Page 24

logique de satisfaction du plus grand nombre, qui se veut bienveillante et optimiste de par la rapidité de mise en œuvre qu’elle engendre, initie en réalité un abandon de la richesse individuelle au profit de la promotion de la standardisation. Cette analyse de Yona Friedman me permet de constater que la problématique du dialogue en architecture, c’est-à-dire du rapport entretenu entre l’architecte et l’utilisateur, était déjà présente à l’époque et questionnait déjà un système de création architecturale qui n’en était qu’à ses prémices. À l’époque, le développement de la ville soulève déjà de nombreuses

problématiques

liées

notamment

à

l’explosion

démographique que connaissent les grandes métropoles en Europe et pousse les professionnels et théoriciens à chercher de nouvelles manières de construire et de penser la ville. Parmi ces questions essentielles, les effets néfastes de l’étalement urbain expansif démesuré qui démontre ses limites : il provoque la densification des voies de circulation qui s’étalent sans fin afin de permettre de lier les réseaux des villes entre elles. Ces villes, dont l’empreinte spatiale est toujours grandissante, grignotent méthodiquement les espaces ruraux

interstitiels

physiquement.

Il

allant apparaît

parfois

jusqu’à

clairement

que

lier cette

deux

villes

expansion

incontrôlée, qui reflète l’évolution des modes de vie et de consommation, initie des incohérences spatiales dans la ville, créant des espaces surabondants, des friches industrielles et accentuant parallèlement la ségrégation socio-spatiale. Force est de constater que les questionnements d’époque ont su se vérifier, voir même se complexifier, donnant lieu à des situations particulièrement inquiétantes et instigatrices de tensions

24

Profile for Arthur Vallerault

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.

Architecture du dialogue  

Mémoire de master, soutenu en janvier 2017. Architecture thesis.

Advertisement