Page 1

09/10 FEV 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 4076 N° de page : 1 11 RUE BERANGER 75154 PARIS - 01 42 76 17 89

Page 1/9

r

W utkMufc. H

527ac5925590240fe27c4a54740ac5370cd49305f11934c MEDICIS 8873625300501/GTH/ACR/1

Eléments de recherche : VILLA MEDICIS : uniquement la résidence d'artistes à Rome (Italie), passages significatifs


09/10 FEV 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 4076 N° de page : 1 11 RUE BERANGER 75154 PARIS - 01 42 76 17 89

Page 2/9

LE CASTING DU 9 FEVRIER 2013 PAGE IV

PAGE VIII

PAGE XM

DECOUVERTE

Eric de Chasse/ Nouvelle ère à Rome Le directeur de la Villa Medicis a lance un Theâtre des expositions ou les pensionnaires présentent leurs travaux Visite guidée

k D H ll

Michel Charasse Maire poule

Liu Bolin Le Chinois invisible

Des petits commerçants a foison maîs surtout pas de grandes surfaces, tel fut le choix du socialiste pour ce village auvergnat ou il fait bon faire ses courses P-lll IPP^ M) "i I-P Rl- ^P^

En 2OO5, la destruction de son atelier pour les JO est décisive Lartiste prend la pose au milieu des ruines et devient cameleon Son travail est expose a Paris -(I-N

H

ll

I

I- f

PAGE XV

PAGE XVIII

LA SEMAINE DE LECRIVAIN

BOURRE PAF

Nicolas Debon Sur le mode p a ta physique

Jenifer La langue et la voix

L'illustrateur attaque par le dessert Au choix une promenade avec Sophie un poulet aux prunes ou un cocktail d absinthe et dencre )k

Tke Voice est de retour Place a la candidate Shadoh Lin jure sextasie «Shadow arc en cie/ hein?» Soudain Jenifer rectifie «Ça veut pas dire fenêtre ?» 1-P.I

C

ll I

Pl

I-r-U I

P-J

PAGE XX

Agnes Le ko u x Maître, maîtresses et parrain Disparue en 1977, l'héritière d un casino niçois n a jamais ete retrouvée Fm 2OOO son ex avocat et amant, Me Agnelet, est mis en examen ki-uil-k^

527ac5925590240fe27c4a54740ac5370cd49305f11934c MEDICIS 8873625300501/GTH/ACR/1

Eléments de recherche : VILLA MEDICIS : uniquement la résidence d'artistes à Rome (Italie), passages significatifs


09/10 FEV 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 4076 N° de page : 1 11 RUE BERANGER 75154 PARIS - 01 42 76 17 89

Page 3/9

«VU DES ETATS-UNIS» SELECTIONNE PAR PETER KUPER

«UP E H Artiste: Peter Kuper, inédit. «Obama va-t-il agir contre le réchauffement?

527ac5925590240fe27c4a54740ac5370cd49305f11934c MEDICIS 8873625300501/GTH/ACR/1

Eléments de recherche : VILLA MEDICIS : uniquement la résidence d'artistes à Rome (Italie), passages significatifs


09/10 FEV 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 4076 N° de page : 1 11 RUE BERANGER 75154 PARIS - 01 42 76 17 89

Page 4/9

EDITO Par BÉATRICE VALLAEYS

Y

avec mies

A quoi sert la Villa Médicis ? La question n'est pas nouvelle, mais ceux qui la posent sont toujours les mêmes : les artistes dont les travaux n'ont pas été remarqués pour être admis à vivre un an ou plus aux frais du prince (aujourd'hui de la République), dans les appartements et jardins de l'Académie de France à Rome. Autrement dit, les envieux, les jaloux qui, faute de figurer dans la liste des heureux lauréats, s'en prennent à l'institution quatre fois séculaire, la discréditent pour mieux supporter leur malchance. Tous les artistes ne rêvent pourtant pas de vivre en résidence et peuvent parfaitement créer où qu'ils se trouvent, avec leurs moyens et dans leur décor, fastueux ou miséreux. La Bohèèème, chante Charles Aznavour

pour décrire ce qu'il a sans doute vécu dans sa jeunesse mais qui appartient depuis des lustres à l'image follement romanesque, sinon romantique, du créateur incompris et donc affamé. En bref, on n'est pas obligé de passer par la Villa Médicis pour créer, mais il semble bien qu'on y passe un moment de bonheur, même si Hervé Guibert s'est réjoui d'en écrire le plus grand mal. La question à se poser n'estelle pas de savoir si l'on sort indemne d'un tel lieu de mémoire intellectuelle et artistique ? Evidemment non, et l'histoire inouïe de ce palais - pas si bien entretenu - imprègne à vie ses pensionnaires. Voilà ce qui déplaît sûrement à tous ceux qui n'en seront jamais et d'où leur vient cette détestable amertume.

527ac5925590240fe27c4a54740ac5370cd49305f11934c MEDICIS 8873625300501/GTH/ACR/1

Eléments de recherche : VILLA MEDICIS : uniquement la résidence d'artistes à Rome (Italie), passages significatifs


09/10 FEV 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 4076 N° de page : 1 11 RUE BERANGER 75154 PARIS - 01 42 76 17 89

Page 5/9

Un vent de réforme souffle sur l'Académie de France à Rome, dite Villa Médicis. Rencontre avec les heureux élus de la résidence artistique et inventaire de leurs travaux, à la veille du lancement de Controtempo, son festival annuel de musique contemporaine.

Magnifique vïïa en pension complète Texte et photos par ÉRIC DAHAN Envoyé spécial a Rome

a voiture s'engage sur la colline du Pincio, longe les murailles construites par l'empereur Aurelien pour proteger la ville des inva sions barbares et s'immo bilise devant la facade de la Villa Medicis Avant de sonner, il est bon de se retourner Car, du monument Victor Emmanuel II, a gauche, au Vatican, a droite, c'est tout Rome qui s'offre au regard On pénètre dans le bâti ment par son sous sol un escalier conduit a la loggia ouvrant sur les salons et le parc dont l'obélisque et les statues recueillent les derniers flamboiements du couchant C'est ici que, depuis 1803, les pensionnai res de l'Académie de France a Rome s'adonnent a leurs arts respectifs Sur ROME cinq cents postu

L 2km

' Fontaine \ \ I

^\

lants par an, ils sont entre douze et vingt quatre elus a y resi der et a recevoir une bourse mensuelle de 3000 euros Avant cela, l'institution créée en 1666, sous l'impulsion de Colbert, accueillit les lau reats du premier prix de Rome, dans une maison pres de Sant'Onofrio, puis aux pa lais Caffarelli (1673), Capramca (1684) et Mancmi (1725)

Hervé Guibert sème le trouble Supprimée apres la Revolution puis reta bke par le Directoire, l'Académie s'installa ensuite a la Villa Medicis, construite par le cardinal Ferdinand du même nom, puis rachetée par Napoleon D'abord réservée aux peintres et sculpteurs qui devaient consacrer leur sejour a la réalisation de co pies d'œuvres de l'Antiquité ou de la Re naissance, l'Académie s'ouvrit progressi

Gan

Piazza MONTE Vénéra KQUIL1ON •e *»-iç* «Colisee

™*™œ

AV£NTINQ

527ac5925590240fe27c4a54740ac5370cd49305f11934c MEDICIS 8873625300501/GTH/ACR/1

Eléments de recherche : VILLA MEDICIS : uniquement la résidence d'artistes à Rome (Italie), passages significatifs


09/10 FEV 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 4076 N° de page : 1 11 RUE BERANGER 75154 PARIS - 01 42 76 17 89

Page 6/9

vement aux musiciens, écrivains, cinéastes, photographes, scénographes, restaurateurs d'œuvres et historiens de l'art Dans la France d'aujourd'hui, ou, crise aidant, «malveillante et dénigrement» autrefois dénonces par Chateaubriand font plus que jamais office de sport natio nal, la Villa Medicis passe pour une bonne planque en ce qui concerne son directeur, et un repaire de fumistes pour ce qui se rapporte aux artistes

lom d ' être un simple art applique a en tendre cette derniere Apres les Arts deco ratifs de Strasbourg, elle a travaille pour le Louvre, le ministere de la Culture, le Gen tre d'art de Velizy, et a ete résidente au festival des Arts graphiques de Chaumont en Haute Marne Dans l'exposition des étudiants, elle presente également Decollo, journal imprime en rotative, Cosmorama, impression offset en tom, directs, fable lumi neuse, et enfin Victoire, impression numen que d'un poème du pen sionnaire Philippe Adam Les pensionnaires tutoient le directeur, Le projet, qu'elle a de Eric de Chassey, ce qui ne l'empêche pas fendu dans son dossier et d'admonester l'un d'eux, Philippe Adam a l'oral devant le jury du qui a garé son vélo contre la façade concours d'entrée reuni au Palais de Tokyo, tourne intérieure du bâtiment. autour du cosmos et de sa Il est vrai que la publication de l'Incognito représentation II s'agit de rééditer, en la d'Hervé Guibert, en 1989, bien que passée tm et en français, Asrronomica, du Romain inaperçue, fut un coup dur porte a l'insti Marcus Manihus, ne dix ans avant Jésus tution Dans ce morne récit de son sejour Christ a la villa comme pensionnaire, l'écrivain Lancer de confettis géants se plaint de problèmes de plomberie, de nigre les responsables administratifs, II est 19 heures, la cafétéria a ferme depuis donne le sentiment que tout le monde une heure Les pensionnaires ont tous dis paru, contrairement a ceux de l'Académie s'ignore ou se déteste, fantasme sans es poir sur le fils dè Jacques Derrida et semble américaine de Rome qui doivent dîner en passer tout son temps dans un cinema ou semble, comme c'était autrefois le cas ici Maîs Fanette Mellier a encore beaucoup a se prostituent des gitans Autant dire que la premiere impression raconter A la villa, elle a organise un lan que l'on a en pénétrant dans la cafétéria ccr de confettis géants, Galaxy Print, re présentant les quatre lunes de Jupiter de est aux antipodes On se presente au sémillant James Noel, couvertes par Galilée a Rome et dédiées poète haïtien venu ici avec sa femme et sa aux freres Medicis pour les remercier de fille Ne a Hmche en 1978, il a publie de l'avoir protege de l'Inquisition La nacelle nombreux recueils recompenses dans le contenant les confettis a ete construite par monde entier, édite une revue en ligne et le pensionnaire scénographe Olivier Va collabore parfois avec des musiciens drot, et le lancer accompagnait un «eon Comme nombre de pensionnaires, il a cerf» d'Andrew Sharpley, compose exclu participe au Theâtre des expositions lance sivement de bruits d'imprimerie Cette par le directeur, Eric de Chassey, afin de performance s'inspirait du tableau de Du favoriser les échanges entre eux II a ex pre representant la fête organisée par Cha pose dans une vitrine îa Migration des teaubriand le 28 avril 1829 dans les jardins murs, un recueil de poèmes mis en pages de la villa, et racontée dans ses Memoires par Fanette Mellier, une autre résidente d'outre tombe Introduit récemment et encore peu repre Le lendemain, on visite les chambres le sente a la Villa Medicis, le graphisme est gendaires, la Turque, immortalisée par

Balthus qui dirigea la villa de 1961 a 1977, ou encore celle dite du Cardinal que l'ecri vain pensionnaire Renaud Camus convoita sans succes, lors de son sejour raconte dans son Journal romain Lui aussi est entre dans la legende S'étant fait dépouiller de presque tous ses effets a la plage gay natu riste, il traversa la villa en slip afin d'aller chercher de l'argent pour payer le taxi qui l'avait ramené Dans le Theâtre des expositions, on a ete frappe par un collage de dessins intitule Dispositif d'etude n 4, circulation des motifs figures dans l'oeuvre graphique de Giambat rista Tïepolo, et l'on décide de rendre visite a son auteur, Eric Paghano, qui a obtenu un sejour de dix huit mois II ne vit ni a «Neuilly» ni a «Sarcelles», selon l'appella lion d'usage des «quartiers» résidentiels de la villa, maîs sur la «passerelle» Histo rien de l'art, il a ete conservateur de mu see, commissaire d'expositions, a publie divers catalogues, un livre avec le philoso phe Jean Luc Nancy intitule le Plaisir au dessin et est actuellement conservateur du patrimoine au Centre de recherche et de restauration des musees de France (C2RMF), charge du suivi des restaura lions Dans la tradition des «Connaisseurs» qui, a partir du XVIIIe siecle anglais et francais, ont identifie des dessins, Eric Paghano a commence en 2003 par exposer 300 des suis italiens anciens exhumes du fond du musee des Beaux Arts d'Orléans II a en suite développe une approche genetique du dessin d'abord outil préparatoire pour le peintre ou l'architecte, puis archive et transforme en oeuvre d'art, jusqu'à faire oubker son statut d'esquisse «Les dessins anciens et contemporains peuvent être montres ensemble, car il s'agit toujours du même médium et du même geste», explique celui qui s'est fait connaître d'Eric de Chassey des 2008, avec une exposition de dessins italiens au musee des Beaux Arts de Lyon C'est Fanette Mellier qui lui a fait decouvrir les papiers de riz adhésifs japonais de la marque Kamoi, grâce auxquels il met en

527ac5925590240fe27c4a54740ac5370cd49305f11934c MEDICIS 8873625300501/GTH/ACR/1

Eléments de recherche : VILLA MEDICIS : uniquement la résidence d'artistes à Rome (Italie), passages significatifs


09/10 FEV 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 4076 N° de page : 1 11 RUE BERANGER 75154 PARIS - 01 42 76 17 89

Page 7/9

Cinq des pensionnaires de la promotion 2O12-2O13, de haut en bas et de gauche à droite Fanette Mel I ie r, graphiste, travaille sur les impressions offset, numérique ou en rotative. Clément Cogitore, réalisateur, expose une vidéo jouant avec les codes du cinéma expérimental, alternant cartons de textes et images. Formée aux conservatoires de Pékin et Gothenburg en Suède, Lei Lei Tan prépare un opéra. La plasticienne Manon Recordon met en relation des photographies de statues ou des détails de sculptures entre elles ou avec des textes littéraires Francesco Filidei, compositeur, a connecté son orgue à un échantillonner digital lui permettant de jouer sur des instruments européens historiques.

527ac5925590240fe27c4a54740ac5370cd49305f11934c MEDICIS 8873625300501/GTH/ACR/1

Eléments de recherche : VILLA MEDICIS : uniquement la résidence d'artistes à Rome (Italie), passages significatifs


09/10 FEV 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 4076 N° de page : 1 11 RUE BERANGER 75154 PARIS - 01 42 76 17 89

Page 8/9

relation les dessins dans ses collages II ra conte « On/orme une promotion tres bon ase Comme]'rn obtenu un sejour de da huit mois j'ai connu la promotion d'avant que des névroses il y avait même un chat qui s appelait Prozac ou Temesta, et un campo siteur qui ne m'a jamais dit bonjour La, ily a de l'amour et de /'amitie, e 'est une sorte d'Arcadie Et puis le climat me rend heureux, me motive Des mon arrivée j'avais la nos taïgie du depart Au moins Adam et Eve ne savaient pas quand iii, seraient evpukes du paradis, afors que nous, oui, et tres précise ment le 2 5 mars, je retrouverai ma vue sur le franprix de la rue Ordener »

Baisers d'un chaste coït En traversant le Bosco, on croise Manon Recordon, en pleine contemplation d'un ensemble de statues brisées Pas étonnant que son Iletemtopie XII, installation video aux dimensions variables exhibée au Theatre des expositions ne montre elle aussi que les membra disjecta d'un chaste coït baisers en gros plan, et homme qui renfile son caleçon en boucle Nee en 1985, cette Parisienne diplômée des Beaux Arts met en lelation des photogiaphies de sta tues ou des détails de sculptures entre elles ou a\ec des textes littéraires Pendant son sejour lomain, elle poursuit sa recheiche sur le patrimoine antique «le rapport a la pierre memoire dans le contexte urbain, la reecriture du mvtlie sous forme contempo rame» II pleut des cordes Comme com eni! la veille, on retrome Philippe Adam, vers midi a la cafétéria Ne en 1970 aux Lilas et toujours professeur de philosophie, il evo que son projet «Je travaille ici a mon dou zieme roman qui s appellera Quartiers rou ges et parlera des représentations sexuelles et du sens différent qu on leur attribue se/on (es lieux et les époques » Lui aussi nage dans le bonheur «La Vïfia Medicis n'est ouverte aii* écrivains que de puis les annees 70 J'ai ete recale une pre miere fois, ce qui a décuple mon envie de ve mr f e cadre est imposant soit on esr écrase par Je» légendes qui se sont succède ici Da via, Fragonard, Berlioz ou Bizet, soit on se prend pour Louis XIV dont la statue nous ac cueiïïe a î 'entree Pour le reste, e 'est une co tome de vacances de luxe, au point que par fois des couplet, explosent Certains arrives hétéro» repartent homos et inversement C'est dur pour les conjoints qui ont quitte leur boulot /rires /, maîs ca restera comme une des plus belles annees de ma vie J'ai rencontre des gens que je n'aurais jamais croises a Pa ri», comme Olivier Vadrot » C'est lui qui a photographie les hilarantes cartes postales annotées par Philippe Adam et disposées sur un présentoir mural a l'entrée du Theatre des expositions Sur ces \ues kitsch du Tibre ou du Vatican, Adam a écrit «Du monde partout», «Ouais» «C'est la derniere fois», «Sejour pas terri

Acquise par Napoléon, la Villa Médicis accueille depuis 1803 les lauréats du prix de Rome et aujourd'hui des pensionnaires sélectionnés par un jury. 527ac5925590240fe27c4a54740ac5370cd49305f11934c

MEDICIS 8873625300501/GTH/ACR/1

Eléments de recherche : VILLA MEDICIS : uniquement la résidence d'artistes à Rome (Italie), passages significatifs


09/10 FEV 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 4076 N° de page : 1 11 RUE BERANGER 75154 PARIS - 01 42 76 17 89

ble», la fontaine de Trevi étant elle, le gendee d un désopilant «iansplus» Le titre de i_ette «installation» est également sans pretention Le syndrome de Stendhal se soigne, consultez i os parents

«Raconter le sacré avec des corps réels On retroirv e Eni. Pagkano et le reaksateui Clement Cogitore a la Trattona Otello alla Concoidia, via délia Croce Un restaurant ou Fellini et Ettore Scola eurent leurs habi tudes et que, depuis au moins Guibert qui le cite dans son roman, les pensionnaues de la "villa fiequentent également Apres le dejeuner, Clement Cogitore nous mule a boire le cafe dans son pavillon qu occupa a contrecœur Renaud Camus Cuisine, sa Ion bibliotheque chambre a coucher et salle de bams a l'étage, sans même parlei de l'accès direct au paic pai une baie vi tree coulissante on fait difficilement plus confortable «J'avais peur d etre ecreme par le lieu et en fait ça rn a donne une energie folle» dit ce presque trenrenaire ne a Col mar Depuis sa tt >rmati< in au Fresn< tv, le Studio national des arts contemporains de Tourcoing, Cogitore a enchaîne les courts métrages, présentes dans des festivals comme Locarno ou Cannes Dans le Theatre des expositions, il pre sente DTI archipel, Bêta digital couleur et noire! blanc 16 9 sans dialogue une video de dix minutes jouant avec les codes du cinema expérimental alternant cartons de textes et images «Quelqu lmde ma famille avait ete pensionnaire en archeologie et hit. loire et depuis mon adolescenc e je rêvais de venir ici Mon piojet n'a men a \oir avec Rome puisque] 'ecns un long metrage sur fes soldats francais en Afghanistan Wais mon travail photo et cinema est tres nourri par ('histoire de l'art et la question de la repre sentation religieuse de Gmtto u Bill Viola en passant par Le Caravane sans oublier le LI nema de Brenon et Dreycr i ai cette obses sion de raconter ie sacre et I invisible avec des corps réels » A la Villa Medicis, il a «double sa capacite de travail» «On est libre de se consacrer a la recherche Du coup, on est trts productif Etre avec des artistes d autres dis ciphnes renom elle notre rapport a la notre J'ai fait une fete ici et la moitié de Rome est venue, juste pour voir la villa J ail impres sion de vivre une histoire d'amour avec ce lieu En juillet j'ai du partir faire des repéra get, pour mon film en Sibérie et quandje suis rentre, j'ai senti une forme d apaisement » On visite la bibliotheque dont le fonds d'archives comporte nombre de partitions de Massenet ou Charpentier et Ton tombe surGeoffroj Dimun compositeur lencon tre il y a drx ans a la session «Voix nouvel les» deRoyaumont Ancien pensionnaire de la Villa Medicis il vit désormais a Ri ime et, tel Berko/ séduit pai les bandits et les filles des Abruzzes, semble avoir ete eon quis par la vitalite italienne «En quittant

Page 9/9

Paris et son milieu artistique mesquin, / ai retrouve le plaisir music al et mon écriture a beaucoup e\ clue » Lei Lei Tan compositrice est d'accord avec lui «C'est super ici, tout est beau, tranquille, on s'entend entre maux et onpeut travailler sans souci Je n'ai pas envie de re trouver mon 25 metres carres a Paris » For mee aux conservatoites de Pekin et Go thenburg (Suede) elle a sim i le cursus de ITrcam (Institut de recherche et coordina lion acoustique 'musique), avant de com poser des œuvres pour l'Ensemble inter conlempoiain le dame ou l'ensemble des jeunes solistes de Rachid Safir «Petite, je voulais devenir peintre, pas musicienne, confie I elle Je travaille ici a un opera et rencontrer des gens d autres disciplines ca nous renforce, nous stimule Le passe de la \ ille ne m'impressionne pas, je ne rn identifie pas a un compositeur ou a un autre Le plus important, ce n est pas le lieu, e 'est l'échange avec les gens » On part \ isiter la g^ psotheque, plus le pa Villon de Ferdinand de Medicis dont la res tauration récente a mis au jour une tres

Saint Jean de Latran, sul lequel a joue Frescobaldi Sul les étagères, on aperçoit dcs enregistrements de cantates pour le prix de Rome de Ch irpentiei, de Saint Saens Des coffrets édites par le Palazetto Bru Zane de \enise, dont le directeur ar tistique, Alexandre Dratwicki ancien pensionnau e eontnbue a la pi ogramma lion d' \utunno rn Music a, le festival de musique classique de la Villa Medicis, ega lement cree par Eric de Chasse*, Les premieres pieces de Filidei faisant fi du timbre pour s'mteiesser uniquement aux bruits mecaniques (frottements, grm céments ) des instruments, on lm de mande s'il n'aime vraiment pas la musique etiliepond «\fonstvieachange Je ne re flute pas la tradition, au contraire Si je m'in teresse a Cage, Lachenmann et Kagel je compose néanmoins des formes structurées comme Reno avec Sinfoma ou StocîJiau,sen avec H\mnen En venant ici j ai cherche l'atelier de Debuss-v cal on ri est pas s-ur de le situer ll parait qu'il était tres humide et que les-autres pensionnaires-1 appelaient le tombeau eirusque f ai découvert que Filles Mazeher avait écrit un opera qui s'appelait Villa Villa Aperta - le festival pop aiuiiel en Medicis e est une sorte de plein air qui a accueilli Doniiniq[e A, Boheme une histoire Metronomy, ou les vétérans pospunk d'amour entre un pension de Wine - a réussi à créer un inttrêt noire et son modele Jel, la Mura s empoisonne, car elle du oublie pour la villa. ne veut pas briser la car belle decoiation de l'atelier de Jacopo Zuc riere de celui qui doit repartir a Pans, le der chi, peinte en 1576 1577, representant une nier acte s'appelle "la fm du re\e"» pergola peuplée d'une multitude d'oiseaux Une chose est sure, le festival Contro ainsi qu'une piece décorée par I ele\ e de tempo piogramme par Yan Robin reste un Vasari, de grotesques, de vues de la villa bastion de l'Ircam et fait la part belle a ce qu'on appelle la musique «saturée» Un a différentes époques, d'allégories dessai sons et de scènes reprenant des fables stvle défendu par Raphael Cendo et Franck d'Fsope Fn rentrant, on fait un crochet Bediossian anciens pensionnaires, et par le pensionnaire colombien actuel Juan Pa par le pavillon ou travaille Francesco Tih dei qui nous montie son orgue connecte bio Carreno S'il n'a rien a voir wec eux Fïlidei prend leur defense «A ceux qui mc a un échantillonner digital lui permet tant de jouer sur des instruments demandent pourquoi I htat devrait financer européens historiques On le retrom e le notre musique alors qu'elle ne touche pas un grandpublic, je reponds qu'on fait des re lendemain matin pour discuter de Contro cherches comme en sciences » tempo, le festival de musique contempo C'estleweek end et Eric de Chassey a tro raine de la villa, programme du 9 au 15 fe vrier, ou I on jouera certaines de ses que son costume confie un pull un jean et des baskets Les pensionnaires le tu oeuvres toient, ce qui ne l'empêche pas d admo Un cursus qui donne nestei Philippe Adam qui agareson\elo le tournis contre la facade interieure du batiment Ne a Pise, il a ete forme a la composition Professem d histoire de l'art a l'ENS de par Salvatore Sciarrmo et a l'orgue par I} on, il prend sa mission a cœur Son pre lean Guillou, dont il est assistant a l'église miel geste fut de lemettie les pensionnai Saint EustacheaPaiis Son cursus donne res a la premieie place des preoccupations également le tournis hcam, Casa Vêla? Ln plus du Theatre des expositions, il a quez a Madrid Schloss Solitude a Stutt cree un seminaire mensuel durant lequel gart session de composition de Royau un pensionnaire invite un ou deux inter mont Son projet a la \illa composeras venants exterieurs pour l'assister «Dans pieces orchestrales inspirées par des oi (a mesure ou l'on a toujours considère que gués celebies, c'est a direparleuistim e eut ta ville qui était formatrice il nv aja bres, leuisbruits mecaniques, leurs regis maîs eu de professeurs Les pensionnaires oni trations, et même la foi me de leur buffet d'abord proteste que je leur impose de s mte II a commence par celui de la basilique resser a une autre discipline que la leur maîs

ca afira pars 'installer » En contrepartie du vent de ligueur qu il a fait souffler, il a ouvei t la villa au rocket aux varietes En 2010, la ^enue comme pensionnaires de la chanteuse ClaneDitem et du flûtiste ja/j Magic Malik ont déchaîne I h\stene de certains membres de ITrcam Maîs ^ dia Aperta le festival pop annuel en plein air qui a de]a accueilli Dominique A Metro noïïn ou les vétérans postpunk de Wne a réussi a creer un intérêt du public pour la villa, ce qui fait partie du cahier des charges

Autre son de cloche Sm le front des expositions Eric de Chas sey fait également le grand écart entre Poussin ou Soulages et «Furopunk la cul ture \ isuelle punk en Europe 1976 1980» C'est luiquinous presente katmka Bock, dont le mobile métallique orne de deux ci trons frais est suspendu a l'entrée du Theatre des expositions Si son dossier e\ oquait un trav ail sur les fontaines publi ques de Rome, elle a sculpte beaucoup de corps « Avant je ne regardais que lepav sa£,e urbain maîs toutes ces statues m'ont influencée » Dans le concert de pension narres euphoriques elle émet un autre son de cloche «Difficile de vivre sur cette colline insulaire On est coupe de la vie quotidienne, du boulanger du cafe du coin C'est bien d'errepmfege du bruit maîs etre isole du pu blic n est pas bon non plus Heureusement en ce qui me concerne cela ne dure qu un an J'ai hâte de retourner dans le monde reel » I e sou descend, nimbant le parc d'une teinte bleutée qui e\oque I Empire des lu mieres de Magntte On retrom e Emmanuel \ an Der Vleulen dans son atelier Diplome des Beaux Alis en 2001, il a travaille a la libiairie du Lou\ re jpendant dix ans Son projet «Essayer de retrouver le den entre peinture et architecture qui existait a I Inri quite la Renaissance et même a l'epoque moderne rn ec le club ouvrier de Rodtchenko et la chapelle du rosaire de Metisse » Avec ses toiles tendues dans les ouvertures de la promenade ce Parisien a inscrit la peinture dans I architecture «7'ai toujours pense a la peinture comme un mur, thème récurrent dans l'abstraction moderne hn Italie, la beaute n'ast pus suspecte politique ment, on peut inclure la peinture dans le reel, comme avec les fresques de la lïlle de Livia Avec lesjresques, on peint suri enduit encore /rais (alla/rescaj, donc la peinture entre dans le ciment fait partie du mur Quand Balthus est arme ici en 1961 il a restaure l'édifice et repeint sur les fresques En France, on croît a la table rase A Rome le marbre colore des temples païens a servi au sol des eglises et chaque mur a ete repeint vingt fois Ici j'ai I impression de relativiser naturellement mon appréhension des/ormes Avoir éprouve ce sentiment de continuité lus torique restera comme une revelation ma jeure» •*•

527ac5925590240fe27c4a54740ac5370cd49305f11934c MEDICIS 8873625300501/GTH/ACR/1

Eléments de recherche : VILLA MEDICIS : uniquement la résidence d'artistes à Rome (Italie), passages significatifs


Libération dahan 9 février  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you