Page 71

décisions à hauteur de ses connaissances et envies, ce qu’il est capable d’apporter de manière à ce que cela soit bénéfique pour le projet et lui permette de prendre part au dialogue du projet.

II – c / Construire pour transmettre : Le dialogue appliqué au champ de l’architecture prend place à tous les niveaux du projet et permet une cohérence d’ensemble. Dans « Construire autrement », l’accent est mis sur les questions fondamentales posées par Patrick Bouchain à l’aube de chaque nouveau projet. On trouve une première volonté politique quand celui-ci nous parle de retour à la démocratie participative : on part du constat que le système de gouvernance politique que nous connaissons mène invariablement à un comportement d’assisté et de consommateur de l’individu et que ce modèle trouve aujourd’hui ses limites. Réinstaurer une démocratie participative, c’est-à-dire une gouvernance du peuple où chaque individu peut et doit prendre part à l’activité du groupe, passe donc nécessairement par la réintroduction du débat-dialogue. Dans le système de production de l’architecture, appelons-le de la « promotion immobilière », cette part de l’échange entre les différents acteurs du projet me paraît anecdotique en comparaison avec la recherche de rentabilité optimale d’une maitrise d’ouvrage souvent déconnectée de la vie de quartier. La première question qui se pose donc est : pour qui construire ? L’architecte qui construit une architecture à son image propose une entité fermée à son destinataire, cette architecture qu’il

71

Profile for Arthur Vallerault

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.

Advertisement