Issuu on Google+

Réponses au guide de l’entretien Facebook Arnold : Bonjour madame LEJEUNE et bienvenu dans notre local. Tout d’abord, je tiens à vous remercier d’avoir accepté de répondre à mes questions et de vous être déplacé. Vous avez a votre disposition du café et des pâtisseries a votre disposition si vous le souhaitez. Donc je vais vous rappelez le but de notre guide, c’est d’étudier le comportements de différents utilisateur du réseau social Facebook et des utilisateurs sur leur vision de ce réseau social et d’internet en général. Mme LEJEUNE : Bonjour, c’est avec grand plaisir que je répondrai a votre guide. Je vous remercie de votre hospitalité. Arnold : Donc cet entretien va se dérouler en 4 parties, la première portera sur les usages et les perceptions que vous avez d’internet. La deuxième partie sera sur les usages et les perceptions que vous avez sur les réseaux sociaux. La troisième sera sur les usages que vous avez de Facebook et la quatrième et dernière partie se fera sur les perceptions que vous avec de Facebook. Dès que vous vous sentez prête on pourra commencer. Mme LEJEUNE : C’est bon, vous pouvez commencer je suis prête a répondre a vos questions. Arnold : Pour commencer, qu’est ce qu’internet représente pour vous ? Pourriez vous me donner des exemples sur votre utilisation d’internet et les usages auquel internet est destiné. Mme LEJEUNE : Etant donné que je ne suis pas vraiment d’une génération où l’on a grandit avec internet, ce n’est que peu à peu que je commence a me servir d’une grande partie des fonctionnalités que celui-ci propose. Je m’en sers donc pour des raisons professionnel tant que privé. Dans mes utilisations privées, internet me permet de rester en contact avec l’actualité a l’instant même où des évènements se passent à travers le monde tout ca en seulement quelques cliques. Je m’en sers aussi pour regarder des itinéraires, me renseigné sur des lieux culturel a visité lors de mes prochains voyage ou encore a rester en contact avec mes proches grâce a des réseaux sociaux ou des systèmes de communication ou autre applications permettant une communication avec d’autres personnes en utilisant internet. Internet représente pour moi un des éléments sans lequel la vie d’aujourd’hui que ce soit professionnellement où chez soit que l’on ne peu se passer a notre quotidien. C’est un élément phare des jeunes générations et des futurs qui restent à venir. Arnold : Avez-vous des préférences pour des sites internet ? Mme LEJEUNE : Je n’ai pas spécialement de préférence pour un site en particulier mais j’utilise régulièrement le site et l’application Facebook. J’aime bien aussi me servir des sites d’informations comme LeMonde.fr ou LeFigaro.fr pour suivre les actualités. Arnold : Vous qui sembler être une utilisatrice régulière d’internet, d’après vous, internet représente-t-il un vrai danger à l’utilisation ? Pensez vous qu’internet est une bonne chose ?


Mme LEJEUNE : Pour répondre a votre première question, je pense qu’internet est come toute les choses de la vie, il y a forcément un danger. Le danger peut se situer a divers niveau que ce soit aussi bien d’un côté où tout le monde peut avoir accès a des informations divulguer sur des sites mais cela peut aussi être pour des raisons de confidentialité comme le piratage des comptes que des sites de payement par internet, comme Paypal, propose pour simplifier les transactions. Il manque aussi un énorme contrôle des utilisateurs lors de leur connexion sur des sites peu fiable. Il existe aussi un risque du fait que sur internet, il n’y a pas vraiment de moyen de contrôler l’identité de quelqu’un que ce soit pour les transactions bancaire, les sites pour adultes ou autre. Les problèmes de contrôle d’identité peuvent aussi entrainé des arnaques car n’importe qui peut être derrière sont écran, il n’y a aucun moyen de vérifier l’information. En ce qui concerne votre seconde question, je pense qu’il a autant de point positif que négatif à l’usage d’internet car c’est un nouveau moyen de communication et d’information qui a déjà porté ses fruits et qui a montré beaucoup d’avantages a ses utilisateurs. Il ne faut pas oublié que c’est un système qui mérite d’être utilisé avec beaucoup d’attention. Arnold : Vous m’avez dit que vous êtes une utilisatrice régulière, qu’entendez vous par « régulière » ? Quelles sont vos fréquences d’utilisations ? A partir de quels appareils vous servez-vous d’internet ? Mme LEJEUNE : Par utilisatrice régulière je sous entend que je suis souvent à travers le déroulement de ma journée connecté sur internet. Je le suis le plus souvent pendant mon travail, au café ou bien alors chez moi lorsque je rentre. Par jour, je pense que je dois bien passer entre 3 et 4heures a surfer sur le web. Pour me connecter à internet, la plus part du temps je me sers de mon téléphone ou de l’ordinateur, j’essaye de plus en plus à me servir de la tablette mais cela reste encore compliqué moi qui débute dans le monde des nouvelles technologies. Arnold : Bon bas voilà, notre première partie du guide est fini, nous allons pouvoir continuer cet entretien, n’oubliez pas que des pâtisseries et des boissons sont a votre disposition si vous le désirez. Mme LEJEUNE : C’est très gentil de votre part, je n’oublierai pas de me servir. Arnold : Cette seconde partie concerne vos usages et vos perceptions que vous portez sur les réseaux sociaux. Précédemment vous m’avez dis que vous utilisez le réseau social Facebook, en connaissez vous d’autre ? Mme LEJEUNE : Oui j’en connais d’autre mais je ne connais pas forcément leurs noms. J’utilise un autre réseau social qui s’appelle Instagram. Je sais qu’il y en a un autre ou toutes les personnes connu s’exprime, son signe un oiseau bleu ciel. Il existe aussi d’autres réseaux pour les professionnel mais sur ce sujet je ne sais juste qu’ils existe je ne connais ni leur utilisation, fin leur but et encore moins leur nom. Arnold : Vous qui êtes utilisatrices de deux réseaux sociaux, quel est votre point de vue sur les réseaux sociaux ?


Mme LEJEUNE : je pense que c’est un système d’échange de donné et de communication qui reste une idée parmi les meilleurs de toute la création d’internet. Pour ma part, je m’amuse beaucoup sur les réseaux à pouvoir discuter instantanément avec mes amis ou mes collègues et cela me permet de rester en contact avec des personnes que j’aurai un peu perdues de vue. Cela permet aussi de retrouver des personnes que l’on n’avait pas vu depuis plusieurs années voir décennies pour certaines. Mais il existe de nombreux danger, surtout chez les personnes plus jeune car cela leur ouvre des portes sur des choses dont ils n’ont pas forcément conscience à leur âge ou alors cela les expose à des problèmes comme les pédophiles ou détraqués. Arnold : Donc d’après ce que vous me dites vous êtes un vrai fan des réseaux sociaux. Est ce que d’après vous, les réseaux sociaux peuvent servir d’autres utilisations que celles que vous avez d’eux ? Mme LEJEUNE : Oui, oui, mais je ne vous ai pas dis toutes les utilisations que j’avais d’eux. Il est aussi possible de partager ses états d’humeur, de laisser des mots sur les pages des autres ou alors de pouvoir déposé des photos en ligne. Il est possible de jouer mais je n’ai pas encore tout exploité. Arnold : À vous entendre parler des réseaux sociaux je pourrai croire que vous en êtes très satisfaite. Mme LEJEUNE : Parfaitement, les réseaux sociaux répondent absolument bien a mes attentes. Il manquerai juste quelque chose c’est un meilleur contrôle des informations circulant sur le net. Il faudrait créer, je ne ais pas si cela existe déjà mais il faudrait une sorte de logiciel qui permettrait que les données recueillies ne puissent pas être possible d’accès a tous et que les contrôles d’identités soit plus « dur » du moins qu’ils soient plus renforcés. Arnold : C’est ainsi que notre deuxième partie vient de se finir, j’espère que vous tenez le coup, nous en sommes à la moitié. Mme LEJEUNE : Oui, ne vous inquiétez pas, tout ce déroule pour le mieux. Arnold : Dorénavant, les questions qui vont suivre seront plus focalisées sur le réseau social Facebook. Quels sont les principaux outils que vous utilisez sur Facebook ? En êtes vous satisfait ? Mme LEJEUNE : Sur Facebook, je ne me sers pas beaucoup des outils, je suis plus sur le réseau pour le découvrir dans un premier temps. J’utilise surtout la publication de photo et la discussion instantanée. J’aime beaucoup aussi le fait de pouvoir créer des albums photos ou alors juste de publié qu’une seule photo, de pouvoir marque les gens présent sur les photos ou même de pouvoir commenté toutes les activités que les gens font. J’essaye d’être le plus actif possible sur ma page Facebook en essayant quotidiennement de mettre des photos en ligne, de mettre un statut, de commenté des choses. Si je peux être et si je réussi surtout a être actif et a y aller souvent voir plusieurs fois par jour c’est bien grâce a leur accessibilité sur les Smartphones grâce a leur applications. Arnold : Quelles sont les raisons de votre venu sur Facebook ? Quand est ce que cette envie vous a prit ?


Mme LEJEUNE : La première raison est la curiosité. Je suis quelqu’un de très curieuse qui aime bien découvrir de nouvelles choses. Étant donné que j’ai deux enfants et qu’ils utilisent souvent les réseaux sociaux j’ai donc voulu voir ce qu’ils trouvaient de bien dans le principe de tout le temps échangé avec les autres, de découvrir ce « nouveau » monde. Cela fait maintenant depuis quelques mois que mon profil est créé. En fait, en réfléchissant bien, je n’ai qu’une seule raison mais celle-ci était suffisante à la création de mon compte. Arnold : Voici notre troisième partie de fini, si vous désirez faire une pause le temps de boire un café avant de finir, dites le moi. Mme LEJEUNE : Non, ne vous inquiétez pas, cela est bientôt fini, je le prendrai après. Arnold : Comme vous le désirez. Notre quatrième et dernière partie consiste a comprendre les perceptions que vous portez a l’égard de Facebook. D’après vous, Facebook est elle une bonne chose ? Et par rapport aux autres réseaux sociaux ? Mme LEJEUNE : Facebook peut être une bonne chose du fait que cela peut laisser un peu plus de liberté aux gens, de laisser exprimer les personnes. Cela permet aussi de laisser aux personnes de dévoiler qui ils sont vraiment, et ce qu’ils aiment faire. Je ne connais pas assez bien les autres réseaux sociaux mis à part Instagram mais celui-ci est limité aux photos ou vidéos. Arnold : Si je vous demande de me raconter ce que vous savez de la création de Facebook, que seriez-vous capable de me dire ? Mme LEJEUNE : En ce qui concerne sa création, il n’y a pas eu un film qui en a parlé ? Il me semble que oui, ce que je me souviens c’est que c’est un étudiant de Harvard je crois bien qui a créé le site avec un de ses camarades et qu’ils essayèrent de vendre leur idée a toute les facultés des Etats-Unis. Arnold : Vous avez une bonne mémoire en ce qui concerne le début de sa création. Quand je vous dit « Facebook » que cela vous inspire ? Mme LEJEUNE : Quand je vois Le mot Facebook, cela me fais pensé aux jeunes. C’est un truc de jeune comme on dit. C’est un mouvement de « mode ». Les jeunes sont sans arrêt sur leur profil ou entrain de chater avec leurs amis, de partager leur photos ou les vidéos qu’ils trouvent sur internet. Arnold : Tout à l’heure vous m’avez dis que vous aviez vu le film qui portait sur Facebook, vous a-t-il fait changé la vision de Facebook ? Mme LEJEUNE : Non, ce film ne m’a pas changé la vision du site internet en lui même. Il m’a prouvé a quel point une simple idée peu prendre des proportion monstrueuse quand on désire de se donner les moyens de réussir a son but. Je pense que c’est un film dans lequel il y a un moral à retenir. Arnold : D’après vous, est ce qu’il manquerait en fonctionnalité ou autre a vos yeux ? Ceci est juste pour savoir quel conseil nous donneriez pour améliorer ce réseau social.


Mme LEJEUNE : Je n’ai pas de conseil particulier a vous donner mis a part le fait de continuer a surprendre vos utilisateurs en leur donnant encore plus de liberté au file des années. Arnold : C’est ainsi que s’achève notre guide, je vous remercie d’avoir répondu a toutes nos questions en espérant que cela n’a pas été trop pénible. Je tiens aussi a vous remercier de bien avoir accepté notre rendez-vous, si d’autres questions ou des compléments de réponse vous viennent à l’idée, ce serai avec joie que je le retranscrirai. Mme LEJEUNE : Mais de rien, j’ai pris beaucoup de plaisir a répondre à vos questions et à l’aide a l’avancer de votre projet.


Réponses au guide de l’entretien facebook arnold