Issuu on Google+

RESULTATS 2011 DU TABLEAU DE BORD REUNION MAYOTTE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES


TABLEAU de BORD, LES NOUVEAUX INDICATEURS LES INDICATEURS TRADITIONNELS ET LE SCORE AGRÉGÉ,…

2 29 novembre 2012


Généralités (1/2):

Les indicateurs de deuxième génération sont soit des évolutions d’un indicateur existant, soit des nouveaux indicateurs visant à renforcer un champ d’intervention prioritaire : les bactéries multirésistantes et la prévention des infections des patients opérés

TABLEAU DE BORD (TdB) : 2011 , première année des indicateurs de 2e génération Objectif: évaluer la performance des établissements de santé dans la LIN Publié chaque année ; associe des indicateurs de structures, de résultats et de procédures Outil de pilotage pour améliorer la qualité des soins dans chaque ES (ES, ARS) Outil d’information et de transparence pour les usagers LES INDICATEURS 2011 Objectif: évaluer un des aspects de cette performance 7 indicateurs : issus des données des bilans standardisés d’activité des CLIN ICALIN 2

ICABMR

ICSHA 2 SARM

Vérifications et contrôles des bilans d’activités Définis et organisés chaque année par l ’ARS

ICATB ICALISO SCORE AGRÉGÉ Objectif : évaluer la performance globale de l’établissement

3 29 novembre 2012


Généralités (2/2) ICALIN 2 ICSHA 2

SARM

Classes de performance, comparaison

ICATB ICALISO

SCORE AGRÉGÉ

BMR

A > B > C > D > E > F Structures les plus en avance

Structures les plus en retard

Non répondant

Pour pouvoir comparer des établissements ayant des missions, une taille et des activités similaires, les ES sont répartis en différentes catégories Remarque : On obtient alors des limites de classe différentes par catégories (voir annexes)

Nous vous présentons ainsi ces classes de performance : Depuis l ’exercice 2010, le bilan est géré par l ’ATIH 29 novembre 2012

Non répondant

4


ICALIN 2 Indice Composite des Activités de Lutte contre les Infections Nosocomiales

Cet indice objective :

Score : sur 100

- l ’organisation de la lutte contre les IN (sur 20) - les moyens mobilisés ( sur 30) - les actions mises en œuvre (sur 50)

Classes de performance : de A à F, par catégorie d’ES ES concernés : tous

Remarque: ICALIN n’est pas le taux d’IN de l’établissement En 2011 pour la Réunion-Mayotte - 62% des ES en classe A ou B (5% en 2005) - 3.8% en classe E - aucun établissement non répondant

Publié depuis: 2004, sous la forme ICALIN, modifié en 2011 en ICALIN 2, le résultat d ’ICALIN 2 ne peut être comparé à ceux d ’ICALIN En 2011 au niveau national : 68% des ES en classe A ou B 8.8 % entre classe E et non répondants

ICALIN2 2011 Réunion-Mayotte /France Entière 50,0% 45,0% 40,0% 35,0% 30,0% 25,0% 20,0% 15,0% 10,0% 5,0% 0,0% A 29 novembre 2012

B

C Réunion-Mayotte 2011

D France 2011

E

F

5


ICALIN

(2005-2010) et Et ICALIN 2 (2011)

Qu ’il s ’agisse d ’ICALIN ou d ’ICALIN 2, cet indice objective : - l ’organisation de la lutte contre les IN (sur33 puis sur 20) - les moyens mobilisés ( sur 33 puis sur 30 ) - les actions mises en œuvre (sur 34 puis sur 50). -Leur différence de constitution ne permet pas une comparaison à l ’identique de l ’évolution au cours des années (données en pointillés) En 2010 au niveau national : En 2010 pour la Réunion-Mayotte 92.7% des ES en classe A ou B - 88.5% des ES en classe A ou B (5% en 2005) et en 2011 68%

en 2011 ce n ’est plus que 62% -

ICALIN 2 29 novembre 2012


ICSHA 2

Indice de Consommation de Solutés Hydro Alcooliques

Marqueur indirect de la mise en œuvre effective de l’hygiène des mains; il s ’exprime en pourcentage Score : sur 100 Classes de performance : de A à F, par cat. d’ES

Volume SHA consommé par l’ES ICSHA =

ES concernés : tous sauf MECS et ambulatoire

Objectif personnalisé de consommation

Publié depuis 2005 En 2011 Réunion - Mayotte - 68 % des ES en classe A (0% en 2005) - 8 % en classe B - aucun établissement en classe E

En 2011 au niveau national : 51 % 24.5 % 1.4%

- aucun non répondant

0.4%

ICSHA 2011 Réunion Mayotte /France Entière 80,0% 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0%

1 ES en classe D alors que non concerné 29 novembre 2012

A

B

C Reunion Mayotte 2011

D

E France 2011

F

7


Et ICSHA 2 (2011)

ICSHA Evolution 2005-2010

Marqueur indirect de la mise en œuvre effective de l’hygiène des mains Score : sur 100 Classes de performance : de A à F, par cat. d’ES

Volume SHA consommé par l’ES ICSHA 2 =

ES concernés : tous sauf MECS et ambulatoire

Objectif personnalisé de consommation

Publié depuis 2012

Evolution classe ICSHA 2005‐2011 Réunion Mayotte

1 ES en classe D alors que non concerné (ambulatoire)

80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 0,00%

ICSHA-2 Reun. 2005 Reun. 2006 Réun.2007 Reun. 2008 Reun. 2009 Reun. 2010

A 29 novembre 2012

B

C

D

E

F

Reun. 2011

8


ICSHA

Un peu plus de détails

Volume SHA consommé par l’ES ICSHA ( %) = Objectif personnalisé de consommation

Objectif personnalisé de consommation = Nbre journées SAE x nbre de friction minimale par spécialité x 3 mL

Nombre minimal de frictions par jour et par patient: - médecine : 7 - chirurgie : 9 - réanimation : 48 - obstétrique et néonatologie : 8 - SSR : 5 - SLD : 4 - psychiatrie : 2 - hémodialyse (par séance) :6 - HAD :2 - urgences (par passage) : 2

Exemple : Un établissement qui a réellement consommé 5,5L pour 1000 JH et dont l’objectif personnalisé serait de 13,5L pour 1000 JH aura atteint 40.7% de son objectif (5.5/13.5L)

La classe A correspond aux ES qui ont atteint plus de 90% de leur objectif La classe E correspond aux ES qui ont atteint moins de 10% de leurs objectif

9 29 novembre 2012


ICA-LISO Indicateur de SURveillance des Infections du Site Opératoire Score : sur 100

Rend visible l’engagement de l’établissement dans une démarche d’évaluation et d’amélioration des pratiques et de maîtrise du risque infectieux en chirurgie

Classe de performance : de A à F, par cat. d’ES ES concernés : uniquement les structures pratiquant la chirurgie et ou l ’obstétrique

indique la proportion des services de chirurgie qui se sont impliqués au cours de l’année dans une enquête épidémiologique

Publié pour la 1ere année, remplace SURVISO

En 2011 pour la région Réunion - Mayotte - 100% des ES concernés ont réalisé une surveillance - mais 40% seulement des établissements sont en A et

En 2011 au niveau national : 53.6% des ES concernés sont en A et 17,1% en B

10% en B

ICALISO 2011 Réunion Mayotte/France Entière 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% A 29 novembre 2012

B

C Réunion Mayotte

D France

E

10


SURVISO (Evolution 2005-2010) et ICA-LISO ( 2011 )

ICA-LISO classe A (clair) + B (+ foncé)

L ’indicateur SURVISO était en Oui ou NON (existe-t-il une surveillance des infections du site opératoire)

ICA-LISO est plus précis 11

29 novembre 2012


SARM Indice triennal de Staphylococcus aureus résistants à la méticilline Indicateur de résultat, reflet des mesures d’hygiène et de la prescription antibiotique Calculé sur 3 ans Repose sur le nombre d ’infections à SARM déclarées quelque soit le lieu d’acquisition (importées ou acquises) rapporté à 1000 journées d’hospitalisation

Score : nbre moyens d’infections à SARM pour 1000 JH Classes de performance : pas de classes Catégories non concernées : HAD, Hémodialyse, Ets. Psy + ES< 100 lits + ES avec moins de 30 000 JH complètes/an Publié depuis 2007

Exemple: Un indice SARM à 0,6 signifie qu’en moyenne, au cours des années 2005 à 2007, 0,6 infections à SARM se sont produites toutes les 1000 journées d’hospitalisation

Indicateur à valeur indicative; classement non pertinent Intérêt : en métropole :pour l’ES dans l’évaluation sur le long terme du travail réalisé

ici, peu de SARM, mais autres BMR…. Dans la région depuis 2008 Travail collectif, de l ’ensemble des laboratoires avec l ’ARLIN/FELIN sur l ’ensemble des BMR Les résultats par établissement et leur tendance sont sur le site « platines » 29 novembre 2012

12


ICATB Indice Composite du bon usage des AnTiBiotiques Objective : - l’organisation mise en place pour promouvoir le bon usage des antibiotiques - les moyens mobilisés - les actions mises en oeuvre En 2011 pour l ’ensemble RéunionMayotte - 63% des ES en classe A -16% en classe B - 0% en classes D ou E

Publié depuis 2006 Score : sur 100 Classes de performance : de A à F, par catégorie d’ES ES concernés : tous sauf HAD, hémodialyse, MECSS et ambulatoire Au niverau national -89.3% des ES sont en classe A ou B

- aucun établissement non répondant

13 29 novembre 2012


ICATB Indice Composite du bon usage des AnTiBiotiques

14 29 novembre 2012


ICA-BMR

Indice Composite de maîtrise de la diffusion des Bactéries Multi Résistantes

Objective : le niveau d ’engagement de

Score : sur 100

l ’établissement de santé dans une démarche de maîtrise de la diffusion des BMR

Classes de performance : de A à F, par catégorie d’ES

Cette maîtrise est un enjeu majeur.

ES concernés : tous sauf HAD, hémodialyse, MECSS et ambulatoire

Les efforts régionaux sont notables et se traduisent par des résultats légèrement meilleurs que la moyenne nationale

Publié depuis 2012

En 2011 pour l ’ensemble Réunion-Mayotte - 29.5% des ES en classe A

Et au niveau national: -31,4% en A - 26%l en B et 8.8% en E

- 29,5% en classe B - aucun établissement en E ou non répondant

ICABMR 2011 Réunion Mayotte/France Entière 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% A

B

C

D

E 15

Réunion Mayotte

29 novembre 2012

France


Score agrégé Score : compris entre 0 et 100; ES concernés: tous

Situe la performance globale de l’établissement Facilite la lisibilité des indicateurs

Classes de performance : varie de A à E Obtenu par pondération des 5 indicateurs : SA = (0.35 x ICALIN 2 ) + ( 0.2 x ICSHA ) + (0.2 x ICATB) + (0.1 x ICA-BMR) + (0.15x ICAL- ISO)

Au niveau national, ce sont 81% des établissements qui sont classés en A ou B.

En 2011 pour Réunion Mayotte - 40% des ES en classe A - 36% en classe B soit 3 ES / 4 ayant un tres bon score agrégé - aucun ES en classe E

score agrégé 2011 Réunion-Mayotte/France Entière 50,0% 45,0% 40,0% 35,0% 30,0% 25,0% 20,0% 15,0% 10,0% 5,0% 0,0% A 29 novembre 2012

B

C Réunion Mayotte 2011

D France 2011

E

F

16


ANNEXES DOCUMENTAIRES

17 29 novembre 2012


Pour aller plus loin ARLIN / FELIN Ministère des affaires sociales et de la santé Résultats des tableaux de bord , sur platines

http://www.felin.re

http://www.sante.-sports.gouv.fr Http://www.platines.sante.gouv.fr

ARS-OI

Nosobase Pole SSS Médiateur de la République

Le Lien

http://www..

http://nosobase.chu-lyon.fr/

www.securitesoins.fr

http://lelien.typepad.fr/

Une question sur ce sujet ? Pour nous contacter : ARS-OI Dr M.C.RAVAULT tel. : 02 62 93 94 49, mail: marie-christine.ravault@ars.sante.fr ARLIN- FELIN : Dr C.MOURLAN tel: 02 62 90 66 07, mail : cecile.mourlan@chr-reunion.fr 18 29 novembre 2012


CCLIN

RAISIN : CCLIN Est CCLIN Sud Est

RĂŠpartition et contact

www.invs.sante.fr/surveillance/raisin http://www.fc-sante.fr/cclin-est/index.shtml http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/

CCLIN Sud Ouest http://www.cclin-sudouest.com/ CCLIN Ouest CCLIN Paris Nord

http://www.cclinouest.com/ http://www.cclinparisnord.org/ 19

29 novembre 2012


CATEGORIES D’ETABLiSSEMENTS

29 novembre 2012 Source : Rapport national 2007 sur le TdB des IN – janvier 2009 – Minsitère de la santé et des sports, DHOS/DGS; annexe technique p.14


Les résultats 2011 des tableaux de bord des infections nosocomiales à La Réunion et à Mayotte