Issuu on Google+

Rapport annuel d’Activité Exercice 2012


Sommaire

3 Mot du Maire 4 Les élus 6 Edito 7 Organigramme 8 Les services 10 Les résultats financiers 12 Les événements marquants de l’année 2012 15 Un territoire tourné vers l’avenir 17 Une ville accessible, équilibrée et attractive 21 Le cadre de vie 24 Famille et éducation... toujours 27 Le sport : atout et performance 29 Les temps forts festifs 31 L’ouverture au monde

2

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012


Cohésion, vitalité et ouverture Cholet grandit, Cholet bouillonne, Cholet vit. Notre ville a confirmé, en 2012, sa politique de développement ambitieuse. Afin de répondre à ceux qui nous demandent quelles sont les clés de ce succès, nous allons dévoiler ce qui a fait la réussite de Cholet au cours de cette année passée. Outre l’ardeur logique de l’équipe municipale et des services, la recette tient à trois ingrédients.

La cohésion tout d’abord Socle de notre société et cœur de notre cité, ils nous a paru essentiel de lui offrir une place de choix. Soutenus par des milliers de bénévoles, nous avons élargi les types d’événements proposés aux choletais. Au cours de cette année, chacun aura pu, quels que soient son âge et ses centres d’intérêt, apprécier des activités diverses et variées : exposition de modèles réduits, Carnaval, Marché de Noël, initiation à la capoeira, Foire Expo, Tour de Cholet, fête foraine, les Z’Allumés, Fête de la Musique, la Nuit des Trophées…

La vitalité ensuite Deuxième ingrédient du succès choletais, la vitalité offre la pérennité. A quoi bon construire si ce n’est dans la durée ? Les activités sportives (ouverture du Pôle Cyclisme, du skate park, etc.), la préservation de l’environnement (réappropriation des abords de la Moine, la 4e fleur...), la dispense de soins médicaux (via la modernisation du Centre Hospitalier), tout est fait pour que chaque choletais bénéficie du meilleur cadre de vie possible. Nous avons également proposé un panel de programmation élargi au théâtre Saint-Louis, tout en accompagnant la transformation de l’ancien théâtre afin de réorganiser le centre-ville.

L’ouverture, enfin Cholet est une vitrine de la réussite. Elle s’inscrit dans le monde de demain et se dessine un avenir serein. Notre nouveau logo conforte une identité assumée. Lors des 14e Rencontres de l’Amitié, ces couleurs ont été portées haut à Oldenburg en Allemagne. Mais si elle va à la rencontre du monde, Cholet est aussi tournée vers ses habitants qui, grâce aux réunions de quartiers, font un travail remarquable pour l’amélioration de la Ville. Bonne lecture à toutes et à tous.

Gilles BOURDOULEIX Maire de Cholet Député Président de la Communauté d’Agglomération du Choletais

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

3


Les élus Les adjoints

Les

Gilles BOURDOULEIX Maire et Député Michel MAUDET Maire délégué du Puy Saint Bonnet

Michel CHAMPION Premier Adjoint Coordination générale Moyens généraux de la collectivité - Finances Patrimoine - Economie

Géraldine DELORME Relations institutionnelles

Marie-Christine PELLETIER Ressources Humaines

Alice FERCHAUD Evénementiel Tourisme

Roselyne DURAND Aménagement du Territoire

Roger MASSE Culture Enseignement

Isabelle LEROY Solidarités - Santé Familles - Enfance

Jean LELONG Sécurité Réglementation

Florence DABIN Jeunesse - Sports

Jean-Daniel AUGER Sports pour tous Enseignement technique

John DAVIS Communication Relations institutionnelles

Thierry Colette ABRAHAM LALLEMAND Commerce - Artisanat Citoyenneté Proximité

Frédéric PAVAGEAU Grands projets d’aménagement

Jean-Paul BREGEON Développement durable Anciens combattants

Benoît MARTIN Handicap

Les conseillers municipaux de l’opposition Gildas GUGUEN

4

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

Jean-Pierre GEINDREAU

Anne GRAVELEAU-HARDY


conseillers municipaux de la majorité

Yves CLEDAT Seniors

Monique ARIÑO Culture Enseignement

Simone POUPARD Ecoles maternelles et élémentaires

Michel BONNEAU Relations avec les entreprises

Jean-Michel BOISSINOT Puy Saint Bonnet Personnel municipal

Evelyne HORECKA-PRAS Sécurité des bâtiments

Catherine BODET Associations sportives

Marie-Hélène DUCEPT Artisanat

Patricia RIGAUDEAU Archives

Sandrine RAOUX Enseignement

François DEBREUIL Technologies de l’information

Catherine DURAND Halles et marchés

Evelyne CHICHE-GAUVAIN Animations seniors

Olivier BRACHET Evénementiel Jeunesse - Sports

Natacha CASTIN Animation des quartiers

Gilles ALLINDRE Sports et développement durable

Antoine MOULY Institut Municipal de Langues

Gwénaëlle Duchesne Commerces du centre-ville Commerces de périphérie

Tristan JOUANNY

Franck LOISEAU

Lionel DUPUET

Xavier COIFFARD

Marie-Christine BOMMé

Françoise COQUELET

5


2012 - Une année de rapprochement 2012 : une année remarquable. C’est ainsi que je la qualifiais lors de la présentation des vœux du personnel au Maire/ Président et aux Élus le 24 janvier 2013. Les pages que vous allez découvrir dans le présent rapport d’activité en sont la preuve. Vous pourrez mesurer l’ampleur des chantiers et des

actions entreprises sur notre territoire par les 1 800 agents composant les 4 structures qui sont amenés à y œuvrer : Ville de Cholet, Communauté d’Agglomération du Choletais, Centre Communal d’Action Sociale et Centre Intercommunal d’Action Sociale. Ceux-ci ont mené, au cours de cette année, leurs missions, chacun dans leur domaine de compétence, pour offrir aux administrés le meilleur cadre de vie possible. En recherche permanente d’économies au niveau de

organigramme

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT

DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES TECHNIQUES

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT

Christian CREN

Eric BOUDES

Bernard GRAVELEAU

FINANCES

AMÉNAGEMENT

VOIRIE ESPACES PUBLICS

Patrick VILLES

Sophie GASNIER

Dominique PENOT

FAMILLE, PETITE ENFANCE, COHÉSION SOCIALE (CCAS)

BÂTIMENTS

PAYSAGE ET CADRE DE VIE

Vincent ROBERT

Davide STEFANI

Sandrine JOUAN

COMMANDE PUBLIQUE ET AFFAIRES JURIDIQUES (dont service juridique - documentation - assurances)

SYSTÈME D’INFORMATIONS ET DE TÉLÉCOMMUNICATIONS

CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL

Fanny JENSEN

Pierre COUTAND

Jean-Michel JEANNETEAU

CONTRÔLE DE GESTION QUALITÉ ORGANISATION SECRÉTARIAT GÉNÉRAL VILLE

6

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

PATRIMOINE

MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE


leur fonctionnement, la Ville et la CAC ont ainsi pu maintenir leurs efforts d’investissements tant attendus par l’ensemble des composantes du secteur économique. Tout ce que vous découvrirez a pu être réalisé dans le cadre de budgets totalement maîtrisés où les désendettements sont planifiés et mesurés. Une recherche d’économies plus que nécessaire à une époque où l’on nous annonce le doublement des réductions des concours

TEUR GÉNÉRAL ADJOINT

ernard GRAVELEAU

PACES PUBLICS

RECTEUR GÉNÉRAL ique PENOT ERVICES TECHNIQUES

Eric BOUDES RECTEUR ET CADRE GÉNÉRAL DE VIE ERVICES TECHNIQUES

rine EricJOUAN BOUDES GEMENT

GASNIERMUNICIPAL HNIQUE GEMENT

el JEANNETEAU TIMENTS GASNIER

de l’État par rapport à ce que prévoyait la loi de programmation budgétaire, soit au niveau national une baisse de 3 milliards d’euros sur les années 2014 et 2015, après un gel des dotations de l’État en 2013.

de l’Agglomération : un grand chantier en perspective pour l’administration mais qu’elle saura mener à terme dans les meilleures conditions possibles et avec tout le professionnalisme qui la caractérise.

Une nouvelle année est désormais entamée. Elle sera particulière puisqu’elle correspondra à la dernière année complète du mandat actuellement en cours. CONSEIL MUNICIPAL

Bonne lecture du présent document.

Une année de préparation pour l’extension du territoire MAIRE

CONSEIL MUNICIPAL

Gilles BOURDOULEIX

CONSEIL MUNICIPAL

Gilles BOURDOULEIX CONSEIL MUNICIPAL

DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES

MAIRE

DIRECTEUR DE CABINET

CONSEIL MUNICIPAL

Jean-Maurice BUREAU

Gilles BOURDOULEIX MAIRE

Michaël RONCIER

Gilles DIRECTEUR DE CABINET BOURDOULEIX

DIRECTEUR GÉNÉRAL MAIRE DES SERVICES MAIRE Gilles Jean-Maurice BOURDOULEIX BUREAU Gilles

RESSOURCES HUMAINES

Bruno CAILLETON Bernard GRAVELEAU François ZINSVOIRIE ESPACES PUBLICS ENSEIGNEMENT, Dominique PENOT SPORTS ET JEUNESSE SUPÉRIEUR POPULATION ET SECURITÉ VOIRIE ESPACESENSEIGNEMENT PUBLICS FORMATION PROFESSIONNELLE PAYSAGE ET CADRE DE VIE DEBUCQUET Dominique PENOT Nicolas Bruno CAILLETON RESSOURCES HUMAINES

Bruno CAILLETON Jean-Michel ENSEIGNEMENT, SPORTS ET JEUNESSE JEANNETEAU MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ENSEIGNEMENT, ET JEUNESSE FORMATION SPORTS PROFESSIONNELLE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR FORMATION NicolasPROFESSIONNELLE DEBUCQUET MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE Nicolas DEBUCQUET

Géra

CHEF DE CABINET

Bernard GRAVELEAU POPULATION ET SECURITÉ DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT RESSOURCES HUMAINES

POPULATION ET SECURITÉ Jean-Michel JEANNETEAU Bruno CAILLETON CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL

RELATIO

Delphine STEPHAN Michaël RONCIER

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT François ZINS

e COUTAND D’INFORMATIONS COMMUNICATIONS

José FUENTES

Jean-Maurice DIRECTEUR GÉNÉRAL BUREAU DESCHEF SERVICES DE CABINET Jean-Maurice DIRECTEUR DE CABINET BUREAU José FUENTES COMMUNICATION DIRECTEUR DE CABINET Michaël RONCIER

BOURDOULEIX

DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES DIRECTEUR GÉNÉRAL Jean-Maurice DES SERVICES BUREAU Jean-Maurice BUREAU

CHEF DE CABINET

DIRECTEUR GÉNÉRAL Michaël RONCIER DES SERVICES

RESSOURCES HUMAINES Sandrine JOUAN ENSEIGNEMENT, SPORTS ET JEUNESSE François ZINS PAYSAGE ET CADRE DE VIE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR François ZINS FORMATION PROFESSIONNELLE CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Sandrine JOUAN POPULATION ET SECURITÉ Nicolas DEBUCQUET

OINE

CONSEIL MUNICIPAL

MAIRE

de STEFANI TIMENTS MENT DURABLE D’INFORMATIONS COMMUNICATIONS de STEFANI

e COUTAND OINE

Jean-Maurice BUREAU Directeur Général des Services

COMMUNICATION

CHEF DE CABINET José FUENTES

RELATIONS EXTÉRIEURES

Delphine STEPHAN

José FUENTES RESSOURCES HUMAINES

Géraldine OLIVIER

François ZINS RESSOURCES HUMAINES COMMUNICATION RELATIONS EXTÉRIEURES ET SECURITÉ MÉDECINEPOPULATION PROFESSIONNELLE François ZINS ET PRÉVENTIVE COMMUNICATION RELATIONS EXTÉRIEURES Delphine STEPHAN Géraldine OLIVIER Bruno CAILLETON Delphine STEPHAN Géraldine OLIVIER POPULATION ET SECURITÉ

ENSEIGNEMENT, SPORTS ET JEUNESSE Bruno CAILLETON ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR MÉDECINE PROFESSIONNELLE ET PRÉVENTIVE FORMATION PROFESSIONNELLE ENSEIGNEMENT, ET JEUNESSE NicolasSPORTS DEBUCQUET ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR FORMATION PROFESSIONNELLE

MÉDECINE P

Nicolas DEBUCQUET

MÉDECINE P

MÉDECINE PROFESSIONNELLE ET PRÉVENTIVE MÉDECINE PROFESSIONNELLE ET PRÉVENTIVE

7


Les services Les chiffres clés de la Ville  Les effectifs

 Les moyens informatiques

 mplois permanents de la Ville et du Centre E Communal d’Action Sociale : 1 008 agents. VILLE DE CHOLET

CCAS

Titulaires Stagiaires Remplaçants postes vacants Collaborateurs de Cabinet Contractuels CDI Contractuels CDD

764 29 30 2 26 22

114 6 6

Total personnel permanent

873

135

9

 mplois non permanents de la Ville et du Centre E Communal d’Action Sociale : 152 agents.

Total personnel non permanent

VILLE DE CHOLET

CCAS

99

53

soit un total général au 31 décembre 2012 de 1 160 agents, 2 502 jours de formation ont bénéficié aux agents, 379 stagiaires accueillis dans les services.

8

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

773 postes informatiques et 70 portables 185 imprimantes 38 scanners 128 logiciels métiers

 Les moyens en matériel 274 véhicules : 151 VP et utilitaires, 14 deux roues et 109 engins divers (tracteurs, remorques, etc.) 245 lignes de téléphonie mobile 60 photocopieurs (35 dans les services et 25 dans les écoles)

 Les actes administratifs 222 délibérations 402 décisions du Maire, prises par délégation du Conseil Municipal 1 172 arrêtés L’année 2012 marque le transfert de la compétence de la culture de la Ville de Cholet à la Communauté d’Agglomération. Ainsi, la Médiathèque, la Bibliothèque Universitaire, les Musées, l’École d’Arts du Choletais, la Ludothèque et la plupart des manifestations culturelles sont désormais du ressort de la Communauté d’Agglomération du Choletais.


 Les ressources humaines

 Les marchés publics

La Ville poursuit son objectif d’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap au sein des services. Ainsi, dans le cadre de la 16e semaine des personnes en situation de handicap, une journée de sensibilisation au handicap auditif a été programmée le 13 novembre. Plus de 600 agents ont participé à l’une des deux sessions proposées. A chaque séance, une saynète de théâtre interactive, jouée par la compagnie Théâtre à la Carte, a bousculé les idées reçues. Puis les collègues sourds ou malentendants ont témoigné sur leur quotidien. Enfin deux ateliers étaient organisés : un atelier Langue des Signes et un autre animé par l’agence Audition Conseil de Cholet qui proposait notamment un test d’audition.

Pour satisfaire ses besoins et rationaliser ses achats, la Ville s’impose des procédures d’achat public formalisées dans le respect du Code des Marchés Publics.

Par ailleurs, la Ville mais aussi le CCAS, la CAC et le CIAS ont souhaité signer une convention avec le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées de la Fonction Publique (FIPHFP), pour leur permettre de recevoir par anticipation le financement correspondant au plan d’actions prévu sur 3 ans, à compter du 1er janvier 2013. Le Comité de Pilotage a défini le plan d’actions commun, mais aussi celui propre à chaque structure selon quatre grands objectifs partagés : lutter contre les barrières à l’emploi et améliorer les recrutements, faciliter le déroulement de carrière et le maintien dans l’emploi, développer les contrats de sous-traitance, faciliter l’accessibilité des postes de travail.

En 2012, le montant des marchés passés par la Ville est de 7,3 millions € hors taxes. 55 % des marchés ont été attribués à des entreprises locales (Maine-et-Loire). Ainsi, 4 millions € hors taxes ont été injectés dans l’économie locale par la Ville de Cholet.

 Les délais de paiement Le délai de paiement moyen des factures est de 18,29 jours en 2012. Ce gain de 5 jours par rapport à 2011, renforce la volonté de la Ville d’offrir des prestations de qualité à ses fournisseurs. Il faut noter que le délai légal est de 30 jours maximum depuis le 1er juillet 2010, et que l’Observatoire des délais de paiement indique dans son rapport annuel pour 2012 un délai moyen de 27 jours pour les collectivités territoriales.

9


Les résultats financiers Les recettes du budget principal

Répartition des ressources Produits des services, du domaine et ventes diverses Reprise de 11% l’excédent de Emprunts fonctionnement n-1 4% Dotations et 1% participations Autres diverses recettes 8% 7%

 Recettes réelles :

72,8 millions €, dont : • fonctionnement : 63,4 millions €, • investissement : 9,4 millions €.

Dotation globale de fonctionnement 17%

Impôts et taxes 52%

 La fiscalité directe locale Taxe d’habitation 2012 Comparaison des taux 25%

24,34

20%

Taxe sur le foncier bâti 2012 Comparaison des taux 30%

22,18

FVM 2012 19,10%

25%

17,72

20%

18,04 15,92

15%

26,72

26,17

FVM 2012 26,17%

28,79

25,89 21,61

14,82

18,42

15%

10% 10%

5%

5%

0

U

R

ES SA

U

M

N

RE

VA N

AI

ST -N

AZ

LA VA L

N E/

YO

LE T

LA

LA

RO C

C

H

H

U

O

M

U R

ES SA

VA N N

RE AI AZ

YO H E/

ST -N

N

T O LE

RO C

C H

LA VA L

0

Taxe sur le foncier non bâti 2012 Comparaison des taux 80%

COTISATION FONCIère des entreprises 2012 Comparaison des taux FVM 2012 26,59%

30%

70% 66,75

60% 55,82

50% 45,22

40%

FVM 2012 54,40% 49,43

48,67 39,96

30%

28,16

25%

24,11

26,12

25,64

24,01

22,86

20% 15% 10%

20% 5%

10% 0

R U M U

N

ES SA

VA N

E AI R AZ

ST -N

LA VA L

N

RO

C

C

H

H

O

E/ Y

O

LE T

R U

SA U

M

ES N VA N

E IR AZ A

ST -N

LA VA L

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

LA

10

LA

RO

C

C

H

H

E/

O

YO

LE

N

T

0


Les dépenses du budget principal

Répartition des dépenses réelles de fonctionnement

 Dépenses réelles :

Subventions et participations (moyenne FVM 15,7% en 2011) 25%

73,3 millions €, dont : • fonctionnement : 60,3 millions €, • investissement : 13 millions €.

Une maîtrise des dépenses : Capacité d’autofinancement pour le financement des investissements : 6,2 millions € (hors prise en compte de la reprise du déficit de l’opération Sardinerie par le budget principal), soit un taux d’épargne net de 9,70 % (contre 12,02 % en 2011).

Intérêts des emprunts (moyenne FVM 3,5% en 2011) 4%

Autres dépenses de gestion (moyenne FVM 1,8% en 2011) 1%

Charges à caractère général (moyenne FVM 22,2% en 2011) 22%

Charges de personnel mutualisé avec la CAC 6%

évolution des dépenses et recettes réelles de fonctionnement

Charges de personnel (moyenne FVM 56,8% en 2011) 42%

Recettes réelles de fonctionnement (hors éléments exceptionnels) Dépenses réelles de fonctionnement (hors éléments exceptionnels)

70 60 50 40 30 20 10 0

2003

2004

2005

2006

2007

 Fait marquant 2012 : le transfert de la culture vers la CAC explique principalement l’évolution des dépenses et des recettes de la Ville de Cholet.  Dépenses d’équipement : 7,2 millions €, soit 129 € par habitant (moyenne FVM : 317 € par habitant en 2011). La présentation des dépenses réelles de fonctionnement et d’investissement par politique publique :

 Gestion de la dette

2008

2009

2010

2011

2012

présentation des dépenses par politique publique L’éducation 22% La famille 7%

Le sport 9% La culture 4%

Une ville

L’ouverture sur le monde 1% Les temps forts festifs 1% Un territoire tourné vers l’avenir 2%

• Remboursement de la dette en capital : 5 513 577 €. accessible, équilibrée Flux net de dette : - 2 661 695 € (hors intégration et attractive de la dette de l’opération Sardinerie). 54% • Stock de dette au 31 décembre 2012 : 66 586 788 €, soit un endettement par habitant de 1 186 € (contre 1 234 € en 2011 et 1 155 € pour la moyenne FVM 2011). • Capacité de désendettement de la Ville : 8,66 années (base BS 2012 et hors prise en compte de la reprise du déficit de l’opération Sardinerie au budget principal). • Taux moyen de la dette en 2012 : 3,43 % (inflation 2012 : 1,3%, soit un taux réel corrigé de l’inflation de : 2,13 %). • Part des taux fixes sur l’encours de dette la Ville : 76 %.

Les budgets annexes • Budget annexe des opérations d’aménagement : (Sardinerie, ZAC du Val de Moine, zone d’activités aéronautiques Roland Garros) Stock d’acquisitions cumulé au 31 décembre 2012 : 3,2 millions € (11,2 millions € - 8 millions € de stock sur l’opération Sardinerie transférés au budget principal). • Budget annexe du stationnement : 754 301  € de dépenses réelles de fonctionnement, 37 471 € de dépenses réelles d’investissement.

11


Les événements marquants de l’année 2012 Janvier  le 14

Le nouveau logo de la Ville de Cholet a été officiellement présenté aux Choletais. Élaboré en interne par la Direction de la Communication de la Ville, ce nouveau logo rouge vif, aux bords francs, donne à Cholet une identité forte et assumée.

 le 23

Gilles Bourdouleix, Maire de Cholet, a remis symboliquement les permis de construire aux premiers acquéreurs de terrains au Val de Moine.

Février  le 1er

L’Hôtel de Ville devient Hôtel de Ville/Hôtel d’Agglomération suite à l’installation du siège social de la CAC sur ce site qui devient un lieu unique au service du territoire.

 du 16 au 19

La 24e édition du National à Pétanque rassemble de nombreux concurrents, et notamment des champions de France et d’Europe 2011, venus de toute la France.

 Courant février

Démarrage des travaux de restauration de la Moine afin de retrouver le cours naturel de la rivière qui traverse Cholet.

Mars  le 2

Fête de l’arbre.

 le 18

35e édition de Cholet Pays de Loire, course cycliste internationale.

Avril  du 6 au 9

La 31e édition du tournoi international cadet Cholet Mondial Bodet Basketball. Des équipes venues du monde entier.

 du 15 au 21

Cholet au rythme du carnaval.

 le 21

Rencontre amicale de gymnastique entre la France et la Roumanie.

12

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012


Mai  les 5 et 12

La Ville et l’Institut Régional de la Santé et du Sport (IRSS) ont organisé un événement tout public gratuit place Travot, intitulé la Fit’noz Travot sur le thème du Fitness et de la Zumba.

 du 17 au 20

Les 14e Rencontres de l’Amitié se sont déroulées cette année à Oldenburg en Allemagne.

Juin  du 1er au 3

Les Z’Allumés, le rendez-vous des sensations fortes pour la jeunesse choletaise.

 le 21

La Fête de la Musique anime une nouvelle fois Cholet. Pour tous les goûts, dans tous les styles.

 le 23

Le Puy Saint Bonnet fête la Saint Jean.

 le 23

Place Travot, initiation à l’art ancestral de la Capoeira par l’association Uma Volta So, avec le soutien de la Ville de Cholet.

 le 30 juin et le 1er juillet

Le skate fait son retour à Cholet avec l’inauguration officielle du skate park nouvelle génération.

Juillet  le 7

Braderie de Cholet, le rendez-vous des bonnes affaires.

 le 7

2e édition de la nuit des églises à Notre Dame de Cholet.

Septembre  du 3 au 14

Les réunions de quartiers : Cholet au cœur des débats, entre projets structurants et aménagements de proximité.

 le 23

Le “Week-end sport en famille” propose aux familles choletaises de partager des activités sportives dans une ambiance conviviale et ludique.

 du 6 au 10

La 67e édition de la Foire-Expo de Cholet rassemble 170 exposants sur près de 10 000 m² au Parc de la Meilleraie.

 les 8 et 9

Le Puy Saint Bonnet en fête, de nombreuses animations festives et musicales sont proposées.

 les 15 et 16

L’aérodrome Le Pontreau accueille les Fous d’Ailes.

 le 24

L’ancien théâtre abrite aujourd’hui une surface culturelle traversante. Celle-ci assure la liaison entre le centre historique de la Ville et les Arcades Rougé.

13


Octobre  le 6

La Zumba place Travot, nouvelle édition gratuite.

 du 10 au 14

“La Fête de la Science” offre une approche concrète, conviviale et ludique de la science.

 le 13

Ouverture de la Maison du cyclisme, véritable pôle dédié au Vélo. (inauguration en mars 2013, par Bernard Hinault, aux côtés de Christian Prudhomme, Directeur du Tour de France et de Gilles Bourdouleix, Député-Maire de Cholet).

 les 13 et 14

Maquettes Club des Mauges organise une grande exposition de modèles réduits au Parc de la Meilleraie.

 du 13 octobre au 4 novembre Fête foraine de la Saint Denis.

 le 28

Les 10 km de Cholet, la course populaire par excellence.

Novembre  le 9

La Nuit des Trophées récompense les meilleurs sportifs choletais.

 du 17 au 24

Le droit à la santé au cœur des Journées des Droits de l’Enfant.

Décembre  le 2

La 32e édition du Tour de Cholet réunit les familles.

 d  u 1er décembre 2012 au 6 janvier 2013 Le cœur de Cholet bat au rythme de Noël.

14

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012


12

Un territoire tourné vers l’avenir Les grands aménagements urbains  L’îlot Place Travot Dernière phase importante de la transformation du secteur ouest du centre-ville : le réaménagement de l’ancien théâtre municipal situé place Travot et la construction d’un immeuble comprenant une moyenne surface loisirs-culture et un hôtel 4 étoiles. Ces nouveaux commerces ont ouvert leurs portes en septembre. L’originalité est le caractère traversant des deux immeubles au rez-de-chaussée, un trait d’union entre les places Travot et Rougé.

Val de Moine Souhaitant bâtir un projet urbain ambitieux sur ce site stratégique, la Ville de Cholet a décidé d’inscrire le futur site d’aménagement du Val de Moine dans une démarche d’éco-quartier permettant d’appliquer les principes de développement durable : mixité sociale et fonctionnelle, respect de l’environnement urbain et paysager, valorisation du cadre de vie, gestion alternative des eaux pluviales... La Ville a délégué à la Société Publique Locale d’Aménagement de l’Anjou l’aménagement du quartier du Val de Moine. 2 200 logements y seront construits à terme. 4 tranches sont prévues pour la réalisation et la commercialisation du quartier, soit une durée prévisionnelle de 12 ans de production.

La commercialisation de la 1ère tranche, qui s’étale sur 12,6 hectares, a démarré le 18 juin 2011. Le 23 janvier 2012, Gilles Bourdouleix, Maire de Cholet, a remis symboliquement les permis de construire aux premiers acquéreurs de terrains au Val de Moine. Depuis la fin de la viabilisation de la ZAC en mai, les premières constructions sont sorties de terre et le parc urbain paysager devient réalité.

Chiffres repères Nombre de logements > 241 logements collectifs (dont 74 lits pour l’EHPAD) > 38 logements intermédiaires (association d’un logement en rez de chaussée et d’un appartement situé à l’étage disposant d’une entrée individuelle) > 120 lots libres > 39 maisons groupées Équipements > une crèche/halte garderie, capacité d’accueil 44 places (32 places en crèche, 12 en halte garderie) > un EHPAD > un parc de 10 hectares, vecteur de lien social, une quarantaine de parcelles de jardins familiaux sera créée > activités économiques : la première tranche permettra l’accueil de structures commerciales et tertiaires

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

15


 onstruction du nouveau centre C Horticole Municipal Les serres municipales sont aujourd’hui installées sur le site du “Bon Pasteur” le long de l’avenue Leclerc. En 2014, le Bon Pasteur doit accueillir le transfert d’un EHPAD existant (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes). Il est donc nécessaire de déménager préalablement les serres municipales et les équipes de la Direction Paysages et Cadre de Vie actuellement sur le site. Le nouvel éco-quartier du Val de Moine, dont la première tranche est en cours de réalisation dans la partie sud-est de Cholet, accueillera donc les nouvelles serres municipales. Un espace de 5,3 hectares est précisément réservé pour cet équipement.

Le quartier de la gare La réflexion engagée depuis 2005 sur le quartier de la gare, visant la reconquête d’espaces en friche, s’insère dans la politique de développement durable et de renouvellement urbain menée par la Ville. Cette réflexion commune avec la SNCF aboutira à terme à la production d’une offre nouvelle de logements, d’activités et d’espaces publics à proximité de la gare. En 2012, un protocole affirmant l’intérêt des deux partenaires dans la réalisation du projet est signé. Ce protocole exprime les objectifs de chacun des partenaires et établit les principes généraux qui s’appliqueront à la démarche partenariale (partages de données, calendrier de libération foncière, études à mener et planning à définir, etc.).

Les halles et la place du 8 mai 1945 Une réflexion vise à définir une stratégie d’aménagement d’ensemble, permettant de poursuivre et de renforcer la dynamique du centre-ville. Deux études vont permettre d’alimenter cette réflexion autour du pôle constitué des halles et du marché hebdomadaire : une étude en vue de définir un ensemble d’actions en matière d’aménagement commercial, afin de favoriser et conforter l’activité économique autour du Pôle des Marchés. L’étude a été présentée aux commerçants des halles et du marché en janvier 2013. une étude urbaine, pour définir les orientations d’aménagement sur le quartier élargi du Pôle des Marchés offrant une vision à court, moyen et long terme du quartier en s’appuyant sur les conclusions de l’étude commerciale. En 2012, l’étude a permis de définir deux scénarios d’aménagement. L’objectif est de retenir un scénario en 2013 en vue de la production d’un cahier des charges de prescriptions architecturales

16

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

permettant le lancement d’une procédure de concours d’architecture pour la réalisation des futures Halles.

 ise en valeur du patrimoine M cultuel choletais En vertu de la Loi concernant la séparation des églises et de l’État, les communes ont conservé la propriété des églises construites avant 1905. La Ville de Cholet assure ainsi l’entretien de 3 églises : l’église Notre-Dame, l’église Saint-Pierre et l’église du Puy Saint Bonnet. Inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques, l’église Notre-Dame bénéficie d’un programme de rénovation qui se poursuivra jusqu’en 2014 :  remière tranche : restauration de la couverture P du déambulatoire et des sacristies nord et sud, soit la charpente bois et métal, le toit en ardoise et la zinguerie. Deuxième tranche : réfection du déambulatoire (maçonnerie, pierre de taille), consolidation des décors sculptés, remise à neuf des vitraux du XIXe siècle. Troisième tranche : réfection de la couverture des 5 chapelles du Chœur.


12

Une ville accessible, équilibrée et attractive La Municipalité souhaite offrir à ses 56 137 habitants des services de qualité, toujours plus performants, en adéquation avec leurs attentes.

Modernité et développement durable

En février 2012, l’Hôtel de Ville devient Hôtel de Ville / Hôtel d’Agglomération. La Communauté d’Agglomération du Choletais (CAC) dispose d’un nouveau siège social. Avec pour les usagers, une simplification des démarches grâce à la concentration sur un même site des principaux services publics assurés par la Ville de Cholet et la CAC. Afin de compléter la gamme des moyens de paiement à la disposition des débiteurs de la Ville de Cholet, le Conseil Municipal a approuvé le 10 septembre la mise en œuvre du paiement à distance des prestations via le site internet de la collectivité. Pour la Ville, ce moyen de paiement permet d’améliorer le recouvrement en phase amiable. Il transmet une image de modernité par le développement de l’e-administration et des services en ligne. Les élections présidentielles des 2 avril et 6 mai et législatives des 10 et 17 juin ont marqué l’année 2012. Le nombre d’électeurs inscrits sur l’ensemble des 3 cantons s’établissait au 1er mars 2012 à 36 654, répartis sur 35 bureaux de vote.

Chiffres repères > 28 885 personnes reçues à l’accueil de l’Hôtel de Ville > 9 959 approvisionnements Cart’Ville par internet pour une somme de 569 180 € > 34 167 personnes accueillies au service Etat Civil/Elections/Recensement/Cimetières > 36 885 électeurs au 31 décembre 2012 > 1 734 dossiers d’urbanisme instruits dont 237 permis de construire, 470 déclarations de travaux et 1 011 certificats d’urbanisme d’information > 542 déclarations d’intention d’aliéner > 892 618 visites sur le site internet de la Ville, à partir de 148 pays > crématorium en 2012 : 467 crémations contre 279 en 2011 (sur 10 mois suite à l’ouverture en mars 2011)

17


Développement durable La Ville de Cholet est dans l’obligation, en tant que collectivité de plus de 50 000 habitants, d’élaborer un Plan Climat Énergie Territorial (PCET). Dans un souci de cohérence territoriale, elle a souhaité s’engager dans l’élaboration d’un PCET commun avec la CAC et les communes du territoire. Dans ce cadre, au cours de l’année 2012 elle a participé à la concertation territoriale menée par la CAC et réalisé son propre bilan carbone afin de mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) dont elle est directement responsable. Une réflexion est actuellement en cours au sein des directions de la collectivité sur les actions à mettre en place dans le cadre de son propre fonctionnement (activités et services) afin de réduire ses émissions de GES.

Energie 25%

Climatisation 3%

Achats 14%

Immobilisation 17%

Déplacements 16% Déchets 25%

Cette réflexion permettra l’élaboration d’un plan d’actions propre à la Ville de Cholet qui viendra enrichir le plan d’actions du PCET du territoire dont l’adoption devrait être effective au deuxième semestre 2013.

La sécurité au cœur des préoccupations Chaque été, le dispositif Opération Tranquillité Vacances permet aux choletais qui le souhaitent de faire surveiller leur habitation durant leurs vacances. Fruit d’un partenariat entre la Police nationale et la Police municipale, ce service offert au public a fait ses preuves en matière de lutte contre les cambriolages estivaux. La Ville de Cholet a adopté le PV électronique et mis en service quatre terminaux depuis le 28 décembre. Ils remplacent le traditionnel carnet à souche des agents municipaux. Le terminal électronique permet de saisir, grâce à un stylet, l’infraction, le lieu et le numéro d’immatriculation du véhicule.

Chiffres repères >E  ffectifs de la police municipale : 20 agents (14 policiers , 4 agents de surveillance et 2 administratifs) >5  01 résidences surveillées lors de l’opération “ Tranquillité Vacances “, aucun vol constaté en 2012 sur l’ensemble des pavillons surveillés >1  0 821 timbres amendes pour infraction au stationnement >1  3 943 timbres amendes tout confondu (stationnement et circulation)

18

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

En 2012, un travail de sensibilisation des administrés a été réalisé sur la nécessité de lutter contre les nuisibles tels que les rats et les frelons asiatiques. Le 30 novembre une réunion d’information a été organisée, présentant les espèces de rongeurs : rats noirs, souris, surmulots, etc., les méthodes de lutte et le contexte réglementaire. Ceci afin de lutter contre un risque sanitaire (la leptospirose) et contre les dégâts commis. Par ailleurs, entre juillet et décembre, 44 nids de frelons asiatiques ont été détruits sur Cholet et le Puy Saint Bonnet. Ce phénomène récent est préoccupant car il se répand très rapidement et les frelons asiatiques sont de gros prédateurs auprès des abeilles.


Proximité et projet urbain

Les réunions de quartiers Neuf réunions de quartiers se sont déroulées du 3 au 14 septembre. Elles ont été, une fois encore, particulièrement riches d’échanges. La proximité est un axe fort de la politique municipale au quotidien afin d’être au cœur des préoccupations des choletais. C’est l’opportunité d’apporter des éléments de réponses dans le cadre du Livre blanc des quartiers et du cadre de vie. Par ailleurs, tout au long de l’année, le service Actions de Quartiers se fait le relais des questions posées par les choletais et notamment via le site internet de la Ville.

Chiffres repères > 269 fiches d’interventions gérées par le service Actions de Quartiers/Actions Commerciales et Artisanat commerce de proximité > 76 abonnés sur le marché de la place du 8 mai > 41 abonnés aux halles

 Les commerçants des halles Dans le cadre de sa politique de soutien au commerce de proximité, la Ville de Cholet a participé à la réalisation d’un nouveau logo pour les Halles de Cholet. Plus moderne, il véhicule une image qui se veut le reflet de la qualité des produits et des conseils prodigués par les commerçants.

 Le passage culturel

 La braderie édition 2012

Ce sont quatre commerçants indépendants du centre-ville qui ont choisi de réunir leurs forces et leurs expériences dans ce projet. Ce pôle culturel, voulu par la Municipalité, trait d’union entre le centre historique de la Ville et les Arcades Rougé, a ouvert le 24  septembre. Cet espace dédié à la culture offre un large choix de livres, de bandes dessinées, de CD et de jouets.

Chaque année, la vie du centre-ville s’anime à l’occasion de la braderie, le rendez-vous des bonnes affaires. Une invitation à flâner en centre-ville réservé aux piétons pour l’occasion. L’évènement est l’un des temps forts de l’animation choletaise : 45 commerçants non-sédentaires se sont installés dans les rues, ainsi que 55 commerçants sédentaires.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

19


Proximité et solidarité La convention de partenariat entre la Banque Alimentaire de Maine-et-Loire et le CCAS a été renouvellée en 2012. L’antenne de Cholet, située rue du Planty, accueille la Banque Alimentaire, chargée de la collecte des denrées, et un agent du CCAS assisté de bénévoles, qui ont en charge la distribution alimentaire. Une participation financière est demandée aux bénéficiaires de la distribution alimentaire à raison de 0,70  € par colis. Les bénéficiaires retirent leurs bons directement au Pôle Social. En 2012, le CCAS a établi 18 436 bons (un bon = un colis), contre 16 152 en 2011. La distribution alimentaire représente 149 881 kg de denrées en 2012 contre 109 460 kg en 2011. Le poids moyen d’un colis était de 9,37 kg.

Chiffres repères > Nombre de dossiers d’aide sociale : 17 118 dont - Aide légale : 295 - Aide facultative : 1 854 - Bus : 1 146 - Entretiens réalisés dans le cadre de la missions d’accompagnement social : 3 917 - Banque Alimentaire : 3 624 > Nombre d’associations et d’organismes subventionnés : 68 > Subventions dont CCAS : 4 346 639 € > Avantages en nature accordés : 159 895 €

20

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012


12

Le cadre de vie Des espaces verts durables

La Ville s’est engagée dans une démarche de développement durable et de reconquête de la qualité de l’eau, qui ne peut être effective que par la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires et, par conséquent, une modification des pratiques, notamment au niveau du désherbage. La consommation de matières actives pures (71 kg en 2012) a diminué de pratiquement de 80 % en 5 ans. Soucieuse de son environnement et du cadre de vie des Choletais, la Ville a su mettre en application la gestion différenciée pour l’entretien de ses espaces verts afin de préserver et de favoriser la biodiversité. Les pratiques des jardiniers ont évolué. Le désherbage n’est plus systématique.

Les grands travaux 2012

Les animations

réation d’une promenade paysagère avenue C des Cordeliers et aménagement de la Place Silvia Monfort. Suite aux travaux d’abaissement de la Moine, le Boulodrome situé derrière le théâtre Interlude a entièrement été rénové. Sur deux niveaux, 25 nouveaux terrains ont été réalisés dans un environnement paysager. La création d’une promenade piétonne sécurisée et paysagère a été achevée rue René Barjot en février 2012. Lors du réaménagement total du parking du  mail, pour sa mise en enclos en 2013, des arbres anciens (tilleuls et conifères) ont dû être abattus au cours du 4e trimestre 2012, en raison des dégâts occasionnés par leurs racines sur les trottoirs et les réseaux d’eaux pluviales.

 a fête de l’arbre, le 2 mars, a été l’occasion de L planter une vingtaine d’arbres répartis avenue de la Marne, rue René Barjot et au Val de Moine. Le 1er juin, au parc du Verger, 5 ateliers (à la découverte du sol, le sol vivant, le travail de la terre, le défi de dame nature et la miellée de la terre) étaient proposés aux CE2 – CM1 des écoles de la Ville et du Puy Saint Bonnet. Lors de la Fête de l’automne, du 27 au 29  novembre et le 1er décembre au parc du Verger, 4 ateliers (plantation de bulbes, d’arbres, parcours “Dame nature” véritable initiation à l’environnement et réflexion sur une aire de jeux pour enfants) étaient proposés aux enfants du quartier et des écoles de la Bourie et de la Bruyère, ainsi qu’au CAE.

Chiffres repères > Patrimoine des espaces verts de la Ville (hors CAC) : 521 ha entretenus (y compris les terrains de sports) et 26 460 arbres. > Serres municipales : production de 3 691 plantes vertes et fleuries, de 79 504 plantes annuelles, de 84 100 plantes bisannuelles, de 4 960 fleurs coupées, de 20 072 bulbes et 525 interventions pour les manifestations.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

21


La mobilité Chiffres repères

Depuis quelques années, la Municipalité encourage les usagers à venir stationner en centre-ville. En 2012, les chiffres de la fréquentation des parkings en centre-ville confirment une croissance significative et notamment sur le parking des Arcades Rougé. En effet, la fréquentation de ce dernier, mis en service en novembre 2009, ne cesse d’augmenter : 23  205 véhicules/mois en moyenne ont fréquenté les Arcades Rougé en 2012 contre en 20  870 en 2011, soit une augmentation de plus de 11 %. Il faut rappeler que les 30 premières minutes de stationnement sont gratuites, que le coût de revient entre 20h et 8h est de 1€ et que le parking est gratuit le dimanche et les jours fériés. Ces bons plans sont également valables pour les parkings couverts Mondement et Travot. Les chèques parking, distribués par les commerçants des “Vitrines de Cholet”, permettent d’offrir une heure de stationnement gratuit à partir d’un certain montant

La mobilité, c’est aussi la voie des airs. Des travaux de balisages ont été effectués sur l’église du SacréCoeur et une convention a été signée avec Météo France. A signaler aussi le renouvellement du certificat de la Ville de Cholet en tant que prestataire de service de la navigation aérienne rendant le service AFIS (Aerodrome Flight Information Service). A l’aérodrome du Pontreau, le Comité des Fêtes Foires et Salons de Cholet (nouvelle Délégation de Service Public depuis janvier 2012) a organisé en collaboration avec la plupart des associations et sociétés basées sur l’aérodrome un week-end de fête aérienne les 15 et 16 septembre. Sous une météo particulièrement clémente, les spectateurs ont pu apprécier le vol à voile, la voltige et de nombreuses autres évolutions pour certaines très originales comme la Navette Bretonne.

22

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

Stationnement : > Nombre de places de stationnement payant : 2 388 dont : - Nombre de places sur voiries : 1 478 - Nombre de places en ouvrages : 910 > Recettes relatives au stationnement payant : 1 034 140 €

d’achat (20  € généralement). L’implication des commerçants dans la distribution de ces supports et l’utilisation plus régulière de ces chèques parking par les usagers ont entraîné une augmentation de plus de 54 % entre 2011 et 2012 (26 597 unités acquittées en 2012 contre 17 002 en 2011).

Chiffres repères Aérodrome : > 29 040 mouvements dont 26 439 mouvements pour les avions basés > 50 appareils basés au 31 décembre 2012 : 14 ULM, 2 planeurs, 2 planeurs motorisés, 2 hélicoptères, 28 avions, 2 motoplaneurs > 106 passagers sur les vols commerciaux pour 21 vols > 113 667 litres de carburant AVGAS 100 LL livrés > 51 573 litres de carburant JET A1 livrés


La Voirie Avenue des Cordeliers Conformément au Livre blanc des quartiers et du cadre de Vie, la Ville a souhaité lier l’Espace Saint-Louis au centre-ville en créant une continuité d’aménagement depuis les Arcades Rougé. La première tranche des travaux, réalisée en 2012, concernait l’aménagement de l’avenue des Cordeliers et le bas de la rue de l’Ancien Hôpital rebaptisé à cette occasion rue Jean Vilar. Un parking a aussi été créé suite à la destruction de la maison des associations. Celui-ci a été baptisé parking Silvia Monfort.

Chiffres repères Autres réalisations 2012 : > 2,65 km de réfection de voiries > 2,8 km de réfection de trottoirs > 181 lanternes ont été remplacées. Les 11 130 lanternes existantes sont réparties sur 9 499 points lumineux.

Le parking du mail Pour accompagner l’ouverture du Théâtre Saint-Louis en septembre, la réfection du parking du mail a été réalisée partiellement en 2012, pour s’achever en 2013. La Ville de Cholet souhaite créer ici une continuité urbanistique avec l’aménagement de l’avenue des Cordeliers, en sécurisant l’usage de la zone de stationnement. Tout en conservant le même nombre de places, la réorganisation offre un cheminement piétonnier fonctionnel, de l’escalier de pierre jusqu’au Palais de Justice. Le nouveau parking assure une suite écologique avec le Jardin du Mail, en offrant notamment la possibilité de longer la rambarde qui surplombe la Moine et de profiter du point de vue.

La Place du Cardinal Luçon En 2012, la Place du Cardinal Luçon a fait l’objet, elle aussi, de travaux dans la continuité des aménagements du centre-ville : une voie de circulation pour les taxis et les autocars est mise en place. Deux places arrêts-minute ont été créées, les autres places de stationnement sont réservées uniquement aux taxis et à la police municipale. Enfin, un nouveau point de collecte “colonnes enterrées” est mis à la disposition des particuliers qui résident à proximité.

Rue des Marteaux Suite à la construction de logements par Sèvre Loire Habitat sur l’îlot des Marteaux en centre-ville, la rue des Marteaux a été rénovée fin 2012.

Arbre à Girouettes En remplacement de l’ancienne fontaine, un arbre à girouettes a été installé rue Nantaise et inauguré le 7 décembre. Les 25 girouettes de l’œuvre représentent des moments choisis de la vie du célèbre aviateur Roland Garros, qui a passé son brevet de pilote à l’aérodrome de Cholet.

Place Dorohoï L’éclairage public de la place Dorohoï a été modernisé.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

23


12

Famille et éducation... toujours

Petite Enfance/Enfance/Jeunesse La Ville “Amie des enfants” dispose de 87 aires de jeux pour les enfants, dont 59 sont ouvertes au grand public. En septembre, 3 aires de jeux ont connu des travaux de rénovation et d’embellissement (Ribou-Bol d’air, rue Eitel et Parc de Moine) et une autre a été créée rue de l’Abbé Hallouin.

Chiffres repères > 1 crèche familiale > 1 crèche collective > 2 mini-crèches > 5 multi-accueils > 2 halte-garderies > 1 jardin d’enfants > 5 berceaux réservés à la crèche inter-entreprises “l’autre monde” > Nombre d’enfants accueillis : 2 437 représentant 569 293 heures de garde > Budget de fonctionnement : 4 747 000 €

Le Point Info Famille Le Point Info Famille (PIF) est à la fois un lieu d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation dans tous les domaines de la vie quotidienne familiale : modes de garde, transport, éducation, adolescence, séparation, loisirs, etc. Lieu unique, il a pour caractéristique d’être gratuit et de respecter l’anonymat. En partenariat avec le Service Petite Enfance et le Relais Assistantes Maternelles, le PIF propose désormais aux futurs parents et parents des 0 - 6 ans de se retrouver au “Rendez-vous des Parents” : un moment convivial pour échanger autour d’un café. Animé par des professionnels de la petite enfance, c’est un temps de rencontres, libre de parole, où chacun peut s’exprimer, partager son ressenti et ses opinions sans être jugé. Chaque mois, une question liée à la parentalité, l’éducation ou la famille est abordée.

24

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

Par ailleurs, le Point Info Famille a participé au séminaire interprofessionnel Parentalité qui s’est déroulé le 31 mai au centre social du Planty, ainsi qu’au Comité de pilotage et au Comité de suivi du dispositif “Modes de garde adaptés”. Le 3 juin 2012, 13 mamans se sont vues remettre la médaille de la Famille.

Comité Consultatif de la famille Le Comité Consultatif de la Famille est une instance municipale d’échanges, de propositions et de discussions. Le Comité, au titre du label “Ville Amie des Enfants”, était co-organisateur de la “Nuit de l’Eau” (opération au profit de l’UNICEF) qui s’est déroulée le 31 mars, et a piloté les Journées des Droits de l’Enfant du 17 au 24 novembre.

Comité Consultatif de la Citoyenneté Le Comité Consultatif de la Citoyenneté a animé le 10 février une simulation de vote pour les jeunes déficients intellectuels de l’IME Bordage Fontaine et une classe de 4e. Le 29 novembre, une visite de l’Assemblée Nationale pour 18 jeunes membres du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) et élus était organisée.

Collectif Municipal “brisons le silence” Le collectif municipal” Brisons le silence “ a engagé un combat contre les maltraitances infligées aux enfants, s’inscrivant directement dans la politique de la Ville de Cholet en faveur des enfants. En 2012, des ateliers pédagogiques ont été organisés au campus Choletais sur le thème “Comment dire l’enfance en danger ?”. De plus, un spectacle “Histoire de l’Oie” sur la protection de l’enfance s’est produit le 20 novembre au Jardin de Verre, et une exposition “il était trop de fois” s’est déroulée du 19 novembre 2012 au 10 janvier 2013 au Centre Hospitalier.


Loisirs adaptés Le réseau national Loisirs Pluriel a créé un centre de loisirs à Cholet offrant un accueil à des enfants, âgés de 3 à 13 ans, en situation de handicap aux côtés d’enfants valides. Le centre Loisirs Pluriel de Cholet a ouvert ses portes en mars au sein du groupe scolaire de Chambord. Une initiative soutenue par la Ville de Cholet et la CAF de Maine-et-Loire. Le 14 janvier 2012, le Groupe de travail pour la promotion de la personne handicapée a organisé à la Salle des Fêtes un Forum Escapade sur le thème “vacances et loisirs adaptés”, afin de promouvoir l’offre de loisirs auprès de personnes en situation de handicap et pour sensibiliser et changer le regard des autres.

Le temps scolaire

Dans le cadre des actions de réussite scolaire, les clubs Coup de Pouce Clé, à destination des élèves du CP, et les clubs Coup de Pouce Langage, à destination des élèves de grande section de maternelle, ont été reconduits sur 2011‑2012 et 2012‑2013. S’y est ajoutée une action nouvelle, le Coup de Pouce Lecture CE1 expérimenté à partir de février, puis reconduit à la rentrée. Il est à noter que si les dispositifs sont en développement, la subvention État est en diminution, nécessitant un engagement de la Ville plus important.

Dans le cadre de la mission restauration-alimentation, la Ville a étendu l’axe d’éducation à l’alimentation : un travail collectif avec les chefs d’équipe a permis de proposer des présentations appétissantes pour les différents plats servis aux enfants, la formation “L’enfant et le goût” regroupant les 3 équipes de Saint Exupéry a permis d’engager ensuite un travail de terrain pour concevoir et mettre en place des actions développant l’envie de goûter et le plaisir de manger. L’opération “Mon école, mon menu” a été renouvelée pour 4 classes.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

25


Chiffres repères > Nombre d’écoles publiques : - 4 écoles primaires (une seule direction regroupant des classes maternelles et élémentaires) - 11 écoles élémentaires - 13 écoles maternelles > Nombre de restaurants scolaires : 18 > Nombre d’élèves dans les écoles publiques : 3 608 > Nombre d’élèves dans les écoles privées : 1 690 > Nombre total d’élèves : 5 298 > Nombre de bénéficiaires de la bourse communale d’enseignement secondaire : 186 > Nombre d’accueils périscolaires : 16 L’abandon de l’allocation municipale de rentrée scolaire en 2012 a dégagé un crédit supplémentaire pour l’équipement informatique de 85 575 € pour les écoles publiques et de 40  325  € pour les écoles privées. Au vu de l’expérience menée aux Richardières, il a été décidé de faire l’acquisition de 7  classes mobiles équipées de 13 micros chacune, dont l’installation interviendra en 2013. Par ailleurs, des tablettes numériques ont été achetées pour être testées à tour de rôle par les écoles maternelles, ainsi que 4 ordinateurs avec vidéoprojecteurs sur chariot, en expérimentation. Les principaux travaux d’investissement réalisés dans les écoles : renouvellement des menuiseries extérieures pour les écoles La Bourie et La Fontaine construction d’un préau à La Bruyère maternelle réfection de la cour à l’école élémentaire Marie Curie réparation de la toiture à l’école des Turbaudières réfection de plusieurs salles du groupe scolaire  La Chevallerie et pose ou remplacement de volets, stores, rideaux occultants ou voilages dans plusieurs écoles.

26

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

> Moyenne des enfants accueillis le matin : 243 et le soir : 316 > Pause méridienne : 351 617 repas servis pour 141 jours scolaires

Par ailleurs, la Ville possède un Institut Municipal de Langues (IML). La grande mission de l’IML est l’enseignement des langues étrangères auprès d’un public de particuliers (formation privée) et de professionnels (formation continue).

Chiffres repères Période activité 2011-2012 > Formation privée : 979 auditeurs, pour 5 817 heures d’enseignement > Formation continue : 281 stagiaires, pour 6 823 heures d’enseignement


12

Le sport : atout et performance

A l’occasion du Projet Sportif Local (PSL), mené en partenariat avec l’OMS et en concertation avec les acteurs locaux du sport, la Ville a défini les orientations de sa politique, à savoir : faire évoluer le patrimoine sportif choletais, soutenir les associations sportives et favoriser leur vie associative, mener une politique qualitative d’animation sportive municipale, communiquer sur l’image de Cholet. Celui-ci est en constante évolution, ainsi, le 4 octobre des ateliers ont été mis en place autour des thèmes suivants : équipements et infrastructures, soutien financier, manifestations et animations sportives, auxquels ont été conviées les associations sportives. Le travail réalisé au cours de ces ateliers a donné lieu à une synthèse qui a été présentée aux associations le 29 novembre 2012. Des actions seront menées d’ici 2014, comme l’évolution de la grille de subvention en lien avec les niveaux de pratiques.

Création et entretien des équipements sportifs Le patrimoine sportif choletais est en constante évolution. Ainsi en 2012, la construction du Skatepark nouvelle génération est venue compléter le vaste plateau sportif créé au fil des années en bordure du Parc de Moine. Il faut noter aussi la rénovation de l’éclairage du stade Pierre Blouen, conforme aux normes exigées par la Fédération Française de Football. De plus, la Ville a procédé à la réfection d’un cours de tennis sur le site de Ribou et de la couverture de la salle

de combats du complexe sportif Darmaillacq, ainsi qu’à la poursuite de la rénovation de la salle Victor Marie Baudry. Par ailleurs, la Collectivité a investi dans une vidéosurveillance au complexe Pierre de Coubertin et dans l’installation d’un nouveau système de contrôle d’accès pour ses équipements sportifs. Elle a acquis aussi divers matériels sportifs (pistes filaires, tatami de compétition, filets de protection, abri joueurs, poteaux de volley, etc.), ainsi que 9 défibrillateurs.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

27


Chiffres repères

 Soutien aux clubs et aux associations Le soutien aux associations sportives revêt essentiellement deux aspects : financier et logistique. Les concours financiers sont apportés notamment suivant les huit critères sportifs définis au PSL : Niveau de pratique, Encadrement bénévole, Emplois sportifs, Matériels sportifs, Manifestations sportives, Location d’équipements sportifs, Finalistes aux championnats de France, Licenciés. Des aides ponctuelles peuvent être accordées lors de l’organisation de grandes manifestations sur Cholet. Par ailleurs, la Ville met à la disposition des associations des équipements sportifs de qualité. Toujours dans le cadre de son soutien aux associations sportives, le service des sports offre la possibilité de réserver du matériel sportif et logistique via le site internet de la Ville. En 2012, le montant des subventions versées représente 70  € par licencié sportif et 179  € si on inclut les avantages en nature.

 P  articipation logistique et financière aux événements sportifs La Ville de Cholet est toujours présente pour soutenir les grands évènements sportifs organisés par les associations. C’est ainsi l’occasion, en accueillant des sportifs venus de toute la France et même de plus loin, de mettre en évidence la qualité des équipements sportifs choletais. Outre les manifestations habituelles : European Winter Cup by Head, National à Pétanque, Cholet Pays de

28

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

> Nombre d’associations sportives subventionnées : 94 > Nombre de licenciés sportifs : 17 200 > Subventions accordées : 1 208 434 € dont 858 435 € au titre du PSL > Avantages en nature : 1 863 232 € > Ani’m Sport quartiers, enfants inscrits : 2 231 > Ani’m Sport vacances, enfants inscrits : 2 121 > Ani’m Sports Scolaires : 15 écoles - 96 classes - 2 190 enfants > Ani’m Sports Pause Méridienne : 155 séances - 1 860 enfants > Ani’m Sports Eveil : 173 enfants, une séance hebdomadaire hors période de vacances scolaires

Loire, Cholet Mondial Bodet Basketball, Journée sport en famille, les 10 km de Cholet et bien d’autres, la Ville a soutenu en 2012 la Rencontre Internationale de Gymnastique France-Roumanie le 21 avril, le Championnat de France interclubs d’athlétisme le 6 mai et les Finales Nationales de Football U17 et U19 qui se sont déroulées les 2 et 3 juin.

 A  nimations proposées aux scolaires : une politique éducative et sociale volontariste Les Ani’m Sports sont des actions à visée éducative et/ou sociale favorisant l’accessibilité du plus grand nombre à la pratique sportive et se caractérisant par un partenariat mené avec les associations sportives, les centres sociaux et l’Éducation Nationale. Ces actions bénéficient d’une politique tarifaire attractive et un objectif de qualité est en permanence recherché par le biais de la formation continue des 9 éducateurs sportifs territoriaux et l’acquisition d’un matériel pédagogique adapté et performant.


12

Les temps forts festifs Carnaval

Le grand public est toujours au rendez-vous afin de partager une même passion, une même énergie. Le Carnaval de Cholet met la ville en effervescence et illumine les yeux de tous les choletais. Cette période de réjouissances où l’on se déguise et défile dans les rues, est un travail de longue haleine qui demande passion et bonne volonté. Les quelques 175 carnavaliers, âgés de 10 à 84 ans, ont redoublé de créativité et mis en œuvre tout leur savoir-faire pour que les traditionnels défilés de chars, de jour et de nuit, soient une belle réussite. Par ailleurs, comme tous les ans, la fête foraine du carnaval était présente du 9 au 28 avril.

Fête de la Musique Cette grande manifestation gratuite permet à la population de fêter la musique sous toutes ses formes. Avec plus de 30 concerts répartis sur 3 pôles distincts, cette édition s’est inscrite dans l’année culturelle choletaise et a bouleversé les habitudes. En effet, le concept pour cette nouvelle édition a été de s’étendre sur toute la journée du 21 juin, de s’adresser à toutes les populations et de valoriser toutes les esthétiques musicales avec la mise en place de pôles spécifiques afin que chacun puisse en profiter pleinement. Le centre-ville était entièrement dédié aux musiques amplifiées alors que deux autres lieux, le jardin du Mail et l’église du Sacré-Cœur ainsi que ses abords valorisaient les productions acoustiques.

29


Les Z’Allumés La 9e édition du festival des Z’Allumés a connu une affluence impressionnante avec plus de 50 000 participants au total. Pour ouvrir le week-end en beauté, la Ville de Cholet s’est associée à la radio du Grand Ouest Alouette pour proposer un grand concert gratuit le 1er juin à La Meilleraie. Les plus grands artistes du moment sont venus se succéder en live sur une immense scène pour le plaisir de tous. Samedi 2 et dimanche 3 juin, se sont déroulées de nombreuses animations gratuites sur la “plage” Travot : bungy ejection, extrem’jump, slackline, rollers, paintball, démonstrations de plongeons de haut vol, etc.

Chiffres repères édition 2012 : > 220 tonnes de sables > 16 personnes mobilisées sur le site > 20 personnes en amont de l’action, > 6 prestataires > 8 partenaires > 27 000 spectateurs pour le concert

Animations de Noël Pain d’épice, marrons grillés, chalets bordés de sapins, la petite église et la chaleureuse maison du Père Noël ; illuminations diverses, manèges et spectacles gratuits avec la crèche vivante notamment... tous les ingrédients ont été de nouveau réunis pour célébrer ensemble les fêtes de fin d’année. Le Collectif Jamais Trop d’Art a réuni des compagnies de théâtre de rue, des fanfares, des chorales et des danseurs qui ont animé les week-ends du mois de décembre jusqu’à Noël pour des spectacles hauts en couleurs, drôles, émouvants, pétillants et surprenants. Cette année, un nouveau projet d’animation a vu le jour avec la complicité des commerçants de la rue Nantaise : présence d’un conteur, d’une troupe de théâtre, expositions artistiques, animations musicales et activités sur le thème du cirque organisées par l’association ART’AM.

30

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012


12

L’ouverture au monde Différents événements ont ponctué l’année 2012, avec toujours pour objectif de favoriser les échanges entre les villes partenaires. Du 17 au 20 mai, 165 choletais ont participé à la 14e édition des Rencontres de l’Amitié organisées à Oldenburg. Ces rencontres ont été l’occasion de débattre des grands défis qui guettent l’Europe de demain. Parmi eux, le vieillissement actif, décrété Année européenne par l’Union Européenne, le concept de vieillissement actif est le nécessaire corollaire du vieillissement de la population.  e 21 septembre, le Conseil Municipal des Jeunes L a lancé la manifestation “Fête la paix” à laquelle des jeunes d’Araya et Dorohoï ont été associés.  u 28 au 30 septembre, la Ville a accueilli les D représentants de Boussé/Sao, Araya, Solihull et Dorohoï, conviés à l’occasion de l’inauguration du Théâtre Saint-Louis.  ans le cadre des Journées des Droits de l’Enfant, D le Collectif “Brisons le silence” a organisé, du 19 au 21 novembre, diverses animations relatives à la protection de l’enfance et a accueilli, à cette occasion, deux représentants de la Ville de Dorohoï fortement investie dans ce projet depuis 2010.

Chiffres repères Les aides accordées par la Ville au titre des actions 2012 de coopération décentralisée : > Boussé-Sao (Burkina Faso) : 45 665 € > Araya (Liban) : 10 000 €

© shutterstock

En 2012, la mise en œuvre de la troisième phase du Programme de Développement Local Urbain axée sur la promotion de l’offre culturelle et touristique a été poursuivie en faveur d’Araya.

Contribuant à appuyer le développement de ses consœurs, Cholet a également renouvelé son aide en faveur de la commune de Boussé, au Burkina Faso. La mise en œuvre du troisième Programme de Développement Local axé sur la gouvernance locale, le développement économique, l’eau et l’assainissement a continué. Une délégation de la Ville s’est rendue à Boussé, du 18 au 20 novembre, afin, d’une part, de participer au comité de pilotage annuel avec tous les partenaires du Programme de Développement Local en cours et, d’autre part, de faire un bilan sur l’état d’avancement des actions sur le terrain.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2012

31


exercice

Rapport annuel d’Activité Hôtel de Ville Hôtel d’Agglomération BP 32135 49321 Cholet Cedex Tél. 02 72 77 20 00 cholet.fr

pour la Direction de la Communication Ville/CAC - Avril 2013 - photos : E. Lizambard, M. Richard.

12


Rapport annuel d'activité - Ville de Cholet 2012