Page 51

s’attardent pas dehors et favorisent les lieux publics intérieurs. À l’inverse en été, il n’est pas rare de voir ces espaces pris d’assaut durant les pauses, ou bien même au moindre rayon de soleil. De ce fait, il existe une véritable réflexion sur les espaces publics, qui derrière une apparente sobriété, offrent un large panel de possibilités pour son usager. De ce fait, des villes comme Copenhague sont des foyers où foisonnent de nombreux studios d’architecture qui n’ont aucun mal à se partager un marché très prometteur. En me confrontant à ce milieu, j’ai cru discerner une politique de l’architecture presque « spéculative », c’est-à-dire qu’il y a au Danemark, plus de surface habitable que nécessaire, ce qui crée l’occasion du projet et de l’innovation. Les métropoles nord européennes sont nombreuses à promouvoir cette spéculation constructive qui sert l’économie locale, je pense notamment à des villes comme Berlin, Stockholm ou encore Oslo dont la richesse architecturale est reconnue dans toute l’Europe. De plus si en France, l’image de l’architecte est largement entachée par une méconnaissance de la profession du grand public, il existe dans les pays nordiques, une véritable ferveur populaire, voire même une fierté quant aux grands noms de l’architecture locale.

Plus

qu’une

simple

apparence,

les

danois

aiment

l’architecture et travaillent quotidiennement à sa mise en valeur. Et cela passe aussi par l’utilisation des outils médiatiques : à l’ère de la sur-médiatisation, on observe une explosion du nombre et de la diversité des moyens utilisés pour diffuser l’architecture : livres, magasines, vidéos, conférences, articles dans la presse écrite, festivals, expositions, etc., tout autant d’éléments participant à la

51

Profile for Arthur Vallerault

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.