Page 40

et de sortir du lot, non pas d’adapter chacune des pratiques à la multitude d’usagers et leurs modes de vie remarquables. Cette force employée à la recherche de la singularité ne serait-elle d’ailleurs pas plus pérenne et tangible, appliquée au développement de certaines pratiques alternatives de manière collective.

III – De la politique en architecture III – a / De la crise institutionnelle En questionnant l’image sociale de l’architecte et l’évolution de son impopularité auprès des populations, semblablement toujours croissante, il convient de déceler quels événements politiques majeurs ont pu susciter une telle évolution. C’est à l’occasion de la célèbre crise de « mai 68 » que l’institution architecturale s’ébranle au point de symboliser aujourd’hui un tournant pour la profession. En premier lieu, cette crise se veut donc être une crise de l’institution : les architectes aspirent fondamentalement à être considérés comme des intellectuels et non plus seulement comme des artistes. Historiquement, les architectes étaient formés par l’institution des Beaux-Arts, ce qui leur conférait nécessairement une connotation artistique qui, avec le temps, a pu se dégrader et de laquelle ils vont vouloir se détacher. Il est alors demandé au gouvernement de scinder la discipline architecturale des Beaux-Arts et d’en faire une discipline universitaire, offrant alors une vision populaire beaucoup plus respectable. Il est important de préciser

40

Profile for Arthur Vallerault

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.

Advertisement