Page 1

II RENCONTRE INTERNATIONAL

de d’étudiants t d’ar avec le peuple réfugié sahraoui

Du 20 Octobre au 3 Novembre 2012 Campements de Réfugiés Sahraouis Tindouf (Algérie)


Le conflit du Sahara Occidental découle de l’échec du procès de décolonisation du territoire. En 1975, l’Espagne, puissance coloniale jusqu’à ce moment, céda aux intérêts expansionnistes des pays voisins du Sahara Occidental donnant le territoire au Maroc et la Mauritanie malgré les successive Résolutions des Nations Unies qui reconnaissant le droit à l’autodétermination pour ce peuple africain. Cela a conduit à l’apparition d’un conflit armé entre le Front Populaire Pour la Libération de Saguia el Hamra et Rio de Oro (Front Polisario) et les États du Maroc et la Mauritanie, celle-ci se retira du conflit en 1979. Depuis 1991, un cessez-le-feu a conduit à successifs plans de paix patronnés par l’ONU et l’Union Africaine, qui n’ont pas réussi à mettre en oeuvre les accords et ont allongée de plus 35 ans les souffrances du peuple sahraoui, qui vive divisée par le mur marocain de plus de deux mille kilomètres de longueur, qu’en plus est le champ de mines continu plus long du monde. Le mur de la honte, invisible pour le monde, pareil que ce conflit, traverse tout le territoire du Sahara du nord à la Côte

INSCRIPTION EUR 975 Le prix comprend le transport de MadridEspagne– Alger- Tindouf, l’assurance, le visa, l’hébergement, diplôme, ateliers, et la nourriture. Première immatriculation Jusqu’au 31 Juillet INFORMATIÓN info@artifariti.org movilizacion@saharasevilla.org Tf. 0034 954 282 205

Atlantique, ce qui oblige à la séparation forcée des familles et individus. À l´ouest du mur, le peuple sahraoui vive dans son territoire, sous l’occupation et la souffrance des violations persistantes des leurs droits de l’homme (la répression, les viols, la torture, les détentions arbitraires, les disparitions forcées, les procès sommaires, etc. ...), la marginalisation et la spoliation des ressources naturelles. De l´autre coté du mur, le peuple sahraoui vive dans les camps de réfugiés à Tindouf, dans l’inhumaine Hammada algérienne, ou 200.000 sahraouis survivent grâce à l’aide internationale. ARTIFARITI a lieu dans la seconde moitié d´octobre dans les camps de refugiés de Tindouf, où des artistes internationaux réalisent de projets sur l’art et le compromis social. ARTifariti c´est un contexte de travail où les pratiques artistiques jouent un rôle provocateur, transformateur. L´axe c´est le conflit sahraoui, mais depuis là on questionne toutes les situations où les droits humains individuels ou collectifs soient violés.

II RENCONTRE INTERNATIONAL DE D’ETUDIANTS D’ART AVEC LE PEUPLE REFUGIE SAHRAOUI Du 20 Octobre au 3 Novembre 2012 Campements de Réfugiés Sahraouis Tindouf (Algérie)


Les camps de réfugiés sahraouis situés prés la ville algérienne de Tindouf fonctionneront comme un atelier de connaissance et expérience sur les pratiques artistiques et les Droits de l’homme pour les étudiants d’Art du monde entier. L’objectif de cette rencontre internationale est réfléchir sur le rôle de l’art comme un outil de transformation sociale, au moyen du cas concret du conflit Sahraoui: l’exil forcé et l’occupation. ARTifariti c´est une cite avec les pratiques artistiques comme moyen pour revendiquer les droits humains, le droit des personnes et des peuples a leur terre, leurs racines, leur culture, et leur liberté. C’est une rencontre annuel d´art public où réflexioner sur la création, la politique et la société, et c´est un lieu de réunion pour artistes intéressés dans la capacité de l´ pour questionner et transformer la réalité. ARTifariti veut aussi promouvoir l´inter culturalité, fomenter l´inter change d´expériences entre artistes locaux et d´autres parties du monde ; contribuer a la diffusion internationale da la réalité sahraoui, favorisant une réflexion depuis l´art et la culture a travers la connaissance directe, et renforcer le développement de cette Peuple a travers son Patrimoine Culturel. Le groupe d´étudiants participera dans un programme formatif où l´art se montre comme un outil critique et utile devant les différentes problématiques sociales, et ils pourront réaliser propositions créatives collectives et collaborations avec les artistes invités a ARTifariti. A la conclusion ils recevront un diplôme pour l´Université du Sahara Occidental. Les étudiants présenteront leurs conclusions à travers d’une proposition artistique libre et individuel. Ce séminaire se développé en parallèle au programme d’Ateliers d’Arts et Communication “ARTifariti aux camps”.

PROGRAMME 20 Octobre 10h. Présentation à l’aéroport de Barajas vol Madrid-Alger- Tindouf Arrivée aux Camps de refugiés. 21 Octobre Matin: Prise de contact avec la famille d’accueil sahraouie et l’espace. Après-midi: réunion de bienvenue (réception par les autorités culturelles, conférence sur ARTifariti: Rencontres Internationales d’Art et Droits de l’homme au Sahara, projections et concert de musique Sahraoui) 22 Octobre Rencontre entre étudiants, organisation et artistes invités. Présentation du programme, critères et division en groupes de travail. 23 au 30 octobre Contact avec la réalité Sahraouie, autant aux camps que dans les territoires occupés, à travers de divers ateliers pratiques. Chaque atelier durera une matinée ou un après-midi, selon les horaires des instititions sahraouis. Tous les deux ateliers auront un crédit ECTS. Pendant le reste de la journée, les étudiants devront réfléchir et travailler en groupe sur la mise en oeuvre d’une proposition COLLECTIVE en format et langage libre qui sera présenté à la fin du programme (Chaque étudiant devrait mettre dans sa valise, dès son pays d’origine, tous les matériaux et équipements qu’il juge nécessaire pour mener à bien son travail, que devra s´adapter au contexte et fuir

de complexités). Pendant cet période l´étudiant qui travaille avec un artiste invité participera activement dans son procès de création. Des ateliers et des activités prévues: - Atelier de réflexion sur la pratique artistique et les Droits de l’Homme. - Atelier sur les femmes sahraouies (Visite de l’école de l’Union Nationale des Femmes Sahraouies-UNMS. Travail avec des groupes de femmes) - Atelier sur les enfants sahraouis (travail dans les écoles des enfants sahraouis) - Atelier d’art thérapie dans le contexte d’un conflit - Atelier sur le projet “Les Inconnus: Portraits de Disparus Sahraouis» et conférence sur la violation des droits de l’homme dans les territoires occupés (travail avec l’Association des Familles des Prisonniers et Disparus sahraouis-AFAPREDESA) - Atelier les Mines / le Mur: Des Armes d’Occupation (En collaboration avec le Centre pour les victimes des mines “Martir El Sheriff”, avec des experts en désactivation de Mines de Landmine Action, des logisticiens militaires etdes groupes de jeunes qui travaillent contre le mur) - Atelier Du Croissant-Rouge sahraoui sur situation de la population de réfugiés sahraouis 31 Octobre et 1 Novembre Des jours pour la présentation des propositions artistiques réalisées, des expositions et des mises en commun 2 Novembre Fête De clôture. Journée libre et retour à Madrid


information

info@artifariti.org movilizacion@saharasevilla.org

plus information artifariti.blogspot.com

II Rencontre ETUDIANTS D'ART ARTifariti 2012  

Programme II Rencontre ETUDIANTS D'ART ARTifariti 2012. 1 crédit ECTS.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you