantes ». Et, cette saison étant aussi marquée par le rayonnement du Salon des AO, nous avons songé avec Benoît Gayet à lui donner comme un prolongement, les Petits Formats des Artistes Orléanais, et à les accueillir dans notre bel espace de La Monnaye, salle Eric Doligé. Mais ce petit frère n’est pas la réduction du grand Salon d’Orléans. Artistes et amateurs, de sculpture comme de peinture, savent bien que la petite forme n’est ni un raccourci, ni un rétrécissement, ni un reformatage des grandes œuvres : ce format a ses contraintes propres, il impose des règles de composition et d’exécution, une expression particulières. Et s’il faut en croire Gide selon qui « l’art naît de contrainte, vit de lutte, meurt de

liberté », on peut même voir dans le petit format un concentré d’art. Après une première exposition très réussie (et fréquentée par de nombreux visiteurs, de Meung ou d’ailleurs) en 2008, je me suis réjouie de voir cette prestigieuse association nous proposer de renouveler l’expérience en 2009, cette fois encore avec un franc succès. La même faveur accueillera la troisième édition en octobre 2010, et je souhaite longue vie à ces féconds échanges entre les acteurs culturels de nos deux cités. pauline mArtiN Maire de Meung-sur-Loire

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 97

espace culturel LA mONNAYe Musée Municipal 22, rue des Remparts 45130 Meung-sur-Loire Tél. 02 38 22 53 36 musee@meung-sur-loire.com www.meung-sur-loire.com


PARteNAiRe deS AO

mUSÉe deS BeAUX-ArtS d’OrLÉANS

programme des expositions temporaires 2010-2011

de dürer à mantegna

Gravures Renaissance de la collection Leber 30 SePtembRe – 28 NOvembRe 2010

© Orléans, musée des Beaux-Arts / cliché François Lauginie

L

e cabinet des estampes du musée des Beaux-Arts, riche de près de 50 000 gravures, dévoile pour la première fois au public, dans une exposition d’envergure, une partie de son fonds. La manifestation rassemble 150 gravures européennes de la Renaissance, pour la plupart jamais exposées, et est accompagnée de la publication du premier catalogue sur ce fonds unique, conçu pour le grand public, avant sa mise en ligne prochainement. Les œuvres proviennent exclusivement de la collection de JeanMichel Constant Leber (17801859), natif d’Orléans, érudit bibliophile, membre de la Société royale des antiquaires de France et président de la Société archéologique et historique de l’Orléanais. à sa mort, le musée d’Orléans s’est porté acquéreur de sa collection de 2 000 estampes, de grande qualité, formant une histoire de la gravure de toutes les écoles depuis le xVe siècle jusqu’au xIxe siècle. Le parcours offre un panorama des écoles de gravures les plus renommées en Europe (allemande, ita-

lienne, française et hollandaise) à la Renaissance, avec en particulier des pièces remontant aux origines de la gravure : lorsque celle-ci est utilisée comme un substitut aux enluminures dans les manuscrits et peinte, ou comme illustration dans les premiers livres imprimés. Plusieurs pièces inédites, voire uniques, sont présentées, ainsi que des xylographies provenant de livres incunables comme la fameuse Chronique de Nuremberg (1493). Les chefs-d’œuvre des premiers maîtres de cet art naissant (fin du xVe siècle et première moitié du xVIe siècle) forment la majeure partie des pièces exposées. L’école allemande est particulièrement bien représentée, avec une dizaine d’œuvres du grand maître Albrecht Dürer, dont ses pièces maîtresses Melencolia I et Saint Jérôme dans son étude, et plusieurs pièces de Martin Schongauer, Lucas Cranach, la célèbre Danse des morts de Hans Holbein, mais également les œuvres des petits maîtres Georg Pencz et Sebald Beham, d’Albrecht Altdorfer et Heinrich Aldegrever. Andrea Mantegna, à la fin du xVe

AL B re cH t d Ü re r ( 1 4 7 1 - 1 5 2 8 ) S A m S O N tuA N t Le L iO N g R AvuR e Au b uR i N ve R S 1 4 9 7 - 1 4 9 8

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 98

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 99

siècle, puis Marcantonio Raimondi et ses élèves Agostino Veneziano, Enea Vico ou encore Ugo da Carpi et ses gravures en clairobscur, ou Le Parmesan, incarnent l’école italienne et l’apparition de la gravure d’interprétation d’après les tableaux des grands peintres de la Renaissance comme Michel-Ange. Les maîtres hollandais, au premier rang desquels Lucas de Leyde, offrent des œuvres mêlant Renaissance, maniérisme et scènes d’après Pieter Brueghel. L’école française, avec une pièce du premier graveur français connu par son nom, Jean Drevet, des œuvres de Jean Goujon et de l’école de Fontainebleau, conclut ce panorama. Les pièces sélectionnées témoignent de la diversité des techniques (eau-forte, burin, bois, camaïeu, nielle…) employées à la Renaissance et de la richesse iconographique du fonds du musée des Beaux-Arts d’Orléans : récits mythologiques, ornements, scènes religieuses, sujets fantastiques, illustrations de la vie quotidienne, portraits, allégories, pièces archéologiques…


PARteNAiRe deS AO

richelieu à richelieu

Gravures Renaissance de la collection Leber

UNe eXpOSitiON dANS trOiS mUSÉeS de LA rÉGiON ceNtre

d’art et de mobilier afin de reconstituer les ensembles les plus prestigieux de ce château :

Les musées des Beaux-Arts d’Orléans et de Tours, en concertation avec la ville de Richelieu, s’associent pour concevoir et organiser, une exposition consacrée principalement aux décors et collections du cardinal de Richelieu, acquis et commandés pour l’ornement de son château familial en Touraine, reconstruit sur les plans de Jacques Lemercier dès 1631.

• Dans les appartements royaux, le Cabinet du Roi abritait les célèbres tableaux provenant du studiolo d’Isabelle d’Este à Mantoue (Mantegna, Pérugin, Costa) et les Bacchanales de Nicolas Poussin.

L’exposition se donne pour objectif de réunir les pièces les plus importantes de la collection de peintures, de sculptures, d’objets

• Faisant suite aux appartements du Cardinal, la Galerie des Batailles déroulait sur ses murs un programme iconographique d’une exceptionnelle richesse à la gloire des campagnes militaires menées par Louis xIII et Richelieu de 1627 à 1636.

Richelieu, l'un des plus grands collectionneurs de son temps, fit bâtir ou réaménager de nombreux châteaux : le Palais-Cardinal, Limours, Rueil, Saujon et Richelieu, le plus important de tous. Le manoir familial était une construction relativement modeste qu'il souhaita néanmoins conserver. Il ordonna à son architecte, Jacques Lemercier d'englober le bâtiment ancien dans un vaste palais qui, achevé, fut considéré comme JeA N mA r Ot (1 6 1 9 - 1 6 7 9 ) V U e GÉN Ér A Le eN per Spec t iV e d U c Hâ t eA U d e r ic H e LieU gR Av u Re A u b u R i N P ORt e d u Ch â t e Au d e R i Ch e L i e u R i Ch e Li e u , m u SÉ e m u N i C iPA L

© Patrice Delatouche

12 mARS - 13 juiN 2011

Arm O i ri e S d U cA rdi N AL d e r i cH e L i e U - R i Che L i e u, m uS É e m uN i C iPA L

l'un des plus beaux d'Europe. Sa destruction presque totale au xIxe siècle ne laissa subsister que d'infimes vestiges : un des pavillons de l'anti-cour et dans le parc les deux pavillons des grottes. Seules plusieurs descriptions de voyageurs éblouis gardent le souvenir des splendeurs passées et d'assez nombreuses gravures de Pérelle, Marot et Silvestre. Dans ce château qu'il ne vit jamais achevé, Richelieu eut soin de rassembler les œuvres les plus importantes de sa collection de peintures et de sculptures.

© Patrice Delatouche

LA prÉSeNtAtiON dU mUSÉe deS BeAUX-ArtS d’OrLÉANS Au début du parcours de visite, la diffusion d’un film en 3D, d’une durée de 12 minutes, spécialement conçu pour l’exposition, reconstitue le château 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 100

(aujourd’hui disparu) tel qu’il a été construit au xVIIe siècle sur la commande du cardinal de Richelieu. Cette projection permet au public une meilleure compréhension des œuvres d’art présentées dans les salles suivantes. Le musée des Beaux-Arts d’Orléans s’attache à présenter l’histoire et l’architecture du château commandé par le cardinal de Richelieu : le porche d’entrée, la façade et la cour, les jardins, la galerie, la chapelle et le salon. Après la disparition du cardinal de Richelieu, est abordée la fascination du château de Richelieu exercée sur les voyageurs venus d’Europe aux xVIIe et xVIIIe siècles. Enfin, avec la disparition du château au début du xIxe siècle est évoquée la dispersion du décor et des collections. Pour représenter les décors extérieur (jardins et façades), et inté103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 101

rieur du château (galerie des Batailles, salon et chapelle) sont rassemblés pour la première fois des peintures, sculptures, dessins et estampes, archives et documents, soit une sélection de plus de 100 pièces, provenant des grandes collections nationales (musée du Louvre, du musée du château de Versailles, Bibliothèque nationale, Archives nationales de France, Académie de Paris, Institut de France, Ministère des affaires étrangères…) et régionales (musée des Beaux-Arts de Tours, Troyes, Strasbourg, Poitiers), ainsi que de collections particulières, mais aussi de GrandeBretagne (British Museum, Albert and Victoria Museum, The National Gallery…). Ces pièces s’ajoutent au fonds Richelieu du musée des Beaux-Arts d’Orléans constituées au xIxe siècle grâce au don d’Auguste Pilté-Grenet.


PARteNAiRe deS AO

PARteNAiRe deS AO

mUSÉe deS BeAUX-ArtS d’OrLÉANS

mUSÉe deS BeAUX-ArtS d’OrLÉANS

restaurons, sauvegardons !

programme des expositions temporaires 2010-2011

Les Batailles peintes pour le cardinal de richelieu

enfants et créations 10 juiN - 4 SePtembRe 2011

2 fÉvRieR – 31 dÉCembRe 2010 - SOuSCRiPtiON PubLique

© Orléans, musée des Beaux-Arts / cliché François Lauginie

la galerie du musée : des artistes contemporains vous présentent leur création. Et si vous voulez en savoir plus, entrez : le meilleur accueil vous sera réservé. 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 102

c r ÉAt iO N S d ’eN FA N t S

isabelle kLiNkA-BALLeSterOS Conservateur en chef des musées d’Orléans

cONtAct : isabelle kLiNkA-BALLeSterOS Conservateur en chef des musées d’Orléans iklinka@ville-orleans.fr

© Orléans, musée des beaux-Arts / cliché françois Lauginie

L

p

endant la période estivale sont présentées les créations réalisées par les enfants dans le cadre des ateliers d’arts plastiques du musée tout au long de l’année scolaire. C’est le bilan d’une année qui est montré au public : images en série inspirées des gravures Renaissance du fonds Leber, paysages suggérés par les batailles de la Galerie du château de Richelieu, envols d’oiseaux et personnages insolites inventés à partir d’accessoires vestimentaires détournés… Une exposition pleine de surprises à découvrir en famille pendant tout l’été. Tout au long de l’année, les collections permanentes offrent aux visiteurs un ensemble exceptionnel de peintures et de sculptures françaises du xVIIe au xIxe siècle, le plus riche cabinet de pastels après celui du Louvre, des peintures flamandes et hollandaises des xVIe et xVIIe siècles, des œuvres italiennes de la Renaissance et de l’époque baroque et une section d’art moderne et contemporain. Pour les curieux, le cabinet d’arts graphiques réserve des surprises renouvelées régulièrement. Et pour les personnes pressées, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à

e musée des Beaux-Arts d’Orléans, le musée des Beaux-Arts de Tours et le musée municipal de Richelieu, avec le soutien de la Fondation du Patrimoine, ont décidé de lancer une grande campagne de souscription auprès de la population et des entreprises en vue de la restauration des Batailles de Richelieu pour l’exposition « Richelieu à Richelieu » au printemps 2011. Située au premier étage du château, la galerie des Batailles constituait un morceau de choix où, sous l’autorité du souverain, s’étalait la grandeur du ministre. Elle faisait suite aux appartements du cardinal et se terminait par le grand salon à l’italienne. De ce prestigieux décor conservé sur place jusqu’à la Révolution, il ne reste aujourd’hui que douze tableaux (sur vingt au total), conservés depuis 1837 dans les collections du Château de Versailles et, jusqu’à ce jour, jamais réunis pour une présentation au public. Aujourd’hui, une restauration importante s’impose pour l’ensemble de ces peintures avant l’exposition et le dépôt de trois d’entre elles au musée des Beaux-Arts d’Orléans. Des particuliers et des entreprises ont d’ores et déjà manifesté leur soutien à cette campagne de restauration : rejoignezles en souscrivant à cette opération, vous contribuerez à enrichir les collections du musée des Beaux-Arts d’Orléans et profiterez d’une réduction d’impôts.

FLANdre, ANONYme BAtAiLLe d'AViGLiANA ReStAuRÉe 1634-1640 huiLe SuR tOiLe - 3,23 x 2,42 - ChâteAu de veRSAiLLeS - dÉPôt Au muSÉe deS beAux-ARtS d'ORLÉANS - 2010

Ancienne seigneurie de la maison de Savoie, à proximité de Turin, Avigliana (Veillane) est le théâtre d'un combat victorieux conduit par Louis xIII et Richelieu, en juillet-août 1630. Ce tableau a orné la galerie du château de Richelieu (Indre-et-Loire) consacré aux faits d’armes du roi et de son premier ministre.

La restauration de ce tableau a été financée par la Société des Amis des musées d’Orléans pour un montant de 20 000 euros.

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 103


70e ANNiveRSAiRe de L’ANNÉe 1940 et de L’APPeL hiStORique du gÉNÉRAL-de-gAuLLe

Le « de GAULLe » de JeAN cArdOt

au musée des Beaux-Arts d'Orléans LE pLâtRE dE La statuE monumEntaLE dE JEan CaRdot – dont LE bRonzE Est instaLLé à paRis suR LEs Champs-ELyséEs –, a été Exposé du 18 Juin au 18 JuiLLEt au muséE dEs bEaux-aRts d'oRLéans, avEC LE ConCouRs dEs aRtistEs oRLéanais. QUeStiONS à :

A l'occasion du 18 juin, 70e anniversaire de l'Appel du général de Gaulle, la ville souhaitait « marquer le coup » en organisant une commémoration de l'événement. C'est en repensant au centième anniversaire de l'association des Artistes Orléanais en 2007, dont l'invité d'honneur était le sculpteur Jean Cardot, qu'il nous est venu le rêve un peu fou d'exposer à Orléans l'un de ses travaux consacrés au général de Gaulle. Nous n'imaginions pas alors que nous pourrions obtenir le plâtre original à partir duquel

la statue des Champs-Elysées à Paris a été réalisée, mais nous pensions qu'il devait bien exister des travaux préparatoires, plâtres ou résines. C'est grâce au président des AO, Benoît Gayet, qui a immédiatement répondu positivement, que nous avons pris contact avec Jean Cardot, avant de lui rendre visite. Et c'est dans le cadre tout désigné du Musée des Beaux-Arts, dont le conservateur Isabelle Klinka, associée à l'événement, nous avait ouvert grand les portes, que la sculpture de 3,70 m de hauteur pour 500 kg, habituellement conservée à la Fonderie d'art de Courbertin, dans les Yvelines, a trouvé sa place. iSABeLLe kLiNkA, cONSerVAteUr dU mUSÉe deS BeAUX-ArtS d'OrLÉANS “La sculpture du général de Gaulle que nous avons exposée dans le hall Musée des Beaux-Arts représente l'ultime étape avant la création du moule de la statue définitive en bronze. Réalisée en plâtre et gomme-laque sur une structure métallique, c'est une œuvre encore très vivante, fruit d'une multitudes d'essais et

JeAN cArdOt, ScULpteUr « C'est à l'issue d'un concours organisé par la ville de Paris que j'ai réalisé la sculpture présente depuis 2000 sur les ChampsElysées. Le thème en était très précis : il s'agissait de représenter le général de Gaulle lors de sa descente des Champs-Elysées, le jour de la Libération en août 44. Au départ, la grande difficulté qui s'est posée à moi, a été de saisir le personnage. Alors je me suis entouré de photos et j'ai essayé de me mettre dans sa peau, d'imaginer ce qu'il avait pu ressentir après quatre années

d'exil en se retrouvant dans une capitale libérée. J'ai ressenti cette exaltation intérieure d'un homme qui ne devait plus toucher terre, cette force contenue doublée d'une immense satisfaction. Et c'est ce que j'ai voulu exprimer. Lorsque l'on représente un tel personnage, à une telle dimension, il faut être capable de créer une sculpture qui ait une « présence »et qui s'inscrive bien dans son environnement. Il faut que le sujet soit ressemblant, bien sûr, mais que l'on y reconnaisse également la personnalité du sculpteur. C'est ainsi que je conçois mon travail, selon la formule de Degas qui disait : « Je ne figure pas, je transfigure. » Deux bonnes années ont été nécessaires pour parvenir au résultat final, dont six mois de travail avec les compagnons de la Fonderie de Coubertin, qui possèdent un exceptionnel savoir-faire. témoignages reccueillis par Jean-Louis dereNNe

où l'artiste intervient encore sur d'ultimes détails. Nous avons choisi de la présenter accompagnée de quelques très beaux dessins montrant la genèse de l'œuvre. Son créateur, Jean Cardot est un homme impressionnant. Un très bel artiste, capable d'utiliser des répertoires très différents, tantôt figuratif, réaliste, mais aussi parfois extrêmement abstrait. De grandes commandes publiques lui ont valu ces dernières années de réaliser des effigies monumentales de plusieurs hauts personnages du xxe siècle, notamment un Winston

© AO - 2010

ABeL mOittiÉ, cONSeiLLer mUNicipAL d'OrLÉANS, dÉLÉGUÉ AUX ArtS pLAStiQUeS et cHArGÉ deS ASSOciAtiONS pAtriOtiQUeS

Churchill, installé à Paris près du Petit Palais. Ces œuvres, qui s'associent à l'architecture des lieux qui les accueillent, occupent une place essentielle dans le travail de Jean Cardot, à côté de sculptures personnelles empreintes d'émotion, de force et d'humanité.

i S AB e L L e k L i N k A e t J e AN cA rd O t dAN S S O N At e L i e r pAri S i e N 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 104

JeAN cArdOt Né en 1930 à Saint-Etienne. Elève aux Beaux-Arts de Saint-Etienne, Lyon et à Paris (1949). Lauréat du Grand Prix de Rome. 1957-1959 Pensionnaire de la Casa Velasquez à Madrid. 1961 Prix Bourdelle 1974-1995 Chef d’atelier de sculpture en taille directe à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. 1983 Inspecteur des Ateliers des Beaux-Arts de la Ville de Paris 1983 Elu à l’Institut Académie des Beaux-Arts 2007 Invité et président d’honneur du 100e salon des Artistes Orléanais Vit et travaille à Paris


PARteNAiRe deS AO

PARteNAiRe deS AO

LeS AmiS deS mUSÉeS d’OrLÉANS

AteLierS mOret – AcierAGe mANONViLLer et les Artistes Orléanais

F

Les Ateliers Moret soutiennent pour la première fois le Salon des Artistes Orléanais en décernant un prix consistant en l'aciérage et l’impression d’une gravure (30 x 40 cm) en 30 exemplaires destiné à encourager un artiste graveur.

© François PREVOST - 2010

ondés en 1947, les Ateliers Moret sont composés d’un atelier d’imprimerie en tailledouce et d’un atelier d’aciérage où les artistes graveurs ont toujours trouvé le savoir-faire approprié à leurs attentes.

Louis Xiii et le cardinal sur une zone en cours de traitement à titre de test.

N

otre société est heureuse, cette année encore, de « supporter » les Artistes Orléanais dans leur 103e salon qui est un moment-phare de la vie artistique locale par la qualité et la diversité des œuvres présentées. Cette année, les Amis des musées d’Orléans se mobilisent pour la réussite de l’exposition tricéphale « Richelieu à Richelieu » qui se déroulera du 12 mars au 13 juin 2011 au musée municipal de Richelieu et aux musées des Beaux-arts de Tours et d’Orléans, musées entre lesquels seront réparties la collection du cardinal et les œuvres qui constituaient le décor de son château familial à Richelieu (Indre-et-Loire). Il s’agit surtout de financer la restauration de trois des neuf tableaux représentant des épisodes des

campagnes militaires conduites par Louis xIII et le cardinal de Richelieu, sachant que ces trois peintures de grandes dimensions seront laissées en dépôt de longue durée à la fin de l’exposition dans notre musée des Beaux-arts d’Orléans. Notre société a d’ores et déjà contribué à hauteur de 20 000 euros, sur les 35 576 nécessaires, à la restauration de la « bataille d’Aviglia » mais il reste encore des factures à honorer. Deux membres du bureau de notre société qui se sont rendus à l’atelier de restauration du château de Versailles, ont pris la mesure de l’importance des travaux à effectuer et admiré la qualité et la précision des opérations de reprise de transposition, de nettoyage et de réintégration de la couche picturale. Sachant que les dons donnent 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 106

Une restauratrice à l’œuvre.

droit à une réduction d’impôt de 66 % pour les particuliers et de 60 % pour les entreprises, adressez nous vos chèques (à l’ordre de la Fondation du patrimoine du Loiret qui vous adressera un reçu fiscal) et/ou rejoignez nous. Vous permettrez ainsi d’enrichir les collections de notre musée des Beaux-arts d’Orléans. dr François prÉVOSt Secrétaire général des « Amis des musées d’Orléans »

1, rue Fernand Rabier - 45000 Orléans www.amismusees-orleans.info 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 107

Ateliers daniel mOret didier mANONViLLer 8, rue Saint-Victor 75005 Paris Tél. 01 43 26 51 67 http://lesateliersmoret.free.fr/ index_php.php

lesateliersmoret@wanadoo.fr


PARteNAiRe deS AO

PARteNAiRe deS AO

mArS et les Artistes Orléanais

LA cAiSSe d’ÉpArGNe LOire-ceNtre et les Artistes Orléanais

Depuis 1984, MARS est engagée aux côtés de la Société des Artistes Orléanais, afin de lui apporter son soutien et contribuer ainsi à stimuler le développement des activités culturelles dans l’agglomération orléanaise. Cette participation, formalisée par le prix d’encouragement MARS, conduit à reconnaître chaque année un artiste particulièrement talentueux et à lui attribuer une « bourse » sous forme d’une dotation d’une valeur de 600 euros en matériels utiles à l’exercice de sa discipline artistique. C’est avec enthousiasme que cette année encore, MARS et ses 617 collaborateurs en Région Centre « supportent » à nouveau les Artistes Orléanais pour cet évènement notable de la vie locale.

© La Caisse d'Epargne Loire-Centre

MARS illustre là, la dimension sociale et culturelle qui est la sienne, au-delà de sa stricte fonction économique d’industriel et de producteur. Elle entretient ainsi des relations et des échanges étroits avec sa communauté d’implantation, en contribuant à sa vitalité et à son succès, tout en bénéficiant de son hospitalité.

logo Pantones

exposition des œuvres de catherine krOL et Lydie deLAiGUe à la Montespan, siège administratif de la Caisse d'Epargne Loire-Centre, en présence de Stéphane piVert, secrétaire général (Mai - juin 2010)

B.P. 7 - 45550 SAINT-DENIS-DE-L’HôTEL www.marsfrance.fr

logo Quadri

pour procurer à la famille et à ses animaux familiers plaisir, bien être et nutrition grâce à une grande diversité de produits alimentaires de qualité

LA BANQUE DE RÉFÉRENCE EN RÉGION CENTRE logo Noir

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 108

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 109


PARteNAiRe deS AO

PARteNAiRe deS AO

LeFrANc & BOUrGeOiS et les Artistes Orléanais Lefranc & Bourgeois, une entreprise qui depuis plus de trois siècles met son savoir-faire et ses innovations technologiques au service des artistes.

Le SALON deS ANtiQUitÉS et les Artistes Orléanais

Depuis 1972, Lefranc & Bourgeois, apporte son soutien au salon des AO en remettant chaque année un Prix destiné à récompenser un jeune talent.

« L'art est vraiment inutile et pourtant si indispensable » 30 artistes exposaient au salon 2010

Les Artistes Orléanais seront présents au prochain

SALON deS ANtiQUitÉS qui se déroulera

du 4 au 7 mars 2011

LeS iNVitÉS deS AO

Présentation des œuvres choisies de Jean-Claude GRANDFOND - Peintre et d'Etienne MAGEN - Sculpteur - Céramiste Sociétaires des Artistes Orléanais 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 110

PARC DES EXPOSITIONS ET CONGRES

www.orleans-gestion.fr/expositions

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 111


RemeRCiemeNtS

PARteNAiRe deS AO

ô JAZZ ! et les Artistes Orléanais pour ceux qui aiment le jazz, l'association orléanaise propose cette année :

La société des Artistes Orléanais remercie tous les artistes qui leur ont accordé leur confiance, ainsi que les organismes et les personnes qui ont tout particulièrement collaboré à la présentation de son 103e salon : Jean-Paul MOSCOVINO, sculpteur et le GROUPE LIBELLULE, représenté par son chef de file Lukáš KÁNDL, peintre, invités d'honneur, qui nous font le grand honneur de participer à cette exposition. L'ensemble de nos partenaires et sponsors :

LA cArAVANe de JAZZ 200 musiciens issus des harmonies d'Ingré, Olivet, Sully et Beaugency, plus un quartet de jazz, vous donnent rendez-vous : • à OrLÉANS, le samedi 11 septembre 2010, place de la Loire à 16h15 • à meUNG-SUr-LOire, le dimanche 12 septembre 2010 à 18h30, quai de Loire

velle série de neuf concerts dans le hall du Théâtre. De septembre 2010 à mai 2011, une fois par mois à 17 heures (entrée libre), place aux jazz d'inspiration klezmer, brésilienne, africaine… place au blues, au funk, au jazz-rock… et surtout place à la musique !

En 2010-2011, la Scène nationale d'Orléans a demandé à ô jazz ! de programmer une nou-

• Samedi 13 novembre 2010 COSMIC DRONE (Quintet – « Trad», autour une vielle électro-acoustique) • Samedi 18 décembre 2010 ALEx SOUBRY INVITE BONEY FIELDS (Quintet – Blues) • Samedi 22 janvier 2011 RAISON x (Quartet – Jazz-rock) • Samedi 19 février 2011 CAMINHO (Sextet – Brésil)

pour deux concerts exceptionnels au fil de l'histoire du jazz. Une manifestation proposée par ô jazz ! dans le cadre de la « Caravane de Loire » 2010

LeS SAmediS dU JAZZ

• Samedi 23 octobre 2010 KITOKO (Quartet – Jazz euro-africain)

• Samedi 19 mars 2011 LES VALSEUZES (Quartet – Accordéon swing) • Samedi 18 septembre 2010 BERNOLLIN QUARTET (Jazz modal – création « Riding with Jack », autour de Jack Kerouac)

La ville d'Orléans et plus particulièrement, Eric VALLETTE, adjoint au maire à la culture, patrimoine historique et événementiel et Abel MOITTIE, conseiller municipal délégué, la direction de la culture et de l'événementiel, Françoise-Hélène MAUPATE-PILLON, responsable du soutien à la création artistique, Sylvain LEDRU, régisseur, avec l'ensemble du personnel de la Collégiale SaintPierre-Le-Puellier. Le Musée des Beaux-Arts d'Orléans : Isabelle KLINKA-BALLESTEROS, Conservateur en chef des Musées d'Orléans. Le Conseil général du Loiret, le Conseil régional du Centre, la Caisse d'Epargne Loire-Centre, Lefranc & Bourgeois, le groupe Mars, les Ateliers MORET, ORLEANS GESTION – Parc des expositions et Congrès, les sociétés API, Copie 45, Meuniers Frères, Jean-Louis Derenne communication. L'association Les Amis des Musées d'Orléans : Jean-Philippe LIGER, président et François PREVOST, secrétaire général. L'association Le Clos de Joy – Jeanne Champillou : Jeanne AZAMBOURG, présidente et François BOULARD. Notre reconnaissance s'adresse également à Jacques MEUNIER, pour la logistique et la scénographie, Nathalie HUE pour la création des supports de communication, Jean-Philippe DE WROCZYNSKI pour l'édition du catalogue, Patrick ALIx pour la gestion, Andrée LEBRUN, Victoria NAGIU et Marie-Christine TRIDON pour l'accueil du public et les ventes, sans oublier toute l'équipe des AO qui s'est particulièrement investie dans la préparation du salon.

• Samedi 16 avril 2011 TAïB QUARTET (Klezmer) • Samedi 21 mai 2011 ALAIN VALLARSA QUARTET (Jazz funk)

ô JAZZ ! : pOUr QUe ViVeNt Le JAZZ et LeS mUSiQUeS VOiSiNeS dU JAZZ, à OrLÉANS et dANS SA rÉGiON Retrouvez-nous sur www.ojazz.fr - contact.ojazz@gmail.com 103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 112

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 113


En présence de Jean CARDOT, sculpteur, membre de l’Académie des Beaux-Arts, invité d’honneur du salon tOuS NOS PARteNAiReS

EXPOSITION DU 10 AU 18 NOvEMBRE

Ouverture du mardi au vendredi de 10h00 à 12h30 et 13h30 à 18h00, les samedis et dimanches de 14h00 à 18h00

conseil en communication articles et dossiers de presse conception, rédaction et suivi de documents

117, rue Saint-Marceau - 45100 Orléans Téléphone : 02 38 22 52 07 - Télécopie : 02 38 22 65 51 E-mail : derenne@club-internet.fr

Studio 12, rue Alsace Lorraine 45000 Orléans E-mail : patrice.delatouche@wanadoo.fr

Ouverture le 11 novembre - Fermeture le lundi Concepteur d’espaces 23, place de l'écluse - 45430 Mardié de communication Nocturne le 16 novembre jusqu’à 23h00 Tél. 02 38 86 94 14 contact@strategial.fr Vin chaud - Animation avec l’ensemble Musical et Culturel Celtique DIHUN KELTIEG Tél : 02 38 76 79 87 375, rue du Château d’eau 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL

TRANSPORTS

CLAVITHEQUE Musique, Image et Son

Rue Brillat Savarin - Zone Expo Sud - 45100 ORLÉANS Tél. 02 38 56 05 50 - Fax 02 38 56 06 02 E-mail : clavitheque@wanadoo.fr

331 ancienne route de Chartres 45774 SARAN Cedex Tél 02 38 71 40 20 Fax 02 38 73 51 06 Internet : deret.com imprimerie copie 45

Concepteur d’espaces de communication Concepteur d’espaces de communication Tél : 02 38 76 79 87 Concepteur rue76du79Château Tél :375, 02 d’espaces 38 87 d’eau 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL de375, communication rue du Château d’eau 45560 Tél : 02 SAINT-DENIS-EN-VAL 38 76 79 87 Concepteur d’espaces 375, rue du Château d’eau de communication 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL Tél : 02 38 76 79 87 375, rue du Château d’eau 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL

6, rue Jean Bertin - ZA la Guignardière Boîte postale 48 - 45430 Chécy T é l é p h on e : 0 2 3 8 4 6 6 2 0 0 23, placeTde é l él'écluse c o p i e- 45430 : 0 2 3Mardié 8 86 88 10 23, place de l'écluse - 45430 Mardié Tél. I n 1, t e02 rrue n38 eFernand t86: 94 w w14 w. c opie45.fr Tél.contact@strategial.fr 02 38 86 94 14 Rabier - ma i l 45000 c 4 5 sOrléans e Mardié r v i c e @ c op i e 4 5 . fr 23, place contact@strategial.fr de El'écluse -: 45430 Tél. 02 38 86 94 14 contact@strategial.fr 23, place de l'écluse - 45430 Mardié Tél. 02 38 86 94 14 contact@strategial.fr PARC EXPOSITIONS ET CONGRES

imprimerie copie 45 imprimerie copie 45

6, rue Jean Bertin - ZA la GuignardièreConcepteur d’espaces Concepteur d’espaces postale - 45430 Chécy de communication 6, rueBoîte Jean Bertin - ZA48 la Guignardière 0 2438 62 00 iBoîte m p r i Télép m e r i ehone c48 o p-:i e 5 46 postale 45430 Chécy Tél : 02 38 76de 79 communication 87 T éhone l é c o p: i0e2 : 302 8600 88 10 T é lép 8 438 6 62 Téld’eau : 02 38 76 79 87 375, rue du Château 6, rue Jean Bertin ZA la Guignardière notpperirienme:et0r i2: ew3cw T é l éiIcm 8ow. 8p6iceo88p4i5e104 5 . f r 375, rue du Château d’eau Boîte postale -w45430 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL I n tEe- rmail n e 48 t :: c45ser w w. cvice@copie45.fr o Chécy pie45.fr T élép h one : Bertin 02 38vice@copie45.fr 46 la 62Guignardière 00 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL 6, rue Jean - ZA E-mail : c4 5ser T é l éBoîte c o p i epostale : 02 38 88 10 Chécy 4886 - 45430 I n t e r nT eélép t : hone w w w.: c0o2p 3i e84 46 5 . f r62 00 E -m ail :Tcé45s e rpvi léco i ece: @copi 02 3 8 e45.f 86 88r 10 I n t e r n e t : w w w. c o p i e 4 5 . f r PARC EXPOSITIONS E-m ail : c45ser vice@copie45.fr

DES EXPOSITIONSConcepteur ET CONGRÈS d’espaces 23, placeP1,ARC de l'écluse - 45430 Mardié rue du Président Robert de Schuman communication 23, place de l'écluse 45430 Mardié Tél. 02 38ORLÉANS 86 94 14 45074 Cedex Tél : 02 38 76 79 87 Tél. 02 38 86 94 14 Tél. 02 38 56 97 10 contact@strategial.fr 375, rue du Château d’eau E-mail : parc-expo@orleansgestion.fr contact@strategial.fr 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL

DUPONT Entreprise de peinture 8, RUE DE RASTIGNAC - LES PORTES DE MICY

BP.23Portes - 45380 LA ST rue MESMIN Les deCHAPELLE Micy - 8, de (FRANCE) Rastignac T : +33 (0) 2 38 83 35 35 45380 LA F : CHAPELLE-SAINT-MESMIN +33 (0) 2 38 83 00 51 M : JORDENEN@JORDENEN.COM Tél. : 02 38 83 35 35 - Fax : 02 38 83 00 51 WWW.JORDENEN.COM jordenen@jordenen.com www.jordenen.com

F O R C E

M O T R I C E

Création et entretien de parcs et jardins

ET CONGRES

Agence de Communication PARC DES EXPOSITIONS ET CONGRÈS ET CONGRES

1, rue PrésidentETRobert Schuman PARC DES CONGRÈS primerie co pEXPOSITIONS i edu 4 PARC 5 EXPOSITIONS im p r du i mPrésident e45074 r iE TeC OORLÉANS c o p iSchuman eCedex 45 1, rue Robert NGRES

Tél. 02 38Cedex 56 97 10 45074 ORLÉANS an Bertin - ZA la Guignardière www.ojazz.fr E-mail parc-expo@orleansgestion.fr Tél. :02 56 97 6,Prue JeanEXPOSITIONS Bertin -38ZA la 10 Guignardière ARC ET CONGRÈS postale 48DES 45430 Chécy E-mail : parc-expo@orleansgestion.fr Boîte postale 48 - Schuman 45430 Chécy 1, rue du Président Robert p h o n eTélé : 0 45074 2pPARC 3 8ORLÉANS 4 6EXPOSITIONS 2Cedex 038 0 ET DES hone : 602 46CONGRÈS 62 00 rue Président Robert Schuman 02du 386 56897 10 c o p i e T:é 0l é2c1,Tél. 3 8 8 8 1 0 o p i e : 02 38 86 88 10 45074 ORLÉANS Cedex : parc-expo@orleansgestion.fr n e t :E-mail e024w38 5w. .56 f cr97 Iw n tw e rw. n ec to pTél. : iw o p10i e 4 5 . f r : c 4 5 s e r v i E-mail c e @: parc-expo@orleansgestion.fr copie45.fr

imprimerie copie 45

6, rue Jean Bertin - ZA la Guignardière Boîte postale 48 - 45430 Chécy T é l é phone : 02 38 46 62 00 T é l é c o p i e : 02 38 86 88 10 I n t e r n e t : w w w. c o p i e 4 5 . f r - mARtiSteS a i l : c 45ser v i c e@ 103e SALONEdeS ORLÉANAiS - 114c opi e45. fr

74, avenue Denis Papin - Zone industrielle 45800 SAINT-JEAN-DE-BRAYE

ORLÉANS AUDIOPROTHESE Tél. 02 38 86 17 13 2, place Sainte Croix 45000 ORLEANS Fax 02 38 86 12 07 Tél. : 02 38 53 82 90 - Fax : 02 38 62 69 72 Email : jean-philippe.dupont@wanadoo.fr Net. orléans.entendre@wanadoo.fr

23, place de l'écluse - 45430 Mardié Tél. 02 38 86 94 14 contact@strategial.fr

ET CONGRES PARC EXPOSITIONS

PARC EXPOSITIONS

Travaux industriels - Travaux personnalisés

Le Lafayette - 7 rue Vieille Levée - 45100 Orléans Tél. 02 38 56 98 00 - Fax. 02 38 56 14 62 contact@forcemotrice.com

188, route de Sandillon - B.P. 62 45652 ST-JEAN-LE-BLANC Cedex Tél. 02 38 66 36 27 Fax 02 38 51 14 94 Internet : www.gabriel-sa.com

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 115


02 38 81 89 41 Fax. 02 38 73 59 16 bertrand.gayet2@wanadoo.fr SARL

Entre le Quai et les Halles du Chatelet 2, rue d’Alibert - 45000 ORLÉANS Tél. 02 38 80 43 59 - Fax 02 38 80 40 77

Dépositaire de p Dépôt central de qu 55, boulevard de Châteaudun et de périodiqu

Agencement de magasins et de bureaux 9, rue de Bourgogne Stands d’expositions 45000 D

II FF FF F U U S S I I O O

55, boulevard de Châteaudun 55, boulevard de Châteaudun 45056 ORLEANS Cedex 01 45056 ORLEANS Cedex 01 45056 ORLEANS ✆ 02 38Cedex 68 000144 - Fax 02 38 54 06✆ 5402 38 68 00 44 - Fax 02 52,38rue 54 06des 54 Frères ✆ 02 38 68 00 44 - Fax 02 38 54 06 54 angle rue E-mail :royale bidault-richard@francedefi.fr

N N

9, rue des Frères Lumière Michel 45800 ST JEANDUBOIS de BRAYE 02 38 61 13 5334 02 ORLÉANS AUDIOPROTHESE télTél. : 06 08 78 Location de matériel de réception Fax 02 38 84 69 93

galerielegarage@wanadoo.fr Tables, chaises, nappages, vaisselle 2, place Sainte Croix 45000 ORLEANS httP://www.galerielegarage.net du69 vieux Tél. : 02 38 53 82 90 - Fax :10, 02 place 38 62 72 marché - 45000 ORLÉANS

rue jeanne d’arc 45000 orléans

Tél. 02 38 53 90 19

Benoit VOISIN J.-B. VALENTIN Agent Général d’Assurance 30, rue Ste Anne 45000 ORLÉANS Tél. 02 38 62 33 83 FTélécopie O R C02E38 54M64 O T R I C E 62

Agence de Communication Le Lafayette - 7 rue Vieille Levée - 45100 Orléans Tél. 02ORLÉANS 38 56 AUDIOPROTHESE 98 00 - Fax. 02 38 56 14 62 2, placecontact@forcemotrice.com Sainte Croix 45000 ORLEANS

Tél : 02 38 76 79 87 375, rue du Château d’eau 5560 SAINT-DENIS-EN-VAL

Tél. : 02 38 53 82 90 - Fax : 02 38 62 69 72 23, place de l'écluse - 45430 Mardié Net. orléans.entendre@wanadoo.fr

Tél. 02 38 86 94 14 contact@strategial.fr

Beaux-Arts - 6,Loisirs - Encadrements rue Jeanne d’Arc ORLEANS Entre le Quai 45000 et les Halles du Chatelet Tél. 02 38 54ORLÉANS 63 20 2, rue d’Alibert - 45000 02- 38 Tél. 02 38 80 Fax 43 59 Fax5302733856 80 40 77 benoit.voisin@wanadoo.fr

Résidence Ste Cécile

MARCEAU

Tél. 02 38 80 43 59 - Fax 02 38 80 40 77

J.-B. VALENTIN

DépositaireAgent de presse Général d’Assurance 30, rue Ste Anne Dépôt central de quotidiens 45000 ORLÉANS et de périodiques

Jean d

Tél. 02 38 83

Fax : 02 38 83 1

Entreprise de finition de bâtimentEntreprise de finition de bâtiment Entreprise de finition de Ruebâtiment Jean-Baptiste Corot

Maison de Retraite, Orléans Centre

Rue Jean-Baptiste Corot Z.A. des Montées

Rue Jean-Baptiste Corot

Z.A. des Montées Place d'Armes - 57, Bd dede Châteaudun Agencement magasins et de bureaux BP 11013 Z.A. des Montées 45073 ORLEANS CEDEX 2 BP 11013 45073 ORLEANS CEDEX 2 45073 ORLEANS CEDEX 2 45000 Orléans BP 11013 CANAL VIN Tél. 02.38.56.56.10 Fax 02.38.56.31.29 Tél. 02.38.56.56.10 Fax 02.38.56.31.29 d’expositions 45401 Stands FLEURY-LES-AUBRAIS 45401 FLEURY-LES-AUBRAIS Tél. 02.38.56.56.10 Fax 02.38.56.31.29 45401 FLEURY-LES-AUBRAIS Tél. : 02 38 24 25 26 - Fax 02 82 38 24 20 E-mail : gauthier@gauthier-sa.fr E-mail : gauthier@gauthier-sa.fr 02rue 38 60 25 60Lumière place de l'Eglise 02 38 82 604,60 9, des Frères E-mail : gauthier@gauthier-sa.fr 02 38 82 60http 60 : //www.deere.com 45650 Saint-Jean-le-Blanc www.eclatdeverre.com 45800 ST JEAN de BRAYE http : //www.deere.com http : //www.deere.com Tél : 02 38 62 04 30 Tél. 02 38 61 13 53 Fax : 02 38 51 30 03 Fax 02 38 84 69 93

ORLÉANS AUDIOPROTHESE 2, place Sainte Croix 45000 ORLEANS Tél. : 02 38 53 82 90 - Fax : 02 38 62 69 72 Net. orléans.entendre@wanadoo.fr

Création et entretien de parcs et jardins 188, route de Sandillon - B.P. 62 45652 ST-JEAN-LE-BLANC Cedex Beaux-Arts - Loisirs - Encadrements Tél. 02 38 66 36 27 02 38 51 14 94 Entre le Quai et les Halles du Fax Chatelet SARL : www.gabriel-sa.com 2, rue d’Alibert - 45000Internet ORLÉANS

E-mail : bidault-richard@francedefi.fr 45800 Saint

E-mail : bidault-richard@francedefi.fr

Net. orléans.entendre@wanadoo.fr

Concepteur d’espaces de communication

éans

MARCEA

Beaux-Arts - Loisirs - Encadrements

PEINTURE DÉCORATION - TRAITEMENTS DE FAÇADES - AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS PEINTURE DÉCORATION - TRAITEMENTS DE FAÇADES - AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS PEINTURE DÉCORATION - TRAITEMENTS DE FAÇADES - AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS

Benoit VOISIN Bureaux - Magasin Agencement de magasins et de bureaux Bureaux - Magasin Bureaux - Magasin 6, rue Parc Jeanned’Activité d’Arc des Montées Parc d’Activité des Montées Stands d’expositions Parc d’Activité des Montées 2, rue 45000 de l’Industrie - 45073 2, ORLÉANS Cedex 02 ORLEANS rue de l’Industrie - 45073 ORLÉANS Cedex 02 9, rue des2,Frères rue Lumière de l’Industrie - 45073 ORLÉANS Cedex 02 02 38 76 20 - Télécopie 0238 3876 7638 3876 77- Télécopie : 02 38 76 38 77 02 76 38 38 54 63 45800 ST JEAN de BRAYE Tél : Tél. Tél : :02 : 02 76 - Télécopie : 02 38 76 38 77 Tél. 02Tél 38 61 13 38 53 76 38 www.metz-sa.fr - e-mail : contact@metz-sa.fr Fax 02 38 53 73 56 www.metz-sa.fr - e-mail : contact@metz-sa.fr www.metz-sa.fr - e-mail : contact@metz-sa.fr Fax 02 38 84 69 93 benoit.voisin@wanadoo.fr

Tél. 02 38 62 33 83

angle rue royale rue jeanne d’arc 45000 orléans

Alex Olivier

52, rue des Frères Lumière Télécopie 02 38 54 64 62 45800 Saint Jean de Braye

M O T R I C E

Tél. 02 38 83 33 60 Fax : 02 38 83 14 89

Création et entretien de parcs et jardins

188, route de Sandillon - B.P. 62 45652 ST-JEAN-LE-BLANC Cedex Tél. 02 38 66de 36 27 e L’authentique chocolatier votre103région SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 116 Agent Général d’Assurance Fax 02 38 51 14 94 Fabrication dans la pure tradition 30, rue Ste Anne Internet : www.gabriel-sa.com

FDL - Chocolaterie de la Forêt des Loges

F O R C E

J.-B. VALENTIN

Création et entretien Rue Royalede parcs et jardins

Benoit VOISIN Agence de Communication Le Lafayette - 76,rue rueVieille JeanneLevée d’Arc - 45100 Orléans Tél. 02 38 56 98 00 - Fax. 02 38 56 14 62 45000 ORLEANS contact@forcemotrice.com SARL Tél. 02 38 54 63 20

benoit.voisin@wanadoo.fr MARCEAU

Rue Royale Rue Royale Rue de Bourgogne 188, route de Sandillon -Rue B.P.de 62 Bourgogne Rue de Bourgogne ORLÉANS 45652 ST-JEAN-LE-BLANC Cedex ORLÉANS ORLÉANS Tél. 02 38 24 02Tél. 22 02 38 66 36 27 Tél. 02 38 24 02 22 Tél. 02 38 24 02 22 Fax 02 38 51 14 www.liger-mode.com 94 www.liger-mode.com www.liger-mode.com Internet : www.gabriel-sa.com

Fax 02 38 53 73 56

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 117


NOteS

264,rue rue des des Sables Sablesde deSary Sary 264, 45770 SARAN SARAN 45770 Tél. 06Sables 77Sary 46de 15Sary 14 Tél. 06 77 46 15 14 264,des rue des 264, rue Sables de 02 38 81 89 41 02 38 81 89 41 4577045770 SARAN SARAN Fax. 02 38 73 5916 16 Fax. Tél. 06Tél. 77 4602 15 38 14 06 77 4673 15 59 14 02 3802 81 38 89 41 bertrand.gayet2@wanadoo.fr bertrand.gayet2@wanadoo.fr 81 89 41 Fax. 02 38 02 73 38 59 16 Fax. 73 59 16 bertrand.gayet2@wanadoo.fr bertrand.gayet2@wanadoo.fr

D

D

D

264, rue des Sables de Sary 45770 SARAN Tél. 06 77 46 15 14 02 38 81 89 41 Fax. 02 38 73 59 16 bertrand.gayet2@wanadoo.fr

O N O N II FF FF F U U S S I I O O N N II FF FF F U U S S I I O O

II FF FF F U U S S I I O O

N N

N N

deréception réception Location Locationde dematériel matériel de Tables, vaisselle Tables,chaises, chaises, nappages, nappages, vaisselle Location de matériel réception place vieux marché -de ORLÉANS - 45000 45000 ORLÉANS 10, 10, place duduvieux marché Tables, chaises, nappages, vaisselle Tél.02 02 38 38 53 9019 19 Tél. 53 90

10, place du vieux marché - 45000 ORLÉANS Tél. 02 38 53 90 19

Résidence Ste teCécile Résidence Ste Cécile Résidence S Cécile diagnostics techniques immobiliers Maison de Retraite, Orléans Centre

D

II FF FF F U U S S I I O O

Place d'Armes - 57, Bd de Châteaudun Maison Retraite, Orléans Centre Maison de de Retraite, 45000 OrléansOrléans Centre Location de matériel Place d'Armes 57, Bd de Châteaudun Place d'Armes 57, Bd Tél.Maison : 02 38 24 26 - FaxOrléans 02de 38 Châteaudun 24Centre 25 20 de 25 Retraite,

N N

CANAL VIN de réception

Tables, chaises, nappages, vaisselle 4, place de l'Eglise 45000 CANAL 45000 Orléans Orléans CANALVIN VIN 122, rue du Fb St Jean Place - 45000 ORLEANS Saint-Jean-le-Blanc d'Armes - 57, Bd de Châteaudun 10,25place du vieux marché45650 - 45000 ORLÉANS Tél. :: 02 38 24 25 26 -- Fax 02 38 24 20 Tél. 02 38 24 25 26 Fax 02 38 24 25 20 Tél : 02 38 62 04 30 de l'Eglise Tél. 02 38 53 26 11 - Fax 02 3845000 53 25 75 4, place Orléans CANAL VIN Tél. 02 38 53 90 19 4, place de l'Eglise Fax : 02 45650 38 51 30 03 ometra@wanadoo.fr Tél. : 02 38 24 25 26 - Fax 02 38 24 25 20 45650Saint-Jean-le-Blanc Saint-Jean-le-Blanc 4,Tél place de l'Eglise www.ometra.fr Tél: :02 0238 3862 6204 0430 30 45650 Saint-Jean-le-Blanc Fax Fax: :02 0238 3851 5130 3003 03 Tél : 02 38 62 04 30 Fax : 02 38 51 30 03

Résidence Ste Cécile Maison de Retraite, Orléans Centre

Place d'Armes - 57, Bd de Châteaudun 45000 Orléans Tél. : 02 38 24 25 26 - Fax 02 38 24 25 20

103e SALON deS ARtiSteS ORLÉANAiS - 118

CANAL VIN 4, place de l'Eglise 45650 Saint-Jean-le-Blanc Tél : 02 38 62 04 30 Fax : 02 38 51 30 03


CONCEPTION & CREATION GRAPHIQUE : Comité éditorial des Artistes Orléanais et Nathalie HUE IMPRESSION : Copie 45 – Chécy N° ISBN 978-2-9515674-9-8 CREDITS PHOTOS : Jean-Paul MOSCOVINO, Le Groupe LIBELLULE, Patrice DELATOUCHE, Benoit VOISIN, François LAUGINIE pour le Musée des Beaux-Arts, François PREVOST, Jean-François GROSSIN, la société des Artistes Orléanais, la Ville d'Orléans. Les textes, les biographies et les photos ont été fournis par les partenaires, les sponsors, les artistes et publiés sous leur responsabilités. © Les auteurs pour les textes signés Tous droits réservés © Société des Artistes Orléanais – Septembre 2010


11-19 septembre 2010

invités d’honneur

Jean-pa u l m oscovi n o d ans so n atel i er

LE GROUPE LIBELLULE  Collectif de peintres du réalisme magique

Société des Artistes Orléanais www.artistes-orleanais.com

L ukáš KÁNDL et L e pein t r e orléan a i s Jean BAILLY, membr e s du G ro u p e LI BELLULE

12 €

C o n c e p t i o n : C o m i t é é d i t i o r i a l d e s A O - I m p r e s s i o n C o p i e 4 5 - A o û t 2 010

Jean-paul moscovino sculpteur

Catalogue AO 2010  

Catalogue des Artistes Orléanais Edition 2010/ 103ème Salon