Page 9

Introduction L’avenir de l’architecture dépendra de la capacité des nouvelles générations d’architectes à promouvoir le dialogue dans une discipline souvent trop élitiste qui reste difficile d’accès pour les personnes non initiées à la culture architecturale. Si la précarité de la profession – clairement dénoncée par Matthieu Poitevin dans son « cadavre

exquis »

diffusé

par

le

magasine

l’Architecture

d’Aujourd’hui, le 11 mars 2016 – est aujourd’hui un sujet redondant dans la presse française spécialisée, les manières de diffuser la culture architecturale ont su se diversifier, attirant un public toujours plus vaste. La multiplication des rassemblements 1 autour des architectures, qu’elles soient patrimoniales, contemporaines ou bien mêmes utopistes, révèle un regain d’intérêt pour la profession et une prise de conscience collective d’un manque en matière de culture architecturale et urbaine chez le grand public. Cette évolution vers une architecture de plus en plus médiatisée fait écho selon moi à un problème plus profondément ancré : le rapport complexe entre l’usager et l’architecte. En 1979, Yona Friedman décèle déjà une mauvaise pratique qui se démocratise dans le mouvement moderne : « le cas (si fréquent) où c’est le planificateur qui persuade l’usager de l’excellence de son plan (à lui planificateur),

1

Biennale de Venise, Open House, Journées Européennes du Patrimoine, Journées Nationales de l’Architecture, Les Architectes ouvrent leurs Portes,… 2 Yona FRIEDMAN, Communiquer avec l’usager, Techniques et Architecture

9

Profile for Arthur Vallerault

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.

Advertisement