Page 1

P o r t f

l i o

Arthur Vautier pa y s a g i s t e Urbaniste 1


Paysagiste - urbaniste

27 ans, permis B 3050 Chemin de la Plaine du Montaiguet, 13590 Meyreuil 06 22 07 14 92 - arthurvautier@outlook.fr

Formations Master 2 «Urbanisme et Aménagement - spécialité Paysage et Aménagement» ; ENSP & IUAR - Marseille (13).

2013 - 2014

Master 1 «Urbanisme et Aménagement» ; IUAR - Aix-en-Provence (13).

2012 - 2013

Licence Professionnelle «Aménagements Paysagers» - infographie ; Ecole Supérieure d’Agriculture - Angers (49).

2011 - 2012

BTS «Aménagements Paysagers» ; Ecole Supérieure d’Agriculture - Angers (49).

2009 - 2010

Jardin

pages 5 - 17

Territoire

pages 19 - 35

Art plastique

pages 37 - 40

Expériences professionnelles - Concours pour la commune de Pierrevert avec Piano Paysage

2017

Compétences

- Conception d’un jardin privé à Cabriès (13) en collaboration avec Michel Delepière.

2016

- Diagnostics ; - Conception ; - Communication (écrite, orale, support graphique) ; - Dessin manuel ; - Dessin assisté par ordinateur.

- Réalisation d’une Note Argumentaire pour une Opération Grand Site, Canal du Midi avec ALEP Paysagistes. - Participation à la conception d’une terrasse en bois avec le Collectif ETC, Lauris (84). - Bénévole pour le festival "Image de Ville", Aix-en-Provence (13). - Stage chez Atelier Lieux Et Paysages (ALEP Paysagistes), Cadenet (84).

MAR - JUL 2015 AVR 2015 2014 & 2015 MAI - AOU 2014

- Entre ville et massif, vers un campus pour la faculté des sciences et techniques de Saint-Jérôme. Aix - Marseille Provence Métropôle (13).

2014

- Diagnostic territorial sur Rousset (13). (La dynamique des centres-bourgs dans l’agglomération Aix-Marseille).

2013

- Stage dans l’Agence Environnement Paysage Infographie (AEPI) B.R.M, Meyreuil (13).

2012

- Entretien et création de jardins privés.

2009 - 2016

Infographie : Autocad ; DesignCad Pro ; Adobe Illustrator ; Adobe InDesign ; Adobe Photoshop ; Sketchup, QGIS. Bureautique : Microsoft Office et OpenOffice.

Autres Expériences Séjour en Nouvelle-Zélande et travail au sein de jardins (entretien/création) - principe du "Help Exchange".

FEV - SEP 2016

Centres d’intérêts : Cinéma, Dessin, Escalade, Jardin, Musique, Ski, Tennis, Voyages.

2

3


jardin

4

5


Jardin privé

Localisation : Angers (49) Maîtrise d’ouvrage : client privé/École Supérieure d’Agriculture d’Angers. Date : 2011

AA’ Haie Parking

Le jardin est élaboré d’après un projet d’architecture de maison à Angers qui cherche à amener une touche contemporaine à un bâtiment vieillissant et à l’esthétique peu valorisant. L’architecte propose la réalisation de 3 terrasses à 3 niveaux différents et la mise en place de jardinières en escaliers. Le parti prit, au sein de ce petit jardin de 600 m² est d’étendre la mise en place de jardinières maçonnées dans le jardin comme pièces majeures du projet. Par un jeu de niveau, l’idée est de dialoguer avec les terrasses. Selon où il se trouve dans le jardin, l’usager chemine tantôt à travers à des espaces ouverts, tantôt plus intimistes.

Massif Jardinières

A

Massif

Massif

Massif

A’ Sous-bois

Terrasse Rdc Maison Terrasse étage

Terrasse RdJ

B Haie

Pelouse

Massifs

Jardinières

B’

Plan masse

0

5

10 m

Zone à aménager Façade NE

Pignon NO

N 6

BB’

7


Jardin privé

En collaboration avec Michel Delepière

200 m²

850 m²

J’entretenais ce jardin de 4000 m² depuis 4 ans (essentiellement la partie réalisée par Michel Delepière il y a 15 ans) quand nous nous sommes entendu avec le client pour réfléchir au devenir deux parties non aménagées à l’époque et tombées en désuétude. Une collaboration s’est donc mise en place avec le paysagiste originel pour finaliser le jardin inachevé. L’aménagement concerne une zone de 850m² et une autre de 200 m². L’aménagement de la grande partie comprend une pièce d’eau sur la partie basse du terrain et la réalisation d’un champs de lavandes parcouru par une coulée végétale composée de lonicera devenant consécutivement le lit d’une rivière sèche puis le bassin à proprement parlé.

Légende

Partie aménagée

maison

Cabane du jardinier chemin

terrasse pelouse

Bassin

Localisation : Cabriès (13) Maîtrise d’ouvrage : client privé Date : en cours de réalisation

Alignement de lavandes

oliviers

0 1 8

5m

N 9


Avant

après

Avant

Travaux réalisés par Imperatrice Paysages

après

Travaux réalisés par Imperatrice Paysages

10

11


Légende

Avant

IR : Iris des jardins PER : Perovskia S : Sauge (variétés diverses) C : Ciste (variétés diverses) Vm : Vinca minor RO : Rosmarinus T : Thymus vulgaris PH : Phlomis (variétés diverses) A : Achillea

1 Pis

7S

Traverse en bois

5S

9 PER

PP

15 A

L

GARAGE 9C

Vt

T

T

1 Pis

Vm

T

1 Pis 5S

Arb

1 AM

Ballaste + plantations isolées

5 PH

8C

5 RO

11 S

1 Vt

15 A

5 PER

Vt

1 Vt

Végétation existante

Terre en place

PP

9 PER

7 RO

après

1 Vt

1 AM

IR

L : Lagerstroemia AM : Acer Monspessulanum Pis : Pistacia terebinthus Vt : Viburnum tinus Arb : Arbustus unedo

Travaux réalisés par Imperatrice Paysages

15 C

HAIE EXISTANTE

1 AM

1 Pis

5 PH 9C

végétaux à planter

Végétation à supprimer

Cette partie de 200 m² est réalisée simplement en recréant un cheminement brut et par l’utilisation d’essences rustiques s’intégrant aux arbres et arbustes en places. L’aménagement est ponctué d’érables de Montpellier et de pistachiers térébinthe choisis notamment pour le spectacle apporté en automne. L’objectif étant de transiter doucement d’un espace jardiné à un espace à l’aspect plus "naturel".

1/100 e 12

N 13


jardin privé

A’

B’

Sous-bois

Vergers

Maison de gardien

Champs d’oliviers en restanques

1

Piscine

Parking

Coupe AA’

Fontaine

2 espace jardiné

Dépendance Maison principale

A

1

Parking Colline gérée

Logiciel utilisé : DesignCad Pro 8000

B

Localisation : Aix-en-Provence Maîtrise d’ouvrage : client privé Date : 2012 Le travail porte sur la réflexion pour l’aménagement d’un jardin privé de 6500 m² à Aix-en-Provence. La propriété ayant appartenu au peintre aixois Barthélémy Niollon (1849-1927), l’idée est de conserver le charme poétique de ce jardin ancien. Situé en pleine colline, l’objectif est de s’inscrire dans la topographie du site marquée par une végétation composée de Quercus ilex, Quercus pubescens, Fraxinus excelsior, Pinus halepensis, Buxus sempervirens et autre Viburnum tinus) tout en créant une promenade aux ambiances variées.

2

14

Aquarelles d’ambiances

Coupe BB’

15


Centre de formation Localisation : région parisienne Maîtrise d’ouvrage : CERFAL Date : 2012

parc urbain

Bâtiment Mur

Massif

Localisation : Trélazé (49) Maîtrise d’ouvrage : commune de Trélazé, École Supérieure d’Agriculture d’Angers Date : 2012

Entrée dans le jardin

Le projet concerne la réalisation d’un jardin dans la cour intérieure d’un centre de formation (CFA) de 850 m² en région parisienne. Inséré au milieu d’immeubles de 5 étages, l’idée est de proposer une série de massifs de végétaux de taille modeste et la réalisation d’un miroir d’eau où viennent se refléter murs d’enceintes et immeubles en cherchant à redonner une certaine profondeur à cet espace cloisonné.

Massif

Bâtiment

L’étude se porte sur l’aménagement d’un espace dans le contexte du réaménagement du quartier de la Maraîchère qui doit devenir un pôle culturel et social important pour la ville. Sur le site se trouve d’ores et déjà le musée de l’ardoise, la médiathèque et un théâtre. L’espace à aménager se trouve en limite de la future école maternelle, mais également à proximité des zones de stationnement, du musée de l’ardoise, des espaces culturels divers, des locaux pour différentes associations et du théâtre. Cet espace qui fait le lien entre tous ces pôles est donc central et représente un enjeux important pour l’aménagement global du quartier.

Espace technique Terrasse R+1 Haie

N

Terrasse R+1 Massif

0 2m

Miroir d’eau

Vue depuis le parvis de l’école vers le jardin (NO)

Tables et chaises

Massif Mur

N 16

0

20 m

Vue depuis la route vers le jardin (E) 17


territoire

18

19


la dynamique des centres-bourg dans l’agglomération aix - marseille

Altitude (en m) 355

Nos premiers pas à Rousset

récit qui va suivre est le parcours de quatre jeunes étudiants en urbanisme (Adrien, Pierre-Alexandre, Alistair et Arthur) à travers la commune de Rousset. Ils nous livrent tout au long de leur itinéraire leurs impressions et sentiments des différents lieux et ambiances que l’on peut retrouver au sein du village.

325

entrée de ville est visuellement plaisante. Les couleurs chaudes des façades se marient bien avec le ciel bleu provençal. Le bruit de la voiture est ici gênant. Un sentiment de curiosité nous anime et nous invite à poursuivre notre découverte. Ce ressenti est dû à l’alignement et au resserrement progressif du bâti. Le centre du village nous semble proche.

300

gros bâtiment

?!

Vrooooom !

ruelle est tellement fraîche et humide que la mousse s’y est installée !

C’est quoi ce bâtiment?

se ressent bien d’ici. Ça ferait une belle carte postale ! La Sainte-Victoire et le plateau du Cengle dans le fond, les couleurs ocres et le champ d’olivier juste devant nous. On est bien en Provence.

place de la mairie (Place Paul Borde) est plus animée que les autres. Elle constitue la place centrale du village. Minérale, aérée mais en manque de lisibilité et de point d’accès. Nous voyons clairement que c’est une composante essentielle dans le tissu urbain. Cet espace piétonnisé reste ceinturé par la voiture. Nous avons l’impression de nous trouver sur un îlot piéton.

ville qui débouche sur ce bâtiment, non?

275

Ici, la délimitation entre espace public et espace privé n’est pas clairement visible. Le caractère étroit de cette ruelle attise notre curiosité. Montons !

250

tu as le droit d’y aller ?

225

En direction des logements sociaux de Tartanne.

sociaux

A’

Profil de la commune

niveau d’équipement et la superficie de ce skate-park sont à la hauteur de ce que l’on peut trouver en ville.

Un espace approprié.

Distance (en m) Piémont du Cengle

Ces fortifications constituent le témoignage historique le plus significatif que nous ren- Dans l’objectif de monter aux points les plus hauts du village, le groupe controns. Aucun panneau ne signale de sa présence...Pourquoi cet espace est-il priva- retourne sur ses pas et se dirigera ensuite vers le Nord. tisé ? Pourquoi n’est-il pas valorisé ? Il y a un réel potentiel ici.

4500 Végétation

 ƉĂƌƟƌ ĚĞ ĐĞƩĞ ĐĂƌƚĞ ĚĞ ƐŝƚƵĂƟŽŶ ă ů͛ĠĐŚĞůůĞ ĚĞ ů͛ĂŐŐůŽŵĠƌĂƟŽŶ ŝdžͲDĂƌƐĞŝůůĞ͕ ŶŽƵƐ ƉŽƵǀŽŶƐ ƌĞŵĂƌƋƵĞƌ ĚĞƵdž ƚąĐŚĞƐ ƵƌďĂŝŶĞƐƐƵƌůĂĐŽŵŵƵŶĞ͘

Cet endroit est très agréable. La vue sur les toits crée une impression de densité, d’ouverture et de chaleur. D’autre part, nous voyons la nature qui ne semble pas si lointaine.

4000 Zone mixte

ment dans le fond qui s’impose au regard.

3000 Village

Zone industrielle

est un village que l’on peut qualifier comme étant ouvert aux horizons. Quelques points hauts offrent des vues sur le grand paysage. Celui-ci est particulièrement cadré sur le massif de Régagnas.

2000

Zone agricole

1000

Végétation

A

football

Délaissés

l’ensemble. Dommage que l’ambiance médiévale ne soit pas valorisée ici...

Autoroute A8

paisible mais je préférerais paisible mais je préfèrerai entendre les joueurs de pétanque plutôt entendre les joueurs de pétanque plutôt que le bruit des voitures. que les bruits des voitures.

L’église est mise en valeur par ce jeu de place en terrasse (boulodrome, parvis de l’église). Il y a ici un équilibre des proportions entre les pleins et les vides.

!!

Végétation

WZKhZ^  ZKh^^d

Vrooooom !

Zone agricole

chis de ne pas profiter de la vue.

football

quartier de Tartanne dispose d’une situation privilégiée sur les hauteurs de Rousset et donne un sentiment d’ouverture par rapport au centre ancien du village.

bâtiments ne sont pas trop hauts ni trop serrés.

quelques mots qu’est ce qui vous a marqué ?

marqué par une topographie bien distincte.

s’écrit ici !

ganise autour de deux centralités villageoises.

à savoir les écoles et les structures sportives !

Altitude (en m)

Profil de la commune

274 Après avoir discuté avec les jeunes sportifs, le groupe continue son ascension vers les hauteurs de Rousset.

240 230

Nos premiers pas sur la commune

A8

20

RD7

1500 Zone 5

Végétation

Zone 4

1250 Route

1000 Zone 2

Route

Végétation

Zone 3

Route

750 Zone 2

Zone1

Route

500

250

Distance (en m)

B’

Route

206

Délaissés

B

Végétation

Ces planches sont extraites du diagnostic territorial de la commune de Rousset sur le thème de la dynamique des centres-bourgs dans l’agglomération AixMarseille. L’objectif étant de faire émerger les dynamiques à l’oeuvre dans le centre-bourg. D’un petit village Provençal, Rousset a basculé à partir des années 60 dans l’ère de la modernité devenant une commune dominée par l’industrie électronique, lui conférant une attractivité à l’échelle départementale voire nationale.

220

Autoroute

encore, des équipements publics sont présents. Cette crèche, qui semble toute récente, et à proximité directe des logements sociaux et des lotissements, Un bon atout pour le quartier.

quable par son style, ses couleurs, ses toits, ses rues tortueuses et étroites générant de multiples ambiances.

Végétation

Localisation : Rousset (13) Maîtrise d’ouvrage : commune de Rousset, IUAR Aix-en-Provence Date : 2013

250

ut une situation géographique privilégiée : au pied de la Sainte-Victoire.

reste végétalisé et agréable.

Zone agricole

>ĂĐŽŵŵƵŶĞĚĞZŽƵƐƐĞƚĞƐƚƐŝƚƵĠĞĚĂŶƐůĂ ƌĠŐŝŽŶWƌŽǀĞŶĐĞůƉĞƐƀƚĞĚ͛njƵƌ;WͿ͕ ĚĂŶƐ ůĞ ĚĠƉĂƌƚĞŵĞŶƚ ĚĞƐ ŽƵĐŚĞƐ ĚƵ ZŚƀŶĞ͘ϰϲŬŝůŽŵğƚƌĞƐĚĞDĂƌƐĞŝůůĞĞƚϭϲ ŬŝůŽŵğƚƌĞƐ Ě͛ŝdžͲĞŶͲWƌŽǀĞŶĐĞ͕ ZŽƵƐƐĞƚ Ă ƵŶĞƉŽƐŝƟŽŶĞdžĐĞŶƚƌĠĞăů͛ĞƐƚƉĂƌƌĂƉƉŽƌƚă ĐĞƐĚĞƵdžĐĞŶƚƌĞƐƵƌďĂŝŶƐ͘ůůĞďĠŶĠĮĐŝĞĚĞƐ ĂǀĂŶƚĂŐĞƐƋƵ͛ŽīƌĞŶƚĐĞƐƉƀůĞƐƉĂƌůĞďŝĂŝƐ Ě͛ƵŶŵĂŝůůĂŐĞǀŝĂŝƌĞĚĞŶƐĞ͘

ĚƌŝĞŶ Z//d Ͳ WŝĞƌƌĞͲůĞdžĂŶĚƌĞ sZZ Ͳ ůŝƐƚĂŝƌ DEd Ͳ ƌƚŚƵƌ shd/Z

260 esprit villageois aux accents provençaux.

Végétation

>Ă ĐŽŵŵƵŶĞ ĚĞ ZŽƵƐƐĞƚ ĞƐƚ ĐŽŶŶĞĐƚĠĞ ĂƵƌĞƐƚĞĚĞůĂ&ƌĂŶĐĞŐƌąĐĞĂƵdžŐĂƌĞƐd's Ě͛ŝdžͲĞŶͲWƌŽǀĞŶĐĞ Ğƚ ĚĞ DĂƌƐĞŝůůĞ͕ Ğƚ ă ů͛ŝŶƚĞƌŶĂƟŽŶĂůŐƌąĐĞăů͛ĂĠƌŽƉŽƌƚDĂƌƐĞŝůůĞ WƌŽǀĞŶĐĞ ƐŝƚƵĠ ă DĂƌŝŐŶĂŶĞ͘ Ğ ƉůƵƐ͕ ůĂ ŵĞƌ DĠĚŝƚĞƌƌĂŶĠĞ ƉůĂĐĞ ŶŽƚƌĞ ĐŽŵŵƵŶĞ Ě͛ĠƚƵĚĞ ă ƉƌŽdžŝŵŝƚĠ ĚĞ ŶŽŵďƌĞƵƐĞƐ ǀŽŝĞƐ ŵĂƌŝƟŵĞƐ͘ ZŽƵƐƐĞƚ

21


Parc national des Calanques - propositions d’aménagement et de gestion Localisation : Marseille (13) Maîtrise d’ouvrage : Parc nationale des Calanques/ENSP Date : 2014

Le Merlan - Diagnostic

Nous proposons ici la création de portes d’entrée jardinées vers le massif sur les terrains de remblais artificialisés entre la Madrague-de-Montredon et Callelongue permettant d’accéder aux sentiers. L’objectif est d’amener les usagers à emprunter des linéaires définis pour limiter leurs impacts sur la végétation en place et limiter le piétinement sauvage au coeur du massif. Par un travail de jardinage assumé nous protégeons la végétation sensible du secteur

T1 : existant

T2 : plantations mises en défens de la phrygane

T1 : existant

T2 : plantations et conservations

vers la baignade

T3 : ramassage et collecte des pousse d’opuntia

T3 : jardinage

principe

: protection, fréquentation et invasives

Principe guarrigue/jardin de remblais, Transition plante de guarrigue - jardin, gestion

22

Localisation : Marseille (13) Maîtrise d’ouvrage : Métropôle Aix-Marseille Provence/ENSP Date : 2013 Ce travail est réalisé dans le contexte de l’atelier «Grands territoires urbains» à l’ENSP de Marseille. Au cours de celui-ci nous proposons de réfléchir au devenir du quartier du Merlan comme campus pour la faculté des sciences et techniques de SaintJérôme. L’idée est ici de relever les zones végétalisées a potentiel les connecter par l’aménagement de cheminements doux et d’aménagements ponctuels.

- parcs aménagés

- pieds d’immeubles - délaissés

23


LE MERLAN - proposition

- Connecter les pôles d’intérêts par des liaisons douces, - Mailler grâce aux opportunités du site, - Revaloriser les délaissés et pieds d’immeubles.

9HUVXQSURMHWGHFDPSXV

Entre ville et massif. Vers un campus pour la faculté des sciences et techniques de SaintJérôme.

&RQQHFWHUOHVS{OHVG¶LQWpUrWVSDUGHV OLDLVRQVGRXFHV 0DLOOHUJUkFHDX[RSSRUWXQLWpVGXVLWH 5HYDORULVHUOHVGpODLVVpVHWSLHGV G¶LPPHXEOHV

N

friche

Un massif remarquable

Des résidus d’espaces agricoles

24

Un projet de campus

25


Note argumentaire pour une opération grand site - Diagnostic

1

6

TOULOUSE

LA MONTAGNE NOIRE Le sillon lauragais péri-urbain

5

La vallée de l’Aude

Seuil de Naurouze

6

La plaine littorale

BEZIERS

CASTELNAUDARY Le Somail

La Jonction CARCASSONNE

CARCASSONNE La vallée Lauragaise

3

Ca na

Midi du

L’Aude

NARBONNE Massif de Malepière

8

La vallée du Fresquel

4

Etang de Thau

BEZIERS CASTELNAUDARY

7

rb

2

Etang de Thau

L’O

Le sillon lauragais rural

LA MONTAGNE NOIRE

7

La plaine du Languedoc

NARBONNE Massif de la Clape

Montagne d’Alaric Massif de Fontfroide

Les lagunes et les étangs

Port-la-Nouvelle

Plusieurs documents, après avoir été retravaillés ont été utilisé quelques mois plus tard dans la réalisation de la note argumentaire pour une Opération Grand Site sur une section an amont de Béziers réalisée en collaboration avec Atelier Lieux Et Paysages (ALEP) et Véronique Mure (botaniste et ingénieur en agronomie tropicale).

5

TOULOUSE

1

Les documents qui suivent ont été réalisés dans le cadre du mémoire de fin d’étude réalisé en Master 2 ( De la Ligne au Territoire) sur le Canal du Midi et son devenir suite à l’épidémie de chancre coloré survenue en 2006.

4

2 3

l

Localisation : Hérault (34) Maîtrise d’ouvrage : Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée, la Domitienne réunie sous (l’Association de préfiguration Grand Site Canal du Midi de Malpas à Fonseranes) Date : 2015

(mémoire de fin d’étude) De lA ligne au territoire - diagnostic)

Port-la-Nouvelle

MEDITERRANEE

CORBIERES

MEDITERRANEE

CORBIERES

8 LES PYRENEES

LES PYRENEES

0

25 km

0

N Les unités paysagères et l’agriculture Source : Étude Akène, Atlas des paysages du Languedoc

Grandes cultures

Cette carte, non exhaustive, met en avant le type d’agriculture le plus représentatif sur le linéaire

Vignes Canal du Midi, Jonction et Robine 26

25 km

N Les grands axes et les zones urbanisées Source : Étude Akène, Atlas des paysages du Languedoc,

Canal du Midi, Jonction et Robine A61 Routes nationales et départementales Voie ferrée Cours d’eau Zones urbanisés

27


Note argumentaire pour une opération grand site - Diagnostic (mémoire de fin d’étude) De lA ligne au territoire - diagnostic)

Cathédrale Saint-Nazaire (Béziers)

Canal du midi

Colline d’ensérune (Colombiers) village et tour de montady etang asséché de montady - colombiers 0

500 m

l’eau et le relief

0

500 m

l’agriculture

les axes

l’urbanisation D 612

L DU

CANA

1E1

4

D6

D1

IEN

MIT

DO

MIDI

NE

1

2E 16

D 162

D

FER

REE

DES

AFF

ECT

D

D 162E2

EE

9

60

un bassin visuel

D 37

D1

D 162E3

62

VO IE

rb

60

EE

FERR

D

VOIE

IE VO

L’O

9

D 11

LIGNE

AN

RPIGN

LIER - PE

ONTPEL

ELLE : M

NOUV

A9

NE

IEN

D

3

5 7E

MIT

IE VO

DO

0

500 m

0

500 m

28

29


Note argumentaire pour une opération grand site - concept (mémoire de fin d’étude De lA ligne au territoire - concept)

A déformer

Une ligne

Déforation d’une ligne et d’une fonction

Sites majeurs

Canal du Midi

Points d’observations et de repos

Cheminement vélo

Potager

Cheminement piéton

Espace d’agrément et prairie

Point d’observation et de repos

Le parc connecter au Canal

Espaces de repos et/ou d’observation dispersés sur le territoirE

Canal

distinction mais interaction des usages

Parcellaire et réseau viaire existant Voie Domitienne Cheminements modes doux Canal Canal (rive-droite)

Arbres d’alignement

Via Domitia

Accroches

Accroches (Canal/Voie Domitienne)

Prise d’épaisseur potentiel des deux lignes

Créer des promenades en s’appuyant sur le parcellaire

30

Interactions voie terrestre et Canal

31


De lA ligne au territoire - structurer le parc linéaire grâce aux vignes Tunnel du Malpas

De lA ligne au territoire - décaler le regard

Futur parking de Fonséranes (ALEP)

Mise en place d’une péniche marché

Écluse de Fonséranes (ALEP)

Il y a une nostalgie du transport fluvial (fret). Le Canal conçu pour le commerce s’en est détourné. Cependant, à l’heure du «développement durable» et des nouvelles réflexions autour du transport de marchandises, nombreux sont ceux qui rêvent de revoir le transport de marchandise revenir sur le Canal. Cette pratique fait partie de son histoire et permettrait en effet de s’éloigner du bateau comme simple attraction touristique. Le projet propose la mise en place d’une «péniche marché». L’objectif étant de relancer le transport fluvial en créant un événement/une attraction à destination des résidents comme des touristes avec une portée commerciale et rappeler le lien historique entre la voie d’eau et l’agriculture.

espaces de repos et de contemplation

N

0

0

500 m

500 m

Figure 36 : Représentation des vignes sur le secteur d’étude Réalisation : Arthur Vautier, août 2014

Vignes : les traits représentent l’orientation de l’alignement

Friches agricoles

32

Dans un contexte de Grand Site, nous incitons les usagers à prendre du champ, de la distance et appréhender le territoire sous d’autres points de vue. La beauté des paysages traversés est aujourd’hui occultée par la puissance du Canal. Une réflexion sur l’épaisseur, quelque peu en retrait de l’ouvrage apparaît comme une nouvelle orientation. En accord avec une demande de l’offre en ballades la mise en place d’espaces de repos permettant de valoriser ces points de vue est proposée. L’intérêt étant de créer, à la manière des ouvrages hydraulique sur le Canal, des «événements» le long des différents parcours. Pour inviter les promeneurs à errer à travers le paysage, la création de points de repères apparaît pertinentes. Comme le Canal et ses arbres d’alignements sont des points de repère dans le territoire, ces espaces, plus discrets, en seront également.

33


De lA ligne au territoire - créer un parc linéaire dans l’épaisseur du Canal du Midi Le parc d’agrément Ce motif est mis en place à proximité des points d’accroches sur le grand territoire (ponts) et des zones urbanisées. Il permet de réaliser des promenades courtes pour les résidents et visiteurs et offre des espaces de détentes. Il est à la fois un lieu de passage et un lieu où l’on s’arrête.

jardins partagés et potagers N

Figure 49 : Le parc linéaire du Canal du Midi Source : Orthophoto, Cadastre.gouv Réalisation : Arthur Vautier, septembre 2014

Parc linéaire

Agrément

Prairie

Alignement du Canal

34

Il est un motif d’ores et déjà présent sur le secteur sous forme de jardins familiaux. Ce motif est multiplié à proximité des espaces urbanisés pour créer des espaces d’aménités. à destination des résidents mais également des visiteurs qui peuvent y accéder. Le maraîchage est mis en place dans le secteur pour diversifier l’activité agricole ,exclusivement viticole aujourd’hui. 35


art plastique

36

37


Au fil du train Un travail d’arts plastiques réalisé à l’ENSP de l’atelier sur la ligne ferroviaire AixMarseille. Pour la réalisation de ce travail je décide de suivre au plus près la voie ferrée entre Gardanne et Aix-en-Provence. Je m’impose un protocole pour pouvoir retranscrire mon cheminement «au fil du train». Partit avec une bouteille d’encre de chine et sans outil de dessin, il s’agit de réaliser un croquis avec un outil (bâton, feuille) récupéré sur le site où je me trouve lors du passage du train qui rythme mon parcours. Je suis accompagné par un autre dessinateur qui décide de me dessiner lors de mon travail. De la même façon que l’outil à dessin utilisé devient un élément du dessin, ses croquis sont intégrés au travail.

l’outil

Étape 1

Étape 2

Étape 3

38

39


divers

Arthur Vautier, Paysagiste - urbaniste arthurvautier@outlook.fr 06 22 07 14 92 3050 chemin de la plaine du montaiguet, 13590 meyreuil

d’après des dessins de Vincent Van-gogh

d’après des dessins de Vincent Van-gogh

40

41

Arthur Vautier portfolio  

Landscape Urbanism

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you